la lettre de la Caf des PO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "la lettre de la Caf des PO"

Transcription

1 n 36-1r trimstr écho Caf lttr Caf s PO Enquêt satisfaction La Caf valu satisfaction ss partnairs sur ls rtions ntr Caf t ss partnairs La Caf à votr écout D puis 1997, Caiss d allocations familials s Pyrénés-Orintals réalis tous ls quatr ans s évaluations portant sur satisfaction ss partnairs (collctivités, associations...). Lurs résultats contribunt aux diagnostics t aux bins établis dans l cadr Contrat pluriannul d objctifs t gstion signé avc Caiss national t visnt à améliorr colboration avc ls partnairs t plus précisémnt l offr srvic qui lur st proposé. L nquêt partnairs juin 2012 vous livr ss résultats... L nquêt 2012 a été réalisé par qustionnair nvoyé à 174 partnairs au cours mois juin Ls stinatairs étaint ls gstionnairs structurs socials bénéficiairs prstation srvic n 2012, ainsi qu s bénéficiairs d un subvntion ou d un convntionnmnt n 2011 ou n L taux répons a été 42 % (contr 36 % n 2008).

2 Un satisfaction global élvé 99 % s partnairs ayant participé à l nquêt sont globalmnt satisfaits colboration avc Caf. Pour 96 % s partnairs, qualité s contacts s st maintnu, voir amélioré. 86 % s partnairs ont un intrlocutur privilégié. Cpndant, ils souhaitnt s rncontrs t s réunions d information plus régulièrs. Ls partnairs utilisnt surtout l courril pour écrir à Caf t sont satisfaits s réponss. Ils écrivnt pu à Caf mais quand ils l font, c st l plus souvnt par courril (83 %). Pour plus 97 % s partnairs, ls réponss donnés sont jugés préciss, cirs, adaptés à situation t rapis. Ls ¾ s partnairs n ont pas difficulté pour contactr Caf par téléphon t stimnt lur intrlocutur compétnt. Ils téléphonnt plutôt rarmnt à Caf (63 %) t l plus souvnt lur intrlocutur connaît lur dossir (93 %). Quasimnt tous ls partnairs ont un connxion Intrnt profssionnll, ils connaissnt l sit qui corrspond à lurs bsoins. La moitié s partnairs s connct souvnt sur l pour utilisr l srvic Cafpro (65 % ) ou l spac partnairs (49 %). Globalmnt, ls sourcs d information miss à disposition s partnairs lur convinnnt. L t l magazin Vis famill satisfont un rg majorité partnairs (77 % t 79 %), très pu n ls connaissnt pas. La gran majorité s partnairs connaît l sit Globalmnt, ls publications typ Echo Caf convinnnt t sont bin lus. L nouvl Echo Caf gstion n st toutfois pas ncor bin rpéré. Ls réunions t rncontrs sont s vcturs d informations appréciés. Msurr t fair progrssr qualité srvic aux partnairs Martin VILLETTE Dirctric l action social Caf (jusqu au 31 janvir ) Progrssr pour t avc nos partnairs Ctt nquêt, c n st pas qulqu chos nouvau puisqu nous évaluons puis 1997 satisfaction nos partnairs à l occasion chaqu Contrat pluriannul d objctifs t gstion (Cpog), c st-à-dir tous ls quatr ans. C nous prmt prndr n compt ls résultats s nquêts dans notr schéma dirctur t détrminr nos objctifs progrès. Si l nivau satisfaction nrgistré au travrs l nquêt 2012 st élvé, l intérêt démarch st rpérr ls bsoins t attnts s partnairs afin d adaptr t d améliorr notr offr srvic. Bin sûr, nous somms attntifs à fair progrssr cll-ci n prmannc n fonction s bsoins xprimés par ls partnairs. Ainsi, nous avons mis n pc s réunions thématiqus régulièrs pour ls partnairs, nous avons mis à lur disposition s outils d ai à gstion t au calcul s droits ainsi qu s supports d information pratiqu t tchniqu ciblés. D mêm, un travail a été réalisé n matièr simplification, c qui répondait à un attnt fort s partnairs. L équip s consillrs tchniqus trritoriaux a égalmnt été rnforcé pour qu ils puissnt dévloppr lur présnc sur l trrain. Dans l cadr notr mission srvic public, il st ssntil pour nous msurr régulièrmnt satisfaction nos partnairs t détctr s bsoins t d évntulls difficultés au travrs d nquêts qui pourraint d aillurs êtr mnés façon plus fréqunt. Ls partnairs vant appréhnr un réglmntation national plus n plus complx, nous voulons plus particulièrmnt évalur lur satisfaction sur l traitmnt s dossirs ainsi qu sur ls actions s consillrs tchniqus trritoriaux qui sont lurs principaux intrlocuturs à Caf. Avc cs dispositifs d évaluation, nous souhaitons progrssr pour t avc nos partnairs. Cux-ci l ont bin compris puisqu ils ont été nombrux à répondr à notr nquêt! Yann MONTAGNE Chargé d étus à Caf Tous ls quatr ans, Caf mèn ctt nquêt auprès ss partnairs. Il s agit pour ll fair un bin pério qui s achèv t définir s pists progrès pour cll qui s annonc. C bin st d autant plus rich s il associ ls publics Caf, t n l occurrnc il faut soulignr qu l taux rtour c qustionnair a été bon. Ls partnairs Caf jount l ju l évaluation t contribution! Dans l rspct l anonymat, c bin st pour ux l occasion d xprimr lur satisfaction s ils l souhaitnt, mais égalmnt d évoqur s difficultés évntulls ou s attnts... Touts ls rmarqus sont priss n compt t puvnt ainsi contribur à définition pists progrès. A l avnir, il pourrait êtr intérssant réalisr s nquêts plus courts sur s thématiqus préciss, s sorts «d nquêts fsh» ciblés. Clls-ci prmttraint d avoir s rtours rapis sur s actions ou s dispositifs mis n pc par Caf t fair s évaluations dans s déis plus brfs. C rprésntrait ainsi un «plus» n trms réactivité t srvic rn aux partnairs.

3 Enquêt satisfaction Ds partnairs satisfaits traitmnt s dossirs 90 % s partnairs stimnt qu Caf a fait s progrès n matièr traitmnt dossirs puis 4 ans. L taux satisfaction l plus élvé concrn ls progrès n matièr transmission d information, réction s déis paimnt t simplification s démarchs. Pour autant, s difficultés sont xprimés pour obtnir l information sur l avancé s dossirs, pour rmplir ls imprimés t constitur ls dossirs. Pour 93 % s partnairs, l paimnt s ais n pos pas problèm. Cpndant, 53 % xprimnt un incrtitu sur ls dats paimnt t 43 % trouvnt qu ls déis paimnt sont longs. Ds msurs simplification t d amélioration rtion appréciés L adrss élctroniqu facilit ls contacts pour 90 % s partnairs concrnés. Ls avis sont très positifs puisqu 90 % s partnairs pnsnt qu ls contacts sont plus rapis t qu ls mans sont miux suivis. 89 % s partnairs concrnés stimnt qu utilisr l applicatif «Sij» st plus facil qu rmplir un dossir papir. Ils sont égalmnt 89 % à trouvr qu c prmt gagnr tmps pour fournir ls justificatifs, t 94 % pnsnt qu ls alrts sur ls échéancs t ls échangs mssags sont pratiqus. Ls attnts s partnairs vis-à-vis Caf Ls partnairs souhaitnt un accompagnmnt Caf dans ls domains suivants : - information sur réglmntation t ls financmnts Caf, - diagnostic t étus bsoins, - convntionnmnt (contnu, obligations ), - gstion administrativ t budgétair (rapport d activité, budgt prévisionnl, compt résultat ), - démarch d évaluation au rgard qualité srvic rn aux famills, - éboration projt structur (règlmnt fonctionnmnt...). Ils souhaitnt égalmnt qu soint mis à lur disposition : - s outils calcul s droits, - un gui méthodologiqu (diagnostic, évaluation), - s supports d information tchniqu sur réglmntation, - s outils financirs (budgts typs, calcul fond roulmnt ), - un gui pour rmplir ls dossirs, - un suivi l activité, - un gui concrnant l fonctionnmnt (xmpl : gui Eaj). Pour 98 % s partnairs concrnés, l convntionnmnt pluriannul st l assuranc financmnts pérnns t prmt un simplification s démarchs. 96 % sont égalmnt d accord sur l fait qu c st égalmnt un outil gstion rtion (échéancs, déis, paimnts...). L consil tchniqu au cntr rtion Plus 94 % s partnairs concrnés sont satisfaits s consils apportés dans l cadr consil tchniqu. Il st apprécié à tous ls momnts clés l activité s partnairs, t tout particulièrmnt lors difficultés ou n phas création ou démarrag projt. La satisfaction st moindr pour mis n ouvr changmnts réglmntairs. Si l édition 2012 l nquêt partnairs a souligné un bon nivau satisfaction s partnairs, ll a égalmnt prmis à Caf détctr s attnts t dégagr s pists progrès vis-à-vis s partnairs. Ell fait parti s outils qui prmttnt un construction commun t l rnforcmnt qualité srvic rn aux usagrs. Un étap à n pas manqur! Intrviw Clémnc LAGIRARDE Coordinatric nfanc junss au syndicat intrcommunal à vocation uniqu (Sivu) nfanc junss vallé Vanra Qulls sont vos attnts vis-à-vis Caf? «Nous attndons surtout s évolutions dans ls fonctionnmnts pour êtr au plus près t au plus just s bsoins t attnts s famills. En matièr rtions, ls contacts avc Caf sont simpls. En fonction nos bsoins, nous prnons contact avc ls consillrs tchniqus trritoriaux ou ls tchnicins consil, c st facil. Ls réunions organisés par Caf sont intérssants t puvnt êtr l point départ réflxions sur s thèms importants comm par xmpl ls modalités fonctionnmnt. Au là cs rncontrs qui xistnt déjà, s réunions n ptit comité t par sctur, organisés par l consillr tchniqu, au cours squlls on pourrait échangr sur nos pratiqus, nos fonctionnmnts t ls pists d améliorations sraint particulièrmnt richs. En trms d outils, l srvic Cafpro qui prmt d accér aux donnés allocatairs par intrnt façon sécurisé t ciblé st indispnsabl, c st un outil travail au quotidin. L sit st égalmnt util dans msur où il st un vitrin s structurs d accuil loisirs pour ls famills t nous prmt nous mttr n avant ; toutfois nous aimrions avoir un pu plus visibilité sur fréquntation sit par ls usagrs. A crtains momnts, il st vrai qu on s snt éloigné... Hurusmnt qu nous disposons cs sits t possibilité travaillr par mail. Il faut soulignr égalmnt qu nos intrlocuturs à Caf savnt s rndr disponibls pour qu nous puissions êtr fficacs dans notr travail t j ls rmrci pour ctt disponibilité.»

4 Vous gérz un EAJE t/ou un ALSH convntionné(s) avc Caf Nous avons signé un Contrat nfanc junss (CEJ) L calndrir s échéancs administrativs : Vos Vosmans mans subvntions subvntionsd invstissmnt d invstissmnt Votr dossir prstion srvic (PS) La Caf a réalisé c calndrir pour air ss partnairs dans l suivi s ngagmnts qu ils ont pris auprès d ll n contrparti financmnts. Novmbr Janvir Mars Févrir Mai Juin 2014 Juillt Août Sptmbr Octobr Notification s décisions subv priss par Cas d octobr Instruction vos mans subvntion Eborz t nvoyz vos prévisions d activité t financièrs 15/01 Notification s décisions subv priss par Cas mars Imprimé prévisions d activité t financièrs Cas juin n 31/03 A notr : vous rn c rcv rz aucun plt ou Tout dossi r incom sra rtou rné incoh érnt vous Eborz vos bins d activité t financir 2012 t transmttz l dossir régurisation Signatur convntion débutant l 01/01/ l aco mptn n st A not r :conv ntio st signé 9/20 12 vrsé qu si rns igné au 30/0 t si Sij a été Instruction votr man rnouvllmnt convntion arrivant à trm au /2012 vntion Votr con sractualisation r vic 1... smstr prstation Suspnsion droit PSO si non récption s mans rnouvllmnt s convntions arrivés à trm au /2012 subvn Vosfinalisz Si votr contrat arriv à trm au /2012, Imprimé man rnouvllmnt s convntions arrivant à trm au / nt... vstissm iaux cision, d un pré archs? z bsoin cs dém Vous av pagnmnt dans om d un acc votr qu -pas! hni z tc ttn llr N a l consi à: Contactz adrssz un mail ou caf.fr trritoir af6 tnairs-c ais-par Notification s décisions subv. priss par Cas d octobr Notification s décisions subv priss par Cas juin Mis n lign sur l l imprimé 2014 man subvntion Actualisz 15/07 Si votr convntion arriv à trm au /, préparz t rnvoyz vos donnés votr dossir rnouvllmnt 1r sm. 31/01 30/09 Instruction vos mans 2014 Cas d octobr Actualisz 15/10 vos donnés 3 trim. Eborz t nvoyz vos prévisions d activité t financièrs 2014 Instruction votr dossir régurisation t paimnt vos droits 2012 Paimnt vos acompts Imprimé régurisation droits 2012 Janvir Ls mans arrivés après l 31/01/2014 sront xaminés par Cas n fonction s disponibilités budgtairs Cas mars Cas d octobr Actualisz 15/10 vos donnés 3 trim Décmbr Novmbr Ls mans arrivés après l 31/01/ sront xaminés par Cas n fonction s disponibilités budgtairs trritor hniqus sillrs tc s s con Coordonné un list contacts suscptibls ls accompagnr. Avril Téléchargz, complétz t transmttz l imprimé man subvntion 2014 cé ls Eborz oir l bin annul 2012.votr CEJ commn l évaluation t l actualisation diagnostic, ntsà Caf 31/03 avanttd av transmttz dossir équipm man rils t votr t transmttz ls documnts Déposz votr l acquisition maté pas êtr finalisés nt fait ns n doiv travaux ou l... Informz-nousuxs ou acquisitio z à : Ls trava actions nouvlls Caf. irs, pns atif t ls décision vos doss T ainsi qu l nvisagés avant pour ion d un stim facturs. érisation miss SIRE num éro trans s itr num mission étudié sur Pour facil ls cas l échéant s sur trans L ai st dans tous ir l cas nt êtr fond, sont débloqué - inscrir référnc doss isionnl doiv trams A4, paimnts budgt prév numéro ur, ls apts t ls pags), au format inscrits au 30 coul s joint(s). acompts l (moins Préparation rnouvllmnt CEJ Ls dépnss imatif ou au(x) vi Paimnt sriur - évitr à Cj r l ssnti rr, n févrir ou mars ai supé arrivé à trm au /2011 égals à l st - transmtt sur ls cos-ba é pour tout écrir n st sign - n pas ntio documnts. ls conv fr Un agra aux habilitalimit pour - n pas un dat donnés liés pour vous avz Imprimé à jour vos octroyé, facturs t un autr projt st lièrmnt binun Cjfois 2012l aid ièrs votr Mttz régu Sij t mon-nfant.fr. si prm Caf vos r ro,. Prévnz transmtt tions Cafp c nous opération mations dans lls. ou achvé, r ls vos infor finalisr votr ré, abandonné s fami récupér u, diffé l actualisation lisr l information l déi, soit ts. intrromp Pnsz à fiabi prorogr proj nt.fr pour inistratif ou prmt soit rvés pour d autrs mon-nfa typ adm objt t pour somms rés mnt à son irs. changmnts Caf tous impact sur vos doss é conformé êtr utilis Signalz à un doit ont -ci rat. L aid Cux r s u au cont Caf. juridiqu. nt concrn ré prév contacts avc compt doiv dans vos priss n l courril pas Ls dépnss abls. Privilégiz n oubliz pt dans rtiss n cours t pris n com.caf.fr. bins amo l anné n sont pas sur l www imprimés ls n régi sont n lign Utilisz ls imprimés Ls prsonn. onsabl qu tous ls à rsp nss l l aid r par ls dép ipmnt, fair sign rnz. rôl l équ nt contrôlé. onnr t à rtou cont tamp à nous m En cas vous Pnsz nt st égal imés qu l invstissm légal ls impr un mémo s princips qui régissnt l octroi s ais Caf, Ls ngagmnts Caf 31/01 tions d in Votr contrat nfanc-junss (Cj) Votr contrat nfanc-junss l nsmbl s démarchs qu ils doivnt réalisr pour gstion lur dossir prstation srvic, l obtntion subvntions d invstissmnt t l pilotag lur contrat nfanc junss ; pour chaqu étap, ls dats butoir sont précisés, Décmbr Téléchargz, complétz t transmttz l imprimé man subvntion ra p p ls : Q u lq u s En généra Vos démarchs n cas rnouvllmnt d un convntion (PS, Cj) Cas : Commission d action social Caf 2012 Octobr un outil proposé aux gstionnairs d Eaj t d Alsh pour gérr ls échéancs Ils y trouvront notammnt : Vos démarchs Envoi Envoi via Sij documnts Alrt Dat butoir voici nos échéancs partagés /01 Commncz votr bin Signatur nouvll convntion débutant l 01/01/ votr man rnouvllmnt Votr CjInstruction convntion arrivant à trm au / doit fair l objt d un diagnostic préabl (étu s. actio Suspnsion droit t n ToutPSO limitativ Actualisation llsimprimé ins) si récupération s somms vrsés 3 cièrs annu prévisions sé par bso pps finan o impo d activité dossir régurisation 2012 non rçu trimstr 2014 os d nvlo n un méth t financièrs vos Imprimé régurisation droits Caf La Caf disp ons sont faits slo l xtnsion t tôt possibl rtur ou n s Ls priorisati nz donc l plus avant l ouv tation srvic Prév man tur Prs Cnaf. ts sz votr ité l intrlocu Dépo aux proj Cj. Il st gnr un n rétro Réunissz un comité activ pilotag pour présntr contrat arriv à nouv l référ Sisvotr trm au /, évaluz lsnt actions, réactualisz l diagnostic vz dési ic : aucu srv atur st r ic n cour l bin, ls nouvaux projts, t l évaluation atur, vous Commncz votr 31/05 œuv donn srv n donn coor t transmttz ls documnts L coor ion bin admis n cas rnouvllmnt mis nc cas d xtns Caf. En l abs a n charg l suivi Caf n qu sur Prévnz onn qui avc Caf. rnouvlé prs n nt : Envoi piècs Signz contrat rtion pour put êtr Informz-nous s convntio rat t justificativs qu ll n oit notamm cont nouvau contrat ou avnant débutant 15/12 actions nouvlls 30/09 n stipul g. Il prév onnousaunga prnant 01/01/rativs annulls l 01/01/ La convntio ss gstionnair rat fft nvisagés pour 2014 par l rsp és cont inist L sign xpr Caf sont ancs adm s paimnt êtr traitépso man mis àn put - vos éché ts trans r Cj r t dat s dossi mn dossi l alité : st docu n n ls actio A notr Tous - nos mod t trait mnt qu si convntio chaqu ag récp l. tion léga ssair qu ap ls objctifs comité pilot vrsé t sablrès néc n s nt qu nt) srvic lm composition Cj arrivéag aussilsouv Ell Préparation - La tationbin 2012 Analys t paimnt régurisation rnouvllmnt à trm /2012 rnouvl s.droit pilot La prs roqu cas n ité récip l. l com compris gmnts uation bin annu signé (y Réunissz nos nga r son éval au momnt n détaill archs bor à parti t à minima documnts La convntio Cj s é nostic initial. Cs dém tard l nt : mission La Cas déci Suspnsion dossir Cj lmnt bin / plus oit notamm lls trans Imprimé prévl affctation L rnouvl tualisation diag Imprimé str t au s nvlopps s annu t récupération s somms anc mnt Cj paievaluation réac rnir trim icarrivant - vos éché t d un bin Cj limitativss Cj s survrsés si bin 2012 non rçu sr au cours n srv àtatio échéanc au / alité t dat informations contrat. - nos mod calcul prs sont à réali à jour s rnièr anné ul mis à form 2 ivs 31/1 Caf ations rt in - vos oblig -nfant.fr Caf s Pyrénés-Orintals - Mis à jour Octobr 2012 tion sout prnz l sit mon s rtivs à mn qu vous ntr rn tionnation xt fonc oblig on vos t communicati d info, règlmn dans tout l, pqutt (prss loca ms vrsés. rôl s som ièrs mnt ) ifs au cont s 5 rn ips rt justificatifs - ls princ on tous vos à dispositi Pnsz à tnir annés. lo nord Agly - Agg rgois Bou Raphaël 51 af.fr raphal.bo Montané Béatric ont batric.m Capcir - Conflnt Crdagn L Goff Véroniqu 73.fr vroniqu.l spir Vall Asprs - pignan Vill Pr Barb Fatiha fatiha.barb i Smagu oph -S Ann caf.fr -sophi.s ann arro Nlly Nav nlly.navar sud ll - Agglo mi Vr Côt Un nouvll born Caf pour ls allocatairs à Prpignan Ctt instaltion port à 10 l nombr borns Caf disponibls pour ls allocatairs dans l départmnt. Ctt born a été installé n fin d anné à l antnn 2 Maison social proximité Prpignan Sud Consil général, 18 allé Bacchus. Au total, c sont désormais 9 borns Caf qui sont disponibls à Prpignan pour ls allocatairs. Pour complétr c dispositif t prmttr aux allocatairs n ayant pas intrnt fair lurs démarchs n lign auprès Caf, s ordinaturs n libr-srvic sont accssibls au sièg Caf à Prpignan pour utilisr l Dans l rst départmnt, un born t s visioguichts sont égalmnt disponibls à Cért, La Lgonn, Sailgous t Oltt. L : un s moyns préférés s allocatairs pour contactr Caf Il simplifi lurs démarchs La rubriqu «Mon Compt» prmt aux allocatairs consultr lur dossir allocatair, fair lur décration trimstrill rssourcs Rsa ou Aah, signalr s changmnts situation, d imprimr s attstations paimnt... L prmt égalmnt aux usagrs d stimr lurs droits au Rsa, à Paj, à l ai au logmnt, fair s mans prstations (ai au logmnt, Cmg Paj), téléchargr s imprimés, s informr sur ls ais. La rubriqu «Ma Caf» lur donn accès à l spac d information Caf s Pyrénés-Orintals (ais, srvics, publications...). Dirctur publication : Ph. CIEPLIK - Comité rédaction : S. MASSON rsponsabl comité, C. CASIMIR, L. OLLEON, F. MAS - Maqutt : M.G. CASTAING ISSN n dépôt légal juin Crédits photos : Arnaud Brunt / Cnaf - istockphoto - Caf s PO

5 Echo Caf n 36-1r trimstr Philipp CIEPLIK nouvau dirctur Caf s Pyrénés-Orintals Dpuis l 14 janvir, Philipp CIEPLIK a succédé à Jacqus DESLANDES au post dirctur Caiss d'allocations familials s Pyrénés-Orintals. Philipp CIEPLIK a occupé son prmir post dirctur à têt Caf Lot t a nsuit dirigé Caf Tarn avant prndr ss fonctions dans ls Pyrénés-Orintals. Ls priorités Philipp CIEPLIK Dans un contxt cris économiqu t social dont ls ffts sont particulièrmnt snsibls dans l départmnt s P.-O., tout prmièr priorité Caf st d assurr l traitmnt rapi s mans adrssés par ls usagrs t jour ainsi plinmnt son rôl d amortissur social. L nombr courrirs rçus à Caf a progrssé 5,3 % par rapport à 2011 t a dépassé l nombr L attnt principal s allocatairs st d êtr payés rapimnt. Pour y répondr, Caf trait plus 89,1 % s «L Consil d administration t ls srvics Caf s Pyrénés-Orintals s mobilisnt pour ls allocatairs t ls partnairs afin lur offrir un srvic qualité t j suis hurux pouvoir rjoindr cs équips qui ont déjà fait pruv lur profssionnalism.» dossirs n moins 15 jours t près 98 % s mans minima sociaux sont traités n moins 10 jours. Nos allocatairs sont d aillurs conscints s fforts fournis pour répondr à lurs bsoins puisqu 96 % d ntr ux s sont décrés globalmnt satisfaits s srvics Caf n L dévloppmnt s tchnologis l information t communication constitura égalmnt un ax fort notr action avc notammnt l évolution s sits caf.fr t mon-nfant.fr t diffusion d informations élctroniqus ciblés au travrs réalisation campagns d information, d -mailing t Sms. Il s agit n fft répondr aux attnts s usagrs qui plébiscitnt cs moyns communication, t notammnt intrnt, puisqu l nombr connxions aux sits caf.fr t mon-nfant.fr n css croîtr avc notammnt un augmntation 15,4 % pour l sit caf.fr ntr 2009 t Dpuis l mois juin, ls contnus caf.fr ont été nrichis t nouvlls fonctionnalités ont été déployés avc, notammnt, davantag possibilités pour ffctur s démarchs n lign. L déploimnt cs tchnologis pass égalmnt par l instaltion, dans l départmnt, borns intractivs Caf t visioguichts dans ls locaux Caf t ss partnairs.

6 La politiqu partnarial rstra quant à ll un volt important l action Caf afin poursuivr t mttr n pc s dispositifs coordonnés n favur s famills départmnt. La richss t qualité s partnariats noués avc ls srvics l Etat, l Consil général, ls collctivités trritorials, ls organisms sociaux t ls associations sont s conditions réussit. Mêm si Caf dispos d un bonn connaissanc s caractéristiqus t bsoins spécifiqus s différnts trritoirs départmnt t apport un soutin tchniqu t financir aux partnairs, colboration st n fft indispnsabl pour mttr n pc s actions fficacs répondant aux bsoins s famills dans ls domains ptit nfanc, junss, logmnt t l animation vi social notammnt. Enfin, ls quatr annés à vnir sront pcés sous l sign d un nouvll Convntion d objctifs t gstion, Cog La Caf st un rmpart dans lutt contr précarité fac à cris qui ntraîn un accroissmnt man social tout n rndant nécssair maîtris dépns publiqu. Dans c contxt, s orintations nationals sront définis au travrs Convntion d objctifs t gstion qui sra signé n ntr l Etat t Cnaf t décliné nsuit dans ls Caf. Au nivau départmntal, nous mttrons n œuvr ls axs nationaux tout n ls adaptant, au travrs notr politiqu t nos actions, aux spécificités, bsoins t problématiqus locals. A comptr 15 avril prochain, un nouvll organisation dirction sra mis n pc à Caf s P.O. L équip dirction sra suivant : Agnt comptabl Laur Dairin-Escaré Dirctric l Action social Cudin SUAREZ Dirctric s Rssourcs Cir HÉRY Dirctur s Prstations David MAURY Chiffrs clés Caf s P.-O. Profil s allocatairs t montants vrsés n 2012 La Caf compt plus allocatairs soit un progrssion 1,3 % par rapport à habitant sur 5 st allocatair t prçoit au moins un prstation Caf. Au total, plus prsonns sont couvrts par ls ais Caf, soit 46 % popution départmnt, 1 allocatair sur 3 rési à Prpignan. Quatr communs situés sur pin Roussillon rgroupnt à lls suls près moitié s usagrs, plus allocatairs bénéficint d un ai au logmnt, soit plus d un allocatair sur ux, près allocatairs prçoivnt l Rvnu solidarité activ (Rsa), soit plus d 1/4 s allocatairs, plus allocatairs prçoivnt l Allocation aux alts handicapés (Aah), parmi ls famills avc nfants, 38 % sont s famills monoparntals. plus 554 millions d uros ont été vrsés aux famills t aux partnairs, n moynn 530,6 uros sont vrsés par allocatair t par mois. Chiffrs au /2012

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté

Provence-Alpes-Côte d Azur est la troisième région la plus touchée par la pauvreté Précarité, inégalités t cohésion social Provnc-Alps-Côt d Azur st la troisièm région la plus touché par la pauvrté E n 2012, 16,9 % ds habitants d Provnc-Alps-Côt d Azur vivnt sous l suil d pauvrté. La

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie -

Dossier presse. à 18h00 - ENIM, Metz-T. de la Métallurgie - Dossir prss 2 1 0 2 r b m c é d 6 i d Ju pôl chno à 18h00 - ENIM, Mtz-T fficill o is m r d i n o Cérém Paritair n o ti a c fi li a u Q d ds Crtificats 2012 d la Métallurgi - inin au fém ls i tr s u d in

Plus en détail

Système de Management du Portefeuille de Projets

Système de Management du Portefeuille de Projets Systèm d Managmnt du Portfuill d Projts PROJETS : Initiativs, invstissmnts, décisions, améliorations prmttant d produir avc plus d Valur à Référntil d gstion dstiné aux ntrpriss qui souhaitnt dévloppr

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR

DOSSIER P. 6 Les démarches RH : présentation & retour sur expérience à la CCPR N 8 Magazin d information du Cntr d Gstion d la fonction publiqu trritorial d la Haut Savoi DOSSIER P. 6 Ls démarchs RH : présntation & rtour sur xpérinc à la CCPR P.3 L CDG 74 présnt au forum ds collctivités

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

Au cœur du système d information de votre Caf

Au cœur du système d information de votre Caf L magazin ds Caf MAI 2015 Congé parntal C st miux à dux Mod d gard Bin planifir ls congés CITOYENNETÉ Participz à notr concours d dssin Au cœur du systèm d information d votr Caf ENCART DÉPARTEMENTAL TOUTES

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt

Date de dépôt du dossier. Montant total des aides (3 500 maximum en zone d arrivée A et B1, 3 000 maximum en zone d arrivée B2 et C) Durée du prêt AIDE MOBILI-PASS Action Logmnt - Ls ntrpriss s ngagnt avc ls salariés Fich d dialogu établi conformémnt à l articl L311-10 du cod d la consommation t ls décrts n 2010-1461 t n 2020-1462 du 30 novmbr 2010.

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Pieces à fournir par les parents,

Pieces à fournir par les parents, Pics à fournir par ls parnts, Ttout dossir incomplt sra rfusé pour inscriptions à l Ecol, Cantin, Alaé t Als ds mrcrdis t vacancs scolairs Justificatif d domicil récnt d Numéro d allocatair CA moins d

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale

ommune Les brèves de la vie locale! Chers Comblorans, n 7 L essentiel de l info municipale de Combloux Jean Bertoluzzi et l équipe municipale été 2013 n 7 passion ommun L ssntil d l info municipal d Combloux Chrs Comblorans, S il fallait résumr l action t la vi municipal n qulqus mots, j dirais qu c st : Un hivr formidabl pour tout l mond, un

Plus en détail

Relevé de décisions du CEVU. 5 juillet 2013. Le CEVU. Après en avoir délibéré, décide :

Relevé de décisions du CEVU. 5 juillet 2013. Le CEVU. Après en avoir délibéré, décide : Rlvé d décisions du CEVU 5 juillt 2013 L CEVU Vu l Cod d l Éducation modifié par la loi n 2007-1199 du 10 août 2007 Vu ls statuts d l univrsité adoptés l 4 mars 2008 t modifiés l 2 novmbr 2010 Après n

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat

Imaginarium. Festival. Dossier partenariat Imaginarium Fstival Dossir partnariat ImaginariumFstival0DossirPartnariat L#mot#du#présidnt...3 L UTC#n#brf...4 Structur#d#la#manifstation...5 Résumé...5 Quand?...5 Où?...5 Pourquoicliu?...5 Notr#politiqu...7

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 3 JUILLET 1 DELIBERATION N CR-18.197 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégi régional pour l dévloppmnt ds filièrs agricols, forstièrs

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques

L audit : écouter, observer pour mieux maîtriser les risques Stratégi publiqu n 2 - avril 2014 L audit : écoutr, obsrvr pour miux maîtrisr ls risqus La maîtris ds risqus D irigr un administration trritorial t mttr n œuvr l projt d un mandatur impliqu d savoir prndr

Plus en détail

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs

Fiche interprétative 010 Transfert de travailleurs Fich intrprétativ 00 Transfrt d travaillurs. Princip. A. Txt d loi. a. Décrt du 9//04 rlatif à l agrémnt t à l octroi d subvntions aux ntrpriss d insrtion. Art. 6. r. L Gouvrnmnt put dérogr à l articl

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PLOUARZEL DU 20 JUILLET 2015 L nsmbl du Consil Municipal était présnt à l xcption d Mm ELIES, absnt xcusé, d M. BATANY absnt xcusé t d Mm MADEC absnt

Plus en détail

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte

Xaélidia Contrat d assurance vie libellé en euros et/ou en unités de compte Bulltin d souscription Xaélidia Contrat d assuranc vi libllé n uros t/ou n unités d compt Cods produits : Duré viagèr : 2277 Duré détrminé : 2278 A. Souscriptur/Assuré Co-Souscriptur/Co-Assuré* Tous ls

Plus en détail

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée

EBAUCHE. Formulaire de rapport sur l application du Protocole GIZC en Méditerranée REUNION CONJOINTE DES POINTS FOCAUX DU CAR/PB, CAR/INFO ET CAR/PAP Nic, 11 13 mai 2011 EBAUCHE Formulair d rapport sur l application du Protocol GIZC n Méditrrané PAP/PFN/2011/3 CONTEXTE JURIDIQUE ET

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Guide de mise en place d une manifestation Téléthon S ENGAGER. Jean-Marie, organisateur pour le Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62).

Guide de mise en place d une manifestation Téléthon S ENGAGER. Jean-Marie, organisateur pour le Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62). S ENGAGER Alxandra, organisatric pour l Téléthon, Bourg-n-Brss (01). Guid d mis n plac d un manifstation Téléthon Jan-Mari, organisatur pour l Téléthon, Mont-Saint-Éloi (62). r t o v r t t m z l u o v

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

Initier des plans de gestion de la ressource et des étiages et mettre en œuvre des programmes de réduction des prélèvements directs

Initier des plans de gestion de la ressource et des étiages et mettre en œuvre des programmes de réduction des prélèvements directs Initir ds pns d gstion d rssourc t ds étiags t mttr n œuvr ds programms d réduction ds préèvmnts dircts QuS Sont S njux? Inscrir gstion d rssourc dans duré L adoption d comportmnts nouvaux, fondés sur

Plus en détail

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS

CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS CAHIER PRATIQUE DOCUMENTS JUIN-JUILLET 2010 GUIDE À L USAGE DES ÉLUS LOCAUX L logmnt social t ls politiqus locals d l habitat Dans l cadr ds compétncs qui lur sont conférés par l Etat, lls puvnt jour un

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique

3. Droit économique 1DROIT ÉCONOMIQUE. www.lexformation.com contact@lexformation.com 1. f Formation mixte technico-juridique 3. Droit économiqu 3.1 Tchniqus contractulls : optimisation d la rédaction d vos contrats, clauss ssntills 3.2 Dépndanc économiqu, déséquilibr d la rlation commrcial 3.3 L optimisation du rcouvrmnt, la

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

Manuel d Approche systémique

Manuel d Approche systémique www.cclt.ca www.ccsa.ca Manul d Approch systémiqu Collaboration Avril 2014 À qui s adrss l présnt dossir? Ls dirigants t ls décidurs ds domains d la toxicomani t ds domains connxs, notammnt ls dircturs

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire

2 e Vadrouille du patrimoine : les voitures anciennes empruntent les chemins de l histoire Mai 015 Départ d «La P tit» 014 du Domain d «La Résrv» à Vaumas. : ls voiturs ancinns mpruntnt ls chmins d l histoir > En rout! Forts du succès d sa prmièr édition, il y a maintnant dux ans, ls mmbrs du

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

Données de cadrage. Insee Part des ménages dont la famille principale a trois enfants ou plus de moins de 25 ans parmi l'ensemble des ménages

Données de cadrage. Insee Part des ménages dont la famille principale a trois enfants ou plus de moins de 25 ans parmi l'ensemble des ménages Population Il s'agit d la la population municipal. Ell comprnd ls prsonns ayant lur résidnc habitull sur l trritoir d la commun, dans un logmnt ou un communauté, ls prsonns détnus dans ls établissmnts

Plus en détail

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire

Principes d application sectoriels sur la correspondance bancaire Mars 2013 Princips d application sctorils sur la corrspondanc bancair Documnt d natur xplicativ Ls princips d application sctorils, élaborés par l Autorité d contrôl prudntil (ACP), répondnt à un dmand

Plus en détail

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc.

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc. w w w. m a r o c. c a m p u s f r a n c. o r g é r t n R 7 1 0 / 016 Campus Franc Maroc st un srvic d l Institut Français du Maroc, opératur d coopération d l Ambassad d Franc au Maroc. Campus Franc Maroc

Plus en détail

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 10 juillet 2014 COMPTE RENDU

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 10 juillet 2014 COMPTE RENDU L n c s n s «I I» d l a r t i c l 1 3 6 d l a l o i A L U R p r é v o i t CONSEIL MUNICIPAL Séanc du 10 juillt 2014 COMPTE RENDU Présnts : Msdams GENEVARD, VOJINOVIC, ROUSSEL-GALLE P., RENAUD, CAIREY-

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À rmttr à l'hôtss, à l'accuil d l'offic d tourism Grâc à vous, notr offic d tourism s'amélior. Souciux d l amélioration continu d nos prstations, t afin d répondr au miux

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2016 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Tarif location. Date mise en service 15 juillet 2007. Tarif abonn. 16 novembre 2007. 30 min gratuites. 1 / 1/2 journée. Avril 2008.

Tarif location. Date mise en service 15 juillet 2007. Tarif abonn. 16 novembre 2007. 30 min gratuites. 1 / 1/2 journée. Avril 2008. AU5V / Etud sur ls vills disposant d un VLS ou d «tation» Vills disposant d un systèm d vélo n libr srvic Vills disposant d un tation ou d un systèm «aidé» d d vélo 2 avril Vill Nom Systém Entrpris Paris

Plus en détail

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson

Couleurs. Nombres. Le s. jeux. Les. Labuchette. Je an Husson Ls Nombrs n Coulurs L s d jux Labuchtt J an Husson Nots méthodologiqus L matéril 1. Ls régltts sont évidmmnt l matéril cntral qui doit prmttr à l nfant d jour d abord t d calculr surtout. Ells ont subi

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES COMMUNE DE BELFAUX REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES L'assmblé communal d Blfaux Vu : La loi du 27 sptmbr 1990 sur la prophylaxi t ls soins dntairs; l règlmnt

Plus en détail

La sécurité sociale en Belgique Caractéristiques et défis

La sécurité sociale en Belgique Caractéristiques et défis La sécurité social n Blgiqu Caractéristiqus t défis Danièl Muldrs t Robrt Plasman Déparmnt d économi appliqué d l Univrsité Libr d Bruxlls 1 La sécurité social n Blgiqu: introduction Prmir mps: Fin XIX

Plus en détail

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre.

ROCHELAMUSIQUE. Pour vous inscrire ou vous réinscrire! Les cours, ateliers et pratiques collectives débuteront la semaine du lundi 12 septembre. Juin 2011 ROCHELAMUSIQUE N 74 Pour vous inscrir ou vous réinscrir! Il vous suffit d laissr la fuill d inscription dûmnt rmpli dans la boît aux lttrs du Cntr Musical. Vous pouvz égalmnt scannr t nous nvoyr

Plus en détail

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE

journée des professionnels de santé APPEL A COMMUNICATIONS DÉCEMBRE APPEL A COMMUNICATIONS 12 DÉCEMBRE 2012 PROPOSITIONS DE RÉSUMÉS Ls propositions d résumés doivnt parvnir impérativmnt AU PLUS TARD LE 4 SEPTEMBRE 2012 http://sfr.larhumatologi.fr Vous dvz soumttr vos résumés

Plus en détail

Forêt domaniale de VERDUN. Une Forêt d Exception

Forêt domaniale de VERDUN. Une Forêt d Exception Forêt domanial d m s ri u s o g sa lité y Pa tura Na toir His Un Forêt d xcption Ds Forêts mblématiqus, un Démarch Partagé, Un Vitrin National, un Labl d xcllnc. sm uri gs o a ys alité a P tur Na toir

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

Caisse du Carrefour des lacs

Caisse du Carrefour des lacs «RAPPORT ANNUEL Caiss du Carrfour ds lacs SOYEZ du group vous aussi. MESSAGE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Chrs mmbrs, MERCI À NOS 15 165 MEMBRES Sièg social 572, avnu Jacqus-Cartir, Disrali

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée.

Hors-série - août 2013 informations municipales de Collégien www.mairie-de-collegien.fr. de la rentrée. Prêts pour la rentrée. Hors-séri - août 2013 informations municipals d Collégin www.mairi-d-collgin.fr d la rntré Prêts pour la rntré août 2013 1 n 103 mai 2013 www.mairi-d-collgin.fr rntré Enfanc Bonn rntré à tous! Ls affairs

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

La réunion annuelle du Consortium des Filières

La réunion annuelle du Consortium des Filières La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : L mot du dirctur 1 Cart ds filièrs, méthodologis, rstructurations t fonctionnmnt ds consortiums multilatéraux

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à

su Ap co po ca rem en - m p s a p e - t - d e - d c d - l c l e c p a t à Au fil d la Vzouz - n 23.indd 1 22/04/2009 17:23:03 Infos pratiqus Srvics publics à Blâmont au sièg d la Communauté d Communs Communauté d Communs d la Vzouz 38 ru d la Vois - B.P. 8 54 450 BLAMONT Tél.

Plus en détail

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque.

La présente note résume les conclusions et recommandations de l étude et en tire des leçons pour la Banque. Chif Economist Complx Départmnt régional cntr - ORCE Edition n 1 Mars 2013 QUE RETENIR? - La promotion d l invstissmnt privé structurant doit occupr un plac prépondérant dans ls politiqus publiqus - La

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

e s p a c e AQUA sport détente Saint-Cyprien

e s p a c e AQUA sport détente Saint-Cyprien s p a c AQUA sport détnt & Saint-Cyprin ss p aac c s c n i op l ai si r c L spac Aquasud st und bassin ouvrtconcrn à l'anné.l apprntissag Ctt structur couvrt st accssibl à tous publics : La principal activité

Plus en détail