12 résolutions du Conseil de sécurité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "12 résolutions du Conseil de sécurité"

Transcription

1 L ACTION DE LA FRANCE EN CHIFFRES NON-PROLIFERATION 23 millions d euros C est la contribution totale de la France au budget de l AIEA en Cette contribution se décompose comme suit : 17 millions d euros de contribution au budget ordinaire 4 millions d euros de contributions volontaires 2 millions de contributions aux autres budgets (contributions financières et en personnel) 6,24% C est la part de la contribution de la France au budget de l AIEA 25 millions d euros C est le montant de la participation envisagée par l Union européenne au projet de banque de combustible sous l égide de l AIEA. 347 C est le nombre d inspections relatives au contrôle international des matières nucléaires effectuées en 2009 sur les installations françaises dans le cadre du traité Euratom et de l AIEA. 12 résolutions du Conseil de sécurité Condamnant la prolifération nucléaire depuis 2004, toutes votées par la France.

2 100 Etats La France a donné des assurances négatives de sécurité contre le recours ou la menace de recours aux armes nucléaires à près d une centaine d Etats dans le cadre des protocoles aux traités créant des zones exemptes d armes nucléaires. En outre, la France a donné en 1995 dans une déclaration unilatérale des assurances de sécurité aux Etats non dotés de l'arme nucléaire parties au TNP. Le Conseil de sécurité des Nations unies a pris note de cette déclaration, ainsi que de celle des autres Etats dotés, dans sa résolution 984 du 11 avril fonctionnaires formés depuis 10 ans aux questions de non-prolifération. La France va contribuer à une formation de haut niveau des Etats membres de l UE conformément aux «Nouveaux axes d actions de l UE en matière de lutte contre la prolifération des ADM et de leurs vecteurs». DESARMEMENT 300 têtes nucléaires C est le plafond total d armes nucléaires annoncé par le président de la République le 21 mars La France est le premier, et à ce jour le seul Etat doté d armes nucléaires à avoir rendu public son arsenal nucléaire total. Les chiffres, quand ils existent, communiqués par les autres puissances nucléaires concernent seulement le nombre d armes stratégiques opérationnellement déployées, et non les armes en réserve, les armes en cours de démantèlement et les armes dites tactiques Arrêt par la France de la production de plutonium pour les armes nucléaires ; mesure similaire en 1996 pour ce qui concerne l uranium hautement enrichi à des fins d armes nucléaires.

3 1998 C est la date de la ratification par la France, avec le Royaume-Uni, du Traité d interdiction complète des essais nucléaires. A ce jour, parmi les puissances nucléaires, seuls la France, le Royaume-Uni et la Russie ont ratifié le TICE. - 33% En 2008, la France a annoncé la réduction d un tiers du nombre d armes, de missiles et d avions de la composante aéroportée de sa force de dissuasion. La France a diminué de moitié son arsenal nucléaire total depuis la fin de la guerre froide. 2 milliards d euros C est la somme déjà dépensée par la France pour le démantèlement des anciennes installations de production de matières fissiles pour les armes nucléaires. Le coût total du démantèlement est estimé à 6 milliards d euros : cela correspond au coût de deux porte-avions. 0 La France ne dispose plus d installations d essais nucléaires ni d installations produisant des matières fissiles pour les armes nucléaires. La France est la seule puissance nucléaire à avoir démantelé ses installations d essais nucléaires et de production de matières fissiles pour les armes nucléaires. 0,2% C est le pourcentage du PIB de la France que représente aujourd hui l effort budgétaire en faveur de la dissuasion nucléaire (il a été de 0,48% en moyenne sur la période , atteignant une valeur maximale de 1,06% en 1967) Le budget de la dissuasion nucléaire a été divisé par deux en 20 ans. La France a réduit de moitié le nombre de ses vecteurs entre 1985 et aujourd hui.

4 75 millions d euros C est le coût total de la dénucléarisation du plateau d Albion, achevée le 25 février stations de surveillance du TICE Doivent être installées par le CEA sur le territoire national. Dans le cadre d accords de coopération avec les Etats étrangers, le CEA réalise 8 autres stations à l international. USAGES PACIFIQUES DE L ENERGIE NUCLEAIRE 58 réacteurs En fonctionnement. 2ème La France est le 2ème producteur d électricité nucléaire au monde après les Etats- Unis. 4 EPR français sont en construction dans le monde. 100 millions C est le nombre de tonnes de C02 qui ne sont pas rejetées dans l atmosphère chaque année grâce au parc électronucléaire français. 78% Le pourcentage de l électricité produite en France qui est d origine nucléaire. 9 accords-cadre de coopération Signés depuis 2008 avec d autres pays.

5 157 Étudiants, jeunes professionnels ou chercheurs ont bénéficié de bourses dans le domaine du nucléaire civil totalement ou partiellement financées par le gouvernement français depuis 2006 x 2 Le nombre de formations offertes par la France dans le domaine du nucléaire a quasiment doublé en 2009, atteignant 23 formations longues et 44 opérations de courte durée. 100 % Toutes les installations civiles françaises sont soumises aux contrôles internationaux. La France représente plus du tiers de l effort d inspection de la Commission européenne en raison de l importance de son programme électronucléaire.

Conférence d examen du TNP (New-York, 3-28 mai 2010) Document de travail présenté par la France

Conférence d examen du TNP (New-York, 3-28 mai 2010) Document de travail présenté par la France Conférence d examen du TNP (New-York, 3-28 mai 2010) Document de travail présenté par la France Désarmement nucléaire : l engagement concret de la France La mise en œuvre par la France des «13 étapes concrètes»

Plus en détail

Chapitre 3 INSTALLATIONS NUCLÉAIRES ET MATIÈRES FISSILES

Chapitre 3 INSTALLATIONS NUCLÉAIRES ET MATIÈRES FISSILES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES ET MATIÈRES FISSILES La résolution de 2009 de l UIP sur la non-prolifération et le désarmement nucléaires «demande instamment l ouverture immédiate de négociations sur un traité

Plus en détail

I. Objectif d un TIPMF

I. Objectif d un TIPMF Contribution de la France au rapport du Secrétaire Général sur le traité interdisant la production de matières fissiles pour la fabrication d armes et autres dispositifs explosifs nucléaires et sur les

Plus en détail

FRANCE. Madame la Haute représentante permanente,

FRANCE. Madame la Haute représentante permanente, FRANCE Monsieur le Secrétaire exécutif, Madame la Haute représentante permanente, Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames et Messieurs, J aimerais présenter mes condoléances aux familles des victimes

Plus en détail

Visite de la base aérienne de Luxeuil 16 avril 2015

Visite de la base aérienne de Luxeuil 16 avril 2015 Visite de la base aérienne de Luxeuil 16 avril 2015 La France et le désarmement La France est pleinement engagée en faveur du désarmement nucléaire et du désarmement général et complet conformément aux

Plus en détail

Résolution de l Assemblée générale de l ONU 67/53 du 4 janvier I. Introduction

Résolution de l Assemblée générale de l ONU 67/53 du 4 janvier I. Introduction Contribution de l Algérie au sujet du traité sur l interdiction de la production des matières fissiles pour la fabrication d armes nucléaires ou autres dispositifs explosifs nucléaires Résolution de l

Plus en détail

Visite du plateau d Albion 18 juin 2015

Visite du plateau d Albion 18 juin 2015 Visite du plateau d Albion 18 juin 2015 La France et le désarmement La France est pleinement engagée en faveur du désarmement nucléaire et du désarmement général et complet conformément aux objectifs du

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1. Documents de la Première Commission. Note du Secrétariat

Assemblée générale. Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1. Documents de la Première Commission. Note du Secrétariat Nations Unies A/C.1/56/INF/1/Add.1/Rev.1 Assemblée générale Distr. générale 26 octobre 2001 Français Original: anglais Cinquante-sixième session Première Commission Documents de la Première Commission

Plus en détail

Application de l énergie nucléaire

Application de l énergie nucléaire «Atoms for Peace» 1953 Application de l énergie nucléaire à des fins pacifiques M. Cuypers, F. Mousty 1 1. Introduction L article publié dans le journal Avril- Juin 2015 de l ACLg a illustré la recherche

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL Commission d avis pour la non-prolifération des armes nucléaires

RAPPORT ANNUEL Commission d avis pour la non-prolifération des armes nucléaires RAPPORT ANNUEL 2013 Commission d avis pour la non-prolifération des armes nucléaires La mission du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie consiste à créer les conditions d un fonctionnement

Plus en détail

71 ÈME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ************ DECLARATION DU SENEGAL ************

71 ÈME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ************ DECLARATION DU SENEGAL ************ République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi 71 ÈME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ************ DECLARATION DU SENEGAL ************ DEBAT GENERAL DE LA PREMIERE COMMISSION

Plus en détail

Tableaux approuvés par le Comité 1540 pour [État]

Tableaux approuvés par le Comité 1540 pour [État] Tableaux approuvés par le Comité 1540 pour [État] Les informations figurant dans les tableaux proviennent principalement des rapports nationaux mais aussi de données communiquées par les gouvernements,

Plus en détail

ZONES EXEMPTES D ARMES NUCLÉAIRES

ZONES EXEMPTES D ARMES NUCLÉAIRES ZONES EXEMPTES D ARMES NUCLÉAIRES La résolution de 2009 de l UIP sur la non-prolifération et le désarmement nucléaires «encourage les parlements à appuyer la ratification et la mise en œuvre pleines et

Plus en détail

L industrie du plutonium face au marché européen

L industrie du plutonium face au marché européen Conférence Verts/ALE - Parlement Européen - Bruxelles 7 mai 2003 At the start of a new European electricity market: Threat or opportunity for sustainable energy policies? L industrie du plutonium face

Plus en détail

RAPPORT DE LA FRANCE DANS LE CADRE DES ACTIONS 5, 20, ET 21 DU DOCUMENT FINAL DE LA CONFERENCE D EXAMEN DU TNP

RAPPORT DE LA FRANCE DANS LE CADRE DES ACTIONS 5, 20, ET 21 DU DOCUMENT FINAL DE LA CONFERENCE D EXAMEN DU TNP RAPPORT DE LA FRANCE DANS LE CADRE DES ACTIONS 5, 20, ET 21 DU DOCUMENT FINAL DE LA CONFERENCE D EXAMEN DU TNP Comme indiqué dans le Plan d action de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité

Plus en détail

BELGIQUE CONFERENCE DES PARTIES CHARGEE D EXAMINER LE TRAITE SUR LA NON-PROLIFERATION DES ARMES NUCLEAIRES DEBAT GENERAL

BELGIQUE CONFERENCE DES PARTIES CHARGEE D EXAMINER LE TRAITE SUR LA NON-PROLIFERATION DES ARMES NUCLEAIRES DEBAT GENERAL BELGIQUE CONFERENCE DES PARTIES CHARGEE D EXAMINER LE TRAITE SUR LA NON-PROLIFERATION DES ARMES NUCLEAIRES DEBAT GENERAL DECLARATION DE S.E. MADAME BENEDICTE FRANKINET AMBASSADEUR, REPRESENTANT PERMANENT

Plus en détail

50ème Conférence Générale DE L'AIEA

50ème Conférence Générale DE L'AIEA FRANCE Septembre 2006 50ème Conférence Générale DE L'AIEA Déclaration de M. Alain Bugat, Administrateur Général du Commissariat à l'energie Atomique, Chef de la délégation française - 1 - 1. Je souhaite

Plus en détail

15) Le budget européen. A) Les dépenses et les ressources du budget européen

15) Le budget européen. A) Les dépenses et les ressources du budget européen 1 FIPECO le 09.03.2017 Les fiches de l encyclopédie III) Programmation et pilotage des finances publiques 15) Le budget européen Cette fiche présente d abord les principales dépenses et recettes du budget

Plus en détail

Global Chance Petit mémento énergétique de l Union Européenne

Global Chance Petit mémento énergétique de l Union Européenne Fiche 26 Déchets nucléaires Les déchets radioactifs forment un ensemble de matières extrêmement hétérogènes dans leurs caractéristiques physiques et chimiques, dans les volumes qu ils représentent, et

Plus en détail

SOMMET FRANCO-POLONAIS. Palais de l Elysée - Jeudi 5 novembre Déclaration commune sur la sécurité et la défense

SOMMET FRANCO-POLONAIS. Palais de l Elysée - Jeudi 5 novembre Déclaration commune sur la sécurité et la défense SOMMET FRANCO-POLONAIS Palais de l Elysée - Jeudi 5 novembre 2009 Déclaration commune sur la sécurité et la défense Pendant des siècles, Français et Polonais ont combattu côte à côte pour leur liberté

Plus en détail

Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP)

Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) Les Etats qui concluent le présent Traité, ci-après dénommés les «Parties au Traité» Considérant les dévastations qu une guerre nucléaire ferait

Plus en détail

Intervention de l'union européenne par M. Jean Lint, Ambassadeur Ministère des Affaires étrangères de la Belgique -65eme AGNU

Intervention de l'union européenne par M. Jean Lint, Ambassadeur Ministère des Affaires étrangères de la Belgique -65eme AGNU Intervention de l'union européenne par M. Jean Lint, Ambassadeur Ministère des Affaires étrangères de la Belgique -65eme AGNU Première Commission - Armes nucléaires 13 octobre 2010 J'ai l'honneur de m'exprimer

Plus en détail

8 e Conférence d Examen des Etats Parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) Débat général Déclaration prononcée par

8 e Conférence d Examen des Etats Parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) Débat général Déclaration prononcée par Mission permanente de la Suisse auprès des Nations Unies à New York 8 e Conférence d Examen des Etats Parties au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) Débat général Déclaration prononcée

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE RÉSOLUTION

SÉNAT PROPOSITION DE RÉSOLUTION N 195 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Enregistré à la Présidence du Sénat le 24 décembre 2009 PROPOSITION DE RÉSOLUTION présentée en application de l'article 34-1 de la Constitution, relative à la

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/AC.50/2007/15. Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1737 (2006)

Conseil de sécurité. Nations Unies S/AC.50/2007/15. Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1737 (2006) Nations Unies S/AC.50/2007/15 Conseil de sécurité Distr. générale 2 mars 2007 Français Original : anglais Comité du Conseil de sécurité créé par la résolution 1737 (2006) Note verbale datée du 21 février

Plus en détail

INVESTISSEMENT DIRECT : LE CANADA ET LE MONDE

INVESTISSEMENT DIRECT : LE CANADA ET LE MONDE INVESTISSEMENT DIRECT : LE CANADA ET LE MONDE NOTES La Série commerce et investissement de la Bibliothèque du Parlement est une source de renseignements sur les rapports que le Canada entretient à ce chapitre

Plus en détail

Lettre ouverte adressée à tous les membres du Parlement français (Sénateurs et Députés) par le Collectif national «En Marche pour la Paix»

Lettre ouverte adressée à tous les membres du Parlement français (Sénateurs et Députés) par le Collectif national «En Marche pour la Paix» Lettre ouverte adressée à tous les membres du Parlement français (Sénateurs et Députés) par le Collectif national «En Marche pour la Paix» Les orientations budgétaires en matière militaire doivent se lire

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes d'aide financière

Vue d ensemble des programmes d'aide financière Vue d ensemble des programmes d'aide financière (état au 31 octobre 2015) Vue d ensemble des aides financières européennes fournies par le Fonds européen de stabilité financière (FESF), le Mécanisme européen

Plus en détail

Israël se réserve la possibilité de frapper l Iran avec des armes nucléaires

Israël se réserve la possibilité de frapper l Iran avec des armes nucléaires Israël se réserve la possibilité de frapper l Iran avec des armes nucléaires Israël se réserve la possibilité de frapper l Iran avec des armes nucléaires Israël News Agency, 18 octobre 2005, Israël se

Plus en détail

7) La politique familiale

7) La politique familiale 1 FIPECO le 26.06.2017 Les fiches de l encyclopédie VIII) Assurances sociales et redistribution 7) La politique familiale Les dépenses publiques et les avantages fiscaux ne sont pris en compte dans cette

Plus en détail

Panorama mondial des émissions de GES 2.1

Panorama mondial des émissions de GES 2.1 Panorama mondial des émissions de GES 2.1 Répartition des émissions mondiale de GES 1 par gaz en 21 Selon le potentiel de réchauffement global 2 à 2 ans Selon le potentiel de réchauffement global 2 à 1

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRES DES NATIONS UNIES ET DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES. Brochure stagiaire

REPRESENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRES DES NATIONS UNIES ET DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES. Brochure stagiaire REPRESENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRES DES NATIONS UNIES ET DES ORGANISATIONS INTERNATIONALES Brochure stagiaire Schwarzenbergplatz 16 1010 Vienne Autriche Tél. : (00.43.1)50.18.25.55 Mail: del.fra.onu@org-france.at

Plus en détail

Dialogue sur l'europe et ses enjeux. Michel BARNIER CCIR Auvergne-Rhône-Alpes Lyon, 16 juin 2017

Dialogue sur l'europe et ses enjeux. Michel BARNIER CCIR Auvergne-Rhône-Alpes Lyon, 16 juin 2017 Dialogue sur l'europe et ses enjeux Michel BARNIER CCIR Auvergne-Rhône-Alpes Lyon, 16 juin 2017 L'Europe face à des pays-continents 2100 vs 2010 2 L'Europe face à des pays-continents 2100 vs 2010 3 900

Plus en détail

Sommaire. L'humanité, bientôt l'age de raison énergétique?

Sommaire. L'humanité, bientôt l'age de raison énergétique? Sommaire I- Le nucléaire dans le mix énergétique II- Une centrale Nucléaire qu'est ce que c'est? III- Les accidents nucléaires IV- L'Avenir du nucléaire V- Après le nucléaire L'humanité, bientôt l'age

Plus en détail

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification Nations Unies Conseil économique et social Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-cinquième réunion Union africaine Union africaine Union africaine Comité d experts Deuxième réunion

Plus en détail

LA DEFENSE ET LA PAIX

LA DEFENSE ET LA PAIX LA DEFENSE ET LA PAIX Après la Seconde guerre mondiale, une cinquantaine de pays décident la création de l ONU en 1945 : celle-ci entend maintenir la sécurité collective dans le monde entier. Parmi ces

Plus en détail

Genève, le 23 juillet Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Genève, le 23 juillet Madame la Présidente, Monsieur le Président, Genève, le 23 juillet 2014 Bureau du Secrétaire général Madame la Présidente, Monsieur le Président, J'ai le plaisir de vous informer que l'uip organise, en coopération avec les Parlementaires pour la

Plus en détail

Avis du Canada sur un traité interdisant la production de matières fissiles pour la fabrication d armes et autres dispositifs explosifs nucléaires

Avis du Canada sur un traité interdisant la production de matières fissiles pour la fabrication d armes et autres dispositifs explosifs nucléaires Avis du Canada sur un traité interdisant la production de matières fissiles pour la fabrication d armes et autres dispositifs explosifs nucléaires Suite à la demande adressée le 31 janvier 2013 par le

Plus en détail

EXAMEN DES FONDS BUDGETAIRES I. FONDS BENEVOLE SPECIAL DESTINE A FINANCER LA PARTICIPATION DES PAYS EN DEVELOPPEMENT

EXAMEN DES FONDS BUDGETAIRES I. FONDS BENEVOLE SPECIAL DESTINE A FINANCER LA PARTICIPATION DES PAYS EN DEVELOPPEMENT Distr. GENERALE A/AC.237/23 20 novembre 1992 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE INTERGOUVERNEMENTAL DE NEGOCIATION D UNE CONVENTION-CADRE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES Sixième session Genève, 7-10 décembre

Plus en détail

DÉCISION DU CONSEIL. relative au système. des ressources propres. des Communautés européennes, adoptée à Luxembourg le 7 juin 2007

DÉCISION DU CONSEIL. relative au système. des ressources propres. des Communautés européennes, adoptée à Luxembourg le 7 juin 2007 DÉCISION DU CONSEIL relative au système des ressources propres des Communautés européennes, adoptée à Luxembourg le 7 juin 2007 3 DÉCISION DU CONSEIL relative au système des ressources propres des Communautés

Plus en détail

Chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2005

Chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2005 Paris, le 27 octobre 2005 Chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2005 Croissance du chiffre d affaires de 3,4% sur les neuf premiers mois de l année 2005 (+4,5% de croissance organique) Dynamisme des activités

Plus en détail

Nucléaire militaire : de nouvelles menaces

Nucléaire militaire : de nouvelles menaces Nucléaire militaire : de nouvelles menaces Jacques Trelin Novembre 2003 Prévu par l article VI 1 du TNP (Traité de Non Prolifération) signé et ratifié par la très grande majorité des pays de notre planète,

Plus en détail

La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015

La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015 La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015 Session du 29 septembre 2015 Devenir Français La Défense Nationale Les forces de sécurité Session du 29 septembre 2015 Devenir Français La Défense Nationale

Plus en détail

La Défense. Pour ce nouveau numéro, la newsletter «Elysée 2017» s intéresse au thème de la Défense.

La Défense. Pour ce nouveau numéro, la newsletter «Elysée 2017» s intéresse au thème de la Défense. La Défense Pour ce nouveau numéro, la newsletter «Elysée 2017» s intéresse au thème de la Défense. Les candidats s accordent pour augmenter le budget de la Défense, moderniser les équipements et renforcer

Plus en détail

Efforts de Défense Tentative de comparaison internationale Édition 2014

Efforts de Défense Tentative de comparaison internationale Édition 2014 Efforts de Défense Tentative de comparaison internationale Édition 214 La plupart des comparaisons portent sur les budgets exécutés (dont la dernière année est 213). Renaud Bellais Chercheur associé, ENSTA

Plus en détail

UNION INTERPARLEMENTAIRE 120 ème Assemblée et réunions connexes Addis-Abeba (Ethiopie), 5-10 avril 2009

UNION INTERPARLEMENTAIRE 120 ème Assemblée et réunions connexes Addis-Abeba (Ethiopie), 5-10 avril 2009 UNION INTERPARLEMENTAIRE 120 ème Assemblée et réunions connexes Addis-Abeba (Ethiopie), 5-10 avril 2009 Première Commission permanente C-I/120/R-rev Paix et sécurité internationale 15 décembre 2008 PROMOUVOIR

Plus en détail

TRIBUNE COMMUNE DE M. NICOLAS SARKOZY PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET DE MME ANGELA MERKEL CHANCELIÈRE DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE D ALLEMAGNE

TRIBUNE COMMUNE DE M. NICOLAS SARKOZY PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET DE MME ANGELA MERKEL CHANCELIÈRE DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE D ALLEMAGNE TRIBUNE COMMUNE DE M. NICOLAS SARKOZY PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET DE MME ANGELA MERKEL CHANCELIÈRE DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE D ALLEMAGNE Publiée dans Le Monde et Süddeutsche Zeitung Mercredi 4 février

Plus en détail

LE TRANSPORT DES SUBSTANCES NUCLÉAIRES AU CANADA

LE TRANSPORT DES SUBSTANCES NUCLÉAIRES AU CANADA DOCUMENT D INFORMATION LE TRANSPORT DES SUBSTANCES NUCLÉAIRES AU CANADA Pourquoi transporte-t-on des substances nucléaires? L énergie nucléaire constitue une filière propre et abordable qui répond à environ

Plus en détail

TRAITÉ SUR LA NON-PROLIFÉRATION DES ARMES NUCLÉAIRES (1968)

TRAITÉ SUR LA NON-PROLIFÉRATION DES ARMES NUCLÉAIRES (1968) TRAITÉ SUR LA NON-PROLIFÉRATION DES ARMES NUCLÉAIRES (1968) Si la nécessité de prévenir la prolifération des armes nucléaires a, dès les débuts de l Organisation, été abordée au débat général consacré

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPÉEN. Exploitation du réacteur à haut flux sur la période {SWD(2016) 101 final}

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPÉEN. Exploitation du réacteur à haut flux sur la période {SWD(2016) 101 final} COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 5.4.2016 COM(2016) 170 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL ET AU PARLEMENT EUROPÉEN Exploitation du réacteur à haut flux sur la période 2012-2013 {SWD(2016) 101

Plus en détail

FR Unie dans la diversité FR A8-0386/2. Amendement. Mercedes Bresso, Elmar Brok, rapporteurs

FR Unie dans la diversité FR A8-0386/2. Amendement. Mercedes Bresso, Elmar Brok, rapporteurs 9.2.2017 A8-0386/2 2 Visa 13 bis (nouveau) vu sa résolution du 19 janvier 2017 sur un socle européen des droits sociaux 1, 1 Textes adoptés de cette date, P8_TA(2017)0010. 9.2.2017 A8-0386/3 3 Considérant

Plus en détail

De plus, ce que le Japon veut protéger à tous égards, c est un ordre international et des cadres multilatéraux libres, libéraux et ouverts.

De plus, ce que le Japon veut protéger à tous égards, c est un ordre international et des cadres multilatéraux libres, libéraux et ouverts. Allocution du Premier Ministre Shinzo Abe Lors de la soixante-douzième session de l Assemblée générale des Nations Unies New York, mercredi 20 septembre 2017 1. M. le Président, mesdames et messieurs,

Plus en détail

Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de développement de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies

Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de développement de la Déclaration du Millénaire des Nations Unies ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CINQUANTE-CINQUIEME ASSEMBLEE MONDIALE DE LA SANTE A55/6 Point 13.2 de l ordre du jour provisoire 1 er mai 2002 Contribution de l OMS à la réalisation des objectifs de

Plus en détail

Elections Cinq propositions pour un quinquennat de développement durable et solidaire. Réponse de Nicolas Sarkozy, UMP

Elections Cinq propositions pour un quinquennat de développement durable et solidaire. Réponse de Nicolas Sarkozy, UMP Elections 2012 Cinq propositions pour un quinquennat de développement durable et solidaire Réponse de Nicolas Sarkozy, UMP Aux Nations Unies comme dans toutes les autres enceintes multilatérales, la France

Plus en détail

Financement de la catégorie 6 et mécanismes de recouvrement des coûts : pratiques actuelles et voie à suivre proposée

Financement de la catégorie 6 et mécanismes de recouvrement des coûts : pratiques actuelles et voie à suivre proposée SOIXANTE-DIXIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A70/INF./5 Point 11.2 de l ordre du jour provisoire 15 mai 2017 Financement de la catégorie 6 et mécanismes de recouvrement des coûts : pratiques actuelles

Plus en détail

ITER : L enjeu d une grande collaboration internationale

ITER : L enjeu d une grande collaboration internationale ITER : L enjeu d une grande collaboration internationale J. Jacquinot et G. Marbach Direction des Sciences de la matière Département de recherches sur la fusion contrôlée Association EURATOM-CEA CEA Cadarache

Plus en détail

(Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication n est pas obligatoire) DÉCISIONS CONSEIL

(Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication n est pas obligatoire) DÉCISIONS CONSEIL 23.6.2007 Journal officiel de l Union européenne L 163/17 II (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication n est pas obligatoire) DÉCISIONS CONSEIL DÉCISION DU CONSEIL du 7 juin

Plus en détail

Commission des stupéfiants

Commission des stupéfiants Commission des stupéfiants Mandat et fonctions Mandat et fonctions de la Commission La Commission des stupéfiants (CND) a été créée par le Conseil économique et social (ECOSOC) dans sa résolution 9(I)

Plus en détail

PROJET DE LOI. autorisant l approbation du protocole commun relatif à l application de la convention de Vienne et de la convention de Paris

PROJET DE LOI. autorisant l approbation du protocole commun relatif à l application de la convention de Vienne et de la convention de Paris RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation du protocole commun relatif à l application de la convention de Vienne et de la convention de

Plus en détail

Priorités en vue d un consensus à propos du TNP

Priorités en vue d un consensus à propos du TNP Rapport de l Initiative des puissances moyennes Un programme du Global Security Institute Initiative des puissances moyennes 675, 3 e Avenue, suite 315 New York (NY) 10017 Tél. : +1-646-289-5170 www.middlepowers.org

Plus en détail

FINANCES. Budget programme de l exercice 2007 RESTRUCTURATION DU SECRETARIAT TECHNIQUE PROVISOIRE. Quotes-parts APERÇU DES ACTIVITES MENEES EN 2007

FINANCES. Budget programme de l exercice 2007 RESTRUCTURATION DU SECRETARIAT TECHNIQUE PROVISOIRE. Quotes-parts APERÇU DES ACTIVITES MENEES EN 2007 Gestion La gestion efficace et rationnelle des activités du Secrétariat technique provisoire de la Commission préparatoire de l OTICE, y compris le soutien aux organes directeurs, est assurée principalement

Plus en détail

Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES

Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES BUDGET 2015-2016 Mars 2015 Extrait TABLEAU ET GRAPHIQUES LE respect des cibles de déficits BUDGéTaires prévues Déficits prévus et réalisés (en millions de dollars) 0 0-1 500-1 600-2 628-2 824-2 350 (1)

Plus en détail

7) Le solde structurel. A) La méthode d estimation du solde structurel

7) Le solde structurel. A) La méthode d estimation du solde structurel 1 FIPECO le 22.06.2017 Les fiches de l encyclopédie II) Déficit et dette publics, politique budgétaire 7) Le solde structurel Le niveau du déficit public dépend fortement de l activité économique et donc

Plus en détail

Efforts de Défense Tentative de comparaison internationale Édition 2013

Efforts de Défense Tentative de comparaison internationale Édition 2013 Efforts de Défense Tentative de comparaison internationale Édition 213 La plupart des comparaisons portent sur les budgets exécutés (dont la dernière année est 212). Renaud Bellais Chercheur associé, ENSTA

Plus en détail

Énergie finale par secteur, produit et usage

Énergie finale par secteur, produit et usage Fiche 8 Énergie finale par secteur, produit et usage 1. Industrie par branches Tableau 1 : Énergie finale par branche industrielle Global Chance Petit mémento énergétique de l Union Européenne * Construction

Plus en détail

Economie Internationale Les Grandes Economies Mondiale: La Triade

Economie Internationale Les Grandes Economies Mondiale: La Triade UNIVERSITÉ INTERNATIONALE GROUPE HECI Economie Internationale Les Grandes Economies Mondiale: La Triade Présenté par: Sous la direction de: Aminata SENE Roukoyatou YESSOUFOU Clairchy ONGAGNA Khalil DJIBO

Plus en détail

Les Carnets du Parti Humaniste

Les Carnets du Parti Humaniste Les Carnets du Parti Humaniste Textes et réflexions des membres et amis du PH N 4 TNP LE TRAITE DE NON PROLIFERATION des armes nucléaires Position de l organisation MONDE SANS GUERRES E-mail : ph_hp_belgium@yahoo.fr

Plus en détail

La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014

La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014 La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014 Session du 30 septembre 2014 Devenir Français Défense Nationale et Forces Armées La Police et la Gendarmerie Session du 30 septembre 2014 Devenir Français

Plus en détail

7) Le solde structurel. A) La méthode d estimation du solde structurel

7) Le solde structurel. A) La méthode d estimation du solde structurel 1 FIPECO le 02.06.2016 Les fiches de l encyclopédie II) Déficit et dette publics, politique budgétaire 7) Le solde structurel Le niveau du déficit public dépend fortement de l activité économique et donc

Plus en détail

N 2471 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION

N 2471 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE RÉSOLUTION N 2471 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 17 décembre 2014. PROPOSITION DE RÉSOLUTION visant à l interdiction

Plus en détail

L Organisation des Nations unies. L histoire et le fonctionnement des gouvernements internationaux

L Organisation des Nations unies. L histoire et le fonctionnement des gouvernements internationaux L Organisation des Nations unies L histoire et le fonctionnement des gouvernements internationaux Histoire - La Société des nations La Société des nations était introduite par le traité de Versailles en

Plus en détail

FRANCOPHONE GRENOBLOIS DES NATIONS UNIES

FRANCOPHONE GRENOBLOIS DES NATIONS UNIES Rapport I Vème édition AG 1 Désarmement Armes nucléaires, évolutions actuelles, enjeux MODELE FRANCOPHONE GRENOBLOIS DES NATIONS UNIES Lisa Chrétien Forum : Désarmement Sujet : Armes nucléaires, évolutions

Plus en détail

DEC 10/2016 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE le 13 juin 2016 le 13 juin 2016

DEC 10/2016 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE le 13 juin 2016 le 13 juin 2016 DEC 10/2016 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 13 juin 2016 le 13

Plus en détail

La prolifération des armements nucléaires : bilan 2008

La prolifération des armements nucléaires : bilan 2008 3 La prolifération des armements nucléaires : bilan 2008 Bertrand Barré 1 Président du Groupe de réflexion sur l énergie et l environnement au XXI e siècle GR21 L attentat-suicide qui, le 27 décembre 2007,

Plus en détail

Objet : Demande d audience à l occasion de la prochaine session des Nations Unies et de la journée internationale de la paix

Objet : Demande d audience à l occasion de la prochaine session des Nations Unies et de la journée internationale de la paix Lettre au Président de la République : Demande d audience à l occasion de la prochaine session des Nations Unies et de la Journée internationale de la paix Objet : Demande d audience à l occasion de la

Plus en détail

Les aides financières européennes : le FESF et le MESF

Les aides financières européennes : le FESF et le MESF Des chiffres et des faits 03.12.2015 Les aides financières européennes : le FESF et le MESF Vue d ensemble des programmes d'aide financière FESF/MESF actualisés sur une base mensuelle (état au 31 octobre

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

Projet de statuts révisés de l Institut africain de planification et de développement économique

Projet de statuts révisés de l Institut africain de planification et de développement économique Nations Unies Conseil économique et social Union africaine Union africaine E/ECA/COE/36/11 Distr. générale 19 mars 2017 Français Original : anglais Commission économique pour l Afrique Comité d experts

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/ICEF/2013/1** Conseil économique et social Distr. générale 10 décembre 2012 Français Original : anglais Pour suite à donner Fonds des Nations Unies pour l enfance Conseil d administration

Plus en détail

Peut-on bombarder l Iran? ne pas bombarder? bombarder?

Peut-on bombarder l Iran? ne pas bombarder? bombarder? Peut-on bombarder l Iran? ne pas bombarder? bombarder? La menace nucléaire iranienne va-t-elle se concrétiser dans un futur proche? Là où la diplomatie et les embargos semblent échouer, certains stratèges

Plus en détail

EXAMEN DES ACTIVITES DU SECRETARIAT INTERIMAIRE, Y COMPRIS LES FONDS EXTRABUDGETAIRES. Note du Secrétaire exécutif TABLE DES MATIERES

EXAMEN DES ACTIVITES DU SECRETARIAT INTERIMAIRE, Y COMPRIS LES FONDS EXTRABUDGETAIRES. Note du Secrétaire exécutif TABLE DES MATIERES NATIONS UNIES A Assemblée générale Distr. GENERALE A/AC.237/80 26 janvier 1995 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMITE INTERGOUVERNEMENTAL DE NEGOCIATION D UNE CONVENTION-CADRE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Plus en détail

La Stratégie de l Union européenne contre la prolifération des armes de destruction massive

La Stratégie de l Union européenne contre la prolifération des armes de destruction massive FR CONSEIL DE L'UNION EUROPéENNE SECRéTARIAT général La Stratégie de l Union européenne contre la prolifération des armes de destruction massive Multilatéralisme efficace, prévention et coopération internationale

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 17 Quelques services publics Chaque arme qu on fabrique, chaque navire de guerre qu on envoie, chaque roquette qu on lance

Plus en détail

51ème Conférence Générale de l'aiea

51ème Conférence Générale de l'aiea FRANCE Septembre 2007 51ème Conférence Générale de l'aiea Déclaration de M. Alain Bugat, Administrateur Général du Commissariat à l'energie Atomique, Chef de la délégation française 1. Je souhaite tout

Plus en détail

Cent soixante-deuxième session COUTS DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL EXECUTIF ET DE LA CONFERENCE GENERALE RESUME

Cent soixante-deuxième session COUTS DE FONCTIONNEMENT DU CONSEIL EXECUTIF ET DE LA CONFERENCE GENERALE RESUME ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent soixante-deuxième session 162 EX/34 PARIS, le 21 septembre 2001 Original français/anglais Point 7.9 de

Plus en détail

RESUME : Au niveau des services, le transport maritime a progressé de 2,2 % par rapport au trimestre précédent.

RESUME : Au niveau des services, le transport maritime a progressé de 2,2 % par rapport au trimestre précédent. REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité - Justice MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------------------------- OFFICE NATIONAL DE LA STATISTIQUE RESUME : L environnement économique

Plus en détail

LOIS NOR : FCPX L. TITRE I er DÉFINITIONS

LOIS NOR : FCPX L. TITRE I er DÉFINITIONS LOIS LOI n o 2016-113 du 5 février 2016 portant application du protocole additionnel à l accord entre la France, la Communauté européenne de l énergie atomique et l Agence internationale de l énergie atomique

Plus en détail

DEFENSE Conseil de Défense du 21 janvier 2015 REVISION LPM PRESSE

DEFENSE Conseil de Défense du 21 janvier 2015 REVISION LPM PRESSE La Défense supprimera 7.500 postes de moins que prévu sur 2015-2019, après les attentats avec AFP - le 21 janvier 2015 à 15h00, mis à jour le 21 janvier 2015 à 15h04. Notre société : Le gouvernement français

Plus en détail

L'HISTOIRE DES FORCES AERIENNES STRATEGIQUES

L'HISTOIRE DES FORCES AERIENNES STRATEGIQUES L'HISTOIRE DES FORCES AERIENNES STRATEGIQUES PREFACE REMERCIEMENTS AVANT-PROPOS INTRODUCTION : DU BOMBARDEMENT STRATEGIQUE A LA DISSUASION NUCLEAIRE. L'HERITAGE DE DOUHET 1) La dissuasion avant la lettre

Plus en détail

Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL

Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 7.7.2016 COM(2016) 293 final Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL établissant qu'aucune action suivie d effets n'a été engagée par le Portugal en réponse à la recommandation

Plus en détail

Marché de l uranium : Tendances mondiales

Marché de l uranium : Tendances mondiales 1 Marché de l uranium : Tendances mondiales Présentation au Bureau des audiences publiques sur l environnement Québec, le 18 septembre 2014 2 Aperçu de la présentation Demande mondiale d'uranium Production

Plus en détail

COMMISSION GÉNÉRALE DES PÊCHES POUR LA MÉDITERRANÉE SESSION EXTRAORDINAIRE. Saint Julien (Malte), juillet 2004

COMMISSION GÉNÉRALE DES PÊCHES POUR LA MÉDITERRANÉE SESSION EXTRAORDINAIRE. Saint Julien (Malte), juillet 2004 Juillet 2004 F COMMISSION GÉNÉRALE DES PÊCHES POUR LA MÉDITERRANÉE SESSION EXTRAORDINAIRE Saint Julien (Malte), 19-23 juillet 2004 SITUATION EN CE QUI CONCERNE L ACCORD PORTANT CRÉATION DE LA CGPM TEL

Plus en détail

CONSEIL RELATIONS EXTÉRIEURES, Bruxelles 23 mai Conclusions PESD

CONSEIL RELATIONS EXTÉRIEURES, Bruxelles 23 mai Conclusions PESD CONSEIL DE L'UNION EUROPÉNE FR CONSEIL RELATIONS EXTÉRIEURES, Bruxelles 23 mai 2005 Capacités militaires Catalogue des besoins Conclusions PESD 1. Dans le cadre de la mise en œuvre de l objectif global

Plus en détail

Sûreté et Sécurité nucléaires

Sûreté et Sécurité nucléaires Sûreté et Sécurité nucléaires Les trois piliers Protection contre les dommages radiologiques causés à l être humain et à l environnement 1. Développer les applications pacifiques de l énergie nucléaire

Plus en détail

Désarmement nucléaire. Document de travail de l Algérie à la Conférence des Parties chargée d examiner le

Désarmement nucléaire. Document de travail de l Algérie à la Conférence des Parties chargée d examiner le 2015 Review Conference of the Parties to the Treaty on the Non-Proliferation of Nuclear Weapons 4 May 2015 NPT/CONF.2015/WP.52 Original: French New York, 27 April-22 May 2015 Désarmement nucléaire Document

Plus en détail

Cent cinquantième session ETABLISSEMENT DU COMPTE SPECIAL POUR LE CENTRE INTERNATIONAL DE PHYSIQUE THEORIQUE RESUME

Cent cinquantième session ETABLISSEMENT DU COMPTE SPECIAL POUR LE CENTRE INTERNATIONAL DE PHYSIQUE THEORIQUE RESUME ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent cinquantième session 150 EX/10 PARIS, le 12 juillet 1996 Original anglais Point 3.3.2 de l'ordre du jour

Plus en détail

2) La croissance des dépenses publiques

2) La croissance des dépenses publiques 1 FIPECO, le 31.05.2016 Les fiches de l encyclopédie V) Les dépenses publiques 2) La croissance des dépenses publiques La définition, le montant et la répartition des dépenses publiques, en France et dans

Plus en détail

Deuxième session de la réunion des Parties à l'acap

Deuxième session de la réunion des Parties à l'acap Accord sur la conservation des albatros et des pétrels Deuxième session de la réunion des Parties à l'acap à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, du 13 au 17 novembre 2006 Échelle des contributions Auteur

Plus en détail