RAPPORT D'ENQUETE D'ACCIDENT DIRECTION REGIONALE LAURENTIDES ACCIDENT MORTEL SURVENU A UN POMPIER VOLONTAIRE LE 13 JANVIER 1990

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D'ENQUETE D'ACCIDENT DIRECTION REGIONALE LAURENTIDES ACCIDENT MORTEL SURVENU A UN POMPIER VOLONTAIRE LE 13 JANVIER 1990"

Transcription

1 EN RAPPORT D'ENQUETE D'ACCIDENT DIRECTION REGIONALE LAURENTIDES ACCIDENT MORTEL SURVENU A UN POMPIER VOLONTAIRE LE 13 JANVIER 1990 Dans la caserne de pompiers de la Corporation Municipale Ville St-Jovite Date : ND du rapport : R-44800Ù3Rr9 d'établissement : dossier : Préparé par : ROGER/TALBOT INSPECTEUR

2 TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR L'ACCIDENT... 1 Page 1. 1 SOMMAIRE DE L'ACCIDENT DATE ET HEURE DE L'ACCIDENT L'EMPLOYEUR LIEU DE L'ACCIDENT CONSÉQUENCE VICTIME... 1 SECTION 2 DESCRIPTION DU TRAVAIL HABITUEL DESCRIPTION GÉNÉRALE DESCRIPTION DÉTAILLÉE POSTE DE TRAVAIL ET AMÉNAGEMENT... 3 SECTION 3 L'ACCIDENT DESCRIPTION DE L'ACCIDENT ANALYSE DES CAUSES POSSIBLES CAUSE DE L'ACCIDENT FACTEURS RELIÉS AU MILIEU DE TRAVAIL... 7

3 SECTION 4 CONCLUSION... 8 ANNEXE A TÉMOIGNAGES... 9 ANNEXE B PHOTOS ANNEXE C CROQUIS... 17

4 SECTION 1 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR L'ACCIDENT 1. 1 SOMMAIRE DE L'ACCIDENT: Lors de la sortie des camions à incendie de la caserne pour se rendre sur les lieux d'un incendie, un pompier volontaire se fait coincer entre le rebord de la porte ouverte du camion dans lequel il s'apprête à monter et le coin avant droit de la boîte du camion autopompe qui démarre pour sortir de la caserne 1-2 DATE ET HEURE DE L'ACCIDENT: Samedi le 13 janvier 1990 vers 11 heures 42 minutes 1-3 L'EMPLOYEUR: Corporation Municipale Ville St-Jovite 1-4 LIEU DE L'ACCIDENT: Dans la caserne située au: 1145, rue Ouimet St-Jovite, Qc J0T 2H CONSÉQUENCE: 1. 6 VICTIME: Décès du travailleur Nom: M. "A" Âge : Occupation : Pompier volontaire Expérience: Environ 3 ans Affiliation syndicale: Demande de prestation:... 2

5 SECTION 2 DESCRIPTION DU TRAVAIL HABITUEL 2. 1 DESCRIPTION GÉNÉRALE: La Corporation Ville St-Jovite exploite un service de protection contre les incendies, dans les limites de la Ville et de la Paroisse, avec des pompiers volontaires. Lorsque demandé d'intervenir pour un feu, sur son récepteur, le pompier doit se rendre à l'endroit le plus près de lui, soit à la caserne ou sur le site de l'incendie. Ces derniers ont en leur possession en tout temps un récepteur de recherche de personnes (Pagette). Lorsqu'il se rend à la caserne, il monte dans un des véhicules, soit comme conducteur ou comme passager pour se rendre sur le site de l'incendie, combat le feu, revient a la caserne pour nettoyer et réparer, s'il y a lieu, les équipements DESCRIPTION DETAILLÉE Chacun des 23 pompiers volontaires de la Ville est en possession d'un récepteur à messages qu'il porte sur lui en tout temps. Lorsqu'un feu est signalé au service des incendies de la Municipalité, un message est envoyé sur tous les récepteurs des pompiers volontaires, les informant qu'un incendie est en cours à un endroit spécifique. Dépendant de leur localisation, au moment de la réception de l'appel, le pompier se rend à l'endroit le plus près, soit à la caserne ou sur le site de l'incendie. Comme chacun peut être appelé à conduire un des camions d'urgence, tous les pompiers possèdent un permis de conduire de classe 4A.

6 /3 Ceux qui se rendent à la caserne pour conduire les trois camions vers le site de l'incendie, doivent suivre la procédure suivante pour sortir les camions de la caserne: Si le feu est dans les limites de la ville, le premier camion à sortir est l'autopompe, suivi du camion de service qui utilise la même grande porte transportant les équipements et par la suite, le camion citerne. Si le feu est dans les limites de la Paroisse, le camion citerne doit être le premier à sortir suivi du camion de service et en troisième lieu du camion autopompe. Les pompiers qui ne prennent pas place dans la cabine des camions doivent se rendre sur le site de l'incendie avec leur véhicule personnel. Après avoir combattu le feu, les équipements et camions sont reconduits à la caserne pour être nettoyés et réparés, s'il y a lieu, par les pompiers eux-mêmes POSTE DE TRAVAIL ET AMÉNAGEMENT La caserne des pompiers est située dans le même édifice où sont localisés les services de police, travaux publics et de l'hôtel de Ville. La section caserne est située au rez-de-chaussée dans la partie sud de l'édifice et se divise en deux locaux soit un utilisé comme local de rangement des véhicules et équipements et l'autre comme salle de cours, de repos, etc. ( voir croquis 1) Le local de rangement des trois camions et équipements a une dimension à l'intérieur de 9. 1 mètres de largeur par mètres de longueur et est accessible pour les camions par deux grandes portes à l'avant, d'une largeur chacune de 4. 1 mètres. La largeur totale des trois camions avec équipements accrochés sur les côtés est de 7. 5 mètres. Cette largeur exclut les rétroviseurs qui dépassent de chaque côté des camions.... 4

7 /4 Les distances entre les murs et les camions sont les suivantes: Entre le camion autopompe et le mur nord, l'espace est d'environ 75 CM et sert de passage d'accès à la salle des pompiers et à l'équipement à l'arrière des camions (photos 1 et 3). Entre le camion autopompe et le camion de service, l'espace libre est d'environ 30 CM (photos 2, 4 et 8). Entre le camion de service et le camion-citerne, l'espace est d'environ 20 CM (photo 5) Entre le camion-citerne et le mur sud, l'espace est d'environ 30 CM (photo 6) Les camions autopompe et citerne sont stationnés vis-à-vis les grandes portes d'accès, tandis que le camion de service est stationné en retrait vers l'arrière entre ceux-ci (voir croquis 1). Pour sortir de la caserne, le camion de service doit attendre que l'un ou l'autre des deux autres camions soit sorti pour emprunter la même grande porte.... 5

8 /5 SECTION 3 L'ACCIDENT 3-1 DESCRIPTION DE L'ACCIDENT; Samedi le 13 janvier, les pompiers volontaires terminent leur exercice pratique sur la route et à la caserne, vers 11 heures 30 minutes. En retournant vers leur domicile, soit vers 11 heures 40 minutes, ils reçoivent un message sur leur récepteur à l'effet que leur présence est requise sur le site d'un incendie à la Ferme Louisbourq sur le Chemin Brébeuf, soit dans la municipalité Paroisse, aux limites de la Ville avec la Paroisse. La plupart d'entre eux, sont donc retournés vers la caserne. En temps normal, seulement trois (3) à quatre (4) pompiers arrêtent à la caserne pour conduire les camions, les autres se rendent directement au feu avec leur véhicule. Le premier pompier arrivé à la caserne est M. "B" qui s'empresse d'ouvrir la grande porte devant le camionciterne. À ce moment, arrivent M. "C" et M. "D". Voyant que d'autres confrères de travail arrivent devant la caserne, M. "D" se dirige pour ouvrir la grande porte devant le camion autopompe. M. "B" monte au volant du camionciterne et M. "C" au volant du camion autopompe. Des autres pompiers qui arrivent, M. "E" monte dans le camion-citerne, côté passager, M. "F" s'apprête à monter dans le camion de service côté passager alors que M. "A" fait de même du côté conducteur. M. "G" qui se tient debout devant le camion de service informe le conducteur du camion-citerne, qui s'apprête à avancer, de ne pas le faire, car M. "F" est entre les deux camions.... 6

9 /6 Au même moment, arrive M. "H" qui entre par la grande porte du côté du camion autopompe, il remarque M. "C" installé au volant du camion autopompe dont le moteur est en marche et voit M. "A" qui a ouvert la porte avant gauche du camion de service et s'apprête à y monter. Sans qu'il n'ait le temps de réagir, il voit le camion autopompe avancer et M. "A" se faire coincer entre la porte du camion de service à moitié ouverte et le coin avant droit de la boîte du camion autopompe (photo 7; M. "A" tombe par terre après avoir fait un quart de tour sur lui-même. M. "H" s'empresse alors de frapper, avec ses mains, sur le camion autopompe et crie au conducteur d'arrêter et par après de reculer car M. "A" est tombé sur le plancher devant les roues arrière du camion. Les pompiers sur place déplacent M. "A" vers l'avant du camion de service lui donnent les premiers soins, appellent une ambulance et un médecin sur place. Seul M. "H" a vu l'accident se produire, tous les autres pompiers sur place ne ne font que confirmer les faits précédants et suivants l'accident. Le lieutenant pompier M. "I" demande à certains pompiers de demeurer près de M. "A" et aux autres de se rendre au feu ANALYSE DES CAUSES POSSIBLES: Les causes suivantes ont été analysées: 1) Au moment où le camion autopompe avance, la victime se fait coincer entre l'arête de la porte ouverte du camion de service et le coin avant de la boîte du camion autopompe, qui est plus large que la cabine de celui-ci. (voir croquis) Cette cause peut expliquer le fait que la victime se soit fait coincer mais ne peut expliquer le fait du pourquoi la victime se soit retrouvé à cet endroit. Cette cause seule ne peut donc être retenue.... 7

10 2) La victime ne sachant pas que le camion autopompe va avancer, se dirige vers le camion de service pour y monter par la portière entre les deux camions et se fait coincer. Cette cause peut expliquer le fait que la victime se soit retrouvée entre les deux camions mais n'explique pas le fait que la victime se soit fait coincer. Encore là, cette cause seule ne peut être retenue CAUSE DE L' ACCIDENT: Ne sachant pas que le camion autopompe va avancer, la victime qui s'apprête à monter dans le camion de service, se retrouve entre l'arête de la porte ouverte et le devant du coin de la boîte du camion autopompe qui est plus large que la cabine de celui-ci 3. 4 FACTEURS RELIÉS À L'ORGANISATION DU TRAVAIL: L'ordre de sortie des camions de la caserne quoique défini porte à confusion, dans certains cas où le feu se situe aux limites de la Ville ou de la Municipalité Paroisse. Lors d'une alerte au feu, le déplacement des pompiers se fait rapidement à l'intérieur de la caserne.... 8

11 /8 SECTION 4 CONCLUSION: AYANT CONSTATÉ a) le peu d'espace disponible pour circuler entre les camions entreposés dans la caserne b) le manque de procédure précise pour sortir les camions de la caserne J'ai émis l'avis de correction V à l'employeur.

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT EN0003387 RAPPORT RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE MAURICIE-CENTRE-DU-QUÉBEC ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN POMPIER LE 28 FÉVRIER 2003 À VICTORIAVILLE Ville de Victoriaville, 28 février 2003 Page 1

Plus en détail

Rapport d'intervention

Rapport d'intervention EN003294 Rapport d'intervention Numéro du rapport d'intervention R985572 Numéro du dossier d'intervention PIMC0010792 Identification du destinataire LES ENTREPRISES JPG BERGERON INC 53, rue Principale

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 EN003429 RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 PAUL LÉTOURNEAU, ING., INSPECTEUR TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Rapport d'intervention

Rapport d'intervention Rapport d'intervention EN003113 SCIERIE DES OUTARDES CAMP LA BLACHE CAMP FORESTIER SDO KILOMÈTRE 170 ROUTE FORESTIÈRE DE LA SCIERIE (901) I216751 3211885 12 CAMP FORESTIER SDO KILOMÈTRE 170 ROUTE FORESTIÈRE

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal 1

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal 1 EN003730 RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Montréal 1 Accident mortel survenu à un travailleur le 21 novembre 2007 sur le chantier situé au 969, rue St-Timothée à Montréal Inspecteurs : Patrick

Plus en détail

Rapport d intervention

Rapport d intervention Rapport d intervention EN003087 Nom et adresse du destinataire N du rapport N du dossier d intervention 166 RUE SULLIVAN VALLEYFIELD (QUEBEC) J6S2J3 N Éta ou ENL I201928 3157351 N de chantier Adresse du

Plus en détail

Rapport d intervention

Rapport d intervention Rapport d intervention EN003230 Nom et adresse du destinataire N du rapport N du dossier d intervention MARC FILIATREAULT COUVREUR INC I189159 29216774 2183 RUE MONTEREY LAVAL QUÉBEC H7L3T6 N Éta ou ENL

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4114836 RAP0584290 RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale des Laurentides

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4114836 RAP0584290 RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale des Laurentides EN003785 RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale des Laurentides Accident survenu le 13 mars 2009 sur un chantier de construction situé au 709, rue du Docteur-Gervais à Mont-Tremblant, entraînant le décès

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE L'ÎLE DE MONTRÉAL-5

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE L'ÎLE DE MONTRÉAL-5 EN003100 RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE L'ÎLE DE MONTRÉAL-5 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR LE 30 MAI 1998 À L'USINE VIAU, FABRICATION CULINAR INC. SITUÉE AU 2097, RUE VIAU

Plus en détail

Schéma 1. - Retenue Schéma 2. - Télécommande

Schéma 1. - Retenue Schéma 2. - Télécommande ANNEXE A: SCHÉMAS Schéma 1. - Retenue Schéma 2. - Télécommande Rapport d'enquête d'accident (1997-04-22) Quincaillerie COOP St-André-Avellin 1- Schéma 1- Retenue Commission de la santé et de la sécurité

Plus en détail

DECLARATION D'ACCIDENT SCOLAIRE ELEVES DU SECOND DEGRE

DECLARATION D'ACCIDENT SCOLAIRE ELEVES DU SECOND DEGRE DECLARATION D'ACCIDENT SCOLAIRE ELEVES DU SECOND DEGRE Division Départementale de l'elève et de la Scolarité Nom et Prénom(s) de la victime : Classe : Nom de l'établissement (1) : Adresse : Code Postal

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4063250 RAP0319223 RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal 3

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4063250 RAP0319223 RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal 3 EN003584 RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Montréal 3 Accident mortel survenu à une personne le 15 octobre 2005 sur le site du Stationnement Idéal inc. au 1225, rue Metcalfe à Montréal Nicole Dionne,

Plus en détail

Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE)

Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE) Encadrements administratifs Procédure à suivre à la suite d'un accident de travail avec lésions graves ou mortelles (PROCÉDURE) Date d'entrée en vigueur: 09/06/02 Date de fin: Commentaire: Service émetteur:

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Québec

RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Québec EN003675 RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Québec Accident mortel survenu à un travailleur le 26 octobre 2006 sur le chantier des entreprises Piscines Pro & Patios NV inc. Inspecteurs : Serge Gagnon,

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2016-020183 TOTAL RAFFINAGE France Etablissement pétrolier de Gargenville 40 avenue Jean Jaurès 78440 GARGENVILLE

N/Réf. : CODEP-PRS-2016-020183 TOTAL RAFFINAGE France Etablissement pétrolier de Gargenville 40 avenue Jean Jaurès 78440 GARGENVILLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 27 mai 2016 N/Réf. : CODEP-PRS-2016-020183 TOTAL RAFFINAGE France Etablissement pétrolier de Gargenville 40 avenue Jean Jaurès 78440 GARGENVILLE Objet :

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC EN003336 RAPPORT D'ENQUÊTE Dossier d'intervention DPI4011255 Numéro du rapport 0005958 RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR LE JEUDI 4 JUILLET

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX

LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX LES ENTREPRISES DE TRANSPORT DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR LES CHAUFFEURS DE VTC POINTS PRINCIPAUX DEFINITION Les entreprises de transport de tourisme avec chauffeur mettent à la disposition des personnes,

Plus en détail

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante

1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante QUESTIONS ODE DE L ROUTE attention certaines questions comportent plusieurs réponses 1 point de pénalité par réponse fausse si plusieurs réponses requises 1/2 point de pénalité par réponse manquante 1

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4011798 RAP0044893

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4011798 RAP0044893 EN003340 RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4011798 RAP0044893 RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR LE 17 JUILLET 2002 À PETITE-RIVIÈRE-ST-FRANÇOIS Michel

Plus en détail

PRÉFET DE L EURE. PREFECTURE DE L EURE Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201 27022 EVREUX Cedex

PRÉFET DE L EURE. PREFECTURE DE L EURE Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201 27022 EVREUX Cedex PRÉFET DE L EURE SOUS-PRÉFECTURE DES ANDELYS 10, rue de la sous-préfecture CS 20503 27705 LES ANDELYS Cedex PREFECTURE DE L EURE Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin

Plus en détail

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Service de protection contre les incendies de Sherbrooke GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Réseau avertisseur incendie à 1 étape (ou bâtiment sans réseau avertisseur incendie)

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS

STATIONNEMENT 02 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS OBJECTIFS a. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de se stationner près d une porte d entrée. b. Permettre aux détenteurs de la vignette de stationnement de repérer facilement les places

Plus en détail

Responsabilités du transporteur scolaire et des conductrices et conducteurs. Transport -responsabilités. Politique

Responsabilités du transporteur scolaire et des conductrices et conducteurs. Transport -responsabilités. Politique Section Page M04 202 Responsabilités du transporteur scolaire et des conductrices et conducteurs Transport -responsabilités Date 10 juin 2002 1 sur 5 Révision 13 avril 2015 Politique Les transporteurs

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE. Identification du destinataire

RAPPORT D'ENQUÊTE. Identification du destinataire EN003433 RAPPORT Identification du destinataire USINAGE BEAUPORT (2000) INC. 911, BOUL. ROCHETTE QUÉBEC (QUÉBEC) G1C 1C7 Numéro du destinataire : Identification du lieu de travail : Usinage Beauport (2000)

Plus en détail

Enquête Comprendre Pour Agir

Enquête Comprendre Pour Agir Enquête Comprendre Pour Agir Analyse d un accident Proposition d un module pédagogique Démarche Définition de l Enquête Comprendre Pour Agir Définition de l accident (2 diapositives) Présentation de cette

Plus en détail

Dé clarér un accidént du travail avéc Publiato : é tapé par é tapé

Dé clarér un accidént du travail avéc Publiato : é tapé par é tapé Dé clarér un accidént du travail avéc Publiato : é tapé par é tapé Les données de la déclaration sont celles figurant dans le modèle de déclaration établi conformément à l article 7 de l arrêté royal du

Plus en détail

LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS

LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS VOUS DEVEZ SOUMETTRE VOTRE RÉCLAMATION DANS LES 90 JOURS SUIVANT L INCIDENT. Étape 1 : Étape 2 : Remplir

Plus en détail

La sécurité et l'accueil du public

La sécurité et l'accueil du public Guide technique : Organisateur > Sécurité et accueil du public > Sécurité et accueil du public La sécurité et l'accueil du public L'accueil de spectateurs, à titre onéreux ou gracieux, engage la responsabilité

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

2.1 Permettre à l UQAT d exercer ses responsabilités en matière de circulation et de stationnement sur ses terrains.

2.1 Permettre à l UQAT d exercer ses responsabilités en matière de circulation et de stationnement sur ses terrains. RÈGLEMENT 9 - CIRCULATION ET STATIONNEMENT SUR LES TERRAINS DU CAMPUS DE L UQAT À ROUYN-NORANDA ADOPTÉ 304-S-CA-3155 (07-06-2011) MODIFIÉ 345-S-CA-3695 (19-08-2014) ARTICLE 1 - DOMAINE D APPLICATION ET

Plus en détail

LE CONSTAT AMIABLE EST UN DOCUMENT OFFICIEL IRREVOCABLE

LE CONSTAT AMIABLE EST UN DOCUMENT OFFICIEL IRREVOCABLE 1- Qu'est-ce qu'un constat amiable? Le constat amiable est un document facilitant le réglement d'un sinistre automobile et dont nous conseillons l'utilisation systématique (même en cas d'accident sans

Plus en détail

Accidentalité provisoire Année 2012

Accidentalité provisoire Année 2012 Accidentalité provisoire Année 01 I ANALYSE GLOBALE Accidents Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Total blessés 01 11 18 54 18 011 18 18 89 Évolution 4 4 55 5 90 Évolution en %,4 % + 18,

Plus en détail

Marche à suivre en cas d accident

Marche à suivre en cas d accident Ce document permet de rencontrer les obligations légales relatives aux premiers secours ainsi qu à l enquête d accident. En combinant ces deux registres, on facilite le suivi des accidents de travail et

Plus en détail

Table des matières. 6.1 champ d application. 6.2 interventions régies

Table des matières. 6.1 champ d application. 6.2 interventions régies Certificats d autorisation Table des matières 6.1 champ d application 6.2 interventions régies 6.3 présentation d'une demande de certificat d'autorisation 6.3.1 demande écrite 6.3.1.1 demande relative

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR AU 2 110, RUE NOTRE-DAME OUEST À MONTRÉAL

RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR AU 2 110, RUE NOTRE-DAME OUEST À MONTRÉAL EN003463 RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR AU 2 110, RUE NOTRE-DAME OUEST À MONTRÉAL LE 27 OCTOBRE 2003 PAUL LÉTOURNEAU, ING.,

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT

RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT EN003591 RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT Direction régionale de Montréal 1 Accident mortel survenu à un travailleur de la compagnie Toitures et profiles métalliques Nobel St-Laurent inc. le 20 octobre 2005

Plus en détail

Dépannage Conditions générales

Dépannage Conditions générales Dépannage Conditions générales DEFINITION Véhicule Tous les véhicules immatriculés en Belgique qui sont repris dans le contrat de Athlon Car Lease Assistance. Les remorques et caravanes sont également

Plus en détail

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels Contenu de la présentation Projet d Annexe 6 Bâtiments industriels Yves Martin, Chef de Laboratoire, CSTC Antenne Normes Prévention Incendie http://www.normes.be/feu 2. Structure du projet d Annexe 6 3.

Plus en détail

Instructions générales en cas d'incendie

Instructions générales en cas d'incendie Instructions générales en cas d'incendie - Interrompre toute communication téléphonique. - Ne pas utiliser les ascenseurs. - Si possible, retourner à son bureau ou aller au bureau le plus proche. - Fermer

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4160782 RAP0793572

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4160782 RAP0793572 RAPPORT D ENQUÊTE EN003930 Accident mortel survenu à un travailleur le 14 décembre 2011 à l'entreprise Triwest Trading (Canada) ltd située au 90, rue de Rotterdam à Saint-Augustin-de-Desmaures Direction

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 26/08/85 Messieurs les Médecins Chefs - des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : -

Plus en détail

Etablissements comportant des locaux d hébergement

Etablissements comportant des locaux d hébergement Etablissements comportant des locaux d hébergement Fiche H.15 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux établissements comportant des locaux d hébergement, des articles

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal 1

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal 1 EN003549 RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Montréal 1 Accident mortel survenu à un travailleur le 27 janvier 2005 au projet Condominiums Loft McGill Ouest 630, rue Williams à Montréal Inspecteur

Plus en détail

À CONSERVER PAR LE/LA BABY SITTER

À CONSERVER PAR LE/LA BABY SITTER La Mairie centralise et gère les appels téléphoniques. Elle tient à jour les disponibilités des baby-sitters et les met en relation avec les parents intéressés. Une formation leur est proposée ainsi qu'une

Plus en détail

LE RÈGLEMENT SUR LES POINTS D INAPTITUDE EN MATIÈRE DE PERMIS DE CONDUIRE

LE RÈGLEMENT SUR LES POINTS D INAPTITUDE EN MATIÈRE DE PERMIS DE CONDUIRE CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR VOTRE COMPORTEMENT AU VOLANT COMPTE, MAINTENANT PLUS QUE JAMAIS ***LE SAVIEZ-VOUS*** Les «points d inaptitudes» sont des points déduits de votre permis. L accumulation de points

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT

RÈGLEMENT SUR LA CIRCULATION ET LE STATIONNEMENT VU, notamment, les articles 62, 66, 67 et 79 à 81 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1); VU les articles 295 et 626 du Code de la sécurité routière (L.R.Q., chapitre C-24.2);

Plus en détail

RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE

RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE Gouvernement du Canada Government of Canada RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE N du véhicule Rapport confidentiel à l'intention de l'avocat-conseil en cas de litige Ministère Direction de l'accident

Plus en détail

Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires

Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires Cours de perfectionnement de conduite Véhicules prioritaires Trajet de formation permis de conduire C Danger lors de la conduite de véhicules prioritaires pompiers Formation conducteur de camion Trajet

Plus en détail

Rapport d intervention

Rapport d intervention d intervention Nom et adresse du destinataire MARIO BOUCHARD PAYSAGISTE INC 1081, CH. STE-MARGUERITE POINTE-CLAIRE, QC GOX IZO N ETA ou ENL N de chantier N région 15 Adresse du lieu de travail Année mois

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-P-2008-05-20 POLITIQUE SUR L'UTILISATION DES VÉHICULES AUTOMOBILES

COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-P-2008-05-20 POLITIQUE SUR L'UTILISATION DES VÉHICULES AUTOMOBILES 1. Objet La présente politique précise les conditions nécessaires à la conduite sécuritaire des véhicules automobiles que possède ou loue la Commission scolaire de l Estuaire afin d'assurer la sécurité

Plus en détail

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire

Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire Aménagement des véhicules citernes routiers pour un accès sécuritaire La meilleure façon de ne pas tomber, c est de ne pas monter! sinon, voici deux façons de vous protéger. Statistiques Les statistiques

Plus en détail

Description des services CBC-Mobile Banking

Description des services CBC-Mobile Banking Description des services CBC-Mobile Banking Vous trouverez ci-dessous un aperçu des services. Le contractant qui utilise CBC-Mobile Banking à des fins non seulement privées mais également professionnelles,

Plus en détail

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom :

La route et son code. La route et son code. La route et son code. La route et son code. Prénom : Prénom : Prénom : Prénom : CC by-sa http://bdemauge.free.fr Cette série de petits tests quotidiens te servira d entraînement pour te repérer et saisir rapidement les informations importantes dans un document. Note chaque fois ton

Plus en détail

Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences?

Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences? Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences? Dans le cadre de l organisation d un événement sportif, il est important de définir un plan d intervention et de gestion des urgences.

Plus en détail

Accessibilité du cadre bâti neuf. Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques

Accessibilité du cadre bâti neuf. Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques Accessibilité du cadre bâti neuf Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques Accessibilité du cadre bâti Lorient & Vannes 11 et 12 mars 2010 Ce qu il faut retenir

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

Le dépassement. Le dépassement par la droite. Avant d entreprendre un dépassement par la gauche. Les dangers :

Le dépassement. Le dépassement par la droite. Avant d entreprendre un dépassement par la gauche. Les dangers : Le dépassement. Avant de franchir une intersection ou avant de tourner, le conducteur ralentit Pour dépasser, au contraire, il accélère. Il n'est donc pas étonnant que les accidents qui se produisent à

Plus en détail

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager Non 1/4 N 13824*03 Cadre 4 du code de la construction et de l habitation Cadre 6 informations nécessaires à l instruction

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 17/02/2010 N : 17.10 EXPLOITATION DE VOITURES DE TOURISME AVEC CHAUFFEUR La loi n 2009-888 du 22 juillet 2009 de développement et de

Plus en détail

Accidents et mortalité:

Accidents et mortalité: Vous trouverez divers questionnaires pour tester vos connaissances en matière de sécurité routière. En dessous de chaque questionnaire, un lien vous dirigera vers les réponses. Accidents et mortalité:

Plus en détail

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique.

La priorité à droite À une intersection, lorsqu'il n'y a pas de panneau ou que l'on trouve le panneau priorité à droite qui s'applique. Comment franchir une intersection avecprioritéàdroite? Une intersection (carrefour) est une zone où se rejoignent, se croisent des usagers venant de directions différentes. Dans quel ordre doivent-ils

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI RAP0861922 RAPPORT D ENQUÊTE

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI RAP0861922 RAPPORT D ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE EN003999 Accident mortel d un conducteur de Location Discam inc. survenu au garage St-Félicien Diesel 1988 inc. le 25 mars 2013 à Saint-Félicien Direction régionale du Saguenay Lac-Saint-Jean

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 307 RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION ET POUR ABROGER LES RÈGLEMENTS 118 ET 124

RÈGLEMENT NUMÉRO 307 RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION ET POUR ABROGER LES RÈGLEMENTS 118 ET 124 C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DUPLESSIS VILLE DE FERMONT RÈGLEMENT NUMÉRO 307 RELATIF AU STATIONNEMENT ET À LA CIRCULATION ET POUR ABROGER LES RÈGLEMENTS 118 ET 124 LE CONSEIL MUNICIPAL DÉCRÈTE

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4065142 RAP0341743 RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal-2

RAPPORT D'ENQUÊTE DPI4065142 RAP0341743 RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal-2 EN003593 RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Montréal-2 Accident mortel survenu à un travailleur le 7 décembre 2005 à l'entreprise Emballages Mitchel-Lincoln Ltée 3737, boul. Thimens, arrondissement

Plus en détail

Alerte (premiers secours)

Alerte (premiers secours) Alerte (premiers secours) L alerte (les Suisses utilisent le terme d alarme) est le moyen qui permet l'intervention des secours publics. Il est nécessaire de passer une alerte lorsqu'un danger menace une

Plus en détail

CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES

CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES 4.1 NOMBRE DE BÂTIMENTS ET D USAGES EXERCÉS DANS UN BÂTIMENT PRINCIPAL Sous réserve des dispositions particulières et à l exception des projets intégrés, des complexes

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA VITESSE D'IMPACT D'UN VÉHICULE DE MARQUE CHEVROLET, MODÈLE CAPRICE, 1993

ÉVALUATION DE LA VITESSE D'IMPACT D'UN VÉHICULE DE MARQUE CHEVROLET, MODÈLE CAPRICE, 1993 ANNEXE I AN003132 ÉVALUATION DE LA VITESSE D'IMPACT D'UN VÉHICULE DE MARQUE CHEVROLET, MODÈLE CAPRICE, 1993 N/Dossier: P - 1086 Le 4 Février 1994 Préparé pour: Préparé par: M. Sylvain Ménard, inspecteur

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE Mise en concurrence Emplacements de commerce ambulant sur le domaine public de la VILLE DE REIMS A TRANSMETTRE avant le mardi 21 avril 2015 à 17h00 Service Gestion du Domaine Public

Plus en détail

PRÉFECTURE DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES -- DEMANDE D AUTORISATION D UNE EPREUVE EMPRUNTANT LA VOIE PUBLIQUE. Titre de la manifestation :...

PRÉFECTURE DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES -- DEMANDE D AUTORISATION D UNE EPREUVE EMPRUNTANT LA VOIE PUBLIQUE. Titre de la manifestation :... PRÉFECTURE DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES -- DEMANDE D AUTORISATION D UNE EPREUVE EMPRUNTANT LA VOIE PUBLIQUE Dossier à déposer au plus tard 2 mois *avant la date de la manifestation auprès des services préfectoraux

Plus en détail

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES

CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES CAMPAGNE «TRAJET, SECURISONS-LE!» LES USAGERS VULNERABLES L UEL, en partenariat avec l Association d assurance accident et forte de la participation d acteurs nationaux, a lancé une nouvelle version de

Plus en détail

Chapitre 3 - Itinéraires de boîtes aux lettres publiques et d'armoires de relais

Chapitre 3 - Itinéraires de boîtes aux lettres publiques et d'armoires de relais Chapitre 3 - Page 1 de 9 Chapitre 3 - Itinéraires de boîtes aux lettres publiques et d'armoires de relais Fondements de l'organisation Il est prévu d'établir chaque itinéraire de boîte aux lettres publique

Plus en détail

CH-3961 Chandolin, Les Pontis

CH-3961 Chandolin, Les Pontis A VENDRE : RESTAURANT CH-3961 Chandolin, Les Pontis CHF 927'000.- Descriptif Très joli café-restaurant typique et chaleureux avec chambre d'hôtes, surface totale 189 m2 + 120 m2 (nouvel espace aménageable),

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires 1 : Prix des prestations 2 : Assurances 2.1 Assurances véhicules à 4 roues 2.1.1 Couverture a) Responsabilité civile, protection juridique, PAI Responsabilité civile conformément

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE EN003937 RAPPORT D ENQUÊTE Accident mortel d un travailleur de l entreprise Roger Tremblay et fils inc. survenu le 30 mars 2012 au 1319, Rang 4 à Normandin Direction régionale du Saguenay Lac-Saint-Jean

Plus en détail

Quelle nature de local choisir sur la déclaration?

Quelle nature de local choisir sur la déclaration? Quelle nature de local choisir sur la déclaration? La nature du local est à choisir obligatoirement parmi l une des 4 rubriques présentes au sein du cadre 2 de la déclaration n 6650-H-Rev, à savoir : -

Plus en détail

Chapitre 15 Usages, constructions et équipements temporaires

Chapitre 15 Usages, constructions et équipements temporaires Chapitre 15 Usages, constructions et équipements temporaires Table des matières 15 USAGES, CONSTRUCTIONS ET ÉQUIPEMENTS TEMPORAIRES... 15-3 15.1 GÉNÉRALITÉ... 15-3 15.2 ABRI D'AUTO TEMPORAIRE (ABRI D'HIVER)...

Plus en détail

LES RISQUES ROUTIERS EN MISSION

LES RISQUES ROUTIERS EN MISSION LES RISQUES ROUTIERS EN MISSION DEPUIS 10 ANS LES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION LIÉS AU TRAVAIL REPRÉSENTENT : 54 à 59% des accidents mortels du travail 23 à 25% des accidents avec incapacité permanente

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999;

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999; VILLE DE CANDIAC RÈGLEMENT NUMÉRO 1007-99 CONCERNANT LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT la création de la Régie intermunicipale de police Roussillon, regroupant les corps policiers des villes de Candiac,

Plus en détail

DOSSIER SECURITE MANIFESTATIONS DANGEREUSES OU MANIFESTATIONS RASSEMBLANT UN GRAND NOMBRE DE PERSONNES. Formulaire à remplir par l'organisateur.

DOSSIER SECURITE MANIFESTATIONS DANGEREUSES OU MANIFESTATIONS RASSEMBLANT UN GRAND NOMBRE DE PERSONNES. Formulaire à remplir par l'organisateur. VILLE DE MONS CABINET DU BOURGMESTRE. DOSSIER SECURITE MANIFESTATIONS DANGEREUSES OU MANIFESTATIONS RASSEMBLANT UN GRAND NOMBRE DE PERSONNES A transmettre trente jours avant la manifestation à : Formulaire

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance des véhicules

Ordonnance sur l assurance des véhicules Ordonnance sur l assurance des véhicules (OAV) Modification du 9 décembre 2002 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 20 novembre 1959 sur l assurance des véhicules 1 est modifiée comme suit:

Plus en détail

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable La qualité et la précision des informations sur le constat amiable permettront une meilleure indemnisation. Pour définir clairement

Plus en détail

Description des services de KBC-Mobile Banking

Description des services de KBC-Mobile Banking Description des services de KBC-Mobile Banking Vous trouverez ci-dessous un aperçu des services. Le contractant qui utilise KBC-Mobile Banking à des fins non seulement privées mais aussi professionnelles

Plus en détail

FORMATION LA SECURITE

FORMATION LA SECURITE FORMATION LA SECURITE LA SECURITE 1 Le rôle de l employeur 2 L accueil des salariés 3 Le PPSPS 4 Protéger, alerter : le rôle du SST Sommaire général 1 LE ROLE DE L EMPLOYEUR OBLIGATION L obligation générale

Plus en détail

Note /9 INTERDICTION DANGER OBLIGATION INDICATION

Note /9 INTERDICTION DANGER OBLIGATION INDICATION La signalisation /20 /9 les feux tricolores > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche

Plus en détail

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation :

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation : La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. I - Prévention des Incendies. La Réglementation : Sous - Section 1 : Dispositions générales. Article R 232-12 : Les dispositions de la présente

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

PREFECTURE DE LA SARTHE. EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI Session 2014 JEUDI 9 OCTOBRE 2014 CORRIGE

PREFECTURE DE LA SARTHE. EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI Session 2014 JEUDI 9 OCTOBRE 2014 CORRIGE PREFECTURE DE LA SARTHE - 1 - EXAMEN PROFESSIONNEL DE CONDUCTEUR DE TAXI Session 2014 JEUDI 9 OCTOBRE 2014 CORRIGE EPREUVE DE REGLEMENTATION GENERALE RELATIVE AUX TAXIS ET AUX TRANSPORTS PARTICULIERS DE

Plus en détail

Les Chemins munis des panneaux suivants sont à considérer comme mur, sauf si l organisateur demande clairement de les emprunter :

Les Chemins munis des panneaux suivants sont à considérer comme mur, sauf si l organisateur demande clairement de les emprunter : Le «Classics des Vallées» n est pas un rallye de vitesse, ni une compétition, mais un exercice de lecture de notes et d orientation. Le code de la route est à respecter scrupuleusement et nous vous demandons

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 Préalables pour les demandes de permis de construction ou d agrandissement,

Plus en détail

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction des Ressources humaines Veilleur de nuit G VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction Générale Adjointe : Solidarités Direction : Enfance Famille Santé Service : Maison des Enfants POSITIONNEMENT

Plus en détail

Les règlements peuvent être modifiés sans préavis, contactez la ville de Bécancour pour connaître tout changement apporté.

Les règlements peuvent être modifiés sans préavis, contactez la ville de Bécancour pour connaître tout changement apporté. VILLE DE BÉCANCOUR RÈGLEMENT N O 774 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D ALARME (Modifié par le règlement n o 1199) ADOPTION: Le 3 novembre 1997 MISE À JOUR : Janvier 2010 Les règlements peuvent être modifiés

Plus en détail

REGLEMENT SUR LA TARIFICATION DES PRESTATIONS PAYANTES DE L INTERCOMMUNALE D INCENDIE DE LIEGE ET ENVIRONS

REGLEMENT SUR LA TARIFICATION DES PRESTATIONS PAYANTES DE L INTERCOMMUNALE D INCENDIE DE LIEGE ET ENVIRONS INTERCOMMUNALE D'INCENDIE DE LIEGE ET ENVIRONS S.C.R.L. rue Ransonnet, 5-4020 LIEGE REGLEMENT SUR LA TARIFICATION DES PRESTATIONS PAYANTES DE L INTERCOMMUNALE D INCENDIE DE LIEGE ET ENVIRONS CHAPITRE 1

Plus en détail

PRÉFECTURE DE L EURE. PREFECTURE DE L EURE Direction de la sécurité Boulevard Georges Chauvin CS 92201 27022 EVREUX cedex

PRÉFECTURE DE L EURE. PREFECTURE DE L EURE Direction de la sécurité Boulevard Georges Chauvin CS 92201 27022 EVREUX cedex PRÉFECTURE DE L EURE SOUS-PRÉFECTURE DES ANDELYS 10 rue de la sous-préfecture BP 503 27705 LES ANDELYS cedex PREFECTURE DE L EURE Direction de la sécurité Boulevard Georges Chauvin CS 92201 27022 EVREUX

Plus en détail

8 3-2015. Les dangers aux passages piétons

8 3-2015. Les dangers aux passages piétons 8 3-2015 Les dangers aux passages piétons Le danger : masque créé par la première voiture Oscan a été tué comme cela à Strasbourg C est par exemple l accident mortel survenu à Strasbourg sur une voie simple.

Plus en détail

Orientation professionnelle Charpentier bois

Orientation professionnelle Charpentier bois Orientation professionnelle Charpentier bois 1-6 Elève Date: 1. Titre de l' U.E. : Construction d'escalier 1 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours

Plus en détail

CHAPITRE 13 STATIONNEMENT

CHAPITRE 13 STATIONNEMENT CHAPITRE 13 STATIONNEMENT 13.1 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES 13.1.1 Permanence des aires de stationnement Les dispositions ayant trait au stationnement ont un caractère obligatoire et continu,

Plus en détail