Programmation Orientée Objet avec JAVA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programmation Orientée Objet avec JAVA"

Transcription

1 Programmation Orientée Objet avec JAVA Présenté par Abdoul Aziz Ciss Docteur en Cryptologie, Consultant ITSec Dept GIT EPT Web : Tel:

2 Plan 1. Introduction au langage Java 2. Techniques de base du langage 3. Les types primitifs 4. Les structures de contrôle 5. Programmation Orientée Objet 6. Les tableaux 7. Les chaines de caractères 8. L héritage 9. La gestion des exceptions 10. Les Threads 11. Interfaces graphiques avec l API Swing 12. Les Entrées/Sorties 13. Java Database Connectivity 14. Collections et Algorithmes 15. Applets

3 Introduction au langage Java

4 Introduction Java est un langage de programmation à usage général, évolué et orienté objet, créé par James Gosling et Patrick Naughton employés de Sun Microsystems. Sa syntaxe est proche du C. Ses caractéristiques ainsi que la richesse de son écosystème et de sa communauté lui ont permis d être très largement utilisé pour le développement d applications de grande envergure. Java est notamment largement utilisé pour le développement d applications d entreprises et mobiles.

5 Caractéristiques de Java Un langage interprété: Le code source est compilé en pseudo code ou byte code puis exécuté par un interpréteur Java: la JVM (Java Virtual Machine). Ce concept est à la base du slogan WORA ( Write Once, Run Anywhere). Le byte code, s il ne contient pas de code spécifique à une plateforme particulière peut être exécuté et quasiment obtenir les mêmes résultats sur toutes les machines disposant d une JVM. Des applications portables( indépendantes de toute plate-forme): Le byte code reste indépendant de la machine sur laquelle il s exécute. Un programme Java peut être exécuté (dans la plupart des cas) sur tous les environnements qui possèdent une JVM

6 Caractéristiques de Java Java est orienté objet: Chaque fichier source contient la définition d une ou plusieurs classes qui sont utilisées les unes avec les autres pour former une application Simplicité: Pas de pointeurs, pas d héritage multiple Java est fortement typé: Toutes les variables sont typées et il n existe pas de conversion automatique qui risquerait une perte de données. Gestion de la mémoire: L allocation de la mémoire pour un objet est automatique à sa création et Java récupère automatiquement la mémoire inutilisée grâce au garbage collector qui restitue les zones mémoires laissées libres suite à la destruction d un objet.

7 Caractéristiques de Java Sécurité: La sécurité fait partie intégrante du système d exécution du compilateur. Un programme Java planté ne menace pas l OS. Il ne peut pas y avoir d accès directe à la mémoire. L accès au disque dur par une Applet est règlementé. Java est économe: Le pseudo code a une taille relativement petite car les bibliothèques de classes requises ne sont liées qu à l exécution. LesThreads: Java permet l utilisation des threads qui sont des unités d exécution isolées. La JVM, elle-même, utilise plusieurs threads.

8 Application et Applet Il existe deux types de programmes avec les versions standards de Java: les applications et les applets. Une application autonome (stand alone program) est un programme qui s exécute sous le contrôle de l OS. Une applet est une application qui est chargée par un navigateur et qui est exécuté sous le contrôle d un plugin de ce dernier. Les principales différences entres les applets et les applications sont: Les applets n ont pas de méthodes main Les applets ne peuvent pas être testées avec l interpréteur mais doivent être intégrés dans des pages HTML

9 Brève historique Mai 1995: premier lancement commercial Janvier 1996: sortie du JDK Décembre 1998: lancement de J2SE 1.2 Décembre 1998: lancement de J2EE Janvier 2006: Java EE 5 Décembre 2006: Java SE 6.0 Décembre 2009: Java EE 6 Janvier 2010: rachat de Sun par Oracle Juillet 2011 : Java SE 7 Java SE 8 en développement

10 Les différentes éditions et versions de Java Sun fournit gratuitement un ensemble d outils et d API pour permettre le développement de programmes avec Java. Ce kit, nommé JDK, est librement téléchargeable. Le JRE (Java Runtime Environment) contient uniquement l environnement d exécution des programmes. Le JDK contient lui-même le JRE. Le JRE seul doit être installé sur les machines où des applications Java doivent être exécutées. Depuissa version 1.2,Java aétérenommé Java 2.Lesnuméros deversion 1.2 et2 désignent donc la même version. Le JDK a été renommé J2SK (Java 2 Software Developement Kit) mais la dénomination JDK reste encore largement utilisée.

11 Les différentes éditions et versions de Java Sun définit trois plateformes d'exécution (ou éditions) pour Java pour des cibles distinctes selon les besoins des applications à développer: Java Standard Edition (J2SE / Java SE): Environnement d exécution et ensemble complet d API pour des applications de types desktop. Cette plateforme sert de base en tout ou partie aux autres plateformes. Java Enterprise Edition (J2EE / Java EE): environnement d exécution reposant intégralement sur Java SE pour le développement d applications d entreprises. Java Micro Edition (J2ME / Java ME): environnement d exécution et API pour le développent d applications sur appareils mobiles et embarqués dont les capacités ne permettent pas la mise en œuvre de Java SE.

12 Installation du JDK Le JDK et la documentation sont librement téléchargeables sur le site web d Oracle: Pour un bon fonctionnement du JDK, il est recommandé de paramétrer correctement deux variables systèmes: la variable PATH qui définit les chemins de recherches des exécutables et la variable CLASSPATH qui définit les chemins de recherche des classes et bibliothèques Java. Il est aussi utile de définir la variable d'environnement JAVA_HOME avec comme valeur le chemin d'installation du SDK.

13 Techniques de base du langage

14 Compilation et exécution Un programme Java est composé d un ou plus généralement de plusieurs fichiers sources. N importe quelle éditeur de texte peut être utilisé pour éditer un fichier source Java. Ces fichiers sources possèdent l extension.java. Ils peuvent contenir une ou plusieurs classes ou interfaces mais il ne peut y avoir qu une seule classe ou interface déclarée publique par fichier. Le nom de ce fichier source doit obligatoirement correspondre à la casse près au nom de cette entité publique suivi de l extension.java. Il est nécessaire de compiler le source pour le transformer en J-code ou byte-codejavaquiseraluiexécuté parlajvm.

15 Compilation et exécution Un compilateur Java, par exemple l outil javac (Java Compiler) fourni avec le JDK est utilisé pour compiler chaque fichier en fichier de classe possédant l extension.class. Cette compilation génère pour chaque fichier source un ou plusieurs fichiers.class qui contiennent du byte-code.

16 Un premier exemple Contenu du fichier source MaClasse.java : public class MaClasse{ public static void main (String args[]){ System.out.println("Bonjour le monde "); Compilation (génération du byte-code MaClasse.class) javac MaClasse.java Exécution ( du byte-code) java MaClasse Résultat: Affichage de «Bonjour le monde» à l écran.

17 Structure du programme public class MaClasse: entête de la classe Le mot clé public dans public class sert à définir les droits d accès des autres classes Le mot clé static précise que la méthode main n est liée à aucune instance de la classe. Le paramètre String args est un tableau de chaînes de caractères qui permet de récupérer des arguments transmis au programme au moment de son exécution Le mot clé public dans public static void main est obligatoire pour que le programme s exécute. Il s agit d une convention quipermetàlajvmd accéderàlaméthode main.

18 Un second exemple Le compilateur génère autant de fichier.class que de classes et interfaces définies dans le fichier source. public class MaClasse { public static void main(string[] args) { System.out.println("Bonjour le monde"); class MonAutreClasse { public static void afficher(string message) { System.out.println(message); Après compilation du source, MaClasse.java, on obtient deux fichiers.class, MaClasse.class et MonAutreClasse.class

19 Les packages Les fichiers sources peuvent être organisés en packages. Les packages définissent une hiérarchie de noms, chaque nom étant séparé par le caractère point. Le nom d'un package est lié à une arborescence de sous répertoire correspondant à ce nom. Ceci permet de structurer les sources d'une application car une application Ceci permet de structurer les sources d'une application car une application peut rapidement contenir plusieurs centaines voir milliers de fichiers source. Les packages permettent aussi d'assurer l'unicité d'une classe grâce à son nom pleinement qualifié (nom du package suivi du caractère "." suividunomdelaclasse).

20 Les packages Le package est précisé dans le fichier source grâce à l'instruction package. Le fichier doit donc dans ce cas être stocké dans une arborescence de répertoires qui correspond au nom du package. Exemple: package dev.ciss.test; public class MaCLasseTest { public static void main(string t[]) { System.out.println("Bonjour");

21 Les packages Si les sources de l'application sont dans le répertoire C:\Documents and Settings\CiZ\workspace\Tests, alors le fichier MaCLasseTest.java doit être dans le répertoire C:\Documents and Settings\CiZ\workspace\Tests\dev\ ciss\test. Si aucun package n'est précisé, alors c'est le package par défaut (correspondant au répertoire courant) qui est utilisé. Ce n'est pas une bonne pratique d'utiliser le package par défaut sauf pour des tests.

22 Déploiement sous la forme d un jar Il est possible de créer une enveloppe qui va contenir tous les fichiers d'une application Java ou une portion de cette application dans un fichier.jar (Java archive). Ceci inclus : l'arborescence des packages, les fichiers.class, les fichiers de ressources (images, configuration,...),... Un fichier.jar est physiquement une archive de type Zip qui contient tous ces éléments. L'outil jar fourni avec le JDK permet de manipuler les fichiers jar. Exemple: jar -cvf MaClasse.jar MaClasse.class Le fichier.jar peut alors être diffusé et exécuté s il contient au moins une classe avec une méthode main(). java cp MaClasse.jar MaClasse

23 Règles de base Javaestsensibleàlacasse. Les blocs de code sont encadrés par des accolades. Chaque instruction se termine par un caractère';' (point virgule). Une instruction peut tenir sur plusieurs lignes L'indentation est ignorée du compilateur mais elle permet une meilleure compréhension du code par le programmeur.

24 Les identificateurs Chaque objet, classe, programme ou variable est associé à un nom : l'identificateur qui peut se composer de tous les caractères alphanumériques et des caractères _ et $. Le premier caractère doit être une lettre, le caractère de soulignement ou le signe dollar. Rappel:Javaestsensibleàlacasse.

25 Mots réservés Un identificateur ne peut pas appartenir à la liste de mots réservés de Java:

26 Les commentaires Les commentaires facilitent la lecture et la compréhension du source. Ils ne sont pas pris en compte par le compilateur et ne sont donc pas inclus dans le byte-code. Il existe deux types de commentaires en lignes. Exemples de commentaires: //Commentaire sur une seule ligne int cpt = 1 ; // Déclaration du compteur /* Ceci est un commentaire sur deux lignes */

27 Les commentaires Un bon commentaire permet d utiliser une fonction sans même consulter le code. Il indique à l aide d une phrase le rôle de la fonction en faisant intervenir lenomdetouslesparamètres. Il précise le rôle de chaque paramètre Il indique la signification du résultat retourné Commenter si nécessaire des fragments de codes difficiles. Eviter les commentaires inutiles du genre x = 3 ;// x prend la valeur 3

28 Les types primitifs

29 Les types primitifs Java dispose d un certain nombre de types de base dits primitifs, permettant de manipuler des entiers, des flottants, des caractères et des booléens. Cesontlesseulstypesdulangage quinesontpasdesclasses. Cesontlesseulstypesdulangage quinesontpasdesclasses. Les types primitifs(au nombre de 8) se répartissent en quatre grandes catégories selon la nature des informations qu ils permettent de manipuler: Les entiers Les flottants Les caractères Les booléens

30 Les type entiers Ils servent à représenter les nombres entiers relatifs, ils sont au nombrede4: byte (8bits):[-128;127] short(16bits):[ 2^16;2^16-1] int(32bits):[ 2^32;2^32-1] long (64bits):[ 2^64;2^64-1] Les types élémentaires ont une taille identique quelque soit la plateforme d exécution

31 Les types flottants Ils permettent de représenter, de manière approchée, une partie des nombres réels. Il existe deux types de flottants en Java: float (32 bits) double (64 bits) Exemple: float pi = 3.141f; //suffixe f obligatoire double valeur = 3d; // suffixe d non obligatoire float flottant1 = 2e10f, flottant2 = 1.6f ;

32 Les caractères Un caractère est codé sur 16 bits car il est conforme à la norme Unicode. Il doit être entouré par des apostrophes. Une valeur de type char peut être considérée comme un entier non négatif de Une variable de type caractère se déclare: char c1, c2 ; // c1 et c2 sont des variables de types //caractères

33 Le type booléen Ce type sert à représenter une valeur logique du type vrai/faux. Il ne peut donc prendre que deux valeurs (trueou false). En Java, un booléen se déclare: boolean ok = false ;

34 Initialisation des variables Exemple: int nombre ; // Déclaration de la variable nombre nombre = 100 ; // initialisation de la variable int nombre1 = 150 ; // déclaration et initialisation //de la variable nombre1 Remarque: Une variable manipulée dans une méthode (variable locale) ou un bloc devra toujours être initialisée avant toute utilisation. La déclaration d une variable réserve de la mémoire pour stocker sa valeur.

35 Initialisation des variables En Java, toute variable appartenant à un objet (définie comme étant un attribut de l objet) est initialisée avec une valeur par défaut en accord avec sontypeaumomentdesacréation. Cette initialisation ne s applique pas aux variables locales des méthodes de la classe. Type boolean false byte, short, int, long 0 float, double 0.0 char u\000 objet null Valeur par défaut

36 Utilisation des variables package dev.ciss.test; public class UtilVar{ static String chaine ;//chaine est initialisée à null static double solde ; // solde est initialisé à 0.0 public static void main (String args[]){ System.out.println("valeur de solde: "+solde); affiche() ; // erreur de compilation public static void affiche (){ int nombre; System.out.println("valeur de nombre: "+nombre) ;

37 Variables finales (constantes) En Java,une constante (variable finale) se déclare avec le mot clé final.une constante est déclarée et initialisée au même moment. Une tentative de modification de la valeur de celle-ci entrainera des erreurs de compilation. package dev.ciss.test; public class VarFinale { static final int MIN = 150 ; public static void main (String []args ){ System.out.println("Valeur de MIN "+MIN)

38 package Les opérateurs arithmétiques usuels dev.ciss.test; public class Operateurs { public static void main (String []args ){ int a = 89, b = 4 ; int add, sous, prod, quot ; add = a + b ; sous = a b ; prod = a * b ; quot = a / b ; System.out.println("a + b = "+add); System.out.println("a - b = "+sous); System.out.println("a * b = "+prod); System.out.println("a / b = "+quot);

39 Conversions implicites Les opérateurs arithmétiques ne sont définies que lorsque les deux opérandes sont de même type. Mais on peut écrire des expressions mixtes dans lesquelles interviennent des opérandes de types différents. Exemple: public class ConversionImplicite{ public static void main(string args []){ int a = 10 ; float p = 14 ; double d = p + a; System.out.println("la valeur de l'expression mixte (p+a) est :"+d); Résultat: 24.0

40 Ajustement de type Une conversion telle que int en float est appelée ajustement de type. Elle ne peut se faire que suivant une hiérarchie qui permet de ne pas dénaturer la valeur initiale: int long float double Remarque: Une conversion de double en float n est pas légale. Pour l exemple précédent, on ne peut pas faire: int k = p + a ; //erreur de compilation

41 Promotion numérique Les opérateurs numériques ne sont pas définies pour les types byte, char et short. Toute opération qui utilise l un de ces types nécessite une conversion préalable dans le type int. Cette conversion porte le nom de promotion numérique. Exemple: public class PromotionNum{ public static void main(string chaine[]){ char car = d ; short s = 0 ; int n = c + s ; //conversion de c et de s //en int puis stock de c+s dans n System.out.println("c + s = "+n) ;

42 Opérateur de cast L expression suivante byte b = 3 ; b = b + 1 ; n est pas correcte mais on peut écrire ceci: byte b = 3 ; b = (byte) (b + 1) ; Dans ce cas, b + 1est converti d abord en intpuis on force le résultat dans le type byteet l affecte à b. L opérateur, (type), permettant de réaliser cette opération est appelé opérateur de cast

43 Opérateurs de comparaison Opérateur Exemple Signification > a > 10 strictement supérieur < a < 10 strictement inférieur >= a >= 10 supérieur ou égal <= a <= 10 inférieur ou égal == a == 10 Égalité!= a!= 10 diffèrent de && a && b ET logique (pour expressions booléennes) a b OU logique (pour expressions booléennes) :?: a? b : c opérateur conditionnel : renvoie la valeur b ou c selon l'évaluation de l'expression a

44 Les structures de contrôle

45 Choix: if else Syntaxe: if (condition){ expression1 ; else{ expression2; condition est une expression de type booléenne, expression1 et expression2 sont des suites d instructions. Si condition est vérifié expression1 sera exécutée. Dans le cas contraire, c est expression2 qui sera exécutée.

46 Choix: if else Exemple: double note ; if (note >= 16) System.out.println("Mention Très bien") ; else if ((note > 12) && (note < 14) ) else System.out.println("Mention Bien") ; System.out.println("Mention Passable") ;

47 Choix: switch Syntaxe: switch (expression) { case constante1: instruction1 ; break ; case constante2: instruction2 ; break ; case constanten : instructionn ; break ; default : instcution ; On ne peut utiliser switch qu avec des types primitifs d une taille maximum de 32 bits (byte, short, char, int). Si une instruction case ne contient pas d instruction break alors les traitements associés au case suivant sont exécutés.

48 Choix: switch Exemple: char option; int x, n ; switch (option){ case 'C' : x = carre (n) ; break ; case 'F' : x = factorielle(n); break ; default : System.out.println("Fonction non définie!");

49 L instruction while Syntaxe: while (expression ) { instruction ; il s agit d une boucle: tant que expression ( de type booléen) est vraie (ie= true), instruction sera exécutée.

50 L instruction while Exemple: int i = 1, Max = 14 ; while (i <= Max) { System.out.println("i = "+i); i++ ; //valeurs de i de 1 à 14

51 L instruction do while Syntaxe: do { instruction ; while (expression ) ; l instruction do...while a un fonctionnement globalement similaire à celui d une boucle while mise à part le fait que le corps de la boucle est exécuté avant que l expression de contrôle soit évaluée

52 L instruction do while Exemple: int i = 1, Max = 14 ; do { System.out.println("i = "+i); i++ ; while ( i <= Max) ; //valeurs de i de 1 à 14

53 L instruction for Syntaxe: for(expression1 ; expression2 ; expression3) { instructions expression1 et expression3 peuvent être n importe quelle expression, expression2 est une expression de contrôle (expression booléenne).

54 L instruction for Exemple: int Max = 14 ; for (int i = 0 ; i < Max ; i++) { System.out.println("i = "+i); /* valeurs de i de 0 à 13 */

55 L instruction break L instruction breaks emploie principalement au sein d une boucle. Elle set à interrompre le déroulement de la boucle, en passant à l instruction suivant la boucle. Exemple: public class Break { public static void main (String args []){ for (int i = 0; i < 10; i++){ if (i==4) break ; System.out.println("i = "+i) ; Résultat: i = 0, i = 1, i = 2, i = 3

56 L instruction continue L instruction continue permet de passer prématurément au tour de boucle suivant. Exemple: public class Continue { public static void main (String args []){ for (int i = 0; i < 10; i++){ if ((i==4) (i==7) ) continue ; System.out.println("i = "+i) ; Résultat: i = 0, i = 1, i = 2, i = 3, i = 5, i = 6, i = 8, i = 9

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 3. Le langage Java Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation Cours 3 Le langage Java Pierre Delisle, Cyril Rabat et Christophe Jaillet Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques et Informatique

Plus en détail

Eléments de syntaxe du langage Java

Eléments de syntaxe du langage Java c jan. 2014, v3.0 Java Eléments de syntaxe du langage Java Sébastien Jean Le but de ce document est de présenter es éléments de syntaxe du langage Java : les types primitifs, les opérateurs arithmétiques

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction sur les types

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

Cours1 +Cours 2. Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1

Cours1 +Cours 2. Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Cours1 +Cours 2 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction

Plus en détail

CCI - Initiation à Java. E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr

CCI - Initiation à Java. E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr CCI - Initiation à Java E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Présentation du langage Outline 1 Présentation du langage 2 Types de données primitifs 3 Objets Présentation du langage Un langage orienté

Plus en détail

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe

Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe Cours1 +Cours 2 Structure d un programme et Compilation Notions de classe et d objet Syntaxe POO 1 Programmation Orientée Objet Un ensemble d objet qui communiquent Pourquoi POO Conception abstraction

Plus en détail

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1

S. Laporte C# mode console DAIGL TS1 Bases du langage C# I. C# en mode console (mode texte) Avantages par rapport au mode graphique (Application Windows): - C'est un mode plus proche de l'approche algorithmique (pas de notions de composants,

Plus en détail

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Introduction à Java Matthieu Herrb CNRS-LAAS http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Mars 2014 Plan 1 Concepts 2 Éléments du langage 3 Classes et objets 4 Packages 2/28 Histoire et motivations

Plus en détail

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr)

Programmer en JAVA. par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Programmer en JAVA par Tama (tama@via.ecp.fr( tama@via.ecp.fr) Plan 1. Présentation de Java 2. Les bases du langage 3. Concepts avancés 4. Documentation 5. Index des mots-clés 6. Les erreurs fréquentes

Plus en détail

Généralités Composants élémentaires d'un programme Instructions simples. JL Damoiseaux - Dpt R&T

Généralités Composants élémentaires d'un programme Instructions simples. JL Damoiseaux - Dpt R&T JAVA - I Généralités Composants élémentaires d'un programme Instructions simples 2 JAVA? Un langage de programmation (orienté objets) Une architecture basée sur une Machine Virtuelle Un ensemble très important

Plus en détail

as Architecture des Systèmes d Information

as Architecture des Systèmes d Information Plan Plan Programmation - Introduction - Nicolas Malandain March 14, 2005 Introduction à Java 1 Introduction Présentation Caractéristiques Le langage Java 2 Types et Variables Types simples Types complexes

Plus en détail

Plan du cours. Historique du langage http://www.oracle.com/technetwork/java/index.html. Nouveautés de Java 7

Plan du cours. Historique du langage http://www.oracle.com/technetwork/java/index.html. Nouveautés de Java 7 Université Lumière Lyon 2 Faculté de Sciences Economiques et Gestion KHARKIV National University of Economic Introduction au Langage Java Master Informatique 1 ère année Julien Velcin http://mediamining.univ-lyon2.fr/velcin

Plus en détail

Cours 1. Contenu du cours : " Premières applications. " Compilation, Exécution, Chemin. " Affichage et saisie. " Types de données. " Flux de contrôle

Cours 1. Contenu du cours :  Premières applications.  Compilation, Exécution, Chemin.  Affichage et saisie.  Types de données.  Flux de contrôle Cours 1 1 Contenu du cours : " Premières applications " Compilation, Exécution, Chemin " Affichage et saisie " Types de données " Flux de contrôle " Applets " Arrays " OO de base Edition Le fichier texte

Plus en détail

Cours/tp n : 1 Prise en main

Cours/tp n : 1 Prise en main Cours/tp n : 1 Prise en main Avant-propos : Ce premier tp inaugure une série de plusieurs, sur le langage Java. A travers ces Tp vous découvrirez progressivement les bases de Java. Vous ne connaîtrez pas

Plus en détail

Mise à niveau en Java

Mise à niveau en Java Mise à niveau en Java Cours 1 Stéphane Airiau Université Paris-Dauphine Stéphane Airiau (Université Paris-Dauphine) - Java Cours 1 1 Aujourd hui Eléments de base Variables, opérateurs, type d une expression

Plus en détail

Introduction au langage Java

Introduction au langage Java Introduction au langage Java Nicolas Dumoulin nicolas.dumoulin@cemagref.fr Cemagref Laboratoire d ingénierie pour les systèmes complexes 2010 Notes aux lecteurs Ce document est un support de cours qui

Plus en détail

PROB Introduction au langage JAVA

PROB Introduction au langage JAVA PROB Introduction au langage JAVA EPFC ULB 1 BACHELIER en INFORMATIQUE de Gestion PRMT(1) 120p. LAPR(2) 120p. PR(1) PROB(10) 120p. PR(1) PRDV(4) 40p. PR(2 ou 9) COFI(20) 60p. GBDR(5) 120p. LAOG(9) 120p.

Plus en détail

JAVA Première approche

JAVA Première approche Année 2008-2009 JAVA Première approche Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Qu'est ce que Java? C'est le nom d'une technologie mise au point

Plus en détail

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-2010

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-2010 Licence Professionnelle CISII, 2009-2010 Cours 1 : Introduction à Java A. Belaïd abelaid@loria.fr Cours disponible sur le site : http://www.loria.fr/~abelaid puis Teaching 1 Fonctionnement 12 séances :

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Générale + Objet I

Cours 1 : Introduction Générale + Objet I Organisation du cours Équipe pédagogique DUT Informatique S3 - Programmation Java Jean-Claude MARTIN MARTIN@LIMSI.FR Cours 1 : Introduction Générale + Objet I Jean-Claude MARTIN (Responsable, Cours, TD

Plus en détail

Introduction au langage Java

Introduction au langage Java Introduction au langage Java 1 / 24 1 Vue générale La technologie Java Le langage Java La machine virtuelle Java Résumé Plan 2 Hello World Prérequis Premier programme : 3 étapes Résumé 3 HelloWorld en

Plus en détail

Java. Java. Le livrede. Avec 80 exercices corrigés. Avec 80 exercices corrigés. Le livre. Anne Tasso. 5 e édition. Un best-seller qui a déjà conquis

Java. Java. Le livrede. Avec 80 exercices corrigés. Avec 80 exercices corrigés. Le livre. Anne Tasso. 5 e édition. Un best-seller qui a déjà conquis Anne Tasso Un best-seller qui a déjà conquis des milliers d'étudiants! Java Le livre Java Le livrede de premier premier langage langage Avec 80 exercices corrigés Avec 80 exercices corrigés 5 e édition

Plus en détail

Anne Tasso. Java. Le livre de. premier langage. 10 e édition. Avec 109 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2

Anne Tasso. Java. Le livre de. premier langage. 10 e édition. Avec 109 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2 Anne Tasso Java Le livre de premier langage 10 e édition Avec 109 exercices corrigés Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2 Table des matières Avant-propos Organisation de l ouvrage..............................

Plus en détail

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5

Claude Delannoy. Exercices C++ en langage. 3 e édition. Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Claude Delannoy Exercices en langage C++ 3 e édition Groupe Eyrolles, 1997, 1999, 2007, ISBN : 978-2-212-12201-5 Chapitre 3 Les fonctions Rappels Généralités Une fonction est un bloc d instructions éventuellement

Plus en détail

Cours intensif Java. 1er cours: de C à Java. Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7. Septembre 2009. Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr

Cours intensif Java. 1er cours: de C à Java. Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7. Septembre 2009. Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr . Cours intensif Java 1er cours: de C à Java Septembre 2009 Enrica DUCHI LIAFA, Paris 7 Enrica.Duchi@liafa.jussieu.fr LANGAGES DE PROGRAMMATION Pour exécuter un algorithme sur un ordinateur il faut le

Plus en détail

PRESENTATION DE JAVA. Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références. Software Associates International

PRESENTATION DE JAVA. Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références. Software Associates International PRESENTATION DE JAVA Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références 1 Qu est-ce que java? Un langage de programmation orienté objets Une architecture de Virtual

Plus en détail

Cours 1 : Introduction. Langages objets. but du module. contrôle des connaissances. Pourquoi Java? présentation du module. Présentation de Java

Cours 1 : Introduction. Langages objets. but du module. contrôle des connaissances. Pourquoi Java? présentation du module. Présentation de Java Langages objets Introduction M2 Pro CCI, Informatique Emmanuel Waller, LRI, Orsay présentation du module logistique 12 blocs de 4h + 1 bloc 2h = 50h 1h15 cours, 45mn exercices table, 2h TD machine page

Plus en détail

TP1. Outils Java Eléments de correction

TP1. Outils Java Eléments de correction c sep. 2008, v2.1 Java TP1. Outils Java Eléments de correction Sébastien Jean Le but de ce TP, sur une séance, est de se familiariser avec les outils de développement et de documentation Java fournis par

Plus en détail

C.P.G.E - Meknès Langage Python 3 Haouati Abdelali

C.P.G.E - Meknès Langage Python 3 Haouati Abdelali 3. Langage Python 3 2 a. Introduction Présentation du langage Python : Python est un langage portable, dynamique, extensible, gratuit, qui permet (sans l imposer) une approche modulaire et orientée objet

Plus en détail

Cours 1: Java et les objets

Cours 1: Java et les objets Ressources Les interface homme-machine et le langage Java DUT première année Henri Garreta, Faculté des Sciences (Luminy) Cyril Pain-Barre & Sébastien Nedjar, IUT d Aix-Marseille (Aix) Cours 1: infodoc.iut.univ-aix.fr/~ihm/

Plus en détail

Avant de programmer en Java DOS Set Path=C:\JDK\bin Path=C:\JDK\bin C:\JDK\bin Set Path=%Path%;C:\JDK\bin C:\JDK\bin C:\JDK\

Avant de programmer en Java DOS Set Path=C:\JDK\bin Path=C:\JDK\bin C:\JDK\bin Set Path=%Path%;C:\JDK\bin C:\JDK\bin C:\JDK\ Exercices corrigés de programmation OO Java Préparés par : Mlle Imene Sghaier Année Académique : 2006-2007 Premiers Pas I. Avant de programmer en Java Le JDK de Sun (Java Development Kit) est l outil essentiel

Plus en détail

Tableaux (introduction) et types de base

Tableaux (introduction) et types de base Tableaux (introduction) et types de base A. Motivation..................................................... 4 B. Les tableaux.................................................... 5 C. Construction des tableaux.......................................

Plus en détail

La technologie Java Card TM

La technologie Java Card TM Présentation interne au CESTI La technologie Java Card TM sauveron@labri.u-bordeaux.fr http://dept-info.labri.u-bordeaux.fr/~sauveron 8 novembre 2002 Plan Qu est ce que Java Card? Historique Les avantages

Plus en détail

Support de Cours Christophe Dony Université Montpellier-II

Support de Cours Christophe Dony Université Montpellier-II Cours de base d Ingéniérie des applications objet. Généralités sur le langage Java - Modèle d exécution - Syntaxe Support de Cours Christophe Dony Université Montpellier-II 1 Le langage Java 1.1 Langage

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Cours 1: Opérations de base et premier programme Alexis Lechervy Alexis Lechervy (UNICAEN) Introduction au langage C 1 / 23 Les premiers pas Sommaire 1 Les premiers pas 2 Les

Plus en détail

Principes de la programmation impérative

Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables et types Types élaborés Procédures, arguments Gestion de la mémoire Langage compilé, interprété Principes de la programmation impérative Séquence d instructions Variables

Plus en détail

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10

Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Java Licence Professionnelle CISII, 2009-10 Cours 4 : Programmation structurée (c) http://www.loria.fr/~tabbone/cours.html 1 Principe - Les méthodes sont structurées en blocs par les structures de la programmation

Plus en détail

Objectif du cours. Bases de la programmation. Plan de cette partie

Objectif du cours. Bases de la programmation. Plan de cette partie Objectif du cours Bases de la programmation Université de Nice - Sophia Antipolis Richard Grin Version 1.2.5 24/9/11 http://deptinfo.unice.fr/~grin Introduction à la programmation orientée objet pour pouvoir

Plus en détail

Cours 1 : Introduction Générale + Objet

Cours 1 : Introduction Générale + Objet Organisation du cours Équipe pédagogique L2 S4 2009 : 2010 Programmation Objet Jean-Claude MARTIN MARTIN@LIMSI.FR Cours 1 : Introduction Générale + Objet 10 cours de 1h30 o Jean-Claude MARTIN (MARTIN@LIMSI.FR)

Plus en détail

Chapitre I Notions de base et outils de travail

Chapitre I Notions de base et outils de travail Chapitre I Notions de base et outils de travail Objectifs Connaître les principes fondateurs et l historique du langage Java S informer des principales caractéristiques du langage Java Connaître l environnement

Plus en détail

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 7 JavaServer Pages (1) JSP. Programmation Web coté serveur

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 7 JavaServer Pages (1) JSP. Programmation Web coté serveur Plan Environnement Client/Serveur Cours 7 JavaServer Pages (1) kn@lri.fr 7.1 Principe 7.2 Rappels HTTP 7.3 Le serveur web Tomcat Programmation Web coté serveur JSP 2/28 (rappel) génération de pages-web

Plus en détail

Programmation orientée objet TP 1 Prise en main de l environnement Java

Programmation orientée objet TP 1 Prise en main de l environnement Java Programmation orientée objet TP 1 L2 MPCIE Prise en main de l environnement Java Exercice 1 Nous désirons développer un programme pour la gestion (très simplifiée) d'un parc de véhicules destinés à la

Plus en détail

Java. Partie 1 : QCM. Consignes pour le bons déroulement du devoir

Java. Partie 1 : QCM. Consignes pour le bons déroulement du devoir Consignes pour le bons déroulement du devoir - Ce document comporte un QCM et une partie où il faut écrire du code en - Marquez vos réponses au QCM sur la feuille de réponses fournie (notez que certaines

Plus en détail

PPOOGL. Florent de Dinechin. Java pour les nuls

PPOOGL. Florent de Dinechin. Java pour les nuls PPOOGL Florent de Dinechin Java pour les nuls Java en 30 minutes Introduction Grands principes Pour en finir avec l organisation Types de base et objets Le reste est dans le manuel PPOOGL 1 Introduction

Plus en détail

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C

IN 102 - Cours 1. 1 Informatique, calculateurs. 2 Un premier programme en C IN 102 - Cours 1 Qu on le veuille ou non, les systèmes informatisés sont désormais omniprésents. Même si ne vous destinez pas à l informatique, vous avez de très grandes chances d y être confrontés en

Plus en détail

Introduction à l algorithmique et à la programmation 2013-2014. Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr. Cours 1 / 5

Introduction à l algorithmique et à la programmation 2013-2014. Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr. Cours 1 / 5 Introduction à l algorithmique et à la programmation IUT 1ère année 2013-2014 Cyril Nicaud Cyril.Nicaud@univ-mlv.fr Cours 1 / 5 Déroulement du cours Organisation : 5 séances de 2h de cours 10 séances de

Plus en détail

Introduction aux exercices en Java

Introduction aux exercices en Java Introduction aux exercices en Java Avant de commencer les séries proprement dites, nous allons voir quelques informations utiles concernant le langage de programmation principal de ce cours d'informatique

Plus en détail

Java c est quoi? Java. Java. Java : Principe de fonctionnement 31/01/2012. 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme Java

Java c est quoi? Java. Java. Java : Principe de fonctionnement 31/01/2012. 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme Java 1 - Vue générale 2 - Mon premier programme 3 - Types de Programme 1 2 c est quoi? Technologie développée par SUN Microsystems lancée en 1995 Dans un des premiers papiers* sur le langage JAVA, SUN le décrit

Plus en détail

Introduction au Java Development Kit Et quelques instructions en Java. 1 Création des répertoires d accueil des programmes Java

Introduction au Java Development Kit Et quelques instructions en Java. 1 Création des répertoires d accueil des programmes Java HLIN406 - Janvier 2015 Le Java Development Kit offre un ensemble d outils de développement d applications Java. Pour utiliser ces outils, JDK ne propose pas d interface utilisateur, on doit donc écrire

Plus en détail

Langage C notes de cours

Langage C notes de cours Langage C notes de cours K. El Omari IUT GTE, UPPA 1 Présentation générale 1.1 Introduction La programmation par le langage C (ainsi que par d autres langages dit compilés) est basée sur : 1. la rédaction

Plus en détail

Plan. Tableaux. Utilité. Définition. Exemples. Déclaration d un tableau

Plan. Tableaux. Utilité. Définition. Exemples. Déclaration d un tableau Plan Tableaux Université de Nice - Sophia Antipolis Richard Grin Version 1.0.4 25/11/10 Définition Déclaration d un tableau Création d un tableau Utilisation d un dun tableau Tableau des paramètres de

Plus en détail

édition revue et corrigée avec Java SE 7 7 1 Les bases 11 Compiler un programme Java 13 Exécuter un programme Java 14 Définir le chemin de classe 15

édition revue et corrigée avec Java SE 7 7 1 Les bases 11 Compiler un programme Java 13 Exécuter un programme Java 14 Définir le chemin de classe 15 Table des matières Au sujet de l auteur 1 Introduction 3 édition revue et corrigée avec Java SE 7 7 1 Les bases 11 Compiler un programme Java 13 Exécuter un programme Java 14 Définir le chemin de classe

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

LMI 2. Programmation Orientée Objet POO - Cours1. Said Jabbour. jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour

LMI 2. Programmation Orientée Objet POO - Cours1. Said Jabbour. jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour LMI 2 Programmation Orientée Objet POO - Cours1 Said Jabbour jabbour@cril.univ-artois.fr www.cril.univ-artois.fr/~jabbour CRIL CNRS UMR 8188 - Bureau C307 Facultè des Sciences - Univ. Artois Janvier 2011

Plus en détail

} 7 Variables (composantes)

} 7 Variables (composantes) Chapitre 4 Tableaux Jusqu ici, nous avons employé les variables pour stocker les valeurs individuelles de types primitifs : une variable de type int pour stocker un entier, une variable de type boolean

Plus en détail

Premiers exemples de traitements

Premiers exemples de traitements #include #include Premiers exemples de traitements void main() float b(0.0); float c(0.0); float delta(0.0); cin >> b >> c; delta = b*b - 4*c; if (delta < 0.0) cout

Plus en détail

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul Département Informatique Support de Programmation Java Préparé par Mlle Imene Sghaier 2006-2007 Chapitre 1 Introduction au langage de programmation

Plus en détail

TP, première séquence d exercices.

TP, première séquence d exercices. TP, première séquence d exercices. Benoît Valiron benoit.valiron@lipn.univ-paris13.fr 7 novembre 2010 Introduction Vous écrirez les réponses aux questions courtes sur une feuille à rendre à la fin de la

Plus en détail

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa

Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Une introduction au langage C++ Marc Jachym, Lurpa Janvier 2008 À l origine, le langage C Langage procédural créé dans les années 1970 aux laboratoires Bell (ATT : télécoms américains) en vue d écrire

Plus en détail

Installation des outils du CD-Rom

Installation des outils du CD-Rom Installation des outils du CD-Rom Installer le JDK Pour installer Java2 SDK, exécutez le programme d'installation en double-cliquant sur l icône j2sdk-1_4_0-win.exe située dans le répertoire Java2 du CD-Rom.

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 6 : JDBC : ou comment lier ORACLE avec Java 1ère partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Introduction 2 les étapes de la connexion

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

Familiarisation avec Eclipse / Netbeans

Familiarisation avec Eclipse / Netbeans Institut Galilée LEE Année 011-01 Master T.P. 0 Familiarisation avec Eclipse / Netbeans Lien important contenant le pdf du cours et du TP, et ensuite des sources : http://www-lipn.univ-paris13.fr/~fouquere/mpls

Plus en détail

Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_r.html. R.R. Université Lyon 2

Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_r.html. R.R. Université Lyon 2 Ricco Rakotomalala http://eric.univ-lyon2.fr/~ricco/cours/cours_programmation_r.html 1 Mode de fonctionnement sous R TRAVAILLER SOUS R 2 R est un interpréteur, il permet de programmer avec le langage S

Plus en détail

TP1 : Initiation à Java et Eclipse

TP1 : Initiation à Java et Eclipse TP1 : Initiation à Java et Eclipse 1 TP1 : Initiation à Java et Eclipse Systèmes d Exploitation Avancés I. Objectifs du TP Ce TP est une introduction au langage Java. Il vous permettra de comprendre les

Plus en détail

LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION

LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION Licence STS Université Claude Bernard Lyon I LIF1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION 1 COURS 7 : Structures et Fichiers OBJECTIFS DE LA SÉANCE Deux notions abordées dans ce cours Celle

Plus en détail

Introduction à la Programmation Objet : Premiers pas en programmation

Introduction à la Programmation Objet : Premiers pas en programmation Introduction à la Programmation Objet : Premiers pas en programmation Laboratoire d Intelligence Artificielle Faculté I&C IPO Cours 2 : Premiers pas en programmation 1 / 67 Objectifs du cours d aujourd

Plus en détail

Une classe est une sorte de type de données définie par le programmeur Variables peuvent être de type classe

Une classe est une sorte de type de données définie par le programmeur Variables peuvent être de type classe Classe, Objet Variables locales Niveaux de visibilité (Encapsulation) Attributs et Méthodes Statiques Surcharge des Méthodes Transmission des Paramètres Paquetage Classes pour les types de base POO 1 Une

Plus en détail

Informatique. Programmation en Python.

Informatique. Programmation en Python. BCPST 1 B 13 septembre 2015 Informatique. Programmation en Python. Ce document est un support de cours, il vous permet d avoir sa structure et ses éléments les plus importants. Au cours des séances en

Plus en détail

TP 2 JAVA. public class test1{ public static void main(string arg[]){ code du programme }// main }// class

TP 2 JAVA. public class test1{ public static void main(string arg[]){ code du programme }// main }// class TP 2 JAVA La structure d'un programme Java Un programme Java n'utilisant pas de classe définie par l'utilisateur ni de fonctions autres que la fonction principale main pourra avoir la structure suivante

Plus en détail

JAVA. Illustration d UML et Introduction à la programmation «objet» Juillet 2004 Thierry Leydier Virtualité Réelle thierry.leydier@gmail.

JAVA. Illustration d UML et Introduction à la programmation «objet» Juillet 2004 Thierry Leydier Virtualité Réelle thierry.leydier@gmail. JAVA Illustration d UML et Introduction à la programmation «objet» Juillet 2004 Thierry Leydier Virtualité Réelle thierry.leydier@gmail.com Historique JAVA est issu d'un projet de recherche chez SUN (fin

Plus en détail

Introduction à la Programmation 1

Introduction à la Programmation 1 Introduction à la Programmation 1 Séance de cours/td Université Paris-Diderot Objectifs: Découverte du type String. Comprendre qu il y a des types différents. Maîtriser les expressions booléennes dans

Plus en détail

CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions

CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions CHAPITRE 3 : Types de base, Opérateurs et Expressions 1. Types simples Un type définit l'ensemble des valeurs que peut prendre une variable, le nombre d'octets à réserver en mémoire et les opérateurs que

Plus en détail

Héritage en java : Calculatrice SDC

Héritage en java : Calculatrice SDC Programmation orientée objet L3 MIAGE Héritage en java : Calculatrice SDC Travail à rendre : le code complet du projet SDC sous forme d une archive tar.gz. L archive comportera trois répertoires : un répertoire

Plus en détail

Aide mémoire UML & Java 1ère partie : Introduction. marc.lemaire@u-cergy.fr

Aide mémoire UML & Java 1ère partie : Introduction. marc.lemaire@u-cergy.fr Aide mémoire UML & Java 1ère partie : Introduction marc.lemaire@u-cergy.fr 16 septembre 2015 1 2015 v1.12 Table des matières 1 Généralités 6 1.1 Notations utilisées.....................................

Plus en détail

Types de données et objets

Types de données et objets Types de données et objets VL A D Y RA V E L O M A N A N A Licence 1 S2 Université Denis Diderot (P7). vlad@liafa.jussieu.fr LIAFA Bureau 6A13. 175, rue Chevaleret Ravelomanana Vlady Types de données et

Plus en détail

Environnement algorithmique et conventions

Environnement algorithmique et conventions 1 Environnement algorithmique et conventions Un algorithme est un maillon de la chaîne de développement d une application. Il est le lien indispensable entre l analyse et le développement final. Ce chapitre

Plus en détail

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth

Projet de cryptographie. Algorithme de cryptage de type Bluetooth Projet de cryptographie Algorithme de cryptage de type Bluetooth Le but de ce projet est de créer une application qui crypte et décrypte des fichiers en utilisant le principe de cryptage du Bluetooth.

Plus en détail

Traitement de données

Traitement de données Traitement de données Présentation du module TINI Présentation du module : Le module Tini se décline en plusieurs versions, il est constitué d une carte d application et d un module processeur : Les modules

Plus en détail

Résumé Introduction Programmation Java

Résumé Introduction Programmation Java Résumé Introduction Programmation Java Concepts Un programme : séquence, test conditionnel, boucles. Objets : Les objets Java modélisent les objets d un problème donné Classe : Les objets sont crées à

Plus en détail

Examen 1 ère session 2012-2013 page 1 NFA 031 - Programmation JAVA Formation CNAM

Examen 1 ère session 2012-2013 page 1 NFA 031 - Programmation JAVA Formation CNAM Examen 1 ère session 2012-2013 page 1 NFA 031 - Programmation JAVA IPST-CNAM Programmation JAVA NFA 001 Mercredi 13 Février 2013 Avec document Durée : 2 h30 Enseignant : LAFORGUE Jacques 1 ère Session

Plus en détail

Cours de Java. Benjamin FAUCHER Cubis-Helios Consulting

Cours de Java. Benjamin FAUCHER Cubis-Helios Consulting Cours de Java Benjamin FAUCHER Cubis-Helios Consulting Cours 1 : Les bases du Langage Java 1/2 I. Introduction II. Compilation III. Rappel sur la POO IV. Les classes Java V. Syntaxe de base du Java Langage

Plus en détail

Java Licence professionnelle CISII, 2009-2010

Java Licence professionnelle CISII, 2009-2010 Java Licence professionnelle CISII, 2009-2010 Cours 6 : le paquetage (package) Cours inspiré des cours de Richard Grin, Antoine Tabbone et Hazel Everett 1 Définition - Les classes Java sont regroupées

Plus en détail

Langage et Concepts de Programmation Objet. 1 Attributs et Méthodes d instance ou de classe. Travaux Dirigés no2

Langage et Concepts de Programmation Objet. 1 Attributs et Méthodes d instance ou de classe. Travaux Dirigés no2 Langage et Concepts de Programmation Objet Travaux Dirigés no2 Pôle Informatique École Nationale Supérieure des Mines de St-Etienne Vous trouverez plus de détails sur les concepts abordés lors de ce TD

Plus en détail

Exercice 1 (API Java)

Exercice 1 (API Java) Programmation orientée objet TP 3 L2 MPCIE API Java, Paquetages Exercice 1 (API Java) 1. Écrire la classe Ensemble comme étant une collection d'éléments ne contenant pas de doublon. Elle sera donc implémentée

Plus en détail

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java

Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java BARABZAN Jean-René OUAHAB Karim TUCITO David 2A IMA Traduction des Langages : Le Compilateur Micro Java µ Page 1 Introduction Le but de ce projet est d écrire en JAVA un compilateur Micro-Java générant

Plus en détail

IN104. Programmation orientée objet Introduction aux objets

IN104. Programmation orientée objet Introduction aux objets IN104 Programmation orientée objet Introduction aux objets Séance de Travaux Dirigés du 24 septembre 2009 B. Monsuez, F. Védrine Exercice 1 Notre compteur en C++ Nous étudions dans cet exercice l exemple

Plus en détail

Chapitre 2. Classes et objets

Chapitre 2. Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 1/10 Chapitre 2 Classes et objets Chapitre 2: Classes et Objets 2/10 Approche Orientée Objet Idée de base de A.O.O. repose sur l'observation de la façon dont nous procédons

Plus en détail

Cours Visual Basic URCA

Cours Visual Basic URCA Cours Visual Basic URCA Sommaire Introduction à la programmation VBA et VB Syntaxe de base, variables Opérateurs de base, boucles Introduction à la programmation Qu est-ce que la programmation? Séquences

Plus en détail

TP 1. Prise en main du langage Python

TP 1. Prise en main du langage Python TP. Prise en main du langage Python Cette année nous travaillerons avec le langage Python version 3. ; nous utiliserons l environnement de développement IDLE. Étape 0. Dans votre espace personnel, créer

Plus en détail

BAT 4 Polytech Nice. Cours Environnement Logiciel puis Internet, Services et Réseaux en BAT4. Vérification des effectifs, Appel Sur EDT

BAT 4 Polytech Nice. Cours Environnement Logiciel puis Internet, Services et Réseaux en BAT4. Vérification des effectifs, Appel Sur EDT BAT 4 Polytech Nice Cours Environnement Logiciel puis Internet, Services et Réseaux en BAT4 Vérification des effectifs, Appel Sur EDT Une consigne : prenez des notes pendant les cours! Les supports ne

Plus en détail

Algorithmique et initiation à la programmation java

Algorithmique et initiation à la programmation java L3 Monnaie - Finance Algorithmique et initiation à la programmation java Première partie O. Auzende 2012-2013 1 Modalités Cours en amphithéâtre : les lundis de 12 h à 13 h 30 (amphi 3) o Deux fascicules

Plus en détail

Précis de vocabulaire Orienté Objet

Précis de vocabulaire Orienté Objet Dernière Mise à jour : Mars 2007 Précis de vocabulaire Orienté Objet 1 Questions Expliquer et donner un exemple pour chacun des concepts suivants 1. Qu'est-ce qu'un objet? 2. Qu'est-ce qu'une classe? 3.

Plus en détail

Éléments de programmation et introduction à Java

Éléments de programmation et introduction à Java Éléments de programmation et introduction à Java Jean-Baptiste Vioix (jean-baptiste.vioix@iut-dijon.u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-20 Les différents langages informatiques

Plus en détail

Cours 4 Programmation web, orientée serveur

Cours 4 Programmation web, orientée serveur DUT MMI IUT de Marne-la-Vallée 17/03/2015 M2202 - Algorithmique Cours 4 Programmation web, orientée serveur Philippe Gambette Sources phpdebutant.net www.php.net (documentation du langage PHP) Plan du

Plus en détail

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère

Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère L'héritage et le polymorphisme en Java Pour signifier qu'une classe fille hérite d'une classe mère, on utilise le mot clé extends class fille extends mère En java, toutes les classes sont dérivée de la

Plus en détail

3 ElementsdeprogrammationJava 15 3.1 Premierspas... 15

3 ElementsdeprogrammationJava 15 3.1 Premierspas... 15 Tabledesmatières 1 IntroductionaulangageJava 1 1.1 EnvironnementJava... 1 1.1.1 Compilation... 2 1.1.2 Interprétation... 2 1.2 Programmationorientée-objet... 2 1.2.1 Classe... 3 1.2.2 Objet... 4 2 Syntaxedulangage

Plus en détail

Organisation des données et structures de stockage

Organisation des données et structures de stockage ING2 - ING3 Nvx 2009-2010 Organisation des données et structures de stockage I. Stockage de l information en C Ce chapitre rappelle brièvement et complète certaines notions de base vues en première année

Plus en détail

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose...

Licence Bio Informatique Année 2004-2005. Premiers pas. Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... Université Paris 7 Programmation Objet Licence Bio Informatique Année 2004-2005 TD n 1 - Correction Premiers pas Exercice 1 Hello World parce qu il faut bien commencer par quelque chose... 1. Enregistrez

Plus en détail