Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme"

Transcription

1 Maison des Vins des Côtes de Provence Les Arcs sur Argens - 23 septembre 2010 Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme L importance du prix dans le choix du séjour

2 + de sensibilité au prix dans un contexte de crise économique Le prix est un facteur d achat déterminant exemple du secteur alimentaire Source : CREDOC, 2008

3 + de sensibilité au prix dans le secteur du tourisme Une tendance qui n est pas nouvelle. Déjà en 2005 : le prix était un élément décisif pour choisir entre deux ou plusieurs destinations de même attirance, pour 85% des étrangers et 83% des Français, c était le 1 ère critère de choix d une destination pour 51 % des touristes français et 44 % des étrangers Source : CRT PACA, Etude qualité / prix Aviso Aujourd hui, le contexte de crise pèse sur les budgets vacances et accroit la vigilance sur les prix

4 + de sensibilité au prix déterminant dans le choix Le prix est (avec la localisation) le premier critère de sélection d un hôtel Source : Coach Omnium, Comité pour la modernisation de l hôtellerie, 2009

5 les touristes critiquent les prix et rapports qualité prix dans notre région C est récurrent Les prix figurent parmi les points d insatisfaction des touristes, sur lesquels nous devons porter nos efforts. Alpes du Sud été : le rapport qualité / prix des activités ou spectacles comme celui de la restauration sont critiqués. Source : CRT PACA, Etude clientèles Alpes du Sud 3S Marketing - Eté 2009 Alpes du Sud hiver : parmi les critères de satisfaction les moins bien notés, figurent les rapports qualité / prix de la restauration et du forfait ski, ainsi que le prix des activités de loisirs (hors ski) et les prix dans les commerces Source : CRT PACA, Etude clientèles Alpes du Sud Enov Research - Hiver Eté comme hiver dans les Alpes du Sud, le rapport qualité / prix de l hébergement est mieux perçu

6 les touristes critiquent les prix et rapports qualité prix dans notre région En région au cours de l été 2008, les touristes français venus dans notre région ont jugé négativement les prix pratiqués dans tous les secteurs (excepté l hébergement), ainsi que les rapports qualité / prix qui en résultent Source : CRT PACA Etude de satisfaction des clientèles françaises TNS Sofres Interrogés en 2009 sur l image et la notoriété touristique de notre région, - les Français ont une opinion très mitigée sur notre rapport qualité prix. Parmi les motifs de non-visite, «trop cher» est exprimé par 56 % des répondants (1 er motif exprimé) - 9 % des étrangers interrogés citent la cherté comme motif de non-visite et 16 % des raisons financières Source : CRT PACA Etude des marques touristiques IPSOS- 2009

7 les constats des professionnels face à la baisse du budget des ménages pour les professionnels de la région, la baisse des dépenses est le principal constat négatif de la saison estivale 2010 Moins d argent et un budget plus restreint «le pouvoir d achat est en baisse, les touristes demandent qu on les dirige vers des activités gratuites style randonnées ou des braderies» Activités sportives - Urbain «le plus notable est la baisse du pouvoir d achat, le contexte médiatique en général reflet de la crise en Europe qui décourage la dépense» OT - Montagne «les clients font beaucoup plus attention» Hôtel Urbain Des clients exigeants et avertis qui cherchent à négocier les prix. «plus exigeants, négocient systématiquement» Résidence tourisme Balnéaire «clientèle agressive et impatiente ; clientèle très exigeante qui note ses dépenses» OT Arrière pays «négociation des tarifs» Hôtel Arrière pays «ils sont toujours en train de négocier les prix les plus bas et il faut leur proposer plus de choses gratuites» Hôtels Urbain

8 les constats des professionnels face à la baisse du budget des ménages Moins «d extras» ou de consommations «plaisir» «baisse des consommations et vente annexes» - Camping Arrière pays «beaucoup moins de restaurants et de sorties» - Résidence tourisme Balnéaire «ne sortent plus le soir, limitent leurs déplacements et déjeunent dans leur chambre» - Résidence tourisme - urbain «les clients consomment moins et prennent plus de pique nique Hôtel Urbain «le client consomme moins d alcool» - Restaurant - Urbain Des arbitrages en faveur de séjours plus courts ou des réservations de dernière minute «les clients écourtent les séjours et consomment moins sur place» Hôtel Arrière pays «les clients réservent pour des très courts séjours et dépensent moins» Camping Arrière pays «beaucoup de réservations de dernière minute; la première chose demandée est le prix et le renseignement sur nos prestations» Activités sportives Montagne Source : CRT PACA Enquête de conjoncture estivale Institut Carniel

9 mais les vacances, c est sacré et les touristes s organisent En juin 2009, en pleine crise, 52% des Français déclaraient être partis en vacances entre juin 2008 et juin 2009 (+ 2 points par rapport à l année précédente). Les Français préfèrent renoncer avant tout aux sorties en restaurants (21%), aux achats électroniques et informatiques (19%) avant de renoncer aux vacances (17%) Source : CREDOC, % des Européens ont déclaré qu ils partaient en vacances au cours de l été 2010 Mais le budget vacances au niveau Européen peine à se relever de la baisse subie l an dernier. Source : IPSOS, Europe Assistance, 2010

10 mais les vacances, c est sacré les touristes rationalisent leurs dépenses Pour faire des économies pendant leurs vacances, 70% des Français sont prêts à aller moins souvent au restaurant (+ 6 points) et à pratiquer moins d activités payantes (+ 3 points). Source : CREDOC, 2009 Pour bénéficier de tarifs attractifs, les consommateurs : tiennent compte du calendrier (réservation longtemps à l avance ou en dernière minute) font appel à des prestataires «low cost» (aérien, hébergement, ) recherchent des offres dégriffées sur Internet partent hors saison, 51 % des Français partant en vacances cherchent un achat «malin» Source : CREDOC, 2009

11 mais les vacances, c est sacré les touristes deviennent de plus en plus autonomes Autonomes de l organisation du séjour 70 % des Européens déclarent organiser eux-mêmes leurs séjours, en achetant des prestations séparées seuls 25 % des Européens pensent aller physiquement dans une agence de voyage ou chez en TO en 2010 (contre 29 % en 2009) à la négociation des prix Source : IPSOS, Europe Assistance, % des Français marchandent même sur des postes qui jusqu alors n étaient pas remis en cause, comme les chambres d hôtel. Source : Comité pour la modernisation de l hôtellerie, 2009

12 mais les vacances, c est sacré les touristes surfent sur le net Internet offre une multitude d outils pour préparer ses vacances en recherchant la meilleure offre et le meilleur prix Trivago permet à l internaute de comparer les prix d hôtels du monde entier

13 mais les vacances, c est sacré les touristes surfent sur le net easyvols.fr permet de comparer les prix des vols sur un trajet donné

14 mais les vacances, c est sacré les touristes surfent sur le net Les promotions sont devenues, pour une partie de la population, des paramètres fondamentaux de déclenchement d envies de séjours. Elles explosent sur Internet. Travel Zoo est fait pour les chercheurs de bons plans de séjours sur Internet

15 mais les vacances, c est sacré les touristes surfent sur le net voyageprive.com est un club associant promotions et fidélisation du client

16 mais les vacances, c est sacré les touristes surfent sur le net Les offres promotionnelles et les bons plans avec le prix en appel deviennent une constante de nombreuses plateformes de vente. Exemple de voyages-sncf.com etc.

17 et maintenant? vers de véritables politiques tarifaires Ces éléments de contexte -crise économique, insatisfaction sur les prix et rapports qualité/prix dans notre région, changement des comportements d achat des touristes, opportunités offertes par Internet, - appellent les prestataires touristiques à une grande vigilance sur leur politique tarifaire Plusieurs remarques préalables

18 et maintenant? vers de véritables politiques tarifaires La notion de prix a plusieurs réalités Prix affiché Prix pratiqué Prix perçu C est le prix mentionné par un prestataire sur ses supports de communication (brochure, site internet, menu pour un restaurateur). le tarif réellement proposé par le prestataire sur place. Il s agit du tarif estimé par le client à l égard de la prestation consommée. L enjeu consiste à trouver un juste équilibre entre ces trois dimensions qui diffèrent pourtant très souvent

19 et maintenant? vers de véritables politiques tarifaires L analyse de la demande est un élément incontournable dans la fixation du prix Ajuster les prix en prenant en compte la perception des clients Demande Coûts Intégrer les charges liées à la production des services Concurrence Déterminer un positionnement tarifaire concurrentiel

20 et maintenant? vers de véritables politiques tarifaires Le prix est un élément important de choix, mais il doit toujours être associé à la qualité le rapport qualité / prix est tout autant décisif que le prix, dans le choix de prestations. Lors de la préparation d un séjour, la perception d un bon rapport qualité / prix dépend du soin porté à la description de l offre et de ses éléments de valeur ainsi qu à la capacité de rassurer le client Sur place, la perception d un bon rapport qualité / prix nait d attentes satisfaites et de promesses tenues «le bon rapport qualité / prix, c est d avoir la sensation d en avoir bien profité sans repenser au prix payé» C est le client qui le dit!

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON

EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON Saison estivale 2015 en Vaucluse FREQUENTATION EN REPLI ANNUEL, EXCEPTE DANS LA DESTINATION AVIGNON SAISON ESTIVALE 2015 EN VAUCLUSE La saison touristique 2015 touche à sa fin et les observations convergent

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme?

& comportements d achat. Voyageurs. En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? Voyageurs & comportements d achat En quoi le marketing à la performance influence-t-il le choix des consommateurs dans le secteur du tourisme? tradedoubler.com Les Européens préfèrent choisir leurs hôtels,

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.3 - Attitudes et comportements des consommateurs Franck Lehuédé (CREDOC) «Depuis une soixantaine d années, le CREDOC observe les comportements

Plus en détail

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques CHAMPS DE L ETUDE 8 régions partenaires de la démarche : Aquitaine Alsace Bourgogne Champagne Ardennes Languedoc Roussillon PACA Rhône

Plus en détail

Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur

Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur Etude image / notoriété / marques 2009 Eléments symbolisant Provence-Alpes-Côte d Azur Rappel 83% 27% 72% 54% 53% 49% 72% 45% 26% 43% 15% 34% 57% 31% 53% 71% 31% 41% 29% 3% 2 l oenotourisme en PACA un

Plus en détail

De l observatoire à l action

De l observatoire à l action De l observatoire à l action 13 MARS 2014 BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer BEST WESTERN Soleil & Jardin Sanary sur Mer 40 chambres,180m2 de salles de conférence, Spa, 2 piscines, restauration

Plus en détail

Avant, pendant et après le séjour, Internet au cœur des pratiques des touristes

Avant, pendant et après le séjour, Internet au cœur des pratiques des touristes Avant, pendant et après le séjour, Internet au cœur des pratiques des touristes Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme Internet, de l envie de partir à l après-séjour 1. ENVIE DE PARTIR! 2. RECHERCHE

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

FROTSI des Pays de la Loire

FROTSI des Pays de la Loire FROTSI des Pays de la Loire Fédération Régionale des Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative # Sonia RENAULT # Responsable réseau FROTSI # 28 Janvier 2014 La FROTSI des Pays de la Loire : KESAKO?

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE Sommaire L ESSENTIEL CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES VOYAGES COMPORTEMENT DE LA CLIENTÈLE CHINOISE EN BOURGOGNE STYLE

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

2.Bien se commercialiser

2.Bien se commercialiser POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons Hébergeurs 2.Bien se commercialiser Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Bien se commercialiser : les 5 C 1. Connaître son

Plus en détail

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons?

pour conforter la fréquentation de ces deux saisons? Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Domaine Domaine de Charance de Charance Gap Gap 28 avril (05) 2010 Pascal Ferrero Enov Research Comment capitaliser sur les clientèles

Plus en détail

AMELIORER L IMAGE DE VOTRE STRUCTURE SUR INTERNET!

AMELIORER L IMAGE DE VOTRE STRUCTURE SUR INTERNET! AMELIORER L IMAGE DE VOTRE STRUCTURE SUR INTERNET! On compte 38 millions d internautes en France en 2011. Ces derniers s informent constamment sur internet avant de consommer, et ceci s applique également

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Département Évaluation des Politiques Sociales Garanties et services : les attentes des et des entreprises Mars 2014 Synthèse des résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques

Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Baromètre annuel de conjoncture - Provence Alpes Côte d Azur Période de Mars/Avril 2014 et Vacances de Pâques Ce qu il faut retenir! Des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique dans notre

Plus en détail

Table des matières. anthemis 265

Table des matières. anthemis 265 Table des matières Chapitre 1. Introduction 5 1.1 Un droit lié à un secteur spécifique 5 1.2 Droit européen : droit applicable et compétence territoriale 7 1.2.1 Règlement dit «Rome I» 7 1.2.2 Règlement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE 1. L AEROPORT NICE COTE D AZUR ET SA ZONE DE CHALANDISE 2. PRESENTATION DE PLAISIR DE PARTIR 3. POURQUOI CE SERVICE?

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE 1. L AEROPORT NICE COTE D AZUR ET SA ZONE DE CHALANDISE 2. PRESENTATION DE PLAISIR DE PARTIR 3. POURQUOI CE SERVICE? Contact : Catherine GALIMANT BERZOLLA Tel: 04 93 21 30 67 Mobile: 06 77 44 50 29 Fax : 04 93 21 31 47 catherine.galimant@cote-azur.aeroport.fr www.plaisirdepartir.com www.nice.aeroport.fr EMIS : LE 04

Plus en détail

Atelier Groupe. Rennes, le 2 novembre 2009. Atelier Groupe. 02/11/2009, Rennes

Atelier Groupe. Rennes, le 2 novembre 2009. Atelier Groupe. 02/11/2009, Rennes Rennes, le 2 novembre 2009 Objectifs : Renforcer la notoriété de la Bretagne auprès des prescripteurs groupes en présentant une image dynamique, moderne et des infrastructures de qualité. Etablir et affiner

Plus en détail

Session 2003 BTS Ventes et Productions Touristiques ÉTUDE DES MARCHÉS ET DES PRODUITS TOURISTIQUES L AGENCE CAP 3000. Eléments de corrigé.

Session 2003 BTS Ventes et Productions Touristiques ÉTUDE DES MARCHÉS ET DES PRODUITS TOURISTIQUES L AGENCE CAP 3000. Eléments de corrigé. Session 2003 BTS Ventes et Productions Touristiques ÉTUDE DES MARCHÉS ET DES PRODUITS TOURISTIQUES 1 Durée : 5 heures Coefficient : 3 L AGENCE CAP 3000 Eléments de corrigé Barème : Dossier 1 : (40 points)

Plus en détail

Le tourisme des seniors allemands, belges et britanniques à Paris et en Ile de France Attractivité de la région auprès de ces clientèles

Le tourisme des seniors allemands, belges et britanniques à Paris et en Ile de France Attractivité de la région auprès de ces clientèles Le tourisme des seniors allemands, belges et britanniques à Paris et en Ile de France Attractivité de la région auprès de ces clientèles Juillet 2007 Contact TNS Sofres : Département Sésame Catherine SABATIER

Plus en détail

Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère

Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère Introduction : TOUS SUR LE WEB Les enjeux individuels et collectifs en Isère Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com Sources : Mathieu VADOT,

Plus en détail

ETE 2015 - VAGUE 2. n 41 Août 2015 ENQUETE AUPRES DES PROFESSIONNELS DU TOURISME DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE

ETE 2015 - VAGUE 2. n 41 Août 2015 ENQUETE AUPRES DES PROFESSIONNELS DU TOURISME DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE n 41 Août 2015 ETE 2015 - VAGUE 2 ENQUETE AUPRES DES PROFESSIONNELS DU TOURISME DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE Bien mais peut mieux faire! Avec le beau temps, les professionnels pensaient voir la fréquentation

Plus en détail

Observation de l Economie Touristique

Observation de l Economie Touristique Observation de l Economie Touristique Suivi mensuel de la fréquentation touristique - Saison 2014 Station du Grau du Roi-Port Camargue PARTIE 1 : TENDANCE GLOBALE : N 1-Mai 2014 Sur l ensemble des professionnels

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie

Résultats de l enquête client 2010-2011. Hôtellerie Résultats de l enquête client 2010-2011 Hôtellerie Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez

Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Dispositif de Baromètre des Prix Golfe de Saint Tropez Evolution des tarifs affichés. Eté 2014 Avec le concours du Service Tourisme de la Communauté de Communes du Golfe de Saint-Tropez PREAMBULE Les objectifs

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Avis des Tour Opérateurs Presentation Title. Martyn Sumners Directeur Général

Avis des Tour Opérateurs Presentation Title. Martyn Sumners Directeur Général Avis des Tour Opérateurs Presentation Title Martyn Sumners Directeur Général Déroulé de la présentation La raison d être de l ABTOF? Importance du marché britannique Le contexte actuel L attente du consommateurs

Plus en détail

LANCEMENT DU PASS ALSACE

LANCEMENT DU PASS ALSACE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PASS ALSACE PHASE D EXPERIMENTATION 2014 Contacts presse ADT67 Catherine LEHMANN / 03 88 15 45 92 / catherine.lehmann@tourisme67.com Laure HERRMANN / 03 88 15 45 94 / laure.herrmann@tourisme67.com

Plus en détail

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014

CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 CONJONCTURE SAISON ESTIVALE 2014 LA GRANDE-MOTTE NOTE DE TENDANCES L AVIS DES PROFESSIONNELS DU TOURISME GRAND-MOTTOIS TENDANCES GENERALES JUIN 2014 : TENDANCES EQUIVALENTES A CELLES DE 2013 Juin 2014

Plus en détail

Club Nature et Découverte

Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte Club Nature et Découverte C ATOUT FRANCE Née de la fusion de l ex GIE Maison de la France et de l ex GIP ODIT France, l agence de développement touristique ATOUT FRANCE est l'opérateur

Plus en détail

Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre-Val de Loire. Réunion du 16 juin 2015 à Tours

Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre-Val de Loire. Réunion du 16 juin 2015 à Tours Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre- Réunion du 16 juin 2015 à Tours Etude sur les clientèles touristiques 2014 Réalisée d avril à novembre 2014 Financement et suivi technique par

Plus en détail

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 Réalisation : D.Sikouk / JB.Monte Observatoire Économique Direction de la formation, des études économiques et de l information Avril 2013 1 Origine

Plus en détail

Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc

Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc Conjoncture de la consommation alimentaire Intervention de Pascale Hébel Directrice du département Consommation Crédoc 12 décembre 2012 Conjoncture de la consommation alimentaire Evolutions économiques

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plateforme de réservation de vacances gratuites entre amis. Octobre 2015 communication@showlib.com 09.50.33.72.

DOSSIER DE PRESSE. Plateforme de réservation de vacances gratuites entre amis. Octobre 2015 communication@showlib.com 09.50.33.72. DOSSIER DE PRESSE Plateforme de réservation de vacances gratuites entre amis Octobre 2015 communication@showlib.com 09.50.33.72.01 SHOWLIB, en bref En 2015, près de 42 millions de français prévoient de

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Journée Valaisanne du Tourisme

Journée Valaisanne du Tourisme Journée Valaisanne du Tourisme Défis, Tendances et Innovations en matière d hébergement touristique Martigny - 5 Octobre 2015 Pierre Olivier TOUMIEUX - CEO Groupe LAGRANGE SOMMAIRE 2 1. Le Groupe LAGRANGE

Plus en détail

Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine

Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine Enquête professionnalisation E-tourisme en Aquitaine Associant le Conseil Régional d Aquitaine, les Conseil Généraux, la MOPA, le Comité Régional de Tourisme, les Comités Départementaux du Tourisme, l

Plus en détail

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES Présentation du label Le marché des familles comprend 8 000 000 de familles françaises auxquelles s ajouteraient 20 000 000 de familles étrangères

Plus en détail

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Printemps 2010 Printemps 2011 Digne-les-Bains, le 21 mars 2012 Une démarche partenariale Partenaires financiers Comité de pilotage 2 Une démarche

Plus en détail

Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011

Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011 Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011 Stavelot WBT Joseph Jeanmart Campagne WBT J L Flémal Département Perspectives & Stratégie de

Plus en détail

Présenté par : BONNIN Florian, SEMSAR Taous, TAMURA Tomo, YAN Tatiana. Orienté par : Adamkiewicz Eric

Présenté par : BONNIN Florian, SEMSAR Taous, TAMURA Tomo, YAN Tatiana. Orienté par : Adamkiewicz Eric Présenté par : BONNIN Florian, SEMSAR Taous, TAMURA Tomo, YAN Tatiana Orienté par : Adamkiewicz Eric Introduction Evolution de la concurrence Evolution des services Enjeux des entreprises touristiques

Plus en détail

Programme partenaire hôtel

Programme partenaire hôtel Programme partenaire hôtel Hotelcard AG L entreprise Hotelcard AG Fondation : 2009 Collaborateurs : 12 Conseil d entreprise : 5 Siège : Thoune Succursale : Wettingen L équipe Fabio Bolognese Raffael Huber

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

Etat des lieux/ benchmarking

Etat des lieux/ benchmarking Les études antérieures sur les prix en Champagne-Ardenne 1999 : une étude sur l hôtellerie traditionnelle de Champagne-Ardenne avait révélé un retard sur le niveau général des prix exercés 2007 : l Enquête

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale

Synthèse fréquentation nationale Synthèse fréquentation nationale Bilan septembre et été 2014 (avril à septembre) 13 octobre 2014 Principaux enseignements Bilan du mois de septembre Les conditions météorologiques très clémentes sur une

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Comité Régional de Tourisme. des Alpes du Sud?

Alpes du Sud, quelles synergies pour les clientèles été et hiver? Comité Régional de Tourisme. des Alpes du Sud? Domaine de Charance Gap 28 avril 2010 Yannick Le Magadure Comité Régional de Tourisme Quelles sont les clientèles été / hiver Quelles sont les clientèles été / hiver des Alpes du Sud? Des résultats issues

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Comment mieux commercialiser son hôtel

Comment mieux commercialiser son hôtel Comment mieux commercialiser son hôtel NOTE DE SYNTHÈSE Intervenant : Bernard Dazet Adresse : Hôtels Actions 49, rue Servient 69003 Lyon Lieu : Chambre de Commerce et d Industrie du Var Agence de Hyères

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE Mise à jour : juillet 2012 SOMMAIRE Données structurelles Données économiques Habitudes de voyages toutes destinations confondues Voyages des Suisses en France Organisation

Plus en détail

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable

CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable CHIFFRES CLÉ Étude quantitative sur le tourisme responsable Informations générales : Les résultats présentés sont les conclusions d une étude réalisée par Dedicated Research et commandée par le Trade for

Plus en détail

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014

Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 Fidéliser ses clients, Pourquoi? Comment? 17 AVRIL 2014 1 FIDELISER, POURQUOI? Les actions de promotion/communication peuvent être classées en deux grandes catégories. LA CONQUETE S adresse à un large

Plus en détail

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Ipsos / Maison de la France Synthèse Jeudi 18 janvier 2007 Ipsos Public Affairs Contacts : Joachim Soëtard 01 41 98 92

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS NÉERLANDAIS. Atout France aux Pays-Bas www.rendezvousenfrance.com

COMMENT TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS NÉERLANDAIS. Atout France aux Pays-Bas www.rendezvousenfrance.com COMMENT TRAVAILLER AVEC LES PROFESSIONNELS NÉERLANDAIS Atout France aux Pays-Bas www.rendezvousenfrance.com SOMMAIRE A- APPROCHE GENERALE DU MARCHE 1- La programmation 2- Pratiques en matière de commissions

Plus en détail

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés

Indices des prix à la consommation pour les ménages retraités ou âgés CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 octobre 2015 à 9 h 30 «Le pouvoir d achat des retraités» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Indices des prix à la consommation

Plus en détail

Le Tourisme d affaires. Le 6 Novembre 2015 Montpellier - Réalis

Le Tourisme d affaires. Le 6 Novembre 2015 Montpellier - Réalis Le Tourisme d affaires Le 6 Novembre 2015 Montpellier - Réalis Définition : Le tourisme d'affaires désigne les déplacements à but professionnel. Il combine les composantes classiques du tourisme (transport,

Plus en détail

2013 Enquête Hébergements Collectifs

2013 Enquête Hébergements Collectifs 2013 Enquête Hébergements Collectifs www.calvados-tourisme.com Crédit photo : JM Gatey, Calvados Tourisme, X Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs

Plus en détail

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Présentation de l'enquête Contexte - Objectifs Calvados Tourisme s'est engagé depuis plusieurs années sur le segment du tourisme d'affaires

Plus en détail

Guerre des prix / Promotions Comment rester compétitif dans un marché sous tension.

Guerre des prix / Promotions Comment rester compétitif dans un marché sous tension. Guerre des prix / Promotions Comment rester compétitif dans un marché sous tension. Alexia Mercorelli Janvier 2013 FRHPA Rhône Alpes - Janvier 2013 1 Un marché sous tension. PRIX CASSES CRISE RECHAUFFEMENT

Plus en détail

5.DEMARCHE QUALITE TOURISME : intérêt et méthode

5.DEMARCHE QUALITE TOURISME : intérêt et méthode POUR TOUS Par filière Restaurateurs Débits de boissons 5.DEMARCHE QUALITE TOURISME : intérêt et méthode Hébergeurs Activités de pleine nature Lieux de visite et sites culturels Afin de toujours mieux recevoir

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

Observatoire des Prix du Littoral Vendéen 2014

Observatoire des Prix du Littoral Vendéen 2014 Observatoire des Prix du Littoral Vendéen 2014 Sollicitée par les Pôles touristiques et Offices de tourisme du littoral vendéen, la Chambre de Commerce et d Industrie de la Vendée a réalisé sur la saison

Plus en détail

2015 DFA 21 Mise en œuvre des évolutions législatives de la taxe de séjour à compter du 1 er mars 2015 PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 DFA 21 Mise en œuvre des évolutions législatives de la taxe de séjour à compter du 1 er mars 2015 PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES ET DES ACHATS 2015 DFA 21 Mise en œuvre des évolutions législatives de la taxe de séjour à compter du 1 er mars 2015 Mesdames, Messieurs, PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

Plus en détail

Synthèse de l étude prospective. Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France L OBSERVATOIRE

Synthèse de l étude prospective. Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France L OBSERVATOIRE L OBSERVATOIRE TOURISME, HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS DE LOISIRS Synthèse de l étude prospective Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France Tourisme

Plus en détail

Portrait des 15-24 ans. Les jeunes

Portrait des 15-24 ans. Les jeunes Portrait des 15-24 ans Les jeunes SOMMAIRE Introduction Un vaste champ d études 1 ère partie Portrait socio démographique 2 ème partie Portrait touristique 2 Un vaste champ d études Les 15-24 ans représentent

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE SAINT FRANCOIS LONGCHAMP. www.saintfrancoislongchamp.com reservations.otsfl.com

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE SAINT FRANCOIS LONGCHAMP. www.saintfrancoislongchamp.com reservations.otsfl.com GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DE SAINT FRANCOIS LONGCHAMP www.saintfrancoislongchamp.com reservations.otsfl.com nous communiquons pour vous Vous êtes présent sur notre site internet Vous

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR Base enquête clientèle avion 2002-2007 Espace littoral hors montagne, séjours loisirs hors affaires et résidences secondaires Octobre 2008 Contact BVA Jean

Plus en détail

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire

Observatoire de l e-tourisme. Sommaire 2 Sommaire Présentation de Next Content... 9 Nos activités... 9 NC Etudes... 9 NC Event... 10 NC Factory... 11 NC Formation... 12 NC Conseil... 13 Qui sommes-nous?... 13 L Observatoire des décideurs de

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013 M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes CRT Bretagne FNCRT 2013 Constats Importance indéniable et grandissante d Internet et supports mobiles d informations dans toutes

Plus en détail

La valorisation de l offre de tourisme durable par le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d Azur

La valorisation de l offre de tourisme durable par le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d Azur La valorisation de l offre de tourisme durable par le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d Azur Julien Auray Chargé de mission tourisme durable 1 ères Rencontres du tourisme durable des Alpilles

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires

Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires Enquête Tourisme d'affaires - Séminaires www.calvados-tourisme.com Crédit photo : J. Basile D, Chateau de Belle Fontaine, Normandie Challenge, C. Bielsa, Hotel du Golf de Carbourg Calvados Tourisme, X

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

Fiche de marché. Superficie. Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale

Fiche de marché. Superficie. Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale 1. Présentation générale Superficie 9.561.000 km² Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale Pékin Croissance du PIB 7,7% (FMI 2013) Taux d inflation 2,9 % (FMI,

Plus en détail

FENETRE SUR L INTERNATIONAL

FENETRE SUR L INTERNATIONAL FENETRE SUR L INTERNATIONAL Introduction & Stratégie d Isère Tourisme 27 mars 2014 FENETRE SUR L INTERNATIONAL 1 Introduction Points de repère 27 mars 2014 LA CLIENTÈLE ÉTRANGÈRE EN ISÈRE 2013 1,8 MILLION

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme

La stratégie du CDT face aux nouveaux enjeux du tourisme 1. Projet d entreprise 2. Stratégie de veille économique 3. Stratégie de développement 4. Stratégie Marketing 1. Le projet d entreprise : une «agence de développement» Au bénéfice de la destination Hérault,

Plus en détail

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É L E M A R C H É B E L G E RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 33 F I C H E M A R C H É SOMMAIRE 1. DONNÉES DE CADRAGE 2. TENDANCES DE

Plus en détail

SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS

SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS SOLUTIONS DE COMMERCIALISATION WEB POUR LES INSTITUTIONNELS Des études datant de quelques années montraient déjà un phénomène dans le comportement des internautes et cela perdure. A la question «pour préparer

Plus en détail

Bilan de l opération. «Allier Summer Tour» 2o13

Bilan de l opération. «Allier Summer Tour» 2o13 Bilan de l opération «Allier Summer Tour» 2o13 Un bilan plus contrasté que l année précédente notamment au niveau de l utilisation du chéquier : effet de crise ou essoufflement du concept? Une analyse

Plus en détail

Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions

Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions Fédération Régionale de l Hôtellerie de Plein Air - Chambre Isère Isère Tourisme ******** Réflexion sur la communication de la FRHPA et proposition de plan d actions ******* Projet de collaboration 7 février

Plus en détail

81% Fêtent les mamans

81% Fêtent les mamans Avril 2012 La Fête des Mères et des Pères Une fête chère aux Français Parmi les fêtes qui ne s oublient pas, ces 2 fêtes tiennent le haut du pavé : 81% des Français la souhaitent systématiquement à leur

Plus en détail

Aude Simon Curot Raphaële Bouveret Marion Lisi

Aude Simon Curot Raphaële Bouveret Marion Lisi Aude Simon Curot Raphaële Bouveret Marion Lisi 1) Présentation 2) Introduction : Les spécificité de la visibilité sur internet dans le secteur de l hôtellerie / restauration 3) Sites d avis en ligne :

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France

Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France Nécessité d une campagne publicitaire nationale afin de développer nos taux d occupation : pourquoi cet appel à la mobilisation de chacun? Les Gîtes de France

Plus en détail