LE SQC, C EST TOUTE UNE ÉQUIPE À VOTRE SERVICE!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE SQC, C EST TOUTE UNE ÉQUIPE À VOTRE SERVICE!"

Transcription

1 VOLUME 14 - NUMÉRO 2 Été 2011 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction LE SQC, C EST TOUTE UNE ÉQUIPE À VOTRE SERVICE! Pierre St-Onge Quatre nouveaux représentants se joignent à l équipe - PAGES 4 et 5 Serge Lamoureux Rhéal Gervais Alain Major François Boucher Marco Trépanier Jean Pedneault Pascal Brûlé Vincent Éthier Éric Lanthier Martin Lemieux À lire également Un franc succès pour la 3 e édition du tournoi de hockey - PAGES 2 et 3 Sébastien Aubut, notre PerfectAs PAGE 7 Paul Rodrigue Alain Bousquet Mathieu Barbeau

2 Remerciements à tous nos commanditaires Le Syndicat québécois de la construction (SQC) a tenu la troisième édition de son tournoi de hockey le 30 avril dernier. L évènement a été un succès sur toute la ligne et nous désirons remercier les entreprises qui ont contribué financièrement à cette journée mémorable. Sans leur générosité, cet évènement serait difficilement réalisable. Notre comité organisateur ainsi que les membres participants sont grandement reconnaissants. Le comité organisateur du tournoi a remis un chèque de 600 $ à Jonathan Boucher, atteint d'une maladie dégénérative, afin qu'il puisse s'offrir de bons moments avec sa famille. Grâce à la générosité de nos commanditaires, les joueurs ayant participé au tournoi sont tous repartis avec un prix de présence. C est François Fournier qui a été l heureux gagnant du grand prix : un téléviseur 40"! Dans l ordre habituel : Rhéal Gervais, Alain Bousquet, Vincent Éthier, Pascal Brûlé, François Fournier (gagnant) et Martin Lemieux. Commanditaire OR (500 $ ET +) LES ENTREPRISES CHATEL Commanditaire ARGENT (300 $ ET +) SANEXEN Commanditaire BRONZE (100 $ ET +) ÉMILE LELIÈVRE FERBLANTIER-COUVREUR LES COUVREURS AUGUSTO MONIZ LES CARRIÈRES ST-DOMINIQUE GESTESS RENÉ PERRON COUVREURS LES TOITURES TECHNITOIT TOITURES TROIS ÉTOILES MAÇONNERIE ULTRA LES ENTREPRISES CLAUDE CHAGNON TOITURES OMER BRAULT NOUVELLE AUTOROUTE 30 CHAPDELAINE ASPHALTE 2 LES TOITURES TRUDEAU ET FILS FFIC COUVREURS ANJOU INC. PRO-TOIT/PRO MAX M. CHARBONNEAU COUVREUR ASP-CONSTRUCTION LES TOITURES MIAGAN PEINTURE BERTRAND AYOTTE INC. PAVAGES P. BRODEUR (1994) INC I.D. CONSTRUCTION VEL-COUR ASPHALTE LTÉE FERNAND ROBERT & FILS VENTILABEC INC. ALAIN RIENDEAU LEBER & FILS LES PEINTRES SYLVESTER INC. OZ SPORTS DJL EXCAVATION L.G. INC. IGA JODOIN LES ENTREPRISES MICHAUDVILLE LUC CONSTRUCTION POULIN & BUREAU CLUB DE GOLF LE ROCHER LES ENTREPRISES GILLES DUQUETTE & FILS

3 Un franc succès pour cette 3 e édition du tournoi de hockey des membres SQC Le 30 avril dernier, le SQC organisait son troisième tournoi annuel de hockey pour ses membres. Toujours dans la même tradition, six équipes se sont affrontées tout au long de la journée. Les équipes étaient les suivantes : Les Marteaux (blancs), Les Boulons (rouges), Le Magnum(bleus), Les Caps d'acier (jaunes), Les Chalk Line (gris) et finalement les gagnants du tournoi Les 2 x 4 (noirs). Félicitations à tous nos joueurs! L équipe de Construire en santé était également présente et accompagnée de la mascotte TOXI. Les membres présents ont pu bénéficier des services des infirmières pour obtenir des conseils sur leur santé. Nous remercions, ainsi, sincèrement toutes les personnes qui ont participé au succès de notre tournoi Visitez le à la section Album photos pour en voir plus sur l évènement! NOS ÉQUIPES 2011 NOS GAGNANTS 2011 LES 2 X 4 À l avant : Serge Desrochers, Louis-Philippe Lapierre, Pierre St-Onge, André Roux, Vincent Beauchamp. À l arrière : Guillaume Fugère, Jeffrey Gervais, Richard Chad Beauchamp, Guillaume Burelle, Jonathan Éthier, Jonathan Séguin. LE MAGNUM À l avant : Jocelyn Leclerc, Martin Guillemette, Jean-Marc Jasmin, Serge Lamoureux, Martin St-Louis, À l arrière : Gaétan Chevarie, Nicolas Ménard, Francis Mathieu, Philippe Houde, Luc Tétrault, Stéphane Roy. LES BOULONS À l avant : Éric Desjardins, David Archambault, Vincent Éthier, Benoît Lafontaine, Maxime Laliberté, À l arrière : Stéphane Masse, Carl Champagne, François Fournier, Jean Cordeau, Benoît Graveline, Patrick Duquette, Christian Lafontaine. LES CHALK LINE À l avant : Pascal Breau, Éric Beauregard, Stéphane Beauregard, Francis B.-Latour, Martin Jodoin, À l arrière: Marco Trépanier, Nicolas Côté, Félix Duval, Maxim Forcada, Mathieu Lacombe, Daniel Nadon. LES MARTEAUX À l avant : Ghyslain Bellefeuille, Lucas Chicoine, Daniel Dupont, Vincent Bourdages, À l arrière : Robert Chagnon, Philippe Gaulin, Nicolas Tremblay, Alec Chicoine, Michaël Lajoie, Philippe Gazaille, Denis Lambert. LES CAPS D ACIER À l avant : Alain Major, Martin Veilleux, Frédéric Chagnon, TOXI. À l arrière: Bernard Dupuis, JonathanTurgeon, Martin St-Amand, Manuel Michaud,Patrick Dolan, Sébastien Audy, Steve Martin, Pascal Turgeon. 3

4 Quatre représentants Une équipe enrichie po C est avec une grande fierté que le SQC vous présente ses quatre nouveaux représentants qui se sont joint à l équipe dans constante de nouveaux membres apporte, en effet, de nouveaux besoins en services. À la lecture de leur parcours Région Mauricie-Bois-Francs, métier : charpentier menuisier François Boucher: Préparer notre relève avant tout! François Boucher œuvre sur les chantiers depuis 31 ans. Compagnon charpentier-menuisier, il a travaillé pour la compagnie ARRI Construction de 1987 à En tant que chef d équipe, il a évolué sur plusieurs chantiers à travers le Québec. François est natif de la région de Drummondville. Il y demeure toujours. Sa région, Mauricie-Bois- Francs, il la connaît très bien. Avec les années, il a su développer de nombreux contacts tant chez les travailleurs que les entrepreneurs. Au fil des années, François a également pris très au sérieux son rôle de compagnon. Pour lui, le transfert des connaissances est une priorité pour assurer la relève dans la compagnie. Maintenant représentant SQC François Boucher joint l équipe du SQC et a le mandat de servir les membres de la région de Mauricie-Bois-Francs. Il veut promouvoir la qualité de nos services et qui sait, amener d autres travailleurs à joindre nos rangs. De plus, François sera présent pour offrir aux membres toutes les informations qu ils ont besoin. Il s assurera que leurs conditions de travail soient respectées et appliquées. François se donne aussi comme objectif d aider les jeunes apprentis à faire leur place et à aimer l industrie. Trop de jeunes vivent de mauvaises expériences à leur début car ils ont la malchance de tomber sur un compagnon peu commode. Les écoles offrent aujourd hui d excellentes formations et ainsi les plus vieux auraient intérêt à compléter cette formation par un soutien à l apprentissage en chantier. François demeure donc à la disposition des apprentis ou futurs apprentis qui veulent percer dans l industrie. Il est en mesure de les guider et les conseiller dans leurs choix professionnels. François Boucher (à droite) est très fier aujourd hui d avoir offert un apprentissage en chantier à plusieurs apprentis. Certains d entre eux sont aujourd hui de solides compagnons comme Anthony Smith, sur la photo, qui a été notre Prix Excellence FFIC en Pour joindre François : Région : Laval-Laurentides-Lanaudière, métier : couvreur Éric Lanthier : un formateur disponible et accessible pour vous Éric Lanthier est couvreur de métier. Ce sont des circonstances liées à la récession de 1996 qui le conduira sur les toitures. Il avait, en effet, à cette époque une formation en géodésie qui devait l amener à œuvrer sur de grands chantiers. Le destin en a voulu autrement; étant donné qu il y avait peu d emploi dans son domaine, son cousin lui offre de travailler comme couvreur pour les Toitures Vick dans la région de l Estrie. Il continuera, un peu plus tard, sa carrière comme couvreur chez Lacasse et Fils pour y travailler jusqu en Cette année là, les chantiers tardent un peu à partir et Éric est tenté par la formation. Il offre donc ses services à la CCQ. Il commencera ainsi à dispenser le cours des notions de révisions théoriques dans des centres de formation. C est en 2010, vue la grande demande de formation en entreprise, qu Éric deviendra un formateur pour l unité mobile des couvreurs. Cette expérience l amènera à rencontrer des employeurs et des travailleurs partout au Québec. L année dernière, Éric est retourné sur les chantiers pour L.K. Industries Inc. à Boisbriand. Il a également offert des cours de révision des notions théoriques aux membres du SQC. Il a été officiellement accueilli au sein du SQC comme représentant en avril Éric complète ainsi l équipe au bureau de Terrebonne. Il apprécie le dynamisme du syndicat et l accessibilité des représentants. Ce que j aime au SQC, c est le contact direct : nous sommes facile d approche et disponibles pour les travailleurs. Finalement, Éric aimerait bien que l image de l industrie de la construction s améliore. Tous les jours, je rencontre des professionnels qui ont à coeur leur métier et qui font un boulot extraordinaire. C est cela qu on devrait mettre en évidence dans les médias! Pour joindre Éric :

5 se joignent à l équipe ur mieux vous servir! la dernière année. Ces embauches répondent à notre priorité de vous garantir le meilleur service qui soit; notre croissance, vous constaterez que nos nouveaux venus viendront définitivement enrichir notre équipe de façon significative. Région : Laval-Laurentides-Lanaudière, métier : ferblantier Vincent Éthier : Une solide expérience à votre service Vincent Éthier provient d une famille de ferblantier. Comme bien des travailleurs de la construction, c est son père qui l amènera à faire ses débuts sur les chantiers. Vincent réalise rapidement son intérêt pour son métier. Ainsi, en 1992, il profitera de la récession pour décrocher son diplôme en ferblanterie-tôlerie. Il réintègre alors les chantiers mieux outillé et il évoluera jusqu à aujourd hui avec heures à son actif. Ses expériences en chantier sont remarquables; il est contremaître de son équipe sur des chantiers tels que l Hôpital Ste-Justine ( ), l Hôpital Ste-Mary s ( ) et le Métro de Laval ( ). Son employeur depuis 15 ans, Ventilabec Inc., apprécie sa polyvalence et son expertise du métier. Vincent est reconnu pour son grand sens de l organisation et à sa capacité à travailler avec des délais. Sa venue au SQC Vincent, après 21 ans sur les chantiers, a eu besoin de nouveaux défis. L équipe du SQC représente pour lui une opportunité de mettre aux services des membres ses qualifications et ses relations avec les employeurs dans son domaine et dans sa région. En effet, Vincent a pratiquement toujours demeuré dans la région du Nord de Montréal (Blainville). Ainsi, au SQC, il sera assigné au bureau régional de Terrebonne. De plus, tous les ferblantiers SQC du Québec ont reçu une lettre en début mai pour annoncer son arrivée au sein de l équipe. Le mandat de Vincent sera aussi de représenter, de défendre et être à l écoute du métier pour tous les ferblantiers de la province. Vincent demeure disponible pour vos démarches professionnelles. Il est également présent sur les chantiers pour vous rencontrer et développer des contacts solides avec les employeurs. Il pourra ainsi assurer un système de référence hors pair. Il pourra vous informer sur vos conditions de travail négociées, et ce, dans chaque secteur d activité et sera en mesure de vous défendre en cas de litige. Pour joindrevincent : Région Québec, métier : plâtrier Marco Trépanier : Répondre aux besoins des membres avant tout C est en 1990 que Marco Trépanier fait ses débuts sur les chantiers de construction dans la région de Portneuf, son patelin. Il est alors journalier dans le résidentiel. Cet été là, il fera une première rencontre avec son métier : plâtrier. En effet, c est un compagnon du métier, passionné par son travail, qui lui donnera le goût d aller plus loin. Marco ne perd pas de temps et ira décrocher son DEP en plâtrage à l ÉMOICQ. Par la suite, Marco fera de nombreux chantiers partout au Québec. Il devient alors chef d équipe et plus tard contremaître pour terminer comme entrepreneur. Toutefois, Marco, étant un gars de défis, avait encore le goût d aller plus loin dans son métier. Il décide donc de devenir enseignant en plâtrage, exactement au même endroit où il avait suivi son DEP : à l ÉMOICQ. Il occupera ce poste pendant trois ans pour finalement être approché par l équipe du SQC pour devenir représentant. Nouveau défi : représentant SQC. Depuis l automne 2010, Marco Trépanier assure les services du SQC au bureau régional de Québec. Ce que j aime de ce travail, c est la relation que nous avons avec chaque membre, que ce soit un simple salut sur le chantier ou une rencontre à nos bureaux. Mon objectif comme représentant au sein du SQC est de donner le meilleur service et de développer également un sentiment d appartenance au SQC. Je veux ainsi que chaque membre qui se présente à moi, reparte avec la réponse à ses questions et qu il se sente chez lui lorsqu il fait une visite à nos bureaux. Répondre à leurs questions et soutenir les membres dans leurs démarches et ce, avec professionnalisme, Marco en fait sa priorité. Pour joindre Marco :

6 Page santé et sécurité Nouvelle campagne publicitaire de la CSST La sécurité au travail, une valeur de société. Chaque année, plus de travailleurs sont blessés ou mutilés au travail. Un jour sur quatre, un québécois perd la vie au travail. Derrière ces chiffres, ce sont des drames humains, des familles anéanties, des vies brisées et en corollaire, la perte d expertise pour des milliers d entreprises, de même que des coûts sociaux fulgurants. Ce printemps, la CSST lance une nouvelle offensive publicitaire. Dans une entrevue accordée à la revue Prévention au travail, M. Luc Meunier, président du conseil d administration et chef de la direction de la CSST, explique la nouvelle campagne publicitaire (avec comme porte-parole Claude Legault) qui vise à déclencher une prise de conscience sociale. Avec cette nouvelle campagne, la CSST souhaite que l ensemble des québécois prennent conscience de la problématique des accidents de travail et, peu importe le secteur d activité. M. Meunier affirme : Nous voulons que les citoyens se disent : Ça n a pas de bon sens qu il y ait autant d accidents, autant de décès. Il faut agir pour les prévenir et rendre les milieux de travail sécuritaires. La campagne vise donc à positionner la santé et sécurité comme une valeur de société. Plus que jamais, le Québec a besoin de tous ses travailleurs, il faut que les gens réalisent que la sécurité au travail, ce n est pas une perte de temps, mais bien un investissement pour l avenir, une question de santé et le reflet d une société dynamique, responsable et bien vivante. La CSST croit qu une véritable culture de prévention ne pourra survenir et perdurer que si les québécois sont engagés envers la cause de la sécurité du travail. Six millions et demi de québécois sont en âge de travailler : la sécurité au travail, ça concerne tout le monde! Paradoxalement, nous constatons que la majorité des québécois ne sont pas conscients de l ampleur, des lourdes conséquences et des coûts sociaux gigantesques qu entraînent les accidents du travail. C est pourquoi nous voulons amener la problématique dans les médias afin de déclencher une réflexion individuelle. C est une étape fondamentale si l on veut susciter des changements de comportement dans la société. Les gens doivent d abord être conscients qu il y a un problème et se sentir concernés, si l on veut qu ils s engagent envers une cause. De façon ultime, à long terme, nous souhaitons que la sécurité au travail devienne une norme sociale. Concrètement, pour comprendre ce qu est une norme sociale, il suffit de penser à l alcool au volant. Les gens sont beaucoup plus sensibilisés et responsables qu il y a quelques années. Pour la sécurité au travail, la CSST rêve d employeurs qui prônent la santé et sécurité dans leurs valeurs et qui ont des démarches structurées et intégrées à leur gestion pour former leurs employés et pour rendre leurs entreprises sécuritaires. Elle rêve de travailleurs qui se préoccupent autant de la santé et sécurité que du salaire et des conditions de travail dans le choix d un emploi. Ciblé des milieux de travail précis Pour joindre les travailleurs de la construction, qui représentent environ 4 % des travailleurs du Québec, la CSST optera pour une stratégie plus raffinée plutôt que d utiliser des médias de masse comme la télévision. Selon elle, il faut interpeller la population active au niveau de la conscience et des valeurs et continuer de cibler les milieux à risque pour leur exposer les dangers et leur faire connaître les moyens pour les éliminer. Ainsi, pour ses campagnes de prévention sectorielle (comme la construction), la CSST compte élargir la diffusion auprès des étudiants. Par exemple, si une capsule vidéo sur le port du harnais est produite, elle devra prévoir des moyens pour la présenter aux jeunes qui étudient dans des programmes professionnels et techniques liés à la construction. L efficacité de la campagne La CSST investit dans de telles campagnes parce que selon ces évaluations post-campagnes, il est permis de constater qu une bonne proportion de répondants affirment prendre plus de moyens pour prévenir les accidents après avoir vu ses publicités. Par ailleurs, le volet coercitif (amendes, constats d infraction, scellés, dérogations) joue également un rôle important pour amener les employeurs à prendre leurs responsabilités à l égard de la Loi sur la santé et sécurité du travail. Avec cette campagne, la CSST veut que les gens retiennent que la sécurité est un enjeu social qui nous concerne tous. C est de la santé et de la vie des québécois dont il est question Le capital humain, c est ce qu il y a de plus précieux dans nos entreprises et il faut le protéger! Personne ne devrait «hypothéquer» sa santé ou perdre sa vie en essayant de la gagner. La sécurité du travail doit être une valeur que nous partageons une valeur de société et une valeur de gestion. Et ce sont des valeurs que le SQC partage. Pour lire le texte intégral et visualiser les capsules vidéos de la campagne, visitez notre site à la section Santé et sécurité/ Campagne CSST Personne ne devrait «hypothéquer» sa santé ou perdre sa vie en essayant de la gagner. La sécurité du travail doit être une valeur que nous partageons une valeur de société et une valeur de gestion.

7 PerfectAs 2011 Sébastien Aubut, un insatiable du perfectionnement Le 16 avril dernier, le SQC a remis le PerfectAs 2011 à Sébastien Aubut pour son implication exceptionnelle dans son perfectionnement et pour sa passion du métier. L histoire et le patrimoine ont toujours passionné Sébastien Aubut. C est pourquoi il a choisi le métier de briqueteur-maçon. «Je me cherchais un métier qui touchait à la pierre et aux bâtiments anciens. J ai eu la piqûre pour la taille de pierre lors d un cours de spécialisation de fin de DEC en sculpture sur pierre». Sébastien s inscrit alors, en 2005, au DEP en briquetage-maçonnerie. Il croit ainsi qu il pourra exercer plus rapidement le métier en chantier. Diplôme en poche, il débute dans le résidentiel pendant une saison. Avec sa formation de base, il réalise que la pente est moins dure à monter avec un DEP que de partir à zéro. Par la suite, il travaillera durant deux ans dans le secteur commercial pour Les Entreprises Rocan et N. Turenne Brique et pierre. Cette expérience fut enrichissante et lui confirma son réel intérêt pour la restauration. Comme il voulait en savoir plus sur le sujet, il s inscrit à l attestation de spécialisation professionnelle (ASP) : Restauration en maçonnerie une formation de 495 heures. Finalement, grâce à cette formation, la compagnie de restauration Atwill-Morin l embauche. Son perfectionnement De 2006 à 2010, Sébastien suivra six cours de perfectionnement en plus de son ASP restauration maçonnerie. Ces cours lui auront permis d acquérir la polyvalence. «Les connaissances pratiques et théoriques acquises lors des formations me permettent de réagir efficacement et rapidement face aux nombreux défis qui se présentent dans l exercice du métier. De plus, si l objectif est de faire un bel ouvrage, un briqueteur qui dispose d une connaissance pourra aider l équipe à mieux performer et transmettra cette plus-value aux autres travailleurs». Grâce à ses formations, Sébastien s est vu créditer 1500 heures à son carnet d apprentissage. Il a également bénéficié d un soutien financier pendant ses formations tout en recevant ses prestations de l assuranceemploi. Aujourd hui compagnon, il continuera de profiter des périodes plus creuses pour s inscrire aux formations qu il lui reste à suivre dans le métier briqueteur-maçon. Mais à ce rythme, il manquera rapidement de formations pour lui, il faudra en créer de nouvelles! Son futur Sébastien voudrait bien, à court terme, participer à un stage en Europe portant sur les techniques de restauration et les matériaux du vieux continent. À plus long terme, l enseignement l intéresse car il aime échanger et transmettre ses connaissances aux gens intéressés au domaine. D ici là, il continue de se perfectionner et d exceller dans ce très beau métier. Lors du gala PerfectAs tenu le 16 avril dernier à Laval, M.Sébastien Aubut s est vu remettre le PerfectAs Sur la photo, M. Aubut est accompagné de M. Mathieu Barbeau représentant pour le SQC-maçonnerie. Le SQC est fier de remettre le PerfectAs 2011 à Sébastien car il représente une très belle relève dans notre industrie. Nous souhaitons que son parcours de perfectionnement inspirera autant les compagnons que les apprentis à se former et ainsi enrichir notre industrie de travailleurs polyvalents et fiers de leur métier. 7

8 Envoi de Poste-publication Téléphone : Sans frais : Télécopieur : Courriel : 2121, avenue Sainte-Anne Saint-Hyacinthe, Qc J2S 5H5 L Informateur Coordination et conception graphique Annie Robineau Rédaction Annie Robineau Sylvain Gendron Collaboration Mathieu Barbeau, Alain Bousquet, Rhéal Gervais, Martin Lemieux, Pierre St-Onge et Serge Lamoureux Impression Imprimerie Dumaine Dépôt légal Juin 2011 Bibliothèques du Québec et du Canada Le genre masculin est utilisé sans discrimination, dans le seul but d alléger le texte. La reproduction des textes n est pas permise à moins d entente avec le Syndicat québécois de la construction. Richard Dubois, un autre honoré au gala PerfectAs 2011 Lors du gala, en compagnie de Pierre St-Onge, agent de promotion de la formation, Richard Dubois notre PerfectAs pour la région Mauricie Bois-Francs. Les vêtements promotionnels SQC Lors de son attestation de reconnaissance, au CFP Qualitech : sur la photo, Pierre St-Onge, Richard Dubois et François Boucher (représentant pour la région Mauricie Bois-Francs). Procurez-vous un vêtement promotionnel du SQC par le biais de notre site web. Vous pouvez également faire l achat en nous retournant le bon de commande complété avec votre paiement par chèque ou en téléphonant au Lors du gala PerfectAs, un autre travailleur du SQC s est vu honoré par l industrie. M. Richard Dubois, charpentier-menuisier pour la région de la Mauricie Bois-Francs, a reçu un PerfectAS pour son implication exceptionnelle dans ses démarches de perfectionnement. M. Dubois a fait et réussi neuf cours sur une base volontaire pour un total de 181 heures. Pour lui, il est important de profiter des périodes creuses dans l industrie de la construction pour se former et demeurer à la fine pointe. Dynamique et ambitieux, il veut devenir ainsi un compagnon recherché pour sa polyvalence et son expertise. Le SQC tient à le féliciter et nous sommes confiants qu il atteindra ses objectifs avec succès. VENTE EN LIGNE SUR T-Shirt 17$ Chandail manches longues 20$ Kangourou 40$ Tuque 13$

DES ENTENTES QUI SE FONT ATTENDRE

DES ENTENTES QUI SE FONT ATTENDRE VOLUME 13 - NUMÉRO 2 Été 2010 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction NÉGOCIATIONS 2010-2013 DES ENTENTES QUI SE FONT ATTENDRE Seule une entente de principe est intervenue

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide

Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide Nom : Foyer : Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide Le domaine de la construction se porte toujours bien malgré la crise : à Montréal,

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ AUX PROFITS DES ÉQUIPES DE FOOTBALL DES ASSOCIATIONS ET INSTITUTIONS DU QUÉBEC : En collaboration avec : INVITATION AUX DIRIGEANTS ET ADMINISTRATEURS

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL UNE QUALIFICATION OFFICIELLE UNE MAIN-D ŒUVRE COMPÉTENTE DU PERSONNEL EXPÉRIMENTÉ VALORISÉ UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ UN PROGRAMME BRANCHÉ

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1. Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322. www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc.

3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1. Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322. www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc. 3001, boul. Tessier LAVAL (Québec) H7S 2M1 Tél. : 450.973.2322 Fax : 450.973.2321 Sans-frais : 1.888.973.2322 www.amcq.qc.ca amcq@amcq.qc.ca 1 2 3 4 Assemblée générale annuelle SOIRÉE DU PRÉSIDENT ET DES

Plus en détail

Vous avez fait le choix gagnant!

Vous avez fait le choix gagnant! SPÉCIAL SCRUTIN 2012 VOLUME 15 - NUMÉRO 2 AUtOMNE 2012 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction Merci AUX TrAVAiLLeUSeS et AUX TrAVAiLLeUrS SQc! Vous avez fait le choix

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

INFOLETTRE PRINTEMPS 2014

INFOLETTRE PRINTEMPS 2014 INFOLETTRE PRINTEMPS 2014 Votre croissance cause t elle une pression sur votre fonds de roulement? Laboratoire BNK choisit Capital Conseil GCI Cargo choisit Capital Conseil Industrie de Palettes Standard

Plus en détail

Euro Marketing 2015. Plan de commandite

Euro Marketing 2015. Plan de commandite Euro Marketing 2015 Plan de commandite Comité Euro Marke/ng 2015 Euro Marketing 2015 Une délégation d étudiants motivés et passionnés, vous invite à prendre part à un projet d études des plus stimulant

Plus en détail

EMPLOYEUR. Vous êtes un employeur et aimeriez faire reconnaitre les compétences d un ou de plusieurs de vos employés?

EMPLOYEUR. Vous êtes un employeur et aimeriez faire reconnaitre les compétences d un ou de plusieurs de vos employés? La reconnaissance des compétences en milieu de travail est un processus officiel de l industrie par lequel on identifie, évalue et confirme les compétences acquises à travers l expérience professionnelle

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Présentation corporative

Présentation corporative Présentation corporative Bienvenue chez Excellence Pour nous joindre Inspection en bâtiments Excellence est un franchiseur dans le domaine de l inspection pré-achat, qu il s agisse d une inspection résidentielle

Plus en détail

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON Christian Vachon 819 571-3493 Courriel : relaisfcv@gmail.com Site Web : www.fondationchristianvachon.com T AB LE DES M ATIÈRES 1. S O M M A I R E 2. C O N F

Plus en détail

SQC! SPÉCIAL MARAUDAGE C EST L ANNÉE. Vous faites déjà partie de l association gagnante! Soyez fiers d être SQC!

SQC! SPÉCIAL MARAUDAGE C EST L ANNÉE. Vous faites déjà partie de l association gagnante! Soyez fiers d être SQC! VOLUME 15 - NUMÉRO 1 PRINTEMPS - ÉTÉ 2012 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction SPÉCIAL MARAUDAGE Vous faites déjà partie de l association gagnante! Soyez fiers

Plus en détail

Opportunités de commandites

Opportunités de commandites Plan de commandite 2011 à 2014 CLUB DE SOCCER DE LA HAUTE-SAINT-CHARLES Le Club de soccer de la Haute-St-Charles Le Club de soccer de la Haute-St-Charles (CSHSC) est un organisme à but non lucratif, dirigé

Plus en détail

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008

Paysage Martin. Ronde préliminaire Cas d entrepreneuriat Desjardins. Place à la jeunesse 2008 Paysage Martin Cas d entrepreneuriat Desjardins Place à la jeunesse 2008 PAYSAGE MARTIN : NICHOLAS MARTIN UN EMPLOI D ÉTÉ LUI DONNE LE GOÛT DE SE LANCER EN AFFAIRES Alors qu il n avait que quatorze ans,

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie. Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012

La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie. Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012 La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012 Déroulement de la conférence 1. Introduction 2. Profil de l entreprise 3. Historique en santé et sécurité

Plus en détail

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Rémunération : 80 % du SMIC Vous avez un BAC +2? L association DistriSup vous propose la Licence COMMERCE et DISTRIBUTION. Une formation évolutive,

Plus en détail

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie!

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie! RE/NOMMÉS pour leurs performances, leur efficacité et leur implication, les courtiers RE/MAX se distinguent également par leur connaissance approfondie du marché, et le grand nombre d outils et de ressources

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Bâtir son entreprise sur du SOLIDE

Bâtir son entreprise sur du SOLIDE Bâtir son entreprise sur du SOLIDE Pieux Vistech possède une solide équipe à travers le Québec. Elle recherche actuellement de nouveaux distributeurs pour le reste du Canada et à l international. Avec

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

COALITION QUÉBÉCOISE POUR LES FEMMES DANS LA CONSTRUCTION

COALITION QUÉBÉCOISE POUR LES FEMMES DANS LA CONSTRUCTION COALITION QUÉBÉCOISE POUR LES FEMMES DANS LA CONSTRUCTION PROPOSITIONS À LA COMMISSION DE LA CONSTRUCTION DU QUÉBEC (CCQ) DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION ÉLARGIE POUR LA RELANCE DU PROGRAMME D ACCÈS À

Plus en détail

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016

Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes. Guide d attribution des subventions 2015-2016 Programme Promotion de l enseignement collégial : productions étudiantes Guide d attribution des subventions 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

LES PROGRAMMES GOUVERNEMENTAUX DISPONIBLES POUR LES PERSONNES ÉPILEPTIQUES ET LEUR FAMILLE

LES PROGRAMMES GOUVERNEMENTAUX DISPONIBLES POUR LES PERSONNES ÉPILEPTIQUES ET LEUR FAMILLE LES PROGRAMMES GOUVERNEMENTAUX DISPONIBLES POUR LES PERSONNES ÉPILEPTIQUES ET LEUR FAMILLE GUIDE JURIDIQUE SUR LES PROGRAMMES GOUVERNEMENTAUX DISPONIBLES POUR LES PERSONNES ÉPILEPTIQUES ET LEUR FAMILLE

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

Nouveau service d accompagnement. de succession

Nouveau service d accompagnement. de succession grand LE MAGAZINE DES MEMBRES DE LA CAISSE DESJARDINS DE SAINT-HYACINTHE septembre 2012 LE MAGAZINE DES MEMBRES DE LA CAISSE DESJARDINS DE SAINT-HYACINTHE SEPTEMBRE 2012 VOLUME 02 NUMÉRO 03 Nouveau service

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir 2 14 COMMANDITE dans le livret-souvenir Elle est jeune. Elle est mature. Elle inspire. Elle bâtit. Elle accomplit. Ensemble, elles contribuent. gala Femmes de mérite est l une des principales activités

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL FICHE TECHNIQUE #36 LÉGISLATION ET INTERVENANTS EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL DÉFINITIONS ET CHAMP D'APPLICATION La législation québécoise en matière de santé et de sécurité du travail est constituée

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons Cher(ère) participant(e), Au nom de la Fondation du cancer du sein du Québec et de Virgin Radio 96, nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et votre participation à l évènement Raser pour sauver

Plus en détail

PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005. Objet : Position de la Société GRICS par rapport au logiciel libre.

PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005. Objet : Position de la Société GRICS par rapport au logiciel libre. Bureau du président-directeur général PAR COURRIEL Montréal, le 11 mai 2005 À TOUS LES DIRECTEURS GÉNÉRAUX, LES PRÉSIDENTS ET LES GESTIONNAIRES DES TECHNOLOGIES DES COMMISSIONS SCOLAIRES Objet : Position

Plus en détail

Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE)

Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE) Le guide de la travailleuse enceinte secteur des centres de la petite enfance (CPE) Le retrait préventif Pour appuyer vos démarches visant à obtenir un retrait préventif, un congé de maternité ou les prestations

Plus en détail

Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise!

Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise! Formations 2013-2014 Ateliers de groupe Services-conseils Formation personnalisée Bénéficiez de l expertise de Détail Formation pour ce projet de formations et d interventions personnalisées en entreprise!

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR L AQTIS A Q T I S 533, O n t a r i o E s t, # 3 0 0 M o n t r é a l, Q C H 2 L 1 N 8 T. : 5 1 4 8 4 4-2 1 1 3 F : 5 1 4 8 4 4-3 5 4 0 Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L A.T.P.A. PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 5 DÉCEMBRE 2012, TENUE À ANJOU à 15 :00

CONSEIL D ADMINISTRATION DE L A.T.P.A. PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 5 DÉCEMBRE 2012, TENUE À ANJOU à 15 :00 CONSEIL D ADMINISTRATION DE L A.T.P.A. PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU 5 DÉCEMBRE 2012, TENUE À ANJOU à 15 :00 ÉTAIENT PRÉSENTS: (16 personnes) Pierre Pistagnesi, président Guy Bergeron Éric Langlois, président

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL

AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL AFFICHES À CARACTÈRE SOCIAL TYPES D IMAGES LES PLUS EFFICACES - SANTÉ/SÉCURITÉ AU TRAVAIL ÉTUDE PAR CAROLINE DESPATIE ET CATHERINE CABALLERO SOUS LA DIRECTION DE LUC SAINT-HILAIRE, CHARGÉ DE COURS DES-

Plus en détail

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 Chers mentors, La Fondation Enablis est très fière de publier pour la première fois les résultats d une étude

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

Dossier de commandite

Dossier de commandite Dossier de commandite Saison 2015-2016 Présentation Le Club de Tennis de Gatineau (CTG) est une organisation à but non lucratif fondée en 1976. Il fête en 2016 ses 40 ans d existence. Le CTG offre des

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la Commission des affaires sociales de l Assemblée nationale

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la Commission des affaires sociales de l Assemblée nationale PROJET DE LOI N O 108 LOI MODIFIANT LA LOI SUR L ASSURANCE PARENTALE ET D AUTRES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la Commission des affaires sociales

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

un investissement dans les compétences de votre personnel

un investissement dans les compétences de votre personnel EMPLOI-QUÉBEC La qualification obligatoire un investissement dans les compétences de votre personnel LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE avant-propos La compétence de la main-d œuvre constitue un des facteurs

Plus en détail

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE

FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE FAIRE COMPTER LES VOTES DANS NOS MILIEUX DE VIE Que vous puissiez voter ou non, vous pouvez contribuer à façonner l avenir de notre pays : Dites aux autres pourquoi il est important de voter. Organisez

Plus en détail

EN 2014 LE SQC, C EST UNE ÉQUIPE SOLIDE! Nous sommes à votre écoute pour vous représenter!

EN 2014 LE SQC, C EST UNE ÉQUIPE SOLIDE! Nous sommes à votre écoute pour vous représenter! VOLUME 16 - NUMÉRO 3 HIVER 2013 Le journal d information des membres du Syndicat québécois de la construction Sylvain Gendron Président directeur général EN 2014 LE SQC, C EST UNE ÉQUIPE SOLIDE! Nous sommes

Plus en détail

USUN LIFE ENTRER L UNIVERSITÉ SUN LIFE

USUN LIFE ENTRER L UNIVERSITÉ SUN LIFE SUN LIFE Un PORTAIL ÉDUCATIF a été créé spécialement pour vous, et nous souhaitons vous présenter la Financière Sun Life et ses multiples facettes qui vous aideront à développer votre entreprise. Nous

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

Médias sociaux: gare aux conclusions rapides

Médias sociaux: gare aux conclusions rapides Présentation dans le cadre de la 73 e édition du Congrès annuel de la FQM Médias sociaux: gare aux conclusions rapides Pierre Veilleux, président 26 septembre 2014 Petite histoire Le 3 avril 1973, Martin

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Projets d intervention concertée pour la prise en charge de la santé et sécurité par les centres de formation Lynda Frenette Agence de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre du Québec

Plus en détail

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ FORMATION DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ HIVER-PRINTEMPS 2014 Exemption des examens de la RBQ Une attestation officielle de réussite vous permettra d être exempté des examens

Plus en détail

LA FORMATION DES COMPAGNONS. trousse d information. Outiller les formateurs internes à faire carburer votre usine!

LA FORMATION DES COMPAGNONS. trousse d information. Outiller les formateurs internes à faire carburer votre usine! LA FORMATION DES COMPAGNONS trousse d information Outiller les formateurs internes à faire carburer votre usine! 1649, rue Fleury Est, bureau 200, Montréal (Québec) H2C 1S9 Tél. : 514.890.1980 Téléc. :

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat COMITÉ ÉTUDIANT CPA DE L ESG UQAM WWW.COMITECPAESG.COM COMITÉ ÉTUDIANT CPA DU HEC Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat Nos comités étudiants En tant que

Plus en détail

Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition

Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition Leader en entraînement 30 minutes et en nutrition «Chez nous, s entraîner c est s amuser» Cardio Féminin Profil du franchiseur Issus d une belle région du Québec, la Beauce, reconnue pour son entreprenariat

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Poly Brésil 2002 Cahier de nancement

Poly Brésil 2002 Cahier de nancement Poly Brésil 2002 Cahier de nancement Ce document a pour but de vous présenter la mission Poly-brésil 2002. Vous y trouverez des informations sur la nature de notre mission internationale et sur le partenariat

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Ville, le (date de l envoi)

Ville, le (date de l envoi) Ville, le (date de l envoi) Nom de l employeur (si vous ne le connaissez pas, renseignez-vous par téléphone) Titre de l employeur Raison sociale de l entreprise Adresse Ville (Province) code postal Monsieur

Plus en détail

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER Sommaire Une riche histoire (1912 à aujourd hui) 4 Le profil du cabinet 5 Nos valeurs 6 Votre stage 8 3 H UNE RICHE 1912 M e Gustave Monette

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Dossier informatisé des officiels

Dossier informatisé des officiels Bulletin des officiels Octobre 2010 Bonjour à toutes et à tous, L automne est arrivé la semaine passée et comme un coup de vent, les belles chaleurs de l été se sont envolées. L année 2009-2010 fut bien

Plus en détail

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux

Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Sondage 2011 des Garanties collectives sur la satisfaction des consultants des Groupes nationaux Le sondage Merci pour votre opinion C est notre deuxième sondage à l intention des consultants (le premier

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

Perspectives collégiales

Perspectives collégiales Perspectives collégiales Vol. 6 N o 4 Janvier 2011 Perspectives collégiales est un bulletin électronique mensuel publié par la Fédération des cégeps, qui représente les 48 établissements du réseau collégial

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

Rédacteurs vos papiers! par Monique Cloutier

Rédacteurs vos papiers! par Monique Cloutier Apprendre à rédiger au Québec Rédacteurs vos papiers! par Monique Cloutier Un beau matin, l éditrice d une maison d édition bien connue doit éplucher 800 curriculum vitæ. L expérience et la formation des

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Le Québec dispose d un ensemble de mesures permettant aux parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles, dont les congés parentaux.

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail