Convention de Stage. Type 3. Document de présentation et d information

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Convention de Stage. Type 3. Document de présentation et d information"

Transcription

1 Convention de Stage Sur démarche personnelle d un ressortissant d un pays membre hors Maurice Type 3 Document de présentation et d information 1. Objectifs La Commission de l océan Indien (COI) basée à Ebène, Ile Maurice, offre, sur demande des ressortissants étrangers d un pays membre de la COI, hors Maurice, des stages pour un maximum de six mois au sein de ses divers domaines d intervention, projets et services dans le but de permettre aux personnes à la recherche d un emploi : (a) d acquérir, d étendre et d enrichir leurs capacités ; (b) de vivre une expérience de travail à l étranger ; (c) de se familiariser avec le fonctionnement d'une organisation internationale/régionale œuvrant dans leur champ d'action ; (d) d acquérir et/ou de développer des compétences professionnelles susceptibles d aider la personne à être plus performante et aguerrie de retour dans son pays. Ce faisant, la COI participe : (a) à l encadrement des personnes susceptibles d aider les pays membres dans leur gestion ; (b) à l action citoyenne de soutien au développement humain. 2. Critères d admissibilité (a) Etre âgé entre 18 et 35 ans (b) Avoir la citoyenneté ou le statut de résident permanent d un des pays membres. (c) Avoir terminé les études secondaires, être étudiant ou avoir complété ses études supérieures (Université ou Business School). (d) Obtenir un visa conforme aux règlements en cours à Maurice. Cette responsabilité, ainsi que les coûts associés, restent à la charge du demandeur. Au cas où la demande de stage est acceptée, la COI remettra une lettre d offre de stage. (e) Le nombre de stagiaires à accueillir dépendra de la capacité d accueil de la COI. 3. Mode d application L intéressé doit adresser une demande au Secrétariat général de la COI par courriel à avec copie au Gestionnaire de Ressources humaines Le département des Ressources humaines informera l intéressé de la décision et de la marche à suivre, à savoir : 1 / 4

2 (a) envoi de la convention de stage de la COI ; (b) soumission de la fiche d application ; (c) étude de la demande (si les possibilités existent) ; (d) entretien avec l intéressé ; (e) décision ; (f) accord de stage. 4. Modalités de fonctionnement (a) Le stage est non rémunéré. (b) Les dépenses personnelles du stagiaire (logement, transport, assurance médicale etc ) sont à la charge du demandeur. A la requête de celui-ci, la COI peut aider les stagiaires éventuels à identifier un logement convenable mais en aucun cas n en sera responsable. (c) Le stagiaire n est pas un agent officiel de la COI et n a pas droit aux privilèges et immunités accordés au personnel de la COI. (d) Le stagiaire doit retourner à la COI, à la fin du programme toute pièce d identité et/ou équipements en sa possession. (e) Le stagiaire doit respecter les lois et règlements mauriciens et ne pas s ingérer dans les affaires internes du pays. (f) Le stagiaire qui souhaite posséder ou conduire un véhicule motorisé à Maurice doit se conformer aux lois en vigueur sur les routes mauriciennes et aux provisions d assurance dans ce secteur. (g) Au cours du stage, le stagiaire pourra bénéficier de congés à la discrétion de, et d un commun accord avec, l organisation. (h) Le stage fait l objet d un accord entre la COI et le stagiaire (voir modèle en annexe) (i) Les termes de référence du stage, ainsi qu un plan de travail doivent être préalablement préparés par le responsable du domaine d intervention, service ou Projet ou son délégué et présentés à l accueil. (j) Un rapport doit être remis par le stagiaire à la COI et à son employeur trois semaines, au plus tard, après la fin de son stage. 5. Accueil et encadrement (a) Le stagiaire est accueilli par : - Le responsable de l Unité des ressources humaines en ce qui concerne les aspects généraux de l organisation ; - Les responsables du domaine d intervention, service ou Projet en ce qui concerne la compréhension technique des attentes et les aspects spécifiques liés au stage ; - Un tuteur de stage, qui aura pour fonction d assurer le suivi et d optimiser les conditions de réalisation du stage. (b) Les outils de travail mis à la disposition du stagiaire (espace et équipement de bureau) doivent être clairement explicités ainsi que d autres équipements et services (ex : ordinateur et adresse mail) qui peuvent être offerts selon les besoins et disponibilités. 6. Assurance Le stagiaire s engage à se couvrir pendant toute la période du stage par un contrat d assurance individuel de maladie et d accident et d en fournir les preuves avant le début du stage. 2 / 4

3 La COI n est pas responsable des dépenses éventuelles liées aux accidents ou maladies qui pourraient concerner le stagiaire pendant la durée de son stage. 7. Discipline (a) Le stagiaire est tenu de respecter et de se soumettre aux lois, règlements, polices, procédures, instructions et directives de la COI. Les règlements internes liés au fonctionnement de l organisation, inscrits dans le statut du personnel, seront appliqués au stagiaire dans les domaines suivants : Hygiène et Sécurité au travail (article 5.1), durée de travail et jours fériés (article 5.2), tenue vestimentaire et présentation (article 5.5 a & b). (b) Le stagiaire doit s abstenir de toute conduite qui pourrait ternir son image et celle de l organisation, ainsi que de s engager dans toute activité incompatible avec les buts et objectifs de la COI. (c) L organisation se réserve le droit d écourter ou de résilier l accord de stage, à tout moment, si elle le juge nécessaire. 8. Devoir de réserve, de confidentialité et de déontologie (a) Le stagiaire prend l engagement de n utiliser en aucun cas les informations recueillies ou obtenues pour en faire l objet de publication et/ou communication à des tiers sans accord préalable de l organisation, y compris le rapport de stage. (b) Cet engagement vaudra non seulement pour la durée du stage mais également après son expiration. Le stagiaire s engage à ne conserver, emporter, ou prendre copie d aucun document ou logiciel, de quelque nature que ce soit, appartenant à l organisation, sauf accord de ce dernier. Le stagiaire doit aussi respecter l impartialité et l indépendance requises à la COI (c) Le stagiaire ne prendra aucun engagement et ne conclura aucun accord au nom de la COI 9. Fin de stage Le stagiaire est tenu de soumettre un rapport incluant, entre autres accueil, intégration, travail, réussites et difficultés, trois semaines après la fin de son stage. Il est également tenu de soumettre une copie de tous les travaux entrepris pendant le stage. (a) Une évaluation du travail du stagiaire est effectuée par le responsable du domaine d intervention, service ou Projet concerné ou son délégué et soumis à l unité Ressources humaines. (b) Une attestation de stage est délivrée au stagiaire par l Unité des Ressources humaines un mois après la fin du stage. Ce document porte les signatures du Responsable de l Unité des Ressources humaines et celle du responsable du domaine d intervention, service ou Projet concerné. (c) Les recommandations, suggestions ou nouvelles idées retenues du stagiaire peuvent être reprises par le responsable du domaine d intervention, service ou Projet concerné et partagées auprès de l ensemble du personnel concerné. 3 / 4

4 10. Les possibilités de stage Les possibilités se lisent comme suit : Axe stratégique Politique, diplomatie et développement humain Espace régional sécurisé et croissance économique intelligente Croissance économique Environnement insulaire et océanique commun résilient et durable Indianocéanie (identité & promotion) Domaines d intervention Stabilité et diplomatie, santé, genre et mobilité Espace et infrastructures économiques régionales Croissance régionale bleue et verte, spécialisation et valorisation économique Environnement durable et changement climatique Identité indianocéanique et la valorisation de ses ressources humaines et naturelles Axe stratégique Politique, diplomatie et développement humain Croissance économique (Croissance régionale bleue et verte, spécialisation et valorisation économique) Environnement insulaire et océanique (Environnement durable et changement climatique) Environnement insulaire et océanique (Environnement durable et changement climatique) Environnement insulaire et océanique commun résilient et durable Projets VEILLE SANITAIRE (santé publique) SMARTFISH (pêche) ISLANDS (Adaptation au changement climatique) BIODIVERSITE (Biodiversité et gestion durable des ressources marines et terrestres) COI-ENERGIES (énergie renouvelable) Services Service de soutien & de développement Service de soutien & de développement Service de soutien & de développement Service de soutien & de développement Service de soutien & de développement FINANCES CONTRATS & MARCHES COMMUNICATION DOCUMENTATION & ARCHIVAGE RESSOURCES HUMAINES 4 / 4

5 ACCORD DE STAGE Type 3 Entre M/Mme/Mlle.. Stagiaire au Domaine d intervention/projet/service de la Commission de l océan Indien, référé ci-dessous comme «Stagiaire» Et La Commission de L océan Indien, représentée par M. Gérard Gouges, Gestionnaire de Ressources Humaines, référé ci-dessous comme l organisation Suite à la requête du stagiaire et à l approbation de l organisation concernant la tenue d un stage à la Commission de l océan Indien, il a été convenu ce qui suit : Le stage sera dans le domaine de et d une durée de s étalant de..à (i) ACCUEIL ET ASPECT TECHNIQUE 1) Le stagiaire est accueilli par : a. Le responsable de l Unité de ressources humaines ou son représentant en ce qui concerne les aspects généraux de l organisation. b. Les responsables du domaine d intervention, service ou projet en ce qui concerne la compréhension technique des attentes et les aspects spécifiques liés au stage. c. Un tuteur, en l occurrence.. qui aura la charge d assurer le suivi et d optimiser les conditions de réalisation du stage. 1 sur 4

6 2) Les termes de référence du stage et le plan de travail préparés par le responsable du domaine d intervention, service ou projet ou son délégué sont présentés au stagiaire et annexés à cet accord. 3) Les outils mis à la disposition du stagiaire sont : a.. b. c.. 4) Le stagiaire doit retourner à la fin du programme à la COI, toute pièce d identité et/ou équipements en sa possession. 5) Le stagiaire prend l engagement de n utiliser en aucun cas les informations recueillies ou obtenues pour en faire l objet de publication ou communication à des tiers sans accord préalable de l organisation, y compris le rapport de stage. Cet engagement vaudra non seulement pour la durée du stage mais également après son expiration. Le stagiaire s engage à ne conserver, emporter ou prendre copie d aucun document ou logiciel, de quelque nature que ce soit, appartenant à l organisation, sauf avec accord de cette dernière. 6) Au terme du stage : a. Le stagiaire est tenu de soumettre un rapport sur l expérience vécue incluant, entre autres accueil, intégration, travail, réussites et difficultés, trois semaines après la fin de son stage. Il est également tenu de soumettre une copie de tous les travaux entrepris pendant le stage. b. Une évaluation du travail du stagiaire est effectuée par le responsable du domaine d intervention, service ou projet concerné ou son délégué et soumis à l unité ressources humaines. c. une attestation comprenant la nature et la durée du stage ainsi que le rendement et la conduite du stagiaire sera établie par l organisation et remise au stagiaire trois semaines au plus tard après la fin du stage. d. Les recommandations, suggestions ou nouvelles idées retenues du stagiaire, s il y en a, seront appliquées par le responsable du domaine d intervention, service ou projet concerné et partagées avec l ensemble du personnel concerné. 2 sur 4

7 (ii) TERMES ET CONDITIONS AGREES 7) Le stage est non rémunéré. 8) Le stagiaire est tenu de respecter et de se soumettre aux lois, règlements, polices, procédures, instructions et directives de la COI. Les règlements internes liés au fonctionnement de l organisation, inscrits dans le statut du personnel, seront appliqués à la stagiaire dans les domaines suivants : Hygiène et Sécurité au travail (article 5.1), durée de travail et jours fériés (article 5.2), tenue vestimentaire et présentation (article 5.5 a & b). Le stagiaire doit s abstenir de toute conduite qui pourrait ternir son image et celle de l organisation, ni s engager dans toute activité incompatible avec les buts et objectifs de la COI. En cas de manquement grave à la discipline, l organisation se réserve le droit de mettre fin unilatéralement au stage. 9) Le stagiaire doit obtenir un visa qui est conforme aux règlements en cours à Maurice. Cette responsabilité, ainsi que les coûts associés, reste à la charge du demandeur. Au cas où la demande de stage est acceptée, la COI remettra une lettre d offre de stage. 10) Les dépenses personnelles du stagiaire (logement, transport, assurance médicale etc ) sont à la charge du stagiaire. A la requête de celui-ci, la COI peut aider le stagiaire à identifier un logement décent mais en aucun cas n en sera responsable. 11) Le stagiaire n est pas un agent officiel de la COI et n a pas droit aux privilèges et immunités accordés au personnel de la COI. 12) Le stagiaire doit respecter les lois et règlements mauriciens et ne doit pas s ingérer dans les affaires internes du pays. 13) Le stagiaire qui souhaite posséder ou conduire un véhicule motorisé à Maurice doit se conformer aux lois en vigueur sur les routes mauriciennes et aux provisions d assurance dans ce secteur. 14) Le stagiaire doit respecter l impartialité et l indépendance requises à la COI. 15) Au cours du stage, le stagiaire pourra bénéficier de congés à la discrétion de l organisation. 3 sur 4

8 16) Le stagiaire s engage à se couvrir, pour la durée du stage, d une assurance individuelle de maladie et d accident valable pour le pays (République de Maurice) et d en fournir les preuves avant le début du stage. 17) La COI n est pas responsable des dépenses éventuelles liées aux accidents ou maladies qui pourraient concerner le stagiaire pendant la durée de son stage. 18) L organisation se réserve le droit d écourter ou de résilier l accord, a tout moment, si elle le juge nécessaire. 19) Le stagiaire répond à toutes les obligations énumérées dans la convention de stage. Fait à Ebène (République de Maurice), en deux exemplaires le LE STAGIAIRE LA COMMISSION DE L OCEAN INDIEN 4 sur 4

9 STAGE A LA COMMISSION DE L OCEAN INDIEN FICHE D APPLICATION Type 3 1. Nom de famille : 2. Prénoms : 3. Nom de jeune fille (si applicable) : 4. Date de naissance : 5. Nationalité actuelle : 6. Nationalité à la naissance : 7. Ville/pays de naissance : 8. Sexe : 9. No de Passeport : (Une copie en attaché) 10. Adresse : 11. Adresse à Maurice : 12. Téléphone (Domicile) : Portable : Date de demande de stage : de à Photo 15. A contacter en cas d urgence - Nom de famille : - Prénoms : - Sexe : - Lien avec l appliquant : - Téléphone : - Adresse : Education (secondaire) Institution Date début Date fin Certificat(s) obtenu(s): 1 / 3

10 17. Diplôme (études supérieures) Institution Date début Date fin Diplôme(s) obtenu(s): 18. Connaissances linguistiques Langue Lu Parlé Écrit Commentaires N.B : Indiquer vos connaissances sur une échelle de 1 à 5 (1 - niveau excellent ; 5 - niveau rudimentaire) 19. Stages précédents (si applicable) Date début Date fin Département Organisation Brève description du stage N.B : A indiquer également votre situation actuelle 20. Références Nom Prénom Position Organisation Coordonnées de contact N.B : La COI se réserve le droit de contacter les personnes de référence. 21. Affiliation à une organisation (si applicable) : Date début Nom Adresse Domaine (Mgt- Recherche-RH etc ) Apport à votre personne 2 / 3

11 22. Autres compétences : Domaine (Ex : connaissances informatiques) Détails 23. Expérience spécifique dans la région (si applicable) Date début Date fin Pays Actions 24. Autres informations pertinentes Items (Ex : publications Détails Je soussigné (e) certifie sur l honneur l authenticité des informations fournies ci-joint. Date : Nom : Signature (stagiaire) : 3 / 3

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD

CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD CONSEIL SCOLAIRE DE DISTRICT CATHOLIQUE CENTRE-SUD DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PROGRAMMES ET SERVICES À L ÉLÈVE Politique : Excursions éducatives (abrogée) PSE.11.0 En vigueur le : 9 septembre 1998

Plus en détail

VADEMECUM D INFORMATION FACULTE DE PHILOSOPHIE, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

VADEMECUM D INFORMATION FACULTE DE PHILOSOPHIE, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES VADEMECUM D INFORMATION FACULTE DE PHILOSOPHIE, LETTRES ET SCIENCES HUMAINES SEJOURS ERASMUS, ERASMUS-BELGICA ET HORS EUROPE ANNEE ACADEMIQUE 2013-2014 DEPART EN 2014-2015 1. Pourquoi des programmes d

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le 23 janvier 2012 ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le ministre de la défense, le ministre de l éducation

Plus en détail

RÉF.: EASO/2016/CA/003

RÉF.: EASO/2016/CA/003 Avis de vacance pour le poste d assistant en ressources humaines (agent contractuel, GF III) au sein du Bureau européen d appui en matière d asile (EASO) RÉF.: EASO/2016/CA/003 Publication Intitulé de

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016

Note à l'attention des candidats CAP PETITE ENFANCE Session 2016 Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016 (Modalité : Épreuves Ponctuelles Terminales) Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ)

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Le 17 mars 2016 AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Chère membre, Votre inscription au Tableau des membres de l OSFQ est obligatoire

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT

DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT Soumettez votre demande, tous les documents requis (voir page suivante) et le paiement complet (par la poste ou en personne) à l adresse suivante : Bureau de la sécurité

Plus en détail

La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française

La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française La protection sociale du salarié envoyé à l étranger par une entreprise française La sécurité sociale française distingue deux statuts, le détachement et l expatriation. Le détaché relève du régime général

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles SESSION 2016 Le titulaire du C.A.P Petite enfance est un professionnel qualifié compétent pour l accueil

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE FORMATION CONTINUE DOSSIER DE CANDIDATURE Master Mention Economie et gestion de la santé Parcours Management Stratégique des Services et Établissements pour Personnes Âgées (M2SEPA)

Plus en détail

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT E.140 COMITÉ CONSULTATIF (08/92) INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE

Plus en détail

Martine BOSC Avocate au Barreau de Grasse

Martine BOSC Avocate au Barreau de Grasse Certificats de spécialisation Droit des Personnes Droit Immobilier Martine BOSC Avocate au Barreau de Grasse Géraldine ASSADOURIAN Avocate au Barreau de Grasse D.E.A de Droit Immobilier assadourian@free.fr

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE

LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE LETTRE DE MISSION PERSONNE PHYSIQUE Le client Nom : Prénom : Adresse : Code postal : Ville : Le conseiller Nom de l'établissement : Nom du conseiller : Prénom du Conseiller : Nom du dirigeant : Prénom

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : TRAVAUX D ENTRETIEN DES TOITURES ET DES DISPOSITIFS ANTI-

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

du 01.10.2008 Version En vigueur au Remplace Décision CF OFAS

du 01.10.2008 Version En vigueur au Remplace Décision CF OFAS Election du Conseil de foundation du 01.10.2008 Version En vigueur au Remplace Décision CF OFAS 30.11.2004 01.01.2005 30.11.2004 16.09.2008 01.10.2008 30.11.2004 16.09.2008, aucune remarque VSM-Election

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016.

CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016. CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016. Date limite de réception des offres : le 4 mars 2016 à 12h00 Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

Désireux d'approfondir la coopération économique entre leurs deux Etats; Article 1

Désireux d'approfondir la coopération économique entre leurs deux Etats; Article 1 Accord relatif à l'encouragement et la protection des investissements entre le Royaume des Pays-Bas et la République du Sénégal Le Gouvernement du Royaume des Pays-Bas et le Gouvernement de la République

Plus en détail

6.02 Etat au 1 er janvier 2010

6.02 Etat au 1 er janvier 2010 6.02 Etat au 1 er janvier 2010 Allocation de maternité Femmes ayant droit à l allocation 1 A droit à cette allocation toute femme dont le statut professionnel, à la naissance de l enfant, correspond à

Plus en détail

REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN

REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN FORMATION MENANT AU DIPLOME D'ETAT D EDUCATEUR SPECIALISE 1 - MODALITES & CONDITIONS D'INSCRIPTION 1-1 LA FORMATION PREPARATOIRE AU DEES N EST OUVERTE QU AUX CANDIDATS

Plus en détail

ROGERS COMMUNICATIONS INC. DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1.

ROGERS COMMUNICATIONS INC. DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 111310 Date : Le 29 septembre 2014 Membre: M e Lina Desbiens X. Plaignante c. ROGERS COMMUNICATIONS INC. Entreprise DÉCISION OBJET PLAINTE en vertu

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 429 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par M. Jacques Brassard Ministre des Transports Éditeur officiel

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente s appliquent, sans restriction ni réserve à l ensemble des ventes conclues par la SARL DOVRE FRANCE auprès d acheteurs professionnels

Plus en détail

M A R C H E D E S E R V I C E S. Création d'une liste de Notaires. Cahier spécial des charges n. Pouvoir adjudicateur : Personne de contact :

M A R C H E D E S E R V I C E S. Création d'une liste de Notaires. Cahier spécial des charges n. Pouvoir adjudicateur : Personne de contact : D.A.U. Département de l'aménagement Urbain RÉGIE FONCIÈRE M A R C H E D E S E R V I C E S Création d'une liste de Notaires Cahier spécial des charges n Pouvoir adjudicateur : Personne de contact : Mode

Plus en détail

DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés.

DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés. DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FEDERALE, VU la Constitution du 1er Septembre 1961; VU le n 67/LF/67 du 12 Juin 1957 portant

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage. Commune de CAGNES-SUR-MER. BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage. Commune de CAGNES-SUR-MER. BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage Commune de CAGNES-SUR-MER BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex Objet de la consultation DECONSTRUCTION et RECONSTRUCTION de la

Plus en détail

Gestionnaire de paie - Comptable assistant

Gestionnaire de paie - Comptable assistant Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Gestionnaire de paie - Comptable assistant - N : 7607 - Mise à jour : 15/06/2016 Gestionnaire de paie - Comptable

Plus en détail

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES)

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) RÈGLEMENT D ADMISSION à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) en formation continue (dont apprentissage) en complément de formation dans le cadre de la validation des

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE SPECIALITE : TECHNICO-COMMERCIAL EN PRODUITS INDUSTRIELS Arrêté d habilitation : 20014020 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION Direction départementale des territoires Service de l'éducation et de la sécurité rtières Bureau de l'éducation rtière Pôle B.E.P.E.C.A.S.E.R. PRÉFET DES YVELINES Avant de renseigner le dossier d inscription,

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL

LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL LES DROITS DES JEUNES : AU TRAVAIL April 2007 LE TRAVAIL À quel âge est-ce que je peux travailler? Si tu as moins de 16 ans, tu as besoin d un Permis de travail pour enfant pour pouvoir travailler. (Ceci

Plus en détail

place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr

place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr place des Droits de l Homme et du Citoyen 91011 Evry Cedex Tél : 01 60 91 63 98 I www.evry.fr ement tionn t de fonc n e m e l g è R Des éta cueil c a d s t n blisseme d Evry e l l i V a ts de l n a f n

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT V.A.E. D.S.B. VISANT LE DIPLÔME D ÉTAT ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ (DEES) Inscriptions ouvertes jusqu au 19 novembre 2009.

ACCOMPAGNEMENT V.A.E. D.S.B. VISANT LE DIPLÔME D ÉTAT ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ (DEES) Inscriptions ouvertes jusqu au 19 novembre 2009. IRTS Aquitaine PÔLE RESSOURCES AQUITAINE Ce.F ITS Fondation John Bost Pierre Bourdieu ETCHARRY Formation Ce.F Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social - Fondation John Bost DOSSIER D INSCRIPTION

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance en partenariat avec BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR «Management des unités commerciales» Préparation au diplôme par correspondance - manager une unité commerciale - gérer a relation avec la clientèle -

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE Direction territoriale SUD-EST ENTREPRISES DE salariés -150 CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

SOCIETE SUISSE DES ENTREPRENEURS Weinbergstrasse 49, case postale 8035 Zurich Téléphone 044-258 81 11, Fax 01-258 83 35

SOCIETE SUISSE DES ENTREPRENEURS Weinbergstrasse 49, case postale 8035 Zurich Téléphone 044-258 81 11, Fax 01-258 83 35 19. 12. 1995 Secteur principal de la construction en Suisse Convention des chefs de chantier du 19 décembre 1995 SBV SSE SSIC S So So Soc SOCIETE SUISSE DES ENTREPRENEURS Weinbergstrasse 49, case postale

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé. Gestion de la production industrielle REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé. Gestion de la production industrielle REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé Gestion de la production industrielle Spécialité : Optimisation des Préparations Industrielles Arrêté d habilitation : 20080263 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Institut National Polytechnique - Service des Marchés Publics 6, allée Emile Monso BP 34038 31029 Toulouse cedex 4 ACHAT D UN APPAREIL DE CHROMATOGRAPHIE

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire Corporate IT Services Department (CIMM) E-mail: j.kaliwata@afdb.org; k.saidi@afdb.org

Plus en détail

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS

Cercles des Régates de Bruxelles Kayak PROJET de STATUTS TITRE I : DENOMINATION SIEGE SOCIAL Art. 1 L association est dénommée : «Cercle des Régates de Bruxelles Kayak», en abrégé : «CRBK» Art. 2 Son siège social est établi à 1070 Bruxelles, rue du Gazouillis

Plus en détail

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité

Convention collective nationale des entreprises d architecture. PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité PRÉVOYANCE CONVENTIONNELLE Maintien de salaire, Maternité - Paternité Notice d'information n 2945 SOMMAIRE Document à signer et à remettre à votre employeur..................................................

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE

CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : CONTRAT ANNUEL D ENTRETIEN ET DE MAINTENANCE

Plus en détail

L habilitation électrique

L habilitation électrique Centre de Gestion du Haut Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 Fax : 03 89 20 36 29 cdg68@calixo.net www.cdg68.fr Circulaire n 36/2012 Cl. C 44 Colmar,

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT SEMESTRIEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour la période close le 30 juin 2015 Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport

Plus en détail

Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville

Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville Évaluation d implantation des services de sage-femme au CSSS Haut-Richelieu-Rouville Rapport final Régis Blais, Ph.D., chercheur principal Université de Montréal Caroline Paquet, SF, (B.Sc.S), M.Sc., co-chercheure

Plus en détail

Les parents et les employeurs doivent

Les parents et les employeurs doivent Guide des lois régissant le travail des enfants au Canada Les parents et les employeurs doivent veiller sur la sécurité des jeunes travailleurs et protéger leur santé sur les lieux de travail. Lorsqu ils

Plus en détail

«Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population»

«Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population» «Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population» Calendrier Appel à projet FDVA Bretagne 2015 Diffusion de l appel à projets

Plus en détail

Les 4 formes de divorce

Les 4 formes de divorce Publié sur Desunion.org (http://www.desunion.org) Accueil > Les 4 formes de divorce Les 4 formes de divorce Soumis par Françoisle dim, 02/06/2013-20:35 Le divorce est, avec le décès de l?un des époux,

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Parties du contrat Objet Droits et obligations du client Droits et obligations du Prestataire Conditions financières Responsabilités Force Majeure Lois et tribunaux compétents

Plus en détail

Master MEEF ESPAGNOL (Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation)

Master MEEF ESPAGNOL (Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation) Master MEEF ESPAGNOL (Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation) Année Universitaire 2016/2017 DOSSIER DE CANDIDATURE 1 ère année de Master (S1 et S2) 2 ème année de Master (S3 et S4)

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA 1 Principes, critères essentiels (en bleu) et critères désirés/recommandés (bleu clair). PRINCIPE 1 : Respect de la législation Critère

Plus en détail

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS?

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS? CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI ENTRÉE EN SERVICE AU 1ER JANVIER 2012 (CNAPS) Prestataires et clients de la sécurité privée TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR

Plus en détail

SECTEUR SPORT EN ENTREPRISE SKI ALPIN. Ce secteur est composé de : voir rubrique [FFS, Clubs, Comités] [Structure]

SECTEUR SPORT EN ENTREPRISE SKI ALPIN. Ce secteur est composé de : voir rubrique [FFS, Clubs, Comités] [Structure] SECTEUR SPORT EN ENTREPRISE SKI ALPIN Ce secteur est composé de : voir rubrique [FFS, Clubs, Comités] [Structure] REGLES DE QUALIFICATION DU SECTEUR SPORT EN ENTREPRISE SKI ALPIN a) Définition de l'association

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES Contexte : La Communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL) porte un réseau de 13 médiathèques, connu sous le nom de réseau PLUME. Ces

Plus en détail

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique

STATUTS. AIDUCE : Association Indépendante Des Utilisateurs de Cigarette Électronique STATUTS Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901, ayant pour dénomination : AIDUCE : Association Indépendante

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

ANNEXE À LA DECISION N 000179/MPT/SG/DPE DU 07 OCT

ANNEXE À LA DECISION N 000179/MPT/SG/DPE DU 07 OCT ANNEXE À LA DECISION N 000179/MPT/SG/DPE DU 07 OCT. 2003 PORTANT DESIGNATION ET ATTRIBUTIONS DU FOURNISSEUR LOCAL PROVISOIRE D ACCES AU SEGMENT SPATIAL CAHIER DES CHARGES Cahier des charges de CAMTEL comme

Plus en détail

CODE DES INVESTISSEMENTS DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE

CODE DES INVESTISSEMENTS DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE CODE DES INVESTISSEMENTS DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE ADOPTE PAR ORDONNANCE N 001/PRG/87 DU 3 JANVIER 1987, MODIFIE PAR LA LOI L/95/029.CTRN DU 30 JUIN 1995 ARTICLE I La présente Ordonnance portant Code

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE (DEF) Règlement de la filière de culture générale et maturité spécialisée La cheffe du Département de l'éducation et de la famille, vu le règlement de la Conférence

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1.

DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 1005592 Date : Le 29 septembre 2014 Membre: M e Diane Poitras X. Plaignante et CELLULAIRE PLUS Entreprise DÉCISION OBJET PLAINTE en vertu de la Loi

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES PETITE ENFANCE

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES PETITE ENFANCE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES STRUCTURES PETITE ENFANCE Approuvé par le Conseil Municipal du 25 juillet 2014 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 4 Chapitre 1 - MODES D ACCUEIL... 4 1.1 L accueil collectif... 4 1.1.1

Plus en détail

ANNEXE 1. Récépissé de déclaration en préfecture. Renvoi du Manuel I Paragraphe 2

ANNEXE 1. Récépissé de déclaration en préfecture. Renvoi du Manuel I Paragraphe 2 ANNEXE 1 Récépissé de déclaration en préfecture Renvoi du Manuel I Paragraphe 2 ANNEXE 2 Statuts de l association Renvoi du Manuel I Paragraphe 2 Renvoi du Manuel II Paragraphe 5.1 STATUTS_12042014.pdf

Plus en détail

A.C.A.C.C.I.A. Présentation du cabinet. Barème général des honoraires

A.C.A.C.C.I.A. Présentation du cabinet. Barème général des honoraires A.C.A.C.C.I.A Présentation du cabinet & Barème général des honoraires Cette présentation est aussi disponible sur le site internet du cabinet http://www.acaccia.fr. Vous y trouverez aussi des plans d accès,

Plus en détail

ETUDES D EDUCATEUR SPECIALISE EN BELGIQUE

ETUDES D EDUCATEUR SPECIALISE EN BELGIQUE ACTUEL NORD-PAS DE CALAIS Centre Régional Information Jeunesse Nord-Pas de Calais 2, rue Nicolas Leblanc - 59000 LILLE Tél. : 03.20.12.87.30 - Fax : 03.20.12.87.31 - www.crij-npdc.asso.fr Information Jeunesse

Plus en détail

L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION

L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION 1 L AUTO-ENTREPRENEUR Par Jean FISCEL, avocat au Barreau de Cherbourg Le 11 mars 2011 INTRODUCTION Le statut de l auto-entrepreneur résulte de la loi de modernisation de l économie n 2008-776 du 4 août

Plus en détail

CMTC CODE : TAG 0721

CMTC CODE : TAG 0721 R é p u b l i q u e Al g é r i e n n e D é m o c r a t i q u e e t P o p u l a i r e Ministère de la Formation et de l enseignement Professionnels Institut National de la Formation المعھد الوطني للتكوين

Plus en détail

Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle. Rentrée 2014-2015

Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle. Rentrée 2014-2015 Dossier de Pré inscription en Seconde Professionnelle Rentrée 2014-2015 L Ecole LA MACHE propose aux jeunes : Une formation professionnelle faisant une large part aux travaux pratiques d atelier s appuyant

Plus en détail

Règlement de participation Challenge Startup Booster

Règlement de participation Challenge Startup Booster Règlement de participation Challenge Startup Booster ARTICLE 1 : Objet du présent règlement PEIPS (Pôle Entrepreneuriat Innovation Paris-Saclay) et l association Start in Saclay (SIS), organisent du 7

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en commerce international de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS

MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS #charentemaritime #activeattractive D partement de la Charente-Maritime PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?

Plus en détail

conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé!

conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé! conciliation JEU-QUESTIONNAIRE Un horaire équilibré, c'est sensé! Idéalement, 1 COMBIEN D HEURES MAXIMUM/SEMAINE un jeune doit-il consacrer à son emploi? 15 heures maximum par semaine. Attention : effectuer

Plus en détail

GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE. Loi N 92/006 du 14 août 1992

GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE. Loi N 92/006 du 14 août 1992 GUIDE POUR LA COMPREHENSION ET L APPLICATION DE LA LEGISLATION SUR LES GROUPE D INITIATIVE COMMUNE Loi N 92/006 du 14 août 1992 Relative aux sociétés coopératives et aux groupes d initiative commune ;

Plus en détail

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art»

Internationaux de Thiais. Concours photo «Street Art» REGLEMENT DU JEU : Article 1 : ORGANISATION Le COMSE Comité d Organisation des Internationaux de Gymnastique Rythmique de Thiais - ci-après «l Organisateur», organise, un Jeu-concours gratuit et sans obligation

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-accidents

Loi fédérale sur l assurance-accidents Loi fédérale sur l assurance-accidents (LAA) (Assurance-accidents et prévention des accidents) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du

Plus en détail

SEANCE DU 28 JUILLET 2010

SEANCE DU 28 JUILLET 2010 ASSEMBLEE DE CORSE DELIBERATION N 10/143 AC DE L ASSEMBLEE DE CORSE DECIDANT DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ACTION SOCIALE DE LA COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE EN FAVEUR DE SES AGENTS SEANCE DU 28 JUILLET

Plus en détail

ARCS HIVER 2015-2016

ARCS HIVER 2015-2016 ARCS HIVER 2015-2016 Dès 3 ans et demi, partez à la découverte de l'un des plus vastes domaines skiables de France, situé à la croisée des massifs du Mont-Blanc, du Beaufortain et de la Vanoise. Le centre

Plus en détail

TABLEAU DES ENTREVUES

TABLEAU DES ENTREVUES TABLEAU DES ENTREVUES Ce tableau regroupe les descriptions de toutes les entrevues réalisées auprès des éducatrices et éducateurs spécialisés. Pour chacun des thèmes, des suggestions de questions en lien

Plus en détail

Extrait n 2 de la publication Le mandat d élu CE

Extrait n 2 de la publication Le mandat d élu CE Extrait n 2 de la publication Le mandat d élu CE Partie 7 - Les réunions du comité d entreprise Chapitre 7.1 L organisation des réunions Réf. Internet QRM.07.1.110 La convocation d un élu à temps partiel

Plus en détail

FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15

FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15 FORFAIT SAISON GRANDVALIRA 2014-15 1. CONDITIONS DES AVANTAGES CONCERNANT LES ACHATS EN LIGNE 2. CONDITIONS DES TARIFS 3. RÈGLEMENT INTERNE 4. POLITIQUE DE COMPENSATION EN CAS DE GROSSESSE, ACCIDENT SUR

Plus en détail

Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement AIDE-MÉMOIRE 1. PHASE DE PLANIFICATION. 1.1 Avant-projet

Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement AIDE-MÉMOIRE 1. PHASE DE PLANIFICATION. 1.1 Avant-projet Concilier ergonomie et design dans un processus d aménagement Ce document se veut un guide, pour les gestionnaires de milieux documentaires responsables d un projet de construction ou d aménagement, permettant

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 31 décembre Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport annuel

Plus en détail

jccayer @cmontmorency.qc.ca

jccayer @cmontmorency.qc.ca PLAN DE COURS Titre du cours : Calcul Différentiel Numéro du cours : 201-NYA-05 Programme : Sciences de la Nature 200.B0 Pondération : 3-2-3 Session : Hiver 2011 Enseignant : Jean-Claude Cayer Département

Plus en détail

Version coordonnée au 19 février 2013

Version coordonnée au 19 février 2013 Lettre circulaire modifiée 09/1 du Commissariat aux Assurances relative au rapport distinct à fournir par le réviseur des entreprises d'assurances directes Version coordonnée au 19 février 2013 Conformément

Plus en détail

Title Sujet: Ordures et Recyclage des Services. Solicitation No. Nº de l invitation M5000-6-0679/A. Solicitation Closes L invitation prend fin

Title Sujet: Ordures et Recyclage des Services. Solicitation No. Nº de l invitation M5000-6-0679/A. Solicitation Closes L invitation prend fin RETURN BIDS TO: RETOURNER LES SOUMISSIONS A : Bid Receiving/Réception des sousmissions (RCMP - F Division Procurement & Contracting Services c/o Commissionaires, F Division 6101 Dewdney Ave Regina, SK

Plus en détail

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014

AVENANT N 27 DU 24 NOVEMBRE 2014 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8535. COOPÉRATIVES D UTILISATION DE MATÉRIEL AGRICOLE (Bretagne et Pays de la Loire)

Plus en détail

F i c h e d e p o s t e

F i c h e d e p o s t e Ministère de la défense F i c h e d e p o s t e Catégorie professionnelle recherchée (1) CONSERVATEUR EN CHEF ou CONSERVATEUR GENERAL DU PATRIMOINE (toutes spécialités) Intitulé du poste (2) Chargé d'une

Plus en détail

Élus locaux STATUT DE L ÉLU. ! Références :

Élus locaux STATUT DE L ÉLU. ! Références : Élus locaux CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Espace Performance 3-35769 SAINT GRÉGOIRE Cedex - www.cdg35.fr - Téléphone 02 99 23 31 00 - Télécopie 02 99 23 38 00 - E-mail : contact@cdg35.fr

Plus en détail