Faits saillants. conventions collectives. des. Mis à jour le 13 décembre 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faits saillants. conventions collectives. des. Mis à jour le 13 décembre 2010"

Transcription

1 Faits saillants des conventions collectives Secteur Secteur Industriel iel Résident Mis à jour le 13 décembre 2010 Secteur Institut io et com nnel mercial 2 Secteu r Génie et voir civil ie Co nv en tio n co lle cti ve ti o n C o n ve n ti ve co ll ec Conve n c o ll e cti o n ti v e Conv e c o l l en t io n c t iv e Cette brochure présente un résumé des conventions collectives C est toutefois le texte déposé au ministre du Travail qui a préséance sur celui-ci.

2

3 Table des matières Secteur résidentiel Section 2 Reconnaissance Section 12 Mouvement de main-d œuvre Section 18 Horaire de travail Section 20 Indemnités et affectations temporaires Section 21 Salaires Section 23 Frais de déplacement et de stationnement Section 24 Congés annuels et jours fériés chômés Section 25 Congés spéciaux Section 26 Avantages sociaux Section 27 Sécurité bien-être et hygiène Section 29 Plan de formation par le perfectionnement et le recyclage afin d améliorer le revenu et l emploi des travailleurs du secteur résidentiel Section 31 Application de la convention Annexe «G-1» Lettre d entente relative au fonds de formation résidentiel comité paritaire Annexe «L» Lettre d entente concernant un processus d élaboration de liste d outils fournis par les salariés pour certains métiers Annexe «M» Lettre d entente concernant des mesures relatives à la main-d œuvre du secteur résidentiel Annexe «S» Principes directeurs visant le respect des règles relatives à la santé et à la sécurité du travail dans le secteur résidentiel Annexe «T» Lettre d entente relative à la caisse de prévoyance collective passif pour heures en réserve Secteur institutionnel et commercial Section XV Mobilité de la main-d œuvre Section XVI Salaires Section XIX Congés annuels obligatoires, jours fériés chômés, congés de maladie et indemnités afférentes Section XX Durée normale du travail, horaire, travail par équipe et période de repos Conventions collectives

4 Table des matières Section XXI Heures supplémentaires Section XXII Primes Section XXIII Frais de déplacement Section XXIV Dispositions diverses Section XXV Sécurité, bien-être et hygiène Section XXVI Congés spéciaux Section XXVII Avantages sociaux Annexe «J-2» Lettre d entente relative au métier de couvreur Annexe «J-5» Lettre d entente relative au métier de poseur de revêtements souples Secteur industriel Section I Définitions Section XV Mobilité de la main-d œuvre Section XVI Salaires Section XIX Congés annuels obligatoires, jours fériés chômés, congés de maladie et indemnités afférentes Section XX Durée normale du travail, horaire, travail par équipe et période de repos Section XXII Primes Section XXIII Frais de déplacement Section XXIV Dispositions diverses Section XXV Sécurité, bien-être et hygiène Section XXVI Congés spéciaux Section XXVII Avantages sociaux Annexe «J-2» Lettre d entente relative au métier de couvreur Annexe «J-5» Lettre d entente relative au métier de poseur de revêtements souples Conventions collectives

5 génie civil et voirie Section IV Métiers, spécialités et occupations Section XVII Salaires Section XIX Indemnités, affectations temporaires, allocations d assiduité Section XX Congés annuels obligatoires, jours fériés chômés, congés de maladie et indemnités Section XXI Heures de travail Section XXIII Primes Section XXIV Frais de déplacement Section XXV Dispositions diverses Section XXVI Sécurité, bien-être et hygiène au travail Section XXVII Congés spéciaux Section XXVIII Avantages sociaux Annexe «E-1» Taux de salaire Lignes de transport, postes d énergie électrique et tours de communication Annexe «E-2» Taux de salaire Lignes de distribution, postes de distribution et caténaires Annexe «E-3» Taux de salaire Réseaux de communication Annexe «E-4» Taux de salaire Lignes et postes d énergie électrique, tours de communication, lignes et postes de distribution et caténaires, réseaux de communication, chantiers isolés, Baie-James et les chantiers au nord du 55 e parallèle (y compris Grande-Baleine) Annexe «Z» Entente convenue à la table particulière du métier de couvreur, laquelle sera annexée à la convention collective du secteur génie civil et voirie Annexe «B» Sous-annexe A Conventions collectives

6 Conventions collectives

7 Résidentiel Section 2 Reconnaissance 2.03 Droit de gérance Ajout Les associations représentatives signataires reconnaissent le droit de l employeur à l exercice de ses fonctions de direction, d administration et de gestion, de façon compatible avec les dispositions de la présente convention collective. cimentier-applicateur, peintre-tireur de joints, opérateur de pompes et compresseurs (pompe à ligne), opérateur de pompes à béton (munies d un mât de distribution), manœuvre, manœuvre spécialisé lorsqu ils exécutent des travaux avec les métiers dont l horaire est de dix (10) heures, monteur-mécanicien (vitrier), poseur de systèmes intérieurs et salarié affecté à la pose de gypse, opérateur d équipement lourd, opérateur de pelles mécaniques et conducteur de camion. Section 12 Mouvement de main-d œuvre Maintien du droit de rappel Ajout Pour le salarié qui agit à titre de formateur (Nouveauté) Droit de rappel Enfants (2) d employeur Ajout À l égard seulement de ses enfants ou de ceux de l un ou l autre de ses administrateurs s il s agit d une per sonne morale ou d une société, un employeur peut embaucher un maximum de deux (2) enfants, malgré la procédure de rappel prévue à l article 12.05, sous réserve des règles relatives au ratio prévues au Règlement sur la formation. Section 18 Horaire de travail Heures normales de travail 1) Construction résidentielle lourde b) Journée normale de travail : Modification Les heures quotidiennes de travail sont de huit (8) heures, du lundi au vendredi, et de dix (10) heures, du lundi au vendredi, pour les métiers et occupations prévus à l article ) d). c) Horaires : Ajout Plage horaire pouvant débuter à 6 h 30 pour la journée normale de 8 ou 10 heures. d) Métiers et occupations dont l horaire normal est de dix (10) heures : Ajout briqueteur-maçon, carreleur, charpentiermenuisier, peintre, poseur de revêtements souples, 2) Construction résidentielle légère c) Horaires : Ajout Plage horaire pouvant débuter à 6 h 30. 3) Reprise de temps Construction résidentielle légère b) Horaires : Ajout Plage horaire pouvant débuter à 6 h 30. Section 20 Indemnités et affectations temporaires Indemnité d intempéries Ajout Indemnité payable également pour la construction résidentielle légère. Section 21 Salaires Augmentation salariale résidentiel lourd 2,2 % 2,25 % 2,3 % Augmentation salariale résidentiel léger 0 % 3 % 3 % N. B. : Veuillez consulter les tables des taux de salaire par métier, spécialité et occupation pour plus de détails. Conventions collectives

8 Résidentiel ) Paiement du salaire Changement de période d apprentissage ou de statut Ajout À défaut de remettre une copie de l avis à son employeur concernant un changement dans sa période d apprentissage, le salarié n a droit à aucun paiement rétroactif sur son salaire pour plus de dix (10) jours. Section 23 Frais de déplacement et de stationnement ) b) Utilisation du véhicule du salarié Modification L indemnité passe de 0,40 $ à 0,44 $ du kilomètre parcouru ) a) et b) Indemnité pour frais de déplacement (construction résidentielle lourde) Modification L indemnité passe de 0,40 $ à 0,44 $ du kilomètre parcouru. L expression «chemin préférable» est remplacée par «chemin le plus usuellement emprunté» Chambre et pension Résidentiel lourd et léger Frais de chambre et pension 95 $/jour 105 $/jour 110 $/jour Statu quo Modification L expression «chemin préférable» est remplacée par «chemin le plus usuellement emprunté». b) Ajout Dans le cas du salarié qui est assigné à des chantiers successifs au cours d un même déplacement, c est-à-dire de la première assignation jusqu au retour au domicile, les frais de transport ci-haut sont payables au salarié pour la distance totale du déplacement. c) Ajout Dans le cas du salarié qui est assigné à des chantiers successifs au cours d un même déplacement, c est-à-dire de la première assignation jusqu au retour au domicile, le temps de transport pour la distance totale du déplacement est payable au salarié en appliquant la formule de calcul prévue à l article Calcul du kilométrage Modification Le logiciel «Streets and Trips» est remplacé par l option «Maps» du site Google. L expression «chemin préférable» est remplacée par «chemin le plus usuellement emprunté» Gîte et couvert Résidentiel lourd et léger Lorsque l employeur fournit le gîte seulement 40 $/jour 44 $/jour 48 $/jour Statu quo Section 24 Congés annuels et jours fériés chômés Jours fériés chômés La Journée nationale des patriotes : 23 mai mai 2012 La Fête nationale : Pour l année 2011, le jour férié chômé sera le 24 juin. Pour l année 2012, le jour chômé sera le 25 juin. La fête du Canada : 1 er juillet juillet 2012 La fête du Travail : 5 septembre septembre Conventions collectives

9 Résidentiel Le jour de l Action de grâces : 11 octobre octobre octobre 2012 Le jour du Souvenir : 12 novembre novembre novembre 2012 Le Vendredi saint : 22 avril avril mars 2013 Le lundi de Pâques : 25 avril avril er avril Congés annuels obligatoires 1) Été : 24 juillet au 6 août juillet au 4 août ) Hiver : 19 décembre 2010 au 1 er janvier décembre 2011 au 7 janvier décembre 2012 au 5 janvier 2013 Section 25 Congés spéciaux Maladie, accident, décès, mariage, naissance Ajout a) Toute absence de plus de cinq (5) jours ouvrables doit être motivée au moyen d un certificat médical, à la demande de l employeur. Modification e) Suppression de «grands-parents». Modification f) Ajout de «grands-parents biologiques». Section 26 Avantages sociaux Régime de retraite 0,10 $ 0,20 $ 0,20 $ + 0,07 $* Régime d assurances 0,05 $ * Cette somme servira à ramener la cotisation patronale versée au régime de retraite pour les apprentis de 3 e, 4 e et 5 e période au même niveau que la cotisation patronale versée pour les compagnons et les titres occupationnels. N. B. : Veuillez consulter les tables d avantages sociaux afin de connaître les modifications apportées aux taux applicables pour les cotisations aux régimes. Section 27 Sécurité bien-être et hygiène Règle générale Ajout Lorsque l employeur adopte un programme de prévention conforme à la loi, il doit en présenter une copie à chaque salarié au moment de l embauche, lui en expliquer le contenu et répondre à ses questions, le cas échéant. Les salariés doivent, de plus, être avisés de chaque modification apportée au programme de prévention. Une copie à jour du programme de prévention doit être disponible en tout temps pour consultation par les salariés, tant sur les chantiers qu à la place d affaires de l employeur. L APCHQ transmet aux associations représentatives une copie à jour de chacun des programmes de prévention de base qu elle met à la disposition des employeurs du secteur résidentiel, pour les métiers représentatifs du secteur. Conventions collectives

10 Résidentiel Le présent paragraphe n empêche pas l employeur qui adopte un programme de prévention conforme à la loi d exiger du salarié une reconnaissance écrite à l effet qu il en a pris connaissance Travail dans des conditions dangereuses Ajout 5) Le salarié affecté à la réparation, au remplacement ou au raccordement d égouts sanitaires existants peut se faire vacciner contre l hépatite A, l hépatite B et le tétanos. L employeur rembourse les frais encourus pour les vaccins, le cas échéant Équipement Résidentiel lourd Indemnité pour équipements de sécurité 0,05 $ Premiers secours et premiers soins Modification Abolition de la liste d objets contenus dans la trousse minimale et remplacée par l obligation d avoir au moins l équipement de premiers soins exigé par la Loi sur la santé et la sécurité du travail (L.R.Q., c. S-2.1) et les règlements adoptés pour son application Comité de prévention du secteur résidentiel Ajout Création d un comité qui se réunira quatre fois par année. Le mandat du Comité est de convenir et de mettre en œuvre, tout en respectant les principes directeurs énoncés à l annexe «S», un plan d action adapté aux réalités de chantier du secteur résidentiel et visant notamment : la prévention des accidents de travail et des maladies professionnelles sur les chantiers ; la mise en place et la prise en charge par les employeurs et par les salariés de mécanismes visant l élimination à la source des dangers pour la santé, la sécurité et l intégrité physique des salariés. Section 29 Plan de formation par le perfectionnement et le recyclage afin d améliorer le revenu et l emploi des travailleurs du secteur résidentiel Liste des cours Ajout Sur demande, chaque association représentative peut obtenir de la Commission la liste nominative des cours suivis par ses membres. De même, l employeur peut obtenir la liste de ses salariés ayant suivi des cours. Les demandes produites en vertu du présent article ne peuvent viser que des salariés ayant œuvré ou œuvrant dans le secteur résidentiel. Section 31 Application de la convention Réclamation Ajout Lors du dépôt d une plainte salariale à la Commission au nom d un salarié qu elle représente, l association représentative, le syndicat ou l union avise l association sectorielle d employeurs. Cette dernière contacte l employeur pour favoriser, le cas échéant, un processus de règlement du dossier ) Comité d interprétation résidentiel : Objet Ajout Les parties signataires conviennent, dans un esprit de collaboration avec la Commission et dans le cadre du paragraphe 1 de l article 4 de la Loi, à favoriser dans l application de la convention collective et l interprétation de la Loi et des règlements, des solutions adaptées au secteur résidentiel. 8 Conventions collectives

11 Résidentiel Annexe «G-1» Lettre d entente relative au fonds de formation résidentiel comité paritaire Modification Poursuite des travaux du comité afin de revoir les objectifs en matière de formation pour rencontrer les nouveaux besoins et les nouvelles réalités de l industrie. De plus, initier les démarches pour obtenir les modifications législatives et réglementaires requises, le cas échéant. Annexe «L» Lettre d entente concernant un processus d élaboration de liste d outils fournis par les salariés pour certains métiers Modification de la lettre d entente. Annexe «M» Lettre d entente concernant des mesures relatives à la main-d œuvre du secteur résidentiel Modification Cette contribution est voulue afin de permettre aux parties patronales et syndicales de mener toute démarche et analyse destinées à favoriser le rapprochement des parties. L élimination à la source des dangers pour la santé, la sécurité et l intégrité physique des salariés doit reposer sur des actions concertées des employeurs et des salariés ; Ces principes devraient guider les orientations de la CSST dans l application de la Loi sur la santé et la sécurité du travail et de ses règlements, notamment en matière d inspection, de manière à rechercher une responsabilisation des employeurs et des salariés. Annexe «T» Lettre d entente relative à la caisse de prévoyance collective passif pour heures en réserve Ajout Il est convenu par les parties, pour la durée de la présente convention, de ne pas ajuster les 750 premières heures en réserve lorsqu il y aura une hausse de 0,05 $ de la cotisation horaire prévue à compter du 29 avril Cette disposition sera possible si le surplus pouvant servir à l amélioration des couvertures, déterminé selon la «Lettre d entente concernant le mécanisme d utilisation des surplus du Régime d assurance de base des salariés de l industrie de la construction du Québec» (annexe «P») établi selon l évaluation actuarielle au 31 décembre 2011, s avère suffisant pour permettre de ne pas ajuster les heures visées. Annexe «S» Principes directeurs visant le respect des règles relatives à la santé et à la sécurité du travail dans le secteur résidentiel Ajout Promotion, auprès des employeurs et des salariés, des principes énoncés ci-dessous visant la santé et la sécurité au travail : Le respect des règles de santé et de sécurité est une responsabilité commune à tous les employeurs et les salariés appelés à œuvrer sur les chantiers de construction ; Conventions collectives

12 Institutionnel et commercial Section XV Mobilité de la main-d œuvre ) et 2) Modification L employeur peut déplacer 3 salariés réguliers sur les 6 premiers embauchés, et 20 % sur l excédent de la main-d œuvre. Section XVI Salaires Augmentation salariale Règle générale 2,2 % 2,25 % 2,3 % N. B. : Veuillez consulter les tables des taux de salaire par métier, spécialité et occupation pour plus de détails. Règle particulière : couvreur Nonobstant la règle générale, augmentation de 0,04 $* l heure au taux de salaire du compagnon. À la suite de la promulgation du Règlement sur la formation professionnelle de la main-d œuvre dans l industrie de la construction, une somme de 0,25 $* l heure sera appliquée au taux de salaire du compagnon. * Ces augmentations serviront à la cotisation salariale pour la retraite. Section XIX Congés annuels obligatoires, jours fériés chômés, congés de maladie et indemnités afférentes Congés annuels obligatoires 1) Été : 24 juillet au 6 août juillet au 4 août ) Hiver : 19 décembre 2010 au 1 er janvier décembre 2011 au 7 janvier décembre 2012 au 5 janvier ) c) Congé facultatif : règle particulière : installateur de systèmes de sécurité Modification Remplacer 25 % par 33 % Jours fériés chômés La Journée nationale des patriotes : 23 mai mai 2012 La Fête nationale : Pour l année 2011, le jour férié chômé sera le 24 juin. Pour l année 2012, le jour chômé sera le 25 juin. La fête du Canada : 1 er juillet juillet 2012 La fête du Travail : 5 septembre septembre 2012 Le jour de l Action de grâces : 11 octobre octobre octobre 2012 Le jour du Souvenir : 12 novembre novembre novembre 2012 Le Vendredi saint : 22 avril avril mars 2013 Le lundi de Pâques : 25 avril avril er avril Conventions collectives

13 Institutionnel et commercial ) a) Règle particulière : installateur de systèmes de sécurité affecté aux travaux d entretien et de réparation Ajout Déplacement possible de 2 congés fériés à la demande de l employeur, soit la fête du Canada et le jour du Souvenir. Section XX Durée normale du travail, horaire, travail par équipe et période de repos Ajout Heures normales de travail (règles particulières) Frigoriste : travaux de service La semaine normale de travail du salarié affecté à des travaux de service est de 45 heures par semaine, avec une limite quotidienne de 9 heures, du lundi au vendredi. Les heures de travail sont réparties comme suit : de 6 h 30 à 16 h ; de 7 h à 16 h 30 ; de 7 h 30 à 17 h ; avec une demi-heure non rémunérée pour le dîner au milieu de la journée de travail ) Manœuvre et manœuvre spécialisé : Modification L horaire quotidien de 42,5 heures est adapté à l horaire des métiers concernés, soit 8,5 heures ou 10,5 heures ) Horaire flexible : travaux de réparation, de rénovation et d entretien d immeubles institutionnels, commerciaux dont la construction est terminée Modification Briqueteur-maçon, carreleur, manœuvre-carreleur, charpentier-menuisier, cimentierapplicateur, électricien, ferblantier, manœuvre, manœuvre spécialisé, monteur-mécanicien (vitrier), plâtrier, plâtrier-tireur de joints, poseurs de revêtements souples et tuyauteur. Pour les métiers ci-dessus mentionnés, l employeur n aura plus à s entendre avec le groupe syndical majoritaire pour appliquer l horaire flexible. Une entente avec les salariés suffira. Ajout Pour le métier de tuyauteur, le groupe syndical majoritaire doit être avisé 2 jours ouvrables avant l application du nouvel horaire, par télécopieur ou par courriel ) Horaire flexible : travaux de construction dans des immeubles institutionnels ou commerciaux Modification Sur un chantier, le nombre de salariés à l emploi de l employeur passe de cinq (5) à huit (8) ) b) Travail d équipe Modification Les conditions d application du travail d équipe sont réduites d une journée, lorsqu un jour férié survient un jour de semaine. Ainsi, les régimes de double ou de triple équipe peuvent être établis sur trois ou quatre jours ouvrables lorsque survient un congé férié chômé durant la semaine ) a) Période de repos Modification Le salarié pourra quitter 15 minutes avant la fin de la journée normale au lieu de 30 minutes ou être rémunéré à un taux majoré de 100 % si elle est travaillée ) Période de repos : règle particulière : mécanicien de chantier Ajout La période de repos suivant la journée normale de travail peut être déplacée à la fin de la journée ou être rémunérée si elle est travaillée ) e) iii. Règles particulières : électricien et ferblantier Abolition de la règle particulière pour l électricien et maintien de la règle particulière pour le ferblantier. Conventions collectives

14 Institutionnel et commercial ) c) Repos journalier : règle particulière : grutier en location de grues Abolition de la règle particulière (voir règle générale). Section XXI Heures supplémentaires Rémunération : règle générale Ajout Les deux premières heures supplémentaires effectuées dans une semaine normale de travail (40 heures, du lundi au vendredi) sont rémunérées à taux et demi, toutes les autres à taux double. Cette disposition s applique uniquement aux journées normales de travail de 8 heures. Cette disposition ne s applique pas dans les situations suivantes : 1. aux règles particulières qui prévoient des conditions plus avantageuses que celles prévues au paragraphe introductif ; 2. au grutier affecté à une grue à tour qui doit, à la demande de son employeur, commencer ou terminer sa journée en dehors de sa journée normale de travail ; 3. au grutier employé par un locateur de grue qui doit, à la demande de son employeur, se rendre au lieu d affaires pour prendre possession de la grue ou la retourner, lorsque cela a pour effet de lui faire commencer ou terminer son travail en dehors de sa journée normale de travail ; 4. au grutier qui effectue des travaux reliés à la coulée de béton ou qui effectue des travaux d urgence ; 5. au salarié rappelé au travail en vertu de l article ; 6. au salarié affecté à un appel de service en vertu de l article Section XXII Primes Prime de qualification environnementale : halocarbures : frigoriste Ajout Prime horaire de 5 % du taux de salaire applicable uniquement au compagnon possédant cette qualification Prime d équipe Prime d équipe 1 $/heure Prime de déplacement de l horaire de travail Prime de déplacement de l horaire de travail 26 sept. 1 er mai 29 avril Règle générale 1 $/heure Calorifugeur 6 % 7 % Mécanicien en protection-incendie Monteurmécanicien (vitrier) 12 % 15 % 3 % 6 % Prime de hauteur Abolition de la prime pour tout salarié, sauf pour le ferblantier (revêtement), le monteur-mécanicien (vitrier) et le peintre Prime pour travaux de soudure Abolition de la prime pour tout salarié. 12 Conventions collectives

15 Institutionnel et commercial Prime spéciale : travaux de jointoyage : peintre-tireur de joints et plâtrier-tireur de joints Abolition de la prime Jointoyage au fibre de verre : ferblantier Abolition de la prime Prime pour travaux de jointoyage au fibre de verre : chaudronnier, tuyauteur et soudeur en tuyauterie Abolition de la prime. Section XXIII Frais de déplacement ) Temps de transport Modification Pour le conducteur du véhicule de l employeur affecté au transport de 5 salariés ou moins, incluant le conducteur, le temps consacré à la conduite du véhicule est considéré comme du temps de travail rémunéré au taux de salaire normal, mais n est pas inclus dans le calcul des heures de travail quotidiennes ou hebdomadaires. Pour le conducteur du véhicule de l employeur affecté au transport de 6 salariés ou plus, incluant le conducteur, le temps consacré à la conduite du véhicule est inclus dans le calcul des heures de travail quotidiennes ou hebdomadaires ) iii. Temps de transport : opérateur de pompes et compresseurs (pompes à ligne) et opérateur de pompes à béton (munies d un mât de distribution) Modification Dorénavant, les avantages sociaux et l indemnité de congé annuel de 13 % s appliquent aux trois premières heures de temps de déplacement Utilisation du véhicule du salarié Utilisation du véhicule du salarié 0,44 $/km Indemnité pour frais de déplacement Frais de déplacement () Règle générale 26 sept. 1 er mai 29 avril Régions de Montréal, Québec, Trois-Rivières et Estrie Plus de 60 km 30,83 $ 31,60 $ 32,39 $ Plus de 90 km à 36,71 $ 37,63 $ 38,57 $ Autres régions Plus de 48 km 17,62 $ 18,06 $ 18,51 $ Plus de 72 km 30,47 $ 31,23 $ 32,01 $ Plus de 88 km à 34,48 $ 35,34 $ 36,22 $ Frais de déplacement () Règles particulières 26 sept. 1 er mai 29 avril Calorifugeur : agglomération montréalaise Plus de 25 km 10,68 $ 10,95 $ 11,22 $ Plus de 48 km 14,69 $ 15,06 $ 15,44 $ Plus de 72 km 26,69 $ 27,36 $ 28,04 $ Plus de 88 km à 32,03 $ 32,83 $ 33,65 $ Charpentier-menuisier : toutes les régions 60 km à 90 km 30,83 $ 31,60 $ 32,39 $ 91 km à moins de 120 km 36,71 $ 37,63 $ 38,57 $ Conventions collectives

16 Institutionnel et commercial Frais de déplacement () Règles particulières 26 sept. 1 er mai 29 avril Chaudronnier, ferrailleur, grutier, mécanicien de chantier, monteur d acier de structure, poseur de pilotis et serrurier de bâtiment : toutes les régions Plus de 48 km 17,62 $ 18,06 $ 18,51 $ Plus de 72 km 30,47 $ 31,23 $ 32,01 $ Plus de 88 km à 34,48 $ 35,34 $ 36,22 $ Mécanicien d ascenseur : Montréal de 20 km 13,23 $ 13,56 $ 13,90 $ Mécanicien d ascenseur : Québec 13,23 $ 13,56 $ 13,90 $ de 15 km Mécanicien d ascenseur : autres régions 21,68 $ 22,22 $ 22,78 $ de 40 km de 55 km de 70 km de 90 km de 105 km à 30,57 $ 31,33 $ 32,11 $ 38,05 $ 39,00 $ 39,98 $ 42,87 $ 43,94 $ 45,04 $ 47,19 $ 48,37 $ 49,58 $ Peintre : Montréal, Québec, Trois-Rivières et Estrie Plus de 60 km 16,02 $ 16,42 $ 16,83 $ Plus de 90 km à 36,71 $ 37,63 $ 38,57 $ Frais de déplacement () Règles particulières Frais de chambre et pension (plus de 120 km) Règle générale 110 $/jour 115 $/jour 120 $/jour Frais de chambre et pension (plus de 120 km) Règles particulières 26 sept. 1 er mai 29 avril Ferrailleur 118 $ 123 $ 128 $ Grutier location 139 $ 144 $ 149 $ de grues (2 sem. ou moins) Grutier poseur de pilotis Monteur d acier de structure Serrurier de bâtiment 26 sept. 1 er mai 29 avril Peintre : autres régions (jusqu au 30 avril 2011) Plus de 60 km 16,02 $ Plus de 72 km 30,47 $ Plus de 88 km à Peintre : autres régions (à compter du 1 er mai 2011) 35,34 $ Plus de 48 km 18,06 $ 18,51 $ Plus de 72 km 31,23 $ 32,01 $ Plus de 88 km à 36,22 $ 37,13 $ 119 $ 124 $ 129 $ 118 $ 123 $ 128 $ 118 $ 123 $ 128 $ 14 Conventions collectives

17 Institutionnel et commercial ) c) xi. Indemnité pour frais de déplacement : mécanicien de chantier Modification Pension de 7 jours à plus de 480 kilomètres. Section XXIV Dispositions diverses ) a) Soudure : règle particulière : chaudronnier Modification des modalités et de l étendue de l indemnisation (jusqu à 400 $) du fonds de qualification de soudage ) g) Soudure : règle particulière : tuyauteur, soudeur en tuyauterie et soudeur pipeline Modification de l étendue de l indemnisation et des modalités : 1. inscription aux examens de soudage sur appareil sous pression classe B ; 2. apprenti tuyauteur pour examen de plomberie ou chauffage réussi ; 3. renouvellement des tuyauteurs détenteurs d une qualification Gaz TAG-1, TAG-2, TAG-3 et TAG-4. L indemnisation pour le temps nécessaire concerne uniquement les salariés à l emploi. Le maximum remboursable pourra être de 500 $ au lieu de 400 $ (sur résolution du sous-comité professionnel) ) Indemnité relative à certains vêtements et équipements de sécurité Augmentation de l indemnité pour équipements de sécurité 26 sept. 1 er mai 29 avril Règle générale 0,05 $ Tuyauteur et soudeur en tuyauterie 0,05 $ 0,10 $ ) Règle particulière : grutier : pelles à câbles et grues mobiles Modification Une grue d une capacité nominale de 200 tonnes ou plus peut être opérée par un compagnon assisté d un autre compagnon si disponible, sinon d un apprenti. Section XXVI Congés spéciaux ) Maladie, accident, décès, mariage, naissance Ajout En cas de décès ( ) 4 jours au maximum, dont 2 jours avec solde dans le cas du salarié ayant 30 jours ouvrables ou plus de service pour le même employeur. Section XXV Sécurité, bien-être et hygiène ) c) Peintre : travaux de peinture Modification Les marques de savon «Nordo» et «Capri 50» sont remplacées par «un nettoyant efficace». Conventions collectives

18 Institutionnel et commercial Section XXVII Avantages sociaux Régime de retraite (cotisation patronale) Règle générale 0,10 $ 0,20 $ 0,20 $ + 0,07 $* Régime d assurances (cotisation patronale) Règle générale 0,05 $ * Cette somme servira à ramener la cotisation patronale versée au régime de retraite pour les apprentis de 3 e, 4 e et 5 e période au même niveau que la cotisation patronale versée pour les compagnons et les titres occupationnels. N. B. : Veuillez consulter les tables d avantages sociaux afin de connaître les modifications apportées aux régimes de retraite et d assurances pour certains métiers et occupations. Ajout À la suite de la promulgation du Règlement sur la formation professionnelle de la main-d œuvre dans l industrie de la construction pour le métier de couvreur, une somme de 0,25 $ l heure sera appliquée au taux de salaire du compagnon. Annexe «J-2» Lettre d entente relative au métier de couvreur Ajout La présente annexe «J-2» remplace l annexe «J-2» de la convention collective Entre autres, les parties ont convenu de ce qui suit en vue d une modification au Règlement sur la formation professionnelle : modifications quant au régime complémentaire d assurances ; compensation financière octroyée pour l augmentation du nombre de périodes d apprentissage qui passera de 1 à 2. Annexe «J-5» Lettre d entente relative au métier de poseur de revêtements souples Modification Entre autres, les parties ont convenu de ce qui suit en vue d une modification au Règlement sur la formation professionnelle : compensation financière du compagnon (en vigueur à la date de signature) octroyée pour l augmentation du nombre de périodes d apprentissage qui passera de 1 à ) Parqueteur-sableur : Abolition de ce paragraphe. 16 Conventions collectives

19 Industriel Section I Définitions ) Industrie lourde : règle particulière : électricien Abolition de ce paragraphe. Section XV Mobilité de la main-d œuvre ) et 2) Modification L employeur peut déplacer 3 salariés réguliers sur les 6 premiers embauchés, et 20 % sur l excédent de la main-d œuvre. Section XVI Salaires Augmentation salariale Règle générale 2,2 % 2,25 % 2,3 % N. B. : Veuillez consulter les tables des taux de salaire par métier, spécialité et occupation pour plus de détails. Règle particulière : couvreur Nonobstant la règle générale, augmentation de 0,04 $* l heure au taux de salaire du compagnon. À la suite de la promulgation du Règlement sur la formation professionnelle de la main-d œuvre dans l industrie de la construction, une somme de 0,25 $* l heure sera appliquée au taux de salaire du compagnon. * Ces augmentations serviront à la cotisation salariale pour la retraite. Section XIX Congés annuels obligatoires, jours fériés chômés, congés de maladie et indemnités afférentes Congés annuels obligatoires 1) Été : 24 juillet au 6 août juillet au 4 août ) Hiver : 19 décembre 2010 au 1 er janvier décembre 2011 au 7 janvier décembre 2012 au 5 janvier ) c) Congé facultatif : règle particulière : installateur de systèmes de sécurité Modification Remplacer 25 % par 33 % Jours fériés chômés La Journée nationale des patriotes : 23 mai mai 2012 La Fête nationale : Pour l année 2011, le jour férié chômé sera le 24 juin. Pour l année 2012, le jour chômé sera le 25 juin. La fête du Canada : 1 er juillet juillet 2012 La fête du Travail : 5 septembre septembre 2012 Le jour de l Action de grâces : 11 octobre octobre octobre 2012 Conventions collectives

20 Industriel Le jour du Souvenir : 12 novembre novembre novembre 2012 Le Vendredi saint : 22 avril avril mars 2013 Le lundi de Pâques : 25 avril avril er avril ) a) Règle particulière : installateur de systèmes de sécurité affecté aux travaux d entretien et de réparation Ajout Déplacement possible de 2 congés fériés à la demande de l employeur, soit la fête du Canada et le jour du Souvenir. Section XX Durée normale du travail, horaire, travail par équipe et période de repos Ajout Heures normales de travail (Règles particulières) Frigoriste : travaux de service : La semaine normale de travail du salarié affecté à des travaux de service est de 45 heures par semaine, avec une limite quotidienne de 9 heures, du lundi au vendredi. Les heures de travail sont réparties comme suit : de 6 h 30 à 16 h ; de 7 h à 16 h 30 ; de 7 h 30 à 17 h ; avec une demi-heure non rémunérée pour le dîner au milieu de la journée de travail ) Manœuvre et manœuvre spécialisé : Modification L horaire quotidien de 42,5 heures est adapté à l horaire des métiers concernés, soit 8,5 heures ou 10,5 heures ) Horaire flexible : travaux de réparation, de rénovation et d entretien d industries manufacturières dont la construction est terminée Modification Abolition dans le titre de l expression «logeant dans un immeuble locatif commercial». Modification Briqueteur-maçon, carreleur, manœuvre-carreleur, charpentier-menuisier, cimentierapplicateur, électricien, ferblantier, manœuvre, manœuvre spécialisé, monteur-mécanicien (vitrier), plâtrier, plâtrier-tireur de joints, poseur de revêtements souples et tuyauteur. Pour les métiers ci-dessus mentionnés, l employeur n aura plus à s entendre avec le groupe syndical majoritaire pour appliquer l horaire flexible. Une entente avec les salariés suffira. Ajout Pour le métier de tuyauteur, le groupe syndical majoritaire doit être avisé 2 jours ouvrables avant l application du nouvel horaire, par télécopieur ou par courriel ) e) Poseur de systèmes intérieurs : horaire flexible : travaux de réparation, de rénovation et d entretien d industries manufacturières dont la construction est terminée Modification Abolition dans le titre de l expression «logeant dans un immeuble locatif commercial» ) Travaux exécutés sur des chantiers isolés et sur le territoire de la Baie-James Modification L expression «projet Baie-James» est remplacée par «territoire de la Baie-James». 18 Conventions collectives

CONVENTIONS COLLECTIVES DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

CONVENTIONS COLLECTIVES DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION Faits saillants CONVENTIONS COLLECTIVES DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION 2013-2017 Ce cahier présente un résumé des conventions collectives en vigueur depuis la signature de celles-ci et de la Loi sur

Plus en détail

Ce cahier présente un résumé des quatre conventions collectives en vigueur depuis le 1 er mai 2004.

Ce cahier présente un résumé des quatre conventions collectives en vigueur depuis le 1 er mai 2004. FAITS SAILLANTS DES CONVENTIONS COLLECTIVES SECTORIELLES DE L'INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION 2004-2007 RÉSIDENTIEL - INDUSTRIEL - INSTITUTIONNEL ET COMMERCIAL - GÉNIE CIVIL ET VOIRIE Ce cahier présente un

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE : RATIFICATION, SIGNATURE, ENTRÉE EN VIGUEUR

CONVENTION COLLECTIVE : RATIFICATION, SIGNATURE, ENTRÉE EN VIGUEUR DU SERVICE DES L ACRGTQ est publié par le Service des communications de l ACRGTQ. Siège social, Québec 435, Grande Allée Est Québec (Québec) G1R 2J5 418 529.2949 1 800 463.4672 418 529.5139 Bureau de Montréal

Plus en détail

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux

Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux Secteur résidentiel Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux À compter du 26 avril 2009 PU 90-40 (0904) SECTEUR résidentiel Taux de salaire en vigueur le 26 avril 2009 Métiers et

Plus en détail

taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux En vigueur à compter du 29 avril 2012

taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux En vigueur à compter du 29 avril 2012 Table des taux de salaire et de cotisation aux avantages sociaux En vigueur à compter du 29 avril 2012 Secteurs Résidentiel Institutionnel et commercial Industriel Génie civil et voirie Table des matières

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION

CONVENTIONS COLLECTIVES DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION Faits saillants CONVENTIONS COLLECTIVES DE L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION 2014-2017 Convention collective 2014 2017 Secteur Institutionnel et commercial Convention collective 2014 2017 Secteur Industriel

Plus en détail

(10) CCQ Contribution de l'employeur au financement de la Commission de la construction du Québec : 0,75 % du salaire brut de l'employé.

(10) CCQ Contribution de l'employeur au financement de la Commission de la construction du Québec : 0,75 % du salaire brut de l'employé. COÛT HORAIRE DE LA MAIN-D ŒUVRE DANS L INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION AU QUÉBEC AU 27 AVRIL 2014 - SECTEUR GÉNIE CIVIL ET VOIRIE - ANNEXE «D-1-A» Travaux exécutés dans les chantiers à baraquement Selon l'annexe

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet)

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet) RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013 (Modifié le 3 juillet) L augmentation de salaire est : À la signature : 2 % (0,63$)

Plus en détail

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS!

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS! Une publication de l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec Enregistrée sous poste-publications n 40065623 VOLUME 45 NUMÉRO SPÉCIAL JANVIER 204 SPÉCIAL PAIE Sommaire Service

Plus en détail

LISTE DE TAUX DE MAIN D'ŒUVRE TRANSPORT

LISTE DE TAUX DE MAIN D'ŒUVRE TRANSPORT double Taux double Taux Aide-monteur de ligne (E-1) 605 56,16 $ 88,89 $ 94,73 $ 32,73 $ 62,71 $ 58,24 $ 95,32 $ 100,31 $ 37,08 $ 65,25 $ Aide-monteur de ligne (E-1) 605 57,62 $ 91,47 $ 97,48 $ 33,86 $

Plus en détail

Virage Web : à compter du 9 septembre prochain, les avis d embauche et de mise à pied en ligne uniquement

Virage Web : à compter du 9 septembre prochain, les avis d embauche et de mise à pied en ligne uniquement Bulletin destiné aux employeurs de l industrie de la construction Juillet août 2013 Vol. 43, n o 4 Envoi poste publication enr. n o 40063591 Virage Web : à compter du 9 septembre prochain, les avis d embauche

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Politique relative aux frais de déplacement et de représentation 2 16

TABLE DES MATIERES. Politique relative aux frais de déplacement et de représentation 2 16 VERSION OFFICIELLE POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Entrée en vigueur le 1 er juillet 2009 Modifiée le 6 décembre 2010 Modifiée le 5 juin 2012 Modifiée le 23 juin 2015 Service

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE

CONVENTION COLLECTIVE CONVENTION COLLECTIVE 2014-2017 INTERVENUE ENTRE L ACQ ET LE CPQMC (INTERNATIONAL), LA CSD CONSTRUCTION, LA CSN - CONSTRUCTION ET LE SQC Secteur INSTITUTIONNEL - COMMERCIAL Table des matières Section I

Plus en détail

SPÉCIAL PAIE Sommaire

SPÉCIAL PAIE Sommaire Une publication de l Association des professionnels de la construction et de l habitation du Québec Enregistrée sous poste-publications n 40065623 VOLUME 46 NUMÉRO SPÉCIAL janvier 205 SPÉCIAL PAIE Sommaire

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE 2013 2017. SECTEUR GÉNIE CIVIL ET VOIRIE (Industrie de la construction, loi R-20)

CONVENTION COLLECTIVE 2013 2017. SECTEUR GÉNIE CIVIL ET VOIRIE (Industrie de la construction, loi R-20) CONVENTION COLLECTIVE 2013 2017 (Industrie de la construction, loi R-20) L ASSOCIATION DES CONSTRUCTEURS DE ROUTES ET GRANDS TRAVAUX DU QUÉBEC (ACRGTQ) ET LE CONSEIL PROVINCIAL DU QUÉBEC DES MÉTIERS DE

Plus en détail

Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Date de délivrance de l agrément (ou date du dernier renouvellement) :

Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Date de délivrance de l agrément (ou date du dernier renouvellement) : Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Entre les parents employeurs : (père) et (mère) (adresse) N PAJEMPLOI : Code NAF : 88.91 A Numéro de téléphone en cas d urgence : - Père

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE 2007-2010

CONVENTION COLLECTIVE 2007-2010 CONVENTION COLLECTIVE 2007-2010 INTERVENUE ENTRE L'ASSOCIATION DES CONSTRUCTEURS DE ROUTES ET GRANDS TRAVAUX DU QUÉBEC ET LE CONSEIL PROVINCIAL DES MÉTIERS DE LA CONSTRUCTION (INTERNATIONAL) ET LA CSD-CONSTRUCTION

Plus en détail

Convention collective 2014 2017 Secteur. Institutionnel et commercial

Convention collective 2014 2017 Secteur. Institutionnel et commercial Convention collective 2014 2017 Secteur Institutionnel et commercial CONVENTION COLLECTIVE 2014 2017 INTERVENUE ENTRE L ACQ ET LE CPQMC (INTERNATIONAL), LA CSD CONSTRUCTION, LA CSN - CONSTRUCTION ET LE

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Convention collective 2 0 1 3 2 0 1 7 Sect eur. Génie civil et voirie

Convention collective 2 0 1 3 2 0 1 7 Sect eur. Génie civil et voirie Convention collective 2 0 1 3 2 0 1 7 Sect eur Génie civil et voirie CONVENTION COLLECTIVE 2013 2017 (INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION, LOI R-20) L ASSOCIATION DES CONSTRUCTEURS DE ROUTES ET GRANDS TRAVAUX

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI DE-02-03-03 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien scolaire - CSQ en résumé... Ce

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE 1 CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE Docteur et Nom de l'assistante Conviennent ce qui suit : Pour ne pas alourdir le texte, la forme féminine est privilégiée. Elle s applique aux deux sexes. I.

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif

Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif ARTICLE 1 - Loi sur les normes du travail À l exception de ce qui suit, la Loi sur les normes du travail s applique. ARTICLE 2 - Politique de

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT ET DE SUBSISTANCE

POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT ET DE SUBSISTANCE POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE LOGEMENT ET DE SUBSISTANCE 1. OBJECTIF Déterminer les modalités de remboursement des frais encourus par le personnel à l emploi de la commission scolaire

Plus en détail

Blainvifie. inspirante POLITIQUE INTERNE DES FRAIS DE REPRÉSENTATION ET AUTRES FRAIS. Mars 2013

Blainvifie. inspirante POLITIQUE INTERNE DES FRAIS DE REPRÉSENTATION ET AUTRES FRAIS. Mars 2013 à I Blainvifie inspirante POLITIQUE INTERNE DES FRAIS DE REPRÉSENTATION ET AUTRES FRAIS Mars 2013 POLITIQUE INTERNE DES FRAIS DE REPRÉSENTATION ET AUTRES FRAIS Sommaire OBJECTIF DE LA POLITIQUE 3 CADRE

Plus en détail

POLITIQUE DE FRAIS DE SÉJOUR ET DE DÉPLACEMENT

POLITIQUE DE FRAIS DE SÉJOUR ET DE DÉPLACEMENT POLITIQUE DE FRAIS DE SÉJOUR ET DE DÉPLACEMENT (RF-P-01) ADOPTION : CC 9402-530 MISE EN VIGUEUR : 1 er juillet 2007 AMENDEMENT : CC 9506-0904 CC 9610-1196 CC 9712-1516 CC 9904-0129 CC 0006-0343 CC 0206-0730

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

Génie civil et voirie

Génie civil et voirie 2010-2013 Secteur Génie civil et voirie 2010-2013 Génie civil et voirie Convention collective Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Québec, 2010 ISBN 978-2-550-60311-5 PU 10-04 (1010) Secteur CONVENTION

Plus en détail

Travailleurs étrangers temporaires

Travailleurs étrangers temporaires Travailleurs étrangers temporaires CONNAISSEZ-VOUS VOS CONDITIONS DE TRAVAIL AU QUÉBEC? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL LES NORMES DU TRAVAIL ndre Mieux les coms'pere ndre te pour mieux n EN COURS D EMPLOI

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009)

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) Copie certifiée conforme du règlement du Régime de retraite des employés de la Société des casinos

Plus en détail

2010-2013 2010-2013. Secteur Résidentiel. Convention collective

2010-2013 2010-2013. Secteur Résidentiel. Convention collective Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Québec, 2010 ISBN 978-2-550-60313-9 PU 10-05 (1010) Secteur Résidentiel 2010-2013 Secteur Résidentiel 2010-2013 Convention collective CONVENTION COLLECTIVE 2010-2013

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

NOTE D INFORMATION Commission de la construction du Québec

NOTE D INFORMATION Commission de la construction du Québec La construction sur la Côte-Nord L ACTIVITÉ CONSTRUCTION SE FAIT DANS LE CADRE DU CHAMP D APPLICATION DE LA LOI R-20 (Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la

Plus en détail

Conceptrice de matériel pédagogique. baccalauréat en design graphique

Conceptrice de matériel pédagogique. baccalauréat en design graphique Auteure : Carolyne Blais Conceptrice de matériel pédagogique baccalauréat en design graphique baccalauréat en enseignement primaire et préscolaire Pour les bâtisseurs de demain! La Commission de la construction

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec

Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec Service des ressources humaines Division des relations de travail Recueil des conditions de travail applicables au personnel politique de la Ville de Québec TABLE DES MATIÈRES ARTICLE 1.00 OBJET DU RECUEIL...

Plus en détail

Entente collective ENTRE LE MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX APPELÉ CI-APRÈS «LE MINISTRE»

Entente collective ENTRE LE MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX APPELÉ CI-APRÈS «LE MINISTRE» Entente collective ENTRE LE MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX APPELÉ CI-APRÈS «LE MINISTRE» ET LA FÉDÉRATION DES FAMILLES D ACCUEIL ET DES RESSOURCES INTERMÉDIAIRES DU QUÉBEC (FFARIQ) APPELÉE

Plus en détail

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ET DU SALAIRE Version de fevrier 2009 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1

Plus en détail

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS Le présent document s adresse particulièrement aux entrepreneurs qui n embauchent pas de salariés ou qui embauchent un salarié occasionnellement,

Plus en détail

Taux horaires de référence

Taux horaires de référence Chapitre 5 Taux horaires de référence Taux horaires de référence Un des éléments les plus difficiles à établir pour un entrepreneur est le taux horaire qu il doit facturer à ses clients. S il est trop

Plus en détail

NOTE : Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte.

NOTE : Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d alléger le texte. Politique n o 1999-FR-01 Politique de remboursement des frais de déplacement et de représentation applicable aux commissaires et au personnel de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier Approuvée par

Plus en détail

J 1 50.25. du 18 mai 2011 (Entrée en vigueur : 1 er août 2011)

J 1 50.25. du 18 mai 2011 (Entrée en vigueur : 1 er août 2011) Arrêté étendant le champ d application des conventions collectives de travail pour les métiers de la métallurgie du bâtiment soit : CCT pour le métier d installateur en chauffage, ventilation et climatisation,

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Le Québec dispose d un ensemble de mesures permettant aux parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles, dont les congés parentaux.

Plus en détail

Guide pour les membres de l Association du personnel de l École Polytechnique

Guide pour les membres de l Association du personnel de l École Polytechnique Guide pour les membres de l Association du personnel de l École Polytechnique LES CONGÉS SOCIAUX ET PERSONNELS Article 23 Avertissement : Le présent document est une vulgarisation de certains droits contenus

Plus en détail

POLITIQUES INTERNES SYNDICAT DE L ENSEIGNEMENT DES BOIS-FRANCS

POLITIQUES INTERNES SYNDICAT DE L ENSEIGNEMENT DES BOIS-FRANCS POLITIQUES INTERNES SYNDICAT DE L ENSEIGNEMENT DES BOIS-FRANCS 1. COTISATIONS 1.1 Taux actuel 1,55 % du salaire annuel (adopté par l assemblée générale le 5 juin 2007) Le SEBF garde 0,975 % et envoie 0,575

Plus en détail

Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013

Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013 La CMMTQ Pour qui, pour quoi RTHQ - Mai 2013 La CMMTQ, pour qui, pour quoi et sa version 2.0 Qu est-ce que la CMMTQ, d où vient elle, quel est son statut et son rôle. La CMMTQ, pour qui, pour quoi et sa

Plus en détail

Règlement sur les conditions de travail du personnel de soutien et professionnel

Règlement sur les conditions de travail du personnel de soutien et professionnel Règlement sur les conditions de travail du personnel de soutien et professionnel Règlement : RINM-005 Adoption par le conseil d administration Date : 2011.09.30 Résolution # INM-11-12-072 Modifié Date

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

LE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Article 7-10.00. Applicable à la personne salariée régulière

LE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Article 7-10.00. Applicable à la personne salariée régulière FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLÈGES LE CONGÉ SANS TRAITEMENT Article 7-10.00 Applicable à la personne salariée régulière

Plus en détail

ACCORD DU 7 AVRIL 2010

ACCORD DU 7 AVRIL 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ENTREPRISES DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE IMMOBILIER ACCORD DU 7 AVRIL 2010 RELATIF AUX DISPOSITIONS

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 575. ATTENDU QUE l avis de motion du présent règlement a été donné à la séance du 21 février 2012;

RÈGLEMENT NUMÉRO 575. ATTENDU QUE l avis de motion du présent règlement a été donné à la séance du 21 février 2012; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-ZOTIQUE RÈGLEMENT REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 569 DÉLÉGUANT À CERTAINS FONCTIONNAIRES DE LA MUNICIPALITÉ DES POUVOIRS RELATIFS AUX DÉPENSES, CONTRATS,

Plus en détail

syndicat Gros-oeuvre quels sont vos droits? Maçonnerie et génie civil

syndicat Gros-oeuvre quels sont vos droits? Maçonnerie et génie civil quels sont vos droits? 2011 Gros-oeuvre Maçonnerie et génie civil syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs 16, rue des Chaudronniers - CP 3287-1211 Genève 3 - www.sit-syndicat.ch -

Plus en détail

POLITIQUE CONCERNANT LES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPAS, D HÉBERGEMENT ET DE REPRÉSENTATION

POLITIQUE CONCERNANT LES FRAIS DE DÉPLACEMENT, DE REPAS, D HÉBERGEMENT ET DE REPRÉSENTATION Code : Ressources financières COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP En vigueur : Le 23 mars 2005 Approbation : Conseil des commissaires CC 2005-05-1114 PRINCIPE D APPUI POLITIQUE CONCERNANT

Plus en détail

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève

R A M B. Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève R A M B Fondation pour la Retraite Anticipée de la Métallurgie du Bâtiment à Genève 2004 1 FONDATION POUR LA RETRAITE ANTICIPEE DE LA METALLURGIE DU BATIMENT (FONDATION RAMB) REGLEMENT En application des

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014

AVENANT N 32 DU 14 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3107 Accords collectifs nationaux BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS AVENANT N 32 DU

Plus en détail

Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général

Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Politique de remboursement des frais de séjour et de déplacement Adopté par le conseil des commissaires le 16 octobre 2012, résolution : C 12 138.

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL À toutes les entreprises du bâtiment et du génie civil du Canton du Jura Aux entreprises de location de services Aux sociétés fiduciaires concernées Aux services cantonaux concernés Porrentruy, le 18 décembre

Plus en détail

MARS 2015. Guide Pratique. Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco.

MARS 2015. Guide Pratique. Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco. MARS 2015 Guide Pratique Des Salariés des Hôtels, Cafés et Restaurants de Monaco. Bienvenue en Principauté. Les conditions d embauche dans les Hôtels, Cafés, Restaurants souffrent d une certaine opacité

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES?

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? En tant qu apprenti je bénéficie des mêmes droits et obligations que les autres salariés de l entreprise? Vrai. Du fait que vous soyez «salarié», vous devez vous

Plus en détail

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines www.cterrier.com 1/8 27/09/2009 GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Conférence régionale des élus de la CHAUDIÈRE-APPALACHES POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE ET POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adopté au conseil d administration du 10 juin 2004 Modifications

Plus en détail

DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART, LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) D'AUTRE PART,

DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART, LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) D'AUTRE PART, DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART, LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) ET D'AUTRE PART, LA CENTRALE DES SYNDICATS DU QUÉBEC (CSQ) POUR LE COMPTE DES SYNDICATS

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

Modifié le 2 mars 2011 Page 2

Modifié le 2 mars 2011 Page 2 Règlement sur le remboursement des dépenses CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Objet Le règlement précise les règles à suivre pour le remboursement des dépenses des personnes participant aux instances,

Plus en détail

Travailleurs de la métallurgie du bâtiment

Travailleurs de la métallurgie du bâtiment Syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs Rue des Chaudronniers 16 - case postale 3287-1211 Genève 3 Tél: 022.818.03.00 Fax: 022.818.03.99 Internet : sit@sit-syndicat.ch www.sit-syndicat.ch

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Le salaire et les indemnités des assistants maternels

Le salaire et les indemnités des assistants maternels Le salaire et les indemnités des assistants maternels Les assistants maternels sont des salariés à part entière, ils perçoivent donc un salaire mensuel et des indemnités dont les modalités de calcul sont

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications

Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications Qualification professionnelle Reconnaissance professionnelle interprovinciale pour les titulaires d un certificat provincial Accord sur le

Plus en détail

NOTE. Taux de remboursement des frais de déplacement et de séjour pour la période du 1 er juillet au 31 décembre 2014

NOTE. Taux de remboursement des frais de déplacement et de séjour pour la période du 1 er juillet au 31 décembre 2014 NOTE Destinataires : Responsables des unités administratives Expéditeur : Date : 26 août 2014 Objet : Patrick Beaudoin, directeur Service des finances Taux de remboursement des frais de déplacement et

Plus en détail

APPRENTIS DU BTP. Ces droits qui vous concernent

APPRENTIS DU BTP. Ces droits qui vous concernent APPRENTIS DU BTP Ces droits qui vous concernent La rémunération Votre rémunération se constitue d un pourcentage du SMIC ou du minimum conventionnel pour les apprentis âgés de plus de 21 ans. Ce pourcentage

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M A, le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre satisfaction! Faut-il un permis municipal? Vérifiez auprès de

Plus en détail

DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) D'AUTRE PART

DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) D'AUTRE PART Sous toutes réserves DISPOSITIONS LIANT D'UNE PART LE COMITÉ PATRONAL DE NÉGOCIATION POUR LES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES (CPNCF) ET D'AUTRE PART LA CENTRALE DES SYNDICATS DU QUÉBEC (CSQ), REPRÉSENTÉE

Plus en détail

Entente de principe entre le gouvernement du Québec et les organisations syndicales membres du Front commun. Décembre 2015

Entente de principe entre le gouvernement du Québec et les organisations syndicales membres du Front commun. Décembre 2015 Entente de principe entre le gouvernement du Québec et les organisations syndicales membres du Front commun Décembre 2015 DURÉE DES CONVENTIONS COLLECTIVES 2 La durée des conventions collectives est de

Plus en détail

2. Location de voiture

2. Location de voiture DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : PERSONNEL Politique : Remboursement des dépenses (PER 2) PER.2.2 En vigueur le : 1 er février 2002 Révisée le : 1 e septembre 2012 REMBOURSEMENT DES DÉPENSES BUT : La

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de l automobile, du

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

ANNEXE I CRITÈRES DE RÉMUNÉRATION ET DE L ACTIONNARIAT POUR LES ADMINISTRATEURS

ANNEXE I CRITÈRES DE RÉMUNÉRATION ET DE L ACTIONNARIAT POUR LES ADMINISTRATEURS 1. INTRODUCTION ET PHILOSOPHIE TELUS Corporation accorde une rémunération supplémentaire aux administrateurs qui ne font pas partie de la direction, sous la forme d honoraires fixes tout compris, en contrepartie

Plus en détail

Entente particulière relative au département des services préhospitaliers d urgence de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal

Entente particulière relative au département des services préhospitaliers d urgence de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal 024 À l intention des médecins omnipraticiens concernés 27 avril 2011 Entente particulière relative au département des services préhospitaliers d urgence de l Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal Nouvelle

Plus en détail

Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges

Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges Les indemnités de la CSST ou de l Employeur Clause 7-14.33 Comparaison des droits d accident du travail vs régime d

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

travailleurs agricoles

travailleurs agricoles LES NORMES DU TRAVAIL AU QUÉBEC ET LES travailleurs agricoles COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL LES NORMES DU TRAVAIL Mieux les comprendre pour mieux s'entendre VOUS ÊTES UN TRAVAILLEUR AGRICOLE? VOUS ENGAGEZ

Plus en détail

RESPONSABILITÉ DGA SG

RESPONSABILITÉ DGA SG RÈGLEMENT DE LÉGATION DE FONCTIONS ET DE POUVOIRS GÉNÉRAL - DROITS, POUVOIRS ET OBLIGATIONS 1. Adoption de toute mesure jugée appropriée pour pallier temporairement toute situation d urgence et rapport

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LA FÉDÉRATION INTERPROFESSIONNELLE DE LA SANTÉ DU QUÉBEC (FIQ) LA FÉDÉRATION AUTONOME DE L'ENSEIGNEMENT (FAE) POUR LES

Plus en détail

CONDITIONS DE TRAVAIL APPLICABLES AU PROFESSIONNEL À STATUT PARTICULIER

CONDITIONS DE TRAVAIL APPLICABLES AU PROFESSIONNEL À STATUT PARTICULIER CONDITIONS DE TRAVAIL APPLICABLES AU PROFESSIONNEL À STATUT PARTICULIER HORAIRE DE TRAVAIL Horaire, clauses 7-1.01 a), 7-1.03 et 7-1.04 La semaine régulière de travail est de 35 heures, réparties normalement

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR

FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR 125 POLITIQUE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR OBJECTIFS Assurer aux membres du personnel et aux commissaires de la Commission scolaire, un remboursement équitable des frais occasionnés lors de certains

Plus en détail

n/réf. ac/db Bévilard, le 16 mai 2012

n/réf. ac/db Bévilard, le 16 mai 2012 COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB) A toutes les entreprises de maçonnerie et de génie civil du Jura bernois aux entreprises de travail temporaire

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

Règlement du travail en équipes et des services de piquet

Règlement du travail en équipes et des services de piquet Règlement du travail en équipes et des services de piquet pour les collaborateurs d Axpo Etat : 1 er janvier 2015 Version 4.0 Table des matières Page 1 Champ d application 1 2 Notions et définitions 1

Plus en détail