Petit Déjeuner des PME et des Start-up

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Petit Déjeuner des PME et des Start-up"

Transcription

1 Advisory Petit Déjeuner des PME et des Start-up Méthodes d'évaluation et facteurs clés influençant la valeur d'une transaction Confidentiel

2 Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate Finance Responsable M&A Suisse romande Téléphone direct:

3 Agenda Page 1 Présentation de nos activités 1 2 Comment valoriser une entreprise? 5 3 Facteurs déterminants la valeur 11

4 Section 1 Présentation de nos activités 1

5 Section 1 Présentation de nos activités PricewaterhouseCoopers N 1 mondial Dans le monde : PricewaterhouseCoopers SA (ci-dessous ) est la première entreprise mondiale dans le domaine du conseil. s'appuie sur le savoir-faire en réseau et l'expérience de plus de collaborateurs dans 158 pays et 776 emplacements. Avec environ 44% de son chiffre d affaires réalisé dans cette région, est essentiellement une entreprise européenne. 28% CA Global USD 31.5bn 47% Audit Juridique et fiscal Conseil économique En Suisse : 2,768 employés (60 nationalités) 15 bureaux 190 associés Moyenne d âge : 33 ans clients (42% cotés à la bourse suisse) PME et clients privés CA 2011/2012 : CHF 742 m 25% 2

6 Section 1 Présentation de nos activités Corporate Finance en Suisse romande Stratégie M&A Conseil acquéreur Conseil vendeur Alliances & joint ventures Stratégie Stratégie d entreprise / portefeuille Stratégie d unité d affaire Stratégie d acquisition Examen des marchés Planification d affaires Stratégie de sortie Cession Évaluation des options Initiative de création de valeur Identification d acquéreur Information memoranda Marketing Négociations Gestion de projet Acquisitions Formulation de critères Identification de cible / partenaires Évaluation Structuration financière et fiscal Négociations Rachats d entreprises publiques Alliances & JVs Structuration financière et fiscal Structuration du capital Valorisation d actifs JV Restructuration de la dette Négociations Documentation Marchés des capitaux Services de valorisation Marché des capitaux IPO Public à privé / défense Placements / levée de fonds Banque / financement de projet MBOs, MBIs et IBOs Services de valorisation Valorisation d entreprise Répartition du prix d achat (PPA) Conseil en structure du capital Valorisation d actifs intangibles Reporting de la valeur 3

7 Section 1 Présentation de nos activités Un réseau global en fusions & acquisitions 1 st en terme de volume d opérations jusqu à EUR 500m en 2011 et 2012 Couverture globale Europe Conseillers mid-market M&A en Suisse (valeur de deal maximum de EUR 500 m) Rang Société Periode : Top 10 Classés par nombre de deals Source: MergerMarket Valeur (EURm) # de deals KPMG UBS Investment Bank Global M&A Credit Suisse 2' BDO LLP Swiss Capital Group Ernst & Young Leonardo & Co Nomura Holdings Inc Amérique du Nord et Centrale Amérique Latine Moyen- Orient, Afrique 1,307 Professionnels M&A 366 Asie Pacifique 4

8 Section 2 Comment valoriser une entreprise? 5

9 Section 2 Comment valoriser une entreprise? Objectifs et procédure d évaluation Détermination de projections financières fiables Choix des méthodes de valorisation Analyse de sensibilité / scénarios possibles Fourchette de valeur Analyse critique de la société / du projet et de son environnement Identification des éléments de valeurs qualitatifs et quantitatifs Analyse de sensibilité (modification d un ou plusieurs paramètres) Scénarios possibles et options stratégiques (probable, pessimiste et optimiste) 6

10 Section 2 Comment valoriser une entreprise? Quelle valeur déterminer? Liquidités Valeur d entreprise Actifs d exploitation Dettes - liquidités = Dettes nettes Capitaux propres Valeur pour les actionnaires La valeur d entreprise représente la valeur pour l intégralité des bailleurs de fonds. La valeur des fonds propres représente la valeur actionnariale, déduction faite des dettes nettes. Les dettes nettes représentent les dettes diminuées des liquidités excédentaires (hors exploitation), correspondant à la dette restante après la liquidation des liquidités qui ne sont pas nécessaires au fonctionnement des opérations de la Société. 7

11 Section 2 Comment valoriser une entreprise? Distinction entre la valeur et le prix La valeur L évaluation de Société est fondée sur la valeur de marché de l entreprise. Celle-ci est définie comme étant le prix auquel on pourrait raisonnablement s attendre à vendre les titres de la Société, dans le cadre d une transaction librement négociée, sans impératifs de délais, à des conditions normales de marché. Le prix Le prix obtenu dans le cadre d une transaction pourrait être inférieur ou supérieur à notre estimation de la valeur, ce prix étant le résultat d un accord entre les parties, déterminées à l achat ou à la vente. Les considérations purement subjectives des parties ne peuvent être intégrées à l évaluation que de manière restreinte, mais entrent en ligne de compte au moment de la négociation du prix. La valeur (résultat d une analyse) le prix (résultat d un processus) Valeur de la Société Calculé sur la base de différentes méthodes d évaluation (capitalisation du bénéfice normalisé, discounted cash flow, multiples de marché, etc.) Réalisation de la valeur sur le marché Prix (effectif) Conjoncture et situation des marchés financiers Rationnel stratégique des parties Approche d évaluation utilisée par les parties Nombre d acquéreurs potentiels intéressés à la transaction Type de négociation (processus exclusif vs. enchères) Présence et importance de synergies Pouvoir de négociation des parties Alternatives à la transaction disponibles ( ) 8

12 Section 2 Comment valoriser une entreprise? Aperçu des méthodes principales Méthodes d évaluation Approche patrimoniale Approche par les flux Approche de marché Valeur substantielle Valeur de liquidation Valeur de rendement Cash-flows actualisés («DCF») Economic Value Added («EVA») Cotation boursière Sociétés cotées comparables Transactions comparables 9

13 Section 2 Comment valoriser une entreprise? Avantages et inconvénients des méthodes d évaluation Principes de base Principaux avantages + Principaux inconvénients - Valeur substantielle Fondée sur la valeur comptable des actifs nets de l entreprise Met en évidence réserves latentes et corrections de valeur (net d impôt) afin d obtenir un aperçu économique des actifs nets Permet de valoriser les sociétés ayant des actifs substantiels, ou holdings Simple et intuitive; ne nécessite pas l élaboration de projections financières Peu axée sur le potentiel futur de la société Peu approprié pour une société avec beaucoup d actifs intangibles Fournit généralement un seuil de valeur Valeur de rendement Normalisation des bénéfices historiques afin d observer un bénéfice économique durable Actualisation de ces bénéfices historiques sur la base d une rente perpétuelle future Méthode axée sur les flux générés par la société Méthode pragmatique en l absence de projections Axée sur la performance historique Projet(s) de développement exclus de l évaluation Estimation très subjective du taux de croissance des bénéfices à l infini Cash flows actualisés (DCF) Estimation des flux de trésoreries futurs de la société ramené à la date d évaluation au taux d escompte Valeur résiduelle calculée pour la période hors projection Axée sur des fondamentaux prévisionnels Impliquant une analyse complète de la société Elimine les distorsions liées aux pratiques comptables Étude de scénarios possible Méthode complexe avec mise en place de projections plausibles et réalisables Repose fortement sur les hypothèses clés (notamment valeur terminale) Sociétés ou transactions comparables Multiples (revenus, EBITDA, EBIT, etc.) basés sur le cours de sociétés cotées en bourse ou sur le prix payé lors d une transaction M&A Facilité d utilisation de la méthode Permet de donner une indication de la valeur de la société sur le marché, incluant des facteurs qui peuvent être externes à l entreprise Disponibilité d un échantillon de sociétés comparables Données de transaction parfois obsolètes 10

14 Section 3 Facteurs déterminants la valeur 11

15 Atténuer Renforcer Section 3 Facteurs déterminants la valeur Facteurs quantitatifs Facteurs principaux de création de valeur + Chiffre d affaires et marge bénéficiaire de la société Croissance du chiffre d affaire / maintien de la marge bénéficiaire Viabilité des profits d exploitation Niveau et récurrence des flux de trésorerie Investissements récents permettant de soutenir la croissance de la société Société rentable avec historique Facteurs limitatifs de la valeur - Variabilité importante du chiffre d affaires et de la marge bénéficiaire Investissements futurs nécessaires (e.g. pour éviter l obsolescence des infrastructures/équipements) Présence d élément non-récurrents/hors-exploitation Flux de trésorerie négatifs ou décroissants Niveau d endettement de la société (efficience de la structure du capital, éléments hors bilan) 12

16 Atténuer Renforcer Section 3 Facteurs déterminants la valeur Facteurs qualitatifs Facteurs principaux de création de valeur + Présence d une équipe de management forte et indépendante des actionnaires dirigeants Actifs intangibles dont la propriété est sans équivoque (patentes, marques, knowhow, technologie) Innovation constante et maitrisée Leader reconnu sur son marché Diversification à l internationale réussie ou envisageable Autonomie vis-à-vis de ses principaux partenaires (clients, fournisseurs) Existence d acquéreurs naturels pour la société Portefeuille de clients diversifié Facteurs limitatifs de la valeur - Dépendance à un homme orchestre Marche des affaires liées à des relations privilégiées Absence d avantages compétitifs distincts Diversification sur d autres activités subventionnées par le métier de base Dépenses de prestiges (comme certains projets de R&D ou marketing) 13

17 Valeur actionnariale Section 3 Facteurs déterminants la valeur Mise en avant du potentiel de la société Opportunités d acquisition Synergies + Actifs nonopérationnels Rétention de la clientèle Pipeline Propriété intellectuelle Capacité d innovation Equipe de management Présence géographique Croissance anticipée Pression sur le prix Détérioration des marges Masse critique Valeur de la société stand-alone Clientèle existante Continuité du mgmt Marque forte Garanties 14

18 Valeur actionnariale Section 3 Facteurs déterminants la valeur Optimisation de la valeur lors d un processus de vente + Négociation professionnelle Mise en avant des synergies potentielles Flexibilité du processus Tension concurrentielle Calendrier strict _ Dépasser les attentes des acquéreurs Perte de concentration sur la gestion au quotidien Manque de confidentialité Mauvaise formulation des termes et conditions Information inappropriée/ incomplète Dissimulation de problèmes Valeur de la société stand-alone 15

19 Section 3 Facteurs déterminants la valeur Ajustements de valeur lors d une transaction Valeur d entreprise Multiples ou DCF Bénéfice d exploitation ajusté Dettes et dettes potentielles Cash et debt free Dettes et dettes potentielles Valeur des fonds propres - Ajustements du fond de roulement Autres ajustements + Niveau cible de FR Mécanisme de clôture Fond de roulement Revue des clauses du contrat Paiement cash 16

20 Section 3 Facteurs déterminants la valeur Merci pour votre attention! 17

PwC Combien vaut mon entreprise?

PwC Combien vaut mon entreprise? Advisory Combien vaut mon entreprise? Confidentiel Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate Finance Responsable M&A secteur industriel pour la Romandie Téléphone direct: +41 58 792 9805 samuel.babey@ch.pwc.com

Plus en détail

La valorisation d'entreprises innovantes. Eric Rattier

La valorisation d'entreprises innovantes. Eric Rattier La valorisation d'entreprises innovantes Eric Rattier Plan de l intervention 1. Introduction 2. Quelles méthodes utiliser pour valoriser une entreprise innovante? 3. Conseils pour utiliser la méthode des

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Transactions Maroc AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Strictement confidentiel Les étapes clefs La préparation, un facteur clef de succès Quelle

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres TABLE DES MATIERES PRÉFACE................................................ 9 INTRODUCTION........................................ 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES............... 15 CHAPITRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise Pour un transfert à sa pleine valeur 1 Énoncé d ouverture La vente d une entreprise est un processus complexe et potentiellement rempli d embuches.

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin Les clés de l évaluation Hervé Bardin Evaluation d entreprise : principes généraux Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Contexte de l évaluation Typologie des méthodes d évaluation

Plus en détail

12 mai 2009. L évaluation financière et la gestion d un portefeuille de Propriété Industrielle

12 mai 2009. L évaluation financière et la gestion d un portefeuille de Propriété Industrielle 12 mai 2009 L évaluation financière et la gestion d un portefeuille de Propriété Industrielle PLAN I. Les actifs immatériels constituant le portefeuille de Propriété Industrielle II. Les opportunités associées

Plus en détail

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015

COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE. CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE CCI de Bordeaux 25 novembre 2015 COMMENT REUSSIR LA CESSION DE SON ENTREPRISE 8 étapes pour aboutir N 1 : Réaliser un bilan retraite et réfléchir au repreneur

Plus en détail

La valeur de l entreprise. Avec nos partenaires

La valeur de l entreprise. Avec nos partenaires La valeur de l entreprise Avec nos partenaires Sommaire Introduction : Une évaluation, pour quoi faire? 1 Les déterminants essentiels de la valeur 2 Approches et méthodes d évaluation 3 Situations particulières

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

«Evaluation de l entreprise»

«Evaluation de l entreprise» «Evaluation de l entreprise» Philippe BRIDOUX GESCO 1 Sommaire I. Introduction : quand valorise-t-on / que valorise-t-on? II. Les composantes de la valeur d une entreprise III. Les différentes méthodes

Plus en détail

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève 14.03.2014 Présentation Sébastien Collado Chef PME & Indépendants Page 1 Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Vous accompagner

Plus en détail

La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse

La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse La Mission d'évaluation : méthodologie et outils d'analyse I- Contexte de l'évaluation et perspectives... 2 1) Contexte de l évaluation... 2 2) Les demandeurs de l'évaluation?... 2 3) Perspectives... 3

Plus en détail

Point de vue de l investisseur

Point de vue de l investisseur Financez votre entreprise avec des fonds propres Point de vue de l investisseur Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 septembre 2010 Corporate Finance Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE

EVALUATION D ENTREPRISE EVALUATION D ENTREPRISE «Combien vaut mon entreprise?» EVALUATION PLAN DU MODULE 1) Objectifs et enjeux de l évaluation Pour le propriétaire Pour le repreneur 2) Évaluation : apports et limites 3) Rappel

Plus en détail

Introduction. Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte. Banque Cantonale de Genève

Introduction. Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte. Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Processus de vente ou d achat : les facteurs critiques à prendre en compte Virginie Fauveau BCGE Corporate finance Introduction 1 Introduction Mise en parallèle des processus

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN

COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN COMMENT OPTIMISER LA VALORISATION DE VOTRE ENTREPRISE? CCI de Lyon 26 Novembre 2015 M. MARION / O. GAUDIN VOS ANIMATEURS : Mickaël MARION Expert-comptable Commissaire aux comptes m.marion@aliantis.net

Plus en détail

Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises. Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004

Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises. Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004 Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004 Table des matières Principes généraux de financement Les

Plus en détail

COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani

COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani COMMENT MAXIMISER LE PRIX DE VENTE DE SA SOCIÉTÉ? Luca Bolzani Aperçu de la société (1/2) 2 Micro-Macinazione Micro-Macinazione est le leader européen de micronisation de principes actifs pharmaceutiques.

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

Les outils de gestion, tableaux de bord, indicateurs et budgets.

Les outils de gestion, tableaux de bord, indicateurs et budgets. Les outils de gestion, tableaux de bord, indicateurs et budgets. Les identifier, les comprendre et les appliquer. Petit déjeuner des PME et des start-up du Service de la promotion économique de Genève

Plus en détail

CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS

CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS CONSEIL ACCOMPAGNEMENT DES TRANSACTIONS VOS ENJEUX Dirigeant ou actionnaire de votre entreprise, fonds d investissement, BDO vous accompagne dans vos projets d investissement ou de désinvestissement et,

Plus en détail

Rôle de l expert-comptable dans une opération de capital investissement

Rôle de l expert-comptable dans une opération de capital investissement Petit déjeuner débat : L expert-comptable : acteur du capital investissement Organisé par : le Conseil Régional de l Ordre des Expert Comptables de Casablanca et des Régions du Centre, Tensift et Sud,

Plus en détail

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 Le Financement des Start-Ups Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 3 Table des matières Les services de PwC Situation des marchés de financement Stratégie de financement 4 Notre organisation

Plus en détail

Petit Déjeuner des Start Up le 24 juin 2005

Petit Déjeuner des Start Up le 24 juin 2005 Petit Déjeuner des Start Up le 24 juin 2005 LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES PAR FONDS PROPRES 1) Quelle caractéristique du financement par fonds propres? 2) Que financer par des fonds propres? 3) Par quels

Plus en détail

Le financement des start-ups

Le financement des start-ups Corporate Finance Le financement des start-ups Comment négocier un contrat avec un investisseur? Petit déjeuner des start-ups Vendredi 27 juin 2003 Boris Meylan, Directeur adjoint Processus de négociation

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

Jeudi 30 juillet 2015

Jeudi 30 juillet 2015 Jeudi 30 juillet 2015 1 Avertissement Le présent document a été établi par le Groupe Vétoquinol dans le seul but de présenter ses résultats semestriels, le 30 juillet 2015. Ce document ne peut être reproduit

Plus en détail

UE 6 Finance d entreprise Le programme

UE 6 Finance d entreprise Le programme UE 6 Finance d entreprise Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. La valeur (15 heures)

Plus en détail

www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises

www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises www.pwcmaroc.com Transactions Maroc Un conseil global en acquisitions et cessions d entreprises PwC Offre de services Transactions Présentation générale Le pôle Transactions de PwC Maroc en collaboration

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION

LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION Marija Vukmanovic, Director, chef de secteur clientèle entreprises Office de Promotion Economique du Canton de Genève Petit-déjeuner

Plus en détail

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement Cellcom en Bourse Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement Membre du syndicat de Placement Evaluateur 06 Janvier 2014 Plan de la présentation I- Présentation de la société

Plus en détail

Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève BCGE

Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève BCGE Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève Petit Déjeuner des PME & des Start-up 25.09.2015 Financement bancaire : les conditions d intervention et les clés d une demande réussie. Sébastien

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux...

Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Cabinet indépendant d Audit, d expertise et de conseil dédié aux... Directions Financières dirigeants d entreprise fonds d investissement Avocats, mandataires & liquidateurs judiciaires Notre mission Répondre

Plus en détail

Préparation à la vente

Préparation à la vente Alain Schockert Administrateur-Délégué 30 mars 2011 - Namur Agenda Quand et pourquoi? A qui? Comment et spécificités de la transaction? Processus type Phase préparatoire Modes de cession Etapes d un processus

Plus en détail

Guide Pratique. Corporate Finance

Guide Pratique. Corporate Finance Guide Pratique Corporate Finance Préface Chers lecteurs, Le terme»corporate Finance«désigne les»transactions d entreprises«. Ceci inclut les fusions & acquisitions (mergers & acquisitions, M & A), c.à.d.

Plus en détail

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13

SOMMAIRE. AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 SOMMAIRE AVANT-PROPOS À LA 2 e ÉDITION 9 INTRODUCTION 11 CHAPITRE 1. LE MARCHÉ DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISES EN FRANCE 13 1. Des milliers d entreprises à transmettre 13 Le marché de la transmission

Plus en détail

Acquisition et transmission d entreprise

Acquisition et transmission d entreprise Petits déjeuners des start-ups Acquisition et transmission d entreprise Facteurs à considérer dans la vente de son entreprise Genève, le 31 janvier 2003 Agenda Les services de PwC Le processus de vente

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

Comment Optimiser la Cession de son Entreprise?

Comment Optimiser la Cession de son Entreprise? Comment Optimiser la Cession de son Entreprise? Raphaël Abou BluFinance Arnold Raicher Optimiser la cession Processus de décision Choix d un intermédiaire Processus de cession professionnel Témoignage

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Petit déjeuner des PME et des start-up Implications fiscales du Nouveau Droit Comptable (NDC)

Petit déjeuner des PME et des start-up Implications fiscales du Nouveau Droit Comptable (NDC) Petit déjeuner des PME et des start-up Implications fiscales du Nouveau Droit Comptable (NDC) Le 30 janvier 2015 Yi-Xin Tseng Corporate Tax Senior Manager Agenda 1. Principe de déterminance 2. Obligation

Plus en détail

La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF

La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF La transmission des petites entreprises : un guide de la CCEF PAR LA COMPAGNIE DES CONSEILS ET EXPERTS FINANCIERS Face au constat que les 20 000 entreprises d une valeur inférieure à 1 M se transmettent

Plus en détail

RAPPORT D'ÉVALUATION E.U.R.L BATI-MAISON. E.U.R.L BATI-MAISON Année 2013 Pose de revêtements de sols ANNÉE 2013

RAPPORT D'ÉVALUATION E.U.R.L BATI-MAISON. E.U.R.L BATI-MAISON Année 2013 Pose de revêtements de sols ANNÉE 2013 RAPPORT D'ÉVALUATION ANNÉE 2013 E.U.R.L BATI-MAISON BLERIOT Louis 56, Boulevard Marcel Paul BP 14658 44100 NANTES Tél : 02 40 78 98 56 Fax : 02 40 78 98 80 E-mail : Cabinet Expert Atlantique 1 rue de l'océan

Plus en détail

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe TRANSMISSION D'ENTREPRISE Remise au sein de la famille Séparation du capital et du management

Plus en détail

LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION

LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION LE RETRAIT DE COTE : UNE OPERATION PERTINENTE DANS UN CONTEXTE DE MARCHE DIFFICILE Si les marchés actions semblent se reprendre en ce début d année 2012, le CAC 40 demeure en baisse de près de 9 % sur

Plus en détail

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année,

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, Saint Quentin en Yvelines, 31 mars 2010 Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009 Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, dont 422 millions d

Plus en détail

Combien vaut mon entreprise

Combien vaut mon entreprise Combien vaut mon entreprise Petit déjeuner des PME et des start-up FER Genève 27 septembre 2013 Un ancrage local Grâce à nos onze sièges en Suisse et à notre siège au Liechtenstein, nous aidons nos clients

Plus en détail

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30 Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse 11h00 à 12h30 Intervenants Robert de VOGÜE ARKEON Finance (P.D.G.) Emmanuel STORIONE - ARKEON Finance Antoine LEGOUX - Expert comptable

Plus en détail

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013

LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 LES FUSIONS-ACQUISITIONS EN ESPAGNE Novembre 2013 16 Avenue Hoche 75008 Paris tel.: +33 1 71 18 18 91 Paseo de la Castellana, 141 -Edif. Cuzco IV - 28046 Madrid tel.: +34 91 113 85 09 Index Marché des

Plus en détail

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018 Zurich, 25 novembre RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE ET OBJECTIFS 208 Un plan stratégique et des objectifs à moyen terme, en particulier une génération de cash-flow libre d'au moins

Plus en détail

Présentation du Plan de Marché Trival. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation

Présentation du Plan de Marché Trival. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation Présentation du Plan de Marché Trival Associés en Finance : Trival et ses utilisations Une base de données financières reposant sur les prévisions menées par notre équipe indépendante d analystes financiers

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Les Petits-déjeuners du Transactions Retail and Consumer : M&A et Financement, deux leviers pour un secteur en mutation

Les Petits-déjeuners du Transactions Retail and Consumer : M&A et Financement, deux leviers pour un secteur en mutation Transactions Les Petits-déjeuners du Transactions Retail and Consumer : M&A et Financement, deux leviers pour un secteur en mutation Confidentiel Introduction Sabine Durand Hayes, Associé Transactions

Plus en détail

DDH Pierre Casanova Chun-Chun Garbit

DDH Pierre Casanova Chun-Chun Garbit Combien vaut mon Entreprise? Pierre Casanova Chun-Chun Garbit Introduction Organisation Une structure créée fin 2004 sur Marseille, après 10 ans d expérience chez General Electric, basée sur un fort réseau

Plus en détail

La planification financière

La planification financière Chapitre 7 La planification financière Introduction Analyser, classer et sélectionner des projets d investissement en s assurant de leur capacité à créer de la valeur pour l entreprise. Planification financière

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

L essentiel de l évaluation

L essentiel de l évaluation Favoriser les transmissions des PME 1 ère journée matin L essentiel de l évaluation Transmission et évaluation d entreprise Contexte Diagnostic Analyse des comptes Analyse stratégique actuelle et future

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE Avril 2013 EVALUATION D ENTREPRISE 1 Introduction en bourse Une introduction en bourse est avant tout une opération financière. Les avantages financiers de

Plus en détail

Financer la transmission de votre entreprise

Financer la transmission de votre entreprise Financer la transmission de votre entreprise Laurent Genest Directeur principal, Transfert d entreprises Banque Nationale Claude Lafond Directeur principal, Investissements Caisse de dépôt et placement

Plus en détail

Cabinet de Conseil Financier

Cabinet de Conseil Financier Cabinet de Conseil Financier Table des Matières Section 1 Section 2 Section 3 A propos de nous A propos de vous A propos de vous & de nous 3 9 13 2 Section 1 A propos de nous A Propos de vous A propos

Plus en détail

Introduction en bourse

Introduction en bourse OPF U.A.D.H Prix d introduction 6,5Dt Prix de la quotité : 13.000Dt (1 action nouvelle + 1 action ancienne) Période de sousription : Du 13 au 20 Mai inclu Capitalisation boursière: 240 MDt Ratios de valorisation:

Plus en détail

En collaboration avec :

En collaboration avec : 2 ème Edition des Journées Comment Entreprendre au Cameroun? Organisée par : & Strategie de financement des PME par le Capital Investissement Aurore Bahounoui Vice president - ECP Bureau de Douala En collaboration

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

Voici les lignes directrices pour chaque type de question ainsi que la pondération approximative pour chaque type :

Voici les lignes directrices pour chaque type de question ainsi que la pondération approximative pour chaque type : Raison d être Plan des examens Finance d entreprise avancée [FN2] 2011-2012 Les examens Finance d entreprise avancée [FN2] ont été élaborés à l aide d un plan d examen. Le plan d examen, que l on nomme

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultat annuel du groupe CREALOGIX: encore une bonne performance pour l ebusiness et une année de consolidation pour l ERP. Pour l exercice 2006/2007, le groupe CREALOGIX affiche

Plus en détail

Chapitre 3 : l évaluation des actions

Chapitre 3 : l évaluation des actions Chapitre 3 : l évaluation des actions 11.10.2013 Plan du cours Modèle d actualisation des dividendes rendement, gain en capital et rentabilité modèle d actualisation des dividendes Application du modèle

Plus en détail

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011 Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international 31 janvier 2011 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à

Plus en détail

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010 REUNION CLIFF / FFCI Rouen 6 mai 2010 Le Groupe BIC Un modèle économique durable bénéficiant de positions fortes dans le monde entier Une politique d utilisation de la trésorerie claire et une rémunération

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse

Swiss Mergers and Acquisitions Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Concentré sur la vente, fusion et acquisition d entreprises commerciales en Suisse Swiss Mergers and Acquisitions Présentation de la société en français 1 Concentré sur la vente, fusion et acquisition

Plus en détail

FINANCE Décisions d investissement en avenir certain

FINANCE Décisions d investissement en avenir certain INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entreprises 2004/2005 C.M. : M. Godlewski FINANCE Décisions d investissement en avenir certain Critères de choix d investissement Le critère de la VAN

Plus en détail

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Communication Marketing Juin 2011 bgl.lu Sommaire BGL BNP Paribas au service des entreprises 5 Un interlocuteur dédié 6 Un interlocuteur

Plus en détail

PwC Corporate Finance. Votre partenaire privilégié pour vos opérations de fusions-acquisitions

PwC Corporate Finance. Votre partenaire privilégié pour vos opérations de fusions-acquisitions PwC Corporate Finance Votre partenaire privilégié pour vos opérations de fusions-acquisitions 2015 Une offre de conseil en matière de fusions-acquisitions complète et à dimension internationale Nos compétences

Plus en détail

IAS 36. Détermination de la juste valeur. William Nahum. Président de l Académie des Sciences et Techniques comptables et Financières.

IAS 36. Détermination de la juste valeur. William Nahum. Président de l Académie des Sciences et Techniques comptables et Financières. William Nahum Président de l Académie des Sciences et Techniques comptables et Financières Présente IAS 36 Détermination de la juste valeur En partenariat avec IAS 36 Comment déterminer la juste valeur

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

Petit déjeuner des PME & Start-up. L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME. Vision sous l angle de la gestion financière

Petit déjeuner des PME & Start-up. L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME. Vision sous l angle de la gestion financière Petit déjeuner des PME & Start-up L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME Vision sous l angle de la gestion financière Lausanne WTC, le 18 novembre 2005 1 Mesure de la rentabilité

Plus en détail

Demandons plus à la chimie

Demandons plus à la chimie Demandons plus à la chimie Réunion avec les investisseurs Luxembourg - 16 janvier 2014 Catherine Jouvet Responsable Relations Actionnaires Un acteur majeur de la chimie mondiale Nos atouts 90% du chiffre

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE ET CAPACITÉ ÉCONOMIQUE D ENDETTEMENT

PLANIFICATION FINANCIÈRE ET CAPACITÉ ÉCONOMIQUE D ENDETTEMENT PLANIFICATION FINANCIÈRE ET CAPACITÉ ÉCONOMIQUE D ENDETTEMENT Commune de Lully Assemblée communale du 2 mai 2012 Bases légales Selon la loi des communes, article 10 et 43 Support et conseil Par la Maison

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 - Le contrôle de gestion : outil de la stratégie...23. Chapitre 2 - Les coûts : divers concepts pour diverses situations...

Sommaire. Chapitre 1 - Le contrôle de gestion : outil de la stratégie...23. Chapitre 2 - Les coûts : divers concepts pour diverses situations... Sommaire Préface... 13 Introduction... 15 Pourquoi une fonction contrôle de gestion?... 15 Comment peut-on définir le contrôle de gestion?...16 Quels sont les grands domaines et activités du contrôle de

Plus en détail

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Objectifs pédagogiques de cette session. Classification des actifs

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Objectifs pédagogiques de cette session. Classification des actifs Cours de gestion financière (M1) Séance (8) du 20 novembre 2015 Valeurs économiques et comptables des actifs et des passifs Plan de la séance du 20 novembre Comptabilité économique et financière Flux d

Plus en détail

Chapitre 6 - Comment analyser des projets d investissement. Plan

Chapitre 6 - Comment analyser des projets d investissement. Plan Chapitre 6 - Comment analyser des projets d investissement Plan Maximisation et création de valeur Le concept de Valeur Actuelle Nette Les différents types d investissements Les critères du choix d investissement

Plus en détail

COUR DES COMPTES SÉCURITÉ SOCIALE

COUR DES COMPTES SÉCURITÉ SOCIALE COUR DES COMPTES LA SÉCURITÉ SOCIALE SEPTEMBRE 2007 137 Chapitre VI L assiette des prélèvements sociaux finançant le régime général 144 COUR DES COMPTES social de l épargne salariale et s est substitué

Plus en détail

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL Union Monétaire Ouest Africaine ----------------------- Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

Plus en détail

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité Chambre de Commerce et d industrie de Lyon Novacité [LE BUSINESS PLAN] Le Centre Européen d'entreprise et d'innovation Novacité (CEEI Novacité) est une structure animée par la Chambre de Commerce et d'industrie

Plus en détail

Créer, Reprendre, Développer, Transmettre

Créer, Reprendre, Développer, Transmettre CLUB TRIGONE 1er Février F 2010 Créer, Reprendre, Développer, Transmettre Comment appréhender l évaluation d une entreprise? 1 Introduction Quelle est la valeur d une bouteille d eau? Cette question, peut-être

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

DCF, EVA, opportunités d investissement : une clarification

DCF, EVA, opportunités d investissement : une clarification DCF, EVA, opportunités d investissement : une clarification F. Meunier 19 janvier 2015 On précise dans cet article les notions de valorisation d une entreprise par la méthode des flux de trésorerie actualisés

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Finance I. Les bases de l analyse financière... 7. Avant-Propos... 3

TABLE DES MATIÈRES. Finance I. Les bases de l analyse financière... 7. Avant-Propos... 3 TABLE DES MATIÈRES Avant-Propos... 3 Finance I. Les bases de l analyse financière... 7 Fiche 1. Introduction à l analyse financière... 9 Fiche 2. Fiche 3. Fiche 4. Fiche 5. Fiche 6. Fiche 7. Fiche 8. Fiche

Plus en détail