Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1"

Transcription

1 Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1

2 Plan de la séance Évaluation des Prévisions des flux monétaires disponibles FCFF et FCFE Autres modèles d évaluation basés sur les flux monétaires disponibles Actifs non opérationnels et valeur de l entreprise FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 2

3 Evaluation des motivations L entreprise ne paye pas de dividende L entreprise paye des dividendes mais les dividendes payés diffèrent significativement de la capacité de l entreprise à payer des dividendes Les FCF sont cohérents avec la profitabilité de l entreprise Un investisseur prenant le contrôle de l entreprise FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 3

4 Evaluation des Flux monétaire disponible revenant à l entreprise (FCFF) flux monétaire disponible à tous les pourvoyeurs de fonds après paiement de toutes les dépenses opérationnelles (incluant les impôts) et les dépenses nécessaires au maintien de la capacité productive de l entreprise (les montants nécessaires à l investissement en capital fixe et en besoin en fonds de roulement). FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 4

5 Evaluation des Flux monétaire disponible revenant aux actionnaires (FCFE) flux monétaire disponible aux actionnaires ordinaires après paiement de toutes les dépenses opérationnelles (incluant les impôts), les dépenses nécessaires au maintien de la capacité productive de l entreprise (les montants nécessaires à l investissement en capital fixe et en besoin en fonds de roulement), et les paiements (et plus les encaissements) aux détenteurs d'obligations. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 5

6 Evaluation des FCF revenant à l entreprise (FCFF) = Flux monétaires disponibles aux Actionnaires ordinaires FCF revenant aux actionnaires (FCFE) = Flux monétaires disponibles aux Actionnaires ordinaires Détenteurs d obligations Actionnaires privilégiés FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise

7 Evaluation des Pertinence des FCF sur les mesures comptables : o flux monétaires des opérations (CFO) flux monétaires disponibles o EBIT et EBITDA sont des mesures avant impôts o résultat net ne tiennent pas compte des dépenses d investissement nettes, variations du besoin en fonds de roulement Cependant, les CFO et le résultat net peuvent être utiles dans le calcul des flux monétaires disponibles () Le permettent d évaluer les fonds propres de l entreprise avec un modèle d actualisation des flux monétaires FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 7

8 Evaluation des Valeur des Fonds Propres FCFE actualisé au taux de rendement exigé sur les fonds propres FCFF actualisé au WACC (CMPC) valeur de la dette FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 8

9 Evaluation des Si la structure de capital de l entreprise est stable, l approche basée sur le FCFE est plus simple. Sinon, l approche basée sur le FCFF serait privilégiée dans deux cas : o une entreprise endettée avec FCFE négatifs o une entreprise endettée avec une structure de capital variable FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 9

10 Evaluation des approche basée sur le FCFF Cette approche nous permet d évaluer la valeur de l entreprise (firm value) : Firm value = t=1 FCFF t 1 + WACC t (4-1) avec WACC : le coût moyen pondéré du capital La valeur des fonds propres (equity value) est la différence entre la valeur de l entreprise et la valeur marchande de sa dette : Equity Value = Firm value - Market value of debt (4-2) FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 10

11 Evaluation des approche basée sur le FCFF WACC = MVD MVD+MVCE r d(1 tax rate)+ MVCE MVD+MVCE r e (4-3) où MVD : valeur de marché de la dette MVCE : valeur de marché des actions ordinaires rd : coût de la dette avant impôt re : coût des fonds propres Tax rate: taux d imposition marginal FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 11

12 Evaluation des approche basée sur le FCFE Equity value = t=1 FCFE t 1 + r t (4-4) avec r : le taux de rendement exigé sur les fonds propres En divisant la valeur des fonds propres par le nombre d actions en circulation, nous obtenons la valeur par action. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 12

13 Evaluation des modèle à une étape avec FCFF (croissance constante) Hypothèse : le taux de croissance des flux monétaires disponibles à l entreprise est constant. FCFF croît au taux g de telle sorte que : FCFF t = FCFF t 1 (1 + g) La valeur de l entreprise sera alors égale à : Firm value = FCFF 1 WACC g = FCFF 0(1 + g) WACC g (4-5) Equity Value = Firm value - Market value of debt FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 13

14 Evaluation des modèle à une étape avec FCFF (croissance constante) Exemple 4.1 FCFF actuel (en mil.) $700 ratio cible dette / capital 0.20 Valeur marchande de la dette (en mil.) $2,200 Shares outstanding (nombre de titres en circulation en mil.) 200 Rendement exigé sur les fonds propres 11.8% Coût de le dette avant impôt 5.7% Taux de croissance de long terme des FCFF 5.0% Taux d imposition 33.33% 1. Quel est le CMPC (WACC) de Cagiati? 2. Quelle est la valeur de ses fonds propres en utilisant l approche des FCFF? 3. Quelle est la valeur par titre en utilisant cette approche des FCFF? FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 14

15 Evaluation des modèle à une étape avec FCFF (croissance constante) Exemple 4.1 : Calcul du coût moyen pondéré du capital MV(Debt) MV(Equity) WACC (1 Tax rate) MV(Equity) MV(Debt) r d r MV(Equity) MV(Debt) WACC = 20% 5.7% % + 80% 11.8% = 10.2% FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 15

16 Evaluation des modèle à une étape avec FCFF (croissance constante) Exemple 4.1 : Évaluation des fonds propres Firm value = FCFF 1 WACC g = FCFF 0(1 + g) WACC g = 700(1 + 5%) 10.2% 5% = = CHF14,134.6 millions Equity value = 14, ,200 = CHF11,934.6 millions V 0 = 11, = CHF59.67 par action FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 16

17 Evaluation des modèle à une étape avec FCFE (croissance constante) Hypothèse : le taux de croissance des flux monétaires disponibles aux actionnaires est constant. FCFE croît au taux g de telle sorte que : FCFE t = FCFE t 1 (1 + g) Equity value = FCFE 1 r g = FCFE 0(1 + g) r g (4.6) Remarque : les taux de croissance g des FCFE et FCFF ne sont pas nécessairement égaux. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 17

18 calcul du FCFF à partir du résultat net FCFF NI NCC Int 1 Tax rate FCInv WCInv (4.7) NI = net income (résultat net) NCC = net noncash charges (charges non décaissables) Int = interest expense (charges d intérêts) FCInv = investment in fixed capital (investissement en capital fixe) (commonly known as capital expenditures / dépenses d investissement) WCInv = investment in working capital (investissement en fonds de roulement) FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 18

19 calcul du FCFF à partir du résultat net Exemple 4.2 : Cane Distribution, Inc. Annexe 1 : États des résultats (en milliers) Years Ending 31 December Earnings before interest, taxes, depreciation, and amortization (EBITDA) $ $ $ Depreciation expense Operating income Interest expense (at 7 percent) Income before taxes Income taxes (at 30 percent) Net income $97.52 $ $ FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 19

20 calcul du FCFF à partir du résultat net Exemple 4.2 : Cane Distribution, Inc. Annexe 4.2. Bilan (en milliers) Years Ending 31 December Cash $ 0.00 $ $ $ Accounts receivable Inventory Current assets Fixed assets Less: Accumulated depreciation Total assets $ $ $ $1, Accounts payable $ 0.00 $ $ $ Current portion of long-term debt Current liabilities Long-term debt Common stock Retained earnings Total liabilities and equity $ $ $ $1,017.45

21 calcul du FCFF à partir du résultat net Exemple 4.2 : Cane Distribution, Inc. Annexe 4.3. Besoin en fonds de roulement (en milliers) Years Ending 31 December Current assets excluding cash Accounts receivable $ 0.00 $ $ $ Inventory Total current assets excluding cash Current liabilities excluding short-term debt Accounts payable Working capital $60.00 $ $ $ Increase in working capital $56.00 $11.60 $12.76 FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 21

22 calcul du FCFF à partir du résultat net Exemple 4.2 : Cane Distribution, Inc. En suivant l équation (4.7), le FCFF est calculé ainsi : Net Income net noncash charges (Depreciation) interest expense (1-Tax rate) Investment in fixed capital Investment in working capital FCFF $97.50 $ $ FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 22

23 calcul du FCFF à partir du CFO Dans le calcul des flux monétaires, nous trouvons trois composantes : 1- flux monétaires provenant des opérations (CFO) 2- flux monétaires provenant des activités de financement 3- flux monétaires provenant des activités d investissement FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 23

24 calcul du FCFF à partir du CFO FCFF CFO Int 1 Tax rate FCInv (4.8) avec : CFO = cash flows from operations Int = interest expense FCInv = investment in fixed capital (commonly known as capital expenditures) FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 24

25 calcul du FCFF à partir du CFO Exemple 4.3 : FCFF à partir du CFO. Annexe 4.5: Years Ending 31 December Cash flow from operations Net income $97.52 $ $ Plus: Depreciation Increase in accounts receivable (100.00) (10.00) (11.00) Increase in inventory (6.00) (6.60) (7.26) Increase in accounts payable Cash flow from operations Cash flow from investing activities Purchases of PP&E 0.00 (50.00) (55.00) Cash flow from financing activities Borrowing (repayment) Total cash flow Beginning cash Ending cash $ $ $ Notes: Cash paid for interest ($15.68) ($17.25) ($18.97) Cash paid for taxes ($41.80) ($45.98) ($50.57) FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 25

26 calcul du FCFF à partir du CFO Exemple 4.3 : FCFF à partir du CFO CFO Interest expense (1-Tax rate) Investment in fixed capital FCFF $97.50 $ $ FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 26

27 Annexe 4.8 : charges non décaissables Exemples de Noncash Item Depreciation Amortization and impairment of intangibles Losses Gains Deferred taxes Adjustment to NI to Arrive at FCFF Added back Added back Added back Subtracted Added back but calls for special attention FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 27

28 FCFE à partir du FCFF FCFE FCFF Int 1 Tax rate Net borrowing (4.9) Annexe 4.10 : Cane Distribution, Inc Years Ending 31 December Free cash flow to the firm Interest paid (1 Tax rate) (10.98) (12.08) (13.28) New debt borrowing Debt repayment (0) (0) (0) Free cash flow to equity FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 28

29 FCFE à partir du NI et CFO FCFE FCFF Int 1 Tax rate Net borrowing (4.9) En utilisant les équations (4.7) et (4.8) qui expriment FCFF à partir du NI et CFO, on peut exprimer FCFE différemment : FCFE from net income (NI) and FCFF: FCFF NI NCC Int 1 Tax rate FCInv WCInv FCFE NI NCC FCInv WCInv Net borrowing FCFE from CFO and FCFF: FCFF CFO Int 1 Tax rate FCInv FCFE CFO FCInv Net borrowing (4.10) (4.11) FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 29

30 FCFE à partir du NI et CFO Annexe 4.11: Financial Statements for Pitts Corporation (in mil, except for per-share data) Statement of Income Year Ended 31 December 2007 Total revenues $3,000 Operating costs and expenses 2,200 EBITDA 800 Depreciation 300 Operating income (EBIT) 500 Interest expense 100 Income before tax 400 Taxes (at 40 percent) 160 Net income 240 Dividends 160 Change in retained earnings 80 Earnings per share (EPS) $0.48 Dividends per share $0.32 FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 30

31 FCFE à partir du NI et CFO Annexe 4.11: Financial Statements for Pitts Corporation (in mil, except for per-share data) Balance Sheet Year Ended 31 December Assets Current assets Cash and equivalents $190 $200 Accounts receivable Inventory Total current assets 1,160 1,240 Gross fixed assets 2,200 2,600 Accumulated depreciation (900) (1,200) Net fixed assets 1,300 1,400 Total assets $2,460 $2,640 Liabilities and shareholders equity Current liabilities Accounts payable $285 $300 Notes payable Accrued taxes and expenses Total current liabilities Long-term debt Common stock Additional paid-in capital Retained earnings Total shareholders equity 970 1,050 Total liabilities and shareholders equity $2,460 $2,640 FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 31

32 FCFE à partir du NI et CFO Annexe 4.11: Financial Statements for Pitts Corporation (in mil, except for per-share data) Statement of Cash Flows Year Ended 31 December 2007 Operating activities Net income $240 Adjustments Depreciation 300 Changes in working capital Accounts receivable (40) Inventories (30) Accounts payable 15 Accrued taxes and expenses 10 Cash provided by operating activities $495 Investing activities Purchases of fixed assets 400 Cash used for investing activities $400 Financing activities Notes payable (50) Long-term financing issuances (25) Common stock dividends 160 Cash used for financing activities $ 85 Cash and equivalents increase (decrease) 10 Cash and equivalents at beginning of year 190 Cash and equivalents at end of year $200 Supplemental cash flow disclosures Interest paid $100 Income taxes paid $160 32

33 Exemple 4.6 : Pitts Corporation 1- FCFF à partir du résultat net (NI) FCFE à partir du NI et CFO FCFF = (1-0.40) = FCFE à partir du FCFF FCFE = (1-0.4) + 75 = FCFE à partir du NI FCFE = = 170 FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 33

34 FCFE à partir du NI et CFO Exemple 4.6: Pitts Corporation (suite) 4- FCFF à partir du CFO FCFF = (1-0.4) 400 = FCFE à partir du CFO FCFE = = 170 FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 34

35 à partir du EBIT et EBITDA On part de l équation (4.7) et substitut NI : NI = (EBIT - Int)(1-Tax rate) = EBIT(1-Tax rate) - Int(1-Tax rate) FCFF = EBIT(1-Tax rate) + NCC - FCInv - WCInv Si on suppose que les NCC = Dépréciation FCFF NI NCC Int 1 Tax rate FCInv WCInv FCFF = EBIT(1-Tax rate) + Dep - FCInv - WCInv (4.12) NI = (EBITDA-Dep-Int)(1-Tax rate)=ebitda(1-tax rate)-dep(1-tax rate) -Int(1-Tax rate) FCFF = EBITDA (1-Tax rate) + Dep(Tax rate) - FCInv - WCInv (4.13) FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 35

36 à partir du EBIT et EBITDA On part de l équation (4.9) : On remplace FCFF par (4-12) ou (4-13). Exemple 4.7 (Pitts Corporation) FCFE FCFF Int 1 Tax rate Net borrowing FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 36

37 leur utilisation FCFF Δ Cash balance Net payments to debtholders Net payments to stockholders, FCFE Δ Cash balance Net payments to stockholders where Net payments to debtholders Int 1 Tax rate Debt repayments Debt issuances where Net payments to stockholders Cash dividends Share repurchases Stock issuances FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 37

38 prévisions des : une période Supposer un taux de croissance constant pour les FCF o voir exemple 4.8 Prévisions des composantes des FCF : EBIT(1-Tax rate), NCC, FCInv, WCInv. o EBIT : prévisions des ventes, marges historiques, conditions économiques actuelles et prévisionnelles o historique des investissements en capital fixe et les besoins en fonds de roulement FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 38

39 prévisions des Modèle de prévision du FCFF qui suppose que les investissements nets en capital fixe (FCInv-Dep) et en besoin de fonds de roulement (WCInv) ont une relation constante avec les ventes. FCFF = EBIT 1 Tax rate FCInv WCInv avec FCInv = WCInv = Capital Expenditures Depreciation Expense Increase in sales Increase in WC Increase in sales FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 39

40 Exemple 4.9 : FCFF et ventes prévisions des Exemple 4.10 : Croissance des ventes et des FCFF Year 1 Year 2 Year 3 Year 4 Year 5 Sales growth 10.00% 10.00% 10.00% 10.00% 10.00% EBIT margin 16.67% 16.00% 15.50% 15.00% 14.50% Tax rate 40.00% 40.00% 40.00% 40.00% 40.00% Incremental FC investment 33.33% 33.33% 33.33% 33.33% 33.33% Incremental WC investment 15.00% 15.00% 15.00% 15.00% 15.00% Prior-year sales $3, Sales forecast $3, $3, $3, $4, $4, EBIT forecast EBIT(1 Tax rate) Incremental FC (100.00) (110.00) (121.00) (133.10) (146.41) Incremental WC (45.00) (49.50) (54.45) (59.90) (65.88) FCFF $ $ $ $ $ FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 40

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Objectifs de la session 1. Montrer comment les informations comptables permettent de déterminer les cash flows 2. Comprendre le concept

Plus en détail

Echelle Logarithmique

Echelle Logarithmique Echelle Arithmétique Échelle qui favorise les variations d amplitude. Ex : un cours qui passe de 100 à 200 puis de 200 à 300, avec l échelle logarithmique les deux écarts de 100 points seront identiques

Plus en détail

Pilotage Financier de de l entreprise

Pilotage Financier de de l entreprise 13-1 4 ième séance GFN GFN 106 106 Pilotage Financier de de l entreprise Analyse et interprétation des états financiers : rentabilité, efficacité Enseignant : Yosra BEJAR Maître de Conférences : TELECOM

Plus en détail

Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Prévisions des flux monétaires disponibles FCFF et FCFE prévisions des FCFF et FCFE

Prévisions des flux monétaires disponibles FCFF et FCFE prévisions des FCFF et FCFE Prévisions des flux monétaires disponibles FCFF et FCFE prévisions des FCFF et FCFE Modèle de prévision du FCFE qui suppose que la firme maintient un ratio d endettement cible (DR) pour financer les investissements

Plus en détail

L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES AGRÉÉS AU LIOBAN COMPTABILITÉ DE GESTION

L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES AGRÉÉS AU LIOBAN COMPTABILITÉ DE GESTION L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES AGRÉÉS AU LIOBAN COMPTABILITÉ DE GESTION JUILLET 215 Questions à choix multiples (37.5%) Examnes Juillet 215 Choisir la bonne réponse 1. Toutes les déclarations suivantes

Plus en détail

ACIIA Questions Examen Final I Mars 2010 Page 1 / 14

ACIIA Questions Examen Final I Mars 2010 Page 1 / 14 Question 1: Economie (38 points) En mars 2001, la Banque Centrale Japonaise (BoJ/Bank of Japan) a mis en oeuvre une politique monétaire de détente quantitative (quantitative monetary easing policy). L

Plus en détail

a) Expliquez la théorie de la parité de pouvoir d achat relative (relative purchasing power

a) Expliquez la théorie de la parité de pouvoir d achat relative (relative purchasing power Question 1: Economie (37 points) Le graphique présenté ci-dessous a été publié au courant de l été 2008 par UBS Wealth Management Research. Le trait le plus volatile montre l évolution du taux de change

Plus en détail

US GAAP. Rt exceptionnel Au US on classe dans ce poste uniquement ce qui est extraordinaire cad non récurrent et pas prévisible (expropriation).

US GAAP. Rt exceptionnel Au US on classe dans ce poste uniquement ce qui est extraordinaire cad non récurrent et pas prévisible (expropriation). US GAAP I - DIVERGENCES NOTABLES Communication du Rt par Action (earning per share) Crédit bail (capital lease) A activer dans les comptes individuels. Rt exceptionnel Au US on classe dans ce poste uniquement

Plus en détail

Exercice 1 du cours Gestion Financière à Court Terme : «Cas Wood SA»

Exercice 1 du cours Gestion Financière à Court Terme : «Cas Wood SA» Exercice 1 du cours Gestion Financière à Court Terme : «Cas Wood SA» Le cas Wood SA aborde la problématique du financement d une entreprise. Différents financements sont envisagés : dette à moyen long

Plus en détail

IFRS Financial Ratios IFRS Indicateurs Financiers. Dictionnaire Anglais / Français. www.cometis-publishing.de

IFRS Financial Ratios IFRS Indicateurs Financiers. Dictionnaire Anglais / Français. www.cometis-publishing.de 100 IFRS Financial Ratios IFRS Indicateurs Financiers Dictionnaire Anglais / Français Author s preface Dear readers, the financial markets have always been influenced by the Anglo-Saxon culture. As a consequence

Plus en détail

31 MAI 2010 MAY 31, 2010

31 MAI 2010 MAY 31, 2010 . ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES. INTERIM FINANCIAL STATEMENTS PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE THREE-MONTH PERIOD ENDED 31 MAI 2010 MAY 31, 2010 ÉTATS FINANCIERS FINANCIAL STATEMENTS Dépenses d exploration

Plus en détail

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Montant des cash-flows dans le cas des entreprises endettées et non endettées

Plan de la séance du 20 novembre. Cours de gestion financière (M1) Montant des cash-flows dans le cas des entreprises endettées et non endettées Cours de gestion financière (M1) Séance (8) du 20 novembre 2015 Avantage fiscal de l endettement Plan de la séance du 20 novembre Avantage fiscal de l endettement entreprises non endettées Déductibilité

Plus en détail

Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises

Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises Objectifs de la session 1. Introduire le «dividend discount model» (DDM) 2. Comprendre les sources de croissance du dividende 3. Analyser

Plus en détail

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1997 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES MORTGAGES REAL

Plus en détail

1998 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1998 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1998 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS

Plus en détail

1999 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1999 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1999 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS S FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES

Plus en détail

In January 2012, the Indian authorities have decided to start exclusive negotiations with Dassault Aviation for the supply of 126 Rafale.

In January 2012, the Indian authorities have decided to start exclusive negotiations with Dassault Aviation for the supply of 126 Rafale. 2012 annual results 14 March 2013 2012 highlights Rafale selection by India In January 2012, the Indian authorities have decided to start exclusive negotiations with Dassault Aviation for the supply of

Plus en détail

2000 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

2000 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 2 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS S FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES

Plus en détail

PERLITE CANADA INC. ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES / INTERIM FINANCIAL STATEMENTS AUX 30 AVRIL 2015 ET 2014 / AS AT APRIL 30, 2015 AND 2014

PERLITE CANADA INC. ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES / INTERIM FINANCIAL STATEMENTS AUX 30 AVRIL 2015 ET 2014 / AS AT APRIL 30, 2015 AND 2014 1 ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES / INTERIM FINANCIAL STATEMENTS AUX 30 AVRIL ET / AS AT APRIL 30, AND Table des matières Summary États intermédiaires du résultat global 2 Interim statements of comprehensive

Plus en détail

(10 points) ACIIA Questions Examen Final I Mars 2006 page 1 / 11

(10 points) ACIIA Questions Examen Final I Mars 2006 page 1 / 11 Question 1: Economie (40 points) a) Depuis ces dernières années, la Chine connaît de très forts taux de croissance de son produit intérieur brut (GDP) et de ses exportations. Dans le même temps, la Chine

Plus en détail

A votre avis, les propositions suivantes sont-elles vraies (V) ou fausses (F)?

A votre avis, les propositions suivantes sont-elles vraies (V) ou fausses (F)? Etude de cas 1 : introduction et généralités A votre avis, les propositions suivantes sont-elles vraies (V) ou fausses (F)? 1 Un Plan Comptable Général existe aux USA. 2 Il y a une loi sur la comptabilité

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres TABLE DES MATIERES PRÉFACE................................................ 9 INTRODUCTION........................................ 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES............... 15 CHAPITRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

COMMENT S IMPLANTER EN CHINE? CONTRAINTES ET FACTEURS CLÉS D UNE IMPLANTATION RÉUSSIE 21 OCTOBRE 2015. IDREC, DIRECCTE, CCI International Auvergne

COMMENT S IMPLANTER EN CHINE? CONTRAINTES ET FACTEURS CLÉS D UNE IMPLANTATION RÉUSSIE 21 OCTOBRE 2015. IDREC, DIRECCTE, CCI International Auvergne COMMENT S IMPLANTER EN CHINE? CONTRAINTES ET FACTEURS CLÉS D UNE IMPLANTATION RÉUSSIE 21 OCTOBRE 2015 IDREC, DIRECCTE, CCI International Auvergne SOMMAIRE 1. APERÇU DES IMPLANTATIONS FRANÇAISES EN CHINE

Plus en détail

LES MINES D OR VISIBLE INC ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 OCTOBRE 2009 (non vérifié)

LES MINES D OR VISIBLE INC ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 OCTOBRE 2009 (non vérifié) ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 OCTOBRE 2009 INTERIM FINANCIAL STATEMENTS THREE MONTH PERIOD ENDED OCTOBER 31, 2009 ÉTATS FINANCIERS FINANCIAL STATEMENTS Bilans

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 30 septembre 2008 Groupe CREALOGIX: e-business toujours réjouissant, difficultés maîtrisées dans les activités ERP, confiance dans le nouvel exercice Au cours de l exercice

Plus en détail

40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT

40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT 40 LEA C1 - ANALYSE D EXPLOITATION (JANVIER 2005) cours de MRS FENNELLY ET DIOT FIRST PART Answer question 1 or question 2. Question 1 Simon Dillon commenced in business on 1 January 2004. He invested

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER TRIMESTRE FIRST QUARTER REPORT

RAPPORT DU PREMIER TRIMESTRE FIRST QUARTER REPORT RAPPORT DU PREMIER TRIMESTRE FIRST QUARTER REPORT 1 DÉTAILS DE LA SOCIÉTÉ ISSUER DETAILS NOM DE LA SOCIÉTÉ NAME OF ISSUER Mines Abcourt inc. Abcourt Mines Inc. 1 ER TRIMESTRE TERMINÉ 1 ST QUARTER ENDED

Plus en détail

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé Communiqué de presse Paris, 26 mars 2009 Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé - En 2008, le résultat net d exploitation de LeasePlan Corporation s élève à 208 millions

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE POUR LA PÉRIODE DE SIX MOIS TERMINÉE LE 30 JUIN 2005 INTERIM REPORT FOR THE SIX MONTH PERIOD ENDED JUNE 30, 2005

RAPPORT INTERMÉDIAIRE POUR LA PÉRIODE DE SIX MOIS TERMINÉE LE 30 JUIN 2005 INTERIM REPORT FOR THE SIX MONTH PERIOD ENDED JUNE 30, 2005 RAPPORT INTERMÉDIAIRE POUR LA PÉRIODE DE SIX MOIS TERMINÉE LE 30 JUIN 2005 INTERIM REPORT FOR THE SIX MONTH PERIOD ENDED JUNE 30, 2005 RENSEIGNEMENTS CORPORATIFS - CORPORATE INFORMATION Siège social :

Plus en détail

Version Etudiant. Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/7/2014 11:13 PM 1

Version Etudiant. Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/7/2014 11:13 PM 1 Les fondements de finance Chapitre 1. Analyse financière Version Etudiant Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/7/2014 11:13 PM 1 Plan Préambule Le diagnostic financier : une approche L analyse à partir du

Plus en détail

Présentation des comptes au format XBRL :

Présentation des comptes au format XBRL : Présentation des comptes au format XBRL : Partage d information & Proof of Concept Réunion d échange du 04/03/2015 I Constats sur les sources des données Difficultés pour la récupération des données financières

Plus en détail

Golden Share Mining Corporation (A Mining Exploration Company)

Golden Share Mining Corporation (A Mining Exploration Company) Golden Share Mining Corporation (A Mining Exploration Company) Interim Financial Statements for the three-month and six-month periods ended June 30, 2010 and 2009 Financial Statements Balance Sheets 2

Plus en détail

Becca Distribution Inc

Becca Distribution Inc Becca Distribution Inc 12-31-2004-12-31-2005 Becca Distribution Inc - Becca_2005.opt Page 1 Mesures clés du rendement de l'entreprise Seuil de rentabilité Valeur cible - Solvable Profitability % Profitability

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

29 avril 2015. Var. en glissement annuel (hors nouveaux pays) Cnova (en M )

29 avril 2015. Var. en glissement annuel (hors nouveaux pays) Cnova (en M ) Fortes progressions du chiffre d affaires net : +17,8 % et du volume d affaires (GMV) : +28,2 % au T1 2015 ; Amélioration du taux de marge brute : +18 pts de base en France et au Brésil, stable y compris

Plus en détail

Chapitre 1 : Les états financiers en tant qu instrument de communication entre l entreprise et son environnement ELEMENTS DE COURS :

Chapitre 1 : Les états financiers en tant qu instrument de communication entre l entreprise et son environnement ELEMENTS DE COURS : Formation au certificat international d analyste financier CIIA ELEMENTS DE COURS : «COMPTABILITE FINANCIERE ET ANALYSE DES ETATS FINANCIERS» Chapitre 1 : Les états financiers en tant qu instrument de

Plus en détail

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL Union Monétaire Ouest Africaine ----------------------- Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

Plus en détail

Charges directes sur vides inclues Charges directes sur vides exclues

Charges directes sur vides inclues Charges directes sur vides exclues Rapport de gestion EPRA Best Practices L European Public Real Estate Association («EPRA») publie des recommandations en termes de définition des principaux indicateurs de performance applicables aux sociétés

Plus en détail

Analyse des états financiers de

Analyse des états financiers de Analyse des états financiers de Comptabilité de gestion MBA 8514 Présenté à : M. Ahmed Naciri Préparé par : André Bélanger Patrick Caya Lorraine Deslauriers Le 15 juin 2008 TABLE DES MATIÈRES 1. Une industrie

Plus en détail

ACUITEM 10 rue de Penthièvre Paris 08. Présentation générale

ACUITEM 10 rue de Penthièvre Paris 08. Présentation générale ACUITEM 10 rue de Penthièvre Paris 08 Présentation générale PRÉSENTATION GÉNÉRALE D ACUITEM Aperçu Acuitem est un cabinet indépendant spécialisé en évaluation financière, modélisation et financement. Il

Plus en détail

CHEERMAX ENTERPRISES Ltd

CHEERMAX ENTERPRISES Ltd OFFRE VOLONTAIRE DE RACHAT SUIVIE DU RETRAIT DU MARCHE LIBRE D EURONEXT PARIS (ARTICLE 4.2 DE LA NOTE D ORGANISATION DU MARCHE LIBRE D EURONEXT PARIS SA DU 6 OCTOBRE 2014) VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE

Plus en détail

DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT. EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamentale. 22 Décembre 2005

DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT. EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamentale. 22 Décembre 2005 DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamenale Décembre 005 Brigie CHANOINE Chargée de cours Déparemen Finance ICHEC Brigie.chanoine@ichec.be Drois réservés Diplôme Spécial en

Plus en détail

Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation. Walid YAICHE. www.fusacquis.com

Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation. Walid YAICHE. www.fusacquis.com Evaluation d entreprises: Méthodes de valorisation Walid YAICHE FusAcquis Marché Des Entreprises www.fusacquis.com FusAcquis Acquis Marché Des Entreprises I. Méthodes patrimoniales 3 II. Méthodes basées

Plus en détail

Théorie Financière 2014-2015

Théorie Financière 2014-2015 Théorie Financière 2014-2015 1. Introduction Professeur Kim Oosterlinck E-mail: koosterl@ulb.ac.be Organisation du cours (1/4) Cours = Théorie (24h) + TPs (12h) + ouvrages de référence Cours en français

Plus en détail

Analyse Financière Les ratios

Analyse Financière Les ratios Analyse Financière Les ratios Présenté par ACSBE Traduit de l anglais par André Chamberland andre.cham@sympatico.ca L analyse financière Les grandes lignes Qu est-ce que l analyse financière? Que peuvent

Plus en détail

UGS annonce un chiffre d'affaires de 252,6 millions de dollars pour le premier trimestre 2005

UGS annonce un chiffre d'affaires de 252,6 millions de dollars pour le premier trimestre 2005 COMMUNIQUE DE PRESSE UGS annonce un chiffre d'affaires de 252,6 millions de dollars pour le premier trimestre 2005 Cette performance marque le septième trimestre consécutif de croissance du chiffre d'affaires

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

EXPLORATION FIELDEX INC. ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 MARS 2008 (non vérifié)

EXPLORATION FIELDEX INC. ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 MARS 2008 (non vérifié) ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE TROIS MOIS TERMINÉE LE 31 MARS 2008 INTERIM FINANCIAL STATEMENTS THREE MONTH PERIOD ENDED MARCH 31, 2008 ÉTATS FINANCIERS Bilans État des frais d exploration

Plus en détail

47% 53% Notre activité. Contenu

47% 53% Notre activité. Contenu Rapport semestriel 2013 Aperçu Notre activité Leader de son secteur, Givaudan crée des parfums et des arômes uniques et innovants pour ses clients dans le monde entier. Détenant quelque 25 % de parts de

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015 Master en Droit et Economie / Automne 2014 / Prof. F. Alessandrini La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015 Sommaire 1.

Plus en détail

Golden Valley Mines Ltd Mines de la Vallée de l'or Ltée. March 31, 2008 au 31 mars 2008

Golden Valley Mines Ltd Mines de la Vallée de l'or Ltée. March 31, 2008 au 31 mars 2008 Interim Financial Statements États financiers intérimaires March 31, 2008 au 31 mars 2008 Financial Statements États financiers Balance Sheets 2 Bilans Operations and Comprehensive Income 3 Résultats et

Plus en détail

LES PRINCIPALES TECHNIQUES

LES PRINCIPALES TECHNIQUES LES PRINCIPALES TECHNIQUES D ÉVALUATION D ENTREPRISES FORUM FINANCIER 30.03.2011 Hugues FRONVILLE et Alexandre STREEL, BDO Réviseurs d entreprises PLANDEL EXPOSÉ 1. Introduction 1.1. Valeur et prix 6 1.2.

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER TRIMESTRE FIRST QUARTER REPORT

RAPPORT DU PREMIER TRIMESTRE FIRST QUARTER REPORT RAPPORT DU PREMIER TRIMESTRE FIRST QUARTER REPORT 1 DÉTAILS DE LA SOCIÉTÉ ISSUER DETAILS NOM DE LA SOCIÉTÉ NAME OF ISSUER Mines Abcourt inc. Abcourt Mines Inc. 1 ER TRIMESTRE TERMINÉ 1 ST QUARTER ENDED

Plus en détail

Gestion financière des entreprises

Gestion financière des entreprises Gestion financière des entreprises OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1 - Permettre d'appréhender les états financiers produits par la comptabilité comme des outils retraçant tant l'activité de gestion que la situation

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes.

Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes. A Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes. Actif à court terme (Current assets) Ressources précieuses

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

RÉALISATIONS ET CHIFFRES CLÉS 2014

RÉALISATIONS ET CHIFFRES CLÉS 2014 RÉALISATIONS ET CHIFFRES CLÉS 2014 INFORMATION IMPORTANTE Ce document vous est communiqué à titre d information uniquement. Il ne s adresse pas aux personnes ou entités se trouvant dans une juridiction

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

30 SEPTEMBRE 2010 SEPTEMBER 30, 2010

30 SEPTEMBRE 2010 SEPTEMBER 30, 2010 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE CONSOLIDÉ INTERIM CONSOLIDATED PÉRIODE DE NEUF MOIS TERMINÉE LE NINE-MONTH PERIOD ENDED 30 SEPTEMBRE 2010 SEPTEMBER 30, 2010 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS CONSOLIDATED Bilans

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES

ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES (Société d exploration) ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES POUR LA PÉRIODE DE NEUF MOIS TERMINÉE LE 30 SEPTEMBRE 2010 (Exploration Company) INTERIM FINANCIAL STATEMENTS NINE-MONTH PERIOD ENDED SEPTEMBER 30,

Plus en détail

Formation portant sur StockPointer destinée aux Conseillers en Placement

Formation portant sur StockPointer destinée aux Conseillers en Placement Formation portant sur StockPointer destinée aux Conseillers en Placement Copyright 2001 StockPointer - Tous droits réservés 2000 Arthur Andersen All rights reserved. Sommaire Objectifs de la formation

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

Chapitre 1. Maîtriser l information financière : analyse et diagnostic financier

Chapitre 1. Maîtriser l information financière : analyse et diagnostic financier 1 Fondements de Finance Chapitre 1. Maîtriser l information financière : analyse et diagnostic financier Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Janvier 2012 Préambule Les sociétés par

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Introduction aux documents financiers

Introduction aux documents financiers Introduction aux documents financiers 3 questions ==> 3 documents Une photo instantanée : quelle est la situation actuelle de l entreprise? Bilan Deux films : L entreprise a-t-elle vendu à profit? Compte

Plus en détail

CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS

CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS Ce chapitre est consacré à la valorisation par les cash flows actualisés ou DCF. Cette méthode est basée sur la capacité d une entreprise à générer des flux

Plus en détail

Résultats annuels 2006. Une année exceptionnelle en termes de résultats et de création de valeur. 425 Millions d acquisitions finalisées

Résultats annuels 2006. Une année exceptionnelle en termes de résultats et de création de valeur. 425 Millions d acquisitions finalisées Résultats annuels 2006 Une année exceptionnelle en termes de résultats et de création de valeur 425 Millions d acquisitions finalisées Résultat Net IFRS de 96,7 Millions, en hausse de 77% ORCO clôture

Plus en détail

84 sites dans le monde entier. 9 560 collaborateurs. 34 sites de production. 25 % part de marché. Introduction et contenu. A propos de Givaudan

84 sites dans le monde entier. 9 560 collaborateurs. 34 sites de production. 25 % part de marché. Introduction et contenu. A propos de Givaudan Rapport semestriel Aperçu Introduction et contenu A propos de Givaudan Leader de son secteur, Givaudan crée des parfums et des arômes uniques et innovants pour ses clients dans le monde entier. Détenant

Plus en détail

Cegedim : croissance du chiffre d affaires au troisième trimestre 2014

Cegedim : croissance du chiffre d affaires au troisième trimestre 2014 SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Semestrielle au 30 septembre 2014 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

LE PASSAGE AUX IFRS Guide pour les utilisateurs de rapports financiers. Peter Chant, FCA Anthony Scilipoti, CA, CPA Le 6 juillet 2010

LE PASSAGE AUX IFRS Guide pour les utilisateurs de rapports financiers. Peter Chant, FCA Anthony Scilipoti, CA, CPA Le 6 juillet 2010 LE PASSAGE AUX IFRS Guide pour les utilisateurs de rapports financiers Peter Chant, FCA Anthony Scilipoti, CA, CPA Le 6 juillet 2010 1 Ordre du jour Pourquoi les IFRS Pas un événement ponctuel Incidence

Plus en détail

Gestion de Portefeuille et Analyse Financière

Gestion de Portefeuille et Analyse Financière Gestion de Portefeuille et Analyse Financière Bertrand Groslambert bertrand.groslambert@cote-azur.cci.fr CERAM Gestion de Portefeuille 4 1 Plan de Cours Présentation de la gestion de portefeuille (S.1)

Plus en détail

Fondements de Finance

Fondements de Finance Programme Grande Ecole Fondements de Finance Chapitre 5 : L évaluation des actions Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Mars 2012 Valorisation des actifs financiers 1 Les taux d intérêt

Plus en détail

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 Sommaire Le marché des actions Les styles de gestion et les outils Business case

Plus en détail

Termes de comptabilité Un guide de référence

Termes de comptabilité Un guide de référence 0 Termes de comptabilité Un guide de référence FINANCEMENT Pour plus de renseignements, contactez : Liaison Entreprise Edmonton: 10237, 104 Rue N.-O., bureau 100 Edmonton (Alberta) T5J 1B1 Calgary: 639,

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,2% au 1 er semestre

Cegedim : Un chiffre d affaires en croissance de 3,2% au 1 er semestre SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Semestrielle au 30 juin 2015 IFRS - Information Réglementée - Non

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Actions

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Actions Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Actions Aoris Conseil - Emmanuel Laffort 1 Actions - Généralités Caractéristiques Partie du capital Participants Banques (comptes propres, comptes

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Guy Cohen guy@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 30 août 2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Données boursières Compte de résultat, M 2005 2006 e 2007 e 2008e Dern. Cours 7,70 Chiffre

Plus en détail

30. Dettes subordonnées et actions préférentielles cumulatives visées à 260 l'art. 14, 1er, 2, d)

30. Dettes subordonnées et actions préférentielles cumulatives visées à 260 l'art. 14, 1er, 2, d) Tableau 42.70 - COMPOSITION DES FONDS PROPRES SUR BASE CONSOLIDEE (Art. 14, 15, 87, 87bis du règlement) 1. Fonds propres sensu stricto (art. 14, 1er, 1, art. 87 et 87bis+B40) Valeur comptable Code 05 11.

Plus en détail

Pilotage Financier de de l entreprise

Pilotage Financier de de l entreprise 3 ième séance GFN GFN 106 106 Pilotage Financier de de l entreprise Compte de résultat, formation du profit et SIG Enseignant : Yosra BEJAR Maître de Conférences : TELECOM & Management SudParis Chercheur

Plus en détail

FINANCE Décisions d investissement en avenir certain

FINANCE Décisions d investissement en avenir certain INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entreprises 2004/2005 C.M. : M. Godlewski FINANCE Décisions d investissement en avenir certain Critères de choix d investissement Le critère de la VAN

Plus en détail

Perspectives: un exercice 2015 exigeant

Perspectives: un exercice 2015 exigeant Communiqué de presse Cicor enregistre une nouvelle croissance et augmente encore son résultat opérationnel au titre de l exercice 2014 Cicor nomme Dr. Jürg Dübendorfer nouveau CEO Zurich, le 11 mars 2015.

Plus en détail

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe TRANSMISSION D'ENTREPRISE Remise au sein de la famille Séparation du capital et du management

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 août 2014 19 h 15 L EXPÉRIENCE DE LA LOCATION OPÉRATIONNELLE Chiffre d affaires semestriel 2014 : 167,4 millions d euros (+4,4 %) Résultat net part du Groupe : -4,5 millions

Plus en détail

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES

4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES 4- ÉVALUATION D'ENTREPRISES NON ENDETTÉES Principe de création de valeur (règle de la VAN) évaluer les cash-flows futurs évaluation d'une action : cash-flow = dividende modèle d'actualisation des dividendes

Plus en détail

Association PME & Créateurs d Entreprise

Association PME & Créateurs d Entreprise Association PME & Créateurs d Entreprise Lausanne 27 mai 2011 1 De 1990 à 1996 1990: Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. Professeur Matière Session. A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur Matière Session A. Ziegler Principes de Finance Automne 2005 Date: Lundi 12 septembre 2005 Nom et prénom:... Note:... Q1 :...

Plus en détail

Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Analyse financière (Modigliani Miller) Analyse financière (Modigliani Miller)

Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Analyse financière (Modigliani Miller) Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Séance (9) du 27 novembre 2015 Coût Moyen Pondéré du Capital (cadre de Modigliani et Analyse financière () Définition du coût moyen pondéré du capital Taux d actualisation

Plus en détail

EXPLORATION FIRST GOLD INC. RAPPORT FINANCIER ANNUEL EXERCICE TERMINÉ LE 31 AOÛT 2007

EXPLORATION FIRST GOLD INC. RAPPORT FINANCIER ANNUEL EXERCICE TERMINÉ LE 31 AOÛT 2007 RAPPORT FINANCIER ANNUEL EXERCICE TERMINÉ LE 31 AOÛT ANNUAL FINANCIAL REPORT YEAR ENDED AUGUST 31, RAPPORT DES VÉRIFICATEURS ÉTATS FINANCIERS Bilan État des frais d exploration reportés Résultats Déficit

Plus en détail

Auditors Report. Rapport des vérificateurs

Auditors Report. Rapport des vérificateurs Auditors Report Rapport des vérificateurs To the Members of The International Council for Canadian Studies/ Le Conseil international d études canadiennes Aux membres du Conseil international d études canadiennes/

Plus en détail

(Société d exploration) ÉTATS FINANCIERS RÉSUMÉS INTERMÉDIAIRES

(Société d exploration) ÉTATS FINANCIERS RÉSUMÉS INTERMÉDIAIRES (Société d exploration) ÉTATS FINANCIERS RÉSUMÉS INTERMÉDIAIRES PÉRIODE DE NEUF MOIS CLOSE LE 30 SEPTEMBRE 2012 (non audité et peut faire l objet d ajustements à la clôture d exercice) (Exploration Corporation)

Plus en détail

GROUPE FLO GROUPE FLO

GROUPE FLO GROUPE FLO GROUPE FLO Le 28 juillet 2011 1 Faits marquants du 1 er semestre 2011 Poursuite de la progression de l activité Progression de + 5,3 % du total des ventes sous enseignes, à 289,6 M Progression de + 1,6

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

Page 1 Etudes de faisabilité industrielle Business Plan (Plan d affaire)

Page 1 Etudes de faisabilité industrielle Business Plan (Plan d affaire) Page 1 Etudes de faisabilité industrielle Business Plan (Plan d affaire) Les étapes du cycle de vie du projet industriel (adapté de UNIDO, 1991) Page 2 External client Place des études de faisabilité dans

Plus en détail

Darty plc - Point d activité du 4 ème trimestre. Croissance du chiffre d affaires de 3,5% Gains de parts de marché

Darty plc - Point d activité du 4 ème trimestre. Croissance du chiffre d affaires de 3,5% Gains de parts de marché Jeudi 21 Mai 2015 Darty plc - Point d activité du 4 ème trimestre Croissance du chiffre d affaires de 3,5% Gains de parts de marché Darty plc publie aujourd hui son rapport d activité pour le quatrième

Plus en détail