PRINCIPAUX TITRES JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, N O 8, SEPTEMBRE 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRINCIPAUX TITRES JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, N O 8, SEPTEMBRE 2014"

Transcription

1 SIÈGE SOCIAL DE LA CMEQ A 5925, BOUL. DÉCARIE, MONTRÉAL (QUÉBEC) H3W 3C9 Tél. : / L INFORMEL JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, N O 8, SEPTEMBRE 2014 POSTE-PUBLICATIONS, N o Déclaration de mouvements de main-d œuvre Les amendes ne sont plus une légende urbaine! Certains parmi vous ont communiqué avec la CMEQ à la suite de la réception d un constat d infraction leur reprochant de ne pas avoir avisé la Commission de la construction du Québec (CCQ), au cours des heures normales de travail et selon la manière prescrite, de toute embauche, licenciement, mise à pied ou départ d un salarié. Essentiellement, ce qui est reproché aux employeurs est de ne pas avoir transmis, via le Carnet référence construction (Carnet), un avis d embauche ou de mise à pied. Certains membres se sont dits très surpris, à la fois de la réception d un tel constat d infraction et du montant de l amende minimale réclamée, soit $ 1, auquel s ajoutent des frais. Une obligation qui remonte à 1982 Or, rappelons que l obligation d informer la CCQ des mouvements de maind œuvre et d obtenir un numéro d embauche existe depuis 1982, alors qu était adopté le Règlement sur le placement des salariés dans l industrie de la construction 2. Au fil du temps, ce règlement est devenu le Règlement sur l embauche et la mobilité des salariés dans l industrie de la construction (Règlement sur l embauche) 3, mais les articles 40 et 41 sont restés les mêmes. La transmission par les employeurs des avis d embauche et de mise à pied doit être faite dans les 48 heures suivant l événement, et ce, conformément au Règlement sur l embauche. Ce délai assure la fiabilité des informations détenues par le Service de référence de la main-d œuvre et son bon fonctionnement. Rappelons qu il y a obligation de transmettre un avis de fin d emploi au Carnet lorsqu il y a rupture du lien d emploi. Ce qui est le cas lorsque le salarié cesse de travailler en raison de la fin d un contrat ou d un manque de travail. À noter que le Règlement sur l embauche définit le licenciement comme une cessation d emploi de plus de cinq (5) jours ouvrables 4. Dans son bulletin Bâtir du mois de novembre 2013, la CCQ donne quelques exemples de situations où l avis d embauche ou de fin d emploi n est pas requis : grève, congé ou vacances sans cessation d emploi en vertu de la Loi sur l assurance emploi (ex. congé de paternité), situation où le salarié fait des travaux assujettis et parfois non assujettis (si la déclaration initiale lors de son embauche a été faite), le salarié détient deux certificats de compétence et travaille en alternance dans les deux métiers, absence liée à la CSST et congé de maladie 5. PRINCIPAUX TITRES ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE DANS LES SECTEURS IC/I» 2 La CMEQ et la CMMTQ négocient AVEC DESJARDINS une entente commerciale unique!» 3 Le téléphone cellulaire c est pratique, mais» 3 CHARGE MAXIMALE D UN CIRCUIT» 4 CONGRÈS 2014 DE LA CMEQ» 5 Les prises de terre préfabriquées» 6 Comment faire certifier une machinerie non approuvée?» 7 Idées préconçues à l origine de blessures au dos» 7 FORMATION CONTINUE» 8 et qui nécessite maintenant l utilisation d Internet. Ce qui est nouveau, c est «la manière prescrite» ainsi que l imposition d amendes spécifiques promulguées à la suite de l adoption, le 2 décembre 2011, du projet de loi n o 33 éliminant le placement syndical et visant l amélioration du fonctionnement de l industrie de la construction. Ainsi avant le 9 septembre 2013, date d entrée en vigueur du Carnet, les avis d embauche et de mise à pied pouvaient être transmis de différentes façons (télécopieur, téléphone, services en ligne). Depuis, le Carnet (exclusivement par Internet) est le seul et unique moyen admis pour transmettre ces avis à la CCQ. Si vous avez reçu un constat d infraction vous reprochant de ne pas avoir transmis un avis d embauche ou de fin d emploi, notez que vous ne pourrez invoquer l ignorance de la loi à titre de moyen de défense. Les principaux arguments que vous pouvez faire valoir sont ceux qui viseront à démontrer, par exemple, que vous n aviez pas à transmettre un avis parce qu il n y a pas eu rupture du lien d emploi. Par ailleurs, si pour l embauche d un salarié, vous pensez faire appel à une association titulaire d un permis de service de référence de main-d œuvre (par exemple une association syndicale), Suite à la page 2

2 2 JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, N O 8, SEPTEMBRE 2014 Suite de la page 1 vous devrez obligatoirement faire une déclaration de besoin de main-d œuvre à travers le Carnet référence construction de la CCQ 6. L infraction d avoir omis de faire une telle déclaration est passible de la même amende que celle d avoir omis de déclarer les mouvements de maind œuvre, soit de $ à $ 7. Toutefois, il est important de savoir que vous pouvez toujours embaucher directement un travailleur que vous connaissez ou qui serait venu vous remettre son CV. Dans ce cas (embauche directe), la demande de numéro d embauche tient lieu de déclaration de besoin de maind œuvre à la CCQ. Si vous avez des questions ou commentaires, n hésitez pas à communiquer avec les avocats de la Corporation au ou Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d œuvre dans l industrie de la construction, RLRQ, c. R-20, art et (Loi R-20). 2 Décret du 25 août 1982, art. 40 et RLRQ, c. R-20, r Règlement sur l embauche, ibid. art Commission de la construction du Québec, Bâtir Bulletin destiné aux employeurs de l industrie de la construction, Novembre 2013, vol. 43, no 7, en ligne : 2013/batir_v43n7_nov_2013.pdf.ashx (page consultée le 2 juillet 2014). 6 Loi R-20, supra note 1, art (1 ) ; Règlement sur le service de référence, supra note 4, art. 1. Pour l embauche directe, voir l article 3 : une demande de numéro d embauche, formulée conformément aux dispositions du Règlement sur l embauche tient lieu de déclaration de besoin de main-d œuvre pour l employeur qui embauche directement un salarié sans qu une référence du Service ne lui soit nécessaire. 7 Loi R-20, ibid., art VOUS N AVEZ PAS DE NUMÉRO D EMBAUCHE POUR TOUS VOS SALARIÉS? Que vous ayez omis de déclarer l embauche ou de conserver le numéro d embauche de tous vos salariés, il est conseillé de déclarer immédiatement l embauche des salariés pour lesquels vous n avez pas de numéro d embauche en faisant un avis d embauche via le Carnet. Cela générera un numéro d embauche que vous devez conserver dans votre registre de paie. Vous éviterez ainsi d éventuelles poursuites. ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE DANS LES SECTEURS IC/I Le 9 juillet dernier, l Association de la construction du Québec (ACQ) nous informait qu elle était parvenue à une entente négociée avec l Alliance syndicale. Les principaux changements aux règles générales sont les suivants : A Indemnité de repas 16,00 $ / ,00 $ / 2015 A Prime d équipe 4 % / 2014 A Prime de chef d équipe et de chef de groupe Chef de groupe 9 % / % / 2015 Chef d équipe 7 % / % / 2015 A Prime de déplacement d horaire 4 % / 2014 Également applicable au couvreur et à l installateur de système de sécurité. A Prime pour travaux avec un masque à ventilation assistée + 0,25 $ / ,10 $ / 2016 A Remboursement stationnement Remplacement du montant de 11,00 $ par jour, par un remboursement complet des frais (maximum de 20 $ par jour) sur présentation de pièces justificatives. A Utilisation véhicule du salarié 0,48 $ / km ,49 $ / km 2016 A Indemnité pour frais de déplacement pour tout le Québec - 2 strates À plus de 65 km 35,00 $ / ,25 $ / ,50 $ / 2016 À plus de 90 km 40,00 $ / ,20 $ / ,43 $ / km = 1 pension au début et 1 pension à la fin du chantier A Indemnité de frais de chambre et pension 127,50 $ / jour ,50 $ / jour ,50 $ / jour 2016 A Indemnité relative à certains vêtements et équipements sécurité + 0,05 $ / ,05 $ / 2016 A Salaires 2,4 % / ,2 % / ,3 % / 2016 A Rattrapage salarial : Taux de salaire horaire de 29 $ et moins à la signature + 0,25 $ / ,10 $ / 2016 L entrée en vigueur de ces changements est prévue pour le 31 août 2014, sous réserve de la ratification syndicale et patronale : à la suite de cette annonce et sous réserve des détails de l entente finale, les taux horaires recommandés par la CMEQ en date du 31 août 2014 sont les suivants : A génie civil et voirie : 93,92 $; inchangé A industriel, institutionnel et commercial : 93,98 $; en hausse de 1,44 $ A industriel lourd : 98,43 $; en hausse de 1,57 $ A résidentiel léger : 90,04 $; inchangé A résidentiel lourd : 93,41 $, inchangé LE PROGRAMME DE PROTECTIONS PERSONNALISÉ DE LA CMEQ Contrat non résiliable Au 31 décembre 2012, Prestations garanties 141 membres ont encaissé $ Primes des plus compétitives À plus de 3,3 millions $ par année c est le plus important programme pour les maîtres électriciens Remboursement moyen des primes de $ par assuré Cabinet en assurance de personnes N hésitez pas à nous contacter, c est tout à votre bénéfice 5055, boul. Métropolitain Est, bureau 200, Montréal (Québec) H1R 1Z7 T : / F : cabinetmra.com

3 JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, NO 8, SEPTEMBRE La CMEQ et la CMMTQ négocient avec Desjardins une entente commerciale unique! Nous sommes très heureux de vous annoncer que la CMEQ et la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) se sont unies pour négocier, dans le cadre d un programme collectif avec les Services de cartes Desjardins, des tarifs très avantageux pour l acceptation des cartes de crédit et de débit. Selon Jérémie Dupuis-Roy, directeur de comptes Développement des affaires, entreprises chez Desjardins, cette entente exceptionnelle se traduira pour les maîtres électriciens et les maîtres mécaniciens en tuyauterie par des économies substantielles. Pour plusieurs entrepreneurs les économies annuelles pourraient atteindre plusieurs centaines de dollars dépendamment du chiffre d affaires que représentent les transactions faites par cartes de crédit et de débit. Au final, pour les membres des deux corporations, les économies encourues grâce à l entente CMEQ - CMMTQ et Desjardins se traduiront par une augmentation de leur marge bénéficiaire. L offre entrant vigueur le 1er septembre, les membres qui n utilisent pas les solutions de paiement Desjardins auraient tout avantage à vérifier les taux réels qu ils paient pour ces services. Chez Desjardins, le taux chargé est le taux payé, aucune surcharge n est ajoutée au taux d escompte. Rappelons que Desjardins offre une gamme de terminaux de paiement évoluée vous permettant d accepter des paiements au comptoir, sur la route et sur le Web1. Pour adhérer aux solutions de paiement Desjardins ou si vous êtes déjà marchand Desjardins et désirez profiter de cette offre, communiquez avec le service à la clientèle Entreprises des Services de cartes Desjardins au et mentionnez l offre CMEQ # Voir l encart Desjardins. 1 Certaines solutions de paiement sans présence de la carte, telles que les solutions de paiement Web, font l objet d une tarification particulière. Taux négociés pour les membres des corporations CMEQ et CMMTQ1 Visa Desjardins Visa Visa International MasterCard MasterCard International Paiement Direct Interac 1,67 % 1,86 % 2,66 % 2,06 % 2,06 % 0,057 $/transaction Le téléphone cellulaire c est pratique, mais Qui n a pas de téléphone cellulaire de nos jours? Il est vrai que l utilisation d un téléphone cellulaire peut s avérer fort utile dans le cours de vos activités d entrepreneur. Cependant, vous devez savoir qu il ne peut en aucun cas remplacer la ligne téléphonique de votre principal établissement. D une part, le Règlement sur la qualification professionnelle des entrepreneurs et des constructeurs-propriétaires, R.R.Q. c. B-1.1, r.01 prévoit notamment que la société ou personne morale qui demande la délivrance ou la modification d une licence d entrepreneur doit fournir à la Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ) certains renseignements, dont le numéro de téléphone de son siège. Cette exigence n est pas facultative et doit être respectée en tout temps. De plus, à titre de membre de la CMEQ, vous êtes tenu de fournir le numéro de téléphone du principal établissement de votre entreprise. Ce numéro de téléphone doit aussi être inscrit dans l annuaire téléphonique de votre municipalité, et ce, peu importe le statut juridique de votre entreprise. L inscription doit mentionner l adresse de votre principal établissement avec une référence au commerce d entrepreneur en électricité. D autre part, il y a lieu de considérer que ces exigences visent à permettre à vos clients de pouvoir communiquer avec vous sans difficulté. En effet, les numéros de téléphone cellulaire ne sont pas toujours répertoriés dans les annuaires téléphoniques traditionnels et diffusés à la population par les grandes compagnies téléphoniques. De plus, les forfaits de téléphone cellulaire «à la carte» ne permettent pas d assurer une ligne téléphonique stable. En effet, lorsque le montant d argent de la carte est épuisé, la ligne devient hors service si un nouveau montant n est pas ajouté à ladite carte. Il est donc primordial que vous conserviez en tout temps un numéro de téléphone correspondant à votre principal établissement et qui sera facilement accessible à toute personne voulant vous contacter.

4 4 JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, N O 8, SEPTEMBRE 2014 CHARGE MAXIMALE D UN CIRCUIT L article 8-104, Charge maximale d un circuit, du Code de construction du Québec, Chapitre V Électricité 2010 (Code), établit les critères permettant de déterminer la charge maximale qui peut être raccordée à un circuit. Le paragraphe 1) stipule que le courant nominal en ampères d un branchement du consommateur, d une artère ou d une dérivation doit être conforme aux caractéristiques nominales en ampères du dispositif de protection contre les surintensités du circuit ou le courant admissible des conducteurs, en retenant la plus faible de ces valeurs. Le courant nominal du circuit est donc le plus petit des deux éléments. Le paragraphe 2) de cet article stipule que la charge calculée dans un circuit ne doit pas être supérieure au courant nominal en ampères du circuit. Charge continue ou non continue Au paragraphe 3), il est indiqué que la charge calculée dans un branchement du consommateur, dans une artère ou dans une dérivation doit être considérée comme étant une charge continue, à moins que l on puisse démontrer qu en service normal elle ne peut être maintenue pendant : A un total de une (1) heure ou plus pour toute période de deux (2) heures, si la charge n est pas supérieure à 225 A; ou A un total de plus de trois (3) heures pour toute période de six (6) heures, si la charge est supérieure à 225 A. Donc, toute charge fonctionnant pour un total de plus de 50 % du temps est considérée comme une charge continue. Exemples : une installation d éclairage dans un magasin ou un bureau, un chauffe-eau commercial, etc. Les articles ), Logements individuels, et ), Immeubles d habitation, précisent que les installations électriques des logements ne sont pas considérées comme des charges continues. Marquage de l appareillage 100 % Le paragraphe 4) stipule que lorsqu un interrupteur à fusible, un disjoncteur ou un panneau porte un marquage indiquant qu il convient pour un service continu à 100 % du courant nominal en ampères de ses dispositifs de protection contre les surintensités, la charge continue déterminée à partir de la charge calculée ne doit pas être supérieure à 100 % du courant nominal en ampères du circuit, si le courant admissible des conducteurs est déterminé en se basant sur la colonne 2, 3 ou 4 du tableau 2 ou 4; ou 85 % du courant nominal du circuit, si le courant admissible des conducteurs est déterminé en se basant sur la colonne 2, 3 ou 4 du tableau 1 ou 3. Marquage de l appareillage 80 % Dans ces cas, il est indiqué au paragraphe 5) que si un interrupteur à fusible ou un disjoncteur porte un marquage indiquant qu il convient au service continu à 80 % du courant nominal de ses dispositifs de protection contre les surintensités, la charge continue déterminée à partir de la charge calculée ne doit pas être supérieure à 80 % du courant nominal en ampères du circuit, si le courant admissible des conducteurs est déterminé en se basant sur la colonne 2, 3 ou 4 du tableau 2 ou 4; ou 70 % du courant nominal du circuit, si le courant admissible des conducteurs est déterminé en se basant sur la colonne 2, 3 ou 4 du tableau 1 ou 3. Aucun marquage DE l appareillage Pour l appareillage sans aucun marquage, il y a une note à l Appendice B du Code. Il y est mentionné que les interrupteurs à fusibles et les disjoncteurs sans marquage pour service continu à 80 % ou 100 % du courant nominal des dispositifs de protection contre les surintensités sont considérés comme appropriés pour service continu à 80 %. Autres facteurs de dévaluation Le paragraphe 6) mentionne que si d autres facteurs de dévaluation contribuent à diminuer le courant admissible des conducteurs, la grosseur du conducteur doit être la plus grande des valeurs ainsi déterminées ou la plus grande des valeurs déterminées par le paragraphe 4) ou 5). Il est donc précisé que seul le plus grand facteur de dévaluation peut être appliqué à un conducteur donné. Conducteurs souterrains Au paragraphe 7), il est indiqué que malgré les articles d) et d), Courants admissibles pour conducteurs souterrains de grosseur 1/0 ou supérieure (norme IEEE 835), le courant admissible des conducteurs souterrains ne doit, en aucun cas, dépasser les valeurs déterminées par les paragraphes 4) b) (85 % en se basant sur les colonnes 2, 3 ou 4 du tableau 1 ou 3) et 5) b) (70 % en se basant sur la colonne 2, 3 ou 4 du tableau 1 ou 3) de cet article. Tout courant admissible supérieur à ces valeurs pourrait donner lieu à un échauffement de l appareillage. Retour à l horaire régulier à la CMEQ À compter du lundi 8 septembre, c est le retour à l horaire régulier à la CMEQ. Nos bureaux seront ouverts de 8 h 30 à 16 h 30 du lundi au vendredi.

5 JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, NO 8, SEPTEMBRE Photo : gracieuseté Tremblant Savoir Elle et lui au sommet Les 24 et 25 octobre prochain, au 64e congrès annuel, on vous guide au sommet de votre art! Préparez-vous à monter : cette année, on gravit les échelons à Mont-Tremblant. Au programme : cinq gestionnaires hors pair venus d horizons différents nous rendent visite afin de nous léguer leur savoir-faire et leur savoir-être en entrepreneuriat. Entreprendre. Venez à la rencontre d une femme à la fois battante et résiliente qui vous racontera comment elle a fait ses choix et les a assumés jusqu au bout. Dans sa conférence intitulée «Entrepreneuriat et leadership», Danièle Henkel la dragonne de l émission phare Dans l œil du dragon, se racontera et interagira avec vous. Générer la passion. Tout être humain en processus de création est automatiquement heureux. Comment générer l enthousiasme, la création, la productivité, chez vos employés, en les aidant à aimer davantage leur travail? Au moyen d exemples concrets, Serge Lemieux, vice-président chez Transcontinental, vous démontra comment il y parvient avec ses employés. Être meilleur. Évitez de reproduire les erreurs des autres. Soyez avisé! Martin Gendron et Katia Renaud, de l École d Entrepreneurship de Beauce, vous feront part des 10 pires erreurs les plus fréquentes commises par d autres chefs d entreprise. Lorsqu on a été prévenu de ce qu on doit craindre et avisé de ce qu on doit faire, on est, pour ainsi dire, doublement équipé pour prendre ses précautions ou des mesures! Encore plus Dix exposants viendront compléter l offre déjà exceptionnelle de ce 64e congrès. Profitez de l activité «speed dating d affaires» proposée au programme afin de faire leur connaissance tout juste avant de visiter leurs stands! LES INSCRIPTIONS Vous êtes invités à vous inscrire en ligne au ou par téléphone au ou postes 230 et 235. Options globales à gagner! S il s agit de votre première participation au congrès cette année, n oubliez pas de le mentionner sur votre formulaire d inscription! Le conseil d administration a décidé de faire tirer deux options globales par section parmi les membres s inscrivant pour la première fois au congrès. Le tirage aura lieu mercredi le 15 octobre à 13 h. Certaines conditions s appliquent. Visitez le pour en savoir davantage. Être Photo : Fairmont Tremblant et Se surpasser. La satisfaction de vos clients est directement reliée aux attentes que vous créez. Vous aurez habituellement tout intérêt à promettre un peu moins et à offrir un peu plus que ce que vous aviez promis pour épater les gens! Avec humour, Jasmin Bergeron vous fera découvrir la règle d or pour provoquer davantage de WOW autour de vous : promettez moins et donnez plus!... en tout confort Découvrez Danièle Henkel dans un montage d extraits vidéo et voyez la bande-annonce du congrès sur notre page Facebook! Partenaire principal : Cabinet en assurance de personnes

6 6 JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, N O 8, SEPTEMBRE 2014 Les prises de terre préfabriquées Dans certaines installations, il n y a pas de réseau métallique de distribution d eau pouvant servir de prise de terre. Il faut alors se référer à la Section 10, Mise à la terre et continuité des masses, du Code de construction du Québec Chapitre V, Électricité 2010 (Code), pour connaître les exigences entourant les autres types de prises de terre qui peuvent être utilisées. Les caractéristiques des différentes prises de terre sont indiquées à l article , Prises de terre. La prise de terre à utiliser doit être d un des types énumérés à cet article : A Prise de terre préfabriquée; A Prise de terre pour assemblage à pied d œuvre, installée conformément aux exigences du Code; ou A Prise de terre préexistante faisant partie d une infrastructure en place. Nous traiterons seulement des prises de terre préfabriquées. Les prises de terre préfabriquées comprennent les prises de terre à tige (figure 1) et les prises de terre à plaque (figure 2) fabri quées et certifiées selon la norme CSA C22.2 n 41, Matériel de mise à la terre et de mise à la masse. Prise de terre à tige Sauf dans le cas d une prise de terre à tige chargée chimiquement qui peut comporter une seule tige, une prise de terre à tige doit comporter deux tiges espacées d au moins 3 m. De plus, ces tiges doivent être : A reliées électriquement avec un conducteur de mise à la terre dimensionné selon le tableau 17, grosseur minimale du conducteur de mise à la terre; et A enfoncées sur toute la longueur de la tige; Prise de terre à plaque Une prise de terre à plaque doit : A être en contact direct avec le sol extérieur à une profondeur d au moins 600 mm en dessous du sol nivelé; ou A être noyée dans les 50 mm de fond d une semelle de béton en contact direct avec la terre, à une profondeur d au moins 600 mm sous le niveau du sol fini. Important Il est très important de rappeler les exigences de l article , Espacement et interconnexion des prises de terre, du Code qui stipule que s il existe plusieurs prises de terre à un bâtiment, elles doivent être espacées de 2 m entre elles et être reliées par continuité des masses au moyen d un conducteur en cuivre de grosseur no 6 AWG. Nouveau directeur Figure 1. Prise de terre à tige La CMEQ annonce la nomination de M e Jérôme Dussault au poste de directeur des affaires juridiques de la Corporation. Auparavant, M e Dussault a travaillé à titre de procureur, au bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales de même qu au Bureau de la sécurité privée à titre de secrétaire et directeur des affaires juridiques. Nous lui souhaitons la bienvenue parmi nous. Figure 2. Prise de terre à plaque Note : Les figures 1 et 2 sont extraites du Cahier explicatif sur les principaux changements au Code de construction du Québec, Chapitre V Électricité 2007 de la Régie du bâtiment du Québec. M e Julie Senécal, qui assumait l intérim à ce poste, conserve ses fonctions de directrice générale adjointe aux affaires juridiques et de secrétaire générale.

7 JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, N O 8, SEPTEMBRE Comment faire certifier une machinerie non approuvée? Selon l article du Code de construction du Québec, Chapitre V Électricité (Code), «tout appareillage électrique utilisé dans une installation électrique doit être approuvé pour l usage auquel il est destiné. Il est en outre interdit d utiliser dans une installation électrique ou de raccorder en permanence à une telle installation un appareillage non approuvé.» De plus, selon cet même article, il est interdit de vendre ou de louer un appareillage électrique non approuvé. Il est très important de préciser que l expression «appareillage électrique» inclut tout type de machinerie comprenant de l appareillage électrique, tel que moteurs, éléments chauffants, dispositifs de commande, relais, câblage, etc., et qu une machinerie qui ne comporte pas une marque d approbation sur son ensemble reconnue au Québec ne peut être raccordée à une installation électrique. Il faut alors entreprendre des démarches d inspection spéciale auprès d un organisme de certification avant de la raccorder à l installation électrique. Selon l article du Code, est également considéré approuvé tout appareillage électrique sur lequel est apposée une étiquette (inspection spéciale) attestant que, sans être certifié par l un des organismes accrédités, il est reconnu comme étant conforme à la norme SPE-1000 Model Code for Field Evaluation of Electrical Equipment publiée par CSA. Le guide SPE-1000 ainsi que le Code de l électricité, Première partie, sont utilisés pour l évaluation de l appareillage électrique à pied d œuvre. Ce guide traite des exigences de sécurité relatives aux blessures et aux dommages découlant du choc électrique, du transfert d énergie, d un incendie, des risques d origine mécanique ou thermique et d irradiation. Afin de faciliter les essais et l examen de la machinerie, et de réduire au minimum les coûts qui s y rattachent, l entrepreneur ou son client devrait fournir, entre autres, la documentation suivante : A documentation descriptive de la machinerie; A diagrammes schématiques ou schémas de câblage; A données d essai ou rapports de certification étrangère, si disponibles; et A toute information pertinente de la machinerie et de ses composantes électriques. Une fois la demande d inspection spéciale complétée et confirmée, les délais pour effectuer une inspection sont généralement assez courts (48 h), selon la distance. Pour de plus amples informations sur e sujet et une liste à jour des organismes de certification offrant un service d inspection spéciale et ayant un bureau au Québec, vous pouvez consulter le dépliant «Appareillage électrique et machinerie, approbation, démarche d inspection spéciale» joint au présent envoi de L informel qui est aussi disponible sur le site Web de la CMEQ sous la rubrique DOCUMENTATION > Documents techniques. Idées préconçues à l origine de blessures au dos Des travailleurs de la construction ont souvent des idées préconçues sur la façon de travailler de manière sécuritaire et celles-ci finissent par occasionner des blessures graves au dos. Ce qu il faut savoir et retenir concernant les blessures au dos A Elles peuvent être très douloureuses. A Les blessures au dos sont souvent trompeuses et les dommages occasionnés sont cumulatifs. A Une blessure au dos peut survenir à tout moment. Votre dos peut vous lâcher en tout temps, même si ce n est que pour finir un petit travail, parce que personne n est là pour vous aider, ou parce que l équipement approprié est trop loin. Précautions A Évaluez chaque tâche qui implique un levage, une torsion, le déplacement d une charge ou qui impose une tension à votre dos. A Faites des exercices pour renforcer vos muscles abdominaux. Idées préconçues Ces idées préconçues peuvent occasionner des blessures au dos : A «Je n ai pas le temps d attendre». Risquer une blessure pour gagner quelques minutes, est-ce que ça en vaut la peine? A A A «Cette charge est stable». Attention, tout déplacement imprévu d une charge peut vous causer une blessure au dos. «J ai une bonne poigne, ça ne glissera pas». Sachez qu un homme moyen est capable de soutenir environ 13,61 Kg (30 livres) par main qui agrippe un objet. «Ce n est pas si lourd». Si vous êtes fatigué ou que vos muscles ne sont pas échauffés, sachez que même le fait de lever une petite charge peut entraîner une blessure et pas seulement au niveau de votre dos. A «Je peux le faire seul». Ce sont souvent les dernières paroles «téméraires» d un trop grand nombre de travailleurs qui se blessent. A «La posture et les chaussures ne font aucune différence». Au contraire, votre posture fait toute la différence et des chaussures en mauvais état peuvent vous infliger des micro-blessures au dos, aux genoux et aux hanches. Ici, comme toujours, vaut mieux prévenir que guérir surtout que lorsqu il est question de blessures au dos, la guérison peut être fort longue et parfois même ne jamais être complète. Source : National Electrical Contractor Association (NECA); traduit et adapté par la CMEQ avec la permission de NECA.

8 8 JOURNAL OFFICIEL DE LA CMEQ VOLUME XXXVII, N O 8, SEPTEMBRE 2014 Cours offerts par la CMEQ Alarme intrusion Attention : offert pour la dernière fois à la CMEQ, ce cours sera ensuite retiré. Coût : 325 $ plus taxes Montréal Siège social de la CMEQ Mardi 30 septembre 2014 : 8 h 30 à 16 h 30 / Code : TEC1983 Chute de tension Coût : 90 $ plus taxes Québec Hôtel Plaza Jeudi 9 octobre 2014 : 18 h à 22 h / Code : TEC1927 Cours préparatoire à l examen portant sur l administration Coût : 200 $ plus taxes Montréal Siège social de la CMEQ Lundi 8 et mardi 9 septembre 2014 : 9 h à 16 h / Code : ADM2129 Québec Hôtel Plaza Lundi 15 et mardi 16 septembre 2014 : 9 h à 16 h / Code : ADM2150 Énergies renouvelables : techniques d installation Coût : 425 $ plus taxes Montréal Siège social de la CMEQ Samedi 6 septembre 2014 : 8 h à 16 h / Code : TEC2396 Lecture de plans et estimation (cours de 34 h) Coût : 475 $ plus taxes, incluant le manuel Estimation en électricité d Antoine Poggi Montréal Siège social de la CMEQ / Code : TEC2160 Mercredi 3 et jeudi 4 septembre 2014 : Mercredi 10 et jeudi 11 septembre 2014 : Mercredi 17 et jeudi 18 septembre 2014 : Samedi 20 et dimanche 21 septembre 2014 : 8 h à 17 h Montréal Siège social de la CMEQ / Code : TEC2161 Mercredi 1 er et jeudi 2 octobre 2014 : Mercredi 8 et jeudi 9 octobre 2014 : Mercredi 15 et jeudi 16 octobre 2014 : Samedi 18 et dimanche 19 octobre 2014 : 8 h à 17 h Formation sur le Livre bleu 10 e édition Coût : Entrepreneur ou travailleur de la construction : 45,00 $ plus taxes Entrepreneur ou travailleur hors construction : 100,00 $ plus taxes Longueuil - Hôtel Sandman 999, rue de Sérigny, J4K 2T1 Mardi 7 octobre 2014 : 30 / Code : TEC2393 Montréal - Siège social de la CMEQ Mardi 16 septembre 2014 : 30 / Code : TEC2392 Québec Hôtel Plaza Québec Jeudi 25 septembre 2014 : 8 h à 11 h 30 / Code : TEC2403 Trois-Rivières - Hôtel Delta 1620, rue Notre-Dame, G9A 6E5 Mardi 9 septembre 2014 : 13 h à 16 h 30 / Code : TEC2391 Module estimation nouveautés Coût : 75 $ plus taxes (possibilité de payer avec vos ristournes ElekNet) Sainte-Foy Hôtel Plaza Québec Mardi 16 septembre 2014 : 13 h à 16 h / Code : GCM2398 Principes de protection parasismique Coût : 100 $ plus taxes Montréal Siège social de la CMEQ Jeudi 2 octobre 2014 : 13 h 30 à 16 h 30 / Code : TEC2170 Québec Hôtel Plaza Jeudi 25 septembre 2014 : 13 h 30 à 16 h 30 / Code : TEC2167 Sécurité électrique et réseaux électriques essentiels en établissement de santé (Norme Z-32) Coût : 325 $ plus taxes Gaspé Hôtel des commandants 178, rue de la Reine, G4X 1T6 Jeudi 11 septembre 2014 : 13 h 30 à 17 h / Code : TEC2401 Travailler hors tension Coût : 35 $ plus taxes Rivière-du-Loup Hôtel Universel 311, boul. de l Hôtel de Ville, G5R 5S4 Jeudi 11 septembre 2014 : 8 h à 15 h / Code : SST1924 Joliette Château Joliette 450, rue St-Thomas, J6E 3R1 Vendredi 3 octobre 2014 : 8 h à 15 h / Code : SST2183 Sceau attestant l admissibilité à un remboursement du Fonds de formation des salariés de l industrie de la construction. La demande ainsi que la facture devront être acheminées à la CCQ au plus tard 90 jours suivant la fin de la formation suivie. Concours estival Scepter Scepter (Ipex) organise depuis de très nombreuses années un concours estival pour remercier les entrepreneurs électriciens du Canada de leur appui. Inscrivez-vous rapidement, le concours se termine le 14 septembre. Vous pourriez gagner un magnifique séjour dans les Rocheuses. Profitez-en pour découvrir nos nouveaux produits innovateurs. Bonne chance à tous! POUR VOUS INSCRIRE aux cours de la CMEQ ou , option 7. Ayez votre carte de crédit en main et notez le code du cours auquel vous désirez assister. Consultez les plans de cours en ligne au sous la rubrique FORMATION CONTINUE. L informel est un instrument d information et de vulgarisation. Son contenu ne saurait en aucune façon être interprété comme étant un exposé complet émis par la CMEQ ou ses représentants sur les points de droits ou autres qui y sont discutés. Prière de vous référer aux documents cités s il y a lieu ou de communiquer directement avec la CMEQ pour de plus amples informations. Reproduction partielle permise avec mention de la source, et faire suivre la publication à la CMEQ. Le code QR présent dans cette publication a été généré par QRcode-pro.com.

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre satisfaction! Faut-il un permis municipal? Vérifiez auprès de

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler

L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS. Pour dissiper la confusion générale à démêler L entrepreneur autonome SES DROITS, OBLIGATIONS ET RESTRICTIONS Le présent document s adresse particulièrement aux entrepreneurs qui n embauchent pas de salariés ou qui embauchent un salarié occasionnellement,

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS!

SPÉCIAL PAIE. Modification de certaines cotisations pour l année 2014. Sommaire LA PRÉPARATION DES IMPÔTS ARRIVE À GRANDS PAS! Une publication de l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec Enregistrée sous poste-publications n 40065623 VOLUME 45 NUMÉRO SPÉCIAL JANVIER 204 SPÉCIAL PAIE Sommaire Service

Plus en détail

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation Guide sur les mutuelles de formation Règlement sur les mutuelles de formation ÉDITION AVRIL 2008 Dans le cadre d une entente de délégation prévue par la Loi sur le ministère de l Emploi et de la Solidarité

Plus en détail

Recueil de l entrepreneur en électricité mars 2014

Recueil de l entrepreneur en électricité mars 2014 ii iii Corporation des maîtres électriciens du Québec 5925, boul. Décarie Montréal (Québec) H3W 3C9 Tél. : 514 738-2184 / 1 800 361-9061 Téléc. : 514 738-2192 / 1 888 390-2637 Site Web : www.cmeq.org Tous

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

Directive sur les voyages. d affaires des employés

Directive sur les voyages. d affaires des employés Directive sur les voyages Département responsable: Finances Entrée en vigueur: 1 er janvier 2003 Référence: Politique CC 1999/00-05, 2000/01-21, 2003/04-05, 2003/04-36, 2006/07-24, 2006/07-25, 2007/08-02,

Plus en détail

Par M e Marc-André Laroche, CRIA

Par M e Marc-André Laroche, CRIA CONTRAT DE TRAVAIL OU CONTRAT DE SERVICE? COMMENT DÉTERMINER LA VÉRITABLE NATURE D UNE RELATION CONTRACTUELLE ET SES CONSÉQUENCES Par M e Marc-André Laroche, CRIA lecorre.com Le 29 novembre 2013 PLAN DE

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME RÈGLEMENT NUMÉRO 508-2008 SUR LES SYSTÈMES D ALARME Modifié par le règlement numéro 552-2012 Avis de motion donné le : 5 juin 2012 Adoption du règlement le : 3 juillet 2012 Publication le : 10 juillet

Plus en détail

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ autionnement Guide explicatif Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ Ce guide est conçu pour vous aider à remplir adéquatement le formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires

Numéro : 300. Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Numéro : 300 Excédents, méthodes de calcul - Ligne 7 de la Déclaration des salaires Décembre 2013 Objectif de cette note d orientation... 4 Références légales... 4 Contexte... 5 Historique du calcul hebdomadaire

Plus en détail

CONCOURS «TamyUSA» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

CONCOURS «TamyUSA» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION CONCOURS «TamyUSA» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. 1. DURÉE DU CONCOURS Le concours «TamyUSA» (le «concours») est tenu par 9210-4389 Quebec Inc/Parce Que Films. et Canal Évasion inc.,(le «commanditaire»)

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

Travailleurs étrangers temporaires. Vos droits sont protégés

Travailleurs étrangers temporaires. Vos droits sont protégés Travailleurs étrangers temporaires Vos droits sont protégés Bienvenue au Canada! Le Canada est un ardent défenseur des droits de la personne, au pays comme à l étranger. Cette brochure a été préparée pour

Plus en détail

Guide des solutions bancaires personnelles. En vigueur à compter du 12 janvier 2015

Guide des solutions bancaires personnelles. En vigueur à compter du 12 janvier 2015 Tarification Guide des solutions bancaires personnelles En vigueur à compter du 12 janvier 2015 Solutions bancaires offertes par la Banque Nationale exclusivement aux membres de l Association médicale

Plus en détail

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs Commission scolaire des Draveurs GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat Au service de la réussite de chacun N.B. Dans le présent texte, le générique masculin est utilisé sans

Plus en détail

Nom du distributeur Adresse du distributeur

Nom du distributeur Adresse du distributeur Adresse du distributeur Numéro de licence R.B.Q. : MANUEL DE CONTROLE DE LA QUALITÉ Pour la vérification de l installation initiale et le contrôle de la corrosion de réservoir de propane sous terre conformément

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES

AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES AIDE-MÉMOIRE POUR L ENTREPRENEUR TRAVAUX À PROXIMITÉ DES LIGNES ÉLECTRIQUES Édition 2013 2 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 4 CHANTIERS À PROXIMITÉ DE LIGNES AÉRIENNES 7 Risques potentiels à surveiller

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT NUMÉRO 394-08 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANGÈLE-DE-MONNOIR RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME Adopté le 22 septembre 2008 Règlement concernant les systèmes d alarme ATTENDU que le conseil désire

Plus en détail

Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications

Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications Reconnaissance de l expérience antérieure et des qualifications Qualification professionnelle Reconnaissance professionnelle interprovinciale pour les titulaires d un certificat provincial Accord sur le

Plus en détail

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 1. PÉRIODE DU CONCOURS : Le concours 25 000 $ de rénos

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet TERMES ET CONDITIONS OUVERTURE DE COMPTE-CLIENT PRÉVOYANT L UTILISATION D UN TRANSPONDEUR, DESTINÉ AU PÉAGE DU PONT SERGE-MARCIL, VÉHICULES DE CATÉGORIE 1 ET 2 Mise en contexte Ces modalités contractuelles

Plus en détail

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence.

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT Ce document est une codification administrative et n a aucune valeur officielle À jour au 11 juin 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 643 RÈGLEMENT DÉCRÉTANT UN PROGRAMME

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Votre employeur a fait faillite?

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Votre employeur a fait faillite? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Votre employeur a fait faillite? Quand une entreprise pour laquelle vous travaillez fait faillite, vous devez entreprendre trois démarches en même temps afin de tenter

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT

RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 11-010 RÈGLEMENT SUR LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES REFOULEMENTS D ÉGOUT Vu les articles 118, 119 et 120 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre

Plus en détail

Le consommateur est invité à participer au concours «Votre tournoi de golf pour 12 personnes» par une publicité imprimée dans le magazine Golf & Spa.

Le consommateur est invité à participer au concours «Votre tournoi de golf pour 12 personnes» par une publicité imprimée dans le magazine Golf & Spa. Le consommateur est invité à participer au concours «Votre tournoi de golf pour 12 personnes» par une publicité imprimée dans le magazine Golf & Spa. 1. Durée du concours Le concours «Votre tournoi de

Plus en détail

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité :

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Contrat de courtier Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal : Date d effet

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Foire aux questions. 1. J'ai reçu un constat d'infraction, puis je le payer dans une institution financière?

Foire aux questions. 1. J'ai reçu un constat d'infraction, puis je le payer dans une institution financière? Foire aux questions Vous avez reçu un constat d infraction et vous avez plusieurs interrogations concernant les procédures judiciaires. Voici des réponses aux questions les plus fréquentes : 1. J'ai reçu

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec RÉGIME d assurance collective CSQ À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec Contrat J9999 Janvier 2010 À tous les membres de la CSQ Cette «nouvelle» brochure

Plus en détail

AFFAIRES ÉLECTRONIQUES Crédit d impôt remboursable pour les activités d affaires électroniques

AFFAIRES ÉLECTRONIQUES Crédit d impôt remboursable pour les activités d affaires électroniques AFFAIRES ÉLECTRONIQUES Crédit d impôt remboursable pour les activités d affaires électroniques Afin de stimuler davantage le développement de certaines activités liées aux technologies de l information,

Plus en détail

DEMANDE DE SOUMISSIONS

DEMANDE DE SOUMISSIONS DEMANDE DE SOUMISSIONS Pierre Roy & Associés inc. (ci-après le «Séquestre») a été nommée séquestre aux biens de 7319983 Canada inc. (Système APM 2010) (ci-après «APM») par le tribunal en vertu d une ordonnance

Plus en détail

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs Droits et obligations des travailleurs et des employeurs La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) vise à assurer des conditions de santé et de sécurité minimales dans les entreprises québécoises.

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

Responsabilité de l Autorité des marchés financiers

Responsabilité de l Autorité des marchés financiers Nom du produit d assurance Assurance prêt vie et invalidité Type de produits d assurance Assurances vie et invalidité Coordonnées de l assureur Sherbrooke Vie, compagnie d assurance 716, rue Short, Sherbrooke

Plus en détail

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée à l intention des professionnels, cadres et directeurs de service de l Université Laval Contrats numéros 54890 et 54892 Août 2010 À TOUS LES PROFESSIONNELS,

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP)

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP) Quebec Provincial Association of Teachers l Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP) Renseignements généraux

Plus en détail

BONNE NOUVELLE! A LA MOBILITÉ DES COMPAGNONS EST MAINTENANT POSSIBLE À TRAVERS LE CANADA SANS PROBLÈME!

BONNE NOUVELLE! A LA MOBILITÉ DES COMPAGNONS EST MAINTENANT POSSIBLE À TRAVERS LE CANADA SANS PROBLÈME! SIÈGE SOCIAL DE LA CMEQ A 5925, BOUL. DÉCARIE, MONTRÉAL (QUÉBEC) H3W 3C9 Tél.: 514 738-2184 / 1 800 361-9061 L INFORMEL POSTE-PUBLICATIONS, N o 40062839 BONNE NOUVELLE! A LA MOBILITÉ DES COMPAGNONS EST

Plus en détail

Accédez à une multitude de possibilités

Accédez à une multitude de possibilités u00 Accédez à une multitude de possibilités Particularités pour les membres de la Caisse centrale u01 Vous avez déterminé avec la Caisse centrale Desjardins les folios et comptes qui sont accessibles par

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1)

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 200, 1 er al., par. 1, 2, 3,

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ÉPIPHANE RÈGLEMENT NUMÉRO 263 CONCERNANT L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QUE le conseil municipal désire réglementer l

Plus en détail

Concours Un jeu d enfant!

Concours Un jeu d enfant! Règlements officiels de participation au concours 1. Durée du concours Le concours «Un jeu d enfant!» (ci après nommé «le concours» se déroule au Québec, à compter du samedi 29 mars 2014 09h00:01 HE, jusqu

Plus en détail

NRJ 94,3 CONCOURS «100 % musique, 100 % cash, grâce à NRJ et Virement Interac MD!» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

NRJ 94,3 CONCOURS «100 % musique, 100 % cash, grâce à NRJ et Virement Interac MD!» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION NRJ 94,3 CONCOURS «100 % musique, 100 % cash, grâce à NRJ et Virement Interac MD!» RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. Le concours «100 % musique, 100 % cash, grâce à NRJ et Virement Interac MD!» (ci-après

Plus en détail

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite

Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Guide de la demande d autorisation pour administrer un régime volontaire d épargneretraite Mars 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 À QUI S ADRESSE CE GUIDE?... 3 AVANT DE DÉBUTER... 4 SERVICE DE

Plus en détail

RAPPORT RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC

RAPPORT RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC EN003495 RAPPORT D ENQUÊTE D ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE DE QUÉBEC ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN TRAVAILLEUR LE 15 JANVIER 2004, À QUÉBEC, SUR UN CHANTIER DE CONSTRUCTION DE TELUS. PAR : MONSIEUR JEAN

Plus en détail

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Présenté à La Commission du développement économique de la Communauté

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2008-55.

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2008-55. CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2008-55 DE LA VILLE DE SAGUENAY DÉLÉGUANT CERTAINS POUVOIRS D AUTORISER DES DÉPENSES ET DE PASSER DES CONTRATS AVERTISSEMENT Le présent document constitue

Plus en détail

Ce cahier présente un résumé des quatre conventions collectives en vigueur depuis le 1 er mai 2004.

Ce cahier présente un résumé des quatre conventions collectives en vigueur depuis le 1 er mai 2004. FAITS SAILLANTS DES CONVENTIONS COLLECTIVES SECTORIELLES DE L'INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION 2004-2007 RÉSIDENTIEL - INDUSTRIEL - INSTITUTIONNEL ET COMMERCIAL - GÉNIE CIVIL ET VOIRIE Ce cahier présente un

Plus en détail

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE Les pages suivantes contiennent des renseignements importants au sujet de votre compte UV DIRECT dont vous devez prendre connaissance. Si vous avez des questions, nous serons

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

DÉTERMINATION DE L ÉCHELON

DÉTERMINATION DE L ÉCHELON FÉDÉRATION DU PERSONNEL SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES DÉTERMINATION DE L ÉCHELON Articles 6-1.00, 6-2.00, 6-3.00 et 6-4.00 Avertissement

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

GUIDE. de distribution. Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance

GUIDE. de distribution. Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance ASSURANCE VIE 50+ GUIDE de distribution Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. 1 Avis émis par

Plus en détail

GUIDE SUR LES MUTUELLES DE FORMATION. Règlement sur les mutuelles de formation

GUIDE SUR LES MUTUELLES DE FORMATION. Règlement sur les mutuelles de formation GUIDE SUR LES MUTUELLES DE FORMATION Règlement sur les mutuelles de formation GUIDE SUR LES MUTUELLES DE FORMATION Règlement sur les mutuelles de formation ÉDITION SEPTEMBRE 2010 Dans le cadre d une entente

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

Boom fm Montérégie CONCOURS «SMS Madonna» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Boom fm Montérégie CONCOURS «SMS Madonna» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Boom fm Montérégie CONCOURS «SMS Madonna» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «SMS Madonna» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Media Radio inc. (ci-après les «Organisateurs du concours»).

Plus en détail

C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI N o COUR : 615-11-001311-127. C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale

C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI N o COUR : 615-11-001311-127. C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 www.deloitte.ca C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE

NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE FSSS FP (CSN) au 1 er avril 2009 RESTRUCTURATION DES RÉGIMES D ASSURANCE MALADIE ET DE SOINS DENTAIRES Régime d assurance santé CAMPAGNE D

Plus en détail

Les devis types en arboriculture

Les devis types en arboriculture Les devis types en arboriculture Projet de devis élaboré par la SIAQ À l usage des entrepreneurs et des municipalités par Charline Hébert ing.f. INTRODUCTION ET CONTEXTE Colloque de la SIAQ Automne 2007

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS UN SPIRITUEUX VRAIMENT BRANCHÉ SUR LA MUSIQUE D ICI!

RÈGLEMENT DU CONCOURS UN SPIRITUEUX VRAIMENT BRANCHÉ SUR LA MUSIQUE D ICI! RÈGLEMENT DU CONCOURS UN SPIRITUEUX VRAIMENT BRANCHÉ SUR LA MUSIQUE D ICI! 1. DURÉE DU CONCOURS Le Concours «UN SPIRITUEUX VRAIMENT BRANCHÉ SUR LA MUSIQUE D ICI!» est organisé par Groupe Archambault. Le

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale Quebec Provincial Association of Teachers L Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (RQAP) et le Régime québécois d assurance parentale Mes droits Ce guide destiné au personnel

Plus en détail

PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU

PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU PROJET DE TRAIN LÉGER SUR RAIL D OTTAWA ACCORD DE CONTRIBUTION AVEC LE MINISTÈRE DES TRANSPORTS DE L ONTARIO APERÇU DE LA STRUCTURE ET DU CONTENU L accord de contribution (l «accord de contribution») a

Plus en détail

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures.

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. À compter du 1 er juin 2007, les frigoristes* et les mécaniciens en protection-

Plus en détail

Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage

Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage ASSURANCE-EMPLOI Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage Guide à l intention des employeurs qui offrent à leurs employés des prestations supplémentaires de chômage Publication

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage*

Un entrepreneur détenant la licence appropriée. L entretien du système de chauffage* Soyez prévoyant Un entrepreneur détenant la licence appropriée Un système de chauffage installé selon les différents codes en vigueur et bien entretenu par du personnel qualifié est votre meilleur gage

Plus en détail

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 ADMINISTRATION Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 1. PRÉAMBULE Les membres du personnel autorisés peuvent effectuer

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 2 / TABLE DES MATIÈRES 1. APERÇU DU PROGRAMME...3 1.1 Contexte...3 1.2 Description...3 2. ADMISSIBILITÉ...3 2.1 Clientèles admissibles...3 2.2 Véhicules

Plus en détail

ACCRÉDITATION DES CENTRES PRIVÉS ET DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN HAÏTI. Formulaire de demande d une autorisation de fonctionnement

ACCRÉDITATION DES CENTRES PRIVÉS ET DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN HAÏTI. Formulaire de demande d une autorisation de fonctionnement ACCRÉDITATION DES CENTRES PRIVÉS ET DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN HAÏTI Formulaire de demande d une autorisation de fonctionnement Juin 2011 Projet d accompagnement de l INFP dans la révision,

Plus en détail

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Mutuelles de prévention Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce document est réalisé par le Service

Plus en détail

Vous fournissez un service d aide à domicile

Vous fournissez un service d aide à domicile Vous fournissez un service d aide à domicile à une personne handicapée ou en perte d autonomie Les services d aide à domicile et le chèque emploi-service Vous commencez à offrir de l aide à une personne

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Le programme municipal de rénovation majeure, qui vise la rénovation de l ensemble d un bâtiment résidentiel, offre une aide financière aux propriétaires

Plus en détail

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL

C O U R S U P É R I E U R E DISTRICT DE MONTRÉAL C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL NO : 500-06-000373-064 C O U R S U P É R I E U R E (Recours collectifs) OPTION CONSOMMATEURS Demanderesse et JEAN-FRANÇOIS TREMBLAY et al. Personnes

Plus en détail

a) Présentation et approbation des comptes

a) Présentation et approbation des comptes PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MONTCALM MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-OUEST Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal de Saint-Roch-Ouest tenue le mardi 3 septembre 2013 à l endroit désigné

Plus en détail

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur à un mineur. Le rapport

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL. Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.

RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL. Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47. VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RCG 12-003 RÈGLEMENT SUR LE SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE DE MONTRÉAL Vu l article 62 de la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., chapitre C-47.1); Vu la Loi sur la sécurité

Plus en détail

Concours «Dites oui à Monetico Mobile» Règlements

Concours «Dites oui à Monetico Mobile» Règlements Concours «Dites oui à Monetico Mobile» Règlements DURÉE DU CONCOURS Le concours «Dites oui à Monetico Mobile» est organisé par la Fédération des caisses Desjardins du Québec (ci-après «l Organisateur»)

Plus en détail

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi Août 2012 GUIDE PRATIQUE Guide de SAISIE EN LIGNE de l ATTESTATION EMPLOYEUR Pôle emploi Depuis le 1 er janvier 2012 les entreprises de plus de 10 salariés doivent transmettre leur attestation employeur

Plus en détail

Tarification. Guide de tarification des Services bancaires aux entreprises

Tarification. Guide de tarification des Services bancaires aux entreprises Tarification Guide de tarification des Services bancaires aux entreprises En vigueur à compter du 1 er août 2014 02 Des solutions bancaires pour optimiser la gestion de vos affaires! À la Banque Nationale,

Plus en détail

8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC. L amour est notre mission : la famille pleinement vivante

8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC. L amour est notre mission : la famille pleinement vivante 8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC L amour est notre mission : la famille pleinement vivante Itinéraire FORFAIT #1 : PROGRAMME COMPLET (CONGRÈS ET RASSEMBLEMENT) Jour

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE Révision 2014-12-11 1.0 INTRODUCTION Dans le but d alléger le processus pour les achats de valeur modique, l Université de Moncton

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 172 ÉTABLISSANT UN SERVICE DE VIDANGE PÉRIODIQUE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES

RÈGLEMENT NUMÉRO 172 ÉTABLISSANT UN SERVICE DE VIDANGE PÉRIODIQUE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES RÈGLEMENT NUMÉRO 172 ÉTABLISSANT UN SERVICE DE VIDANGE PÉRIODIQUE DES BOUES DE FOSSES SEPTIQUES Mise à jour Numéro de règlement Date d entrée en vigueur 1 172-1 13 mars 2013 MISE EN GARDE : Cette codification

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Le Québec dispose d un ensemble de mesures permettant aux parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles, dont les congés parentaux.

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

105,3 Rouge fm CONCOURS Tournée de bureau Rouge fm RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

105,3 Rouge fm CONCOURS Tournée de bureau Rouge fm RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 105,3 Rouge fm CONCOURS Tournée de bureau Rouge fm RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. Le concours «Tournée de bureau Rouge fm» (ci-après le «concours») est organisé par Bell Média (ci-après les «Organisateurs

Plus en détail

MISE À JOUR. Adressé à. Changement de coordonnées Ne remplir que les informations qui doivent être modifiées. 1 Personne morale et société

MISE À JOUR. Adressé à. Changement de coordonnées Ne remplir que les informations qui doivent être modifiées. 1 Personne morale et société REMPLISSEZ CE FORMULAIRE À L ENCRE ET EN MAJUSCULES. MISE À JOUR Adressé à Facture Date de l avis de cotisation Date d échéance de licence Changement de coordonnées Ne remplir que les informations qui

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE DE VAL-D'OR RÈGLEMENT 2012-22 Règlement relatif à la vidange périodique des boues des fosses septiques, des fosses de rétention et des puisards et abrogeant

Plus en détail

310$ avant le 24 février*

310$ avant le 24 février* 19 avril 2012 Centre des Congrès de Québec Rabais 1 er Sommet Gestionnaires des acquisitions pour les marchés publics allant jusqu à 310$ avant le 24 février* Augmentez votre agilité! Répondez plus rapidement

Plus en détail

Accord d Hébergement Web Mutualisé

Accord d Hébergement Web Mutualisé Les Conditions qui suivent s appliquent aux services d hébergement Web mutualisé et aux services associés de Radiant achetés sur le site Web de Radiant ou sur les sites d autres partenaires. D autres services

Plus en détail

Projet de terminal méthanier Rabaska POLITIQUE DE COMPENSATION À L ÉGARD DES PROPRIÉTAIRES DE RÉSIDENCES VOISINES DU SITE DU TERMINAL MÉTHANIER

Projet de terminal méthanier Rabaska POLITIQUE DE COMPENSATION À L ÉGARD DES PROPRIÉTAIRES DE RÉSIDENCES VOISINES DU SITE DU TERMINAL MÉTHANIER Projet de terminal méthanier Rabaska POLITIQUE DE COMPENSATION À L ÉGARD DES PROPRIÉTAIRES DE RÉSIDENCES VOISINES DU SITE DU TERMINAL MÉTHANIER Octobre 2006 ZONE VISÉE PAR LA POLITIQUE DE COMPENSATION

Plus en détail