Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol"

Transcription

1 Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol ECHANTILLONNAGE ET ANALYSE Echantillonnage : Echantillonnage et préparation des échantillons de sol en vue de l analyse (Norme X et Normes NF X et NF ISO 11464) : - Détermination et identification de la zone de prélèvement - Echantillonnage : 10 unités en évitant les situations marginales, anormales, extrêmes ou douteuses. Prélèvement par petits volumes à la tarière. - Le long d un transect : Plusieurs échantillons (1 par binôme) des premiers horizons prélevés à la tarière et analysés séparément. Chaque échantillon est homogénéisé, les mottes sont émiettées et les racines retirées. Dans le cas d un échantillon caillouteux, les éléments grossiers (>20mm) sont séparés, pesés puis rejetés. Les principaux débris organiques et racines sont également retirés aves une pince. Classes de taille des particules solides du sol (échelle internationale) Pierres Nom de la classe Cailloux et graviers >20 mm 2-20 mm Sables grossiers µm Sables fins µm Limons grossiers µm Limons fins 2-20 µm Argiles < 2 µm Limite de diamètre Pesée du matériel - tarer le matériel suivant : 6 récipients en aluminium (type petite barquette ronde, d environ 5cm de diamètre) - identifier les différents récipients en aluminium avec le nom de votre binôme et le nom de la fraction pour l analyse granulométrique : SG (sable grossier), SF (sable fin), LG (limons grossiers), LF (limons fins), A (argiles). Identifier également la barquette utilisée pour la mesure d humidité résiduelle. S. Bazot 1

2 Analyse Granulométrique: 1. Préparation du sol - prendre environ 20 g de sol - casser les agrégats avec le pilon dans un mortier - tamiser à 2mm, si des agrégats sont > 2mm, les casser jusqu à ce que tout le sol soit tamisé - bien homogénéiser le sol 2. Dispersion des fractions ou destruction des agrégats - peser 5g de sol tamisé et le transvaser dans un flacon en plastique hermétique - ajouter 20 billes de verre - ajouter 2,5ml de dispersant (hexamétaphosphate de sodium à 1,5g/l) et 1ml de solution ammoniacale à 20% - ajouter 50 ml d eau distillée - Bien agiter manuellement puis agiter mécaniquement pendant 30 minutes. 3. Séparation des sables grossiers > 200µm par tamisage - passer toute la suspension de sol du flacon sur un tamis de 200 µm au dessus d un bécher - rincer cette fraction avec de l eau distillée (la fraction est bien rincée quand l eau de rinçage est claire, cependant veillez à utiliser le moins possible d eau maximum 30ml si plus l étape 4 doit être effectuée en plusieurs fois) N.B : Conserver le sol dispersé contenu dans le bécher, il contient toutes les autres fractions. - retirer les billes avec une pince - récupérer les sables grossiers et la matière organique grossière retenus dans le tamis dans un récipient en aluminium identifié SG à l aide d une pissette, avec le moins possible d eau - mettre cette fraction à l étuve à 105 C pendant 24 H 4. Séparation des (sables fins + limons grossiers) et des (limons fins + argiles) par sédimentation - marquer l éprouvette graduée de 100ml à 20 cm à partir du fond - faire passer toute la suspension dans l éprouvette graduée - ajouter de l eau distillée jusqu au trait situé à 20 cm - placer un parafilm sur l éprouvette afin de la rendre hermétique - agiter énergiquement l éprouvette en faisant 15 retournements de à partir du moment où vous reposez l éprouvette, laissez sédimenter 9min 36s (durée établie par les normes d analyse), veillez à ne pas bouger l éprouvette pendant ce temps - transvaser le surnageant (argile+ limons fins) dans un tube à centrifuger en plastique (Falcon) en évitant d entraîner le culot S. Bazot 2

3 - recommencer la sédimentation une nouvelle fois : dans l éprouvette contenant le culot, ajouter de l eau distillée jusqu au trait, fermer avec un para film, agiter et laisser sédimenter 9 mn 36 s. Ajouter le 2 e surnageant obtenu au précédent dans le tube à centrifuger. NB : le surnageant, c est donc (argile+ limons fins) et ce qui reste dans l éprouvette c est donc (sables fins + limons grossiers) 5. Séparation des limons grossiers et sables fins par tamisage Après la dernière sédimentation réalisée dans l éprouvette : - récupérer le surnageant en vue de la séparation des argiles et des limons fins (tube Falcon) - faire passer le culot situé au fond de l éprouvette sur un tamis de 50 µm à l aide d une pissette - tamiser lentement à l aide d une pissette - récupérer les sables fins restés dans le tamis de la manière suivante : ramener avec la pissette la fraction de sable dans un coin du tamis transvaser les sables dans un récipient en aluminium préalablement taré et noté SF toujours à l aide de la pissette, mettre à l étuve à 105 C pendant 24H - récupérer les limons grossiers (après tamisage) de la manière suivante : laisser sédimenter 20 minutes et jeter le plus de surnageant possible transvaser les limons dans un récipient en aluminium préalablement taré et noté LG mettre à l étuve à 105 C pendant 24H. 6. Séparation des argiles et limons fins par centrifugation - Séparer les argiles des limons fins en : ajustant le poids (à 0,01 g près) de la suspension de sol contenant les argiles et les limons fins (surnageant issu de l éprouvette) avec celui d un tube Falcon à centrifuger ne contenant que de l eau distillée centrifugeant pendant 3 min à 2500 tours/min - Récupérer les argiles en : transvasant le surnageant (argiles) dans un récipient en aluminium préalablement taré mettant à l étuve à 105 C pendant 24H - Récupérer les limons fins (culot) en : mettant le culot dans un récipient en aluminium préalablement taré et noté LF à l aide d une pissette mettant à l étuve à 105 C pendant 24 H S. Bazot 3

4 7. Pesée des fractions et expression des résultats - après dessiccation 105ºC, sortir les récipients de l étuve et les mettre tout de suite dans un dessiccateur pour refroidir - peser les récipients contenant les fractions - observer les fractions, décrire leur couleur et leur aspect - exprimer les résultats des 5 fractions obtenues en g/kg de sol séché à 105ºC. - exprimer le % de perte lors du fractionnement Détermination de l humidité résiduelle (NF ISO 11465) - peser 5 g (à 0,01g près) d un échantillon de sol tamisé à 2 mm dans une coupelle en aluminium préalablement taré - placer l ensemble à l étuve à 105 C pendant 2H - à la sortie de l étuve, laisser refroidir 1/4 d heure le creuset dans un dessiccateur - peser l ensemble - déterminer l humidité résiduelle (HR) de l échantillon de sol préparé pour l analyse en pourcentage : HR (%) = ((m0-m1) / m0)* 100 m0 est la masse (en g) de la prise d essai m1 est la masse de la prise d essai après séchage Mesure du ph (NF ISO 10390) - Prélever un échantillon de sol tamisé à 2mm d environ 5g. - Mettre cet échantillon dans le flacon d échantillonnage et diluer 5 fois avec de l eau pure, répéter l opération avec la solution de KCl (1mol.l -1 ). - Agiter avec un agitateur mécanique pendant 10 minutes à 16 tours/mn. - Laisser reposer au moins 2 heures à température ambiante. - Etalonner le ph mètre - Mesurer le ph du surnageant. DANS LE COMPTE-RENDU DE TP : - Décrire la zone de prélèvement, végétation, situation par rapport à l Yvette - Observer les fractions, décrire leur couleur et leur aspect - Mentionner le ph de l échantillon - Exprimer les résultats des 5 fractions obtenues en g/kg de sol séché à 105ºC - Exprimer en % les teneurs des différentes fractions granulométriques - Calculer le rendement du fractionnement : rendement = [sommes de fractions pesées (g) / sol séché à 105ºC (g) ]*100 - Définir la texture du sol en fonction du diagramme de texture et donner le ph du sol S. Bazot 4

5 Diagramme des textures d après Jamagne 1. Sable S 2. Sable limoneux SL 3. Sable argileux SA 4. Limon léger sableux LLS 5. Limon sableux LS 6. Limon moyen sableux LMS 7. Limon sablo-argileux LSA 8. Limon argilo-sableux LAS 9. Limon léger LL 10. Limon moyen LM 11. Limon argileux LA 12. Argile sableuse AS 13. Argile A 14. Argile limoneuse AL 15. Argile lourde ALO S. Bazot 5

Escola Tècnica Superior d Enginyers de Camins, Canals i Ports de Barcelona Univesitat Politècnica de Catalunya

Escola Tècnica Superior d Enginyers de Camins, Canals i Ports de Barcelona Univesitat Politècnica de Catalunya 3. Identification du sol. 3.1. Généralités. On a procédé à faire une identification du sol en ce qui concerne ses propriétés, indices et son état initial. Ceci pour identifier, sur un profil de 5 m de

Plus en détail

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...

SOMMMAIRE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL... SOMMMAIRE PAGE INTRODUCTION AUX TRAVAUX PRATIQUES DE PEDOLOGIE...2 PREPARATION DES ECHANTILLONS DE TERRE...3 DETERMINATION DE L'HUMIDITE DU SOL...5 LE PH ET LE POUVOIR TAMPON DU SOL...6 LE CALCAIRE TOTAL

Plus en détail

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE

E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE E-I-4V1 : DÉTERMINATION DES MATIERES EN SUSPENSION METHODE PAR FILTRATION SUR FILTRE EN FIBRES DE VERRE ET GRAVIMETRIE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie une méthode de détermination gravimétrique

Plus en détail

3- PREPARATION DES ECHANTILLONS

3- PREPARATION DES ECHANTILLONS 3- PREPARATION DES ECHANTILLONS PRINCIPE... 1 ENREGISTREMENT DES ECHANTILLONS... 1 ANALYSES SUR SOL FRAIS... 2 SECHAGE... 2 TAMISAGE ET TENEUR EN ELEMENTS GROSSIERS... 4 BROYAGE... 6 REFERENCES DE BASE...

Plus en détail

29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE

29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE 29- EXTRACTION DES ACIDE HUMIQUES ET FULVIQUES DOSAGE DU CARBONE PAR ROCK-EVAL OU CHN (PHASE SOLIDE) I- Principe Cette méthode a été adaptée d après Eric Lichtfouse (comm. Pers.) pour un traitement des

Plus en détail

w = Masse.d eau.contenue;dans.le.granulat

w = Masse.d eau.contenue;dans.le.granulat LES MODES OPERATOIRES DU LABORATOIRE GENIE CIVIL GRANULATS TENEUR EN EAU D UN GRANULAT Selon NF... Niveau: PREMIERE et TERMINALE STI GC Plusieurs méthodes de laboratoire permettent la mesure de la teneur

Plus en détail

Annalyse granulométrique

Annalyse granulométrique ANNEXE 1 Annalyse granulométrique 1.1 INTRODUCTION L analyse granulométrique a pour but de déterminer quantitativement la distribution des particulesdesolparclassesdediamètres.lenombreetlagrandeurdesclassesdediamètresdépendront

Plus en détail

MA. 100 S.T. 1.1. Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique

MA. 100 S.T. 1.1. Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 100 S.T. 1.1 Détermination des solides totaux et des solides totaux volatils : méthode gravimétrique 2015-05-14 (révision 4) Comment fonctionne

Plus en détail

Thème 4 Chapitre 1 Activité 2

Thème 4 Chapitre 1 Activité 2 Thème 4 Chapitre 1 Activité 2 EXTRACTION ET ANALYSE DE L HEXOKINASE DE SACCHAROMYCES CEREVISIAE Éléments de réponse ANALYSE DES RÉSULTATS 1.1. Cela permet de faciliter la lyse alcaline de la membrane de

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol?

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Introduction La vie végétale et animale, telle que nous la connaissons, n'existerait pas sans la terre fertile qui forme à la

Plus en détail

Poignée. HUMIDITÉ RELATIVE Thermistor Méthode 1 m

Poignée. HUMIDITÉ RELATIVE Thermistor Méthode 1 m Mesures météorologiques: température, humidité, pluviométrie, vitesse du vent ÉQUIPEMENT: Thermomètres à maximum/minimum ou thermistors et enregistreur de données, psychromètre fronde ou sonde à humidité

Plus en détail

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Extrait sec total. Extrait sec total

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Extrait sec total. Extrait sec total Méthode OIV-MA-AS2-03A Méthode Type IV Matières sèches totales (modifiée par résolution OIV-Oeno 387/2009) 1. Définition L'extrait sec total ou matières sèches totales est l'ensemble de toutes les substances

Plus en détail

Comprendre la formation et la fertilité des sols

Comprendre la formation et la fertilité des sols Comprendre la formation et la fertilité des sols Un sol est constitué d'éléments minéraux et de matières organiques. Il prend naissance à partir de la roche puis évolue sous l'action du climat et de la

Plus en détail

Méthode. Détermination des matières en suspension et matières en suspension volatiles dans l eau

Méthode. Détermination des matières en suspension et matières en suspension volatiles dans l eau et Page : 1 de 9 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré indique

Plus en détail

TP 3 diffusion à travers une membrane

TP 3 diffusion à travers une membrane TP 3 diffusion à travers une membrane CONSIGNES DE SÉCURITÉ Ce TP nécessite la manipulation de liquides pouvant tacher les vêtements. Le port de la blouse est fortement conseillé. Les essuie tout en papier

Plus en détail

S-I-1V3 PRÉTRAITEMENT DES ÉCHANTILLONS POUR ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES ET LIXIVIATION. 1. Objet. 2. Domaine d application. 3.

S-I-1V3 PRÉTRAITEMENT DES ÉCHANTILLONS POUR ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES ET LIXIVIATION. 1. Objet. 2. Domaine d application. 3. 1. Objet S-I-1V3 PRÉTRAITEMENT DES ÉCHANTILLONS POUR ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES ET LIXIVIATION Prétraitement des échantillons de sols (y compris les sédiments), les matières utilisées sur ou dans les sols

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Travaux pratiques Préparé Par : M. GHOMARI F. & Mme BENDI-OUIS A. ANNEE

Plus en détail

GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale

GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale GCH-2103: Biotechnologie industrielle et environnementale, A10 Laboratoire #1: Analyse instrumentale Objectifs Ce laboratoire a pour but d'initier les étudiants aux techniques analytiques quantitatives

Plus en détail

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité GRAVIMETRIE 1 - Principe de la gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c'est-àdire totale) d'un cation ou d'un anion (en solution aqueuse) par

Plus en détail

Toujours utiliser une seringue propre et sèche pour prélever le réactif

Toujours utiliser une seringue propre et sèche pour prélever le réactif MODE D EMPLOI NAOCL, HTH, NADCC ET EAU DE JAVEL Le contrôle de la qualité de la solution d hypochlorite de sodium produite par WATA est indispensable afin de déterminer le dosage à appliquer en fonction

Plus en détail

Sciences physiques et chimiques

Sciences physiques et chimiques bac pro Philippe Adloff Hervé Gabillot Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-946-2 Sciences physiques et chimiques Seconde professionnelle 100 % Exercices expérimentaux science et

Plus en détail

01. SOLS ET MATERIAUX DE REMBLAI

01. SOLS ET MATERIAUX DE REMBLAI 01. SOLS ET MATERIAUX DE REMBLAI 01.01 ANALYSE GRANULOMETRIQUE DES SOLS: METHODE PAR TAMISAGE ET METHODE AREOMETRIQUE 01.03 LIMITES DE LIQUIDITE ET DE PLASTICITE DES SOLS (version 05/2014 + corrections

Plus en détail

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE 1. Objet Méthode pour l extraction des éléments en traces présents dans les sols (y compris les sédiments), les matières

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Première Partie Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17 CI.17 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET CI. 17 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

S-II-8V3 DÉTERMINATION DE LA TENEUR EN CARBONATE

S-II-8V3 DÉTERMINATION DE LA TENEUR EN CARBONATE S-II-8V3 DÉTERMINATION DE LA TENEUR EN CARBONATE 1. Objet Détermination de la teneur en carbonate par la méthode volumétrique. 2. Domaine d application Méthode de détermination de la teneur en carbonate

Plus en détail

DETERMINATION DE LA TENEUR EN HUMIDITE DANS LES ALIMENTS POUR ANIMAUX ET LES PAINS. Version 06 Date d application 2013-02-01

DETERMINATION DE LA TENEUR EN HUMIDITE DANS LES ALIMENTS POUR ANIMAUX ET LES PAINS. Version 06 Date d application 2013-02-01 Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Laboratoires de Liège MET-LFSAL-007-008 I-MET DETERMINATION DE LA TENEUR EN HUMIDITE DANS LES ALIMENTS POUR ANIMAUX ET LES PAINS Version 06 Date

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

Installations de lavage Herbold Systèmes modulaires pour le lavage de bouteilles usagées en polyester (PET)

Installations de lavage Herbold Systèmes modulaires pour le lavage de bouteilles usagées en polyester (PET) Installations de lavage Herbold Systèmes modulaires pour le lavage de bouteilles usagées en polyester (PET) Unité de lavage à chaud Principe de modularité Composants choisis en fonction de la pureté requise

Plus en détail

Etude du sol. Pourquoi étudier le sol?

Etude du sol. Pourquoi étudier le sol? Pourquoi étudier le sol? Même si elle a trop souvent été négligée, l étude des sols est un des éléments essentiels de la compréhension de l environnement. Les sols constituent une mince couche recouvrant

Plus en détail

SVDU SYNDICAT NATIONAL DU TRAITEMENT ET DE LA VALORISATION DES DECHETS URBAINS ET ASSIMILES -:-:-:-:-:-:- PROTOCOLE TECHNIQUE POUR LA DETERMINATION

SVDU SYNDICAT NATIONAL DU TRAITEMENT ET DE LA VALORISATION DES DECHETS URBAINS ET ASSIMILES -:-:-:-:-:-:- PROTOCOLE TECHNIQUE POUR LA DETERMINATION Pièce-jointe n 1 SVDU SYNDICAT NATIONAL DU TRAITEMENT ET DE LA VALORISATION DES DECHETS URBAINS ET ASSIMILES -:-:-:-:-:-:- PROTOCOLE TECHNIQUE POUR LA DETERMINATION DU POTENTIEL POLLUANT DES MACHEFERS

Plus en détail

LES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE UE 14s

LES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE UE 14s LES MEDICAMENTS ET AUTRES PRODUITS DE SANTE UE 14s Quelques OPERATIONS PHARMACEUTIQUES Dr Michel GUYOT 07/03/2013 LE BROYAGE 1. DEFINITION Réduire la taille des particules (par fragmentation) 2. IMPORTANCE

Plus en détail

Utilisation. Précautions

Utilisation. Précautions Utilisation de la colonne de tamis Principe La colonne de tamisage est constituée d un empilement de tamis à mailles rigoureusement calibrées, le diamètre des mailles étant divisé par 2 lorsqu on passe

Plus en détail

Capteur Humidité du Sol PS-2163

Capteur Humidité du Sol PS-2163 Capteur Humidité du Sol PS-2163 1 2 PS-2153 Sonde Potentiel Hydrique Equipement inclus Référence 1. Capteur PASPORT humidité du sol PS-2163 2. Sonde Humidité du Sol 514-10696 Accessoires Sonde potentiel

Plus en détail

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait

1 Contrôle au laboratoire de la pasteurisation du lait Exploitation d informations scientifiques et présentation d un travail de synthèse Durée : 1,5 h (préparation 1 h et soutenance orale 30 minutes) 1 Etude de la fabrication du Saint-Nectaire Les différentes

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

L'ASSIMILATION DU NITRATE PAR LES PLANTES

L'ASSIMILATION DU NITRATE PAR LES PLANTES Université de Neuchâtel Laboratoire de Physiologie végétale Travaux pratiques de Physiologie végétale L'ASSIMILATION DU NITRATE PAR LES PLANTES En général, les plantes couvrent leur besoin en azote par

Plus en détail

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE

KIT PRINCIPE DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits soit 40 dépôts d ADN) MATERIEL NECESSAIRE : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT PRINCIPE DE LA PCR Ref: PCR A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les articles

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

Quantification de l'azote total selon la méthode de Dumas (moûts et vins) (Résolution Oeno 13/2002)

Quantification de l'azote total selon la méthode de Dumas (moûts et vins) (Résolution Oeno 13/2002) Méthode OIV-MA-AS323-02B Méthodes Type II Quantification de l'azote total selon la méthode de Dumas (moûts et vins) (Résolution Oeno 3/2002). DOMAINE D'APPLICATION La présente méthode s'applique à l'analyse

Plus en détail

LES MÉTHODES D'ANALYSE

LES MÉTHODES D'ANALYSE ~ NOTES TECHNIQUES LABORATOIRE COMMUN D'ANALYSES 1993 LES MÉTHODES D'ANALYSE Tome 1 Analyses de sols Jean PETARD Document de travail.- - 1 L'tJSTITUT FRANCAIS DE RECHERCHE SCIENTfOU POUR LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

L EAU Fiche expériences

L EAU Fiche expériences L EAU Fiche expériences Expérience de dégrillage. Matériel : bac rectangulaire, un grillage Solutions et produits : eau sale avec des gros déchets Principe : une séparation physique permet de libérer l

Plus en détail

Dosage du carbone organique par combustion sèche après décarbonatation automatisée des sols

Dosage du carbone organique par combustion sèche après décarbonatation automatisée des sols Dosage du carbone organique par combustion sèche après décarbonatation automatisée des sols CARIA Giovanni, PROIX Nicolas, CIESIELSKI Henri Institut National de la Recherche Agronomique Laboratoire d analyses

Plus en détail

Préparations de solutions aqueuses

Préparations de solutions aqueuses Préparations de solutions aqueuses. Rappels : qu est-ce qu une solution aqueuse? * Introduis grâce à une spatule quelques cristaux de permanganate de potassium dans un tube à essai. Décris l aspect de

Plus en détail

Mesure des caractéristiques des combustibles bois

Mesure des caractéristiques des combustibles bois Mesure des caractéristiques des combustibles bois ADEME Critt Bois Fibois CTBA JUILLET 2001 SOMMAIRE AVANT PROPOS page 4 1 - LA PRISE D ECHANTILLON page 6 1.1 - Division et/ou mélange du prélèvement accompagnée

Plus en détail

20. CHLORURE DE CALCIUM

20. CHLORURE DE CALCIUM 20. CHLORURE DE CALCIUM 20.02. TENEUR EN CaCl 2 ANHYDRE. 20.03. TENEUR EN MATIERE SECHE DE L ADJUVANT. CME 20 p. 1/7 20.02. TENEUR EN CaCl 2 ANHYDRE. Référence de base: Norme NBN T 61-203, "Essais des

Plus en détail

Description des sols de Taî' (d'après J. COLLINET) Description des sols du Mont Tonkoui

Description des sols de Taî' (d'après J. COLLINET) Description des sols du Mont Tonkoui .. A N N E X E Description des sols de Taî' (d'après J. COLLNET) Description des sols du Mont Tonkoui (d'aprss C. VALENTN) TONKOLJ Site 0-15 cm : Frais, peu humifère, argileux faiblement sa-bieux à sables

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

04. LAITIER, SCHISTE ROUGE, CENDREES, SCORIES,

04. LAITIER, SCHISTE ROUGE, CENDREES, SCORIES, 04. LAITIER, SCHISTE ROUGE, CENDREES, SCORIES, CENDRES VOLANTES 04.01 ESSAI DE STABILITE DES SCHISTES ROUGES DANS L EAU. 04.08 CONSTANCE DE QUALITE DES CENDRES VOLANTES (ESSAI OPTICOMPACT). 04.01 ESSAI

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

Essais inter-laboratoires. Informations techniques

Essais inter-laboratoires. Informations techniques Essais inter-laboratoires Analyses de riz Informations techniques - Nombre d'essais sur une période de 1 an : 3 échantillons expédiés par courrier, respectivement aux mois de juin, octobre et février.

Plus en détail

Méthode d analyse Détermination de la granulométrie dans les sols agricoles et les sédiments : méthode Bouyoucos. MA. 205 GRA 1.0 Édition :

Méthode d analyse Détermination de la granulométrie dans les sols agricoles et les sédiments : méthode Bouyoucos. MA. 205 GRA 1.0 Édition : Centre d expertise en analyse environnementale du Québec MA. 205 GRA 1.0 Édition : 2003-12-11 Méthode d analyse Détermination de la granulométrie dans les sols agricoles et les sédiments : méthode Bouyoucos

Plus en détail

Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE

Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE Réactualisation octobre 2004 Le NITRATEST OUTIL DE CONDUITE DE LA FERTILISATION AZOTÉE Le sol est-il pauvre, bien pourvu ou riche en nitrates? La plante montre-t-elle un manque ou un excès de vigueur?

Plus en détail

3- La classification des sols

3- La classification des sols Géotechnique routière 3- La classification des sols V4 FRED PORTET OLIVIER NOËL, ENSEIGNANTS À L'ENTE D'AIX-EN-PROVENCE SYLVIE NICAISE, LABORATOIRE DU CETE MÉDITERRANÉE CAROLE PORTILLO ET MATHIEU VERMEULEN,

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Protocole d extraction des pollens et des kystes dinoflagellés Marie-Hélène Castéra

Protocole d extraction des pollens et des kystes dinoflagellés Marie-Hélène Castéra Protocole d extraction des pollens et des kystes dinoflagellés Marie-Hélène Castéra Préparation du sédiment : 1- Le sédiment (environ 5g) est séché à l étuve à 40 C pendant une nuit ou plus, suivant la

Plus en détail

Laboratoire de la maison Ormesson. Les changements

Laboratoire de la maison Ormesson. Les changements 1 Laboratoire de la maison Ormesson Les changements Au cours de votre visite dans le petit village, vous avez découvert que rien n était fait au hasard. Tout était centré autour de la gestion de l eau

Plus en détail

À la rescousse d un architecte

À la rescousse d un architecte À la rescousse d un architecte Niveaux : 4 e et 6 e année Matières scolaires : sciences de la nature, français Objectifs de l ERE : les connaissances, la prise de conscience, les compétences. Objectifs

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL I - Instructions pour la pré-désinfection / nettoyage manuel, décontamination et des adaptateurs RISKONTROL. Avertissements: Ne pas utiliser de laine d acier ou des produits de nettoyage abrasifs. Eviter

Plus en détail

P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE

P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE 1. Domaine d application Cette méthode concerne la mesure du ph dans des solutions aqueuses : - non salines (conductivité

Plus en détail

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9 dans l eau Page : 1 de 9 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré

Plus en détail

S-III-8.2V3 DÉTERMINATION DU CARBONE ORGANIQUE PAR OXYDATION SULFOCHROMIQUE

S-III-8.2V3 DÉTERMINATION DU CARBONE ORGANIQUE PAR OXYDATION SULFOCHROMIQUE S-III-8.2V3 DÉTERMINATION DU CARBONE ORGANIQUE PAR OXYDATION SULFOCHROMIQUE 1. Objet Dosage du carbone organique par oxydation sulfochromique. 2. Domaine d application La présente méthode décrit la détermination

Plus en détail

14 ème séance : Histoire de patate (manipulation expérimentale).

14 ème séance : Histoire de patate (manipulation expérimentale). 14 ème séance : Histoire de patate (manipulation expérimentale). Introduction Comme l indique le titre, cette manipulation est expérimentale, en ce sens qu elle n a pas été testée rien ne dit donc que

Plus en détail

Mesure du ph en milieu littoral

Mesure du ph en milieu littoral Page 1 / 5 Version : 2015 Date de création : 22 octobre 2007 Date de dernière modification : 22 février 2013 Mesure du ph en milieu littoral Rédigé par : Thierry Cariou Visé par : Nicole Garcia, responsable

Plus en détail

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique P 1/12 Indice de révision A Nature de la modification Création SOMMAIRE I - Objet... 2 II - Réactifs... 2 III - Méthodologie... 2 IV - Lecture des lames... 5 V - Notation des résultats... 7 VI - Annexes...

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

TP n 1: Initiation au laboratoire

TP n 1: Initiation au laboratoire Centre Universitaire d El-Tarf Institut des Sciences Agronomiques 3 ème année Contrôle de Qualité en Agroalimentaire TP n 1: Initiation au laboratoire Introduction L analyse de la matière vivante au laboratoire

Plus en détail

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003 kits Français p 1 Kit de précipitation de l ADN Version : 8003 1 Composition Quantité nécessaire pour 25 tests. - 25 ml de solution d ADN (de saumon) à 1mg/mL (tampon Tris-HCI 0,010 M, ph 8,0 en présence

Plus en détail

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun.

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun. Électrophorèse en gel Instructions Toutes les étapes suivantes peuvent être réalisées par les élèves. Partie I - Construction de la cuve fil en acier inoxydable coupe-fils récipient en plastique carré

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc. nº 11/Rév.2 2001 FRANÇAIS Original: ESPAGNOL Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagne. Tel.: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières?

b) Quelles sont les précautions à prendre pour effectuer les prélèvements des matières premières? T.P 17 : Synthèse d un savon Réaction de saponification Thème Santé Les objectifs de ce TP sont de : suivre un protocole de synthèse en respectant les consignes de sécurité. réaliser un montage de chauffage

Plus en détail

Projet OPTI-SCREEN OPTIMISATION DE L ECHANTILLONNAGE A LA LIVRAISON. Décembre 2015

Projet OPTI-SCREEN OPTIMISATION DE L ECHANTILLONNAGE A LA LIVRAISON. Décembre 2015 Projet OPTI-SCREEN OPTIMISATION DE L ECHANTILLONNAGE A LA LIVRAISON Décembre 2015 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par : DALKIA SA, CYLERGIE - ENGIE LAB, FCBA N de convention : 1301C0080 Coordination

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

Nous pensons que : - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse).

Nous pensons que : - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse). s sur les liquides. 1 - Tous les liquides coulent. - Tous les liquides ne coulent pas de la même manière (pas à la même vitesse). une planche inclinée 4 verres Incliner la planche. Mettre la même quantité

Plus en détail

A RECEPTION DU COLIS :

A RECEPTION DU COLIS : KIT DIGESTION IN VITRO : DIALYSE REF : C/DIAL : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

Technologie du béton GCI 340

Technologie du béton GCI 340 Ammar Yahia, ing., Ph.D. Génie civil. Automne 2011 Les granulats à béton - Généralités variables influençant la qualité du béton - Caractéristiques des granulats - Propriétés des granulats à béton - Essais

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Utilisation de la verrerie de précision

Utilisation de la verrerie de précision TP n 9 - Option PCL 2 nde 10 Utilisation de la verrerie de précision Objectifs : - connaître le matériel usuel de laboratoire - apprendre à utiliser la verrerie jaugée - déterminer la précision d une mesure

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Epreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Protocole d électrophorèse bidimensionnelle version1.0

Protocole d électrophorèse bidimensionnelle version1.0 Livret de PROTOCOLE Protocole d électrophorèse bidimensionnelle version1.0-1 SOMMAIRE Préparation des échantillons... 3 1-Extraction des protéines... 3 2-Dosage des protéines avec le kit Pharmacia, PlusOne

Plus en détail

Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS

Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS Laboratoire LA DÉTECTION DE NUTRIMENTS LA DÉTECTION DES GLUCIDES SIMPLES ET DOUBLES Déterminer si un aliment ou une solution contient des glucides simples (les glycérides comme le glucose) ou des glucides

Plus en détail

Détermination de la concentration en Matière En Suspension (MES)

Détermination de la concentration en Matière En Suspension (MES) Page 1 / 6 Version : 2015 Date de création : 1er février 2008 Date de dernière modification : 1er décembre 2012 Détermination de la concentration en Matière En Suspension (MES) Rédigé par : Isabelle Billy

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

DS n 1. solution. [1,5pt] Quelle masse m' d'acide ascorbique le comprimé contenait-il? [1,5pt]

DS n 1. solution. [1,5pt] Quelle masse m' d'acide ascorbique le comprimé contenait-il? [1,5pt] Nom : / 40 14 janvier 2015 Prénom :.. DS n 1 2 nde 7 Mme Grange-Reynas La calculatrice et le compagnon sont autorisés. Le sujet sera rendu avec la copie. Toutes les réponses doivent être rédigées avec

Plus en détail

Fonctionnement Pratique

Fonctionnement Pratique Fonctionnement Pratique Ce document à pour but de vous informer sur le fonctionnement des salles de TP et de son matériel afin de travailler dans des conditions de sécurité optimales pour vous et les autres.

Plus en détail

Analyses agronomiques

Analyses agronomiques 4 C H A P I T R E Analyses agronomiques De nombreux moyens existent pour analyser et décrire les sols et les matières organiques. Les résultats des analyses agronomiques permettent d évaluer leurs caractéristiques

Plus en détail

Contrôles des traitements thermiques du lait

Contrôles des traitements thermiques du lait T BTK AT de biotechnologies Contrôles des traitements thermiques du lait L objectif de la séance est de réaliser une pasteurisation du lait avec différents protocoles de chauffage. Au cours du chauffage

Plus en détail

Matériel de laboratoire

Matériel de laboratoire Matériel de laboratoire MATERIAUX UTILISE... 1 L'APPAREILLAGE DE LABORATOIRE... 1 a) Les récipients à réaction... 2 b) La verrerie Graduée... 2 MATERIEL DE FILTRATION... 6 FILTRATION SOUS VIDE AVEC UN

Plus en détail

L échantillonnage au sens le plus général peut être défini comme le «processus de prélèvement ou de constitution d un échantillon».

L échantillonnage au sens le plus général peut être défini comme le «processus de prélèvement ou de constitution d un échantillon». III. C ONTROLE GRANULOMETRIQUE DES POUDRES : La granulométrie est la science de la mesure des dimensions et de la détermination de la forme des particules ou c est l ensemble des caractéristiques qui définissent

Plus en détail

0674-0009A : MAGIC Temper. Document technique. MAGIC Temper

0674-0009A : MAGIC Temper. Document technique. MAGIC Temper Document technique STATICE MAGIC Temper Tempérez facilement vos : Masses de chocolats Couvertures Pralinés Ganaches Le tempérage sur marbre devient redondant (plus de nettoyages pour éviter les contaminations

Plus en détail

Géomatériaux TD 1. Granulats. 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable)

Géomatériaux TD 1. Granulats. 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable) Géomatériaux TD 1 Granulats 1. Analyse granulométrique par voie sèche (sur le sable) But de l'essai L'analyse granulométrique permet de déterminer la grosseur et les pourcentages pondéraux respectifs des

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Partie : Incertitudes. TP1 : asse volumique du Coca-Cola et du Coca Cola light Précision des instruments de mesure Dans l ensemble de ce TP on considérera que le meilleur estimateur de l incertitude

Plus en détail