TROUSSE PÉDAGOGIQUE Exploration professionnelle au primaire Les métiers de la construction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TROUSSE PÉDAGOGIQUE Exploration professionnelle au primaire Les métiers de la construction"

Transcription

1 TROUSSE PÉDAGOGIQUE Exploration professionnelle au primaire Les métiers de la construction 2 e année du 3 e cycle du primaire

2 Rédaction et coordination du projet pilote Isabelle Beaudin, conseillère d orientation, Centre de formation Le Chantier, Commission scolaire de Laval Amélie Sincennes, agente de développement de l exploration de la formation professionnelle et de l approche orientante, Service de l Éducation des adultes et de la formation professionnelle, Collaboration au projet pilote Anne-Marie Leroux et Chantal Meloche, conseillère en formation scolaire, Service de l Éducation des adultes et de la formation professionnelle, Élaine Brunette, Ghislain Drolet et Martin Lacasse, conseillers pédagogiques, Service de l Éducation des adultes et de la formation professionnelle, Louise Lacoste, directrice adjointe et Sylvie Nadon, directrice, Service de l éducation des adultes et de la formation professionnelle, Édith Beausoleil, Sébastien Deschamps et Claudine Leclerc, conseillers pédagogiques, Service de l enseignement et de l adaptation scolaire, Charles Vendette, coordonnateur et Daniel Moniz, directeur adjoint, Service de l enseignement et de l adaptation scolaire, Maxime Bertrand, René Denis, Jean-Luc Loyer, Sylvain Robert, Stephan Ross, enseignants, Sylvain Gendreau, conseiller pédagogique, Centre de formation Le Chantier, Commission scolaire de Laval Jacques Bernard, directeur, Josée Biron et Alain Boucher, directeurs adjoints, Centre de formation Le Chantier, Marie-Christine Dozois et Marc Ste-Marie, enseignants, Sylvie Vaillancourt, directrice, École Ste-Marguerite, Sophie Marcotte et Sophie Poissant, enseignantes, Manon Dumaresq, directrice, École L Envol, Isabelle Boivin, Julie Mercier et Geneviève Rochette, enseignantes, Andréa Rossier et Alexandre Goyette, directeurs, École Marc-Aurèle-Fortin, Adaptation du projet pilote auquel ont contribué : Francine Brassard, Maxime Bertrand, Josée Biron, Christian Fecteau, Geneviève Girard, Louise Lacoste, Céline Lavoie, Anne-Marie Leroux, Chantal Meloche, Myriam Rossi, ainsi que des conseillers pédagogiques du Service de l enseignement et de l adaptation scolaire, Commission scolaire de Laval.

3 PRÉSENTATION DU PROJET Cette trousse pédagogique conçue pour les enseignants du 3 e cycle primaire porte sur l exploration professionnelle. Ce projet s inscrit dans le cadre de l approche orientante. En effet, cette trousse propose des situations d apprentissage liées à diverses disciplines des domaines de formation portant sur le thème de la connaissance de soi et de la connaissance du monde du travail. Ultimement, cette approche permet de donner un sens aux apprentissages des élèves et de favoriser leur motivation. L objectif général du projet Exploration professionnelle au primaire est de permettre à des élèves de la 2 e année du 3 e cycle primaire de vivre des situations concrètes leur permettant de découvrir des métiers et d amorcer une réflexion de connaissance de soi et de connaissance du monde du travail. Le but n est évidemment pas de les amener à effectuer un choix professionnel, mais plutôt de les éveiller aux nombreuses possibilités et nourrir leurs rêves de carrière. Diverses activités pédagogiques sont proposées dont des ateliers d exploration en lien avec des programmes de formation professionnelle offerts à la. Ce projet vise également à mettre les jeunes en action afin qu ils prennent conscience, entre autres choses, des liens entre les disciplines scolaires et le monde du travail. Finalement, il est souhaité que cette trousse vous permette de faire vivre à vos élèves des moments significatifs dans leur développement. Note : L'utilisation du masculin dans ce texte est effectuée sans discrimination et simplement dans le but d'alléger le texte.

4 Déroulement du projet Prendre note que les activités sont obligatoires ou suggérées. Activités d amorce (connaissance de soi, du monde du travail) Étapes Lieux de réalisation La fleur de mes caractéristiques En classe ou À la maison Mes intérêts À la maison Le système scolaire En classe Les intelligences multiples En classe Obligatoires Suggérées Activités pédagogiques Ateliers d expérimentation (1 seul parmi les 3 choix) Exploration des métiers En classe Mathématiques Construisons une maison! Science et technologie Les outils du secteur de la construction Français Une journée dans la vie professionnelle de Français et arts plastiques Les métiers qui m entourent Éthique et culture religieuse La sécurité dans le secteur de la construction Anglais Name the occupations Défi Touche à tout Briquetage-maçonnerie Défi Touche à tout Charpenteriemenuiserie Défi Explo-Mobile Construction d une maisonnette En classe En classe En classe En classe En classe En classe CFP Le Chantier 3 CFP Le Chantier À l école Je raconte le projet En classe Activités d intégration Mon coffre à outils À la maison Évaluation du projet En classe Mise en garde : Si les activités obligatoires ne sont pas réalisées, cela pourrait mettre en péril l atelier d expérimentation au Centre de formation professionnelle.

5 ATELIERS D EXPÉRIMENTATION PROPOSÉS (Choisir 1 seul parmi les 3) Afin de mettre les élèves en action et leur permettre d expérimenter des tâches liées à un métier de la construction, 3 ateliers d expérimentation vous sont proposés. Vous devez en sélectionner un seul et suivre les instructions d inscription, transmises à la direction de votre école ou contacter la conseillère d orientation du Centre de formation Le Chantier afin d obtenir plus de détails. Défi Touche à tout Briquetage-maçonnerie Durée : Une demi-journée Lieu : Centre de formation Le Chantier 3 (1755 boul. Fortin) Après la préparation réalisée en classe avec l enseignant titulaire, les élèves se rendent au Centre de formation Le Chantier (1 classe à la fois) afin de manipuler les outils et matériaux liés au briquetage et à la maçonnerie. Un enseignant du Centre accueille le groupe et présente son parcours scolaire et professionnel. Il aborde ensuite diverses notions en lien avec le briquetage et la maçonnerie en invitant les élèves à participer. Les élèves fabriquent ensuite du mortier et construisent un mur de briques en effectuant à chaque étape les calculs et mesures nécessaires. Si l horaire le permet, ils terminent en visitant le Centre de formation. Défi Touche à tout Charpenterie-menuiserie Durée : Une demi-journée Lieu : Centre de formation Le Chantier (2875 boul. Industriel) Après la préparation réalisée en classe avec l enseignant titulaire, les élèves se rendent au Centre de formation Le Chantier (1 classe à la fois) afin de manipuler les outils et matériaux liés à la charpenterie-menuiserie. Un enseignant du Centre accueille le groupe et présente son parcours scolaire et professionnel. Il aborde ensuite diverses notions en lien avec ce domaine en invitant les élèves à participer. Les élèves fabriquent ensuite un coffre à outils en effectuant à chaque étape les calculs et mesures nécessaires. Ils repartent avec leur construction. Si l horaire le permet, ils terminent en visitant le Centre de formation. Défi Explo-Mobile Construction d une maisonnette Durée : Une journée complète Lieu : École primaire Après la préparation réalisée en classe avec l enseignant titulaire, des enseignants de divers programmes de formation offerts du Centre de formation Le Chantier se rendent à l école primaire afin de construire avec les élèves une maisonnette. Présentation du centre Le Chantier et des métiers participant à la journée : Briquetage-maçonnerie Charpenterie-menuiserie Pose de revêtements de toiture Démonstration et expérimentation en fonction du métier. Les élèves fabriqueront ensuite diverses parties d une maisonnette en effectuant les calculs et mesures nécessaires et celle-ci sera assemblée en fin de projet. La maisonnette sera léguée au service de garde de l école. Briquetage- Charpenterie- Pose de revêtements de maçonnerie Collage de briques menuiserie Préparation et montage de murs Retour en grand groupe pour l assemblage de la maisonnette Discussions et échanges sur l expérience de la journée toiture Installation de bardeaux d asphalte

6

7 LES ACTIVITÉS D AMORCE La connaissance de soi est intimement liée au développement de l identité et est à la base du choix professionnel. Ce choix se prépare en différentes étapes en suivant le développement vocationnel de l individu. Au 3 e cycle du primaire, les élèves en sont à l étape de l exploration. C est l étape du rêve et de l éveil aux possibilités. Quels sont mes intérêts, mes goûts? Quelles sont mes habiletés, mes forces? Quelles sont mes difficultés, mes limites? Quelles sont mes qualités personnelles? Quels sont les métiers qui existent? Quelles sont les formations qui existent? Diverses activités d amorce de connaissance de soi et d exploration du monde scolaire et du monde du travail sont proposées dans les pages qui suivent. Vous êtes invités à effectuer des liens avec d autres activités déjà réalisées qui en traitent (par exemple : les intelligences multiples, le rituel secret, les couleurs de ma personnalité, etc.). Activités d amorce (connaissance de soi, exploration du monde scolaire et du monde du travail) Lieux de réalisation Obligatoires Suggérées La fleur de mes caractéristiques En classe À la maison Mes intérêts À la maison Le système scolaire En classe Les intelligences multiples En classe Exploration des métiers En classe

8 LA FLEUR DE MES CARACTÉRISTIQUES Cette première activité d amorce permet à l élève de mettre sur papier certaines de ses caractéristiques. Certains enfants pourraient avoir de la difficulté à effectuer ce premier regard sur eux-mêmes ou manquer de mots, c est pourquoi ils pourront le compléter avec l aide de ses parents, amis et enseignants. Il est préférable de noter une réponse à chaque partie de la fleur. Toutefois, il est possible qu un élève ne trouve pas de réponse pour l une d elles. Si tel est le cas, on pourra l encourager à se questionner à ce sujet.

9 Fiche de l élève LA FLEUR DE MES CARACTÉRISTIQUES 1 Nom de l élève : Bien se connaître, c est savoir quels sont nos qualités, nos goûts, nos aptitudes. Savoir qui l on est nous permet de découvrir des activités ou des métiers qui nous ressemblent et donc de prendre de bonnes décisions. Voici une fleur illustrant certains aspects de toi. En discutant avec tes parents, tes amis et tes enseignants, complète chacune des parties. 1 Activité tirée de BROCHU, Danny et GAGNON, Brigitte, L approche orientante au primaire et au secondaire, Chenelière Éducation : Montréal. 2010, page 100.

10 Fiche de l élève MES INTÉRÊTS Nom de l élève : Mes intérêts, ce sont mes goûts, c est ce que j aime, ce que je prends plaisir à faire. Souligne en vert les cases correspondant à ce que tu aimes le plus (minimum de 2 cases vertes par colonne). Souligne en rouge les cases correspondant à ce que tu aimes le moins (minimum de 2 cases rouges par colonne). Compare ensuite tes réponses avec celles données par l un de tes parents. Appose ta signature et invite ton parent à apposer la sienne. À l école, j aime À la maison, j aime Mes intérêts Le français Laver la vaisselle Faire du vélo L anglais Mettre la table Jouer à des jeux vidéo Comme activités, j aime Collectionner des objets Prendre des photos Organiser une fête ou un événement Faire partie d un club scientifique La mathématique Épousseter et passer l aspirateur Écouter de la musique Goûter des nouveaux mets Tenir un journal intime La science et la technologie Pelleter la neige Faire du scrapbooking Aller en camping Parler en public L informatique Cuisiner Décorer ma chambre Répondre à un jeu-questionnaire Faire de la randonnée en forêt La géographie et l histoire Sortir les déchets Naviguer sur Internet Faire du théâtre Jouer de la musique L éthique et culture religieuse Laver la voiture Lire des romans ou des bandes dessinées Nager Utiliser des outils Les arts M occuper des animaux Parler au téléphone Dessiner Faire du bricolage L éducation physique et à la santé Faire mon lit Faire des expériences scientifiques Garder des enfants Jouer à des jeux de société Signature de l élève : Signature du parent :

11 LES INTÉRÊTS DE MON ENFANT Fiche du parent Les intérêts, ce sont les goûts, c est ce que l on aime, ce que l on prend plaisir à faire. Soulignez en vert les cases correspondant, à votre avis, à ce que votre enfant aime le plus (minimum de 2 cases vertes par colonne). Soulignez en rouge les cases correspondant, à votre avis, à ce que votre enfant aime le moins (minimum de 2 cases rouges par colonne). Comparez ensuite vos réponses avec celles données par votre enfant. Apposez votre signature et invitez votre enfant à apposer la sienne. À l école, mon enfant aime Les intérêts de mon enfant À la maison, mon enfant aime Le français Laver la vaisselle Faire du vélo L anglais La mathématique La science et la technologie L informatique La géographie et l histoire L éthique et culture religieuse Les arts L éducation physique et à la santé Mettre la table Épousseter et passer l aspirateur Pelleter la neige Cuisiner Sortir les déchets Laver la voiture M occuper des animaux Faire mon lit Jouer à des jeux vidéo Écouter de la musique Faire du scrapbooking Décorer ma chambre Naviguer sur Internet Lire des romans ou des bandes dessinées Parler au téléphone Faire des expériences scientifiques Comme activités, mon enfant aime Collectionner des objets Prendre des photos Goûter des nouveaux mets Aller en camping Répondre à un jeu-questionnaire Faire du théâtre Nager Dessiner Garder des enfants Organiser une fête ou un événement Faire partie d un club scientifique Tenir un journal intime Parler en public Faire de la randonnée en forêt Jouer de la musique Utiliser des outils Faire du bricolage Jouer à des jeux de société Signature de l élève : Signature du parent :

12 LES INTELLIGENCES MULTIPLES Puisque l approche orientante vise, entre autres choses, à accroître la connaissance de soi chez l élève, il importe d utiliser divers moyens lui permettant de se connaître et de reconnaître ses forces et ses aptitudes. De plus, ceci permet à l enseignant de diversifier ses interventions afin de rejoindre différemment les élèves. «Le concept des intelligences multiples constitue une piste d intervention concrète, efficace et fort appréciée du personnel enseignant pour contribuer à une réelle différenciation pédagogique» 2. Ainsi, si ce n est déjà fait, il peut être intéressant de présenter le concept des intelligences multiples à la classe. Par la suite, l élève peut identifier lesquels des 8 types le caractérisent davantage. Divers moyens permettent d établir le profil d intelligences multiples de l élève, à l aide d un questionnaire sur papier ou en ligne. Diverses activités liées aux intelligences multiples peuvent être faites et des liens peuvent être établis avec le projet d Exploration professionnelle au primaire, particulièrement à la suite de l atelier d expérimentation qui fait appel à divers types d intelligence (logico-mathématique, kinesthésique, spatiale, etc.). La fiche qui suit permet à l élève d identifier les 3 types d intelligence et de représenter ceux-ci visuellement. QUELQUES RÉFÉRENCES SUR LE SUJET DAUDELIN, Martine, Apprendre à sa façon, 70 activités pour exploiter les intelligences multiples en classe, Chenelière Éducation, 2006, 144 pages. (Contient une évaluation de l élève reproductible aux pages 98 à 104). GÉLINAS, Francine, ROUSSEL, Manon, Les intelligences multiples dès la maternelle, Guide d intégration, Chenelière Éducation, 2006, 136 pages. Carrefour Éducation Récit de la Commission scolaire René-Lévesque (Voir Questionnaire en ligne de l élève) 2 GRIM (Groupe de Recherche action sur les Intelligences Multiples), pistes pour les animateurs intéressés à intervenir au niveau des Intelligences multiples, 2003, 1 page.

13 Fiche de l élève LES INTELLIGENCES MULTIPLES Nom de l élève : 1- J identifie les 3 types d intelligences me caractérisant davantage. 2- Je divise le cercle qui suit en 3 parts égales. 3- J utilise des coupures de magazines ou des images afin de représenter visuellement mes 3 types d intelligence dominants. 4- On doit voir apparaître un exemple qui témoigne comment se manifeste ce type pour toi (exemple : je fais partie d une équipe de natation ou j aime tenir un journal intime), de même qu une personnalité célèbre qui a fait preuve de cette intelligence. Signature de l élève : Signature du parent :

14 LES INTELLIGENCES MULTIPLES Fiche du parent Howard Gardner a développé une définition de l intelligence humaine qui fait ressortir les différentes forces de chacun. Il est intéressant de constater les forces d un individu et de lui permettre des contextes favorisant le développement des autres types d intelligence. Il peut être intéressant de découvrir les types d intelligence dominants de votre enfant. Voici les huit formes de l intelligence qu il propose : Intelligence linguistique Habiletés en lien avec le langage, les mots. Les personnes qui possèdent cette intelligence apprennent facilement une langue ou une chanson, ils écrivent beaucoup, ils aiment lire, ils aiment les jeux de mots et les blagues. Activités reliées : lecture, devinettes, présentations orales, écriture, blagues, etc. Voici quelques exemples de métiers en lien avec l intelligence linguistique. Notez que cette liste n est pas exhaustive et que ces métiers peuvent être également reliés à d autres formes d intelligence. Formation professionnelle Secrétaire Conseiller aux ventes Conseiller en voyages Formation collégiale Compositeur de chansons Technicien en documentation Concepteurrédacteur publicitaire Formation universitaire Animateur de radio Traducteur Journaliste

15 Intelligence logico-mathématique Habiletés en lien avec les mathématiques et la science et le raisonnement logique. Ces personnes démontrent des aptitudes à utiliser efficacement les nombres et à bien raisonner. Activités reliées : la résolution de problèmes, les nombres, les calculs, les casse-tête, les sudokus, les jeux de logique, etc. Voici quelques exemples de métiers en lien avec l intelligence logico-mathématique. Notez que cette liste n est pas exhaustive et que ces métiers peuvent être également reliés à d autres formes d intelligence. Formation professionnelle Commis comptable Assistance technique en pharmacie Dessinateur de bâtiments Formation collégiale Technicien de laboratoire Technicien informatique Technicien en génie mécanique Formation universitaire Médecin / pharmacien Comptable Ingénieur

16 Intelligence musicale Habileté avec la musique, les sons et le rythme. Ces personnes apprennent facilement une chanson, jouent de la musique et reconnaissent ou imitent facilement les sons. Activités reliées : les chansons, les instruments de musique, la création musicale, le rythme musical, etc. Voici quelques exemples de métiers en lien avec l intelligence musicale. Notez que cette liste n est pas exhaustive et que ces métiers peuvent être également reliés à d autres formes d intelligence. Formation professionnelle Commis-vendeur de matériel audiovisuel Réparateur d appareils électroniques audiovisuels Formation collégiale Luthier Compositeur de musique Formation universitaire Enseignant de musique Chef d orchestre Horloger Danseur Musicothérapeute

17 Intelligence visuo-spatiale Habiletés avec la représentation visuelle ou spatiale. Ces personnes ont de la facilité à construire un modèle à partir d un plan, à se retrouver géographiquement, à représenter visuellement des idées. Activités reliées : les constructions avec des cubes, les labyrinthes, la pâte à modeler, le dessin, montage et démontage d objets, etc. Voici quelques exemples de métiers en lien avec l intelligence visuo-spatiale. Notez que cette liste n est pas exhaustive et que ces métiers peuvent être également reliés à d autres formes d intelligence. Formation professionnelle Formation collégiale Formation universitaire Couturier Créateur de décors Architecte Plombier Denturologiste Metteur en scène /Cinéaste Coiffeur Conducteur de machinerie lourde Dessinateur d animation (2D/3D) Pilote d avion Urbaniste Géomaticien

18 Intelligence corporelle ou kinesthésique Habileté à bouger, à utiliser son corps. Ces personnes aiment et ont besoin de bouger et d utiliser leur corps pour exprimer une idée ou résoudre un problème. Activités reliées : la danse, les sports, les jeux de rôles ou le théâtre, les travaux manuels, etc. Voici quelques exemples de métiers en lien avec l intelligence corporelle ou kinesthésique. Notez que cette liste n est pas exhaustive et que ces métiers peuvent être également reliés à d autres formes d intelligence. Formation professionnelle Formation collégiale Formation universitaire Pompier Échassier Ergothérapeute Mécanicien automobile Comédien Physiothérapeute Électromécanicien Policier Chorégraphe Élagueur Ambulancier Enseignant d éducation physique

19 Intelligence naturaliste Sensibilité aux êtres vivants environnants. Ces personnes ont de la facilité à différencier les animaux, les plantes, les arbres, et autres êtres vivants et recherchent la présence de ces derniers. Activités reliées : la confection d un herbier, les jeux à l extérieur, les randonnées pédestres, l observation de la faune et la flore, les animaux. Voici quelques exemples de métiers en lien avec l intelligence naturaliste. Notez que cette liste n est pas exhaustive et que ces métiers peuvent être également reliés à d autres formes d intelligence. Formation professionnelle Pêcheur professionnel Formation collégiale Technicien en protection de l environnement Formation universitaire Biologiste Horticulteur Guide de plein air Vétérinaire Ouvrier en aménagement paysager Technicien en aménagement de la faune Agronome

20 Intelligence interpersonnelle Habileté à interagir avec les autres. Ces personnes ont de la facilité à reconnaître et distinguer les émotions ou le tempérament d une personne et manifestent une aisance à travailler en équipe ou coopérer. Activités reliées : les travaux en équipe, les sports d équipes, les interactions avec des amis, etc. Voici quelques exemples de métiers en lien avec l intelligence interpersonnelle. Notez que cette liste n est pas exhaustive et que ces métiers peuvent être également reliés à d autres formes d intelligence. Formation professionnelle Infirmier auxiliaire Préposé aux bénéficiaires Réceptionniste Formation collégiale Technicien en travail social Travailleur de rue Éducateur en service de garde Formation universitaire Enseignant au primaire Conseiller d orientation Infirmier bachelier

21 Intelligence intrapersonnelle Habileté à prendre conscience de soi et de ses émotions. Ces personnes ont de la facilité à réfléchir, à écouter et observer, à distinguer ce qu ils vivent et prendre des décisions adéquates. Activités reliées : les activités favorisant la connaissance de soi, le travail de réflexion individuel, l écriture d un journal intime, etc. Voici quelques exemples de métiers en lien avec l intelligence intrapersonnelle. Notez que cette liste n est pas exhaustive et que ces métiers peuvent être également reliés à d autres formes d intelligence. Formation professionnelle Auxiliaire familial et social Infirmier auxiliaire Formation collégiale Comédien Technicien en nutrition Formation universitaire Psychologue Écrivain Fleuriste Entrepreneur Médiateur familial Coiffeur Thanatologue Animateur de vie spirituelle et communautaire

22 LE SYSTÈME SCOLAIRE Il est possible de survoler le système scolaire québécois avec les élèves de 3 e cycle du primaire. L objectif n est pas de les amener à connaître toutes les possibilités en termes de formation et tous les parcours possibles, mais d avoir une idée des voies de formation existantes. La fiche qui suit peut vous permettre de présenter le système scolaire aux élèves et d amener ceux-ci à nommer des établissements scolaires qu ils connaissent pour chaque niveau, ainsi que les particularités de chacun. Il peut être intéressant de leur parler de votre parcours scolaire personnel et des établissements scolaires que vous avez fréquentés. Il est également possible d utiliser le Répertoire des écoles secondaires de la CSDL puisqu on y présente les particularités de chacune des écoles du territoire. Finalement, il est également envisageable d inviter le ou la conseillère d orientation de l école secondaire de votre arborescence à venir présenter cette information en classe. Veuillez contacter l école secondaire concernée à ce sujet. Exemples d établissements scolaires pour chaque niveau d enseignement : Écoles primaires de la : Alfred-Pellan, Charles-Bruneau, Cœur-Soleil, Coursol, Demers, De l Arc-en-ciel, Des Cardinaux, Des Cèdres, Des Ormeaux, Du Bois-Joli, Du Parc, Fleur-de-Vie, Fleur-soleil, Hébert, J-Jean-Joubert, Jean Lemonde, Jean-XXIII, L Aquarelle, L Envol, L Envolée, L Escale, L Harmonie, L Orée-des-Bois, La Source, Le Baluchon, Le Petit-Prince, Le Sentier, Le Tandem, Léon-Guilbault, Les Explorateurs, Les Quatre-Vents / Monseigneur-Laval, Les Trois-Soleils, Marc-Aurèle-Fortin, Marcel-Vaillancourt, Notre-Dame-du- Sourire, Paul-Comtois, Paul-VI, Pépin, Père-Vimont, Pierre-Laporte, Raymond, Saint-François, Saint-Gilles, Saint-Julien, Saint-Norbert, Saint-Paul, Sainte-Béatrice, Sainte-Dorothée, Sainte-Marguerite, Simon-Vanier, Val-des-Arbres, Villemaire. Écoles secondaires de la : Alphonse-Desjardins, Curé-Antoine- Labelle, De la Mosaïque, École d éducation internationale de Laval, Georges-Vanier, Horizon Jeunesse, Jean-Piaget, L Odyssée-des-Jeunes, Leblanc, Le Virage, Mont-de-La Salle, Poly-Jeunesse, Saint-Martin, Saint-Maxime. Centres d éducation aux adultes de la : Centre d éducation des adultes Les Berges, Centre L Impulsion, Centre Le Tremplin. Centres de formation professionnelle de la : Centre de formation Compétences-2000, Centre de formation horticole de Laval, Centre de formation Paul- Émile-Dufresne, Centre de formation en métallurgie de Laval, École hôtelière de Laval, École polymécanique de Laval, Centre de formation Le Chantier, Institut de protection contre les incendies du Québec- IPIQ. Cégeps : Collège Montmorency, Cégep Saint-Jérôme, Collège Lionel-Groulx, Collège Bois-de- Boulogne, Collège Ahuntsic, Cégep Marie-Victorin, et plusieurs autres. Universités : Université de Montréal, Université du Québec à Montréal, Université de Sherbrooke, Université du Québec à Rimouski, École Polytechnique, et plusieurs autres.

23 Le système scolaire Universitaire 1 er cycle : Baccalauréat (3-4 ans) 2 e cycle : Maîtrise (2 ans) 3 e cycle : Doctorat (2 ans et +) Collégial DEC : Diplôme d Études Collégiales Pré-universitaire (2 ans) Technique (3 ans) Formation professionnelle DEP : Diplôme d Études Professionnelles (1-2 ans) Secondaire DES : Diplôme d Études Secondaires (5 ans) Primaire (6 ans)

24 EXPLORATION DES MÉTIERS Les fiches qui suivent présentent quelques métiers du domaine de la construction. Elles permettront aux élèves de mieux connaître les métiers associés aux ateliers d expérimentation qui vous sont proposés (Défi Touche-à-tout en Briquetage-maçonnerie, Défi Touche-à-tout en Charpenterie-menuiserie ou Défi Explo-mobile Construction d une maisonnette). Des références permettent également d enrichir l exploration de ces métiers.

25 BRIQUETEUR-MAÇON Sa truelle à la main, le briqueteur-maçon pose des pièces de maçonnerie telles que les briques, les blocs et les pierres, une après l autre, pour construire soit un mur, une voûte ou une cheminée. Au préalable, il aura coupé et taillé les blocs de béton ou de verre, les pierres ou les dalles qu il utilise pour réaliser ses créations. Il aura aussi préparé l adhésif (mortier, ciment) qui servira à faire tenir le tout. C est un travail qui exige d avoir le compas dans l œil et la précision dans les gestes puisqu il doit aligner les matériaux de manière à former une structure à la fois solide et esthétique. 3 Ce métier exige les intérêts et habiletés suivants : Bonne condition physique Autonomie et sens de l organisation Aisance à travailler en hauteur Désir de travailler dans des milieux diversifiés Volonté de travailler à l extérieur Besoin d être actif, de bouger Minutie et précision Souci du travail bien fait Facilité en mathématiques et en géométrie Il se peut que le briqueteur-maçon ait à travailler avec de la clientèle. Dans ce cas, le travailleur doit aussi savoir se présenter, être amical et courtois. Formation pour devenir briqueteur-maçon Diplôme d Études Professionnelles (DEP) en Briquetage-maçonnerie. Ce programme de formation est offert au Centre de formation professionnelle Le Chantier à Laval ainsi que dans d autres régions. Durée de la formation La formation est de 900 heures réparties sur environ 9 mois. Ce qui est nécessaire pour suivre cette formation (préalables) Minimalement, les unités de mathématique, français et anglais de 3 e secondaire Et avoir 16 ans. Idéalement, un Diplôme d Études Secondaires (DES). Pour en savoir plus : Commission de la construction du Québec, Les carrières en construction, Montréal : CCQ, p Vidéo Métier de briqueteur-maçon (19 minutes),, 2010 (diffusé sur au www2.cslaval.qc.ca/star/). Vidéo Briquetage-maçonnerie (8 minutes),, 2006 (diffusé sur au www2.cslaval.qc.ca/star/). 3 PELLETIER, Denis, Le dictionnaire illustré du monde du travail, Sainte-Foy : Septembre Éditeur, p.70.

26 CHARPENTIER-MENUISIER Tout édifice est construit sur une charpente, qui se compare au squelette du corps humain. L assemblage de la charpente, c est la spécialité du charpentier-menuisier. En fonction des plans de l architecte, il dessine la forme de la structure puis mesure, coupe et fixe avec précision les pièces de bois ou autres matériaux qui serviront à son érection. Il recouvre ensuite la charpente de produits de finition, pose les portes et les fenêtres, les armoires, les escaliers et les éléments de décoration comme les moulures. Pour cela, il doit manipuler avec précaution cloueuse, scie électrique, toupie et autres outils. Pour se protéger, il porte des lunettes de protection, des chaussures et un casque de sécurité. 4 Ce métier exige les intérêts et habiletés suivants : Bonne condition physique Aisance à travailler en hauteur Volonté de travailler à l extérieur Besoin d être actif, de bouger Minutie et précision Souci du travail bien fait Facilité en mathématiques et en géométrie Il se peut que le charpentier-menuisier ait à travailler avec la clientèle. Dans ce cas, le travailleur doit aussi savoir se présenter, être amical et courtois. Formation pour devenir charpentier-menuisier Diplôme d Études Professionnelles (DEP) en Charpenterie-menuiserie. Ce programme de formation est offert au Centre de formation professionnelle Le Chantier à Laval ainsi que dans d autres régions. Durée de la formation La formation est de 1350 heures réparties sur environ 12 mois. Ce qui est nécessaire pour suivre cette formation (préalables) Minimalement, les unités de mathématique, français et anglais de 4 e secondaire Et avoir 16 ans. Idéalement, un Diplôme d Études Secondaires (DES). Pour en savoir plus : Commission de la construction du Québec, Les carrières en construction, Montréal : CCQ, p Vidéo Charpenterie-menuiserie (10 minutes),, 2006 (diffusé sur au www2.cslaval.qc.ca/star/). 4 PELLETIER, Denis, Le dictionnaire illustré du monde du travail, Sainte-Foy : Septembre Éditeur, p.70.

Exploration professionnelle au primaire. DOMAINE DE L HORTICULTURE Explo-mobile horticole. 3 e cycle du primaire

Exploration professionnelle au primaire. DOMAINE DE L HORTICULTURE Explo-mobile horticole. 3 e cycle du primaire Exploration professionnelle au primaire DOMAINE DE L HORTICULTURE Explo-mobile horticole 3 e cycle du primaire COORDINATION DU PROJET PILOTE 2013-2014 Amélie Sincennes, conseillère d orientation, Service

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire. Formation professionnelle

Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire. Formation professionnelle Liste des CD/DVD/VIDÉOS en orientation et information scolaire Formation professionnelle Académie des pompiers 2012 Présentation powerpoint Voir vidéo promotionnel sur site www.academiedespompiers.ca Centre

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Activité pédagogique Carrières en justice

Activité pédagogique Carrières en justice Activité pédagogique Carrières en justice Description : Au cours de cette activité, les élèves seront amenés à découvrir de nombreuses carrières en justice, étudier à fond une de ces carrières, rencontrer

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La sculpture au temps du Moyen-Âge Période : Moyen-Âge Technique : sculpture Cycle : 1 re année du 3 e cycle Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net

Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Trousse pédagogique Développement de saines pratiques dans la diffusion de son image et de ses renseignements dans le Net Cahier de l élève Salut, je m appelle Xavier. Je vais à la polyvalente du quartier.

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

Mesurer en système métrique et impérial de mesure

Mesurer en système métrique et impérial de mesure Plan de leçon n o 15 Mesurer en système métrique et impérial de mesure Niveaux NCLC: 4 à 6 Habiletés langagières NCLC: Expression orale, Compréhension écrite Compétences essentielles: Calcul, Utilisation

Plus en détail

L heure des choix!! Soirée d information scolaire et professionnelle pour les parents des élèves de la 3 e et 4 e secondaire.

L heure des choix!! Soirée d information scolaire et professionnelle pour les parents des élèves de la 3 e et 4 e secondaire. L heure des choix!! Soirée d information scolaire et professionnelle pour les parents des élèves de la 3 e et 4 e secondaire. Janvier 2015 Mélissa Bégin, c.o. François Bernier, c.o. Programme de la soirée

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer 5 MOTIV ACTION Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer André Bélanger, psychologue au collège Bois-de-Boulogne Diane Da Sylva, psychologue au cégep de Saint-Laurent André Grégoire,

Plus en détail

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque

capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque capacité à particulièrement chez on la reconnaît chez ceux qui si on en manque Les Intelligences Multiples selon Howard Gardner l intelligence verbale/linguistique C est la capacité à être sensible aux

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Me définir. Intérêts

Me définir. Intérêts Intérêts Voici quelques exemples de champs d intérêt. Ce sont tous des mots ou groupes de mots pouvant servir à compléter la phrase : «J aime». Ne vous limitez pas à cette liste. Elle est loin d être complète!

Plus en détail

Lycée Pierre Mendès-France

Lycée Pierre Mendès-France Lycée Pierre Mendès-France LE PARCOURS MÉTIERS RENCONTRE AVEC DES PROFESSIONNELS 29 mars 2014 Repère les professions que tu souhaites découvrir... Pour connaître le monde du travail et découvrir des formations...

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Représentations et transformations géométriques. Version évaluation formative. Livraison de cellulaire. Cahier de l adulte. Commission scolaire

Représentations et transformations géométriques. Version évaluation formative. Livraison de cellulaire. Cahier de l adulte. Commission scolaire Représentations et transformations géométriques 2102 Version évaluation formative Livraison de cellulaire Cahier de l adulte Nom de l élève Numéro de fiche Nom de l'enseignant Date de naissance Centre

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

LA ROBOTIQUE Formations et professions

LA ROBOTIQUE Formations et professions LA ROBOTIQUE Formations et s Ce document contient une panoplie d informations sur les formations et s du domaine de la. Ttes listes sont non exhaustives. Ce document doit servir à des fins d exploration

Plus en détail

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante Guide d exploration de métiers et de professions Approche orientante Document rédigé par Yves Jutras Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal, 2012 Exploration de métiers et de professions

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

PRÉSENTATION GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 À L INTENTION DES ÉLÈVES ET DES PARENTS

PRÉSENTATION GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 À L INTENTION DES ÉLÈVES ET DES PARENTS PRÉSENTATION GUIDE DE CHOIX DE COURS 2013-2014 À L INTENTION DES ÉLÈVES ET DES PARENTS La direction de l école du Mistral est heureuse de vous présenter le Guide de choix de cours 2013-2014 approuvé par

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

En cliquant sur les liens, vous aurez accès aux informations pertinentes en liens avec l ouvrage en questions : résumé, prix, etc.

En cliquant sur les liens, vous aurez accès aux informations pertinentes en liens avec l ouvrage en questions : résumé, prix, etc. Les bibliothèques de la CSRS Le coin des enseignants Ces ressources, particulièrement intéressantes à exploiter en classe, vous permettront d intégrer quotidiennement la lecture et la bibliothèque dans

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Concertation des enseignants de mathématique de deuxième secondaire

Concertation des enseignants de mathématique de deuxième secondaire Concertation des enseignants de mathématique de deuxième secondaire 1- Explication du projet «ma chambre de rêve» MATH.- SECONDAIRE 2 Nombre de cours : 1 Date prévue : semaine du 15 au 17 avril 2009 Explication

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Électromécanique de systèmes automatisés

Électromécanique de systèmes automatisés Électromécanique de systèmes automatisés Formation professionnelle www.cfplevis.qc.ca Élève d un jour Inscription en ligne www.formationprofessionnelle.org Électromécanique de systèmes automatisés (5281)

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Recherche-accompagnement de projet d innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire

Plus en détail

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet Projet : La découverte du ver à soie Résumé du projet Exploration des différentes étapes de la vie du ver à soie, de la chenille au papillon, en finissant avec la ponte des oeufs (cycle de vie complet).

Plus en détail

Définition de la dyspraxie

Définition de la dyspraxie E.BINTZ Définition de la dyspraxie Dys : manque en grec Praxie : action, mouvement, adaptation du mouvement au but recherché C est un trouble de la planification et de la coordination des mouvements qui

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

MA CARRIÈRE SE DESSINE avec la formation professionnelle à Laval RÉPERTOIRE DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE 2011-2013

MA CARRIÈRE SE DESSINE avec la formation professionnelle à Laval RÉPERTOIRE DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE 2011-2013 MA CARRIÈRE SE DESSINE avec la formation professionnelle à Laval RÉPERTOIRE DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE 2011-2013 Table des matières Saviez-vous que...... 2 La formation professionnelle

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Profils Octobre 2012

Profils Octobre 2012 Profils de candidatures Tandem emploi a pour mission d offrir à sa clientèle des solutions personnalisées pour répondre aux défis liés à l intégration en emploi et à la bonne gestion des ressources humaines.

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation. Guide de l élève

Situation d apprentissage et d évaluation. Guide de l élève Parcours de formation axée sur l emploi Formation préparatoire au travail (FPT) Autonomie et participation sociale Situation d apprentissage et d évaluation NOM : GROUPE : Guide de l élève Commission scolaire

Plus en détail

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans)

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) KADER ATTIA est né en 1970 à Dugny (Seine-St-Denis), il vit et travaille à Berlin. L ATELIER ÉPHÉMÈRE un samedi par mois, de 14h30 à 16h Pour explorer l exposition, peindre,

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca Rapport annuel 2012 2013 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013 www.crepic.ca Table des matières MOT DU COORDONNATEUR... 4 MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 5 STATISTIQUES SUR

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr AGENCEUR D INTÉRIEUR un métier valorisant! Une équipe aux multiples savoir-faire www.deviensagenceur.fr L architecte, l architecte d intérieur, le décorateur, le designer et l agenceur d intérieur contribuent

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

TROUSSE PÉDAGOGIQUE. d information et d orientation en assurance de dommages. L assurance. de dommages: un domaine d avenir

TROUSSE PÉDAGOGIQUE. d information et d orientation en assurance de dommages. L assurance. de dommages: un domaine d avenir TROUSSE PÉDAGOGIQUE d information et d orientation en assurance de dommages L assurance de dommages: un domaine d avenir Auteures Chantale Bilodeau, professeure Johanne Giguère, professeure Les auteures

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

Secrétaire M. Martin de Launière, conseiller en urbanisme, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement durable du territoire

Secrétaire M. Martin de Launière, conseiller en urbanisme, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement durable du territoire Procès-verbal de la réunion 14-10 du conseil local du patrimoine, tenue le 13 août 2014 à 18 h 30, à la salle de conférence D-343, à l Hôtel de Ville, 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

Marc-Olivier Cavanagh" New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac

Marc-Olivier Cavanagh New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac DEP en charpenteriemenuiserie Marc-Olivier Cavanagh New Richmond Centre de formation professionnelle Bonaventure-Paspébiac Après des études en briquetagemaçonnerie, Marc-Olivier a reçu le prix du perfectionnement

Plus en détail

Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest. Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest. Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Demande de démolition 106, rue Rose de Lima Comité de démolition du 26 janvier 2010 1 Ville

Plus en détail

Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide

Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide Nom : Foyer : Lis les deux textes qui suivent et réponds aux questions. TEXTE 1 : Construction: Travailler sur du solide Le domaine de la construction se porte toujours bien malgré la crise : à Montréal,

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année. Enquête

Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année. Enquête Test basé sur les normes Mathématiques appliquées 12 e année Enquête Janvier 2012 Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Test basé sur les normes, mathématiques appliquées, 12 e année

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Document d informations. Préparé par. Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs

Document d informations. Préparé par. Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs Document d informations Préparé par Nancy Duval, c.o. Conseillère d orientation Polyvalente des Baies et services éducatifs Martin Roy, c.o. Conseiller d orientation Polyvalente des Berges Baie-Comeau,

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION

FICHES DE PARCOURS DE FORMATION FICHES DE PARCOURS DE FORMATION Ce document comprend : 3 fiches générales L industrie de la métallurgie Parcours de formation Conditions d admissibilité générales Fiches de métiers, dont : Électricien

Plus en détail

Former à un métier - Éduquer à la vie

Former à un métier - Éduquer à la vie P.I.M. (PARCOURS D INITIATION AUX METIERS) La P.I.M. est une classe de découverte des métiers qui s adresse à des jeunes qui ont minimum 15 ans (élèves de 6 ème, 5 ème ) et qui n ont pas l âge d intégrer

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?»

Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» VOLUME 11, NO 1 AUTOMNE 2012 Cégep de Rimouski Développement pédagogique Annexe 2 du Pédagotrucs no 40 Fiche pour les étudiants «Comment répondre à une question à développement?» Voici un guide qui t aidera

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen?

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? L'environnement social et psychologique THIERRY QUERE Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? Un enfant à l'école européenne est souvent un enfant qui vit à l'étranger, dans un autre pays

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE!

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! ... e i o J é t i C! e r i r à r u e o Le C UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! EMPLOIS 2015 Le sourire, c est dans notre nature! 28, chemin des Cascades Lac-Beauport (Québec) G3B 0C4 Téléphone : (418) 849-7183

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE 2 TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE Application Icône Catégorie Compétence Description Prix Les jeux de puzzles pour les enfants Jeux Apprendre des mots en faisant des cassetête Le jeu de puzzle est unique

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves observent

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

A propos de notre collège

A propos de notre collège A propos de notre collège Le programme d enseignement à l École des gardes forestiers des Maritimes, au campus de Bathurst, a débuté le 9 janvier 1980. L école changea de nom pour celui de Collège de Technologie

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail