Administration, Commerce et Informatique. Lois du travail DEP Secrétariat (5212) Corrigé des exercices

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Administration, Commerce et Informatique. Lois du travail 460-182. DEP Secrétariat (5212) Corrigé des exercices 4325-04"

Transcription

1 Administration, Commerce et Informatique Lois du travail DEP Secrétariat (5212) Corrigé des exercices

2 Édition revue et augmentée : avril 2008 Rédaction des ajouts et validation du contenu : Révision pédagogique : Gestion du projet : Édition : Page couverture : Monique Ranger Nicole Daigneault Nicole Daigneault Lyse Tanguay et I.D. Graphique inc. Hélène Beaudoin, BeauGraf Mise à jour : 2002 Rédaction de la mise à jour : Révision de contenu : Révision pédagogique : Révision linguistique : Coordination de la mise à jour : Gestion du projet : Responsable de la production : Édition : Danielle Couët, notaire Sonia Lévêque, avocate Diane Marcil Lise Dolbec Diane Marcil André Dumas Carmine D Amato I. D. Graphique inc. Document initial : 1989 Rédaction : Mise à jour : Révision pédagogique : Révision de contenu : Édition et graphisme : Yves Delisle Diane Gélinas Hélène Bilodeau et autres (Chapitre 9) Johanne Pelletier, notaire Nicole Daigneault Sonia Lévêque, avocate I.D. Graphique inc. Remerciements spéciaux Commission d accès à l information du Québec Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse Commission des normes du travail Commission de la santé et de la sécurité du travail Ressources humaines et Développement social Canada Édition revue et augmentée : avril 2008

3 CORRIGÉ CHAPITRE 1 CATÉGORIES DE DROIT 1. Droit Droit public privé Le droit maritime x Le droit municipal x Le droit des communications x La Loi sur les compagnies x La Loi sur l expropriation x L immigration x La famille x Le droit administratif x Droit public Droit privé Les infractions criminelles x Les contrats x Le droit aérien x Le droit de propriété x L AANB x L assurance-emploi x Les brevets x La Loi de l impôt sur le revenu x <Néant> 2. a) E c) F e) B g) H i) H b) C d) G f) D h) A j) F SOFAD 3

4 Mémo

5 CORRIGÉ CHAPITRE 2 SOURCES DU DROIT 1. a) E b) C c) B d) A e) D 2. a) JUGEMENTS b) ARRÊTÉ c) CENSÉ d) AMENDEMENT e) JURISPRUDENCE f) DOCTRINE g) RÈGLEMENTS h) SOURCES 3. Titre de l article : Le droit d être jugé dans un délai raisonnable en droit pénal canadien Titre de la conclusion : Les délais de justice, un problème de société SOFAD 5

6 Mémo

7 CORRIGÉ CHAPITRE 3 ADMINISTRATION DU DROIT 1. B 2 A 3 K 1 E 1 L 1 G 1 C 2 2. a) L d) C g) I j) D m) K b) H e) G h) E k) E n) J c) F ou I f) E i) A l) B o) H 3. Ville de Montréal Ville de Québec Ville de Repentigny 4. A. La Cour du Québec, Chambre de la jeunesse communément appelée le Tribunal de la jeunesse. B. d) le procureur de la Couronne C. Non, c est la Cour supérieure, juridiction criminelle et pénale qui a juridiction pour les actes criminels graves. 5. La réponse est c, la cour municipale de Montréal, puisque l'infraction a été commise à Montréal. Même si le défendeur n'a que 17 ans, il ne peut s'agir d'une cause pouvant être entendue devant la Chambre de la jeunesse de la Cour du Québec. 6. Le montant de la réclamation étant inférieur à $, le tribunal est la Cour du Québec, Chambre civile, Division des petites créances. 7. Étant donné que Paul s était engagé à ne pas ouvrir de commerce dans un rayon de 25 kilomètres, et ce, pour une durée de 3 ans, Luc pourra forcer Paul à fermer son salon de coiffure et de beauté en utilisant le recours en injonction. C est la Cour supérieure, juridiction civile, qui peut entendre cette cause. La réponse du mot-mystère est national SOFAD 7

8 Mémo

9 CORRIGÉ CHAPITRE 4 ÉQUITÉ À L EMBAUCHE 1. Non. Cette annonce n est pas conforme puisqu elle ne s adresse qu aux femmes (articles 10 et 11 de la Charte des droits et libertés de la personne). 2. Oui, car le fait d exiger uniquement des femmes est objectivement lié au type d emploi (article 20 de la Charte des droits et libertés de la personne). 3. Non. L employeur doit avoir donné une assurance d embauche avant d exiger un tel examen médical. De plus, l examen doit être en rapport avec les exigences du travail et ne doit pas être complet. Il en va de même pour le questionnaire puisque, avant l embauche, celui-ci, de même que l examen, pourrait mener à de la discrimination à l endroit d une personne handicapée (voir l Annexe II, page 2.1). 4. Oui. Normand s absente régulièrement pour des raisons liées à sa capacité d effectuer ses tâches. Son employeur peut donc, en toute légalité, exiger un examen médical en cours d emploi (voir l Annexe II, page 2.2). 6. Dans le cas d une institution vouée au bien-être d un groupe ethnique, une distinction telle que celle-ci n est pas discriminatoire (article 20 de la Charte des droits et libertés de la personne). 7. Non. Même si Antoine possède des antécédents judiciaires, on ne peut refuser de l embaucher pour ce motif, et ce, même si l infraction qu il a commise a un lien avec l emploi postulé, puisqu il a obtenu sa réhabilitation (articles 18.2 de la Charte des droits et libertés de la personne). 8. La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse : Elle a un rôle de promotion. Elle a également un rôle de protection du respect des principes de la Charte. Le Tribunal des droits de la personne : Il entend notamment les causes en matière de discrimination, de harcèlement ou d exploitation dans les domaines du travail et du logement. Il dispose des plaintes en l absence de règlement aux étapes relevant de la compétence de la Commission. 5. Oui, elle peut porter plainte en vertu de la Charte des droits et libertés de la personne qui prévoit ceci : toute personne a droit à la reconnaissance et à l exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur (...) l état civil Elle est victime d une discrimination puisqu on lui a préféré une personne moins qualifiée mais jouissant d une «préférence» du fait que sa mère travaille pour la municipalité (articles 10 et 16 de la Charte des droits et libertés de la personne). SOFAD 9

10 Lois du travail 9. Emploi postulé À votre imagination Date de disponibilité À votre gré Nom : Prénom : Votre nom Votre prénom Photo N o et rue : Votre numéro et le nom de la rue NON Ville : Votre ville Province : Votre province Code postal : Votre code postal Téléphone : Votre numéro Date de naissance : NON N o d assurance sociale : NON N o d assurance maladie : NON FORMATION (selon votre situation) Niveau Institution Date Diplôme Universitaire Collégial Secondaire Autres 10 SOFAD

11 Corrigé du chapitre 4 EPÉRIENCE DE TRAVAIL (selon votre situation) Employeur actuel : N o et rue : Ville : Province : Code postal : Téléphone : Titre de l emploi : Durée de l emploi : Salaire au départ : Employeur antérieur : N o et rue : Ville : Province : Code postal : Téléphone : Titre de l emploi : Durée de l emploi : Salaire au départ : Employeur antérieur : N o et rue : Ville : Province : Code postal : Téléphone : Titre de l emploi : Durée de l emploi : Salaire au départ : Lien de parenté avec un ou des membres du personnel : NON Carte de compétence : Si pertinente à l emploi Association professionnelle : Si pertinente à l emploi Numéro du permis de conduire : NON Activités paraprofessionnelles : Si reliées à l emploi Langue maternelle : NON SOFAD 11

12 Lois du travail 10. Choisir deux titres parmi les suivants : Les fondements juridiques et l'évolution de l'obligation d'accommodement raisonnable - Introduction générale de l'ouvrage «L'obligation d'accommodement : quoi, comment, jusqu'où? Des outils pour tous» Mémoire à la Commission des affaires sociales de l assemblée nationale Projet de loi n o 140, Loi sur l assurance parentale et projet de règlement afférent Interruption d emploi aux fins de maternité et pénalités financières Discrimination fondée sur la grossesse : une analyse sociale à partir de la discontinuité professionnelle des femmes L embauche à des fins de remplacement d éducatrices de garderie enceintes Le droit à l égalité et les politiques régissant les logements fournis par l employeur La discrimination fondée sur la grossesse Lignes directrices La discrimination en emploi fondée sur la grossesse et le contrat de travail à durée déterminée La discrimination fondée sur la grossesse et les contrats à durée déterminée : examen de cas de l avant pour assurer une juste représentation des femmes, des personnes handicapées, des anglophones, des autochtones et des membres de communautés culturelles. 12. Les femmes; Les personnes handicapées; Les membres des minorités ethniques ou visibles; Les Autochtones. 13. La Charte canadienne, contrairement à la Charte québécoise, ne peut être invoquée contre un individu ou une entreprise mais seulement contre des lois, des règlements et des actes émanant du Parlement du Canada, des gouvernements provinciaux et de certains de leurs organismes. 14. Il doit invoquer la Loi canadienne sur les droits de la personne. La réponse du mot-mystère est égalité Procédure : Sur le site dans la section gauche de la page d'accueil, cliquez sur Publications, sur la lettre G de la table alphabétique des sujets, puis sur Grossesse. 11. Le gouvernement du Québec s est engagé à fournir à toutes les citoyennes et tous les citoyens une chance égale d obtenir un emploi dans la fonction publique et à prendre les mesures nécessaires pour que toutes et tous contribuent au développement de la société québécoise. Par conséquent, des mesures sont mises 12 SOFAD

13 CORRIGÉ CHAPITRE 5 CONTRAT INDIVIDUEL DE TRAVAIL 1. Le salarié est une personne qui travaille pour un employeur et qui a droit à un salaire. 2. Licenciement : interruption définitive de l emploi. salarié d'une exploitation forestière ou d'une scierie : 47 heures salarié dans un endroit isolé ou sur le territoire de la baie James : 55 heures Mise à pied : interruption temporaire de l emploi. 3. L exclusion d un gardien d enfant s applique lorsque l employeur n a pas comme but de faire des profits. 4. Ils ont droit à certains congés familiaux et ils peuvent demeurer au travail après l âge normal de la retraite. 5. La limite de temps prévue par la loi est de 16 jours, ou un mois dans le cas des cadres. 6. Nom de l employeur Nom et prénom du salarié Identification de l emploi Date du paiement et période de travail correspondante Nombre d heures payées au taux normal Nombre d heures supplémentaires payées ou remplacées par un congé avec le taux applicable Nature et montant des primes, indemnités allocations ou commissions versées Taux du salaire Salaire brut Nature et montant des déductions Salaire net Pourboires déclarés 7. Pour la majorité des salariés, la semaine normale de travail est de 40 heures, et ce, depuis le 1 er octobre Cependant, pour certains salariés, la semaine normale de travail est la suivante : salarié de l'industrie du vêtement : 39 heures gardien pour une entreprise de gardiennage : 44 heures gardien (autre que pour une entreprise de gardiennage) : 60 heures 8. Marie a droit à sept jours. 9. Jules a droit à deux semaines. 10. Carlos a droit à trois semaines. 11. Chantal a droit à deux semaines. 12. Le nombre maximal est de huit jours fériés, chômés et payés. (NOTE : Ne pas oublier la fête nationale, le 24 juin.) 13. Le salarié doit recevoir une indemnité compensatrice (argent) ou un congé compensatoire (temps). 14. Jean-Pierre a droit à deux jours avec salaire et à trois jours sans salaire. 15. Philippe a droit à un jour avec salaire et à quatre jours sans salaire. 16. Carmen a droit à un maximum de dix jours par année sans salaire pour obligations parentales. 17. Geneviève a droit à un jour avec salaire, le jour du mariage. 18. Nikki a droit à cinq jours, dont trois sans salaire. 19. L employeur doit fournir un avis écrit huit semaines avant la date de cessation d emploi ou de mise à pied. SOFAD 13

14 Lois du travail 20. Aucun avis écrit n est prévu pour un salarié qui n a pas trois mois de service continu. 21. L employeur doit fournir un avis écrit quatre semaines avant la date de cessation d emploi ou de mise à pied. 22. L employeur doit fournir un avis écrit deux semaines avant la date de cessation d emploi ou de mise à pied. 23. Une plainte peut être portée devant la Commission des normes du travail lorsqu un salarié a été congédié, suspendu, déplacé ou victime de mesures discriminatoires, de représailles ou de toute autre sanction pour l une ou l autre des raisons suivantes : parce qu'une enquête est effectuée par la Commission dans un établissement de son employeur; parce qu il a exercé un droit résultant de la Loi sur les normes du travail ou ses règlements; parce qu il a fourni à la Commission des renseignements sur l application des normes ou qu il a témoigné dans une poursuite s y rapportant; parce que son salaire a été saisi (saisie-arrêt) ou qu il peut l être; parce qu il doit verser une pension alimentaire en vertu de la Loi facilitant le paiement des pensions alimentaires; parce qu il a refusé d excéder les heures habituelles de travail alors qu il devait remplir certaines obligations envers son enfant mineur; parce qu il a atteint ou dépassé l âge ou le nombre d années de service permettant de prendre sa retraite. 24. Il dispose d'un délai d'un an pour toute plainte pécuniaire. Dans le cas d'un congédiement sans cause juste et suffisante, il dispose d'un délai de 45 jours. Dans le cas de pratique interdite, il dispose d'un délai de 45 jours (sauf dans les cas de mise à la retraite, où le délai est de 90 jours). 25. Pratique interdite : aucun délai n est requis, sauf exception. (Exemple : le salarié doit avoir trois mois de service continu s il s est absenté pour cause de maladie.) Congédiement sans cause juste et suffisante : il faut deux ans de service continu. 26. Voir le formulaire «Plainte pour pratique interdite*» et la lettre de plainte (pages suivantes) 27. Voir le formulaire de «Plainte pour congédiement sans cause juste et suffisante*» et la lettre de plainte (pages suivantes) 28. Voir le formulaire de «Plainte pécuniaire*» et la lettre de plainte (pages suivantes) La réponse du mot-mystère est insécurité. parce qu une salariée est enceinte; parce que l employeur veut éviter l application de la Loi sur les normes du travail ou de ses règlements; * Reproduit avec l autorisation de la Commission des normes du travail. 14 SOFAD

15 Corrigé du chapitre PICARD JOSÉE ,RUE DUBOIS LONGUEUIL QUÉBEC J4J 1B ABC INFORMATIQUE INC. 200 boul. Saint-Laurent Montréal (Québec) H1T2H Charles Tremblay Directeur des ressources humaines date il y a 2 semaines * Date d aujourd hui Signature de la commis * La plainte doit être déposée dans les 45 jours du licenciement. SOFAD 15

16 Lois du travail 26. Longueuil, le... (au plus tard 45 jours après l événement) Commission des normes du travail Place Montérégie 101, boulevard Roland-Therrien, bureau 300 Longueuil (Québec) J4H 4B9 Objet : Licenciement pour grossesse Madame, Monsieur, Je suis à l emploi de la compagnie ABC INFORMATIQUE INC. depuis un an comme commis de bureau. L entreprise n est pas régie par une convention collective ni par un décret. Il y a deux semaines, mon employeur a procédé à mon licenciement en me donnant comme raison un manque de travail. Je crois être victime d une pratique interdite étant donné que mon renvoi coïncide avec l annonce de ma grossesse. Je désire porter plainte conformément aux dispositions de la Loi sur les normes du travail afin de faire valoir mes droits auprès d un commissaire du travail. Les coordonnées de mon employeur sont les suivantes : ABC INFORMATIQUE INC. 200, boulevard Saint-Laurent Montréal (Québec) H1T 2H Charles Tremblay Directeur des ressources humaines Vous remerciant à l avance de votre collaboration, je vous prie d agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Josée Picard 38, rue Dubois Longueuil (Québec) J4J 1B SOFAD

17 Corrigé du chapitre DUPONT JEAN YVES , rue Longpré M o n t r é a l N o r d ( Q u é b e c ) H2Z 3K (ll y a 8 ans) (année en cours) ÉDIT I O N S LAURIER INC de la Gare V e r d u n ( Q u é b e c ) H3K 1Z Jocelyn Provost, directeur des ressources humaines 15 juin (il y a 8 ans) 15 juin (année en cours) * Signature de J-Y. Dupont * La plainte doit être déposée dans les 45 jours du licenciement. SOFAD 17

18 Lois du travail 27. Montréal-Nord, le 30 juin... (au plus tard 45 jours après l événement) Commission des normes du travail Tour est, 24 e étage 2, complexe Desjardins C.P. 730, succ. Desjardins Montréal (Québec) H5B 1B8 Objet : Congédiement sans cause juste et suffisante Madame, Monsieur, Je travaille comme technicien en imprimerie pour les ÉDITIONS LAURIER INC. depuis 8 ans. Je crois avoir accompli mes tâches avec loyauté et compétence durant toute cette période. L entreprise n est pas régie par une convention collective ni par un décret. Le 15 juin dernier, le responsable des ressources humaines m a avisé qu il procédait à mon licenciement en raison d une réorganisation du travail. Je gagnais 700 $ par semaine. J ai appris récemment que l entreprise a embauché une autre personne, moins expérimentée, qui assume les tâches du poste que j occupais. Auriez-vous l obligeance de faire enquête afin de connaître les motifs réels de ma cessation d emploi et de vérifier s il ne s agit pas plutôt d un congédiement sans cause juste et suffisante. À cet effet, je désire porter plainte conformément aux dispositions de la Loi sur les normes du travail afin de bénéficier de tous les droits conférés par cette loi. Les coordonnées de mon employeur sont les suivantes : ÉDITIONS LAURIER INC. 2727, de la Gare Verdun (Québec) H3K 1Z Jocelyn Provost Directeur des ressources humaines Vous remerciant à l avance de votre collaboration, je vous prie d agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Jean-Yves Dupont Jean-Yves Dupont 181, rue Longpré Montréal-Nord (Québec) H2Z 3K SOFAD

19 Corrigé du chapitre x x L A P O I N T E M A R C E L , r u e A l l a r d L a v a l (Q u é b e c) x H 7 K 3 S 2 x x x x x x x x x V I T R E R I E G A G N O N P a u l G a g n o n Vitrerie , r u e L a c h a n c e S a i n t - L a u r e n t (Q u é b e c) H 4 M 2 B 4 Paul Gagnon Propriétaire x L'employeur refuse de payer une deuxième semaine de vacances il veut la payer l'an prochain. x Marcel Signature Lapointe de Marcel Lapointe ** * ** Au plus tard 1 an après le refus de payer la deuxième semaine de vacances (1 er mai ) SOFAD 19

20 Lois du travail Poseur et coupeur 500 x x x x x x x x x x x x x * x x x x x x x x * Équivaut à une semaine 20 SOFAD

21 Corrigé du chapitre Laval, le... (au plus tard 1 an après le refus de payer la 2 e semaine de vacances) Commission des normes du travail 1200, boulevard Chomedey, bureau 810 Laval (Québec) H7V 3Z3 Objet : Réclamation pour une semaine de vacances Madame, Monsieur, Je travaille comme poseur et coupeur à la VITRERIE GAGNON depuis 3 ans. L entreprise n est pas régie par une convention collective ni par un décret. Le 1 er mai dernier, mon employeur a refusé de me payer ma deuxième semaine de vacances. Il a l intention d ajouter cette semaine à mes vacances de l an prochain. Cette façon de procéder ne me convient pas. Mon salaire brut est de 500 $ par semaine. Auriez-vous l obligeance d entreprendre les démarches auprès de mon employeur afin qu il me remette le montant qui m est dû. Ses coordonnées sont les suivantes : VITRERIE GAGNON 5230, rue Lachance Saint-Laurent (Québec) H4M 2B Paul Gagnon Propriétaire Vous remerciant à l avance de votre collaboration, je vous prie d agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Marcel Lapointe Marcel Lapointe 7733, rue Allard Laval (Québec) H7K 3S SOFAD 21

22 Mémo

23 CORRIGÉ CHAPITRE 6 CONTRAT COLLECTIF DE TRAVAIL 1. Il s agit d un contrat individuel de travail à durée indéterminée. 2. C est un contrat collectif ou une convention collective de travail. 3. CONTRAT INDIVIDUEL DE TRAVAIL CONVENTION COLLECTIVE Contrat généralement verbal Régi par la Loi sur les normes du travail Aucune cotisation syndicale Aucune possibilité de grève Sécurité d emploi précaire Disparité possible dans les traitements Contrat écrit Régie par le Code du travail Cotisation syndicale Possibilité de grève Sécurité d emploi en fonction de l ancienneté Égalité entre les salariés SOFAD 23

24 Lois du travail 4. FORMULAIRE D ADHÉSION Nom : Adresse : Ville : Vos prénom et nom Votre adresse comprenant le numéro, la rue La ville Arrondissement : À votre choix Code postal : Tél. : Votre numéro de téléphone Téléc. : Votre code postal Adresse électronique : Bureau : Domicile : Fonction : N o d'employé : Conformément au Code du travail, je, soussigné, adhère librement au Syndicat des employés de Syndicat des salariés et salariées de Marketing ABC inc. de. Je m engage à en observer les statuts, règlements et décisions ainsi qu à payer la cotisation fixée par le syndicat. J ai payé une cotisation initiale de 2 $. Et je signe, Du jour Votre signature Date Signature R E Ç U Reçu de : Votre nom la somme de 2 $ en paiement d une première cotisation syndicale. Date : Du jour (Non pertinent à l exercice) Signature d un représentant syndical NOTE : Vous pouvez signer comme témoin et représentante syndicale pour toute personne sauf vousmême. 24 SOFAD

25 Corrigé du chapitre 6 5. ETRAIT DU PROCÈS-VERBAL Assemblée de fondation du syndicat : Syndicat des salariés et salariées de Marketing ABC inc. tenue à, Votre ville ce e jour du mois de 20, à 19 h la date (2 jours avant la date inscrite sur la requête) (heure) Il est proposé par Pierre Cardinal, appuyé par Louise Maltais, que le syndicat des salariés et salariées de Marketing ABC inc. présente au commissaire général du travail une requête pour être accrédité au sens du Code du travail comme représentant de tous les salariés au sens du Code du travail à l emploi de Marketing ABC inc. pour son ou ses établissement(s) situé(s) au 7893, rue Arlington Saint-Laurent (Québec) H1Z 4J8 et mandate Francine Lavoie, présidente et Votre nom, secrétaire à signer telle requête et fournir et signer tout document demandé par le commissaire général du travail et les mandate également pour amender, modifier, rectifier ou remplir une telle requête au besoin. ADOPTÉ. COPIE CERTIFIÉE CONFORME Francine Lavoie Signature du (de la) président(e) Votre signature Signature du (de la) secrétaire NOTE : Dans les faits, en plus de cet extrait de procès-verbal, il faudrait annexer à la requête toutes les cartes d adhésion dûment signées. SOFAD 25

26 Lois du travail REQUÊTE EN ACCRÉDITATION * Espace réservé à l usage exclusif de la Commission Requête Dossier Cas ASSOCIATION REQUÉRANTE Inscrire le nom exact, l adresse complète et préciser, s il y a lieu, la section locale. Syndicat des salariés et salariées de Marketing ABC inc. EMPLOYEUR Inscrire le nom et l adresse complète. Marketing ABC inc. 7893, rue Arlington Saint- Laurent (Québec) H1Z 4J8 Adresse électronique* : Adresse électronique* : Code rég. : N o téléphone : N o télécopieur* : Code rég. : N o téléphone : ( ) (514) ASSOCIATION AFFILIÉE À ÉTABLISSEMENT VISÉ N o télécopieur* : Néant ASSOCIATION ACCRÉDITÉE* Inscrire le nom et l adresse, s il y a lieu. même adresse Adresse électronique* : Adresse électronique* : Code rég. : N o téléphone : N o télécopieur* : Code rég. : N o téléphone : N o télécopieur* : ( ) ( ) Genre d entreprise : Publicité -Ventes L association demande à être accréditée selon le Code du travail à l égard du groupe suivant de salarié(s) (veuillez indiquer clairement le groupe pour lequel l accréditation est demandée) Tous les salariés au sens du Code du travail employés de Marketing ABC inc. Fait à Votre ville ce jour de de l année (Date du jour) et signé pour et au nom de l association par ses mandataires : MANDATAIRES Nom et adresse : Francine Lavoie 5935, rue Saint-Hubert Montréal (Québec) H2K 6J9 Nom et adresse : Votre nom Votre adresse Votre numéro Francine Lavoie Votre signature Signature Signature Adresse électronique* : Adresse électronique* : Code rég. : N o téléphone : N o télécopieur* : Code rég. : N o téléphone : N o télécopieur* : (514) ( ) REPRÉSENTANT DE L ASSOCIATION REQUÉRANTE Nom et adresse : Adresse électronique* : DOCUMENTS À PRODUIRE AVEC LA REQUÊTE Les formules d adhésion (originaux ou copies). N o téléphone : ( ) N o télécopieur* : ( ) 26 SOFAD FAIRE PARVENIR À Commission des relations du travail 900, boul. René-Lévesque Est, 5 e étage Québec (Québec) G1R 6C9 Téléphone : Sans frais : Télécopieur : * Si connu Ne rien inscrire dans cette case Preuve de réception OU Commission des relations du travail 35, rue de Port-Royal Est, 2 e étage Montréal (Québec) H3L 3T1 Téléphone : Sans frais : Télécopieur : Commission des relations du travail (02) * Utilisé avec l autorisation de la Commission des relations de travail.

27 Corrigé du chapitre 6 6. Le Code du travail prévoit que, lorsqu une association est accréditée, tous les salariés assujettis à l accréditation doivent payer la cotisation fixée par le syndicat. Par contre, ils sont libres d y adhérer ou non, mais le syndicat devra les défendre s ils sont lésés dans leurs droits (art. 47 et 47.2 du Code du travail). 7. Envoyer un avis de négociation à l employeur mentionnant un endroit, une date et une heure pour une première rencontre. La date de réception de l avis déclenche le processus d acquisition du droit à la grève. (L avis doit être envoyé au moins 8 jours avant la date proposée pour la rencontre (art. 52 du Code du travail)). On peut profiter de cette rencontre pour informer l employeur du montant de cotisation syndicale à déduire de la paie de chaque salarié, en lui remettant une lettre à cet effet. 8. Série de rencontres entre l association accréditée et l employeur, sur les lieux ou à l extérieur des lieux de travail selon l entente entre les parties, où des échanges et des discussions ont lieu en vue d en arriver à la signature d une convention collective. 9. SYNDICAT DES SALARIÉS ET SALARIÉES DE MARKETING ABC INC. GRIEF Numéro de grief à votre choix Nom du salarié : Carmen Benjamin Date de l'incident 20, 21 et 22 janvier 20xx Nom du supérieur immédiat : Poste occupé : Martin Blais Secrétaire, bureau des ventes Date de discussion avec le supérieur immédiat : 14 mars 20xx Information sur le processus de règlement des différends Date de la 1 re réunion selon le processus Date de la 2 e réunion selon le processus Date de toute réunion supplémentaire, s'il y a lieu. A-t-on joint un exposé des faits selon le processus de règlement? Oui / Non Dans la négative, expliquer : Numéro de l'article ou des articles en cause Description du grief La salariée conteste la décision de l employeur de ne pas payer, au taux prévu à la convention collective, les heures supplémentaires travaillées les 20, 21 et 22 janvier 20xx. Description de la réclamation (Fournir autant de détails que possible.) Conformément à l article 5.10 et autres de la convention collective en vigueur, le syndicat réclame le paiement des 6 heures supplémentaires au taux majoré de 50%. et tous les autres droits que donne la convention collective, ainsi que tous dommages réels, moraux ou exemplaires, et ce, rétroactivement avec intérêts au taux prévu au Code du travail, sous réserve de tous autres droits. Signature du(des) plaignant(s) Votre signature Date 15 mars 20xx Signature du représentant du Syndicat Date Note : Habituellement, les formulaires de grief ont quatre copies : l original est envoyé à l employeur; la seconde copie est annexée à l avis d arbitrage de grief lorsqu il n y a pas d entente avec l employeur; la troisième est conservée au dossier syndical du salarié; la quatrième est remise au salarié. SOFAD 27

28 Lois du travail 10. C est l arbitrage de différend qui permet à certains groupes d en arriver à une entente, car la décision de l arbitre est obligatoire pour les deux parties. 11. Non. Il peut arriver que, d un commun accord, les parties décident de soumettre le différend à l arbitrage, et ce, même lorsqu elles ont droit à la grève ou au lock-out. Dans cette éventualité, elles s engagent à se soumettre à la sentence arbitrale finale et exécutoire qui tiendra lieu de convention collective pour une durée d au moins un an et d au plus deux ans. Cette décision unanime des parties entraîne l abandon de leurs droits respectifs à la grève ou au lock-out. Lorsqu il s agit d une première convention collective, une des parties peut demander au ministre du Travail de soumettre le différend à l arbitrage de différend. 13. C est le lock-out. 14. Il doit informer ces salariés que, même s ils ont voté contre la grève, le Code du travail interdit à l employeur d accepter qu ils travaillent si leur poste est visé par l unité de négociation en grève (art du Code du travail). 15. C est la manifestation publique des salariés afin de sensibiliser la population à leur conflit. Le mot piquetage vient de «piquet» qui se rapporte aux personnes déambulant avec ou sans pancartes, banderoles, etc. devant les locaux de l employeur. La réponse du mot-mystère est négociation 12. Au moins 48 heures à l avance, l association accréditée convoque une assemblée générale des membres et prend un vote au scrutin secret sur les offres patronales et sur l opportunité de déclencher la grève. Si le vote de grève reçoit l appui majoritaire de l assemblée, les représentants en informent le ministre du Travail dans les 48 heures suivant la déclaration de la grève (art du Code du travail). 28 SOFAD

29 CORRIGÉ CHAPITRE 7 ÉTHIQUE AU TRAVAIL 1. a) C b) E c) F d) B e) A f) D 2. a) E b) A c) F d) B e) D f) C 3. Le médecin informera Hilda qu en vertu de la Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels il ne peut lui transmettre d information sur le dossier de sa fille sans son consentement, puisque celle-ci est âgée de plus de 14 ans. 4. La Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé. 5. Non, puisqu il n est permis à un agent de recouvrement d entrer en communication avec un débiteur qu entre 8 heures et 20 heures (Loi sur le recouvrement de certaines créances). 6. Procédure : Tapez Cliquez sur Décisions de la CAI Cliquez sur Jurisprudence secteur privé Allez à ARTICLE 2 (Renseignement personnel Définition) 7. a) Vrai b) Faux (il faut d abord s adresser à l Office de la protection du consommateur afin que celui-ci pose une action (ou inaction) qui pourra faire l'objet d'une surveillance du Protecteur du citoyen) c) Faux (il faut d abord s adresser à la Commission des normes du travail afin que celle-ci pose une action (ou inaction) qui pourra faire l'objet d'une surveillance du Protecteur du citoyen) d) Vrai e) Faux (il faut s adresser à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse) f) Vrai g) Faux (il faut d abord s adresser à la Commission d accès à l information afin que celle-ci pose une action (ou inaction) qui pourra faire l'objet d'une surveillance du Protecteur du citoyen) h) Vrai i) Faux (il faut d abord s adresser à la Commission d accès à l information afin que celle-ci pose une action (ou inaction) qui pourra faire l'objet d'une surveillance du Protecteur du citoyen) j) Vrai SOFAD 29

460-182 DEP Secrétariat. Lois du travail. Corrigé des exercices

460-182 DEP Secrétariat. Lois du travail. Corrigé des exercices 460-182 DEP Secrétariat Lois du travail Corrigé des exercices Administration, Commerce et Informatique Lois du travail 460-182 DEP Secrétariat (5212) Corrigé des exercices Édition revue et augmentée :

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale Quebec Provincial Association of Teachers L Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (RQAP) et le Régime québécois d assurance parentale Mes droits Ce guide destiné au personnel

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP)

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP) Quebec Provincial Association of Teachers l Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale (RQAP) Renseignements généraux

Plus en détail

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée à l intention des professionnels, cadres et directeurs de service de l Université Laval Contrats numéros 54890 et 54892 Août 2010 À TOUS LES PROFESSIONNELS,

Plus en détail

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée

VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée VOTRE RÉGIME COLLECTIF d assurance salaire de longue durée à l intention des professionnelles et professionnels de recherche de l Université Laval (SPPRUL) Contrat numéro 69450 Octobre 2009 À TOUS LES

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Le Québec dispose d un ensemble de mesures permettant aux parents de mieux concilier leurs responsabilités familiales et professionnelles, dont les congés parentaux.

Plus en détail

Table des matières. Présentation. Maternité sans danger A) Retrait préventif B) Autres congés spéciaux C) Régimes et bénéfices

Table des matières. Présentation. Maternité sans danger A) Retrait préventif B) Autres congés spéciaux C) Régimes et bénéfices Table des matières Présentation Maternité sans danger A) Retrait préventif B) Autres congés spéciaux C) Régimes et bénéfices Le régime québécois d assurance parentale A) Critères d admissibilité B) Types

Plus en détail

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux

Demande d examen du parcours d intégration au Québec en vue de l obtention du Certificat de sélection du Québec. Renseignements généraux mande d examen du parcours d intégration au en vue de l obtention du Certificat de sélection du A-0523-IF (2015-02) Renseignements généraux titre de requérant principal ou de requérante principale, vous

Plus en détail

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC

QUEBEC. ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC QUEBEC ASPECTS JURIDIQUES Service Expa-Conseil I. LA PROTECTION SOCIALE AU QUEBEC Il existe deux statuts au regard de la sécurité sociale française, le détachement et l expatriation. Le détaché est rattaché

Plus en détail

SOMMAIRE DU RÉGIME COLLECTIF D'ASSURANCE FRAIS DENTAIRES

SOMMAIRE DU RÉGIME COLLECTIF D'ASSURANCE FRAIS DENTAIRES A SOMMAIRE DU RÉGIME COLLECTIF D'ASSURANCE FRAIS DENTAIRES ADMISSIBILITÉ À compter du 13 septembre 2010, tous les employés permanents et stagiaires régis par le Syndicat des spécialistes et professionnels

Plus en détail

RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR

RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR RÉCLAMATION DU TRAVAILLEUR Vous devez remplir ce formulaire pour : Demander des indemnités lorsque l accident du travail ou la maladie professionnelle cause : une incapacité à occuper votre emploi pendant

Plus en détail

GUIDE des droits parentaux

GUIDE des droits parentaux GUIDE des droits parentaux Secteur soutien cégeps (FEESP-CSN) Avril 2012 Ce document a été réalisé par le Secteur soutien cégeps (FEESP-CSN) Adaptation, recherche et révision Johanne Cadieux Linda Christofferson

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

LES NORMES DU TRAVAIL AU QUÉBEC

LES NORMES DU TRAVAIL AU QUÉBEC Août 009 LES NORMES DU TRAVAIL AU QUÉBEC Mieux les comprendre pour mieux s entendre Sommaire La Loi sur les normes du travail Conditions minimales de travail............................................................................

Plus en détail

www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir!

www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir! www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir! Qu arrive-t-il si je dois m absenter à la suite d un accident du travail? M on revenu Vous recevrez une indemnité

Plus en détail

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs Commission scolaire des Draveurs GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat Au service de la réussite de chacun N.B. Dans le présent texte, le générique masculin est utilisé sans

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Guide de calcul de l indemnité. de remplacement du revenu. pour les 14 premiers jours

Guide de calcul de l indemnité. de remplacement du revenu. pour les 14 premiers jours Guide de calcul de l indemnité de remplacement du revenu pour les 14 premiers jours Mise à jour : Mars 2006 Cette publication n a aucune valeur juridique et ne saurait remplacer les textes de lois et les

Plus en détail

1 RENSEIGNEMENTS SUR L ÉTUDIANT

1 RENSEIGNEMENTS SUR L ÉTUDIANT Programmes de la sécurité du revenu DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE POUR ÉTUDIANTS TEMPS PLEIN VOUS DEVEZ PRÉSENTER UNE DEMANDE CHAQUE ANNÉE AVANT VOTRE DATE D'ÉCHÉANCE Votre année scolaire commence : La date

Plus en détail

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs

Droits et obligations des travailleurs et des employeurs Droits et obligations des travailleurs et des employeurs La Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) vise à assurer des conditions de santé et de sécurité minimales dans les entreprises québécoises.

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR

ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) ENTRE : SYNDICAT DES INFIRMIERS ET INFIRMIÈRES DU CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR ET : ET : CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR JULIENNE

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

L assurance de l industrie de la construction. Janvier 2014. Pour plus de renseignements. English copy available on request

L assurance de l industrie de la construction. Janvier 2014. Pour plus de renseignements. English copy available on request Pour plus de renseignements Vous pouvez communiquer avec votre représentant syndical ou patronal, ou encore avec le service à la clientèle de la CCQ : Abitibi-Témiscamingue Tél.: 819 825-4477 Bas-Saint-Laurent-Gaspésie

Plus en détail

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 Pour le personnel syndiqué (sauf les ingénieurs membres du SPIHQ) et les retraités de HYDRO-QUÉBEC établi par Ce dépliant a été rédigé à titre

Plus en détail

Par M e Marc-André Laroche, CRIA

Par M e Marc-André Laroche, CRIA CONTRAT DE TRAVAIL OU CONTRAT DE SERVICE? COMMENT DÉTERMINER LA VÉRITABLE NATURE D UNE RELATION CONTRACTUELLE ET SES CONSÉQUENCES Par M e Marc-André Laroche, CRIA lecorre.com Le 29 novembre 2013 PLAN DE

Plus en détail

R É G I M E C O L L E C T I F D A S S U R A N C E S A L A I R E D E L O N G U E D U R É E

R É G I M E C O L L E C T I F D A S S U R A N C E S A L A I R E D E L O N G U E D U R É E R É G I M E C O L L E C T I F D A S S U R A N C E S A L A I R E D E L O N G U E D U R É E Contrat # 54891 À L I N T E N T I O N D E S P R O F E S S E U R S E T P R O F E S S E U R E S O C T O B R E 2 0

Plus en détail

Les normes du travail au Québec

Les normes du travail au Québec COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Les normes du travail au Québec Septembre 2012 LES NORMES DU TRAVAIL Mieux les comprendre pour mieux s'entendre Les définitions Dans la Loi sur les normes du travail, les

Plus en détail

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE

ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE ENTENTE ASSURANCE COLLECTIVE www.fc-csn.ca BV5087F (2014-09) La force du nombre Depuis 1988, la Fédération du commerce (CSN) et son partenaire, SSQ Groupe financier, allient leurs forces et leur expertise

Plus en détail

Travailleurs étrangers temporaires. Vos droits sont protégés

Travailleurs étrangers temporaires. Vos droits sont protégés Travailleurs étrangers temporaires Vos droits sont protégés Bienvenue au Canada! Le Canada est un ardent défenseur des droits de la personne, au pays comme à l étranger. Cette brochure a été préparée pour

Plus en détail

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec RÉGIME d assurance collective CSQ À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec Contrat J9999 Janvier 2010 À tous les membres de la CSQ Cette «nouvelle» brochure

Plus en détail

Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G

Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G Demande de prestations d'assurance-invalidité Déclaration de l'employeur N de police 12500-G La partie 1 permet de recueillir des renseignements sur l emploi de l employé et la couverture dont ce dernier

Plus en détail

Politiques de gestion des conditions de travail des cadres. Direction des ressources humaines

Politiques de gestion des conditions de travail des cadres. Direction des ressources humaines Politiques de gestion des conditions de travail des cadres Direction des ressources humaines Décembre 2006 Table des matières Dispositions générales... 3 Politiques de gestion des conditions de travail

Plus en détail

Les normes du travail au Québec

Les normes du travail au Québec COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Les normes du travail au Québec 2015 MAI LES DÉFINITIONS DANS LA LOI SUR LES NORMES DU TRAVAIL, LES TERMES SUIVANTS ONT UN SENS PRÉCIS QU IL EST UTILE DE CONNAÎTRE. Année

Plus en détail

Votre union de fait, un choix réfléchi?

Votre union de fait, un choix réfléchi? Votre union de fait, un choix réfléchi? Complément d information de l aide-mémoire Le texte qui suit s adresse à tout couple formé de conjoints de sexe différent ou de même sexe. L utilisation du masculin

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Déclaration du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Déclaration du salarié Assurance invalidité de courte durée Déclaration du salarié Déclaration du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations

Plus en détail

Les formes juridiques et autres références utiles

Les formes juridiques et autres références utiles Les formes juridiques et autres références utiles L'Immatriculation (ou enregistrement) **Le promoteur exploitant une entreprise sous son nom personnel n est pas tenu de s immatriculer. Par exemple : Jeanne

Plus en détail

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ Vous trouverez les directives pour remplir ce formulaire et de l espace supplémentaire au verso de la page 4. Nom : Adresse : Prénom rue Nom de famille

Plus en détail

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL)

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR L AIDE SOCIALE VRAI ou FAUX? 1. Le ministère de l Emploi

Plus en détail

POLITIQUE. 2013-12-05 (Rés. : CA-20131205-5) AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

POLITIQUE. 2013-12-05 (Rés. : CA-20131205-5) AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE POLITIQUE NUMÉRO DE LA RÉSOLUTION : APPROUVÉ PAR : CA-20130912-8 CONSEIL D ADMINISTRATION DATE DE LA RÉSOLUTION/APPROBATION : 13 septembre 2013 ENTRÉE EN VIGUEUR : DERNIÈRE MISE À JOUR : DATE D ABROGATION

Plus en détail

Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges

Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges Guide d application de la convention collective du personnel de soutien des collèges Les indemnités de la CSST ou de l Employeur Clause 7-14.33 Comparaison des droits d accident du travail vs régime d

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Mise à jour Janvier 2011

Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Mise à jour Janvier 2011 Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec Mise à jour Janvier 2011 2 Un nombre important (plus de 14 %) des réclamations présentées chaque année au Fonds d assurance mettent

Plus en détail

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires

Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires Salarié (cet imprimé ne concerne pas les gérants et actionnaires majoritaires qui doivent compléter un formulaire «Travailleur indépendant») Bulletin d adhésion Identification N de Sécurité sociale Nom...

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite, la Loi sur le régime de rentes du Québec et d autres dispositions législatives

Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite, la Loi sur le régime de rentes du Québec et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 68 (2008, chapitre 21) Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite, la Loi sur le régime de rentes du Québec et d autres

Plus en détail

Régime d assurance collective DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE MONTRÉAL VILLE DE MONTRÉAL. Cols blancs (Numéro de police 70A00) 1 er janvier 2009

Régime d assurance collective DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE MONTRÉAL VILLE DE MONTRÉAL. Cols blancs (Numéro de police 70A00) 1 er janvier 2009 Régime d assurance collective DES EMPLOYÉS DE LA (Numéro de police 70A00) 1 er janvier 2009 Édition juillet 2013 Ce document contient des renseignements importants. Conservez-le pour consultation ultérieure.

Plus en détail

Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage

Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage ASSURANCE-EMPLOI Guide sur le Programme de prestations supplémentaires de chômage Guide à l intention des employeurs qui offrent à leurs employés des prestations supplémentaires de chômage Publication

Plus en détail

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037 Université de Moncton Les garanties d assurance-vie & invalidité No du contrat : 12037 Préparé le 18 août 2011 1 Cette brochure explicative a pour but de vous fournir les traits essentiels de votre régime

Plus en détail

Demande d obtention de permis d exercice ou de certificat de spécialiste

Demande d obtention de permis d exercice ou de certificat de spécialiste Demande pour une inscription en (mois/année) : NATURE DU PERMIS OU DU CERTIFICAT DEMANDÉ Note : une demande séparée est nécessaire pour chaque type de permis, certificat ou inscription. GÉNÉRAL SPÉCIALITÉ

Plus en détail

DEVENIR TUTEUR DANS LE MEILLEUR INTÉRÊT DE L ENFANT

DEVENIR TUTEUR DANS LE MEILLEUR INTÉRÊT DE L ENFANT DEVENIR TUTEUR DANS LE MEILLEUR INTÉRÊT DE L ENFANT Que devez-vous savoir sur la tutelle en vertu de la Loi sur la protection de la jeunesse? LOI SUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE CETTE BROCHURE A ÉTÉ RÉALISÉE

Plus en détail

LE PERSONNEL INTERPRETE EN LANGAGE VISUEL

LE PERSONNEL INTERPRETE EN LANGAGE VISUEL FÉDÉRATION DU PERSONNEL SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES LE PERSONNEL INTERPRETE EN LANGAGE VISUEL DU COLLEGE DE SAINTE-FOY DU CEGEP DU VIEUX-MONTREAL Avertissement : Le présent

Plus en détail

Guide relatif à l invalidité Assurance salaire, CSST, SAAQ, IVAC, SSQ et RRQ

Guide relatif à l invalidité Assurance salaire, CSST, SAAQ, IVAC, SSQ et RRQ Guide relatif à l invalidité Assurance salaire, CSST, SAAQ, IVAC, SSQ et RRQ À l attention des syndicats des secteurs public et privé de la Fédération de la santé et des services sociaux CSN Mai 2012 Camarades,

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

Un régime québécois d assurance parentale : pour tous les parents!

Un régime québécois d assurance parentale : pour tous les parents! Un régime québécois d assurance parentale : pour tous les parents! Mémoire présenté à la Commission des affaires sociales dans le cadre des consultations particulières et des auditions publiques sur le

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2012-212. Règlement constituant un REER collectif pour les employé(e)s de la Municipalité de Sainte-Martine

RÈGLEMENT NUMÉRO 2012-212. Règlement constituant un REER collectif pour les employé(e)s de la Municipalité de Sainte-Martine Sainte-Martine, le 3 juillet 2012 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BEAUHARNOIS-SALABERRY MUNICIPALITÉ DE SAINTE-MARTINE RÈGLEMENT NUMÉRO 2012-212 Règlement constituant un REER collectif pour les employé(e)s de

Plus en détail

Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012

Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012 Mars 2013 Par le Regroupement des aidantes et aidants naturels de Montréal Mesures fiscales pour les personnes proches aidantes et les personnes aidées - 2012 préparé par Ruth Rose Professeure associée

Plus en détail

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2015 GUIDE www.csst.qc.ca Ce guide a pour but de faciliter la compréhension des modalités relatives au calcul du versement périodique. Il n a aucune valeur juridique et ne

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA

QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA QUESTIONNAIRE SUR L ADMISSIBILITÉ AU SARPA Ce questionnaire vous permet d explorer si, dans votre situation, vous pouvez obtenir les services du SARPA. Pour plus d information, nous vous invitons à visiter

Plus en détail

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Droits et responsabilités Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau- Brunswick (SPEIJ-NB) est un organisme

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne

Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne Retourner aux Services de retraite collectifs, Great-West 330 avenue University Toronto ON M5G 1R8 1 800 724-3402 SECTION 1 RENSEIGNEMENTS SUR L

Plus en détail

Demande d aide juridictionnelle

Demande d aide juridictionnelle 1 Cerfa n 12467*02 Demande d aide juridictionnelle (Loi n 91-647 du 10 juillet 1991 et décret n 91-1266 du 19 décembre 1991) Vous-même : Avez-vous un contrat d assurance de protection juridique ou un autre

Plus en détail

LE TITRE FAIT LA DIFFÉRENCE L Ordre et le MICC : un partenariat profitable!

LE TITRE FAIT LA DIFFÉRENCE L Ordre et le MICC : un partenariat profitable! Volume 2, numéro 3 Mai 2012 LE TITRE FAIT LA DIFFÉRENCE L Ordre et le MICC : un partenariat profitable! Par Caroline Soulas, chef marketing, Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. Le ministère

Plus en détail

501 Lien de parenté. 504 Adresse postale. 505 Ville. 508 Numéro de téléphone

501 Lien de parenté. 504 Adresse postale. 505 Ville. 508 Numéro de téléphone Innovation et Études supérieures Demande d aide financière aux étudiants :fformulaire valable pour les programmes commençant entre le 1 er août 2008 et le 31 juillet 2009. ÉCRIRE À L ENCRE ET EN LETTRES

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

Lorsqu un couple se sépare : D R O I T S E T R E S P O N S A B I L I T É S

Lorsqu un couple se sépare : D R O I T S E T R E S P O N S A B I L I T É S Lorsqu un couple se sépare : D R O I T S E T R E S P O N S A B I L I T É S Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Le Service public d éducation et d information juridiques

Plus en détail

COUR PROVINCIALE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR CENTRE JUDICIAIRE : Dossier n ET : INTIMÉ(E) ÉTAT FINANCIER. (Formulaire complet)

COUR PROVINCIALE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR CENTRE JUDICIAIRE : Dossier n ET : INTIMÉ(E) ÉTAT FINANCIER. (Formulaire complet) ANNEXE «D» (04/07) 1 COUR PROVINCIALE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR CENTRE JUDICIAIRE : Dossier n ENTRE : REQUÉRANT(E) ET : INTIMÉ(E) ÉTAT FINANCIER (Formulaire complet) Je suis le/la (requérant(e) ou intimé(e))

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL

Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL er Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL Étape 1 VOIR 015 Pour assurer le bon traitement de votre dossier, il

Plus en détail

règlement invalidité Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq.

règlement invalidité Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq. Demande de règlement invalidité Demande initiale Régime collectif d assurance de personnes de l Association des chirurgiens dentistes du Québec POUR NOUS JOINDRE www.ssq.ca Police N o 14A00 ASSURANCE COLLECTIVE

Plus en détail

Vous fournissez un service d aide à domicile

Vous fournissez un service d aide à domicile Vous fournissez un service d aide à domicile à une personne handicapée ou en perte d autonomie Les services d aide à domicile et le chèque emploi-service Vous commencez à offrir de l aide à une personne

Plus en détail

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE

MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE MODÈLE DE PROCURATION ET NOTE EXPLICATIVE TABLE DES MATIÈRES Votre procuration est un document important Mise en garde 4 Pour bien comprendre la procuration Note explicative 6 1. Qu est-ce qu une procuration?...

Plus en détail

Employé, travailleur autonome ou employé incorporé

Employé, travailleur autonome ou employé incorporé Employé, travailleur autonome ou employé incorporé MODÉRATEUR : Ronald J. McRobie Fasken Martineau PANÉLISTES : Jean-François Cloutier Fasken Martineau Serge Gloutnay Fasken Martineau 3e Symposium Fasken

Plus en détail

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur

INFORMaTIONS. administratives et législatives. concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur INFORMaTIONS administratives et législatives concernant l emploi d un assistant maternel agréé par un particulier employeur Pôle sanitaire social < Ce document a été rédigé afin de vous donner une information

Plus en détail

Bulletin d adhésion individuelle Salarié

Bulletin d adhésion individuelle Salarié International Le Pack Expat CFE Bulletin d adhésion individuelle Salarié À remplir et à retourner à : Humanis - Direction des activités internationales 93 rue Marceau - 93187 Montreuil cedex Identification

Plus en détail

Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters

Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters Proposition de candidature au conseil d administration de Foresters (N hésitez pas à fournir des renseignements supplémentaires sur une feuille séparée ou à soumettre votre curriculum-vitae) Renseignements

Plus en détail

DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant)

DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant) DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant) Je suis le demandeur / requérant, dans la présente demande en vue d obtenir ou de faire modifier une ordonnance alimentaire. Voici ma situation

Plus en détail

Régime d assurance collective DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE MONTRÉAL VILLE DE MONTRÉAL. Pompiers (Numéro de police 70A00)

Régime d assurance collective DES EMPLOYÉS DE LA VILLE DE MONTRÉAL VILLE DE MONTRÉAL. Pompiers (Numéro de police 70A00) Régime d assurance collective DES EMPLOYÉS DE LA Pompiers (Numéro de police 70A00) 1 er janvier 2009 Édition février 2014 Ce document contient des renseignements importants. Conservez-le pour consultation

Plus en détail

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes :

Foire aux questions. 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Foire aux questions Mise à jour le 5 janvier 2011 Liste des questions 1. Comment savoir quels ajustements s appliquent aux trois fonctions suivantes : Technicien / Technicienne en coordination du travail

Plus en détail

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011

MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 1 MESURES FISCALES POUR LES PROCHES AIDANT-E-S ET LES PERSONNES AIDÉES, 2011 préparé par Ruth Rose professeure associée de sciences économiques Université du Québec à Montréal mars 2012 AVANT PROPOS Ce

Plus en détail

Assemblée des groupes de femmes d interventions régionales POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL ET CONDITIONS DE TRAVAIL

Assemblée des groupes de femmes d interventions régionales POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL ET CONDITIONS DE TRAVAIL Assemblée des groupes de femmes d interventions régionales POLITIQUE DE GESTION DU PERSONNEL ET CONDITIONS DE TRAVAIL MODIFIÉE LE 25 JANVIER 2011 Table des matières ARTICLE 1 : OBJECTIFS, TERMINOLOGIE,

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

Dans les faits, Mabe a déclaré elle-même la faillite, sans qu un ou plusieurs créanciers l aient forcé à le faire.

Dans les faits, Mabe a déclaré elle-même la faillite, sans qu un ou plusieurs créanciers l aient forcé à le faire. COMMUNIQUÉ Mercredi 8 octobre 2014 À tous les ex-employés de Mabe Canada Voici un résumé de l assemblée qui s est tenue le 25 septembre dernier. D abord, nous tenons à souligner la forte participation

Plus en détail

RECUEIL DE POLITIQUES

RECUEIL DE POLITIQUES 700, rue de Monseigneur-Panet Nicolet (Québec) J3T 1C6 Téléphone : 819-293-2068 Télécopieur : 819 293-2078 Z25.la.riveraine@csq.qc.net RECUEIL DE POLITIQUES Adopté lors de la séance du conseil d administration

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DES PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS

CONVENTION COLLECTIVE DES PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS CONVENTION COLLECTIVE DES PROFESSIONNELLES ET PROFESSIONNELS 2010 2015 V TABLE DES MATIÈRES 1-0.00 GÉNÉRALITÉS Page 1-1.00 Interprétation...1 1-2.00 Reconnaissance du syndicat et champ d application de

Plus en détail

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

INFORMATION A07-CFS-I-D6

INFORMATION A07-CFS-I-D6 INFORMATION A07-CFS-I-D6 D6 SECTEUR NÉGOCIATION Équité salariale Diverses conséquences du versement des ajustements Présenté au conseil fédéral spécial du 12 mars 2007 Mises-à-jour : 26 avril 2007 2 avril

Plus en détail

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec

ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec MAR / QUE 5 ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rentes d'invalidité et d'enfant de personne invalide Q-114-INV

Plus en détail

Pension alimentaire pour enfants

Pension alimentaire pour enfants Pension alimentaire pour enfants Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau Brunswick (SPEIJ NB) est un organisme de bienfaisance enregistré dont l objectif est de fournir aux

Plus en détail