Artiste, artisane ou artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Artiste, artisane ou artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment"

Transcription

1 Artiste, artisane u artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment Analyse de prfessin et Référentiel de cmpétences VERSION VALIDÉE EN MARS 2013 DIDACTION pur le Cnseil des métiers d art du Québec

2 Tute reprductin interdite sans autrisatin écrite. Cnseil québécis des ressurces humaines en culture ISBN (Versin PDF) Dépôt légal Biblithèque et Archives natinales du Québec Biblithèque et Archives Canada Le Cnseil des métiers d art du Québec a réalisé ces études. Le Cnseil québécis des ressurces humaines en culture (CQRHC) a sutenu la réalisatin de l analyse et du référentiel grâce à une aide financière de la Cmmissin des partenaires du marché du travail (CPMT).

3 TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 : RAPPORT D ANALYSE DE PROFESSION... 4 ÉQUIPE DE PRODUCTION... 5 REMERCIEMENTS... 5 LISTE DES PERSONNES CONSULTÉES... 5 PRÉSENCE D OBSERVATEURS... 7 INTRODUCTION CARACTÉRISTIQUES SIGNIFICATIVES DE LA PROFESSION A Définitin générale B Titre de la prfessin C Recnnaissance fficielle D Envirnnement de travail E Facteurs d intérêt pur s rienter vers cette prfessin F Évlutin technlgique G Perspectives H Accès à la prfessin I Cnditins d embauche, rémunératin et hraire de travail J Accessibilité pur les femmes K Impact envirnnemental DESCRIPTION DU TRAVAIL DE L ARTISTE, ARTISANE OU ARTISAN EN MÉTIERS D ART LIÉS À L ARCHITECTURE ET AU BÂTIMENT Déterminatin des tâches et pératins Infrmatin quantitative sur les tâches Prcessus de travail Précisins sur les pératins Identificatin des fnctins Niveaux d exercice et prgressin CONDITIONS DE RÉALISATION ET EXIGENCES DES TÂCHES CONNAISSANCES, HABILETÉS ET ATTITUDES Cnnaissances Habiletés cgnitives Habiletés mtrices et kinesthésiques Habiletés perceptives COMMENTAIRES RELATIFS À LA FORMATION... 44

4 PARTIE 2 : RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES ÉQUIPE DE PRODUCTION REMERCIEMENTS PRÉSENCE D OBSERVATEURS LISTE DES PERSONNES CONSULTÉES SUR LA PERTINENCE DU RÉFÉRENTIEL INTRODUCTION DÉFINITION ET EXIGENCES DE LA PROFESSION VISÉE LISTE DES COMPÉTENCES DE L ARTISTE, ARTISANE OU ARTISAN EN MÉTIERS D ART LIÉS À L ARCHITECTURE ET AU BÂTIMENT A COMPÉTENCES DÉTERMINÉES PAR L EXIGENCE PRÉALABLE D UN MÉTIER D ART B COMPÉTENCES DÉTERMINÉES PAR LA NATURE DES INTERVENTIONS PROFESSIONNELLES RELATIVES AU BÂTIMENT, AU LIEU OU À L ÉLÉMENT ARCHITECTURAL C COMPÉTENCES DÉTERMINÉES PAR LES CONDITIONS D EXERCICE DU MÉTIER D COMPÉTENCES DÉTERMINÉES PAR LA VALORISATION DU STATUT ET DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNELS PRÉCISIONS DES COMPÉTENCES DE L ARTISTE, ARTISANE OU ARTISAN EN MÉTIERS D ART LIÉS À L ARCHITECTURE ET AU BÂTIMENT A COMPÉTENCES DÉTERMINÉES PAR L EXIGENCE PRÉALABLE D UN MÉTIER D ART B COMPÉTENCES DÉTERMINÉES PAR LA NATURE DES INTERVENTIONS PROFESSIONNELLES RELATIVES AU BÂTIMENT, AU LIEU OU À L ÉLÉMENT ARCHITECTURAL C COMPÉTENCES DÉTERMINÉES PAR LES CONDITIONS D EXERCICE DU MÉTIER D COMPÉTENCES DÉTERMINÉES PAR LA VALORISATION DU STATUT ET DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNELS... 78

5 PREMIÈRE PARTIE Artiste, artisane u artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment Partie 1 : Rapprt d analyse de prfessin

6 ÉQUIPE DE PRODUCTION Crdinatin Luise CHAPADOS Directrice des services, de la frmatin et du financement de prjets Cnseil des métiers d art du Québec Animatin des rencntres de mars 2012 et mars 2013 et prductin du rapprt d analyse André ADAN Cnseiller en ingénierie de frmatin DIDACTION Secrétariat de la rencntre du 7 mars 2012 Ana-Maria ABRAN Directrice du Bureau du registraire Cnseil des métiers d art du Québec Organisatin des rencntres de 2012 et 2013 Hélène CLOUTIER Agente de dévelppement, Services aux membres Cnseil des métiers d art du Québec France GIRARD Chargée de prjet Métiers d art liés à l architecture et au bâtiment Cnseil des métiers d art du Québec REMERCIEMENTS Les respnsables remercient tut particulièrement les spécialistes du métier pur leur participatin et leur cntributin à cette analyse de prfessin. LISTE DES PERSONNES CONSULTÉES Les 16 persnnes suivantes nt participé à l atelier tenu à Mntréal le 7 mars 2012, à titre de spécialistes de la prfessin Artiste, artisane u artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment. À l exceptin d une seule persnne absente, ces mêmes spécialistes nt validé la cnfrmité du présent rapprt lrs d une rencntre tenue le 21 mars Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 5

7 NOM PRÉNOM MÉTIER DOMAINE D'ACTIVITÉ RÉGION BOBIN Adrien tailleur de pierre Expertise en Eurpe Québec COLLETTE Mathieu frgern d'art Patrimine architectural Mntréal GAMACHE Yves ferrnnier d'art et sculpteur GOUFFÉ Daniel frgern d'art et serrurier de bâtiment HÉBERT Carline artiste verrier et vitrailliste KECH Marie- France peintre décrateur Dmaine cntemprain et ancien Restauratin ancienne et cntempraine Enseignant pur la frge et le métal en feuille Travail sur mesure et pur les designers d'intérieur Restauratin, anciennes techniques de décr, dmaine résidentiel LACHANCE Alain ébéniste Restauratin de bâtiments histriques LACHANCE LAFERRIÈRE Jean- Françis Alain Michel menuisier ébéniste spécialiste en restauratin LAPOINTE Michèle artiste verrier et sculpteur LE GUERN Fabrice peintre décrateur Patrimine architectural, fabricatin de biseries rnementales et menuiseries Dmaine de la restauratin, de la musélgie, patrimine religieux et restauratin des cathédrales Intégratin à l'architecture et prjets 1% Dmaine résidentiel MAQUET Alexandre tailleur de pierre Restauratin du patrimine, décratin intérieure Lanaudière Québec Laurentides Mntréal Québec Mntérégie Mntréal Mntréal Mntréal Mntréal MURPHY Darragh maçn Restauratin de pierre et brique Québec PRIMEAU Daniel-Jean sculpteur et plâtrier Intégratin à l'architecture, restauratin d'bjets en plâtre RAYNIÉ Guillerm verrier Restauratin des vitraux et ressurce pur les prjets du 1% RICARD Suzanne verrier et vitrailliste Réalisatin de pièces sur mesure, a aussi travaillé pur les prjets du 1% Mntréal Mauricie Centre du Québec Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 6

8 PRÉSENCE D OBSERVATEURS Les persnnes suivantes nt assisté aux rencntres à titre d bservateurs. Atelier d analyse tenu le 7 mars 2012 Luise CHAPADOS Directrice des services, de la frmatin et du financement de prjets Cnseil des métiers d art du Québec Carline THIBAULT Crdnnatrice de la frmatin cntinue Cnseil des métiers d art du Québec Rencntre de validatin tenue le 21 mars 2013 France GIRARD Chargée de prjet Métiers d art liés à l architecture et au bâtiment Cnseil des métiers d art du Québec Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 7

9 INTRODUCTION Dans le cadre des travaux menés par le CMAQ et le CQRHC pur le dévelppement des ressurces humaines dans le dmaine des métiers d art, il a été cnvenu de mener une cnsultatin auprès de spécialistes de la prfessin Artiste, artisane u artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment afin de prcéder à une analyse de leur prfessin. Le présent dcument se veut le reflet le plus fidèle pssible des dnnées recueillies par vie dcumentaire et lrs de l atelier tenu le 7 mars La cnfrmité de sn cntenu à l égard des cnsensus établis a été validée lrs d une deuxième rencntre tenue le 21 mars Pendant l analyse qui a permis la rédactin de ce rapprt, les spécialistes nt décrit le métier et sn cntexte général d exercice. Ils nt mentinné les tâches et pératins, de même que les cnditins de réalisatin et les critères de perfrmance. Ils nt énuméré les principales cnnaissances, habiletés et attitudes nécessaires à l exercice du travail et, enfin, nt frmulé quelques suggestins au regard de la frmatin à ffrir. L analyse de prfessin a été cnduite dans le respect du cadre méthdlgique des analyses de prfessins en curs au MELS et à la Cmmissin des partenaires du marché du travail 1. Le rapprt qui en résulte purra devenir un référentiel pur les actins de dévelppement liées à la recnnaissance prfessinnelle et à la frmatin cntinue que suhaiternt entreprendre le CMAQ et ses partenaires institutinnels. Dans l immédiat, l infrmatin cntenue dans ce rapprt sera ntamment utile pur l élabratin d un référentiel de cmpétences. 1 Cadre de référence et instrumentatin pur l analyse d une prfessin, Ministère de l Éducatin, du Lisir et du Sprt, Ministère de l Empli et de la Slidarité sciale, Cmmissin des partenaires du marché du travail, mai 2007, 43 pages. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 8

10 1. CARACTÉRISTIQUES SIGNIFICATIVES DE LA PROFESSION La décisin de tenir cet atelier d Analyse de prfessin fait suite aux études et aux actins de frmatin cntinue menées à l initiative du CQRHC et du CMAQ. La présente analyse de prfessin vise à décrire spécifiquement la situatin de travail de l artiste, artisane u artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment. 1A Définitin générale L artiste, artisane u artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment réalise la réparatin, la reprductin, la recnstitutin, la créatin u la restauratin d bjets, d œuvres u d uvrages cnstituant des éléments architecturaux u des éléments décratifs. Sn travail se réalise dans des cntextes de cnservatin patrimniale u de libre créatin. Elle u il appuie ses interventins sur la maîtrise d un métier d art recnnu, asscié à la transfrmatin du bis, de l argile, du textile, des métaux, des bétns, de la pierre, du verre et autres matières, u asscié aux arts décratifs. L artiste, artisane u artisan en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment utilise les matériaux adéquats et les techniques apprpriées après analyse des caractéristiques culturelles et physiques du bâtiment u des éléments architecturaux u décratifs cncernés. Ses pratiques prfessinnelles se réalisent dans l un des champs du patrimine culturel. Ses chix et ses qualificatins le prtent vers les uvrages et bâtiments anciens, mdernes u cntemprains et vers l utilisatin de techniques traditinnelles u cntempraines. Sn travail se réalise en interactin avec des clients privés et avec des clients prfessinnels u crpratifs relevant des dmaines de l art, de la cnstructin, du design, de l architecture, de la restauratin-cnservatin. Elle u il exerce cmme travailleur autnme u en entreprise et travaille en atelier, sur chantier u sur site, suvent en réseau avec des cllègues artisans. 1B Titre de la prfessin Au Québec, la prfessin s exerce sus divers titres de métiers dnt la plupart snt répertriés dans le tableau suivant. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 9

11 Métiers d art liés à l architecture et au bâtiment répertriés lrs de la rencntre Les métiers d art liés à l architecture et au bâtiment qui caractérisent la transfrmatin du BOIS Les métiers d art liés à l architecture et au bâtiment qui caractérisent la transfrmatin de la CÉRAMIQUE Les métiers d art liés à l architecture et au bâtiment qui caractérisent la transfrmatin des MÉTAUX Les métiers d art liés à l architecture et au bâtiment qui caractérisent les ARTS DÉCORATIFS Les métiers d art liés à l architecture et au bâtiment qui caractérisent la transfrmatin des CIMENTS, BÉTONS ET PLÂTRES Les métiers d art liés à l architecture et au bâtiment qui caractérisent la transfrmatin des PIERRES Les métiers d art liés à l architecture et au bâtiment qui caractérisent la transfrmatin du VERRE Bardeleur cuvreur Charpentier Dreur Ébéniste Escaliéteur/Rampiste Marqueteur Menuisier Parqueteur Sculpteur Turneur Carreleur Céramiste Mdeleur muleur Msaïste Cuvreur Escaliéteur/Rampiste Ferblantier Ferrnnier d art Fndeur Frgern d art Métallier d art Serrurier de bâtiment Sculpteur Décrateur en vlume Dreur Peintre décrateur Maçn traditinnel Mdeleur muleur Plâtrier traditinnel u rnemental Staffeur Ardisier Marbrier Msaïste Sculpteur Tailleur de pierre Msaïste Peintre sur verre Sculpteur Verrier Vitrailliste Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 10

12 1C Recnnaissance fficielle Au Québec, la li L.R.Q, chapitre S sur le Statut prfessinnel des artistes des arts visuels, des métiers d art et de la littérature et sur leur cntrats avec les diffuseurs recnnaît et prtège le statut prfessinnel d artiste et artisan en métiers d art. Aucune restrictin réglementaire n blige à détenir un permis u une licence prpre aux métiers d art liés à l architecture et au bâtiment. Tutefis l accès aux chantiers de cnstructin est sumis aux règles déculant de la li L.R.Q, chapitre R-20 sur les relatins de travail, la frmatin prfessinnelle et la gestin de la main-d œuvre dans l industrie de la cnstructin et de la li B-1.1 : Li sur le bâtiment. Les persnnes exerçant la prfessin se regrupent sur une base vlntaire au sein d assciatins prfessinnelles, réginales u internatinales. Le Cnseil des métiers d art du Québec est l assciatin du dmaine, recnnue au sens de la Li S Sus réserve de bien distinguer les pratiques artisanales de métiers d art des pratiques uvrières de l industrie de la cnstructin, la prfessin crrespnd aux grupes suivants de la Classificatin natinale des prfessins : 5244 Artisans/artisanes 7261 Tôliers/tôlières (cette catégrie prfessinnelle inclut les ferblantiers/ferblantières) 7264 Mnteurs/mnteuses de charpentes métalliques (cette catégrie prfessinnelle inclut les serruriers/serrurières de bâtiment) 7271 Charpentiers-menuisiers/charpentières menuisières 7281 Briqueteurs-maçns/briqueteuses-maçnnes (cette catégrie prfessinnelle inclut les tailleurs de pierre/tailleuses de pierre) 7283 Carreleurs/carreleuses 7284 Plâtriers/plâtrières, latteurs/latteuses et pseurs/pseuses de systèmes intérieurs 7291 Cuvreurs/cuvreuses et pseurs/pseuses de bardeaux 7292 Mnteurs-mécaniciens/mnteuses-mécaniciennes (cette catégrie prfessinnelle inclut les vitriers/vitrières) 7294 Peintres et décrateurs/décratrices 1D Envirnnement de travail L artiste, artisane u artisan travaille seul u en équipe. La réalisatin de ses travaux se fait en atelier, en lcal de dessin, au dmicile du client, sur un chantier u sur site. La nature du métier, la partie du bâtiment visée par l interventin, la nature même des travaux à réaliser et d autres facteurs influent sur le lieu et l envirnnement ambiant ù travaille l artiste, l artisane u l artisan : intérieur u extérieur; uvert u fermé; de plein pied u en hauteur; Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 11

13 en cnditins mété favrables u hstiles; avec u sans surce énergétique; avec u sans prduits chimiques; etc. Il en résulte des risques nécessitant des mesures de préventin, puvant cncerner ntamment : les gestes, accidents et blessures; les bstacles et chutes; les électrcutins; la chaleur, le feu et les brûlures; les pussières et les prblèmes respiratires; l utilisatin de prduits et les intxicatins; en plus des prblèmes de stress. 1E Facteurs d intérêt pur s rienter vers cette prfessin Les spécialistes de la prfessin nt suligné particulièrement les attraits suivants : le gût de la créativité et de l ingénisité; le gût pur le travail manuel; le gût pur l explratin et pur la recherche; l attrait pur la matière et ses transfrmatins; le suci de la qualité du travail; le gût de cntribuer à la pérennité d un métier; l intérêt pur la science, pur l histire, pur l art; l attrait pur le travail autnme; l attrait pur l indépendance prfessinnelle; la pssibilité de vyager. 1F Évlutin technlgique Les métiers d art snt héritiers et prteurs de traditins et de ce fait cnsidérés peu sensibles à l évlutin technlgique. Cependant, il faut nter l accès à de nuvelles génératins d utils, de matériaux, d équipements et de techniques. Par exemple, le tailleur de pierre d aujurd hui purrait avir recurs à un équipement infrmatisé. Il faut nter aussi la généralisatin de l utilisatin d Internet et d applicatins lgicielles : pur la recherche et la cmmunicatin d infrmatins; pur la réalisatin de dessins, esquisses, maquettes, échantillns divers (mtifs, textures, etc.); pur le traitement de dnnées quantitatives, techniques u administratives. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 12

14 1G Perspectives Les spécialistes de la prfessin se snt entendus pur cnstater une cnjncture favrable dans le dmaine du patrimine, repsant ntamment sur une prise de cnscience générale sciale à l égard du patrimine, générant une demande cntinue sur le marché du travail. Les tendances favrisent actuellement une préférence marquée pur les matériaux nbles ainsi qu une perspective éclgique. Ces tendances snt dnc en harmnie avec la relatin à la matière et au matériau qui caractérise les métiers d art liés à l architecture et au bâtiment. 1H Accès à la prfessin On déplre l absence de prgrammes de frmatin fficiels et structurés menant à la prfessin. Les artistes, artisanes et artisans détenteurs d une telle frmatin l nt btenue hrs Québec. Il en résulte un cheminement qui s amrce habituellement par une frmatin prfessinnelle (Taille de pierre, Ébénisterie, un prgramme du secteur de la cnstructin) u par une frmatin technique (Techniques de métiers d art) suivie de pérides de frmatin sur le tas u en tutrat-caching u par le biais de frmatins curtes u de stages. Dans le cas de l ébénisterie, cette acquisitin du métier peut aussi se réaliser dans le cadre d un prgramme d apprentissage en milieu du travail relevant de la Cmmissin des partenaires du marché du travail. La frmatin au métier est jugée primrdiale pur permettre un dévelppement prfessinnel. Mais elle ne suffit pas. Il faut le passage par l explratin, l expérimentatin, l accmpagnement prfessinnel auprès d artisans d expérience et en situatins de chantier u de prjets pur atteindre le seuil de l autnmie prfessinnelle. L acceptatin du risque, c est-à-dire la prise en charge cmplète des cmmandes marque le passage à la phase du plein exercice de la prfessin. Chacun et chacune y va ensuite de ses chix stratégiques de carrière et d affaires. 1I Cnditins d embauche, rémunératin et hraire de travail Les artistes, artisanes et artisans en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment travaillent à leur cmpte et leur revenu dépend, en tut u en partie, de leur capacité d affaires, dans le libre marché des appels d ffres et sumissins. L btentin de certains cntrats peut exiger la détentin d une licence d entrepreneur émise par la Régie du Bâtiment. Une frmatin préventive en Sécurité sur les chantiers est aussi exigée pur les cntrats avec nécessité d accès aux chantiers régis seln la li R-20. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 13

15 1J Accessibilité pur les femmes Il n existe aucune restrictin limitant l accès des femmes aux métiers d art liés à l architecture et au bâtiment. 1K Impact envirnnemental L activité des artistes, artisanes et artisans en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment peut être génératrice de pussières, de rejets, de gravats, de résidus de prduits txiques. Il faut nter que les matières et matériaux transfrmés en métiers d art snt généralement des matières naturelles u brutes. Le milieu des métiers d art se mntre par ailleurs uvert aux pratiques de récupératin et de recyclage qui se dévelppent. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 14

16 2. DESCRIPTION DU TRAVAIL DE L ARTISTE, ARTISANE OU ARTISAN EN MÉTIERS D ART LIÉS À L ARCHITECTURE ET AU BÂTIMENT 2.1 Déterminatin des tâches et pératins Le tableau des tâches et pératins est présenté aux pages suivantes. Les tâches snt des actins qui permettent d illustrer des prduits u des résultats du travail. Les pératins renseignent, pur leur part, sur les étapes de réalisatin des tâches et snt reliées aux méthdes, techniques u habitudes de travail. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 15

17 TÂCHES OPÉRATIONS 1. Analyser une demande d interventin. 1.1 Identifier la demande u les attentes du client. 1.7 Cnsulter les surces dcumentaires et prfessinnelles. 1.2 Identifier la nature de l interventin envisagée. 1.8 Élabrer les scénaris d interventin. 1.3 Identifier les spécificités culturelles et physiques du bâtiment u lieu visé. 1.9 Évaluer les cûts et la durée des différentes slutins. 1.4 Vérifier les cnditins d accès au chantier Sumettre les scénaris au client. 1.5 Identifier les techniques et matériaux à cnsidérer. 1.6 Participer aux réunins et rencntres apprpriées. 2. Organiser la mise en œuvre d une d interventin. 2.1 Établir les cnditins du cntrat avec le client et les tiers et signer le cntrat. 2.7 S assurer de la dispnibilité des ressurces humaines requises. 2.2 Effectuer les démarches légales et règlementaires reliées à la réalisatin du prjet d interventin. 2.8 Préparer des échantillns u crquis. 2.3 Effectuer les recherches u explratins requises seln le cntexte. 2.9 Établir un échéancier de réalisatin. 2.4 Déterminer la séquence des interventins à pser Sumettre à l apprbatin du client. 2.5 S assurer de la dispnibilité des matériaux requis. 2.6 S assurer de la dispnibilité et du bn fnctinnement des équipements requis Prcéder à la préparatin matérielle d une interventin sur le bâtiment. Préparer l atelier si tut u une partie de l interventin y est effectuée. Ériger les installatins requises en chantier si tut u partie de l interventin y est effectuée. Préparer et acheminer le matériel et l équipement nécessaires. Réceptinner les matériaux sur le chantier, s il y a lieu. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 16

18 TÂCHES OPÉRATIONS 4.1 Analyser le cahier de charges, s il y a lieu. 4.2 Effectuer des recherches. 4.3 Effectuer des explratins cnceptuelles et visuelles. 4.4 Élabrer des esquisses, maquettes, prttypes. 4.5 Établir les paramètres techniques et esthétiques. 4.6 Sumettre au client. 4.8 Appliquer les techniques de transfrmatin et de travail apprpriées. 4. Prcéder à une créatin d bjet, d'œuvre u d'uvrage destiné à un bâtiment. 4.7 Effectuer des essais techniques. 4.8a Préparer la matière première. 4.8b Frmer le tut u les éléments. 4.8c Assembler les éléments s il y a lieu. 4.8d Préparer les bases et appliquer les enduits, laques et autres. 4.8e Dnner le fini recherché. 4.9 Cnditinner l œuvre u l uvrage, seln le cntexte S assurer de la satisfactin du client Dcumenter la créatin de l œuvre Ranger et nettyer la zne de travail. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 17

19 TÂCHES OPÉRATIONS 5.1 Cnditinner l bjet, l œuvre u l uvrage en vue de sn transprt. 5.2 Planifier l accueil sur le chantier. 5.3 Faire les démarches réglementaires et prfessinnelles pur accès et présence sur le chantier. 5.4 Transprter l œuvre et le matériel. 5.5 Sécuriser la zne de travail. 5.6 Vérifier l état de préparatin du lieu d installatin. 5. Prcéder à une installatin d bjet, d œuvre u d uvrage dans un bâtiment. 5.7 Appliquer les techniques de transfrmatin et de travail apprpriées. 5.7a Effectuer les dégagements. 5.7b Effectuer la mise en place. 5.7c (Prcéder seln le métier et le cas traité.) 5.7d Effectuer les cntrôles. 5.7e Effectuer la finitin recherchée. 5.8 S assurer de la satisfactin fficielle du client. 5.9 Ranger et nettyer la zne de travail. 6.1 Examiner l bjet, l œuvre u l uvrage. 6.2 Diagnstiquer le prblème à résudre. 6.3 Explrer les scénaris d interventin. 6.4 Démnter et transprter, s il y a lieu. 6.5 Établir un devis de réalisatin. 6.6 Sumettre au client. 6. Prcéder à une réparatin d bjet, d œuvre u d uvrage dans un bâtiment. 6.7 Dcumenter la réparatin. 6.8 Réunir les matériaux et équipements apprpriés. 6.9 Appliquer les techniques de transfrmatin et de travail apprpriées. 6.9a Effectuer le démntage et le curetage. 6.9b (Prcéder seln le métier et le cas traité.) 6.9c Cntrôler le résultat. 6.9d Dnner le fini recherché Livrer et installer s il y a lieu S assurer de la satisfactin fficielle du client Dégager la zne de travail. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 18

20 TÂCHES OPÉRATIONS 7.1 Examiner l bjet, l œuvre u l uvrage. 7.2 Diagnstiquer le prblème à résudre. 7.3 Cnsulter les ressurces dcumentaires et prfessinnelles. 7.4 Démnter et transprter s il y a lieu. 7.5 Explrer les scénaris d interventin. 7.6 Établir un devis de réalisatin. 7. Prcéder à une actin de restauratin d bjet, d œuvre u d uvrage. 7.7 Sumettre au maître d œuvre et au client. 7.8 Dcumenter l interventin. 7.9 Réunir les matériaux et équipements apprpriés Appliquer les techniques de transfrmatin et de travail apprpriées. 7.10a Effectuer le démntage et le curetage. 7.10b (Prcéder seln le métier et le cas traité.) 7.10c Cntrôler le résultat. 1.10d Dnner le fini recherché Livrer et installer s il y a lieu S assurer de la satisfactin fficielle du client Dégager la zne de travail Dépser la dcumentatin de l interventin auprès des centres et persnnes cncernés. 8. Élabrer un avis u une évaluatin sur des besins d interventin impliquant un métier d art en bâtiment. 8.1 Signer le cntrat de cnsultatin. 8.7 Rédiger un rapprt d expertise. 8.2 Dcumenter l état des lieux u de situatin. 8.3 Expliter la dcumentatin d épque u de style. 8.4 Répertrier les prblèmes à résudre. 8.5 Répertrier les slutins à envisager. 8.6 Élabrer un argumentaire. 9. Participer à des actins d animatin culturelle. 9.1 S engager dans des activités de prmtin u de visibilité auprès du grand public. 9.2 Prmuvir u cllabrer à la prmtin de prjets d animatin culturelle. 9.3 Animer des démnstratins. 9.4 Animer des ateliers prtes uvertes. 9.5 Diffuser de l infrmatin didactique. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 19

21 TÂCHES OPÉRATIONS 10. Administrer sn entreprise S acquitter des bligatins d enregistrement, de permis et de licence S acquitter des bligatins fiscales S acquitter des bligatins cmptables Faire la planificatin et le suivi financier et budgétaire Maintenir sn atelier, sn équipement et sn utillage en état de fnctinnement sécuritaire Diriger ses emplyés Se dter d utils administratifs. Traiter avec les furnisseurs. Traiter avec sa banque. Traiter avec ses clients. Traiter avec des ressurces prfessinnelles. Effectuer le suivi et la clôture des prjets Se dter d assurances et de prtectins en cas d accident u de maladie Assurer sa retraite. 11. Dévelpper sn entreprise 11.1 Réviser sn chix de statut et de fnctinnement d entreprise Se tenir infrmé de l évlutin des marchés Se tenir infrmé des nuveautés techniques et artistiques Réviser sn plan d affaires Réviser sn plan d acquisitin et d investissement Optimiser les relatins de travail au sein de l entreprise. Optimiser sn réseau de cllabratin. Optimiser la prmtin de sn ffre de services. Explrer les marchés. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 20

22 TÂCHES OPÉRATIONS 12. Assurer la gestin de sa carrière et le dévelppement de sn expertise Réviser ses chix de carrière u de pratique prfessinnelle Participer à des activités d assciatin prfessinnelle Réviser ses chix artistiques Explrer et slliciter les prgrammes de burses u de subventins Évaluer sa maîtrise technique Réviser et diffuser sn prtfli S infrmer des dévelppements qui surviennent dans sn champ d activités Assurer la pérennité du métier auprès d apprentis u de stagiaires Participer à des actins de frmatin cntinue Frmer des stagiaires, des apprentis, des étudiants, des cllègues. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 21

23 2.2 Infrmatin quantitative sur les tâches Les spécialistes nt été amenés à se prnncer sur l ccurrence, le temps de travail et le degré de difficulté relative à chacune des tâches. Le tableau suivant présente l infrmatin recueillie à cet égard. Les spécialistes se snt prnncés individuellement sur ces questins et les chiffres indiqués cnstituent des myennes de leurs estimatins. TÂCHES OCCURRENCE Parmi le grupe d artistes, artisans u artisanes en métiers d art fréquenté par chaque répndant, la prprtin myenne qui exécute chaque tâche est estimée à : TEMPS DE TRAVAIL Sur la péride des 3 derniers exercices financiers la prprtin myenne du temps de travail accrdée à chaque tâche est estimée à : DIFFICULTÉ Sur une échelle de difficulté à 4 niveaux, les répndants nt estimé cmme suit le degré de difficulté de chaque tâche : 1. Analyser une demande d interventin. 81% 9% Facile 2. Organiser la mise en œuvre d une interventin. 3. Prcéder à la préparatin matérielle d une interventin. 4. Prcéder à une créatin d bjet, d œuvre u d uvrage destiné à un bâtiment. 5. Prcéder à une installatin d bjet, d œuvre u d uvrage dans un bâtiment. 6. Prcéder à une réparatin d bjet, d œuvre u d uvrage lié à un bâtiment. 7. Prcéder à une actin de restauratin d bjet, d œuvre u d uvrage lié à un bâtiment. 8. Élabrer un avis u une évaluatin sur des besins d interventin impliquant un métier d art lié au bâtiment 9. Participer à une actin d animatin culturelle. 82% 7% Facile 92% 8% Facile 74% 21% Difficile 60% 6% Difficile 51% 6% Difficile 28% 21% Très difficile 30% 3% Difficile 23% 3% Très facile 10. Administrer sn entreprise. 69% 6% Difficile 11. Dévelpper sn entreprise. 50% 6% Difficile Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 22

24 12. Gérer sa carrière et le dévelppement de sn expertise. 62% 6% Très difficile 100% Cmmentaires additinnels au tableau précédent : Occurrence : (Pas de cmmentaires) Temps de travail cnsacré à chaque tâche : Suvent, les tâches 10 Administrer sn entreprise, 11 Dévelpper sn entreprise et 12 Gérer sa carrière et le dévelppement de sn expertise snt partiellement déléguées à une ressurce prfessinnelle u à un prche de la famille. Degré de difficulté : Les difficultés inhérentes aux tâches 3 Prcéder à une préparatin matérielle d une interventin, 4 Prcéder à une créatin d bjet, d œuvre u d uvrage destiné à un bâtiment, 6 Prcéder à une réparatin d bjet, d œuvre u d uvrage lié à un bâtiment snt traduites cmme des défis prfessinnels stimulants. La perceptin de très grande difficulté de la tâche 7 Prcéder à une actin de restauratin d bjet, d œuvre u d uvrage lié à un bâtiment tient aux cntraintes, nrmes, cnventins et de respnsabilité prfessinnelle dans lesquelles s exécutent les actins de restauratin. La perceptin de grande difficulté de la tâche 8 Élabrer un avis u une évaluatin sur des besins d interventin impliquant un métier d art lié au bâtiment tient à la crainte de s afficher cmme expert dans des situatins litigieuses et des pssibilités de mauvaises relatins ultérieures avec le milieu d affaires. La perceptin de très grande difficulté de la tâche 12 Gérer sa carrière et le dévelppement de sn expertise vient de la difficulté des cnditins de vie prfessinnelle en tant qu artiste, artisan u artisane en métiers d art liés à l architecture et au bâtiment. Degré d imprtance Le degré d imprtance des tâches n a pas été exprimé de manière quantitative mais il a été exprimé en plénière lrs de l atelier. Tris tâches nt un rôle capital dans la réussite de l entreprise u du prfessinnel : La tâche 1 Analyser une demande d interventin et la tâche 2 Organiser la mise en œuvre nt un impact crucial sur le résultat financier de l entreprise et sur les cnditins de réalisatin des tâches 4, 5, 6, 7, 8. La tâche 11 Dévelpper sn entreprise et la tâche 12 Gérer sa carrière et le dévelppement de sn expertise nt un impact sur l ensemble dans la mesure ù elles cmprtent les chix stratégiques déterminants. Rapprt d analyse de prfessin (2012 validé 2013) Page 23

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

397 Administration et. gestion de réseaux. INFORMATIQUE Administration et gestion de réseaux

397 Administration et. gestion de réseaux. INFORMATIQUE Administration et gestion de réseaux Institut Reine Astrid de MONS Enseignement de Prmtin Sciale Fiche descriptive UF397 Administratin et gestin de réseaux 1 Sectin : Unité de Frmatin : INFORMATIQUE DE GESTION 397 Administratin et gestin

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numér : 40.28 Page 1 de 13 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. OBJECTIFS... 2 3. CADRE LÉGAL ET NORMATIF... 2 4. CHAMP D APPLICATION... 3 4.1 Infrmatin et Actifs infrmatinnels... 3

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans :

BIEN CHOISIR SON CA. En appliquant les règles que vous propose l Ordre des comptables agréés du Québec, vous gagnerez sur trois plans : BIEN CHOISIR SON CA PROCÉDURE PROPOSÉE AUX DEMANDEURS DE SERVICES POUR LES APPELS D OFFRES DE SERVICES AUPRÈS DE COMPTABLES AGRÉÉS Il est de plus en plus curant dans le mnde des affaires de prcéder à des

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Liège, le 20 février 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013/022

Liège, le 20 février 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013/022 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 20 février 2013

Plus en détail

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance Le 26 février 2013 Pavilln Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance SYSTALIANS est un GIE infrmatique qui répnd spécifiquement aux besins des systèmes d infrmatin

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 9 février 2015 APPEL

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL DES POLITIQUES ET PROCÉDURES DESTINATAIRES : ÉMISE PAR : APPROUVÉE PAR : Tutes les directins et unités administratives Tus les usagers La Directin des services techniques La Directin des technlgies de l infrmatin Le cnseil d administratin

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité Termes de références Etude de faisabilité Intégratin de slutins de mbilité Date limite 07/06/2013 Pays : Tunisie Institutin : Secteur : Micrfinance Partenaire : Unin Eurpéenne Date d émissin : 22/05/2013

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Analyse des Dnnées du Cmmerce Extérieur Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE ANALYSE DES DONNEES DU COMMERCE EXTERIEUR DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

Tim Hortons Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel

Tim Hortons Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel Tim Hrtns Plitiques sur les Nrmes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel Table des matières 1. But... 2 2. Champ d applicatin et respnsabilités... 2 3. Énncé de plitique et engagement

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 96 09 69 0142 (Cette fiche annule et remplace à cmpter Du 08/11//2012 la précédente fiche d identité) REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

Plus en détail

I. Mission du Département et Contexte

I. Mission du Département et Contexte TERMES DE REFERENCE Titre : Recrutement d un cnsultant natinal pur le dévelppement de la stratégie natinale de gestin de la pêcherie thnière. Département : Prgramme Marin Prjet : MG0940.01 Tuna Fisheries

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Champ d exercice de l audiologie

Champ d exercice de l audiologie 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Champ d exercice de l audilgie ÉNONCÉ DE L OBJECTIF Le présent dcument définit et décrit le champ

Plus en détail

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé

Ministère des Affaires Sociales et de la Santé Ministère des Affaires Sciales et de la Santé Directin Générale de l Offre de Sins Sus-directin du piltage de la perfrmance des acteurs de l ffre de sins Bureau de l efficience des établissements de santé

Plus en détail

Cegid Expert On Demand. LS - Cegid - Expert - OD 07/2012 Page 1/7

Cegid Expert On Demand. LS - Cegid - Expert - OD 07/2012 Page 1/7 Cegid Expert On Demand LS - Cegid - Expert - OD 07/2012 Page 1/7 LS -Cegid Expert - OD - 07/2012 ARTICLE 1 : OBJET LIVRET SERVICE CEGID EXPERT ON DEMAND Le présent Livret Service fait partie intégrante

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT

APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT SÉLECTION DE BUREAUX D ETUDES TECHNIQUES PAR LES BÉNÉFICIARES DE FINANCEMENT DE L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT APPEL A MANIFESTATIONS D INTÉRÊT Prgramme d Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritinnelle

Plus en détail

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014 Plan d actin 2013 2014 Biblithécaire, secteur secndaire Cmmissin sclaire de Saint-Hyacinthe Page 1 sur 11 Biblithécaire : Sphie Mrissette Biblithécaire - Secteur secndaire - Plan d actin 2013-2014 Ce plan

Plus en détail

LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND

LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND LS Quadra Entreprise - OD - 01/2012 LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Cntrat et ce cnfrmément à sn article 2 «Définitins».

Plus en détail

!Ref.!du!stage!:!1400!

!Ref.!du!stage!:!1400! Page 1 sur 8! Diagnstic et cmmunicatin technique!ref.!du!stage!:!1400!! Inter!:!! Intra!:!B!&!C!! Mts clés : prcess, capteurs, technlgie, autmatisme, électrtechnique, mécanique, pneumatique, réglages,

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION

POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION POLITIQUE RELATIVE A LA SECURITE DE L INFORMATION DIRECTION SYSTÈMES TECHNOLOGIQUES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 12 DÉCEMBRE 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION NO 14

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Jean-Philippe Bonardi. HEC Lausanne Executive Education /Formation continue HEC Lausanne N emploi-type : N de poste :

CAHIER DES CHARGES. Jean-Philippe Bonardi. HEC Lausanne Executive Education /Formation continue HEC Lausanne N emploi-type : N de poste : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisatin : Etabli le : aût 2013 Par : Jean-Philippe Bnardi Remplace la versin du : Mtif d actualisatin : rérganisatin de la Frmatin Cntinue HEC Lausanne Taux d activité: 80-100%

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

SYNTHESE MANAGEMENT L accompagnement du Dirigeant

SYNTHESE MANAGEMENT L accompagnement du Dirigeant SYNTHESE MANAGEMENT L accmpagnement du Dirigeant Auvergne Rhône Alpes Prvence Alpes Côte d Azur Résidence MER & SOLEIL Les Chazalets 713 Avenue de Prvence 43430 LES VASTRES 83600 FREJUS Siret 39950902500033

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL

STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL STAGES ETUDIANTS A L INTERNATIONAL en lien avec la prcédure natinale «rganisatin des stages étudiants à l internatinal» (Cdificatin : PROC FO MO 01 V2) Objectifs du stage Ce stage est réalisé en 2 ème

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

Ingénieur expert international en construction - coresponsable de projet NIGER

Ingénieur expert international en construction - coresponsable de projet NIGER Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Grille pour l analyse ergonomique et pédagogique d un site Web

Grille pour l analyse ergonomique et pédagogique d un site Web Grille pur l analyse ergnmique et pédaggique d un site Web Significatin de l échelle : 1=pas du tut, 2=un peu, 3=suffisamment, 4=parfaitement, SO=Sans Objet Critères Analyse 1. Envirnnement cntexte du

Plus en détail

Consultant Informatique, Monétique et Retail

Consultant Informatique, Monétique et Retail Cnsultant Infrmatique, Mnétique et Retail Marcel GOURLAY Le Pré Jan 35360 BOISGERVILLY 02 99 06 56 52 06 75 61 47 70 Marcel.gurlay@range.fr Mes capacités à travailler en équipe u en autnmie, une bnne faculté

Plus en détail

<> Services d abonnement Cisco pour l authentification réseau

<<Cisco Subscription Services for Network Authentication>> Services d abonnement Cisco pour l authentification réseau Page 1 sur 5 Descriptin de service : Services d abnnement Cisc pur l authentificatin réseau (CON-AS-NETAUTH)

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES... 1 II.

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de frmatin : Biblithécaire - Frmatin Niveau d études : C & D technique et prfessinnelle Intitulé du curs : Infrmatique Réseaux Gestin Nmbre de crédits ECTS : dcumentaire

Plus en détail

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE

Nom de la maison de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE Nm de la maisn de santé REGLEMENT INTERIEUR DE LA SOCIETE PREAMBULE Le présent règlement intérieur fixe les cnditins de travail cllabratif des assciés et les mdalités pratiques de fnctinnement interne

Plus en détail