«Ajouter des années à la vie ajouter de la vie aux années»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Ajouter des années à la vie ajouter de la vie aux années»"

Transcription

1 Un objectif Un concept Une approche Une démarche «Ajouter des années à la vie ajouter de la vie aux années» Serge Moisan, M.D. Direction de santé publique, Montérégie Février 2011

2 PLAN 1. Définir le Bien-vieillir 2. Approche Bien-vieillir - Santé publique et DSDC 3. Approche Bien-vieillir et santé 4. Les déterminants sociaux de la santé 5. L approche Bien-vieillir et ses stratégies 6. Les partenaires du Bien-vieillir

3 DÉFINIR LE BIEN-VIEILLIR Bien-vieillir c est : Un objectif : réussir son vieillissement. Un concept : maintenir l équilibre entre les défis que posent le vieillissement et les ressources de l individu vieillissant. Une démarche : un ensemble cohérent d actions à réaliser pour réussir son vieillissement.

4 DÉFINIR LE BIEN-VIEILLIR Bien-vieillir c est aussi : Une approche : Appliquer les stratégies de développement social et de développement des communautés pour mettre en place les conditions favorisant le vieillissement réussi.

5 VIEILLESSE «Dernière période de la vie normale qui succède à la maturité, caractérisée par un affaiblissement des fonctions» (Petit Robert) À quel âge!?? l autonomie est affectée

6 BIEN-VIEILLIR ET SANTÉ Réussir son vieillissement : «Atteindre un état optimal de bien-être physique, mental et social, tout en évitant et en gérant bien maladies et infirmités» Santé = Bien-être* * Définition de la santé, OMS, 1946 État de complet bien-être physique mental et social, non seulement l absence de maladies et d infirmité

7 BIEN-VIEILLIR ET SANTÉ La santé (Charte d Ottawa, 1988) «La santé est une ressource personnelle et sociale qui permet la poursuite d objectifs; elle n est pas une fin, mais un moyen».

8 BIEN-VIEILLIR SANTÉ PUBLIQUE ET DSDC Le rapport 2007 de la directrice de santé publique de la Montérégie «Pour des communautés en santé : des environnements sociaux solidaires» propose d agir sur les déterminants sociaux du bien-être des individus et de la population.

9 BIEN-VIEILLIR SANTÉ PUBLIQUE ET DSDC En 2007, l approche Bien-vieillir identifiée comme piste d intervention au Continuum «Perte d autonomie liée au vieillissement» est confiée au RCA santé publique.

10

11 BIEN-VIEILLIR SANTÉ PUBLIQUE ET DSDC Le Programme national de santé publique (Mise à jour 2008 ) reconnaît à son tour la pertinence d agir dans le domaine du «Développement, de l adaptation et de l intégration sociale» pour améliorer l état de santé.

12 LES DEMANDES DES AÎNÉS* Participer pleinement à la société Des milieux de vie adaptés Des revenus décents Du respect Vivre chez soi le plus longtemps possible Améliorer la qualité de l hébergement * Rapport de consultation publique sur les conditions de vie des aînés (Québec, 2008)

13 LES DÉTERMINANTS DE LA SANTÉ (Lalonde, 1974) Biologie humaine Environnement : - physique/chimique/biologique - social Habitudes de vie (comportements) Organisation des services de santé

14 ESTIMATION DE L INCIDENCE DES DÉTERMINANTS DE LA SANTÉ SUR L ÉTAT DE SANTÉ DE LA POPULATION

15 LES CONDITIONS PRÉALABLES À LA SANTÉ (OMS) Paix Abri Nourriture Revenu Éducation Environnement

16 LES DÉTERMINANTS SOCIAUX DE LA SANTÉ (OMS, 2005)

17 LES CONDITIONS DE VIE DES AÎNÉS Conditions préalables à la santé et déterminants sociaux de la santé déterminent les conditions de vie des aînés, l environnement social dans lequel ils recherchent le Bien-être.

18 CONDITIONS DE VIE ET SANTÉ À long terme, les conditions de vie des individus constituent sans doute le plus important déterminant de leur santé et de leur bien-être.

19 L APPROCHE BIEN-VIEILLIR ET SES STRATÉGIES Pour agir sur les conditions de vie des aînés : Soutenir le développement des communautés Participer à l action intersectorielle Développer des politiques favorisant la santé et le bien-être

20 LES STRATÉGIES DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL ET DU DÉVELOPPEMENT DES COMMUNAUTÉS LES STRATÉGIES DU BIEN-VIEILLIR Inspiré et traduit de : WHO (2005, Towards a Conceptual Framework for Analysis and Action on the Social Determinants of Health. Commission on social determinants of health

21 DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Une communauté développée une communauté à fort capital social Repose sur la participation citoyenne, l empowerment et la solidarité Façon de rechercher des solutions en travaillant avec le milieu Renforce le tissu social

22 ACTION INTERSECTORIELLE Concertation qui permet la mise en commun des forces, des connaissances et des outils pour comprendre et solutionner des problème complexes qui dépassent les capacités et les responsabilités d un seul secteur.

23 POLITIQUES PUBLIQUES FAVORABLES Mesures adoptées par une autorité gouvernementale (fédérale, provinciale, régionale, municipale) afin de régler un problème de la collectivité.

24 DES STRATÉGIES COMPLÉMENTAIRES Développement communautaire, Action intersectorielle, Politiques publiques favorables «s influencent et se potentialisent entre elles» «sont interdépendantes»

25 LES PARTENAIRES DU BIEN-VIEILLIR Les déterminants sociaux de la santé ne sont pas sous l influence directe du secteur de la Santé et de Services sociaux ( du système de santé).

26 LES PARTENAIRES DU BIEN-VIEILLIR 1. Secteurs suivants : Milieu municipal (MRC, CRÉ, municipalités) Santé et Services sociaux Communautaire Loisirs, Sports, Culture Transport Éducation 2. La communauté et ses groupes sociaux 3. Différents ministères (Famille-Aînés, Emploi, Éducation, etc.)

27 SERVICES DE SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX ET VIEILLISSEMENT RÉUSSI Les soins de santé et les services sociaux de qualité (Guérir-Soutenir) sont un déterminant important du vieillissement réussi.

28 SERVICES DE SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX ET VIEILLISSEMENT RÉUSSI L ensemble des partenaires du Bien-vieillir peuvent aussi contribuer à améliorer l offre de soins (Guérir-Soutenir) (Transport, résidences personnes âgées, hébergement, revenu).

29 OMS ET SANTÉ DES AÎNÉS Une organisation des services santé et des services sociaux adaptée aux besoins des aînés Vieillissement actif (2002) Ville-amie des aînés (2007)

30 LA COURBE DE DIMINUTION DE LA CAPACITÉ FONCTIONNELLE Maintenir une bonne capacité fonctionnelle tout au long de la vie D après : Kalache & Kickbusch, 1997 (OMS, 2002, Vieillir en restant actif p.14)

31 MUNICIPALITÉ AMIE DES AÎNÉS (Projet conjoint : MFA / municipalités) Facteurs qui, dans une municipalité, affectent le bien-être des aînés Guide mondial des villes-amies des aînés (OMS, 2007) p. 9

32 1986

33 DÉSAFFÉRENTATION «État d un individu privé de stimuli» Sensoriel (vision, audition, goût, toucher, mouvement) Intellectuel Affectif Social Psychique La non utilisation d une fonction en réduit les performances et accélère son vieillissement. Maintenir toutes ses fonctions actives (Use it or lose it).

34 DÉFINITION DE L APPROCHE BIEN-VIEILLIR Adopter l approche Bien-vieillir c est utiliser les stratégies de : Soutien au développement des communautés Participation à l action intersectorielle Développement et adoption de politique afin d améliorer les déterminants sociaux de la santé des aînés et leurs conditions de vie.

35 Un objectif Un concept Une approche Une démarche «Ajouter des années à la vie ajouter de la vie aux années» QUESTIONS / COMMENTAIRES

On récolte ce que l on sème

On récolte ce que l on sème Volume 1 No. 3 AOÛT-SEPTEMBRE 2012 DANS CE NUMÉRO On récolte ce que l on sème De VADA à MADA : un bref retour sur les origines du D un arrondissement à l autre Mada prend forme Journée internationale des

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Introduction au soutien sociocommunautaire

Introduction au soutien sociocommunautaire Introduction au soutien sociocommunautaire Durée estimée : 10 minutes Ce projet a été réalisé grâce à l appui financier de la Société d habitation du Québec Les problématiques multiples des résidents en

Plus en détail

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Version Finale 4 juin 2012 1 MISE EN CONTEXTE ALLIANCES Le Plan d action gouvernemental pour la solidarité et l inclusion sociale 2010-2015

Plus en détail

Politique de la famille et des ainés

Politique de la famille et des ainés Politique de la famille et des ainés 2015-2018 Table des matières Mot de la conseillère responsable des questions familles et aînés p. 3 et du maire Remerciements p. 4 Note concernant la Politique de la

Plus en détail

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Division de la Gestion du territoire - Juillet 2008 Plan de la présentation Mise en contexte Portrait

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ Adopté par le conseil d administration de l ASPQ Le 11 octobre 2013, et amendée le 12 avril 2014, version finale Dans le

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

Faire une étude de marché (Partie I)

Faire une étude de marché (Partie I) CENTRE D ENTREPRENEURIAT ESG UQÀM Faire une étude de marché (Partie I) Par Michel Grenier, MBA Partenaire principal: Au menu ce midi Étude de marché Que feriez-vous et comment? Environnement PESTEL La

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay

Forum sur le développement social de Roussillon. Assurer l équilibre. 4 juin 2009. Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Forum sur le développement social de Roussillon Assurer l équilibre 4 juin 2009 Manoir d Youville Île Saint-Bernard, Châteauguay Assurer l équilibre Le CLD de Roussillon compte parmi ses instances la commission

Plus en détail

Un apport profitable tant pour l entreprise ou l institution que pour l employé.

Un apport profitable tant pour l entreprise ou l institution que pour l employé. 1 Programme Cégep/Entreprises Un apport profitable tant pour l entreprise ou l institution que pour l employé. Ne nécessite aucun investissement financier de la part de l employeur. Contribution de l entreprise

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

Planifier la période après le décès : Fiducies testamentaires Jamie Golombek

Planifier la période après le décès : Fiducies testamentaires Jamie Golombek Planifier la période après le décès : Fiducies testamentaires Jamie Golombek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrimoine CIBC Août 2015

Plus en détail

Projet Vive l activité physique RBC Un partenariat visant à développer le savoir-faire physique chez les enfants

Projet Vive l activité physique RBC Un partenariat visant à développer le savoir-faire physique chez les enfants Projet Vive l activité physique RBC Un partenariat visant à développer le savoir-faire physique chez les enfants 21 février 2014 Pierre Morin ParticipACTION Pierre Guénard Au Canada, le sport c est pour

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

Plan de présentation. Le cadre de référence. Cadre de référence en sécurité alimentaire

Plan de présentation. Le cadre de référence. Cadre de référence en sécurité alimentaire Cadre de référence en sécurité alimentaire Micheline Séguin Bernier Dt.P., M. Sc. Direction de santé publique Le 7 mai 009 Révisé le mai 009 Plan de présentation Volet Cadre de référence en matière de

Plus en détail

Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé

Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé Cadre national de gestion sur le soutien communautaire au logement social M SSS-SHQ Version octobre 2005 - Résumé Michel Roy Montréal Janvier 2006 Introduction Le soutien communautaire au logement social

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

Projet de loi n o 16. Loi favorisant l action de l Administration à l égard de la diversité culturelle. Présentation

Projet de loi n o 16. Loi favorisant l action de l Administration à l égard de la diversité culturelle. Présentation PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 16 Loi favorisant l action de l Administration à l égard de la diversité culturelle Présentation Présenté par Madame Yolande James Ministre

Plus en détail

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Centre Meredith/ Meredith Centre Centre communautaire Gymnase double Aréna Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Contenu de la présentation Bref historique de la Fondation Chelsea et le Centre

Plus en détail

Municipalité. amie des

Municipalité. amie des Municipalité amie des Politique Mada Version 2015 Membres du comité ayant été mandaté par le conseil municipal de la Municipalité de Saint-Damase et qui assurera le suivi du plan d action venant de la

Plus en détail

Mot du maire. Chères citoyennes, chers citoyens,

Mot du maire. Chères citoyennes, chers citoyens, Mot du maire Chères citoyennes, chers citoyens, En mon nom personnel et au nom des conseillères et conseillers municipaux, je vous présente notre politique familiale. Nous en sommes très fiers, d autant

Plus en détail

Une intervention intersectorielle des réseaux de la santé et des services sociaux et de l habitation

Une intervention intersectorielle des réseaux de la santé et des services sociaux et de l habitation Une intervention intersectorielle des réseaux de la santé et des services sociaux et de l habitation CADRE NATIONAL SUR LE SOUTIEN COMMUNAUTAIRE EN LOGEMENT SOCIAL MSSS-SHQ PROJET SOUMIS EN CONSULTATION

Plus en détail

La recherche de l équilibre

La recherche de l équilibre La recherche de l équilibre Une approche systémique pour harmoniser sa vie Robert Béliveau, m.d. Clinique de Réduction du Stress Anjou Courriel : quatrecles@yahoo.ca Objectifs 1. Sensibiliser à la problématique

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

LISTE DES RECOMMANDATIONS

LISTE DES RECOMMANDATIONS LISTE DES RECOMMANDATIONS Liste des recommandations du rapport annuel 2009-2010 ADMINISTRATION PUBLIQUE COMMISSION ADMINISTRATIVE DES RÉGIMES DE RETRAITE ET D ASSURANCES CONSIDÉRANT QUE les citoyens sont

Plus en détail

RECHERCHE-ACTION POUR LA RÉSOLUTION D UN PROBLÈME COMMUNAUTAIRE (RA : RPC)

RECHERCHE-ACTION POUR LA RÉSOLUTION D UN PROBLÈME COMMUNAUTAIRE (RA : RPC) À 4 ans, des enfants sont reconnus pour leur implication à un projet d éducation à l environnement et à la citoyenneté. RECHERCHE-ACTION POUR LA RÉSOLUTION D UN PROBLÈME COMMUNAUTAIRE (RA : RPC) POUR LES

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS)

MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS) MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS) -version révisée le 18 juin 2012- Document réalisé par la Concertation sherbrookoise pour la

Plus en détail

Vivre vieux, vieillir mieux. Plan stratégique 2013-2018 de l Institut du vieillissement

Vivre vieux, vieillir mieux. Plan stratégique 2013-2018 de l Institut du vieillissement Vivre vieux, vieillir mieux Plan stratégique 2013-2018 de l Institut du vieillissement Table des matières MOT DU DIRECTEUR...3 RÉSUMÉ...4 INTRODUCTION...7 PARTIE I : contexte...9 PARTIE II : notre vision

Plus en détail

État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014

État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014 État de préparation des municipalités de la MRC de Roussillon 25 juin 2014 Christine Savard Christine Savard, Directrice Direction régionale de la sécurité civile et de la sécurité incendie de la Montérégie

Plus en détail

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Préambule Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Le présent fonds est l un des projets contenus dans l entente de développement culturel, signée conjointement par la MRC Robert-Cliche et

Plus en détail

Nom de la session / l atelier. École 21. Philippe Lorenzo Ireps Picardie. Votre logo

Nom de la session / l atelier. École 21. Philippe Lorenzo Ireps Picardie. Votre logo Nom de la session / l atelier École 21 Philippe Lorenzo Ireps Picardie Votre logo École 21 : Principe Développer dans l école et son environnement des actions faisant appel à la fois et en même temps à

Plus en détail

Les réseaux Santé en français du Canada

Les réseaux Santé en français du Canada Pour la promotion de la santé en français au Canada Énoncé de la stratégie nationale Mars 2009 Les réseaux Santé en français du Canada 260, rue Dalhousie, bureau 400, Ottawa (Ontario) K1N 7E4 Téléphone

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE. La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature.

RAPPORT D ANALYSE. La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature. RAPPORT D ANALYSE La prise en compte des impacts environnementaux dans l organisation des manifestations sportives de nature. Présentation problématique Les activités humaines ont toujours eu un effet

Plus en détail

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Entre les signataires, Le Collège Anatole France, représenté par Mme FAURE Marie-Christine, Principale

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

La Protection de l enfance

La Protection de l enfance La Protection de l enfance Sommaire 1. Une vision globale de la protection de l enfance et de la pluralité de ses objectifs Définition donnée par la loi du 5 mars 2007 La philosophie de la loi du 5 mars

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016

PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2013-2016 Etienne G. Juneau Wojtek Winnicki MOT DU PRÉSIDENT ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Depuis plusieurs années, le système éducatif québécois s est résolument tourné vers l international,

Plus en détail

débattre, comprendre, agir

débattre, comprendre, agir la dépendance : débattre, comprendre, agir Février 2011 MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE débat national sur la dépendance Pourquoi un débat sur la dépendance? Vivre plus longtemps :

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1 MÉMOIRE Consultations sur le rétablissement de l équilibre fiscal au Canada Consultations sur le soutien financier immédiat et à long terme pour l infrastructure Présenté au Ministre des Finances et au

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Bienvenue au. 10e Congrès québécois de réadaptation

Bienvenue au. 10e Congrès québécois de réadaptation Bienvenue au 10e Congrès québécois de réadaptation Accessibilité du Centre sportif de Gatineau : partage d expertise d une équipe interdisciplinaire travaillant en CRDP au profit de la communauté Katie

Plus en détail

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 ACTION INTERSECTORIELLE SUR L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET LES JEUNES Le 14 aôut, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l école primaire

Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l école primaire Pour soutenir une réflexion sur les devoirs à l école primaire Avis du Conseil supérieur de l éducation Grandes rencontres sur la persévérance scolaire Novembre 2013 http://www.cse.gouv.qc.ca/ Le Conseil

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit canadien Dans ce chapitre, vous trouverez des informations concernant les droits du Canada. Vous trouverez des informations concernant: vos droits et vos libertés vos

Plus en détail

L infonuagique au gouvernement du Québec

L infonuagique au gouvernement du Québec L infonuagique au gouvernement du Québec Journée des acquisitions et des technologies de l'information et des communications 15 octobre 2014 Portrait des ressources informationnelles (RI) au gouvernement

Plus en détail

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014 Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont par Magali Vaidye, le 17 janvier 2012 QUÉBEC EN FORME ROSEMONT Plan de communication 2011-2014

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

communautaire sur le soutien en logement social Cadre de référence

communautaire sur le soutien en logement social Cadre de référence Cadre de référence sur le soutien communautaire en logement social Une intervention intersectorielle des réseaux de la santé et des services sociaux et de l habitation Cadre de référence sur le soutien

Plus en détail

L expérience d une ville «de l Est» ou comment ne pas tout copier de «l Ouest»

L expérience d une ville «de l Est» ou comment ne pas tout copier de «l Ouest» L expérience d une ville «de l Est» ou comment ne pas tout copier de «l Ouest» Monika Nkome Evini, Municipalite de Gdansk CIVITAS FORUM 2013 30/09-02/10/2013 - Brest Double sens de la question principale

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Politique de favorisation de la lecture

Politique de favorisation de la lecture Politique de favorisation de la lecture Adoptée le 6 décembre 2011 Préambule L importance de la lecture est un enjeu fondamental dans notre société. L écrit est partout. «La lecture est au cœur du développement

Plus en détail

La veille gouvernementale

La veille gouvernementale La veille gouvernementale Colloque Veille, Planification et Évaluation Ugo-Mercier Gouin Mai 2005 Plan de la présentation Organisation de la veille gouverne- mentale Résultats de l enquête sur la veille

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

Les Résidences Hôtelières à Vocation Sociale Développer l offre de logements

Les Résidences Hôtelières à Vocation Sociale Développer l offre de logements Réalisation : TSC - 42110 FEURS - 04 77 26 01 12 - Crédits photos : Fotolia, TSC - 07/10 Les Résidences Hôtelières à Vocation Sociale Développer l offre de logements ODELIA ET LE LOGEMENT SOCIAL ODELIA

Plus en détail

Plan d action de la COPHAN. Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015

Plan d action de la COPHAN. Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015 Plan d action de la COPHAN Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015 2015-2016 Table des matières Introduction... 3 Les valeurs de la COPHAN... 4 Les actions de la COPHAN en 2015-2016...

Plus en détail

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement durable Association québécoise de vérification environnementale

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

Module 1 Définitions et concepts

Module 1 Définitions et concepts Module 1 Définitions et concepts Introduction Module 1 présente la promotion de la santé et donne un aperçu des définitions et concepts principaux. Ce module souligne les sujets et outils qui seront explorés

Plus en détail

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi

etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation Territoire de la MRC Brome-Missisquoi PLAN DE DÉVELOPPEMENT en loisir et en sport de la MONTÉRÉGIE etññéüà ÑÜ Ä Å Çt Üx de consultation PORTRAIT DE LA CRÉ MONTÉRÉGIE EST : Territoire de la MRC Brome-Missisquoi Juin 2008 gtuäx wxá Åtà Üxá PRÉAMBULE...

Plus en détail

TITRE PREMIER DES GENERALITES TITRE II DE LA CLASSIFICATION DES PROJETS. CHAPITRE PREMIER Les catégories de réseaux

TITRE PREMIER DES GENERALITES TITRE II DE LA CLASSIFICATION DES PROJETS. CHAPITRE PREMIER Les catégories de réseaux Loi n 98-026 du 20 janvier 1999 portant refonte de la Charte routière TITRE PREMIER DES GENERALITES Article premier - La présente loi constitue la charte Routière à Madagascar. Elle définit les modalités

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Adoptée par le conseil d administration de la CRÉ de l Estrie le 29 janvier 2014 Politique de communication Page 1 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA CRÉ DE L ESTRIE PRÉAMBULE...

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés PLAN D ACTION MADA politique municipalité amie des ainés Mot du maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Nous tenions à nous doter d une politique Municipalité amie des aînés (MADA) pour témoigner

Plus en détail

Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec. Présentation de nos orientations

Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec. Présentation de nos orientations Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec Présentation de nos orientations Adopté à l assemblée générale annuelle 2009 Notre vision: Que les citoyennes et citoyens québécois

Plus en détail

«Vieillissement en santé» et «responsabilité populationnelle» : évaluation d un accompagnement dans trois milieux locaux du Québec

«Vieillissement en santé» et «responsabilité populationnelle» : évaluation d un accompagnement dans trois milieux locaux du Québec «Vieillissement en santé» et «responsabilité populationnelle» : évaluation d un accompagnement dans trois milieux locaux du Québec AUTEURE Denise Aubé, médecin-conseil Direction de l analyse et de l évaluation

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE

FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE FORME JURIDIQUE DE L LE CHOIX DE LA FORME JURIDIQUE DE L Démarche à effectuer Exploitation de par l entrepreneur sous ses noms et prénoms complets Aucune démarche particulière Exploitation de par l entrepreneur

Plus en détail

PLAN D ACTION ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS ENSEMBLE, PENSER 2012-2015 POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS. www.villebonaventure.ca

PLAN D ACTION ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS ENSEMBLE, PENSER 2012-2015 POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS. www.villebonaventure.ca POLITIQUE DE LA FAMILLE ET DES AÎNÉS PLAN D ACTION 2012-2015 ENSEMBLE, PENSER ET AGIR, FAMILLE ET AÎNÉS www.villebonaventure.ca 127, avenue Louisbourg, Bonaventure (Québec) G0C 1E0 AE 1 : LOISIRS, SPORTS

Plus en détail

Atelier Document de travail. Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes

Atelier Document de travail. Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes Janvier 2012-1 Journée de réflexion et de maillage sur le thème de l éducation et de la sensibilisation aux boissons énergisantes Au début du mois de janvier, nous avons demandé aux participants présents

Plus en détail

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada Par l intermédiaire du Secrétariat aux Affaires des

Plus en détail

SEMENT DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX. e des matières. Table des matières

SEMENT DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX. e des matières. Table des matières SEMENT DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX e des matières CODE D ÉTHIQUE Table des matières JANVIER 2013 TABLE DES MATIERES PRÉAMBULE 3 Pourquoi un code d éthique? 3 À qui s adresse le code d éthique? 3 LA

Plus en détail

Leadership municipal pour le développement du territoire : L expérience de Shawinigan

Leadership municipal pour le développement du territoire : L expérience de Shawinigan Leadership municipal pour le développement du territoire : L expérience de Shawinigan Denis Bourque, titulaire de la CRCOC René Lachapelle, stagiaire postdoctoral Institut universitaire de première ligne

Plus en détail

Déclaration commune relativement au profil que devrait posséder le prochain bibliothécaire et archiviste du Canada

Déclaration commune relativement au profil que devrait posséder le prochain bibliothécaire et archiviste du Canada Déclaration commune relativement au profil que devrait posséder le prochain bibliothécaire et archiviste du Canada Un nouveau bibliothécaire et archiviste du Canada sera nommé prochainement. Le bibliothécaire

Plus en détail

politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1

politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1 politique familiale et des aînés Politique familiale et des aînés 1 Mai 2012 FPO Table des matières Mot du maire et de la conseillère municipale responsable du volet communautaire.... 5 Une Politique pour

Plus en détail

Projet de loi n o 19 (2013, chapitre 1) Loi n o 1 sur les crédits, 2013-2014

Projet de loi n o 19 (2013, chapitre 1) Loi n o 1 sur les crédits, 2013-2014 PREMIÈrE SESSION QUARANTIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 19 (2013, chapitre 1) Loi n o 1 sur les crédits, 2013-2014 Présenté le 21 février 2013 Principe adopté le 21 février 2013 Adopté le 21 février

Plus en détail

Unir nos efforts pour les jeunes Journée d information et d échange. Mécanismes de concertation et chantiers en cours

Unir nos efforts pour les jeunes Journée d information et d échange. Mécanismes de concertation et chantiers en cours Unir nos efforts pour les jeunes Journée d information et d échange Mécanismes de concertation et chantiers en cours Laval, Château Royal 12 Juin 2009 Des mécanismes de concertation à plusieurs niveaux

Plus en détail

ALERTE budget provincial 2011

ALERTE budget provincial 2011 Mars 2011 présence locale portée mondiale ALERTE budget provincial 2011 Contrairement à ce qui est fait habituellement, le ministre des Finances Raymond Bachand a déposé le budget 2011-2012 de son gouvernement

Plus en détail

Résumé du budget du Québec 2013-2014

Résumé du budget du Québec 2013-2014 Résumé du budget du Québec 2013-2014 Le 20 novembre 2012 INTRODUCTION Le ministre des Finances et de l Économie, M. Nicolas Marceau, a déposé aujourd hui le budget du Québec pour 2013-2014. Voici les grandes

Plus en détail

Mot du maire. Mot du comité MADA

Mot du maire. Mot du comité MADA Mot du maire En se dotant d un plan d action MADA (Municipalité Amie des Aînés), Sainte-Monique confirme sa volonté de vouloir prendre soin de ses citoyens et de leur qualité de vie. Nous espérons que

Plus en détail

15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014

15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014 15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014 Vers une stratégie concertée en faveur du développement moteur chez l enfant

Plus en détail

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 présenté à L APPUI BAS-SAINT-LAURENT par de la MRC de Rivière-du-Loup Mars 2013 VISION Les proches aidants d une personne aînée en perte d autonomie

Plus en détail

POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL

POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL POLITIQUE D'ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS LA VILLE DE SAINT-PASCAL PROPOSÉ PAR LE COMITÉ FEMMES ET VILLE SOUS-COMITÉ DE SAINT-PASCAL VILLE EN SANTÉ PRÉAMBULE : L égalité des femmes et des

Plus en détail

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES Par Chantal Lavallée Parrainage civique des MRC d Acton et des Maskoutains Août 2010 Les personnes handicapées, tout comme les familles où elles vivent, sont

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 Étant donné que le gouvernement du Québec a prolongé son plan d action sur le développement durable de deux ans, le Plan d action de développement durable

Plus en détail

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être *

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L engagement bénévole des retraités : une implication réfléchie! ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L argent : - Est-ce que je touche tous mes droits? - L indemnité de départ à la retraite

Plus en détail

NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT

NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT NOUS CHOISIR La mission du CLD d Avignon est de contribuer à la création et au développement d entreprises rentables et compétitives dans la MRC d Avignon,

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE ADOPTÉE : Le 24 novembre 2010 RÉSOLUTION NO : CC2567-10 596, 4 e Rue Chibougamau (Québec) G8P 1S3 Tél. : 418 748-7621 - Télécopieur : 418 748-2440 Politique linguistique document

Plus en détail

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale MES PREMIERS JEUX Programme coordonné par L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale PRÉSENTATION DU PROGRAMME L ULS de la Capitale-Nationale (ULSCN) offre le programme Mes premiers Jeux s

Plus en détail

Le visuel ci-dessous a été dessiné par les équipes de Turbulences (ESAT/SAS) http://www.turbulences.eu/

Le visuel ci-dessous a été dessiné par les équipes de Turbulences (ESAT/SAS) http://www.turbulences.eu/ Le visuel ci-dessous a été dessiné par les équipes de Turbulences (ESAT/SAS) http://www.turbulences.eu/ Votre talent mérite notre engagement! Depuis plusieurs années, Open renforce son engagement en faveur

Plus en détail