Indices en épidémiologie dentaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indices en épidémiologie dentaire"

Transcription

1 Indices en épidémiologie dentaire 1. OBJECTIFS DE LA PRISE DES INDICES Lorsqu on veut évaluer l état de santé buccodentaire d une population, d un groupe d individus ou même d individus, il est indispensable de prélever un certain nombre d indices : valeurs numériques provenant d une série d observations et qui expriment quantitativement l état d une maladie. Ces indices ont pour objectif : 1. De déterminer la distribution de la maladie : a) chez un groupe d individus ou une population, ce qui permet de comparer deux populations (à condition d utiliser les mêmes indices et mêmes méthodes de prélèvement des données). b) chez un seul individu : comparaison des lésions au niveau des différents groupes de dents ou des structures avoisinantes. c) au niveau de chaque surface d une même dent (mésial, distal, lingual, buccal, occlusal). 2. D étudier l évolution de l activité d une maladie chez un individu ou un groupe d individus, soit par une étude longitudinale ou en comparant des études de prévalence chez des groupes d âges différents à l intérieur d une même population. 3. De mesurer l incidence des maladies dentaires, c est-à-dire l apparition de nouvelles lésions (carieuses ou péridentaires par exemple) durant un laps de temps déterminé au sein d une population. 4. D étudier à l aide d essais cliniques (expérimental, case control studies) les agents ou procédés susceptibles d influencer l apparition ou la progression des maladies dentaires.

2 5. De permettre une estimation des besoins en soins d un groupe d individus ou d une population. 6. D effectuer des mesures normalisées des maladies buccodentaires qui servent de base à l élaboration et à l évaluation de programmes de santé dentaire. 7. De permettre l évaluation de l efficacité des méthodes de traitement préventif ou curatif. 2. DÉFINITION DES INDICES Les indices sont des valeurs numériques provenant d une série d observations et qui expriment quantitativement l état d une maladie. 2.1 Indice d évaluation de la carie dentaire en épidémiologie Indice «CAO» ou «DMF» en anglais (Klein, 1938) C = dent permanente cariée A = dent permanente absente O = dent permanente obturée Indice très utilisé pour les enquêtes épidémiologiques de l expérience de la carie. Avantages : o facile de comparer avec d autres études similaires o peut être pris rapidement o permet de connaître les besoins en soins dentaires causés par la carie. Dans une enquête épidémiologique, cet indice se prend pour chacun des individus examinés ; on fait ensuite la moyenne du groupe en additionnant les indices de chacun des individus et en divisant par le nombre d individus examinés. CAOD = dents CAOF = faces

3 CAOD : varie de 0-28 (32) permanentes ; les troisièmes molaires sont généralement exclues du compte : on considère donc seulement 28 dents. CAOF : varie de 0 à 128 Chaque dent est considérée normalement comme ayant un maximum de cinq surfaces. On peut ne compter que quatre surfaces pour les incisives et les canines. Donc, si un individu a 32 dents en bouche et qu on décide d exclure dans le compte les troisièmes molaires, les surfaces susceptibles d être «cariées», «absentes» ou «obturées» seront au nombre de : 12 x 4 = 48 (incisives et canines) 16 x 5 = 80 (prémolaires et molaires) Total 28 dents = 128 surfaces Indice «ceo» pour les dents primaires «def» en anglais c = dent primaire cariée e = dent primaire ayant été extraite pour cause de carie o = dent primaire obturée Cet indice est utilisé de la même façon que l indice CAO. Seules les dents qui, compte tenu de l âge du sujet, devraient être présentes au moment de l examen sont rangées dans la composante «extraites». Par conséquent, on ne pourrait, par exemple, compter les canines et les molaires temporaires manquantes comme absentes que chez des enfants n ayant pas atteint l âge de 9 ans ; il est en effet impossible à cet âge de préciser si l absence de la dent est due à une extraction ou à la chute physiologique. Au cas où l on considérerait, sans tenir compte de l âge du sujet, toute dent temporaire manquante n ayant pas encore été remplacée par la dent définitive comme «absente», on arriverait à une surestimation du taux «ceo». ceod : varie de 0 à 20 primaires ceof : varie de 0 à 88 primaires

4 2.2 La fluorose dentaire La fluorose dentaire est une hypoplasie (défaut de forme) ou hypominéralisation de l émail dentaire ou de la dentine qui peut être produite par l ingestion chronique d une quantité excessive de fluor durant la période de formation des dents. Cette définition laisse voir qu il n y a rien d «extrinsèque» dans la fluorose. L examinateur cherchera des taches blanchâtres un peu diffuses, comme si elles étaient recouvertes d une très mince couche d émail transparent. Ces taches, mieux visibles avec une lumière tamisée et tangentielle, se localisent en priorité au bord incisif et s étendent vers le collet de la dent selon la gravité, le tout principalement sur la face labiale. L intensité de la fluorose varie de stries blanchâtres difficilement perceptibles qui n affectent qu une portion minime de l émail à des taches brunâtres et des puits pouvant même être contigus et couvrir la face entière de la dent. Pour l examen de la fluorose, seules les faces complètement éruptées sont considérées et les dents ne doivent pas être asséchées. L indice «Tooth Surface Index of Fluorosis (T.S.I.F.)» développé par le Dr Herschel Horowithz, est défini comme suit : (Indice simplifié). Codes utilisés : 0 = Aucune évidence de fluorose. 1 = Fluorose évidente mais se limitant à des taches blanchâtres qui couvrent moins que 1/3 d une des faces labiales. 2 = Fluorose où les taches blanchâtres couvrent plus de 1/3 mais moins que 2/3 d une des faces labiales. 3 = Fluorose où les taches blanchâtres couvrent 2/3 ou plus d une des faces labiales.

5 4 = Fluorose où une face labiale présente soit des taches allant d un brun clair à un brun très foncé, soit des puits bruns plus ou moins profonds, incrustés dans l émail, isolés ou contigus. 8 = Aucune dent permanente n est présente sur le segment antérieur ou bien toutes les faces labiales possèdent des restaurations ou des bagues orthodontiques ou bien la dent n est pas complètement éruptée ce qui fait qu aucune face n est découverte. En cas de doute on inscrira, par exemple, 0 de préférence à 1, et 1 de préférence à Indice de débris de Greene et Vermillion Cet indice nécessite l examen des six faces suivantes : 16B 21B 26B 36L 41B 46L Points Critères 0 Pas de débris, pas de taches extrinsèques 1 Débris ou taches extrinsèques ne couvrant pas plus que le tiers de la face examinée. 2 Débris, taches extrinsèques couvrant plus du tiers, main ne dépassant pas le 2/3 de la face de la dent. 3 Débris recouvrant plus des 2/3 de la face de la dent. Si la dent est absente, on la remplace par la dent suivante. Si la dent suivante est absente, on inscrit le code Indice communautaire parodontal des besoins de traitements (Community parodontal index of treatment needs (CPITN) Cet indice est fondé sur l examen de six (6) segments de la denture, soit une (1) molaire de chaque sextant postérieur et d une incisive centrale dans chacun des sextants antérieurs. Le

6 processus est basé sur l enregistrement de chaque condition (saignement, tartre, poche) par segment. La sonde parodontale O.M.S. est utilisée. Code (Saignement, Tartre, Poche) 0 = Gencive saine 1 = Saignement au sondage 2 = Présence de tartre mais pas de poche (< 4mm) (bande noire visible) 3 = poche de 4 à 6 mm (rebord ggval dans bande noire) 4 = poche de 6 mm et + (bande noire non-visible) 9 = ne peut être examiné pour des raisons médicales, saignement abondant ou autre. X = Segment exclu (moins que deux dents) Dents indexées

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie

ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE. MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie ÉPIDÉMIOLOGIE DENTAIRE MDD-20072 Dentisterie communautaire et Épidémiologie Épidémiologie : TERMINOLOGIE Discipline qui étudie les différents facteurs intervenant dans l apparition des maladies ainsi que

Plus en détail

ÉTUDE DESCRIPTIVE DE L ÉTAT BUCCO-DENTAIRE D UN ÉCHANTILLON DE LA POPULATION MAROCAINE

ÉTUDE DESCRIPTIVE DE L ÉTAT BUCCO-DENTAIRE D UN ÉCHANTILLON DE LA POPULATION MAROCAINE ÉTUDE DESCRIPTIVE DE L ÉTAT BUCCO-DENTAIRE D UN ÉCHANTILLON DE LA POPULATION MAROCAINE F. ZAOUI*, S. HAMDANI, M.J. BELHAD, J.L. MIQUEL Introduction L évaluation de l état de santé bucco-dentaire d une

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

DENTURE ET DENTITIONS.

DENTURE ET DENTITIONS. DENTURE ET DENTITIONS. Deux termes souvent confondus. 1. Définitions a. Dentition Terme dynamique Ensemble des phénotypes de développement des arcades (origine, minéralisation, croissance, éruption ) Développement

Plus en détail

Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg

Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg Service Prévention-Santé, Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg C.H. Boeur Colloque APMS 15 Novembre

Plus en détail

LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES EN PROVINCE DE LUXEMBOURG

LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES EN PROVINCE DE LUXEMBOURG LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES JEUNES EN PROVINCE DE LUXEMBOURG Sommaire Contexte...1 Bilan carieux...1 Soins dentaires...2 Hygiène orale...4 Conclusion de l examen dentaire...4 Traumatismes...5 Orthodontie...5

Plus en détail

ÉTUDE CLINIQUE SUR L ÉTAT DE SANTÉ BUCCODENTAIRE DES ÉLÈVES QUÉBÉCOIS DU PRIMAIRE 2012-2013

ÉTUDE CLINIQUE SUR L ÉTAT DE SANTÉ BUCCODENTAIRE DES ÉLÈVES QUÉBÉCOIS DU PRIMAIRE 2012-2013 ÉTUDE CLINIQUE SUR L ÉTAT DE SANTÉ BUCCODENTAIRE DES ÉLÈVES QUÉBÉCOIS DU PRIMAIRE 2012-2013 INTRODUCTION La santé de la bouche et des dents fait partie intégrante de la santé générale des enfants. Elle

Plus en détail

PRINCIPAUX CONSTATS DE L ENQUÊTE SUR LA SANTÉ BUCCODENTAIRE DES PREMIÈRES NATIONS (ESBPN)

PRINCIPAUX CONSTATS DE L ENQUÊTE SUR LA SANTÉ BUCCODENTAIRE DES PREMIÈRES NATIONS (ESBPN) PRINCIPAUX CONSTATS DE L ENQUÊTE SUR LA SANTÉ BUCCODENTAIRE DES PREMIÈRES NATIONS (ESBPN) Raison d être de l ESBPN Avant 2009, aucun portrait complet n existait sur la santé buccodentaire des Premières

Plus en détail

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle)

1. Contention des dents 33 à 43 (pas de préparation disponible sur le modèle) Kit d essai GrandTEC Chère utilisatrice, Cher utilisateur, Le présent kit d essai vous permet de tester sur un modèle, avant l application clinique, l utilisation des bandes en fibres de verre imprégnées

Plus en détail

Étude clinique sur l état de santé buccodentaire des élèves québécois du primaire 2012-2013

Étude clinique sur l état de santé buccodentaire des élèves québécois du primaire 2012-2013 Étude clinique sur l état de santé buccodentaire des élèves québécois du primaire 2012-2013 MESSAGES CLÉS ET SOMMAIRE Décembre 2015 Chantal Galarneau et Sophie Arpin À la demande du ministère de la Santé

Plus en détail

Assurances de Personnes

Assurances de Personnes Assurances de Personnes Les principaux traitements dentaires U.E.S. Capgemini Sommaire Le schéma dentaire Les actes dentaires 2 Les soins dentaires 1. Les soins conservateurs (exemple) 2. Les inlays-onlays

Plus en détail

Bizarre, vous avez dit bizarre?

Bizarre, vous avez dit bizarre? GABA_InvitationSFOP_nuancier_13.qxd:Mise en page 1 29/01/09 15:19 Page 1 ANOMALIES DE STRUCTURE DES DENTS TEMPORAIRES Bizarre, vous avez dit bizarre? Docteur Dominique DESPREZ-DROZ Université Henri Poincaré,

Plus en détail

Les sealants 12/03/2013. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries

Les sealants 12/03/2013. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries. Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries Les sealants Epidémiologie en France Réduction de la prévalence des caries Recommandations Société Française d Odontologie Pédiatrique sur la pratique de scellement des puits et fissures Journal d odonto-stomatologie

Plus en détail

- une sonde n 7 - une sonde parodontale - une précelle - un miroir. Dans l échantillon choisi, on trouve :

- une sonde n 7 - une sonde parodontale - une précelle - un miroir. Dans l échantillon choisi, on trouve : RESULTATS ET INTERPRETATION D UNE ENQUETE EPIDEMIOLOGIQUE BUCCO-DENTAIRE REALISEE AU RWANDA EN MAI 1985 SELON LES CRITERES PRECONISES PAR L O.M.S. E. CATUSSIE *, C. CANET**, J.L. MIQUEL**, P. BOUTONNET*

Plus en détail

Quand le médecin généraliste joue au dentiste

Quand le médecin généraliste joue au dentiste Quand le médecin généraliste joue au dentiste Mardi 16 Avril 2002 Expert : Patrice BATICLE (Chirurgien-Dentiste à Bray sur Somme) Animateur : Jean-Yves BORGNE Chronologie de la dentition Dents de lait

Plus en détail

20 ans de prévention bucco-dentaire

20 ans de prévention bucco-dentaire 20 ans de prévention bucco-dentaire évaluation qualitative et épidémiologique Dr Fabien Cohen Chef du Service de Santé publique dentaire Conseil général du Val-de-Marne Secrétaire général de l ASPBD Dr

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES CENTRE DE SOINS ET CONSULTATIONS DENTAIRES HOTEL DIEU 1, Place Alexis Ricordeau 44093 NANTES CEDEX 1 Questionnaire médical confidentiel A l attention des sportifs

Plus en détail

Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire

Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire Modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine buccodentaire Propositions de l Office des professions du Québec Décembre 2014 DENTISTES L exercice de la médecine dentaire consiste à évaluer

Plus en détail

FLUOR ET PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE

FLUOR ET PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE FLUOR ET PRÉVENTION BUCCO-DENTAIRE PRESENTATION DE L ETUDE Le fluor est l un des facteurs clés en matière de prévention de la carie dentaire. Son utilisation a largement contribué à la diminution de cette

Plus en détail

AFFECTIONS BUCCO-DENTAIRES

AFFECTIONS BUCCO-DENTAIRES 1 AFFECTIONS BUCCO-DENTAIRES Objectif général Morbidité! Réduire de 30% l'indice co 1 moyen à l'âge de 6 ans (soit passer d un co de 1,7 à 1,2) et l indice CAO moyen à l âge de 12 ans (soit passer d un

Plus en détail

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV

Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME. Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Journée e de Prévention du Risque Infectieux en FAM, MAS, IME Bron Jeudi 2 octobre 2014 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier - SOHDEV Les principales pathologies orales liées à la présence de la plaque

Plus en détail

Critères de sélection des faces dentaires à sceller pour l application d agents de scellement en milieu scolaire

Critères de sélection des faces dentaires à sceller pour l application d agents de scellement en milieu scolaire Critères de sélection des faces dentaires à sceller pour l application d agents de scellement en milieu scolaire Formation nationale 15 juin 2011 André Lavallière, D.M.D. 1 Plan Raisons d être de la formation

Plus en détail

LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE

LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE LES DENT DE L ENFANCE A L ADOLESCENCE - Les dents de lait et leur remplacement - Les visites chez le dentiste - Scellement des sillons dentaires : protéger des caries - Pourquoi soigner les dents de lait

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes

Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes Manuel d hygiène bucco-dentaire Destiné à la formation de prophylaxistes élaboré pour le SDI par Graziella Secci hygiéniste dentaire g_secci@bluewin.ch SDI 2006 / 2007; Ed. n 1 La cavité buccale - Anatomie

Plus en détail

Deux études cliniques

Deux études cliniques Etat bucco-dentaire des patients en psychiatrie Motivation des patients à l hygiène bucco-dentaire: Deux études cliniques Valérie BERTAUD GOUNOT MCU PH UFR Odontologie Dr en Chirurgie Dentaire, CH Guillaume

Plus en détail

Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming

Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming Rapport statistique : Résultats du Programme de santé buccodentaire en milieu scolaire des Services de santé du Timiskaming Publié en septembre 13 À propos du rapport Introduction Le présent rapport vise

Plus en détail

Journée OSCOUR 16 décembre 2008

Journée OSCOUR 16 décembre 2008 Journée OSCOUR 16 décembre 2008 Depuis les évènements de l été 2003 les Services d Accueil des urgences sont devenus de véritables observatoires de santé. Le développement des systèmes d informations favorise

Plus en détail

Sommaire. La médecine dentaire du cheval...10. Les dents du cheval...12. Développement et fonction des dents et des structures environnantes...

Sommaire. La médecine dentaire du cheval...10. Les dents du cheval...12. Développement et fonction des dents et des structures environnantes... Sommaire 1 2 3 La médecine dentaire du cheval...................10 Les dents du cheval............................12 Quelles sont les dents que possède le cheval?..........................12 Quelles sont

Plus en détail

Position de l ADC sur L utilisation des fluorures pour la prévention des caries

Position de l ADC sur L utilisation des fluorures pour la prévention des caries L utilisation des fluorures pour la prévention des caries Introduction L Association dentaire canadienne appuie l utilisation judicieuse des fluorures en dentisterie comme l une des mesures préventives

Plus en détail

Programme de 5 ème ANNEE. Médecine Dentaire

Programme de 5 ème ANNEE. Médecine Dentaire Programme de 5 ème ANNEE Médecine Dentaire Matière Volume horaire théorique Volume horaire Travaux cliniques Volume horaire TD/TP coefficient Mode d enseignement annuel/semestriel ODONTOLOGIE CONSERVATRICE/

Plus en détail

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues.

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues. Les maladies parodontales sont la cause principale d'environ 70% des pertes de dents chez les adultes. Elles affectent trois personnes sur quatre à un moment donné de leur existence. Dans les premiers

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 Protocole d utilisation et de nettoyage de la buse AIR-N-GO PERIO SATELEC SOMMAIRE I - TABLEAU DE RESUME... 4 II - L UTILISATION

Plus en détail

F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE

F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE Résumé F-SPLINT-AID SLIM de POLYDENTIA SA BANDE EN FIBRE DE VERRE PRÉ-IMPRÉGNÉE POUR LA PARODONTOLOGIE F-Splint-Aid Slim est une bande en fibre de verre, pré-imprégnée d'un adhésif dentaire. La nouvelle

Plus en détail

Les hypominéralisations molaires incisives (MIH)

Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) NEWSLETTER N 3 LE PÉDIATRE AU CŒUR DE L ENVIRONNEMENT BUCCO-DENTAIRE Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) ÉDITO Les Hypominéralisations des Molaires et des Incisives (MIH) sont des défauts

Plus en détail

L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir

L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir www.reperessante.mu Le guide qui préserve votre capital Bien-être N 7 L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir Revue gratuite EN PARTENARIAT AVEC LE MINISTÈRE de LA SANTé ET de LA QuALITé de

Plus en détail

PROGRAMME SANTE SCOLAIRE À JEAN-RABEL (NORD-OUEST HAITI) 2000-2002

PROGRAMME SANTE SCOLAIRE À JEAN-RABEL (NORD-OUEST HAITI) 2000-2002 PROGRAMME SANTE SCOLAIRE À JEAN-RABEL (NORD-OUEST HAITI) 2000-2002 Dr Françoise Ponticq Dentiste, AOI Janvier 2003 Plan 1- Résumé 2- Rappel du programme de soins dentaires de l`aoi et des études menées

Plus en détail

L hygiène bucco-dentaire de l enfant

L hygiène bucco-dentaire de l enfant L hygiène bucco-dentaire de l enfant mardi 8 mars 2005 imprimer l'article envoyer à un ami taille du texte en discuter sur les forums La prévention de la carie dentaire débute dès le plus jeune âge. Les

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire

Hygiène bucco-dentaire Hygiène bucco-dentaire Pourquoi l hygiène bucco-dentaire est-elle importante? Les dents sont un élément important du processus alimentaire. Une fonction de l appareil masticatoire altérée a une influence

Plus en détail

MUSÉE DE VAYRAC. Fragments osseux

MUSÉE DE VAYRAC. Fragments osseux 1 PUYd ISSOLUD (Fontaine de Loulié) Étude des dents humaines en provenance des fouilles d Antoine LaurentBruzy aux musées de Vayrac et de Martel par JeanClaude VergerPratoucy (*) Ces restes, assez hétéroclites,

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM

PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM PAGE 2 PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM 1. Motifs de consultation et renseignements personnels 2. Antécédents médicaux complets 3. Antécédents

Plus en détail

Orthodontie et enfants malades

Orthodontie et enfants malades Orthodontie et enfants malades Atelier Presse du jeudi 25 septembre 2008 Avec la participation des docteurs Brigitte Vi-Fane et Jean-Baptiste Kerbrat Contact presse : BV CONSEiL Santé Alexandra Dufrien

Plus en détail

L'Analyse Critique de Documentation Clinique

L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'analyse critique de la documentation clinique portera sur des patients que le candidat ou la candidate aura traités durant ou après ses études de cycles supérieurs.

Plus en détail

Etude «santé bucco-dentaire»

Etude «santé bucco-dentaire» Etude «santé bucco-dentaire» M.A. Costa 1, M. GIRARD 2, M. HUMEL 3, Dr S. MICHLOVSKY 4 1 Laboratoire hygiène, 2 D.R.D, 3 Diététique, 4 Stomatologie Pourquoi? Santé mentale Nutrition Hygiène corporelle

Plus en détail

Mathieu Chmpigny Gabril Baril Annie Plante Geneviève Romanesky consultant: Dr Denis Robert consultante: Dre Lise Payant

Mathieu Chmpigny Gabril Baril Annie Plante Geneviève Romanesky consultant: Dr Denis Robert consultante: Dre Lise Payant 1 DIAGNOdent: détecte l invisible des caries Mathieu Chmpigny Gabril Baril Annie Plante Geneviève Romanesky consultant: Dr Denis Robert consultante: Dre Lise Payant Formation Continue Les étapes de l expérimentation

Plus en détail

J OBSERVE MES DENTS.

J OBSERVE MES DENTS. J OBSERVE MES DENTS. 1. Dessine tes dents du haut et tes dents du bas. Que sais-tu sur les dents? 2. Fais une empreinte de tes dents du haut et du bas avec un carambar et dessine les empreintes obtenues.

Plus en détail

Dents et Hygiène dentaire

Dents et Hygiène dentaire Dents et Hygiène dentaire Compétences : - Connaître les fondements d une hygiène dentaire. - Savoir qu il y a succession de deux dentitions. - Avoir compris et retenu quelques caractéristiques du fonctionnement

Plus en détail

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet.

- Les 2 parties sont délimitées par une zone rétrécie formant autour de la dent une ligne sinueuse, le collet. ANATOMIE DENTAIRE LES DENTS PERMANENTES Caractères généraux Chaque dent est constituée de 2 parties principales. - Une partie visible, au niveau de la cavité buccale, plus ou moins massive, la couronne

Plus en détail

Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON

Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON Les dents Classe de CP-CE1, mars 2007 École de Crucheray, Élodie FARON Compétences visées : - Analyser une empreinte de dents, des maquettes de dents en coupe. - Connaître le nombre et le rôle des différentes

Plus en détail

Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr»

Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr» Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr» Résultats de l enquête bucco-dentaire Madame MAGNE Catherine Assistante Dentaire L enquête a été menée dans 4 écoles de Kankan,

Plus en détail

Réalisation d une étude épidémiologique

Réalisation d une étude épidémiologique Réalisation d une étude épidémiologique Dr A.TIBICHE, Médecin Epidémiologiste, Service d Epidémiologie et de Médecine Préventive, CHU de Tizi-Ouzou. Introduction La réalisation d une étude épidémiologique

Plus en détail

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE

LA DENTITION BASSOM.FRANCOISE.ACADEMIE.DE.LILLE LA DENTITION Objectifs BAC PRO + Certification BEP Etre capable d annoter le schéma d une dent Etre capable d indiquer l ordre chronologique d apparition des dents (dentition temporaire, dentition définitive)

Plus en détail

Ionolux. Ionolux. Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable

Ionolux. Ionolux. Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable Ionolux Matériau d obturation verre ionomère, photopolymérisable Les matériaux verre ionomère de VOCO des produits éprouvés, vous aidant chaque jour lors de vos soins pratiqués auprès du patient. Depuis

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes www.colgate.fr Mon carnet de santé dentaire Prendre soin de ses dents, c est préserver son capital dentaire le plus longtemps possible : nos dents sont

Plus en détail

Santé buccodentaire des adultes de 35 à 44 ans du Québec en 1994-95

Santé buccodentaire des adultes de 35 à 44 ans du Québec en 1994-95 Santé buccodentaire des adultes de 35 à 44 ans du Québec en 1994-95 RÉSUMÉ Il existe très peu d information sur la santé buccodentaire des adultes québécois. Cette étude a pour objectif d estimer la prévalence

Plus en détail

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer?

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Les dents participent au bien être Outil d alimentation fonctionnelle et

Plus en détail

Même si l on observe une diminution généralisée de la. Les caries dentaires chez les Québécois âgés de 35 à 44 ans

Même si l on observe une diminution généralisée de la. Les caries dentaires chez les Québécois âgés de 35 à 44 ans S U J E T S P R O F E S S I O N N E L S Les caries dentaires chez les Québécois âgés de 35 à 44 ans Jean-Marc Brodeur, DDS, PhD Martin Payette, DDS Mike Benigeri, CD, M.Sc. Pierre F. Gagnon, DDS, M.Sc.

Plus en détail

RESTAURATION EN CERAMIQUE STRATIFIEE SUR ARMATURE EN ZIRCONE.

RESTAURATION EN CERAMIQUE STRATIFIEE SUR ARMATURE EN ZIRCONE. L utilisation de la zircone comme infrastructure pour des réhabilitations prothétiques est récente et peu étudiée par rapport au «gold standard» représenté par le métal. Poussée par l émergence d une philosophie

Plus en détail

Prévenir... les caries dentaires

Prévenir... les caries dentaires Prévenir... les caries dentaires 7 Comment prévenir les Prendre de bonnes habitudes le plus tôt possible 1. Préférer l eau aux boissons sucrées. 2. Eviter les grignotages au cours de la journée. 3. A chacun

Plus en détail

Dents et Hygiène dentaire

Dents et Hygiène dentaire Dents et Hygiène dentaire Compétences : - Connaître les fondements d une hygiène dentaire. - Savoir qu il y a succession de deux dentitions. - Avoir compris et retenu quelques caractéristiques du fonctionnement

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

LA CARIE DE LA PETITE ENFANCE JASP 2005 Dr Roger Bélanger Dre Suzanne Hébert DRSP Québec Déroulement de la présentation Définition Carie de la petite enfance sévère Connaissances actuelles Recommandations

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

une poche de 1-2 mm est considérée normale; une poche de 3 à 4 mm désigne une parodontite débutante;

une poche de 1-2 mm est considérée normale; une poche de 3 à 4 mm désigne une parodontite débutante; Parodontite La parodontite est une maladie inflammatoire qui affecte le parodonte, c'est-à-dire l'ensemble des tissus qui supportent et qui soutiennent les dents. Parmi ces tissus, le parodonte se compose

Plus en détail

LES SOINS BUCCO-DENTAIRES DANS LE CADRE DE LA PRISE EN CHARGE 10 congrès de l ANP3SM Le 20 juin 2012. C. Coquaz / Dr F. Denis /ANP3SM/20 juin 2012 1

LES SOINS BUCCO-DENTAIRES DANS LE CADRE DE LA PRISE EN CHARGE 10 congrès de l ANP3SM Le 20 juin 2012. C. Coquaz / Dr F. Denis /ANP3SM/20 juin 2012 1 [ LES SOINS BUCCO-DENTAIRES DANS LE CADRE DE LA PRISE EN CHARGE 10 congrès de l ANP3SM Le 20 juin 2012 ] C. Coquaz / Dr F. Denis /ANP3SM/20 juin 2012 1 FOCUS SUR LA SANTE BUCCO DENTAIRE DES PATIENTS HOSPITALISES

Plus en détail

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel.

La beauté d un sourire en santé. Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. La beauté d un sourire en santé Découvrez les options de dentisterie conçues pour restaurer votre sourire naturel. Pourquoi se préoccuper de la perte de dents? Lorsqu on s imagine perdre nos dents, la

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

S O M M A I R E D U R A P P O R T D E S R É S U L T A T S du MODULE sur la SANTÉ BUCCODENTAIRE de L ENQUÊTE CANADIENNE SUR LES MESURES DE LA SANTÉ

S O M M A I R E D U R A P P O R T D E S R É S U L T A T S du MODULE sur la SANTÉ BUCCODENTAIRE de L ENQUÊTE CANADIENNE SUR LES MESURES DE LA SANTÉ S O M M A I R E D U R A P P O R T D E S R É S U L T A T S du MODULE sur la SANTÉ BUCCODENTAIRE de L ENQUÊTE CANADIENNE SUR LES MESURES DE LA SANTÉ 2007-2009 Santé Canada est le ministère fédéral qui aide

Plus en détail

HABITUDES D HYGIENE ORALE ET SITUATION DE LA CARIE DENTAIRE DES ETUDIANTS Enquête auprès de 150 étudiants en résidence universitaire à Dakar - Sénégal

HABITUDES D HYGIENE ORALE ET SITUATION DE LA CARIE DENTAIRE DES ETUDIANTS Enquête auprès de 150 étudiants en résidence universitaire à Dakar - Sénégal HABITUDES D HYGIENE ORALE ET SITUATION DE LA CARIE DENTAIRE DES ETUDIANTS Enquête auprès de 150 étudiants en résidence universitaire à Dakar - Sénégal KANE A. W., FAYE B.,TOURE B., SARR. M., CISSE D.,

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

Quelle transformation de l état dentaire et quels principaux actes réalisés? OBJECTIFS ET MÉTHODES

Quelle transformation de l état dentaire et quels principaux actes réalisés? OBJECTIFS ET MÉTHODES OBJECTIFS ET MÉTHODES L évaluation de l action a pour objectif de mesurer l efficacité de la campagne en termes de santé, l intérêt financier à engager une telle action, d appréhender le degré de compréhension

Plus en détail

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite

Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Facettes composites préformées Componeer : utilisation chez un enfant présentant une amélo - genèse imparfaite Avec la mise au point des facettes composites préformées, le chirurgien-dentiste a à sa disposition

Plus en détail

Incisive centrale maxillaire permanente

Incisive centrale maxillaire permanente Incisive centrale maxillaire permanente Fig.1 : Coupe mésio-distale, vue vestibulaire de 21 Noter l épaisseur d émail M et D, le noyau dentinaire et la pulpe dentaire dans sa cavité simple (pas de séparation

Plus en détail

La prévention dentaire

La prévention dentaire Comment se brosser les dents? Fil dentaire et brossettes interdentaires? Le brossage chez l enfant Quelle alimentation pour éviter les problèmes dentaires? Pourquoi des visites régulières sont nécessaires?

Plus en détail

Enquête du module sur la santé buccodentaire Élaboration et mise en œuvre d une enquête sur la santé buccodentaire

Enquête du module sur la santé buccodentaire Élaboration et mise en œuvre d une enquête sur la santé buccodentaire Enquête du module sur la santé buccodentaire Élaboration et mise en œuvre d une enquête sur la santé buccodentaire Aperçu Étapes pratiques dont on doit tenir compte : Organisation et planification de l

Plus en détail

Prévention en santé orale adaptée e aux besoins des personnes en situation de Handicap, de Dépendance D Vulnérabilit

Prévention en santé orale adaptée e aux besoins des personnes en situation de Handicap, de Dépendance D Vulnérabilit Prévention en santé orale adaptée e aux besoins des personnes en situation de Handicap, de Dépendance D ou de Vulnérabilit rabilité Challes les Eaux Jeudi 9 avril 2015 Dr Eric-Nicolas BORY CH Le Vinatier

Plus en détail

La santé jusqu au bout

La santé jusqu au bout La santé jusqu au bout des dents 3 min. CAHiEr santé n 12 observatoire de la santé UnE réalisation de L observatoire de LA santé de LA ProvinCE de LUXEmboUrg Préface La santé bucco-dentaire fait partie

Plus en détail

On peut affirmer que tout patient porteur de dysmorphies oro-faciales est également porteur de problèmes fonctionnels associés.

On peut affirmer que tout patient porteur de dysmorphies oro-faciales est également porteur de problèmes fonctionnels associés. Influences des problèmes fonctionnels dans les déformations liées à l orthopédie dento-faciale. Par le Dr. Daniel ROLLET, spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale à Pontarlier/France. Si l étiologie

Plus en détail

Rapport final Projet de recherche Codental

Rapport final Projet de recherche Codental Rapport final Projet de recherche Codental Octobre 2006 Verbond der Vlaamse Tandartsen en collaboration avec la Société de Médecine Dentaire Table des matières 1. Inventaire des systèmes de codification

Plus en détail

Général. Identification. Etude transversale répétée sur la prévalence de la carie dentaire des enfants de 6 et 12 ans.

Général. Identification. Etude transversale répétée sur la prévalence de la carie dentaire des enfants de 6 et 12 ans. - Etude transversale répétée sur la prévalence de la carie dentaire des enfants de 6 et 12 ans Responsable(s) : Desfontaine Jacques Hescot Patrick Date de modification : 15/03/2011 Version : 1 ID : 258

Plus en détail

Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5

Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5 Table des matières Introduction...1 Module 1 Le contexte de la profession en santé dentaire publique...5 Chapitre 1..Historique de la profession d hygiéniste dentaire en santé dentaire publique au Québec...7

Plus en détail

IMPACT DU PROGRAMME DE RINÇAGE FLUORE SUR LA DENTURE DES ENFANTS SCOLARISES AU MAROC : Cas de la ville de Rabat

IMPACT DU PROGRAMME DE RINÇAGE FLUORE SUR LA DENTURE DES ENFANTS SCOLARISES AU MAROC : Cas de la ville de Rabat ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE LA SANTE INSTITUT NATIONAL D ADMINISTRATION SANITAIRE Centre collaborateur de l OMS Neuvième Cours de Maîtrise en Administration Sanitaire et Santé Publique Promotion (2006-2008)

Plus en détail

L AGE DES CERFS. par Marcel BOUVIER

L AGE DES CERFS. par Marcel BOUVIER L AGE DES CERFS par Marcel BOUVIER Membre du Comité de Lecture et d Analyse Dentaire au sein de l Association Nationale des Chasseurs de Grand Gibier et de l Association Française de Mensuration des Trophées

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

PROTOCOLE D EXPERIMENTATION DE L APPAREIL GENERATEUR D OZONE PROZONE: l heure du bilan

PROTOCOLE D EXPERIMENTATION DE L APPAREIL GENERATEUR D OZONE PROZONE: l heure du bilan PROTOCOLE D EXPERIMENTATION DE L APPAREIL GENERATEUR D OZONE PROZONE: l heure du bilan DUCLOT Julie, SERRE Manon, GIBERT Philippe Service d Odontologie, C.H.R.U. Montpellier Département de Parodontologie

Plus en détail

TABLEAU DES CODES DE PROCÉDÉS SOINS DENTAIRES

TABLEAU DES CODES DE PROCÉDÉS SOINS DENTAIRES Catégorie «A» - de base remboursables à 100% (re : article 26A) 1. Diagnostic Examen complet Examen de rappel ou périodique Examen d urgence Examen d un aspect particulier Examen parodontal complet Examen

Plus en détail

L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN

L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN Direction régionale du service médical Limousin Poitou-Charentes 15 mars 2007 Objectifs Décrire l état de

Plus en détail

jusqu au bout des dents

jusqu au bout des dents La santé Santé ahier N 12 jusqu au bout des dents 3 min. Dents Santé préventive U n e r é a l i s a t i o n d e l O b s e r v a t o i r e d e l a S a n t é d e l a P r o v i n c e d e L u x e m b o u r

Plus en détail

1 LA BROSSE A DENTS : UN OUTIL INDISPENSABLE

1 LA BROSSE A DENTS : UN OUTIL INDISPENSABLE ge a s s o r b Le til u o n o b e l Choisir pter et ado hode t é m e n n o la b MÉTHODES DE 1 LA BROSSE A DENTS : UN OUTIL INDISPENSABLE Une bonne brosse à dents nettoie en profondeur toutes les surfaces

Plus en détail

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE!

UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! UNE SOLUTION DURABLE ET EFFICACE! TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... LA SUSCEPTIBILITÉ... LA MALADIE PARODONTALE... L ATTRITION DENTAIRE... L ÉROSION DENTAIRE... LA CARIE DENTAIRE... LE SOURIRE... STRUCTURE

Plus en détail

LES BÉNÉFICES DU BROSSAGE DE DENTS EN SERVICES DE GARDE

LES BÉNÉFICES DU BROSSAGE DE DENTS EN SERVICES DE GARDE APPRENDRE À SE BROSSER LES DENTS Il est important de créer un climat agréable pendant le brossage de dents et d encourager les efforts des enfants. C est le gage du développement d une habitude durable.

Plus en détail

FLUORURE ET CARIO-PRÉVENTION

FLUORURE ET CARIO-PRÉVENTION FLUORURE ET CARIO-PRÉVENTION FLUORURES TOPIQUES À USAGE PROFESSIONNEL TYPES Fluorure de sodium (NaF 2 %) Fluorophosphate acidulé (APF 1,23 %) Fluorure stanneux (SnF 2 8 %) MÉCANISMES D ACTIOND Augmentation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décision du 2 juillet 2015 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative

Plus en détail

LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES

LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES LE POINT SUR LES DONNÉES ACTUELLEMENT DISPONIBLES EN ÉPIDÉMIOLOGIE DE LA CARIE CHEZ LES ENFANTS BELGES J. LARDINOIS (1), A. GUÉDERS (2), S. GEERTS (3) RÉSUMÉ : Le nombre limité de données épidémiologiques

Plus en détail

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes

Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens généralistes et spécialistes Guide de 2014 des tarifs des actes buccodentaires de l Alberta Praticiens et Nota : Le tableau ci-dessous été élaboré par la Financière Manuvie, les renseignements sont fondés sur les résultats techniques

Plus en détail

Table des Matières. ChapitreI. La langue et la gustation... 4. A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5

Table des Matières. ChapitreI. La langue et la gustation... 4. A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5 LE GOUT Table des Matières ChapitreI. La langue et la gustation... 4 A. La langue...4 B. Sensibilité de la langue aux saveurs...5 ChapitreII. LA DENTITION... 7 ChapitreIII. LES GLANDES SALIVAIRES...9 ChapitreIV.

Plus en détail

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive Depuis toujours, la pratique de la dentisterie traitement des maladies dentaires. Développement concept

Plus en détail