Nouveautés Salvia Financements 14.0

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveautés Salvia Financements 14.0"

Transcription

1 Nouveautés Salvia Financements 14.0

2 Table des matières 1. Méthode durée ajustable de la Caisse des Dépôts et Consignations Financement collecteurs indexé sur le livret A Expertise par programme Ajout des codes produits CDC Autres corrections et améliorations...13 Nouveautés 2/13

3 Ce document a pour objectif de vous informer des nouvelles fonctionnalités ou améliorations que nous avons intégrées dans votre progiciel Salvia Financements. Ces perfectionnements ont été réalisés sur la base des demandes que vous avez bien voulu nous formuler soit directement, soit indirectement avec les échanges permanents que vous pouvez avoir avec nos collaborateurs. Nous espérons que cette nouvelle version répondra favorablement à vos attentes et vous remercions de votre confiance. Nouveautés 3/13

4 1. Méthode durée ajustable de la Caisse des Dépôts et Consignations La version 14.0 de Salvia Financements contient une nouvelle méthode de calcul permettant de modéliser les emprunts à durée ajustable de la Caisse des dépôts et Consignations. Ces emprunts ont pour caractéristiques : une annuité constante ou progressive calculée à partir d un taux de construction, une révision simple des intérêts, une priorisation du calcul des intérêts sur les amortissements (avec ajustement de l annuité à payer), un ajustement de la durée de l emprunt en fonction des révisions de taux, un plafonnement à la baisse et à la hausse de la durée ajustable en fonction d une durée centrale. Pour éditer un tableau d amortissement basé sur cette méthode il vous faudra choisir dans les caractéristiques de l emprunt : La méthode de calcul «échéance progressive» Le type de recalcul : «durée ajustable» Lorsque ces deux caractéristiques auront été sélectionnées, les champs «taux de construction» et «durée centrale» apparaitront et pourront être renseignés. Nouveautés 4/13

5 Pour les emprunts déjà saisis dans Financements, pensez à ajouter les éléments complémentaires : taux de construction et durée centrale de l emprunt. Nouveautés 5/13

6 2. Financement collecteurs indexé sur le livret A Les conditions financières des emprunts proposés par les collecteurs pour le financement du logement social ont évolué cette année. Les emprunts à taux fixes sont remplacés par des taux indexés sur le Livret A avec marge négative (-225 pb pour les logements PLUS, PLAI et opérations PSLA, -175 pb pour les logements PLS, PLI et -150 pb pour les opérations de réhabilitation). La méthode de calcul utilisée pour produire les tableaux d amortissement correspond à la méthode des intérêts prioritaires de la CDC : Calcul des annuités selon une progression géométrique Calcul des intérêts financiers Lorsque le montant de l intérêt calculé est supérieur au montant de l annuité, alors le montant d annuité est égal au montant d intérêt et le montant d amortissement est nul Double progressivité limité : à chaque révision du livret A le taux de progression de l annuité est recalculée et ne peut être inférieure au taux de progression plancher définie dans le contrat. La nouveauté réside en l apparition d un taux plancher fixé à 0,25%. Afin de pouvoir saisir vos emprunts collecteurs dans Salvia Financements, nous avons donc intégré dans la version 14.0 la possibilité de paramétrer un taux plancher pour les emprunts à méthode «intérêts prioritaires» uniquement. Saisie d un contrat collecteur à taux plancher : Dans les caractéristiques de l emprunt, choisissez la méthode de calcul «intérêts prioritaires». Saisissez le type de taux (indexé), l indice (Livret A) la valeur du taux d intérêt à l origine en tenant compte du plancher (pour tous les contrats actuels 0,25%). Cliquez sur bouton «révision» et dans la partie basse de la fenêtre cochez et saisissez la valeur du taux plancher. Nouveautés 6/13

7 Les révisions du livret A réalisés à partir d une liste par sélection tiendront compte de la valeur plancher saisie dans les caractéristiques pour déterminer le taux applicable aux échéances concernées par la révision ainsi que pour le recalcul du taux de progression des annuités. Nouveautés 7/13

8 3. Expertise par programme Le module expertise de Salvia Financements a été amélioré afin de vous permettre d utiliser pleinement les fonctionnalités de ventilation de l outil. Vous pouvez dorénavant réaliser vos analyses ou vos simulations en intégrant un critère de ventilation (nature, programme ou sous-programme). Analyser la structure de financement d un programme, le profil d extinction de la dette d une opération, simuler l évolution des financements locatifs pour vos analyses financières : tout ceci est désormais possible avec Salvia Financements. Comment faire? 1) Créer une sélection d emprunt en filtrant sur une nature, un programme ou un sous-programme : 2) Dans le menu tableau de bord/analyse, choisir l angle d analyse souhaité (par exemple la structure de la dette) et lancer l état en choisissant la sélection préalablement construite : Nouveautés 8/13

9 3) Pour réaliser une simulation en tenant compte de différentes hypothèses de révision de taux par exemple, créer à partir du menu «simulations» une nouvelle simulation en choisissant la sélection préalablement construite 4) Ajouter les hypothèses de simulation souhaitées (révision du livret A, révision de l inflation, application des taux futurs.) Nouveautés 9/13

10 5) Visualiser les résultats à partir d un état du menu «tableau de bord/simulations» Nouveautés 10/13

11 Les résultats affichés ne concerneront que la ventilation choisie dans votre sélection. Les montants sont dorénavant affichés en euros et non plus en milliers d euros. Nouveautés 11/13

12 5. Ajout des codes produits CDC Les codes produits de la CDC suivants ont été ajoutés : Code EURIL 25 PEPR 06 PEPR 07 PEPR 08 PEPR 10 PEPR 11 PAM 11 PLUS 08 PRUSI 01 CLEAC 06 CLLAC 04 GAATS 01 GAPLA01 GLSDA 01 GLUSA 01 GLUSA 02 GPCGA 01 GPEXA 01 PAMA 02 PEXA 03 PEXA 04 GPAMR 96 Libellé EURI LOG T ECO PRÊT LOGEMENT ECO PRÊT PREFI ECO PRÊT SS PREFI ECO PRÊT SS PREFI ECO PRÊT PREFI CAP PLUS EPOM PREFI PRUAS INFLATION PREFI PRÊT CL EURIBOR PRÊT CL LEP GLOBALISATION PLATS GLOBALISATION PLA GLOBALISATION PLS GLOBALISATION PLUS GLOBALISATION PLUS GLOBALISATION PLACG GLOBALISATION PEX PAM AJUSTABLE PEX AJUSTABLE PEX AJUSTABLE GLOBALISATION PAM Nouveautés 12/13

13 6. Autres corrections et améliorations Etats : Passif : correction des problèmes de prise en compte dans le montant initial des diminutions et des versements sur plusieurs exercices. Echéancier des remboursements : correction du message lors de l édition de l état filtré sur une date d échéance. Etat de la dette : correction des encours à 0 pour les emprunts avec des ventilations dont seul le code FSFC est différent. Prévisionnel long terme : correction du message d erreur lors de l édition de l état filtré sur les ventilations. Etats personnalisés : correction des erreurs liées aux filtres sur les échéances ou les ventilations. Archivage : correction du problème d archivage des états pour les bases oracles. Interface états réglementaires : Correction des messages lors de la préparation des données lorsque le taux actuariel d un emprunt est supérieur à 1000%. Correction des messages lors de la préparation des données lorsque le taux actuariel d un emprunt inscrit dans la base est «null». Tableau d amortissement : Correction des écarts de ventilation sur un RA partiel à ventilation personnalisée. Correction des problèmes de double conversion des tableaux ventilés pour les emprunts en devises. Taux : Correction du message lors de la création d un indice structuré construit à partir d un autre indice structuré. Crédits : Correction des messages lors de la création d échéanciers Euribor sur une ouverture de crédit court terme. Nouveautés 13/13

OUTIL FULL WEB DE GESTION DE LA DETTE

OUTIL FULL WEB DE GESTION DE LA DETTE OUTIL FULL WEB DE GESTION DE LA DETTE Un outil de gestion performant et accessible Gestion de la dette propre, dette garantie, dette récupérable, contrats revolving, instruments de couverture, subventions,

Plus en détail

Guide d utilisation GUIDE D UTILISATION INSITO. Finance active 46, rue Notre-Dame des Victoires 75002 Paris

Guide d utilisation GUIDE D UTILISATION INSITO. Finance active 46, rue Notre-Dame des Victoires 75002 Paris Guide d utilisation www.financeactive.com 1 vous remercie de votre confiance et vous souhaite la bienvenue en tant que nouvel utilisateur d Insito. Une approche unique Insito propose aux décideurs financiers

Plus en détail

Comment saisir le plan de financement d un dossier PLS ou PSLA

Comment saisir le plan de financement d un dossier PLS ou PSLA FICHE UTILISATEUR Comment saisir le plan de financement d un dossier PLS ou PSLA Principe général Un dossier PLS ou PSLA doit obligatoirement être financé par un prêt dit «PLS/PSLA» délivré par une banque

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 25 SEPTEMBRE 2014 POINT LOGEMENT Ivry Confluences 42 avenue Jean Jaurès Construction de 51 logements locatifs sociaux en VEFA par l ESH Logis Transports Garantie communale

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Du provisionnement des emprunts à risques

GUIDE PRATIQUE. Du provisionnement des emprunts à risques Ministère de l Égalité des territoires et du Logement Ministère de l Économie et des Finances GUIDE PRATIQUE Du provisionnement des emprunts à risques Application aux Offices Publics de l Habitat à comptabilité

Plus en détail

Salvia Pilotage Opérations

Salvia Pilotage Opérations Pour les professionnels de l habitat social Salvia Pilotage Opérations Montage & Simulations Manuel utilisateur Salvia Développement Tél. +33 (0)9 72 72 66 66 Tél. +33 (0)1 71 86 25 25 45 avenue Victor

Plus en détail

ANNEE 2010 ETAT DE LA DETTE AU 31/12/2010 RECAPITULATION GENERALE DETTE EN DETTE EN CAPITAL AU 31/12/2010 CAPITAL L'ORIGINE

ANNEE 2010 ETAT DE LA DETTE AU 31/12/2010 RECAPITULATION GENERALE DETTE EN DETTE EN CAPITAL AU 31/12/2010 CAPITAL L'ORIGINE ANNEE 2010 ETAT DE LA DETTE AU RECAPITULATION GENERALE BUDGET DETTE EN CAPITAL A L'ORIGINE DETTE EN CAPITAL AU ANNUITES PAYEES AU COURS DE L'EXERCICE INTERETS CAPITAL 185 929 302,80 119 210 373,51 14 392

Plus en détail

Les aides moyennes publiques en faveur du logement social pour l acquisition amélioration (AA) 1

Les aides moyennes publiques en faveur du logement social pour l acquisition amélioration (AA) 1 Les aides moyennes publiques en faveur du logement social pour l acquisition amélioration (AA) 1 Ce document est un outil qui permet de déterminer les aides en faveur du logement social, qu il s agisse

Plus en détail

Article 2 : Les caractéristiques financières de chaque Ligne du Prêt sont les suivantes :

Article 2 : Les caractéristiques financières de chaque Ligne du Prêt sont les suivantes : BUREAU COMMUNAUTAIRE 13 Janvier 2015 COMPTE RENDU DE REUNION Membres présents Gérard VOLPATTI, Sébastien LECORNU, Pascal LEHONGRE, Yves ROCHETTE, Cécile CARON, Alain DUVAL, Agnès BRENIER, Jean-Michel MAUREILLE,

Plus en détail

Le financement de l habitat d insertion

Le financement de l habitat d insertion Le financement de l habitat d insertion L offre de prêts de la Caisse des Dépôts Créateur de solutions durables Des financements au service de l intérêt général Vos initiatives Acteurs publics (organismes

Plus en détail

MaCompta. Module de gestion des immobilisations

MaCompta. Module de gestion des immobilisations MaGestia Informatique MaCompta Module de gestion des immobilisations Version 2015 Mise à jour du 1 janvier 2015 Page 1 sur 20 SOMMAIRE...4 ORGANISATION DU LOGICIEL...4 GESTION DES IMMOBILISATIONS...6 PREAMBULE...6

Plus en détail

RAPPORT D OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LES COMPTES ET LA GESTION DE LA COMMUNE DE TARBES

RAPPORT D OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LES COMPTES ET LA GESTION DE LA COMMUNE DE TARBES CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE MIDI-PYRENEES --- N/Réf. : GO10 329 01 RAPPORT D OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LES COMPTES ET LA GESTION DE LA COMMUNE DE TARBES Exercices 2003 à 2009 22 5.3 Les renégociations

Plus en détail

L emprunt indivis - généralités

L emprunt indivis - généralités L emprunt indivis - généralités Les modalités de calcul d un échéancier de remboursement d un emprunt indivis forment un thème d étude des outils de gestion en BTS HR (partie mathématiques financières)

Plus en détail

Les cahiers de l ecomptes

Les cahiers de l ecomptes Les cahiers de l ecomptes Numéro : 5 Comment effectuer des projections budgétaires au moyen du logiciel ecomptes Auteur : Philippe Brognon. DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DES POUVOIRS LOCAUX, DE L ACTION

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR OUTIL DE GESTION DE CAISSE SAISIE MANUELLE DE TRANSACTIONS

MANUEL UTILISATEUR OUTIL DE GESTION DE CAISSE SAISIE MANUELLE DE TRANSACTIONS MANUEL UTILISATEUR OUTIL DE GESTION DE CAISSE SAISIE MANUELLE DE TRANSACTIONS Version 2.1 03/10/2012 Ce document et son contenu sont strictement confidentiels et la propriété de Natixis Paiements. Il n

Plus en détail

Le financement de long terme des projets du secteur public local

Le financement de long terme des projets du secteur public local Le financement de long terme des projets du secteur public local 2 3 1. Les missions du fonds d épargne Les missions du fonds d épargne Au sein de la Caisse des Dépôts, le fonds d épargne a pour missions

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2011-1034 17 - SAIEMB LOGEMENT - Réaménagement de 38 prêts contractés auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations et garantis par la Mme SCHOELLER, Première

Plus en détail

VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 20 OCTOBRE 2014 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------------------------------ GARANTIE D EMPRUNT S.A. D H.L.M. IMMOBILIERE BASSE

Plus en détail

Salvia États réglementaires édition 2014-2015

Salvia États réglementaires édition 2014-2015 Catalogue de formations Salvia États réglementaires édition 2014-2015 Édito Cher(e) Client(e), Pour vous accompagner dans cette nouvelle campagne fiscale, nous avons actualisé nos plans de formations.

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

Présentation des comptes FONDS D EPARGNE. Financement du logement social et de la politique de la ville

Présentation des comptes FONDS D EPARGNE. Financement du logement social et de la politique de la ville 20 Présentation des comptes 03 FONDS D EPARGNE Financement du logement social et de la politique de la ville PRÉSENTATION DES COMPTES 2003 Note de présentation Bilan des fonds d épargne centralisés à la

Plus en détail

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack +

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Comptabilité 100 Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés V15. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Gestion des IFRS Impression au

Plus en détail

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement)

Incluant l analyse du patrimoine. Description du rapport (Couple seulement) Incluant l analyse du patrimoine Description du rapport (Couple seulement) Révisé le 25 mai 2011 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1 Le rapport PRO et Patrimoine : outil privilégié de communication

Plus en détail

PORT REFORM TOOLKIT. Banque Mondiale MANUEL D UTILISATION DU MODELE FINANCIER. Concession d un terminal à conteneurs avec adossement

PORT REFORM TOOLKIT. Banque Mondiale MANUEL D UTILISATION DU MODELE FINANCIER. Concession d un terminal à conteneurs avec adossement Banque Mondiale MANUEL D UTILISATION DU MODELE FINANCIER Concession d un terminal à conteneurs avec adossement 1/ CONSEILS PREALABLES A L UTILISATION DU MODELE Logiciel requis : Excel 2000 pour PC Données

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

Gestion des comptes A-4 A-3

Gestion des comptes A-4 A-3 Gestion des comptes A. Carnet d ordres Le carnet vous permet de visualiser tous les ordres que vous avez passés sur un compte titres donné. Des cases à cocher sont présentes en haut de la page afin de

Plus en détail

Nouveauté Cegid PMI Fevrier 2007

Nouveauté Cegid PMI Fevrier 2007 Nouveauté Cegid PMI Fevrier 2007 CEGID PMI FEVRIER2007 2 ERGONOMIE GENERALE SOMMAIRE ERGONOMIE GENERALE 3 AJOUT D UNE IMPRIMANTE PDF DANS CEGID PMI 3 NOUVELLES FONCTIONNALITES DEPUIS LES APERÇUS AVANT

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la

Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Indications méthodologiques pour compléter l annexe sur l état de la dette présentant la répartition de l encours selon la typologie établie par la Charte de bonne conduite SOMMAIRE Préambule - Remarques

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 OCTOBRE 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 OCTOBRE 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 09 OCTOBRE 2014 DEBUT : 20h30 PRESENTS : Maité LIBIER, Pierre AURY, Corinne WALTER, Jean Pierre DUNOGUIEZ, Natalie DUNOGUIEZ, Jean Luc BELESTIN, Laurence GRACIET, Betty

Plus en détail

Gestion des Factures

Gestion des Factures Gestion des Factures Sommaire Comment enregistrer une facture client... 3 Sous 2DCaisse... 3 Création d une facture sur ticket validé... 3 Réglé une facture non soldée... 5 Valider un ticket sans règlement...

Plus en détail

Mise à jour ESCentiel - Juin 2012

Mise à jour ESCentiel - Juin 2012 Mise à jour ESCentiel - Juin 2012 Nous avons le plaisir de vous adresser ci-après une liste des principales modifications, améliorations et ajouts que nous avons jugé utiles à vous précisez. Comme vous

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

Indicateur n 1.3 : Ecart entre le taux d intérêt des emprunts de la Sécurité sociale et le taux du marché

Indicateur n 1.3 : Ecart entre le taux d intérêt des emprunts de la Sécurité sociale et le taux du marché 82 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 1 Garantir la viabilité financière des régimes de Indicateur n 1.3 : Ecart entre le taux d intérêt des emprunts de la Sécurité sociale et le taux du marché 1er

Plus en détail

Les guides permettent d offrir une saisie rapide sur les opérations comptables les plus courantes.

Les guides permettent d offrir une saisie rapide sur les opérations comptables les plus courantes. La saisie comptable Une bonne gestion d entreprise commence par une bonne saisie des écritures comptables. C est pourquoi, le logiciel EBP Compta PRO Open Line TM propose différents types de saisie adaptés

Plus en détail

TUTORIEL SAGE PAIE ET RH i7

TUTORIEL SAGE PAIE ET RH i7 TUTORIEL SAGE PAIE ET RH i7 Procédure modélisation comptable AUTEUR : Mireille CORBERAND, Manager Gestion Sage 05 août 2015 Procédure modélisation comptable Toute la procédure décrite ci-dessous fait référence

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ODT

GUIDE D UTILISATION ODT GUIDE D UTILISATION ODT Chapitre 1 : Observatoire de la dette I- Données générales sur la dette Chiffre d affaires Indiquer le chiffre d affaires de l EPS. Cette donnée correspond aux recettes générées

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Un outil développé par

Un outil développé par Un outil développé par 1 SOMMAIRE Calendrier de campagne... 3 Identification... 4 Paramétrage... 5 Page d accueil... 5 Tableau de bord de la campagne... 6 Ciblage des clients... 7 Choix du format... 13

Plus en détail

TAUX FIXE, TAUX INDEXE

TAUX FIXE, TAUX INDEXE Catégories d emprunts Mobiliser un emprunt, c est essentiellement choisir un taux, une durée, un profil d amortissement et une périodicité. Nous décrivons ci-dessous les différentes modalités qui s offrent

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

7 mai 2013. Résultats du 1 er trimestre 2013

7 mai 2013. Résultats du 1 er trimestre 2013 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre 2013 AVERTISSEMENT Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies au titre de l information sur les tendances. Ces données ne

Plus en détail

GUIDE DE PRISE EN MAIN

GUIDE DE PRISE EN MAIN 27/04/2011 Firstmag version 7 Ce document va vous expliquer en quelques pages comment maitriser les principales fonctions du logiciel. Ce guide n est pas exhaustif, pour une utilisation avancée du logiciel

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015

SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS. Réunion Publique du 6 Aout 2015 SITUATION FINANCIERE DE LA COMMUNE DE MONT DE LANS Réunion Publique du 6 Aout 2015 LE BUDGET PRIMITIF COMMUNAL 2015 BUDGET GLOBAL (13,53 M ) INVESTISSEMENT 2,87M FONCTIONNEMENT 10,66M Dépenses (2,87 M

Plus en détail

Principales modalités des prêts de la BIRD

Principales modalités des prêts de la BIRD BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DÉVELOPPEMENT B I R D Principales modalités des prêts de la BIRD DÉPARTEMENT DES PRODUITS ET DES SERVICES FINANCIERS TÉLÉPHONE : +1 202 458 1122 TÉLÉCOPIE

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION FCP A FORMULE PULPAVIE NOTICE D INFORMATION Forme Juridique de l'opcvm : F.C.P. Etablissements désignés pour recevoir les souscriptions et les rachats : Agences des CAISSES REGIONALES de CREDIT AGRICOLE,

Plus en détail

Exporter des écritures. Importer des écritures. Depuis EBP Comptabilité. www.ebp.com

Exporter des écritures. Importer des écritures. Depuis EBP Comptabilité. www.ebp.com Coala Comptabilité (Ecritures) Depuis EBP Comptabilité Accédez à l option du Sélectionnez Transmettre des données à votre expert comptable (ou à votre client). Cochez la case Dossier complet si vous souhaitez

Plus en détail

Module devis 3.4.6 Manuel Utilisateur

Module devis 3.4.6 Manuel Utilisateur Module devis 3.4.6 Manuel Utilisateur www.boostmyshop.com Quotation French 1 / 13 Sommaire Sommaire Introduction... 3 Installation... 3 Copie des fichiers... 3 Interférences avec d autres modules... 3

Plus en détail

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance

Réglementation prudentielle. en assurance. Plan. - I - Les principes de la comptabilité générale et leur application à l assurance Réglementation prudentielle en assurance Principes de comptabilité : comment lire les comptes des entreprises d assurance? Franck Le Vallois Commissaire-contrôleur des assurances Plan - I - Les principes

Plus en détail

SECRÉTARIAT D ETAT CHARGE DU BUDGET. publique. Le Ministre de l Intérieur,

SECRÉTARIAT D ETAT CHARGE DU BUDGET. publique. Le Ministre de l Intérieur, MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE SECRÉTARIAT D ETAT CHARGE DU BUDGET MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Direction du Trésor Direction de la Comptabilité publique Direction générale des collectivités

Plus en détail

Comptes et plans d épargne-logement

Comptes et plans d épargne-logement Page 1 of 6 Alerte Banques n 2 - avril 2006 ARCHIVES I IMPRIMER Comptes et plans d épargne-logement L avis du CNC relatif à la comptabilisation des CEL et PEL pose le principe suivant : les conséquences

Plus en détail

SERVICE CERTIFICATION DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ. Guide utilisateur Compte Qualité dans SARA

SERVICE CERTIFICATION DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ. Guide utilisateur Compte Qualité dans SARA SERVICE CERTIFICATION DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ Guide utilisateur Compte Qualité dans SARA Novembre 2014 ACC01_T193_A HAS / Service de Certification des Établissements de Santé / Novembre 2014 2 SOMMAIRE

Plus en détail

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP À DESTINATION DES MANDATAIRES CAHIER DE COMPTABILITÉ EN LIGNE Document réalisé à partir des travaux de l AD 28 (Valérie TREFFEL) Version du 25 juin 2015 Retkoop Guide de procédure

Plus en détail

APLON FRANCE. Gestion de la facturation. Gestion de la Facturation

APLON FRANCE. Gestion de la facturation. Gestion de la Facturation APLON FRANCE Gestion de la facturation Gestion de la Sommaire I- Démarrage de l application 1. Démarrage... I-1 2. Paramétrage... I-2 3. Replication... I-3 4. CTG... I-4 II- Factures des élèves 1. Les

Plus en détail

Septembre 2013. www.territoires.gouv.fr

Septembre 2013. www.territoires.gouv.fr Les aides financières au logement Septembre 2013 www.territoires.gouv.fr 02 SOMMAIRE PRÉSENTATION D ENSEMBLE 4 Les principales aides 4 LOCATIF SOCIAL 6 Caractéristiques des prêts PLAI et PLUS 8 Caractéristiques

Plus en détail

EVOLUTIONS suite à mise à jour

EVOLUTIONS suite à mise à jour EVOLUTIONS suite à mise à jour Date : 24/10/2014 Nous avons intégré une nouvelle version de votre logiciel Gestion-360. Vous trouverez ci-dessous le détail des améliorations apportées. Liste des améliorations

Plus en détail

SESSION DE FORMATION. Gestion Commerciale 1. Session formation NIVEAU 1 (2 ème Journée)

SESSION DE FORMATION. Gestion Commerciale 1. Session formation NIVEAU 1 (2 ème Journée) SESSION DE FORMATION Gestion Commerciale 1 SOMMAIRE Les Clients... 4 Fiche CLIENT... 4 Fiche CLIENT- Paramètres... 4 Fiche CLIENT- Contacts... 5 Fiche CLIENT- banque... 5 Fiche CLIENT- Tarifs... 5 Fiche

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION FCP A FORMULE PULPEA ELIGIBLE AU PEA NOTICE D INFORMATION Forme Juridique de l'opcvm : F.C.P. Etablissements désignés pour recevoir les souscriptions et les rachats : Agences des CAISSES REGIONALES de

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION SIMPLIFIE COMPTABILITE - MODACC

GUIDE D UTILISATION SIMPLIFIE COMPTABILITE - MODACC MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS PROJET SYDONIA ++ CONGO GUIDE D UTILISATION SIMPLIFIE COMPTABILITE - MODACC SYDONIA+ + Serveur MODACC Caisse Modacc.pif

Plus en détail

CEGID - Business Suite Gestion commerciale

CEGID - Business Suite Gestion commerciale cterrier.com 1/14 07/10/2009 CEGID - Business Suite Gestion commerciale Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1 LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan Paper Audit & Conseil 1 Sommaire 1. Définition de la relation de couverture 2. Le swap

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE TVAL TRADE

MANUEL D UTILISATION DE TVAL TRADE MANUEL D UTILISATION DE TVAL TRADE 1. ACCÈS À VOTRE ESPACE CLIENT 2. MON COMPTE 2.1 PORTEFEUILLE 2.2 RELEVÉ 2.3 CHANGER LE MOT DE PASSE 2.4 MES ORDRES 3. RESUMÉ DU MARCHÉ 4. DONNÉES DU MARCHÉ 4.1 MESSAGES

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Adjointe au Maire, en vertu d un

Plus en détail

MesFrais. MesFrais est un programme qui va vous permettre :

MesFrais. MesFrais est un programme qui va vous permettre : MesFrais MesFrais est un programme qui va vous permettre : - de gérer vos Notes de Frais - de les prendre en Photos, - de gérer vos Frais kilométriques - de tout envoyer par email (photos incluses) - de

Plus en détail

Le guide Serv@Net. Votre manuel d utilisation pour une gestion rapide des polices en ligne

Le guide Serv@Net. Votre manuel d utilisation pour une gestion rapide des polices en ligne Le guide Serv@Net Votre manuel d utilisation pour une gestion rapide des polices en ligne 1 Table des matières INTRODUCTION 3 AVANT DE COMMENCER 4 Quelques détails pratiques! 4 Modification du mot de passe

Plus en détail

Indications méthodologiques pour compléter les

Indications méthodologiques pour compléter les Indications méthodologiques pour compléter les l annexes sur l état de la dette figurant sur les instructions budgétaires et comptables relatives à l exercice 2013 SOMMAIRE Sommaire 2 Documents de référence

Plus en détail

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE

DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE DEPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE Le Recueil des Actes Administratifs peut être consulté à l hôtel du département 52, avenue de Saint-Just - 13256 Marseille cedex 20 ATRIUM - bât. b - derrière l accueil

Plus en détail

COMPTA.COM. Compta.com v7 Nouvelles fonctionnalités

COMPTA.COM. Compta.com v7 Nouvelles fonctionnalités COMPTA.COM Compta.com v7 Nouvelles fonctionnalités Date de la version : 23/04/2012 SOMMAIRE 1. Nouvelle charte graphique, nouvelle page d accueil... 3 2. Comptabilisation automatique des factures... 4

Plus en détail

Guide d'utilisation Coffre fort Primobox

Guide d'utilisation Coffre fort Primobox Guide d'utilisation Coffre fort Primobox Mieux connaître l interface 4 5 2 3 1 5 5 6 3 1 Liste des différents espaces de classement 2 Barre d outils 3 Emplacement des documents 4 Zone d accès à mon compte

Plus en détail

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere AVIS DES SOCIETES Etats Financiers CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere La CITIBANK N.A TUNIS publie ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre

Plus en détail

Pour visualiser l ensemble des bulles d aide DADS-U en Fiches de personnel, l option doit être activée dans les préférences.

Pour visualiser l ensemble des bulles d aide DADS-U en Fiches de personnel, l option doit être activée dans les préférences. SAGE ASSISTANT DADS-U Autres Nouveautés Bulles d aide en Fiches de personnel (Assistant DADS-U uniquement) Fichier / Préférences Pour visualiser l ensemble des bulles d aide DADS-U en Fiches de personnel,

Plus en détail

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR»

Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Rapport S 1.5 «Taux d'intérêt en EUR» Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...4 1.1 Population déclarante...4 1.2 Périodicité et délai de communication...4 1.3 Les sous-tableaux...5 2 Les

Plus en détail

Les aides financières de l État au logement mars 2008

Les aides financières de l État au logement mars 2008 Les aides financières de l État au logement mars 2008 Sommaire Présentation d ensemble Les principaux prêts.................................................. 2 Secteur locatif social Caractéristiques

Plus en détail

Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales

Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales 1 Les Marges de Manœuvre Financières des Collectivités s Locales Gilles TESTUD, ECOFINANCE Frédéric ric DUPUIS, DEXIA CL Réunions avec les élus du Territoire de Belfort 07 juin 2012 Sommaire 2 1. Introduction

Plus en détail

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS CONCOURS INTERNE D ASSISTANT TECHNIQUE des 18 et 19 décembre 2006 Document n 2 8 pages

Plus en détail

CPOM 2013-2018. Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France

CPOM 2013-2018. Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France CPOM 2013-2018 Guide méthodologique d élaboration et de suivi des contrats pluriannuels d objectifs et de moyens en Ile-de-France FICHE D AIDE AU DIAGNOSTIC ET A LA NEGOCIATION Annexe 2 Moyens Volet 3

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE REPUBLIQUE FRANCAISE AGGLOMERATION DE CHAUMONT SIREN : 245 200 456 BUDGET ANNEXE DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE POSTE COMPTABLE DE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-MARNE TRESORERIE DE CHAUMONT EPCI de plus de 10000

Plus en détail

MECANISMES DE COUVERTURE DU RISQUE DE TAUX EN CONTRAT DE PARTENARIAT (CP)

MECANISMES DE COUVERTURE DU RISQUE DE TAUX EN CONTRAT DE PARTENARIAT (CP) MAPPP/12-16 FICHE : CRISTALLISATION DES TAUX MECANISMES DE COUVERTURE DU RISQUE DE TAUX EN CONTRAT DE PARTENARIAT (CP) Introduction Cette note examine les différentes modalités de couverture du risque

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Qu est-ce que le crédit? Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : expliquer l objectif du crédit; analyser le rôle et l importance du crédit en ce qui concerne

Plus en détail

Fiche de version 12.16a - Septembre 2012. 5. Gestion des Plans d actions personnalisés (PAP)... 6

Fiche de version 12.16a - Septembre 2012. 5. Gestion des Plans d actions personnalisés (PAP)... 6 Fiche de version 12.16a - Septembre 2012 1. Dossier d archivage PDF... 2 Auteur : Cédric GABORIEAU Fonction : Chef de Projet Réf. du document : FicheDeVersion_Lanc elot12.16a.doc Version du document :

Plus en détail

PROCEDURE SAGE (immo 1000) logiciel de gestion des immobilisations

PROCEDURE SAGE (immo 1000) logiciel de gestion des immobilisations PROCEDURE SAGE (immo 1000) logiciel de gestion des immobilisations Il existe plusieurs modules : BIENS : saisir, éditer, tout ce qui concerne les biens INVENTAIRE : gestion des biens physiques ORGANIZER

Plus en détail

Un essai de mesure de la ponction actionnariale note hussonet n 63, 7 novembre 2013

Un essai de mesure de la ponction actionnariale note hussonet n 63, 7 novembre 2013 Un essai de mesure de la ponction actionnariale note hussonet n 63, 7 novembre 2013 L objectif de cette note est de présenter une mesure de la ponction actionnariale. Son point de départ est un double

Plus en détail

M_CONTRAN Contrats nouveaux

M_CONTRAN Contrats nouveaux M_CONTRAN Contrats nouveaux Présentation Le document M_CONTRAN recense, de manière exhaustive, les nouveaux contrats de crédit libellés en euros, conclus avec les particuliers, les sociétés non financières,

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE...

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 1 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE... 3 ETAT DU RESULTAT GLOBAL... 4 BILAN CONSOLIDE : ACTIF... 5 BILAN CONSOLIDE : PASSIF... 6 TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDES... 7 TABLEAU DES

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER,

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, SON EVOLUTION ET DE LA «MAISON POUR 15 EUROS PAR JOUR» Synthèse Le Pass-foncier est un dispositif social d accompagnement des politiques locales

Plus en détail

Installation de Microsoft Office 2012-09-12 Version 2.1

Installation de Microsoft Office 2012-09-12 Version 2.1 Installation de Microsoft Office 2012-09-12 Version 2.1 TABLE DES MATIÈRES Installation de Microsoft Office... 2 Informations concernant la Pré-Installation... 2 Installation de Microsoft Office... 3 Guide

Plus en détail

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2 BilanStat-Audit Sommaire Présentation... 3 Chapitre 0 : Gestion des bases de données... 5 Chapitre 0 : Gestion des missions... 12 Chapitre 1 : Eléments généraux... 17 Chapitre 2 : Capitaux propres... 28

Plus en détail

www.conseils-web.fr - contact@conseils-web.fr

www.conseils-web.fr - contact@conseils-web.fr MaxiCompte Gestion de vos comptes banque et contrôle budgétaires Ce logiciel va vous permettre de gérer l'ensemble de vos comptes bancaires et d'effectuer un suivi budgétaire de vos recettes et dépenses.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE www.caissedesdepots.fr DIRECTION REGIONALE UNDEFINED Fascicule LSPA 04-01 CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE ARTICLE 5 - DEFINITIONS La

Plus en détail

Caisse nationale des autoroutes. Compte financier de l exercice 2008

Caisse nationale des autoroutes. Compte financier de l exercice 2008 Caisse nationale des autoroutes Compte financier de l exercice 2008 Comptes de l'exercice 2008 Bilan au 31/12/2008 Engagements hors bilan Compte de résultat au 31/12/2008 Annexe L actif du bilan ACTIF

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

Réévaluation des devises

Réévaluation des devises Réévaluation des devises Version : 1.0 Création : 23.08.2011 Modification : 04.10.2011 Version logiciel : 5.0 Réévaluation des devises La réévaluation consiste à comptabiliser automatiquement les écritures

Plus en détail

L import /export @GoogleDocs : Mise à jour rapide de votre catalogue

L import /export @GoogleDocs : Mise à jour rapide de votre catalogue L import /export @GoogleDocs : Mise à jour rapide de votre catalogue L export @GoogleDocs se situe au dessus du résultat de la recherche, qu elle soit simple ou avancée. En cliquant sur le texte «Export

Plus en détail

Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start

Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7.50. Gestion des ventes / Facturation clients Gestion des factures électroniques (Emission uniquement)

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION - AVIS N 2007-02 DU 4 MAI 2007

CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION - AVIS N 2007-02 DU 4 MAI 2007 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION - AVIS N 2007-02 DU 4 MAI 2007 Relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des

Plus en détail

Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation

Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation Instruments financiers et comptabilité de couverture : de nouveaux principes français en préparation Conférence IMA du 05 avril 2012 Isabelle SAPET, Associée Programme 1. Introduction 2. Classification

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 27 MAI 2013

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 27 MAI 2013 CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 27 MAI 2013 NOMBRE DE CONSEILLERS En exercice 14 Présents 11 Absents 03 Votants 13 Le vingt-sept mai deux mille treize à vingt heures trente, le Conseil Communautaire de la Communauté

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail