LA E-FORMATION ET L INNOVATION PÉDAGOGIQUE : QUELLES PRATIQUES AU SEIN DE L UNIVERSITÉ MAROCAINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA E-FORMATION ET L INNOVATION PÉDAGOGIQUE : QUELLES PRATIQUES AU SEIN DE L UNIVERSITÉ MAROCAINE"

Transcription

1 LA E-FORMATION ET L INNOVATION PÉDAGOGIQUE : QUELLES PRATIQUES AU SEIN DE L UNIVERSITÉ MAROCAINE Hanaa AIT KAIKAI Université Hassan II de Casablanca Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben M sik, Laboratoire de recherche : Communication, Médias, Organisations (Maroc) Doctorante RESUME Depuis quelques années, nous avons vu naître plusieurs dispositifs de formation qui sont venus pour répondre aux mutations importantes que connaît la société actuelle marquée par une évolution rapide de la connaissance et du savoir. D où l émergence et le développement de la Formation à distance (FOAD) et les Massive Open Online Course (MOOC). Pour mieux cerner ces mutations, cette communication issue d une étude que nous avons réalisée auprès de 135 enseignants et 735 étudiants au sein de quatre universités marocaines nous a permis de déterminer la perception des enseignants et des étudiants vis-à-vis de la formation à distance. Lors de cette communication, notre réflexion visera à mettre l accent sur ces dispositifs d enseignement/apprentissage à distance à savoir l e-learning les MOOC. Les résultats de notre étude, à ce niveau, nous a permis de démontrer que l évolution de la e-formation rencontre de nombreuses difficultés au sein de l Université marocaine au regard des efforts déployés par l Etat en vue de développer l enseignement à distance au sein de celle-ci pour qu elle soit au même niveau que ses homologues à l échelon international. MOTS CLES La Formation à distance (FAD), l e-learning, la e-formation, TIC, les MOOC, l innovation pédagogique.

2 INTRODUCTION L Université marocaine connaît de plus en plus une forte croissance des effectifs estudiantins et se trouve confrontée aujourd hui à plusieurs défis et contraintes notamment en ce qui concerne le taux faible d encadrement pédagogique par rapport au nombre élevé des étudiants mais aussi et surtout en matière de mise en œuvre des stratégies et des programmes adoptés en vue d assurer sa modernisation. Ce processus de massification se répercute négativement sur la qualité de l enseignement, notamment dans les établissements à accès libre où les capacités d accueil et les ressources humaines deviennent de plus en plus limitées. Conscients de ces mutations, les décideurs politiques ont pris conscience de l intérêt de développer les dispositifs e-formation en parallèle avec l enseignement en présentiel, en vue de dépasser les problèmes et les défaillances auxquels est confrontée l Université marocaine et assurer une meilleure qualité des cours en termes de pédagogie et de production de contenus. Dans cette perspective, plusieurs dispositifs de formation innovants ont évolué, durant ces dernières années, et ont permis l émergence de dispositifs modernes d enseignement/apprentissage à distance tels que l e-learning et les MOOC. Ces dispositifs donnent la possibilité aux enseignants de former les étudiants à distance, de communiquer avec eux et de les suivre de plus près d une manière plus individualisée et ce grâce aux différentes fonctionnalités dont dispose la plateforme Moodle (Exemple : fréquence d usage de ces plateformes notamment "Moodle", nombre de consultation des étudiants et la durée qu ils passent quant à chacune des activités proposées au niveau de la plateforme). Quant aux étudiants, il leur est devenu de plus en plus facile d accéder au savoir, à travers notamment, la consultation de cours en ligne, des exercices, des tests, des quiz ainsi que toutes les ressources multimédias proposées par les enseignants en vue d enrichir le contenu de leurs cours. En vue d apporter un éclairage scientifique, à partir de données empiriques, notre réflexion portera sur la manière dont les enseignants et les étudiants utilisent les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) dans l enseignement/apprentissage et en particulier les plateformes en ligne "Moodle". Nous nous interrogerons aussi sur les MOOC en tant qu un dispositif moderne d enseignement/apprentissage ayant été adopté récemment par quelques universités marocaines. En nous nous référant à la littérature, Karsenti et Larose (2001) ont souligné, comme plusieurs recherches l ont démontré, que les TIC sont susceptibles d avoir un impact important si elles sont intégrées de façon pédagogique. Or, si les TIC sont présentes aujourd hui au niveau des universités marocaines, la question de leur intégration pédagogique ainsi que leur usage est encore problématique. Dans ce sens, plusieurs auteurs (Larose, Grenon et Palm, 2004) ont souligné que les TIC sont peu intégrées dans les pratiques actuelles et futures des enseignants (Karsenti, 2007). Dans cette perspective, plusieurs questions se posent : l avènement des TIC et le développement de la e- formation contribuent-ils à repenser les pratiques pédagogiques adoptées par les enseignants? Contribuentils à repenser le rôle des enseignants dans un environnement d apprentissage numérique? En quoi ont-ils modifié réellement le rapport à l enseignement et à l apprentissage? Pourrait-on considérer ces dispositifs comme une innovation pédagogique? METHODOLOGIE DE RECHERCHE Lors de cette étude, nous avons opté pour "la méthode de convenance", qui consiste à interroger parmi les répondants potentiels ceux qui acceptent de fournir des informations sur le sujet à étudier. Le questionnaire a été conçu pour chacun des deux acteurs de l Université à savoir les enseignants et les étudiants. Les

3 questionnaires ont été élaborés, en nous basant sur la revue de littérature et les résultats de la phase préenquête, dans laquelle nous avons analysé les sites web des quatre universités enquêtées et les services en ligne qu elles proposent. Les "items" des questionnaires comportaient des questions dont le format était à réponses ouvertes ou fermées. Les questionnaires ont été répartis sur 5 items et comprenaient respectivement 19 questions pour les étudiants et 14 questions pour les enseignants. A cet effet, nous avons interrogé 135 enseignants et 735 étudiants au niveau de quatre universités marocaines à savoir : l Université Hassan II Mohammedia ; l Université Hassan II Casablanca; l Université Chouaib DOUKKALI-El Jadida et l Université Hassan 1 er SETTAT. Ces questionnaires ont été diffusés en format papier et en ligne. Sur un total d environ 324 questionnaires diffusés auprès des enseignants, nous n avons pu retenir que 135 questionnaires complètement renseignés, soit un taux de réponse de 42%. Concernant les étudiants, parmi les 1200 répondants potentiels, 750 était le nombre total des questionnaires renseignés, soit un taux de réponse de 62%. Après avoir présenté la méthodologie ainsi que la démarche utilisée pour réaliser cette étude, nous allons mettre l accent sur les principaux résultats de cette étude avant de procéder à leur analyse et discussion. RESULTATS Les résultats de notre étude 1 concernant "les pratiques et usages des TIC chez les enseignants et les étudiants dans le contexte universitaire marocain" que nous avons réalisée sur le terrain auprès de 135 enseignants universitaires et 735 étudiants, nous ont révélé que l intégration des TIC et leurs pratiques par les enseignants et les étudiants s avèrent limitées, ne correspondent pas aux ambitions des décideurs et se heurtent à plusieurs obstacles qui se situent à différents niveaux : infrastructurel, pédagogique, organisationnel, etc. Par rapport à l accès au e-learning, ces résultats ont montré que seulement 25% des enseignants interrogés recourent à l utilisation de cette plateforme E-learning auprès des étudiants. Ce qui sous-tend une utilisation assez faible de ce dispositif de formation qui reste relativement peu développé au sein de l Université marocaine. Il en est de même pour le niveau de maîtrise de cette plateforme par les enseignants puisque 34% seulement ont précisé qu ils maîtrisent la manipulation de la plateforme Moodle et la production de cours en ligne. Par ailleurs, en ce qui concerne les services proposés sur le site web de l université, il s est avéré que les étudiants y recourent notamment pour le suivi des actualités de l université (55%) et l accès au programme (41,9%) mais ils les utilisent moins fréquemment pour la recherche d offres de bourses/stages (30.9%) et l accès aux cours en ligne(33.2%). En outre, notre étude a montré également que plus de la moitié des étudiants (62%) n ont jamais bénéficié de cours en ligne. Dans le même sens, 61% des étudiants interrogés ont précisé que la formation à distance ne pourrait pas remplacer la formation en présentiel et seulement 39% ont révélé que la formation à distance pourrait être une alternative au présentiel. Cela nous amène donc à réfléchir sur le devenir de la formation en présentiel dans les années à venir et à développer davantage "l approche hybride" qui permettrait de concilier entre le présentiel et l e-learning. Il en découle que la tendance actuelle s oriente vers l apprentissage hybride notamment avec le sureffectif que connaît l Université aujourd hui. Il convient de noter que cette étude nous a permis d approcher l expérience du e-learning dans la société marocaine mais ne nous a pas permis cependant d étudier l apport des MOOC, un dispositif de formation 1 Les résultats évoqués dans cette communication ne concernent pas tous les axes traités au niveau de l étude. Nous avons mis l accent plus particulièrement sur les aspects relatifs à la formation à distance et au e-learning.

4 qui est encore à ses débuts au sein de l Université marocaine et qui n a été mis en place que par deux universités marocaines à savoir l Université Cadi Ayyad de Marrakech et l Université Mohamed V Souissi. Dans cette perspective, des efforts devront être déployés pour amener les enseignants à développer davantage ce dispositif et à le généraliser à l ensemble des universités marocaines. DISCUSSION DES RESULTATS DE RECHERCHE Comme nous l avons déjà évoqué, malgré la perception positive des enseignants à l égard de l intérêt d une intégration des TIC afin d en faire usage dans leur quotidien, nous avons pu constater qu ils se contentent d un usage limité des TIC et ont du mal à remettre en cause leurs pratiques pédagogiques actuelles en faveur d autres plus innovatrices. L analyse des résultats de notre recherche nous a permis de relever deux points essentiels : Des pratiques orientées vers l usage au détriment de la production et de l innovation pédagogique. Un accès limité à la formation à distance. DES PRATIQUES ORIENTEES VERS L USAGE AU DETRIMENT DE LA PRODUCTION ET DE L INNOVATION PEDAGOGIQUE A l issue de notre réflexion sur les nouveaux dispositifs de formation et plus particulièrement l e-learning, il semble que les pratiques et les usages des enseignants sont orientés principalement vers l usage (recherche d informations pour préparer un cours, utilisation des logiciels bureautiques, outils de communication : courriel, blogs, forums pour communiquer entre eux ou avec les étudiants) au détriment de la production dont le taux est relativement faible. Les TIC sont perçus plutôt comme étant des outils au service de l enseignement/apprentissage. Dans ce sens, la plupart des enseignants y recourent dans le but de faciliter la diffusion du savoir aux étudiants mais ne les exploitent que rarement au profit de la production de contenus numériques adaptés. Il semble alors que les enseignants recourent aux TIC principalement pour préparer et enrichir le contenu de leurs cours, tandis que la production de cours en ligne et leur mise à disposition auprès des étudiants restent relativement limitées au regard des efforts déployés par l Etat, les institutions universitaires et les décideurs politiques en vue de promouvoir l enseignement en ligne. ACCES LIMITE A LA FORMATION A DISTANCE Comme nous l avons déjà précisé, il semble que les enseignants sont peu productifs en termes d innovation pédagogique et de production de contenus numériques. En effet, si certains enseignants ont pu s impliquer dans cette voie et ont déjà proposé des cours en ligne à leurs étudiants; d autres, par contre, ne sont pas motivés et y voient plutôt une corvée comme nous l ont montré les résultats de notre étude. Cette sous-utilisation du e-learning peut s expliquer par plusieurs raisons parmi lesquelles nous pouvons citer: l absence de textes réglementant les diplômes à distance, le manque de disponibilité et d implication des enseignants, le manque de compétences requises pour l animation des cours en ligne ; le taux faible de production de contenus numériques et les problèmes liés aux équipements et infrastructures informatiques (connexion internet, manque d infrastructures, problème de réseau, perturbation de la connexion internet et le manque d entretien des équipements, etc.). D autres facteurs peuvent expliquer ce constat tels que l isolement de l enseignant, l absence de travail en réseau ainsi que la réticence de certains enseignants face à l idée de partager leurs ressources numériques vu l absence d un statut juridique appliqué à l Université servant à protéger les droits de l auteur. Le risque de plagiat étant donc très élevé. Un autre point qui a été également soulevé par les enseignants concerne

5 notamment l insuffisance de formations continues axées sur le développement des compétences technopédagogiques des enseignants. En ce qui concerne les étudiants, les résultats de notre étude ont démontré qu ils considèrent que la formation à distance ne pourrait pas remplacer la formation en présentiel. Le recours aux cours en ligne reste assez fréquent chez les étudiants, ce qui nous amène à expliquer ce constat par deux hypothèses : Soit qu ils ne sont pas tellement convaincus de sa valeur ajoutée, Soit qu ils ne sont pas impliqués par leurs enseignants dans cette démarche d enseignement/apprentissage en ligne. Ce qui nécessite de déployer plus d efforts afin de les sensibiliser à l intérêt de cette formation, à son apport sur le plan pédagogique mais aussi et surtout sur le plan personnel et comportemental en insistant sur sa capacité à développer chez eux des compétences personnelles diversifiées (autonomie, travail en équipe, travail collaboratif ) surtout que nous assistons aujourd hui à l émergence de la formation hybride qui consiste à concilier le présentiel et la formation à distance. C est dans ce sens que le Cahier des Normes Pédagogiques Nationales 2014 (CNPN) a mentionné clairement qu une partie du modulepeut être enseignée en ligne conformément aux dispositions définies dans le descriptif du module. Il s agit notamment des travaux pratiques hors projet tutoré ou stage, qui constituent 20% au minimum du volume horaire global du module, nécessitant des travaux pratiques. Cette nouveauté apportée par le CNPN reflète le dynamisme qui caractérise la formation au Maroc et a permis également d encourager les enseignants à s impliquer davantage dans cet enseignement hybride en incitant ceux qui n ont pas encore intégré ce dispositif dans leurs cours à y recourir afin de faire face aux problèmes de massification des étudiants. Cette attitude vis-à-vis de la FAD peut s expliquer par les raisons suivantes : L absence de stratégie et de politique d usage des TIC dans les cours ; l approche de la FAD, actuellement en vigueur, au niveau des Universités marocaines ne correspond pas à leurs ambitions ; la qualité des infrastructures et le manque d habiletés des enseignants à utiliser ce dispositif de formation, la manière même dont ils utilisent cette plateforme et l absence de cadre législatif qui réglemente ce type de formation font que cette formation est mal perçue par les étudiants. Outre l e-learning, les MOOC constituent un nouveau dispositif de formation qui commence à se développer au niveau de certaines Universités marocaines. En comparant l expérience de notre université marocaine avec celle de ses homologues à l échelon international, nous avons pu constater qu il existe un décalage entre ces deux expériences dans la mesure où les Universités marocaines ayant adopté le MOOC se sont contentées de mettre en ligne des cours enregistrés sous forme de vidéos, afin de faciliter l accès des étudiants au savoir mais sans que cela soit accompagné par d autres moyens favorisant l assimilation du cours par les étudiants: QCM, scores, ressources complémentaires, lien vers des ressources, etc. En ce qui concerne l e-learning, il s est avéré qu une minorité des enseignants utilise la plateforme e- Learning en vue de mettre à la disposition de leurs étudiants des cours en ligne et dispose des compétences requises pour y accéder. Il est à souligner également que ceux qui utilisent la plateforme Moodle trouvent que celle-ci leur permet de mettre à la disposition des étudiants les ressources nécessaires (articles, vidéos, exercices ) qui servent de complément au contenu dispensé en classe/amphi. Plusieurs efforts devraient être déployés en vue de favoriser davantage le développement du e-learning et l essor des MOOC dans un prochain avenir. Pour y parvenir, nous avons proposé de mettre en place une stratégie numérique visant à favoriser le développement des dispositifs e-formation. Il est à souligner également que ceux qui utilisent la plateforme Moodle trouvent que celle-ci leur permet de mettre à la disposition des étudiants les ressources nécessaires (articles, vidéos, exercices ) qui servent

6 de complément au contenu dispensé en classe/amphi. Plusieurs efforts devraient être déployés en vue de favoriser davantage le développement du e-learning et l essor des MOOC dans un prochain avenir. Pour y parvenir, nous avons proposé de mettre en place une stratégie numérique visant à favoriser le développement des dispositifs e- formation. PERSPECTIVES En nous basant sur l analyse et la discussion des résultats de notre étude, nous avons constaté qu il existe une absence de stratégie numérique au niveau local inhérente à chaque université ainsi qu un manque de synergie entre les différents programmes et projets mis en place en matière des TIC. C est dans cette perspective que nous avons réfléchi à concevoir une stratégie de développement de l usage des TIC selon une approche systémique en intervenant à plusieurs niveaux (Infrastructures, Formation, Vision stratégique et planification, Communication, etc.). Elle s articule autour de quatre composantes : Infrastructures, formation, ressources numériques et développement de l usage des TIC. Développer les infrastructures et équipements informatiques: Il s agit de renforcer l accès aux infrastructures et aux équipements informatiques au niveau des établissements universitaires en favorisant de plus en plus l accès aux équipements et matériels informatiques et en mettant à la disposition des enseignants et des étudiants des équipements et matériels informatiques de qualité, performants et efficaces nécessaires à accomplir l acte d enseignement/apprentissage. Il s agit aussi de favoriser l accès aux services en ligne, à la connexion internet et au réseau wifi. Dispenser des formations sur l usage des TIC : Il s agit de proposer aux enseignants des formations certifiantes adaptées et bien ciblées qui débouchent sur l acquisition de compétences plus développées qui permettraient aussi bien aux enseignants qu aux étudiants de suivre l évolution que connaissent les TIC. Favoriser l accès aux ressources électroniques, mais aussi et surtout enrichir la production de contenus numériques (Cours en ligne et ressources numériques) au profit des étudiants : Pour encourager les enseignants à produire des contenus numériques et les diffuser en ligne, il est primordial de mettre en place un dispositif juridique (une loi ou même une charte) qui réglemente l exploitation et l accès aux contenus numériques, ce qui permettrait de respecter les droits d auteur et lutter contre le plagiat. Pour encourager les enseignants à produire ces contenus numériques, il s avère important aussi de travailler en réseau en vue de favoriser l échange de contenus numériques et aboutir au développement et à l innovation des pratiques pédagogiques. Développer l usage des TIC : Pour renforcer le développement de l usage des TIC, il est nécessaire de développer l accès des étudiants aux services numériques, renforcer la communication institutionnelle de l Université, favoriser la communication et la collaboration entre les différents acteurs de l Université (personnel administratif, corps professoral et étudiants), assurer la mise à jour des sites web et renforcer leur performance, développer l e-learning et partager les bonnes pratiques en matière des TIC. Cette dernière action s inscrit dans une perspective de mutualisation des efforts entre les différents acteurs des Universités marocaines et plus particulièrement les Universités du Centre qui ont déjà entamé l expérience de collaboration dans le cadre de projets communs. BIBLIOGRAPHIE Bernard, M. (2005). L e-learning: la distance en question dans la formation, L'Harmattan, Paris. Brugvin, M. (2005). Formations ouvertes et à distance: développer les compétences à l'autoformation, L'Harmattan, Paris.

7 Charlier, B et Peraya, D. (2003). Technologies et innovation en pédagogie : Dispositifs innovants de formation pour l enseignement supérieur, Perspectives en éducation et formation, collection dirigée par Joannet. P, Montréal, De Boeck, Bruxelles. Depover, C et Marchand, L. (2002). E-Learning et formation des adultes en contexte professionnel, Perspectives en Education et Formation, De Boeck Université. Deschênes, A.J et al (2004). Le tutorat à distance : qu'en pensent les étudiants, les tuteurs et les concepteurs? Enigmes de la relation pédagogique, Revue Distances & Savoirs 2004/2-3, Récupéré du site de la revue : Ducreux, J.M. (2002). La formation dans tous ses états: le e-learning pour développer les compétences, Editions d'organisation. Dumouchel, G et KARSENTI, T. (2013). Les compétences informationnelles relatives au Web des futurs enseignants québécois et leur préparation à les enseigner: résultats d une enquête, pp.7-29, Education et francophonie volume XLI Printemps 2013, Récupéré du site de la revue : Karsenti, T. (2007). Le rapport des futurs enseignants à l utilisation de l informatique pédagogique: fondements et trajectoire longitudinale, cité par Charlier. B et Peraya. D (dir.), Transformation des regards sur la recherche en technologie de l éducation (p ), De Boeck, Bruxelles. Karsenti, T et Larose, F. (2001). Les TIC au cœur des pedagogies universitaires, Editions Presses de l Université du Québec. Larose, F. Grenon, V. et Palm, S. B. (2004). Enquête sur l état des pratiques d appropriation et de mise en œuvre des ressources informatiques par les enseignantes et les enseignants du Québec. Sherbrooke Canada: Centre de recherche sur l intervention éducative. Récupéré du site de la revue :

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS

L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS N 227 - JAVAUX Hubert 1 L IMPLÉMENTATION D UN DISPOSITIF DE FORMATION ACCESSIBLE EN PERMANENCE EN FORMATION INITIALE, PREMIERS EFFETS OBSERVÉS Introduction. Le dispositif analysé a pour cadre la formation

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012)

Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012) Compétences transversales & E-learning coopératifs Pour les enseignants et doctorants Séminaire Settat (17-18 May 2012) Afin de mener à bien leurs activités de recherche, les enseignants chargés de cours

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Université Hassan II - Mohammedia

Université Hassan II - Mohammedia Université Hassan II - Mohammedia Vers un environnement numérique de travail TANGER 12 12 06 Ahmed FAHLI fahli@univh2m.ac.ma 1 Nos Objectifs En matière d enseignementd Intégrer les TIC dans l enseignement

Plus en détail

Ces actions se déclineront sous la forme d ateliers thématiques selon trois axes : PRODUIRE

Ces actions se déclineront sous la forme d ateliers thématiques selon trois axes : PRODUIRE Dans le cadre de sa mission qui vise à favoriser le développement d une culture numérique au service de la formation, à accompagner l intégration des technologies éducatives dans l enseignement et les

Plus en détail

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE Exploiter des outils innovants en classe

Plus en détail

«Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l Université Paul Cézanne».

«Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l Université Paul Cézanne». «Les tuteurs en ligne acteurs clefs de tout dispositif d e-learning : Retour d expérience de l». Chargée de l enseignement en ligne Direction des Systèmes d Information Aix-Marseille III Les enjeux de

Plus en détail

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE STAF 2001-2002 STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE Présentation du cours Responsable : Daniel Peraya Assistante : Nathalie Deschryver TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Présentation du dispositif de formation à distance en bureautique. Juin 2011

Présentation du dispositif de formation à distance en bureautique. Juin 2011 Présentation du dispositif de formation à distance en bureautique Juin 2011 Martin Chailloux 05/05/2011 Projet de formation continue Formation à la bureautique à distance Sommaire Formation à la bureautique

Plus en détail

Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest. ESEN - 18 mai 2011

Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest. ESEN - 18 mai 2011 Fabien Fenouillet Professeur de psychologie cognitive Université Paris Ouest ESEN - 18 mai 2011 E-training : utilisation uniquement de didacticiels, tutoriels et autres dispositifs techniques «tout en

Plus en détail

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Le dispositif Présentiel «animé» utilise l'espace numérique pour projeter un support de cours, de la même manière

Plus en détail

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Apprendre pour le travail, la citoyenneté et la durabilité DÉCENNIE DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION EN VUE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Suggestions à l UNESCO pour la planification d actions en matière

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

L UVT: Missions et Réalisations

L UVT: Missions et Réalisations L UVT: Missions et Réalisations PLAN : Présentation de l UVT L UVT et l employabilité : approche adoptée 2 I. PRESENTATION DE L UVT 3 L université virtuelle estune structure unique au service de toutes

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Enjeux du projet MOOC Africa. Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl.

Enjeux du projet MOOC Africa. Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl. Enjeux du projet MOOC Africa Yuri Changkakoti EPFL Coordinateur du RESCIF Chef de projet MOOCs collaboratifs Yuri.changkakoti@epfl.ch Un changement majeur Depuis 2012: There s a Tsunami coming [ John Hennessy,

Plus en détail

MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO)

MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO) MASTER 2 INGÉNIERIE DE FORMATION ET USAGE DU NUMÉRIQUE DANS LES ORGANISATIONS (IFUNO) Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Master

Plus en détail

Formation ouverte et à distance, pourquoi? Le cas de l'université Pierre et Marie Curie. Pierre Jarraud Directeur de la FOAD à l UPMC

Formation ouverte et à distance, pourquoi? Le cas de l'université Pierre et Marie Curie. Pierre Jarraud Directeur de la FOAD à l UPMC Formation ouverte et à distance, pourquoi? Le cas de l'université Pierre et Marie Curie Pierre Jarraud Directeur de la FOAD à l UPMC Des sigles, des termes EAD Enseignement À Distance FOAD Formation Ouverte

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue

La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue GMC cifodecom 20 novembre 2012 1 La formation à distance un atout indéniable pour la formation continue Gérard-Michel Cochard Professeur à l UPJV Directeur délégué aux TICE, Conservatoire national des

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Co construction d un cours de management en FOAD

Co construction d un cours de management en FOAD i Co construction d un cours de management en FOAD Par 75 apprenants, fantômes compris, 1 enseignante et 1 ingénieure techno pédagogique Jeanine BERTHIER Fonction : ingénieure pédagogique Etablissement

Plus en détail

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Une enquête conduite sur un panel de 300 entreprises entre avril et juin 2014 Secteur Public 14% Plus de 5000 personnes 34,2% Services Commerce 50% Industrie 36%

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

Référentiel IFIC/AUF 1/7

Référentiel IFIC/AUF 1/7 Annexe 1 : Référentiel des compétences L objet de ce référentiel est de couvrir la majeure partie des compétences requises lors de l organisation d une formation massive, c est-à-dire s adressant à des

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Le Campus Virtuel Marocain

Le Campus Virtuel Marocain Le Campus Virtuel Marocain Soutien à l Enseignement Supérieur Président de l Université Ibn Zohr; Agadir 1 Plan e-learning et enseignements supérieur CVM Réalisations et perspectives Projets GENIE et TICSUP

Plus en détail

Vous avez une ambition

Vous avez une ambition Etre capable de concevoir et réaliser une formation digitale Vivre une expérience de formation riche et innovante compatible avec votre agenda professionnel Valoriser vos nouvelles compétences par un diplôme

Plus en détail

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation?

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Viviane GLIKMAN Enseignant-chercheur en sciences de l éducation viviane.g1@free.fr QUATRE IDÉES-FORCE L importance de la fonction tutorale La situation

Plus en détail

UVT : Présentation et Réalisations

UVT : Présentation et Réalisations UVT : Présentation et Réalisations PLAN : q Présentation de l UVT q Réalisations de l UVT 2 I. PRESENTATION DE L UVT 3 L Université Virtuelle de Tunis est une structure unique au service de toutes les

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

Barbara Class Version: 0.2 (modifié le 19/6/03)

Barbara Class Version: 0.2 (modifié le 19/6/03) 6WUXFWXUHGHVXSSRUWWXWRUDO 6WUXFWXUHGHVXSSRUWWXWRUDO &RGH 2ULJLQDX[ XUOhttp://tecfa.unige.ch/guides/tie/html/sst/sst.html XUOhttp://tecfa.unige.ch/guides/tie/pdf/files/sst.pdf $XWHXUHWYHUVLRQ Barbara Class

Plus en détail

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe

Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Colloque international francophone Nancy 9 février 2015 Formation à distance : Défis et opportunités de l assurance qualité interne et externe Février 2015 L expérience de 2iE : 2007 à 2015 10.02.15 2

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

Activité 1. Temps 1 Lectures. Objectifs. Modalités de fonctionnement. Modalités d encadrement

Activité 1. Temps 1 Lectures. Objectifs. Modalités de fonctionnement. Modalités d encadrement Temps 1 Lectures Activité 1 Objectifs Lors de cette première activité, nous vous demandons de prendre connaissance des textes que nous avons sélectionnés et qui constituent le cadre de référence de ce

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007, mise à jour le 7 décembre 2011

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007, mise à jour le 7 décembre 2011 Déclic formation UNE PLATE-FORME DE FORMATION EN LIGNE POUR LES PERSONNES ILLETTRÉES Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Sahraoui Marc publié le 21 décembre 2007,

Plus en détail

Solution e-learning pour vos études Erasmus

Solution e-learning pour vos études Erasmus Solution e-learning pour vos études Erasmus http://linguaprepa.kerwan.net Equipe projet Soufian BAROUABI : Développeur multimédia Omar Djiba : Concepteur pédagogique Jesus GARATE : Concepteur pédagogique

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

Rationalisation du système fourrager : une formation numérique et multi modale au CFPPA de Charolles

Rationalisation du système fourrager : une formation numérique et multi modale au CFPPA de Charolles La fiche descriptive d un processus d innovation Rationalisation du système fourrager : une formation numérique et multi modale au CFPPA de Charolles Le projet Cette première étape vise à décrire la façon

Plus en détail

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014

Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale. Club D&O, 23 septembre 2014 Le rôle, les ressources et les compétences du Responsable Transformation Digitale Club D&O, 23 septembre 2014 Rappel des modalités de travail de la séance Présentation de la synthèse des questionnaires

Plus en détail

STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE STRATÉGIE NUMÉRIQUE AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE «FUTURE OF E-LEARNING IN LEBANON: LAUNCHING THE DEBATE» Notre Dame University Louaize, le 28 mai 2015 1 Le Livre Blanc sur le numérique éducatif

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

Forum CIFODECOM : La FORMATION challenge de développement des compétences. CIFODECOM, De la Formation Présentielle à la Formation à Distance

Forum CIFODECOM : La FORMATION challenge de développement des compétences. CIFODECOM, De la Formation Présentielle à la Formation à Distance Forum CIFODECOM : La FORMATION challenge de développement des compétences CIFODECOM, De la Formation Présentielle à la Formation à Distance Emna Megdich Emna.Megdich@Cifodecom.com.tn Tunis 20 Novembre

Plus en détail

Plan de la leçon QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD

Plan de la leçon QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD Plan de la leçon I. QU EST-CE QUE LA FOAD II. LES ACTEURS DE LA FOAD III. LES MODALITES ET L ACCOMPAGNEMENT EN FOAD IV. LE CHANGEMENT DE PARADIGME EDUCATIF V. LES DIFFERENTS CONCEPTS DE LA FOAD VI. LES

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre pour modifier les styles du texte du masque Titre tableau Troisième Quatrième» Cinquième Les MOOC dans l entreprise Historique Le MOOC est d abord une idée d universitaire pour(modifier lesonline stylescourse

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

OPEN a très vite intégré les réseaux sociaux dans son dispositif de recrutement afin d être en phase avec la génération de candidats recherchés.

OPEN a très vite intégré les réseaux sociaux dans son dispositif de recrutement afin d être en phase avec la génération de candidats recherchés. Avec plus de 3 000 collaborateurs, OPEN se positionne comme un acteur de la Transformation et de la Performance des Directions Informatiques des grandes entreprises. Elle figure parmi les premières Entreprises

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Les modalités d apprentissage évoluent. Cette évolution correspond à un besoin induit par la transformation de nos sociétés et à une attente nouvelle

Les modalités d apprentissage évoluent. Cette évolution correspond à un besoin induit par la transformation de nos sociétés et à une attente nouvelle Les modalités d apprentissage évoluent. Cette évolution correspond à un besoin induit par la transformation de nos sociétés et à une attente nouvelle de nos concitoyens. Elle s appuie par ailleurs sur

Plus en détail

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal

L éducation internationale: quelques réflexions. Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal L éducation internationale: quelques réflexions Louise Poirier Doyenne, FSÉ, Université de Montréal Plan de la présentation 1 - L harmonisation des systèmes d éducation des pays de la francophonie: nécessaire

Plus en détail

Dispositif de Formation Ouverte et à Distance

Dispositif de Formation Ouverte et à Distance Qu est-ce qu un Dispositif de Formation Ouverte et à Distance (DFOAD)? Une organisation du DFOAD Une ingénierie Des recommandations 1 Les «grands courants» actuels de la Formation à Distance (FAD), selon

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Faculté d éducation 5 e Congrès de l AMSE, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc, 2-6 juin 2008 Communication présentée dans le cadre du colloque Le rapport aux ressources de l Internet dans le processus

Plus en détail

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE Exploiter des outils innovants selon votre

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

Compte rendu de formation

Compte rendu de formation AUTO APPRENTISSAGE DIRIGÉ : DISPOSITIFS, CONSEIL ET TICE STAGE ORGANISÉ PAR LA DÉLÉGATION DE LA FONDATION ALLIANCE FRANÇAISE EN ARGENTINE 20 23 avril 2015 Compte rendu de formation Intitulé de la formation

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE

Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE MASTER 2 PROFESSIONNEL «ETUDES INTERNATIONALES», SPECIALITE : «ETUDES LATINO-AMERICAINES» Responsable : Marie Laure Geoffray 2013-2014 GUIDE DU MEMOIRE Le mémoire de Master 2 Professionnel n'est pas un

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

Les usages de Moodle dans la formation des enseignants

Les usages de Moodle dans la formation des enseignants Les usages de Moodle dans la formation des enseignants Enquête auprès des Institut Universitaires de Formation des Maîtres (IUFM) Frédérique Stain Rachid El Boussarghini Portail des IUFM webmaster@iufm.fr

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des politiques de formation et d éducation Bureau des formations de l enseignement supérieur

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail

PERFORMANCE CATALOGUE FORMATIONS 2014-2015. Notre métier : EFFICACITÉ ÉVOLUTION OPTIMISATION INNOVATION ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FORMATION

PERFORMANCE CATALOGUE FORMATIONS 2014-2015. Notre métier : EFFICACITÉ ÉVOLUTION OPTIMISATION INNOVATION ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FORMATION INNOVATION PERFORMANCE OPTIMISATION ÉVOLUTION EFFICACITÉ 1 CATALOGUE FORMATIONS 2014-2015 Notre métier : ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Entreprises Prestataires de formation Organismes

Plus en détail

Prof. Bernadette Charlier, Université de Fribourg Suisse

Prof. Bernadette Charlier, Université de Fribourg Suisse Prof. Bernadette Charlier, Université de Fribourg Suisse Plan Les promesses Des dispositifs intégrant des dimensions innovantes Un apprentissage en profondeur Des formes complexes de médiation et de médiatisation

Plus en détail

Formation à Distance Atouts et Modalités de l E-learning à CIFODE COM

Formation à Distance Atouts et Modalités de l E-learning à CIFODE COM Journée de communication pour la promotion de la formation en TIC au gouvernorat de Tunis Formation à Distance Atouts et Modalités de l E-learning à CIFODE COM Emna MEGDICH Emna.Megdich@Cifodecom.com.tn

Plus en détail

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international

Publicité comportementale. Etudes de marché à l international Publicité comportementale Etudes de marché à l international Emergence concept en 2007 Modification profonde de la stratégie des annonceurs E-publicité en plein essor et de mieux en mieux adaptée aux consommateurs

Plus en détail

L ambition numérique de l ESPE de Bretagne

L ambition numérique de l ESPE de Bretagne + L ambition numérique de l ESPE de Bretagne Séminaire Montpellier 2 et 3 juillet 2013 + Le cadre général 2 Cadre de la refondation de l école, du Numérique à l école, du numérique à l Université, Apporter

Plus en détail

Présentation. Plate-forme pédagogique Moodle. Université d'avignon et des Pays de Vaucluse. Agenda. Evaluation

Présentation. Plate-forme pédagogique Moodle. Université d'avignon et des Pays de Vaucluse. Agenda. Evaluation Présentation Plate-forme pédagogique Moodle Université d'avignon et des Pays de Vaucluse Pourquoi une plate-forme? Pourquoi avoir choisi celle-là? Quel avenir pour Moodle? Pourquoi Moodle? FOAD = cours

Plus en détail

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014

d été 2014 Parcours diplômant DAMOCE Modules à la carte du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Du 30 juin au 18 juillet 2014 Université d été 2014 du Centre de langue française de la CCI Paris Île-de-France Paris Du 30 juin au 18 juillet 2014 Professionnels du français langue étrangère - Enseignants - Managers ou futurs managers

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

Note de cadrage. Date de rendu : le 7/09/2015. Projet CIFLE. La classe inversée : FLE A1

Note de cadrage. Date de rendu : le 7/09/2015. Projet CIFLE. La classe inversée : FLE A1 Note de cadrage Date de rendu : le 7/09/2015 Projet CIFLE La classe inversée : FLE A1 1-Gestion du projet Définition du projet et finalités Nom et nature du projet Le projet CIFLE est un module de formation

Plus en détail

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire «Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire Laurent Dubois Chargé d'enseignement à l'université de Genève Faculté de

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial

Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial Bruno Poellhuber et Réjean Jobin Présentation au réseau des reptic le 29

Plus en détail

Sur les nouvelles façons de former

Sur les nouvelles façons de former Jean-Claude LEWANDOWSKI Sur les nouvelles façons de former Le e-learning, enjeux et outils Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2992-9 SOMMAIRE Première partie Grands repères 1. La formation face

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

Réseaux sociaux professionnels et formation de formateurs De VizaFLE à IFprofs. Thessalonique, 17 octobre 2014

Réseaux sociaux professionnels et formation de formateurs De VizaFLE à IFprofs. Thessalonique, 17 octobre 2014 Réseaux sociaux professionnels et formation de formateurs De VizaFLE à IFprofs Thessalonique, 17 octobre 2014 VizaFLE en quelques mots : - Ouvert en Roumanie en 2011 à l adresse http://roumanie.vizafle.com,

Plus en détail

M1if22 Formation à distance. Stéphanie Jean-Daubias Stephanie.Jean-Daubias@liris.univ-lyon1.fr http://liris.cnrs.fr/stephanie.

M1if22 Formation à distance. Stéphanie Jean-Daubias Stephanie.Jean-Daubias@liris.univ-lyon1.fr http://liris.cnrs.fr/stephanie. M1if22 Formation à distance Stéphanie Jean-Daubias Stephanie.Jean-Daubias@liris.univ-lyon1.fr http://liris.cnrs.fr/stephanie.jean-daubias/ Plan du cours La formation à distance De l enseignement par correspondance

Plus en détail

Communiqué de presse. Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone. Discours de la ministre de l Education

Communiqué de presse. Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone. Discours de la ministre de l Education Joëlle MILQUET - Vice-Présidente de la Fédération Wallonie-Bruxelles Education Culture Enfance Communiqué de presse Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone Discours de la ministre

Plus en détail

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride 1 retour d expérience sur le dispositif de formation hybride à l institut de formation en soins infirmiers de

Plus en détail

MOI-questionnaire sur le concept de soi

MOI-questionnaire sur le concept de soi MOI-questionnaire sur le concept de soi Wilfrid LAROCHELLE QUEBEC conseiller d'orientation Atelier de pratique :français / Workshop of practices :French Nom des intervenants & Institutions d appartenance

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail