Constitution du globe terrestre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Constitution du globe terrestre"

Transcription

1 Constitution du globe terrestre

2 Quelques paramètres physiques en fonction de la profondeur

3 Evolution de la température en fonction de la profondeur

4 Evolution de la température près de la surface: gradient géothermique

5 Géotherme et solidus: le manteau est un solide visqueux!

6 D où vient le magma qui fait éruption à la surface?

7 Tomographie: anomalies de température en profondeur

8 Flux de chaleur à la surface: grande hétérogénéité La Terre est une machine thermique

9 La topographie résulte du fonctionnement de cette machine thermique

10 Différence Terre autres planètes: TECTONIQUE DES PLAQUES

11 Marcel Bertrand, 1887 Emile Haug, 1900

12 1929: Alfred WEGENER

13 Arguments: Forme des continents Localisation des anciennes glaciations Wegener, 1929

14

15

16 Paléontologie

17 D autres y avaient pensé avant: Alexandre Du Toit, 1927

18 1955, les premières preuves: Le déplacement du pôle magnétique au cours du temps sur différents continents

19 Années 60: Etude détaillée des dorsales médioocéaniques, et notamment des anomalies magnétiques des roches du plancher océanique

20 Résultats: succession d anomalies positives ou négatives du champ magnétique symétriques par rapport à la dorsale

21 Ces variations sont directement reliées à l âge des roches de la croûte océanique.

22 Sud de l Islande: les roches ont enregistré l alternance de champ magnétique identique ou inversé par rapport au champ actuel.

23 Confirmation que la croûte océanique se forme au niveau des dorsales océaniques et s éloigne de cette dorsale au cours du temps.

24 Depuis: nombreuses preuves du mouvement horizontal des plaques lithosphériques

25

26 GPS (Global Positioning System): mesure directe de la vitesse de déplacement des plaques quelques centimètres par an

27 Vitesse d expansion au niveau des dorsales variable de 1 à 18 cm/an

28 La Terre reste à volume constant: la croûte océanique formée aux dorsales doit donc disparaitre ailleurs.

29 Répartition hétérogène des séismes sur Terre.

30 Répartition hétérogène des volcans sur Terre, similaire à celle des séismes.

31 Existence de zones de convergence où la lithosphère océanique disparait dans le manteau

32 Tectonique des plaques: formation de la lithosphère océanique le long des dorsales, et recyclage de cette lithosphère dans le manteau au niveau des zones de subduction

33 Définition de 7 plaques principales et de plusieurs plaques de moindre importance.

34 Plusieurs types de limite de plaques Dorsale océanique Subduction Collision Faille transformante

35 Différents contextes géodynamiques Sous une lithosphère océanique Sous une lithosphère continentale Subduction Accrétion au niveau des dorsales océaniques Collision: chaîne de montagne

36 Moteur de la tectonique des plaques: la convection

37 Convection: transport de chaleur contre la gravité via un déplacement global de matière gouverné par sa flottabilité due à l expansion thermique. Une couche sera instable si le nombre de Rayleigh Ra (sans dimension) dépasse la valeur critique de ~10 3. Quel est le nombre Ra du manteau terrestre? Couche Epaisseur (km) Ra Manteau sup Manteau inf x 10 7 Manteau total Conclusion: même si le manteau est assez rigide pour transmettre les ondes S, il est très instable thermiquement et doit être vigoureusement convectif.

38 Convection à 1 couche ou à 2 couches?

39 Dynamique de la Terre: Mouvements horizontaux et verticaux

40 CE QU IL FAUT RETENIR: - Le manteau terrestre est entièrement solide et se comporte comme un solide visqueux. - Les plaques se déplacent à la surface du manteau. - La croûte océanique se forme au niveau des dorsales océaniques et disparaît dans les zones de subduction. - L origine de ces mouvements en surface se trouve dans les mouvements de convection dans le manteau qui permettent d évacuer la chaleur interne de la Terre.

41 Où en est la recherche aujourd hui? -Mesures précises du déplacement des plaques grâce au GPS - Modélisation numérique de la convection dans le manteau terestre. - Reconstitution de la position des plaques au cours du temps: paléogéographie

I)Les différentes étapes de la division cellulaire. 1) Les chromosomes Caryotype, chromosomes, chromatine, condensation et compaction de l ADN

I)Les différentes étapes de la division cellulaire. 1) Les chromosomes Caryotype, chromosomes, chromatine, condensation et compaction de l ADN Mercredi 02/09/15 Thème 1a - TP 1 : Le déroulement de la division cellulaire (= mitose) Microscope optique, acquisition numérique d image, titres, légendes et intégration dans un autre logiciel / Racines

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre CHAPITRE 3 LA SURFACE DE LA TERRE : DES PLAQUES EN MOUVEMENTS Situation de départ - Rappels : Les séismes et les éruptions volcaniques ne se manifestent

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Marc Fournier Institut des Sciences de la Terre de Paris (istep) marc.fournier@upmc.fr Géothermal : dont la température est due à un séjour en profondeur

Plus en détail

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques

Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques Découpage de la surface terrestre en plaques lithosphériques 4 e / Comment délimiter une plaque? Qu appelle-t-on une plaque? 1 e / Comment caractériser les couches superficielles du globe? Lexique : Plaque

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG

La tectonique des plaques: histoire d un modèle. Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG La tectonique des plaques: histoire d un modèle Progression pédagogique en 1 e S David Bard - APBG Temps approximatif: 10 semaines Rappel des acquis de 4 e et motivation Tableau d Hokusai montrant le tsunami

Plus en détail

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme T3 : Enjeux planétaires contemporains U1 : Géothermie et propriétés thermique de la Terre Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme I. La géothermie Les hommes recherchent des

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE

S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE S.C.T. 4003 INTRODUCTION A LA GEODYNAMIQUE Hiver 2013 Jean-Claude Mareschal PK7612 tel: 6864 mareschal.jean-claude@uqam.ca L utilisation d ordinateurs portatifs ou de téléphones cellulaires n est pas autorisée

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique - Comment les continents se déplacent-ils? - S il y avait une fois, tous les continents ont formé un «supercontinent», la Pangée... o Il faut conclure que les continents se déplacent - Donc, il faut poser

Plus en détail

Tectonique des plaques

Tectonique des plaques Tectonique des plaques Eléments modernes à l appui de la tectonique des plaques : 1. Minimum de vitesse (LVZ) au sommet de l asténosphère Rigidité moindre Région de cisaillement La lithosphère flotte sur

Plus en détail

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS

POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Laboratoire d Automatique POSITIONING AND CONTROL OF MOBILE ROBOTS Projet de Semestre / Eté Année académique 2004 / 2005 Jean Martial Miamo Nguekam Etudiant en 4 ième année Electricité Dr. Denis Gillet

Plus en détail

Bioéthanol : Atouts et enjeux

Bioéthanol : Atouts et enjeux Bioéthanol : Atouts et enjeux L environnement, véritable défi du Bioéthanol Indépendance énergétique Perspectives économiques L environnement, véritable défi du Bioéthanol Depuis 2 siècles, nos sociétés

Plus en détail

Les systèmes d assurance en France

Les systèmes d assurance en France Les systèmes d assurance en France Segmentation des risques Le Régime des Catastrophes Naturelles Dommages ayant pour cause déterminante, l intensité anormale d un agent naturel, principalement : inondation

Plus en détail

Chapitre 1 : Etude bibliographique CHAPITRE 1 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

Chapitre 1 : Etude bibliographique CHAPITRE 1 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE CHAPITRE 1 ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE 5 I INTRODUCTION A L ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE... 7 II LE PROCEDE TIG... 7 II.1 Principe du soudage TIG... 7 II.2 L arc électrique... 8 II.2.1 Plasma et apport d énergie...

Plus en détail

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O.

UE Planète Terre. Grands Processus Géodynamiques. Julie Perrot - U.B.O. UE Planète Terre Julie Perrot - U.B.O. Grands Processus Géodynamiques I - Frontières Divergentes Modèles de rifting Rift Continental Dorsale Océanique II - Frontières Convergentes Subduction Collision

Plus en détail

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points)

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) L Inde et l Asie sont actuellement en contact. Diverses méthodes

Plus en détail

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre Cours de Tectonique globale/fb/module M12/ S3 de licence "STU/ Figures/ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE. GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles

2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE. GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles 2008-2009 LA ROUTE SOLAIRE GOUZIEN Elie, ADDI Cyril, DE BATZ Florian, FERFOURI Sabrina, Lycée Hoche, Versailles 0 Introduction Nous sommes quatre élèves de terminale S au lycée Hoche de Versailles : Cyril

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides

Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides 1 Chapitre 5 : Un premier modèle global : Une lithosphère découpée en plaques rigides Introduction Dans les années 1965-1968, l étude de la géométrie des dorsales a permis de construire un modèle où la

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques

Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques Chapitre n 3: L hypothèse de l expansion océanique et l apport de nouvelles données scientifiques. Introduction Faute de connaissances suffisantes sur la structure et le fonctionnement de la planète, la

Plus en détail

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment l Homme gère-t-il les séismes et les volcans?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment l Homme gère-t-il les séismes et les volcans? Sommaire Séquence 3 Tu viens de voir comment les séismes et les éruptions volcaniques se manifestaient, mais tu peux te demander quelles sont les conséquences de ces manifestations de la Terre pour l Homme.

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67

EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67 EXERCICES DIVERGENCE LITHOSPHERE ET TECTONIQUE DES PLAQUES P65 66 67 Exercice 1 p 65 : Définir en une phrase les mots suivants Dorsale océanique : chaîne de montagne sous-marine en basalte possédant une

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION

1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION 1ère partie de l épreuve Dossier. LA FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION FORMATION DE LA LITHOSPHERE OCEANIQUE ET SON EVOLUTION Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence

Plus en détail

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB Cours de géographie Volcanisme, 8VSB PARTIE I : GEODYNAMIQUE INTERNE STRUCTURE INTRENE DE LA TERRE DERIVE DES CONTINENTS THEORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES PALEOMAGNETISME SEISMES VOLCANS CHAINES DE

Plus en détail

AURORES POLAIRES. TPE Première S. FLEURY Nicolas CHAIZE-RIONDET Clémence ROTA Justine. Année 2011/2012. Lycée Les Eaux Claires

AURORES POLAIRES. TPE Première S. FLEURY Nicolas CHAIZE-RIONDET Clémence ROTA Justine. Année 2011/2012. Lycée Les Eaux Claires AURORES POLAIRES TPE Première S FLEURY Nicolas CHAIZE-RIONDET Clémence ROTA Justine Année 2011/2012 Lycée Les Eaux Claires 1 2 SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du TPE et Historique I- LE CHAMP MAGNETIQUE

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Observation : Quelle est la température moyenne au sol sur la terre? Comparer avec les données des documents suivants

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE 1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines)

Plus en détail

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30

Nom et Prénom : Module : Géologie II Examen du 26 mai 2015 Durée : 1 h 30 Nom et Prénom : UNIVERSITE FERHAT ABBAS- SETIF 1 INSTITUT D ARCHITECTURE ET DES SCIENCES DE LA TERRE DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE LMD - Sciences de la Terre et de l Univers Géosciences 1 ère année.

Plus en détail

Tectonique des plaques et création de reliefs

Tectonique des plaques et création de reliefs PREPARATION AGREGATION INTERNE SVT TOULOUSE 27 Novembre 2013 Composition à partir d'un dossier Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

CHAPITRE N 5. LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit.

CHAPITRE N 5. LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit. CHAPITRE N 5 LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit. I-INTRODUCTION À la fin des années 1960, l'idée d'une lithosphère découpée en plaques rigides mobiles les unes par rapport aux autres est

Plus en détail

STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE

STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE Université Mohammed V Agdal, Faculté des Sciences de Rabat Département des Sciences de la Terre et de l Univers Pr. Driss FADLI Filières SVI et STU Semestre S1 (module1) (2005/2006) 1 Eléments de cour

Plus en détail

Volcanisme et tectonique des plaques

Volcanisme et tectonique des plaques Volcanisme et tectonique des plaques Le volcanisme Le volcanisme est un phénomène naturel menaçant, mais il peut être aussi fascinant. Pour certaine civilisation, l attraction des volcans est grande. Elle

Plus en détail

Les Roches Métamorphiques

Les Roches Métamorphiques Les Roches Métamorphiques Qu est-ce que le métamorphisme? Il s agit de la transformation d une roche à l état solide. Qu est ce qui provoque cette transformation? Une roche est caractérisée par un assemblage

Plus en détail

La théorie de la dérive des continents

La théorie de la dérive des continents Géo / Fiche 16 La tectonique des plaques La théorie de la dérive des continents Jusqu'à la fin du XIX è siècle, les scientifiques pensaient que les continents n'avaient pas bougé les uns par rapport aux

Plus en détail

La cinématique des plaques

La cinématique des plaques La cinématique des plaques Auteur : Nicolas CHAMOT-ROOKE Directeur-adjoint du laboratoire de Géologie de l'ens CNRS UMR8538/École normale supérieure La cinématique des plaques est l étude des mouvements

Plus en détail

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande. BCPST 1 vendredi 5 février 2010 DS n 4 Géologie Eléments de correction PARTIE I A partir des informations issues de l exploitation des documents 1 à 9, établissez le contexte géodynamique de l Islande.

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

Capteurs en fibres optiques

Capteurs en fibres optiques Heig-vd OTI Optique Classe MI 2009 El Maudni El Alami Samir Prof. resp. : M. Zago Le 6 février 2009 Capteurs en fibres optiques Table des matières Page 1 Introduction... 3 1.1 Une technologie récente...

Plus en détail

CHIMIE ET SPORT. L énergie chimique du sportif La fatigue L alimentation Le dopage et le dépistage

CHIMIE ET SPORT. L énergie chimique du sportif La fatigue L alimentation Le dopage et le dépistage CHIMIE ET SPRT Le sportif L énergie chimique du sportif La fatigue L alimentation Le dopage et le dépistage L équipement du sportif Les instruments La protection L équipement lourd XXX es lympiades Nationales

Plus en détail

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole

Documents sur la patrie tectonique de Madagascar Clé USB avec logiciel Audacity et base de données sismiques en ligne : Sismos à l Ecole Laboratoire de Sciences de la Vie et de la Terre Mise à l épreuve de l idée d une dérive des continents Première S Au début du XXe siècle, les premières idées évoquant une mobilité horizontale des continents

Plus en détail

LE VOYAGE VERS MARS 1- LES MOTEURS A IONS

LE VOYAGE VERS MARS 1- LES MOTEURS A IONS LE VOYAGE VERS MARS Pour des voyages aussi importants, l équipage devrait emmener avec lui une grande quantité de vivres, et faire totalement confiance à des systèmes de support de vie pour le recyclage

Plus en détail

C.1.1 : Je sais m identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification

C.1.1 : Je sais m identifier sur un réseau ou un site et mettre fin à cette identification Partie du programme : LA TERRE CHANGE EN SURFACE : EFFETS DE L ACTIVITE INTERNE DE LA PLANETE Titre : Répartition des séismes et des volcans Nom de l outil TICE : SISMOLOG Construire une carte de la répartition

Plus en détail

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur?

L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? TPE ANNEE 2012-2013 L'énergie photovoltaïque peut-elle faire tourner un moteur? Rédacteur du rapport : THOMAS Antoine FENOT Bazil Professeurs : M. AUDRY M. POUSSEL Les réalisations techniques face aux

Plus en détail

Séquence 3. Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Sommaire. Chapitre 1. Prérequis

Séquence 3. Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Sommaire. Chapitre 1. Prérequis Séquence 3 Enjeux planétaires contemporains : géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectifs L étude du flux thermique d origine interne permettra de comprendre le fonctionnement de la planète

Plus en détail

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière

Optique. Chapitre 1 : Visibilité. Propagation de la lumière 2 e B et C 1 Visibilité. Propagation de la lumière 1 Optique L optique est l étude des phénomènes lumineux, donc de tous les phénomènes qui se rapportent aux ondes électromagnétiques visibles. Nous nous

Plus en détail

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme UE 116 TD 1 Sciences de la Terre Les concepts mobilisés dans les explications des phénomènes volcaniques et sismiques. I. Nos représentations initiales Support Affiches/ Comparaison Travail par groupe

Plus en détail

Chapitre IV La disparition des reliefs

Chapitre IV La disparition des reliefs Chapitre IV La disparition des reliefs Vestiges d anciennes chaînes de montagnes datant de plusieurs centaines de millions d années observables sur tous les continents. Quels sont les processus responsables

Plus en détail

Mesure par thermographie infrarouge de la conductivité thermique longitudinale de plaques minces homogènes ou composites

Mesure par thermographie infrarouge de la conductivité thermique longitudinale de plaques minces homogènes ou composites Mesure par thermographie infrarouge de la conductivité thermique longitudinale de plaques minces homogènes ou composites C. SaintBlanquet, R. Alnet To cite this version: C. SaintBlanquet, R. Alnet. Mesure

Plus en détail

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques

Séquence 5. Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Séquence 5 Modéliser la surface de la Terre : frontières et déplacement des plaques lithosphériques Sommaire 1. Le recyclage de la lithosphère océanique 2. Le premier modèle de la tectonique des plaques

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET 188 (2004-2005) N 1 188 (2004-2005) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2004-2005 5 JUILLET 2005 PROPOSITION DE DÉCRET modifiant le Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus en vue de favoriser l utilisation

Plus en détail

DEUST Géosciences Module de géophysique

DEUST Géosciences Module de géophysique DEUST Géosciences Module de géophysique Université de la Nouvelle Calédonie Séance 1 : Introduction à la géophysique J. Collot Service géologique de Nouvelle Calédonie DIMENC julien.collot@gouv.nc 1 Séance

Plus en détail

Merlin. Soja. Sommaire. Enfin une génétique adaptée aux zones nord!

Merlin. Soja. Sommaire. Enfin une génétique adaptée aux zones nord! 2016 Soja Dossier Soja Merlin Sommaire Enfin une génétique adaptée aux zones nord! 1. Présentation de la culture 2. Les débouchés du soja 3. Les atouts du soja 4. Itinéraire technique et choix variétal

Plus en détail

Présentation des nouveautés dans l enseignement de la Géologie : applications. et modules Géosciences. Projet AGATE (PEPS CNRS 2014)

Présentation des nouveautés dans l enseignement de la Géologie : applications. et modules Géosciences. Projet AGATE (PEPS CNRS 2014) Présentation des nouveautés dans l enseignement de la Géologie : applications interactives et modules Géosciences Projet AGATE (PEPS CNRS 2014) ACCES (EA 3749, IFÉ-ENS de Lyon) F. Morel-Deville, A. Rivière,

Plus en détail

Les volcans vus du ciel.

Les volcans vus du ciel. 24 février 2015 Les volcans vus du ciel. Par Charles Frankel Géologue Sommaire Les volcans vus du ciel.... 1 I. L Etna :... 1 II. Le Stromboli :... 2 III. Volcanisme terrestre :... 2 IV. Le Santorin :...

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Joana Beigbeder. Le 10 novembre 2009

En vue de l'obtention du. Présentée et soutenue par Joana Beigbeder. Le 10 novembre 2009 THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par l'université Toulouse III - Paul Sabatier Discipline ou spécialité : Science et Génie des Matériaux Présentée et soutenue

Plus en détail

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES

TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES TRAVAIL DU BOIS INSTRUCTIONS DE SECURITE ET DONNEES TECHNIQUES PONCEUSE-CALIBREUSE TB 18 SOMMAIRE TB 18 Objectifs. 1 Description...... 2 Spécifications.. 3 Réglage 4 Façonnage 5 - Consignes générales.

Plus en détail

Cours 1 : Points fixes de fonctions monotones

Cours 1 : Points fixes de fonctions monotones Université Bordeaux 1 INF569 Master d informatique Logique et Langages (2 - partie 2) Cours 1 : Points fixes de fonctions monotones Anne Dicky 7 novembre 2009 Table des matières 1 Exemples de points fixes

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur

Sciences de l Ingénieur Sciences de l Ingénieur PROJET PANNEAU SUIVEUR COMMENT CONCEVOIR UN SUPPORT MÉCANIQUE QUI PUISSE MODIFIER EN PERMANENCE L'ANGLE D'INCLINAISON PAR RAPPORT AU SOL, COUPLÉ AVEC UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE QUI PERMET

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

Quelle augmentation de la température par la climatisation dans une ville comme Paris?

Quelle augmentation de la température par la climatisation dans une ville comme Paris? Quelle augmentation de la température par la climatisation dans une ville comme Paris? CNRM/GAME-GMME/TURBAU Climespace CNAM Grégoire Pigeon, Cécile de Munck La climatisation et le climat urbain L'utilisation

Plus en détail

OLYMPIADES DES GEOSCIENCES ACADEMIES de LA GUADELOUPE, LA GUYANE, LA REUNION, et de LA MARTINIQUE et les Etablissements de l AEFE

OLYMPIADES DES GEOSCIENCES ACADEMIES de LA GUADELOUPE, LA GUYANE, LA REUNION, et de LA MARTINIQUE et les Etablissements de l AEFE SESSION 008 OLYMPIADES DES GEOSCIENCES ACADEMIES de LA GUADELOUPE, LA GUYANE, LA REUNION, et de LA MARTINIQUE et les Etablissements de l AEFE Proposition de corrigé et barème. Olympiades des géosciences

Plus en détail

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI)

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI) ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE (Pr. Driss FADLI) Dès le 7ème siècle av. J.- C. La Terre est supposée plate, ayant la forme d'un disque, entièrement entouré

Plus en détail

L étude d une installation géothermique pour le chauffage des habitations

L étude d une installation géothermique pour le chauffage des habitations L étude d une installation géothermique pour le chauffage des habitations Auteurs: Hadjer DJEDIAT Bachir BOUBEKEUR Pr C.E. CHITOUR 1 Introduction 2 Géothermie 3 Exploitation de la géothermie Plan 4 Chaleur

Plus en détail

La tectonique des plaques et la cinématique

La tectonique des plaques et la cinématique La tectonique des plaques et la cinématique Partie 1 En 4 parties Sommaire INTRODUCTION I. PRINCIPES FONDAMENTAUX 1. Le déplacement d une calotte sphérique 2. Les mouvements possibles entre les plaques

Plus en détail

7. Marché monétaire Partie 2! Mankiw, chapitre 27 et chapitre 28 (sauf du bas de la page 760 au bas de la page 764)

7. Marché monétaire Partie 2! Mankiw, chapitre 27 et chapitre 28 (sauf du bas de la page 760 au bas de la page 764) 7.5. Banque centrale européenne (BCE) issions de la BCE : 7. arché monétaire Partie 2! ankiw, chapitre 27 et chapitre 28 (sauf du bas de la page 760 au bas de la page 764) Réalisation : Natacha Gilson

Plus en détail

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) :

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Bilan TP7 : géothermie Activité 1 : Mesures de la conduction et de la convection 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Montage

Plus en détail

TEST DE CARTES Harmonisez le couple test à sondes mobiles - test Jtag dès la conception

TEST DE CARTES Harmonisez le couple test à sondes mobiles - test Jtag dès la conception TEST DE CARTES Harmonisez le couple test à sondes mobiles - test Jtag dès la conception Par Olivier Artur et Christophe Lotz, Alcatel CIT et Aster Ingénierie La difficulté d'accès aux équipotentielles

Plus en détail

GPS: COMMENT ET POUR QUOI FAIRE?

GPS: COMMENT ET POUR QUOI FAIRE? GPS: COMMENT ET POUR QUOI FAIRE? Qu'est-ce que le GPS? Dès la fin des années 70, l'un des principaux soucis du "Department of Defense" (DoD) américain est de concevoir un système permettant à tous les

Plus en détail

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50)

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) N. Pidancier Exercice 1 : Introduction Le relief au niveau de la Terre se répartit

Plus en détail

CABINES SECHES. Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée. Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09

CABINES SECHES. Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée. Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09 CABINES SECHES Cabines sèches ouvertes avec ou sans avancée Pour tous types d Industrie - By SIMA 2010-09 CONCEPTION La qualité de la finition de vos pièces est votre carte de visite. Toutes les cabines

Plus en détail

REPRESENTATION DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES EN 3D ET CARTES PALEOGEOGRAPHIQUES Par Chris Scotese

REPRESENTATION DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES EN 3D ET CARTES PALEOGEOGRAPHIQUES Par Chris Scotese REPRESENTATION DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES EN 3D ET CARTES PALEOGEOGRAPHIQUES Par Chris Scotese www.scotese.com chris@scotese.com Introduction Christopher SCOTESE de l Université du Texas est l'auteur

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. L eau et l énergie

DOSSIER PEDAGOGIQUE. L eau et l énergie DOSSIER PEDAGOGIQUE L eau et l énergie L énergie au fil des eaux Si on contemple la Terre depuis l'espace on voit que la couleur principale est le bleu, d'où son nom la «planète bleue». Le bleu est la

Plus en détail

SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE

SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE GEOL0901 SESSION 2009 Filière BCPST-Véto GEOLOGIE Durée : 3h30 L usage de calculatrices électroniques n est pas autorisé. SUJET : EXCURSIONS TERRESTRES ET EXTRATERRESTRE Les exercices proposés sont indépendants,

Plus en détail

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES?

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? Marie-Véronique LABASQUE FORMATRICE ET COORDINATRICE DU DEPARTEMENT D ETUDES ET DE RECHERCHES CREAI/IRFFE (AMIENS FRANCE). marie.labasque@irffe.fr

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android

MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android ASI01/03/14 MANUEL D UTILISATION du variomètre FlyNet2 et de l application FlyNet pour smartphone et tablette Android version 1.30 www.asinstrument.ch www.flynet-vario.com CONTENU GÉNÉRALITÉS 3 VARIOMÈTRE

Plus en détail

En préambule, Julien Desplat résume. table ronde. Météorologie et génie climatique

En préambule, Julien Desplat résume. table ronde. Météorologie et génie climatique 13 Le 12 avril dernier, le temps était au beau fixe dans les locaux de l AICVF, qui accueillaient Francis Meunier (CNAM), Serge Haouizée (Costic), Julien Desplat (Météo-France), Amédy Doucouré (Climespace

Plus en détail

L intégration des enjeux climatiques dans la planification et l aménagement urbains, un nouveau chantier de recherche interdisciplinaire

L intégration des enjeux climatiques dans la planification et l aménagement urbains, un nouveau chantier de recherche interdisciplinaire 5ème Congrès National Santé Environnement, Rennes, novembre 2014 L intégration des enjeux climatiques dans la planification et l aménagement urbains, un nouveau chantier de recherche interdisciplinaire

Plus en détail

Marchés à la production vrac 2015-16

Marchés à la production vrac 2015-16 Juin Marchés à la production vrac - Volumes cumulés depuis le / début de la campagne* en hl Rouges Rosés Blancs Total Vins de Vins de de cépages Total IGP IGP de cépages 9 7 (- %) 877 (+ %) 998 (+9 %)

Plus en détail

Gravimétrie et isostasie, deux vieilles clés pour comprendre le fonctionnement de la Terre, vieilles mais indispensables.

Gravimétrie et isostasie, deux vieilles clés pour comprendre le fonctionnement de la Terre, vieilles mais indispensables. Gravimétrie et isostasie, deux vieilles clés pour comprendre le fonctionnement de la Terre, vieilles mais indispensables. Pierre Thomas, ENS Lyon Formaterre, novembre 2012 Premier personnage de cette histoire

Plus en détail

GÉOTHERMIE. Chevilly- Larue: un exemple en région Parisienne. Le centre de Chevilly- Larue situé rue du Lt Alain le Coz occupe environ 5.000m².

GÉOTHERMIE. Chevilly- Larue: un exemple en région Parisienne. Le centre de Chevilly- Larue situé rue du Lt Alain le Coz occupe environ 5.000m². 1 GÉOTHERMIE Chevilly- Larue: un exemple en région Parisienne Le centre de Chevilly- Larue situé rue du Lt Alain le Coz occupe environ 5.000m². Le présent document a été établi suite à la visite du centre

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail