Problèmes de courant continu

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Problèmes de courant continu"

Transcription

1 Captur résistif d tmpératur Probèms d courant continu Variation d a résistanc d un thrmistanc n fonction d a tmpératur a résistanc R d un thrmistanc, formé d un matériau smi-conductur, vari avc a tmpératur absou T suivant a oi R R xp B B = T T où B, R = Ω t T = 98 K sont ds constants Qu rprésnt a constant R? dr xprimr cofficint d tmpératur α = n fonction d B t T RdT Cacur B sachant qu α (T = 98 K = 4,5 K 4 Cacur R aux tmpératurs C t C d 5 5 cofficint d diatation inéair du smi-conductur st λ = = K Comparr s variations d dt résistanc avc a tmpératur dus à a variation d a résistivité ρ d'un part t aux variations d dimnsions d'autr part Concur Pour msurr un tmpératur, on utiis un captur résistif On msur un signa éctriqu, n généra un tnsion, qui traduit s variations d a résistanc avc a tmpératur Un montag, aimnté par un sourc d tnsion comprnd a résistanc à msurr t d'autrs résistancs constants circuit d msur ainsi constitué st appé conditionnur du thrmomètr ontag potntiométriqu Cui-ci st rprésnté sur a figur ci-contr génératur a pour fm t pour résistanc intrn r ; votmètr d résistanc intrn R d msur a r R r tnsion v aux borns d a résistanc thrmométriqu R qui dépnd d T 6 xprimr v n fonction d R, R, R d, t R v R d 7 Commnt doit-on choisir R d pour qu a tnsion v n dépnd pas trop du votmètr utiisé? Qu st aors xprssion d v? On suppos ctt condition désormais réaisé sourc votmètr 8 À T = T, a résistanc thrmométriqu R a pour vaur R t a tnsion d msur a vaur v Cs conditions définissnt un point moyn d fonctionnmnt orsqu R vari d R, v vari d v xprimr v n fonction d R, Ro, R t, n s imitant au cas où R R 9 v On définit a snsibiité du conditionnur par S = Pour qu vaur d R, ctt snsibiité st- R maxima au voisinag d T = T? Cacur ctt snsibiité maxima Appication numériqu Sachant qu =, V, R = 9,8 Ω, r = Ω, qu votmètr put décr un variation v d, vot, cacur a vaur d R r qui donn a snsibiité maxima t a vaur R qu 'on put aors tout just décr Aors qu conditionnur a sa snsibiité maxima, a fm du génératur fuctu ntr t + Cacur a variation d v corrspondant à un variation d Comparr 'infunc d R t d Qu st nivau toérab d fuctuations d a fm d a sourc dans c dispositif? Pont d Whatston votmètr V, d résistanc intrn R d très supériur aux autrs résistancs, msur a ddp v = v B v A a résistanc intrn d a sourc st négigab (figur xprimr v n fonction d t ds résistancs A 'équiibr du pont (v = st réaisé pour R = R, T = T Qu ration i aors R, R, R 4, t Ro? Cacur v n fonction d R, R, R t R(T R 4 On suppos R = R R << R Pour qu vaur d R a snsibiité D S = v V / R st- maxima? Cacur c-ci C 5 Comparr a snsibiité du pont d Whatston t du montag potntiométriqu dans s dux cas : - votmètr n st utiisé qu sur caibr immédiatmnt supériur à ; - on put aussi utiisr ds caibrs pus ptits R R 4 B DS : probèms d courant continu, pag Figur

2 6 a snsibiité maxima étant obtnu, on tint maintnant compt ds fuctuations d ( << Comparr infunc rspctiv d R t d sur v Concur 4 Pont d Whatston x ydx xdy Préiminair : montrr qu d x y = + ( x + y Un jaug d contraint J st constitué par un fi cyindriqu d onguur, d sction s t d résistivité ρ st coé ongitudinamnt sur un poutr isoant fixé par son xtrémité infériur (fig orsqu a poutr st rctiign, a résistanc du fi st R Sous 'action d'un forc F horizonta, 'xtrémité ibr B d a poutr féchit t a poutr s courb a tmpératur étant constant, fi subit un très faib aongmnt ratif ε = n R résut un très faib variation d résistanc = K Au cours R Figur d a déformation, s variations rativs d a sction s t d a s ρ résistivité ρ sont rspctivmnt = σ t = c V, σ t c étant dux constants dépndant d a s ρ V natur du conductur t V son voum xprimr cofficint K n fonction d c t σ Appication numériqu : c =,, σ =, ; cacur K n déduir a variation d résistanc R pour un 5 forc F xrcé d N, sachant qu = KF (avc K = N t qu R = 5Ω orsqu fi st au rpos fi cyindriqu précédnt constitu 'un ds branchs d'un pont d Whatston (fig s résistancs R, R, R4 sont tout d'abord considérés comm constants Su R vari n fonction d a forc appiqué ntr s borns d sorti A t C du pont st pacé un appari d msur ( d résistanc intrn infini C pont st aimnté par un génératur d fm constant t d résistanc intrn négigab a xprimr a différnc d potnti U = V V n fonction d, R, R, R R, b On suppos qu initiamnt 4 R R = R = R = R = 4 ; R variant d'un quantité très ptit dvant R, xprimr a R variation corrspondant U Cacur numériqumnt si = V, R =, Ω t R = 5Ω A C U Afin d'améiorr a snsibiité du dispositif, c'st-à-dir d'obtnir un différnc d potnti ntr A t C pus important n fonction d a forc appiqué, on dispos d 4 jaugs idntiqus J, J, J, J 4 d résistancs rspctivs R, R, R, R4 a nitiam nt R = R = R = R4 = R n supposant qu a résistanc d ( pacé ntr A t C st infini, xprimr a Figur ddp U n fonction d, R, R, R, R4 t R b Précisr commnt i faut cor s 4 jaugs sur a pou tr pour qu dispositif soit pus snsib c Cacur numériqumnt dans hypothès précédnt U si = V, R = R = R = R =,Ω t R = 5Ω 4 On utiis ds résistancs qu on croit égas R = R = R = R = R = Ω, mais n réaité s sont 4 égèrmnt différnts pont étant équiibré, on intrvrtit s jaugs J t J ; pour rétabir équiibr du pont, i faut mttr n séri avc R un résistanc additionn r = 6 Ω ontrr qu R R xprimr n fonction d r t cacur R R t R R 4 4

3 7 Un ocomotiv éctriqu st aimnté n courant continu 'aimntation st réaisé par ds sous-stations S i distants d Cs sous-stations rint s rais FG, portés au potnti nu, à a caténair AB, c st-à-dir à un fi éctriqu situé au dssus d a ocomotiv sur qu vint frottr son pantograph Chaqu sourc S i sra rprésnté par un sourc d tnsion d forc éctromotric, a born positiv étant du côté d a caténair a motric st branché ntr s rais t contact C ntr pantograph t a caténair On supposra qu son motur doit êtr aimnté par un courant constant a motric put donc êtr schématisé par un sourc d courant d courant éctromotur = 8 A D pus a caténair présnt un résistanc inéiqu (rapport d a résistanc à a onguur d vaur r = 5 5 Ωm, aors qu a résistanc ds rais st négigab On considèr un sction d ign d onguur aimnté par dux sous-stations On not x = a onguur d caténair séparant a motric d a sous-station S t U a tnsion aux borns d a motric xprimr a chut d tnsion U = U n fonction d, r, x, t Détrminr a imitation sur a distanc ntr s dux sous-stations pour qu U n dépass pas U = 45 V Un sction d onguur st maintnant aimnté par un su station S situé à son xtrémité a caténair st constitué d dux fis idntiqus AB t A'B' d onguurs t d résistancs inéiqus r, riés à urs xtrémités pantograph n st n contact qu avc un ds dux fis xprimr d nouvau U = U n fonction ds donnés t cacur a vaur maxima d a distanc pour imitr a chut d tnsion à U = 45 V On rvint à un systèm d dux stations S t S, mais avc un caténair à dux fis connctés par urs xtrémités t ur miiu pantograph n st n contact qu avc un ds dux fis xprimr U = U n fonction ds donnés t cacur, comm précédmmnt, a vaur maxima d 4 Concusion : qu st montag pus avantagux? 5 Commnt traitr a configuration d a prmièr qustion si a résistanc ds rais n st pas négigab? Réponss ; vaur d R à ; α = B/ T ; 67 K ; 4 C 7 89 ; R C = 7 Ω ; T B = R ( = Ω ( 5 a variation d a résistanc st du ssntimnt à a variation d a résistivité ; R 6 v = ; 7 R + R ( / R + d R ; v / R d R R v R S = + R ( R + R ; 9 R = R ; S v = ; R r = 89, 8 Ω ; R = =, 44 Ω ; à snsibiité st maxima, v = /, donc 4R S v = / ; doit êtr infériur à, V ; = ( B v( A = + R / R( T + R / R 4 R R = 4 ; R R v = + R/ R + R/ R ; 4 R = R ; R S = ; 6 v = 4R R 4 K = ( c + σ( c =,5 R = RKK F =,7Ω ; a U = R + R 4 R + R R R R 4 ; b U = =, 4 V ; a 4R ( R + R R4 R U = ; b cor J t J du coté où a poutr st n 4R 4 xtnsion t J t J 4 du coté où a poutr st n comprssion ; c = 5, 7 V ; 4 R R r/ = Ω ; R R 4 r/ = Ω U A F S S x S x x C Qustion Qustion S S Qustion rx ( x 4 U U = ; x( x r < = 45 m ; U = ; < 5 m ; r ( x xr 6 U U = ; < = 675 m ; 4 a configuration st préférab ; 5 considérr r = r + r r J J J J 4 B G

4 Corrigés R rprésnt a vaur d R à T = T B B n R = n R + T T ; n dérivant ctt ration par rapport à T : α = dr B RdT = T B = α T = 4,5 98 = 67 K R( C xp = = 7 89 Ω 7 98 ; R ( C = xp = 7 Ω 7 98 d n R dn ρ d n dns 5 R = ρ ; d'où : = + S dt dt dt dt d ns dn d n ρ Si a diatation st isotrop, = = λ, soit α = λ dt dt dt Comm 4 5 α t λ =, a variation d a résistanc st du ssntimnt à a variation d a résistivité, a variation ds dimnsions produisant un fft négigab 6 C'st un montag divisur d tnsion : mêm courant parcourt r + ( R r t R Rd D'où : v =, soit v = = R + R Rd R Rd R + + R + R R d R R d R 7 v n dépnd pas d Rd si Rd R, c qui st assz facimnt réaisé Aors v = = R R + R + R dv R 8 n dérivant a ration précédnt, on obtint = dr ( R + R v R n assimiant s ptits variations à ds différntis : S = R ( R + R S = st maximum quand R / R + R st minimum ; or i s'agit d a somm d dux R / R + R + R 9 nombrs d produit détrminé R ; ctt somm st minimum quand s dux trms sont égaux, soit quand R = R a snsibiité maxima st aors S = 4R AN : R r = 89, 8 Ω ; S =, 9 V/ Ω v, On détct tout just R = = =, 44 Ω S, 9 R Dans ds conditions quconqus, v = Si a snsibiité st maxima, v R + = /, donc v = / R doit êtr infériur à, V pour qu v n'xcèd pas, V t n'infunc pas a msur faut donc un tnsion d'aimntation très stab pour fair ds msurs vaabs s branchs RT (, R d'un part, R, R4 d'autr part, sont ds divisurs d tnsion : v( C v( A = v( C v( A = ; RT ( RT ( + R R + RT ( v( C v( B = v( C v( B = R R + R4 R4 + R n rtranchant mmbr à mmbr, i vint : v = v( B v( A = R R RT ( R R R4 v st nu si = R R v = R R + + R R

5 dv R 4 n dérivant a ration précédnt, on obtint S = = qui st smbab à a ration trouvé dans dr ( R + R a qustion 8 a snsibiité st donc maxima pour R = R t vaut aors 4R 5 Avc un su caibr, s dux méthods ont mêm snsibiité Si ds caibrs nttmnt infériurs à sont disponibs, pont d Whaston prmt d s utiisr, car à 'équiibr v st nu ; captur st aors pus snsib monté sur un pont d Whatston qu sur un montag potntiométriqu ( R R R R 6 D a ration d, on déduit v =, d'où v = 'infunc ds fuctuations d ( R + R( R + R R 4 st baucoup pus faib qu dans cas du montag potntiométriqu si R st ptit Pont d Whatston u vdu udv x ( x + y dx x ( dx + dy y dx x dy n utiisant d ( =, on obtint : d v v = = x + y ( x + y ( x + y dr dρ d ds dv d ds d ds d ds = d(n R = d(n ρ + n n s = + = c + = c R ρ s V s ( + + s s dr d ds d = ( c + + ( c = [( c + σ( c ] R s dv d ds Comm V = s, = + t K = ( c + σ( c =,,, =,5 V s 5 R = RKK F = 5,5 =,7Ω a Supposons V( N = ; aors V( P = Appiquons théorèm d iman aux points A t C : R R R R 4 VA ( = = VC ( = = R + R R + R R R R R 4 R R U = R + R 4 R + R b a ration du préiminair montr qu RdR 4 R, 4 du = U = = =, 4 V ( R + R 4R a n utiisant a ration du préiminair, Figur R dr R dr R dr R dr 4 4 du = ( R R ( R R ( R + R R R 4 U = 4R b faut cor J t J du coté où a poutr st n xtnsion t J t J 4 du coté où a poutr st n comprssion J 4 c a tnsion st quadrup d c d a qustion b : = 5, 7 V R R R R s dux équiibrs impiqunt = = R R R R + r R R + r quotint mmbr à mmbr donn : = qui montr qu R R ; R R R = + r + r R R rr r = = Ω R R R R 4 On n tir R = R + r R r R4 = Ω R R R U J J J 4

6 U = xri = ( x ri U ( ( i i U = i + i = + = r x x rx x rx ( x U = d U r ( x = > si x < dx qui montr qu U ( x st maximum pour x = / Aors U = r /4 Rmarqus U U a on put abrégr cacu n écrivant a oi ds nœuds n fonction ds potntis : + = rx r ( x b produit d dux nombrs, x t x, dont a somm st détrminé st maximum quand is sont égaux : x = / r 4 U 4 45 On vut donc qu < U < = 5 45 m 4 r < 5 8 U raisonnmnt st simiair : U = xri = ( x ri = i + i = r ( + x x suffit d rprndr s résutats d a qustion t d y rmpacr par, donc < 45 m < 5 m s trois courants marqués i sur a figur sont égaux, car c sont s i i courants dans ds résistancs égas r / dont s borns sont au mêm i potnti i i U = xri = ( x ri + ri U U U = i + i = + = xr ( x r ( x xr ( x xr U = U st maximum quand ( x x st maximum d (( x x = 6x > si x <, donc U st maximum quand x = Aors dx r 6 U 6 45 U = < U < = m 6 r < 5 8 On put aussi utiisr fait qu produit d x par x st maximum quand cs nombrs sont égaux 4 a configuration st désavantagus par rapport à a configuration, car nécssit mêm nombr d sousstations t dux fois pus d câb a comparaison ntr s configurations t dépnd du coût ds sous-stations, qu économis t du coût du câb, qu économis ; on put aussi tnir raisonnmnt suivant : au iu d prndr un câb d onguur doub comm dans a configuration, on pourrait réaisr a configuration n doubant a sction d'un câb uniqu, sans changr a quantité d méta mpoyé, c qui prmttrait d divisr par a résistanc inéiqu, donc d doubr 'spacmnt ds sous-stations ; a distanc ds sous-stations, 9 m, srait aors pus prformant qu 675 m, donc a configuration st préférab 5 suffit d considérr qu r st a somm ds résistancs r x (r + r x inéiqus r d a caténair t r ds rais pour s ramnr au probèm précédnt : équivaut à r x

FORCE PRESSION CHAMP MAGNETIQUE...

FORCE PRESSION CHAMP MAGNETIQUE... OCE PEON CHAMP MAGNETQUE 1)Efft Pizzo Elctriqu Un forc appliqué à un lam d quartz induit un déformation qui donn naissanc à un tnsion élctriqu - CAPTEU À EET PÉZOÉLECTQUE 1- Efft piézoélctriqu Un forc

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale.

On donne le circuit suivant avec une source de tension continue V 1 et une source de tension alternative v 2 (t) sinusoïdale. T d élctroniqu analogiqu A : iods Ex : Analys statiqu / dynamiqu d un circuit On donn l circuit suiant ac un sourc d tnsion continu V t un sourc d tnsion altrnati (t) sinusoïdal. 0 V = 0 V A 0 B = sin(

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L PLIFICTEU OPÉTIONNEL I. L PLIFICTEU OPÉTIONNEL IDÉL I. Circuit intégré rpèr Un mplificatur Opérationnl (.O.) st un circuit intégré accssibl par V t V 3 + t un born d 8 borns. Il y a dux borns d ntré

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1

( ) PROBLEME 1 : ASSOCIATION DE CIRCUITS RC. 6 septembre 2014. I Réponse indicielle d un circuit RC PC*1 / PC*2 / PC DEVOIR SURVEILLE DE PHYSIQUE N 1 P* / P* / P DEVOI SUVEILLE DE PHYSIQUE N 6 sptmbr 4 POBLEME : ASSOIATION DE IUITS On analys, à laid dun oscilloscop, l circuit ci-contr comportant un génératur d tnsion E,r ( ), rprésnté dans l cadr pointillé,

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013

Baccalauréat S Métropole 20 juin 2013 Baccalauréat S Métropol 0 juin 0 EXERCICE Commun à tous ls candidats 4 points Puisqu l choix d l arbr s fait au hasard dans l stock d la jardinri, on assimil ls proportions donnés à ds probabilités.. a.

Plus en détail

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T

La transformée de Fourier de cette fonction est directe et donne 1 ) T Efft d l échantillonnag t d la troncation sur l spctr d un signal Ls signaux réls utilisés n physiqu sont d plus n plus souvnt traités d façon numériqu. Pour cla, il st nécssair d échantillonnr l signal.

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

La machine à courant continu

La machine à courant continu La machin à courant continu Ls machins élctriqus tournants sont ds convrtissurs d'énrgi. Lorsqu'lls transformnt d l'énrgi élctriqu n énrgi mécaniqu, on dit qu'lls fonctionnnt n motur. En rvanch, si lls

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites

Les calculatrices sont interdites CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES Ls calculatrics sont intrdits L épruv st composé d dux problèms indépndants décrivant ls princips physiqus d dispositifs vibrants (microphons t sismograph). Il st consillé

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé

TD d électrocinétique n o 4 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé ycé François Arago Prpignan M.P.S.I. 2012-2013 TD d élctrocinétiqu n o 4 ircuits linéairs n régim sinusoïdal forcé Exrcic 1 - Détrmination ds modèls d Thévnin t d Norton. A Détrminr l modèl d Thévnin t

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

Fonction logarithme exercices corrigés

Fonction logarithme exercices corrigés Trminal S Fonctions Logarithms Vrai-Fau Fonction ln, EPF 6 Equation, Franc 4 4 Dérivés t ln 4 5 Primitivs t ln 6 Calcul d limits 5 6 7 Résolution (in)équations 7 8 Avc ROC 8 9 Dérivation t ncadrmnt 9 Fonction+équation,

Plus en détail

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU

MÉTHODES DE RÉSOLUTION DES RÉSEAUX LINÉAIRES EN COURANT CONTINU MÉTHODES DE ÉSOLUTION DES ÉSEUX LINÉIES EN OUNT ONTINU I. DEUX FÇONS DE POSE LE POLÈME On considèr l circuit suivant. Nous chrchons à connaîtr l état élctriqu du circuit, c st à dir connaîtr ls potntils

Plus en détail

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie BTS - groupmnt B - novmbr 8 - Nouvll Calédoni Ercic Ls partis A, B t C sont indépndants. points Un ntrpris produit n grand séri ds véhiculs élctriqus équipés d battris au nicklcadmium. On s propos d étudir

Plus en détail

Les principes fondamentaux du dénombrement

Les principes fondamentaux du dénombrement Ls princips ondamntaux du dénombrmnt 16 sptmbr 2016 1 2 xmp xmps 3 xmp actori xmp arrangmnt 4 dinition xmps xmp Comptr L nombr d ds ttrs du mot ELFE n st pas 4! car i y a dux E qu on n doit pas distingur.

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

Evolution de l étanchéité des enceintes de confinement en béton dans les centrales nucléaires.

Evolution de l étanchéité des enceintes de confinement en béton dans les centrales nucléaires. ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Parti D TITRE : Evolution d l étanchéité ds ncints d confinmnt n béton dans ls cntrals nucléairs. Tmps d préparation :...2 h 15 minuts Tmps d présntation dvant l jury :.10 minuts

Plus en détail

Physique Durée : 3h30

Physique Durée : 3h30 Banqu «Agro - Véto» A - 38 Physiqu Duré : 3h3 L usag d un calculatric st autorisé pour ctt épruv. Si, au cours d l épruv, un candidat rpèr c qui lui smbl êtr un rrur d énoncé, il l signal sur sa copi t

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Plan Machin à courant continu Machin asynchron Machin synchron 1 Constitution Actionnurs Elctriqus Machin à courant continu Un machin à courant continu assur d manièr révrsibl la convrsion d l énrgi élctriqu

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan Rvu ds Enrgis Rnouvlabls ICRESD-07 Tlmcn (2007) 179 186 Etud du couplag d un distillatur solair avc un captur plan Z. Haddad *, A. Chakr t N. Boukrzaza Laboratoir d Physiqu Enrgétiqu, Univrsité Mntouri,

Plus en détail

Physique - électricité : TC1

Physique - électricité : TC1 Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la chrch Scintifiqu t d la Tchnologi Univrsité Virtull d Tunis Physiqu - élctricité : T Ls condnsaturs oncptur du cours: Jilani Lamloumi t Monjia Bn Braik Attntion! produit

Plus en détail

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES A. NAAMANE La Mécatroniqu Ls bond graphs Pourquoi? Outil d modélisation prformant ; Prmt d bin comprndr ls transfrts d puissanc ; Put

Plus en détail

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES 7.B ANNEXE: ÉGULATEUS ANALOGIQUES 7.B. Généralités Pour réalisr un régulatur analogiqu, on adoptra un montag à amplificatur qui prmt d réalisr la fonction d transfrt souhaité dans un larg gamm d'utilisation.

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

Assurer les proposants donneurs de rein

Assurer les proposants donneurs de rein Nwsttr SCOR Goba Lif Nwsttr SCOR Goba Lif Févrir Profssur Eric Thrvt, Srvic d Néphroogi, Hôpita Europén Gorgs Pompidou, Paris, Franc Pourquoi s Pays-Bas sont-is champion du mond pour nombr d donnurs vivants

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Conduction électrique

Conduction électrique Conduction éectrique. Courant éectrique.1. Intensité Dans a première partie de ce cours nous nous sommes intéressés aux charges éectriques immobies (éectrostatique). Or i existe des miieux avec des charges

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT

DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT. Société : COCHEBAT DIMENSIONNEMENT DE L ISOLATION THERMIQUE D UN PLANCHER BAS AVEC DALLE A PLOT Société : COCHEBAT DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Srvic CLT Division HTO -FL/CR Dat 2006 N affair : Clint sul Vrsion 1

Plus en détail

Correction du bac blanc de mathématiques

Correction du bac blanc de mathématiques Corrction du bac blanc d mathématiqus Exrcic (commun à tous ls candidats, point) Rstitution organisé d connaissancs :. Démontrr par récurrnc l inégalité d Brnoulli : pour tout x >, pour n N, (+x) n +nx.

Plus en détail

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 -

- PROBLEME D ELECTRONIQUE 1 - hyiqu ROBLEE - ROBLEE D ELETRONQUE - ENONE : «Etud d un ocilltur inuoïdl à qurtz». Etud d un critl iézoélctriqu n régi inuoïdl forcé Un l d qurtz tillé d fçon à utilir l roriété iézoélctriqu d c tériu

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Corrigé - Baccalauréat blanc TS

Corrigé - Baccalauréat blanc TS Corrigé - Baccalauréat blanc TS - 00 EXERCICE 5 points Commun à tous ls candidats Parti A : Étud d un fonction On considèr la fonction f défini sur ]0 ; + [ par f = + ln On not C la courb rprésntativ d

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

Initiation aux problèmes de télécommunications

Initiation aux problèmes de télécommunications Initiation aux problèms d télécommunications. Etud d un outil fondamntal : la boucl à vrrouillag d phas (P.L.L.). La boucl à vrrouillag d phas (P.L.L. Phas Lock Loop) st un systèm qui prmt d assrvir la

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE

SERIE D EXERCICES 25 : THERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE Séri d xrcics 5 SERIE D EXERCICES 5 : HERMODYNAMIQUE : PREMIER PRINCIPE ravail mécaniqu ds forcs xtériurs d rssion. Exrcic : cas d un gaz. Soit un mol d gaz subissant un comrssion quasi statiqu t isothrm

Plus en détail

Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS :

Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS : Soair du guid. - IMPORTANT - Passag d rou faibl Véhiculs non chaînabl un ATTENTION! Cs pags continnnt ds informations importants. Véhiculs non chaînabl un GÉNÉRALITÉS : CONTRAIREMENT AUX IDÉES REÇUES,

Plus en détail

Acquisition, analyse et traitement de signaux : bruit et mesures

Acquisition, analyse et traitement de signaux : bruit et mesures Acquisition, analys t traitmnt d signaux : bruit t msurs Rédaction du cours t travail xpérimntal associé : Jan-Baptist Dsmoulins (P.R.A.G.) mail : dsmouli@physiqu.ns-cachan.fr Notions fondamntals abordés

Plus en détail

I) INTRODUCTION : II) RAPPELS THÉORIQUES : HOUDEBERT David

I) INTRODUCTION : II) RAPPELS THÉORIQUES : HOUDEBERT David PASCOAL Pdro HOUDEBERT David Biohii ENTHALPIE DE MELANGE : nthalpi olair partill d élang I) INTRODUCTION : L but d TP st d détrinr l'nthalpi olair d élangs á dilution infini du systè au - nitrat d potassiu.

Plus en détail

Etude et Analyse de la Combustion Turbulente dans un Moteur Alimenté en Gaz Naturel

Etude et Analyse de la Combustion Turbulente dans un Moteur Alimenté en Gaz Naturel Rv. Enrg. Rn. Vol.3 ( 93-13 Etud t Analys d la Combustion Turbulnt dans un Motur Alimnté n Gaz Naturl F. Harouadi t S. Boulahrouz* nstitut d Géni Mécaniqu, Cntr Univrsitair d Gulma, B.P 41, Gulma 4 nstitut

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Traitement Numérique du Signal

Traitement Numérique du Signal Ecol ational Supériur d Tchniqus Avancés Traitmnt umériqu du Signal vrsion ichl Trré michl.trr@cnam.fr http://asytp.cnam.fr/trr/ Ecol ational Supériur d Tchniqus Avancés /94 Ecol ational Supériur d Tchniqus

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75 Elémnts d toitur n éton (TT) Willy Nassns 75 Dscription énéral Pourquoi choisir ls lmnts d toitur n éton s élémnts d toitur n éton précontraint sont formés par 3 nrvurs spacés d 800 mm d ax n ax, rliés

Plus en détail

ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE NUMERIQUE-ANALOGIQUE. (Vol. 3)

ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE NUMERIQUE-ANALOGIQUE. (Vol. 3) Dpt GEII IUT Bordaux I ECHANTILLONNAGE, QUANTIFICATION CONVERSION ANALOGIQUE-NUMERIQUE t NUMERIQUE-ANALOGIQUE (Vol. 3) G. Couturir Tl : 05 56 84 57 58 mail : couturir@lc.iuta.u-bordaux.fr Sommair I- Spctr

Plus en détail

. Ces deux circuits produisent donc chacun un champ magnétique, noté B r 1. . Le terme entre parenthèse étant indépendant de I

. Ces deux circuits produisent donc chacun un champ magnétique, noté B r 1. . Le terme entre parenthèse étant indépendant de I LP 9 Systè d dux circuits fiifors dns 'pproxition ds régis qusi sttionnirs: Inductnc propr, inductnc utu Aspcts énrgétiqus Introduction: Nous vons étué précédnt phénoèn d'induction, t nous vons vu qu cui-ci

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS

J AUVRAY Systèmes Electroniques LES COMPOSANTS ACTIFS J AUVRAY Systèms lctroniqus LS OMPOSANTS ATIFS L TRANSISTOR IPOLAIR Il st constitué d 3 couchs d smi-conductur rspctivmnt N P t N (ou PNP).La couch cntral, la bas,st minc, sa largur doit êtr très infériur

Plus en détail

Fonctions Numériques, fonctions usuelles.

Fonctions Numériques, fonctions usuelles. Fonctions Numériqus, fonctions usulls.. Fonction constant : Soit b un rél fié. Définition : La fonction constant st la fonction qui à tout rél associ l rél b. la fonction constant st donc la fonction f

Plus en détail

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5

Association d opérateurs logiques Date : (+ commentaires prof. à partir d une rédaction élève envoi n 2 ) BEP MEL 1 / 5 Dt : (+ commntirs prof. à prtir d un rédction élèv nvoi n 2 ) BEP MEL / 5 I LOGIGRAMME : Assocition d'opérturs logiqus : L tritmnt logiqu ds informtions put nécssitr l mis n œuvr d'un nomr importnt d'opérturs

Plus en détail

Le transistor bipolaire, cours Introduction

Le transistor bipolaire, cours Introduction Introduction C cours a été construit pour srvir d support au burau d'étuds visant à réalisr un amplificatur d puissanc audio tout transistor. On put s dmandr, aujourd'hui, l'intérêt d'étudir l transistor.

Plus en détail

Baccalauréat S (obligatoire) Antilles-Guyane septembre 2010

Baccalauréat S (obligatoire) Antilles-Guyane septembre 2010 Baccalauréat S obligatoir) Antills-Guyan sptmbr 00 EXERCICE Commun à tous ls candidats 7 points PARIE A - Rstitution organisé ds connaissancs Soit > 0. Considérons la fonction [ p) ] =. En dérivant cs

Plus en détail

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Bases de la mécanique quantique

MECANIQUE QUANTIQUE Chapitre 1: Bases de la mécanique quantique MECANIQUE QUANTIQUE Chapitr 1: Bass d la mécaniqu quantiqu Pr. M. ABD-LEFDIL Univrsité Mohammd V-V Agdal Faculté ds Scincs Départmnt d Physiqu, LPM Anné univrsitair 007-08 08 Filièrs SM 3-SMI 3 3 1 Introduction

Plus en détail

Electronique Fondamentale

Electronique Fondamentale lctroniqu Numériqu par. OUMND lctroniqu Fondamntal. Oumnad aoumnad@mnara.ma lctroniqu Numériqu par. OUMND SOMM. Notions générals...4. oi d'ohm...4. Puissanc...4.3 s résistancs...5.3. od d coulur à 4 bands...5.3.

Plus en détail

Transferts thermiques

Transferts thermiques IUT d St Dnis Départmnt Géni Industril t Maintnanc Modul THERMb (S2) Transfrts thrmiqus corrction ds xrcics Exrcic 1 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 isolant Flux thrmiqu00 11 Flux thrmiqu Rsistanc lctriqu

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011

Daniel Abécassis. Année universitaire 2010/2011 Danil bécassis. nné univrsitair 00/0 COURS L UE Chimi Physiqu. Chapitr VII : Chimi analytiqu. Calcul du ph VII.. Transormations associés à ds réactions acido-basiqus. Dans c paragraph, nous allons étudir

Plus en détail

Thème 5. Corps purs et changements d état physique

Thème 5. Corps purs et changements d état physique hè 5 Cors urs t changnts d état hysiqu Qustionnair On chauff un élang d au t d glac à C : la tératur du élang augnt la tératur diinu la tératur n vari as On cori un élang d au t d vaur d au initialnt à

Plus en détail

CHAPITRE 4 : LES RESEAUX D ANTENNES

CHAPITRE 4 : LES RESEAUX D ANTENNES CHPITR 4 : LS RSUX D TS I. ITRODUCTIO S l on group plusurs élémnts raonnants d mêm fréqunc, la suprposton dans ls dfférnts drctons d l spac ds dfférnts champs raonnés, cré un phénomèn d ntrférncs. Dans

Plus en détail

Design and Optimization of the Ceramic Window Geometry for the 20 KW 352 MHz Fundamental Power Coupler For Spoke and Half Wave Resonator Cavities

Design and Optimization of the Ceramic Window Geometry for the 20 KW 352 MHz Fundamental Power Coupler For Spoke and Half Wave Resonator Cavities Dsign and Optimization of th Cramic Window Gomtry for th 2 KW 352 MHz Fundamntal Powr Couplr For Spok and Half Wav Rsonator Cavitis Christoph Milot IV ETUDE DU COUPLEUR DE PUISSANCE L couplur st chargé

Plus en détail

Les conducteurs ohmiques

Les conducteurs ohmiques T3S2 A Structure et propriétés des matériaux Les conducteurs ohmiques TS Spéciaité Partie I : Rappes de 4ème I- LE CIRCUIT EN SÉRIE 11- Donner a définition d'un circuit en série 12- Exercice : Dessiner

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etude du Haut Parleur Electrodynamique

TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etude du Haut Parleur Electrodynamique TP DE VIBRATIONS TP n 4 Etud du Haut Parlur Elctrodynaiqu L but d la anipulation st la odélisation t la sur ds différnts paraètrs du H-P. 0 Généralités : Vu d profil, un haut-parlur st ainsi constitué

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

TS Bac blanc n 5 Mai 2016

TS Bac blanc n 5 Mai 2016 TS Bac blanc n 5 Mai 6 Ls raisonnmnts doivnt êtr justifiés t ls calculs détaillés. L barèm st indicatif. La calculatric st autorisé mais ls échangs ntr élèvs sont intrdits. Exrcic 5 pts Parti A : Conditionnmnt

Plus en détail

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3.

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3. CARACTERISATION DE LA CROISSANCE TUMORALE D UN MODELE DE GREFFE ORTHOTOPIQUE DE NEUROBLASTOME METASTATIQUE PAR ECHOGRAPHIE DE CONTRASTE ET BIOLUMINESCENCE. E. Daudigos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Claytt 4,

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1

Exercice n 1 Déterminer des primitives des fonctions suivantes sur l'intervalle indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+1) 3 sur I =] 1 Fich Bac S n 0 Trminal S Intégration - Calcul ds primitivs Exrcic n Détrminr ds primitivs ds fonctions suivants sur l'intrvall indiqué : 5 a) f (x)= (2 x+) 3 sur I =] 2 [ ;+ b) g ( x)= ln x sur I =]0 ;+

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2011 ÉPREUVE E4.1. Étude d un système technique industriel. Pré-étude et modélisation

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2011 ÉPREUVE E4.1. Étude d un système technique industriel. Pré-étude et modélisation BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 20 ÉPREUVE E4. Étud d un systèm tchniqu industril Duré : 4 Hurs Cofficint : 3 CORRIGÉ ET BARÈME Calculatric à fonctionnmnt autonom autorisé conformémnt

Plus en détail

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES

LENTILLES EPAISSES LENTILLES MINCES AEP / ptiqu géométriqu / Lntills / Pag sur 0 LETILLES EPAISSES LETILLES MICES. Lntill épaiss. Vocabulair Lntill biconvx Lntill équiconvx Lntill biconcav Lntill équiconcav Lntill plan convx Lntill plan

Plus en détail

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire

Électronique Numérique. Licence Physique et Applications. Applications de l électronique. combinatoire Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Application Élctroniqu Numériqu Licnc Physiqu t Applications Applications d l élctroniqu combinatoir Fabric AIGNET LAAS - NRS fcaignt@laas.fr http://www.laas.fr/~fcaignt

Plus en détail

Propagation et réflexion d ondes internes dans l océan : le mystère de l angle critique

Propagation et réflexion d ondes internes dans l océan : le mystère de l angle critique 5 Propagation t réflxion d onds intrns dans l océan : l mystèr d l angl critiqu par Louis GOSTIAUX t Thirry DAUXOIS Laboratoir d physiqu d l ENS d Lyon UMR CNRS 567 69364 Lyon Cdx 7 Thirry.Dauxois@ns-lyon.fr

Plus en détail

Correction DST optique ondulatoire

Correction DST optique ondulatoire PT Champagn 04 Corrction DST optiqu ondulatoir Sptmbr 04 Corrction DST optiqu ondulatoir Parti I. I..a L phénomèn obsrvé st la diffraction. I..b La formul avc d au dénominatur n st pas homogèn à un longuur.

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Physique générale I Examen Janvier 2014 Prof. J-Ph. Ansermet. A. L anneau et le ressort (4/10 points) 20 janvier 2014-12h15-15h15

Physique générale I Examen Janvier 2014 Prof. J-Ph. Ansermet. A. L anneau et le ressort (4/10 points) 20 janvier 2014-12h15-15h15 Physique générae I Examen Janvier 014 Prof. J-Ph. Ansermet 0 janvier 014-1h15-15h15 Nom : Prénom : N Sciper : A. L anneau et e ressort (4/10 points) Un objet de masse m, considéré comme un point matérie

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Théorie des machines thermiques

Théorie des machines thermiques héori ds machins thrmiqus I 7 éfrigératur trithrm, d'après concours Icar 997 ) Définir la notion d machin thrmiqu dans l langag d la thrmodynamiqu ) applr sans démonstration l théorèm d arnot régissant

Plus en détail

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES

FONCTIONS EXPONENTIELLES EXERCICES CORRIGES Cours t rcics d mathématiqus FONCTIONS EPONENTIELLES EERCICES CORRIGES Ercic n Résoudr dans ls équations suivants + 7 9 4 4 6 + 6 + 7 ln( ln 8 9 ln Ercic n Détrminr ls racins du polynôm + P + 4 En déduir

Plus en détail

CONCEPTION D UNE MACHINE SYNCHRO-RELUCTANTE DE FAIBLE PUISSANCE SOUS FORTES CONTRAINTES

CONCEPTION D UNE MACHINE SYNCHRO-RELUCTANTE DE FAIBLE PUISSANCE SOUS FORTES CONTRAINTES Conférnc EF 2009 UTC, Compiègn, 24-25 Sptmbr 2009 CONCEPTION D UNE MACHINE SYNCHRO-RELUCTANTE DE FAIBLE PUISSANCE SOUS FORTES CONTRAINTES DOC Carolin, LANFRANCHI Vincnt, VILAIN Jan-Paul Adrss : Univrsité

Plus en détail

Tuyaux en Polyéthylène

Tuyaux en Polyéthylène L Polyéthylèn Caractéristiqus générals Légèrté t flxibilité élvés; Excllnt résistanc aux chocs; Étanchéité absolu aux gaz t aux vapurs; Fort résistanc aux agnts atmosphériqus t aux altérations provoqués

Plus en détail

DENSITE, POPULATION CUMULEE ET TEMPS D ACCES

DENSITE, POPULATION CUMULEE ET TEMPS D ACCES DENSITE, POPULATION CUMULEE ET TEMPS D ACCES ANALYSE DES RELATIONS ENTRE MORPHOLOGIE URBAINE ET TEMPS D ACCES DANS L AIRE URBAINE DIJONNAISE Cyril Enault Boulvard Gabril 1 DIJON 3 8 39 57 37 cyril.nault@u-bourgogn.fr

Plus en détail

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07)

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07) Scincs d l Ingéniur Lgiqu : Véhicul hybrid Tyta Prius (cntral PSI 07) Intrductin : Dans l cntxt actul d écnmi ds énrgis fssils t d réductin ds émissins d gaz ncifs, l systèm d prpulsin hybrid cnstitu un

Plus en détail

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre

Mesure de la vitesse orbitale de la Terre Msur d la vitss orital d la rr I - Démarch concptull d la msur. Du fait d son mouvmnt autour du olil, la rr s approch d un étoil pndant six mois d l anné puis s n éloign pndant ls six autrs mois. Pour

Plus en détail