PROPOSITION DE CONTRAT CONCERNANT LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE MICRO-CREDIT AU VILLAGE DE ZIGLA KOULPELE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROPOSITION DE CONTRAT CONCERNANT LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE MICRO-CREDIT AU VILLAGE DE ZIGLA KOULPELE"

Transcription

1 PROPOSITION DE CONTRAT CONCERNANT LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE MICRO-CREDIT AU VILLAGE DE ZIGLA KOULPELE Entre Le C.V.G.T ou le C.V.D, instance représentative du village, et dénommée dans ce contrat C.V.G.T. ( ou le C.V.D.) du village de Zigla Koulpélé, province de Boulgou, Burkina faso, d une part Et L association «Kouminto, les richesses partagées», Villeneuve lez Avignon, France, d autre part Définitions des personnes Demandeur : personne seule ou groupe de personnes réunies pour un projet commun qui fait une demande pour un microcrédit. Bénéficiaire : personne seule ou groupe de personnes réunies pour un projet commun qui a obtenu l accord pour un microcrédit. Commission : groupe de personnes du C.V.G.T. qui étudient les demandes, attribue les microcrédits et en contrôle le recouvrement. Percepteur ; personne charger de récupérer l argent prêté et de donner un reçu. Autres définitions Echéancier : Document qui dit quelle est la somme à rembourser à telle date. Capital : Somme prêtée. La somme à rembourser est le capital plus les intérêts. Recouvrement : Action de récupérer à l échéance l argent prêté et de le mettre dans la caisse, faite par le percepteur. Quittance : Reçu, décharge. CONTRAT Article 1 : Le C.V.G.T. ou du village de Zigla Koulpélé s engage prendre la responsabilité financière de la somme fixée dans l annexe 1, afin de mettre en place un système de micro crédit dans les conditions décrites ci-après. Cette responsabilité suppose que le C.V.G.T. sera en état de rembourser l intégralité de cette somme, à la demande de Kouminto, dans les conditions fixées ci-après dans la partie «remboursement de l avance de Kouminto». Article 2 : Le C.V.G.T. s engage à donner au village la plus large information sur cette action.

2 Article 3 : Le C.V.G.T. s engage à mettre en place une commission spéciale pour l étude du dossier d un demandeur. Cette commission aura pour tâche: d étudier la demande faites par les demandeurs et de juger de la capacité des demandeurs de mener le projet correctement, et de leur possibilité future de rembourser dans les délais convenu par contrat et indiqués sur les échéanciers. (l annexe 2) d informer clairement les bénéficiaires retenus des conditions du remboursement ( délai, montant du capital prêté et des intérêts, périodicité et montant des remboursements attendus) indiqués sur l échéancier. (l annexe 2) de remettre au bénéficiaire, en même temps que la somme prêtée, un dossier/échéancier tel que celui donné en exemple à l annexe 2 correctement rempli et indiquant les montants à rembourser à chaque échéance et la date de chaque échéance. de garder ou faire garder une copie de chaque dossier/échéancier (l annexe 2)remis lors de l attribution d un microcrédit. de tenir à jour sur la copie précédente de chaque dossier/échéancier (l annexe 2), l état du microcrédit, en particulier du remboursement, au jour courant. le recouvrement par elle-même ou une personne mandatée et digne de confiance, des remboursements de tous les micro crédits attribués, aux termes de chaque échéance ( hebdomadaire ou mensuelle), avec la délivrance d une quittance sur le dossier/échéancier (l annexe 2) remis au bénéficiaire. De mettre en place et faire tenir à jour, par elle-même ou une personne mandatée et digne de confiance, un cahier de caisse A PAGE PRENUMEROTEES sur le modèle de celui décrit en annexe 3, et enregistrant toutes les opérations d entrée ( remise de fonds) et de sortie ( remboursement) de la caisse. de remettre à Kouminto, sous un délai de trois mois, pour chaque prêt attribué, une copie de la première partie du dossier/échéancier, correctement rempli, tel que celui de l annexe 4. de rédiger à l attention de Kouminto, au mois de février, un bilan annuel de l état des microcrédits, des remboursements, des projets soutenus et des effets positifs ou négatifs de cette action. Article 4 : Le taux unique des micro crédit consenti par cette commission sera de 10% l an, calculé au propata ( en proportions) pour les durées inférieures, grâce à la fiche de calcul joint en annexe 5. Article 5 : L intégralité des intérêts versés par les bénéficiaires sera reversée, au fûr et à mesure, de sa perception dans la caisse de façon à fournir de nouveaux moyens de crédit. La commission s engage à informer la population et les bénéficiaires de cette disposition. Article 6 : La durée d un prêt consenti ne peut être supérieure à un an. Article 7 : Les remboursements faits par les bénéficiaires se feront toutes les semaines, par quinzaines ou mensuellement, selon l accord passé au moment de l acceptation des conditions du micro crédit par la commission et le bénéficiaire, et notées dans l échéancier remis au bénéficiaire et la copie de suivi conservée par la commission. Article 8 : Le C.V.G.T. ( le C.V.D.) s engage à choisir pour animer cette commission des personnes dignes de confiance et capables d en assurer le fonctionnement, tant du point de vue des calculs comptables à tenir ( calculs des intérêts, des soldes, de l état de la caisse) que de des recouvrements à effectuer aux dates convenues.

3 Article 9 : Le C.V.G.T. ( le C.V.D.) s engage à fournir à Kouminto, en annexe 1 à ce contrat, la liste des membres de cette commission et de l informer, dans un délai de deux mois, de toute modification de cette liste ainsi que des raisons de cette modification. Cette liste devra clairement indiquer le nom de la personne responsable de la caisse et de la tenue du livre de caisse le nom de la ou des personnes responsables des recouvrements et de la délivrance des quittances sur les échéanciers des bénéficiaires Article 10 : Le C.V.G.T. ( le C.V.D.) s engage à informer Kouminto, dans un délai de deux mois, de tout disfonctionnement dans le système mis en place pour ces microcrédits, comme par exemple le vol, la perte, la destruction accidentelle ou volontaire de documents ou de trésorerie, ou de tout autre événement susceptible de mettre en péril le projet et la confiance réciproque qu il suppose. Article 11: Le C.V.G.T. ( le C.V.D.) s engage à tenir à la disposition de Kouminto, et à sa demande le cahier de caisse, la caisse, et les copies de dossiers d échéance tenues à jour. Article 12 : «remboursement de l avance de Kouminto». Le remboursement de l avance destinée au microcrédit pourra être demandée au C.V.G.T. ( le C.V.D.) quand Kouminto le souhaitera. Cependant ce remboursement ne pourra se faire au plus tôt que six mois après que Kouminto en ait fait la demande, de façon à laisser le temps à la commission de solder ses comptes. Des aménagements pourront être négociés concernant les crédits restant à recupérer. La commission restant en place et sa responsabilité étant engagée jusqu au solde définitif de tous les crédits qu elle aura engagés. Signature du C.V.G.T. Signature de Kouminto

4 ANNEXE 1 Le nom des responsables de la commission «microcredit Kouminto» du C.V.G.T. ( le C.V.D.) Président, signataire des dossiers d acceptation Autres membres de la commission micro crédit Le nom de la personne responsable de la caisse et de la tenue du livre de caisse ( caissier) Le nom de la ou des personnes responsables des recouvrements et de la délivrance des quittances sur les échéanciers des bénéficiaires ( percepteur) Signature du C.V.G.T. ( le C.V.D.)

5 ANNEXE 2 : Dossier /Echéancier à remettre rempli au bénéficiaire avec une copie à jour des remboursements en archive au C.V.G.T C.V.D. de Zigla Koulpélé Kouminto NOM DU BENEFICIAIRE ou NOM GROUPEMENT CONCERNE FICHE D'ACCEPTATION DE MICROCREDIT Date : Dossier Numéro : /_ANNEE_ POUR LES GROUPEMENTS ( donner la liste et la signature de toutes les personnes du groupement au dos de cette feuille) Description et objectifs du projet DUREE DU PRËT APPORT PERSONNEL OU DU GROUPEMENT SOMME PRETEE INTERETS TOTAUX SUR LA PERIODE D'EMPRUNT MONTANT TOTAL A REMBOURSER Commentaires du C.V.D. sur le projet ECHEANCIER DE REMBOURSEMENT Date échéance Montant à rembourser à l'échéance QUITTANCES (signature du percepteur) Date échéance Montant à rembourser à l'échéance QUITTANCES (signature du percepteur) Signature du bénéficiaires ( au dos pour les groupements) Signature du Président de la commission microcrédit Signature du bénéficiaires du Président deu C.V.D

6 ANNEXE 3 Modèle du cahier de caisse à reporter sur UN CAHIER A PAGE PRENUMEROTEES DATE IDENTIFICATION de l opération Sorties (prêts) REPORT DE FICHE PRECEDENTE Entrées Personne concernée (rembst) SOLDE(bénéficiaire, percepteur) NOM Signature A REPORTER FICHE SUIVANTE Fait à : Le : Signature du responsable de la caisse:

7 ANNEXE 4 Dossier d attibution de microcrédit Informations à destination de Kouminto C.V.D. de Zigla Koulpélé Kouminto NOM DU BENEFICIAIRE ou NOM GROUPEMENT CONCERNE FICHE D'ACCEPTATION DE MICROCREDIT Date : Dossier Numéro : /_ANNEE_ POUR LES GROUPEMENTS ( donner la liste et la signature de toutes les personnes du groupement au dos de cette feuille) Description et objectifs du projet DUREE DU PRËT APPORT PERSONNEL OU DU GROUPEMENT SOMME PRETEE INTERETS TOTAUX SUR LA PERIODE D'EMPRUNT MONTANT TOTAL A REMBOURSER Commentaires du C.V.D. sur le projet

8 ANNEXE 5 Fiche de calcul des intérêts F 1/2 TAUX ANNUEL 10,00% TAUX MENSUEL 0,83% MONTANT EMPRUNT TOTAL BARËME DE CALCULS DES REMBOURSEMENTS MENSUELS SELON LE MONTANT EMPRUNTE ET LA DUREE DE L'EMPRUNT (TAUX :10% ANNUEL) NOMBRE DE MOIS Total remboursé à l'échéance=> Total remboursé à l'échéance=> Total remboursé à l'échéance=> Total remboursé à l'échéance=> EXEMPLE DE CALCUL SOMME TOTALE A EMPRUNTER SUR 8 MOIS DECOMPOSITION DE LA SOMME EMPRUNTEE EN VALEURS CALCULEES REPORT DES VALEURS DU BARËME CORRESPONDANT AUX LIGNES "MONTANT EMPRUNT" RETENUES ET "MOIS" CHOISIS (Voir exemple) : TOTAL REMBOURSEMENT MENSUEL TOTAL REMBOURSE A L'ECHEANCE INTERETS TOTAL 19000, , , , , , , , , ,00 Pour calculer le montant mensuel des remboursements : Utiliser une feuille de calcul vierge, à défaut, la reproduire à la main 1 Fixer le montant de la somme empruntée : par exemple Cfa 2 Décomposer ce montant en additionnant les valeurs du tableau du haut ( colonne montant emprunt). Donc ici on additionne les lignes = Cfa. 3 Reporter ces valeurs dans le tableau de la fiche de calcul ( colonne décomposition de la somme empruntée) 4 Choisir le nombre de mois pour le remboursement : par exemple 6 mois 5 Reporter dans le tableau de la fiche de calcul, en face de chaque ligne du montant la valeur de la colonne 6 mois : Ici 17156, , , ,23 = 32596,66 Cfa de remboursement mensuel. 6 En faisant de même pour les lignes "Total remboursé à l'échéance" on calcul que l'on rembourse ,99 Cfa et que les intérêts sont donc de 5579,99 Cfa F 1/3 FICHE DE CALCUL DES REMBOURSEMENTS MENSUELS SELON LE MONTANT EMPRUNTE ET LA DUREE DE L'EMPRUNT (TAUX :10% ANNUEL) (Voir fiche exemple) DECOMPOSITION DE LA SOMME EMPRUNTEE EN VALEURS CALCULEES (Voir exemple) : REPORT DES VALEURS DU BARËME CORRESPONDANT AUX LIGNES "MONTANT EMPRUNT" RETENUES ET "MOIS" CHOISIS TOTAL REMBOURSEMENT MENSUEL TOTAL REMBOURSE A L'ECHEANCE INTERETS TOTAL DECOMPOSITION DE LA SOMME EMPRUNTEE EN VALEURS CALCULEES (Voir exemple) : REPORT DES VALEURS DE LA FICHE CALCULEE CORRESPONDANT AUX SOMMES COMPOSANT LA SOMME TOTALE A EMPRUNTER TOTAL REMBOURSEMENT MENSUEL TOTAL REMBOURSE A L'ECHEANCE INTERETS TOTAL

Prestations d Assurances

Prestations d Assurances SYCODEM Sud Vendée Allée Verte Pôle environnemental du Seillot 85200 FONTENAY-LE-COMTE 02.51.50.75.35 02.51.50.78.65 accueil@sycodem.fr www.sycodem.fr MARCHE PUBLIC N 2015-06 Prestations d Assurances lot

Plus en détail

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00 MISE EN ŒUVRE D UN DISPOSITIF REGIONAL D AIDE AU PORTAGE FONCIER ET IMMOBILIER DESTINÉ À DES OPERATIONS DE LOGEMENT SOCIAL EN POITOU-CHARENTES CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE Entre les soussignées, La CAISSE D'ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE AU TRAVAIL MIDI-PYRENEES ci-dessous dénommée la «Caisse», dont le siège est actuellement

Plus en détail

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 20 PROSPECTUS PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 Article 47 2 de la loi du 4 août 1992 relative aux Crédits Hypothécaires et l article 4 de l Arrêté royal du 5 février 1993 portant diverses

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

CONVENTION SUR LE MICROCREDIT PERSONNEL GARANTI

CONVENTION SUR LE MICROCREDIT PERSONNEL GARANTI CONVENTION SUR LE MICROCREDIT PERSONNEL GARANTI ENTRE LES SOUSSIGNES : Le Crédit Municipal de Nantes, sis 2 rue Marcel Paul BP 90625 44006 Nantes cedex, représenté par Jacques STERN, agissant en qualité

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 G.2 GESTION DES COMPTES BANCAIRES ORDINAIRES... 3 G.2.1 Retrait du compte bancaire... 4 G.2.2 Contrôle du compte bancaire... 5 G.2.3 Déroulement du rapprochement

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

Le financement des investissements par emprunts

Le financement des investissements par emprunts Le financement des investissements par emprunts Définition Pour bien démarrer I) Les emprunts a) Remboursables par amortissements constants b) Remboursables par échéances constantes c) Conclusion sur les

Plus en détail

Petit manuel d organisation administrative et comptable

Petit manuel d organisation administrative et comptable Petit manuel d organisation administrative et comptable Ce recueil de procédures peut être remis aux administrateurs, personnes en charge de la gestion d une UD ou d une AL, pour leur permettre d appliquer

Plus en détail

Être Responsable De Club

Être Responsable De Club Être Responsable De Club Prénom NOM Promo Date Objet Sylvain BOUCHERAND 2010 16/08/09 Création du document Charles- Adrien LOUIS 2010 29/08/09 Mise à jour parti Comptabilité Page 1 sur 8 Table des matières

Plus en détail

LE CONTRAT DE LOCATION

LE CONTRAT DE LOCATION Ressources pour les enseignants et les formateurs Activités pour la classe CE, EO, EE, terminologie, phraséologie, discours Crédit : Michel Soignet LE CONTRAT DE LOCATION. EXERCICE 1 1. Lisez deux fois

Plus en détail

DISPOSITIF CO.RAIL PRET A TAUX ZERO-DOSSIER TYPE

DISPOSITIF CO.RAIL PRET A TAUX ZERO-DOSSIER TYPE DISPOSITIF CO.RAIL PRET A TAUX ZERO-DOSSIER TYPE Le plan CO.RAIL (Contrat de Reprise d Activité et d Initiative Locale) a été initié fin mars 2009 par le Secrétariat d Etat chargé de l Outre-mer (SEOM),

Plus en détail

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT :

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT : 1 Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. ENTRE ET - LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE Domicilié à l Hôtel du Département 77010 MELUN

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

1 2 3 4 Aide à l animateur Les opérations de trésorerie sont définies comme «les mouvements de numéraire, de valeurs mobilisables, de comptes de dépôts et de comptes courants, ainsi que les opérations

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ET BANQUE CENTRALE DU CONGO Janvier 2004 CONVENTION DU CAISSIER DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ENTRE La REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO, représentée par le Ministre

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES : FINANCES

QUESTIONS/REPONSES : FINANCES QUESTIONS/REPONSES : FINANCES COMPTABILITE 1. J ai encaissé en décembre 2008 des chèques pour l adhésion 2009, donc datés de 2008. Doivent-ils entrer en comptabilité en 2008 ou en 2009? 2. La municipalité

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES ASSURANCE PROSPECTION GARANTIE DU REMBOURSEMENT DES CRÉDITS DE FINANCEMENT ASSURANCE PROSPECTION CONDITIONS GÉNÉRALES RÉFÉRENCE : FAP - 01 SOMMAIRE Préambule 5 Article 1 Objet de la garantie 6 Article

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 65 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche Module de formation des villageois sur les procédures d adhésion, dépôt et crédit d

Plus en détail

Mandat de Recherche de Financement

Mandat de Recherche de Financement Mandat de Recherche de Financement PARTIES AU PRÉSENT ACTE : Entre les soussignés, Monsieur (nom, prénom) : Madame (nom, prénom) : Né le : / / Née le : / / à : à : Divorcé Célibataire Pacsé Marié : Régime

Plus en détail

Contrat de prélèvement automatique pour la restauration scolaire, et l'accueil de Loisirs Associées à l Ecole (A.L.A.E.) (exemplaire Mairie)

Contrat de prélèvement automatique pour la restauration scolaire, et l'accueil de Loisirs Associées à l Ecole (A.L.A.E.) (exemplaire Mairie) DEPARTEMENT R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E de la HAUTE - GARONNE M A I R I E DE L H E R M Arrondissement de Muret 2 avenue de Gascogne Téléphone : 05 61.56.07.25 Télécopie : 05 61.56.11 82 E.mail:

Plus en détail

DISPOSITIF CO.RAIL PRET A TAUX ZERO-DOSSIER TYPE

DISPOSITIF CO.RAIL PRET A TAUX ZERO-DOSSIER TYPE DISPOSITIF CO.RAIL PRET A TAUX ZERO-DOSSIER TYPE Le plan CO.RAIL (Contrat de reprise d activité et d initiative locale) a été initié fin mars 2009 par Yves Jégo, secrétaire d Etat chargé de l Outre-mer

Plus en détail

REFERENTIELS DE PROCEDURES

REFERENTIELS DE PROCEDURES TOGO REFERENTIELS DE PROCEDURES 1. BANQUE COFFRE - CAISSE 1.1. Banque - Coffre Le coffre doit contenir au maximum : Lorsque ce montant est atteint, le surplus doit être déposé sur le compte en banque de

Plus en détail

FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT

FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT Services financiers aux étudiants Vrai ou faux? Le fait de payer votre facture de carte de crédit deux ou trois jours après la date d échéance n aura aucun effet sur votre

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Division financière DIFIN07-393-422 du 18//06/07 COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Destinataires : Chefs d établissement et gestionnaires en EPLE Affaire suivie

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Direction de la solidarité Centre Communal d'action Sociale Service action sociale - 02/03/2015 LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON,

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON, REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122339 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 12 Apprentissage Thème : Apprentissage Objet

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 %

CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % CIRCULAIRE N 2007-42 DU 10 JUILLET 2007 RELATIVE A LA MAJORATION DU PRET A 0 % devant être publiée au Bulletin Officiel du ministère chargé du Logement La loi n 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement

Plus en détail

CARTE D ACHAT Numéro : 2 Date : 2010-02-16 Page : 1 de 6. Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat.

CARTE D ACHAT Numéro : 2 Date : 2010-02-16 Page : 1 de 6. Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat. Page : 1 de 6 BUT DÉFINITION DIRECTIVES Décrire les normes et processus d acquisition et d utilisation d une carte d achat. Une carte d achat est une carte de crédit, comportant des contrôles particuliers,

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie JUIN 2013 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le

Plus en détail

FICHE DE CONTROLE ORDINAIRE UNION ASSOCIATION: Agent ayant fait le dernier contrôle:

FICHE DE CONTROLE ORDINAIRE UNION ASSOCIATION: Agent ayant fait le dernier contrôle: RESEAU: ASSOCIATION: Date: Nom du contrôleur: FICHE DE CONTROLE ORDINAIRE UNION Agent ayant fait le dernier contrôle: Date dernier contrôle ou inspection: CONTENU DE L'INSPECTION RESULTAT COMMENTAIRES

Plus en détail

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 03 RESSOURCES FINANCIÈRES

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 03 RESSOURCES FINANCIÈRES 03 RESSOURCES FINANCIÈRES 03 - RESSOURCES FINANCIÈRES / FINANCEMENT 03.01 Règles budgétaires et calcul des subventions de fonctionnement Documents relatifs au calcul des subventions de fonctionnement

Plus en détail

Para-Maître. Fidéicommis. Version 9.05.02. Guide d initialisation

Para-Maître. Fidéicommis. Version 9.05.02. Guide d initialisation Para-Maître Version 9.05.02 Fidéicommis Guide d initialisation Dernière mise à jour 2009-08-24 16:15:00 Table des matières Introduction... 1 Les étapes d initialisation... 1 Structure des menus... 2 Mise

Plus en détail

BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE

BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE BAREME GENERAL DES CONDITIONS APPLICABLES A LA CLIENTELE A PARTIR DU 1ER JUIN 2008 (Document non limitatif et modifiable) 2 I - OUVERTURE DE COMPTE Compte épargne Marina : 100.000 FCFA Dantokpa, Jéricho,

Plus en détail

Gestion. Énoncé de problèmes

Gestion. Énoncé de problèmes Gestion Énoncé de problèmes Adie Conseil Gestion 1 Simulations de saisies dans le cahier de dépenses-recettes Objectif 1a : suivi de la trésorerie réelle 14 octobre 2005 L entreprise de restauration rapide

Plus en détail

MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT

MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT POUVOIR ADJUDICATEUR : PETR DU PAYS DE LA DEODATIE OPERATION : REFERENT ENERGIE Marché n : 012015 MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT Conseil et accompagnement des hébergeurs

Plus en détail

Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement

Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement ANNEXE FSL N 1 : Convention de la gestion du fonds à la CAF des Vosges Convention relative à la délégation de gestion administrative et financière du fonds de Solidarité pour le Logement Entre d une part,

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable REGLEMENT FINANCIER Le présent règlement a pour objet de fixer les modalités de fonctionnement de la Fédération Française de Go (FFG) pour ce qui concerne les aspects comptables et financiers de sa gestion.

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE

CONTRAT DE MAINTENANCE CONTRAT DE MAINTENANCE ENTRE LES SOUSSIGNES : Y.S.Consultants Résidence Miss Cavell 14/22 rue de la Cloche 59200 Tourcoing Siret : 452 554 975 00022 RCS Lille Métropole Représentée par : Monsieur Yannick

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DES UNITÉS ADMINISTRATIVES # 73-05

POLITIQUE POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DES UNITÉS ADMINISTRATIVES # 73-05 POLITIQUE POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DES UNITÉS ADMINISTRATIVES # 73-05 Adoption le 15 juin 2004 Amendement le 11 novembre 2008 Mise en vigueur le 12 novembre 2008 Résolution # C.C.-2655-11-08

Plus en détail

Simulation d une économie monétaire (programmation impérative, sujet 3)

Simulation d une économie monétaire (programmation impérative, sujet 3) Simulation d une économie monétaire (programmation impérative, sujet 3) http://sfc-abm.org/students/mief/ 10 février 2014 Table des matières 1 Sujet 2 2 Description plus détaillée de la simulation 3 2.1

Plus en détail

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT «Etablissements hospitaliers 1»

CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT «Etablissements hospitaliers 1» CONVENTION DE DÉLÉGATION DE PAIEMENT «Etablissements hospitaliers 1» ENTRE : (nom de l établissement ou du groupement d établissements) Sis au Représenté par.. en qualité de. et dûment mandaté à cet effet,

Plus en détail

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION Volet territorial CPER 2015-2020 INTITULE DU PROJET (détaillé en annexe) : COÛT TOTAL DU PROJET : MONTANT DE SUBVENTION SOLLICITE : TOTAL DES AUTRES AIDES PUBLIQUES

Plus en détail

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel.

Veuillez lire le présent document avant de préparer le rapport financier annuel. Directives au représentant officiel sur la préparation du Rapport financier annuel de l association de circonscription enregistrée (Loi sur le financement de l activité politique, L.N.-B. 1978, chapitre

Plus en détail

GARANTIE D EMPRUNTS DES ETABLISSEMENTS DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PRIVÉS

GARANTIE D EMPRUNTS DES ETABLISSEMENTS DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PRIVÉS CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 15.12.272 DELIBERATION DE LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL GARANTIE D EMPRUNTS DES ETABLISSEMENTS DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PRIVÉS La commission

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES ACHAT DE FOURNITURES DE BUREAU POUR LE CENTRE INTERCOMMUNAL DE GERONTOLOGIE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Achat de fournitures de

Plus en détail

RESTITUTIONS BUDGETAIRES ET COMPTABLES TRANSITOIRES AU FORMAT GBCP

RESTITUTIONS BUDGETAIRES ET COMPTABLES TRANSITOIRES AU FORMAT GBCP RESTITUTIONS BUDGETAIRES ET COMPTABLES TRANSITOIRES AU FORMAT GBCP Dispositif transitoire pour les organismes qui ne seront pas en mesure de mettre en œuvre le modèle de gestion GBCP dans leur système

Plus en détail

Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements de l'exercice 2006

Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements de l'exercice 2006 Centre Public d'action Sociale de Jette Rue de l'eglise 47-49 1090 Bruxelles Cahier spécial des charges pour un marché de services : conclusion d'emprunts pour le financement du service d'investissements

Plus en détail

E X E R C I C E S P6C11 Le choix de financement

E X E R C I C E S P6C11 Le choix de financement E X E R C I C E S P6C11 Le choix de financement Exercice 1 : VAN de financement - simple La société INVESTRO envisage d acquérir une nouvelle machine au prix de 25 000. Elle utilise un taux d actualisation

Plus en détail

PROCEDURES AVANCES ET PRETS

PROCEDURES AVANCES ET PRETS PROCEDURES AVANCES ET PRETS 1 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA PROCEDURE... 3 2. DESTINATAIRES DE LA PROCEDURE... 3 3. PREREQUIS ET PRINCIPES GENERAUX... 3 4. DESCRIPTION DETAILLEE DU PROCESSUS... 4 4.1. AVANCES

Plus en détail

Rapport pour la commission Permanente du conseil régional

Rapport pour la commission Permanente du conseil régional CP 11-889 Rapport pour la commission Permanente du conseil régional NOVEMBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional D Ile-de-France FINANCEMENT DES CENTRES

Plus en détail

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition

La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition RÉSUMÉ DU MODULE 4 La consolidation à une date ultérieure à la date d acquisition Le module 4 porte sur l utilisation de la méthode de l acquisition pour comptabiliser et présenter les filiales entièrement

Plus en détail

ACCORD DE GARANTIE N / du. entre

ACCORD DE GARANTIE N / du. entre ACCORD DE GARANTIE N / du entre Compagnie Française d Assurance pour le Commerce Extérieur agissant pour le compte et avec la garantie de l Etat français ci-après «Coface» et ci-après le «Refinanceur»

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT ÉTUDIANT ANNÉE UNIVERSITAIRE 2015/2016

DEMANDE DE PRÊT ÉTUDIANT ANNÉE UNIVERSITAIRE 2015/2016 MERCI DE COMPLÉTER, CI-DESSOUS, LE : NOM DE L ETUDIANT : M.... Prénom :... Adresse :...... N de tél. :... Adresse mail :... DEMANDE DE PRÊT ÉTUDIANT ANNÉE UNIVERSITAIRE 2015/2016 Les demandes de prêts

Plus en détail

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

5231 Comptabilité. Fiches descriptives. Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05 Formation professionnelle et technique et formation continue Direction générale des programmes et du développement 5231 Comptabilité Fiches descriptives Reconnaissance des acquis et des compétences FP2007-05

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 7 : La Relation Banque - Particuliers I)- Les Comptes et Les Placements Bancaires

Plus en détail

VILLE DE TREGUNC MARCHE PUBLIC DE SERVICES ASSURANCE STATUTAIRE ACTE D ENGAGEMENT

VILLE DE TREGUNC MARCHE PUBLIC DE SERVICES ASSURANCE STATUTAIRE ACTE D ENGAGEMENT VILLE DE TREGUNC MARCHE PUBLIC DE SERVICES ASSURANCE STATUTAIRE ACTE D ENGAGEMENT Marché sur appel d offres ouvert en application des Articles 10, 33, 57 à 59 du Code des Marchés publics Date du marché

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION SIMPLIFIE COMPTABILITE - MODACC

GUIDE D UTILISATION SIMPLIFIE COMPTABILITE - MODACC MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS PROJET SYDONIA ++ CONGO GUIDE D UTILISATION SIMPLIFIE COMPTABILITE - MODACC SYDONIA+ + Serveur MODACC Caisse Modacc.pif

Plus en détail

Rapport Analyse Financière

Rapport Analyse Financière BLANC Michaël DEBYSER Antoine L3 Promo 2008 Groupe C Rapport Analyse Financière 1. Bilan de la société LAFIN : Le bilan décrit l état et la répartition du patrimoine de l entreprise à une date donnée.

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail

3- TABLEAU DES CASH FLOW

3- TABLEAU DES CASH FLOW 0 3- TABLEAU DES CASH FLOW 2002 Créances de l'actif circulant 212 564 112 536 168 337 Dettes du passif circulant (2 632) (1 634) (909) Provisions cumulées Besoin en fond de roulement 209 932 110 902 167

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit : CONTRAT DE SYNDIC «Le Syndicat des Copropriétaires» de La Résidence «PATRICIA» sise Bld Paul Cezanne, rue Georges Braque et rue Paul Gauguin 78280 GUYANCOURT, représenté par la personne spécialement mandatée

Plus en détail

BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE

BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE Paris, le 5 février 2008 BOURSE AU PERMIS DE CONDUIRE Le dispositif consiste dans la prise en charge par la commune d une partie du coût du permis de conduire en échange d une activité bénévole d intérêt

Plus en détail

0-RC Règlement de Consultation

0-RC Règlement de Consultation Columbarium / Jardin du Souvenir 0-RC Règlement de Consultation Maitre d ouvrage : Mairie 46400 St Jean Lagineste Tel : 05 65 38 31 17 (secrétariat ouvert : lundi de 9 h à 12 h 45 et de 13 h 30 à 18 h

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE www.caissedesdepots.fr DIRECTION REGIONALE UNDEFINED Fascicule LSPA 04-01 CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE ARTICLE 5 - DEFINITIONS La

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT EN DEVISES La convention de compte de dépôt en devise, ci-après dénommée la «Convention», se compose des présentes Conditions Générales, des Conditions Particulières et des Conditions tarifaires applicables à la

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2012 DELIBERATION N CR-12/20.710 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DU CONTROLE DE GESTION Stratégie régionale de vérification (contrôle) des principaux bénéficiaires

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

UNE ÉVALUATION DU SEUIL DE RENTABILITÉ DE LA PRODUCTION DE CRÉDIT

UNE ÉVALUATION DU SEUIL DE RENTABILITÉ DE LA PRODUCTION DE CRÉDIT UNE ÉVALUATION DU SEUIL DE RENTABILITÉ DE LA PRODUCTION DE CRÉDIT Le seuil de rentabilité de la production de crédit est défini comme le taux en deçà duquel les établissements vendraient à perte leur production

Plus en détail

N 2005-141 10/ ASSOCIATION MUSIQUES SUR LA VILLE DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT

N 2005-141 10/ ASSOCIATION MUSIQUES SUR LA VILLE DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT FINANCES CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE ----- SEANCE PUBLIQUE DU 23 JUIN 2005 N 2005-141 10/ ASSOCIATION MUSIQUES SUR LA VILLE DEMANDE DE GARANTIE D'EMPRUNT Rapporteur : Mme RAGETLY Monsieur

Plus en détail

ASSURANCE PROSPECTION AVANCE PROSPECTION. Guide d utilisation

ASSURANCE PROSPECTION AVANCE PROSPECTION. Guide d utilisation ASSURANCE PROSPECTION AVANCE PROSPECTION Guide d utilisation / 2 SOMMAIRE ASSURANCE PROSPECTION... page 4 Bénéficiaires... page 5 Pays couverts... page 5 Fonctionnement, principes généraux... page 5 Durée

Plus en détail

LE PETIT PROPRIETAIRE

LE PETIT PROPRIETAIRE Prospectus concernant les prêts hypothécaires sociaux accordés par la s.a. LE PETIT PROPRIETAIRE agréée par la région Bruxelles-Capitale inscrite en vertu d'une décision de la Commission bancaire, financière

Plus en détail

CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET

CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET Convention n : CONVENTION APPEL A PROJETS RECHERCHE 2012 PROJET Entre L Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), 143-147, boulevard Anatole France - 93285 SAINT-DENIS

Plus en détail

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY

Conditions : ces conditions de crédit, ainsi que toute annexe à ces Conditions; CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY CONDITIONS DE CREDIT DE PAYDAY 1. Définitions Dans ces Conditions, les notions suivantes ont la signification qui suit: Demandeur de crédit : la personne (personne physique) qui présente une Demande de

Plus en détail

Avis de manifestation d intérêt n 03/AMI/IZF/2012: Etude faisabilité pour la migration du CMS du site www.izf.net vers une plateforme Open Source

Avis de manifestation d intérêt n 03/AMI/IZF/2012: Etude faisabilité pour la migration du CMS du site www.izf.net vers une plateforme Open Source Communauté Economique et Monétaire de l Afrique Centrale Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine ASSOCIATION INVESTIR EN ZONE FRANC Avis de manifestation d intérêt n 03/AMI/IZF/2012: Etude faisabilité

Plus en détail

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS

ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS MANUEL DES POLITIQUES ET DES DIRECTIVES ADMINISTRATIVES C-009-D-1 ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - COLLECTE DE FONDS Date d émission : le 5 juin 2009 Révision : le 20 août 2012 Page 1 de 8 Le masculin et le

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

SEMINAIRE ANNUEL A L INTENTION DES AGENTS COMPTABLES

SEMINAIRE ANNUEL A L INTENTION DES AGENTS COMPTABLES SEMINAIRE ANNUEL A L INTENTION DES AGENTS COMPTABLES Thème : La reddition des comptes de gestion d un Etablissement Public Administratif INTRODUCTION : Aux termes de la loi n 99/016 du 22 décembre 1999,

Plus en détail

Séminaire International : Le financement de 17agriculture familiale dans un contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance?

Séminaire International : Le financement de 17agriculture familiale dans un contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance? ,- 1 Séminaire International : Le financement de 17agriculture familiale dans un contexte de libéralisation : quelle contribution de la microfinance? EXPERIENCE DU REFINANCEMENT DES CVECA DE NIONO Au MALI

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel

Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Formules et Approches Utilisées dans le Calcul du Coût Réel Objectifs du Taux Annuel Effectif Global (TAEG) et du Taux d Intérêt Effectif (TIE) Le coût réel d un crédit inclut non seulement l intérêt,

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014) pour les prêts chirographaires Du 0 mars 04 (état au mars 04) du 0.0.04 (état au.0.04) TABLE DES MATIERES Article Principes généraux Article Décision d octroi ou de refus du prêt Article Documents à signer

Plus en détail

Emprunts indivis (amortissement)

Emprunts indivis (amortissement) 1. Amortissement constant : a) Activité : Une entreprise souhaite renouveler son parc informatique. Elle estime qu elle doit dépenser 5 000 ; elle emprunte cette somme au taux de 5 % annuel le 1 er janvier

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2013-2014 Mathématiques Financières Intérêts simples. Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2013-2014 UFR des Sciences I - Définitions Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières LES INTERETS SIMPLES Capital ou principal

Plus en détail

COMPTA.COM. Compta.com v7.1 Nouvelles fonctionnalités

COMPTA.COM. Compta.com v7.1 Nouvelles fonctionnalités COMPTA.COM Compta.com v7.1 Nouvelles fonctionnalités Date de la version : 29/10/2012 SOMMAIRE 1. Note de frais... 3 2. Envoyer vos factures par email à votre dossier.... 4 3. Evolutions du module administration...

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR «L établissement est soumis aux dispositions du décret 2004-1247 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour ou document individuel de prise en charge prévu par l

Plus en détail

SFT Instr. 1.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : GESTION D UNE CAISSE

SFT Instr. 1.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : GESTION D UNE CAISSE SFT Instr. 1.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : GESTION D UNE CAISSE Sommaire 1. Demande d ouverture d une caisse... 2 1.1 Démarche de l institut... 2 1.1.1 Spécimen de signature... 2 1.2 Démarche du SFT...

Plus en détail

Référentiel des règles d'organisation et de gestion des dossiers de prestations d'action sociale

Référentiel des règles d'organisation et de gestion des dossiers de prestations d'action sociale Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Service National des Archives du Groupe La Poste Destinataires Tous services Contact Tél : 01 55 44 01 43/46 Fax : E-mail : Date de validité

Plus en détail