Etude prospective sur l emploi dans les réseaux de banque de détail. Forum Banques Universités Grandes Ecoles Présentation du 19 novembre 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude prospective sur l emploi dans les réseaux de banque de détail. Forum Banques Universités Grandes Ecoles Présentation du 19 novembre 2007"

Transcription

1 Etude prospective sur l emploi dans les réseaux de banque de détail Forum Banques Universités Grandes Ecoles Présentation du 19 novembre 2007

2 Introduction g Rappel du périmètre 4 Le secteur bancaire : Fédération Bancaire Française 4 Effectifs des réseaux de la banque de détail (exploitation commerciale et traitements bancaires) 4 Période de calcul : 2007 (effectifs réels de référence) (prévisions) g Objectif : disposer d une vision précise de l évolution des emplois et des besoins de recrutements associés pour la période , au global et par grands métiers. 4 Inputs pour la politique de recrutement 4 Inputs pour la politique de formation g Méthode : étude prospective conjuguant 4 Une réflexion qualitative associant des experts et un échantillon représentatif de représentants de banques 4 Et l utilisation d un outil de simulation conçu par IDRH (HR GPS) 14/11/07 RMO/TGE 2

3 g Présentation de la méthode de travail g Les grandes tendances de l emploi g Analyse des prévisions par métiers g Autres tendances notables 14/11/07 RMO/TGE 3

4 g Présentation de la méthode de travail g Les grandes tendances de l emploi g Analyse des prévisions par métiers g Autres tendances notables 14/11/07 RMO/TGE 4

5 La démarche générale Une première phase de recueil des données Une phase de simulation des mouvements Une phase de validation des résultats Effectifs fin 2006 Effectifs cibles Résultats de l enquête - Evolutions effectifs - Départs - Mobilité - Recrutements Données AFB : Effectifs de référence par métier au 31/12/2006 Pyramide des âges par métier (pour les projections de départs en retraite) Données d experts du secteur bancaire : Evolution des effectifs par métiers sur la période de libérations de poste (départs en retraite, décès, licenciements, démissions) de mobilité interne 14/11/07 RMO/TGE 5

6 La simulation des mouvements HR GPS Décès Départs Licenciements Retraites Chargé d accueil et de service Téléopérateur Responsable de point de vente Chargé de clientèle particuliers Chargé de clientèle professionnels Chargé de clientèle entreprises Conseiller patrimoine Responsable opérations bancaires Analyste risque Technicien administratif opérations bancaires Simulation des mobilités internes au périmètre (via HR GPS) : entrante sortante 14/11/07 RMO/TGE 6

7 Sources et hypothèses Prévision d effectifs par année et métier g Effectifs de référence par métier 4 Source : données AFB sur les effectifs au 31/12/2006 g Evolutions des effectifs par métier sur la période 4 Sources : étude 2006 et estimations 2007 sur un échantillon de banques g Libération de postes pour cause de décès, de licenciement et de démission. 4 Sources : historique constaté du secteur + estimations 2007 sur un échantillon de banques g Libération de postes pour cause de retraites 4 Sources : pyramide des âges du secteur bancaire, projection des départs en retraite (avec hypothèse générale d un départ en retraite à 60 ans) g sur la mobilité interne, inter et intra banques 4 Source : estimations 2007 sur un échantillon de banques 14/11/07 RMO/TGE 7

8 g Présentation de la méthode de travail g Les grandes tendances de l emploi g Analyse des prévisions par métiers g Autres tendances notables 14/11/07 RMO/TGE 8

9 Les grandes tendances Principaux résultats pour la période g Les effectifs des réseaux de la banque de détail (environ personnes) devraient rester stables, ou légèrement décroître sur la période. g Toutefois, compte tenu des caractéristiques démographiques des populations (nombre important de départs en retraite à prévoir), le nombre de recrutements sur la période restera élevé. 4 Entre et recrutements nets à prévoir (soit environ 25% des effectifs actuels). g Cette évolution globale recouvre des tendances assez différentes suivant les types de métiers (service et accueil, commercial, traitement). g Des incertitudes demeurent encore sur le rythme des départs en retraite. 14/11/07 RMO/TGE 9

10 Les grandes tendances Evolutions des effectifs par catégorie de métiers Evolution des effectifs par an et par catégorie METIERS SERVICE ET ACCUEIL METIERS COMMERCIAUX METIERS SUPPORTS /11/07 RMO/TGE 10

11 Les grandes tendances Départs par catégories de métiers Nombre de départs sur la période par catégorie Métiers service et accueil : Un taux de démission relativement élevé Un taux de départ en retraite dans la moyenne Métiers commerciaux : Un taux de démission dans la moyenne Un taux de départ en retraite relativement faible 0 METIERS SERVICE ET ACCUEIL METIERS COMMERCIAUX METIERS DE TRAITEMENT Décès Démission Licenciement Retraite Métiers de traitement : Un taux de démission relativement faible Un taux de départ en retraite relativement élevé 14/11/07 RMO/TGE 11

12 Les grandes tendances Mobilité interne par catégories de métiers Nombre total de mobilités entrantes et sortantes entre métiers Mobilité entrante Mobilité sortante Métiers service et accueil Métiers commerciaux Métiers supports Métiers service et accueil : Mobilités entrantes faibles par rapport aux recrutements externes Une mobilité sortante élevée vers les métiers commerciaux (chargé de clientèle particuliers notamment) Métiers commerciaux : Mobilités entrantes fortes par rapport aux recrutements externes, venant essentiellement de la filière accueil Mobilités sortantes essentiellement d un métier commercial à un autre Métiers de traitement : Mobilités entrantes faibles par rapport aux recrutements externes sur les métiers de techniciens de back-office Mobilités sortantes limitées par rapport aux effectifs 14/11/07 RMO/TGE 12

13 Les grandes tendances Synthèse par catégories de métiers Effectifs, départs, mobilités internes et recrutements par catégorie effectif initial effectif cible départs flux de mobilité interne recrutement externes Métiers service et accueil Métiers commerciaux Métiers de traitement 14/11/07 RMO/TGE 13

14 g Présentation de la méthode de travail g Les grandes tendances de l emploi g Analyse des prévisions par métiers g Autres tendances notables 14/11/07 RMO/TGE 14

15 sur les métiers et la mobilité Chargé d accueil et services à la clientèle Facteurs d évolution Facteurs de développement : La création nette d agences entre 2007 et 2011, à un rythme réduit par rapport à la période précédente. Facteurs de réduction : Le mouvement de substitution importante des téléopérateurs aux chargés d accueil et services. Dans une moindre mesure, l incidence des automates bancaires sur les fonctions de caisse et l impact de la réorganisation des agences en matière d accueil continuent à produire leurs effets baissiers. retenues Hypothèse d évolution basse : -3 % Hypothèse d évolution haute : 0 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac +2/3, Bac + 5 pour une faible part (postes d entrée courts) 14/11/07 RMO/TGE 15

16 sur les métiers et la mobilité Téléopérateur Facteurs de développement : Facteurs d évolution Le développement de la multicanalité et du nombre de plateformes d accueil, de conseil et de vente à distance. Le retard de certaines banques les conduit à un effort de rattrapage concentré sur les premières années de la période, d où une croissance rapide des effectifs du métier jusqu en retenues Hypothèse d évolution basse : + 15% Hypothèse d évolution haute : + 10 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac +2/+3 14/11/07 RMO/TGE 16

17 sur les métiers et la mobilité Chargé de clientèle particulier Facteurs d évolution Facteurs de développement : Progression des réseaux de détail. Facteurs de réduction : Gains de productivité de l activité retail : opérations reportées sur les centres téléphoniques et sur internet, utilisation de nouveaux progiciels de scoring et de décision, réorganisation des lignes particuliers. retenues Hypothèse d évolution basse : + 3 % Hypothèse d évolution haute : + 4,5 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac +2/+3 et Bac +4/+5 14/11/07 RMO/TGE 17

18 sur les métiers et la mobilité Chargé de clientèle professionnelle Facteurs de développement : Facteurs d évolution Ambitions commerciales fortes sur les fonds de commerce professionnels (commerçants, professions libérales, TPE et petites PME), considérés comme vivier important de croissance. Les moyens humains affectés continueront à croître de manière significative, mais relativement moins que par rapport à l explosion de la période précédente. retenues Hypothèse d évolution basse : + 5 % Hypothèse d évolution haute : + 8 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac +3 à Bac +5 14/11/07 RMO/TGE 18

19 sur les métiers et la mobilité Conseillers en patrimoine Facteurs de développement : Facteurs d évolution Renforcement de l activité de conseil personnalisé à la clientèle. Renforcement de l activité de service de la clientèle haut-de-gamme. retenues Hypothèse d évolution basse : + 6 % Hypothèse d évolution haute : + 8 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac+5 14/11/07 RMO/TGE 19

20 sur les métiers et la mobilité Chargé de clientèle entreprises Facteurs de développement : Facteurs d évolution Essor des services et crédits aux PME et aux grandes entreprises. Néanmoins, le rythme de progression considérable des effectifs entre 2001 et 2006 (de plus de 50% sur la période) a réduit la nécessité de recruter sur la période , en particulier dans les premières années. retenues Hypothèse d évolution basse : + 10 % Hypothèse d évolution haute : + 14 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac +3 à Bac +5 14/11/07 RMO/TGE 20

21 sur les métiers et la mobilité Responsable de points de vente Facteurs de développement : Facteurs d évolution L ouverture de nouvelles agences entre 2007 et retenues Hypothèse d évolution basse : + 4,5 % Hypothèse d évolution haute : + 6,5 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac +5 14/11/07 RMO/TGE 21

22 sur les métiers et la mobilité Technicien administratif des opérations bancaires Facteurs de développement : Création de plateformes de middle-office, dont les effectifs proviennent en grande partie des back-office. Facteurs d évolution Facteurs de réduction : Le développement de la banque à distance supprimant une partie des tâches de back-office. La mutualisation de plateformes de production bancaire, au niveau régional, national et inter-entreprises. Les gains de productivité réalisés par les banques ayant rationalisé leur production bancaire génèrent une diminution significative des besoins gérée grâce aux nombreux départs en retraite. Les efforts de rationalisation des autres banques, les conduisant à redéployer une partie importante de leurs techniciens administratifs. retenues Hypothèse d évolution basse : - 15 % Hypothèse d évolution haute : - 10 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac +2 14/11/07 RMO/TGE 22

23 sur les métiers et la mobilité Responsable opérations bancaires Facteurs d évolution Facteurs de développement : Les exigences accrues en termes d expertise et de management, d où une hausse du niveau moyen de classification. Facteurs de réduction : La mutualisation de plateformes de production bancaire, au niveau régional, national et inter-entreprises. retenues Hypothèse d évolution basse : - 5 % Hypothèse d évolution haute : - 2 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac+3/+4 14/11/07 RMO/TGE 23

24 sur les métiers et la mobilité Analystes risques Facteurs d évolution Facteurs de développement : Volume croissant d activités. Facteurs de réduction : Gains de productivité liés au déploiement de progiciels de gestion Mutualisation des activités supports retenues Hypothèse d évolution basse : - 1 % Hypothèse d évolution haute : + 1 % de mobilité Niveau d entrée moyen : Bac+3 à Bac +5 14/11/07 RMO/TGE 24

25 g Présentation de la méthode de travail g Les grandes tendances de l emploi g Analyse des prévisions par métiers g Autres tendances notables 14/11/07 RMO/TGE 25

26 Tendances d évolution des politiques de recrutement, de formation et de gestion des parcours g La volonté d élargir les profils de recrutement est une tendance qui se confirme 4 Diversification des profils en termes d âge, de diplôme, d expérience, à la fois pour élargir le marché de l emploi et pour favoriser la diversité culturelle 4 Développement des entrées en alternance ou en apprentissage 4 Renforcement des relations avec les universités g Les politiques et les parcours de formation évoluent 4 Développement des actions communes entre les organismes professionnels et l université 4 Renouvellement des programmes de formation techniques et comportementaux. g Un facteur clé d ajustement : les schémas de mobilité 4 L évolution des parcours professionnels est non seulement nécessaire pour attirer puis garantir la réussite de l intégration et la professionnalisation rapide des nombreux collaborateurs venant de l extérieur (jeunes et moins jeunes), mais aussi un levier de rétention des collaborateurs actuels. 14/11/07 RMO/TGE 26

Les banques en Région Centre : Emploi et recrutement

Les banques en Région Centre : Emploi et recrutement Données chiffrées Les banques en Région Centre : Emploi et recrutement (Enquête réalisée en janvier 2010) Forum des métiers de la Banque Orléans 4 mars 2010 1 Les entreprises bancaires : Effectifs et recrutements

Plus en détail

Les banques en Région Haute-Normandie : Emploi et recrutement

Les banques en Région Haute-Normandie : Emploi et recrutement Données chiffrées Les banques en Région Haute-Normandie : Emploi et recrutement (Enquête réalisée en février 2010) Forum des métiers de la Banque Rouen 23 mars 2010 1 Les entreprises bancaires : Effectifs

Plus en détail

MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES

MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES MÉMO N 05 L EMPLOI DANS LES BANQUES ? Le secteur bancaire est-il un employeur important? Comment évoluent les recrutements? Quelle est la part des jeunes et des femmes? Quels sont les métiers porteurs?

Plus en détail

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Rappel des caractéristiques clés de l emploi du secteur L effectif salarié total du secteur (NAF 6920Z) a augmenté de +23% en 15 ans, passant de 105 708 à 129 904 salariés La majorité des effectifs se

Plus en détail

L emploi dans la banque

L emploi dans la banque L emploi dans la banque www.observatoire-metiers-banque.fr Automatisation, numérisation et emploi 25/10/2016 Sommaire 1 - Le secteur bancaire o 1.1 - Le poids des banques dans l économie française o 1.2

Plus en détail

La base de données sociales

La base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque La base de données sociales 2014 Données statistiques à fin 2013 Recueil statistique

Plus en détail

Contours. Les métiers-repères. de la banque. Édition 2015

Contours. Les métiers-repères. de la banque. Édition 2015 Édition 2015 Les métiers-repères Contours de la banque Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Les métiers-repères de

Plus en détail

L Observatoire des métiers AREVA en France. Réunion RH du 30 mars 2006

L Observatoire des métiers AREVA en France. Réunion RH du 30 mars 2006 L Observatoire des métiers AREVA en France Réunion RH du 30 mars 2006 L Observatoire des métiers (Accord du 28 janvier 2005) Un processus intégré de Ressources Humaines Structure de réflexion prospective

Plus en détail

l université de Rennes I, dans les locaux de la faculté des Sciences économiques *.

l université de Rennes I, dans les locaux de la faculté des Sciences économiques *. communiqué Rennes, le 20 avril 2004 Les banques en Bretagne prévoient de recruter 5 000 collaborateurs d ici à 2010 Le Comité des banques de Bretagne organise le mercredi 28 avril 2004, de 9h00 à 14h30,

Plus en détail

Organisation de la fonction trésorerie Enjeux, Solutions, Optimisation

Organisation de la fonction trésorerie Enjeux, Solutions, Optimisation Accounting Services :: International Business Services :: Audit :: Transaction Services :: Human Resources :: Consulting Organisation de la fonction trésorerie Enjeux, Solutions, Optimisation :: Document

Plus en détail

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie UNE ETUDE POUR ANTICIPER LES BESOINS EN COMPETENCES A HORIZON 2015-2020 Contexte économique et opportunités de développement

Plus en détail

Observatoire des métiers de la banque 30 avril 2009

Observatoire des métiers de la banque 30 avril 2009 1 Observatoire des métiers de la banque 30 avril 2009 AFB, Cellule statistique LE POINT SUR LE DIF NON DIPLOMANT 2007-2008 La CPNE fait un constat qui la conduit à s interroger sur l'exercice du Droit

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des opérations de marchés financiers

Licence professionnelle Gestion des opérations de marchés financiers Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des opérations de marchés financiers Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

LICENCE PRO MANAGEMENT ET GESTION DES ORGANISATIONS

LICENCE PRO MANAGEMENT ET GESTION DES ORGANISATIONS LICENCE PRO MANAGEMENT ET GESTION DES ORGANISATIONS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Management et gestion des organisations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Rapport d'évaluation des licences de l'université de Toulon et du Var

Section des Formations et des diplômes. Rapport d'évaluation des licences de l'université de Toulon et du Var Section des Formations et des diplômes Rapport d'évaluation des licences de l'université de Toulon et du Var juin 2008 Section des Formations et des diplômes Rapport d'évaluation des licences de l'université

Plus en détail

24 25 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

24 25 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 07 À la session 2009, le taux de réussite au baccalauréat général atteint le niveau de 88,9 %. La part des bacheliers professionnels reprend sa hausse, avec la mise en place d épreuves de rattrapage. Plus

Plus en détail

Licence professionnelle Emploi formation insertion

Licence professionnelle Emploi formation insertion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Emploi formation insertion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1

Plus en détail

UN BUSINESS MODEL RENTABLE

UN BUSINESS MODEL RENTABLE Le réseau Société Générale UN BUSINESS MODEL RENTABLE Jean-Jacques Ogier Journée Société Générale - 20 juin 2000 1 Sommaire Des résultats croissants et une rentabilité élevée Un dispositif dense et évolutif

Plus en détail

7 novembre sodexo.com

7 novembre sodexo.com 7 novembre 2008 Résultats annuels 2007-2008 sodexo.com Informations prévisionnelles Cette présentation contient des informations pouvant être réputées informations prévisionnelles, telles que des déclarations

Plus en détail

Licence professionnelle Archives et patrimoines industriels, culturels et administratifs

Licence professionnelle Archives et patrimoines industriels, culturels et administratifs Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Archives et patrimoines industriels, culturels et administratifs Université de Bourgogne - UB Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations

Plus en détail

Lille. Bethune. Lens Douai. Arras. L emploi bancaire

Lille. Bethune. Lens Douai. Arras. L emploi bancaire Rapport 2011 Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Dunkerque Calais Boulogne-sur-Mer Saint-Omer Lille Montreuil Bethune

Plus en détail

Licence professionnelle Collaborateur de cabinet comptable

Licence professionnelle Collaborateur de cabinet comptable Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Collaborateur de cabinet comptable Université de Rennes 1 Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard,

Plus en détail

Licence professionnelle Banque

Licence professionnelle Banque Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Banque Université de Rouen Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président En vertu du décret n

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Intelligence technique et énergétique du bâtiment de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence professionnelle Hôtellerie et tourisme spécialité Droit et économie du tourisme

Licence professionnelle Hôtellerie et tourisme spécialité Droit et économie du tourisme Département d évaluation des formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Hôtellerie et tourisme spécialité Droit et économie du tourisme Aix-Marseille Université Campagne d évaluation 2016-2017

Plus en détail

ZOOM ETUDES COMPTABILITE ET GESTION. Auditorium de l Institut Français du Bénin 08 octobre 2016

ZOOM ETUDES COMPTABILITE ET GESTION. Auditorium de l Institut Français du Bénin 08 octobre 2016 ZOOM ETUDES COMPTABILITE ET GESTION Auditorium de l Institut Français du Bénin 08 octobre 2016 INTRODUCTION Toutes les entreprises, quelque soit leur taille et leur domaine d activité, ont recours aux

Plus en détail

La base de données sociales

La base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque La base de données sociales 2016 Données statistiques à fin 2015 Recueil statistique,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation de technologies de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

État des lieux et analyse prospective emploi -formation - Région Hauts-de-France

État des lieux et analyse prospective emploi -formation - Région Hauts-de-France État des lieux et analyse prospective emploi -formation - Région Hauts-de-France Synthèse Novembre 2016 Contexte Depuis plusieurs années, les entreprises de la métallurgie sont confrontées, comme l'ensemble

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES N 2014-36 AVRIL 2014 Prévisions pour 2014 Bilan 2013 Dans les activités informatiques et Après un net ralentissement

Plus en détail

Master Banque, finance, assurance

Master Banque, finance, assurance Formations Rapport d'évaluation Master Banque, finance, assurance Université de Caen Basse-Normandie - UCBN Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président

Plus en détail

Commentaires sur les effectifs FTSA entre 2001 et 2008

Commentaires sur les effectifs FTSA entre 2001 et 2008 Commentaires sur les effectifs FTSA entre 2001 et 2008 Source : les bilans sociaux. Périmètre : FT SA. Des précisions sur les métiers sont également tirées du Rapport sur l évolution des emplois 2008.

Plus en détail

Master Langues étrangères appliquées à l'internationalisation des organisations

Master Langues étrangères appliquées à l'internationalisation des organisations Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Langues étrangères appliquées à l'internationalisation des organisations Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Licence professionnelle Management de la logistique

Licence professionnelle Management de la logistique Département d évaluation des formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management de la logistique Université de Reims Champagne-Ardenne Campagne d évaluation 2016-2017 (Vague C) Rapport

Plus en détail

Le marché de l emploi cadre dans l informatique et les télécommunications

Le marché de l emploi cadre dans l informatique et les télécommunications Le marché de l emploi cadre dans l informatique et les télécommunications LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201314 Avril 2013 Perspectives 2013 et bilan 2012 du marché de l emploi des cadres dans le secteur

Plus en détail

LE SYSTÈME BANCAIRE COM DU PACIFIQUE ET FINANCIER DANS LES

LE SYSTÈME BANCAIRE COM DU PACIFIQUE ET FINANCIER DANS LES IEOM RAPPORT ANNUEL 2010 IEOM RAPPORT ANNUEL 2011 LE SYSTÈME BANCAIRE ET FINANCIER DANS LES COM DU PACIFIQUE Plusieurs catégories d établissements de crédit interviennent dans les collectivités d outre-mer

Plus en détail

GIFOR vous propose des solutions d externalisation du management opérationnel de la formation :

GIFOR vous propose des solutions d externalisation du management opérationnel de la formation : GIFOR vous propose des solutions d externalisation du management opérationnel de la formation : - Professionnaliser vos formateurs, tuteurs et moniteurs - Professionnaliser vos contenus et parcours de

Plus en détail

Entreprise Secteur d'activité Poste à pourvoir (H/F) Type de contrat CDD / CDI alternance

Entreprise Secteur d'activité Poste à pourvoir (H/F) Type de contrat CDD / CDI alternance Entreprise Secteur d'activité Poste à pourvoir (H/F) Type de contrat Niveau de formation CDD / alternance AG2R LA MONDIALE Conseiller commercial BAC+2 Chargé d'affaires assurances collectives "courtage"

Plus en détail

Entreprise Secteur d'activité Poste à pourvoir (H/F) Type de contrat Niveau de formation CDD / CDI alternance

Entreprise Secteur d'activité Poste à pourvoir (H/F) Type de contrat Niveau de formation CDD / CDI alternance Entreprise Secteur d'activité Poste à pourvoir (H/F) Type de contrat Niveau de formation CDD / alternance AG2R LA MONDIALE Conseiller commercial BAC+2 Chargé d'affaires assurances collectives "courtage"

Plus en détail

Délégation Générale à la Formation Professionnelle. Enquête au 31 décembre 2011 sur la formation professionnelle continue dans les banques AFB

Délégation Générale à la Formation Professionnelle. Enquête au 31 décembre 2011 sur la formation professionnelle continue dans les banques AFB Délégation Générale à la Formation Professionnelle Enquête au 31 décembre 2011 sur la formation professionnelle continue dans les banques AFB Juin 2012 S O M M A I R E Page Dépenses de formation des banques

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Electronique, électrotechnique, automatique de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

PREAMBULE Après négociation entre :

PREAMBULE Après négociation entre : ACCORD SUR LES MODALITES D INFORMATION ET DE CONSULTATION DU COMITE D ENTREPRISE SUR LA STRATEGIE D ENTREPRISE ET LA MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF DE GPEC DANS LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL

Plus en détail

Introduction. Etude d éclairage sur les évolutions des activités-compétences de la famille Développement : Commercial, Marketing

Introduction. Etude d éclairage sur les évolutions des activités-compétences de la famille Développement : Commercial, Marketing Introduction Au cœur du secteur de la protection sociale en profonde mutation, les Groupes paritaires de protection sociale (GPS) évoluent dans un environnement de changement, où anticiper rapidement les

Plus en détail

COMMISSION DE CONCERTATION. LES JEUNES DANS LA CRISE ECONOMIQUE séance ouverte du mardi 24 mars 2009

COMMISSION DE CONCERTATION. LES JEUNES DANS LA CRISE ECONOMIQUE séance ouverte du mardi 24 mars 2009 COMMISSION DE CONCERTATION LES JEUNES DANS LA CRISE ECONOMIQUE séance ouverte du mardi 24 mars 2009 I. CONSTATS Comparée à celle de ses partenaires (Espagne et Etats-Unis notamment), le marché du travail

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise La Banque Populaire des Alpes est rattachée au groupe BPCE, 2e groupe bancaire en France. Banque régionale et coopérative, la Banque Populaire des Alpes développe les valeurs

Plus en détail

HSBC France Activité et Résultats février 2012

HSBC France Activité et Résultats février 2012 HSBC France Activité et Résultats 2011 27 février 2012 Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la situation financière,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management à l'international de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Présentation à l intention des investisseurs 29 février 2000

Présentation à l intention des investisseurs 29 février 2000 Présentation à l intention des investisseurs 29 février 2 1 Revue des résultats Sabi Marwah Vice-président à la direction et chef des affaires financières 2 1 Points saillants des résultats Évolution à

Plus en détail

BAROMÈTRE APEC/INTERGROS : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE COMMERCE INTERENTREPRISES

BAROMÈTRE APEC/INTERGROS : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE COMMERCE INTERENTREPRISES BAROMÈTRE APEC/INTERGROS : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE COMMERCE INTERENTREPRISES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2017-24 MAI 2017 Les prévisions de recrutement de cadres en 2017 Les profi ls recherchés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie industrielle de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sociologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration publique de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ACTIVE ET SES ENJEUX POUR LA BRETAGNE. Une synthèse des contributions : DRAF, DRTEFP, GREF, INSEE, Rectorat

LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ACTIVE ET SES ENJEUX POUR LA BRETAGNE. Une synthèse des contributions : DRAF, DRTEFP, GREF, INSEE, Rectorat LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ACTIVE ET SES ENJEUX POUR LA BRETAGNE Une synthèse des contributions : DRAF, DRTEFP, GREF, INSEE, Rectorat 1 Le renouvellement de la population active va concerner de

Plus en détail

Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014

Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014 Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014 Insertion professionnelle et poursuites d études des diplômés de Master 2 de l Institut d Administration des

Plus en détail

Loger les enfants de tous les Franciliens

Loger les enfants de tous les Franciliens Loger les enfants de tous les Franciliens La satisfaction des besoins page 27 2 La diversité du logement page 33 26 La satisfaction des besoins L évolution de la population par département La perspective

Plus en détail

Master Génie mécanique et civil, robotique et automatique

Master Génie mécanique et civil, robotique et automatique Formations Rapport d'évaluation Master Génie mécanique et civil, robotique et automatique Université Blaise Pascal - UBP Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard,

Plus en détail

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Nombre de diplômés 80 Nombre de répondants Situation au 01/12/15 En emploi 56 En études 6 Inactif 1 Recherche d'emploi 1 conseil clientele Inférieur Cdi 47 conseil vente produits et services banque / assurance

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DU GROUPE

L UNIVERSITÉ DU GROUPE septembre 2016 L UNIVERSITÉ DU GROUPE Ensemble, formons notre avenir SOMMAIRE IFCAM, UNE UNIVERSITÉ AU SERVICE DES AMBITIONS DU PROJET DU GROUPE CRÉDIT AGRICOLE TROIS PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT UNE TRIPLE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Collaborateur de droit social de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

1 Notions et définitions

1 Notions et définitions 1 Notions et définitions 1 Qu est-ce que le tutorat? Le tutorat est la transmission de compétences par une personne expérimentée, le «tuteur» à un apprenant le «tutoré», pendant une période limitée dans

Plus en détail

Présentation du Master Finance. Université d Orléans Alexis Direr

Présentation du Master Finance. Université d Orléans Alexis Direr Présentation du Master Finance Université d Orléans Alexis Direr 1 Objectifs généraux de la formation Une préparation aux métiers de la banque, de l assurance et de la finance à travers des enseignements

Plus en détail

BAROMÈTRE APEC/OPCALIM : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE

BAROMÈTRE APEC/OPCALIM : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE BAROMÈTRE APEC/OPCALIM : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE N 2017-23 MAI 2017 Les prévisions de recrutement de cadres en 2017 Les profi ls recherchés

Plus en détail

Séminaire inter académique RHC 13 octobre 2016

Séminaire inter académique RHC 13 octobre 2016 Séminaire inter académique RHC 13 octobre 2016 Conférence sur la gestion des potentiels et la GPEC à la RATP Magali Lopes Département gestion et innovation sociales Sommaire 2 Présentation du Groupe RATP

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maintenance et réhabilitation de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

BAROMÈTRE APEC/OPCALIM : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE

BAROMÈTRE APEC/OPCALIM : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE BAROMÈTRE APEC/OPCALIM : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE SECTEUR ALIMENTAIRE DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 11/05/2017 00 h 01 N 2017-23 MAI 2017 Les prévisions de recrutement

Plus en détail

Le transport routier de marchandises

Le transport routier de marchandises Le trport routier de marchandises Le TRM est une activité de prestation de services, réalisée à titre principal pour le compte d autrui ou réalisée directement d certaines organisations c est-à-dire en

Plus en détail

Votre spécialiste en gestion des risques DIAGNOSTIC ACCOMPAGNEMENT AMÉLIORATION CONTINUE CONSEIL EN STRATÉGIE ET MANAGEMENT

Votre spécialiste en gestion des risques DIAGNOSTIC ACCOMPAGNEMENT AMÉLIORATION CONTINUE CONSEIL EN STRATÉGIE ET MANAGEMENT DIAGNOSTIC ACCOMPAGNEMENT AMÉLIORATION CONTINUE CONSEIL EN STRATÉGIE ET MANAGEMENT PRESTATION D ACCOMPAGNEMENT SOMMAIRE Contact..........................................................................

Plus en détail

Attractivité et Marketing RH. Marque Employeur, un outil au service d une organisation

Attractivité et Marketing RH. Marque Employeur, un outil au service d une organisation Attractivité et Marketing RH Marque Employeur, un outil au service d une organisation DÉFINITION ET HISTORIQUE DÉFINITION DE LA MARQUE EMPLOYEUR Patrick Plein, Président de l OGT et Directeur de Vinci

Plus en détail

Répertoire d emplois Diplômés de Licence Professionnelle Echange et gestion à UT1 Capitole

Répertoire d emplois Diplômés de Licence Professionnelle Echange et gestion à UT1 Capitole Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Répertoire d emplois Diplômés de Licence Professionnelle Echange et gestion à UT1 Capitole Situation 30 mois après l obtention de la Licence

Plus en détail

Dresser un inventaire des tendances lourdes et des variables clés d évolution (à 5-10 ans).

Dresser un inventaire des tendances lourdes et des variables clés d évolution (à 5-10 ans). OBJECTIFS DES TRAVAUX Dresser un inventaire des tendances lourdes et des variables clés d évolution (à 5-10 ans). Analyser les principales évolutions des activités-métiers à moyen terme (5 ans). Identifier

Plus en détail

ITB MANAGEMENT BANCAIRE PARCOURS GROUPE CRÉDIT AGRICOLE

ITB MANAGEMENT BANCAIRE PARCOURS GROUPE CRÉDIT AGRICOLE ITB MANAGEMENT BANCAIRE PARCOURS GROUPE CRÉDIT AGRICOLE L ESSENTIEL SUR L ITB PRÉPARER L ACCÈS À DES FONCTIONS MANAGÉRIALES Finalité : Faire évoluer les collaborateurs Préparer à l exercice des responsabilités

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Licence professionnelle Hygiène et sécurité des productions agroalimentaires

Licence professionnelle Hygiène et sécurité des productions agroalimentaires Formations Rapport d évaluation Licence professionnelle Hygiène et sécurité des productions agroalimentaires Université du Maine Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel

Plus en détail

COMMERCE COMMUNICATION MARKETING INFORMATIQUE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES FINANCE IMMOBILIER BANQUE GESTION

COMMERCE COMMUNICATION MARKETING INFORMATIQUE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES FINANCE IMMOBILIER BANQUE GESTION FORMATION ALTERNANCE I INITIALE I CONTINUE COMMERCE COMMUNICATION MARKETING INFORMATIQUE MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES WEB FINANCE IMMOBILIER BANQUE GESTION FORMATIONS COURTES I LONGUES I BAC À BAC +5

Plus en détail

Quand on parle des effectifs

Quand on parle des effectifs Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Les métiers de back office dans la banque : leur personnel, leur évolution Intervention

Plus en détail

Licence professionnelle Distribution et gestion des rayons

Licence professionnelle Distribution et gestion des rayons Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Distribution et gestion des rayons Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commercialisation de poduits et services financiers de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes d information et de communication sur internet

Licence professionnelle Systèmes d information et de communication sur internet Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Systèmes d information et de communication sur internet Université du Havre Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES,

Plus en détail

Etat des lieux et analyse prospective Emploi - formation Centre-Val-de-Loire

Etat des lieux et analyse prospective Emploi - formation Centre-Val-de-Loire Etat des lieux et analyse prospective Emploi - formation 2020-2025 - Centre-Val-de-Loire Synthèse Juillet 2017 CONSTRUCTION NAVALE & ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES : BESOINS FUTURS ET PRÉCONISATIONS Contexte

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des biens et services industriels

Licence professionnelle Commercialisation des biens et services industriels Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des biens et services industriels Université de Rennes 1 Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ameublement de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises Département d évaluation des formations Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises Université d Orléans Campagne d évaluation 2016-2017 (Vague C) Rapport

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL AU QUÉBEC DÉFIS ET ENJEUX. 22 mars 2012

LE MARCHÉ DU TRAVAIL AU QUÉBEC DÉFIS ET ENJEUX. 22 mars 2012 LE MARCHÉ DU TRAVAIL AU QUÉBEC DÉFIS ET ENJEUX 22 mars 2012 1 Plan de l exposé 1. Un marché du travail en mutation 2. Les perspectives à court et à long terme 3. Conclusion 2 1. Un marché du travail en

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce-distribution

Licence professionnelle Commerce-distribution Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce-distribution Université d Auvergne - UdA Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président

Plus en détail

Etudes métiers en collectivités : Chef de secteur / responsable régional Chef de production Pâtissier / chef pâtissier

Etudes métiers en collectivités : Chef de secteur / responsable régional Chef de production Pâtissier / chef pâtissier Etudes métiers en collectivités : Chef de secteur / responsable régional Chef de production Pâtissier / chef pâtissier DATA SERVICES TECHNOLOGY INSIGHT 1 PARTIE 1 : CONTEXTE & OBJECTIFS 2 CONTEXTE & OBJECTIFS

Plus en détail

LE BUDGET ET LE SUIVI DE L ACTIVITÉ

LE BUDGET ET LE SUIVI DE L ACTIVITÉ ACPR 2016 LE BUDGET ET LE SUIVI DE L ACTIVITÉ LE BUDGET ET LE SUIVI DE L ACTIVITÉ L Autorité de contrôle prudentiel et de résolution dispose de moyens budgétaires spécifiques sous forme de contributions

Plus en détail

Master Etudes européennes et internationales

Master Etudes européennes et internationales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Etudes européennes et internationales Université Centre Universitaire Jean-François Champollion CUFR, Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J (déposant)

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS novembre 2012

RÉSULTATS ANNUELS novembre 2012 RÉSULTATS ANNUELS 8 novembre 2012 INFORMATIONS PRÉVISIONNELLES Cette présentation contient des informations pouvant être réputées informations prévisionnelles, telles que des déclarations autres que les

Plus en détail

LA SITUATION DE L EMPLOI DANS L INDUSTRIE AERONAUTIQUE ET SPATIALE EN

LA SITUATION DE L EMPLOI DANS L INDUSTRIE AERONAUTIQUE ET SPATIALE EN GROUPEMENT DES INDUSTRIES FRANCAISES AERONAUTIQUES ET SPATIALES LA SITUATION DE L EMPLOI DANS L INDUSTRIE AERONAUTIQUE ET SPATIALE EN 2004-2005 EFFECTIFS RECRUTEMENTS APPRENTISSAGE STAGES ETUDIANTS DIRECTION

Plus en détail

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012

Schéma Directeur des Ressources Humaines CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 Schéma Directeur des Ressources Humaines 2011-2014 CNAMTS DDO/DRHR - INC du 13 avril 2012 LE SCHÉMA DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES DE L ASSURANCE MALADIE 2011-2014 Élaboré dans la continuité du 1er

Plus en détail

27 / 09 / 2004 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE. Introduction. Daniel Bouton

27 / 09 / 2004 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE. Introduction. Daniel Bouton 27 / 09 / 2004 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE Introduction Daniel Bouton 27 / 09 / 2004 Journée Investisseurs Société Générale 1 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de

Plus en détail

EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR

EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR EXCELLENCE & EFFICIENCE DES FONCTIONS SUPPORTS DAST & DR Volet accompagnement du changement DOCUMENT DE TRAVAIL DIRECTION DU RESEAU LA POSTE Direction Opérationnelle des Ressources Humaines SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Analyse Financière 2016 des entreprises du BTP. Laurent COPPIN - Directeur de Centre d Affaires Tél : /

Analyse Financière 2016 des entreprises du BTP. Laurent COPPIN - Directeur de Centre d Affaires Tél : / Analyse Financière 2016 des entreprises du BTP Laurent COPPIN - Directeur de Centre d Affaires Tél : 09 88 21 97 16 / 06 09 87 56 23 L histoire de BTP Banque 1919 : création par les Chambres syndicales

Plus en détail

Projet Personnel et Professionnel. L2 Economie-Gestion Vendredi 7 octobre 2016

Projet Personnel et Professionnel. L2 Economie-Gestion Vendredi 7 octobre 2016 Projet Personnel et Professionnel L2 Economie-Gestion Vendredi 7 octobre 2016 Sommaire 1- Rappel de l organisation des études supérieures 2- Chiffres du DPAIQ 3- Après Economie-Gestion 4- Formations UJM

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Biochimie Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Biochimie Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Biochimie Université Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence professionnelle Test et qualité du logiciel

Licence professionnelle Test et qualité du logiciel Formations Rapport d évaluation Licence professionnelle Test et qualité du logiciel Université du Maine Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président

Plus en détail

SITUATION DE L EMPLOI EN L Industrie. Aéronautique. & Spatiale sonnes en 2016 : 45% d ingénieurs et cadres, 25% d employés techniciens agent de

SITUATION DE L EMPLOI EN L Industrie. Aéronautique. & Spatiale sonnes en 2016 : 45% d ingénieurs et cadres, 25% d employés techniciens agent de SITUATION L Industrie 2016 2 3 L année 2016 a été contrastée sur le plan de l emploi selon les marchés et les Aéronautique entreprises. DE L EMPLOI La conjoncture restant globalement favorable, portée

Plus en détail

GROUPE DRH DU 9 SEPTEMBRE 2015 PROGRAMMATION DES CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS DE L ANNEE 2016

GROUPE DRH DU 9 SEPTEMBRE 2015 PROGRAMMATION DES CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS DE L ANNEE 2016 GROUPE DRH DU 9 SEPTEMBRE 2015 PROGRAMMATION DES CONCOURS ET EXAMENS PROFESSIONNELS DE L ANNEE 2016 CDG31- Pôle Recrutement/Concours - GROUPE DRH du 09.09.2015 1 1- Concours et examens professionnels :

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L APPRENTISSAGE

OBSERVATOIRE DE L APPRENTISSAGE OBSERVATOIRE DE L APPRENTISSAGE EN NORD-PAS DE CALAIS EN 2015 CONTRATS ENREGISTRÉS PAR LES CENTRES DE FORMALITÉS DES CCI NORD DE FRANCE LES CCI AU SERVICE DE L APPRENTISSAGE LE RÉSEAU DES CCI SE MOBILISE

Plus en détail