Inventaire départemental des cavités souterraines du Lot (46)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inventaire départemental des cavités souterraines du Lot (46)"

Transcription

1 Inventaire départemental des cavités souterraines du Lot (46) Rapport d avancement BRGM/RP FR juillet 2006

2 Inventaire départemental des cavités souterraines du Lot (46) Rapport d avancement BRGM/RP FR juillet 2006 Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM RISB10 et de la convention MEDD/BRGM CV I. Bouroullec, F. Marty, A. Gandelli Vérificateur : Original signé par : Nédellec Jean-Louis Approbateur : Original signé par : Dutartre Philippe Le système de management de la qualité du BRGM est certifié AFAQ ISO 9001:2000.

3 Mots clés : Base de données, Inventaire, Département du Lot, Cavités souterraines, Carrières souterraines abandonnées, Caves abandonnées, Cavités naturelles, Ouvrages civils abandonnés, Ouvrages militaires abandonnés. En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : Bouroullec I., Marty F., Gandelli A. (2006) - Inventaire départemental des cavités souterraines du Lot (46). Rapport d'avancement. BRGM/RP FR, 2 tabl., 5 ill., 3 ann., 37 p. BRGM, 2006, ce document ne peut être reproduit en totalité ou en partie sans l autorisation expresse du BRGM.

4 Synthèse À la demande du Ministère de l Écologie et du Développement Durable (MEDD), le BRGM, dans le cadre de ses activités de service public, est chargé de réaliser un inventaire des cavités souterraines d une cinquantaine de départements sur la période Le Lot fait partie des départements concernés, dans le cadre de la convention MEDD/ BRGM CV , devant être réalisée entre décembre 2005 et juin L inventaire départemental des cavités souterraines a pour objectif de recenser, localiser et caractériser les principales cavités souterraines présentes sur ce territoire, puis d intégrer l ensemble de ces informations dans la base de données nationale (BDCavités : Base de Données sur les Cavités souterraines abandonnées en France métropolitaine). La base BDCavités s intègre dans la politique de prévention des risques naturels mise en place depuis 1981, en permettant le recueil, l'analyse et la restitution des informations de base nécessaires à la connaissance et à l'étude préalable des phénomènes liés à la présence de cavités. Les cavités concernées sont les ouvrages souterrains abandonnés d'origine anthropique et les cavités naturelles - à l'exclusion des mines. Elles sont réparties en cinq catégories : - les carrières abandonnées ; - les caves abandonnées ; - les ouvrages de génie civil abandonnés ; - les ouvrages militaires abandonnés ; - les cavités naturelles. Le projet comprend les principales phases suivantes : - la collecte des données ; - la validation sur le terrain ; - la valorisation des données et saisie ; - la synthèse des données. Les travaux réalisés à ce jour portent essentiellement sur la collecte des données qui comprend une enquête lancée auprès des municipalités, auprès des services déconcentrés de l état et des autorités territoriales. À ce jour, 421 cavités ont été identifiées à partir de ces sources d'information. BRGM/RP FR Rapport d avancement 3

5 La phase de saisie dans la base locale a été initiée dès réception des premières réponses aux enquêtes. Elle permet de préparer les missions de terrain à venir. Parallèlement à ces travaux, la connaissance géologique nécessaire à la réalisation de la synthèse a été entreprise par le biais d une étude détaillée des notices des cartes géologiques. La synthèse est actuellement en cours d élaboration. D'ici la fin du projet (15 juin 2007), les principales tâches à accomplir sont les suivantes : - poursuite des dépouillements d'archives ; - traitement des données (élimination des doublons, caractérisation des cavités compatibles avec la base de données) ; - validations sur le terrain de certaines cavités définies en particulier en fonction du danger qu elles présentent ; - saisie des données dans la base locale et déversement dans la base nationale ; - rédaction de la synthèse géologique du département et mise en avant des formations susceptibles de contenir des cavités ; - rédaction du rapport final de synthèse. 4 BRGM/RP FR Rapport d avancement

6 Sommaire 1. Introduction CADRE DU PROJET OBJECTIF ET MÉTHODOLOGIE AVANCEMENT DE L ÉTUDE État d avancement du projet COLLECTE DES DONNÉES Recherche bibliographique Recherche auprès des organismes Enquête auprès des communes TRAITEMENT DES DONNÉES Communes concernées par les cavités souterraines Analyse de ces résultats SAISIE ET VALORISATION DES DONNÉES Conclusion...19 BRGM/RP FR Rapport d avancement 5

7 Liste des illustrations Illustration 1 - Tableau d enquête communale (exemple de la commune de Larroque- Toirac) Illustration 2 - Carte de l enquête communale (exemple de la commune de Larroque- Toirac) Illustration 3 - Bilan de l enquête aux communes au 13/07/ Illustration 4 - Proportion des différents types de cavité dans le département du Lot au 13/07/2006 (enquête communale) Illustration 5 - Localisation des cavités souterraines classées selon leur nature (enquête communale) au 13/07/ Liste des tableaux Tableau 1 - Données bibliographiques et données d archives Tableau 2 - Bilan de l enquête aux communes au 13/07/ Liste des annexes Annexe 1 - Lettre d enquête aux communes du Lot : 1 er courrier (janvier 2006) Annexe 2 - Lettre aux communes du Lot : relance (mai 2006) Annexe 3 - Lettre aux communes concernées par des cavités à risques - Exemple pour la commune de Cénevières BRGM/RP FR Rapport d avancement

8 1. Introduction 1.1. CADRE DU PROJET À la demande du Ministère de l Écologie et du Développement Durable (MEDD), le BRGM, dans le cadre de ses activités de service public, est chargé de réaliser un inventaire des cavités souterraines d origine anthropique ou naturelle sur l ensemble du territoire métropolitain. Ce programme, prévu sur une durée de six ans ( ), porte sur la réalisation d inventaires départementaux, selon un cahier des charges général défini en accord avec le MEDD. L ensemble des informations collectées est ensuite intégré à la base de données nationale consultable sur Internet : Le Lot fait partie des départements à inventorier OBJECTIF ET MÉTHODOLOGIE L inventaire départemental des cavités souterraines (hors mines) du Lot a donc pour objectif de recenser, localiser et caractériser les principales cavités souterraines présentes sur ce territoire, puis d intégrer l ensemble de ces informations dans la base de données nationale (BDCavités : Base de Données sur les Cavités Souterraines). Les cavités souterraines concernées par cet inventaire sont d origine soit naturelle soit anthropique : - les cavités naturelles (karsts, poches de dissolution ou d effondrement des évaporites, gouffres, grottes, ) ; - les carrières souterraines abandonnées (exploitations de substances non concessibles) ; - les caves et les champignonnières abandonnées (cavités à vocation d'utilisation industrielle ou agricole et de stockage, ou abris civils) ; - les ouvrages de génie civil abandonnés (parkings, tunnels, aqueducs, ) ; - les ouvrages militaires abandonnés (sapes, galeries, ). Pour réaliser cet inventaire, selon le canevas défini à l échelle nationale pour les inventaires départementaux, l'opération comporte les phases suivantes : a) Collecte des données - Recherche bibliographique ; - enquête auprès des communes ; - recueil de données auprès des services techniques concernés. BRGM/RP FR Rapport d avancement 7

9 b) Validation sur le terrain - Caractérisation des cavités recensées, en particulier les cavités anthropiques susceptibles de présenter un danger ; - repérage fortuit de cavités non archivées. c) Valorisation des données et saisie - Géoréférencement des cavités ; - descriptif (fiches de saisie) ; - saisie dans la base BDCavité. d) Synthèse des données - Analyse critique de la représentativité des données recueillies ; - typologie des cavités repérées ; - réalisation d'une carte de synthèse ; - rédaction d'un rapport de synthèse AVANCEMENT DE L ÉTUDE La convention MEDD/BRGM a été signée le 15/12/2005 avec une durée prévisionnelle de 18 mois. L inventaire départemental des cavités souterraines du Lot a débuté fin janvier 2006 par l envoi par le SIDPC de la préfecture du Lot d un formulaire d enquête aux 340 communes lotoises. Le présent rapport a pour objet de présenter, à mi-juillet 2006, l état d avancement des travaux entrepris. À ce jour, les tâches engagées portent principalement sur : - la collecte des données : recherche bibliographique permettant de réunir les informations émanant de diverses sources internes et externes, enquête auprès des 340 communes du Lot avec la gestion des réponses et relances, recueil de données auprès des services techniques concernés ; - le début de la valorisation et de la saisie des données dans la base BDCavité avec le géoréférencement sous MapInfo. Le chapitre suivant présente le détail de ces différents travaux. 8 BRGM/RP FR Rapport d avancement

10 2. État d avancement du projet 2.1. COLLECTE DES DONNÉES La collecte des données a été entreprise, conformément à la méthodologie décrite dans le cahier des charges national. Elle a porté sur les points suivants Recherche bibliographique - Une première recherche bibliographique a été réalisée, avec l aide des services de documentation du BRGM : interrogation des bases de données bibliographiques internes Saphir (rapports du BRGM), et externes. Cette recherche a été complétée par la consultation des archives «papier» et numériques en particulier la banque de données du sous-sol du Service géologique régional de Midi-Pyrénées. A également été consultée la plupart des ouvrages traitant de la géologie départementale. - Les archives départementales du Lot ont aussi été consultées dans le cadre de l étude. À la suite de ces recherches, les principaux ouvrages bibliographiques consultés sont : - «Recherches sur les karsts du Quercy et du sud-ouest de la France», 1986, Comité de Spéléologie (FFS) ; - «Hydrogéologie du Quercy Inventaire des cavités actives et notice explicative de la carte hydrogéologique du Quercy», 1977, G. Astruc, J.-C. Soulé, BRGM/QUERCY, volume 3 ; - «Les grandes cavités françaises. Inventaire raisonné», 1981, Fédération Française de Spéléologie ; - «Recueil de topographies. 400 cavités à l usage des spéléos» et complément, 1995, Esperet, Spéléo-club de Saint-Céré ; - «Contribution à un inventaire spéléologique du département du Lot», 1995, J. Taisne, Spelunca Librairie ; - «Bulletin de la Société des Études du Lot. Souterrains aménagés en Quercy Blanc», 1995, C. Baret, Société des Études du Lot ; - «Spélé-Oc», CSR Midi-Pyrénées, bulletins n 54 p (1991), n 63 p. 13 (1993), n 67 p (1994), n 73 p. 11 (1995), n 83 p. 7 (1998), n 86 p (1999), n 92 p (2001), n 93 p (2002), n 100 p (2003), n 101 p (2004). Il ressort de cette première étude bibliographique qu un nombre non négligeable de cavités est déjà renseigné par ces différentes sources. BRGM/RP FR Rapport d avancement 9

11 - Une seconde recherche bibliographique a été réalisée par le biais d Internet. Sites Internet consultés : Recherche auprès des organismes Le tableau 1 montre l ensemble des organismes ayant fait l objet d une demande d information par courrier ou par téléphone aussi bien : - au niveau départemental : Conseil général du Lot, DDAF du Lot, DDE du Lot, DRIRE subdivision du Lot, Préfecture du Lot, Archives Départementales du Lot, Comité Départemental de Spéléologie 46, Agence de l Eau Adour-Garonne - Délégation de Rodez, Service Départemental d Incendie et de Secours (SDIS), Délégation Militaire Départementale du Lot, Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, Association Spéléologique de Figeac, Groupe Spéléologique du Quercy, Spéléo-club de Figeac, Spéléo-club de Souillac, Spéléos du Causse de Limogneen-Quercy, Spéléo-club Caniac-du-Causse, Miers, Spéléo-club de Saint-Céré, La Roche aux Dracs, Spéléo-club Causséen, Spéléo-club Cabrerétien, Trias, Les Nyctalopes Ambidextres ; - au niveau régional : DRE, DIREN, DRAC, DRAF, Laboratoire Régional des Ponts et Chaussées (LRPC), UNICEM Carrières et Matériaux Midi-Pyrénées, Comité Régional de Spéléologie, SNCF / Direction Régionale à l Infrastructure, CETE du Sud-Ouest, EDF Midi-Pyrénées, INERIS Sud-Ouest, Société Méridionale de Spéléologie et de Préhistoire ; - au niveau national : Centre d'études des Tunnels (CETU), Société Préhistorique de France, Réseau ferré de France (RFF) ; - ainsi que des sachants comme M. Claude Bou, M. Guy Astruc, M. André Tarisse, et M. Gaëtan Perrier. Les données récupérées ou en cours de récupération à ce jour sont listées cidessous : 10 BRGM/RP FR Rapport d avancement

12 Organismes consultés Conseil Général du Lot DDAF du Lot DDE du Lot DRIRE Subdivision Lot Préfecture du Lot Archives Départementales Comité Départemental de Spéléologie 46 Agence de l'eau Adour-Garonne SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) Délégation Militaire Départementale Parc Régional des Causses du Quercy DRE DIREN DRAC DRAF Laboratoire Régional des Ponts et Chaussées UNICEM Carrières et Matériaux Midi-Pyrénées Documents récupérés ou en cours de récupération Pas de données mais données disponibles auprès de la DDE et du SDIS (base de données sur les cavités du Lot) Pas de réponse. Pas de réponse. Pas de données. Données transmises. Validation prévue en fin d inventaire. Pas de données. Pas de réponse. Données récupérées auparavant sur l «Inventaire des sources potentielles de pollution de l'eau en zone karstique», 2 ème version, 2002, FFS et CSR. Pas de réponse au courrier mais appel téléphonique, attente de réponse Pas de réponse. Pas de données. Voir le Comité Départemental de Spéléologie Pas de réponse. «Liste nationale des cavités protégées» récupérée après de M. Cabrol. Indication d ouvrages à consulter et de personnes à consulter. Validation prévue en fin d inventaire. Validation prévue en fin d inventaire. Pas de données. Pas de réponse. Pas de données après sollicitation des adhérents. BRGM/RP FR Rapport d avancement 11

13 Organismes consultés Comité Régional de Spéléologie Réseau ferré de France (RFF) CETE du Sud-Ouest Centre d Etude des Tunnels (CETU) EDF Midi-Pyrénées Société Préhistorique de France INERIS Sud-Ouest Société Méridionale de Spéléologie et de Préhistoire Les 13 groupes spéléologiques énumérés ci-dessus Documents récupérés ou en cours de récupération Attente de la fin des négociations entre le BRGM et la FFS en vue d établir une convention cadre. Pas de réponse. Pas de réponse. Pas de réponse. Pas de réponse. Pas de données. Conseille certains sites Internet. Pas de réponse. Pas de réponse. Pas de réponse Tableau 1 - Données bibliographiques et données d archives Enquête auprès des communes La procédure d'enquête auprès des communes a été initiée fin janvier Il a été décidé, dans un souci d'efficacité et pour essayer d'obtenir le plus possible de réponses, de solliciter l aide du SIDPC de la préfecture du Lot. Les questionnaires ainsi que les fiches et extraits de cartes topographiques (illustrations 1 et 2) ont été expédiés par le BRGM aux 340 communes du département, accompagnés d une lettre de couverture de la préfecture (annexe n 1). 12 BRGM/RP FR Rapport d avancement

14 Illustration 1 - Tableau d enquête communale (exemple de la commune de Larroque-Toirac). BRGM/RP FR Rapport d avancement 13

15 Illustration 2 - Carte de l enquête communale (exemple de la commune de Larroque-Toirac). Une relance (annexe n 2) a été adressée le 11 mai 2006 aux 181 communes n ayant pas répondu à ce jour. Le recueil des données est en cours. Sur les 340 communes du département du Lot, 170 communes ont répondu à la première enquête, soit un taux de réponse de 50 %. Comme 106 communes ont, au 13/07/2006, répondu à la relance, le taux de réponse cumulé aux deux enquêtes est ainsi à cette date de 81,2 % (illustration 3). La typologie des cavités recensées via l enquête communale est résumée par le tableau 2 et l illustration 4 qui montrent l importance relative très forte des cavités naturelles dans le département (près de 88 %). 14 BRGM/RP FR Rapport d avancement

16 Illustration 3 - Bilan de l enquête aux communes au 13/07/2006. Typologie Nombre % CARrières abandonnées 6 1,4 CAVes abandonnées 6 1,4 Ouvrages de Génie Civil abandonnés 21 5 Ouvrages Militaires abandonnés 0 0 Cavités Naturelles ,4 Cavités abandonnées indéterminées 20 4,8 Nombre total de cavités 421 Tableau 2 - Bilan de l enquête aux communes au 13/07/2006. BRGM/RP FR Rapport d avancement 15

17 Ouvrages de génie civil abandonnés 5 % Carrières abandonnées 1,4 % Caves abandonnées 1,4 % Cavités abandonnées indéterminées 4,8 % Ouvrages militaires abandonnés 0 % Cavités naturelles 87,4 % Illustration 4 - Proportion des différents types de cavité dans le département du Lot au 13/07/2006 (enquête communale) TRAITEMENT DES DONNÉES Communes concernées par les cavités souterraines Dans le département du Lot, 109 communes ayant répondu au questionnaire se déclarent concernées par des cavités souterraines (soit 39,5 % du nombre des communes ayant répondu). À cela, il faut ajouter les communes dont les cavités ont été recensées par la recherche bibliographique et par la recherche auprès des organismes. En tenant compte du fait que certaines communes ont été recensées par l enquête communale et par la recherche bibliographique, le nombre total de communes concernées par les cavités souterraines est de BRGM/RP FR Rapport d avancement

18 Analyse de ces résultats Le bilan de l enquête montre que parmi les communes qui ont répondu, soit 276 sur 340 communes pour le département du Lot, beaucoup ne font pas état de l existence de cavités sur leurs territoires alors qu elles en possèdent (réponse «néant» dans la plupart des cas). Deux raisons peuvent être proposées : - absence d archivage de ce type d information dans les mairies ; - possible désintérêt des communes vis-à-vis de l enquête SAISIE ET VALORISATION DES DONNÉES La saisie et le géoréférencement des informations sont en cours. Actuellement, 421 cavités souterraines ont été inventoriées par l enquête communale, dont certaines à la fois sur l enquête communale et sur la recherche bibliographique. À la date du rapport, 8 communes ont été visitées. Des lettres d appel à la surveillance ont été envoyées à 2 communes (copie à la Préfecture) concernées par des cavités souterraines présentant des risques pour le public (annexe n 3). Le début de la saisie des données et du géoréférencement à l aide du logiciel MapInfo (SIG) a permis de dresser une première représentation cartographique de l inventaire des cavités recensées par l enquête communale (illustration 5). BRGM/RP FR Rapport d avancement 17

19 Illustration 5 - Localisation des cavités souterraines classées selon leur nature (enquête communale) au 13/07/ BRGM/RP FR Rapport d avancement

20 3. Conclusion Cette première phase d inventaire des cavités souterraines du Lot a permis de recenser un nombre déjà important d informations à ce stade de l étude. En particulier, à ce jour 421 indices de présence ont été identifiés grâce à l enquête communale. Les données sont en cours de saisie. Bien que le taux de réponse des mairies, des organismes et des associations contactés soit plutôt bon (81,2 % pour les mairies), le taux de réponses positives (signalement de cavités souterraines) est lui nettement moins bon (39,5 % pour les mairies). On soulignera le fait qu'un nombre significatif de communes comprenant des cavités avérées (recherche bibliographique) n'en fasse pas état dans les réponses aux questionnaires envoyés témoigne de l'intérêt de cet inventaire dans un but de prévention des risques. L achèvement de l étude est prévu à mi-juin Au cours des mois restants, les tâches suivantes seront donc entreprises : - une relance a été envoyée aux communes et est en cours de dépouillement. Des contacts téléphoniques ponctuels devraient ensuite permettrent de compléter l enquête ; - la plupart des organismes et associations n'ayant pas répondu à nos sollicitations seront relancés ; - le dépouillement d'archives sera poursuivi ; - les cavités présentant un danger (risque d effondrement, de chute de personnes ) ainsi que les carrières souterraines abandonnées, feront prochainement l objet d une visite. Tous les indices de présence de cavités souterraines recensés à partir de la recherche bibliographique et des enquêtes auprès des mairies pour lesquelles l information reste incomplète seront, dans la mesure du possible, également visitées afin de les valider (existence et nature). Parallèlement à cette visite, des informations orales sur d éventuelles cavités non-répertoriées seront également recueillies auprès des interlocuteurs locaux. Les données répertoriées vont être saisies dans la base BDCavités, puis une analyse critique de celles-ci sera réalisée. Elle visera en particulier à évaluer la qualité des informations recueillies par le biais des indicateurs de fiabilité et d exhaustivité. Tout au long de l étude, des cartographies thématiques sont effectuées, afin de valoriser l information collectée. Elles seront présentées dans le rapport de synthèse final et pourront être complétées par des analyses plus spécifiques (ex. : cartes communales de densité de cavités). BRGM/RP FR Rapport d avancement 19

21 20 BRGM/RP FR Rapport d avancement

22 Annexe 1 Lettre d enquête aux communes du Lot : 1 er courrier (janvier 2006) BRGM/RP FR Rapport d avancement 21

23 22 BRGM/RP FR Rapport d avancement

24 BRGM/RP FR Rapport d avancement 23

25 24 BRGM/RP FR Rapport d avancement

26 Annexe 2 Lettre d enquête aux communes du Lot : relance (mai 2006) BRGM/RP FR Rapport d avancement 25

27 26 BRGM/RP FR Rapport d avancement

28 BRGM/RP FR Rapport d avancement 27

29 28 BRGM/RP FR Rapport d avancement

30 Annexe 3 Lettre aux communes concernées par des cavités à risques Exemple pour la commune de Cénevières BRGM/RP FR Rapport d avancement 29

31 30 BRGM/RP FR Rapport d avancement

32 BRGM/RP FR Rapport d avancement 31

33 32 BRGM/RP FR Rapport d avancement

34 BRGM/RP FR Rapport d avancement 33

35 34 BRGM/RP FR Rapport d avancement

36 BRGM/RP FR Rapport d avancement 35

37 36 BRGM/RP FR Rapport d avancement

38 BRGM/RP FR Rapport d avancement 37

39 Centre scientifique et technique 3, avenue Claude-Guillemin BP Orléans Cedex 2 France Tél. : Service géologique régional Midi-Pyrénées 3, rue Marie Curie BP Ramonville-Saint-Agne Cedex - France Tél. :

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines du Bas-Rhin. Rapport final

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines du Bas-Rhin. Rapport final Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines du Bas-Rhin Rapport final BRGM/RP-60315-FR Septembre 2011 Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines du Bas-Rhin Rapport

Plus en détail

Détermination des enjeux exposés

Détermination des enjeux exposés RAPPORTS CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Laboratoire de Clermont-Ferrand Affaire 19526 Détermination des enjeux exposés au risque inondation de l'oeil à Cosne d'allier novembre

Plus en détail

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011

Intitulé du stage. Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Intitulé du stage Dates Initiation à l'environnement industriel Jeudi 15 et vendredi 16 septembre 2011 Recherche et réduction des rejets de Substances Dangereuses dans l'eau Mardi 20 septembre 2011 Mardi

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 1 er juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 152 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace

La base de données régionale sur les sols. d Alsace. La base de données régionale sur les sols d Alsace 3 outils complémentaires pour connaître les sols en Alsace La base de données régionale sur les sols d Alsace Le guide des sols d Alsace La base de données régionale sur les sols Le réseau de mesure de

Plus en détail

Elaboration d une base de données des décharges non autorisées

Elaboration d une base de données des décharges non autorisées Elaboration d une base de données des décharges non autorisées Rapport intermédiaire BRGM/RP-53747-FR mars 2005 Elaboration d une base de données des décharges non autorisées Rapport intermédiaire BRGM/RP-53747-FR

Plus en détail

Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE

Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE Rapport final BRGM/ RP-55128-FR Décembre 2006 Appui SIE : Développement de services web ADES/SIE Rapport final BRGM/ RP-55128-FR décembre 2006 Étude réalisée

Plus en détail

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES

CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES CATASTROPHES NATURELLES PREVENTION ET ASSURANCES Mission des sociétés d assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels WWW.mrn-gpsa.org Une association créée en 2000 entre : Mission

Plus en détail

Céline Blanc (BRGM) Avec la collaboration de P.Bodenez, A.Margueret (MEDDE, DGPR/B3S) L.Rouvreau, M.Scamps (BRGM)

Céline Blanc (BRGM) Avec la collaboration de P.Bodenez, A.Margueret (MEDDE, DGPR/B3S) L.Rouvreau, M.Scamps (BRGM) Actualités sur la mise en place de la méthodologie de réutilisation hors site des terres excavées : Bilan de la mise en place au bout d un an, mise en place de nouveaux GT, rédaction de nouveaux guides,

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011

Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 Plan de Prévention des Risques Naturels sur les Bas-Champs du Sud de la Baie de Somme Rencontre Nationale IFFORME Dimanche 23 octobre 2011 D.D.T.M de la Somme SOMMAIRE Les risques majeurs sur le littoral

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Élaboration du volet «éolien» du schéma régional du climat, de l air et de l énergie DREAL Nord Pas de Calais Service ECLAT CCTP volet éolien du SRCAE page 1

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement Liieu--diitt «lle Cognett» Commune de VAUX--SUR--SEULLES

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

GKR. Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques

GKR. Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques GKR Geological Knowledge Representation Base de connaissances métallogéniques Objets Organiser un ensemble d informations complexes et hétérogènes pour orienter l exploration minière aux échelles tactiques

Plus en détail

Information de l acquéreur ou du locataire. Obligations du vendeur ou du bailleur

Information de l acquéreur ou du locataire. Obligations du vendeur ou du bailleur Information de l acquéreur ou du locataire Obligations du vendeur ou du bailleur Introduction La loi du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation

Plus en détail

LES METIERS DES ARCHIVES

LES METIERS DES ARCHIVES , Juillet 2011 LES METIERS DES ARCHIVES Un document réalisé par le SIOU Campus Croix-Rouge SIOU-BAIP - Rue Rilly-la-Montagne 51100 REIMS 03.26.91.87.55 mail : siou.campuscroixrouge@univ-reims.fr Sommaire

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire

Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire Initiation d une base de donnée documentaire et réglementaire Rapport Septembre 2007 Sommaire Chapitre 1 : Présentation de l outil «Base de donnée» du Pays Marennes Oléron.. p.5 1. Définition et principe...

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Observatoires du Bruit. Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP

Observatoires du Bruit. Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP Observatoires du Bruit Import des données du Classement sonore : Utilisation de l'outil VSMAP SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. INTÉRÊT DE L'UTILISATION DE L'OUTIL VSMAP POUR LA MISE EN FORME DES DONNÉES DE CLASSEMENT

Plus en détail

«Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie»

«Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie» «Bases de données géoréférencées pour la gestion agricole et environnementale en Roumanie» Dr. Alexandru BADEA Directeur Applications Spatiales Agence Spatiale Roumaine Tél : +40(0)744506880 alexandru.badea@rosa.ro

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 15 décembre

Compte rendu de la réunion du 15 décembre Compte rendu de la réunion du 15 décembre Nombre de présents : 23 personnes, dont : Correspondants régionaux 6 Présidents de CDTE 6 Permanents 4 Présidents de CRTE 3 Autres 3 Objectifs de la réunion: -

Plus en détail

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE La mise en place d une politique d archivage offre des solutions pour assurer une gestion pérenne des archives. Ce guide de procédure doit : - servir de base

Plus en détail

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Phase diagnostic Par : P. Mordelet, Université Toulouse 3 C. Aschan-Leygonie, Université Lyon 2 F. Boussama, Université Montpellier 1 C. Mathieu,

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme Présentation générale de la réforme Information aux Maires Introduction Une réforme à la fois technique et politique Une réforme, fruit

Plus en détail

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges Classe de situation (3) Clas.1.1. Conduite d'un projet de F1 Mise en œuvre et suivi de projets de (3 classes de situations / 10 situations / 12 compétences) Situations (4+2+4) Compétences (6+2+4) Compétences

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société MARIE DIDIER AUTOMOBILES Il ressort de l inventaire des accidents technologiques

Plus en détail

3 e rendez-vous de l Eco-exemplarité. 1 er rendez-vous de l archivage exemplaire? 10 juin 2015 Saint-Saulge

3 e rendez-vous de l Eco-exemplarité. 1 er rendez-vous de l archivage exemplaire? 10 juin 2015 Saint-Saulge 3 e rendez-vous de l Eco-exemplarité 1 er rendez-vous de l archivage exemplaire? 10 juin 2015 Saint-Saulge Conserver les archives : pourquoi faire? La conservation des archives répond à un triple intérêt

Plus en détail

Géophysique et sites pollués

Géophysique et sites pollués Géophysique et sites pollués A la recherche d objets enfouis Dans le cadre des diagnostics et de la réhabilitation des sites pollués, de nombreuses investigations sont nécessaires afin de localiser, entre

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE

AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. CREATION D UNE BANQUE DE DONNEES GEOSPATIALE CREATION A D UNE L ECHELLE BANQUE NATIONAL DE DONNEES GEOSPATIALES NATIONALE 1 AMTEC RESOURCES MANAGEMENT LTD. P O Box 3463

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents?

Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Maeve de France (Direction Technique, chef de projet métier SIG) Simon Le Grand (Direction Technique régionale IDF, service SIG/gestion patrimoniale)

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

Direction Eau, Environnement & Ecotechnologies. H. Leprond et N. Chauvin

Direction Eau, Environnement & Ecotechnologies. H. Leprond et N. Chauvin Espace collaboratif de l opération «Diagnostic des sols dans les lieux accueillant les enfants et les adolescents» Mode d emploi à l usage des bureaux d études et des laboratoires V4. Avril 2013 H. Leprond

Plus en détail

LE PLAN DE PREVENTION

LE PLAN DE PREVENTION 1 Association des Directeurs et Responsables de Services Généraux Facilities Manag ers Association LE PLAN DE PREVENTION Avertissement : ce document est un exemple établi pour un besoin particulier. Il

Plus en détail

Autoroute A16. Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) A16- A16+

Autoroute A16. Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) A16- A16+ 01 / 24 0 0!( 10 10 20 20 02 / 24 20 20 30 30 40 40 Système de Repérage de Base (SRB) - Localisation des Points de repère (PR) 03 / 24 40 40 50 50 60 60 60 60 04 / 24 70 70 80 80 80 80 Système de Repérage

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVOLUTION DES RESEAUX DE SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES EN FRANCE

CAHIER DES CHARGES POUR L EVOLUTION DES RESEAUX DE SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES EN FRANCE Cahier des charges pour l évolution des réseaux de surveillance des eaux souterraines en France CAHIER DES CHARGES POUR L EVOLUTION DES RESEAUX DE SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES EN FRANCE Version complétée

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 27/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

progression premiere et terminale

progression premiere et terminale progression premiere et terminale s.2 s.3 valette SEQUENCE Séance Objectif Contenu du cours Compétences Savoirs 1 1. Le bilan comportemental Identifier les objectifs de la connaissance de soi Utiliser

Plus en détail

REGLEMENT JEU QUIZZ SMS +

REGLEMENT JEU QUIZZ SMS + REGLEMENT JEU QUIZZ SMS + ARTICLE 1 : PRESENTATION DE LA SOCIETE ORGANISATRICE La Société ESI au capital de 8000 Euros, RCS 493 029 433 PARIS, dont le siège social est 90 avenue du Maine 75014 PARIS, éditrice

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 28/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr Présentation

un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr Présentation un module de simulation des évolutions urbaines http://geopensim.ign.fr 12 mars 2009 Anne Ruas Annabelle Mas Julien Perret Présentation Plateforme open source d analyse et de simulation des évolutions

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) MISSION DE CONSEIL, D'ASSISTANCE JURIDIQUE PERMANENTE ET DE REPRESENTATION EN JUSTICE DANS LE DOMAINE DU DROIT PUBLIC _ Marché n 11 050 FCS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 27/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

Qu est-ce que l Inventaire?

Qu est-ce que l Inventaire? Qu est-ce que l Inventaire? L I.P.I.C. (ou Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel) est la dénomination désignant l Inventaire du patrimoine architectural de Wallonie. Depuis 2011, il fait suite à

Plus en détail

Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices. Plateforme Territoriale GUYANE SIG

Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices. Plateforme Territoriale GUYANE SIG Charte d exploitation et de demande d accès aux Géoservices Plateforme Territoriale GUYANE SIG 25/02/2014 SOMMAIRE 1. LEXIQUE... 3 2. DEFINITION... 3 3. DOMAINE D APPLICATION... 3 A. Objet... 3 B. Bénéficiaires...

Plus en détail

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009 Protection de la ressource et Métiers de l Automobile Intervention du 12 octobre 2009 Intervention 1. Le CNPA et le Défi de l Environnement 2. Environnement et Métiers de l Automobile 3. Le parcours du

Plus en détail

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations S.I.G Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS COMMENT PRÉPARER LES DEMANDES? QUELLES SONT LES RÈGLES A RESPECTER? MINISTÈRE DE LA CULTURE

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Commande n 3505 Date de réalisation : 23 septembre 2011 (Valable 6 mois) Mode COMMANDE

Plus en détail

Les bases de données Les systèmes d informations

Les bases de données Les systèmes d informations 2 Les bases de données Les systèmes d informations Surface annuelle moyenne brûlée (en ha) 250 000 200 000 150 000 100 000 50 000 0 Part de la surface forestière brûlée (en %) 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5

Plus en détail

MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS.

MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS. MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS. L'an deux mille douze, le 7 janvier à 10h30. Le Conseil Municipal de BRENNILIS, dûment

Plus en détail

ApplicaSol, la base de données des applications thématiques

ApplicaSol, la base de données des applications thématiques ApplicaSol, la base de données des applications thématiques Millet Florent, INRA US-InfoSol Séminaire de mi-parcours 18-19 oct 2012 Contexte du projet Axe 3 : Réseau Mixte Technologique «Sols et Territoires»

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

SIGLES des acteurs et outils

SIGLES des acteurs et outils SIGLES des acteurs et outils Note : les noms en gris correspondent à des organismes ou des outils qui n existent plus. Pour certains ils ont été remplacés par un autre nom. AD - Association Départementale

Plus en détail

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par

PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par PROGRAMME SYSMIN, 8 ème FED, 2004-2009 Appui au secteur minier du Gabon «Financement et structuration du programme» Présenté par Séverin EMANE MBA Directeur Général des Mines et de la Géologie Ministère

Plus en détail

Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé

Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé Rapport final BRGM/RP-54376-FR décembre 2005 Base de données de la sismicité historique de

Plus en détail

Bachelors Technologiques

Bachelors Technologiques Bachelors Technologiques Mines et Carrières - Gestion et Maintenance de Parc de Matériels de Travaux Publics - QHSE Qualité Hygiène Sécurité Environnement www.2ie-edu.org Institut International d Ingénierie

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

«Vous éditez, nous archivons!»

«Vous éditez, nous archivons!» LE LOGICIEL D'ARCHIVAGE ET DE CONSULTATION DE VOS DOCUMENTS DE GESTION (Graphiques et caractères) alliant PUISSANCE DES OUTILS INTERNET & SIMPLICITE D'UTILISATION «Vous éditez, nous archivons!» LOGISUD

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DES PERMISSIONS DE VOIRIE POUR LES RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EXISTANTS

RENOUVELLEMENT DES PERMISSIONS DE VOIRIE POUR LES RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EXISTANTS RENOUVELLEMENT DES PERMISSIONS DE VOIRIE POUR LES RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EXISTANTS Note de préconisations aux maires de Saône et Loire Les permissions de voirie (PdV) répondent à des règles bien

Plus en détail

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 04 RESSOURCES MOBILIÈRES ET IMMOBILIÈRES

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois 04 RESSOURCES MOBILIÈRES ET IMMOBILIÈRES 04 RESSOURCES MOBILIÈRES ET IMMOBILIÈRES 04.01 Gestion des ressources immobilières - Fichier informatique Fichier contenant des données utilisées pour contrôler l'inventaire et la gestion des immeubles,

Plus en détail

Recueil de données trafic Module d intercommunication MI2 Évolutions récentes et traitements quotidiens

Recueil de données trafic Module d intercommunication MI2 Évolutions récentes et traitements quotidiens Auteurs : PCI CTAA Sétra Juillet 2013 Recueil de données trafic Module d intercommunication MI2 Évolutions récentes et traitements quotidiens Transports 07-2 Depuis de nombreuses années, le serveur MI2

Plus en détail

L évolution des techniques d information

L évolution des techniques d information Les automates d appel en masse : quel système pour ma collectivité? Marion Hébert, ingénieur à l Institut des Risques Majeurs L évolution des techniques d information a vu naître dès le début des années

Plus en détail

Défi Transition énergétique : ressources, société, environnement ENRS Projet Exploratoire PALEOSTOCK

Défi Transition énergétique : ressources, société, environnement ENRS Projet Exploratoire PALEOSTOCK Des traitements thermiques de matériaux lithiques du paléolithique destinés à faciliter leur taille, aux prétraitements adaptés à leur usage en stockage thermique haute température. Contexte «Stockage»

Plus en détail

STI. Systèmes et Technologies de l Information

STI. Systèmes et Technologies de l Information STI Systèmes et Technologies de l Information Sommaire > Présentation /Organisation > Infrastructure > Orientation stratégique : Interopérabilité > Exemples de réalisations 1 Organisation Sommaire > Activité

Plus en détail

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 1: KIT DE COMMUNICATION ENVIRONNEMENT EN ENTREPRISE

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 1: KIT DE COMMUNICATION ENVIRONNEMENT EN ENTREPRISE Fiche action n 6.1.1 Réalisation d'un CD Rom 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES En s inspirant des outils mis en place au sein de la Poste (région Champagne Ardenne), l objectif est de fournir un Kit (guide méthodologique)

Plus en détail

Master - Mention histoire et territoires - Dynamique et géographie des territoires (DYGITER)

Master - Mention histoire et territoires - Dynamique et géographie des territoires (DYGITER) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 04/09/2015. Fiche formation Master - Mention histoire et territoires - Spécialité dynamique et géographie des territoires (DYGITER) -

Plus en détail

LUTTE CONTRE L AMBROISIE

LUTTE CONTRE L AMBROISIE LUTTE CONTRE L AMBROISIE Création d un applicatif Smartphone Repérage participatif de l Ambroisie Fiche Projet CONTACT Valence AGGLO : 04.75.79.22.11 ambroisie@valenceagglo.fr 17/10/2012 I. Contexte La

Plus en détail

Système Management Environnemental

Système Management Environnemental Système Management Environnemental Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine Laboratoire de Touraine - Bassin Eaux Pluviales Environnemental Politique Qualité Sécurité Environnement Sommaire Norme

Plus en détail

Tableaux standards. Documentation d aide. http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17

Tableaux standards. Documentation d aide. http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17 Tableaux standards Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17 2 SOMMAIRE Préambule...3 1. Choix d un tableau de résultats...4 Étape 1 : Choix d un domaine géographique...

Plus en détail

Préparer le fond de plan

Préparer le fond de plan Préparer le fond de plan Objectif et résultat attendu L opération d adressage doit être précédée d un travail préparatoire qui consiste à récupérer un maximum d informations urbaines et géographiques sur

Plus en détail

Inventaire d'anciens sites industriels dans la région du Nord - Pas-de-Calais Synthèse des années 1994 à 2002

Inventaire d'anciens sites industriels dans la région du Nord - Pas-de-Calais Synthèse des années 1994 à 2002 IC L UB TP N ME CU DO Inventaire d'anciens sites industriels dans la région du Nord - Pas-de-Calais Synthèse des années 1994 à 2002 BRGM/RP-52111-FR mars 2003 ADEME DOCUMENT PUBLIC Inventaire d'anciens

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Recommandation pour la gestion des archives

Recommandation pour la gestion des archives Haute école pédagogique Qualité Avenue de Cour 33 CH 1014 Lausanne www.hepl.ch Recommandation pour la gestion des archives Cette recommandation accompagne la mise en œuvre de la décision du comité de direction

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

Rapport de l état relatif à la présence termites dans le bâtiment

Rapport de l état relatif à la présence termites dans le bâtiment Rapport de l état relatif à la présence termites dans le bâtiment Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 13/312 AFNOR NF P 03-201 28/04/2015

Plus en détail

Rapport de suivi du système de télésurveillance de la carrière souterraine Nord Ouest de Saint- Sulpice-de-Cognac (I 6)

Rapport de suivi du système de télésurveillance de la carrière souterraine Nord Ouest de Saint- Sulpice-de-Cognac (I 6) Rapport de suivi du système de télésurveillance de la carrière souterraine Nord Ouest de Saint- Sulpice-de-Cognac (I 6) ler semestre 2002 Renault O. Juiilei ZOO2 Ri-51786 Rapport de suivi du système de

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin,

PREFET DU BAS-RHIN. Le Préfet de la Région Alsace, Préfet du Bas-Rhin, 1 Direction départementale des Territoires du Bas-Rhin PREFET DU BAS-RHIN Service Environnement et Gestion des Espaces 14, rue du Maréchal Juin BP 61003 67070 STRASBOURG CEDEX ARRETE PREFECTORAL portant

Plus en détail

Code du Patrimoine. Loi du 15 juillet 2008. Décembre 2009. Archives courantes

Code du Patrimoine. Loi du 15 juillet 2008. Décembre 2009. Archives courantes FICHE ARCHIVES N 2 LE CLASSEMENT DES ARCHIVES COURANTES Archives courantes Conseils en matière de classement (principalement pour les communes) 1. Choisir le bon conditionnement 2. Quelques conseils de

Plus en détail

BNPE, Banque Nationale des Prélèvements d Eau un outil fédérateur pour la connaissance des pressions quantitatives sur la ressource en eau

BNPE, Banque Nationale des Prélèvements d Eau un outil fédérateur pour la connaissance des pressions quantitatives sur la ressource en eau BNPE, Banque Nationale des Prélèvements d Eau un outil fédérateur pour la connaissance des pressions quantitatives sur la ressource en eau L. Chery 1, C. Nowak 2, A. Mauclerc 1, B. Hypolyte 3, S. Bareyre

Plus en détail

LA TENUE DES ARCHIVES

LA TENUE DES ARCHIVES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DU BAS-RHIN Mise à jour : Avril 2013 GUIDE PRATIQUE POUR LA TENUE DES ARCHIVES RAPPEL DES NOTIONS ET PRINCIPES Tous les documents produits par un service constituent, quelle que

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

De l intérêt des réseaux d acteurs en gestion intégrée de la zone côtière : l exemple de la Baie du Mont Saint-Michel

De l intérêt des réseaux d acteurs en gestion intégrée de la zone côtière : l exemple de la Baie du Mont Saint-Michel Pôle halieutique De l intérêt des réseaux d acteurs en gestion intégrée de la zone côtière : l exemple de la Baie du Mont Saint-Michel Yannick RAYMOND Fanny TARTARIN Stéphane PENNANGUER Colloque de restitution

Plus en détail

Rapport d'étude - Version finale, mars 2012. (version modifiée à partir de la première version de juillet 2011)

Rapport d'étude - Version finale, mars 2012. (version modifiée à partir de la première version de juillet 2011) Agence de l'eau Rhin-Meuse (AERM) Centre d'etudes Géographiques de l'université de Lorraine - Site de Metz (CEGUM) Centre d'etudes et de Recherches sur les Paysages (CERPA - Université de Lorraine - Site

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Réunion d information sur la formation professionnelle continue

Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réseau GRAINE Pays de la Loire Lundi 07 juillet 2014 06/10/14 1 Panorama des dispositifs de formation PLAN DE FORMATION PROFESSION- NALISATION

Plus en détail

Demande d aide(s) LOCA-PASS

Demande d aide(s) LOCA-PASS Cadre réservé à nos services Nom du demandeur Reçu le N Avance LOCA-PASS N Garantie LOCA-PASS N Adhérent Observations ARTIE Demande d aide(s) LOCA-PASS AVANCE LOCA-PASS GARANTIE LOCA-PASS Bénéficiaires

Plus en détail

Notre cabinet de conseil spécialisé dans le domaine des systèmes d information géographique est engagé dans une démarche de cession.

Notre cabinet de conseil spécialisé dans le domaine des systèmes d information géographique est engagé dans une démarche de cession. Lyon, le 27 avril 2015 Objet : Cession de GAIAGO, motivation, métier et compétences Madame, Monsieur, Notre cabinet de conseil spécialisé dans le domaine des systèmes d information géographique est engagé

Plus en détail

Plan séisme - Étude exploratoire en vue d'une base de données relative au bâti. Rapport final

Plan séisme - Étude exploratoire en vue d'une base de données relative au bâti. Rapport final Plan séisme - Étude exploratoire en vue d'une base de données relative au bâti Rapport final BRGM/RP-55423-FR mai 2007 Plan séisme - Étude exploratoire en vue d'une base de données relative au bâti Rapport

Plus en détail

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE DEPARTEMENT ENVELOPPES ET REVETEMENTS Constructions Légères et Couvertures Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE Livraison Cahier V1 de Mars 2010

Plus en détail

«Tempête Klaus du 24 janvier 2009 : conditions d indemnisation et de réparation des dommages» des précisions sur les conditions d indemnisation

«Tempête Klaus du 24 janvier 2009 : conditions d indemnisation et de réparation des dommages» des précisions sur les conditions d indemnisation Le Ministère de l Economie de l Industrie et de l Emploi, la Fédération Française des Sociétés d Assurances et le Groupement des Entreprises Mutuelles d Assurances, diffusent un dépliant intitulé : «Tempête

Plus en détail

MASTER GSE-VRT. En partenariat avec : Place de Verdun 81012 ALBI Cedex 9 - Site Internet : www.univ-jfc.fr

MASTER GSE-VRT. En partenariat avec : Place de Verdun 81012 ALBI Cedex 9 - Site Internet : www.univ-jfc.fr MASTER GSE-VRT GESTION DE L ENVIRONNEMENT VALORISATION DES RESSOURCES TERRITORIALES En partenariat avec : L école nationale de formation agronomique L école des Mines d Albi-Carmaux Place de Verdun 81012

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail