PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2014 OBLIGATOIRES. Réf. : -

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2014 OBLIGATOIRES. Réf. : -"

Transcription

1 PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2014 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES Réf. : - Année 2014 Article L du Code des communes - Loi du 19 décembre 2005 de financement de la sécurité sociale pour Livre II du Code de la sécurité sociale, notamment les articles L et D Arrêté du 7 novembre 2013 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour Décret du 26 décembre 2011 relatif aux modalités d'attribution des indemnités journalières dues au titre de l'assurance maladie modifiant diverses dispositions du Code de la sécurité sociale Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires et Présidents des collectivités territoriales et établissements publics Madame, Monsieur le Maire, Madame, Monsieur le Président, Cher(e) Collègue, Un arrêté du 7 novembre 2013 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2014 est paru au JORF du 19 novembre 2013 et prend effet au 1 er janvier Cet arrêté fixe le plafond de rémunérations ou gains soumis à cotisations de sécurité sociale et d allocations familiales. Pour l année 2014, le plafond a augmenté de 1,4% et est passé à 3129 euros par mois. Cette circulaire contient aussi en annexe un récapitulatif des prélèvements obligatoires pour les agents relevant des régimes spéciaux et généraux car il y a une relation entre la publication des plafonds de la sécurité sociale et le calcul des cotisations et prélèvements. Il est rappelé que les agents territoriaux relèvent soit du régime spécial de sécurité sociale institué par le décret du 11 janvier 1960 (fonctionnaires titulaires et stagiaires affiliés à la CNRACL qui occupent un emploi à temps complet, ou un ou plusieurs emploi(s) à temps non complet mais pour une durée hebdomadaire de service au moins égale au seuil d'affiliation à la CNRACL), soit du régime général de sécurité sociale (fonctionnaires titulaires et stagiaires qui occupent un ou plusieurs emploi(s) à temps non complet pour une durée hebdomadaire de service inférieure au seuil d'affiliation à la CNRACL, agents non titulaires) ce qui détermine un régime de prélèvement différent. En effet, l'appartenance à l'un ou l'autre de ces deux régimes a parfois une incidence sur la nature, l'assiette, le taux des prélèvements. En plus des différents prélèvements présentés en annexe 1 et 2, les employeurs publics territoriaux sont également assujettis à une cotisation obligatoire au CNFPT. Le taux de cette cotisation est voté par le conseil d administration du CNFPT, dans la limite d un plafond fixé à 1% par la loi, et à une cotisation obligatoire au Centre de gestion, pour les collectivités et établissements affiliés. Le taux de cette cotisation est fixé par le conseil d'administration du Centre, dans la limite d un plafond de 0,80% (article 22 de la loi du 26 janvier 1984) et vous est communiqué chaque année. Circulaire «Plafonds de la sécurité sociale» / cdg 77

2 I MODALITÉS DE CALCUL Les cotisations de sécurité sociale sont calculées lors de chaque échéance de paye jusqu à concurrence des rémunérations ou gains suivants, versés du 1 er janvier au 31 décembre 2014 : Si les rémunérations ou gains sont versés Montants en en uros Par année Par trimestre Par mois Par quinzaine Par semaine 722 Par jour 172 Par heure pour une durée de travail inférieure à 5 heures 23 NOTA : Eu égard aux dispositions des décrets , et du 30 juillet 1979, il est rappelé que le «plafonnement» ne trouve son application qu en ce qui concerne certaines cotisations patronales ; l assiette des cotisations ouvrières est, en effet, intégralement déplafonnée depuis le 1 er janvier Ces plafonds ont une influence sur l annexe 1 de la circulaire relative aux (logements de fonction). II CAPITAL-DÉCÈS Conformément aux articles L et suivants et D du Code de la sécurité sociale, le montant plafond maximum du capital décès susceptible d être versé aux ayants droit des agents permanents des collectivités locales, décédés après 60 ans et non admis à la retraite, est porté à : 9387 uros pour les décès survenus entre le 1 er janvier et le 31 décembre Le CDG dispose d une circulaire complète sur le capital décès pour complément d information (voir notamment 3.3 de la circulaire en question) III INDEMNITÉS JOURNALIÈRES AU PROFIT D AGENTS PLACÉS EN MALADIE OU INVALIDITÉ Les agents concernés sont les agents permanents des collectivités territoriales ayant épuisé leurs droits statutaires à traitement ou bénéficiant de droits statutaires inférieurs aux indemnités de sécurité sociale, placés en maladie ou en invalidité. Il s agit des agents relevant du régime spécial en fin de droits à congé maladie mais aussi de ceux affiliés au régime général Modalités de calcul des indemnités journalières Le mode de calcul des indemnités journalières dues au titre de l assurance-maladie a été modifié par un décret du 26 décembre Le Gouvernement a décidé d en plafonner le montant maximum. Pour les arrêts de travail débutant à compter du 1er janvier 2012, le montant maximal de l indemnité journalière ne sera plus calculé sur 50 % du plafond de la sécurité sociale mais sur 50 % de 1,8 fois le SMIC (soit 42,77 par jour, car 1,8 fois le smic équivaut à 2601,68 euros brut par mois ou 31220,21 euros par an, divisé par 365 jours (puis divisé par 2) ce qui donne 42,77 euros).

3 3.2 Taux maxima et calcul des indemnités journalières Les textes de référence sont les articles L et suivants, et R et suivants du Code de la sécurité sociale. Le montant des indemnités journalières varie en fonction de la durée de l incapacité et du nombre d enfants à charge. À partir du 31e jour d'arrêt de travail, l'indemnité journalière maladie est majorée si le (la) salarié(e) a au moins 3 enfants à charge. Elle est portée à 66,66 % du salaire journalier de base. En effet, le montant est calculé dans ces cas en référence aux dispositions du décret , donc au 1/547,5ème du dit plafond (35352 X 1/547,5ème). En 2014, il faut calculer ainsi : 66,66 % du salaire journalier à partir du 31 ème jour si l agent a 3 enfants à charge, plafonné à 1,8 fois le SMIC, soit 57,02. Veuillez agréer, Madame, Monsieur le Maire, Madame, Monsieur le Président et Cher(e) Collègue, l assurance de mes sentiments les meilleurs. Le Président du Centre de Gestion Daniel Leroy

4 ANNEXES : PRELEVEMENTS SOCIAUX, COTISATIONS AU 01/01/2014 Les prélèvements sociaux sur les fiches de paie diffèrent en fonction du régime d appartenance de l agent, régime spécial ou régime général (fonctionnaires non affiliés à la CNRACL avec un service hebdomadaire inférieur à 28h et agents non titulaires). Certains prélèvements sont communs aux deux régimes et d autres spécifiques à chacun d entre eux. Pour des raisons de lisibilité, nous avons jugé plus aisé de vous présenter une liste des prélèvements applicables aux agents du régime général et une autre à ceux du régime spécial de sécurité sociale plutôt qu une liste commune suivie de deux listes évoquant les spécificités de chaque régime. Certains prélèvements sont obligatoires et d autres sont soumis à certaines conditions qui ne sont pas explicitées dans la liste ci-dessous (voir les articles réglementaires). Les bases et taux figurent dans un fichier à télécharger ci-dessous. Agents du régime général Assurance maladie, maternité, invalidité et décès (Code de la sécurité sociale, L241-1) Accidents du travail et maladies professionnelles (Code de la sécurité sociale, L241-5) Cotisations à la CNAF (Code des communes, article L417-2, loi 84-53, article 119, Code de la sécurité sociale L241-6) Cotisations au titre de l assurance vieillesse (Code de la sécurité sociale, L241-3) Contribution à l IRCANTEC (Décret , article 7) CSG (Code de la sécurité sociale, L136-1) CRDS (Ordonnance du 24 janvier 1996, article 14-I) Contribution exceptionnelle de solidarité (Code du travail, article L , L ) Contribution solidarité autonomie (Code de l action sociale et des familles, L ) Cotisations au FNAL (Code de la sécurité sociale, L834-1) Versement destiné aux transports en commun : en Ile-de-France, obligatoire dans les collectivités employant plus de 9 agents (Code général des collectivités territoriales, L ) Agents du régime spécial Cotisations au régime général de sécurité sociale (Assurance maladie, maternité, invalidité et décès) (Décret 60-58, article 17) Cotisations à la CNAF (Code des communes, article L417-2, loi 84-53, article 119, Code de la sécurité sociale L241-6) Retenues et contributions à la CNRACL (Décret , articles 3, I et II, article 5) RAFP (régime public de retraite additionnel) (Loi , article 76) CSG (Code de la sécurité sociale, L136-1) CRDS (Ordonnance du 24 janvier 1996, article 14-I) Contribution exceptionnelle de solidarité (Code du travail, article L , L ) Contribution solidarité autonomie (Code de l action sociale et des familles, L ) ATIACL (Décret , article 16) Versement destiné aux transports en commun : en Ile-de-France, obligatoire dans les collectivités employant plus de neuf agents (Code général des collectivités territoriales, L ) Circulaire «Plafonds de la sécurité sociale» / cdg 77

5 Les taux et assiettes des prélèvements pour les agents relevant du régime général sont fixés comme suit : Texte de référence et nom du prélèvement Assurance maladie, maternité, invalidité et décès (Code de la sécurité sociale L241-1) Accidents du travail et maladies professionnelles (Code de la sécurité sociale L241-5) Cotisations à la CNAF (Code des communes, article L417-2, loi article 119, Code de la sécurité sociale L241-6) Cotisations au titre de l assurance vieillesse (Code de la sécurité sociale L241-3) Contribution à l IRCANTEC (Décret , article 7) CSG (Code de la sécurité sociale L136-1) Part employeur Part agent Assiette du prélèvement 12,8 % (Code de la sécurité sociale D242-3) 1,7% (Code de la sécurité sociale L242-5) 5,4% (Code de la sécurité sociale D242-7) 1,75 % sur la totalité de l assiette 8,45 % sur la tranche de l assiette inférieure ou égale au plafond de la sécurité sociale (Code de la sécurité sociale D242-4) 3,80 % sur la tranche de l assiette inférieure ou égale au plafond de la sécurité sociale 11,98 % sur la tranche de l assiette supérieure au plafond et ne dépassant pas 8 fois son montant (arrêté ministériel du 14 janvier 1971) 0,75% (Code de la sécurité sociale D242-3) 0,25 % sur la totalité de l assiette 6,80 % sur la tranche de l assiette inférieure ou égale au plafond de la sécurité sociale (Code de la sécurité sociale D242-4) 2,54 % sur la tranche de l assiette ne dépassant pas le plafond de la sécurité sociale 6,38 % sur la tranche de l assiette supérieure et ne dépassant pas 8 fois son montant (arrêté ministériel du 14 janvier 1971) 5,1 % (déductible) 2,4 % sur la non déductible (Code de la sécurité sociale L136-8) (Code de la sécurité sociale L242-1) (Code de la sécurité sociale L242-1) (Code de la sécurité sociale L242-1) (Code de la sécurité sociale L242-1) Traitement indiciaire brut Indemnité de résidence NBI Primes et indemnités Avantages en nature (Décret , article 7) 98,25% du montant brut de l ensemble des rémunérations et (Code de la sécurité sociale L136-2)

6 Texte de référence et nom du prélèvement CRDS (Ordonnance du 24 janvier 1996, article 14-I) Part employeur Part agent Assiette du prélèvement 0,5 % (non déductible) (Ordonnance du 24 janvier 1996, article 19) 98,25% du montant brut de l ensemble des rémunérations et (Code de la sécurité sociale L136-2) (Ordonnance 96-50, article 14-I) Contribution exceptionnelle de solidarité Code du travail (article L ) Conditions d'assujettissement: 1. Montant mensuel cumulé du traitement indiciaire, de la NBI et de l'indemnité de résidence, net des cotisations de sécurité sociale obligatoires et des cotisations IRCANTEC, au moins égal au traitement brut afférent à l'indice brut 296. Code du travail (articles L et R ) - Circulaire du 27 mai 2003, ministère de la fonction publique 2. Si la collectivité a adhéré, au profit de ses agents non titulaires, au régime d'assurance-chômage, la rémunération versée à ces agents n'est pas assujettie à cette contribution, mais à contributions au régime d'assurance-chômage au taux de 6,4 %. Code du travail (articles L et L ) 1% (Code du travail L ) Rémunération totale (à l'exclusion des et des remboursements de frais professionnels), nette des cotisations de sécurité sociale obligatoires et des prélèvements IRCANTEC Plafond: l'assiette prise en compte ne peut excéder le quadruple du plafond de la sécurité sociale (Code du travail L et circulaire du 27 mai 2003, ministère de la fonction publique)

7 Texte de référence et nom du prélèvement Contribution solidarité autonomie (Code de l action sociale et des familles L ) Part employeur Part agent Assiette du prélèvement 0,3 % Cotisations au FNAL (Code de la sécurité sociale L834-1) Versement destiné aux transports en commun : en Ile-de-France, obligatoire dans les collectivités employant plus de 9 agents (Code général des collectivités territoriales L ) Au moins 20 agents: 0,5 % Moins de 20 agents: 0,1 % sur l'assiette limitée au plafond de la sécurité sociale (Code de la sécurité sociale L et R ) Pour la Seine-et-Marne 1,8 % pour les communes citées à l article R du CGCT 1 1,5 % pour les autres communes CGCT (article L ) (Article L du CGCT pour l Ile-de- France) 1 Dernier décret fixant la liste des communes concernées

8 Les taux et assiettes des prélèvements pour les agents relevant du régime spécial sont fixés comme suit : Texte de référence et nom du prélèvement Cotisations au régime général de sécurité sociale (Assurance maladie, maternité, invalidité et décès) (Décret 60-58, article 17) 11,5 % (Décret , article 2) Part employeur Part agent Assiette du prélèvement Traitement indiciaire brut NBI (Décret , article 2 et décret , article 5) Cotisations à la CNAF (Code des communes, article L417-2, loi article 119, Code de la sécurité sociale L241-6) Retenues et contributions à la CNRACL (Décret , articles 3, I et II, article 5) RAFP (régime public de retraite additionnel) (Loi , article 76) 5,25 % (Code de la sécurité sociale D242-7) 30,40 % (Décret , article 5, II) 5 % (décret , article 3) 9,14 % (Décret , article 1 er, Décret , article 5, I) 5 % (décret , article 3) Traitement indiciaire brut NBI (Décret article 4, Code de la sécurité sociale D712-38) Traitement indiciaire brut NBI (Décret , article 3, I et II, et article 5) Montant brut des rémunérations non soumises à retenues pour pension : indemnité de résidence, supplément familial de traitement, primes et indemnités, 2 (Décret , article 3) Plafond: l'assiette prise en compte ne peut dépasser 20 % du traitement indiciaire brut total perçu au cours de l'année considérée (Décret , article 2) 2 La prise en compte des doit se faire sur la base de leur valeur représentative fixée par arrêté ministériel du 10 décembre 2002 (NOR:SANS A).

9 Texte de référence et nom du prélèvement CSG (Code de la sécurité sociale L136-1) Part employeur Part agent Assiette du prélèvement 5,1 % (déductible) 2,4 % sur la non déductible (Code de la sécurité sociale L136-8) 98,25% du montant brut de l ensemble des rémunérations et 3 (Code de la sécurité sociale L136-2) CRDS (Ordonnance du 24 janvier 1996, article 14-I) 0,5 % (non déductible) (Ordonnance du 24 janvier 1996, article 19) 98,25% du montant brut de l ensemble des rémunérations et 4 (Code de la sécurité sociale L136-2) Contribution exceptionnelle de solidarité (Code du travail, L ) Conditions d'assujettissement : montant mensuel cumulé du traitement indiciaire, de la NBI et de l'indemnité de résidence, net des cotisations de sécurité sociale obligatoires et des prélèvements CNRACL et RAFP, au moins égal au traitement brut afférent à l indice brut 296. (Code du travail, articles L et R et circulaire du 27 mai 2003, ministère de la fonction publique). 1% (Code du travail L ) Rémunération totale (à l'exclusion des et des remboursements de frais professionnels), nette des cotisations de sécurité sociale obligatoires et des prélèvements CNRACL et RAFP Plafond: l'assiette prise en compte ne peut excéder le quadruple du plafond de la sécurité sociale (Code du travail L et circulaire du 27 mai 2003, ministère de la fonction publique) Contribution solidarité autonomie (Code de l action sociale et des familles L ) 0,3 % Traitement indiciaire brut NBI 3 Même remarque 4 Même remarque qu au 2

10 ATIACL (Décret , article 16) 0,4% (arrêté ministériel du 28 décembre 2012) Traitement indiciaire brut (Décret , article 16) FNAL (Code de la sécurité sociale L834-1) Versement destiné aux transports en commun : en Ile-de-France, obligatoire dans les collectivités employant plus de neuf agents au moins 20 agents: 0,5 % moins de 20 agents: 0,1 % sur l'assiette limitée au plafond de la sécurité sociale (Code de la sécurité sociale L et R ) Pour la Seine-et-Marne 1,8 % pour les communes citées à l article R du CGCT Traitement indiciaire brut NBI Traitement indiciaire brut NBI (Code général des collectivités territoriales L ) 1,5 % pour les autres communes Voir CGCT (article L ) 5 5 Décret du 6 avril 2012 fixant la liste des communes mentionnée au 2 de l'article L du Code général des collectivités territoriales

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2016 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2016 OBLIGATOIRES

PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2016 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS. Année 2016 OBLIGATOIRES PUBLIEE EN 2001 / MISE A JOUR EN 2016 SÉCURITÉ SOCIALE PLAFONDS, COTISATIONS ET PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES Année 2016 Réf. : Article L.417-1 du Code des communes. Loi 2005.1579 du 19 décembre 2005 de financement

Plus en détail

Circulaire C.G n D.M COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES. I NOUVEAU DISPOSITIF APPLICABLE AU 1 er JANVIER 2005

Circulaire C.G n D.M COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES. I NOUVEAU DISPOSITIF APPLICABLE AU 1 er JANVIER 2005 Circulaire C.G n 04.20 D.M du 15 décembre 2004 COTISATIONS SOCIALES OBLIGATOIRES TAUX APPLICABLES A COMPTER DU 1 er JANVIER 2005 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames & Messieurs les Maires & Présidents

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012

LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 Réf : CDG INFOS 2012-1/ ME Date : le 12 Janvier 2012 LES CHIFFRES DE LA PAIE AU 1 er JANVIER 2012 REFERENCES JURIDIQUES Arrêté du 30 décembre 2011 fixant le plafond de la Sécurité sociale Décret n 2011-1926

Plus en détail

Le régime des cotisations

Le régime des cotisations Le régime des cotisations 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 25 janvier 2016 Sommaire La contribution sociale

Plus en détail

LES PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES CADRE GENERAL. sécurité sociale des agents publics territoriaux

LES PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES CADRE GENERAL. sécurité sociale des agents publics territoriaux Régime de sécurité sociale des agents publics territoriaux Cette fiche présente les règles générales en matière de prélèvements obligatoires sur la rémunération des agents publics territoriaux. Ces derniers

Plus en détail

Contribution solidarité 1%

Contribution solidarité 1% Le 22 janvier 2013 Référence : Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 modifiée - relative à la contribution exceptionnelle de solidarité en faveur des travailleurs privés d emploi Circulaire n 1-94 du 1 er juillet

Plus en détail

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 5,10%

COTISATIONS Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL TAUX. Part patronale Part salariale - 5,10% Pour les titulaires et les stagiaires : régime spécial CNRACL (1) (et 100 % de la participation mutuelle) Maladie - Maternité 11,50% - Traitement de base indiciaire brut + NBI Allocations familiales 5,25%

Plus en détail

Circulaire n R du 15 février 2012

Circulaire n R du 15 février 2012 Circulaire n 2012-01 R du 15 février 2012 24, rue d Arcole 42000 SAINT-ETIENNE 04 77 42 67 28 04 77 42 67 26 1 er janvier 2012 Salaires et charges sociales. Congés maladie et journée de carence Seuls le

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL

CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL SMIC mensuel : 1480,27 au 1 er janvier 2017 Belfort, le 31/01/2017 SMIC taux horaire : 9,76 La valeur annuelle de traitement afférent à l indice 100 majoré est portée à 5 623,23 au 1 er février 2017 CHARGES

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 11 28 juin 2016 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE

CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Rémunération N 10 14 mars 2017 Références CONTRIBUTION DE SOLIDARITE Loi n 82-939 du 4 novembre 1982 Loi n 97-1239 du 29 décembre 1997 Décret n 82-1001 du 25 novembre 1982 Décret n 2005-31 du 15 janvier

Plus en détail

Centre de gestion de la FPT de l Ain

Centre de gestion de la FPT de l Ain Centre de gestion de la FPT de l Ain Note d information 27 mars 2017 Cotisations et contributions des élus locaux Références : - Arrêté du 05/12/2016 portant fixation du Plafond de la Sécurité Sociale

Plus en détail

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES EN CONGES DE MALADIE

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES EN CONGES DE MALADIE LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES EN CONGES DE MALADIE TEXTES : Article 57 de la loi 84-53 du 26 janvier 1984 Décret 87-602 du 30 juillet 1987 Décret 60-58 du 11 janvier 1960 Instruction générale du 1

Plus en détail

Les modifications des constantes au 01/01/2017 apparaissent en rouge Les modifications des constantes au 01/02/2017 apparaissent en vert

Les modifications des constantes au 01/01/2017 apparaissent en rouge Les modifications des constantes au 01/02/2017 apparaissent en vert LES PRINCIPALES CONSTANTES Les modifications des constantes au 01/01/2017 apparaissent en rouge Les modifications des constantes au 01/02/2017 apparaissent en vert Valeur du point d indice Valeur du SMIC

Plus en détail

Part agent % Part employeur % Accidents du travail - 2 (5) Totalité de la rémunération 0,75 (1) Assurance veuvage 0,10 - Totalité de la rémunération

Part agent % Part employeur % Accidents du travail - 2 (5) Totalité de la rémunération 0,75 (1) Assurance veuvage 0,10 - Totalité de la rémunération ANNEXE 4 BRH 2003 RH 8 du 04.03.03 Annexe 3 COTISATIONS APPLICABLES A LA PROTECTION SOCIALE ET A LA PREVOYANCE AGENTS CONTRACTUELS DE DROIT PRIVE (RSS = 2) Nature des charges agent % employeur % Assiette

Plus en détail

circulaire du 4 mars 2003

circulaire du 4 mars 2003 131 année service téléphone document 2003 drrh 01 44 12 16 35 RH 18 permanent circulaire du 4 mars 2003 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges sociales

Plus en détail

circulaire du 8 février 2002

circulaire du 8 février 2002 17 année service téléphone document 2002 doigrh/rcs2 01 44 12 16 35 RH 4 permanent circulaire du 8 février 2002 Diverses mesures d'ordre social. Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges

Plus en détail

ASSUJETTISSEMENT DES ELUS LOCAUX AUX COTISATIONS DU REGIME GENERAL DE SECURITE SOCIALE. Effet au 1er janvier 2013

ASSUJETTISSEMENT DES ELUS LOCAUX AUX COTISATIONS DU REGIME GENERAL DE SECURITE SOCIALE. Effet au 1er janvier 2013 RÉMUNÉRATION NOTE D'INFORMATION N 2013-10 Service STATUTS - REMUNERATION ASSUJETTISSEMENT DES ELUS LOCAUX AUX COTISATIONS DU REGIME GENERAL DE SECURITE SOCIALE Effet au 1er janvier 2013 TEXTES DE REFERENCE

Plus en détail

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant % enfants % enfants %

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant % enfants % enfants % Circulaire n 2017-01 R du 9 janvier 2017 Sandrine BERGER - 04 77 42 67 28 - finances@cdg42.org Anaïs BERNARD - 04 77 01 01 74 - finances2@cdg42.org 1 er janvier 2017 Salaires et charges sociales Régime

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

VALIDATION PARAM14 Version 7.00

VALIDATION PARAM14 Version 7.00 Rédacteur : Destinataires : Anthony JAN Service Formation, Service Développement 7 = Numéro du projet 00 = Numéro de révision RESUME DE LA VERSION Affiliation des élus locaux au régime général de sécurité

Plus en détail

circulaire du 23 février 2001

circulaire du 23 février 2001 135 année service téléphone document 2001 doigrh/rcs2 01 44 12 16 35 RH 12 permanent circulaire du 23 février 2001 Diverses mesures d'ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations sociales et charges

Plus en détail

Plafond sécurité sociale pour 2016

Plafond sécurité sociale pour 2016 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES GROUPE Direction des Relations Sociales, des Règles RH et des Instances Réglementaires Nationales Direction des Règles RH Destinataires Diffusion Nationale Tous services

Plus en détail

COTISATIONS LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE. Références :

COTISATIONS LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE. Références : COTISATIONS NOTE D'INFORMATION DU 22.09.2004 N 2004-33 SERVICE DOCUMENTATION LE RÉGIME DE RETRAITE ADDITIONNELLE EFFET AU 1 ER JANVIER 2005 Références : Loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.17 Du 11/01/17 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2017 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE ÉVALUATION & COTISATIONS

AVANTAGES EN NATURE ÉVALUATION & COTISATIONS Circulaire n 03.14 D.M du 19 mai 2003 Mise à jour février 2009 AVANTAGES EN NATURE ÉVALUATION & COTISATIONS Réf. : - Article L.242-1 du code de la Sécurité Sociale - Arrêté du 10 décembre 2002 relatif

Plus en détail

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 24 janvier 2017 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D'INFORMATION

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 24 janvier 2017 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D'INFORMATION FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 24 janvier 2017 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Service Paye 02.41.24.18.83 NOTE D'INFORMATION I AUGMENTATION DU SMIC (Décret 2016-1818 du 22 décembre 2016,

Plus en détail

P.P.C.R. Modernisation des Parcours Professionnels, des carrières et des rémunérations MESURE DITE DU «TRANSFERT PRIMES / POINTS»

P.P.C.R. Modernisation des Parcours Professionnels, des carrières et des rémunérations MESURE DITE DU «TRANSFERT PRIMES / POINTS» PAIES INFORMATISEES JUIN 2016 MAJ JUIN 2017 Notice PPCR_Transfert RI Notice explicative P.P.C.R. Modernisation des Parcours Professionnels, des carrières et des rémunérations MESURE DITE DU «TRANSFERT

Plus en détail

P.P.C.R. Modernisation des Parcours Professionnels, des carrières et des rémunérations MESURE DITE DU «TRANSFERT PRIMES / POINTS»

P.P.C.R. Modernisation des Parcours Professionnels, des carrières et des rémunérations MESURE DITE DU «TRANSFERT PRIMES / POINTS» PAIES INFORMATISEES JUIN 2016 Notice PPCR_Transfert RI Notice explicative P.P.C.R. Modernisation des Parcours Professionnels, des carrières et des rémunérations MESURE DITE DU «TRANSFERT PRIMES / POINTS»

Plus en détail

Syndicat National des Ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement COMMENT LIRE SA FEUILLE DE PAYE

Syndicat National des Ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement COMMENT LIRE SA FEUILLE DE PAYE Syndicat National des Ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement COMMENT LIRE SA FEUILLE DE PAYE Mois de février 2016 : Mois de référence du paiement N d ordre : Numéro d ordre dans l édition du

Plus en détail

circulaire du 12 février 1998

circulaire du 12 février 1998 93 année service téléphone document 1998 doigrh/rcs 2 01 44 12 16 35 RH 11 permanent circulaire du 12 février 1998 Diverses mesures d ordre social Mise à jour des tableaux des cotisations et charges sociales

Plus en détail

LA JOURNÉE DE CARENCE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA JOURNÉE DE CARENCE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Fiches statut Protection Sociale 1/21/AP Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 social@cdg-64.fr LA JOURNÉE DE CARENCE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE L article 105

Plus en détail

circulaire du 27 avril 2006

circulaire du 27 avril 2006 267 année service téléphone document 2006 dorh/dpp 01 55 44 27 52 RH 50 01 55 44 27 53 permanent circulaire du 27 avril 2006 Diverses mesures d ordre social Modifications des tableaux des cotisations sociales

Plus en détail

Charges sociales obligatoires sur les salaires

Charges sociales obligatoires sur les salaires Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 04.16 Du 22/01/2016 Charges sociales obligatoires sur les salaires Taux au 1 er janvier 2016 Vous trouverez ci-dessous le tableau des charges

Plus en détail

C I R C U L A I R E avril 2014 PROTECTION SOCIALE DES ELUS LOCAUX

C I R C U L A I R E avril 2014 PROTECTION SOCIALE DES ELUS LOCAUX C I R C U L A I R E 7.2014 avril 2014 PROTECTION SOCIALE DES ELUS LOCAUX Références : loi de financement de la sécurité sociale pour 2013, article 18, décret n 2013362 du 26 avril 2013 relatif aux conditions

Plus en détail

Périodicité de la paie. Plafond en. Trimestre. Mois. Quinzaine. Charges sociales sur salaires au 1er janvier 2009 Mercredi, 11 Février :00

Périodicité de la paie. Plafond en. Trimestre. Mois. Quinzaine. Charges sociales sur salaires au 1er janvier 2009 Mercredi, 11 Février :00 Plafond de la sécurité sociale 2009 Le décret du 19 décembre 2008 fixe les plafonds de la sécurité sociale applicables aux rémunérations ou gains versés du 1er janvier au 31 décembre 2009. Périodicité

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales

Aide mémoire des cotisations sociales Aide mémoire des cotisations sociales Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des cotisations sociales Les cotisations sociales sont des prélèvements

Plus en détail

Copyright DGAFP /06/ :12:32

Copyright DGAFP /06/ :12:32 Circulaire du 20 décembre 2007 relative aux modalités de mise en œuvre de la réduction de cotisations salariales de sécurité sociale prévue à l article 3 du décret n 2007-1430 du 4 octobre 2007 portant

Plus en détail

Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP

Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP Paie Ce qui change au 1er janvier 2015 dans le BTP 1 SMIC au 1 er janvier 2015 Montants des plafonds de la Sécurité sociale 2015 Stage en entreprise 2015 : limite de l exonération de cotisations sociales

Plus en détail

Indemnités Journalières de Sécurité Sociale ( IJSS )

Indemnités Journalières de Sécurité Sociale ( IJSS ) WinPaie Version 3-4-19 Page : 1/ 7 Indemnités Journalières de Sécurité Sociale ( IJSS ) A Cas général. Lorsque l'employeur maintient le traitement selon les règles applicables (plein traitement ou demitraitement).pendant

Plus en détail

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218

Charges sociales sur les salaires ,84 0,75 13,59 12,84 2,25 15,09. -plafonnée 8,55 6,90 15,45 A de 0 à 3218 2015 N 5 Charges sociales sur les salaires 2016 Charges sociales Taux au 1 er janvier 2016 (en %) Assiette mensuelle de cotisations pour 2016 (en ) Employeur Salarié Total Tranche Montant Cotisations de

Plus en détail

1. Rubriques 88 Avantages en Nature

1. Rubriques 88 Avantages en Nature WinPaie Version 3-5-8-Moteur 1-3-44 Page : 1/ 7 Avantages en Nature 1. riques 88 Avantages en Nature Les rubriques d'avantages en nature permettent, d'ajouter au salaire brut le montant correspondant à

Plus en détail

CFDT-Finances. Le guide de l agent TRAITEMENT. Dernière mise à jour : 20/07/05. Rémunération

CFDT-Finances. Le guide de l agent TRAITEMENT. Dernière mise à jour : 20/07/05. Rémunération CFDT-Finances Le guide de l agent TRAITEMENT Dernière mise à jour : 20/07/05 Rémunération La rémunération des fonctionnaires est définie par l'article 20 de la loi du 13 juillet 1983. Cet article dispose

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2012

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2012 DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Destinataires Tous services Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2012 Diverses mesures d'ordre social

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2009

Diverses mesures d'ordre social et fiscal pour 2009 Direction des Opérations des Ressources Humaines Direction Processus et Procédures Appui Juridque et Réglementaire Destinataires Tous services Contact MIHAILOVIC Florence Tél : 01 58 35 37 19 Fax : E-mail

Plus en détail

Annexe I : Modèles de bulletins de paie

Annexe I : Modèles de bulletins de paie Annexe I : Modèles de bulletins de paie A3 1 - Bulletin de paie simplifié n 3-1... A3.102 - Horaire collectif de travail de 35 heures - Paiement sous forme monétaire des heures supplémentaires accomplies

Plus en détail

Le statut général des fonctionnaires repose donc essentiellement sur des lois qui constituent les droits et les obligations des fonctionnaires.

Le statut général des fonctionnaires repose donc essentiellement sur des lois qui constituent les droits et les obligations des fonctionnaires. Le statut général des fonctionnaires dépend de quatre lois formant chacune l un des titres de ce statut : A) Dispositions générales : Titre I : Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP

Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Dossier de synthèse Janvier 2011 Aide mémoire des cotisations sociales 2011 pour les entreprises du BTP Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des

Plus en détail

INDEMNITE D'ADMINISTRATION ET DE TECHNICITE

INDEMNITE D'ADMINISTRATION ET DE TECHNICITE REGIME INDEMNITAIRE INDEMNITE D ADMINISTRATION Note d'information n 2003-16 du 1 er décembre 2003 INDEMNITE D'ADMINISTRATION ET DE TECHNICITE REFERENCES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant

Plus en détail

LES CHIFFRES DE LA PAIE ET LES COTISATIONS AU 1 ER JANVIER 2012

LES CHIFFRES DE LA PAIE ET LES COTISATIONS AU 1 ER JANVIER 2012 Pôle Ressources Internes Tél. : 03 83 67 48 22 Service Paie Email : paie@cdg54.fr Fax : 03 83 97 88 46 Villers-Lès-Nancy, le 25 janvier 2012 Circulaire A Mesdames et Messieurs : - les Maires du département

Plus en détail

Payes et charges sociales Renseignements : N S7-102 du 28/01/ Flash Info n 2

Payes et charges sociales Renseignements : N S7-102 du 28/01/ Flash Info n 2 Payes et charges sociales Renseignements : 01 40 55 13 91 N S7-102 du 28/01/2015 - Flash Info n 2 TAUX DES CHARGES SOCIALES SUR SALAIRES ANNEE 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation

Plus en détail

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009

FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 L FICHE de SYNTHESE Les sommes isolées au 1 er janvier 2009 Depuis le 1 er janvier 2009, les sommes isolées concerne les non-cadres Les sommes isolées apparaissent, en pratique, au moment de remettre au

Plus en détail

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015

NOTE SUR LES COTISATIONS SOCIALES 2015 Cabinet Pybourdin Brûlé & Associés Société d Expertise Comptable inscrite au Tableau de l Ordre des Experts Comptables de Paris 7, rue Delerue 92120 MONTROUGE - : 01.42.53.59.59 Fax : 01.42.53.87.34 Mail

Plus en détail

Paie Ce qui change au 1er janvier 2017

Paie Ce qui change au 1er janvier 2017 Paie Ce qui change au 1er janvier 2017 SMIC au 1 er janvier 2017 Taux horaire brut Taux horaire majoré SMIC mensuel 151,67 h Minimum garanti 2017 Montants des plafonds de la Sécurité sociale 2017 Stage

Plus en détail

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 Objet

Plus en détail

SOMMAIRE 3 - INDEMNITE EXCEPTIONNELLE ALLOUEE A CERTAINS FONCTIONNAIRES SUITE AU TRANSFERT DE LA COTISATION MALADIE VERS LA CSG...

SOMMAIRE 3 - INDEMNITE EXCEPTIONNELLE ALLOUEE A CERTAINS FONCTIONNAIRES SUITE AU TRANSFERT DE LA COTISATION MALADIE VERS LA CSG... 1/5 SOMMAIRE 3 - INDEMNITE EXCEPTIONNELLE ALLOUEE A CERTAINS FONCTIONNAIRES SUITE AU TRANSFERT DE LA COTISATION MALADIE VERS LA CSG...2 31 - PRINCIPES... 2 311 - Objet de l indemnité... 2 312 - Personnels

Plus en détail

EVOLUTIONS SOCIALES POUR 2011

EVOLUTIONS SOCIALES POUR 2011 LE PARTENAIRE INFORMATIQUE DU MAINTIEN A DOMICILE INFOLOGIS 10 rue Just Veillat 36000 Châteauroux tél. 02.54.08.70.80 fax 02.54.08.70.89 Email : infologis@orange.fr Date : 14 décembre 2010 EVOLUTIONS SOCIALES

Plus en détail

LA PAIE EN CHIFFRES. Plafond Sécurité Sociale au 01.01.2013. Minimum garanti au 01.01.2013

LA PAIE EN CHIFFRES. Plafond Sécurité Sociale au 01.01.2013. Minimum garanti au 01.01.2013 LA PAIE EN CHIFFRES Chiffres clés de la paie Plafond Sécurité Sociale au 01.01.2013 Smic au 01.01.2013 Minimum garanti au 01.01.2013 Indice majoré 100 au 01.07.2010 Traitement minimum dans la fonction

Plus en détail

BAREME DE TRAITEMENT AU 1 ER FEVRIER 2007 Attribution de points d'indice majoré au 1 er juillet 2007

BAREME DE TRAITEMENT AU 1 ER FEVRIER 2007 Attribution de points d'indice majoré au 1 er juillet 2007 REMUNERATION Note d information N 2007-25 du 1 er juillet 2007 BAREME DE TRAITEMENT AU 1 ER FEVRIER 2007 Attribution de points d'indice majoré au 1 er juillet 2007 REFERENCES : Décret n 2007-96 du 25 janvier

Plus en détail

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS

INFORMATIONS SOCIALES COMPTE PERSONNEL DE FORMATION NOUVEAU MODE DE CALCUL DE LA REDUCTION FILLON NOUVELLES MODALITES DE CALCUL DES IJSS Service Juridique, Fiscal et Social Paris, le 15 Janvier 2015 INFORMATIONS SOCIALES CE QUI CHANGE AU 1 ER JANVIER 2015 NOTE D INFORMATION I II III IV V VI VII COMPTE PERSONNEL DE FORMATION COMPTE PENIBILITE

Plus en détail

CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITE

CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITE CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITE Note d information N 2008-8 du 1 er février 2008 CESSATION PROGRESSIVE D ACTIVITE REFERENCES : Loi n 2004-810 du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie article 72

Plus en détail

Le montant de la retraite, du brut au net

Le montant de la retraite, du brut au net https://www.lafinancepourtous.com/vie-professionnelle-et-retraite/retraite/preparer-son-depart-a-la-retraite/le Le montant de la retraite, du brut au net Le montant de la pension perçue à la retraite est

Plus en détail

Page 1 sur 6 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ MINISTÈRE DE LA SANTÉ DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction

Plus en détail

ELECTRICITE DE FRANCE - GAZ DE FRANCE DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES N Pôle Protection Sociale

ELECTRICITE DE FRANCE - GAZ DE FRANCE DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES N Pôle Protection Sociale ELECTRICITE DE FRANCE - GAZ DE FRANCE DIRECTION DU PERSONNEL ET DES RELATIONS SOCIALES N. 98-2 Pôle Protection Sociale Diffusion 16 Mars 1998 Générale Objet : PLAFONDS ET TAUX DES COTISATIONS au 1er Janvier

Plus en détail

BAREME DE TRAITEMENT au 1 er JUILLET 2009 Complété au 1 er septembre 2009

BAREME DE TRAITEMENT au 1 er JUILLET 2009 Complété au 1 er septembre 2009 REMUNERATION Note d information N 2009-19 du 1 er juillet 2009 BAREME DE TRAITEMENT au 1 er JUILLET 2009 Complété au 1 er septembre 2009 REFERENCES Décret n 2009-824 du 3 juillet 2009 portant majoration

Plus en détail

REMUNERATION. Note d information N du 1er juillet 2010 REFERENCES

REMUNERATION. Note d information N du 1er juillet 2010 REFERENCES REMUNERATION Note d information N 2010-11 du 1er juillet 2010 BAREME DE TRAITEMENT au 1 er JUILLET 2010 MISE A JOUR : Janvier 2011 Revalorisation du minimum garanti Attribution de points d'indices majorés

Plus en détail

Le Compte Epargne-Temps

Le Compte Epargne-Temps Le Compte Epargne-Temps Références : - Décret n 2004-878 du 26 août 2004 relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique territoriale, modifié par le décret n 2010-531 du 20 mai 2010, - Arrêté

Plus en détail

LES ASTREINTES, LES INTERVENTIONS ET LES PERMANENCES

LES ASTREINTES, LES INTERVENTIONS ET LES PERMANENCES NOTE D INFORMATION LES ASTREINTES, LES INTERVENTIONS ET LES PERMANENCES SOURCES : -Décret n 2000-815 du 25 août 2000 relatif à l aménagement et à la réduction du temps de travail dans la fonction publique

Plus en détail

A compter du 1er janvier 2008, le plafond de la sécurité sociale est fixé à euros par mois du 1er janvier au 31 décembre 2008.

A compter du 1er janvier 2008, le plafond de la sécurité sociale est fixé à euros par mois du 1er janvier au 31 décembre 2008. Titre CIRCULAIRE N 2007-15 DU 28 NOVEMBRE 2007 Objet PLAFOND DES CONTRIBUTIONS A L'ASSURANCE CHOMAGE - EXERCICE 2008 Origine Direction des Affaires Juridiques INSP0088 RESUME : A compter du 1er janvier

Plus en détail

La rémunération. de catégorie inférieure, Valeur mensuelle brute du point : 4,53 au 1 er février 2007 (valeur arrondie)

La rémunération. de catégorie inférieure, Valeur mensuelle brute du point : 4,53 au 1 er février 2007 (valeur arrondie) Bernard LEPREUX La rémunération la rémunération LA RÉMUNÉRATION PRINCIPALE Elle est calculée à partir d un indice nouveau majoré (INM) jusqu au 11 e échelon de la 1 e classe, ou au 5 e échelon de la hors

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année Ce qui change au 1 er janvier 2016

Taux des charges sociales sur les salaires Année Ce qui change au 1 er janvier 2016 les infos DAS - n 012 18 janvier 2016 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2016 Ce qui change au 1 er janvier 2016 Cotisation patronale d assurance maladie - hausse Assurance vieillesse - hausse

Plus en détail

FONCTION PUBLIQUE I) LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES. A Les éléments de la rémunération

FONCTION PUBLIQUE I) LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES. A Les éléments de la rémunération FONCTION PUBLIQUE FICHE 7 - LA REMUNERATION DES AGENTS PUBLICS La rémunération des agents publics soulève aujourd hui différents constats négatifs : Le poids de la rémunération des fonctionnaires pour

Plus en détail

BAREME DE TRAITEMENT au 1 er FEVRIER 2017

BAREME DE TRAITEMENT au 1 er FEVRIER 2017 REMUNERATION Note d information N 2017-13 du 1 er février 2017 BAREME DE TRAITEMENT au 1 er FEVRIER 2017 REFERENCES Décret n 2016-670 du 25 mai 2016 portant majoration de la rémunération des personnels

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2011 ET CHARGES SOCIALES 2011 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2011 ET CHARGES SOCIALES 2011 L essentiel N 01 SOCIAL n 01 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 7 janvier 2011 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2011 ET CHARGES SOCIALES 2011 L essentiel Un arrêté du 26 novembre 2010,

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 INDEMNITES D ASTREINTE ET D INTERVENTION INDEMNITE DE PERMANENCE

CIRCULAIRE CDG90 INDEMNITES D ASTREINTE ET D INTERVENTION INDEMNITE DE PERMANENCE CIRCULAIRE CDG90 13/15 INDEMNITES D ASTREINTE ET D INTERVENTION INDEMNITE DE PERMANENCE La présente circulaire CDG90 n 13/15 remplace et annule la circulaire CDG90 n 13/10. Le décret n 2015-415 du 14 avril

Plus en détail

Actualisation des informations relatives aux cotisations sociales et charges fiscales pour 2016

Actualisation des informations relatives aux cotisations sociales et charges fiscales pour 2016 DRH GROUPE DGAPP SIRH EXPERTISE JURIDIQUE ET SOCIALE `çåí~åí `Kkdrvbk q äwmnruprptnu c~ñw b ã~áäw aéëíáå~í~áêéë qçìëëéêîáåéë a~íéçéî~äáçáí ^é~êíáêçìmnlmnlomns Actualisation des informations relatives aux

Plus en détail

Nouveaux taux et plafonds

Nouveaux taux et plafonds Pégase 3 Nouveaux taux et plafonds - 2017 Dernière révision le 16/01/2017 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire SMIC... 5 Montant du RSA... 6 Saisie sur rémunération et retenue à la source... 6 Taxe sur

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N Montreuil, le 24/03/2011 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE Référence de classement : 1.010.221 SOUS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SECURISATION JURIDIQUE POLE ENTREPRISES

Plus en détail

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir :

ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L Le plafond à retenir : ABATTEMENT REPRESENTATIF DE FRAIS PROFESSIONNELS POUR LE CALCUL DE LA CSG ET DE LA CRDS ARTICLE L.136-2 QR 1 : Quelle est la valeur du plafond à prendre en compte pour le calcul de l abattement de 1,75%?

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 20/01/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-020 OBJET : Réduction de cotisations créée par la loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 dite

Plus en détail

BAREME DE TRAITEMENT AU 1 ER JANVIER 2004 ATTRIBUTION DE POINTS D'INDICE MAJORE AU 1 ER JUILLET 2004 Mise à jour : 1 er août 2004

BAREME DE TRAITEMENT AU 1 ER JANVIER 2004 ATTRIBUTION DE POINTS D'INDICE MAJORE AU 1 ER JUILLET 2004 Mise à jour : 1 er août 2004 REMUNERATION Note d information N 2004-3 du 1 er janvier 2004 BAREME DE TRAITEMENT AU 1 ER JANVIER 2004 ATTRIBUTION DE POINTS D'INDICE MAJORE AU 1 ER JUILLET 2004 Mise à jour : 1 er août 2004 REFERENCES

Plus en détail

POUVOIR D ACHAT INDEMNITE DE GARANTIE INDIVIDUELLE (G.I.P.A. 2016)

POUVOIR D ACHAT INDEMNITE DE GARANTIE INDIVIDUELLE (G.I.P.A. 2016) Rémunération N 10 28 juin 2016 POUVOIR D ACHAT INDEMNITE DE GARANTIE INDIVIDUELLE (G.I.P.A. 2016) Références Décret n 2008-539 du 6 juin 2008 relatif à l'instauration d'une indemnité dite de garantie individuelle

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. ASSURANCE DES RISQUES STATUTAIRES DES AGENTS TERRITORIAUX CNRACL De plus de 28h hebdomadaires DE LAVILLE D ARGENCES

CAHIER DES CHARGES. ASSURANCE DES RISQUES STATUTAIRES DES AGENTS TERRITORIAUX CNRACL De plus de 28h hebdomadaires DE LAVILLE D ARGENCES CAHIER DES CHARGES ASSURANCE DES RISQUES STATUTAIRES DES AGENTS TERRITORIAUX CNRACL De plus de 28h hebdomadaires DE LAVILLE D ARGENCES CONDITIONS ANNEXES : - Masse salariale CNRACL 2015 - Sinistralité

Plus en détail

Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012

Régime fiscal et social des indemnités de rupture du contrat de travail à compter du 1 er janvier 2012 DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH PPR - AJR Contact NGUYEN CELINE Tél : 01 58 35 37 18 Fax : E-mail : Destinataires Tous services x C1 Interne C2 Restreint C3 Confidentiel C4 Secret Date de validité

Plus en détail

CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT

CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT CONTRAT DE DROIT PRIVE - MAINTIEN DE SALAIRE LEGAL PENDANT UN ARRET POUR MALADIE OU ACCIDENT Le contrat de travail est suspendu pendant l arrêt de travail. Toutefois, tout salarié de droit privé ayant

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLÉMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit- on appliquer un taux de

Plus en détail

Circulaire n J.M.D

Circulaire n J.M.D Circulaire n 10.05 J.M.D Du 1 er juin 2010 NOUVELLES MODALITES D UTILISATION DU COMPTE EPARGNE-TEMPS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Réf. - Décret 2010-531 du 20 mai 2010 modifiant certaines dispositions

Plus en détail

Circulaire Cnav 2012/59 du 31/08/2012 file:///users/vguitton/desktop/circulaire n

Circulaire Cnav 2012/59 du 31/08/2012 file:///users/vguitton/desktop/circulaire n Circulaire n 2012-59 du 31 août 2012 Caisse nationale d'assurance vieillesse Direction juridique et réglementation nationale Département réglementation nationale Destinataires Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

INDEMNISATION CHOMAGE

INDEMNISATION CHOMAGE CIRCULAIRE : N 2012-02 Service Carrières Téléphone : 04 67 04 38 84 Courriel : carrières@cdg34.fr INDEMNISATION CHOMAGE Mise à jour au 1 er juillet 2012 REFERENCES : Convention du 6 mai 2011 relative à

Plus en détail

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016

NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 NOTE D'INFORMATIONS I - MODIFICATIONS SOCIALES 2016 Augmentation du SMIC horaire brut : 9,67 A compter du 1 er Janvier 2016 Les nouvelles modalités de calcul de la réduction Fillon AU 01/01/2016 Un décret

Plus en détail

BAREME DE TRAITEMENT au 1 er JUILLET 2016

BAREME DE TRAITEMENT au 1 er JUILLET 2016 REMUNERATION Note d information N 2016-7 du 27 mai 2016 BAREME DE TRAITEMENT au 1 er JUILLET 2016 REFERENCE Décret n 2016-670 du 25 mai 2016 portant majoration de la rémunération des personnels civils

Plus en détail

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012.

LETTRE SOCIALE. Point de vue d experts N 22 JANVIER Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Point de vue d experts LETTRE SOCIALE N 22 JANVIER 2012 Ce numéro spécial est dédié à la Loi de Financement de la Sécurité Sociale (LFSS) pour 2012. Nous vous commentons ses principales mesures : - La

Plus en détail

GIPA ou INDEMNITE DE GARANTIE INDIVIDUELLE DU POUVOIR D'ACHAT

GIPA ou INDEMNITE DE GARANTIE INDIVIDUELLE DU POUVOIR D'ACHAT SUD CG 93 GIPA ou INDEMNITE DE GARANTIE INDIVIDUELLE DU POUVOIR D'ACHAT Sommaire I CONDITIONS D'OCTROI II MONTANT ET VERSEMENT III PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES P 1 P 3 P 6 Une "indemnité de garantie individuelle

Plus en détail