La création d'un dépliant à l'aide du logiciel Microsoft Word 2010 (la version 2007 fonctionne également)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La création d'un dépliant à l'aide du logiciel Microsoft Word 2010 (la version 2007 fonctionne également)"

Transcription

1 Suggestion d activité pédagogique reliée aux TIC [Scénario pédagogique] Anne-Marie Fortin Marie-Ève Bizier Marie-Michelle Vigneault Stéfanie Deblois La création d'un dépliant à l'aide du logiciel Microsoft Word 2010 (la version 2007 fonctionne également) 1. Quel est le nom du logiciel, du didacticiel ou de la ressource Internet utilisés au cours de cette activité? (Donnez la référence la plus complète possible.) Microsoft Corporation. (2012) Microsoft Word 2010[En ligne] (page consultée le 27 mars 2012). 2. Quelle est la durée totale de l activité? (Nombre d heures, de s ou de semaines) Il est important de mentionner que le temps consacré à chacune des étapes du projet peut varier en fonction du rythme et des besoins du groupe d'élèves. Ce tableau n'est qu'à titre indicatif et nous considérons qu'une équivaut à ~50 minutes. Première Deuxième Troisième Quatrième Cinquième Sixième Septième Présentation du projet par l'enseignante (à l'aide des capsules vidéo et des informations présentes sur le site) Les élèves se familiarisent avec le logiciel. Les élèves choisissent un sujet, recherchent des informations ainsi que des images. Suite de la recherche et réalisation du dépliant Les élèves présentent leur création à leurs pairs sous forme d'exposé oral (ou kiosque). * Le choix appartient à l'enseignante * Moment d'évaluation

2 3. Quelles sont les habiletés technologiques requises? - Connaître la procédure à suivre pour réaliser un dépliant (se référer aux informations présentes sur le site au besoin). - Maîtriser les fonctions de base du logiciel Microsoft Word 2010 (ex. police, insertion d'images, taille, couleurs, copier-coller, etc.) - Savoir rechercher des images et des informations sur Internet. - Savoir utiliser la base d'un ordinateur (ouverture/fermeture, souris, clavier, etc.) - Être capable d ouvrir une page Microsoft Word, d'enregistrer son travail et connaître quelques fonctions de base. - Savoir effectuer des recherches de base sur Internet. - Connaître la fonction copier-coller (pour les images) ** Si ce n'est pas le cas, l'enseignant peut introduire les fonctions qui seront nécessaires à la création d'un dépliant. ** 4. Quels sont le matériel et l équipement requis? (Équipement informatique, locaux, logiciels, manuels, notes de cours, etc.) - Ordinateur qui possède le logiciel Microsoft Word Un tableau interactif OU un projecteur - Local informatique disponible - Les informations présentes sur le site Internet (les faire imprimer ou encore les utiliser lors de la présentation) - Local informatique : un ordinateur par élève qui possède le logiciel Microsoft Word Adresse du site Internet pour que les élèves puissent s'y référer au besoin.

3 5. Avant l activité, quelle est la préparation pédagogique nécessaire? - Présenter différents modèles de dépliants et discuter sur leur utilité. - Faire ressortir les ressemblances et les différences entre les dépliants. - Faire ressortir les caractéristiques d'un bon dépliant et d'un moins bon dépliant et justifier la raison (ex. les informations trop condensées amènent une difficulté au niveau de la lecture). - Prévoir une de familiarisation pour les élèves concernant le logiciel. - Les élèves observent les différents dépliants à leur disposition et reconnaître leur utilité. - Les élèves ressortent les points forts et les points qui pourraient être à améliorer. - Les élèves choisissent un pays à découvrir, recherchent des informations où ils devront cibler l'essentiel et s'assurent de répondre aux attentes de l'enseignante. - Présenter le projet en question qui sera de créer un dépliant sur un pays en lien avec les compétences en univers social. Le but sera de comparer le Canada à d'autres pays et de comparer différents pays entre eux. Compétence 3 : S'ouvrir à la diversité des sociétés et de leur territoire. Éléments minimums à retrouver dans le dépliant : - Le nom du pays - Drapeau - Nombre d'habitants - Monnaie - Langue parlée -Brève présentation du pays (situation géographique, continent, etc.) - Loisirs / attraits touristiques - Climat - Illustrations - Etc.

4 6. Avant l activité, quelle est la préparation technique nécessaire? - Faire un essai d'un dépliant avant d'amorcer le projet afin de se familiariser avec le fonctionnement du logiciel et prévenir les difficultés possibles. - Se familiariser avec le fonctionnement de base de l'ordinateur et de quelques fonctions du logiciel Word S'assurer que le local informatique est disponible. - S'assurer que tous les ordinateurs fonctionnent et possèdent le logiciel. 7. Quelles sont les étapes pas-à-pas de cette activité? (Décrivez de façon chronologique et détaillée ce que fait l enseignant, ce que doivent faire les élèves, en indiquant la durée approximative de chaque étape, les évaluations, etc.) Première Enseignante Présenter différents modèles de dépliants et discuter sur leur utilité. Faire ressortir les ressemblances et les différences entre les dépliants. Élèves Les élèves observent les différents dépliants à leur disposition et reconnaissent leur utilité. Faire ressortir les caractéristiques d'un bon dépliant et d'un moins bon dépliant et justifier la raison (ex. les informations trop condensées amènent une difficulté au niveau de la lecture). Présenter la façon de créer un dépliant à l'aide des capsules vidéo et des informations présentes sur le site Internet. Les élèves ressortent les points forts et les points qui pourraient être à améliorer. Les élèves sont attentifs aux explications de l'enseignante.

5 Deuxième Troisième Quatrième Cinquième Sixième Septième L'enseignante offre le soutien nécessaire aux élèves lors de ce temps de familiarisation. Présenter le projet en question qui sera de créer un dépliant sur un pays et énoncer les aspects qu'on doit y retrouver au minimum (voir question #5). L'enseignante apporte son aide au besoin. L'enseignante apporte son aide au besoin. Elle fournit des explications supplémentaires sur les fonctions du logiciel. Il s'agit d'un temps où il est possible d'évaluer les élèves sur la présentation de leur brochure et sur la brochure en tant que telle. L'enseignante peut évaluer des aspects de la présentation orale (ex. débit de la voix, intonation, articulation, etc.). Cependant, une grande partie de l'évaluation doit porter sur la brochure (façon de présenter l'information, possible d'observer que l'élève a utilisé plusieurs fonctions du logiciel, etc.) et son contenu (ex. organisation des informations, présence d'illustrations, présence des éléments attendus (drapeau, climat, situation géographique, etc.). Les élèves s'exercent à créer un dépliant sur un sujet de leur choix. La production n'est pas évaluée. Le but consiste à s'approprier les différentes fonctions du logiciel à l'aide des informations fournies sur le site Internet. Les élèves prennent connaissance du projet à réaliser et aux critères qu'on doit retrouver dans la brochure. Les élèves choisissent un pays à découvrir, recherchent des informations où ils devront cibler l'essentiel et s'assurent de répondre aux attentes de l'enseignante. Création d'une ébauche sur une feuille blanche. Les élèves réalisent la brochure sur leur pays. Les élèves présentent leur création à leurs pairs sous forme d'exposé oral (ou kiosque).

6 8. Quels sont les objectifs de cette l activité? Objectifs d'enseignement pour l'enseignant - Familiariser les élèves aux différentes fonctions du logiciel Word 2010, dont celle du dépliant. - Augmenter les connaissances des élèves par rapport aux différents pays du monde et amener le groupe à les comparer par rapport à leur propre pays (faire ressortir les ressemblances et les différences). Objectifs d'apprentissage pour les élèves - Au terme de l'activité, les élèves seront capables de créer un dépliant à l'aide du logiciel Word 2010 et seront capables d'utiliser différentes fonctions. - Les élèves apprendront diverses connaissances sur les pays et pourront effectuer des comparaisons avec d'autres pays. - Présenter leur pays par le biais d'une présentation orale. 9. Quels sont les avantages liés à l utilisation des TIC dans cette activité (en comparaison avec un enseignement plus traditionnel)? - Permet d'aborder un sujet de façon plus intéressante et motivante - Permet d'avoir des exigences plus élevées (ex. sur le plan de l'orthographe) -Il est possible de fournir un exemplaire de chaque brochure à chaque élève pour garder des traces de leurs apprentissages. - Constitue une source de motivation supplémentaire et les élèves sont donc plus enclins à participer. - Permet de réaliser des créations originales où les possibilités sont infinies, ce qui diffère de l'enseignement traditionnel où l'on opte souvent pour une présentation sur des affiches. - Permet de réaliser des apprentissages en lien avec les TIC et de connaître Word Outre le logiciel et le matériel indispensables pour cette activité, avez-vous d autres documents à suggérer? (Donnez la référence la plus complète possible.) Pour créer un dépliant, il existe d'autres logiciels : Microsoft Publisher est celui que nous connaissons. Malheureusement, il n'est pas offert gratuitement dans toutes les écoles. Microsoft Store. (2012) Microsoft Publisher [En ligne] (page consultée le 27 mars 2012).

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges

Analyse de la situation relative aux échanges linguistiques nationaux et à la mobilité dans la formation professionnelle initiale Cahier des charges Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Promotion de projets et développement Berne, le 22 septembre 2011 Analyse de la situation

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DU PROJET DE COOPERATION LOIRE

CAHIER DES CHARGES CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DU PROJET DE COOPERATION LOIRE GAL FORET D ORLEANS LOIRE SOLOGNE GAL LOIRE BEAUCE CAHIER DES CHARGES CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DU PROJET DE COOPERATION LOIRE Juillet 2013 Pays Forêt d'orléans

Plus en détail

L ANALYSE FONCTIONNELLE

L ANALYSE FONCTIONNELLE CAHIER DES CHARGES I - Saisir le besoin L ANALYSE FONCTIONNELLE Nombre d exemplaire : xxx Illustrations sur toutes les pages recto et vers Utilisation pour tout types de clientèle Brochure «verticale»

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE

RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE RÈGLEMENT N o 5 RÈGLEMENT RELATIF À L ADMISSION AU CÉGEP DE DRUMMONDVILLE Modifié le 10 juin 2014 cegepdrummond.ca Adopté au conseil d administration : 87-04-28-04 Modifié : 22 septembre 1987 (CA-87-09-22-09)

Plus en détail

jccayer @cmontmorency.qc.ca

jccayer @cmontmorency.qc.ca PLAN DE COURS Titre du cours : Calcul Différentiel Numéro du cours : 201-NYA-05 Programme : Sciences de la Nature 200.B0 Pondération : 3-2-3 Session : Hiver 2011 Enseignant : Jean-Claude Cayer Département

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE

ÉNERGÉTIQUE. Vers une réduction de la facture énergétique GUIDE PRATIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE GUIDE PRATIQUE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE DANS LES COPROPRIÉTÉS EN HAUTE-NORMANDIE Vers une réduction de la facture énergétique Réaliser un audit énergétique est devenu obligatoire pour un grand nombre de copropriétés.

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES Contexte : La Communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL) porte un réseau de 13 médiathèques, connu sous le nom de réseau PLUME. Ces

Plus en détail

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45.

Article. «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance. Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Article «Le travail en projet» Suzanne Francoeur-Bellavance Québec français, n 97, 1995, p. 42-45. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/44308ac Note :

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/11 I / Certification initiale 1-1 Candidature

Plus en détail

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire;

rechercher un rendement correspondant aux taux du marché monétaire; Directive Directive pour les fonds du marché monétaire 6 juin 2012 (État au 4 mai 2016) I Principes, objectifs et caractère obligatoire La directive fait partie de l autoréglementation de l industrie suisse

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI La présente application informatique a été élaborée par l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie www.ademe.fr ) pour répondre à la mission confiée

Plus en détail

Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation

Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation Date :... Professeur :... Elève :... Titre du TM :... Bien Suffisant Insuffisant 1. Etat des contacts préalables 2. Délimitation

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016

Note à l'attention des candidats CAP PETITE ENFANCE Session 2016 Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016 (Modalité : Épreuves Ponctuelles Terminales) Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS

Plus en détail

Vue d'ensemble des interfaces

Vue d'ensemble des interfaces Vue d'ensemble des interfaces Sage 50 Vue d'ensemble des interfaces 28.07.2014 2/9 Contenu 1. Logiciel Sage 50 un système ouvert... 3 Vue d'ensemble des interfaces... 3 2. Connexion On-Line via SOK Automation

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé. Gestion de la production industrielle REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé. Gestion de la production industrielle REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES LICENCE PROFESSIONNELLE Sciences, Technologies, Santé Gestion de la production industrielle Spécialité : Optimisation des Préparations Industrielles Arrêté d habilitation : 20080263 REGLEMENT DU CONTRÔLE

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs

Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs Appel à manifestation d intérêt en vue de l exploitation de lignes de nuit de transport ferroviaire de voyageurs 1. Contexte de l appel à manifestation d intérêt. 1.1 Les trains d équilibre du territoire

Plus en détail

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG)

Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) Les dispositions concernant les investissements dans l accord économique et commercial global entre l UE et le Canada (AECG) - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine. TD ou Devoirs

Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine. TD ou Devoirs Conception & Évaluation des Interfaces Homme-Machine Concepteur du cours : Wendy E. Mackay, INRIA Futurs wendy.mackay@inria.fr Introduction aux TDs L'interface d'un logiciel détermine souvent sa réussite

Plus en détail

NiceLabel Version 5.1 Enterprise Series. Notes de mise à jour. Rev-0911. 2007 Euro Plus & Niceware International, LLC Tous droits réservés.

NiceLabel Version 5.1 Enterprise Series. Notes de mise à jour. Rev-0911. 2007 Euro Plus & Niceware International, LLC Tous droits réservés. NiceLabel Version 5.1 Enterprise Series Notes de mise à jour Rev-0911 2007 Euro Plus & Niceware International, LLC Tous droits réservés. Head Office Euro Plus d.o.o. Poslovna cona A2 4208 Šenčur Slovenia

Plus en détail

Le grafcet et les modes de marches

Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches Le grafcet et les modes de marches... 1 Le gemma... 2 Exemple corrigé : Tri de caisse... 6 Exercice : Machine de conditionnement par lot de 3 paquets... 9 Les Modes de

Plus en détail

Introduction. Reconnaissance récente du rôle des hautes terres. comme contribution à l équilibre écologique général

Introduction. Reconnaissance récente du rôle des hautes terres. comme contribution à l équilibre écologique général Colloque International : L eau en montagne «Gestion intégrée des hauts bassins versants» Megève 5-6 septembre 2002 ----------------------------- Aspect sociologique des comportements humains en montagne

Plus en détail

TEST DE CARTES Harmonisez le couple test à sondes mobiles - test Jtag dès la conception

TEST DE CARTES Harmonisez le couple test à sondes mobiles - test Jtag dès la conception TEST DE CARTES Harmonisez le couple test à sondes mobiles - test Jtag dès la conception Par Olivier Artur et Christophe Lotz, Alcatel CIT et Aster Ingénierie La difficulté d'accès aux équipotentielles

Plus en détail

ETUDES D EDUCATEUR SPECIALISE EN BELGIQUE

ETUDES D EDUCATEUR SPECIALISE EN BELGIQUE ACTUEL NORD-PAS DE CALAIS Centre Régional Information Jeunesse Nord-Pas de Calais 2, rue Nicolas Leblanc - 59000 LILLE Tél. : 03.20.12.87.30 - Fax : 03.20.12.87.31 - www.crij-npdc.asso.fr Information Jeunesse

Plus en détail

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES

NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES Ref : DRC 2005 CHEN 05.0674/ RNg/CLE le 06/12/2005 NOTE SUR LE DOSAGE DES CHLOROALACNES A CHAINES COURTES 1 OBJET Cette note a été rédigée dans le but de mettre en avant trois points importants concernant

Plus en détail

TinyTap. Guide de prise en main. Version 2.6. TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd.

TinyTap. Guide de prise en main. Version 2.6. TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd. TinyTap Version 2.6 Novembre 2015 Titre de l app Langue(s) Prix Lien App Store TinyTap, Create interactive lessons & games by TinyTap Ltd. Multilingue gratuit en version de base achats intégrés pour certains

Plus en détail

Merlin. Soja. Sommaire. Enfin une génétique adaptée aux zones nord!

Merlin. Soja. Sommaire. Enfin une génétique adaptée aux zones nord! 2016 Soja Dossier Soja Merlin Sommaire Enfin une génétique adaptée aux zones nord! 1. Présentation de la culture 2. Les débouchés du soja 3. Les atouts du soja 4. Itinéraire technique et choix variétal

Plus en détail

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC)

Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) Règlement n o 4 Règlement relatif à des compléments au Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) 94.12.06.09 amendé 99.04.28.09 amendé 02.02.27.08 amendé 07.06.20.10 09.06.17.09 Article 1 Conditions

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Institut National Polytechnique - Service des Marchés Publics 6, allée Emile Monso BP 34038 31029 Toulouse cedex 4 ACHAT D UN APPAREIL DE CHROMATOGRAPHIE

Plus en détail

Synthèse du questionnaire relatif à «l échange des bonnes pratiques en matière d apprentissage du français»

Synthèse du questionnaire relatif à «l échange des bonnes pratiques en matière d apprentissage du français» 1 Synthèse du questionnaire relatif à «l échange des bonnes pratiques en matière d apprentissage du français» Le présent rapport ne prétend pas à l'exhaustivité et ne peut, vu le format temps qui m'est

Plus en détail

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études

Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Politique institutionnelle de gestion des programmes d études Adoptée par le conseil d administration lors de sa 304 e assemblée, le 17 juin 2014 (résolution n o 2718) Dans cette politique, le masculin

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : M. S. M. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 6 Appel n o : GE-13-1616 ENTRE : M. S. M. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 1.2 Saisie, correction et gestion efficaces de document... 39 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2.

Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 1.2 Saisie, correction et gestion efficaces de document... 39 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2. Chapitre 1 Les nouveautés de Word et Office XP... 17 1.1 Office XP : c est nouveau... 19 Compatibilité des formats de fichiers... 19 Sobriété du nouveau design d Office... 19 Zones de tâches du volet Office...

Plus en détail

Qu est-ce que le travail décent

Qu est-ce que le travail décent Qu est-ce que le travail décent Le concept de «travail décent» apparaît pour la première fois en 1999, dans le rapport présenté par le Directeur général de l OIT à la 87 e session de la Conférence internationale

Plus en détail

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016. Compétences Commerce, Artisanat, Services, Agriculture

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016. Compétences Commerce, Artisanat, Services, Agriculture FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Compétences Commerce, Artisanat, Services, Agriculture CGAF : ZA de Croas Ar Nezic 29800 Saint-Thonan Tél : 02 98 46 41 25 DEVELOPPEMENT PERSONNEL VALORISER SON IMAGE BREST

Plus en détail

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE

CCITT E.140 SERVICE TÉLÉPHONIQUE AVEC OPÉRATRICE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE MOBILE UNION INTERNATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS CCITT E.140 COMITÉ CONSULTATIF (08/92) INTERNATIONAL TÉLÉGRAPHIQUE ET TÉLÉPHONIQUE RÉSEAU TÉLÉPHONIQUE ET RNIS EXPLOITATION, NUMÉROTAGE, ACHEMINEMENT ET SERVICE

Plus en détail

Guide de l enseignant. Arithmétique appliquée aux finances. Titre : Le Salaire et la Paie MAT-1101-3. AUTEURS : Diane Audet Centre Gabrielle-Roy

Guide de l enseignant. Arithmétique appliquée aux finances. Titre : Le Salaire et la Paie MAT-1101-3. AUTEURS : Diane Audet Centre Gabrielle-Roy Titre : Le Salaire et la Paie Guide de l enseignant Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3 AUTEURS : Diane Audet Centre Gabrielle-Roy CSDM, Diane Audet, Centre Gabrielle-Roy, avril 2010, document

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

Bachelier - Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur Sous-section Langues germaniques

Bachelier - Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur Sous-section Langues germaniques Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Catégorie Pédagogique Bachelier - Agrégé de l'enseignement secondaire inférieur Sous-section Langues germaniques HELHa Braine-le-Comte

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur

Sciences de l Ingénieur Sciences de l Ingénieur PROJET PANNEAU SUIVEUR COMMENT CONCEVOIR UN SUPPORT MÉCANIQUE QUI PUISSE MODIFIER EN PERMANENCE L'ANGLE D'INCLINAISON PAR RAPPORT AU SOL, COUPLÉ AVEC UN SYSTÈME ÉLECTRIQUE QUI PERMET

Plus en détail

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur

Sommaire. Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur Sommaire Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Atelier «Choisir la forme juridique adaptée à son projet» Mairie de Paris Carrefour des Associations Parisiennes

Atelier «Choisir la forme juridique adaptée à son projet» Mairie de Paris Carrefour des Associations Parisiennes Atelier «Choisir la forme juridique adaptée à son projet» Mairie de Paris Carrefour des Associations Parisiennes 1 Modalités de fonctionnement Le CAP vous invite AVANT votre formation à télécharger vos

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente s appliquent, sans restriction ni réserve à l ensemble des ventes conclues par la SARL DOVRE FRANCE auprès d acheteurs professionnels

Plus en détail

Recommandations. Contenu de l emballage Emetteur SurfLink Media Câble d alimentation électrique Câble RCA Microphone externe

Recommandations. Contenu de l emballage Emetteur SurfLink Media Câble d alimentation électrique Câble RCA Microphone externe MEDIA Recommandations Avant la première utilisation, lire attentivement ce qui suit : L émetteur SurfLink Media peut être connecté à la plupart des appareils multimédia, notamment les chaines hi-fi, les

Plus en détail

Code ILU Questions fréquentes

Code ILU Questions fréquentes Code ILU Questions fréquentes 1) Notre société possède déjà un code BIC pour le trafic maritime. Avons-nous également besoin d un code ILU? Conformément à la norme ISO 6346, le code BIC sert à marquer

Plus en détail

Les 7 conseils pour réussir son entrainement.

Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Les 7 conseils pour réussir son entrainement. Ces conseils s'attachent plus à l'organisation de vos entraînements qu'à leur contenu et se limitent à l'aspect technique et biomécanique du tir. Si l'on voulait

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR. «Management des unités. commerciales» Préparation au diplôme. par correspondance en partenariat avec BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR «Management des unités commerciales» Préparation au diplôme par correspondance - manager une unité commerciale - gérer a relation avec la clientèle -

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT. Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Avenue Joseph Anoma, 01 B.P. 1387, Abidjan, CÔTE d'ivoire Corporate IT Services Department (CIMM) E-mail: j.kaliwata@afdb.org; k.saidi@afdb.org

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A

ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le 23 janvier 2012 ARRETE Arrêté du 17 juillet 1987 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de docteur en pharmacie NOR: RESP8700449A Le ministre de la défense, le ministre de l éducation

Plus en détail

DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1.

DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 1005592 Date : Le 29 septembre 2014 Membre: M e Diane Poitras X. Plaignante et CELLULAIRE PLUS Entreprise DÉCISION OBJET PLAINTE en vertu de la Loi

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles SESSION 2016 Le titulaire du C.A.P Petite enfance est un professionnel qualifié compétent pour l accueil

Plus en détail

Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS

Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS GENERALITES : Publisher Version 98 LES PREMIERS PAS Publisher est un logiciel de PAO (Publication assistée par ordinateur). Facile d'emploi grâce aux menus déroulants, il permet d'élaborer et d'éditer

Plus en détail

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles

Guide Opérationnel. Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Construction de bâtiment en matériaux locaux pour le stockage de produits agricoles Guide Opérationnel Elaboré par : Ialy ANDRIAMPARANONY Adelin LESOA VELO -Octobre 2011- Construction de bâtiment de stockage

Plus en détail

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES)

RÈGLEMENT D ADMISSION. à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) RÈGLEMENT D ADMISSION à la formation préparatoire au diplôme d état D Éducateur Spécialisé (DEES) en formation continue (dont apprentissage) en complément de formation dans le cadre de la validation des

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IVe Mathématiques 4e classique Nombre de leçons: 4.0 Nombre minimal de devoirs: 3/3/3 Langue véhiculaire: Français I. Compétences à développer au cours de mathématiques

Plus en détail

M A R C H E D E S E R V I C E S. Création d'une liste de Notaires. Cahier spécial des charges n. Pouvoir adjudicateur : Personne de contact :

M A R C H E D E S E R V I C E S. Création d'une liste de Notaires. Cahier spécial des charges n. Pouvoir adjudicateur : Personne de contact : D.A.U. Département de l'aménagement Urbain RÉGIE FONCIÈRE M A R C H E D E S E R V I C E S Création d'une liste de Notaires Cahier spécial des charges n Pouvoir adjudicateur : Personne de contact : Mode

Plus en détail

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE»

TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Mise à jour du 20 mai 2010 TUTORIEL «REDIMENSIONNER UNE IMAGE» Guide incluant la procédure de téléchargement d un logiciel gratuit Ce tutoriel est un pas-à-pas très détaillé. Cette prise de parti explique

Plus en détail

Fiche d identité page 2

Fiche d identité page 2 Préambule Ce dossier dresse un rapport d exécution synthétique de l ensemble des actions de communication engagées en faveur du programme Route des Grandes Alpes au cours de l année 2010. L année 20010

Plus en détail

NOTICE DE PROGRAMMATION. Aster 5000 IP. MANAGER Version : 0.9.4

NOTICE DE PROGRAMMATION. Aster 5000 IP. MANAGER Version : 0.9.4 NOTICE DE PROGRAMMATION Aster 5000 IP MANAGER Version : 0.9.4 Date : 01/12/2010 Consignes de sécurité Le central téléphonique RNIS ne doit pas être installé ni utilisé dans les conditions suivantes : en

Plus en détail

Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val

Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val Charte du Système d information sur la nature et les paysages (SINP) et de l observatoire régional de la biodiversité (ORB) de la région Centre Val de Loire Version 1.0 adoptée le 8 septembre 2015 Préambule

Plus en détail

Ed 03/95 PAQ 1530 NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE

Ed 03/95 PAQ 1530 NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE Ed 03/95 PAQ 1530 COMMUNICATION TECHNIQUE N : TC0394 Date : 04-12-2002 OmniPCX 4400 Nb de pages : 25 URGENTE (FLASH PRODUIT) NON URGENTE (INFO PRODUIT) TEMPORAIRE DEFINITIVE OBJET : MOBILES DECT POUR ETUDE

Plus en détail

ROGERS COMMUNICATIONS INC. DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1.

ROGERS COMMUNICATIONS INC. DÉCISION. PLAINTE en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 111310 Date : Le 29 septembre 2014 Membre: M e Lina Desbiens X. Plaignante c. ROGERS COMMUNICATIONS INC. Entreprise DÉCISION OBJET PLAINTE en vertu

Plus en détail

«Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population»

«Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population» «Soutien à la formation de bénévoles, élus et/ou responsables d activités» et «Création de nouveaux services à la population» Calendrier Appel à projet FDVA Bretagne 2015 Diffusion de l appel à projets

Plus en détail

Bioéthanol : éviter de comparer des pommes et des poires

Bioéthanol : éviter de comparer des pommes et des poires Bioéthanol : éviter de comparer des pommes et des poires 17/05/13 Utiliser des biocarburants pour remplacer les carburants fossiles? Pas si vite! D'un strict point de vue environnemental, l'opération n'est

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016.

CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016. CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : ORGANISATION MATERIELLE DU SALON DU TOURISME ET DES LOISIRS DE GUYANE 2016. Date limite de réception des offres : le 4 mars 2016 à 12h00 Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

programme de formation

programme de formation On voit loin pour notre monde programme de formation Automne 2015 Hiver, printemps, automne 2016 Un investissement qui rapporte, une formation continue, une formation reconnue! LE DéVELOPPEMENT DES COMPéTENCES

Plus en détail

SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation.

SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation. SUPPORT FORMATION Publisher 2007 initiation. Sommaire I. INTRODUCTION... 4 1. Avantage de Publisher... 4 2. Composition prédéfinies... 5 3. Composants indépendants et déplaçables... 5 4. Les atouts des

Plus en détail

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #3

6GEI420 Systèmes Digitaux. Laboratoire #3 6GEI420 Systèmes Digitaux Laboratoire #3 Conception d un transmetteur RS232 Hiver 2010 1. Objectifs Apprendre à concevoir des circuits séquentiels en VHDL Apprendre à gérer plusieurs PROCESS en même temps

Plus en détail

Technique de réseaux et USV

Technique de réseaux et USV Remarques sur la technique de réseau Exploitation sur serveurs réseau WinCC ne prend en charge que le protocole réseau TCP/IP sur le bus pour terminaux. Il est impossible d'exploiter WinCC sur des serveurs

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels

Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels Brevet de technicien supérieur Conception des Produits Industriels BTS Conception des Produits Industriels - Page 1 / 103 Sommaire ANNEXE I Référentiels du diplôme... 3 ANNEXE I a Référentiel des activités

Plus en détail

Glossaire relatif à la directive sur les gestionnaires de fonds d'investissement alternatifs (AIFM)

Glossaire relatif à la directive sur les gestionnaires de fonds d'investissement alternatifs (AIFM) Glossaire relatif à la directive sur les gestionnaires de fonds d'investissement alternatifs (AIFM) Le présent glossaire vise à faciliter la compréhension des termes essentiels qui sont centraux pour la

Plus en détail

Désireux d'approfondir la coopération économique entre leurs deux Etats; Article 1

Désireux d'approfondir la coopération économique entre leurs deux Etats; Article 1 Accord relatif à l'encouragement et la protection des investissements entre le Royaume des Pays-Bas et la République du Sénégal Le Gouvernement du Royaume des Pays-Bas et le Gouvernement de la République

Plus en détail

Global Compensation Plan

Global Compensation Plan Des solutions qui transforment des vies Global Compensation Plan INTRODUCTION Bienvenue chez Isagenix! Cette compagnie vous propose une avenue pour accéder à une liberté financière tout en vous offrant

Plus en détail

Guide de l enseignant

Guide de l enseignant Guide de l enseignant Arithmétique appliquée aux finances MAT-1101-3 AUTEUR : Syvie Nadeau Centre Saint-Paul Document de travail, Sylvie Nadeau, 27 mai 2010 1 MAT-1101-3 Arithmétique appliquée aux finances

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ)

AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Le 17 mars 2016 AVIS DE RENOUVELLEMENT 2016-2017 Inscription au Tableau des membres de l Ordre des sages-femmes du Québec (OSFQ) Chère membre, Votre inscription au Tableau des membres de l OSFQ est obligatoire

Plus en détail

Catalogue Formations

Catalogue Formations Catalogue Formations Management Bureautique Photographie Relations Commerciales Ressources Humaines Infographie, Web, Image Développement Personnel Santé GAGNEZ EN COMPÉTENCE AVEC ARCADE Opter pour la

Plus en détail

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES

COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA DIVERSITÉ DES EXPRESSIONS CULTURELLES Diversité des expressions culturelles 4 IGC Distribution limitée CE/10/4.IGC/205/INF.4 Paris, le 9 novembre 2010 Original : français COMITÉ INTERGOUVERNEMENTAL POUR LA PROTECTION ET LA PROMOTION DE LA

Plus en détail

BTS Bâtiment BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BÂTIMENT 1/119

BTS Bâtiment BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BÂTIMENT 1/119 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BÂTIMENT 2011 1/119 SOMMAIRE Pages ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I.a. Référentiel des activités professionnelles...4 I.b. Référentiel de certification...13 1. Activités

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en commerce international de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES

STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES STATUTS du CLUB ALPIN FRANÇAIS NIMES CEVENNES Association affiliée à la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (FFCAM) Approuvés par l assemblée générale du 14 novembre 2014 PREAMBULE Dans

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA 1 Principes, critères essentiels (en bleu) et critères désirés/recommandés (bleu clair). PRINCIPE 1 : Respect de la législation Critère

Plus en détail

Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international

Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international Essai en vibration sécurisé avec le logiciel VibControl de m+p international L essai en vibration, quand il est réalisé correctement, est un outil précieux pour chaque laboratoire ou pour chaque ligne

Plus en détail

REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN

REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN REGLEMENT DE SELECTION POUR L ENTREE EN FORMATION MENANT AU DIPLOME D'ETAT D EDUCATEUR SPECIALISE 1 - MODALITES & CONDITIONS D'INSCRIPTION 1-1 LA FORMATION PREPARATOIRE AU DEES N EST OUVERTE QU AUX CANDIDATS

Plus en détail

RÉF.: EASO/2016/CA/003

RÉF.: EASO/2016/CA/003 Avis de vacance pour le poste d assistant en ressources humaines (agent contractuel, GF III) au sein du Bureau européen d appui en matière d asile (EASO) RÉF.: EASO/2016/CA/003 Publication Intitulé de

Plus en détail

BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006

BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006 BCD Travel Business Manuel Utilisateur Juillet 2006 Page 1 of 40 1 CONNEXION...3 1.1 CONNEXION...3 1.2 ACCUEIL...4 2 PROFIL...5 2.1 PERSONNNEL...5 2.2 PAIEMENT...5 2.3 LIVRAISON...5 2.4 PREFERENCES...6

Plus en détail

TABLEAU DES ENTREVUES

TABLEAU DES ENTREVUES TABLEAU DES ENTREVUES Ce tableau regroupe les descriptions de toutes les entrevues réalisées auprès des éducatrices et éducateurs spécialisés. Pour chacun des thèmes, des suggestions de questions en lien

Plus en détail

Les Ressources Humaines

Les Ressources Humaines Les secteurs quirecrutent Les dossiers du SUIO Sommaire : Les secteurs qui recrutent Les lieux de travail Le principal débouché : - métiers du recrutement et gestion du personnel - métiers de la formation

Plus en détail

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts

EDUS 1101 Méthodologie de l observation. Mme Joëlle Berrewaerts EDUS 1101 Méthodologie de l observation Mme Joëlle Berrewaerts Les différentes phases d une recherche 6 grandes phases : (processus dynamique!) 1) Définir la PROBLEMATIQUE de départ (QP de recherche) +

Plus en détail

Cahier des normes graphiques essentielles

Cahier des normes graphiques essentielles Mars 006 agence conseil en stratégies de marques www.moswo.com Moswo est une entreprise One Moswo Le sommaire. L identité visuelle des CCI Nantes St-Nazaire : affirmer puissance et élégance. En 006, les

Plus en détail

SHARE. Compartiment SHARE ENERGY

SHARE. Compartiment SHARE ENERGY SHARE Société d'investissement à Capital Variable (SICAV de droit luxembourgeois) avec des compartiments d actifs à recherche de plus-values, répartis par zones géographiques ou secteurs économiques Compartiment

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE Direction territoriale SUD-EST ENTREPRISES DE salariés -150 CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2013 Date limite de réponse : 05 AVRIL 2013 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

CULTURELLE AUDREY SOMMIER MÉDIATRICE CULTURELLE

CULTURELLE AUDREY SOMMIER MÉDIATRICE CULTURELLE Education ARTISTIQUE et CULTURELLE AUDREY SOMMIER MÉDIATRICE CULTURELLE audreysommier@spacejunk.tv // 06 67 78 15 73 1 SOMMAIRE A PROPOS DE SPACEJUNK... P3 MOUVEMENTS ARTISTIQUES CONTEMPORAINS ÉMERGENTS

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et

Plus en détail

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE

Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE Guide pratique pour les projets entrepreneuriaux en milieu scolaire PRIMAIRE 2014-2015 Définitions L entrepreneuriat en général et l esprit d entreprendre en particulier sont reliés à l action. En effet,

Plus en détail

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation

e point en recherche ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Mesures fiscales applicables à l habitation L e point en recherche Juin 2002 Série socio-économique Numéro 106 ÉVALUATION DES MESURES FISCALES APPLICABLES À L HABITATION Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation

Plus en détail

Règlement de participation Challenge Startup Booster

Règlement de participation Challenge Startup Booster Règlement de participation Challenge Startup Booster ARTICLE 1 : Objet du présent règlement PEIPS (Pôle Entrepreneuriat Innovation Paris-Saclay) et l association Start in Saclay (SIS), organisent du 7

Plus en détail

Neig alpes - Grand Massif * 6-17 ans UFOVAL 74 3 avenue de la plaine - 74000 ANNECY Tel : 04 50 52 30 00 - Fax : 04 50 45 81 06 ufoval@fol74.

Neig alpes - Grand Massif * 6-17 ans UFOVAL 74 3 avenue de la plaine - 74000 ANNECY Tel : 04 50 52 30 00 - Fax : 04 50 45 81 06 ufoval@fol74. CONTACT: Neig alpes - Grand Massif * 6-17 ans UFOVAL 74 3 avenue de la plaine - 74000 ANNECY Tel : 04 50 52 30 00 - Fax : 04 50 45 81 06 ufoval@fol74.org En savoir + : www.fol74.org Blogs de nos colos

Plus en détail

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite

Le Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas - Lire et s entraîner (CIDEB) : recommandé pour l autoentraînement à la lecture et la compréhension écrite BU Geneva - CAS FR 313 Intensive Advanced French SESSION AUTOMNE 2015 *** Professeur : Niloufar Latour Titre : Docteur en Linguistique Appliquée et Didactique des Langues (Université Stendhal - Grenoble,

Plus en détail

Cas n IV/M.1125 - CEREOL / SOFIPROTEOL - SAIPOL. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS

Cas n IV/M.1125 - CEREOL / SOFIPROTEOL - SAIPOL. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS FR Cas n IV/M.1125 - CEREOL / SOFIPROTEOL - SAIPOL Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CEE) n 4064/89 SUR LES CONCENTRATIONS Article 6, paragraphe 1, point b)

Plus en détail