Immobilier de prestige, biens d exception, Tour d horizon. de stockage 48 // 49

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Immobilier de prestige, biens d exception, Tour d horizon. de stockage 48 // 49"

Transcription

1 // Tour d horizon des solutions de et d archivage Immobilier de prestige, biens d exception, immobilier de luxe, immobilier haut de gamme: tous ces qualificatifs désignent, en Suisse romande, un marché qui suscite la curiosité et la convoitise, qui réveille l imagination et les spéculations, et cela d autant plus que ses contours sont flous et ses acteurs le plus souvent méconnus. Premier constat: la catégorie «bien d exception» est éminemment relative. Ce qui le sera pour un acquéreur ne le sera pas pour un autre. Le prix-plancher, à partir duquel on entre dans lque tout cela retombe d un coup», estime M. Spierer, qui n exclut toutefois pas un ajustement dans les années à venir: «les arbres ne grimpent pas jusqu au ciel. Il pourrait y avoir un ajustement vers le bas en 2012 ou 2013, mais léger». Les photos en p et 48 nous ont été gracieusement présentées par CGi IMMOBILIER. Les photos en p. 46 et 47 nous ont été gracieusement présentées par Mme Sahrah Scnyder-Gross. Jean-Daniel Faessler Avec le traitement de documents électroniques toujours plus nombreux, le et l archivage des informations sont devenus, en quelques années, pratiquement des standards incontournables dans les entreprises afin d éviter tous risques de perte de données, qui le cas échéant, pourraient rapidement devenir une catastrophe et coûter très cher à l organisation touchée. Le et l archivage, souvent considérés comme une seule et unique solution, sont en réalité complémentaires et doivent être traités de manière bien séparée, à l image d un traditionnel, si l entreprise ne désire pas se retrouver un jour confrontée à des problèmes de gestion de ses données. Le a pour but de sauvegarder des données de toutes sortes dans un ou plusieurs lieux sûrs, alors que l archivage a pour but de conserver des données précises, non modifiables, pouvant si nécessaire servir de preuve. Au fil des années avec l augmentation incessante des données informatiques, les solutions de sont devenues des pièces majeures dans l architecture des réseaux informatiques. Passant d un disque externe relié directement à un ordinateur à des systèmes complexes de plus en plus intelligent, a rendu à contrario la gestion et l administration des tâches de des données de plus en plus simple. Une vue d ensemble de la solution recherchée Toutefois, pour garantir un et une sauvegarde efficace des données informatiques, il est nécessaire à la base de prendre en considération un certain nombre de points, à savoir: le volume de envisagé doit être en relation avec le support de prévu; le support de, selon la Jean-Daniel Faessler Avec le traitement de docu- 48 // 49 Market.ch - novembre 2011

2 // DOSSIER ments électroniques toujours plus nombreux, le et l archivage des informations sont devenus, en quelques années, pratiquement des standards incontournables dans les entreprises afin d éviter tous risques de perte de données, qui le cas échéant, pourraient rapidement devenir une catastrophe et coûter très cher à l organisation touchée. L e et l archivage, souvent considérés comme une seule et unique solution, sont en réalité complémentaires et doivent être traités de manière bien séparée, à l image d un et archivage traditionnel, si l entreprise ne désire pas se retrouver un jour confrontée à des problèmes de gestion de ses données. Le a pour but de sauvegarder des données de toutes sortes dans un ou plusieurs lieux sûrs, alors que l archivage a pour but de conserver des données précises, non modifiables, pouvant si nécessaire servir de preuve. Au fil des années avec l augmentation incessante des données informatiques, les solutions de sont devenues des pièces majeures dans l architecture des réseaux informatiques. Passant d un disque externe relié directement à un ordinateur à des systèmes complexes de plus en plus intelligent, a rendu à contrario la gestion et l administration des tâches de des données de plus en plus simple. Une vue d ensemble de la solution recherchée Toutefois, pour garantir un et une sauvegarde efficace des données informatiques, il est nécessaire à la base de prendre en considération un certain nombre de points, à savoir: le volume de envisagé doit être en relation avec le support de prévu; Market.ch - novembre // 49

3 // dossier le support de, selon la fréquence d utilisation, doit offrir des temps d accès adaptés aux besoins; une période de conservation des données doit être définie, en relation avec le processus d archivage. Au delà de celle-ci, une épuration est à prévoir, sans quoi le volume de augmentera de manière considérable; l informatique de base et le système de doivent se trouver à deux endroits différents pour éviter tout risque de perte totale en cas d incident dans l un des lieux. De plus, les systèmes de sauvegarde ayant une durée de vie plus ou moins longue, il est nécessaire de s assurer que: le des données correspond bien aux critères définis; les données perdues ou effacées par erreur peuvent facilement être récupérées; le support de n est pas endommagé ou usé; Et en parallèle, il faut prévoir l éventuel basculement du système de actuel vers un nouveau système ou vers de nouveaux supports plus performants. Une augmentation constante et pyramidale des données Comme pour les ordinateurs, le des données demande toujours plus de capacité, doit aller plus vite, doit être plus fiable, coûter moins cher et prendre moins de place. Pour ce faire, les fabricants proposent différentes solutions pouvant évoluer avec les besoins de l entreprise. Parmi les grands standards, nous retrouvons les systèmes NAS et SAN, deux solutions de complémentaires en réseau ou distribués. Le NAS (Network Attached Storage) est un système de configuré sur un réseau local, utilisant en principe le protocole standard TCP/IP pour communiquer. Le serveur de fichiers, élément de base de ce concept, supporte souvent différents protocoles de partage tels que: NFS (Network System File) pour les ordinateurs tournant sous Unix ou CIFS (Commun Internet File System) pour le monde Windows, ce qui permet de facilement lier deux mondes au même environnement de. Le SAN (Storage Area Network) de son côté, utilise le protocole Fiber Channel basé sur un réseau constitué de fibres optiques permettant de transporter des informations en mode SCSI, Escon ou encore IP à très haute vitesse (plus de 1 Gigabit par seconde). Le principe de cette technologie est de travailler au niveau des blocs de données au lieu des fichiers, ce qui rend le transfert des informations plus rapide. À noter que dans ce cas, des cartes et câbles spécifiques sont nécessaires pour relier les différents éléments entre eux. De nombreuses solutions standards disponibles sur le marché Les deux technologies étant parfaitement complémentaires, plusieurs fournisseurs proposent différents concept pour utiliser le NAS pour sa simplicité et son orientation fichiers avec le SAN pour sa souplesse et sa performance. Pour ce faire, différentes approches sont proposées comme celle de placer les disques d un système NAS sur un réseau SAN, permettant ainsi récupérer très rapidement des blocs de données pour reconstituer des fichiers, ou celle de doter directement le système NAS d un attachement Fiber Channel. Dans les deux cas, par cette réunion les utilisateurs bénéficient du meilleur des deux mondes et par conséquent d une solution complète pour le de leurs données. 50 // 51 Market.ch - novembre 2011

4 // Parallèlement à ces deux solutions, la garantie de la disponibilité des informations de manière permanente demande l utilisation d une autre technologie dénommée «RAID ou Redundant Array of Inexpensive Disks» qui consiste à utiliser plusieurs unités de pour les mêmes informations. Comme mentionné plus haut, le des données sur un seul support, comme par exemple un disque dur, peut ne plus être atteignable - voir même endommagé - le rendant par conséquent illisible. Une telle situation pouvant mettre en danger les données d une entreprise, il est nécessaire d envisager l utilisation de la technologie RAID pratiquement de facto. Une diminution du risque de pertes des données Celle-ci est construite autour d une architecture à plusieurs niveaux, partant du numéro 0, considéré comme un entrelacement de disques ou de volumes agrégés. Le principe du RAID 0 consiste à stocker les données de manière partagée entre deux ou x supports, soit de mettre le bloc 1 sur le premier support et le bloc 2 sur le deuxième support, et ainsi de suite. La perte ou le dysfonctionnement d un des supports provoque malgré tout l impossibilité de récupérer les informations stockées par bande. Il n apporte en réalité aucune redondance réelle. Le RAID 1, basé sur un minimum de deux supports parallèles, offre une réelle redondance puisque les informations sont complètement dupliquées de manière linéaire, à l exemple d un miroir. Dans le cas où l un des supports viendrait à être endommagé, il peut être remplacé sans compromettre le fonctionnement des autres supports et dès sa remise en fonction, il récupère les données de son pendant afin de continuer à garantir l effet miroir des informations stockées. L avantage de cette architecture est de minimiser les risques de pertes de données et de 52 // 53 Market.ch - novembre 2011

5 // DOSSIER pouvoir supporter l endommagement de plusieurs supports miroirs simultanément. Quant au RAID 5, troisième architecture dans ce domaine, il consiste à stocker les informations, comme pour le RAID 0, par volumes agrégés par bande en rajoutant toutefois une notion de parité répartie, permettant ainsi de reconstituer un support endommagé. Bien qu apportant l avantage de deux architectures précédentes, le RAID 5 demande l utilisation minimum de trois supports et en cas de défectuosité simultanément de plus d un support, les données stockées peuvent devenir irrécupérables. D autres systèmes RAID (0+1 ou 1+0, etc.) offrant encore différentes architectures de des données sont également disponibles. Toutefois leurs coûts pouvant être plus élevés et la gestion pouvant aussi être plus complexe, ils sont moins couramment utilisés. De nouvelles solutions innovantes et meilleures marché La problématique du résidant souvent dans la nécessité d obtenir toujours plus de capacité a eu pour effet le développement du Cloud computing ou de l informatique dans les nuages, consistant en un service comparable à la distribution de l énergie. L espace de est proposé à la consommation, ce qui permet de supprimer des investissements importants dans des solutions dédiées uniquement à cet usage. L on parle également dans ce cas, d un de données virtualisé. Pour ce faire, trois types de Cloud sont proposées aux entreprises: le Cloud privé interne, pouvant servir à d autres usages que le des données, le Cloud privé externe, idem à l interne mais géré par un prestataire externe et le Cloud public, géré par des sociétés spécialisées, mettant à disposition des entreprises des services à la demande, sous forme de location selon l usage et les besoins (principe de l elastic computing capacity). Le dernier cas, permet de facilement et rapidement obtenir de la capacité supplémentaire de à un moindre coût et Digitech le spécialiste de la GED et de l archivage Depuis sa création en 1993, la succursale de Lausanne n a cessé de s imposer dans le monde de la gestion électronique de documents (GED), de processus et de l archivage en tant qu éditeur et intégrateur de ces solutions. L offre de Digitech est basée sur les plateformes AIRS pour la GED et la gestion des processus et sur MSS (Mass Scan System) pour la partie dématérialisation des documents. Quant à la partie archivage, celle-ci est comprise dans le concept du coffre fort électronique (CFEC) assurant l intégrité, la traçabilité, la confidentialité et la valeur probante d un document. Couplée à la solution de GED, les utilisateurs du coffre fort électronique ont ainsi la garantie que l archivage d un document électronique de type: état financier, rapport d expertise, procès-verbal, dossier médical ou encore dossier du personnel s effectue de manière légale quel qu en soit sa provenance. La dématérialisation des documents ne se réalisant pas du jour au lendemain, Digitech propose à ses clients une approche projet en cinq phases comprenant les parties: organisationnelles, normes et qualité, fonctionnelles, économiques et techniques. Aujourd hui de nombreuses entreprises comme des groupes d assurances, des services étatiques, des fédérations et centres patronaux ou privées ont déjà fait confiance à Digitech. Devillard l exemple d une solution pour l archivage Société fondée en 1958, Devillard n a plus rien à prouver sur le marché Suisse romand des fax et des photocopieurs. En plus de 50 ans d expérience, l entreprise a su faire sa place et compte aujourd hui pas moins de 100 collaborateurs pour un chiffre d affaires annuel d environ 26 millions de francs. Avec le souci de rester toujours à la pointe du progrès, l entreprise Devillard propose depuis quelques temps des solutions complètes pour la gestion des documents électroniques et l archivage de ceux-ci, ayant valeur «probante». Bien que le «core business» de l entreprise soit les photocopieurs et les fax, la solution proposée dans le cadre de l archivage repose sur un logiciel de niveau mondial revendu exclusivement en Suisse par Devillard et qui vient parfaitement compléter la gamme de produits déjà distribués. Dès lors, les entreprises ayant acquis ce logiciel, peuvent simplement scanner leurs documents à partir d un photocopieur ou d un mini scanner, envoyer, nommer et indexer ceux-ci sur le réseau dans des répertoires spécifiques et les archiver en toute sécurité et confidentialité dans le serveur de gestion documentaire. En cas de besoin, un outil de recherche évolué permettra de facilement retrouver les documents en question selon certains critères de recherche. Cette solution intégrée est disponible à partir de quelques milliers de francs et s adresse aussi bien à des petites, moyennes ou grandes entreprises. Market.ch - novembre // 53

6 //, la sauvegarde des données ou la gestion électronique des documents (GED) ne sont pas des solutions d archivage. Seul un système d archivage bien spécifique peut avoir une valeur «probante» aux yeux de la justice, sachant que cette valeur ne peut être décidée que par un juge au moment venu. uniquement selon le besoin, la demande et l usage tout en obtenant une garantie de qualité de service de haute disponibilité. De plus, la flexibilité de la solution offre un second avantage, à savoir la distribution des informations stockées ce qui permet également aux entreprises d optimiser l utilisation de leurs bandes passantes inter-réseaux. Cette solution appelée dans le jargon informatique «DaaS ou Data as a Service», cousine de la solution «SaaS Software as a Service» fournit à l utilisateur les données à sa demande, sans se préoccuper de sa location. Une sauvegarde classique toujours nécessaire Toutefois, quelque soit la solution utilisée pour le des données, elle ne dispense pas de mettre en place un système de sauvegarde externe, pouvant être utilisé pour la restauration des données, si nécessaire. À noter qu une sauvegarde réalisée en interne doit être effectuée à un autre endroit que le lieu de des informations afin d éviter une déprédation simultanée de l ensemble du matériel et une sauvegarde réalisée en externe, doit garantir la récupération rapide des données en cas de besoin. Dans tous les cas, des tests de ces sauvegardes doivent être effectués régulièrement afin de s assurer de la bonne qualité de celles-ci. Stockage et sauvegarde des données ne rimant pas toujours avec confidentialité de celles-ci, il peut s avérer aussi nécessaire de prévoir un chiffrement des informations critiques avant de les transférer à l extérieur de l entreprise. Cette technique a comme avantage de garantir la confidentialité des données sensibles de l entreprise, par contre, le chiffrement peut avoir pour effet un ralentissement du traitement de l information, pouvant selon les cas, devenir un inconvénient important. Nonobstant, comme mentionné plus haut, le Une solution d archivage conforme aux règles et lois en vigueur Sur la base de l art. 957 de la loi fédérale complétant le Code civil suisse, toute entreprise inscrite au registre du commerce, doit conserver un certain nombre de documents pendant une période donnée. De là, chaque société peut être amenée à devoir produire ces documents en devant également prouver que ceux-ci sont biens conformes à la réalité de l époque et qu ils n ont nullement été modifiés entre temps. Facilement réalisable pour des documents papier, ces conditions deviennent plus complexes dès le moment où l archivage se réalise de manière électronique, soit que tout document original pourrait être susceptible de changer au cours de sa conservation. Malgré cela, l archivage électronique a de nombreux avantages comme l accessibilité beaucoup plus rapide à des documents quelque soit le jour où l heure, engendre une réduction importante des coûts de conservation par la suppression d un entreposage physique des documents ou encore permet une nette réduction des risques liés à la confidentialité et à la perte de documents due à une négligence d un employé ou à un sinistre éventuel. Le législateur suisse étant favorable à une telle évolution, a fixé un certain nombre de règles permettant de garantir la conformité des documents électroniques. Ces règles, prescriptions et obligations se retrouvent dans l Ordonnance concernant la tenue et la 54 // 55 Market.ch - novembre 2011

Journées. MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006

Journées. MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006 Journées MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006 Agenda Les architectures de Stockages SAN NAS : une Anagramme? SAN : Détails NAS : Détails Présentation de l offre «NetApp» Q & R Les Architectures de Stockage DAS Centralisées

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent

Sauvegarde Version 1.0. 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sauvegarde Version 1.0 25/05/2015 BTS SIO SISR Brochard Florent Sommaire I. Introduction... 3 II. Définition de la sauvegarde... 3 III. Stratégie de sauvegarde... 3 IV. Types de sauvegarde... 4 A. La sauvegarde

Plus en détail

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN Le stockage DAS,NAS,SAN Sommaire Introduction SAN NAS Conclusion Bibliographie Questions Introduction Besoin de partage de données à travers un réseau Explosion des volumes de données Comment assurer les

Plus en détail

LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, UN ENJEU STRATEGIQUE. DBB Groupe ICT

LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, UN ENJEU STRATEGIQUE. DBB Groupe ICT LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, DBB Groupe ICT Plan LA SECURITE DU PATRIMOINE NUMERIQUE, Le Patrimoine informationnel Menaces & Conséquences Responsabilité du Chef d Entreprise Comment répondre aux

Plus en détail

NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage

NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage Exposé réseau du 11 janvier 2006 NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage David Komar Guillaume Le Cam Mathieu Mancel Sommaire Ħ Introduction Ħ La solution NAS Ħ La solution SAN Ħ Comparaison Ħ Cohabitation

Plus en détail

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux développement d applications COMPTE-RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 6 Nom et Prénom : Casanova Grégory Identification (objectif) de l activité Utilisation

Plus en détail

Services Informatique

Services Informatique Services Informatique Traitement de données. - Organisation et sauvegarde de données; - Gestion de données; - Contrôle. Échange de données - Problématiques; - Solutions. Communication - Internet - IPPhone

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS

MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels ON DEMANDE CRITERE

Plus en détail

IBM Tivoli Storage Manager

IBM Tivoli Storage Manager Maintenir la continuité des affaires grâce à une gestion efficace et performante du stockage IBM Tivoli Storage Manager POINTS FORTS Accroît la continuité des affaires en réduisant les temps de sauvegarde

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Introduction ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Sauvegarder ses données à domicile ou sur Internet Qui n a jamais perdu des photos ou documents suite à une panne

Plus en détail

G.E.D. Gestion Électronique des Documents

G.E.D. Gestion Électronique des Documents G.E.D Gestion Électronique des Documents L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Que ce soit par la communication, par les échanges

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

Qu est ce que le RAID?

Qu est ce que le RAID? LES SYSTEMES RAID PLAN Introduction : Qu est ce que le RAID? Quels sont les différents niveaux de RAID? Comment installer une solution RAID? Conclusion : Quelle solution RAID doit-on choisir? Qu est ce

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

Besoins Exemples pour 2 métiers :

Besoins Exemples pour 2 métiers : Annexe 3 : fiche service Stockage, sauvegarde et archivage de données informatiques du laboratoire Justification : infrastructure de base, service pour l'ensemble des équipes, projets et services Profil

Plus en détail

Présentation du système MCAGED

Présentation du système MCAGED Sommaire Sommaire Présentation du système MCAGED... 3 Première Partie MCAGED Courrier... 4 Deuxième Partie MCAGED Archives... 7 Troisième partie MCAGED Pnumeris...10 Présentation du système MCAGED Le système

Plus en détail

Système en haute disponibilité

Système en haute disponibilité Système en haute disponibilité Fabien Muller Plan de l exposé Contexte Approches Technologie SAN Technologie de clustering Solution mise en œuvre Bilan Problématique de départ Renouvellement de l ancien

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Un projet de PRA peut se découper en quatre phases :

Un projet de PRA peut se découper en quatre phases : Définition Le plan de continuité de service PCA est mis en place pour faire face à une situation de crise pouvant perturber ou interrompre l activité de l entreprise. Le PCA est donc l ensemble des procédures

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

Un NetApp F85 à l IFSIC. Les raisons d un choix

Un NetApp F85 à l IFSIC. Les raisons d un choix Un NetApp F85 à l IFSIC Les raisons d un choix Plan Introduction Cahier des charges DAS? NAS ou SAN? Serveur «généraliste» ou appliance? Le choix NetApp Limites du F85 Conclusion 2 Introduction Le constat

Plus en détail

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice 1. Qu est-ce-que le RAID? Le RAID RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice redondante de disques indépendants (ou bon marchés) Le RAID est une technique permettant de regrouper

Plus en détail

informatique - BANQUE POPULAIRE Symposium Microsoft Présentation : Programme Archivage

informatique - BANQUE POPULAIRE Symposium Microsoft Présentation : Programme Archivage informatique - BANQUE POPULAIRE Symposium Microsoft Présentation : Programme Archivage Notre mission 17 Banques Populaires régionales 3 Crédits Maritimes Mutuels La Banque de Savoie Plus de 2 600 agences

Plus en détail

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl Dynamic Computing Services solution de backup White Paper Stefan Ruckstuhl Résumé pour les décideurs Contenu de ce White Paper Description de solutions de backup faciles à réaliser pour des serveurs virtuels

Plus en détail

Sauvegarde collaborative en pair-à-pair

Sauvegarde collaborative en pair-à-pair Sauvegarde collaborative en pair-à-pair Fabrice Le Fessant Fabrice.Le_Fessant@inria.fr ASAP Team INRIA Saclay Île de France Octobre 2008 Fabrice Le Fessant () Backup en pair-à-pair Rennes 2008 1 / 21 Plan

Plus en détail

Le modèle européen MoReq mars 2001

Le modèle européen MoReq mars 2001 Le modèle européen MoReq mars 2001 présentation de la version française Marie-Anne Chabin Réunion PIN 01/09/04 1 Model Requirements for the Management of Electronic Records Modèle d exigences pour l organisation

Plus en détail

5 avril 2011. Le Cloud-Computing. Conférence Digitech Lausanne. Un nouveau paradigme, aussi pour les PMEs

5 avril 2011. Le Cloud-Computing. Conférence Digitech Lausanne. Un nouveau paradigme, aussi pour les PMEs Le Cloud-Computing Un nouveau paradigme, aussi pour les PMEs 1 Définition Le Cloud Computing, littéralement l informatique en nuage, est un concept qui consiste à déporter sur des ordinateurs distants

Plus en détail

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Boris Valera Laurent Blain Plan Contexte Les nouveaux enjeux de la sauvegarde La sauvegarde des machines virtuelles La déduplication Les architectures

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Optimisation WAN de classe Centre de Données

Optimisation WAN de classe Centre de Données Optimisation WAN de classe Centre de Données Que signifie «classe centre de données»? Un nouveau niveau de performance et d'évolutivité WAN Dans le milieu de l'optimisation WAN, les produits de classe

Plus en détail

Atelier sauvegarde de données

Atelier sauvegarde de données Atelier sauvegarde de données Formation COCSSI 25 mars 2014 Introduction Pierre Vincens Des incidents... Des incidents multiples Dégâts dans l'environnement Vol ou perte de matériel Panne de matériel Erreurs

Plus en détail

Contexte technologique : Présentation du logiciel: Le NAS ( Network Attached Storage):

Contexte technologique : Présentation du logiciel: Le NAS ( Network Attached Storage): Contexte technologique : Dans notre entreprise, Il arrive fréquemment que les fichiers soient stockés sur les postes de travail des employés et partagés sur le réseau. Pour mettre à jour un fichier, on

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 18/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Renouvellement de l infrastructure serveurs et stockage de données informatiques. Municipalité de Payerne / Préavis n 18/2011

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix Intégration de la solution VMware VIEW au CSSS de Charlevoix Mise en situation Comme beaucoup d établissements et d organismes du

Plus en détail

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale.

En outre, son architecture logicielle moderne lui confère une stabilité, une rapidité de traitement ainsi qu ergonomie optimale. LE PRODUIT Maitrisez la gestion de votre activité Integral deviendra votre partenaire privilégié dans la gestion de votre activité et de votre comptabilité. Sa large couverture fonctionnelle vous permettra

Plus en détail

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX vous accompagne de la Conception à l Exploitation de votre Système d Information. Ce savoir faire est décliné dans les 3 pôles

Plus en détail

Principales nouveautés de la gamme 7.50 Windows. 1 Respecter les dernières évolutions légales et techniques.

Principales nouveautés de la gamme 7.50 Windows. 1 Respecter les dernières évolutions légales et techniques. Principales nouveautés de la gamme 7.50 Windows Sage 100 Génération i7 version 7.50 a pour ambition d offrir aux applications des fonctions différenciantes, tout en aidant les entreprises à améliorer leur

Plus en détail

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com

Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services. www.orone.com Éditeur de logiciels Intégrateur de solutions Opérateur de services www.orone.com VOUS ÊTES Une banque, un organisme de crédit, un acteur de l assurance ou de la protection sociale, une enseigne de la

Plus en détail

EMC Data Domain Boost for

EMC Data Domain Boost for EMC Data Domain Boost for Symantec Backup Exec Augmentez vos performances de sauvegarde grâce à une intégration avancée dans OpenStorage Avantages clés Sauvegardes plus rapides et meilleure utilisation

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité pour les Centres de Recherche de Paris & Nancy Objet de la consultation

Plus en détail

BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS

BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS La gamme de produits Seagate Business Storage NAS aide les revendeurs à valeur ajoutée à répondre aux besoins des clients recherchant un stockage

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

Il est temps de passer à la déduplication

Il est temps de passer à la déduplication Plein les bras de multiplier la même information? OPTIMISE_BACKUP Il est temps de passer à la déduplication OPTIMISE_BACKUP remet les sauvegardes de données à l heure L heure de la déduplication a sonné

Plus en détail

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS SOMMAIRE I. Pourquoi héberger ses applications de gestion?... 3 a. La disponibilité b. Actualisations du logiciel c. Simplicité d. Coût II. SaaS

Plus en détail

Nouvelle configuration du réseau local Miniplan Claude-Éric Desguin

Nouvelle configuration du réseau local Miniplan Claude-Éric Desguin NouvelleConfigurationReseau 1 23 juin 2008 Nouvelle configuration du réseau local Miniplan Claude-Éric Desguin La mise en service, grâce au PRCI, d un nouveau serveur HP Proliant ML350GS en avril 2008

Plus en détail

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs METAIS Cédric 2 ème année Informatique et réseaux Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs Cédric METAIS ISMRa - 1 - LES DIFFERENTS SYSTEMES RAID SOMMAIRE INTRODUCTION I LES DIFFERENTS RAID I.1 Le

Plus en détail

Système de Stockage Sécurisé et Distribué

Système de Stockage Sécurisé et Distribué Système de Stockage Sécurisé et Distribué Philippe Boyon philippe.boyon@active-circle.com ACTIVE CIRCLE QUI SOMMES NOUS? Editeur français, spécialiste du stockage de fichiers et de la gestion de données

Plus en détail

Recovery as a Service

Recovery as a Service Recovery as a Service Quand le Cloud Computing vole au secours des entreprises Membres du groupe : KIRCHHOFER Nicolas BUISSON Marc DJIBRINE Rayanatou DUVAL Fabien JOUBERT Yohan PAQUET Jérôme 1 Coachés

Plus en détail

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde?

La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? La télésauvegarde est-elle la solution pour réduire les risques quotidiens de la sauvegarde? SOMMAIRE Introduction I. Les risques encourus avec un système de sauvegarde traditionnelle II. Les attentes

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Chapitre 5 La sécurité des données

Chapitre 5 La sécurité des données 187 Chapitre 5 La sécurité des données 1. Les risques de perte des données La sécurité des données La sauvegarde des données est essentielle pour une entreprise, quelle que soit sa taille, à partir du

Plus en détail

SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE :

SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE : SYNTHÈSE PPE SAMY AHNECH HARRY SANCHEZ - AMINE OUARHOU MORGAN FRANTZ SOMMAIRE : I Etude de systèmes de stockage et détermination d une solution adaptée pour la M2L II Détermination du coût de la solution

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Optimisez vos échanges commerciaux avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Mars 2012 Sommaire 1. Pourquoi dématérialiser les factures? Les motivations / le ROI 2. Dématérialiser mes factures oui,

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION D'UNE SOLUTION SAUVEGARDE

RAPPORT DE CONCEPTION D'UNE SOLUTION SAUVEGARDE RAPPORT DE CONCEPTION D'UNE SOLUTION DE SAUVEGARDE Julien CHAPUZOT Administrateur Système & Réseau Sté Cahouette et cie Toulouse 1 SOMMAIRE 1 Nécessité de la sauvegarde 2 Dénition des besoins 3 Solution

Plus en détail

VOS INFORMATIONS ONT UNE VIE. Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape

VOS INFORMATIONS ONT UNE VIE. Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape VOS INFORMATIONS ONT UNE VIE 444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444444 Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape GESTION INTÉGRÉE DE L INFORMATION

Plus en détail

Serveurs dédiés. Trafic et performances

Serveurs dédiés. Trafic et performances Serveurs dédiés Trafic et performances Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité. Nous sommes également à même de fournir

Plus en détail

CA ARCserve D2D. Une récupération après sinistre ultra-rapide vous permet d'éviter une interruption de service. DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve D2D r16

CA ARCserve D2D. Une récupération après sinistre ultra-rapide vous permet d'éviter une interruption de service. DOSSIER SOLUTION : CA ARCserve D2D r16 CA ARCserve D2D CA ARCserve D2D est un produit de récupération sur disque conçu pour offrir la combinaison idéale de protection et de récupération rapides, simples et fiables de vos données professionnelles.

Plus en détail

Open Bee TM e-fact PRO

Open Bee TM e-fact PRO Open Bee TM e-fact PRO SOLUTION GLOBALE D AUTOMATISATION DU TRAITEMENT DES FACTURES FOURNISSEURS 80 % des factures fournisseurs sont encore actuellement reçues au format papier. 13,8 est le coût moyen

Plus en détail

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes"

Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication. «Session 2010» Meilleure copie étude de cas architecture et systèmes Concours interne d ingénieur des systèmes d information et de communication «Session 2010» Meilleure copie "étude de cas architecture et systèmes" Note obtenue : 14,75/20 HEBERGE-TOUT Le 25 mars 2010 A

Plus en détail

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Réunion du groupe PIN (Pérennisation des Informations Numériques) La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Anne Jean Antoine 17 janvier 2002 Le stockage est crucial... Á Les entreprises ont

Plus en détail

Introduction à la GED La Gestion Electronique des Documents

Introduction à la GED La Gestion Electronique des Documents Volume Les livres blancs Introduction à la GED La Gestion Electronique des Documents Patrick Barantal : patrick.barantal@open-soft.fr Version 1.0.1 09 50 19 51 72 N hésitez pas à nous rejoindre sur notre

Plus en détail

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre La tendance actuelle vers une conception distribuée de l entreprise, avec des agences, des centres de

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.)

CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011. Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) CCI YONNE ATELIER ENP 14 NOVEMBRE 2011 Je veux mieux gérer mon entreprise grâce au numérique (nomadisme, SaaS, etc.) Les ateliers ENP L Espace Numérique Professionnel vous propose 11 ateliers pour répondre

Plus en détail

Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit

Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit MIPE Juin 2012 - Nantes http://www.network-th.fr - 0811 560 947 1. Le Très Haut Débit sur Fibre Optique au prix d une SDSL : Mythe ou Réalité? 2. Sauvegarder, Sécuriser, Protéger, Superviser : Délégueznous

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL Datacenter : Les problèmes n arrivent pas qu aux autres

DOSSIER SPÉCIAL Datacenter : Les problèmes n arrivent pas qu aux autres Datacenter : Les problèmes n arrivent pas qu aux AUCUN DATACENTER n est à l abri d un éventuel problème, d une indisponibilité ou d un imprévu! La question est de savoir que faire pour protéger votre Datacenter

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Livret de Stages 2014 / 2015

Livret de Stages 2014 / 2015 Livret de Stages 2014 / 2015 Paris & Niort www.bsc-france.com B.S.C. - Business Software Tour Montparnasse 33 Avenue du Maine 75015 Tel : +33(0)1 53 94 52 20 - Fax : +33(0)1 45 38 49 45 3 rue Archimède

Plus en détail

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Présentation de ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Le terme CLOUD (nuage en anglais), particulièrement dans l'air du temps, est un outil innovant qui permet d'externaliser tout ou partie de l informatique

Plus en détail

Sauvegarde des fichiers

Sauvegarde des fichiers Sauvegarde des fichiers 1 Hiérarchie des fichiers Stockage à la racine d un disque. Stockage dans un dossier. Stockage dans un dossier utilisateur : problématique de l accès aux fichiers. Stockage sur

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

Solution de sauvegarde externalisée

Solution de sauvegarde externalisée Solution de sauvegarde externalisée POURQUOI BACK NET «Le choix d une stratégie de sauvegarde performante présente pour les entreprises d aujourd hui, un véritable enjeu en termes de viabilité.» Elle doit

Plus en détail

IBM System Storage. Van-Bac VU Disk Brand Manager. IBM Systems. 2007 IBM Corporation

IBM System Storage. Van-Bac VU Disk Brand Manager. IBM Systems. 2007 IBM Corporation IBM System Storage Van-Bac VU Disk Brand Manager IBM Systems Les préoccupations Comment mieux gérer le stockage de données Comment protéger efficacement les données Comment maitriser le coût de l infrastructure

Plus en détail

Enseignement Informatique. Classe de Bac Pro SAPAT -----------------------------------------------------------------------

Enseignement Informatique. Classe de Bac Pro SAPAT ----------------------------------------------------------------------- Enseignement Informatique Classe de Bac Pro SAPAT ----------------------------------------------------------------------- MP4: Communication en situation professionnelle. -----------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Customer Case Story Portrait-robot de WHISE

Customer Case Story Portrait-robot de WHISE Customer Case Story Portrait-robot de WHISE WHISE est un développeur de logiciels international pour le secteur immobilier qui détient une position de force sur le marché belge. Plus de 500 agences immobilières

Plus en détail

Physiquement présent préservé pour l avenir

Physiquement présent préservé pour l avenir Physiquement présent préservé pour l avenir INTRODUCTION Réinventer l archivage numérique Assurer pour demain l accès à vos données d aujourd hui est un défi constant. Les données étant de plus en plus

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Copyright Acronis, Inc., 2000 2008 Les organisations liées aux technologies de l information ont découvert que la technologie de virtualisation peut

Plus en détail

Online Backup & Recovery Service

Online Backup & Recovery Service Online Backup & Recovery Service EuroBackup Un service par lequel vous nous confiez la gestion et la responsabilité de la sauvegarde quotidienne de vos données informatiques. Son objectif est de réduire

Plus en détail

SQL Exchange SharePoint PME SUIVANT»

SQL Exchange SharePoint PME SUIVANT» STOCKAGE UNIFIÉ EMC POUR LES APPLICATIONS MICROSOFT VIRTUALISÉES Click. Microsoft. Simple. Microsoft SQL Server Les bases de données Microsoft SQL Server sont indispensables aux applications critiques

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises

Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises Base de Données Economiques & Sociales (dite UNIQUE) des entreprises SOLUTION DÉDIÉE, HAUTEMENT SÉCURISÉE ET FORTEMENT PERSONNALISABLE À MOINDRE COÛT AVEC OFFRE DE DÉVELOPPEMENTS SPÉCIFIQUES A PRIX FORFAITAIRES.

Plus en détail

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE Disponibilité, accompagnement, partenaire unique, engagements de services... concentrez-vous sur votre métier,

Plus en détail

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID Photo Expert est une application pour Smartphone (IOS 6.0 et plus / Android 4.0 et plus) qui permet à son utilisateur de prendre des photos, de renommer

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Deux (02) Ingénieurs Sécurité Système d Information Direction Qualité, Méthodes

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise

La sécurité informatique dans la petite entreprise La sécurité informatique Etat de l art et Bonnes Pratiques Jean-François CARPENTIER 3 ième édition Nouvelle édition Table des matières 1 Avant-propos Chapitre 1 Généralités sur la sécurité informatique

Plus en détail

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr

Adico, 2 rue Jean Monnet, BP 20683, 60006 Beauvais cedex Tél : 03 44 08 40 40 / Fax : 03 44 08 40 49 / contact@adico.fr adicloud Votre bureau dans le Nuage >> L Adico vous présente AdiCloud, la solution qui vous permet d avoir la tête dans le Nuage, mais les pieds sur terre. >> AdiCloud est une plateforme de sauvegarde,

Plus en détail

LE SUIVI MATÉRIEL LE COLISAGE LA LOGISTIQUE LA MAINTENANCE. Pour développer votre business, la traçabilité est fondamentale.

LE SUIVI MATÉRIEL LE COLISAGE LA LOGISTIQUE LA MAINTENANCE. Pour développer votre business, la traçabilité est fondamentale. TRACKING Pour développer votre business, la traçabilité est fondamentale. Voilà pourquoi EBV Tracking innove avec des solutions sur mesure pour identifier, suivre et interagir avec tout votre matériel.

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS Code: Politique 2.8 Date d entrée en vigueur : Mai 2000 Nombre de pages: 9 Origine: Services juridiques

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION Le 27/08/2014 Gestion du parc informatique de l école Jean Moulin Page 1 sur 5 PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES DE L ÉCOLE PRIMAIRE JEAN-MOULIN : POLITIQUE DE GESTION Synthèse : Pour garder des outils

Plus en détail

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS Photo Expert est une application pour Smartphone (IOS 6.0 et plus / Android 4.0 et plus) qui permet à son utilisateur de prendre des photos, de renommer

Plus en détail