Suivi de cardiopathie ischémique chronique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Suivi de cardiopathie ischémique chronique"

Transcription

1 Suivi de cardiopathie ischémique chronique L ETT est indiquée lors du suivi d une ischémie myocardique chronique en cas d apparition de nouveaux signes (détérioration de l état clinique, anomalies ECG, etc.) ou d altération initiale de la fonction VG. L ETT n est pas indiquée chez le patient coronarien stable sans dysfonction du ventricule gauche. 1

2 Bilan initial dans le syndrome coronarien aigu L ETT est indiquée lors du bilan initial d un syndrome coronarien aigu avec ou sans sous décalage segment ST sans différer la revascularisation. L ETT doit fournir une évaluation de : la taille des cavités cardiaques la fonction systolique du ventricule gauche la cinétique segmentaire du ventricule gauche la fonction systolique du ventricule droit les pressions de remplissage du ventricule gauche la pression auriculaire droite les pressions artérielles pulmonaires L ETT doit rechercher des complications du SCA (insuffisance mitrale fonctionnelle, épanchements, thrombus intra cavitaire, CIV, rupture cardiaque, faux anévrisme, rupture de pilier ) 2

3 Paramètres échocardiographiques (mesures et calculs) à recueillir dans le syndrome coronarien aigu (quand paramètres utilisables) Paramètres Seuils et conclusions Remarques techniques Dimension du ventricule gauche (VG) : diamètre télédiastolique (DTD) Le VG est dilaté en cas de DTD : > 31mm/m² (homme) > 32mm/m² (femme) Mesure en TM ou en 2D en cas de coupe TM oblique Dimension de l oreillette gauche (OG) L OG est dilatée en cas de : Diamètre > 40 mm ou Surface > 20 cm²ou Volume > 34 ml/m² Planimétrie de la surface en coupe apicale 4C, calcul du volume par méthode surfacelongueur ou Simpson biplan Dimension du ventricule droit (VD) Dimension de l oreillette droite (OD) Dimension de la veine cave inférieure (VCI) Le VD est dilaté en cas de diamètre basal > 42 mm L OD est dilatée en cas de surface > 18 cm² La VCI est dilatée en cas de diamètre > 21 mm Mesure en 2D en coupe apicale 4C en télé diastole Planimétrie en coupe apicale 4C Mesure en coupe sous costale en expiration en amont des veines sus hépatiques 3

4 Epaisseur pariétale du VG 6 à 12mm : normale > 12 mm : augmentée Fraction d éjection (FE) du VG Dysfonction systolique si FE < 50 % Calcul FE par méthode de Simpson biplan (analyse visuelle insuffisante) Intégrale temps vitesse du flux sous aortique Reflet du débit cardiaque Intérêt pour le suivi chez un même patient Cinétique globale et segmentaire du VG Recherche d hypokinésie, akinésie, dyskinésie Utilisation du modèle en 16 ou 17 segments de l ASE Multiplier les incidences : 2 parasternales 3 apicales sous costales 4

5 Fonction systolique du ventricule droit Fraction de raccourcissement de surface : dysfonction systolique si < 35% Excursion systolique de l anneau tricuspide (TAPSE) : dysfonction systolique si < 16 mm Onde s en Doppler tissulaire àl anneau tricuspide : dysfonction systolique si < 10 cm/s Utiliser au moins l un de ces 3 paramètres Flux Doppler transmitral (E/A) Doppler tissulaire à l anneau mitral E/A < 1 : résultat évocateur de pressions de remplissage normales si FE basse E/A > 2 : résultat évocateur de pressions de remplissage élevées si FE basse Temps de décélération de l onde E < 150ms: résultat évocateur de pressions de remplissage élevées si FE basse E/e moyen < 8 : résultat évocateur de pressions de remplissage normales E/e moyen > 15 : résultat évocateur de pressions de remplissage élevées si FE basse E/e moyen > 13 : résultat évocateur de pressions de remplissage élevées si FE normale E/A invalide si FE normale E/A entre 1 et 2 non interprétable si FE basse Utiliser le rapport E/e moyen : rapport entre l onde E mitrale et la moyenne des ondes e septale et latérale 5

6 Flux des veines pulmonaires Rapport S/D >1 : résultat évocateur de pressions de remplissage normales si FE basse Rapport S/D <1 : résultat évocateur de pressions de remplissage élevées si FE basse Valide seulement si FE basse, rythme sinusal, et absence de fuite mitrale significative Paramètre Ap Am (différence de durée entre les ondes A pulmonaire et mitrale) Valeur < 0 ms: résultat évocateur de pressions de remplissage normales Valeur > 30ms : résultat évocateur de pressions de remplissage élevées Valide en cas de FE normale ou basse, valide en cas de fuite mitrale Vitesse de propagation de l onde E (Vp) Rapport E/Vp < 1,5 : résultat évocateur de pressions de remplissage normales si FE basse Rapport E/Vp > 2,5 : résultat évocateur de pressions de remplissage élevées si FE basse Non recommandé en cas de FE normale. Paramètre accessoire pouvant être utilisé si les autres critères ne sont pas concluants 6

7 Estimation de la pression de l oreillette droite Mesure du diamètre et des variations respiratoires de la veine cave inférieure Modes 2D et TM en incidence sous costale Vitesse du flux d insuffisance tricuspide Vitesse < 2,8 m/s : hypertension pulmonaire improbable Vitesse entre 2,9 et 3,4 m/s: hypertension pulmonaire possible Vitesse > 3,4 m/: hypertension pulmonaire probable Permet l estimation de la pressions artérielle pulmonaire systolique (tenir compte de la POD) Recherche de complications Insuffisance mitrale fonctionnelle (IM) Epanchement péricardique, épanchement pleural, Thrombus intra cavitaire (utilisation éventuelle d agent de contraste) Recherche d un anévrisme de l aorte abdominale Quantification de l IM par la PISA Une SOR > 20mm² est de mauvais pronostic en cas d IM ischémique Ce document a été élaboré par le Bureau de la Filiale d Echocardiographie de la Société Française de Cardiologie à partir des recommandations Françaises et Européennes sur la pratique de l échocardiographie ( disponible sur le site sfcardio.org) 7

Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique. L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique

Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique. L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique L ETT doit fournir une évaluation de : la taille des cavités cardiaques

Plus en détail

L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%)

L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%) Bilan initial du patient insuffisant cardiaque L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%) L ETT doit fournir

Plus en détail

Exploration du Ventricule Gauche

Exploration du Ventricule Gauche Exploration du Ventricule Gauche INCIDENCES ETT Para-sternale gauche grand axe Para-sternale gauche petit axe Apicale Sous-costale Voie para-sternale gauche grand axe Voie para-sternale gauche grand

Plus en détail

Synthèse Hémodynamique. les spots les profils l algorithme

Synthèse Hémodynamique. les spots les profils l algorithme Synthèse Hémodynamique les spots les profils l algorithme La veine cave inférieure Deux abords : - en sous-xyphoïdien, avec un mouvement anti-horaire et une verticalisation de la sonde, repérage par l

Plus en détail

FONCTION DIASTOLIQUE PRESSIONS DE REMPLISSAGE VENTRICULAIRE GAUCHE

FONCTION DIASTOLIQUE PRESSIONS DE REMPLISSAGE VENTRICULAIRE GAUCHE FONCTION DIASTOLIQUE PRESSIONS DE REMPLISSAGE VENTRICULAIRE GAUCHE Dr SALVAT 03-05-2013 INTRODUCTION Intérêt ICFSP suivi de l ICS pronostic + ttt Systématique Évaluation semi quantitative et binaire PLAN

Plus en détail

«FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008

«FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008 «FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008 Diastole: «définitions» CI: contraction isovolumique FM OAo FAo OM SA: systole auriculaire RI: relaxation isovolumique RR: remplissage

Plus en détail

ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE

ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE DILASSER Caroline, interne DESAR ILM. 30 juillet 2014 AUJOURDHUI ON APPREND L ETO EN S AMUSANT Méc anismes instabilité hémodynamique

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE 2

INSUFFISANCE CARDIAQUE 2 INSUFFISANCE CARDIAQUE 2 Insuffisance cardiaque: échocardiographie Diplôme Inter Universitaire d Echocardiographie 2008-2009 Diagnostic clinique symptômes de repos ou d effort et/ou signes cliniques de

Plus en détail

Coupes apicales. A 4-5 cav. Position de la sonde Coupe apicale 4 ou 5 cavités. 5 cav 4 cav. Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe

Coupes apicales. A 4-5 cav. Position de la sonde Coupe apicale 4 ou 5 cavités. 5 cav 4 cav. Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe Coupes apicales Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe Coupe apicale 4 cavités Coupe apicale 4 cavités Coupe sous costale veine cave inf Coupe sous costale 4 cavités Position de la sonde

Plus en détail

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016 Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016 Plan de la présentation Définitions Applications en anesthésie / réanimation Rappel physiologique Evaluation

Plus en détail

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015 Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015 Plan de la présentation Définitions Applications en anesthésie / réanimation Rappel physiologique Evaluation

Plus en détail

Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié.

Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié. Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié. 1. Introduction } Le rétrécissement aortique calcifié (RAC) est la valvulopathie de l adulte la plus fréquente dans les pays occidentaux.

Plus en détail

Coupe apicales 2 et 3 cavités

Coupe apicales 2 et 3 cavités Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe Coupe apicale 4 cavités Coupe apicale 4 cavités Coupe sous costale veine cave inf Coupe sous costale 4 cavités Coupe apicales 2 et 3 cavités Coupes

Plus en détail

Strain longitudinal global : Une valeur de fonction systolique

Strain longitudinal global : Une valeur de fonction systolique Nouvelles techniques d imagerie Nouveautés en échographie en réanimation : 2D Strain - speckle tracking : echo de suivi des marqueurs acoustiques 2D strain, Speckle tracking Imagerie 3D et 4D Vignon, Huang.

Plus en détail

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Dolbeau Jean-Baptiste Service d Anesthd Anesthésie sie Réanimation R II, Hôpital du Haut-Lévêque vêque, Groupe Hospitalier Sud, CHU de BORDEAUX Avenue

Plus en détail

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire

Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Alexandre OUATTARA Service d Anesthd Anesthésie sie Réanimation R II, Hôpital du Haut-Lévêque, Groupe Hospitalier Sud, CHU de BORDEAUX Avenue Magellan

Plus en détail

DOULEUR THORACIQUE. Erwan DONAL Cardiologie CHU Rennes

DOULEUR THORACIQUE. Erwan DONAL Cardiologie CHU Rennes DOULEUR THORACIQUE Erwan DONAL Cardiologie CHU Rennes Place de L écho Le péricarde L aorte Les coronaropathies Éventuellement les autres épanchements La cascade ischémique 5 3 4 2 1 Place de l écho dans

Plus en détail

L ETT bidimensionnelle normale

L ETT bidimensionnelle normale L ETT bidimensionnelle normale «l état pathologique n est qu une variation quantitative et qualitative de l état normal» Georges Canguilhem thèse, 1943 «le normal et le pathologique» Écho et Narcisse (

Plus en détail

EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE

EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE Dr F ROULEAU Pole cardiovasculaire CHU Angers Janvier 2011 PRESSION VEINEUSE CENTRALE PRESSIONS DE REMPLISSAGE DU CŒUR DROIT PRESSIONS DE REMPLISSAGE DU CŒUR GAUCHE

Plus en détail

Société. Honoraires pour acaons de communicaaon

Société. Honoraires pour acaons de communicaaon 7/19/13 L échographie du cœur droit B.Gallet CH Argenteuil DéclaraAon de RelaAons Professionnelles J'ai actuellement, ou j'ai eu au cours des deux dernières années, une affiliation ou des intérêts financiers

Plus en détail

Examen systématique quelque soit l indication

Examen systématique quelque soit l indication Examen systématique quelque soit l indication Que dire au chirurgien avant la CEC? - athérome aortique sévère - foramen ovale perméable - anomalie du sinus coronaire - insuffisance aortique - mise en place

Plus en détail

Item 4 et 5 : Echographiedoppler

Item 4 et 5 : Echographiedoppler Item 4 et 5 : Echographiedoppler Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières 1 Introduction... 1 2 Principaux apports de l'échocardiographie-doppler

Plus en détail

Les myocardiopathies dilatées

Les myocardiopathies dilatées Chapitre Les myocardiopathies Une myocardiopathie ou cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) correspond à un groupe hétérogène de maladies touchant le myocarde, et responsable d un

Plus en détail

Echographie-Doppler Cardiaque

Echographie-Doppler Cardiaque Echographie-Doppler Cardiaque Thierry Le Tourneau Services d EFCVd et de Cardiologie C, Hôpital Cardiologique Ultra-Sons Ultra-Sons : ondes sonores de fréquence supérieure aux fréquences audibles (> 20kHz)

Plus en détail

Activité mécanique du cœur

Activité mécanique du cœur Activité mécanique du cœur 1 L échocardiographie transthoracique de repos L'échocardiographie est une échographie du cœur. Il s'agit d'une technique d'imagerie médicale employant les ultrasons. Le sujet

Plus en détail

Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque

Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque C Chauvel Clinique Saint-Augustin Bordeaux Les cardiopathies à risque Valvulopathies sévères (sténosantes) Dysfonction VG sévère Coronaropathie non stable

Plus en détail

Appareil valvulaire et sous valvulaire mitral. Appareil valvulaire et sous valvulaire mitral. Appareil valvulaire et sous valvulaire mitral

Appareil valvulaire et sous valvulaire mitral. Appareil valvulaire et sous valvulaire mitral. Appareil valvulaire et sous valvulaire mitral Vue chirurgicale Insuffisance mitrale Vue echographique ETT Dr J. Calderon Vue chirurgicale Vue echographique ETO Vue chirurgicale Vue echographique ETO Etiologies IM congénitale IM dystrophique Canal

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1 Méthodologie générale 2 Coupes standardisées des cavités gauches 3 Exploration du ventricule et de l oreillette gauches

TABLE DES MATIÈRES 1 Méthodologie générale 2 Coupes standardisées des cavités gauches 3 Exploration du ventricule et de l oreillette gauches TABLE DES MATIÈRES 1 Méthodologie générale Modélisation des incidences et des coupes bidimensionnelles avec les outils de l échocardiographie tridimensionnelle Système de coordonnées cartésiennes tridimensionnelles

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016 DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE CONNAISSANCES THEORIQUES Jour 1: 3 Novembre 2016 LES BASES (6 h 15) - introduction (15 min) - ETO periopératoire : les recommandations des sociétés

Plus en détail

Occlusion aiguë SCA ST

Occlusion aiguë SCA ST CAHIER COULEUR Lumière Capsule fibreuse Cœur lipidique Rupture de plaque Cicatrisation sans sténose Thrombose Thrombus non occlusif SCA Non ST Cicatrisation avec sténose ANGOR STABLE Embolies distales

Plus en détail

Echocardiographie en réanimation : pyramide des compétences. Dilatation du VD : quantification. Normal Dilatation modérée Dilatation majeure

Echocardiographie en réanimation : pyramide des compétences. Dilatation du VD : quantification. Normal Dilatation modérée Dilatation majeure Echocardiographie en réanimation : pyramide des compétences Dilatation du VD : quantification Normal Dilatation modérée Dilatation majeure STDVD/STDVG < 0,6 0,6 < STDVD/STDVG < 1 STDVD/STDVG > 1 Cholley

Plus en détail

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée Séminaire interrégional DESC MU 2016 Limoges, 17 18 Mars 2016 Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée P Vignon Réanimation Polyvalente CIC-P 0801 CHU Limoges

Plus en détail

Fibrillation auriculaire

Fibrillation auriculaire Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Dolbeau Jean-Baptiste Service d nesth nesthésie sie Réanimation II, Hôpital du Haut-Lévêque vêque, Groupe Hospitalier Sud, CHU de BORDUX venue Magellan

Plus en détail

Fibrillation auriculaire. ACFA et Risque Thrombo-embolique

Fibrillation auriculaire. ACFA et Risque Thrombo-embolique Particularités s du patient en fibrillation auriculaire Dolbeau Jean-Baptiste Service d nesth nesthésie sie Réanimation II, Hôpital du Haut-Lévêque, Groupe Hospitalier Sud, CHU de BORDUX venue Magellan

Plus en détail

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem P Vignon CHU Limoges Circulation pulmonaire = réserve de remplissage du cœur gauche Alimentée par l éjection du ventricule droit Tout évènement qui

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

franck.thuny@ap-hm.fr Les Lecques 2015 Evaluation des pressions de remplissage Pr Franck Thuny Unité Nord Insuffisance cardiaque et Valvulopathies (UNIV) CHU Marseille, Hôpital NORD UM63, CNRS 7278, IRD198,

Plus en détail

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» EVALUATION «BIEN-ÊTRE FŒTALE» BONNE OXYGENATION

Plus en détail

DOPPLER CARDIAQUE NORMAL

DOPPLER CARDIAQUE NORMAL DOPPLER CARDIAQUE NORMAL R. ROUDAUT Hôpital Cardiologique Haut-Lévêque CHU de Bordeaux Doppler cardiaque normal Etude des vélocités des structures mobiles : Sang +++ Tissus : «DTI» : Doppler Tissue Imaging

Plus en détail

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE»

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» 1 HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» EVALUATION «BIEN-ÊTRE FŒTALE» BONNE OXYGENATION BONNE HEMODYNAMIQUE

Plus en détail

L2 UE13 Physiologie 1. La Circulation. Pr Jean-Jacques Jacques MERCADIER

L2 UE13 Physiologie 1. La Circulation. Pr Jean-Jacques Jacques MERCADIER Faculté de Médecine M Paris Diderot Année e 2011 2012 L2 UE13 Physiologie 1 La Circulation Pr Jean-Jacques Jacques MERCADIER 1. Fonction de la circulation Transport des gaz et des nutriments Respiration

Plus en détail

L'échocardiographie. Christine Selton-Suty

L'échocardiographie. Christine Selton-Suty Evaluation de la fonction ventriculaire gauche L'échocardiographie Christine Selton-Suty Les différentes techniques! Mode M (Time Motion)! En X le temps, en Y l espace! Mesure précise de la chronologie

Plus en détail

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies!

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies! Dépistage de la sténose pulmonaire et autres cardiopathies A réaliser à partir de l âge de 12 mois Identification de l animal: Race: N de LOF: Poids: Kg Date de naissance: Sexe: M F Nom du propriétaire:

Plus en détail

ECHOGRAPHIE CARDIAQUE LES OBJECTIFS PARTICULARITÉS CONFLIT D INTÉRÊT. Aucun

ECHOGRAPHIE CARDIAQUE LES OBJECTIFS PARTICULARITÉS CONFLIT D INTÉRÊT. Aucun CONFLIT D INTÉRÊT ECHOGRAPHIE CARDIAQUE Aucun ASMIQ 2014 Par: Anne-Patricia Prévost anne_pat@videotron.ca @apprevost LES OBJECTIFS PARTICULARITÉS Distinguer les vues principales d une évaluation écho-cardiographique

Plus en détail

Evaluation écho-doppler transthoracique. native. CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie

Evaluation écho-doppler transthoracique. native. CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie Evaluation écho-doppler transthoracique d une IM sur une valve native CHERIFI Mustapha Résident en cardiologie Introduction Rappel anatomique Mécanismes- Etiologies Quantification Sévérité Retentissement

Plus en détail

QCM d évaluation du programme UVC2 : 50 questions. Pour chaque question : parmi les différentes propositions, choisir la bonne réponse.

QCM d évaluation du programme UVC2 : 50 questions. Pour chaque question : parmi les différentes propositions, choisir la bonne réponse. QCM d évaluation du programme UVC2 : 50 questions Pour chaque question : parmi les différentes propositions, choisir la bonne réponse. Cours minutes ECG UVC2 Question 1 Rythme idioventriculaire accéléré

Plus en détail

CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE

CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE U T I C CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE CARDIOPATHIE A FONCTION SYSTOLIQUE PRÉSERVÉE N.LEJEUNE UNITE THERAPEUTIQUE DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE C.H. R.DUBOS PONTOISE DEFINITION Existence signes et symptômes d

Plus en détail

Echographie cardiaque trans thoracique normale

Echographie cardiaque trans thoracique normale Echographies par des médecins non spécialistes? Echographie cardiaque trans thoracique normale L Muller CHU Nîmes LABORATOIRE D ANESTHESIE ET DE PHYSIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE EA 2992 Chest 2009 Fenêtre

Plus en détail

Influence de la fonction ventriculaire droite sur la mécanique ventriculaire gauche dans l insuffisance cardiaque systolique chronique

Influence de la fonction ventriculaire droite sur la mécanique ventriculaire gauche dans l insuffisance cardiaque systolique chronique Influence de la fonction ventriculaire droite sur la mécanique ventriculaire gauche dans l insuffisance cardiaque systolique chronique Anne Bernard, Erwan Donal, Frédéric Schnell, Christophe Thébault,

Plus en détail

EXPLORATIONS RADIOLOGIQUES ET HEMODYNAMIQUES EN CARDIOLOGIE

EXPLORATIONS RADIOLOGIQUES ET HEMODYNAMIQUES EN CARDIOLOGIE EXPLORATIONS RADIOLOGIQUES ET HEMODYNAMIQUES EN CARDIOLOGIE I/- RADIOSCOPIE : Elle permet de voir le cœur et les gros vaisseaux durant leur fonctionnement. La radioscopie est actuellement interdite pour

Plus en détail

Pathologies de la valve tricuspide. P Raud Raynier Nantes avril 2011

Pathologies de la valve tricuspide. P Raud Raynier Nantes avril 2011 Pathologies de la valve tricuspide P Raud Raynier Nantes avril 2011 Rappels anatomiques Pilier ant ANT POST Pilier médian OD SEPTAL 3 feuillets Ant : étendu Post : plissé Septal : petit Piliers et cordages

Plus en détail

Dans la pathologie du ventricule droit: HTAP-Cœur Pulmonaire Aigu. DU d échographie cardiaque 2 ème année

Dans la pathologie du ventricule droit: HTAP-Cœur Pulmonaire Aigu. DU d échographie cardiaque 2 ème année Dans la pathologie du ventricule droit: HTAP-Cœur Pulmonaire Aigu DU d échographie cardiaque 2 ème année Le Ventricule droit L analyse du ventricule droit est difficile en échographie: VD caché sous le

Plus en détail

UE cardio-vasculaire Imagerie radiographie, sanner et IRM cardaque et gros vaisseaux 2009

UE cardio-vasculaire Imagerie radiographie, sanner et IRM cardaque et gros vaisseaux 2009 UE cardio-vasculaire Imagerie radiographie, sanner et IRM cardaque et gros vaisseaux 2009 François Laurent Université Victor Segalen Bordeaux2 Unité d imagerie cardio-vasculaire Hôpital du Haut-Lévêque

Plus en détail

Méthodes de mesure du débit d cardiaque. Volume d éjection systolique. Volume d Ejection Systolique (VES) FREQUENCE CARDIAQUE

Méthodes de mesure du débit d cardiaque. Volume d éjection systolique. Volume d Ejection Systolique (VES) FREQUENCE CARDIAQUE Méthodes de mesure du débit d cardiaque Pr Alexandre OUATTARA Service d Anesthésie Réanimation II, Hôpital du Haut-Lévêque, Pôle d Anesthésie-Réanimation, Groupe Hospitalier Sud, CHU de Bordeaux Adaptation

Plus en détail

Formation accélérée à l échocardiographie en Réanimation pour internes non cardiologues

Formation accélérée à l échocardiographie en Réanimation pour internes non cardiologues Formation accélérée à l échocardiographie en Réanimation pour internes non cardiologues Mémoire de DESC de Réanimation Médicale Limoges, le 3 octobre 2007 A Dugard Service de Réanimation Polyvalente CHU

Plus en détail

Rétrécissement valvulaire pulmonaire

Rétrécissement valvulaire pulmonaire Rétrécissement valvulaire pulmonaire Définition Causes Manifestations Diagnostic Évolution - Risques Traitements Définition La valve pulmonaire est située à la sortie du ventricule droit. Elle s ouvre

Plus en détail

Hypertension artérielle pulmonaire primitive ou secondaire. Cœur pulmonaire aigu post-embolique. Cœur pulmonaire chronique

Hypertension artérielle pulmonaire primitive ou secondaire. Cœur pulmonaire aigu post-embolique. Cœur pulmonaire chronique ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Hypertension artérielle

Plus en détail

Anesthésie-Réanimation Maladie mitrale congénitale. Ph Mauriat DU RCCC

Anesthésie-Réanimation Maladie mitrale congénitale. Ph Mauriat DU RCCC Anesthésie-Réanimation Maladie mitrale congénitale Ph Mauriat DU RCCC - 2015 Physiopathologie Sténose mitrale L augmentation progressive de l OG entraîne une hypertension pulmonaire veineuse et par réflexe

Plus en détail

QCM d évaluation du programme UVC1 : 50 questions. Pour chaque question : parmi les différentes propositions, choisir la bonne réponse.

QCM d évaluation du programme UVC1 : 50 questions. Pour chaque question : parmi les différentes propositions, choisir la bonne réponse. QCM d évaluation du programme UVC1 : 50 questions Pour chaque question : parmi les différentes propositions, choisir la bonne réponse. Cours minutes ECG UVC1 Question 1 Arythmie sinusale respiratoire.

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte Physiopathologie / signes d alerte Syndrome du à l incapacité du cœur à fournir un débit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins métaboliques de l organisme. Selon la cavité atteinte de façon exclusive,

Plus en détail

Conséquences des sports d endurance sur le cœur

Conséquences des sports d endurance sur le cœur Conséquences des sports d endurance sur le cœur Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU Strasbourg Cœur de l endurant : de quoi parle-t-on? Sportifs Sports à hautes

Plus en détail

ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE. Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique Haut-Lévêque

ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE. Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique Haut-Lévêque ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique Haut-Lévêque Circonstances de réalisation Systématique plasties mitrales bilan préopératoire immédiat

Plus en détail

Fonction diastolique. Doppler pulsé valve mitrale

Fonction diastolique. Doppler pulsé valve mitrale Fonction diastolique! Doppler pulsé valve mitrale Types d IC " Insuffisance cardiaque avec altération de la fraction d éjection VG : " FEVG < 50 % " Insuffisance cardiaque à (fraction d éjection conservée)

Plus en détail

ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE

ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE ECHO PER-OPERATOIRE / POST-OPERATOIRE EN CHIRURGIE CARDIAQUE Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique Haut-Lévêque Circonstances de réalisation Systématique plasties mitrales bilan préopératoire immédiat

Plus en détail

Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010

Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010 Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010 Coeur et B.P.C.O. Le cardiologue est souvent sollicité pour évaluer

Plus en détail

APPRENTISSAGE DE L'ECHOCARDIOGRAPHIE PAR L'ANESTHESISTE REANIMATEUR. Charles Grégoire 26 novembre 2011

APPRENTISSAGE DE L'ECHOCARDIOGRAPHIE PAR L'ANESTHESISTE REANIMATEUR. Charles Grégoire 26 novembre 2011 APPRENTISSAGE DE L'ECHOCARDIOGRAPHIE PAR L'ANESTHESISTE REANIMATEUR Charles Grégoire 26 novembre 2011 PLAN Introduction Historique, évolution des pratiques La formation à l échocardiographie Pour les cardiologues

Plus en détail

Echocardiographie et douleurs thoraciques

Echocardiographie et douleurs thoraciques Introduction Echocardiographie et douleurs thoraciques Notre expérience SAU cardio-thoracique 6000 passages par an Plus de 50% pour DT DIU d échographie en anesthésie réanimation Lionel Leroux Urgences

Plus en détail

L hémodynamique normale

L hémodynamique normale tielle est 2 ré Totielle est interdite. mtielle est interdite. L hémodynamique normale Jean-Christophe Eicher DIJON 2 ré Toute mêmtielle est interdite. tielle est 2 ré Totielle est interdite. mtielle est

Plus en détail

Etude de la fonction diastolique ventriculaire gauche par échographie doppler

Etude de la fonction diastolique ventriculaire gauche par échographie doppler Etude de la fonction diastolique ventriculaire gauche par échographie doppler Denis MERY (Arles) DIU écho 28 11 2008 Physiologie de la diastole approche clinique : 4 phases (fermeture VAo fermeture V.Mit)

Plus en détail

Rétrécissement Mitral

Rétrécissement Mitral Rappels Rétrécissement Mitral Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique C.H.U BORDEAUX Définition: rétrécissement mitral obstacle au flux sanguin antérograde de l OG vers le VG par limitation diastolique

Plus en détail

Rétrécissement Mitral. Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique C.H.U BORDEAUX

Rétrécissement Mitral. Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique C.H.U BORDEAUX Rétrécissement Mitral Marc-Alain BILLÈS Hôpital Cardiologique C.H.U BORDEAUX Rappels Définition: rétrécissement mitral obstacle au flux sanguin antérograde de l OG vers le VG par limitation diastolique

Plus en détail

Diagnostic et traitements médicamenteux du choc cardiogénique

Diagnostic et traitements médicamenteux du choc cardiogénique Diagnostic et traitements médicamenteux du choc cardiogénique COLLURA D, CRETEUR J, Unités de Soins Intensifs Polyvalentes CUB Hôpital Erasme Bruxelles Diagnostic du choc cardiogénique COLLURA D. Le Choc

Plus en détail

Fonction Diastolique

Fonction Diastolique ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Fonction Diastolique

Plus en détail

Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie. Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON

Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie. Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON Athlète Adolescent Données de l ECG et de l Echocardiographie Sylvain GUERARD, V. Griffet, JR. Caignault Hôpital Desgenettes LYON Adaptations aiguës à l exercice chez l enfant Filières énergétiques identiques

Plus en détail

Echocardiographie et douleurs thoraciques

Echocardiographie et douleurs thoraciques Echocardiographie et douleurs s Introduction Notre expérience SAU cardio- 6000 passages par an Plus de 50% pour DT DIU d échographie en anesthésie réanimation Warren Chasseriaud Urgences cardio, soins

Plus en détail

Evaluation de la fonction systolique ventriculaire gauche par Doppler tissulaire à l anneau mitral Effets de variation de précharge

Evaluation de la fonction systolique ventriculaire gauche par Doppler tissulaire à l anneau mitral Effets de variation de précharge Evaluation de la fonction systolique ventriculaire gauche par Doppler tissulaire à l anneau mitral Effets de variation de précharge Mémoire de DESC de Réanimation R Médicale M Limoges le 3 octobre 2007

Plus en détail

CEC Explorations hémodynamique et ultra. sonographique en anesthésie réanimation. Coordinateur Pr M. FERJANI

CEC Explorations hémodynamique et ultra. sonographique en anesthésie réanimation. Coordinateur Pr M. FERJANI HOPITAL MILITAIRE PRINCIPAL D' INSTRUCTION DE TUNIS SERVICE D'ANESTHESIE-REANIMATION Professeur M.FERJANI CEC Explorations hémodynamique et ultra sonographique en anesthésie réanimation Coordinateur Pr

Plus en détail

MYOCARDIOPATHIES RESTRICTIVES. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique

MYOCARDIOPATHIES RESTRICTIVES. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique MYOCARDIOPATHIES RESTRICTIVES Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique 2010 Myocardiopathies Restrictives : Définition DEFINITION : Affection myocardique

Plus en détail

A. Zidi, S. Bejar, Z. Hantous-Zannad, H. Neji, I, Bacouche, K. Ben Mild- M Rad. Hôpital Abderrahman Mami, Ariana, Tunisie

A. Zidi, S. Bejar, Z. Hantous-Zannad, H. Neji, I, Bacouche, K. Ben Mild- M Rad. Hôpital Abderrahman Mami, Ariana, Tunisie A. Zidi, S. Bejar, Z. Hantous-Zannad, H. Neji, I, Bacouche, K. Ben Mild- M Rad Hôpital Abderrahman Mami, Ariana, Tunisie Cardiomyopathie hypertrophique CMH : Hypertrophie ventriculaire gauche segmentaire

Plus en détail

IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N.

IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N. IRM CARDIAQUE ET SYNDROMES CORONARIENS AIGUS À CORONAIRES SAINES Y. Arous, S. Bouguerra, R. Mouelhi, M. Aloui, S. Kouki,, H. Boujemaa, N. Ben Abdallah Hôpital Militaire de Tunis Tunis - Tunisie La prise

Plus en détail

Initiation à l IRM Cardiaque. Arnaud AUBERTIN

Initiation à l IRM Cardiaque. Arnaud AUBERTIN Initiation à l IRM Cardiaque Arnaud AUBERTIN Sommaire Introduction à l IRM Principe Contre-indication Introduction à l IRM Cardiaque Les Difficultés de l IRM Cardiaque Comment s affranchir des mouvements

Plus en détail

CAHIER D APPRENTISSAGE MODULE PLEURAL. Savoirs théoriques et pratiques prérequis avant d aborder les différents modules

CAHIER D APPRENTISSAGE MODULE PLEURAL. Savoirs théoriques et pratiques prérequis avant d aborder les différents modules INTRODUCTION Modules CAHIER D APPRENTISSAGE L ultrasonographie pour l intensiviste peut être divisé en 7 modules (pleural, pulmonaire, abdominal, vasculaire, thoracique, cardiaque basique et cardiaque

Plus en détail

Echocardiographie et fuites valvulaires rencontrées chez des patients traités par benfluorex. Christophe Tribouilloy, Amiens

Echocardiographie et fuites valvulaires rencontrées chez des patients traités par benfluorex. Christophe Tribouilloy, Amiens Echocardiographie et fuites valvulaires rencontrées chez des patients traités par benfluorex Christophe Tribouilloy, Amiens Atteinte valvulaire médicamenteuse L imputabilité médicamenteuse de l atteinte

Plus en détail

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux

Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux Exploration radiologique du cœur et des gros vaisseaux I/Introduction : Malgré le développement de nouvelles techniques, la radiographie standard thoracique constitue avec l examen clinique et l ECG la

Plus en détail

Echocardiographie et douleurs thoraciques

Echocardiographie et douleurs thoraciques Echocardiographie et douleurs thoraciques DIU d échographie en anesthésie réanimation Warren Chasseriaud Urgences cardio, soins intensifs et cardiologie interventionnelle Bordeaux, 31/03/2015 Introduction

Plus en détail

Anatomie et physiologie cardiaque Rappels. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique

Anatomie et physiologie cardiaque Rappels. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique Anatomie et physiologie cardiaque Rappels Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique 2009 Anatomie du cœur Caractéristiques générales : pyramide triangulaire

Plus en détail

Le traitement électrique de l insuffisance cardiaque. Jean-Claude Deharo. CHU Marseille, France

Le traitement électrique de l insuffisance cardiaque. Jean-Claude Deharo. CHU Marseille, France Le traitement électrique de l insuffisance cardiaque Jean-Claude Deharo CHU Marseille, France Professeur Jean-Claude Deharo Cardiologie Hôpital La Timone Adultes 264 Rue Saint-Pierre 13385 Marseille Cx

Plus en détail

INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE. A propos de 4 cas cliniques

INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE. A propos de 4 cas cliniques INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE A propos de 4 cas cliniques RARE. FREQUENCE : 3% des valvulopathies traumatiques, valvulopathies aortiques (62%), mitrales (34%), et les atteintes pulmonaires (1%).

Plus en détail

Echocardiographie et chocs

Echocardiographie et chocs DIU Echocardiographie Echocardiographie et chocs Lionel Leroux SAU cardio-thoracique 24 Janvier 2014 Introduction L échocardiographie aux urgences et en réanimation médicale: Pas toujours confortable Matériel

Plus en détail

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio. ECG - Session 3 Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.org Blocs de branches : Généralités 1 Schéma anatomique (cf annexe)

Plus en détail

Anatomie Radiologique Cardiaque

Anatomie Radiologique Cardiaque Anatomie Radiologique Cardiaque S Willoteaux Service de Radiologie CHU d Angers Anatomie coronaire Anatomie Radiologique Cardiaque et Vasculaire Plans de coupe spécifiques Anatomie cardiaque Cavités Coeur

Plus en détail

Nouvelles techniques en Echocardiographie. S Lafitte Hôpital Cardiologique Haut Lévêque Université Bordeaux 2

Nouvelles techniques en Echocardiographie. S Lafitte Hôpital Cardiologique Haut Lévêque Université Bordeaux 2 Nouvelles techniques en Echocardiographie S Lafitte Hôpital Cardiologique Haut Lévêque Université Bordeaux 2 Limites actuelles Quantification Reproductibilité Faisabilité Accessibilité Acquisition Dépendance

Plus en détail

Hypertension Artérielle

Hypertension Artérielle ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Hypertension Artérielle

Plus en détail

INSUFFISANCE MITRALE

INSUFFISANCE MITRALE Marc-Alain BILLÈS Université Victor Segalen Bordeaux2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio- Thoracique Hôpital Cardiologique Haut-Lévêque CHU BORDEAUX INSUFFISANCE MITRALE DIU 2009 Echocardiographie Insuffisance

Plus en détail

Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale

Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale Damien Bonnet M3C Necker, Paris DU ECMO Circulation fœtale et adaptation post natale Propriétés particulières du

Plus en détail

Echocardiographie Insuffisance mitrale. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique

Echocardiographie Insuffisance mitrale. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique Echocardiographie Insuffisance mitrale Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique DIU 2009 Insuffisance Mitrale - Généralités Définition : Reflux

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CARDI-VASCULAIRE

PHYSIOLOGIE DE L APPAREIL CARDI-VASCULAIRE I- Petite et grande circulation II- Systole / Diastole III Régulation de la pression artérielle IV Automatisme cardiaque Les charges électriques Le tissu nodal V- Le système neuro-végétatif Le système

Plus en détail