Le geste d attention

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le geste d attention"

Transcription

1 15, 16 ans Géographie, Physique et autres. Traiter efficacement les informations. Les différents types d évocations. Les élèves ont reçu auparavant une information sur les 3 cerveaux de Mac Lean. Ils en connaissent donc les rôles respectifs Exercices sur geste d attention

2 LES 3 CERVEAUX DE MAC LEAN Les trois cerveaux de Mac Lean : le cerveau reptilien gère l'instinct et les automatismes de survie le cerveau limbique gère l'affectif le cortex gère les opérations intellectuelles Une information reçue par le cerveau, traverse d'abord le reptilien puis le limbique avant d'arriver au cortex mais le reptilien et le limbique peuvent faire obstacle au passage de cette information. L'école sollicitant essentiellement le cortex, des problèmes liés à ces obstacles peuvent apparaître. La Gestion Mentale risque d'être insuffisante pour aider les élèves dans ces situations. cortex cerveau limbique cerveau reptilien information

3 1 ère activité «Coca Cola» Le geste d attention Objectif: Une information qui arrive au cortex n est pas forcément utilisable. Il faut la traiter pour qu elle le devienne. Critères de choix de ce logo: On choisit un logo que tous les élèves connaissent. Nous savons que cette information visuelle est arrivée à leur cortex: ni le cerveau reptilien ni le cerveau limbique n ont fait obstacle à son passage. Nous le vérifions en leur donnant les consignes. Consignes et déroulement: Restituez par écrit, chacun pour vous et en silence, le logo Coca Cola. Vous avez 3 minutes.

4 C est terminé. Regardez le logo original et comparez avec votre dessin. L'expérience montre qu'il n'y a pas plus de 10% des élèves restituant un logo assez proche. On fait un dialogue pédagogique succinct. Très rapidement les élèves concluent qu ils n'ont pas su reproduire le logo correctement par manque d attention. J avais pas fait attention!!

5 2 ème activité "caractère chinois" Objectif: On veut mettre en évidence les différentes stratégies mentales mises en œuvre pour traiter une information nouvelle. Je vais dessiner au tableau un caractère chinois. Il faudra bien le regarder (pendant 2 minutes) car vous allez devoir le restituer par écrit. Critères de choix du support de l'activité: On choisit un support écrit, dont la forme s'apparente à un schéma, nécessitant une décomposition lors de son écriture et dont la nature ne relève pas de l'apprentissage habituel des élèves mais est susceptible de les intéresser. Vidéo du dessin Ensuite, je le cache. Au bout d 1 minute (pour éviter une restitution sur une trace de perception) ils l écrivent. Je mène un dialogue pédagogique avec un volontaire puis avec d autres qui ont procédé différemment.

6 Résultats / Exploitation: La réussite est nettement supérieure à celle de l'activité précédente. Les différentes stratégies mises en évidence pendant le dialogue pédagogique sont classées et permettent de passer à la théorie. On demande ensuite aux élèves de compléter une grille d observation en cochant les cases correspondant aux types d évocations qu ils ont construites. Grille élève. Vidéos d élèves en action Vidéos de dialogues pédagogiques Théorie du Geste d attention

7 Alice et le signe chinois 14 s Élèves en évocation 43 s Nabil et le signe chinois 24 s

8 Dialogue pédagogique avec Nicolas 3 Dialogue pédagogique avec Laurent 6 09 Dialogue pédagogique avec Nabil Ces dialogues pédagogiques ont seulement pour but de faire émerger les différents types d évocations. Le projet de sens n est pas abordé ici. 4 00

9 Théorie du geste d attention Grâce à l'exemple précédent, on fait remarquer aux élèves: qu'à partir d'un signe qu'ils ont vu écrit donc d'une perception visuelle, ils ont fait des "choses" dans leur tête pour "traiter" la perception; que tous n'ont pas fait la même chose et que l'on peut lister ce qui a été fait: - certains ont revu le caractère dans leur tête (fixe ou mobile; en entier ou par morceaux..): ce sont des évocations visuelles. - d'autres se sont fait des commentaires : ce sont des évocations verbales. - quand la perception est sonore (texte lu, chanson ) certains peuvent réentendre dans leur tête : ce sont des évocations auditives. Ces évocations visuelles, verbales et auditives peuvent elles-mêmes se faire dans 4 domaines (paramètres) différents, listés en s'appuyant sur les réponses obtenues pendant le dialogue pédagogique en faisant des liens : avec le concret, la vie quotidienne. ou avec les symboles, les mots, les chiffres ou des liens logiques en comparant, en ordonnant, en sériant ou des liens inédits en imaginant.

10 Théorie du geste d attention Selon William Faire attention consiste à avoir le projet de faire exister mentalement l'objet perçu et à constituer des évocations. Vidéos élèves en action Vidéos dialogues pédagogiques

11 Objectif: On veut faire prendre conscience de l'importance du projet pour guider le geste d'attention. Le projet guide le geste mental. Le geste d attention 3ème activité «Les bulles» Je joue au prof pressé. Je vous distribue une feuille. Apprenez-la. Vous aurez une interrogation! Critères de choix du support: On choisit un support écrit contenant une multitude d'informations, sans structure linéaire ni liens évidents, avec des mots et des dessins et permettant de poser une question incongrue dont la réponse est simple seulement si on l'a anticipée au moment de la perception. Je les laisse faire, en silence pendant 3 minutes. Je ne réponds à aucune question puis je leur demande : «Combien y a t-il de bulles sur la feuille?»

12 3ème activité «Les bulles» Après la consigne 35 s Après la question 17 s Résultats / Exploitation: Sauf rare exception, aucun élève n'a la réponse. Celle-ci étant simple, ils comprennent que leur mauvais résultat ne relève pas de leur incompétence mais de leur incapacité à construire une réponse faute d une consigne précise. On en profite pour faire émerger les projets éventuels. On en déduit que le geste d attention doit être sous-tendu par un projet : il faut savoir ce à quoi il faut faire attention.

13 4ème et 5ème activités En lien avec les matières scolaires Objectif: On voudrait que les élèves, avec l'éclairage de la théorie, prennent conscience de la nature de leurs évocations en situation de perceptions auditive puis visuelle ou inversement. Activités 4 et 5 Bilan de la séquence sur l'attention On propose aux élèves, à partir de la grille des évocations, de repérer si des similitudes, des différences ou des constantes apparaissent et de rédiger un constat personnel sur le type d'évocations qu'ils utilisent toujours ou jamais et dans quelles circonstances. Tableau récapitulatif des activités.

14 4ème activité «Où vivent les Chinois?» Je vais vous lire un texte 2 ou 3 fois. Vous devrez répondre à 3 questions. 5ème activité «Les ballons sondes» Vous allez lire un texte 2 ou 3 fois. Vous devrez répondre à 3 questions. Objectif: Ils devront pratiquer le geste d'attention. Les questions peuvent éventuellement leur être communiquées par écrit avant la lecture du texte, à voir selon la difficulté. On mène un dialogue pédagogique avec quelques élèves pour les aider à remplir leur grille d'évocations.

15 4ème et 5ème activités Critères de choix du support: On a choisi un texte assez court et sans difficultés (apparentes..) de vocabulaire, contenant des données chiffrées et portant sur un point de leurs programmes de géographie et de physique (vus récemment en cours ou à voir bientôt). Résultats / Exploitation: Répondre aux questions ne présente pas de difficultés pour les élèves. Il est en revanche plus difficile de les aider à repérer la nature et l'ordre de leurs évocations.