u n+1 = qu n (diminution) (augmentation) ou 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "u n+1 = qu n 100 100 (diminution) (augmentation) ou 1"

Transcription

1 I SUITES GÉOMÉTRIQUES 1 DÉFINITION Dire qu une suite(u n ) est géométrique signifie qu il existe un nombre réel q non nul tel que, pour tout entier n, u n+1 = qu n Le réel q est appelé la raison de la suite géométrique. ÉVOLUTION EN POURCENTAGE Augmenter une grandeur de t% équivaut à multiplier sa valeur par 1+ t 100. Diminuer une grandeur de t% équivaut à multiplier sa valeur par 1 t 100. Chaque fois qu on est confronté à une situation d évolutions successives d une grandeur de t%, on peut définir une suite géométrique de raison 1+ t t (augmentation) ou (diminution) EXEMPLES 1. Un capital de C est placé au taux d intérêt composé de 1,5% par an. On note C n le capital disponible au bout de n années alors : ( C n+1 = 1+ 1,5 ) C n = 1,015 C n 100 Ainsi, la suite (C n ) est une suite géométrique de premier terme C 0 = 2000 et de raison q=1, Pour lutter contre la pollution, un groupe industriel décide de réduire progressivement sa quantité de rejets de 4% par an. En 2012, la quantité de rejets était de tonnes. On note r n la quantité de rejets l année 2012+n d où : r n+1 = ( ) r n = 0,96 r n Ainsi, la suite (r n ) est une suite géométrique de premier terme r 0 = et de raison 0,96. 2 PROPRIÉTÉ 1 Soit (u n ) une suite géométrique de raison q et de premier terme u 0 alors pour tout entier n, EXEMPLE u n = u 0 q n L objectif du groupe industriel est de réduire progressivement la quantité de rejets pour atteindre une quantité inférieure ou égale à tonnes (soit une réduction de 40%). Cet objectif sera-t-il atteint au bout de 10 ans? Au bout de 10 ans, la quantité de rejets est de : r 10 = , Avec un réduction de 4 % par an, en 2022 l objectif du groupe industriel ne sera pas atteint. 3 PROPRIÉTÉ 2 Si(u n ) une suite géométrique de raison q alors pour tout entier n et pour tout entier p, u n = u p q n p A. YALLOUZ Page 1 sur 15

2 Lycée JANSON DE SAILLY 4 MONOTONIE Soit (u n ) une suite géométrique de raison q et de premier terme u 0 donc : u n+1 u n = u 0 q n+1 u 0 q n = u 0 q n (q 1) La monotonie de la suite dépend du signe de u 0, q n et (q 1) Si q<0 alors q n est positif pour n pair, négatif pour n impair donc la suite n est pas monotone. Si q>0 alors la suite est monotone, croissante ou décroissante selon le signe du produit u 0 (q 1). Si q>1 Si 0<q<1 Si u 0 > 0, alors la suite (u n ) est croissante Si u 0 < 0, alors la suite (u n ) est décroissante Si u 0 > 0, alors la suite (u n ) est décroissante Si u 0 < 0, alors la suite (u n ) est croissante u n n u n n u n n u n n Nous pouvons en déduire les deux théorèmes suivants THÉORÈME 1 Soit q un réel non nul. Si q<0 alors la suite (q n ) n est pas monotone. Si q>1 alors la suite (q n ) est strictement croissante. Si 0<q<1 alors la suite (q n ) est strictement décroissante. Si q=1 alors la suite (q n ) est constante. THÉORÈME 2 Soit (u n ) une suite géométrique de raison q non nulle et de premier terme u 0 non nul Si q<0 alors la suite (u n ) n est pas monotone. Si q>0 et u 0 > 0 alors la suite (u n ) a le même sens de variation que la suite (q n ). Si q>0 et u 0 < 0 alors la suite (u n ) a le sens de variation contraire de celui de la suite (q n ). 5 SOMME DE TERMES CONSÉCUTIFS Soit (u n ) une suite géométrique de raison q 1 et de premier terme u 0 alors pour tout entier n, u 0 + u 1 + +u n = n i=0 ( ) 1 q n+1 u i = u 0 1 q Cette formule peut se retenir de la façon suivante : La somme S de termes consécutifs d une suite géométrique de raison q 1 est : S=premier terme 1 qnombre de termes 1 q A. YALLOUZ Page 2 sur 15

3 Lycée JANSON DE SAILLY II LIMITE D UNE SUITE On étudie le comportement d une suite (u n ) quand n prend de grandes valeurs. 1 LIMITE INFINIE DÉFINITION On dit qu une suite (u n ) admet une limite égale à + quand n tend vers + si pour tout nombre réel A strictement positif, tous les termes de la suite sont supérieurs à A à partir d un certain rang p. On écrit : lim u n =+ n + Concrètement, une suite (u n ) tend vers + si u n est aussi grand que l on veut dès que n est suffisamment grand. INTERPRÉTATION GRAPHIQUE On a représenté ci-dessous une suite (u n ) ayant une limite égale à+ u n A p n Pour tout entier n p, u n > A. p est le seuil à partir duquel u n > A DÉFINITION On dit qu une suite (u n ) admet une limite égale à quand n tend vers + si pour tout nombre réel A strictement négatif, tous les termes de la suite sont inférieurs à A à partir d un certain rang p. On écrit : lim u n = n + 2 LIMITE FINIE DÉFINITION Soit (u n ) une suite définie surnet l un réel. 1. Dire que la suite (u n ) admet pour limite le réel l signifie que tout intervalle ouvert de la forme ]l r;l+r[ contient tous les termes de la suite à partir d un certain rang p. On écrit : lim u n =l n + 2. Une suite qui admet pour limite un réel l est dite convergente. A. YALLOUZ Page 3 sur 15

4 Lycée JANSON DE SAILLY Autrement dit, une suite (u n ) est convergente vers un réel l si tous les termes de la suite à partir d un certain rang p peuvent être aussi proches que voulu del. INTERPRÉTATION GRAPHIQUE Si on représente la suite convergente par un nuage de points dans un repère, à partir d un certain rang p, tous les points sont dans la bande délimitée par les droites d équation y=l r et y=l+r. u n l+r l l r p Le rang p est le seuil à partir duquel «u n est à une distance de l inférieure à r» n PROPRIÉTÉ La suite (u n ) converge vers un réel l si, et seulement si, la suite (u n ) l est convergente vers un 0. REMARQUE Une suite peut ne pas admettre de limite. Par exemple la suite de terme général ( 1) n prend alternativement les valeurs 1 et 1. Elle n admet pas de limite. 3 LIMITES D UNE SUITE GÉOMÉTRIQUE THÉORÈME (admis) Soit q un réel strictement positif : Si 0<q<1 alors la suite géométrique de terme général q n converge vers 0 : lim n + qn = 0. Si q=1 alors la suite géométrique de terme général q n est constante et sa limite est 1. Si q>1 alors la suite géométrique de terme général q n a pour limite + : lim n + qn =+. COROLLAIRE Soit (u n ) une suite géométrique de premier terme u 0 non nul et de raison q strictement positive. Si 0<q<1 alors la suite (u n ) converge et lim n + u n = 0. Si q=1 alors la suite (u n ) est constante et égale à u 0. Si q>1 alors la suite (u n ) admet une limite infinie avec : lim u n = si u 0 < 0 et lim u n =+ si u 0 > 0 n + n + A. YALLOUZ Page 4 sur 15

5 RECHERCHE D UN SEUIL À L AIDE D UN ALGORITHME EXEMPLE 1 Soit (r n ) la suite géométrique de raison 0,96 et de premier terme r 0 = Comme 0<0,96<1 la suite (r n ) converge vers 0 : lim n ,96n = 0. L algorithme suivant permet d obtenir le seuil à partir duquel le terme général de la suite est inférieur à C est à dire déterminer le plus petit entier p tel que pour tout entier n p, ,96 n INITIALISATION : A=50000 ; I = 0; TRAITEMENT : TANT_QUE A > FAIRE I prend la valeur I+ 1 ; A prend la valeur 0,96 A ; FIN TANT_QUE SORTIE : Afficher I PROGRAMME TEXAS CASIO PROGRAM : SEUIL ===== SEUIL ===== : A A : 0 I 0 I : While A > While A > : I + 1 I I + 1 I : 0.96*A A 0.96*A A : End WhileEnd : Disp I I La calculatrice affiche 13. Donc pour tout entier n 13, ,96 n EXEMPLE 2 Soit (u n ) la suite géométrique de raison 1,015 et de premier terme u 0 = ,015> 1 et u 0 > 0 donc la suite (u n ) est croissante et lim n ,015n =+. L algorithme suivant permet d obtenir le seuil à partir duquel le terme général de la suite est supérieur à C est à dire déterminer le plus petit entier p tel que pour tout entier n p, ,015 n > 3000 INITIALISATION : A=2000 ; I = 0; TRAITEMENT : TANT_QUE A 3000 FAIRE I prend la valeur I+ 1 ; A prend la valeur 1,015 A ; FIN TANT_QUE SORTIE : Afficher I La calculatrice affiche 28. Donc pour tout entier n 28, ,015 n > A. YALLOUZ Page 5 sur 15

6 EXERCICE 1 Soit (u n ) la suite définie par : u 0 = 16 et pour tout entier naturel n, u n+1 = 0,75 u n. 1. a) Quelle est la nature de la suite (u n )? b) Exprimer, pour tout entier naturel n, u n en fonction de n. c) Étudier la monotonie de la suite (u n ). d) On note S n la somme des n+1 premiers termes de la suite u n. Calculer S On a tracé ci-dessous dans un repère orthonormé, la courbe représentative de la fonction f définie pour tout réel x par f(x)=0,75x et la droite D d équation y=x. y D A1 M u 1 u 0 x a) Construire sur le graphique les termes de la suite u 2, u 3,,u 11. b) Que peut-on conjecturer à propos de la limite de la suite (u n )? 3. À l aide de la calculatrice, déterminer le plus petit entier n tel que u n 0,1. 4. Montrer que pour tout entier n, S n = 64 ( 1 0,75 n+1). Vers quel réel tend S n quand n tend vers +? EXERCICE 2 Soit (u n ) la suite géométrique définie par : u 0 = 1 2 et pour tout entier naturel n, u n+1 = 8 5 u n. 1. a) Exprimer, pour tout entier naturel n, u n en fonction de n. b) Étudier le sens de variation de la suite (u n ). A. YALLOUZ Page 6 sur 15

7 2. a) Utiliser les droites d équations y=x et y=1,6x pour construire les huit premiers termes de la suite(u n ). y x b) Que peut-on conjecturer à propos de la limite de la suite (u n )? 3. À l aide de la calculatrice, déterminer le plus petit entier n tel que u n On note S la somme des n premiers termes de la suite u n. a) Montrer que pour tout entier n, S= 5(1,6n 1). 6 b) Vers quel réel tend S quand n tend vers +? EXERCICE 3 (D après sujet bac) La production des perles de culture de Tahiti est une activité économique importante pour la Polynésie Française. Les montants réalisés à l exportation des produits perliers de 2008 à 2011 sont donnés dans le tableau suivant, en milliers d euros : Années Valeurs brutes des produits perliers (en milliers d euros) Source : ISPF (Institut de Statistiques de Polynésie Française) 1. Vérifier que le taux d évolution annuel moyen des montants à l exportation des produits perliers de Polynésie entre 2008 et 2011 est 8,06% arrondi au centième. On admet pour la suite de l exercice, que la production continuera à baisser de 8% par an à partir de A. YALLOUZ Page 7 sur 15

8 2. On considère l algorithme suivant : Entrée Saisir un nombre positif P Traitement : Affecter la valeur 0 à la variable N {initialisation} Affecter la valeur à U {initialisation} Sortie Tant que U>P Affecter la valeur N + 1 à N Affecter la valeur 0,92 U à U Fin de Tant que Affecter la valeur N à N Afficher N Si on saisit P= en entrée, qu obtient-on en sortie par cet algorithme? Interpréter ce résultat dans le contexte de la production de perles. 3. Pour prévoir les montants réalisés à l exportation des perles de Tahiti, on modélise la situation par une suite (u n ). On note u 0 le montant en 2011, en milliers d euros, et u n le montant en 2011+n, en milliers d euros. On a donc u 0 = et on suppose que la valeur baisse tous les ans de 8%. a) Montrer que (u n ) est une suite géométrique dont on précisera la raison. b) Exprimer, pour tout entier naturel n, u n en fonction de n. c) Avec ce modèle, quel montant peut-on prévoir pour l exportation des produits perliers de Polynésie Française en 2016? On arrondira le résultat au millier d euros. 4. Calculer le montant cumulé des produits perliers exportés que l on peut prévoir avec ce modèle à partir de 2011 (comprise) jusqu à 2020 (comprise). On donnera une valeur approchée au millier d euros. EXERCICE 4 (D après sujet bac France métropolitaine, La Réunion 2015) Le parc de véhicules particuliers (VP) et de véhicules utilitaires légers (VUL) circulant en France est essentiellement constitué de véhicules thermiques (principalement essence, gasoil et GPL). Pour lutter contre la pollution, il intègre de plus en plus de véhicules à «faible émission de CO 2» c est-à-dire des véhicules hybrides (véhicules thermiques assistés d un moteur électrique) et des véhicules électriques. DOCUMENT 1 Au regard du parc et des ventes de véhicules en 2010, l ADEME (Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie) a mobilisé ses services techniques et économiques en 2012, afin d élaborer des visions énergétiques. Afin de répondre aux enjeux environnementaux, l ADEME prévoit d atteindre pour le parc 2030 un taux moyen d émission de CO 2 par véhicule de 100 g/km. Ventes et prévisions Véhicules (VP-VUL) Ventes 2010 Parc 2010 Prévisions ventes 2030 Prévisions parc 2030 Véhicules thermiques 100 % 100 % 64 % 89 % Véhicules hybrides 0 % 0 % 24 % 7 % Véhicules électriques 0 % 0 % 12 % 4 % Total des voitures VP et VUL 2,2 millions 35 millions 2 millions 35 millions Emission moyenne de CO 2 par véhicule 127 g/km 165 g/km 49 g/km 100 g/km DOCUMENT 2 A. YALLOUZ Page 8 sur 15

9 Ventes nationales de véhicules entre 2011 et 2013 Véhicules (VP- VUL) Ventes 2011 Ventes 2012 Ventes 2013 Véhicules hybrides Véhicules électriques Total des ventes y compris véhicules thermiques PARTIE A 1. Selon les prévisions de l ADEME, quel serait en 2030 le nombre de véhicules hybrides vendus? 2. Selon les prévisions de l ADEME, quel serait en 2030 le pourcentage de véhicules à faible émission de CO 2 dans le parc automobile? PARTIE B 1. Le tableau suivant est incomplet. Déterminer le pourcentage d augmentation des ventes de véhicules hybrides de 2012 à Véhicules VP et VUL Augmentation des ventes de véhicules de 2011 à 2012 de 2012 à 2013 Véhicules hybrides 103,9 %... Véhicules électriques 116 % 49,8 % 2. Après un fort démarrage des ventes de véhicules hybrides, les professionnels de l automobile envisagent une augmentation de leurs ventes de 16 % par an de 2013 à Le nombre de véhicules hybrides vendus en 2013 est de On décide de modéliser les ventes annuelles de véhicules hybrides par une suite géométrique de raison 1,16. On note u n le nombre de véhicules hybrides vendus durant l année 2013+n. a) Donner u 0. b) Exprimer u n en fonction de n. c) L augmentation de 16 % par an des ventes de véhicules hybrides permettrait-elle d atteindre la prévision de l ADEME pour l année 2030? 3. Les professionnels de l automobile s intéressent aussi aux ventes de véhicules électriques de 2013 à Le nombre de véhicules électriques vendus en 2013 est de a) On réalise sur tableur une feuille de calcul qui détermine le nombre de véhicules électriques vendus de 2013 à 2030 en supposant une augmentation annuelle de 16 % à partir de A B 1 Année Prévisions des ventes de voitures électriques , , , , , , , , , , , , , , , , ,074 8 A. YALLOUZ Page 9 sur 15

10 Donner la formule saisie dans la cellule B3 de la feuille de calcul ci-dessus pour compléter le tableau par «recopie vers le bas». b) Ce taux d augmentation annuel permettrait-il d atteindre les prévisions de l ADEME des ventes de véhicules électriques en 2030? 4. Les professionnels de l automobile cherchent un pourcentage d augmentation annuelle des ventes de véhicules électriques qui permettrait d atteindre les prévisions de l ADEME en On considère l algorithme suivant : VARIABLES u : un nombre réel q : un nombre réel INITIALISATION Affecter à u la valeur Affecter à q la valeur 1,16 TRAITEMENT Tant que u q prend la valeur q+0,01 u prend la valeur q 17 Fin Tant que SORTIE Afficher (q 1) 100 a) Que représente la valeur prise par la variable u dans l initialisation de l algorithme? b) Faire fonctionner cet algorithme. Pour cela reproduire et compléter le tableau ci-dessous. Des lignes supplémentaires pourront être ajoutées. Étapes de l algorithme Variables q u Initialisation 1, Étape Étape c) Quelle est la valeur affichée par l algorithme? Interpréter le résultat. EXERCICE 5 (D après sujet bac France métropolitaine septembre 2014) Chloé, âgée de 15 ans au 1 er janvier 2014, réside dans une agglomération française. Pour anticiper le financement de son permis de conduire, elle décide de placer sur un produit d épargne ses 600 euros d économies à partir du 1 er janvier Information 1 : conditions de souscription du livret jeune Montant maximum de placement : euros Taux d intérêt annuel de 2,75 % Avoir entre 12 et 25 ans Résider en France Montant minimum à l ouverture : 10 euros Information 2 : coût moyen du permis de conduire A. YALLOUZ Page 10 sur 15

11 La loi impose un minimum de 20 heures de conduite avant de se présenter au permis. Une enquête de la CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie) publiée en août 2013 et menée auprès de 447 auto-écoles souligne que ce forfait de 20 heures est facturé du simple au double selon les régions. Par ailleurs, même si le minimum imposé par la loi est de vingt heures de conduite, il en faut plutôt trente en moyenne. Ainsi, en comptant les frais de dossier, il est préférable de prévoir un budget de euros. PARTIE A 1. Expliquer pourquoi Chloé remplit les conditions permettant de souscrire au livret jeune. 2. Aura-t-elle une somme suffisante disponible au 1 er janvier 2017 pour passer son permis si elle choisit de souscrire au livret jeune? PARTIE B Chloé aura besoin de euros pour financer son permis. Ses parents lui conseillent de verser chaque mois sur le livret la somme supplémentaire de 25 euros, à partir du 1 er février Ils lui expliquent que le taux annuel du livret jeune correspond à un taux mensuel de 0,226 %. 1. Ses parents lui présentent un extrait d une page de tableur qui simule l évolution d épargne : A B 1 01/01/ ,00 C 2 01/02/ ,36 C 3 01/03/ ,77 C 4 01/04/ ,25 C 5 01/05/ ,78 C 6 01/06/ ,38 C a) Justifier que, dans la feuille de calcul ci-dessus, la formule à saisir dans la cellule B2 est : = 1,00226 B1+25. b) Déterminer la somme qui serait disponible sur le livret au 1 er juillet Chloé veut déterminer au bout de combien de mois elle aurait l argent nécessaire pour financer son permis en suivant le conseil de ses parents. Elle décide de noter u n la somme, en euros, disponible le n-ième mois après l ouverture du livret. Ainsi, u 0 vaut 600 euros. a) Exprimer u n+1 en fonction de u n. b) Chloé décide d écrire l algorithme suivant : Variables n : un nombre entier naturel u : un nombre réel Initialisation Affecter à n la valeur 0 Affecter à u la valeur 600 Traitement Tant que Affecter à n la valeur n+1 Affecter à u la valeur Fin Tant que Sortie Afficher A. YALLOUZ Page 11 sur 15

12 Trois lignes de l algorithme comportent des pointillés. Recopier ces lignes et les compléter pour que Chloé puisse déterminer le nombre de mois cherché. c) Au bout de combien de mois Chloé aura-t-elle l argent nécessaire pour financer son permis si elle suit les conseils de ses parents? EXERCICE 6 (D après sujet bac Antilles Guyane 2013) 1. L algorithme ci-dessous permet de calculer les termes successifs d une suite que l on appellera (u n ). Entrée : Traitement : Saisir la valeur de l entier naturel n Affecter 2 à la variable u Pour i variant de 1 à n Affecter 1,5u à u Fin de Pour Sortie : Afficher u Quelles valeurs affiche cet algorithme lorsque l on saisit n = 1, puis n = 2 et enfin n = 3? 2. On considère la suite (u n ) définie par u 0 = 2 et, pour tout entier naturel n, u n+1 = 1,5u n. a) Quelle est la nature de la suite (u n )? Préciser ses éléments caractéristiques. b) Pour tout entier naturel n, donner l expression du terme u n en fonction de n. 3. On considère la suite (S n ) définie pour tout entier naturel n par : S n = n k=0 a) Calculer les valeurs des termes S 0, S 1 et S 2. u k = u 0 + u 1 + u u n. b) Quelles modifications doit-on faire à l algorithme précédent pour qu il affiche la valeur du terme S n pour un n donné? Écrire ce nouvel algorithme sur sa copie. c) Calculer le terme S n en fonction de l entier naturel n. d) En déduire la limite de la suite (S n ). EXERCICE 7 (D après sujet bac Nouvelle Calédonie 2013) La suite (u n ) est définie pour tout entier naturel n par u n+1 = 0,4u n + 3 et u 0 = 1. PARTIE A 1. À l aide d un tableur, on a calculé les 11 premières valeurs de u n. On obtient les résultats suivants : A B C D E F G H I J K L 1 Valeur de n Valeur de u n 1 2,6 4,04 4,616 4,8464 4,9386 4,9754 4,9902 4,9961 4,9984 4,9994 Parmi les quatre formules ci-dessous, laquelle a-t-on entré dans la cellule C2 pour obtenir par copie vers la droite les valeurs affichées dans les cellules D2 à L2 (on indiquera la réponse sur la copie sans justification)? a. = 0,4 n + 3 b. = $B$2 0,4+3 c. = B2 0,4+3 d. = 0,4ˆC Quelle conjecture peut-on faire sur la limite de la suite (u n )? 3. On considère l algorithme suivant : A. YALLOUZ Page 12 sur 15

13 VARIABLES : ENTRÉE : INITIALISATION : TRAITEMENT : SORTIE : p et n sont des entiers naturels, u est un nombre réel saisir la valeur de p n prend la valeur 0, u prend la valeur 1 Tant que u 5 >10 p n prend la valeur n+1 u prend la valeur 0,4u+3 Fin Tant que Afficher la valeur de n À l aide du tableau de la question 1, donner la valeur affichée par cet algorithme lorsque p=2. PARTIE B On étudie maintenant la suite (v n ) définie pour tout entier naturel n par v n = 6 (0,4) n. 1. Donner la nature de la suite (v n ) et ses éléments caractéristiques. 2. Déterminer la limite de (v n ) quand n tend vers On admet que pour tout entier naturel n : u n = 5 v n. Déterminer la limite de(u n ). 4. a) Déterminer en fonction de n la somme v 0 + v v n. b) En déduire en fonction de n la somme u 0 + u 1 + +u n. EXERCICE 8 On considère la suite numérique (u n ) définie par : (D après sujet bac) u 0 = 8 et, pour tout entier naturel n, u n+1 = 0,4u n Calculer u 1 et u 2. On utilise un tableur pour calculer les premiers termes de cette suite. Une copie d écran sur laquelle les termes u 1 et u 2 ont été effacés est donnée ci-dessous. A B 1 n u(n) , , , , , , , , Quelle formule a-t-on pu saisir dans la cellule B3 de la feuille de calcul afin d obtenir les premiers termes de cette suite par recopie vers le bas? 3. En utilisant cette copie d écran, que peut-on conjecturer sur la limite de la suite (u n )? 4. On considère l algorithme suivant : A. YALLOUZ Page 13 sur 15

14 Les variables sont l entier naturel N et le réel U. Initialisation : Affecter à N la valeur 0 Affecter à U la valeur 8 Traitement : TANT QUE U 5>0,01 Affecter à N la valeur N + 1 Affecter à U la valeur 0,4U+3 Fin TANT QUE Sortie : Afficher N Par rapport à la suite (u n ), quelle est la signification de l entier N affiché? 5. On considère la suite (v n ) définie pour tout entier naturel n, par v n = u n 5. a) Démontrer que la suite (v n ) est une suite géométrique dont on précisera le premier terme et la raison. b) Exprimer v n en fonction de n. c) Déterminer la limite de la suite (v n ). d) Le résultat précédent permet-il de valider la conjecture faite à la question 3? Pourquoi? EXERCICE 9 Soit (u n ) la suite définie par : u 0 = 5500 et pour tout entier naturel n, u n+1 = 0,68 u n a) Utiliser les droites d équations y = x et y = 0,68x pour construire les quatre premiers termes de la suite (u n ). y x Conjecturer le sens de variation de la suite (u n ) ainsi que la limite de la suite (u n ). b) Quel est le rôle de l algorithme suivant? A. YALLOUZ Page 14 sur 15

15 A=5500 ; k=0; TANT_QUE A < FAIRE k prend la valeur k+1 ; A prend la valeur 0,68 A+3560 ; FIN TANT_QUE SORTIE : Afficher k; 2. Soit (v n ) la suite définie pour tout entier naturel n, par v n = u n a) Démontrer que (v n ) est une suite géométrique dont on précisera le premier terme et la raison. b) Exprimer, pour tout entier naturel n, v n en fonction de n. En déduire que, pour tout entier naturel n, u n = ,68 n. c) La suite (u n ) est-elle convergente? EXERCICE 10 En raison de l évaporation, une piscine perd chaque semaine 3 % de son volume d eau. On remplit un bassin avec 90 m 3 d eau. PARTIE A 1. Calculer le volume d eau contenu dans ce bassin au bout de deux semaines. 2. On note V n le nombre de m 3 d eau contenu dans ce bassin au bout de n semaines ; on a donc V 0 = 90. a) Déterminer la nature de la suite (V n ) puis, exprimer V n en fonction de n. b) Au bout de quatre semaines, le bassin a-t-il perdu 12 % de son volume d eau? PARTIE B Pour compenser la perte due à l évaporation, on décide de rajouter chaque semaine 2,4 m 3 d eau dans le bassin. On note U n le nombre de m 3 d eau contenu dans ce bassin au bout de n semaines ; on a donc U 0 = On considère l algorithme suivant : Initialisation : Affecter à N la valeur 0 Affecter à U la valeur 90 Traitement : Tant_que U 88 : Affecter à N la valeur N+ 1 Affecter à U la valeur 0,97 U+ 2,4 Fin Tant_que Sortie : Afficher N a) Recopier et compléter le tableau suivant autant que nécessaire en arrondissant les résultats au centième près. N U Test U 88 VRAI... b) Quel nombre obtient-on en sortie de l algorithme? Interpréter ce résultat. 2. Soit (W n ) la suite définie pour tout entier naturel n, par W n = U n 80. a) Démontrer que (W n ) est une suite géométrique dont on précisera le premier terme et la raison. b) Exprimer, pour tout entier naturel n, W n en fonction de n. En déduire que, pour tout entier naturel n, U n = ,97 n. c) La suite (U n ) est-elle convergente? A. YALLOUZ Page 15 sur 15

2. u 3 = 16, u 7 = 1 et u p = 1 8.

2. u 3 = 16, u 7 = 1 et u p = 1 8. EXERCICE 1 (u n ) est une suite arithmétique de raison a, déterminer l entier k dans chacun des cas suivants : 1. u 21 = 34, a=1,5 et u k = 1 2. u 10 = 64, u 5 = 14 et u k = 114. EXERCICE 2 (u n ) est

Plus en détail

Baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015

Baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015 Durée : 4 heures Baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015 EXERCICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des questions suivantes,

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. MATHÉMATIQUES Séries STI2D et STL spécialité SPCL ÉPREUVE DU JEUDI 18 JUIN 2015

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. MATHÉMATIQUES Séries STI2D et STL spécialité SPCL ÉPREUVE DU JEUDI 18 JUIN 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Séries STI2D et STL spécialité SPCL ÉPREUVE DU JEUDI 18 JUIN 2015 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4 Ce sujet comporte 8 pages numérotées

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015

Corrigé du baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 2015 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat STI 2D/STL spécialité SPCL Métropole La Réunion 18 juin 15 EXERCICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chacune des questions suivantes,

Plus en détail

Chaque fois qu on est confronté à une situation d évolutions successives d une grandeur de t%, on peut définir une suite géométrique de raison 1+ t

Chaque fois qu on est confronté à une situation d évolutions successives d une grandeur de t%, on peut définir une suite géométrique de raison 1+ t I SUITES GÉOMÉTRIQUES 1 DÉFINITION Dire qu une suite (u n ) est géométrique signifie qu il existe un nombre réel q non nul tel que, pour tout entier n, u n+1 = qu n Le réel q est appelé la raison de la

Plus en détail

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2012, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année.

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2012, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année. MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ Ce polycopié conforme au programme 01, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année. CERTAINS CHAPITRES DU PROGRAMME NE SONT PAS TRAITÉS Année 013-014

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes Examen 2 Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes L usage de la calculatrice programmable est autorisé. La bonne présentation de la copie est de rigueur. Cet examen comporte 7 pages et 5 exercices.

Plus en détail

Chaque fois qu on est confronté à une situation d évolutions successives d une grandeur de t%, on peut définir une suite géométrique de raison 1+ t

Chaque fois qu on est confronté à une situation d évolutions successives d une grandeur de t%, on peut définir une suite géométrique de raison 1+ t I SUITES GÉOMÉTRIQUES 1 DÉFINITION Dire qu une suite (u n ) est géométrique signifie qu il existe un nombre réel q non nul tel que, pour tout entier n, u n+1 = qu n Le réel q est appelé la raison de la

Plus en détail

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Durée : 3 heures EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points Pour chaque question posée, quatre réponses sont proposées parmi lesquelles une seule est correcte.

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 213 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Chapitre 1 - Suites. Suites géométriques. I.1 Définition et propriétés

Chapitre 1 - Suites. Suites géométriques. I.1 Définition et propriétés Chapitre 1 - Suites I Suites géométriques I.1 Définition et propriétés TD 1 : Évolutions de populations Le premier janvier 2011, une ville A compte 350 000 habitants. A la même date, une ville B compte

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points On se place dans l espace muni d un repère orthonormé. On considère les points,, et. 1. Démontrer que les points,

Plus en détail

SENS DE VARIATION D UNE SUITE

SENS DE VARIATION D UNE SUITE 1 Les suites SENS DE VARIATION D UNE SUITE La suite (u n ) est croissante lorsque pour tout entier n, u n + 1 u n. La suite (u n ) est décroissante lorsque pour tout entier n, u n + 1 u n. La suite (u

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie 7 juin 2013

Baccalauréat ES Polynésie 7 juin 2013 Baccalauréat ES Polnésie 7 juin 2013 EXERCICE 1 Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, une seule des quatre réponses proposées est correcte. Une réponse juste rapporte

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) L attention des candidats est attirée sur le fait que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements

Plus en détail

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Exercice 1 : 5 points Sur le site http: //www.agencebio.org, on a extrait des informations concernant l agriculture en France métropolitaine.

Plus en détail

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points Le sujet comporte 6 pages. Seule l annexe est à rendre avec la copie. BAC BLANC MATHÉMATIQUES TERMINALE STMG Durée de l épreuve : 3 heures Les calculs doivent être détaillés. Les calculatrices sont autorisées,

Plus en détail

Suites Géométriques et Arithmético-Géométriques

Suites Géométriques et Arithmético-Géométriques Suites Géométriques et Arithmético-Géométriques Table des matières 1 suites géométriques 2 1.1 exploitation dans une situation donnée........................... 2 1.1.1 activités..........................................

Plus en détail

Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé

Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé EXERCICE 1 Baccalauréat STG CGRH Polynésie corrigé 8 points Le tableau ci-dessous donne les dépenses, en millions d euros, des ménages en France de 2000 à 2009 pour les programmes audio-visuels. cinéma

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015

Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 Exercice 1 Durée : 3 heures Baccalauréat STMG Antilles Guyane / 18 juin 2015 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de la question

Plus en détail

Correction Bac, série STG CFE

Correction Bac, série STG CFE Correction Bac, série STG CFE juin 2011 Exercice n o 1 4 points 1. Pout tout nombre réel strictement positif, le nombre ln(7 a) est égal à ln(7) + ln(a) 2. Dans R, e x 5 = 0 e x = 5 x = ln(5) 3. Dans cette

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES LIBAN 2015 Une entreprise artisanale produit des parasols. Elle en fabrique

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction

Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction Baccalauréat ST2S Antilles Guyane juin 2013 Correction EXERCICE 1 6 points Le tableau ci-dessous donne le nombre d abonnements au service de téléphonie mobile en France entre fin 2001 et fin 2009, exprimé

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée, conformément

Plus en détail

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015

Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 Durée : 3 heures Correction Baccalauréat STMG Antilles Guyane 18 juin 2015 EXECICE 1 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Le candidat recopiera sur sa copie le numéro de

Plus en détail

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES 3 novembre 205 66 exercices de mathématiques pour Terminale ES Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 3 novembre 205 I Suites........................................ I. Suite

Plus en détail

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE OLIVIER COLLIER Exercice 1 (2012) Une entreprise veut faire un prêt de S euros auprès d une banque au taux annuel composé r. Le remboursement sera effectué en n années par

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Pondichéry Exercice 1 : 4 points Commun à tous les candidats Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Une réponse exacte rapporte 1 point.

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Sciences et Technologies de la Gestion. Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES

SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Sciences et Technologies de la Gestion. Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES SESSION 2011 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de la Gestion Communication et Gestion des Ressources Humaines MATHÉMATIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 2 Dès que le sujet

Plus en détail

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que :

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que : Il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie lors de l évaluation finale. Les élèves n ayant pas la spécialité mathématique traiteront les exercices 1, 2,3 et 4, les élèves ayant

Plus en détail

Suites numériques. Exercice 1 Pour chacune des suites suivantes, calculer u 1, u 2, u 3, u 10 et u 100 : Introduction : Intérêts simpleset composés.

Suites numériques. Exercice 1 Pour chacune des suites suivantes, calculer u 1, u 2, u 3, u 10 et u 100 : Introduction : Intérêts simpleset composés. Suites numériques 1ère STG Introduction : Intérêts simpleset composés. On dispose d un capital de 1 000 euros que l on peut placer de deux façons différentes : à intérêts simples au taux annuel de 10%.

Plus en détail

Cours de terminale S Suites numériques

Cours de terminale S Suites numériques Cours de terminale S Suites numériques V. B. et S. B. Lycée des EK 13 septembre 2014 Introduction Principe de récurrence Exemple En Mathématiques, un certain nombre de propriétés dépendent d un entier

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Polynésie 16 juin 2014 correction

Baccalauréat ST2S Polynésie 16 juin 2014 correction Baccalauréat STS Polynésie 6 juin 0 correction EXERCICE 8 points On présente dans un tableau, extrait d une feuille de calcul, le nombre de cartes SIM (carte électronique permettant d utiliser un réseau

Plus en détail

Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction

Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction Baccalauréat ST2S Antilles-Guyane 16 juin 2014 Correction EXERCICE 1 6 points Le tableau ci-dessous donne le nombre de maladies professionnelles ayant entrainé un arrêt de travail de 2003 à 2010 : Année

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STMG Métropole 18 juin 2015

Corrigé du baccalauréat STMG Métropole 18 juin 2015 orrigé du baccalauréat STMG Métropole 18 juin 215 Durée : 3 heures EXERIE 1 4 points Tous les ans, en août, Maïlys reçoit l échéancier (document indiquant le montant de sa cotisation annuelle) de sa mutuelle

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Baccalauréat général Antilles-Guyane

Baccalauréat général Antilles-Guyane Baccalauréat général Antilles-Guyane Mathématiques-informatique - série L - juin 2004 La calculatrice est autorisée. Le candidat doit traiter les DEUX exercices Les annexes 1 et 2 sont à rendre avec la

Plus en détail

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année

Lycée Cassini BTS CGO 2014-2015. Test de début d année Lycée assini BTS GO 4-5 Exercice Test de début d année Pour chaque question, plusieurs réponses sont proposées. Déterminer celles qui sont correctes. On a mesuré, en continu pendant quatre heures, la concentration

Plus en détail

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction

Baccalauréat STMG Nouvelle-Calédonie 14 novembre 2014 Correction Baccalauréat STMG Nouvelle-alédonie 14 novembre 014 orrection EXERIE 1 7 points Dans cet exercice, les parties A, B et sont indépendantes. Le tableau suivant donne le prix moyen d un paquet de cigarettes

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Exercice 1 : 4 points et exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles.

Plus en détail

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7.

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. BACCALAURÉAT GENÉRAL Session 2011 MATHÉMATIQUES Série ES Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC SUITES NUMERIQUES

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC SUITES NUMERIQUES «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC SUITES NUMERIQUES LIBAN 2015 Une retenue d'eau artificielle contient 100 000 m3 d'eau le 1er juillet 2013 au matin.

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite I Exercices 1 Définition de suites Pour toutes les suites (u n ) définies ci-dessous, on demande de calculer u 1, u, u 3 et u 6 1 u n = 7n n + { u0 = u n+1 = u n + 3 3 u n est le n ième nombre premier

Plus en détail

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompriscom Reconnaitre les formes indéterminées Dans chaque cas, on donne la ite de et v n Déterminer si possible, ( +

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL STS DURÉE DE L ÉPREUVE : heures COEFFICIENT : 3 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1

Plus en détail

Correction du baccalauréat STMG Centres étrangers 17 juin 2014

Correction du baccalauréat STMG Centres étrangers 17 juin 2014 orrection du baccalauréat STMG entres étrangers 17 juin 2014 EXERIE 1 4 points On considère une fonction f définie sur l intervalle [ 5 ; 3] dont la représentation graphique f est donnée ci-dessous. Soit

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction

Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction EXERCICE 1 : TAUX D ÉVOLUTION 5 points Le tableau ci-dessous présente le nombre de voitures neuves vendues en France en 1980,

Plus en détail

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014

Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 Correction du baccalauréat STMG Polynésie 17 juin 2014 EXERCICE 1 Cet exercice est un Q.C.M. 4 points 1. La valeur d une action cotée en Bourse a baissé de 37,5 %. Le coefficient multiplicateur associé

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Dans l ensemble du sujet, et pour chaque question, toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse, sera prise en compte dans l évaluation

Plus en détail

Correction du bac blanc CFE Mercatique

Correction du bac blanc CFE Mercatique Correction du bac blanc CFE Mercatique Exercice 1 (4,5 points) Le tableau suivant donne l évolution du nombre de bénéficiaires de minima sociaux en milliers : Année 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES/L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES/L Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) ES : ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

Séquence 5. Sommaire. Pré-requis Généralités sur les suites numériques TICE Synthèse du cours Exercices d approfondissement.

Séquence 5. Sommaire. Pré-requis Généralités sur les suites numériques TICE Synthèse du cours Exercices d approfondissement. Séquence 5 Sommaire Pré-requis Généralités sur les suites numériques TICE Synthèse du cours Exercices d approfondissement 1 1 Pré-requis Suite chronologique Exemple 1 Le tableau suivant indique la population

Plus en détail

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Christian CYRILLE A quoi servent les mathématiques? : C est pour l honneur de l esprit humain? Jacobi 1 Exercice 1-5 points - Commun à tous les candidats

Plus en détail

Baccalauréat SMTG Pondichéry 8 avril 2014 Sciences et technologies du management et de la gestion correction

Baccalauréat SMTG Pondichéry 8 avril 2014 Sciences et technologies du management et de la gestion correction Baccalauréat SMTG Pondichéry 8 avril 0 Sciences et technologies du management et de la gestion correction EXERCICE points Les deux parties de cet exercice peuvent être traitées de manière indépendante.

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité)

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité) BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES Terminales ES (Spécialité) Vendredi 7 février 0 8h - h coefficient : 7 Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de exercices indépendants. Le candidat

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 24 juin 2015

Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 24 juin 2015 Corrigé du baccalauréat ES Antilles Guyane 2 juin 2015 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Aucune justification n était demandée dans cet exercice. 1. La fonction f définie sur R par f (x)= x 3 + 6x

Plus en détail

Première L COMPOSITION DE MATHEMATIQUES - INFORMATIQUE. 2ème trimestre 2010. Durée de l épreuve : 1 h 30

Première L COMPOSITION DE MATHEMATIQUES - INFORMATIQUE. 2ème trimestre 2010. Durée de l épreuve : 1 h 30 Première L COMPOSITION DE MATHEMATIQUES - INFORMATIQUE 2ème trimestre 2010 Durée de l épreuve : 1 h 30 Le candidat doit traiter les 3 exercices La qualité de la rédaction, la clarté et la précision des

Plus en détail

Baccalauréat SMS 2001 L intégrale de juin à novembre 2001

Baccalauréat SMS 2001 L intégrale de juin à novembre 2001 Baccalauréat SMS 001 L intégrale de juin à novembre 001 Antilles Guyane juin 001............................... 3 La Réunion juin 001.................................... 5 Métropole juin 001.....................................

Plus en détail

Soit une suite. On dit qu elle est géométrique si, partant du

Soit une suite. On dit qu elle est géométrique si, partant du Suites géométriques I) Définition Soit est un nombre entier naturel. Soit une suite. On dit qu elle est géométrique si, partant du TERME INITIAL, pour passer d un terme au suivant, on MULTIPLIE toujours

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

U102 Devoir sur les suites (TST2S)

U102 Devoir sur les suites (TST2S) LES SUITES - DEVOIR 1 EXERCICE 1 L'objectif de cet exercice est de comparer l'évolution des économies de deux personnes au cours d'une année. Pierre possède 500 euros d'économies le 1 er janvier. Il décide

Plus en détail

Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015

Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015 Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015 Calculatrice autorisée conformément à la circulaire n o 99-186 du 16 novembre 1999. Le candidat doit traiter les quatre exercices. Il

Plus en détail

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques SÉRIE ES ANNALES D EXERCICES REGROUPÉS PAR THÈME

mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques SÉRIE ES ANNALES D EXERCICES REGROUPÉS PAR THÈME mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques mathématiques

Plus en détail

3. La suite ( un)a pour terme général un

3. La suite ( un)a pour terme général un NOM : Terminale ES Devoir n vendredi 9 octobre 0 Eercice : sur.5 points Des questions indépendantes. Résoudre l équation ² + 4 = 0. Calculer la dérivée de f dans chacun des cas suivants : a) f ( ) 4 8

Plus en détail

Baccalauréat Mathématiques-informatique Polynésie juin 2007

Baccalauréat Mathématiques-informatique Polynésie juin 2007 Durée : 1 h 30 La calculatrice est autorisée. Le candidat doit traiter les DEUX exercices L annexe 1 est rendre avec la copie Baccalauréat Mathématiques-informatique Polynésie juin 2007 EXERCICE 1 10 points

Plus en détail

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12

TS. 2012/2013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 20/11/12 TS. 01/013. Lycée Prévert. Corrigé du contrôle n 3. Durée : 3 heures. Mardi 0/11/1 Exercice 1 : ( 6,5 pts) Première partie : Démonstration à rédiger { Démontrer que si ( ) et (v n ) sont deux suites telles

Plus en détail

Baccalauréat STG - Mercatique - CFE - GSI Antilles-Guyane 13 septembre 2012 Correction

Baccalauréat STG - Mercatique - CFE - GSI Antilles-Guyane 13 septembre 2012 Correction Baccalauréat STG - Mercatique - FE - GSI Antilles-Guyane 13 septembre 2012 orrection EXERIE 1 et exercice est un questionnaire à choix multiples (QM). Pour chaque question, quatre réponses sont proposées

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013 Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 03 EXERCICE 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles. Pour chacune de ces questions,

Plus en détail

Suites. 1 Suite géométrique. Chapitre I. 1.1 Définition. 1.2 Propriétés

Suites. 1 Suite géométrique. Chapitre I. 1.1 Définition. 1.2 Propriétés Chapitre I Suites Exercices 8, 9, 0, 3, 4, 6, 3, 3, 34 page 34 pour revoir les notions de première sur les suites (récurrence, sens de variation...) Suite géométrique. Définition Définition Une suite u

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Les trois parties A, B et C sont indépendantes Une fabrique de desserts glacés

Plus en détail

Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008

Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008 Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008 Métropole juin 2008..................................... 3 La Réunion 18 juin 2008................................. 6 Polynésie juin 2008......................................

Plus en détail

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Exercice Devoir Commun : 3 heures -7..- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Soient f : R { } R, x x3 + x + x + (x + ), et C la courbe de f dans un repère orthonormé d unité, 5cm.. Limites.

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Baccalauréat STG CGRH Métropole 13 septembre 2012 Correction

Baccalauréat STG CGRH Métropole 13 septembre 2012 Correction Baccalauréat STG CGRH Métropole 3 septembre 202 Correction La calculatrice est autorisée. EXERCICE Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM). Pour chaque question, trois réponses sont proposées,

Plus en détail

Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation

Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation - - 1 - - - - 1 - -24/12/2010J - - 1 - - Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation ENONCE : Une entreprise achète un véhicule neuf au prix de V 0 = 20 000. Elle considère que le véhicule

Plus en détail

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse, qu il aura

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h A. P. M. E. P. Le problème se compose de 4 parties. La dernière page sera à rendre avec

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats.

Amortissement annuité 1 180 000 14 400 12 425,31 26 825,31 2. 2) Indiquer ce que sera la deuxième ligne du tableau en justifiant chacun des résultats. EXERCICES SUR LES EMPRUNTS INDIVIS Exercice 1 Pour financer l extension de son magasin, un responsable a contracté un emprunt remboursable, intérêts compris, sur 10 ans par annuités constantes. Voici le

Plus en détail

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 Mathématiques Financières Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 C. FISCHLER & S. GOUTTE T.D. 1 Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous, répondre aux questions suivantes : Est-ce une suite monotone?

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Centres étrangers juin 2007

Baccalauréat STG Mercatique Centres étrangers juin 2007 Baccalauréat STG Mercatique Centres étrangers juin 2007 EXERCICE 1 6 points En 2003, une étude est réalisée sur un échantillon représentatif de la population française composé de 1 500 individus. La première

Plus en détail

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire Année universitaire 2013-2014 Diplôme de D.A.E.U Option A 1 ère session Juin 2014 Intitulé de la matière : Nom de l enseignant : Mathématiques Mme Baulon Date de l épreuve : Mercredi 11 juin 2014 13.30-16.30

Plus en détail

BONUS MALUS. Voici, la façon de calculer la prime : Le montant de la prime à acquitter est égale à : P = PB. C où : P

BONUS MALUS. Voici, la façon de calculer la prime : Le montant de la prime à acquitter est égale à : P = PB. C où : P BONUS MALUS Le propriétaire d un véhicule automobile est tenu d assurer sa voiture auprès d une compagnie d assurances. Pour un véhicule donné, le propriétaire versera annuellement une «prime» à sa compagnie.

Plus en détail

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20 Fonctions affines Table des matières 1 généralités : (images, formule, variations, tableau de valeurs, courbe, équations, inéquations) 2 1.1 activité............................................... 3 1.2

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES MARDI 17JUIN 2014 Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée,

Plus en détail