Architectures Java pour applications mobiles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Architectures Java pour applications mobiles"

Transcription

1 Architectures Java pour applications mobiles L application mobile en phase de devenir incontournable. Début 2010, applications mobiles. Fin 2011, le cap du million est franchi. Derrière cette croissance fulgurante du marché se trouve une offre de plus en plus complète de la part de leaders tels qu Apple ou Google mais aussi, et surtout, une demande de plus en plus forte de la part des utilisateurs. Comme le montre une infographie réalisée par MDGadvertising, aux Etats-Unis, fin 2010, le temps passé sur les applications mobiles est devenu supérieur à celui passé sur le web. Une tendance qui devrait se vérifier aussi par chez nous. Expérience utilisateur plus riche, accès aux spécificités matérielles (caméra, GPS, accéléromètre, Etc.) et expérience hors ligne, on comprend facilement comment les applications mobiles ont pris une telle place dans la vie des mobinautes. Néanmoins, cela implique des évolutions et de nouveaux besoins, notamment en termes d applications communicantes. L univers Java, initialement destiné aux applications d entreprise, trouve naturellement sa place dans le développement mobile. En effet, les services fournis pour le web sont transférables au mobile, à condition d avoir identifié correctement les besoins et de savoir où et comment trouver les solutions. 1. Des besoins différents pour la récupération des données a. Accèder aux données à la demande C est un besoin récurrent pour de nombreuses applications. Leur fonctionnement requiert d accéder à des données que ce soit de manière occasionnelle, à l initialisation avec un stockage en local, ou plus régulièrement. Comme pour toute application, l opération permettant de la peupler consiste à faire appel à un serveur afin qu il transmette des données. De même, on pourra utiliser ce service pour sauvegarder, modifier ainsi que supprimer des informations. A l instar d une application telle que Twitter, le back end Java permettra de récupérer des informations ponctuelles - les tweets - ou persistantes - un abonnement - à la demande de l utilisateur. blue-infinity Page 1/5

2 b. Obtenir des données en temps réel Si cette manipulation est moins fréquente, elle s avère parfois nécessaire. Dans cette configuration, il est important d être informé des modifications de données afin de pouvoir les répercuter immédiatement dans l application. C est le cas pour les applications boursières qui nécessitent d afficher automatiquement les fluctuations des cours. On retrouve également ce besoin pour la géolocalisation, afin de suivre un déplacement sur une carte. L obtention de données en temps réel implique que l application s enregistre auprès du serveur afin d être tenu informée. Elle ne fait pas d appels directs pour avoir les mises à jour, le serveur a la charge d envoyer les nouvelles données aux clients enregistrés. Ce type de fonctionnement est communément appelé Push. 2. Des solutions techniques adaptées a. Des WebServices pour le traitement à la demande Un WebService - ou service web - est un programme informatique qui permet la communication et l échange de données entre applications. Il expose sur internet - ou intranet - un ensemble de fonctionnalités accessibles par des applications ou machines. On en distingue 2 types: Le protocole SOAP (Simple Object Access Protocol) Initialement défini par IBM et Mircrosoft et basé sur XML, il permet la transmission de messages entre objets distants. Avec un WebService SOAP, on peut invoquer des méthodes à distance. Pratiques, ils sont très employés dans les systèmes d entreprise. Avantages : SOAP fonctionnant via HTTP, les difficultés de communication y sont réduites (proxys, pare-feux), mais il peut également s adapter à d autres protocoles de communication. SOAP est indépendant de la plateforme ou du langage et peut si besoin être étendu. Inconvénients : l utilisation de SOAP peut être problématique si la bande passante est limitée car le recours à l XML et la présence d une enveloppe spécifique - header et body - impliquent une quantité de données transférées supplémentaires. SOAP décrit la manière dont les applications doivent communiquer, ce qui induit un couplage fort entre le client et le serveur. Ainsi toute modification côté serveur doit souvent être répercutée côté client. Technologies : JAX-WS (Java API for XML Web Services), Axis, CXF blue-infinity Page 2/5

3 Le modèle REST (REpresentational State Transfer) REST n est ni un protocole, ni un format mais un modèle de développement applicatif calqué sur celui du Web. Dans cette architecture, on accède à des ressources, qui peuvent évoluer, par leur représentation. REST est basé sur des principes simples o une ressource peut être identifiée par son URI o les opérations standards du protocole HTTP (GET, POST, PUT et DELETE) sont nécessaires et auto-suffisantes. Avantages : les systèmes utilisant REST ne retiennent pas l état du client, augmentant ainsi leurs performances et leur tenue à la charge. L utilisation du protocole HTTP permet de bénéficier des qualités du web, comme la mise en cache. Contrairement à SOAP, REST ne définit pas sa propre enveloppe de message, réduisant donc l impact sur la bande passante. Inconvénients : les actions sont limitées, seul CRUD est possible. La sécurisation est faible bien que des solutions, que nous aborderons par la suite, existent. Technologies : JAX-RS (Java API for RESTful Web Services), Restlet, RESTEasy, spring-mvc / Rest b. Des WebSockets pour l obtention en temps réel WebSockets fait partie des standards du web. Il s agit d un canal de communication bidirectionnelle et full-duplex permettant au client de communiquer avec un serveur, mais aussi au serveur de communiquer avec un client, de manière simultanée. La technologie est encore jeune et si les spécifications ne sont pas encore finalisées, elle reste malgré tout applicable. Des implémentations permettent une utilisation sur les navigateurs modernes ou grâce à des serveurs Java spécifiques. Les applications sont nombreuses : Jeux multi-joueurs Messagerie électronique Tout suivi d information temps réel (Sport, financier ou encore réseaux sociaux) Technologies : Jetty WebSocket Server, jwebsocket ou Caucho Resin blue-infinity Page 3/5

4 3. La sécurisation, un passage obligé A moins de vouloir voir ses données exposées au grand jour ou son sytème informatique mis à mal, la sécurité est une étape clé. On y distingue 3 composantes: L authentification : elle détermine si l utilisateur ou la machine est bien celle qu elle prétend être. La signature digitale : c est la partie d un message permettant de garantir son authenticité et l identité de son auteur. L encodage : il permet de transformer la représentation des données afin qu elles ne soient pas lisible par un tiers. Afin de nous faciliter la tâche, il existe des technologies qui font abstraction d une partie de la complexité de ces concepts. WS-Security (WSS) est un protocole créé en 2004 qui spécifie la manière de sécuriser les WebServices (Intégrité, confidentialité et authenticité) et répond ainsi aux problématiques cités plus haut. Dans le monde Java, Spring-WS ou Axis2 apportent des solutions WSS complètes et satisfaisantes. 4. Le transfert de données Dans une application mobile, qu elle soit ios ou Android, on manipulera souvent des objets de données écrits en Objective-C ou en Java. Pour l échange de données, les formats de prédilection seront plutôt XML ou JSON (JavaScript Object Notation). Il convient alors, pour les faire transiter, de convertir les objets dans l un des deux formats. La mise en place de solutions de conversion s effectue nativement ou par l ajout de librairies et est valable dans les deux sens. a. De Java à XML La solution la plus répandue est JAXB (Java Architecture for XML Binding), une API fournie par Oracle. Sur Android, pour limiter l empreinte mémoire, on pourra également choisir SAX (Simple API for XML) b. D Objective-C à XML Quelques librairies permettent cette transformation, parmi lesquelles XSWI ou WonderXML. c. De Java à JSON Là aussi plusieurs librairies sont disponibles. On note particulièrement Gson de Google ou Json-lib. blue-infinity Page 4/5

5 d. D Objective-C à JSON Cette transformation dispose de nombreuses options. On peut envisager un parseur, comme JSONKit ou YAJL ou opter pour Jastor. Ce dernier permet notamment de peupler les objets à partir d un Dictionnary JSON. Ces solutions autorisent un fonctionnement orienté objet, que ce soit du côté client ou serveur tout en faisant communiquer les 2 parties grâce à un format de transfert et en maintenant une faible empreinte mémoire lors de cette transformation. Données à la demande, sauvegardes externalisées ou encore streaming de données, le monde Java offre un ensemble de solutions stables et matures pour répondre aux besoins spécifiques des applications mobiles connectées. blue-infinity Page 5/5

4. SERVICES WEB REST 46

4. SERVICES WEB REST 46 4. SERVICES WEB REST 46 REST REST acronyme de REpresentational State Transfert Concept introduit en 2000 dans la thèse de Roy FIELDING Est un style d architecture inspiré de l architecture WEB En 2010,

Plus en détail

ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES. Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014

ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES. Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014 ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014 1 Introduction Présentation de Rest Serveur Java JAX-RS Démonstration 2 Introduction Présentation de Rest

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Architecture Orientée Service, JSON et API REST

Architecture Orientée Service, JSON et API REST UPMC 3 février 2015 Précedemment, en LI328 Architecture générale du projet Programmation serveur Servlet/TOMCAT Aujourd hui Quelques mots sur les SOA API - REST Le format JSON API - REST et Servlet API

Plus en détail

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS

Editeurs de logiciels. Votre guide SMS Votre guide SMS SMS et logiciels Les éditeurs de logiciels intègrent de plus en plus le SMS dans leurs produits, notamment pour permettre l envoi d alertes, de rappels de rendez-vous ou encore de notifications.

Plus en détail

Architecture client/serveur

Architecture client/serveur Architecture client/serveur Table des matières 1. Principe du client/serveur...2 2. Communication client/serveur...3 2.1. Avantages...3 2.2. Inconvénients...3 3. HTTP (HyperText Transfer Protocol)...3

Plus en détail

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local

Chapitre N 7: Configuration et administration d un réseau local. Configuration et administration d un réseau local Configuration et administration d un réseau local I Introduction : Une fois le matériel est choisi, le câblage est réalisé et les différentes composantes du réseau sont connectées, il faut. Quelque soit

Plus en détail

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04

Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Bases de données documentaires et distribuées Cours NFE04 Web, REST et CouchDB Auteurs : Raphaël Fournier-S niehotta, Philippe Rigaux, Nicolas Travers prénom.nom@cnam.fr Département d informatique Conservatoire

Plus en détail

Introduction au REST

Introduction au REST Master 2 SITW Introduction au REST Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A, Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

Journée fédération 2013. Réflexions et retours d'expérience sur l'intégration des web services et du fournisseur d'identité du CNRS

Journée fédération 2013. Réflexions et retours d'expérience sur l'intégration des web services et du fournisseur d'identité du CNRS Journée fédération 2013 Réflexions et retours d'expérience sur l'intégration des web services et du fournisseur d'identité du CNRS Plan P. 2 Contexte Janus et Web Services Cas d usage & typologies Réflexions,

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Programmation d applications pour le Web

Programmation d applications pour le Web Programmation d applications pour le Web Cours 2 ème année ING ISI-Tunis Elaboré par: Hela LIMAM Chapitre 1 Architectures et applications du Web Année universitaire 2011/2012 Semestre 2 1 Plan Internet,

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Jean-Baptiste Vioix (Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-8 Présentation Nécessité du web dynamique

Plus en détail

Architectures Web Services RESTful

Architectures Web Services RESTful Architectures Web Services RESTful Alexandre Denis Alexandre.Denis@inria.fr Inria Bordeaux Sud-Ouest France ENSEIRB PG306 REST REST Representational State Transfer Roy Fielding (2000) Décollage vers 2006-2007

Plus en détail

Appli et Services WEB: Architecture REST

Appli et Services WEB: Architecture REST Appli et : Erick Stattner LAMIA Laboratory University of the French West Indies and Guiana, France erick.stattner@univ-ag.fr Guadeloupe, 2013 Erick Stattner Appli et : 1 / 78 Description du cours Objectif:

Plus en détail

Documentation technique du logiciel Moduleo Version du 03/12/2014

Documentation technique du logiciel Moduleo Version du 03/12/2014 Version du 03/12/2014 SOMMAIRE I) Architecture globale... 3 I.A) Logiciel modulaire... 3 I.B) Logiciel réseau... 3 I.C) Information en temps-réel... 3 I.D) Client lourd / serveur lourd... 4 II) Réseau...

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

Périmètre de la solution

Périmètre de la solution Périmètre de la solution Tests unitaires : Pouvoir créer rapidement un nouveau cas de test à la suite de l ajout ou de l évolution d une règle de gestion. Ne pas avoir à coder chaque nouveau cas de test.

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

quelles conséquences pour la documentation en ligne?

quelles conséquences pour la documentation en ligne? Structure et évolutions de l Internet p.1/23 Structure et évolutions de l Internet quelles conséquences pour la documentation en ligne? JOËL MARCHAND jma@math.jussieu.fr GDS 2754 Mathrice Où en est l Internet?

Plus en détail

PHP/MYSQL. Web Dynamique

PHP/MYSQL. Web Dynamique PHP/MYSQL Web Dynamique ENSG Juin 2008 Qui suis-je? Guillaume Gautreau Responsable projets Systèmes d information à l ENPC guillaume@ghusse.com http://www.ghusse.com Ces 6 jours de formation Jour 1 : présentations,

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un Web Service?

Qu'est-ce qu'un Web Service? WEB SERVICES Qu'est-ce qu'un Web Service? Un Web Service est un composant implémenté dans n'importe quel langage, déployé sur n'importe quelle plate-forme et enveloppé dans une couche de standards dérivés

Plus en détail

Les Web Services. UE: Informatique Ambiante. Spécialité: Electronique et Optique Option: Vision Embarquée. Binôme: Ehouarn Perret & Thomas Angenault

Les Web Services. UE: Informatique Ambiante. Spécialité: Electronique et Optique Option: Vision Embarquée. Binôme: Ehouarn Perret & Thomas Angenault Spécialité: Electronique et Optique Option: Vision Embarquée UE: Informatique Ambiante Les Web Services Binôme: Ehouarn Perret & Thomas Angenault Enseignant: Christophe Léger mercredi 19 octobre 2011 Plan

Plus en détail

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web

TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web TX A081025: Délégation de l authentification pour les Services Web Jérémy Vauchelle Enseignant: Aurélien Bénel Intervenants: Chao Zhou Arnaud Pagnier Plan 1. Présentation du sujet 2. Présentation du protocole

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Point sur les solutions de développement d apps pour les périphériques mobiles

Point sur les solutions de développement d apps pour les périphériques mobiles Point sur les solutions de développement d apps pour les périphériques mobiles Par Hugues MEUNIER 1. INTRODUCTION a. Une notion importante : le responsive web design Nous sommes en train de vivre une nouvelle

Plus en détail

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr Grégory Cuellar Julien Goullon gregory.cuellar@bull.net julien.goullon@9business.fr 1 er octobre 2007 1 Généralité 2 / 54 Pourquoi? Historique Les alternatives Les composants 2 Architecture n-tiers 3 JEE

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

Conception d une application mobile cross-plateform : notification et services.

Conception d une application mobile cross-plateform : notification et services. ESUP-Days #19 Paris Conception d une application mobile cross-plateform : notification et services. Farid Ait Karra Christèle Henniart Université d Artois UNR Nord Pas-de-Calais 1 Application mobile cross-plateforme

Plus en détail

Présentation de l entreprise. La problématique des applications mobiles. Le serveur EPS. Les applications bâties autour de EPS.

Présentation de l entreprise. La problématique des applications mobiles. Le serveur EPS. Les applications bâties autour de EPS. Présenté par W. YOUSSEF Présentation de l entreprise La problématique des applications mobiles Le serveur EPS Les applications bâties autour de EPS Conclusion Page 2 Société à Actions Simplifiée (SAS)

Plus en détail

STAGE DGDDI PARIS BUREAU C/1

STAGE DGDDI PARIS BUREAU C/1 h STAGE DGDDI PARIS BUREAU C/1 SEMAINE 1 & 2 Installation environnement de développement sur poste de travail (environnement informatique douanier) Découverte du projet o Serveur de test / WebService Découverte

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Android 5 Les fondamentaux du développement d'applications Java

Android 5 Les fondamentaux du développement d'applications Java La plateforme Android 1. Présentation 13 2. Historique 14 3. Google Play 15 3.1 Création d'un compte développeur 16 3.2 Publication d'une application 17 3.3 Suivi et mise à jour d'une application 18 Environnement

Plus en détail

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall

RTE Technologies. RTE Geoloc. Configuration avec Proxy ou Firewall RTE Technologies RTE Geoloc Configuration avec Proxy ou Firewall 2 Septembre 2010 Table des matières Introduction... 3 Présentation de RTE Geoloc... 3 Configuration des paramètres de sécurité... 3 Configuration

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr

arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr 4 arcopole Studio Annexe 7 Architectures Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : Esri France Version de la documentation : 1.2 Date de dernière mise à jour : 26/02/2015 Sommaire

Plus en détail

Android 4 Les fondamentaux du développement d'applications Java

Android 4 Les fondamentaux du développement d'applications Java La plateforme Android 1. Présentation 13 2. Historique 14 3. Google Play 15 3.1 Création d'un compte développeur 16 3.2 Publication d'une application 16 3.3 Suivi et mise à jour d'une application 18 Environnement

Plus en détail

Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205. 1ère Session NSY 205

Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205. 1ère Session NSY 205 Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205 IPST-CNAM Intranet et Designs patterns NSY 205 Jeudi 5 Février 2015 Durée : 2 h 30 Enseignant : LAFORGUE Jacques 1. QCM (35 points) Mode d'emploi : 1ère Session

Plus en détail

Expériences professionnelles

Expériences professionnelles Expériences professionnelles Société : idnew-ilive (application SaaS à destination des restaurants pour smartphones et tablettes) PROJET PERSO Architecture et modélisation de données pour Web Front Architecture

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi

Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS. P-F. Bonnefoi Un exemple d'authentification sécurisée utilisant les outils du Web : CAS 111 L authentification CAS : «Central Authentication Service» CAS ou le service central d authentification Le système CAS, développé

Plus en détail

Des objets aux services : un mariage réussi? Vers le meilleur des deux mondes

Des objets aux services : un mariage réussi? Vers le meilleur des deux mondes Des objets aux services : un mariage réussi? Vers le meilleur des deux mondes Hervé Grall (avec Diana Allam et Jean-Claude Royer) Ascola (Mines de Nantes Inria Lina) 7 june 2013 Objets + Services Bugs?

Plus en détail

arcopole Studio Version 3.1

arcopole Studio Version 3.1 arcopole Studio Version 3.1 Documentation d installation Mise à jour depuis une version antérieure Site du programme arcopole : www.arcopole.fr Auteur du document : ESRI France Version de la documentation

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Parseur XML et processeur XSLT 4 2.1 Le Parseur XML v2 4 2.1.1 Les API DOM et SAX 4 2.1.2 Le parseur

Plus en détail

HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA?

HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA? HTML5 Quels enjeux pour la mobilité et le RIA? Julien Roche Philippe Guédez Ludovic Garnier 2 Sommaire Evolution des usages du Web Applications mobiles multiplateformes Contributions d HTML5 au RIA Conclusion

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

DESCRIPTION DE LA TECHNOLOGIE

DESCRIPTION DE LA TECHNOLOGIE P INFORMATIONS TECHNIQUES www.sviesolutions.com - 690, Saint-Joseph Est - Québec G1K 3B9 Sans frais : 1 866 843-4848 Tél.: (418) 948.4848 - Téléc.: (418) 948.4849 L ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE L installation

Plus en détail

Configuration des. pour ONE Mail Direct. Version: 1.0 Document ID: 3368 Document Owner: Equipe du produit ONE Mail

Configuration des. pour ONE Mail Direct. Version: 1.0 Document ID: 3368 Document Owner: Equipe du produit ONE Mail Configuration des ordinateurs MAC pour ONE Mail Direct Version: 1.0 Document ID: 3368 Document Owner: Equipe du produit ONE Mail Avis de droit d auteur Copyright 2014, cybersanté Ontario Tous droits réservés

Plus en détail

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client.

Il existe actuellement plusieurs méthodes pour accéder à un serveur de contenu proche du client. Yan Chen, Randy H. Katz, John D. Kubiatowicz. Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery. In Peer-to-Peer Systems: First International Workshop, IPTPS 2002. Le domaine abordé par l article

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Application Web le Web Mobile

Application Web le Web Mobile Application Web le Web Mobile Hubert Segond Orange Labs ENSI 2015-16 Plan du cours Introduction Web mobile OS mobile Application native WebApp Développement applications mobiles Application mobile hybride

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Messagerie Étudiante

Messagerie Étudiante Messagerie Étudiante Accès Web... 3 Présentation de Outlook Web... 4 Envoi de message... 6 Transfert... 7 Configurer Outlook sur ses périphériques... 9 Android... 9 Smartphone Android... 9 Tablette Android...

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86 Plan du travail Chapitre 1: Internet et le Web Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI

Plus en détail

Solution sécurisée de partage de fichiers dédiée aux Comités de Direction, Conseils d'administration et de Surveillance. www.oodrive.

Solution sécurisée de partage de fichiers dédiée aux Comités de Direction, Conseils d'administration et de Surveillance. www.oodrive. Solution sécurisée de partage de fichiers dédiée aux Comités de Direction, Conseils d'administration et de Surveillance www.oodrive.com Organiser des séances (dates, participants, intervenants, lieux, sujets).

Plus en détail

E-Post Office Aide à l utilisateur

E-Post Office Aide à l utilisateur E-Post Office Aide à l utilisateur Version V01.07 Edition juillet 2014 1 Table des matières 1 Description de la prestation 3 2 E-Post Office dans le portail 4 2.1 Menu de navigation 4 2.2 Swiss Post Box

Plus en détail

Documentation technique

Documentation technique MEEVY Documentation technique Juillet 200 MEEVY a pour but de fournir aux artistes des outils pour promouvoir leur musique sur internet et proposer à l auditeur une plateforme de musique en ligne gratuite

Plus en détail

COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST. Amosse EDOUARD, Doctorant

COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST. Amosse EDOUARD, Doctorant COMPRENDRE L ARCHITECTURE DES WEB SERVICES REST Amosse EDOUARD, Doctorant Organisation Cours Magistral 24/11/2014 26/11/2014 01/12/2014 Travaux Dirigés 26/11/2014 28/11/2014 01/11/2014 08/11/2014 Evaluation

Plus en détail

Java, développement d'applications mobiles (J2ME) XML 21/03/2007. Formation ITIN

Java, développement d'applications mobiles (J2ME) XML 21/03/2007. Formation ITIN Java, développement d'applications mobiles (J2ME) XML Rappels rapides XML est un acronyme pour extensible Markup Language. Utilisation de tags pour délimiter le contenu et représenter une structure. XML

Plus en détail

Les applications embarquées Lexmark

Les applications embarquées Lexmark Les applications embarquées Lexmark Exploitez tout le potentiel de vos équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer les,

Plus en détail

CS REMOTE CARE - WEBDAV

CS REMOTE CARE - WEBDAV CS REMOTE CARE - WEBDAV Configuration des serveurs archange KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS FRANCE Date Version Marque de révision Rédaction 18/10/2011 1 - Claude GÉRÉMIE Nicolas AUBLIN Sommaire 1) PRINCIPE

Plus en détail

Manuel du Desktop Sharing

Manuel du Desktop Sharing Brad Hards Traduction française : Ludovic Grossard Traduction française : Damien Raude-Morvan Traduction française : Joseph Richard 2 Table des matières 1 Introduction 5 2 Le protocole de mémoire de trame

Plus en détail

Démarrer. Agenda. Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas

Démarrer. Agenda. Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas Démarrer La Mobilité David Hernie Division Mobilité Entreprises EZOS s.a. Juin 2006 Nouveau Contacts Agenda Constats et enjeux Terminaux Mobiles Architecture Étude de cas 1 Problématique Renouvellement

Plus en détail

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 5 13. Configurer sa messagerie à l aide de l application Courrier Windows 8 et Windows RT offrent un outil dédié à la messagerie. Cette application, appelée simplement Courrier, vous propose

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE

Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Auto-évaluation Aperçu de l architecture Java EE Document: f1218test.fm 22/03/2012 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION AUTO-ÉVALUATION APERÇU

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Architecture Constellio

Architecture Constellio Architecture Constellio Date : 12 novembre 2013 Version 3.0 Contact : Nicolas Bélisle nicolas.belisle@doculibre.com 5146555185 1 Table des matières Table des matières... 2 Présentation générale... 4 Couche

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile)

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile) INGENIEUR EN SCIENCES INFORMATIQUES RAPPORT D ETUDE TECHNOLOGIQUE SUR LES SOLUTIONS WEB CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, ) Student : Jiachen NIE Parcours: IHM Subject : Adaptation des Interfaces

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

Docker partie 2. Journée ARGOS 11/12/2014. Gaël Beauquin CNRS/DSI

Docker partie 2. Journée ARGOS 11/12/2014. Gaël Beauquin CNRS/DSI Docker partie 2 Journée ARGOS 11/12/2014 Gaël Beauquin CNRS/DSI Sommaire 1. Fonctionnalités avancées 2. Gestion des ressources avec Docker 3. Logs sous Docker 4. Docker et la sécurité 5. Optimiser ses

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Portlet Alfresco. Fiche descriptive

Portlet Alfresco. Fiche descriptive Portlet Alfresco Fiche descriptive Sept. 2010 Portlet Alfresco: introduction Ce document présente le fonctionnement et les options de la «Portlet Alfresco», développée par la société ALFSTORE (www.alfstore.com).

Plus en détail

SÉCURITÉ POUR LES ENTREPRISES UN MONDE NUAGEUX ET MOBILE. Sophia-Antipolis 01/07/2013 Cyril Grosjean cgrosjean@janua.

SÉCURITÉ POUR LES ENTREPRISES UN MONDE NUAGEUX ET MOBILE. Sophia-Antipolis 01/07/2013 Cyril Grosjean cgrosjean@janua. SÉCURITÉ POUR LES ENTREPRISES DANS UN MONDE NUAGEUX ET MOBILE Sophia-Antipolis 01/07/2013 Cyril Grosjean cgrosjean@janua.fr 0950 677 462 Cyril Grosjean - Directeur technique de Janua depuis 2004 Expert

Plus en détail

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation du service Web d EvaLog

Plateforme d'évaluation professionnelle. Manuel d utilisation du service Web d EvaLog Plateforme d'évaluation professionnelle Manuel d utilisation du service Web d EvaLog Un produit de la société AlgoWin http://www.algowin.fr Version 1.1.0 du 31/01/2015 Table des matières Présentation d

Plus en détail

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE

TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE XML/ SOA/ Web services TECHNOLOGIES XML, CONCEPTION, MISE EN OEUVRE Réf: PXM Durée : 4 jours (7 heures) OBJECTIFS DE LA FORMATION XML est devenu une technologie incontournable tant sur le poste utilisateur

Plus en détail

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI)

Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI) Aperçu technique Projet «Internet à l école» (SAI) Contenu 1. Objectif 2 2. Principes 3 3. Résumé de la solution 4 4. Adressage IP 4 5. Politique de sécurité 4 6. Mise en réseau Inhouse LAN 4 7. Organisation

Plus en détail

EXIN Cloud Computing Foundation

EXIN Cloud Computing Foundation Exemple d examen EXIN Cloud Computing Foundation Édition Septembre 2012 Droits d auteur 2012 EXIN Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne saurait être publiée, reproduite, copiée, entreposée

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Applications et Services WEB: Architecture REST

Applications et Services WEB: Architecture REST Applications et : Erick Stattner Laboratoire LAMIA Université des Antilles et de la Guyane France erick.stattner@univ-ag.fr Guadeloupe 2014-2015 Erick Stattner Applications et : 1 / 91 Description du cours

Plus en détail

OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE

OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE 1 @student.helha.be Chaque étudiant de la Haute École dispose pour ses contacts administratifs et pédagogiques, d une boite mail dont l adresse a comme structure

Plus en détail

Applications et Services WEB: Architecture REST

Applications et Services WEB: Architecture REST Applications et : Erick Stattner Laboratoire LAMIA Université des Antilles et de la Guyane France erick.stattner@univ-ag.fr Guadeloupe 2014-2015 Erick Stattner Applications et : 1 / 90 Description du cours

Plus en détail

Bien architecturer une application REST

Bien architecturer une application REST Olivier Gutknecht Bien architecturer une application REST Avec la contribution de Jean Zundel Ce livre traite exactement du sujet suivant : comment faire pour que les services web et les programmes qui

Plus en détail

Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel

Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel Présentation OSSIR La Messagerie Sécurisée sans déploiement logiciel Guillaume Rigal OSSIR - 11 février 2002 1 Plan de la Présentation Messagerie : constat et risques encourus La Solution ConfiMail Les

Plus en détail

Manuel du logiciel PrestaTest.

Manuel du logiciel PrestaTest. Manuel du logiciel. Ce document décrit les différents tests que permet le logiciel, il liste également les informations nécessaires à chacun d entre eux. Table des matières Prérequis de PrestaConnect :...2

Plus en détail

Formation Développeur ios

Formation Développeur ios L institut de formation continue des professionnels du Web Formation Développeur ios Référence formation : Durée : Prix conseillé : DNII 5 jours (35 heures) 2 355 HT (hors promotion ou remise particulière)

Plus en détail

Structurez votre communication

Structurez votre communication www.komibox.fr Structurez votre communication Présentation KOMIbox : Des applications pour répondre aux besoins des PME... Vous désirez mieux structurer votre communication et centraliser vos informations?

Plus en détail

iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs

iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs iphone en entreprise Guide de configuration pour les utilisateurs iphone est prêt pour une utilisation en entreprise. Il gère Microsoft Exchange ActiveSync, ainsi que des services de base standards, le

Plus en détail

Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation

Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation 1. Bien protéger tous ses comptes Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation Voilà quelques mois que le phénomène prend de l ampleur, et à juste raison. Car sur le net, on n'est jamais

Plus en détail

SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer

SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer Mickaël BARON 2010 (Rév. Janvier 2011) mailto:baron.mickael@gmail.com ou mailto:baron@ensma.fr Licence Creative Commons Contrat Paternité Partage des Conditions

Plus en détail

Garantir la sécurité de vos solutions de BI mobile

Garantir la sécurité de vos solutions de BI mobile IBM Software IBM Business Analytics IBM Cognos BI Garantir la sécurité de vos solutions de BI mobile 2 Garantir la sécurité de vos solutions de business intelligence mobile Sommaire 2 Résumé 3 Sécurisation

Plus en détail

LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6

LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6 LOT03P6 - Domino 8.5 : XPages dans Domino Designer 8.5 - Partie 6 Objectifs du développement en 8.5 Fournir un outil de développement moderne Faire pour les développeurs ce que Notes 8 a fait pour l'utilisateur

Plus en détail