Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés"

Transcription

1 Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique du Patrimoine en Wallonie. Il est appelé notamment à intervenir au nom du Gouvernement wallon dans les projets de restauration des monuments classés en décidant des classements et en octroyant des subventions pour la maintenance, les études préalables et les travaux de restauration de monuments classés. Le Département du patrimoine Le Département du patrimoine fait partie du Service public de Wallonie - DGO4. Sa mission principale est d assurer la conservation intégrée de l ensemble du patrimoine classé dans le cadre de vie contemporaine. Il poursuit cet objectif au travers de trois directions. La Direction de la protection s occupe de la protection légale des biens présentant un intérêt patrimonial. La Direction de l archéologie supervise toutes les actions archéologiques. La Direction de la restauration, quant à elle, prend en charge les demandes de travaux sur biens classés : elle assure notamment la gestion et la délivrance des certificats de patrimoine, à l exception des biens inscrits sur la liste de l IPW, l octroi des subventions pour les études préalables, la maintenance et pour la restauration. Elle assure aussi le contrôle des travaux de restauration lorsqu une subvention a été octroyée. Le Fonctionnaire délégué Le Fonctionnaire délégué est le Directeur d une Direction extérieure de la DGO4. Chaque province compte une ou deux direction(s) extérieure(s). Pour le territoire sur lequel il exerce ses fonctions, le Fonctionnaire délégué est notamment compétent pour les procédures urbanistiques, dont celles relatives aux biens classés. Son représentant, historien de l art, participe aux réunions de certificat de patrimoine. La Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles La Commission royale est un organe consultatif, composé de membres bénévoles, désignés en fonction de leur expérience en patrimoine. Sa mission est multiple : recommandations au Ministre en matière de sauvegarde du patrimoine, de patrimoine exceptionnel et avis sur les décisions qui concernent la protection et la restauration du patrimoine, ainsi qu en matière d archéologie. Pour les travaux sur les biens classés, son avis consultatif est requis. La Commission est consultée lors de la délivrance du certificat de patrimoine. Un des membres de la Commission participe aux réunions de certificat de patrimoine et aux réunions de chantier. a...

2 Lorsqu il s agit d un monument en danger L Institut du Patrimoine wallon L IPW, organisme régional wallon, a pour missions l assistance aux propriétaires publics et privés de biens classés menacés et le conseil en réaffectation, la sensibilisation du public au patrimoine ainsi que le développement du Centre des métiers du patrimoine, situé dans l abbaye de la Paix-Dieu. Sa mission d aide aux propriétaires de biens classés menacés concerne les biens qui figurent sur une liste arrêtée par le Gouvernement wallon. Ils sont 87 sur environ monuments classés. Cette aide est assurée par la Cellule des Missions immobilières, qui offre un accompagnement et des conseils pour établir un projet de restauration et, le cas échéant, de réaffectation. Une équipe pluridisciplinaire épaule le propriétaire pour toutes les facettes du projet : faisabilité architecturale et technique, conseils juridiques, évaluation des coûts de fonctionnement, montage, suivi des procédures en général et gestion de la procédure de certificat de patrimoine Cabinet du Ministre du Patrimoine Cellule Patrimoine Nicolas Grégoire Chaussée de Louvain 2 Tél. 081 / Fax 081 / SPW - DGO4 Département du patrimoine Dir. de la restauration du patrimoine Rue des Brigades d Irlande Jambes Tél. 081 / Tél. 081 / Fax 081 / Institut du Patrimoine wallon Cellule des Missions immobilières Rue du Lombard 79 Tél. 081 / Fax 081 / Directions extérieures ayant notamment en charge les dossiers de Patrimoine : Brabant wallon : Rue de Nivelles Wavre Hainaut 1 : Place du Béguinage Mons Hainaut 2 : Rue de l Écluse Charleroi Liège 1 et Liège 2 : Montagne S te -Walburge Liège Luxembourg : Place Didier Arlon Namur : Place Léopold 3 Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles Rue du Vertbois 13 c 4000 Liège Tél. 04 / ou 52

3 Restauration - Certificat de patrimoine La procédure de certificat de patrimoine : une étape incontournable d un projet de restauration Chaque bien classé ayant ses caractéristiques spécifiques, la procédure de permis d urbanisme telle qu elle existe pour d autres biens ne permet pas d examiner si le projet envisagé respecte les caractéristiques patrimoniales du monument. Pour cette raison, la procédure à suivre pour toute intervention sur un bien classé comporte une étape en amont dénommée «procédure de certificat de patrimoine» qui existe depuis Tout propriétaire, qui souhaite effectuer des travaux sur un bien classé, est tenu d introduire une demande de certificat de patrimoine. Depuis l arrêté du Gouvernement wallon du 29 janvier 2009, la demande doit être introduite auprès du Directeur général de la DGO4, ou auprès de l IPW si ce bien est repris sur sa liste des biens menacés (87 biens). Dans les grandes lignes, la demande écrite comprend un formulaire téléchargeable sur le site portail de la Région wallonne (www.formulaires. wallonie.be), un document établissant que le demandeur est propriétaire du bien ou qu il agit avec son accord, une description du projet ainsi qu un dossier photographique numérisé et les plans de situation existante, un état sanitaire du monument détaillé dans une fiche-type, et le nom de l auteur de projet. Durant la procédure, le projet est proposé à un comité d accompagnement composé du propriétaire et de son auteur de projet, de la Direction de la restauration du patrimoine de la DGO4, ou de l IPW lorsqu il s agit d un bien inscrit sur sa liste, d un représentant du Fonctionnaire délégué et de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles, ainsi que de la Commune où se situe le bien. Le rôle du comité est d aider le propriétaire et son auteur de projet à développer le projet pour qu il respecte au mieux les caractéristiques patrimoniales du bien. Ce comité examine l état sanitaire du bien au moyen d une fiche d état sanitaire, la nécessité et le contenu des études préalables, étudie le projet de restauration, analyse les cahiers des charges de travaux et les métrés. Le nombre de réunions nécessaires et la durée de la procédure dépendent du projet et de l avancement de son élaboration. La procédure, qui implique un avis collégial de la CRMSF, débouche sur la délivrance d un certificat de patrimoine. b...

4 Le certificat de patrimoine est délivré au demandeur par la DGO4, (ou par l IPW s il s agit d un des 87 biens repris sur sa liste). Celui-ci est valable 2 ans, prorogeable un an, et permet d introduire la demande de permis d urbanisme. Et après Une fois le certificat de patrimoine et le permis d urbanisme obtenus, le propriétaire pourra solliciter la subvention à la restauration (voir fiche Aides régionales). Photo V. Léonard, SPW, DGO4 Portail de la Région wallonne Formulaires en ligne SPW - DGO4 Département du patrimoine Dir. de la restauration du patrimoine Rue des Brigades d Irlande Jambes Tél. 081 / Tél. 081 / Fax 081 / Institut du Patrimoine wallon Cellule des Missions immobilières Rue du Lombard 79 Tél. 081 / Fax 081 /

5 Restauration - Aides régionales Les aides régionales pour la restauration d un monument classé : subvention à la restauration et autres pistes régionales En Wallonie, pour la restauration de monuments classés, les propriétaires publics et privés ont droit aux mêmes aides régionales. L octroi de subventions par le Département du patrimoine La subvention principale porte sur la restauration des monuments. D un taux maximum de base de 60 %, elle s applique aux travaux de restauration sur les parties classées du monument. Lorsque le projet présente une démarche de conservation intégrée et un intérêt collectif, le Ministre du Patrimoine peut octroyer une subvention à la restauration pouvant atteindre un maximum de 80 %. Enfin, pour les monuments inscrits sur la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie, ce taux peut même atteindre 95 % des travaux de restauration sur parties classées. Conformément au CWATUPE, les Villes et Communes ainsi que les Provinces où se situe le bien classé ont l obligation d octroyer une aide complémentaire, de minimum 1 % par projet de restauration subventionné par la Wallonie. Dans tous les cas, la subvention à la restauration n est octroyée qu à la condition qu une procédure de certificat de patrimoine ait été menée à son terme, ainsi que celle du permis d urbanisme. Que le propriétaire soit public ou privé, les devis et les marchés doivent être conclus conformément aux dispositions légales et réglementaires relatives aux marchés de travaux, de fournitures et de services. Moyennant l obtention du certificat de patrimoine et du permis d urbanisme, lorsque le propriétaire veut réaliser les travaux lui-même ou avec des bénévoles, ou que le propriétaire public veut confier ceux-ci à ses services techniques, la subvention peut atteindre 100 % des fournitures et moyens d exécution, à l exclusion de la main-d œuvre. Le chantier de restauration est suivi par la Direction de la restauration du patrimoine DGO4, assisté de l historien de l art représentant le Fonctionnaire délégué. Y est également invité le représentant de la Commission royale des Monuments, Sites et Fouilles. c...

6 En matière de prévention la maintenance du patrimoine Les travaux préventifs ou curatifs, provisoires ou définitifs réalisés dans le but d éviter ou d enrayer la dégradation d un bien immobilier classé comme monument peuvent faire l objet d une subvention de maintenance. Le taux de la subvention s élève à un maximum de 60 % du coût des travaux plafonnés à ou à un maximum de 100 % du coût des fournitures. Le formulaire de demande est téléchargeable sur le site www. formulaires.wallonie.be. Dans les deux cas, ces subventions dépendent du SPW - Département du patrimoine Direction de la restauration D autres pistes de financement régional Selon le projet envisagé, différentes pistes de financement régional peuvent être explorées. Dans le cadre de sa mission de conseil en réaffectation des monuments classés, l Institut du Patrimoine wallon peut conseiller le propriétaire dans sa recherche d aides régionales qui pourraient s appliquer à son projet : primes à l énergie, aides pour l assainissement de sites à réaménager, aides relatives au logement public sont autant de pistes qui peuvent permettre de boucler le financement d un projet de réaffectation d un monument classé. Portail de la Région wallonne Formulaires en ligne SPW - DGO4 Département du patrimoine Dir. de la restauration du patrimoine Rue des Brigades d Irlande Jambes Tél. 081 / Tél. 081 / Fax 081 / Institut du Patrimoine wallon Cellule des Missions immobilières Rue du Lombard 79 Tél. 081 / Fax 081 /

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés

Patrimoine classé. Restauration - Intervenants. Pour tous les monuments classés Restauration - Intervenants Lancer un projet de restauration d un monument classé : principaux intervenants Pour tous les monuments classés Le Ministre Le Ministre du Patrimoine définit et oriente la politique

Plus en détail

DU CLASSEMENT S.P.W. - D.G.O.4 DEPARTEMENT DU PATRIMOINE DIRECTION DE LA PROTECTION DU PATRIMOINE RUE DES BRIGADES D IRLANDE, 1 5100 JAMBES (NAMUR)

DU CLASSEMENT S.P.W. - D.G.O.4 DEPARTEMENT DU PATRIMOINE DIRECTION DE LA PROTECTION DU PATRIMOINE RUE DES BRIGADES D IRLANDE, 1 5100 JAMBES (NAMUR) S.P.W. - D.G.O.4 DEPARTEMENT DU PATRIMOINE DIRECTION DE LA PROTECTION DU PATRIMOINE RUE DES BRIGADES D IRLANDE, 1 5100 JAMBES (NAMUR) DU CLASSEMENT 1. Pourquoi classe-t-on? Le classement est une mesure

Plus en détail

Aides financières octroyées pour la conservation du patrimoine monumental ou naturel de Wallonie

Aides financières octroyées pour la conservation du patrimoine monumental ou naturel de Wallonie Valoriser notre votre Patrimoine Aides financières octroyées pour la conservation du patrimoine monumental ou naturel de Wallonie Le Département du Patrimoine de la Direction générale de l'aménagement

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 14 - FORMULAIRE P RECOURS AU GOUVERNEMENT WALLON (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Ministre, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme, du Patrimoine

Plus en détail

Décret du 11 mars 1999 relatif au permis d environnement

Décret du 11 mars 1999 relatif au permis d environnement Direction générale opérationnelle de l Agriculture, des Ressources naturelles et de l Environnement Direction générale opérationnelle de l Aménagement du Territoire, du Logement, du Patrimoine et de l

Plus en détail

Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE

Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE Page : 2/5 Table des matières 1. Qu est-ce que la bourse de préactivité? 3 2. Quel type

Plus en détail

Formulaire de demande de vignette de validation du permis de chasse

Formulaire de demande de vignette de validation du permis de chasse Formulaire de demande de vignette de validation du permis de chasse DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DES POUVOIRS LOCAUX DE L ACTION SOCIALE ET DE LA SANTÉ Bureaux de délivrance et heures d ouverture

Plus en détail

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Un colloque inédit sur les techniques de prévention et la gestion de crise le 3 avril 2014 au centre culturel «La Marlagne» à Wépion ASPECTS

Plus en détail

Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau eau solaire

Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau eau solaire Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau eau solaire SOLTHERM est le plan d'action général de développement du marché solaire thermique en Wallonie. Son objectif est de développer

Plus en détail

Prime pour le logement conventionné

Prime pour le logement conventionné Un toit décent pour chaque wallon, c est la priorité de votre Région. Or la Wallonie manque de logements locatifs. La Région wallonne a donc conçu la prime pour la création de logements conventionnés.

Plus en détail

1 LES ACTEURS DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE

1 LES ACTEURS DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE 1 LES ACTEURS DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE 2 LES MESURES DE PROTECTION 3 LA PRÉVENTION 4 LA RESTAURATION 5 LES AIDES FINANCIÈRES «PATRIMOINE» 6 LES AUTRES AIDES PUBLIQUES Le guide du propriétaire de monument

Plus en détail

AVIS CWEDD/13/AV.652 11/06/2013

AVIS CWEDD/13/AV.652 11/06/2013 AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.652 Avant-projet de décret transposant la Directive 2010/31/UE du Parlement européen et du Conseil sur la performance énergétique des bâtiments 1. DONNEES INTRODUCTIVES Demandeur

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

CRITERES ET OUTILS D INVENTORISATION ET DE PROTECTION EN REGION WALLONNE! Thérèse Van Den Noortgaete Le 25 novembre 2014-Bettembourg (L)

CRITERES ET OUTILS D INVENTORISATION ET DE PROTECTION EN REGION WALLONNE! Thérèse Van Den Noortgaete Le 25 novembre 2014-Bettembourg (L) CRITERES ET OUTILS D INVENTORISATION ET DE PROTECTION EN REGION WALLONNE! Thérèse Van Den Noortgaete Le 25 novembre 2014-Bettembourg (L) Inventaire du patrimoine immobilier culturel et Classement Critères

Plus en détail

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV CHAPITRE VII. De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV Section 1re. Des dossiers des demandes de permis

Plus en détail

Le permis d urbanisme en Wallonie

Le permis d urbanisme en Wallonie Le permis d urbanisme en Wallonie Table des matières: 1. INTRODUCTION... 2 2. QU EST-CE QUE LE PERMIS D URBANISME?... 2 3. QUAND FAUT-IL UN PERMIS D URBANISME?... 2 4. QUI DOIT DEMANDER CE PERMIS?... 3

Plus en détail

Vu l article L 1122-30 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation,

Vu l article L 1122-30 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation, Du registre aux délibérations du Conseil Communal de cette ville, Province a été extrait ce qui suit : de HAINAUT ------- SEANCE DU 31 JANVIER 2013 ARRONDISSEMENT de ------------------------------- ATH

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

INSTRUCTIONS AU DEMANDEUR

INSTRUCTIONS AU DEMANDEUR FORMULAIRE HP DEPARTEMENT DU LOGEMENT Service "PRIME À LA RÉHABILITATION" Rue des Brigades d'irlande 1 5100 NAMUR 081/33..56 de 9 h 00 à 1 h 30 AIDE AUX HABITATIONS EN ZONES D HABITAT PERMANENT Arrêté

Plus en détail

Les acteurs & la réglementation

Les acteurs & la réglementation Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Les acteurs & la réglementation Liège, 29 avril 2010 Frédéric DOZOT Attaché Juriste Département de l Énergie et du Bâtiment durable Sommaire

Plus en détail

Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012

Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012 Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012 Avec la mise en place de notre nouveau gouvernement, certains changements ont été effectués, notamment en ce qui concerne les aides

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS. 1. Contexte et objectifs

CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS. 1. Contexte et objectifs CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS Délibération CPR N 12.10.24.35 du 16 novembre 2012 Abroge et remplace à partir du 1 er janvier

Plus en détail

L inventaire des sites archéologiques le zonage archéologique en wallonie. Connaître, protéger, gérer

L inventaire des sites archéologiques le zonage archéologique en wallonie. Connaître, protéger, gérer L inventaire des sites archéologiques le zonage archéologique en wallonie Connaître, protéger, gérer L inventaire des sites archéologiques Sa réalisation L inventaire des sites archéologiques est conçu

Plus en détail

COMMUNE D OHEY PRIMES COMMUNALES PACK ENERGIE. Notice explicative

COMMUNE D OHEY PRIMES COMMUNALES PACK ENERGIE. Notice explicative CMMUNE D HEY PRIMES CMMUNALES PACK ENERGIE Notice explicative Le Pack Energie est un ensemble d aides communales cumulables non remboursables qui complètent les primes de la Région wallonne (SPW) pour

Plus en détail

Engagement d un juriste (H/F) spécialisé en marchés publics pour la Ville de Dinant CDI/Temps plein - Echelle A1.

Engagement d un juriste (H/F) spécialisé en marchés publics pour la Ville de Dinant CDI/Temps plein - Echelle A1. Recrutement d un juriste(h/f) (marchés publics) (au grade de chef de bureau administratif) pour les besoins de fonctionnement du Service Technique du Patrimoine Immobilier de la Province de Namur. Engagement

Plus en détail

Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation. Réception de la demande : 20/07/2011. Délai de remise d avis : 30/09/2011

Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation. Réception de la demande : 20/07/2011. Délai de remise d avis : 30/09/2011 AVIS Réf. : CWEDD/11/AV.1149 Projet «Banque Carrefour» - Note d orientation 1. DONNEES INTRODUCTIVES Demandeur : Ministre-Président, Rudy DEMOTTE Décision du Gouvernement wallon du 14/07/2011 Réception

Plus en détail

2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES

2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES 2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES L'immeuble classé ne peut être détruit ou déplacé, même en partie, ni être l'objet d'un travail de restauration, de réparation ou de modification

Plus en détail

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013

PERMIS DE TRAVAIL A, B, C. Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 PERMIS DE TRAVAIL A, B, C Viktor BALLA Juriste, Ce.R.A.I.C. asbl Le 7 Mai 2013 Loi du 30 avril 1999 relative à l occupation des travailleurs étrangers Arrêté royal du 9 juin 1999 portant exécution de la

Plus en détail

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE Une précision liminaire : les édifices désignés comme monuments historiques dans la présente fiche sont ceux, inscrits ou classés, protégés par la loi du

Plus en détail

Protection légale des biens à valeur patrimoniale en Wallonie le classement

Protection légale des biens à valeur patrimoniale en Wallonie le classement Protection légale des biens à valeur patrimoniale en Wallonie le classement Sommaire 1. Pourquoi classer un bien?... 2 2. Quels biens classe-t-on?... 2 3. Comment procède-t-on à un classement?... 3 3.1

Plus en détail

URBANISME LA DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE QU EST-CE QU UNE DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE?

URBANISME LA DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE QU EST-CE QU UNE DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE? URBANISME LA DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE QU EST-CE QU UNE DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE? En règle générale, il faut un permis d'urbanisme pour tous les actes et travaux relatifs à un bâtiment

Plus en détail

SOUMETTRE UNE DEMANDE D AIDE

SOUMETTRE UNE DEMANDE D AIDE COMMISSION D AIDE AUX OPERATEURS AUDIOVISUELS ATELIERS D ECOLE, DE PRODUCTION ET D ACCUEIL SOUMETTRE UNE DEMANDE D AIDE Conformément au décret du 10 novembre 2011 relatif au soutien au cinéma et à la création

Plus en détail

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Académie universitaire Wallonie-Bruxelles Académie universitaire Wallonie-Europe Académie universitaire Louvain Institut supérieur

Plus en détail

Des outils pour développer et valoriser les compétences de vos agents

Des outils pour développer et valoriser les compétences de vos agents Des outils pour développer et valoriser les compétences de vos agents Longtemps considérés comme secondaires dans l ensemble des responsabilités communales, laissés «en friche», les cimetières sont désormais

Plus en détail

Les infrastructures culturelles, sportives et scolaires

Les infrastructures culturelles, sportives et scolaires Les infrastructures culturelles, sportives et scolaires Thématiques abordées: 1: Plusieurs partenaires publics autour d un même projet 2: Plusieurs pouvoirs locaux autour d un même projet 3: Rôle de conseil

Plus en détail

SPECIALISTE EN DESIGN

SPECIALISTE EN DESIGN SPECIALISTE EN DESIGN NOTICE DE PRESENTATION Chef de service : Marie-Christine THIRY, Directeur Agent traitant : Patricia LEROY, Assistante principale : 02/421.87.93 : p.leroy@awex.be AWEX Incitants financiers

Plus en détail

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS La Ville de Castelnaudary, soutenue par l Anah, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de l Aude, lance une Opération Programmée

Plus en détail

Comment introduire une demande de permis d environnement (classe 1 ou 2)?

Comment introduire une demande de permis d environnement (classe 1 ou 2)? CCW_FPE05 Comment introduire une demande de permis d environnement (classe 1 ou 2)? Les classes 2 et 1 regroupent les installations et activités ayant un impact respectivement moyen et important sur l

Plus en détail

Centre Régional d Aide aux Communes

Centre Régional d Aide aux Communes Centre Régional d Aide aux Communes Séance d information Travaux Subsidiés Namur, le 26 novembre 2009 Liège, le 30 novembre 2009 Mons, le 2 décembre 2009 1 Etape 1 Dossier de demandes de liquidation à

Plus en détail

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES

«Airbag en détails» Objectif. Pour qui? Critères de sélection SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES ARLON Espace Didier, Rue de Diekirch, 38-6700 ARLON Tel. 063/67 03 56 - Fax 063/67 02 99 «Airbag en détails» CHARLEROI Rue de l'ecluse, 16-6000 CHARLEROI

Plus en détail

DIRECTION D ADMINISTRATION DES AFFAIRES

DIRECTION D ADMINISTRATION DES AFFAIRES Vous trouverez ci - joint le formulaire de demande ainsi qu un règlement en vue de l obtention d une intervention en faveur des jeunes qui contractent un emprunt hypothécaire pour l accès à la propriété

Plus en détail

Permis d Implantation Commerciale (PIC)

Permis d Implantation Commerciale (PIC) Permis d Implantation Commerciale (PIC) Une demande de PIC doit contenir en 4 exemplaires les documents suivants : Permis Intégré Environnement (PIEN) Une demande de PIEN doit contenir en 6 exemplaires

Plus en détail

Aide à l emploi de la base de données PEB à l attention des agents communaux

Aide à l emploi de la base de données PEB à l attention des agents communaux PROCEDURES Mai 2015 1 26 Aide à l emploi de la base de données à l attention des agents communaux (mai 2015) Performance Energétique des Bâtiments PROCEDURES Mai 2015 2 26 SOMMAIRE 1. Introduction 4 2.

Plus en détail

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE 56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE SERVICE PUBLIC DE WALLONIE [C 2014/27210] 15 MAI 2014. Arrêté du Gouvernement wallon portant exécution du décret du 28 novembre 2013 relatif à la performance

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Conditions générales relatives aux honoraires et à la mission de l avocat

Conditions générales relatives aux honoraires et à la mission de l avocat Conditions générales relatives aux honoraires et à la mission de l avocat Le client charge l avocat Jean-Pol Nijs, ci-après dénommé l avocat de la défense de ses intérêts dans le cadre du litige. Me Jean-Pol

Plus en détail

Centre Régional d Aide aux Communes

Centre Régional d Aide aux Communes Centre Régional d Aide aux Communes Séance d information Namur, le 19 juin 2009 Mons, le 22 juin 2009 Liège, le 25 juin 2009 1 Etape 1 Dossier de demandes de liquidation à introduire auprès de la DGO4

Plus en détail

Projet de règlement grand-ducal fixant le nombre et les critères d attribution des postes de secrétaires de direction

Projet de règlement grand-ducal fixant le nombre et les critères d attribution des postes de secrétaires de direction Projet de règlement grand-ducal fixant le nombre et les critères d attribution des postes de secrétaires de direction Texte du projet de règlement grand-ducal Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de

Plus en détail

AMURE. Établissement d'un audit, d'une étude ou d'une comptabilité énergétique (AMURE) Demande de subvention

AMURE. Établissement d'un audit, d'une étude ou d'une comptabilité énergétique (AMURE) Demande de subvention AMURE Veuillez renvoyer ce formulaire complété, signé et accompagné de ses annexes à l'adresse ci-contre : En cas de difficultés, vous pouvez consulter le site Internet http://energie.wallonie.be ou joindre

Plus en détail

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration

L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration L assainissement autonome Les étapes à suivre pour le placement d un système d épuration individuelle soumis à déclaration (capacité inférieure à 100 EH) L eau préservée... Cette brochure ne concerne pas

Plus en détail

DEMANDE DE PRET D ETUDES

DEMANDE DE PRET D ETUDES PROVINCE DE LUXEMBOURG ANNEE 2010-2011 1ére Inspection Générale DEPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES ET HOSPITALIERES DIVISION DES AFFAIRES SOCIALES Services des Prêts et des Primes DEMANDE DE PRET D ETUDES

Plus en détail

Renforcement des politiques d aménagement du territoire et de gestion de l assainissement l eaux usées

Renforcement des politiques d aménagement du territoire et de gestion de l assainissement l eaux usées Renforcement des politiques d aménagement du territoire et de gestion de l assainissement l des eaux usées Ir. Jean-Luc Lejeune Responsable Planification - SPGE O1 Renforcement Aménagement du Territoire

Plus en détail

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE

REGLEMENT SOUTIEN AUX RENOVATIONS DE FAÇADE REGLEMENT PREAMBULE La rénovation de l habitat et l attractivité d une commune sont interdépendants. La commune de Mathay exprime donc par cette démarche de soutien aux rénovations de façades, sa volonté

Plus en détail

sur le fonctionnement du fonds pour la lutte contre les toxicomanies

sur le fonctionnement du fonds pour la lutte contre les toxicomanies DSJ/Projet du 7.04.05 Ordonnance du... sur le fonctionnement du fonds pour la lutte contre les toxicomanies Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du février 996 instituant un fonds pour la

Plus en détail

L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) EMPLOYEUR. JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS)

L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) EMPLOYEUR. JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS) Article 60, 7 1 L article 60 (Mise au travail par le C.P.A.S.) JEUNE (ou TOUTE PERSONNE EMARGEANT AU CPAS) Conditions tout ayant droit à l intégration sociale ; tout ayant droit à l aide sociale financière

Plus en détail

ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT ET DE LOYER

ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT ET DE LOYER FORMULAIRE D Introductif de la demande Dossier : / DEPARTEMENT DU LOGEMENT SERVICE ADEL Rue des Brigades d Irlande 1 5100 JAMBES 081/33.22.32 Lundi, mardi et jeudi de 8 h 30 à 12 h ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT

Plus en détail

A compléter pour un titulaire de droits réels Personne physique I. L OPÉRATEUR SOCIAL. Dénomination :...

A compléter pour un titulaire de droits réels Personne physique I. L OPÉRATEUR SOCIAL. Dénomination :... Rue de Brabant, 1 6000 CHARLEROI Téléphone : 071/207.841-871 Fax : 071/207.757 Courriel : PretsubvOFS@flw.be www.flw.be SCRL RPM n 0421102536 FSMA n 026 575A N de dossier au F.L.W. :... FORMULAIRE À L

Plus en détail

10 ANS DE PERMIS D ENVIRONNEMENT : BILAN ET OUTILS PRATIQUES

10 ANS DE PERMIS D ENVIRONNEMENT : BILAN ET OUTILS PRATIQUES 10 ANS DE PERMIS D ENVIRONNEMENT : BILAN ET OUTILS PRATIQUES 11 octobre 2012 Stéphanie Fourez Cellule des conseillers en environnement Chemin du Stocquoy, 3 B-1300 WAVRE Tél: 010/47.19.43 GSM : 0474/54.20.30

Plus en détail

Valorisation du patrimoine religieux de Camargue

Valorisation du patrimoine religieux de Camargue Valorisation du patrimoine religieux de Camargue CAHIER DES CHARGES Maître d ouvrage : Parc naturel régional de Camargue Mas du Pont de Rousty 13 200 ARLES 1 Contexte 2 Objectifs 3 Contenu de l'étude 4

Plus en détail

ASSURANCE CONTRE LA PERTE DE REVENUS Arrêté du Gouvernement Wallon du 21 janvier 1999.

ASSURANCE CONTRE LA PERTE DE REVENUS Arrêté du Gouvernement Wallon du 21 janvier 1999. DATE D'ENVOI DU DOCUMENT AU DEMANDEUR :... MINISTERE DE LA REGION WALLONNE DIVISION DU LOGEMENT SERVICE «A.P.R.» Rue des Brigades d Irlande 1 5100 JAMBES (081) 33.22.38 (081) 33.22.40 FORMULAIRE A Réservé

Plus en détail

Conditions des Prêts d études

Conditions des Prêts d études Conditions des Prêts d études (contrat de crédit général - n agrément SPF Economie, P.M.E., Classes Moyennes & Energie Régulation et Organisation du Marché, Crédit et Endettement : 130941) Interventions

Plus en détail

SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION

SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION AVIS A.1170 SUR L AVANT-PROJET DE DÉCRET ET ARRÊTÉS D EXÉCUTION RELATIFS AUX IMPLANTATIONS COMMERCIALES ADOPTÉ PAR LE BUREAU DU CESW LE 10 FÉVRIER 2014 PBx/PhC/FDe/CRi 2014/A.1170 PRÉAMBULE Afin d organiser

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

Le rôle du Service Public de Wallonie

Le rôle du Service Public de Wallonie La nouvelle réglementation wallonne pour les services de taxis et de location de voitures avec chauffeur Le rôle du Service Public de Wallonie SPW- DGO2 - Direction du Transport de personnes Florence Wathelet

Plus en détail

PATRIMOINE : UN MINISTRE SANS AMBITION!

PATRIMOINE : UN MINISTRE SANS AMBITION! !"#$ Communiqué de presse de l ARAU du jeudi 30 juin 2005 PATRIMOINE : UN MINISTRE SANS AMBITION! Nous avons récemment pu constater que le Secrétaire d État était incollable sur la délicate question des

Plus en détail

Service Public D Assainissement Non Collectif

Service Public D Assainissement Non Collectif Service Public D Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Neslois Dossier pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif (éligible à la demande de subvention)

Plus en détail

Subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche

Subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche Agence wallonne de l Air et du Climat Demande de subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche Demande à introduire au plus tard le 15 octobre

Plus en détail

Demande d'intervention

Demande d'intervention N Awiph : Réservé à l Administration Demande d'intervention en matière de Formation & d Emploi. Ne remplissez pas ce formulaire si : o vous souhaitez d abord en savoir plus sur ce que l Awiph peut faire

Plus en détail

RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES COMMUNALES

RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES COMMUNALES RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES COMMUNALES AU RAVALEMENT DE FACADES PREAMBULE Depuis de nombreuses années, la Ville de Vincennes s implique fortement dans la réhabilitation patrimoniale de ses quartiers

Plus en détail

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet

Accueil. Actualisation de l inventaire des SAR contenu global du site internet Accueil L utilisation parcimonieuse du sol et des espaces, ainsi que la qualité visuelle de notre environnement de vie sont des éléments essentiels contribuant à l épanouissement de chacun. La Wallonie

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2323 DU 02/06/2008

CIRCULAIRE N 2323 DU 02/06/2008 CIRCULAIRE N 2323 DU 02/06/2008 Objet : Procédure applicable au licenciement des membres du personnel de maîtrise, gens de métier et de service des établissements d enseignement organisé par la Communauté

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1

Délégué/e/s à la formation. Rôle et missions. (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Délégué/e/s à la formation Rôle et missions (version 2012) INAP rôle et missions du délégué à la formation Page 1 Sommaire: 1. Considérations générales sur le rôle et les missions du délégué/e à la formation...

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

Description de l établissement :... Réservoir de gaz butane ou propane* enterré ou aérien* d une capacité de..l... * biffer la mention inutile...

Description de l établissement :... Réservoir de gaz butane ou propane* enterré ou aérien* d une capacité de..l... * biffer la mention inutile... D i r e c t i o n générale o pérationnelle d e l A g r iculture, de s Ressourc e s n a t u re l le s e t de l Environnement D i r e c t i o n générale o pérationnelle d e l A m é n a gement du Territoire,

Plus en détail

la restauration la gestion de milieux ouverts l acquisition. Coordonnées téléphoniques de contact :... Compte IBAN n... ouvert au(x) nom(s) de...

la restauration la gestion de milieux ouverts l acquisition. Coordonnées téléphoniques de contact :... Compte IBAN n... ouvert au(x) nom(s) de... Formulaire 1 - Demande de subvention Natura 2000 SPW DGARNE DÉPARTEMENT DE LA NATURE ET DES FORÊTS MISE EN ŒUVRE DU RÉSEAU NATURA 2000 EN RÉGION WALLONNE FORMULAIRE 1 - DEMANDE DE SUBVENTION NATURA 2000

Plus en détail

Intervenant en Prévention des Risques Professionnels. Formulaire de demande d enregistrement

Intervenant en Prévention des Risques Professionnels. Formulaire de demande d enregistrement Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI DE BOURGOGNE

Plus en détail

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles, un magasin, ou vous souhaitez devenir exploitant d un tel établissement, et vous

Plus en détail

Désignation d un Directeur scientifique pour le 3 ème volume de la Collection «Architectures Wallonie-Bruxelles Inventaires # Inventories»

Désignation d un Directeur scientifique pour le 3 ème volume de la Collection «Architectures Wallonie-Bruxelles Inventaires # Inventories» Désignation d un Directeur scientifique pour le 3 ème volume de la Collection «Architectures Wallonie-Bruxelles Inventaires # Inventories» Appel à projet Le présent appel à projet vise la désignation d

Plus en détail

ADMISSION PERSONNALISEE FPSE TITRE D ACCES BELGE Année académique 2011-2012

ADMISSION PERSONNALISEE FPSE TITRE D ACCES BELGE Année académique 2011-2012 Secrétariat des Etudes Place Warocqué 17 B-7000 MONS 00 32 (0)65 37 31 01-02-03-04-56 secretariat.fpse@umons.ac.be ADMISSION PERSONNALISEE FPSE TITRE D ACCES BELGE Année académique 2011-2012 PARTIE A CONSERVER

Plus en détail

FORMULAIRE D Introductif de la demande Dossier : / DEPARTEMENT DU LOGEMENT SERVICE ADEL Rue des Brigades d Irlande 1 5100 JAMBES 081/33.22.32 Lundi, mardi et jeudi de 8 h 30 à 12 h ALLOCATIONS DE DEMENAGEMENT

Plus en détail

Ingrid THIRY. Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW

Ingrid THIRY. Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW Namur > 09/10/12 Ingrid THIRY Cellule aides spécifiques «environnement et u=lisa=on durable de l énergie» > SPW Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION

RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 BOURSES DE PRÉACTIVITÉ BOURSES INNOVATION CELLULE AIDES DIRECTES AGENCE DE STIMULATION ECONOMIQUE SOMMAIRE PARTIE 1 PRÉSENTATION DES DISPOSITIFS....5 I. BOURSES DE PREACTIVITE...5

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS Présentation générale du cadre juridique européen et régional Thomas HAUZEUR 15 septembre 2011 PEB en UE: Directive 2002/91/CE Premier cadre harmonisé en matière

Plus en détail

COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE?

COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE? DGO4 COMMENT OBTENIR LA PRIME A LA REHABILITATION DOUBLE VITRAGE? Notice explicative à l'attention du demandeur (mai 2010) DEPARTEMENT DU LOGEMENT Rue des Brigades d'irlande, 1 5100 NAMUR 081/33.22.55

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

GENAPPE PAVÉ SAINT-JOSEPH RÉUNION D INFORMATION PRÉALABLE

GENAPPE PAVÉ SAINT-JOSEPH RÉUNION D INFORMATION PRÉALABLE GENAPPE PAVÉ SAINT-JOSEPH RÉUNION D INFORMATION PRÉALABLE Demande d un Permis d Urbanisation Demande d un Permis d Urbanisme de constructions groupées OBJETS DE LA RÉUNION: - Présentation du projet - Explication

Plus en détail

#accessibleatous AGENDA D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE. Questions/réponses sur les agendas d accessibilité programmée (Ad AP)

#accessibleatous AGENDA D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE. Questions/réponses sur les agendas d accessibilité programmée (Ad AP) OCTOBRE 2014 #accessibleatous Questions/réponses sur les agendas d accessibilité programmée (Ad AP) Etablissement recevant du public Le 1er janvier 2015 est la date limite pour la mise en accessibilité

Plus en détail

Maison près la Tour - Huy LA MAISON PRÈS LA TOUR HUY APPEL À PROJETS DE LA VILLE DE HUY P JUIN 2013

Maison près la Tour - Huy LA MAISON PRÈS LA TOUR HUY APPEL À PROJETS DE LA VILLE DE HUY P JUIN 2013 Maison près la Tour - Huy LA MAISON PRÈS LA TOUR À HUY APPEL À PROJETS DE LA VILLE DE HUY I N S T I T U T D Institut U P A wallon/ville T R Ide Huy M - JUIN O I N du Patrimoine 2013 JUIN 2013 E W A L L

Plus en détail

VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE ROUEN CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 26 SEPTEMBRE 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------------------------------- RAVALEMENT ET RESTAURATION DE FACADES SUBVENTIONS

Plus en détail

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE :

LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE : FICHE DE RÉACTION LOCALE 1 LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE : RÉUNIONS D INFORMATION PRÉALABLE, ENQUÊTES PUBLIQUES ET INFRACTIONS 1 LE PERMIS D ENVIRONNEMENT EN WALLONIE VOUS CONSTATEZ EN WALLONIE

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les

Plus en détail

ANALYSE ARCHITECTURALE DE LA FONCTIONNALITE DE PROJETS IMMOBILIERS DU CHAMP SANITAIRE ET MEDICO-SOCIAL EN FRANCHE-COMTE

ANALYSE ARCHITECTURALE DE LA FONCTIONNALITE DE PROJETS IMMOBILIERS DU CHAMP SANITAIRE ET MEDICO-SOCIAL EN FRANCHE-COMTE MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE ARS FRANCHE-COMTE N ARSFC-2014-04 ANALYSE ARCHITECTURALE DE LA FONCTIONNALITE DE PROJETS IMMOBILIERS DU CHAMP SANITAIRE ET MEDICO-SOCIAL EN FRANCHE-COMTE CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

ANNEXE RESERVATION 1 TABLEAUX COMPLEMENTAIRES A UTILISER EN CAS DE BESOIN

ANNEXE RESERVATION 1 TABLEAUX COMPLEMENTAIRES A UTILISER EN CAS DE BESOIN P a g e 1 ANNEXE RESERVATION 1 TABLEAUX COMPLEMENTAIRES A UTILISER EN CAS DE BESOIN 30 NOVEMBRE 2006. ARRÊTÉ DU GOUVERNEMENT WALLON RELATIF À LA PROMOTION DE L ÉLECTRICITÉ PRODUITE AU MOYEN DE SOURCES

Plus en détail

Quelles évolutions pour le secteur du patrimoine à Bruxelles

Quelles évolutions pour le secteur du patrimoine à Bruxelles Quelles évolutions pour le secteur du patrimoine à Bruxelles Thierry Wauters Direction des Monuments et des Sites 17 septembre 2014 17 septembre 2014 www.sprb.irisnet.be/developpement-urbain 1 www.sprb.irisnet.be/developpement-urbain

Plus en détail

DESCRIPTIF DES PRESTATIONS. de l Association des promoteurs constructeurs genevois

DESCRIPTIF DES PRESTATIONS. de l Association des promoteurs constructeurs genevois DESCRIPTIF DES PRESTATIONS de l Association des promoteurs constructeurs genevois APCG, avril 2012 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE 3 A - PRESTATIONS EN VUE DE L AUTORISATION DE CONSTRUIRE ET OUVERTURE DU

Plus en détail

Dossier de presse 28 janvier 2013

Dossier de presse 28 janvier 2013 Dossier de presse 28 janvier 2013 1. Pourquoi un Centre pour Entreprises en difficulté en Wallonie? Certes, le nombre de faillites augmente. Mais, c est surtout, le fait de voir qu un conseil rapide et

Plus en détail

Fonds d aide à la rénovation des devantures et enseignes commerciales Règlement intérieur Novembre 2013

Fonds d aide à la rénovation des devantures et enseignes commerciales Règlement intérieur Novembre 2013 Fonds d aide à la rénovation des devantures et enseignes commerciales Règlement intérieur Novembre 2013 1. Travaux et dépenses subventionnables Types de travaux éligibles - menuiseries (fourniture et pose)

Plus en détail