REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012"

Transcription

1 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie POITIERS REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE /7

2 Avant-propos La création de Réserves Naturelles Régionales (RNR) est une compétence donnée par la loi n du 27 février 2002 aux Régions et dont les conditions d exercice sont précisées dans le décret d application du 18 mai Comme décrit dans le code de l'environnement et le règlement d'intervention sur les Réserves Naturelles Régionales Poitou-Charentes, pour chaque RNR (et leur éventuel périmètre de protection) un ou plusieurs gestionnaire(s) est désigné par la Présidente de Région. La candidature des gestionnaires auprès de la Région doit se faire exclusivement par le présent appel à manifestation d'intérêt. Extrait du règlement d'intervention sur les RNR Poitou-Charentes : Délibération 10CP0027 du Conseil Régional du 18 janvier 2010 Article 12 - Le gestionnaire 12-1 Désignation du gestionnaire Le Conseil Régional choisit le gestionnaire en raison de ses compétences techniques, pédagogiques et sa capacité d'organisation. Il peut demander l'avis du CSRPN, du comité consultatif et des propriétaires du site. Pour chaque RNR, la Présidente du Conseil régional désigne parmi les personnes mentionnées dans l'article L : des établissements publics, des groupements d'intérêt public ou des associations régies par la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d'association, ayant pour objet statutaire principal la protection du patrimoine naturel, à des fondations, aux propriétaires de terrains classés, ou à des collectivités territoriales ou leurs groupements, un gestionnaire (R du code de l'environnement). La gestion est ensuite confiée par voie de convention au gestionnaire. Cette convention, de caractère uniquement administratif, devra cadrer les missions du gestionnaire. En fonction des situations, des solutions particulières peuvent être choisies par exemple : Envisager la cogestion de la RNR par plusieurs organismes aux compétences complémentaires ou avec le propriétaire si il en a les compétences, Optimiser les moyens et les personnels en confiant à un même organisme la gestion de plusieurs RNR Les missions du gestionnaire Les missions du gestionnaire d'une Réserve Naturelle Régionale sont notamment : de contrôler l application des mesures de protection prévues sur la RNR (surveillance, police de la nature), dans les trois ans qui suivent sa désignation, d élaborer puis de mettre en œuvre le plan de gestion, de réaliser ou de faire réaliser l ensemble des opérations nécessaires à la conservation du patrimoine naturel de la RNR et au maintien des équilibres biologiques et fonctionnels des habitats et de leurs populations végétales et animales, d assurer l'accueil et l'information du public, d assurer la gestion administrative et financière de la RNR, d'évaluer ou de participer à l'évaluation du plan de gestion de la RNR. 2/7

3 APPEL A MANIFESTATION D INTERET POUR LA GESTION DE LA RÉSERVE NATURELLE RÉGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS I/ Définition et contenu des missions de l organisme gestionnaire Les missions que doit assurer l organisme gestionnaire pour le compte de la Région ont pour objectif général, dans le cadre du plan de gestion de la réserve naturelle, d assurer prioritairement la conservation du patrimoine naturel qui a motivé le classement en réserve naturelle. Pour cela, des actions de gestion des milieux naturels et des espèces et, si besoin, de restauration écologique seront menées. Les missions plus spécifiques qui en découlent sont les suivantes : 1/ Missions d ordre scientifique évaluer le dernier plan de gestion du site du Bocage des Antonins (anciennement nommé Plaine des Forges) ; rédiger le plan de gestion de la Réserve Naturelle Régionale du Bocage des Antonins, conformément à l article R du Code de l environnement, afin que ce projet soit soumis pour avis au comité consultatif de la réserve et au Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN) puis approuvé par délibération du Conseil Régional ; évaluer, à mi parcours, le plan de gestion de la Réserve Naturelle Régionale du Bocage des Antonins selon les critères définis dans le plan de gestion ; assurer et organiser le suivi scientifique des milieux, des espèces et des actions de gestion entreprises ; participer à l évolution des connaissances et des outils nécessaires à la gestion de la réserve naturelle et développer ses compétences dans ces domaines ; participer à l enrichissement de la connaissance collective, par la saisie des données naturalistes et de données de bilan d activité dans les bases de données ad hoc (SERENA, ARENA) et la transmission de ces données brutes aux services de la Région pour leurs usages propres et au Réseau Partenarial des Acteurs du Patrimoine Naturel dans un format adapté pour une diffusion au grand public. 2/ Missions d'information du public sur la réglementation et de police de la nature Veiller au respect des dispositions de l acte de classement : assurer et organiser la surveillance de la réserve naturelle et la police de la nature avec l aide d agents commissionnés à cet effet (au titre des réserves naturelles en coordination avec les autres partenaires institutionnels ayant cette compétence). 3/7

4 3/ Missions d ordre technique mettre en œuvre les travaux de génie écologique et hydraulique nécessaires à la conservation, à l enrichissement du patrimoine naturel de la RNR et des écosystèmes dans le cadre du plan de gestion et des décisions prises en comité consultatif ; assurer l entretien courant de la réserve ; mettre en place le balisage et la signalisation de la réserve et en assurer le suivi (dans le respect de la charte graphique des RNR Poitou-Charentes) ; conseiller la Région pour l élaboration des avis sur les demandes d autorisation ou sur des projets susceptibles de modifier l état de la réserve et vérifier le respect de leur mise en œuvre. 4/ Missions d ordre administratif établir un rapport d activité annuel rendant notamment compte de l application du plan de gestion et de l utilisation des crédits affectés en formulant, s il y a lieu, des propositions d ajustement ; élaborer et présenter l'exécution du budget de l'année et un projet de budget pour l année suivante ; préparer les réunions du comité consultatif de gestion de la réserve en lien avec les services de la Région, et élaborer les dossiers qui y sont présentés ; mettre à disposition tous les éléments pour la préparation des délibérations régionales concernant la gestion de la réserve naturelle et assurer leur présentation devant les instances consultatives ou décisionnelles de la réserve. 5/ Missions d information, de communication et d aide à la découverte du milieu Dans le cas où ces missions sont compatibles avec la réglementation et les objectifs de conservation de la réserve : mettre en œuvre les préconisations du plan de gestion pour organiser la fréquentation du public et, le cas échéant, élaborer des propositions d'actions complémentaires, (signalétique, sentiers d interprétation, visites guidées, etc.) ; accueillir le public ; informer le public sur la portée et l objectif de la réglementation ; informer le public sur l intérêt des milieux et sur le fonctionnement des écosystèmes ; sensibiliser le public aux problèmes d environnement et plus particulièrement à la conservation du patrimoine naturel ; rechercher l intégration de la réserve naturelle dans le tissu socio-économique local ; élaborer et mettre en œuvre des outils d animation de la réserve naturelle (média, plaquettes, dépliants, etc.) et éventuellement développer des projets pédagogiques. 4/7

5 II/ Natures juridiques des structures gestionnaires de Réserve Naturelle Régionale Les organismes suivants peuvent prétendre à la gestion d une réserve naturelle et manifester leur intérêt pour la gestion de la réserve (art. L du Code de l environnement) : un établissement public ayant pour objet statutaire principal la protection du patrimoine naturel ; un groupement d intérêt public ayant pour objet statutaire principal la protection du patrimoine naturel ; une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association ayant pour objet statutaire principal la protection du patrimoine naturel ; une fondation ; un propriétaire de terrains classés (ou un groupe de propriétaires des terrains classés) ; une collectivité territoriale ou un regroupement. III/ Procédure de désignation du gestionnaire Les étapes pour la désignation du gestionnaire de la RNR du Bocage des Antonins seront les suivantes : publicité sur le site internet de la Région (http://www.poitou-charentes.fr/services-enligne/guide-aides) du projet de désignation du gestionnaire de la réserve et de l appel à manifestation d intérêt ; Envoi sous 2 mois à la Région du dossier complet de candidature rempli par les gestionnaires potentiels ; Analyse des dossiers par la Région et discussion avec le(s) candidat(s) ; Avis du CSRPN et du comité consultatif de la RNR lorsqu'il existe ; A l issue de la procédure de consultation, désignation du gestionnaire de la RNR par arrêté de la Présidente du Conseil régional au vu des éléments transmis ; Signature par la Présidente du Conseil régional et le(s) gestionnaire(s) de la convention de gestion ; Information du comité consultatif le cas échéant. IV/ Critères d évaluation des candidatures Les propositions seront analysées au regard des critères suivants : expérience, compétences (scientifiques et techniques) et références en matière de conservation du patrimoine naturel et de gestion écologique : 20/100 ; connaissance du site, du contexte et des acteurs locaux (et sa reconnaissance par eux) : 20/100 ; 5/7

6 capacité à assurer la surveillance de la réserve et le contrôle des mesures de protection prévues à l acte de classement : 15/100 ; compétences dans les autres domaines de la gestion d une réserve naturelle (accueil du public, éducation à l environnement, animation de la concertation avec les acteurs locaux ) : 15/100 ; moyens en personnel (nombre et qualification) que le candidat envisage d affecter à la gestion de la réserve : 15/100 ; solidité financière : 15/100. V/ Éléments à fournir Le dossier soumis à la Région devra comporter une note permettant d apprécier comment est envisagée la mise en œuvre du plan de gestion de la réserve naturelle (moyens, personnel, procédures, calendrier, ) et d évaluer la proposition au regard des critères définis plus haut. Le dossier comprendra en particulier les éléments suivants : 1/ Savoir faire et connaissance des enjeux pour la préservation du patrimoine naturel, maîtrise du volet scientifique Le dossier présentera les références antérieures et les actions menées dans les domaines de : la gestion des milieux et du patrimoine naturel, l éducation à l environnement et l accueil du public, la mission de surveillance, le gardiennage d espaces naturels, l élaboration de documents de gestion (plan de gestion, document d objectifs, ), la concertation avec les partenaires locaux. En l absence de références précises dans ce domaine, le candidat pourra présenter les actions qu il mène dans le domaine de ses compétences environnementales. 2/ Mobilisation d un personnel technique et administratif compétent La gestion du personnel incombe à l organisme gestionnaire. Le dossier devra donc : préciser les compétences scientifiques, techniques et/ou administratives des personnes qui seront spécifiquement affectées à la gestion de la réserve naturelle et/ou les profils de postes qu il envisage de créer ; La définition des postes devra être proposée selon le Répertoire des métiers de l Atelier Technique des Espaces Naturels pour le personnel des réserves naturelles. : (http://www.espacesnaturels.fr/metiers/travailler_dans_un_espace_naturel/repertoire_des_metiers) et le référentiel d'emplois et de compétences des réserves naturelles ; présenter la structure d encadrement du personnel technique et administratif de la réserve qu il compte mettre en œuvre (organigramme,...) ; indiquer si la structure possède ou a accès à des bases de données, des supports techniques et scientifiques et une documentation pouvant être mis à disposition du personnel technique et administratif pour l accomplissement de ses tâches et les décrire. Sinon, indiquer comment le candidat envisage de se procurer cette assistance technique et scientifique au personnel technique et administratif ; indiquer comment sont envisagées les formations initiales et continues du personnel technique et administratif. 6/7

7 3/ Capacité d information du public Le dossier précisera les moyens envisagés pour assurer cette mission tant en terme de personnel qu en terme d outils (site Internet, guides, visites guidées, interventions en faveur des scolaires ). 4/ Solidité financière Le dossier démontrera la solidité financière de l organisme gestionnaire, ses qualités à mobiliser des financements complémentaires auprès d autres partenaires locaux, nationaux et européens et les moyens qu il compte allouer à cette mission. 5/ Implication avec les partenaires Le dossier devra : décrire les modalités de la collaboration entre les services de la Région, du Conservatoire des Espaces Naturels Poitou-Charentes et les autres partenaires impliqués dans la gestion des milieux naturels (notamment les collectivités territoriales) ; indiquer comment sera assurée ou développée l intégration de la réserve dans le tissu socio-économique local et préciser en particulier les interactions avec les activités humaines ; indiquer les contacts qui sont envisagés, les moyens et les actions que le candidat compte mettre en œuvre pour valoriser la réserve naturelle, notamment en termes d information et d éducation du public ; esquisser le programme de recherches scientifiques (expérimentation de techniques innovantes de gestion, amélioration de la connaissance du fonctionnement écologique des espèces et des écosystèmes, ) et les modalités d implication du conseil scientifique dans la gestion de la réserve. VI/ Délais Les candidatures (version papier et informatique) sont à envoyer avant le 4 décembre 2012 à la Présidente du Conseil Régional Poitou-Charentes. Pour toute information, contacter : Amélie Clément Tel : Dépôt appel à manifestation d'intérêt : Service Biodiversité Emploi Éducation à l'environnement Conseil Régional Poitou-Charentes 15 Rue de l'ancienne Comédie BP POITIERS Cedex 7/7

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES (approuvé par délibération n 07.03.48 en date du 16 mars 2007) A. DEFINITION Une réserve naturelle

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 24 mai 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 18 sur 63 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 22 mai 2015

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône»

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» APPEL A PROJETS «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» PROJET BENEFICIANT DU CONCOURS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Préalable L appel à projets décrit ci-après

Plus en détail

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES Les Réserves Naturelles Régionales en Région Pays de la Loire Références juridiques Définition Code de l environnement, art. L. 332-1 à L. 332-27, intégrant : Loi n 2002-276 du 27 février 2002 relative

Plus en détail

CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour»

CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour» CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour» 1/7 Sommaire 1. objet de la convention.4 2. engagements de la structure animatrice.4

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION DU CENTRE DE GESTION DE HAUTE-SAONE SEPTEMBRE 2010

CIRCULAIRE D INFORMATION DU CENTRE DE GESTION DE HAUTE-SAONE SEPTEMBRE 2010 CIRCULAIRE D INFORMATION DU CENTRE DE GESTION DE HAUTE-SAONE SEPTEMBRE 2010 Expérimentation des entretiens professionnels : le dispositif réglementaire institué par le décret 2010-716 du 29 juin 2010 -

Plus en détail

DECRET. Relatif à l expérimentation de l entretien professionnel dans la fonction publique territoriale

DECRET. Relatif à l expérimentation de l entretien professionnel dans la fonction publique territoriale RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales NOR : DECRET Relatif à l expérimentation de l entretien professionnel dans la fonction publique territoriale

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES (CC)

CAHIER DES CHARGES (CC) CC IROISE PREFET DU FINISTERE CAHIER DES CHARGES (CC) Monsieur le Préfet du Finistère 42 boulevard Dupleix - CS 16033 29 320 QUIMPER CEDEX. Personne Responsable Objet Appel à manifestation d'intérêt pour

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Présentation du rapport de stage effectué au Conseil Régional R d Aquitaine Février à Juillet 2013 Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Master professionnel: Economie et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Décret n o 2011-2008 du 28 décembre 2011 modifiant le décret n o 2006-1388 du 16 novembre 2006 portant création

Plus en détail

REDACTION DE CONTENU INTERNET

REDACTION DE CONTENU INTERNET Page 1 Dossier suivi par : Caroline MARIE 04.73.31.85.46 contact@gip-massif-central.org GIP Massif central Hôtel de Région 13/15 av. de Fontmaure 63402 Chamalières cedex CAHIER DES REDACTION DE CONTENU

Plus en détail

CONTEXTE. - Elle est également un cadre partenarial d observation et de diffusion de l information économique locale

CONTEXTE. - Elle est également un cadre partenarial d observation et de diffusion de l information économique locale CAHIER DES CHARGES CONCERNANT LA REALISATION GRAPHIQUE ET L IMPRESSION DES SUPPORTS DE COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE DE LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN CONTEXTE Le positionnement de la Maison de

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE DEFINITION DE POSTE DIRECTION : Direction des Ressources et des Relations Humaines MISSIONS DU SERVICE Mise en oeuvre de la politique de gestion des Ressources Humaines auprès du Conseil Général de la

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

PROPOSITION D INTERVENTION

PROPOSITION D INTERVENTION PROPOSITION D INTERVENTION PROJET D INTERVENTION MISSION DE RECRUTEMENT SOMMAIRE: 1. CONDITIONS GENERALES D INTERVENTION 2. METHODOLOGIE 3. HONORAIRES 4. PLANNING D INTERVENTION CONDITIONS GENERALES D

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS. 1. Contexte et objectifs

CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS. 1. Contexte et objectifs CADRE D INTERVENTION DE LA REGION CENTRE EN FAVEUR DE LA CREATION ET DE LA RESTAURATION DE PARCS ET JARDINS Délibération CPR N 12.10.24.35 du 16 novembre 2012 Abroge et remplace à partir du 1 er janvier

Plus en détail

Situation évaluateur formalisme

Situation évaluateur formalisme LA PERENNISATION DE L'ENTRETIEN PROFESSIONNEL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE REFERENCES : - loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires, et notamment

Plus en détail

Information sensibilisation du public et des acteurs relais à la santé environnementale

Information sensibilisation du public et des acteurs relais à la santé environnementale APPEL A PROJETS ACTIONS EN SANTE-ENVIRONNEMENT Information sensibilisation du public et des acteurs relais à la santé environnementale Cahier des charges I. PREAMBULE La population française est de plus

Plus en détail

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES Abroge et remplace, à compter du 14 mars 2014, le cadre d intervention adopté par délibération CPR

Plus en détail

Titre III : Médecine de prévention.

Titre III : Médecine de prévention. Titre III : Médecine de prévention. Article 10 Modifié par Décret n 2011-774 du 28 juin 2011 - art. 19 Un service de médecine de prévention, dont les modalités d organisation sont fixées à l article 11,

Plus en détail

Les bases de la mise en place

Les bases de la mise en place L ENTRETIEN PROFESSIONNEL LES ETAPES DE LA PROCEDURE Les bases de la mise en place Contexte législatif et réglementaire Textes de référence : - loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée, article n 76 - décret

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 ENTRETIEN PROFESSIONNEL PERENNISATION AU 1 ER JANVIER 2015

CIRCULAIRE CDG90 ENTRETIEN PROFESSIONNEL PERENNISATION AU 1 ER JANVIER 2015 CIRCULAIRE CDG90 15/14 ENTRETIEN PROFESSIONNEL PERENNISATION AU 1 ER JANVIER 2015 Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée, portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Communauté d agglomération du Pays Ajaccien 1. La collectivité La Communauté

Plus en détail

Création et aménagement d un Bar Restaurant Commerce multiservices

Création et aménagement d un Bar Restaurant Commerce multiservices M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Création et aménagement d un Bar Restaurant Commerce multiservices L O T u n i q u e R È G L E M E N T D E L A C O N S U L T A T I O N M A R C H E P

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières. Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2015-758

Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières. Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2015-758 Secrétariat général Service des ressources humaines Sousdirection mobilité, emplois,carrières 78, rue de Varenne 75349 PARIS 07 SP 0149554955 Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2015758 09/09/2015 Date de mise

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé BP : Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

Fonds de prêt d honneur pour l entrepreneuriat féminin

Fonds de prêt d honneur pour l entrepreneuriat féminin APPEL A PROJETS 2013 Fonds de prêt d honneur pour l entrepreneuriat féminin * REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000 POITIERS REMISE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE : AU PLUS TARD LE 13/06/2013

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Centre National de Gestion

Ministère des affaires sociales et de la santé Centre National de Gestion Ministère des affaires sociales et de la santé Centre National de Gestion Département de la gestion des directeurs Unité des directeurs d établissements sanitaires sociaux et médico-sociaux Dossier suivi

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 Centre De Gestion FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA NIEVRE NOTE INFORMATION N 4 /2015 Service Documentation : F. MORVAN L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX A COMPTER DU 1

Plus en détail

URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ. Formation. éco-interprète. un métier. une formation. Dossier d'inscription. Avec le soutien de :

URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ. Formation. éco-interprète. un métier. une formation. Dossier d'inscription. Avec le soutien de : URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation éco-interprète un métier une formation Dossier d'inscription Avec le soutien de : OBJECTIFS La formation prépare des professionnels autonomes, chefs de projets à la fois

Plus en détail

APPEL A PROJET SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL

APPEL A PROJET SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL SOCIAL OU MEDICO-SOCIAL Autorité compétente pour délivrer l autorisation : Conseil général du Finistère 29 196 QUIMPER Cedex Objet de l appel à projet : Portage du Centre Local d Information et de Coordination

Plus en détail

Fiche Hygiène et Sécurité. Assistant de prévention / Conseiller de prévention

Fiche Hygiène et Sécurité. Assistant de prévention / Conseiller de prévention Stop Info! Assistant de prévention / Conseiller de prévention L assistant de prévention et le cas échéant, le conseiller de prévention, précédemment dénommés ACMO (Agent Chargé de la Mise en Œuvre des

Plus en détail

Fiche info Service Carrières

Fiche info Service Carrières Fiche info Service Carrières L entretien professionnel Thème : Déroulement de carrière février 15 Textes de référence Décret n 86-473 du 14 mars 1986 relatif aux conditions générales de notation des fonctionnaires

Plus en détail

Le CNAM est le premier organisme public à disposer du label CNIL FORMATION (avril 2013)

Le CNAM est le premier organisme public à disposer du label CNIL FORMATION (avril 2013) Le CNAM est le premier organisme public à disposer du label CNIL FORMATION (avril 2013) Le CNAM ouvre un certificat de spécialisation correspondant «informatique et libertés» en septembre 2013 En savoir

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Règlement de consultation. Marché n 2014990003. Pouvoir adjudicateur:

Règlement de consultation. Marché n 2014990003. Pouvoir adjudicateur: Acquisition, mise en œuvre et maintenance d'un système de gestion intégré pour une mise en réseau des bibliothèques de la Communauté de Communes Vallée Loire Authion Règlement de consultation Marché n

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

Paysages de. Exposition. Poitou-Charentes. Dossier de présentation. itinérante gratuite

Paysages de. Exposition. Poitou-Charentes. Dossier de présentation. itinérante gratuite Paysages de Poitou-Charentes 2012 Exposition itinérante gratuite Dossier de présentation Contact Jean-Philippe Minier 05 49 50 42 59 minier@cren-poitou-charentes.org tél. 05 49 50 42 59 contact@cren-poitou-charentes.org

Plus en détail

Date et heure limite de réception des offres : LUNDI 20 JUIN 2011 16h30

Date et heure limite de réception des offres : LUNDI 20 JUIN 2011 16h30 MARCHE PUBLIC DE SERVICES PRESTATION DE TRADUCTIONS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Pouvoir adjudicateur : Institut Atlantique d Aménagement du Territoire Poitou-Charentes 2, rue Marcel Doré

Plus en détail

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Carif Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Présentation de l'organisme 1. Nom de l'organisme 7. Ville La réponse est obligatoire. 2. Raison sociale (si différente du nom de

Plus en détail

1 - LA MISE EN PLACE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

1 - LA MISE EN PLACE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Réf. : CDG-INFO2015-1/CDE Date : le 22 décembre 2014 Personnes à contacter : Christine DEUDON et Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 LA PERENNISATION DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES FONCTIONNAIRES

Plus en détail

FONDATION UNIVERSITAIRE

FONDATION UNIVERSITAIRE FONDATION UNIVERSITAIRE Fondation Paris-Sud Université Le meilleur pour tous Statuts Préambule Vu le code de l éducation, et notamment son article L.719-12: «les établissements publics à caractère scientifique,

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE Poste tenu par : Responsable hiérarchique : Le Chef du Service 1) DENOMINATION DU POSTE : DESCRIPTION DE POSTE Responsable de la Cellule Gestion Carrière et Rémunération des Personnels titulaires de la

Plus en détail

Cahier des charges et procédure de nomination des Chefs de départements médicaux

Cahier des charges et procédure de nomination des Chefs de départements médicaux Cahier des charges et procédure de nomination des Chefs de départements médicaux Identification de la fonction Titre de la fonction : Rapporte au : Chef de département Directeur médical Critères d éligibilité

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION. Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant :

REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION. Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant : REGLEMENT INTERIEUR DE LA MISSION DE PREFIGURATION Aux termes de la loi, la mission de préfiguration comprend, et d un seul tenant : - une présidence confiée au préfet de la région Île-de-France et au

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT 2014 2016 ENTRE Bretagne Vivante-SEPNB ET la Commune de Séné

CONVENTION DE PARTENARIAT 2014 2016 ENTRE Bretagne Vivante-SEPNB ET la Commune de Séné CONVENTION DE PARTENARIAT 014 016 ENTRE Bretagne Vivante-SEPNB ET la Commune de Séné ENTRE La Commune de Séné, représentée par son Maire, Monsieur Luc Foucault, ET L'association Bretagne Vivante-SEPNB,

Plus en détail

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 INSTRUCTION n 2015-25 du 6 mars 2015 Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 Emetteurs : Direction des Ressources humaines et des Relations sociales - Direction du Développement RH Correspondants

Plus en détail

Inspection en hygiène et sécurité

Inspection en hygiène et sécurité Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique erritoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex él. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 09/2013 Cl. C44

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 03 42 69 0156 Catégorie : C* Dernière modification : 10/09/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de travaux

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

(DOCUMENT DE BASE : FICHE CADRE DE LA VEILLE REGLEMENTAIRE ONP ET DICTIONNAIRE INTERMINISTERIEL DES COMPETENCES DES METIERS DE L ETAT)

(DOCUMENT DE BASE : FICHE CADRE DE LA VEILLE REGLEMENTAIRE ONP ET DICTIONNAIRE INTERMINISTERIEL DES COMPETENCES DES METIERS DE L ETAT) Adopté le 18 octobre 2012 Chargé de portefeuille de l activité «veille règlementaire» au sein du PNP REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION CHARGE DE PORTEFEUILLES «VEILLE REGLEMENTAIRE» AU SEIN DU

Plus en détail

Exposition Natura 2000 - conception graphique - fabrication et fourniture des panneaux. Cahier des charges

Exposition Natura 2000 - conception graphique - fabrication et fourniture des panneaux. Cahier des charges Exposition Natura 2000 - conception graphique - fabrication et fourniture des panneaux Cahier des charges MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES Marché à procédure adaptée (art. 28 du code des marchés

Plus en détail

Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT

Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DU REPRESENTANT DU PERSONNEL AU CHSCT (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Annexe 8 Référentiel de formation

Plus en détail

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET

AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET REPUBLIQUE DU NIGER CABINET DU PREMIER MINISTRE Agence de Régulation des Marchés Publics AVIS DE MANIFESTATION D'INTERET L Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP) du Niger a reçu un don (IDF) de

Plus en détail

OPÉRATION DE RECRUTEMENT N 06415042423. Informations concernant l'employeur

OPÉRATION DE RECRUTEMENT N 06415042423. Informations concernant l'employeur OPÉRATION DE RECRUTEMENT N 06415042423 Informations concernant l'employeur SIRET Nom de l'établissement Adresse Téléphone de l'établissement Fax de l'établissement Courriel du gestionnaire : 21640009300011

Plus en détail

CONVENTION DE SUBVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE, GRENOBLE-ALPES METROPOLE

CONVENTION DE SUBVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE, GRENOBLE-ALPES METROPOLE CONVENTION DE SUBVENTION ENTRE LE DEPARTEMENT DE L ISERE, GRENOBLE-ALPES METROPOLE ET L ASSOCIATION POUR UN CONSERVATOIRE DE L INFORMATIQUE ET DE LA TELEMATIQUE (ACONIT) ENTRE Le DÉPARTEMENT DE L ISÈRE

Plus en détail

PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE

PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE GUIDE DE LECTURE VAE PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE 1 OUTIL D AIDE A LA DESCRIPTION DES ACTIVITES EN VUE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) DE LA PARTIE COMMUNE DU BREVET D ETAT

Plus en détail

CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL. Contrat doctoral n

CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL. Contrat doctoral n CONTRAT D ENGAGEMENT EN QUALITE DE DOCTORANT CONTRACTUEL Contrat doctoral n Vu le code de la recherche, et notamment son article L. 412-2 ; Vu le décret n 84-431 du 6 juin 1984 modifié fixant les dispositions

Plus en détail

Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite...

Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite... Installation et fonctionnement des Conseils Citoyens : des conditions de réussite... Éléments de contexte Cette intervention est le fruit d'un travail collectif porté par le Groupe de Travail Participation

Plus en détail

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Natura 2000, qu est ce que c est? Définition : Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels résultant de l application de deux directives européennes : la

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

L action de la Fondation du patrimoine en faveur du patrimoine naturel. Jean-Paul Amat, délégué national au patrimoine naturel

L action de la Fondation du patrimoine en faveur du patrimoine naturel. Jean-Paul Amat, délégué national au patrimoine naturel L action de la Fondation du patrimoine en faveur du patrimoine naturel Jean-Paul Amat, délégué national au patrimoine naturel 21 novembre 2014 Contexte Un dispositif récent : création du Fonds national

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010).

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010). Service de la Formation Permanente Locale du Centre siège de l INRA CAHIER DES CHARGES Formations collectives et individuelles en bureautique, à l attention des agents du Centre siège de l INRA : FORMATIONS

Plus en détail

IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI

IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI IPRO : UNE APPLICATION POUR L EMPLOI 2 ème Conférence algéro-française de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Marseille 18-19 octobre 2011 CONTEXTE Septembre 2008, création du Bureau d Aide à l

Plus en détail

2016 formation. qualifiante

2016 formation. qualifiante 2016 formation qualifiante Surveillant(e)s de nuit qualifié(e)s Maître(sse)s de maison CREAI ChAmpAgnE-ARdEnnE : Cité Administrative Tirlet - Bât. 3-51036 ChAlons en ChAmpAgne Cedex tél. : 03 26 68 35

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique Le dispositif d évaluation dans la fonction publique page 1 PLAN Présentation du dispositif d évaluation Enjeux de l évaluation en matière de management et de GRH page 2 L entretien professionnel en pratique

Plus en détail

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES

BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES BOURSES D ETUDES ET DE RECHERCHE EN DROIT FONDATION KEBA MBAYE MANUEL DE PROCEDURES 2 I. Objectifs La FONDATION KEBA MBAYE, consciente du rôle que peuvent jouer le Droit, l Ethique, l Education et le Sport

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Objet de la consultation : Passation d'une commande pour prestation de services

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 29 NOVEMBRE DELIBERATION N CR-10/15.476 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL 'VERS L'EXCELLENCE ENVIRONNEMENTALE' Stratégie régionale de préservation du patrimoine naturel Programme

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

FILIERE TECHNIQUE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT DE 1 ERE CLASSE

FILIERE TECHNIQUE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT DE 1 ERE CLASSE A D M I N I S T R A T I V E FILIERE TECHNIQUE CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT DE 1 ERE CLASSE I Catégorie et composition.... 2 II - Les fonctions......2 III -

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS NOTICE DE RENSEIGNEMENTS ADJOINT TECHNIQUE SESSION 2016 MINISTERE DE LA JUSTICE SESSION 2016 Direction de l'administration Pénitentiaire 1 SOMMAIRE I - RECRUTEMENT... p. 4 1.1- CONDITIONS D INSCRIPTION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013

CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013 CAHIER DES CHARGES CONCERNANT L APPUI REDACTIONNEL EN COMMUNICATION (hors relations presse) POUR LA MAISON DE L EMPLOI DE MARSEILLE EN 2013 CONTEXTE Le positionnement de la Maison de l Emploi de Marseille

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail