Cours de base CPR -1-

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours de base CPR -1-"

Transcription

1 Cours de base CPR -1- Test théorique (à choix multiple), 7 réponses justes sur 10 pour réussir Plusieurs réponses par question sont possibles Nom: Prénom: 1. Quel est le but des mesures de réanimation? A Soutenir l activité du cœur B Aérer immédiatement les poumons avec de l oxygène C Alimentation des organes vitaux en oxygène 2. Quelles sont les déclarations correctes? A J effectue les mesures de réanimation du patient après l avoir installé dans un lit parce que c est la hauteur de travail idéale et la meilleure transmission de force. B La profondeur de compression chez l adulte est de 4-5 cm C Les bras du sauveteur doivent être tendus et maintenus verticalement. D Les doigts peuvent exercer une pression sur les côtes. 3. Quels sont les trois symptômes nécessitant une réanimation cardiopulmonaire (CPR) chez un patient? A Si le patient ne répond plus et ne respire plus B Si le patient ne répond pas, ne respire plus et n a pas de signes de vie C Si je ne suis pas sûre; en tout les cas 4. Après combien de temps un arrêt cardiaque et un arrêt respiratoire conduisent-ils à de graves lésions cérébrales? A Après 3 minutes B Après 8 minutes C Après 15 minutes 5. Quels sont les dangers d une respiration trop forte? A Les poumons ne peuvent plus faire l échange gazeux B L air va dans l estomac et fait vomir le patient (aspiration) C Les poumons peuvent éclater

2 6. Où se trouve la zone de compression correcte pour le massage cardiaque? A Moitié gauche de la cage thoracique B Moitié inférieure du sternum C Quart supérieur du sternum D Juste à gauche du sternum 7. Si la zone de compression du massage cardiaque est placée trop basse, les organes suivants risquent d être touchés: A Le foie B La rate C L estomac D Toutes les réponses sont justes 8. Classez dans les âges l alternance des compressions et insufflations? 1. Nouveau né [ b ] a) 30 compressions / 5 insufflations 2. Nourrisson [ b ] b) 30 compressions / 2 insufflation 3. Enfant [ b ] c) 15 compressions / 5 insufflations 4. Adulte [ b ] d) 15 compressions / 2 insufflation e) 5 compressions / 1 insufflation 9. Quelles est la grandeur approximative du cœur? A Environ la grandeur d un poing B La grandeur d un œuf de poule C La grandeur de la face palmaire 10. Quelles causes suivantes peuvent conduire à un arrêt circulatoire? A Arrêt respiratoire B Troubles du rythme cardiaque C Surdosage de médicaments D Hémorragies capillaires

3 Cours de base CPR -3- Test théorique (à choix multiple), 7 réponses justes sur 10 pour réussir Plusieurs réponses par question sont possibles Nom: Prénom: 1. Où se trouve la zone de compression correcte pour le massage cardiaque? A Au niveau des mamelons B Moitié supérieure du sternum C Moitié inférieure du sternum 2. Quelles déclarations concernant la technique de la CPR sont correctes? A Pour la CPR, le patient doit être couché sur une surface dure B Le sternum doit être comprimé jusqu à une profondeur d env. 4 à 5 cm chez l adulte C La compression doit être exercée avec les coudes pliés 3. Quelles causes suivantes peuvent conduire à un arrêt circulatoire? A Compression de la cage thoracique sous des décombres B Choc violent sur le thorax C Noyade D Etat de choc 4. Où est situé le cœur? A Dans la cage thoracique entre les deux poumons B Dans la moitié gauche de la cage thoracique C Dans la moitié droite de la cage thoracique 5. Quelle est la fréquence du massage pour les différentes classes d âge? 1. Adulte [ b ] a) 120 / min 2. Adolescent [ b ] b) 100 / min 3. Petit enfant [ b ] c) 80 / min 4. Nouveau né [ b ] d) 60 / min e) 40 / min

4 6. Quels organes peuvent être blessés par une technique CPR erronée? A La vessie B Tous les organes de la cage thoracique C Tous les organes de la partie supérieure de l abdomen 7. Qui décide de l arrêt de la CPR? A Le sauveteur, si après 5 minutes la CPR n a pas de succès B Le sauveteur, si la respiration et la circulation reprennent C En cas d insuccès en général le médecin 8. Que signifie CPR? A Respiration artificielle B Massage cardiaque C Réanimation cardio-pulmonaire 9. Dans quels cas effectuez-vous la CPR? A Lorsque le patient ne réagit pas B Lorsque le patient ne respire pas C Lorsque le patient ne respire pas et ne donne pas de signe de vie 10. Quelle est la position correcte d un patient subissant la CPR? A Sur le dos sur un plan dur B Sur le dos sur un plan fin et souple C Idéalement, sur un lit, sur un matelas souple (hauteur de travail optimale)

5 Cours de base CPR -5- Test théorique (à choix multiple), 7 réponses justes sur 10 pour réussir Plusieurs réponses par question sont possibles Nom: Prénom: 1. Où est situé le cœur? A Derrière le sternum avec la pointe du côté gauche B Dans la moitié gauche de la cage thoracique C Dans la moitié droite de la cage thoracique 2. Quelle est la profondeur de compression pour les différentes classes d âge? 1. Adulte [ d ] a) 1-2 cm 2. Enfant [ b ] b) 1/3-1/2 de la profondeur du thorax 3. Nourrisson [ b ] c) 2-4 cm 4. Nouveau né [ b ] d) 4-5 cm e) 4-8 cm 3. Quelles causes suivantes peuvent conduire à un arrêt circulatoire? A Infarctus du myocarde B Électrocution C Refroidissement rapide. Par exemple: chute dans l eau froide D Blessure à la colonne vertébrale 4. Que signifie CPR? A Réanimation cardio-pulmonaire B Schéma ABC (en anglais) C Massage cardiaque 5. Quelles déclarations concernant la technique de la CPR sont correctes? A La compression doit être pratiquée verticalement du haut vers le bas B Le sternum doit être comprimé jusqu à une profondeur d env. 4 à 5 cm chez l adulte C Le patient doit être couché confortablement sur un matelas douillet

6 6. Quels organes peuvent être blessés par une technique CPR erronée? A La rate B La vessie C Tous les organes de la cage thoracique et de la partie supérieure de l abdomen 7. Quand arrêtez-vous la réanimation? A Si le médecin n est pas là dans les 20 minutes B Sur ordre du médecin C Quand le sauveteur n en peut plus et qu une autre personne poursuit la réanimation D Quand le service de sauvetage ou le médecin poursuivent la réanimation 8. Que signifie ABC? ou A Airways Libérer les voies respiratoires B Breathing Respiration artificielle C Circulation Réanimation (2/30) 9. Quel type de ventilation pratique-t-on sur un nourrisson? A Le bouche-à-bouche B Le bouche-à-nez C Le bouche-à-bouche/nez 10. A quel rythme est exécutée la CPR? A 2 insufflations et 15 massages cardiaques B 1 insufflation et 5 massages cardiaques C 2 insufflations et 30 massages cardiaques

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

Introduction. La Séquence

Introduction. La Séquence Recommandations du Conseil Belge de Réanimation (BRC) pour la Réanimation Cardio-Pulmonaire et la Défibrillation Externe Automatisée par les premiers intervenants formés aux techniques de l Aide Médicale

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE

DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE Formation - Secourisme - Solidarité DECOUVERTE DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE DAE Objectif Depuis, le Décret n 2007 705 du 4 mai 2007 autorisant l'utilisation des défibrillateurs automatisés

Plus en détail

Chapitre 2 Les gestes de réanimation

Chapitre 2 Les gestes de réanimation Les gestes de réanimation Ch 2 Page 1 Chapitre 2 Les gestes de réanimation Introduction Pour vivre, le corps a un besoin continu d oxygène. Celui-ci arrive aux poumons par la respiration, avant d être

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime :

L ARRÊT CARDIAQUE. Le sauveteur doit permettre la réalisation d une série d actions pour augmenter les chances de survie de la victime : Définition - Signes L ARRÊT CARDIAQUE Une personne est en arrêt cardiaque lorsque son cœur ne fonctionne plus ou fonctionne d une façon anarchique, ne permettant plus d assurer l oxygénation du cerveau.

Plus en détail

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile

REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE. Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile REANIMATION CARDIO-PULMONAIRE Symposium Respiratoire d Aquitaine 2015 Mme Brethes IADE - Formateur Protection Civile 1 ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE L arrêt cardiaque peut être d origine cardiaque ou secondaire

Plus en détail

cardio-pulmonaire (RCP) est réalisée dans les plus brefs délais. La RCP permettra : De suppléer la respiration défaillante par une ventilation

cardio-pulmonaire (RCP) est réalisée dans les plus brefs délais. La RCP permettra : De suppléer la respiration défaillante par une ventilation L ARRÊT CARDIAQUE 2. LES SIGNES D UN ARRÊT CARDIAQUE La survenue d un arrêt cardiaque (AC) se traduit par : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée au tout début de convulsions ; L

Plus en détail

MANUEL DE PREMIERS SECOURS

MANUEL DE PREMIERS SECOURS MANUEL DE PREMIERS SECOURS PRÉAMBULE Ce manuel est destiné aux guides et accompagnateurs qui peuvent rencontrer, dans le cadre de leur activité professionnelle, des situations d'urgence. Il ne se substitue

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 PARTIE 8 L ARRÊT CARDIAQUE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de prendre en charge, seul ou au côté d un équipier secouriste, avec ou sans matériel minimum de premiers secours, une

Plus en détail

LES PREMIERS SECOURS.

LES PREMIERS SECOURS. LES PREMIERS SECOURS. SUPPORT DE COURS, BREVET DE SAUVETAGE 1 / CPR. FORMATION CONTINUE TABLE DES MATIERES: - la chaîne de sauvetage page 2 - procédure en cas d accident page 3 - différentes possibilités

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire

Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé. Examen écrit intérimaire SUC Fondation des maladies du cœur du Canada. Soins immédiats en réanimation (SIR) pour les dispensateurs de soins de santé Examen écrit intérimaire Version A Novembre 2010 Cours de SIR à l intention des

Plus en détail

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire

Appel au secours. Gestes de secours Chapitre 5. Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Gestes de secours Chapitre 5 Appel au secours Comment appeler l hélicoptère! Ce qu il faut faire Ce qu il ne faut pas faire Utiliser les signes conventionnels Choisir un endroit dégagé pour être repéré.

Plus en détail

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR H e a r t S t a r t ( Philips ) Démonstration réalisée par les Docteurs Alain LIAGRE & Thierry LEDANT Membres du Conseil Syndical DOMAINE DE SAINT PIERRE

Plus en détail

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31

FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 FORMATION CONTINUE EN SECOURISME DES ESR DU 31 POUR L ANNEE 2009 INSTRUCTEURS BRI BOULAROUAH SEBASTIEN 1ere Classe LEBRUN CHRISTOPHE RESPONSABLE FORMATION LTN RENARD OLIVIER OBJECTIF GENERAL DU SECOURISME

Plus en détail

L ARRÊT CARDIAQUE. ACR et RCP. «Rappels et nouvelles recommandations»

L ARRÊT CARDIAQUE. ACR et RCP. «Rappels et nouvelles recommandations» L ARRÊT CARDIAQUE ACR et RCP «Rappels et nouvelles recommandations» Dr L.Nivet - Formation Continue Secouristes 2006 Synthèse des nouvelles recommandations : Dr T.Sécheresse - SAMU 73 Arrêt Cardio-Circulatoire

Plus en détail

DEA, 3 lettres encore trop méconnues

DEA, 3 lettres encore trop méconnues DEA, 3 lettres encore trop méconnues Trois lettres de l alphabet peu connues des professionnels de la santé. Trois lettres qui peuvent sauver la vie. D.E.A: Défibrillateur externe automatisé. Malheureusement

Plus en détail

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM

La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM La Défibrillation Automatisée Externe HOPITAL SOULTZ-ENSISHEIM 2009 1. La Défibrillation Automatisée Externe 1. 1. Définition : Défibrillation automatisée consiste à faire traverser le cœur en arrêt circulatoire

Plus en détail

Que recommande le Swiss Resuscitation Council (SRC)?

Que recommande le Swiss Resuscitation Council (SRC)? UPDATE DES DIRECTIVES BASIC LIFE SUPPORT (BLS) 2005 Que recommande le Swiss Resuscitation Council (SRC)? Martin Brüesch, Past-President, Swiss Resuscitation Council (SRC) Adresse de correspondance: pour

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE

LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE LA DEFIBRILLATION AUTOMATISEE EXTERNE Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence CESU 73 cesu 73 1 Sommaire historique et législation la chaîne de survie le défibrillateur semi automatique

Plus en détail

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS Mettre en œuvre une réanimation cardio-pulmonaire (R.C.P.) et réaliser une défibrillation pour une victime qui ne respire pas. OBSERVER / PROTEGER / SAIGNEMENT?

Plus en détail

Consignes générales. Electrocution. Accident de la route :

Consignes générales. Electrocution. Accident de la route : Consignes générales Electrocution Avant toute intervention, couper immédiatement le courant, soit à la prise, soit au disjoncteur. Pour le courant industriel ou les câbles à haute-tension, rester à une

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application : 17/11/2012 Réf.: CMUB-042 Pagination : 1 de 7 Rédacteurs Date 17/11/2012 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 042 Dr Valérie Hamelin (Chenove) Approbation

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

Etat d un Patient selon Check liste

Etat d un Patient selon Check liste 1 Alexandre Poggiali Etat d un Patient selon Check liste Il y a une procédure officielle à suivre. Elle se nomme Schéma ABC pour Airway : Qui veut dire dégager les voies respiratoires Breathing : Qui veut

Plus en détail

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 Les atteintes liées aux circonstances 1. En cas de morsure de serpent, quelle est la conduite à tenir avant de demander un avis médical? a) Aspirer le venin

Plus en détail

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe.

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. LIVRET RAPPEL PSC1 Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. L ALERTE ET PROTECTION DES POPULATIONS Signal National d'alerte Réaction Immédiate

Plus en détail

Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE -

Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE - Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - adapté aux AMHE - Rédaction : S. Planchin, formateur PSC1 Conseils : S. Hoffmann Relecture : S. Causse, M. Puill Introduction Objectif général : L objectif

Plus en détail

Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail

Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail Hémorragie, choc et blessures aux tissus mous en milieu de travail À réviser Lisez le chapitres 9, 10 et 12 de Soins d urgence et faites les exercices suivants. Termes clés En vous référant à Soins d urgence,

Plus en détail

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER Le défibrillateur Dr Hamdi BOUBAKER Défibrillation ou Choc électrique externe le défibrillation: geste consistant à faire passer volontairement et brièvement un courant électrique dans le cœur en cas des

Plus en détail

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool

ÉTAPES PRÉEXÉCUTOIRES. Désinfecter le sthétoscope avec un tampon d alcool SIGNES VITAUX INTRODUCTION Les signes vitaux sont la température, le pouls, la respiration et la pression artérielle. Ils sont des indicateurs de la santé du client. La mesure des signes vitaux constitue

Plus en détail

Table ronde du 26 mars 2009

Table ronde du 26 mars 2009 La défibrillation Table ronde du 26 mars 2009 1 La défibrillation Généralités Le rythme cardiaque régulier ou rythme sinusal : le cœur se contracte et se relâche de façon régulière pour assurer un flux

Plus en détail

Janvier 2011. Département Formation

Janvier 2011. Département Formation Janvier 2011 Département Formation PLAN D INTERVENTION SST 2 PREVENIR Face à une situation de travail, le SST doit être capable de : Repérer des dangers, des situations dangereuses, des risques. Identifier

Plus en détail

10.03.2012. Forum Romand 2012. Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation. Quelques définitions

10.03.2012. Forum Romand 2012. Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation. Quelques définitions Une décennie pour les «cardios» Actualisation et nouvelles directives de la réanimation Claudia Pohl Coordinatrice groupes de maintenance Fondation Suisse de Cardiologie Fondation Suisse de Cardiologie

Plus en détail

SeSa. Dossier de présentation. Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. S e S a a s b l

SeSa. Dossier de présentation. Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. S e S a a s b l Dossier de présentation SeSa S e S a a s b l Formations reconnues par l ADEPS et la Fédération Wallonie Bruxelles. C h a u s s é e R o m a i n e, 2 8 7 0 8 0, N o i r c h a i n 0 4 9 3 / 1 9. 95. 16 w

Plus en détail

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes :

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes : PSC1 Nom : Année : Prénom : Classe : 8 thèmes : 1 Protection des populations 2 Message d'alerte 3 Obstruction des Voies aériennes 4 Hémorragies externes 5 Atteinte de la peau et des muqueuses 6 Traumatisme

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA)

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Que devons nous savoir? Utiliser en toute sécurité un défibrillateur semi-automatique au cours de la réanimation cardio-pulmonaire Durée

Plus en détail

ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER. larynx. La gravité du tableau clinique sera directement fonction de l'importance de l'obstruction : totale ou partielle.

ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER. larynx. La gravité du tableau clinique sera directement fonction de l'importance de l'obstruction : totale ou partielle. PS2 ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER L'obstruction des voies respiratoires par un corps étranger est une urgence vitale. Plus d'une centaine de décès sont imputés chaque année à une asphyxie consécutive à une

Plus en détail

Elle relève uniquement de la

Elle relève uniquement de la Elle relève uniquement de la responsabilité de l employeur, Logiquement il s appuie sur son conseil légitime et naturel, le médecin du travail Rien n interdit de prendre attache du SAMU local, c est même

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 9 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Protocole N 41 Rédacteurs Dr V.HAMELIN, urgentiste Chenôve ; Dr L. QUEUDET, urgentiste Dijon

Plus en détail

Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate

Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate Notion de l urgence vitale défaillance d une fonction vitale qui entraine rapidement la mort Objectif du chariot d urgence Disponibilité immédiate des médicaments et matériels nécessaires au traitement

Plus en détail

Aide-Mémoire. Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1

Aide-Mémoire. Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1 Aide-Mémoire Prévention et Secours Civiques de niveau 1 - PSC 1 Alerte et Protection des Populations L alerte aux populations est une mesure exceptionnelle qui consiste à diffuser un signal destiné à avertir

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

Lecture préparatoire du cours de DEA

Lecture préparatoire du cours de DEA www.activecanadian.com ACTIVE Lecture préparatoire du cours de DEA Active Canadian vous souhaite la bienvenue à la formation de gestion d urgence des arrêts cardiaque. Pendant ce cours vous allez pratiquer

Plus en détail

Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus. .mais j espère pour une bonne cause!

Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus. .mais j espère pour une bonne cause! Le R.I.F.A.P. Merci à tous les sites évoquant le secourisme et la plongée dont j ai utilisé les contenus plus intéressants les uns que les autres..mais j espère pour une bonne cause! --- Un remerciement

Plus en détail

L arrêt cardio-respiratoire A.C.R

L arrêt cardio-respiratoire A.C.R JPG/Réa-CHB/2002 1 L arrêt cardio-respiratoire A.C.R JPG/Réa-CHB/2002 2 La prise en charge I.D.E de l arrêt cardio-respiratoire (A.C.R) 1- Introduction. 2- Mécanisme de l A.C.R. 3- Diagnostic. 4- Etiologies.

Plus en détail

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant.

Premiers soins. Fiche 12 Hémorragies. A. Saignement par une plaie. Compression manuelle. Arrêter un saignement abondant. Fiche 12 Hémorragies Arrêter un saignement abondant. Premiers soins A. Saignement par une plaie Attention : une hémorragie peut être masquée par les vêtements. Compression manuelle 1. Allonger le patient.

Plus en détail

Aide-mémoire en cas d urgence

Aide-mémoire en cas d urgence Aide-mémoire en cas d urgence OFSPO 2532 Macolin Ce document est un aide-mémoire et un guide de travail en cas d urgence. Il se borne à l essentiel et doit être étudié et en partie rempli à domicile déjà.

Plus en détail

Liste de vérification des techniques

Liste de vérification des techniques Mesure de la tension artérielle Palpation 1 Mesure de la tension artérielle Auscultation 2 Adulte ou enfant conscient qui s étouffe 3 Bébé conscient qui s étouffe 4 Adulte, enfant ou bébé inconscient qui

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

Formation des sauveteurs secouristes du travail. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail Formation des sauveteurs secouristes du travail Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail Plan d intervention SST Protéger > Examiner > Moins de trois minutes 2 Faire alerter > Secourir pour agir Dans

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE. Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda

TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE. Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda TRAUMATOLOGIE CLINIQUE: SOINS ET RECHERCHE Ronald R Lett MD MSc. FCS(ECSA) FRCSC RCCI &Injury Control Center, Ouganda OBJECTIFS 1. Comprendre les protocoles de soins des blessures 2. Définir et comprendre

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Il s agit de l urgence absolue I. LES SIGNES D UN ARRÊT CARDIAQUE La survenue d un arrêt cardiaque (AC) se traduit par : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée

Plus en détail

Premières minutes Premiers secours

Premières minutes Premiers secours Premières minutes Premiers secours LA CHAÎNE DE SAUVETAGE Non professionnels Mesures de secours immédiates Donner l'alarme Premiers secours Premiers soins. Transport Hôpital Soins hospitaliers Ambulance

Plus en détail

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS Blaise Degueldre Objectifs du cours Le participant sera capable de : Effectuer une reconnaissance précoce et un appel à l aide, De réaliser une

Plus en détail

Noyade. Rémy HELLER MF2

Noyade. Rémy HELLER MF2 Noyade Rémy HELLER MF2 12 février 2014 Plan Définition Mécanismes Classification CAT Prévention Définition La noyade est une asphyxie aiguë consécutive à l irruption de liquide dans l arbre respiratoire

Plus en détail

ARRET CARDIO RESPIRATOIRE. C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007

ARRET CARDIO RESPIRATOIRE. C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007 ARRET CARDIO RESPIRATOIRE C.PERRIN SAMU06 CHU NICE Janvier 2007 Introduction 50 à 60 000 morts subites en France par an 3 % de survie sans séquelle Survie dépend de la rapidité d une RACS, elle même dépendante

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE

Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE Fiche EN 10 : ARRÊT CARDIAQUE I. : Une perte de connaissance de la victime, parfois accompagnée au tout début de convulsions espiration rine ne se soulèvent. «gasps» doit être considérée comme un arrêt

Plus en détail

Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire

Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire Docteur Jean-Pierre PERTEK Chef de service d anesthésie réanimation L arrêt cardio-respiratoire est un événement

Plus en détail

Rencontre du Réseau Régional des Formateurs. en Sauvetage Secourisme du Travail

Rencontre du Réseau Régional des Formateurs. en Sauvetage Secourisme du Travail Rencontre du Réseau Régional des Formateurs en Sauvetage Secourisme du Travail Aurélie Jaulin Bernard Demarcq Département Appui à la Prévention Pôle Formation Page 1 L ordre du jour - Les modifications

Plus en détail

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. 01 40 44 30 00 Fax 01 40 44 30 99. http://www.inrs.fr. e-mail : info@inrs.fr

Plus en détail

Fibrillation & défibrillation cardiaques

Fibrillation & défibrillation cardiaques Fibrillation & défibrillation cardiaques Le coeur, un circuit électrique Le cœur est un muscle qui se contracte selon un rythme régulier, d environ 60 à 100 battements par minute. Chaque battement est

Plus en détail

Maintien des fonctions vitales : quels sont mes choix?

Maintien des fonctions vitales : quels sont mes choix? Q u e s t i o n s e t R é p o n s e s Maintien des fonctions vitales : quels sont mes choix? Lorsque vous devez prendre des décisions au sujet de formes spécifiques de maintien des fonctions vitales, recueillez

Plus en détail

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche».

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Intervenants établissement Enseignants SVT, Physique, moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6- Connaître

Plus en détail

Prévention et Secours Civiques de Niveau I

Prévention et Secours Civiques de Niveau I Prévention et Secours Civiques de Niveau I Version 2013 2 PREVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 La Protection L alerte L alerte et protection des populations L obstruction des voies aériennes par

Plus en détail

Gestes et soins d urgence

Gestes et soins d urgence Gestes et soins d urgence Équipe pédagogique du Centre d Enseignement des Soins d Urgence de l Allier Version n 1.4 INDEX - 1 Protection - 2 Alerte - 3 Obstruction - 4 Hémorragie - 5 Inconscience - 6 Arrêt

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours»

pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours» NORMES DE L ASSOCIATION RESQ pour les cours de premiers secours pour le permis de conduire «Normes pour les cours premiers secours» 2 Sommaire 1. Objectif général... 3 2. Public cible... 3 3. Contenu de

Plus en détail

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence

En cas d urgence. Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence 1 En cas d urgence Selon la Croix Rouge, voici les différents gestes à faire en cas d urgence Quel que soit la situation d urgence _ Sécurisez le lieu de l accident ainsi que la victime. Vérifiez qu il

Plus en détail

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E)

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) PLAN PROPOSE LES GESTES DE PREMIERS SECOURS L'UTILISATION DU DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE ( SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE

Plus en détail

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION. Syllabus APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE ANLS RÉANIMATION NÉONATALE

HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION. Syllabus APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE ANLS RÉANIMATION NÉONATALE HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION Syllabus APLS SOINS AVANCÉS EN PÉDIATRIE ANLS RÉANIMATION NÉONATALE Hélène Quevillon, inf. Maître instructeur soins avancés en cardiologie (ACLS) Maître instructeur soins

Plus en détail

Le Défibrillateur semi-automatique ou D.S.A. Décembre 2006-SAMU 76B

Le Défibrillateur semi-automatique ou D.S.A. Décembre 2006-SAMU 76B Le Défibrillateur semi-automatique ou D.S.A. 1 La mort subite Affections cardio-vasculaires : 1ere cause de mortalité en France (32% des décès) Problème de santé publique «c est une mort non prévisible

Plus en détail

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 Objectif : La formation a pour objet l'acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou au côté d'un équipier secouriste,

Plus en détail

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 B ILAN et ALERTE Formation Continue Secouristes 2005-2006 Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 1 B ilan s ur le terrain : pourquoi? Plan d examen de la victime (éviter les oublis)

Plus en détail

BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation

BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation BLS AED-SRC COMPLET Basic Life Support Automated External Defibrillation Swiss Resuscitation Council 2010 tous droit réservé «Le Défibrillateur» Swiss Resuscitation Council 2010 tous droit réservé Compétences

Plus en détail

Les Astucieux. Une autre façon de vivre les bâillements : les utiliser pour se relâcher, lâcher la pression, oxygéner le corps et les cellules.

Les Astucieux. Une autre façon de vivre les bâillements : les utiliser pour se relâcher, lâcher la pression, oxygéner le corps et les cellules. Les Astucieux Ou comment se rendre disponible pour son repas, couper avec les préoccupations, remédier aux coups de fatigue et pourquoi pas l utiliser au travail. Bâillements Une autre façon de vivre les

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE PSC1. (Prévention et secours civiques niveau 1)

AIDE-MÉMOIRE PSC1. (Prévention et secours civiques niveau 1) AIDE-MÉMOIRE PSC1 (Prévention et secours civiques niveau 1) Texte officiel : http://www.interieur.gouv.fr/le-ministere/la-securitecivile/documentation-technique/le-secourisme/les-recommandationset-les-referentiels

Plus en détail

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Évaluation cardio-respiratoire rapide Identification du choc et de l insuffisance respiratoire @ 2001 American Heart association Objectifs du cours

Plus en détail

URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES. Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor

URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES. Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor Coup d envoi Définition de l urgence Fonction des personnes : Pour les patients : «ça ne va pas», «il n est pas comme d habitude», «il

Plus en détail

ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE. Olivier Briot Urgences SMUR Centre Hospitalier Briançon

ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE. Olivier Briot Urgences SMUR Centre Hospitalier Briançon ARRET CARDIO-RESPIRATOIRE Olivier Briot Urgences SMUR Centre Hospitalier Briançon INTRODUCTION La mort subite concerne approximativement 50 000 personnes par an en France Le pronostic de l ACR reste sombre

Plus en détail

APPRENDRE À PORTER SECOURS (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires

APPRENDRE À PORTER SECOURS (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires (A.P.S.) Programme pédagogique pour l'enseignement des gestes de premiers secours dans les écoles primaires LIVRET ELEVE - CYCLE 3 Les gestes de premiers secours appris Une fois que j ai protégé pour agir

Plus en détail

Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas

Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas Prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas * Tronc commun Item 3b Démontrer les habiletés nécessaires à la prise en charge d une victime submergée qui ne respire pas. But Démontrer des

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE

Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE CYCLE 3 Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 7: LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET RESPIRE Il est préférable d aborder ce cas en deux temps : vérifier

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L ARRÊT CARDIO RESPIRATOIRE AVANT L ARRIVEE DU MEDECIN REANIMATEUR. ARCO 2009-2011 Blois, Chartres, Dreux, Orléans, Saint Malo 1

PRISE EN CHARGE DE L ARRÊT CARDIO RESPIRATOIRE AVANT L ARRIVEE DU MEDECIN REANIMATEUR. ARCO 2009-2011 Blois, Chartres, Dreux, Orléans, Saint Malo 1 PRISE EN CHARGE DE L ARRÊT CARDIO RESPIRATOIRE AVANT L ARRIVEE DU MEDECIN REANIMATEUR ARCO 2009-2011 1 INTRODUCTION Première rencontre en octobre 2009 dans le cadre de l A.R.C.O. Après intervention du

Plus en détail

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

Le pronostic vital et bien sûr le pronostic fonctionnel cérébral dépendent uniquement de la rapidité et de l'efficacité du traitement instauré.

Le pronostic vital et bien sûr le pronostic fonctionnel cérébral dépendent uniquement de la rapidité et de l'efficacité du traitement instauré. ARRET CIRCULATOIRE CHEZ L'ADULTE ORIENTATION DIAGNOSTIQUE, CONDUITE A TENIR, TRAITEMENT D'URGENCE, PARTICULARITES Docteur Pierre LEGALERY Mise à jour du 02/2002 MENU INTRODUCTION ETIOLOGIE DIAGNOSTIC MANOEUVRES

Plus en détail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail MOINS DE TROIS MIN 2 DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE UTES POUR AGIR 3 Protéger C est reconnaître, sans s exposer

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PRATIQUE DES TRAUMATISÉS S DU THORAX

PRISE EN CHARGE PRATIQUE DES TRAUMATISÉS S DU THORAX PRISE EN CHARGE PRATIQUE DES TRAUMATISÉS S DU THORAX M. El Hajjam, P. Lacombe, C. Beigelman-Aubry Aubry, J. Desperramons,, S. Chagnon, S. Binsse Hôpital Ambroise Paré (APHP) Université de Versailles-St

Plus en détail

RÉANIMATION CARDIO-RESPIRATOIRE (CPR)

RÉANIMATION CARDIO-RESPIRATOIRE (CPR) RÉANIMATION CARDIO-RESPIRATOIRE (CPR) Définitions et indications L arrêt cardiaque est défini par la cessation de l activité mécanique efficace du cœur ; il se traduit par la disparition du pouls. Il s

Plus en détail

M. Simple Chambre : 2309

M. Simple Chambre : 2309 M. Simple Chambre : 2309 AVC Dr Ruth Consignes Faire une lecture personnelle de la situation clinique. Souligner les éléments importants ou ceux qui ont besoin d être clarifiés. Répondre aux questions

Plus en détail

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique Grilles d'évaluation Conformes au Guide national de référence GRILLE D'ÉVALUATION FORMATIVE DSA FE1 - RCP de base en équipe (sans DSA) Situation

Plus en détail

Soixante mille adultes sont victimes

Soixante mille adultes sont victimes dmt dossier médico-technique 89 TC 86 Le défibrillateur semi-automatique : place dans la chaîne des secours et intérêt dans le milieu du travail L opportunité de la mise en place de défibrillateurs semi-automatiques

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN.

FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. FIBRILLATION AURICULAIRE : RYTHME IRRÉGULIER, CERVEAU EN DANGER. PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN. Plus d informations sur : www.fa-avc.be Ligue Cardiologique Belge www.liguecardiologique.be FIBRILLATION AURICULAIRE

Plus en détail

SOMMAIRE. Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur. La victime s étouffe. La victime saigne abondamment

SOMMAIRE. Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur. La victime s étouffe. La victime saigne abondamment 1 SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 8 Page 10 Page 12 Page 15 Page 16 Page 18 Sommaire Pourquoi se former aux gestes de 1ers secours Le rôle du sauveteur La protection L alerte La victime

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail