Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril Votre contact

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact"

Transcription

1 Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre Paris Tel : (33) Internet : Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact Fabien Regost consultant Senior Blog : http ://transport.sia-conseil.com Mail : Site :

2 défensif offensif 3 modèles de Drive existent Avec des objectifs et des modes d organisation différents Principe + - Entrepôt en solo Un entrepôt indépendant, installé près des flux de circulations majeurs et, si possible, à proximité des enseignes concurrentes. + Pas de caisse ni de rayons à remplir + Pas de frais de d agencement / nettoyage + Bonne rentabilité + Un outil offensif pour capter des parts de marché - Investissements élevés (2 à 4 M ) - Offre limitée (5 à références) - Difficulté pour trouver de bons emplacements - Pas d optimisation de la logistique Amont Entrepôt accolé Un entrepôt indépendant est installé à proximité immédiate d un magasin. Le drive a ses propres réserves + Pas de caisse ni de rayons à remplir + Pas de frais de d agencement / nettoyage + Bonne rentabilité - Investissements élevés (2 à 4 M ) - Offre limitée (5 à références) Picking magasin Les préparations de commandes ont lieu au sein même d un magasin (ouvert au public) + Faible coût d investissement (entre 150 et ) + Facilité de mise en œuvre + Souplesse d organisation + Offre potentiellement égale à l offre détenue en magasin - Faible fiabilité du stock disponible - Faible productivité de la préparation - Risque de perturbation des clients - Modèle difficilement gérable au dessus d un certain seuil 2

3 Le parc actuel de Drive Environ 800 unités à fin 2011 Enseigne Nombre de Drive Modèle choisi Fin 2011 Ambitions Picking Accolé Solo Nombre de références proposées Auchan 90 Accolé (42x Auchan Drive) Solo (46 x Chronodrive) (Auchan Drive) (Chronodrive) Carrefour d ici 2012 Oui oui Casino 100 Couvrir les 125 hypermarchés Oui(x 103) Oui (Casino Drive) Oui (2 tests, Casino Express) (Casino Drive) (Casino Express) Cora 20 à fin 2012 Oui à Intermarché à 150 fin 2012 Oui Oui (2 tests en ) Leclerc Drive en 2015 Oui (x46) Oui(x44) U 350 oui Les drive se développent même dans le nonalimentaire Joué Club : test à fin 2011 sur 10 magasins L entrepôt du Bricolage : les 16 magasins proposent ce service, sur l ensemble de la gamme A l étranger : Toys R Us, Clarks, Mother Care, Decathlon pratiquent ce mode de retrait 3

4 *Estimations basées sur les communications des enseignes *Estimations Un modèle en pleine accélération Il explique une bonne part de la croissance des enseignes concernées en 2011 Une part de marché d environ 1,5% Entre 1 et 1,5 milliards de CA en 2011 Plus de 1 million de foyers ont acheté en drive en 2010 Jusqu à 10 millions d euros de CA par drive Jusqu à 5% de rentabilité avant impôts Nombre d implantations à drive Un CA en hausse 4 à 5 Milliards d * Chronodrive / M 350 M Les opportunités du drive sont à saisir dès à présent, en raison de la «prime à l entrée» qui favorise naturellement les premiers à se lancer. 4

5 Comparaison entre les canaux Le drive propose les avantages du e-commerce (souplesse, ) et en limite les inconvénients (coûts de livraison). Enseigne Hypermarché Supermarché Drive E commerce Part de marché alimentaire 32,3 % 33,2 % CA annuel moyen par unité commerciale* 56 M 7 M 100 k à 30 M Jusqu'à 100 M Panier moyen ~40 ~ ~ 90 Positionnement prix** Surface de vente moyenne**** m² m² Nombre de références PGC en moyenne* Zone de chalandise autour de l implantation Frais de personnel*** (% du CA) Entre et quelques dizaines de kilomètres m² (solo ou accolé) Quelques kilomètres Selon une logique de «zone d attraction» -- Local / régional 10 % 12 % à 15 % Non comparable Zone de chalandise vs Zone d attraction *INSEE **Nielsen 2011 ***Analyses Sia Conseil ****Distribook Un drive génère jusqu à 10% du CA du magasin auquel il est «rattaché» en lui cannibalisant 6% de son CA. Il permet donc de gagner 4% de volumes additionnels. 5

6 Facteurs clés de succès des drive Actions à mener Adopter la bonne stratégie et choisir son modèle de Drive Rendre l offre attractive Réussir le lancement du drive Rendre le site Internet efficace Optimiser la logistique Choisir le modèle de drive en établissant un plan d affaires Choisir le bon emplacement Définir bonne articulation avec les canaux existants Choisir l assortiment adapté qui réponde aux besoins et à la stratégie Le faire vivre avec les process et outils adaptés Déterminer et appliquer la politique-prix optimale Assurer les étapes préalables (permis de construite, travaux, ) même s il n y a pas de demande d ouverture à faire Recruter le personnel adapté Communiquer sur la zone de chalandise pour lancer l activité Assurer une interface simple et conviviale, qui permette de commander rapidement Assurer une interopérabilité suffisante (mobile, Internet) Donner une visibilité sur les stocks en temps réel Déterminer le niveau de mécanisation optimal Assurer une productivité suffisante Garantir un niveau de service satisfaisant aux clients 6

7 La logistique d un drive : un axe à maîtriser parfaitement La logistique amont doit être adaptée aux caractéristiques des Drive Des contraintes importantes avec les drive Des rotations souvent plus lentes que dans les unités de vente classiques et un assortiment réduit Des heures d ouvertures souvent élargies De nouveaux points de livraison (cas du drive solo) ou des livraisons à synchroniser (cas du drive accolé) Une exigence client souvent plus forte Un mix-produit différent des unités de vente classiques Mais des solutions à étudier Revoir le plan transport Cadencer les commandes Assurer le niveau de service requis sans surqualité Optimiser les stocks par un système de passation de commande adapté Définir un cahier des charges spécifique Drive Définir l assortiment optimal La logistique sur site doit être parfaitement optimisée Les performances du Drive dépendent principalement des performances de préparation (front et back office) des commandes. De gros écarts de productivité : de 20 à 50 min. pour préparer une commande Des pics d activité le matin, le midi et le soir. Jusqu à une trentaine d ETP pour un drive. Des spécificités si on doit procéder à du picking en linéaire (activité, suivi des stocks, ) Avec des optimisations possibles Recours à la géolocalisation (en particulier si il y a du picking magasin) Préparation de commandes multiples par un seul préparateur Optimisation de l implantation selon les rotations, les poids, Niveau optimal de mécanisation 7

8 Ce qu il faut retenir Les drive sont amenés à prendre une place plus importante dans les années à venir, sur tous les secteurs d activité (alimentaire ou non), puisqu ils correspondent à une attente forte des consommateurs (gains de temps et simplicité). Différents modèles coexistent et correspondent à des choix stratégiques des enseignes, qui se veulent plus ou moins offensives sur ce segment. En tout état de cause, pour garantir aux enseignes un succès qui soit à la fois commercial (réponse aux attentes des consommateurs) et économique (gains supplémentaires vs coûts additionnels), il est nécessaire de penser l offre et les services associés, tout en optimisant les organisations et les process en Amont (livraison des drive) comme en aval (commande et préparation dans les drive). 8

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012]

Les dossiers GRANDE CONSO. DRIVE Les chiffres clés pour comprendre un phénomène [JANVIER 2012] [JANVIER 2012] 2011, le décollage du drive (Sources : lesitemarketing, Kantar WorldPanel) Le parc Déjà plus de 850 drives (incluant points retrait) à fin décembre 2011 1 400 drives prévus en novembre 2012

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Tesco est un cas exemplaire de la force d une stratégie multicanale. Tesco a été fondé au lendemain de la première guerre mondiale et a créé

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Le drive nouveau moteur de la grande distribution

Le drive nouveau moteur de la grande distribution Université d Artois Le drive nouveau moteur de la grande distribution Aurélien Legroux Maître de mémoire : M.Longuépée 2011/2012 1 Remerciements Je tiens tout particulièrement à remercier mon maître de

Plus en détail

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE Ø Panorama du secteur de la grande distribution en France o Les grands chiffres o Typologie de la grande distribution o Les mutations

Plus en détail

Métro Cash and Carry France

Métro Cash and Carry France Métro Cash and Carry France Présentation de l unité commerciale Les quatre enseignes du groupe Métro Grossiste alimentaire CA 2010: 33 milliards d euros CA Metro Groupe: 68 milliards d euros Commerce électronique

Plus en détail

OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE

OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE OBSERVATOIRE TENDANCES DU MARCHE ALIMENTAIRE ETAT des LIEUX SEPTEMBRE 2014 ZOOM GRANDE DISTRIBUTION SOMMAIRE 1. La consommation alimentaire 2. Les circuits 3. L offre 4. Les enseignes 1-Consommation alimentaire

Plus en détail

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011)

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011) Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE (CCE du 1 er Septembre 2011) Sommaire Motivation du projet Circuit client d une commande drive Organisation du Drive Super Calendrier prévisionnel P.2-25/08/2011 2 Motivation

Plus en détail

ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE

ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE CORRIGÉ Le corrigé comporte 13 pages Partie 1 :

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques e-commerce+ Magazine d information d Octave n 17 - Mars 2016 BUSINESS OMNICANAL : êtes-vous prêt? WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques E-COMMERCE ET POINTS DE VENTE Adoptez le point de vue du client

Plus en détail

KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires

KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires KIT DE SENSIBILISATION «ZERO RUPTURE MODE D EMPLOI» Enjeux, démarche et outils pour lutter contre les ruptures linéaires 1 Objectif du kit de sensibilisation Mettre à disposition des industriels et des

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Partager les bonnes pratiques et l innovation. Thierry Garnier

Partager les bonnes pratiques et l innovation. Thierry Garnier Partager les bonnes pratiques et l innovation Thierry Garnier Diffuser de façon méthodique nos innovations et nos meilleures pratiques Les forces de Carrefour viennent de notre culture et de notre histoire

Plus en détail

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin

Communiqué de presse. Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Communiqué de presse Ouverture du nouveau magasin Promocash À SAINT LÔ Jeudi 12 juin Promocash ouvre son nouveau magasin à SAINT LÔ jeudi 12 juin Ce site a pour objectif d offrir à sa clientèle de professionnels

Plus en détail

Àpeine publiés, les chiffres

Àpeine publiés, les chiffres ( ) GRANDE DISTRIBUTION Quelle conduite adopter pour les drives? Avec une croissance du chiffre d affaires de 40 % par an, ces nouveaux lieux de consommation que sont les drives franchissent cette année

Plus en détail

Définitions des termes relatifs au drive

Définitions des termes relatifs au drive Définitions des termes relatifs au drive Picking en zone dédiée : préparation de la commande dans un entrepôt fermé au public. Il s'agit généralement d'une surface de 1 500m². Picking en magasin : préparation

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

Histoire du Marketing Mix

Histoire du Marketing Mix Histoire du Marketing Mix On appelle circuit de distribution l ensemble des intervenants qui prennent en charge les activitås de distribution c'est-ç-dire les activitås qui font passå un produit de son

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Baromètre du Commerce/ Distribution Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Copyright 2007 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved.

Plus en détail

Les concepts commerciaux

Les concepts commerciaux Les Scot de l aire métropolitaine lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais

Plus en détail

L essor du «drive» en France : des synergies à développer et des avantages compétitifs à créer.

L essor du «drive» en France : des synergies à développer et des avantages compétitifs à créer. L essor du «drive» en France : des synergies à développer et des avantages compétitifs à créer. Enrico Colla, professeur à ADVANCIA-NEGOCIA Centre de Recherche sur le Commerce (CRC) 8, avenue de la Porte

Plus en détail

Employé de service client Drive Niveau 2

Employé de service client Drive Niveau 2 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé de service client Drive Niveau 2 EVALUATION GDI DU SALARIE Employé de service client Drive Niveau 2 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales. Épreuve E4 Management et Gestion des Unités Commerciales

BTS Management des Unités Commerciales. Épreuve E4 Management et Gestion des Unités Commerciales BTS Sujet INÉDIT Session 2014 SUJETS D ENTRAÎNEMENT ET D EXAMEN BTS Management des Unités Commerciales MUC Épreuve E4 Management et Gestion des Unités Commerciales Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014

Plus en détail

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014

La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Ivry, le 27 février 2015 La Fnac accélère sa transformation Forte progression des résultats en 2014 Accélération de la dynamique des ventes en 2014 Chiffre d affaires consolidé en croissance de +0,9% au

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Utiliser Internet pour les achats

Utiliser Internet pour les achats L évolution de la fonction achats, ces dernières années, s est encore accélérée sous l impulsion d Internet. La conjonction d éléments différents, tels la reconnaissance de l importance économique des

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

LA GESTION DES STOCKS * * * * *

LA GESTION DES STOCKS * * * * * THEME 10 LA GESTION DES STOCKS * * * * * L approvisionnement régulier de l entreprise en matière première est primordial pour assurer tant la régularité de la production que celle des ventes. Elle doit

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Communiqué de Presse 16 juin 2010. ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM

Communiqué de Presse 16 juin 2010. ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM Communiqué de Presse 16 juin 2010 ALTAREA COGEDIM au SIEC 2010 (Stand 3D) : UNE NOUVELLE DIMENSION POUR L ACTIVITE COMMERCE D ALTAREA COGEDIM ALTAREA COGEDIM, foncière spécialisée en centres commerciaux

Plus en détail

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid Al Maghrib: Quelques chiffres Clés: Chiffre d affaires: 1,4 MM DH Collaborateurs: 8000 Nombre d agences 1800 Flotte: ~ 600 véhicules GROUPE

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012

Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Communiqué de presse Février 2012 Promocash drive ouvre à PONTIVY Mardi 6 mars 2012 Promocash inaugure lundi 5 mars un nouveau drive à PONTIVY dans le Morbihan. Ce service répond à l attente des professionnels

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 15-DCC-07 du 5 Février 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Sodimodis Hypermarché par la société Carrefour Hypermarchés L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

INFORMATION RÉUNION SEMESTRIELLE - EXERCICE 2013/2014 27 FEVRIER 2014

INFORMATION RÉUNION SEMESTRIELLE - EXERCICE 2013/2014 27 FEVRIER 2014 INFORMATION FINANCIÈRE RÉUNION SEMESTRIELLE - EXERCICE 2013/2014 27 FEVRIER 2014 1 Faits marquants Intégration de Coopers Acquisition de 100% du capital de Coopers of Stortford (UK) en septembre 2013 Prix

Plus en détail

Méthodologie du Baromètre des prix sur Internet

Méthodologie du Baromètre des prix sur Internet Méthodologie du Baromètre des prix sur Internet ourquoi ce baromètre? L objectif de cet outil est d avoir une comparaison objective des prix des produits de Grande Consommation tels qu ils apparaissent

Plus en détail

Cinquantenaire du supermarché en France

Cinquantenaire du supermarché en France Cinquantenaire du supermarché en France les mutations du supermarché!: une jeunesse renouvelée 10 avril 2008 Judas Paysant tel : 06-08-58-69-49 mail : judas.paysant@orange.fr Une jeunesse renouvelée? Forcément

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant?

Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant? Les places de Marchés, un formidable relais de croissance ou une pratique à risque pour le ecommerçant? 6 rue Joule Tourmaline 1, 33700 Mérignac 05 56 07 12 97 info@ambris.com www.ambris.com Sommaire Présentation

Plus en détail

Directeur de magasin (h / f )

Directeur de magasin (h / f ) Les métiers du Groupe Carrefour Directeur de magasin (h / f ) 2 e enseigne de supermarchés en France 900 magasins en France prêts à vous accueillir (dont 45 % de franchisés) 34 % des femmes dans l encadrement

Plus en détail

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI :

3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : 3 ème atelier de conjoncture de la DEEFI : La grande distribution en Seine-Saint-Denis face aux évolutions du commerce et de la société Les réponses de la distribution à l évolutions des attentes des consommateurs

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-64 du 13 mai 2011 relative à l acquisition des sociétés Chamer, Damap s, Mapic, Matal et Pial par la société Distribution Casino France L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Améliorer nos performances d achats. Ignacio Gonzalez

Améliorer nos performances d achats. Ignacio Gonzalez Améliorer nos performances d achats Ignacio Gonzalez Mieux vendre pour mieux acheter: un nouveau paradigme Notre objectif Améliorer notre assortiment pour: Générer de la croissance rentable Gagner des

Plus en détail

COMMENT FAIRE DES APPROVISIONNEMENTS UN LEVIER DE COMPETITIVITE?

COMMENT FAIRE DES APPROVISIONNEMENTS UN LEVIER DE COMPETITIVITE? COMMENT FAIRE DES APPROVISIONNEMENTS UN LEVIER DE COMPETITIVITE? CCI SETE - 17 Février 2011 PRESENTATION ASLOG Association neutre et indépendante depuis 38 ans Mission :aider nos adhérents à optimiser

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

Thème : Les achats et les approvisionnements

Thème : Les achats et les approvisionnements BTS Management des Unités Commerciales Epreuve E5 : Analyse et Conduite de la Relation Commerciale Session : 2011 Sujet n 3 Thème : Les achats et les approvisionnements Question 1 : Rappeler les différentes

Plus en détail

#15. aduan.fr. Comment expliquer un développement aussi rapide? Quels impacts sur l armature commerciale de l agglomération nancéienne?

#15. aduan.fr. Comment expliquer un développement aussi rapide? Quels impacts sur l armature commerciale de l agglomération nancéienne? Agence de développement et d urbanisme de l aire urbaine nancéienne aduan.fr #15 MAI 2014 de l aduan COMMERCE LE CONCEPT Des Drives Comment expliquer un développement aussi rapide? Quels impacts sur l

Plus en détail

Organisation et tendances. de la distribution des produits bio

Organisation et tendances. de la distribution des produits bio Organisation et tendances de la distribution des produits bio 1-Quelques généralités sur la distribution La fonction économique principale de la distribution est de rendre un produit accessible au consommateur

Plus en détail

Une nouvelle logistique. «Internet inside»

Une nouvelle logistique. «Internet inside» Une nouvelle logistique «Internet inside» Forum été 2013 Supply chain magazine 11 juillet 2013 : 2 métiers et 4 activités ecommerce e-commerce BtoC mode et univers de la maison (BtoC) Services Services

Plus en détail

Mécanisation : une piste pour un équilibre économique?

Mécanisation : une piste pour un équilibre économique? 21 novembre 2014 Loïc DELAITRE loic.delaitre@savoye.com Mécanisation : une piste pour un équilibre économique? Semaine ATHENS Chaire FRELON Ecole des Mines de Paris Plan Contexte et Problématique Etat

Plus en détail

Petitélectroménager. Table Déco. Art de la cuisine. Le plus grand réseau français de magasins. dédiés aux ustensiles de cuisine. www.cuisineplaisir.

Petitélectroménager. Table Déco. Art de la cuisine. Le plus grand réseau français de magasins. dédiés aux ustensiles de cuisine. www.cuisineplaisir. Le plus grand réseau français de magasins dédiés aux ustensiles de. www.plaisir.fr Tout savoir sur Cuisine Plaisir L enseigne leader Adhérer à l enseigne Cuisine Plaisir, c est rejoindre le réseau leader

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION DE COMMANDES

LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION DE COMMANDES LE SYSTÈME GOODS-TO-PERSON ADAPTÉ À LA LOGISTIQUE DE DÉTAIL : MODULAIRE, FLEXIBLE ET ÉVOLUTIF AUTOMATISATION DE LA PRÉPARATION POURQUOI CHOISIR SAVOYE... + de 30 ans de savoir-faire au service de la logistique

Plus en détail

Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité

Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité Créez et gérez votre boutique en ligne en toute simplicité Conférence Webschool Tours - (21 janvier 2010) Animée par Claude BUENO ITSYSTEM www.itsystem.fr Zoom sur l e-commerce en 2009 Distribution en

Plus en détail

Points de vue & Perspectives

Points de vue & Perspectives Textile- Mode- Habillement Points de vue & Perspectives L optimisation des ventes grâce à une meilleure répartition des flux Pour maintenir une offre produit dynamique, les enseignes de prêt- à- porter

Plus en détail

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com

Votre revendeur de confiance www.mercaway.com. Mercaway Time for shopping..com Votre revendeur de confiance www.mercaway.com Time for shopping.com Time for shopping.com Développez votre activité. Vos ventes en lignes sont prises en charge! est la plateforme de commerce en ligne et

Plus en détail

PLAN Présentation de TESCO Evolution de la stratégie Le business model Avantage marketing du programme «Clubcard» Décisions stratégiques/succès du système de distribution multi-canal Approche Marketing

Plus en détail

Décision n 14-DCC-83 du 17 juin 2014 relative à la prise de contrôle exclusif par Casino Guichard-Perrachon de la société PLMP

Décision n 14-DCC-83 du 17 juin 2014 relative à la prise de contrôle exclusif par Casino Guichard-Perrachon de la société PLMP RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 14-DCC-83 du 17 juin 2014 relative à la prise de contrôle exclusif par Casino Guichard-Perrachon de la société PLMP L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

S implanter à l aéroport

S implanter à l aéroport S implanter à l aéroport 1 Sommaire I Conditions d occupation. 3 1- Domaine public.. 3 2- Investissements / travaux.. 4 3- Durée d autorisation 4 4- Conditions financières.. 5 II Exploitation du point

Plus en détail

Communiqué de presse. Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h

Communiqué de presse. Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h Communiqué de presse Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h Promocash inaugure son nouveau magasin à Caen-Colombelles. Ce site remplace celui

Plus en détail

Ozélya Retail Smart Ozélya Ozélya Smart One

Ozélya Retail Smart Ozélya Ozélya Smart One Ozélya Retail Smart Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012

RESULTATS ANNUELS 2011-12. 9 octobre 2012 RESULTATS ANNUELS 2011-12 9 octobre 2012 SOMMAIRE ACTIVITE & RESULTATS 1. Avanquest Software franchit le cap des 100 M 2.Une mutation de l activité qui s accélère 3.L impact attendu de la baisse du offline

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Le Groupe 3SI lance Dispeo

Le Groupe 3SI lance Dispeo Le Groupe 3SI lance Dispeo Une nouvelle filiale de service dotée du plus grand centre français de préparation de commandes ouvert aux enseignes de e-commerce 5 avril 2013 Dossier de presse Sommaire Le

Plus en détail

COURS DE MARKETING LE MERCHANDISING

COURS DE MARKETING LE MERCHANDISING COURS DE MARKETING LE MERCHANDISING Disponible en PPT sur www.layebamba.com DEFINITIONS ET CONCEPTS CLE DU MERCHANDISING L Institut français du merchandising définit le merchandising comme «un ensemble

Plus en détail

Le Drive dans les PGC. IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights

Le Drive dans les PGC. IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights Le Drive dans les PGC IFM Jacques Dupré, Directeur Insights Frédéric Nicolas, Directeur Shopper Insights 17 juin 2014 Agenda 1 Le parc et le suivi IRI 2 Les performances du Drive à date 3 Les comportements

Plus en détail

Vous évoluez? www.laposte.fr/colissimo-entreprise

Vous évoluez? www.laposte.fr/colissimo-entreprise L OFFRE ENTREPRISE 2016 Vous évoluez? www.laposte.fr/colissimo-entreprise NOUS AUSSI! ÉDITO Vous faites évoluer vos offres pour anticiper les attentes de vos clients? Nous aussi. tre livré le plus rapidement

Plus en détail

UE Marketing Opérationnel

UE Marketing Opérationnel UE Marketing Opérationnel La politique de distribution La Stratégie de Distribution Séance 3 I Les circuits de distribution 1.1 Les fonctions de la distribution 1.2 La longueur des circuits 1.3 La rémunération

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 1 bis du 25 janvier 2008 C2007-154 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 3 décembre

Plus en détail

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION [NOVEMBRE 2013] Au sommaire LA RENTABILITÉ DU DRIVE ET LES LEVIERS D ACTION Zoom sur... les frais de perso Zoom sur... la charge d investissement Objectif

Plus en détail

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne

Chap 12 : Le prix. I. La fixation du prix dans les unités commerciales. A. Les étapes. 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne Chap 12 : Le prix I. La fixation du prix dans les unités commerciales A. Les étapes 1. La prise en compte de l objectif de l enseigne En fonction de la cible à atteindre et du positionnement de l enseigne,

Plus en détail

LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME

LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME LE PROFIL DU E-COMMERÇANT - Spécial TPE/PME 2015 Oxatis KPMG CONTEXTE ET METHODOLOGIE Contexte et méthodologie Oxatis Leader européen des sites marchands pour Commerçants, TPE et PME en mode SaaS Créé

Plus en détail

Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste et Move et Reed Exposition 19 Octobre 2010 La pénétration de la vente à distance La commande à distance

Plus en détail

LOGICIELS DE PRÉVISIONS

LOGICIELS DE PRÉVISIONS Pour vos appels d offre Mars 2014 LGICIELS DE PRÉVISINS 4 e ÉDITIN INFLGIC Copilote Prévisions de vente SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM de l'éditeur INFLGIC 2.

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES T1 2006. Chiffre d affaires en hausse de +6,0% à taux de changes constants, +8,3% à taux de changes courants

CHIFFRE D AFFAIRES T1 2006. Chiffre d affaires en hausse de +6,0% à taux de changes constants, +8,3% à taux de changes courants Le 12 avril 2006 CHIFFRE D AFFAIRES T1 2006 Chiffre d affaires en hausse de +6,0% à taux de changes constants, +8,3% à taux de changes courants Une croissance solide en France: - Forte croissance à magasins

Plus en détail

Colruyt, CONAD, COOP, E.Leclerc et REWE Group annoncent la création de COOPERNIC, première alliance de distributeurs européens indépendants

Colruyt, CONAD, COOP, E.Leclerc et REWE Group annoncent la création de COOPERNIC, première alliance de distributeurs européens indépendants Bruxelles, le 16 février 2006 Colruyt, CONAD, COOP, E.Leclerc et REWE Group annoncent la création de COOPERNIC, première alliance de distributeurs européens indépendants Le mouvement de concentration des

Plus en détail

Acteos Points de Vente Acteos PPS

Acteos Points de Vente Acteos PPS Acteos Points de Vente Acteos PPS Christian Zelle Directeur R&D, Acteos 06.05.2010 1 Agenda Motivation ACTEOS PPS La solution ACTEOS PPS ACTEOS PPS dans le contexte du «Flowcasting» 2 Motivation Les problématiques

Plus en détail

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One

Ozélya Retail One Ozélya Ozélya Retail One Ozélya Retail One Pour vous aider à faire face à un monde devenu complexe, individuel, incertain, et interdépendant, Ozélya capitalise depuis plus de 20 ans sur les meilleures pratiques rencontrées dans

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Conférence : Découvrez 8 conseils imparables pour rentabiliser votre site e-commerce. Ludovic Garnier Directeur Exécutif Speedinfo 24 octobre 2013

Conférence : Découvrez 8 conseils imparables pour rentabiliser votre site e-commerce. Ludovic Garnier Directeur Exécutif Speedinfo 24 octobre 2013 Conférence : Découvrez 8 conseils imparables pour rentabiliser votre site e-commerce. Ludovic Garnier Directeur Exécutif Speedinfo 24 octobre 2013 contact@opensi.fr 0 805 69 00 14 www.opensi.fr Sommaire

Plus en détail