Plan d'études cadre. Travailleuse communautaire diplômée ES Travailleur communautaire diplômé ES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan d'études cadre. Travailleuse communautaire diplômée ES Travailleur communautaire diplômé ES"

Transcription

1 SPAS Plate-forme suisse des formations dans le domaine social SAVOIRSOCIAL Organisation faîtière suisse du monde du travail du domaine social Plan d'études cadre Travailleuse communautaire diplômée ES Travailleur communautaire diplômé ES Novembre sur 28

2 Table des matières Introduction 3 1 Champs professionnel et contexte Processus de travail et compétences à acquérir Concept de formation Admission Conditions d'admission Procédure d'admission Situations particulières Passerelles Procédure de qualification Principes d'évaluation Promotion Examen de diplôme Formation pratique Accompagnement dans la pratique Partenariat avec les institutions Domaines de formation et dotation horaire Répartition des heures de formation Contenus thématiques généraux Titre Perspectives professionnelles sur 28

3 Introduction But Le présent plan d études cadre (PEC) décrit les principes, l organisation et les compétences régissant la formation en travail communautaire ES. Il établit la liste des qualifications et énumère les compétences requises. Il définit des domaines d enseignement y afférents en précisant les temps d apprentissage. Bases légales - Loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr) du 13 décembre Ordonnance fédérale sur la formation professionnelle (OFPr) du 19 novembre Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des filières de formation et des études postdiplômes des écoles supérieures du 11 mars 2005, en particulier les articles 6 et 7 de ladite ordonnance. Le présent plan d études cadre a été élaboré dans le respect du «Guide de l OFFT pour l élaboration de plans d études cadres relatifs aux filières de formation des écoles supérieures» du 31 mars 2006 ainsi que du «schéma des critères assurance qualité des plans d études cadres des écoles supérieures» édicté le 18 septembre2006 par l OFFT. Organismes responsables Les organismes responsables du plan d études cadre sont la SPAS, Plate-forme suisse des formations dans le domaine social, et SAVOIRSOCIAL. Le PEC est réexaminé périodiquement. Des propositions de modification ou d adjonction peuvent être adressées aux organismes responsables par les prestataires de formation et par les associations professionnelles. Toute modification doit être agréée par les deux organismes responsables et est ensuite soumise à l approbation par l OFFT. Adresses: - SPAS, Aarbergergasse 40, Case postale 7060, 3001 Berne. - SAVOIRSOCIAL, Amthausquai 21, 4601 Olten. Coordination Visant à positionner clairement les formations ES dans le domaine social, il était essentiel que les plans d études cadres soient conformes autant que possible en termes de concept de formation, d admission, de procédure de qualification, de forma- 3 sur 28

4 tion pratique et de répartition des heures de formation. C est pourquoi les chapitres respectifs des plans d études cadres Travail communautaire ES, Education sociale ES, Education del enfance ES et formation socioprofessionnelle ES sont harmonisés. 1 Champs professionnel et contexte Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES sont des spécialistes capables d assister la population civile et de responsabiliser la population locale dans le but de leur permettre de participer ou participer davantage à la vie sociale et communautaire. Exerçant une activité intégrative, les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES accompagnent des groupes et des individus dans leur espace social. Dans ce contexte, la fonction d intermédiaire qu ils/elles assument en mettant en lien les acteurs et actrices locaux tels que les services spécialisés, les différents champs de référence, milieux, groupes d âge, professionnels et autres bénévoles, revêt une importance particulière 1. Mandants et lieu de travail: Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES travaillent pour des organismes privés ou des institutions publiques (employeurs, mandants tels que des communes, associations, églises, fédérations, associations de quartier, etc.). Les lieux de travail varient. En fonction des employeurs et mandats, il peut s agir de lieux de rencontre et d échange de leurs groupes cibles ou de sites publics (p.ex. des institutions ecclésiastiques, maisons des jeunes ou de quartier, centres communautaires, terrains de jeux publics, etc.) Le travail effectué par les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES se caractérise notamment par le fait qu ils/elles vont à la rencontre de leurs clients pour leur proposer leurs services sur place (p.ex. travail mobile avec des enfants et des adolescents, travail de quartier, travail avec des personnes âgées). Il en résulte souvent des horaires de travail irréguliers (p. ex. le soir ou les week-ends). Groupes cibles et partenaires: Les groupes cibles des travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES sont des personnes d âges différents, appartenant à des milieux culturels différents et ayant des besoins et des attentes différentes vis-à-vis des travailleurstravailleuses communautaires diplômé-e-s ES. En règle générale, ces personnes participent de leur propre gré aux offres, projets et activités proposés par les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES. 1 Dans ce PEC, les notions de "groupe cible", "participants", "personnes concernées" et "bénévoles" sont utilisées indifféremment pour désigner les mêmes personnes. Elles ont une signification similaire. 4 sur 28

5 Il s agit souvent d individus dont la participation dans la société et la communauté constitue un défi particulier. Font également partie du groupe cible des travailleurstravailleuses communautaires diplômé-e-s ES des personnes bien intégrées dans la société et la communauté, désireuses de s engager en faveur du maintien et de l amélioration de la qualité de vie dans leur environnement direct. Les groupes cibles forment généralement des catégories comme les familles d un quartier, les personnes âgées, les adolescents, les enfants, les personnes en situation de handicap, les toxicomanes, les migrants et migrantes, les visiteurs de clubs de loisirs et de clubs culturels ou les supporters. Le travail avec des groupes constitue donc l'une des caractéristiques des travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES. Lorsqu'ils/elles interviennent en faveur d individus, ils/elles les épaulent dans le cadre de consultations de conseil, de clarification et d orientation ainsi que du suivi. En outre, les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES collaborent souvent avec des bénévoles souhaitant s engager en faveur du bien commun (dans le sens d un engagement en faveur de la société civile). En fonction du mandant, du mandat et de l objet à traiter, les travailleurstravailleuses communautaires diplômé-e-s ES coopèrent avec divers services spécialisés et institutions publics et/ou privés, des autorités et, partant, avec différents corps de métier. Missions: En raison de la diversité des employeurs et des mandats ainsi que de l hétérogénéité des groupes cibles, les missions des travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES sont multiples. Leur objectif principal consiste à améliorer la cohabitation sociale, le vivre ensemble au sein de la communauté. Dans le but de favoriser la qualité de vie et le développement des groupes cibles ainsi que la cohésion sociale, les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES les encouragent à participer à la vie sociale et communautaire et à s impliquer. En cela leur travail revêt un effet préventif. Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES interviennent surtout à la base, directement auprès de leur groupes cibles en les associant, dans la mesure du possible, aux activités, décisions et développements. Orientée sur les ressources et les objectifs, leur activité se fonde sur les méthodes, théories et modèles du travail social ainsi que sur le Code déontologique du travail social. De nature très complexe, certes, les missions des travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES reposent, dans la plupart des cas, sur un objectif, un concept et un cadre définis par les mandants. Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES: 5 sur 28

6 répertorient et décrivent la situation en étudiant et clarifiant les besoins et en déduisent les mesures nécessaires. -> processus de travail 1 développent, dans le cadre d un mandat concret, des offres, projets et activités à bas seuil d accès destinés à des groupes. -> processus de travail 2 sont responsables de ces offres, projets et activités qu'ils/elles mettent en œuvre en étroite collaboration avec des bénévoles et en associant les groupes cibles. Leur objectif consiste à recruter, former et motiver à long terme des bénévoles de sorte que les offres et activités puissent être conçues et développées sous la responsabilité et avec le soutien des travailleurstravailleuses communautaires diplômé-e-s ES. -> processus de travail 3 entrent en contact avec certains groupes et individus, les motivent, soutiennent et rendent capable de participer à la société et à la communauté. -> processus de travail 4 conseillent et soutiennent des individus et/ou des groupes dans le cadre d'une consultation initiale et/ou d'un triage. -> processus de travail 4 favorisent et renforcent la cohésion, la cohabitation et la mise en réseau des intéressés en servant d intermédiaire en cas d inégalités des chances et de conflits d intérêts. -> processus de travail 4 collaborent avec différents spécialistes et services spécialisés et établissent des réseaux. -> processus de travail 5 participent au développement de leur propre champ de travail et effectuent du travail de lobbying et de relations publiques dans l intérêt de leurs groupes cibles concrets. -> processus de travail 6 gèrent de manière adaptée les exigences et changements, reflètent leurs propres actions et continuent de se former afin de se développer d un point de vue personnel et professionnel. -> processus de travail 7 Exigences personnelles: Sont indispensables pour exercer ce métier, la facilité à nouer des relations et des contacts, l aisance à communiquer et à gérer des conflits, l ouverture d esprit à l égard des différences culturelles, des groupes d âge et d intérêts, un comportement empathique et respectueux des groupes cibles, la flexibilité et la capacité de s adapter aux situations les plus diverses ainsi que de l assurance, de la clarté et de la détermination. Développements futurs: Les exigences auxquelles doivent répondre les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES évoluent continuellement en fonction des changements sociétaux, économiques et écologiques. Parmi les exemples de tels changements il convient de citer la tendance à la ségrégation, la pluralité croissante des formes de vie et des valeurs, l évolution des phénomènes migratoires, l'effritement de la solidarité, l augmentation de l individualisation, le changement démographique, la pénurie des ressources écologiques et d espace public, etc. De par leur travail, les travail- 6 sur 28

7 leurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES contribuent à contrer les effets négatifs de ces tendances tout en exploitant les potentiels pour favoriser l'enrichissement social. Dans leur contexte professionnel, ils/elles participent à la coopération transdisciplinaire associant différents systèmes (politique, économie, social, formation, culture). 7 sur 28

8 2 Processus de travail et compétences à acquérir Le présent chapitre sert à détailler les sept processus de travail clé ainsi que les compétences correspondantes requises afin qu une personne puisse exercer le métier de travailleur-travailleuse communautaire diplômé-e. Processus de travail 1 Processus de travail 2 Processus de travail 3 Processus de travail 4 Processus de travail 5 Processus de travail 6 Processus de travail 7 Analyser la situation Planifier les offres, projets et activités Mettre en œuvre, accompagner, évaluer et développer les offres, projets et activités Epauler des groupes et des individus Travailler et coopérer au sein de l organisation et avec des tiers Développer le champ d activité vers l intérieur et vers l extérieur Se développer en tant que professionnel Le niveau de compétences visé correspond au niveau 6 du Cadre européen des certifications (CEC). Cela signifie que: Les situations à gérer sont complexes, changent continuellement et ne sont prévisibles que dans une mesure limitée. Les travailleurstravailleuses communautaires diplômé-e-s ES sont supposés résoudre les problèmes de manière autonome, en recherchant de nouvelles approches là où cela s avère nécessaire. Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES sont responsables des solutions retenues. Caractérisée donc par des niveaux de complexité changeant en fonction des situations, leur activité implique qu ils/elles assument en continu une responsabilité élevée. La présentation des compétences tient compte de la distinction habituellement faite dans la formation professionnelle entre compétence professionnelle, compétence méthodologique, compétence personnelle et sociale. Cependant, force est de constater que, si une classification peut s avérer utile puisqu elle permet de réduire la complexité et de créer des structures plus compréhensibles, elle est à l origine de simplifications qui empêchent d apprécier la diversité réelle à sa juste valeur. En revanche, la forme de présentation choisie tient compte de manière adéquate de l importance particulière que revêt la compétence personnelle et sociale. 8 sur 28

9 1 er processus de travail: analyser la situation Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s répertorient et analysent les situations susceptibles de concerner leurs groupes cibles spécifiques du point de vue de leur participation à la société et à la communauté. Ils interviennent sur la base d un mandat ou d une demande, définissent les besoins de groupes ou identifient les problèmes existant au sein de la communauté locale, puis font le point avec les acteurs-actrices concernés. Après avoir pris en compte les conditions-cadre et le contexte, ils/elles définissent les références et les responsabilités. Par la suite, le cas échéant de concert avec les mandants et les intéressés, ils/elles formulent l objectif et la forme de l intervention pouvant consister en une offre, des projets, etc. (cf. processus de travail 2). Au cas où l intervention ne relèverait pas de la compétence des travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES ou qu elle devrait être réalisée par des tiers pour des raisons techniques, ils/elles servent d intermédiaires. Compétences professionnelles - cerner toute la complexité des situations en cause, en analysant les conditionscadre et les processus sociaux, socio-politiques et sociétaux, - reconnaître des divergences d intérêts et d exigences spécifiques et les conflits d intérêts en résultant, en tenant compte des besoins et problèmes spécifiques des différents groupes sociaux, - identifier le plus tôt possible les causes d apparition et les modes de manifestations d inégalités sociales et de marginalisation existant dans notre société et proposer des mesures de prévention, - lors de l analyse de la situation, prendre en compte les différents besoins et possibilités des groupes cibles relatifs à leur participation, - proposer des interventions appropriées en les choisissant parmi un vaste répertoire de méthodes. Compétences méthodologiques - effectuer des analyses de la situation, - définir des objectifs et mesures adéquats en tenant compte du résultat de l analyse de la situation, - associer les groupes cibles concernés dans la mesure de leurs moyens, - concevoir les actions en tenant compte des spécificités culturelles et de genre, - orienter le travail en fonction des objectifs et des processus; - négocier les conditions-cadre avec les mandants et définir le mandat, - utiliser les processus politiques et les possibilités d intervention dont l importance est avérée pour les intéressés. Compétences personnelles et sociales - établir des relations professionnelles en fonction du mandat et de la situation concrète, - communiquer de manière transparente avec les acteurs/actrices concernés (groupes cibles, employeurs, bailleurs de fonds, etc.), 9 sur 28

10 - coopérer avec différents acteurs/actrices, - faire preuve d empathie envers les groupes cibles - se rendre compte de sa propre influence et l utiliser de manière responsable, - être sensibilisé aux conflits d intérêts existant dans le contexte social, - respecter ses propres compétences et les limites de ses ressources professionnelles, méthodologiques et personnelles. 2 e processus de travail: planifier les offres, projets et activités Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES planifient des offres, projets et activités locaux très accessibles en choisissant des méthodes et moyens appropriés correspondant au mandat. Le cas échéant, ils/elles consultent les mandants à cet effet. Ce faisant, ils/elles prennent en compte les résultats de l analyse de la situation et associent les intéressés dans la mesure du possible (cf. processus de travail 1). Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES créent des structures et ouvrent l accès aux infrastructures, permettant ainsi la réalisation de l offre, des projets et des activités. Ils/elles mettent en réseau les acteurs/actrices, les informent du projet et les associent à leur travail. Ils/elles soutiennent et motivent les intéressés et les bénévoles pour qu ils apportent leurs ressources et leurs compétences. Afin de constituer un réseau porteur soutenant la réalisation du projet, ils/elles ont recours à d autres professionnels avec lesquels ils/elles concluent des accords correspondants. Ils/elles informent les employeurs de leur projet et le communiquent également dans leur environnement local afin qu il soit accueilli favorablement et intégré. Compétences professionnelles - planifier des offres, projets et activités appropriés, en définissant: la forme/le type et le contenu de l opération, les tâches à effectuer, les personnes associées, les personnes capables d assumer ces tâches (p.ex. personnes intéressées, concernées, bénévoles, eux-mêmes), l endroit où ils auront lieu (site, infrastructure, etc.), le moment auquel ils seront traités, le cas échéant, les méthodes utilisées, les ressources (personnelles, matérielles, financières et temporelles) nécessaires, leur approvisionnement et leur répartition, les conditions-cadre à prendre en compte, la manière et l endroit où l opération sera annoncée et communiquée, le moment et la manière de documenter et d évaluer l opération, les effets que risque de provoquer l opération, - préparer la mise en œuvre, 10 sur 28

11 - associer les groupes cibles et les bénévoles en fonction de leurs possibilités. Compétences méthodologiques - coordonner les travaux de planification et de préparation sur la base de la gestion professionnelle de projets, - organiser les ressources (p.ex. contributions financières, infrastructure), - le cas échéant, consulter d autres spécialistes, mener des négociations avec différents acteurs/actrices et conclure des accords clairs et contraignants, - planifier le travail de relations publiques et utiliser les moyens de communication appropriés au vu du public cible. Compétences personnelles et sociales - apporter à la planification de la flexibilité, de la tolérance, de la spontanéité et de la créativité, - accepter des idées neuves, novatrices, - être prêt à assumer des risques et à gérer d une manière constructive les échecs, - concilier les exigences des mandants, les propres idées et les différents besoins et idées des groupes cibles, - mettre en réseau, épauler et motiver les groupes cibles. 3 e processus de travail: réaliser, accompagner, évaluer et développer les offres, projets et activités Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES assument la responsabilité opérationnelle des offres destinées à la communauté telles que les maisons des jeunes, cafés pour seniors, maisons des familles, etc., ou des activités et projets, p.ex. rénovation de places de jeu, soirées cinéma, cours, etc. Soit ils/elles réalisent ces opérations eux-/elles-mêmes, soit ils/elles accompagnent les bénévoles ou soutiennent les participants. L accompagnement sur place comprend l interaction avec les participants, le soutien dans les contacts sociaux, l activation et la responsabilisation, l organisation, la mise en place de l infrastructure, etc. Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES évaluent les offres, projets et activités moyennant des méthodes idoines et les développent en coopération avec les intéressés. Ils/elles informent régulièrement et de manière appropriée les employeurs et le public sur le contenu, la qualité et l utilité des opérations. Compétences professionnelles - concrétiser la planification et réaliser l opération, - épauler les intéressés dans leurs contacts sociaux, - encourager et épauler les intéressés dans leurs propres activités et leur responsabilité personnelle, - qualifier les intéressés pour et les encourager à utiliser leurs compétences de résolution de problèmes et participer activement, 11 sur 28

12 - accompagner et soutenir les bénévoles en tenant compte de leurs besoins et ressources, - continuer à développer les opérations. Compétences méthodologiques - permettre une réalisation objective et adéquate (p.ex. concernant l infrastructure, l administration, la comptabilité, etc.), - respecter les conditions applicables (p.ex. conditions légales), - appliquer des connaissances de base en matière de psychologie de la communication lors des consultations et de l accompagnement, - évaluer leurs offres, projets et activités en utilisant des moyens appropriés, - promouvoir les offres, projets et activités, - utiliser les processus politiques et les possibilités d intervention dont l importance est avérée pour les intéressés. Compétences personnelles et sociales - communiquer de manière appropriée avec les différents groupes de personnes, - trouver un équilibre entre la motivation, l accompagnement et le soutien d une part et le respect des accords conclus, d autre part, - trouver un équilibre, lors de la réalisation, entre son propre engagement et le recul nécessaire, - trouver un équilibre entre la participation de tous les intéressés et la réalisation efficace de l opération, - être ouvert, curieux, affable, empathique, tolérant, flexible et disposé à faire des compromis. 4 e processus de travail: épauler des groupes et des individus Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES investissent l espace social et nouent des relations avec différents groupes cibles qui peuvent être des groupes ou des individus (p.ex. enfants, adolescents, seniors, parents, groupes de supporters, etc.). Les implications en sont les suivantes: Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES soutiennent des idées et des initiatives émanant d individus et de groupes, et les conseillent pour permettre à ces derniers de réaliser leurs idées de manière largement autonome. En situation de conflits, les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES servent de médiateurs, en intervenant à titre préventif face à des inégalités des chances ou des divergences d intérêts. En cela, ils/elles assument un rôle d'intermédiaire et/ou d'avocat. Motivant des personnes engagées (groupes et individus), les travailleurstravailleuses communautaires diplômé-e-s ES veillent à ce qu elles puissent suivre une formation continue et soient dûment reconnues. 12 sur 28

13 Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES accompagnent les groupes afin de les aider à résoudre leurs problèmes. Lorsqu'ils/elles sont appelé-es à assister des individus, ils/elles cherchent des possibilités d'aide appropriées et procèdent à un triage. L accompagnement de groupes et d individus est centré sur une attitude permettant aux intéressés de devenir actifs par leur propre initiative. Les travailleurstravailleuses communautaires diplômé-e-s ES les aident à assumer leur propre responsabilité et à utiliser les activités comme moyen d'apprentissage. Compétences professionnelles - se référer à des connaissances relatives à l origine, la prévention et la gestion de problèmes sociaux, en particulier en rapport avec des processus de dynamique de groupe ainsi qu avec des aspects spécifiquement liés au sexe, à l âge, à la culture (interculturalité), à la religion et à l intergénérationalité, - initier et accompagner des processus dans le but de négocier avec les intéressés et d'éventuelles personnes de confiance des règles favorisant une bonne cohabitation, - identifier les différents types de conflits ainsi que les niveaux d escalade de conflits et intervenir dans une recherche de résolution, - utiliser à bon escient des connaissances professionnelles éprouvées concernant les besoins et problèmes spécifiques qui se posent lors du travail avec les intéressés, - veiller à ce que l engagement des bénévoles soit dûment reconnu, en organisant des activités en leur faveur, - s engager, en étant de parti pris, en vue d améliorer la situation de vie des intéressés au sein de leurs organisations et dans leur contexte social, - consulter des services spécialisés et recourir à leurs prestations à titre de soutien dans des situations délicates spécifiques. Compétences méthodologiques - utiliser des méthodes et approches d intervention relevant du travail orienté sur les espaces sociaux, - en vertu de leur rôle professionnel, entrer en contact d une manière appropriée avec des personnes et groupes cibles divers à des endroits différents, - développer des méthodes créatives afin de faire émerger et rendre visible les ressources des intéressés, - qualifier les intéressés pour et les encourager à utiliser leurs compétences de résolution de problèmes et participer activement, - amortir les tensions/concilier les divergences existant entre les objectifs d intégration et les objectifs d autonomie, - faciliter aux intéressés l accès aux ressources, - effectuer des consultations initiales relatives à divers sujets et adresser les intéressés aux services spécialisés si des problèmes plus complexes se posent, 13 sur 28

14 - informer les intéressés des possibilités de formation continue et organiser quelques brèves séances de formation, - motiver, accompagner et soutenir les bénévoles et créer l espace nécessaire à la réflexion et au développement. Compétences personnelles et sociales - savoir gérer les relations en trouvant le bon équilibre entre proximité et distance et avec empathie, - refléter son activité professionnelle dans le but d épauler de manière optimale son interlocuteur tout en lui accordant un maximum d autodétermination, - découvrir des points de vue divers par le biais d entretiens et de l observation participative, - gérer de manière constructive les conflits d intérêts de groupes cibles différents et de leur environnement social, - résister aux tensions entre parties au conflit, - gérer d'une manière sensible et avec doigté les besoins et attentes des intéressés et des bénévoles en tenant compte des différences liées au sexe, à l'âge, à l'origine et à l appartenance culturelle, etc., - être conscient de ses propres valeurs et refléter ses actions. 5 e processus de travail: travailler et coopérer au sein de l organisation et avec des tiers Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s HF sont responsables de l organisation de leur travail et de leur place de travail. Cela implique qu ils/elles effectuent également les tâches administratives nécessaires, documentent leur travail et en rendent compte aux mandants. A la recherche de solutions, les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-es ES coopèrent d une manière engagée et constructive avec les collègues de travail, les supérieurs et les mandants, d une part, et avec d autres professionnels, des autorités et des institutions, d autre part. En outre, ils/elles se mettent en réseau avec les personnes et organisations importantes faisant partie de leur champ d activité. Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES informent et conseillent de façon adéquate employeurs ainsi qu organes et intéressés au sujet de questions, thèmes et problèmes rencontrés dans leur propre travail. Ce faisant, ils/elles tiennent compte des diverses compétences et responsabilités des destinataires. Compétences professionnelles - organiser, administrer et documenter son travail de manière fiable, systématique et structurée conformément aux instructions des employeurs, - coopérer de façon professionnelle et constructive avec d autres spécialistes à l intérieur comme à l extérieur de sa propre organisation, 14 sur 28

15 - utiliser les connaissances spécifiques sur les organisations et les systèmes afin de travailler en réseau, - mettre en place et entretenir un réseau porteur de professionnels et de services spécialisés, - s informer régulièrement sur des questions, thèmes et problèmes d actualité rencontrés dans le contexte de son propre travail, - informer et conseiller employeurs ainsi qu organes et intéressés, en tenant compte des spécificités des destinataires, - diriger le mandat conformément aux dispositions convenues. Compétences méthodologiques - travailler de manière efficace et structurée en utilisant les technologies et outils disponibles, - diriger d'une manière ciblée des séances de groupes de projet, de travail et d initiative, - se servir d une terminologie technique compréhensible pour les destinataires. Compétences personnelles et sociales - s exprimer de façon nuancée au sujet de son propre travail, - dans le cadre de la coopération avec d autres groupes de professionnels, apprécier leurs contributions en mettant l accent sur le réseautage et la coordination, - intervenir en coopérant et gérer la critique et les conflits de manière constructive, - communiquer et coopérer de façon transparente et fiable avec d autres professionnels en se basant sur une identité professionnelle établie, - refléter ses propres contributions et l effet de son intervention dans le cadre de la coopération avec des tiers 6 e processus de travail: développer le champ d activité vers l intérieur et vers l extérieur Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES identifient les aspects sociétaux, politiques, économiques, éthiques et juridiques déterminant leur travail et tiennent compte de l impact de ses derniers sur leur propre activité. Ils/elles perçoivent les tendances et développements et cherchent des réponses créatives. Connaissant l orientation et les limites de leur mandat, ils/elles gèrent les tensions en résultant de façon constructive de manière à épauler leurs groupes cibles. A cet effet, ils/elles informent le public des questions, thèmes et problématiques rencontrés dans leur propre champ d'activité. Cela sert aussi à légitimer le métier, renforçant sa crédibilité et son image. Compétences professionnelles - reconnaître des dysfonctionnements, des dangers ou des dérapages dans leur champ d activité et les signaler en donnant des éclaircissements, 15 sur 28

16 - identifier des ressources et des opportunités et les utiliser pour faire évoluer son champ d activité, - cerner des tendances et évolutions sociales et les utiliser pour faire avancer leur propre champ d'activité, - adopter une attitude constructive face aux attentes relatives à leur poste de travail, - permettre à de futurs professionnels de découvrir leur métier en les accompagnant et les épaulant, - remplir les missions professionnelles dans le cadre légal donné en se conformant aux dispositions juridiques régissant la profession. Compétences méthodologiques - utiliser les moyens adéquats relevant du travail de relations publiques, - en fonction de la situation donnée et du thème en question, avoir recours à des méthodes servant à identifier et traiter des tendances et développements en vue d élargir son champ de travail. Compétences personnelles et sociales - considérer le public comme un partenaire et agir dans une relation de confiance, - agir en tant que professionnels sensibilisés aux impératifs politiques et coconstructeurs de l espace public, - utiliser le discours professionnel et l échange entre collègues. 7 e processus de travail: se développer en tant que professionnel Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES reflètent le rôle professionnel qu ils/elles assument dans leur champ d activité et développent une identité professionnelle claire. Capables d apprécier leurs possibilités et limites de manière réaliste, ils/elles se servent de leur personnalité comme outil d action professionnelle. Ils/elles reflètent leurs schémas d expérience et d action personnels et leur effet sur autrui. Cela vaut, en particulier, par rapport à leur sexe ainsi qu à leur origine sociale et culturelle. L autoréflexion s effectue lors d entretiens menés dans le cadre du travail, lors de l intervision entre collègues et à l occasion de la supervision accompagnée par des professionnels. Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES travaillent dans des conditions changeantes, parfois difficiles. En adoptant des mesures appropriées, ils/elles gèrent la pression psychique et physique de façon mesurée, anticipatoire et responsable. Les travailleurs-travailleuses communautaires diplômé-e-s ES savent identifier les exigences et changements caractérisant leur routine professionnelle. Ils/elles choisissent les mesures appropriées en tenant compte des ressources personnelles et matérielles et les mettent en œuvre de manière active et autonome. 16 sur 28

17 Compétences professionnelles - utiliser à bon escient les notions, concepts et théories relatives à leur champ d activité, - se renseigner au sujet de développements techniques et les mettre en pratique dans son quotidien professionnel, - cerner sa propre situation et apprécier sa capacité de performance de manière réaliste, - savoir gérer des charges et des changements. Compétences méthodologiques - prendre des mesures ciblées permettant de prévenir, gérer et suivre des situations exigeantes et en endosser la responsabilité, - recourir aux possibilités de formation et de formation continue professionnelles en tenant compte des missions et des objectifs et en assurer le transfert, - utiliser des moyens de réflexion tels que le coaching, l intervision ou la supervision, - choisir les moyens adéquats afin de changer et de développer son ascendance, ses attitudes, ses modes d action et d interprétation. Compétences personnelles et sociales - refléter l histoire de sa propre jeunesse et adolescence ainsi que l importance de ses relations sociales actuelles et de ses propres liens d appartenance, - refléter d une manière critique son activité professionnelle, en analysant, entre autres, les perceptions de tiers de façon autocritique, - refléter le rapport entre sa propre personne et son identité professionnelle, - analyser et évaluer sa manière de communiquer, - savoir gérer de manière appropriée les relations de proximité et à distance, - analyser de façon constructive la critique et les conflits, - gérer de manière responsable les limites de ses ressources professionnelles, méthodologiques et personnelles. 3 Concept de formation - La formation menant à un titre ES en travail communautaire comprend obligatoirement des moments de cours et de pratique professionnelle (sous forme d emploi et/ou de stages) formant un ensemble, ceci pour garantir l acquisition etl approfondissement des compétences professionnelles. - La formation ES en travail communautaire est une formation à plein temps organisée selon deux modalités: 17 sur 28

18 Parcours avec stage Ce mode de formation prévoit, en alternance avec des périodes de cours, une ou plusieurs périodes de stage, en principe dans des réalités professionnelles différentes. Parcours avec emploi Ce mode de formation organise une alternance entre des moments de formation en école et des moments de formation sur un lieu de pratique professionnelle ayant une relation professionnelle correspondant au minimum à 50 % et faisant l objet d un contrat entre l employeur et l étudiant. Un stage complémentaire dans un autre champ d activité que celui exercé dans le cadre du contrat peut être exigé durant la formation. Une grande importance est attribuée au lien entre les apports théoriques et pratiques. Ce lien se traduit par une alternance entre la formation théorique et la formation sur le lieu de pratique professionnelle. - La formation est de type généraliste et débouche sur des qualifications utiles dans tous les domaines cités dans le profil professionnel. - Le concept est matérialisé par: un ancrage important de la formation dans la pratique; une concordance entre les objectifs de formation à l école et les objectifs poursuivis sur le lieu de pratique professionnelle; le développement d une analyse réflexive sur la pratique professionnelle (analyse de pratique et supervision); un accompagnement coordonné entre le lieu de pratique professionnelle et l école; l évaluation de certaines compétences directement sur le lieu de pratique professionnelle. - Les écoles supérieures du domaine social ont recours aux principes de la formation d adultes. Ceci se manifeste par un travail actif des étudiants-tes en lien avec leurs expériences, afin d élargir leurs connaissances professionnelles de manière réflexive et de favoriser leur autonomie d apprentissage. Elles créent des conditions d'apprentissage qui favorisent tout autant le travail personnel que le travail en équipe ou par projet. Elles conduisent les étudiants-tes à être capable de mener une action professionnelle autonome et responsable. Pour cela, elles favorisent l approche méthodique, la pensée interdisciplinaire et l aptitude à analyser et 18 sur 28

19 à évaluer les situations professionnelles complexes. Les écoles supérieures approfondissent également la culture professionnelle et scientifique nécessaires à la maîtrise de ces situations. Elles favorisent la créativité et le développement personnel par un enseignement spécifique ou en intégrant ces notions à d autres branches. - Les programmes de formation s'adaptent de manière continue à l'évolution scientifique, économique, technique, sociale, méthodologique et didactique du champ professionnel. 19 sur 28

20 4 Admission 4.1 Conditions d'admission Les candidats à la formation dans une école supérieure doivent satisfaire aux conditions cumulatives suivantes: CFC ou titre jugé équivalent ou supérieur 2 ; réussite du test d aptitude organisé par le prestataire; pré-pratique ou expérience pratique dans le domaine du travail communautaire d'au moins 800 heures; produire une déclaration attestant l absence de procédure judiciaire et/ou de condamnation pour faits incompatibles avec l exercice de la profession. Les conditions d admission sont décrites dans le règlement d admission de l école d une manière transparente. Est reconnu comme un certificat fédéral de capacité (CFC) dans le domaine correspondant aux études le certificat d assistant-e socio-éducatif-ve. La personne possédant un CFC dans ce domaine accède à une formation totalisant 3600 heures. Elle est dispensée de la pré-pratique dans le domaine de l ES. Les candidat-e-s avec une formation purement scolaire doivent faire preuve d au moins une année de pratique professionnelle à l intérieur ou à l extérieur du domaine social. 4.2 Procédure d'admission La procédure d admission à une formation ES en travail communautaire doit être formalisée et présentée de manière explicite par chaque prestataire. Le test d aptitude vérifie, à l aide de méthodes appropriées, si le candidat dispose: des aptitudes requises par la pratique professionnelle dans le domaine; de la motivation pour la profession ainsi que pour la formation; de l'aptitude à réussir le parcours et les examens de la formation, soit o la capacité à l expression écrite et orale permettant de suivre une formation ES; o les capacités personnelles, interpersonnelles et professionnelles pour la communication, la collaboration et la réflexion en adéquation avec les attentes de la formation ES. 2 Est reconnu comme équivalent la maturité gymnasiale ou la maturité spécialisée Certificat d ECG (y inclus le diplôme d une école secondaire supérieure intégrée) 20 sur 28

Educatrice sociale diplômée ES Educateur social diplômé ES

Educatrice sociale diplômée ES Educateur social diplômé ES SPAS Plate-forme suisse des formations dans le domaine social SAVOIRSOCIAL Organisation faîtière suisse du monde du travail du domaine social Plan d études cadre pour les filières de formation des écoles

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire en intendance avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2004 (Etat le 15 juillet 2011) 79613 Gestionnaire en

Plus en détail

Educatrice de l enfance diplômée ES Educateur de l enfance diplômé ES

Educatrice de l enfance diplômée ES Educateur de l enfance diplômé ES SPAS Plate-forme suisse des formations dans le domaine social SAVOIRSOCIAL Organisation faîtière suisse du monde du travail du domaine social Plan d études cadre pour les filières de formation des écoles

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

Maîtresse socioprofessionnelle diplômée ES Maître socioprofessionnel diplômé ES

Maîtresse socioprofessionnelle diplômée ES Maître socioprofessionnel diplômé ES SPAS Plate-forme suisse des formations dans le domaine social SAVOIRSOCIAL Organisation faîtière suisse du monde du travail du domaine social Plan d études cadre Pour les filières de formation des écoles

Plus en détail

Plan d études cadre PEC. Educatrice sociale ES Educateur social ES

Plan d études cadre PEC. Educatrice sociale ES Educateur social ES SPAS Plate-forme suisse des formations dans le domaine social OrTra S Organisation faîtière suisse du monde du travail du domaine social Plan d études cadre PEC Educatrice sociale ES Educateur social ES

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC DANS LE DOMAINE SOCIAL (ASSISTANT SOCIO EDUCATIF / ASE)

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC DANS LE DOMAINE SOCIAL (ASSISTANT SOCIO EDUCATIF / ASE) Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d opticienne/opticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 10 mai 2010 85504 Opticienne CFC/Opticien CFC Augenoptikerin EFZ/Augenoptiker EFZ

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale du 8 décembre 2004 71100 Assistante du commerce de détail/ Assistant du commerce de détail Detailhandelsassistentin/Detailhandelsassistent Assistente

Plus en détail

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base WWW.IREF.CH INFO@IREF.CH FAX 021/671 30 26 TEL 021/671 30 25 1020 RENENS AV. DES BAUMETTES 11 NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE Une formation novatrice et Session 2013-2016

Plus en détail

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse.

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse. Règlement d organisation des cours interentreprises destinés aux employées et employés de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) de la branche de formation et d examens Services et administration

Plus en détail

Contrat de formation à la pratique professionnelle

Contrat de formation à la pratique professionnelle Contrat de formation à la pratique professionnelle Filière Education sociale 3600h Destinataires Etudiant Direction institution Direction ES ARPIH Nom Prénom de l étudiant... Volée... Institution... Cadre

Plus en détail

Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration»

Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration» Employée/Employé de commerce CFC «Services et administration» Le champ d activité des employés 1 de commerce de la branche «Services et administration» va du contact avec la clientèle au back office. La

Plus en détail

«formation socioprofessionnelle» «maîtresse socioprofessionnelle diplômée ES» «maître socioprofessionnel diplômé ES»

«formation socioprofessionnelle» «maîtresse socioprofessionnelle diplômée ES» «maître socioprofessionnel diplômé ES» Plan d études cadre pour les filières de formation des écoles supérieures «formation socioprofessionnelle» Titre protégé : «maîtresse socioprofessionnelle diplômée ES» «maître socioprofessionnel diplômé

Plus en détail

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie du 15 mars 2001 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 61, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d esthéticienne/esthéticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 12 décembre 2006 82112 Esthéticienne CFC/Esthéticien CFC Kosmetikerin

Plus en détail

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale Guide Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale 2 Utilisation du présent guide Le présent guide décrit des mesures et des possibilités d action déjà expérimentées. Les

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 1 er décembre 2008 90901 Danseuse interprète CFC/Danseur interprète CFC Bühnentänzerin EFZ/Bühnentänzer

Plus en détail

FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS

FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS FORMATION ET FORMATION CONTINUE DES EXPERTES ET DES EXPERTS AUX EXAMENS Mandat et offre de l IFFP Formation continue LE MANDAT DE L IFFP Sur mandat de la Confédération, l Institut fédéral des hautes études

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience

Validation des acquis de l expérience 1 Guide pour la formation professionnelle initiale 2 Impressum Editeur: Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), Berne Version: 1 Langues: d / f / i Date de publication:

Plus en détail

1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) BDEFA 2 Branche de formation et d examen Branche et entreprise

1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) BDEFA 2 Branche de formation et d examen Branche et entreprise 1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) La personne qui a réussi la procédure de qualification au terme de sa formation d assistant de bureau reçoit l attestation fédérale de formation

Plus en détail

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices Aide-mémoire 19 Réseaux d entreprises formatrices Qu est-ce qu un réseau d entreprises formatrices? Un réseau d entreprise formatrices est un groupement d entreprises qui, seules, ne pourraient pas assurer

Plus en détail

Lignes directrices pour la Formation Pratique (FPra) selon INSOS

Lignes directrices pour la Formation Pratique (FPra) selon INSOS Lignes directrices pour la Formation Pratique (FPra) selon INSOS du 23.4.2015 (remplacent les lignes directrices du 19.9.2012) INSOS Suisse, vu l art. 16, al. 2, let. a, LAI ; vu les n os 3013 et 3010

Plus en détail

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste un lien important avec le marché du travail. La formation professionnelle supérieure permet d acquérir les compétences

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation professionnelle Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d assistante socio-éducative/assistant socio-éducatif 1 du 16 juin 2005 94303 Assistante socio-éducative/assistant socio-éducatif Fachfrau Betreuung/Fachmann

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 6 décembre 2006 95004 Agente/Agent d exploitation CFC Fachfrau/Fachmann Betriebsunterhalt EFZ

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Lignes directrices pour les responsables de homes Lignes directrices relatives à la procédure de reconnaissance

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de gardienne d animaux/gardien d animaux 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 8 juillet 2009 18110 Gardienne d animaux CFC/Gardien d animaux

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) (Interactive Media Designer CFC) du 22 octobre 2013 47117 Interactive Media Designer CFC Interactive

Plus en détail

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière brevet fédéral d informaticien de gestion... pour booster sa carrière formation continue...clé du succès 25 milliards C est en CHF. le PIB engendré par les TIC en Suisse. Entreprendre pour conduire son

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 12 décembre 2007 47604 Installatrice en chauffage CFC/Installateur en chauffage CFC Heizungsinstallateurin

Plus en détail

Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004

Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004 Profil HES du domaine de la santé du 13 mai 2004 1. Statut La formation en santé de niveau HES (HES-santé) est proposée dans le cadre d'un département HES ou d'une entité autonome faisant partie d'une

Plus en détail

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire

Politique pour l apprentissage en milieu communautaire Education Éducation 1. Énoncé de politique L apprentissage en milieu communautaire permet aux élèves de faire des stages auprès d organismes d accueil ou d employeurs en milieu communautaire afin d explorer

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de médiamaticienne/médiamaticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 11 novembre 2010 47121 Médiamaticienne CFC/Médiamaticien CFC Mediamatikerin

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 20 décembre 2010 (Etat le 1 er janvier 2012) 86913 Aide en soins et accompagnement

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Dispositions d exécution: Unités de formation

Dispositions d exécution: Unités de formation Dispositions d exécution: Unités de formation Bases Dispositions générales d exécution pour l examen de fin d apprentissage. Art. 3, al. 6, du règlement d'apprentissage et d'examen de fin d'apprentissage

Plus en détail

Cadre de compétences de la FAO

Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO Cadre de compétences de la FAO La FAO remercie le Secrétariat de l ONUSIDA qui a bien voulu lui permettre de réutiliser, et d adapter, si nécessaire, le texte explicatif

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Plan d études cadre PEC Maîtresse socioprofessionnelle ES Maître socioprofessionnel ES

Plan d études cadre PEC Maîtresse socioprofessionnelle ES Maître socioprofessionnel ES SPAS Plate-forme suisse des formations dans le domaine social Plan d études cadre PEC Maîtresse socioprofessionnelle ES Maître socioprofessionnel ES PEC MSP ES 30/11/2006 Page 1 sur 29 Table des matières

Plus en détail

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II

STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II STRATÉGIE DES LANGUES POUR LE DEGRÉ SECONDAIRE II Stratégie de la CDIP du 24 octobre 2013 pour la coordination à l échelle nationale de l enseignement des langues étrangères dans le degré secondaire II

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de laborantine/laborantin avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 25 juillet 2007 (Etat le 19 août 2013) 65324 Biologie 65325 Chimie

Plus en détail

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007 Recommandations relatives à la formation des enseignantes et enseignants aux approches interculturelles COHEP, novembre 2007 Etat : Adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 14/15 novembre 2007 Table

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

Formations consécutives dans le domaine des soins infirmiers

Formations consécutives dans le domaine des soins infirmiers Formations consécutives dans le domaine des soins infirmiers Document de base concernant le profil de compétence Conseil en soins infirmiers Version du 11 octobre 2013 1 La situation initiale dans le rapport

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

Description Modules 1-13 Contenu et objectifs

Description Modules 1-13 Contenu et objectifs Description Modules 1-13 et objectifs Module 1 Introduction à la formation GEDEon et outils de travail (2 jours) Présentation de la formation GEDEon Outils d organisation du temps et du travail Analyse

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Présentation 13 janvier 2016

Présentation 13 janvier 2016 Présentation 13 janvier 2016 Exclusivement pour les formations plt L organisation de la formation professionnelle. Les métiers de l. Conditions d admission. Fonctionnement de l. Un CFC et après. Questions.

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Dans le cadre de la formation initiale en entreprise, le DFP à l école n est pas défini de manière plus précise.

Dans le cadre de la formation initiale en entreprise, le DFP à l école n est pas défini de manière plus précise. Dossier de formation et des prestations des employés de commerce CFC de la branche «Services et administration» dans le cadre de la formation initiale en école (écoles de commerce de droit public EC) Contexte

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale)

Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale) Convention réglant la collaboration entre la Conférence des évêques (CES) et la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (Conférence centrale) Préambule A la fois conscientes et convaincues de

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

Formations pour formatrices et formateurs pratiques

Formations pour formatrices et formateurs pratiques Formations pour formatrices et formateurs pratiques Formations pour formatrices et formateurs pratiques Dans le cadre de leur formation diversifiée, les apprenti-e-s login peuvent compter sur un encadrement

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 26 septembre 2011 Employée de commerce CFC/Employé de commerce CFC Kauffrau EFZ/Kaufmann EFZ

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 25 octobre 2006 43905 Mécanicienne/Mécanicien en machines agricoles CFC Landmaschinenmechanikerin

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d employée de commerce/employé de commerce 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du [Version 0.7 du 6 avril 2010] Employée de commerce CFC/employé

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration 78704 Spécialiste en restauration Restaurationsfachfrau / Restaurationsfachmann Impiegata di ristorazione / Impiegato di ristorazione Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de dessinatrice-constructrice sur métal/dessinateur-constructeur sur métal 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2006 64404 Dessinatrice-constructrice

Plus en détail

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce La partie informative du présent concept comprend une vue d ensemble des exigences de qualité

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)5 du Comité des Ministres aux Etats membres relative aux droits des enfants vivant en institution (adoptée par le Comité des Ministres le

Plus en détail

Formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) Guide

Formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) Guide Formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) Guide 1 Table des matières Avant-propos concernant la deuxième édition du guide 3 Introduction

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de planificatrice-électricienne/planificateur-électricien avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 27 avril 2015 64505 Planificatrice-électricienne

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire en intendance 1 CFC avec certificat fédéral de capacité (CFC) du Projet 2014_02_19 79615 Gestionnaire en intendance CFC Fachfrau/Fachmann

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

La formation initiale des assistants de justice : des fondamentaux pour l esthétique d une intervention sociale dans un système démocratique.

La formation initiale des assistants de justice : des fondamentaux pour l esthétique d une intervention sociale dans un système démocratique. Henri WATERVAL Responsable formation supervision Conseiller Service Expertise Direction Générale des Maisons de Justice Service Public Fédéral Justice Belgique La formation initiale des assistants de justice

Plus en détail

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Ce document, présenté comme un tout, se décline en réalité selon deux

Plus en détail

Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A)

Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A) Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A) Directive pour les experts aux examens A Extraits de

Plus en détail

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES Approuvé par le Comité des Affaires Fiscales de l OCDE le 23 janvier 2006 MISE EN DIFFUSION GENERALE

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 décembre 2006 70610 Assistante en pharmacie CFC/Assistant en pharmacie CFC Pharma-Assistentin EFZ/Pharma-Assistent

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE DÉVELOPPEMENT ET DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES (PIDGP) Adoptée par le conseil d administration le 27 novembre 2003 Direction des études Table des matières 1. BUT...

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

MANDAT DE PRESTATIONS

MANDAT DE PRESTATIONS MANDAT DE PRESTATIONS 2008 2011 décidé d un commun accord entre la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) (Mandante) et le Centre suisse de prestation Formation professionnelle

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail