Lille s Challenge Big Data

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lille s Challenge Big Data"

Transcription

1 Lille s Challenge Au cœur des Challenge et CyberSécurité REGLEMENT 2015 ORGANISE PAR : AVEC LE SOUTIEN DE :

2 EuraTechnologies, le CITC-EuraRFID et EuraSanté co-organisent les Challenges «Lille s Challenge», dans le cadre de l action «cœur de filière numérique» du programme d investissements d avenir du Ministère de l économie, de l industrie et du numérique. Deux Opérations distinctes sont organisées dans ce cadre: - Le Challenge «et CyberSécurité» - Le Challenge «et Santé» Pour les besoins des présentes seront ci-après dénommées par le terme «Sponsor», toute Institution publique ou structure privée qui : fournit un ou plusieurs jeux de données avec une problématique de CyberSécurité associée et/ou fournit une ou plusieurs Dotations aux Lauréats du Challenge Le présent Challenge «et CyberSécurité», (ci-après «le Challenge») est conjointement organisé par : EURATECHNOLOGIES dont le siège social est situé au 165 Avenue de Bretagne Lille (59000) Contact administratif : Knuth POSERN - Chargé de projets Data - Tél : Et CITC-EuraRFID dont le siège social est situé au 165 Avenue de Bretagne Lille (59000) Contact administratif : Mohamed Salah BOUASSIDA - Ingénieur R&D - Tél : Avec le soutien des Sponsors suivants : Advens IBM Stormshield ARTICLE 1 PRESENTATION DU CHALLENGE «BIG DATA ET CYBERSECURITE» Le développement de l Internet, du Cloud Computing, des objets connectés, a pour conséquence l augmentation des failles de sécurité. Concomitamment, les données qui permettent d identifier, de traiter, et d anticiper ces failles augmentent de manière exponentielle. L utilisation des outils Big Data pour répondre à cet état de fait et continuer à assurer la sécurité des systèmes d information s impose comme une évidence. Cependant la mise en œuvre de telles solutions nécessite des investissements et des compétences bien souvent hors de portée des PME et ETI ; il devient vital de proposer des solutions mutualisées permettant aux entreprises d'accéder à des systèmes de protection et de surveillance performants. Le Challenge a pour ambition de favoriser l émergence de produits et / ou solutions innovantes répondant à ces enjeux sur la base de jeux de données, réels. 2

3 ARTICLE 2 CALENDRIER PRINCIPALES ECHEANCES 20 janvier 2015 Annonce officielle de la tenue du Challenge au cours du FIC Février 2015 Lancement du Challenge et ouverture des inscriptions 15 avril 2015 à minuit Date limite de dépôt des dossiers de candidature 30 avril 2015 Date d annonce des Candidats présélectionnés 8 juin 2015 à minuit Date limite de réception de la présentation complète du produit ou de la solution proposée 11 et 12 juin 2015 Présentation devant le jury pour les projets sélectionnés Fin Juin 2015 Délibération du jury 09 Juillet 2015 Cérémonie officielle de remise des prix au cours du forum Big DATA ARTICLE 3 PARTICIPANTS ELIGIBILITE Le Challenge est ouvert aux Porteurs de projets, aux Startups et aux PME. Pour les besoins des présentes les termes ci-après sont entendus comme : Porteurs de projets : personnes physique souhaitant se réaliser à travers le développement dudit projet et ainsi mettre en pratique son idée d entreprise. Start-up : Jeune entreprise, souvent innovante, promise à une croissance importante et rapide. La start-up développe son offre (par des activités de recherche et de développement et/ou d'étude de marché) ou recherche de premiers débouchés commerciaux (identification de prospects ou de partenaires commerciaux). PME : entreprise dont l effectif est inférieur à 250 personnes et dont le chiffre d affaires annuel n'excède pas 50 millions d'euros ou le total de bilan n'excède pas 43 millions d'euros. Peuvent participer au Challenge toutes les sociétés immatriculées en France ainsi que les Porteurs de projets ayant leur domicile sur le territoire français. Chaque candidat devra déposer un dossier unique de candidature. Chaque participant ne peut être représenté que par un seul mandataire qui doit être habilité à déposer le dossier de candidature. 3

4 NB : Outre la Dotation à laquelle chaque Candidat peut prétendre (dans les conditions du présent Règlement), ce dernier demeure seul responsable, juridiquement et financièrement, de la concrétisation et de la commercialisation finale du Projet En participant au présent Challenge chaque Candidat se conforme également à la Règlementation communautaire des Aides d Etat. Ne peuvent concourir : les personnes en poste chez EuraTechnologies, CITC-EuraRFID et EuraSanté, les membres du jury et experts sollicités dans le cadre du présent Challenge ainsi que les membres de leur famille (conjoint, ascendants, descendants et collatéraux au premier degré). Aucune contrepartie financière, ni dépense sous quelque forme que ce soit, ne sera réclamée aux participants du fait de leur participation. Toute demande de remboursement des frais de participation (connexions à internet et frais postaux dans le cadre de l inscription) doit être effectuée au plus tard quinze (15) jours après la participation au Jeu. Toute demande de remboursement de la participation au Jeu et des frais de participation au Jeu sera adressée par courrier postal exclusivement, à l'adresse suivante : EuraTechnologies 165 avenue de Bretagne Lille. En tout état de cause, il ne sera effectué qu'un seul remboursement par Participant (même nom, même adresse) et pour toute la durée du Challenge (celui-ci étant limité à une participation par Candidat). Les frais postaux engagés pour la demande de remboursement seront remboursés au tarif lent en vigueur sur simple demande écrite figurant dans la demande de remboursement. La demande de remboursement sera traitée en moyenne sous trois (3) mois, par virement bancaire. Toute demande n'incluant pas l'ensemble des éléments visés ci-dessus, transmise au-delà de la date mentionnée (cachet de la poste faisant foi), illisible, avec des coordonnées erronées ou ne respectant pas les conditions ci-dessus, sera automatiquement rejetée et ne recevra pas de réponse. ARTICLE 4 DESCRIPTION DES DOTATIONS Catégorie Description de la dotation Création d un système d apprentissage séquentiel spécialisé dans la détection d incidents de sécurité 2 jours homme par mois d expertise et d accompagnement sécurité sur 2 ans, à concurrence de maximum. un crédit de $, soit environ 8800 maximum par mois pendant 12 mois, à valoir sur la consommation de services Cloud fournis par SoftLayer et IBM Bluemix.* 4

5 Réputation des machines internes -1 équipement SN300 avec 1 an de maintenance soit une valeur de machines virtuelles V50 avec 1 an de maintenance soit une valeur de journées de consulting, support de la R&D Stormshield soit une valeur de Soit une dotation totale de euros un crédit de $ soit environ 8800 maximum par mois pendant 12 mois, à valoir sur la consommation de services Cloud fournis par SoftLayer et IBM Bluemix.* Tous les montants exprimés concernant les dotations s entendent HORS TAXES. * les conditions d attribution de la dotation d IBM sont les suivantes : est considérée comme éligible, toute entreprise de - de 3 ans, dont le CA est inférieur à 1Million de dollars et non cliente du programme Bluemix, Softlayer. Pour connaître l ensemble des dispositions prévues dans le cadre des programmes «Softlayer» et «Bluemix», il est recommandé de consulter respectivement le site ibm.biz/cloudstartup et le site ibm.biz/sitebluemix. IBM se réserve le droit d attribuer les mêmes avantages à toute entreprise répondant au challenge et non lauréat de ce challenge. La combinaison de ces services Cloud, du réseau de compétences techniques 43 IBM Innovations Centers dans le monde et de la mise en relation avec l'écosystème formé par IBM, ses partenaires et ses clients constitue une proposition sans égale pour accompagner le développement de jeunes start-ups sur leur marché national et à l'international. Chaque Lauréat pourra prétendre à une bonification de sa Dotation dans les conditions ci-après exposées : Un financement de l Etat peut être attribué par décision du comité d engagement «subventions et avances remboursables» du FSN (Fonds national pour la société numérique). Les dépenses éligibles du Projet sont susceptibles d être soutenues au taux de 45% pour les petites entreprises et 35% pour les entreprises de taille moyenne. Les dépenses éligibles comportent : les frais de personnels affectés au projet ; des frais forfaitaires proportionnels aux frais de personnels. Les travaux financés doivent être réalisés en France. Ce financement fait alors l objet d une convention entre le lauréat et la BPI (Banque Publique d'investissement), agissant en son nom et pour le compte de l Etat. 5

6 Pour Information : Le montant alloué par l Etat aux lauréats est au maximum de 70k euros à répartir sur un maximum de 3 Lauréats (d autres Lauréats pouvant être financés par les Sponsors) sur la base d une Annexe Technique, d une Annexe Financière et d un état de dépenses à la fin de la réalisation du Projet (seront pris en compte les frais de personnel, des frais forfaitaires proportionnels aux frais de personnel, la location de locaux, les dépenses en équipements non-amortissables et les consommables). Chaque Lauréat devra transmettre aux organisateurs un exemplaire original et complet : - d une attestation sur l honneur et déclaration relative aux aides perçues dans les 3 dernières années entrant dans le cadre des aides d état réglementées ; - de l ensemble des éléments nécessaires à son conventionnement (notamment K Bis, pièce d'identité du représentant légal, coordonnées d'un contact dans l'entreprise, statuts, Annexe Technique et Annexe Financière du Programme). Chaque Lauréat pourra également prétendre à la condition d être implanté en région Nord-Pas-de- Calais ou de s y implanter durablement : un accès à des moyens informatiques mutualisés adaptés aux expérimentations (dispositif TERRIL mis en place au sein d EuraTechnologies) un suivi du Projet par un chargé d affaire un hébergement éventuel à EuraTechnologies pour les start-ups selon des modalités à définir NB : le présent Règlement expose ci-après une série de critères de sélections de sorte que le Jury se réserve la possibilité de n attribuer aucune Dotation si lesdits critères n étaient pas respectés. ARTICLE 5 THEMES Article 5-1 système à apprentissage séquentiel Le but de ce challenge est de concevoir un système à apprentissage séquentiel agissant sur un flux d informations divers (logs serveurs, firewall, proxy, applications, capteurs physiques ) reçues en temps réel. Vous trouverez dans l annexe 1 la description complète du thème à traiter. Article 5-2 Réputation des machines internes Le challenge «Réputation des machines internes» s inscrit dans l approche Stormshield en s appuyant sur les événements transmis par les systèmes de protections déployés chez ses clients. Les pares feux de nouvelle génération protègent les accès réseaux ainsi que les flux transitant au sein des entreprises. Les systèmes déployés sur les postes de travail interceptent les menaces 0-day les plus élaborées et examinent les autres vecteurs d attaque (clé USB, négligences ou malveillances internes). Le challenge «Réputation des machines internes» s appuie sur les indicateurs de réputation d adresse IP internes et sur le calcul des niveaux de protection pour mesurer la mise en place de contre-mesures. Les indicateurs sont calculés par les solutions de sécurité (Stormshield Network Security et Stormshield Endpoint Security). Pour les équipements réseaux, il s agit des adresses IP connectées et protégées par la solution. Pour les solutions de protection de postes de travail et de serveurs, il s agit de l indicateur de la machine elle-même. Le niveau de protection d une solution de sécurité peut être calculé à partir des journaux d événements qu il transmet. En effet, à partir du nombre d information présent dans un log on peut en déduire les protections qui ont été mises en œuvre. Vous trouverez dans l annexe 2 la description complète du thème à traiter. 6

7 ARTICLE 6 Article 6-1 MODALITES DE SELECTION Sélection Les dossiers seront présélectionnés après étude de la faisabilité économique par une commission technique. Les Candidats seront informés de leur pré-sélection avant le 31 mars Entre le 30 avril et le 8 juin 2015, les candidats présélectionnés, devront faire parvenir au jury une présentation complète de leur Projet : par courrier électronique à l adresse ou par courrier : SPL EURATECHNOLOGIES - Knuth POSERN - Challenge et CyberSécurité avenue de Bretagne LILLE. NB : Les décisions du jury sont souveraines de sorte qu elles n'auront pas à être motivées et ne pourront faire l'objet d'aucune réclamation. Article 6-2 Prérequis Chaque Candidat certifie que le contenu de son produit ou de sa solution est entièrement original, innovant et qu aucune commercialisation n a encore été réalisée où que ce soit dans le monde. Les produits et solutions, sont sélectionnables à la double condition de cibler l un des jeux de données fournis par les Sponsors, et de correspondre aux problématiques que les Organisateurs ont attaché à chacun de ces jeux de données (Cf. article 5 du règlement ci-dessus). Les projets attendus se traduiront par la mise sur le marché d un produit ou / et service à horizon 12 / 24 mois. Article 6-3 : Critères de sélection Adéquation aux objectifs du Challenge ; Mise en valeur spécifique des aspects relatifs au dans le Projet Éléments permettant d'apprécier la performance potentielle des technologies proposées Caractère original et novateur du Projet et/ou de la technologie Faisabilité économique et viabilité du Projet Qualité de la présentation de chaque projet, pertinence de l'approche tant sur le plan commercial que financier ou humain Design des produits et solutions présentés Qualité de l'équipe dédiée. ARTICLE 7 COMPOSITION DU JURY ET DE LA COMMISSION TECHNIQUE Composition de la commission technique : La commission technique sera composée sur l'initiative d EURATECHNOLOGIES. Les membres pourront entre autres être choisis parmi les membres des Partenaires associés au Challenge. Elle aura pour objet l'étude de faisabilité et de viabilité économique du Projet, sans que tout ou partie de ses membres puissent être tenus responsables des éventuels échecs de l'entreprise. La commission technique est chargée de la présélection des dossiers et de la sélection des lauréats. 7

8 Composition du Jury : Le jury sera composé d un seul et unique représentant des entités ci-dessous : EuraTechnologies CITC-EuraRFID DIRECCTE BPI-France NFID Advens Stormshield IBM EuraTechnologies se réserve le droit de faire appel à tout expert qu elle jugera nécessaire et cela à titre consultatif. ARTICLE 8 RETRAIT DES DOCUMENTS Les Candidats pourront télécharger la fiche d engagement ainsi que le règlement du Challenge sur le site internet à l'adresse suivante : challenges.euratechnologies.com ARTICLE 9 COMPOSITION ET DEPOTS DES DOSSIERS Un dossier de pré-sélection sera envoyé par chaque candidat avant le 15 avril 2015 minuit, par courrier électronique à l adresse mail et devra être constitué : d une fiche d engagement, et d une description de 3 pages maximum de la solution et / ou du produit proposé, mettant en avant la façon avec laquelle elle répond au Challenge ciblé. Les candidats dont les projets seront pré-sélectionnés, devront faire parvenir leur dossier complet de présentation au plus tard le 08 juin 2015 minuit, par courrier électronique à l adresse mail et devra se composer : d une fiche d engagement, et d un Business Plan simplifié, et de tout document présentant l'entreprise ou le produit / la solution (maquette, prototype, etc.), et de tout support informatique de présentation ou de démonstration et d'une manière générale de toute autre pièce que le candidat jugera opportun de communiquer ou que le Jury ou les Organisateurs pourront souhaiter. NB : Tout dossier incomplet à la date de clôture sera refusé. ARTICLE 10 REMISE DES PRIX Les Lauréats recevront leur prix le 9 juillet 2015 lors du forum organisé par EuraTechnologies, après la notification de la décision du Jury. Le prix ne pourra être attribué qu à l entreprise ou le Porteur de projet dont le nom figure dans le dossier de candidature. 8

9 ARTICLE 11 DEPOT ET CONSULTATION DU REGLEMENT Le Règlement complet de ce Challenge est déposé au sein de l étude de Maitre Frédéric DUSSART huissier de justice sis à Lille (59000) - 63 avenue du Peuple Belge - BP (Tél : ). Toute modification de ce dernier par voix d avenant sera diffusée et déposée selon une procédure identique. Ce règlement est disponible sur le site Challenges.euratechnologies.com pendant toute la durée de validité du Challenge. Il sera adressé à titre gratuit à toute personne qui en fera la demande à l adresse suivante EuraTechnologies SPL Avenue de Bretagne - Lille (59000). ARTICLE 12 CANDIDATS La participation au Challenge implique l acceptation pleine et entière et sans restriction ni réserve du présent règlement ainsi qu un engagement sur l honneur quant à la véracité des informations transmises. Sera considéré comme nulle toute demande de participation ou participation du fait de : tout envoi adressé autrement que par le formulaire en ligne, adressé après la date limite ou émanant d une entité n ayant pas qualité pour participer ; tout envoi incomplet ou réalisé de manière contrevenante au présent Règlement ; toute attitude contraire aux lois, règlements et règles déontologiques applicables ; tout acte de contrefaçon ou de concurrence déloyale associé au dossier. Les Organisateurs se réservent le droit de poursuivre toute personne qui tenterait de frauder ou de nuire au bon déroulement du Challenge. Ainsi dans le cas de fraudes manifestes sous quelque forme que ce soit les Organisateurs peuvent annuler le Challenge. Les Organisateurs se réservent en cas de force majeure, le droit de proroger, d'écourter, de modifier ou d'annuler la présente opération. Leur responsabilité ne saurait être engagée de ce fait. Les lauréats s'engagent à : participer aux points réguliers mis en place dans le cadre du bon déroulement du projet rendre compte des travaux réalisés et de l'état d'avancement à mi-parcours et en fin de projet. ARTICLE 13 CONDITIONS RELATIVES A LA PROPRIETE INTELLECTUELLE ET A LA CONFIDENTIALITE Article 13-1 : Confidentialité Dans le cadre du Présent Challenge les Candidats peuvent être amenés à divulguer des informations confidentielles. Les Organisateurs et les membres du Jury s engagent d ores et déjà à traiter ces informations avec la plus grande précaution, et à ne pas les divulguer sans autorisation préalable du Candidat à la condition que lesdites informations aient été préalablement identifiées comme «Confidentielles» par le Candidat. Néanmoins, dans le cadre de la communication associée au Challenge, les Organisateurs sont autorisés : à communiquer à la presse et à publier sur leur Site, la dénomination sociale, le nom du dossier, le nom des Candidats ; à rendre publiques les caractéristiques essentielles et non confidentielles des Projets présentés, sans contrepartie de quelque nature que ce soit. Article 13-2 : Propriété intellectuelle des résultats obtenus dans le cadre des projets 9

10 Les travaux réalisés par les Lauréats dans le cadre d un projet demeurent la propriété du Lauréat. Les Sponsors quant à eux restent propriétaires des Connaissances Antérieures (notamment des jeux de données et leurs composantes) fournis dans le cadre du Challenge. Ces Connaissances Antérieures seront listées par chacun d entre eux. La cession ou la concession aux Sponsors des droits de propriétés détenus par les Lauréats sur les éléments de leur projet se fera dans le cadre d un contrat négocié entre les Parties à des conditions de marché. Lesdits droits de propriété nécessaires ne pourront en aucun cas être cédés avant la fin du Challenge. En tout état de cause, si l Etat est amené consécutivement à la tenue du présent Challenge à apporter une aide financière et/ou matérielle à un Lauréat, l encadrement communautaire des aides d Etat s appliquera de droit. Article 13.3 Propriété des données et protection de la vie privée Les données restent la propriété de leur communiquant. Les Lauréats s engagent en participant à signer un accord de non diffusion desdites données et de protection de la vie privée, dans le cas où les données ne seraient pas anonymes, ou comporteraient des informations personnelles, y compris en référence indirecte. Article 13.4 Droit à l image données personnelles Chaque Candidat autorise, à titre gratuit, les Organisateurs, directement ou indirectement, à enregistrer et à exploiter son image sur tout support (photos, films, audio,) ainsi que ses présentations et soutenances du dossier. A cet effet les Candidats autorisent les Organisateurs, pendant 2 (deux) ans à compter du dépôt du dossier, à représenter, à reproduire, à diffuser, à exploiter, l image du Candidat (telle que précisée ci-dessus), en tout ou partie, directement ou indirectement, par l intermédiaire des Organisateurs ou tout tiers autorisé par eux, dans le monde entier, par voie de presse, écrite, radio, télévisuelle, informatique, sur tous supports et tous formats, et plus généralement par tous modes et procédés techniques connus ou à venir, et quelques soient les secteurs de diffusion, notamment dans le cadre des communications associées à l organisation, de l information et la promotion du Challenge.Les Lauréats s engagent d ores et déjà à participer à la remise du prix et cèdent leur droits à l image associés dans les conditions du présent article. Ils s engagent également à faire apparaitre la mention «Lille s Challenge» dans les supports utilisés pour la commercialisation des produits ou solutions qui se sont vus attribués un prix. ARTICLE 14 LOI APPLICABLE ET JURIDICTION Le présent règlement est soumis à la loi française. Toute difficulté qui viendrait à naître de l application ou de l interprétation du présent Règlement ou qui ne serait pas prévue par celui-ci sera tranchée par les Organisateurs en premier et dernier ressort. Tout litige né à l occasion du présent Challenge et qui ne pourra être réglé à l amiable sera soumis aux tribunaux compétents de Lille. ARTICLE 15 CONTACTS ORGANISATION SPL EuraTechnologies M. Knuth POSERN Contact presse : Mlle Delphine FOURMY 165 avenue de Bretagne LILLE CITC-EuraRFID M. Mohamed Salah BOUASSIDA Contact presse : Mme Alice HUYS-MOCHEZ 165 avenue de Bretagne LILLE 10

11 ANNEXES 11

12 ANNEXE 1 Thème 1 Création d un système d apprentissage séquentiel spécialisé dans la détection d incidents de sécurité 12

13 Advens Challenge Big-Data & Cyber Sécurité Intitulé : Création d un système d apprentissage séquentiel spécialisé dans la détection d incidents de sécurité Dotation : Journées d expertise et d accompagnement sécurité (2JH par mois sur 2 ans, jusque 60,000 ). Description du challenge : Les technologies SIEM (Security Information and Event Management) sont devenues indispensables pour analyser, le plus souvent à postériori, les traces des équipements IT (serveurs, applications, actifs réseaux ). Les SIEM sont souvent utilisés pour collecter, centraliser et rechercher des évènements passés. Ces outils proposent également des fonctionnalités de reporting et d alerting. L avènement des technologies big-data a permet de démultiplier les capacités des SIEM en permettant la recherche d évènements sur des périodes de temps plus longues. Il est ainsi fréquent de voir des technologies comme Hadoop par exemple, en complément des SIEM «historiques». Le fait d avoir des données sur des périodes de temps plus longues permet d améliorer l efficacité des détections de comportements suspects mais ne règle pas la problématique de complexité et de génération d indicateurs et d alertes pertinentes, ce qui reste un enjeu majeur pour les SIEM. Par ailleurs, l enjeu sécuritaire n est pas uniquement de collecter davantage d informations, mais plutôt de croiser différentes sources de données et d en extraire les informations pertinentes. Les solutions SIEM sont également coûteuses en termes d acquisition et d exploitation. Aussi, dans un monde où les objets deviennent connectés et commencent à générer des flux de données de plus en plus importants, le fonctionnement des SIEM actuels est à revoir: Modèles de licence et coûts inadaptés aux volumes de données actuels, outils trop techniques qui n intègrent pas la dimension humaine et l apport d expertise indispensable pour un alerting et un reporting pertinents. Le but de ce challenge est de concevoir un système à apprentissage séquentiel agissant sur un flux d informations diverses (logs serveurs, firewall, proxy, applications, capteurs physiques ) reçues en temps réel. Le principe de l apprentissage séquentiel est le suivant : Hypothèses : - Le système doit être totalement indépendant du type de données o Ex : Firewall, Proxy, Serveur, Application, base de données, capteurs divers, o Nécessite un modèle de données le plus universel possible o Lors de la définition d une source, le système questionne pour qualifier le type de source et valider / définir les types de menaces redoutées. Les scénarios de menace sont mis aux points par des experts sécurité et le système doit intégrer un langage permettant de les modéliser o Cette phase de définition permet de définir les périodes d apprentissage et d échantillonnage temporel (on ne traitera pas de la même façon un flux continu de logs firewall et un flux périodique de remontée de température) - Chaque source envoie sont flux de données de manière synchrone ou asynchrone o Ex : Via SYSLOG 13

14 Configuration initiale : - Un ensemble de «règles métiers» est défini o «Il ne doit pas y avoir de connexions vers un réseau de BOTNET connu» o «Un poste utilisateur ne doit pas contacter Internet sans passer par le proxy de l entreprise» o «Un compte utilisateur ne doit pas être utilisé dans 2 sessions simultanées» o «Un compte utilisateur ne doit pas être utilisé dans plus de 5 tentatives de connexions en moins d une minute» o o Les règles sont définies par des experts métiers, dans un langage le plus naturel possible, et ne sont pas nécessairement incluses par défaut dans le système - En complément des règles métiers, le système passe par une phase d apprentissage initiale o Sur une période de temps caractéristique propre à chaque type de donnée o Le système crée un modèle statistique représentatif de cette activité pour chaque période de temps Description du fonctionnement attendu en mode nominal: - Le système normalise les données reçues en continue et les stocke dans le big-data - Le système, en temps réel, par échantillonnage sur des périodes de temps va : o Analyser les données reçues o Comparer les données reçues avec le modèle statistique sur la période correspondante o Valider le respect du jeu de règles configurées et alerter le cas échéant - La détection de non-conformité par rapport à ce qui était attendu (ex : variation anormale de volume) ou le non-respect d une règle entraîne l émission d une alerte o Cette alerte doit être qualifiée par un opérateur expert qui peut décider De la valider : On entre dans un processus de remédiation visant à corriger l anomalie De l invalider : C est un faux-positif L expert peut décider de l ignorer ou de revoir le jeu de règles initiales si nécessaire. - Le système doit intégrer, en complément des règles définies, des algorithmes statistiques «intelligents» pour remonter des anomalies. Le système peut, par exemple, classifier les données et implémenter un système de scoring de la menace. En fonction des seuils définis, il alertera de tout événement, ou succession d événements dépassant le seuil configuré. o Ex : variation inhabituelle du trafic UDP sur le port 53 + levée d une alerte antispoofing sur un commutateur réseau = Probabilité d attaque par réflexion DNS - La détection de non-conformité doit pouvoir se faire également sur la base de variation multiples (ex : pas de variation massive de volume, mais des variations plus minimes de plusieurs éléments caractéristiques qui doivent être corrélés de facto. 14

15 - La solution doit être capable de suivre dans les temps les alertes remontées pendant un certain temps pour garder des comportements suspects sous surveillance, en alimentant son moteur par ces éléments pour enrichir les analyses. Problématiques techniques à lever : Les algorithmes permettant de gérer ces problématiques existent mais nécessitent des compétences pointues en mathématiques. La solution doit donc rendre accessible ces algorithmes au travers d un modèle de données, d un modèle de description de règles et d un processus de gestion des incidents simples. La solution doit être totalement indépendante du type de données gérées. Le modèle de données et le système de gestion des règles doivent être utilisables pour tout type de données : Surveillance des flux d un firewall, surveillance de l activité d accès aux fichiers d un partage réseau, suivi de la consommation électrique dans un bâtiment La solution doit être scalable et distribuée. C est un enjeu majeur pour la détection d anomalies en temps réel sur des volumes de données pouvant atteindre plusieurs To par jour. La solution doit permettre un apprentissage automatique et une adaptation permanente automatique des alertes pour refléter la réalité. 15

16 ANNEXE 2 Thème 2 Réputation des machines internes 16

17 Réputation des machines internes Introduction Les attaques ciblées avancées qu elles soient persistantes ou pas sont toujours plus élaborées et deviennent de plus en plus difficiles à détecter. Ces attaques sont conçues pour contourner les systèmes de protection traditionnels et la combinaison de différentes solutions de sécurité sous forme de silo n est d ailleurs pas suffisamment efficace. Cependant, ces attaques laissent un certain nombre de traces que l on peut qualifier de signaux faibles comme par exemple l accès à un site web non catégorisé. En associant ces signaux faibles entre eux et en les corrélant avec une cartographie des vulnérabilités, on peut identifier la menace qui révèle ainsi son véritable caractère critique. Il est donc possible de combattre ces attaques multi niveaux en associant et faisant interagir plusieurs couches de protection. Avec une approche basée sur l intégration des moteurs de sécurité et une véritable interaction entre les différentes solutions de défense, les différents moyens de protection collaborent entre eux en échangeant des données et analysent un comportement en fonction des autres événements détectés. La corrélation s effectue en temps réel et les différents signaux faibles sont pris en compte dans leur globalité. Le niveau de protection se trouve ainsi renforcé et la politique de sécurité peut s adapter de façon dynamique. Les comportements anormaux peuvent alors être bloqués de manière proactive. Cette approche constitue le fondement de la vision de Stormshield pour répondre aux nouvelles menaces. Description générale Le challenge «Réputation des machines internes» s inscrit dans l approche Stormshield en s appuyant sur les événements transmis par les systèmes de protections déployés chez ses clients. Les pares feux de nouvelle génération protègent les accès réseaux ainsi que les flux transitant au sein des entreprises. Les systèmes déployés sur les postes de travail interceptent les menaces 0-day les plus élaborées et examinent les autres vecteurs d attaque (clé USB, négligences ou malveillances internes). Le challenge «Réputation des machines internes» s appuie sur les indicateurs de réputation d adresse IP internes et sur le calcul des niveaux de protection pour mesurer la mise en place de contre-mesures. Les indicateurs sont calculés par les solutions de sécurité (Stormshield Network Security et Stormshield Endpoint Security). Pour les équipements réseaux, il s agit des adresses IP connectées et protégées par la solution. Pour les solutions de protection de postes de travail et de serveurs, il s agit de l indicateur de la machine elle-même. Le niveau de protection d une solution de sécurité peut être calculé à partir des journaux d événements qu il transmet. En effet, à partir du nombre d information présent dans un log on peut en déduire les protections qui ont été mises en œuvre. Description des indicateurs de réputation Les indicateurs de réputation d une machine sont calcul rcateurs de réputationemps d sont calcul rcateurs de réputationqui sont classifil rcateurtégories. Les indicateurs sont remontés selon la période de temps définie alors que les événements bruts sont transmis plus régulièrement. 17

18 Un indicateur est constitut de réputationempcateurs L adresse IP de la machine - L identifiant de la machine qui permet de distinguer 2 machines ayant la même adresse IP - Le score global de la machine - Un ensemble de catégories ayant chacune un score de compromission qui participe selon leur poids au score global - Le profil de calcul d indicateur attaché - L heure de début du calcul de l indicateur La liste des catégories n est pas exhaustive. Pour les solutions Stormshield Network Security on peut retenir : Antivirus, IPS, connexion, URL, vulnérabilités, Endpoint,. Pour les solutions Stormshield Endpoint Security nous avons par exemple : Dépassement mémoire, keylogger, USB invalide, IPS,. On peut noter que les solutions de protection réseaux remontent l indicateur global des solutions Endpoint qui y sont connectées. Le poids de chaque catégorie dans le calcul du score global est basé sur des profils. Ces profils qui sont configurés sur les solutions elles-mêmes, peuvent être associés indépendamment aux machines à mesurer en fonction de leur type ou de leur usage. Les équipements de protection de sécurité offriront une interface permettant de connaître le poids de chaque catégorie en fonction du profil. Description des événements bruts Les ription des événements brutsbase au calcul des indicateurs selon des algorithmes qui sont propres aux solutions de ss profils qui sont cmontés sur un laps de temps relativement court. Un ription des es indicateurs selon des algorithmes qui sont propres aux solutions de ss prlfils qui sont cmontés sur L identifiant de la machine qui permet de distinguer 2 machines ayant la même adresse IP - La catégorie auquel il appartient - Une chaine de caractère constituant le log et qui se présente sous la forme d une suite d éléments de type attribut=valeur Certains attributs représentatifs seront tout particulièrement gérés car ils pourront être corrélés avec les événements liés aux niveaux de protections. Bien que les attributs aient des identifiants difficulièrement gérés car ils pourront être corrélés avec les événements liés aux niveaux de protections. t.t être associés indépendamment aux machines tection afin de déterminer la propagation d une contre-mesure. 18

19 Description des niveaux de protection Les solutions de sécurité sont composées de plusieurs modules différents (exemple antivirus, IPS, filtrage URL). L utilisation de ces modules nécessite tout d abord leur activation par licence puis leur mise en œuvre dans la politique de sécurité. L activation d un module peut être vérifiée en envoyant une commande sur l équipement afin de récupérer les informations de licence. Les données retournées au format texte permettent de : - Connaître l état d activation d un module (une ligne d état par module) - Connaître la date d expiration d un module (une ligne de date par module) Ces informations pourront être renforcées par la présence d attributs spécifiques dans les logs. Ces événements de sécurité, transmis par syslog, sont classifiés par type d événements et sont constitués d un ensemble d éléments de type attribut=valeur (format WELF). La présence de certains attributs révèle la mise en œuvre d un module de protection. Suivi des contre-mesures Les événements de sécurité transmis par syslog contiennent également la valeur de l empreinte d une menace qui a été bloquée. La valeur de l empreinte sera associée à un attribut particulier. L empreinte faisant également partie des indicateurs bruts, la solution devra être capable de corréler les 2 informations. Fonctionnement attendu Gestion des indicateurs de réputation La solution rndicateurs de réputationleur de lon rndicateurs de réputationn attribut particulier. Récupérer périodiquement les événements remontant les indicateurs de réputation - Stocker les indicateurs de réputation. Dans le cas où un indicateur de machine est remonté par les solutions Stormshield Network Security et Stormshield Endpoint Security, il faudra stocker les 2 indicateurs. - Afficher le score des sous catégories d une machine. Pour l indicateur Endpoint remontée par une solution Stormshield Network Security, il faudra remonter les catégories remontées par la solution Stormshield Endpoint Security. - Pour une machine donnée, afficher les différentes valeurs collectées afin de les visualiser sur un graphe. Le graphe devra pouvoir être interrogé afin de montrer pour chaque point le score des sous catégories. Gestion des niveaux de protection La solution riveaux de protectione du challenge eaux de protectionachinesallenge eaux de protectiosaisir des informations permettant d identifier une solution de sécurité. - Requêter régulièrement les solutions de sécurité pour récupérer les informations sur les modules activés - Calculer les modules activés sur la solution qui émet le log - Traiter les événements de sécurité en temps réel - Extraire les empreintes liées aux menaces - Pondérer le niveau de protection sur la présence ou non de certains attributs - Afficher pour chaque solution de sécurité le niveau de protection. Cet affichage peut s accompagner de graphe permettant de mesurer le pourcentage d activation d un module. - Emettre des alertes lorsque le niveau de protection d une solution de sécurité est modifié. 19

20 Corrélation d événements A partir des indicateurs bruts reveau de protection d une solution de sécurité est modifié.ompagner de graphe permettant de mesurer le pourcentage d activation terne chaque type d événements - Afficher tous les indicateurs bruts qui sont liés à un indicateur de réputation ou une de ses catégories - Afficher un graphe temporel des événements bruts associés à une machine interne. - Corréler les empreintes fournies dans les indicateurs avec celles détectées ou bloquées par les solutions de sécurité - Afficher la propagation d une contre mesure à partir des données de corrélation sur les empreintes des menaces. Actions de remédiation Les informations sur les indicateurs de réputation qui sont affichées pourront être utilisées par l administrateur afin d agir sur la politique de sécurité. Ces actions seront basées sur un ensemble de commandes de gestion prédéfinies. A titre d exemple, on peut citer «Pousser une politique de filtrage réseau» ou «Activer une politique Endpoint particulière».la remédiation consiste donc à choisir une commande ou en ensemble de commande en fonction du score de réputation d une machine. La solution réalisée dans le cadre du challenge «Réputation des machines» devra donc permettre à l administrateur de choisir une action de remédiation. Une fois que le choix est effectué, la solution lancera l exécution de la ou des commandes choisies. Simulation d événements La mise en place d une plateforme de collecte d indicateurs de réputation et de corrélation avec des événements de sécurité requiert un juste choix de dimensionnement. Les clients n étant pas prêt à transmettre leurs événements vers une solution en cours de développement, il conviendra de fournir un générateur d événements. Ce générateur d événements permettra de fournir un grand nombre d indicateurs de réputation et d événements de sécurité conformes à un projet. Ce générateur servira pour effectuer des tests de charge de la solution réalisés dans la cadre du challenge «Réputation des machines internes». 20

Règles du concours de startups PulseContest

Règles du concours de startups PulseContest Règles du concours de startups PulseContest Article 1. Organisation Le présent concours est organisé par l Association La Cuisine du Web et la société Huawei France afin de soutenir l innovation et l entreprenariat

Plus en détail

Lille s Challenge Big Data

Lille s Challenge Big Data Lille s Challenge Au cœur des Challenge et Santé REGLEMENT 2015 ET LE SOUTIEN DE EuraTechnologies, le CITC-EuraRFID et EuraSanté co-organisent les Challenges «Lille s Challenge», dans le cadre de l action

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS MACIF «PRIX MACIF DU FILM ECONOMIE SOCIALE»

REGLEMENT DU CONCOURS MACIF «PRIX MACIF DU FILM ECONOMIE SOCIALE» REGLEMENT DU CONCOURS MACIF «PRIX MACIF DU FILM ECONOMIE SOCIALE» 1. LA SOCIETE ORGANISATRICE La Macif, société d assurance mutuelle à cotisations variables, entreprise régie par le Code des assurances,

Plus en détail

Règlement du concours du Prix de l Etudiant Entrepreneur en Economie Sociale 2012 (5 ème édition)

Règlement du concours du Prix de l Etudiant Entrepreneur en Economie Sociale 2012 (5 ème édition) Règlement du concours du Prix de l Etudiant Entrepreneur en Economie Sociale 2012 (5 ème édition) ARTICLE 1 : OBJET DU CONCOURS La Mutuelle Des Etudiants (LMDE), mutuelle n 431 7 91 672 soumise aux dispositions

Plus en détail

Les Trophées «Y a d l idée en Normandie!» Edition 2015

Les Trophées «Y a d l idée en Normandie!» Edition 2015 z 1 Les Trophées «Y a d l idée en Normandie!» Edition 2015 Règlement du concours www.concours-innovation.fr 2 Article 1 : Présentation du concours Les Trophées «Y a d l idée en Normandie!» sont issus de

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS PVTISTES.NET «Ô CANADA»

RÈGLEMENT DU CONCOURS PVTISTES.NET «Ô CANADA» RÈGLEMENT DU CONCOURS PVTISTES.NET «Ô CANADA» Préambule : Le règlement initial du concours «Ô Canada», a été déposé le 29 décembre 2014 à l étude DARRICAU PECASTAING huissiers de Justice à Paris 75018.

Plus en détail

II CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION - MODALITES D INSCRIPTION

II CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION - MODALITES D INSCRIPTION Règlement du Jeu : Jeu «UEFA Champions League : week-end à Berlin». I - ORGANISATEUR 1. La société MasterCard France (ci-après l «Organisateur»), société par actions simplifiée au capital de 10 123 334

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS D INNOVATION ET TIC

REGLEMENT DU CONCOURS D INNOVATION ET TIC République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de la Pose et des Technologies de l Information et de la Communication Direction Générale de la société de l information REGLEMENT DU CONCOURS

Plus en détail

Règlement du Concours. «Meilleure innovation dans le domaine des Technologies de l Information et dela Communication»

Règlement du Concours. «Meilleure innovation dans le domaine des Technologies de l Information et dela Communication» 1 ALGERIE TELECOM-Spa DIRECTION GENERALE Règlement du Concours «Meilleure innovation dans le domaine des Technologies de l Information et dela Communication» 2 Avril 2015 Page 1 Article 1. Contexte et

Plus en détail

Règlement du jeu «Trophées des Femmes»

Règlement du jeu «Trophées des Femmes» Règlement du jeu «Trophées des Femmes» Support : bulletin de participation publié dans L Est Républicain et sur le site internet www.estrepublicain.fr Article 1 : OBJET La société L EST REPUBLICAIN, société

Plus en détail

CONCOURS DE CREATION D'ENTREPRISE PAR LES FEMMES "SARTHOISE DE TALENT" REGLEMENT. Dépôt des candidatures au plus tard le 17 juillet 2015

CONCOURS DE CREATION D'ENTREPRISE PAR LES FEMMES SARTHOISE DE TALENT REGLEMENT. Dépôt des candidatures au plus tard le 17 juillet 2015 CONCOURS DE CREATION D'ENTREPRISE PAR LES FEMMES "SARTHOISE DE TALENT" REGLEMENT Dépôt des candidatures au plus tard le 17 juillet 2015 Article 1 - Objet : Le concours SARTHOISE DE TALENT est mis en place

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Dossier complet à retourner ou à déposer avant le 08 septembre 2015 à : jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr nweiser@cm-alsace.fr OU CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin Pôle Création/Cession

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Exposition Tom et Lila

Règlement du jeu-concours Exposition Tom et Lila Règlement du jeu-concours Exposition Tom et Lila Article 1 Organisation L association Prévention Routière, Association loi 1901 reconnue d'utilité publique, dont le siège social est situé à Paris 1er (75001)

Plus en détail

Règlement jeu concours antenne MONA FM SMS : 6 10 71 7 10 04 Standard téléphonique : 03 20 35 80 80

Règlement jeu concours antenne MONA FM SMS : 6 10 71 7 10 04 Standard téléphonique : 03 20 35 80 80 Règlement jeu concours antenne MONA FM SMS : 6 10 71 7 10 04 Standard téléphonique : 03 20 35 80 80 ARTICLE 1 SOCIETE ORGANISATRICE La SAS MONA FM, au capital de 7622,45 euros, immatriculée au Registre

Plus en détail

REGLEMENT «Concours MBA EDC Paris»

REGLEMENT «Concours MBA EDC Paris» REGLEMENT «Concours MBA EDC Paris» ARTICLE 1 : LA SOCIETE ORGANISATRICE Association EDC Association Loi 1901, immatriculée sous le numéro de SIRET 40249993300024, APE 8542 Z ayant son siège social 70 galerie

Plus en détail

REGLEMENT JEU DU DEVIS GAGNANT

REGLEMENT JEU DU DEVIS GAGNANT REGLEMENT JEU DU DEVIS GAGNANT Article 1 : Organisation La Caisse Fédérale du Crédit Mutuel Nord Europe, Société Anonyme coopérative de crédit à capital variable ayant son siège social 4 place Richebé

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET DU JEU CONCOURS : «Un an de maquillage Bourjois à gagner»

REGLEMENT COMPLET DU JEU CONCOURS : «Un an de maquillage Bourjois à gagner» REGLEMENT COMPLET DU JEU CONCOURS : «Un an de maquillage Bourjois à gagner» ARTICLE 1 : SOCIETE ORGANISATRICE BOURJOIS pour la marque UNE, société par actions simplifiée au capital de 5 000 000 euros,

Plus en détail

Règlement jeu concours les essais connectés PEUGEOT

Règlement jeu concours les essais connectés PEUGEOT Article 1 : Organisateur Règlement jeu concours les essais connectés PEUGEOT La société AUTOMOBILES PEUGEOT, société anonyme au capital de 171 284 859 euros dont le siège social est sis 75 avenue de la

Plus en détail

Règlement de l Appel à Projet #3 Mettre en Scène la Ville

Règlement de l Appel à Projet #3 Mettre en Scène la Ville Règlement de l Appel à Projet #3 Mettre en Scène la Ville Article 1 Objet Valoriser et aider des porteurs de projets qui dans les quatre catégories décrites ci-après, ont atteint de façon originale et

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU-CONCOURS. «NEWSLETTER emag PROMEGA»

REGLEMENT DU JEU-CONCOURS. «NEWSLETTER emag PROMEGA» REGLEMENT DU JEU-CONCOURS «NEWSLETTER emag PROMEGA» La société PROMEGA FRANCE (ci-après «PROMEGA»), société à responsabilité limitée au capital de 8.000 euros, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés

Plus en détail

REGLEMENT DE LA BOURSE. Ghislaine DUPONT et Claude VERLON

REGLEMENT DE LA BOURSE. Ghislaine DUPONT et Claude VERLON REGLEMENT DE LA BOURSE Ghislaine DUPONT et Claude VERLON Pour les Jeunes journalistes et Techniciens Africains Société organisatrice : France Médias Monde, Société Anonyme immatriculée au RCS de Nanterre

Plus en détail

Règlement du concours

Règlement du concours Règlement du concours Organisateur : La SA à conseil d administration TOTAL MARKETING SERVICES (l «Organisateur») dont le siège social est situé au 24 cours Michelet 92800 Puteaux France souhaite stimuler

Plus en détail

RÈGLEMENT COMPLET ATLANTIC

RÈGLEMENT COMPLET ATLANTIC ARTICLE 1 : Présentation La société SOCIETE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT THERMIQUE (ciaprès SFDT), SA à Directoire et Conseil de Surveillance, au capital de 13730600 Euros, immatriculée au RCS de La Roche

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU. Les Flyers peuvent être obtenus dans la limite des stocks disponibles dans les magasins Intersport participants à l opération.

REGLEMENT DU JEU. Les Flyers peuvent être obtenus dans la limite des stocks disponibles dans les magasins Intersport participants à l opération. REGLEMENT DU JEU ARTICLE 1 ARENA FRANCE, société par actions simplifiée dont le siège social est situé 3, avenue de la Ballastière, LIBOURNE (33500) et INTERSPORT FRANCE, société anonyme dont le siège

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS «VOTEZ POUR LES MASCOTTES DE VOS RÉGIONS» DESTINATION PROVINCE SUD

REGLEMENT DU CONCOURS «VOTEZ POUR LES MASCOTTES DE VOS RÉGIONS» DESTINATION PROVINCE SUD REGLEMENT DU CONCOURS «VOTEZ POUR LES MASCOTTES DE VOS RÉGIONS» DESTINATION PROVINCE SUD ARTICLE 1 : ORGANISATION Le GIE Nouvelle-Calédonie Tourisme Province Sud dont le siège social est situé au 20, rue

Plus en détail

Le concours. A l issu du concours, le jury sélectionnera jusqu à 6 prix. Jusqu à 5000 à gagner!

Le concours. A l issu du concours, le jury sélectionnera jusqu à 6 prix. Jusqu à 5000 à gagner! REGLEMENT Le concours Le concours, initié par le CITC s adresse aux étudiants de tout cursus à l international. Il se termine le 1 er novembre 2014, date à partir de laquelle le choix du meilleur objet

Plus en détail

Hackathon AXA avec Sales Force RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS

Hackathon AXA avec Sales Force RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS Hackathon AXA avec Sales Force RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS 1. Société Organisatrice La société BeMyApp, désignée ci-après par L ORGANISATEUR, Société par Actions Simplifiée, au capital de 1.250,00 euros,

Plus en détail

A la conquête de l Est #1 2015

A la conquête de l Est #1 2015 A la conquête de l Est #1 2015 Règlement de l appel à projet Art.1 - OBJET A la conquête de l Est est un appel à projet organisé par la société Ob vious, société de conseil qui accompagne et soutien l

Plus en détail

REGLEMENT LOTERIE «ALLOPNEUS.com - DUNLOP cap- adrénaline / Ice Watch»

REGLEMENT LOTERIE «ALLOPNEUS.com - DUNLOP cap- adrénaline / Ice Watch» REGLEMENT LOTERIE «ALLOPNEUS.com - DUNLOP cap- adrénaline / Ice Watch» Article 1 - Société Organisatrice Société organisatrice : La société «ALLOPNEUS», société par actions simplifiée, au capital de 54.990

Plus en détail

Règlement du concours photo Ensemble vivons un moment de joie! Un Noël en partage

Règlement du concours photo Ensemble vivons un moment de joie! Un Noël en partage Règlement du concours photo Ensemble vivons un moment de joie! Un Noël en partage Article I : Objet L Alliance des Maternités Catholiques, domiciliée au 262 route de Sérézin, BP 9, Nivolas Vermelle, 38312

Plus en détail

PRIX COFFIM DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE EDITION 2015

PRIX COFFIM DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE EDITION 2015 PRIX COFFIM DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE EDITION 2015 REGLEMENT DU CONCOURS Plan du règlement : Article 1 : L Organisateur Article 2 : Participants Article 3 : Annonce du concours Article 4 : Modalités

Plus en détail

Règlement jeu-concours Jeu NFC Twisto

Règlement jeu-concours Jeu NFC Twisto Règlement jeu-concours Jeu NFC Twisto Article 1 : Organisation du Concours La société : KEOLIS CAEN au capital de 60 000 enregistré sous le numéro de SIRET 572 028 660 000 72 et dont le siège social se

Plus en détail

Toute tentative de fraude de la part d un participant pourra entraîner la nullité de sa participation.

Toute tentative de fraude de la part d un participant pourra entraîner la nullité de sa participation. Règlement jeu-concours JEUX INTERNET Article 1 : ORGANISATION La société Meilleur Mobile SA immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Nanterre sous le numéro 451 875 777 et dont le siège

Plus en détail

Conditions générales d utilisation des services édités par PARTOUCHE IMAGES

Conditions générales d utilisation des services édités par PARTOUCHE IMAGES Conditions générales d utilisation des services édités par PARTOUCHE IMAGES V2 Le présent règlement est applicable à l ensemble des services édités par PARTOUCHE IMAGES à l exception du service «Espace

Plus en détail

Règlement jeu concours «Gagnez des cartes cadeaux grâce à l appli» Le dimanche 30 août 2015 au centre commercial Arcades

Règlement jeu concours «Gagnez des cartes cadeaux grâce à l appli» Le dimanche 30 août 2015 au centre commercial Arcades Règlement jeu concours «Gagnez des cartes cadeaux grâce à l appli» Le dimanche 30 août 2015 au centre commercial Arcades Article 1 : Organisateur Le Groupement d intérêt économique du Centre Commercial

Plus en détail

Règlement des jeux par SMS et Appels au standard téléphonique

Règlement des jeux par SMS et Appels au standard téléphonique Règlement des jeux par SMS et Appels au standard téléphonique ARTICLE 1 - Objet : La société MONA FM, SAS au capital de 7622,45 euros, ayant son siège social au 37 rue Colbert 59280 Armentières, immatriculée

Plus en détail

Règlement du jeu-concours d écriture Imagine

Règlement du jeu-concours d écriture Imagine Règlement du jeu-concours d écriture Imagine Article 1 - Organisation La Société Hachette Livre, département Gautier-Languereau, société anonyme au capital de 6.260.976 euros, dont le siège social est

Plus en détail

RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «Feel Beautiful»

RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «Feel Beautiful» RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «Feel Beautiful» ARTICLE 1 SOCIETE ORGANISATRICE Domyos, marque de DECATHLON SA à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 10.250.000 euros, située au 4 boulevard de

Plus en détail

REGLEMENT «Jeu BNP Paribas Masters de Paris Bercy»

REGLEMENT «Jeu BNP Paribas Masters de Paris Bercy» REGLEMENT «Jeu Masters de Paris Bercy» Ci après «le Règlement» Article 1 : Société Organisatrice, Société Anonyme au capital de 2.488.925.578 immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET «Jeu Au Bureau/Coca-Cola Pub s Special - Août»

REGLEMENT COMPLET «Jeu Au Bureau/Coca-Cola Pub s Special - Août» REGLEMENT COMPLET «Jeu Au Bureau/Coca-Cola Pub s Special - Août» ARTICLE 1 : L enseigne Au Bureau, exploitée par la société B&C Développement Franchise, SAS au capital de 100.001, immatriculée au registre

Plus en détail

Appel à Projets MEITO CYBER

Appel à Projets MEITO CYBER Appel à Projet 2014 2015 RÈGLEMENT Appel à Projets MEITO CYBER Soumission des propositions Contacts Les dossiers de candidature sont téléchargeables sur le site de la MEITO : www.meito.com Les dossiers

Plus en détail

Règlement du jeu «RichesMonts La Raclette et la Tartiflette Autrement»

Règlement du jeu «RichesMonts La Raclette et la Tartiflette Autrement» Règlement du jeu «RichesMonts La Raclette et la Tartiflette Autrement» ARTICLE 1 SOCIETE ORGANISATRICE La société COMPAGNIE DES FROMAGES & RICHESMONTS (ci-après «l Organisateur»), société en commandite

Plus en détail

Il est précisé que pour le présent Jeu sms, une même personne ne peut être déclarée gagnante plusieurs fois à moins de deux mois d'intervalle.

Il est précisé que pour le présent Jeu sms, une même personne ne peut être déclarée gagnante plusieurs fois à moins de deux mois d'intervalle. REGLEMENT GENERAL DU JEU EUROPE 1 SMS 2014/2015 ARTICLE 1 : ORGANISATION GENERALE DU JEU La société EUROPE 1 TELECOMPAGNIE, immatriculée au RCS de Paris sous le numéro 542 168 463 ayant son siège social

Plus en détail

JEU «TECHNOËL» Application Facebook Top Office. - Règlement -

JEU «TECHNOËL» Application Facebook Top Office. - Règlement - JEU «TECHNOËL» Application Facebook Top Office - Règlement - Article 1 La société Top Office, organise du 9 au 27 décembre 2014 un jeu gratuit et sans obligation d'achat intitulé "TECHNOËL", selon les

Plus en détail

de CANdidATURE TRoPHéEs CREER 2015

de CANdidATURE TRoPHéEs CREER 2015 dossier de CANdidATURE TRoPHéEs CREER 2015 Pour sa 9 ème édition, le Salon Créer met à l honneur les chefs d entreprise du Nord Pas de Calais en les invitant à participer aux Trophées Créer 2015. Ce trophée

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU OUVERTURE ANGERS-CHOLET «GRANDE TOMBOLA»

REGLEMENT DU JEU OUVERTURE ANGERS-CHOLET «GRANDE TOMBOLA» REGLEMENT DU JEU OUVERTURE ANGERS-CHOLET «GRANDE TOMBOLA» Jeu gratuit sans obligation d achat Angers : du 21 février 2013 au 24 février 2013 Cholet : du 6 mars 2013 au 10 mars 2013 Article 1 : SOCIETE

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS

REGLEMENT DU CONCOURS REGLEMENT DU CONCOURS Article 1 : OBJET 1.1 La société INPES dont le siège social se situe 42, boulevard de la Libération 93203 Saint-Denis Cedex (ci-après «la Société Organisatrice»), en partenariat technique

Plus en détail

Règlement Programme Echantillons gratuits ARTICLE 1 OBJET

Règlement Programme Echantillons gratuits ARTICLE 1 OBJET Règlement Programme Echantillons gratuits ARTICLE 1 OBJET La société Primaphot, SAS au capital de 5 223 090 euros immatriculée au R.C.S de Nanterre sous le numéro 349 390 682, dont le siège social est

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU «WEEK-END DE LA SAINT VALENTIN A PARIS»

REGLEMENT DU JEU «WEEK-END DE LA SAINT VALENTIN A PARIS» REGLEMENT DU JEU «WEEK-END DE LA SAINT VALENTIN A PARIS» ARTICLE 1 : SOCIETE ORGANISATRICE La CCI de Brest, 1 Place du 19e RI BP 92028, 29200 Brest Cedex 2, N SIRET 182 900 050 00085, concessionnaire de

Plus en détail

RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «Ballons dédicacés PRO D2»

RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «Ballons dédicacés PRO D2» RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS «Ballons dédicacés PRO D2» ARTICLE 1 - SOCIETE ORGANISATRICE Ligue Nationale de Rugby, située au 25-27 avenue de villiers 75017 PARIS et immatriculée au Registre du Commerce et

Plus en détail

Article 1. Article 2 : Article 3

Article 1. Article 2 : Article 3 REGLEMENT DE CONCOURS «Grand Concours de maquillage» Article 1 SOCIETE ORGANISATRICE La société éveil & jeux, société par actions simplifiée, au capital de 328 368 dont le siège social est situé au 2 rue

Plus en détail

Règlement du jeu concours «Grand Quiz Nice Tourisme et European Masters Games» :

Règlement du jeu concours «Grand Quiz Nice Tourisme et European Masters Games» : Règlement du jeu concours «Grand Quiz Nice Tourisme et European Masters Games» : Article 1 : Société organisatrice L Office du Tourisme et des Congrès de Nice, Etablissement Industriel et Commercial, loi

Plus en détail

REGLEMENT D ORGANISATION DES

REGLEMENT D ORGANISATION DES REGLEMENT D ORGANISATION DES TROPHEES DE L'ENTREPRISE INNOVANTE EDITION 2012 Article 1 : Objet Les TROPHEES DE L ENTREPRISE INNOVANTE sont destinés à mettre en valeur et gratifier des illustrations de

Plus en détail

REGLEMENT DES JEUX CHAT SMS 4040

REGLEMENT DES JEUX CHAT SMS 4040 REGLEMENT DES JEUX CHAT SMS 4040 ARTICLE I : ORGANISATION : ORANGE-RDC, immatriculée au registre de commerce sous le 50.009, à l identification nationale sous le 01-73-N36.340N, dont le siège social est

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS Février 2015 Cabinet Stéphane Lefebvre, Conseil & Formation, contact@stephane-lefebvre.fr, www.stephane-lefebvre.fr, www.mieux-et-plus.com LE MARKETING AU QUOTIDIEN POUR VOTRE

Plus en détail

Règlement du Concours Innovathon Crédit Agricole S.A.

Règlement du Concours Innovathon Crédit Agricole S.A. Règlement du Concours Innovathon Crédit Agricole S.A. Article I Préambule CREDIT AGRICOLE S.A, Société Anonyme au capital de 7.729.097.322 Euros, dont le siège social est situé 12, place des Etats-Unis-

Plus en détail

CONTRAT DE PARTENARIAT

CONTRAT DE PARTENARIAT CONTRAT DE PARTENARIAT ENTRE : La Société Meilleursyndic, SAS immatriculée au RCS de Dax sous le numéro 538 641 432, au capital de 2000 euros, dont le siège social est situé «Résidence le Pavillon Landais»,

Plus en détail

Règlement du concours «Le livre : objet de désir»» sur le blog www.flamlikeyou.fr

Règlement du concours «Le livre : objet de désir»» sur le blog www.flamlikeyou.fr Règlement du concours «Le livre : objet de désir»» sur le blog www.flamlikeyou.fr Article 1 - Organisation Les Editions Flammarion, ayant son siège au 87 quai Panhard et Levassor 75647, Paris Cedex 13,

Plus en détail

JEU CARRE FRAIS - QUIVEUTDUFROMAGE

JEU CARRE FRAIS - QUIVEUTDUFROMAGE JEU CARRE FRAIS - QUIVEUTDUFROMAGE ARTICLE 1 ORGANISATION DU JEU La société BRESSOR SA (ci-après désignée "la Société Organisatrice" ), société anonyme au capital de 11.797.755 euros, dont le siège social

Plus en détail

Tirage au sort VITTEL/DODO

Tirage au sort VITTEL/DODO Tirage au sort VITTEL/DODO 1. Organisation du Jeu La Société Nestlé Waters Marketing et Distribution, SAS immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Nanterre sous le numéro 479 463 044, ayant

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU FESTIVAL DU FILM 2015 13.05.2015 17.05.2015

REGLEMENT DU JEU FESTIVAL DU FILM 2015 13.05.2015 17.05.2015 REGLEMENT DU JEU FESTIVAL DU FILM 2015 13.05.2015 17.05.2015 ARTICLE 1. ORGANISATION ET DUREE Europcar France, Société par Actions Simplifiée au capital de 10 880 000 euros, dont le siège social est situé

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU CONCOURS «LOTERIE GLOBE TROTTEUR»

REGLEMENT DU JEU CONCOURS «LOTERIE GLOBE TROTTEUR» REGLEMENT DU JEU CONCOURS «LOTERIE GLOBE TROTTEUR» ARTICLE 1 : ORGANISATEUR Evasion Culinaire Boutique, SARL au capital de 1 721 824 000 euros, inscrite au Registre du Commerce et des Sociétés de Cannes

Plus en détail

REGLEMENT DE JEU CONCOURS GRATUIT «Caisse d Epargne banque coopérative et bien plus!»

REGLEMENT DE JEU CONCOURS GRATUIT «Caisse d Epargne banque coopérative et bien plus!» REGLEMENT DE JEU CONCOURS GRATUIT «Caisse d Epargne banque coopérative et bien plus!» Article 1 Société organisatrice La Fédération Nationale des Caisses d Epargne, Association régie par les dispositions

Plus en détail

REGLEMENT DE CONCOURS PHOTOGRAPHIQUE

REGLEMENT DE CONCOURS PHOTOGRAPHIQUE REGLEMENT DE CONCOURS PHOTOGRAPHIQUE Article 1 : OBJET La Fondation URGO, dont le siège social est situé 42 rue de Longvic, 21300 CHENOVE, Arrêté préfectoral n 512 en date du 24 décembre 2009 ("Fo ndation")

Plus en détail

Comment participer? Règlement du jeu «Ma Fnac en photo»

Comment participer? Règlement du jeu «Ma Fnac en photo» Comment participer? 1 Prenez en photo la devanture de votre Fnac préférée. 2 Envoyez votre photo à social.media@fnac.com en précisant votre nom et prénom ainsi que le nom de la Fnac photographiée. 3 Si

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU CONCOURS «CAMPAGNE ESTIVALE TOTAL TUNISIE»

REGLEMENT DU JEU CONCOURS «CAMPAGNE ESTIVALE TOTAL TUNISIE» REGLEMENT DU JEU CONCOURS «CAMPAGNE ESTIVALE TOTAL TUNISIE» Article 1.Organisateur La société 3SG BBDO dont le siège social sis au 41 Rue Marbella, Riadh El Andlous 2058 Ariana, RC, AB 156282002 organise

Plus en détail

RÉGLEMENT COMPLET JEUX LEGO CLUB. Article I : Société organisatrice

RÉGLEMENT COMPLET JEUX LEGO CLUB. Article I : Société organisatrice RÉGLEMENT COMPLET JEUX LEGO CLUB Article I : Société organisatrice La société LEGO S.A.S., dont le siège social est situé 21, rue de la banque, 75002 Paris, immatriculée au R.C.S de Paris sous le numéro

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU GRAZIA.FR Février 2010 Février 2011. " Concours Privilège

REGLEMENT DU JEU GRAZIA.FR Février 2010 Février 2011.  Concours Privilège Mise en ligne de ce document sur le site de la SCP SIMONIN-LEMAREC-GUERRIER le 02.12.2010 REGLEMENT DU JEU GRAZIA.FR Février 2010 Février 2011 LA SOCIETE ORGANISATRICE ARTICLE 1 Mondadori France Digital

Plus en détail

Règlement du Jeu Mitsubishi Space Star Selection

Règlement du Jeu Mitsubishi Space Star Selection Règlement du Jeu Mitsubishi Space Star Selection Article 1 - Présentation de la société organisatrice M Motors Automobile France SAS au capital de10.000.0000 dont le siège social est situé au 1 avenue

Plus en détail

CONTRAT D ASSITANCE SUR REFERENTIEL UNASSI RESEAU N...

CONTRAT D ASSITANCE SUR REFERENTIEL UNASSI RESEAU N... CONTRAT D ASSITANCE SUR REFERENTIEL UNASSI RESEAU N... ENTRE LES SOUSSIGNES : La SARL PYREWEB, dont le siège social est situé CETIR - 65150 Saint Laurent de NESTE, immatriculée au Registre du commerce

Plus en détail

Règlement de Jeu FLORILEGES SMS 2015

Règlement de Jeu FLORILEGES SMS 2015 1 Règlement de Jeu FLORILEGES SMS 2015 DEFINITION : Délais Impartis : Période durant laquelle la participation au Jeu est ouverte. Gagnant : Participant victorieux qui a été tiré au sort Participant :

Plus en détail

Mobile Banking Factory RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS

Mobile Banking Factory RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS Mobile Banking Factory RÈGLEMENT DU JEU CONCOURS 1. Société Organisatrice Le GIE CREDIT AGRICOLE STORE, désigné ci-après par «L ORGANISATEUR», ayant son siège social au 48 rue la Boetie, 75008 Paris (France),

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS. «Casting campagne pub 2013 letudiant.fr»

RÈGLEMENT DU CONCOURS. «Casting campagne pub 2013 letudiant.fr» RÈGLEMENT DU CONCOURS «Casting campagne pub 2013 letudiant.fr» La société Groupe Express-Roularta, SA au capital de 47 150 040 euros (ci-après dénommée la «Société Organisatrice»), dont le siège social

Plus en détail

REGLEMENT JEU DU DEVIS GAGNANT

REGLEMENT JEU DU DEVIS GAGNANT REGLEMENT JEU DU DEVIS GAGNANT Article 1 : Organisation La Fédération du Crédit Mutuel Océan, dont le siège social est situé au 34 rue Léandre Merlet 85000 La Roche sur-yon organise un jeu gratuit et sans

Plus en détail

TROPHEE 2015 «J AIME MON METIER»

TROPHEE 2015 «J AIME MON METIER» Paris, le 17 octobre 2014 L APRODEMA vous invite à participer au : TROPHEE 2015 «J AIME MON METIER» Qui sommes-nous? L Association pour la PROmotion DEs Métiers et formations en Agroéquipement (APRODEMA)

Plus en détail

ARTICLE 1 : ORGANISATION

ARTICLE 1 : ORGANISATION REGLEMENT DU JEU CONCOURS ETUDIANT ARTICLE 1 : ORGANISATION La Société EF International, Société Anonyme A Responsabilité Limitée au Capital de 24 800 euros, ayant son siège au 5 avenue de Provence, 75009

Plus en détail

RÈGLEMENT DU JEU «À QUI RESSEMBLEZ-VOUS?»

RÈGLEMENT DU JEU «À QUI RESSEMBLEZ-VOUS?» Le présent règlement définit les règles juridiques applicables à cette opération ainsi que l ensemble des modalités de participation et de tirage au sort. Article 1 - Organisation Mutuelle Bleue, mutuelle

Plus en détail

Règlement de Jeu RUGBY 2015

Règlement de Jeu RUGBY 2015 Règlement de Jeu RUGBY 2015 DEFINITION : Délais Impartis : Période durant laquelle la participation au Jeu est ouverte. Gagnant : Participant victorieux qui a été tiré au sort Participant : Personne qui

Plus en détail

RÈGLEMENT JEU-CONCOURS «La Crosse Technology TREK» -

RÈGLEMENT JEU-CONCOURS «La Crosse Technology TREK» - Date règlement : 31/07/2015 RÈGLEMENT JEU-CONCOURS «La Crosse Technology TREK» - ARTICLE 1 : SOCIETE ORGANISATRICE ET PRESENTATION DU JEU La société AB SAT SAS (ci-après dénommée «Société Organisatrice»),

Plus en détail

Règlement du Jeu «GRAND JEU DEJEUNISSIME»

Règlement du Jeu «GRAND JEU DEJEUNISSIME» Règlement du Jeu «GRAND JEU DEJEUNISSIME» Article 1 - Organisation La société LE CHEQUE DEJEUNER, Société Coopérative et Participative Anonyme à Capital Variable, Immatriculée au RCS de Nanterre B 642

Plus en détail

Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme»

Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme» Règlement du concours «Les Etoiles du Tourisme» Article 1 : objet du concours A la demande du Secrétariat d Etat chargé du commerce, de l artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Twitter

Règlement du jeu-concours Twitter Règlement du jeu-concours Twitter ARTICLE1 : Société Organisatrice Ikoula Net SAS au capital de 181 260 uros SIREN 417 680 618 (ci-après «Société Organisatrice»), dont le siège social se situe au 175-177

Plus en détail

Prix du Reportage France Info / XXI RÈGLEMENT 2014

Prix du Reportage France Info / XXI RÈGLEMENT 2014 Prix du Reportage France Info / XXI RÈGLEMENT 2014 ARTICLE 1 OBJET, Société Nationale de Programme au capital de 1 560 000, inscrite au RCS de Paris sous le numéro 326 094 471, dont le siège social est

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES HÉBERGEMENT BLUE MIND

CONDITIONS PARTICULIÈRES HÉBERGEMENT BLUE MIND CONDITIONS PARTICULIÈRES HÉBERGEMENT BLUE MIND Version en date du 1/06/2015 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales de service de PHOSPHORE SI, ont

Plus en détail

REGLEMENT. JEU POP CORN Spectacle Musical «Pop et Corn et l incroyable machine du professeur Loufok»

REGLEMENT. JEU POP CORN Spectacle Musical «Pop et Corn et l incroyable machine du professeur Loufok» REGLEMENT JEU POP CORN Spectacle Musical «Pop et Corn et l incroyable machine du professeur Loufok» Article 1 : Organisation Les 3 entités suivantes : - la Caisse Fédérale de Crédit Mutuel, dont le siège

Plus en détail

Règlement de l appel à projets innovants «Rendez-moi la ville + facile»

Règlement de l appel à projets innovants «Rendez-moi la ville + facile» Règlement de l appel à projets innovants «Rendez-moi la ville + facile» Article 1. Organisation Nantes Métropole, la Ville de Nantes et leurs partenaires organisent un appel à projets innovants ouvert

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS PLUM EAU 2014-2015

RÈGLEMENT DU CONCOURS PLUM EAU 2014-2015 RÈGLEMENT DU CONCOURS PLUM EAU 2014-2015 ARTICLE 1 OBJET Alsace Nature, association d'utilité publique dans le domaine de la protection de la nature et de l environnement, dont le siège est situé 8 rue

Plus en détail

ARTICLE 1 : OBJET REGLEMENT COMPLET DU JEU «Scrapbook Email Diamant»

ARTICLE 1 : OBJET REGLEMENT COMPLET DU JEU «Scrapbook Email Diamant» ARTICLE 1 : OBJET REGLEMENT COMPLET DU JEU «Scrapbook Email Diamant» La société Sofibel, dont le siège social est situé 110-114 rue Victor Hugo, 92686 Levallois-Perret Cedexorganise sur son application

Plus en détail

Le jeu est accessible exclusivement sur le site Internet http://www.clubkinder.fr, du 12/02/2015 à partir de 11 heures au 1/03/2015 à 23h59.

Le jeu est accessible exclusivement sur le site Internet http://www.clubkinder.fr, du 12/02/2015 à partir de 11 heures au 1/03/2015 à 23h59. REGLEMENT COMPLET DU JEU Février 2015 «Avec KINDER Mini, le plaisir se partage» ARTICLE 1 - SOCIETE ORGANISATRICE La société FERRERO FRANCE, société anonyme au capital de 15.394.608 euros, immatriculée

Plus en détail

REGLEMENT DE LA LOTERIE EN LIGNE «CNES IN THE SHADOW OF THE MOON»

REGLEMENT DE LA LOTERIE EN LIGNE «CNES IN THE SHADOW OF THE MOON» REGLEMENT DE LA LOTERIE EN LIGNE «CNES IN THE SHADOW OF THE MOON» ARTICLE 1 : ORGANISATION de la LOTERIE en LIGNE Le Centre national d études spatiales, (ci-après désigné «le CNES» ou «l Organisateur»),

Plus en détail

Règlement du tirage au sort «aidez-nous à mieux vous connaître et tentez de gagner un DVD officiel du Carnaval de Nice 2015» :

Règlement du tirage au sort «aidez-nous à mieux vous connaître et tentez de gagner un DVD officiel du Carnaval de Nice 2015» : Règlement du tirage au sort «aidez-nous à mieux vous connaître et tentez de gagner un DVD officiel du Carnaval de Nice 2015» : Article 1 : Société organisatrice L Office du Tourisme et des Congrès de Nice,

Plus en détail

Le JEU se déroulera du lundi 15 juin 2015 au mercredi 30 septembre 2015 jusqu à minuit inclus (heure de Paris).

Le JEU se déroulera du lundi 15 juin 2015 au mercredi 30 septembre 2015 jusqu à minuit inclus (heure de Paris). REGLEMENT DU JEU AVEC OPTION D ACHAT «UNE EXPERIENCE PLATINUM» 1. ORGANISATION BPCE, société anonyme à directoire et conseil de surveillance, au capital social de 155.742.320 euros, immatriculée au Registre

Plus en détail

REGLEMENT-CADRE. Jeux-concours Nouvelle Vie Magazine et site Internet www.nouvelle-vie-magazine.fr.

REGLEMENT-CADRE. Jeux-concours Nouvelle Vie Magazine et site Internet www.nouvelle-vie-magazine.fr. REGLEMENT-CADRE Jeux-concours Nouvelle Vie Magazine et site Internet www.nouvelle-vie-magazine.fr. ARTICLE 1 : PRESENTATION DES SOCIETE ORGANISATRICES Blopresse au capital de 30.000, immatriculée au RCS

Plus en détail

RÈGLEMENT DU JEU «1 SEJOUR CENTER PARCS A GAGNER» Le présent règlement définit les règles juridiques applicables à cette opération.

RÈGLEMENT DU JEU «1 SEJOUR CENTER PARCS A GAGNER» Le présent règlement définit les règles juridiques applicables à cette opération. Le présent règlement définit les règles juridiques applicables à cette opération. Article 1 - Organisation Mutuelle Bleue, mutuelle régie par le Livre II du Code de la Mutualité, dont le siège social est

Plus en détail

Règlement du jeu concours avec obligation d achat «JEU CONCOURS ANGEL»

Règlement du jeu concours avec obligation d achat «JEU CONCOURS ANGEL» Règlement du jeu concours avec obligation d achat «JEU CONCOURS ANGEL» Article 1 - société organisatrice La Société Clarins Fragrance Group S.A.S au capital de 3 280 000 Euros immatriculée au Registre

Plus en détail

CONDITIONS DE RECRUTEMENT CASTING AXE BOAT 2010 www.axeboat.fr

CONDITIONS DE RECRUTEMENT CASTING AXE BOAT 2010 www.axeboat.fr CONDITIONS DE RECRUTEMENT CASTING AXE BOAT 2010 www.axeboat.fr Article 1 : Les sociétés organisatrices Les sociétés LM Factory (Magic Garden Agency), SAS au capital de 100 000 euros inscrite au R.C.S de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPELS A PROJETS SCAN

CAHIER DES CHARGES DE L APPELS A PROJETS SCAN CAHIER DES CHARGES DE L APPELS A PROJETS SCAN ENJEUX OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS CONDITIONS D ÉLIGIBILITÉ MODALITÉS DE SOUTIEN MODALITÉS DE SELECTION CALENDRIER ENVOI DU DOSSIER DE CANDIDATURE 12 ENJEUX

Plus en détail

IK/ELIPSO PackTheFuture Sustainable Plastic Packaging Award 2015 Règlement du Concours

IK/ELIPSO PackTheFuture Sustainable Plastic Packaging Award 2015 Règlement du Concours IK/ELIPSO PackTheFuture Sustainable Plastic Packaging Award 2015 Règlement du Concours Article 1: Objet Dans le cadre de la promotion de l industrie de l emballage plastique, ELIPSO (France) et IK (Allemagne)

Plus en détail

Transat France VACANCES TRANSAT «Reporter Vacances Transat» sur monvacancestransat.fr REGLEMENT DU JEU

Transat France VACANCES TRANSAT «Reporter Vacances Transat» sur monvacancestransat.fr REGLEMENT DU JEU Transat France VACANCES TRANSAT «Reporter Vacances Transat» sur monvacancestransat.fr REGLEMENT DU JEU ARTICLE 1- Société organisatrice TRANSAT France SA au capital de 44 168 - RCS Créteil 347 941 940.

Plus en détail

Règlement de Jeu BAC 2015

Règlement de Jeu BAC 2015 Règlement de Jeu BAC 2015 DEFINITION : Délais Impartis : Période durant laquelle la participation au Jeu est ouverte. Gagnant : Participant victorieux qui a été tiré au sort Participant : Personne qui

Plus en détail