Passé, Présent et Avenir de la Gestion de l Information

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Passé, Présent et Avenir de la Gestion de l Information"

Transcription

1 Livre blanc Passé, Présent et Avenir de la Gestion de l Information De l information physique à l information numérique En quoi la révolution des données est-elle porteuse de compétitivité? Risques, Lutte anti-blanchiment & Corruption E-réputation, Market insight & Competitive intelligence Surveillance médiatique

2

3 Passé Présent Avenir 3 Table des matières Préface 5 Synthèse de l étude 6 Passé 8 Présent 12 Avenir 18 Perspectives par LexisNexis BIS 24 Annexe 1 Au sujet de l étude 26 Au sujet de LexisNexis Business Information Solutions 27

4 Passé Présent Avenir 4

5 Passé Présent Avenir 5 Préface Un élément constant ressort de nos échanges avec les professionnels du management de l information : leur monde change en permanence. Chez LexisNexis BIS, nous sommes fiers de pouvoir contribuer à la compréhension des évolutions de cet environnement en turbulence. Le secteur est touché par l évolution des technologies, le volume croissant des informations, les «big data» et le développement des réseaux sociaux, ce qui implique que le rôle des professionnels de l information change lui aussi. LexisNexis BIS a réalisé la présente étude pour aider les entreprises à comprendre la nature et les effets de ces changements. Nous analysons les situations passée et actuelle, et envisageons également l avenir afin d apporter aux professionnels de l information d aujourd hui les outils dont ils ont besoin pour réussir. Ce rapport s appuie sur des entretiens approfondis avec des responsables de l information, ainsi que sur une enquête menée auprès de plus de 500 personnes travaillant dans des services d information dans toute l Europe : professionnels de l information, chercheurs, bibliothécaires et professionnels de la veille concurrentielle. Dans ce rapport, nous désignons ces personnes par le terme générique «professionnels de l information». Nous invitons les professionnels de l information et leurs collaborateurs à prendre connaissance de cette étude et à confronter ses conclusions avec leurs propres expériences. Je pense que cela mettra en lumière quelques écarts intéressants qui, s ils ne sont pas pris en compte, pourraient avoir de profondes conséquences à la fois sur l analyse et sur la livraison de l information au sein des organisations. J espère que vous découvrirez dans les pages qui suivent des informations utiles et intéressantes. Tom Ogburn Directeur général LexisNexis Business Information Solutions

6 Passé Présent Avenir 6 Synthèse de l étude Le volume et la vitesse de circulation des informations connaissent une croissance exponentielle. Conjuguée à la nécessité de trier et d analyser les données pour des clients internes et externes, cette tendance a de profondes conséquences sur le travail du professionnel de l information. L Internet gratuit ainsi que l influence grandissante des réseaux sociaux et professionnels créent de nouvelles opportunités pour les entreprises, mais ces nouvelles possibilités apportent aussi leur lot de problèmes, comme la surabondance d informations et le nombre croissant de personnes non formées à la gestion d information qui effectuent leurs propres recherches. Ce rapport analyse l environnement informationnel actuel et met en évidence le fait que les professionnels de l information doivent échanger leur rôle de facilitateur contre celui de consultant et ce faisant, délivrer davantage de valeur ajoutée au sein de l entreprise. Principales thématiques identifiées dans le rapport Valoriser. Les professionnels de l information sont sollicités pour fournir des analyses métier stratégiques. On attend d eux qu ils apportent de nouvelles opportunités commerciales à travers toute une variété de fonctions, afin de permettre la croissance et le développement de leur entreprise. Sous pression. Les services d information croulent sous les demandes de plus en plus nombreuses des entreprises. Tenues de répondre plus rapidement, les personnes interrogées se disent soucieuses de maintenir le niveau de qualité et d exactitude des informations. Surabondance d informations. L abondance d informations issues d un nombre croissant de sources engendre des difficultés majeures. C est particulièrement vrai pour les personnes chargées de rechercher des informations et de fournir des analyses sur les réseaux sociaux. Nouvelles compétences. La communication est désormais considérée comme un élément crucial des compétences du professionnel de l information : elle complète leurs savoir-faire en analyse et en bases de données. Visualisation des résultats. De nouvelles méthodes de reporting exigent l utilisation de présentations visuelles et de tableaux de

7 Passé Présent Avenir 7 bord. Les professionnels de l information ont cependant le sentiment que l utilisateur final éprouve des difficultés à les interpréter. Un passé physique, un avenir numérique. Les sources web, parmi lesquelles les réseaux sociaux et les communautés en ligne, occupent une place de plus en plus importante dans l arsenal du professionnel de l information. La difficulté est de savoir comment tirer des analyses pertinentes de sources de plus en plus nombreuses et variées, et dans des délais de plus en plus courts. Recommendations Les professionnels de l information vont devoir faire face à un avenir plein d exigences. Mais il existe des moyens de réagir. Ce rapport propose des recommandations pour les aider à gagner en compétitivité : 1. Valider plus vite et plus efficacement les informations issues de sources multiples ; 2. Se concentrer sur l identification d analyses clés qui contribueront à la réalisation des objectifs de l entreprise ; 3. Automatiser certaines de leurs tâches à l aide d outils adaptés ; 4. Capter l attention des dirigeants en présentant les informations de façon inédite et innovante.

8 Passé Présent Avenir 8 Passé L information dans un monde physique «Jouer les détectives dans un monde où les sources d information étaient moins nombreuses.» À l instar des stratégies de gestion du risque, la collecte et la fourniture d informations sont porteuses de compétitivité, d innovation et de réputation depuis plusieurs décennies, mais pas dans les proportions que nous observons aujourd hui. Il y a dix ans, la gestion de l information était moins soumise à la pression des délais. Les sources étaient souvent physiques et il fallait les explorer. Le travail de terrain et la recherche primaire étaient fréquents. Travail de terrain et bibliothèques physiques Il y a relativement peu de temps, les tâches des personnes que nous avons interviewées consistaient encore, entre autres, à consulter des documents de référence, des journaux, et des magazines économiques sous forme papier. Le travail de terrain était régulièrement nécessaire, que ce soit pour analyser sur place un nouveau marché potentiel, ou pour aller dans la rue commerçante la plus proche photographier le showroom d un concurrent. Stefan Janzen, chercheur analyste de MetaDesign (AG), explique : «Je me souviens encore que je devais me rendre une fois par mois à la bibliothèque et faire des recherches sur place. Il m arrivait de résumer à la main les informations lorsqu il n était pas possible de faire des photocopies. Mes collègues devaient bien plus souvent qu aujourd hui procéder à un véritable travail de terrain et photo graphier eux-mêmes, par exemple, les boutiques de nos clients ou de leurs concurrents.» Janzen appelle cela «jouer au détective». L information était physique. Pour l extraire, il fallait savoir où chercher.

9 Passé Présent Avenir 9

10 Passé Présent Avenir 10 Graphique 1: Quels types de ressources en ligne et hors ligne utilisiez-vous il y a cinq ans / utilisez-vous aujourd hui pour localiser les informations dont vous avez besoin? 378 Il y a 5 ans 380 Messagerie 34 Aujourd'hui instantanée Réseaux en ligne 323 Moteurs de recherche Bibliothèques en ligne ou sites Web de bibliothèques Sites Web de diffusion d'informations (sans vente de produits) Bases de données gérées en interne Sites Web commerciaux d'informations (sans vente de produits) Sites d'e-commerce Tchat ou forums de discussion Réseaux sociaux Blogs Flux RSS Livres/E-books Réunions en tête-à-tête Informations enregistrées manuellement Avis d'experts Magazines professionnels Salons professionnels Bibliothèques classiques

11 Passé Présent Avenir 11 Des bases de données complexes aux plateformes de recherche intuitives Si les non professionnels de l information étaient capables de trouver des informations de base, l accès aux bases de données était réservé à des spécialistes spécialement formés. La complexité des bases de données exigeait de l expertise pour en comprendre le contenu, les requêtes et les résultats. Internet et réseaux sociaux : nouvelles sources et perturbateurs Selon Henning Heinrich : «Ainsi, s il y avait moins d informations, moins de sources issues de canaux d informations également moins nombreux, il y avait aussi moins d outils qui auraient pu alléger notre travail analytique. En revanche, les contraintes de temps étaient un peu moins fortes.» «Les enjeux consistaient alors à en maîtriser les accès avec des requêtes très sophistiquées et à élaborer les méthodes de recherche d informations les plus pertinentes», commentent Anne-Marie Libmann et Véronique Mesguich, coprésidentes de l ADBS (L association des professionnels de l information et de la documentation). La gestion de l information a pris beaucoup de valeur au sein de l entreprise. Toutes les personnes interrogées dans le cadre de l enquête menée par LexisNexis BIS ont très vite évoqué la différence entre la valeur de leurs équipes actuelles et leur valeur d hier. Commentaire de Henning Heinrich, viceprésident Market Intelligence de T-Systems International : «Nos prestations étaient considérées comme «nice to have» et, très fréquemment le résultat de notre travail finissait au fond d un tiroir». «Nos prestations étaient considérées comme «nice to have» et très fréquemment, le résultat de notre travail finissait au fond d un tiroir.» Ses points de vue sont représentatifs : Internet, et plus récemment les réseaux sociaux, ont eu un impact considérable sur l univers de la gestion de l information. Il y a cinq ans, 17 % des personnes interrogées allaient puiser des informations dans les réseaux sociaux. Aujourd hui, ce chiffre a plus que triplé et il atteint 58 %. Il y a cinq ans, 20 % utilisaient les blogs pour collecter des informations au quotidien. Ils sont désormais plus de 50 %. Quant à la bibliothèque, qui était le haut lieu historique de la gestion de l information, sa popularité a baissé de 12 % ces cinq dernières années. Du fait de la popularité croissante des salons de discussion en ligne (chatrooms) et des sites de réseautage, les professionnels de l information sont non seulement plus «virtuels», mais également plus collaboratifs.

12 Passé Présent Avenir 12 Présent Un focus sur l analyse «De fournisseur d information à analyste d information» Quels problèmes et quelles opportunités l enquête a-t-elle révélés pour les professionnels de l information? Tout d abord la croissance du volume et de la vitesse de circulation des données. Il faut en traiter davantage et les extraire plus rapidement. Ces cinq dernières années, l utilisation des réseaux sociaux comme sources d information par les professionnels a augmenté de plus de 350 %, de plus de 250 % pour les blogs et de 200 % pour les flux RSS. L étude montre que les professionnels de l information ont trop de sources à surveiller, qu on attend d eux qu ils analysent les informations rapidement, et qu ils se sentent de plus en plus dépassés par le volume. Si le volume et la vitesse augmentent, qu en est-il de l exactitude des informations? Les «consommateurs de l information» en entreprises mènent davantage leurs propres recherches, ce que certaines des personnes interrogées considèrent comme une menace pour leur métier. Malgré cela, l information joue de plus en plus un rôle en tant que facteur de compétitivité. Aujourd hui, les professionnels de l information doivent trouver un moyen de gérer la surabondance d informations en réalisant des analyses pertinentes et rapides, pour les mettre au service des processus décisionnels de l entreprise.

13 Passé Présent Avenir 13 Plus de volume, plus vite Si le nombre de sources à la disposition des professionnels de l information est en augmentation, c est aussi le cas du volume global des données. Selon Twitter, aujourd hui, plus de 500 millions de tweets sont envoyés chaque jour. Pour les personnes chargées de surveiller la marque ou la réputation des entreprises, Twitter, dont le contenu est difficile à traiter, est devenu incontournable. Graphique 2: Vous sentez-vous fréquemment bousculé ou pressé par le temps à votre poste actuel? L explosion annoncée des big data oblige les entreprises à analyser des gigaoctets de données internes et externes pour réaliser leurs objectifs. Le professionnel de l information, possède à cet égard un rôle important à jouer. 12% 3% 11% «Environ 43 % des professionnels interrogés admettent souvent manquer de temps.» 10% 32% La vitesse de circulation s est elle aussi accélérée : la collecte de données en temps réel et la demande croissante d analyses rapides pèsent de plus en plus sur les professionnels de l information. Environ 43 % des professionnels interrogés admettent souvent manquer de temps. 32% Manque de temps croissant Les données de l enquête montrent que les professionnels de l information sont submergés, non seulement par les volumes d informations, mais également par la quantité des demandes des entreprises. Leurs principaux problèmes sont liés au fait d avoir trop de travail (note de 6,98), trop d informations (6,28) et trop de sources à surveiller (6,24). Pas très souvent Pas souvent Ni l'un, ni l'autre Souvent Très souvent N.A.

14 Passé Présent Avenir 14 Évoquant la nécessité croissante de synthétiser rapidement les informations (qui obtient également une notre très élevée : 6,28), Jos Leensen, Insights Consultant de Hill & Knowlton Strategies, déclare : «Autrefois, on avait une journée pour réagir, maintenant on attend une réponse dans l heure qui suit et bientôt ce sera dans les cinq minutes.» Réagir face à la surcharge Comment les professionnels d aujourd hui répondent-ils à ces pressions? La technologie a assurément un rôle à jouer. D après l enquête, la standardisation des tâches récurrentes et la possibilité d en automatiser certaines présentent beaucoup d intérêt. L avis de Henning Heinrich : «Nous devons planifier de façon structurée, utiliser les bons «skills and tools» en fonction des situations, standardiser les questions récurrentes et mesurer régulièrement nos propres performances à l aide de benchmarks.» La standardisation des tâches récurrentes est certes essentielle, mais la possibilité d acquérir de nouvelles compétences est tout aussi pertinente. Aujourd hui, la capacité d un professionnel de l information à analyser des données est aussi importante qu il y a dix ans. Les statisticiens compétents sont indispensables. Toutefois, de nouvelles compétences ont également une grande importance. Les professionnels de l information doivent articuler les informations dans un contexte Graphique 3: Sur une échelle de 0 à 10, évaluez les raisons qui font que vous pouvez vous sentir débordé(e) ou pressé(e) par le temps dans votre poste actuel. (0 = sans importance et 10 = très important) Surabondance d'information 6,28 Charge de travail trop importante/ Sollicitations trop nombreuses Trop nombreuses sources d'information à suivre 6,24 6,98 Besoin accru de synthèses rapides de l'information 6,28 Horaires de travail imprévisibles 3,69 Manque de personnel correctement formé 5,00 Manque de qualifications des membres 4,71 de l'équipe, moi y compris

15 Passé Présent Avenir 15 spécifique et d une façon qui soit bien compris par leurs clients. La création de formations sur ce thème et sur d autres qualifications clés leur permettra d être mieux armés pour la décennie à venir (comme le montre le Graphique 4). Valoriser par les formations «La formation continue a une importance cruciale dans la carrière d un professionnel de l information. On ne peut réussir qu en apprenant tout au long de sa vie et en s adaptant à des changements rapides, qui vont généralement de pair avec les progrès technologiques», déclare le professeur Ragna Seidler-de Alwis, Institut des sciences de l information, Université des sciences appliquées de Cologne. En se formant en permanence, les professionnels de l information sont en mesure d offrir un service optimal à leurs clients. L information n est plus seulement un service qu il est bon d avoir («nice to have») et devient rapidement une ressource essentielle pour les entreprises, sur laquelle elles peuvent appuyer leur planification stratégique (voir également le Chapitre «Avenir»). Les professionnels de l information d aujourd hui font de plus en plus partie intégrante des entreprises : une tendance qui les aide à formuler les stratégies qui leur permettront de réaliser leurs objectifs. La communication parmi les principales compétences requises Selon l enquête, la communication est l une des compétences les plus importantes d aujourd hui (note de 8,46). «Le profane a besoin de simplicité», déclare Erwin La Roi, recruteur chez Hatch. «La tendance est d embaucher des individus qui ont des compétences en communication.» L importance d un brief fiable Seul le professionnel de l information capable de bien cerner une demande de recherche saura de façon certaine répondre aux attentes. Cela signifie qu il peut conduire la recherche et produire des résul-

16 Passé Présent Avenir 16 tats pertinents. «Il est aussi essentiel de bien cerner les demandes d informations qui nous sont faites, de savoir exactement quelle est la demande de recherche», déclare Jos Leensen. Les experts statisticiens disposant de bonnes compétences analytiques restent encore très demandés. Actuellement, ces besoins doivent être conjugués à de bonnes compétences en communication et la capacité d articuler les résultats dans un contexte et sous une forme que les clients pourront comprendre. A.M. Libmann et V. Mesguich sont du même avis : «On attend du professionnel de l information un nouveau savoir-être en termes de proactivité, d écoute de ses clients internes pour mieux répondre à leurs besoins, de communication pour porter les projets et de leadership pour soutenir le dialogue avec les managers.» Du volume, de la valeur, ou les deux? En dépit de la surabondance d information et des demandes croissantes des parties prenantes, les professionnels de l information font passer l exactitude avant toute chose. Pour Henning Heinrich (Vice- Président Market Intelligence chez T-System International Gmbh), il est primordial de savoir extraire rapidement les informations de différentes sources, les condenser puis les fournir aux clients internes sous une forme accessible. Il indique toutefois : «Cela ne doit pas se Graphique 4: Quelle est et quelle sera l importance des compétences suivantes pour votre poste actuel / au cours des dix prochaines années? Aujourd'hui Dans 10 ans Analytique Communication Business intelligence Conseil 6,44 6,73 7,45 7,51 8,12 8,58 8,46 8,78 Gestion de contenus 7,31 7,64 Gestion des connaissances Usage des applications Web Technique (ex. : gestion de bases de données) 6,53 7,01 7,11 7,56 7,64 8,

17 Passé Présent Avenir 17 faire au détriment de la qualité ni de l expertise.» Selon Erwin la Roi, recruteur spécialisé chez Hatch, le niveau d exactitude est en baisse : «De nombreux départements d information sont actuellement supprimés. ( ) D autres disciplines recherchent ellesmêmes les informations. La qualité du travail diminue.» Impact sur les standards de qualité Sur Internet, les moteurs de recherche gratuits permettent aux non professionnels de l information de trouver eux-mêmes et rapidement des informations. Ceci pose cependant des problèmes de gouvernance lorsque les sources sont invérifiables ou mal attribuées. Les résultats sont rarement aussi approfondis ou pertinents que ceux fournis par les professionnels de l information. Internet a peut-être démocratisé et facilité l accès à l information, mais inquiète les professionnels. Ainsi, Stefan Janzen s interroge sur cette tendance «à se satisfaire rapidement de résultats de recherches sans s interroger sur leur qualité». Cela peut même devenir, ajoute-t-il, une malédiction lorsqu on ne prend pas le temps de faire des recherches approfondies. D après Sandrine Catonné, directrice du Research & Knowledge Centre et Sandrine Chailley, responsable des services de recherche de la société de conseil Kurt Salmon : «Cette attente des clients internes et externes pour davantage de valeur ajoutée fait évoluer le métier et impose notamment de mailler plus finement le portefeuille de sources dont la qualité et la fiabilité sont régulièrement challengées.» Modifier les méthodes de présentation des résultats «Aujourd hui, une réponse est attendue dans l heure et à l avenir, ce sera dans les cinq minutes.» La présentation des résultats commence elle aussi à évoluer. Les tableaux de bord, les infographies et autres méthodes visuelles deviennent de plus en plus courants. Les professionnels de l information doivent fournir leurs résultats sous la forme de livrables adaptés et rapidement accessibles à une communauté de managers toujours plus étendue. «Si vous utilisez des tableaux de bord que ce soit du point de vue de leurs auteurs ou de leurs utilisateurs vous devez savoir qu ils n apportent généralement qu une vue générale quantitative limitée sur le sujet traité», commente Ragna Seidler-de Alwis, Professeur à l Institut des Sciences de l Information de l Université des Sciences Appliquées de Cologne. La croissance de la mobilité a un impact important sur les livrables créés par les professionnels de l information, les utilisateurs de smartphones et de tablettes souhaitant accéder à leurs informations partout et à tout moment.

18 Passé Présent Avenir 18 Avenir Plus rapide, plus pertinent, plus efficace «Les professionnels de l information contribuent à la compétitivité» Tandis que les données d entreprises et de marchés continueront à se multiplier en genres et en nombres, l efficacité de la distribution des informations dépendra encore davantage des technologies. La multitude des canaux a un impact sur la capacité des professionnels de l information à réagir, et l utilisation des moteurs de recherche gratuits pour effectuer des analyses présente des risques en termes d exactitude, de droit d auteur et de référence. Interrogées sur un futur où la surabondance d informations continuera à s aggraver, 51 % des personnes ne pensent pas qu ils passeront moins de temps à rechercher des données utiles, et 60 % craignent d avoir seulement le temps de «balayer» rapidement les informations rassemblées.

19 Passé Présent Avenir 19 Évolution des présentations Les professionnels de l information pensent qu ils devront passer davantage de temps à aider leur collaborateurs à comprendre les résultats, présenter les informations de différentes façons selon les différents destinataires, et trouver de nouvelles méthodes de présentation facilitant la compréhension comme les tableaux de bord et autres visuels. La tendance à décloisonner les informations s accélérera, les professionnels de l information jouant un rôle plus actif au sein de l entreprise et dans l élaboration de sa stratégie générale. L accent sera mis sur les compétences en communication, et la connaissance de l environnement commercial les aidera à gérer ces évolutions. Graphique 5: Si la croissance des sources d information en ligne se poursuit, les conséquences pour vous seront Je devrai aider les destinataires à comprendre les résultats lorsque j'agrège et je synthétise l'information que je collecte (tableaux de bord, p. ex) Je devrai aider les destinataires de l information à comprendre comment j'agrège et je synthétise les données que je collecte Je devrai adapter la présentation de l information en fonction des différents publics à laquelle elle est destinée Il sera important que je facilite la compréhension des informations pour autrui (présentation sous forme de graphiques, tableaux de bord ) Il sera important que le contexte des informations collectées par mes soins soit clair, en particulier pour autrui Je passerai moins de temps à rechercher les informations utiles J'aurai seulement le temps de parcourir la plus part des informations que je collecte ou que d'autres ont collecté 6% 10% 24% 47% 17% 5% 14% 26% 47% 10% 13% 5% 13% 49% 32% 17% 4% 12% 45% 37% 13% 4% 14% 54% 26% 8% 43% 14% 25% 3% 4% 22% 17% 44% 13% Pas du tout d'accord Pas d'accord Ni d'accord, ni en désaccord D'accord Tout à fait d'accord

20 Passé Présent Avenir 20

21 Passé Présent Avenir 21 Des volumes d information en augmentation aux cours de la prochaine décennie Au cours des cinq prochaines années (voir Graphique 6), les difficultés engendrées par la surabondance d informations et la multiplicité des canaux vont s accentuer. Les big data et les données de réseaux sociaux seront utilisées à la fois dans les processus opérationnels du back-office et ceux en contact direct avec les clients. Face à cette croissance exponentielle des volumes de données, les professionnels de l information vont devoir les analyser rapidement, ce qui créera une pression supplémentaire en matière de qualité et de recherche de sources (sourcing). Une nouvelle contrainte de gestion du temps va ainsi s imposer aux professionnels de l information qui devront faire évoluer leur métier en adoptant de nouvelles méthodes et technologies pour gérer leur charge de travail. Graphique 6: À quel point les facteurs ci-dessous seront-ils difficiles à gérer au cours des cinq prochaines années? Besoin croissant de spécialisations 6,88 Demande de professionnels aux compétences variées Mise à niveau des compétences techniques (ex. : gestion de bases de données) Évaluation de la qualité de l'information provenant de sources contradictoires Impact des nouvelles technologies (ex. : média sociaux) Stockage et récupération de l'information Capacité à démontrer la valeur ajoutée de votre fonction pour l'entreprise Gestion des budgets Mesure de la contribution/réussite de vos services pour l'entreprise Exigence de résultats rapides étayés par l'analyse Capacité à effectuer une synthèse rapide de l'information Surabondance d'informations 6,37 7,50 7,02 7,64 7,47 6, ,71 7,08 7,47 7,89 7,05

22 Passé Présent Avenir 22 S appuyer sur les technologies Il semble que le secteur ait des attentes fortes pour de la recherche vocale d information, pour l automatisation de la validation croisée des données, pour la création spontanée de documents..., et d autres technologies qui permettront au professionnel de l information de gagner en efficacité et d être plus à même de livrer ses analyses en temps voulu. De même, l utilisation des smartphones et des tablettes deviendra la norme (8,06), et génèrera de nouveaux modes de présentation des données supérieurs à ceux que nous voyons aujourd hui. Du fait de la standardisation des produits et des services, les entreprises attendent des informations et des professionnels qui en sont chargés qu ils leur apportent un avantage concurrentiel. Sans surprise, Internet deviendra plus important (note de 8), mais pas uniquement pour le contenu gratuit. Il y aura plus d informations en ligne, mais beaucoup d entre elles seront payantes (7,12). Comme l explique Henning Heinrich : «Le contenu est la matière première du 21 ème siècle ; celle qui sécurise notre avantage compétitif sur le long terme.» Graphique 7: D après vous, quelle est la probabilité d émergence des technologiques suivants? De disposer d'une fonction de recherche vocale en langage naturel De valider automatiquement les informations des différentes sources en ligne que j'utilise De créer automatiquement des documents utiles à partir des informations que je collecte De traduire automatiquement toutes les informations en ligne que j'utilise D'effectuer des recherches automatiques pour valider les informations en ligne basées sur la rumeur et les sentiments que j'utilise D'évaluer automatiquement toutes les sources d'information en ligne que j'utilise 2% 7% 18% 41% 31% 3% 11% 15% 55% 15% 2% 13% 19% 50% 15% 4% 12% 13% 51% 20% 7% 18% 30% 37% 8% 8% 24% 22% 37% 9% Très peu probable Peu probable Ni peu probable, ni probable Probable Fort probable

23 Passé Présent Avenir 23 «Le contenu est la matière première du 21 ème siècle ; celle qui sécurise notre avantage compétitif sur le long terme.» Diagramme 8: Votre poste actuel ( ) au cours des dix prochaines années l'accès à la plupart des contenus en ligne continuera d'être libre et gratuit la demande d'informations de qualité et exactes fléchira le nombre de sources d'information en ligne aura augmenté l'usage de l'internet gratuit continuera d'être important la valeur des sources en ligne de diffusion des opinions et sentiments progressera davantage d'éditeurs de contenus protégeront l'accès à leurs contenus par des systèmes payants l'accès à l'information par les technologies mobiles constituera la norme l'usage des «Big Data» deviendra un élément essentiel de la concurrence et du développement des entreprises le «Big Data» constituera le fondement de la stratégie décisionnelle de ma société les informations dont j'ai besoin seront principalement disponibles par le biais de services «Cloud» 5,50 4,03 8,00 7,82 6,61 7,12 8,06 7,22 6,04 6,

24 Passé Présent Avenir 24 Perspectives selon LexisNexis Business Information Solutions Le rapport fait état de professionnels de l information sous pression. Ayant déjà pour mission d en faire plus en moins de temps, les professionnels d aujourd hui doivent faire face à quatre défis majeurs : Passer du rôle de «facilitateur» d information à celui de consultant ; Trouver l information pertinente dans une explosion de sources de données ; Répondre aux attente d un client interne plus exigeant ; Prouver leur valeur à l entreprise. Les commentaires recueillis lors des entretiens et les statistiques résultant de l enquête permettent de tirer plusieurs conclusions. Premièrement, le poids du travail demandé aux professionnels de l information les empêche de produire des résultats suffisamment approfondis. Deuxièmement, les consignes initiales des responsables de la branche d activités peuvent créer des difficultés en première ligne. Il est impératif de mettre en place un cadre de référence qui permettra aux professionnels de l information d identifier et de rechercher précisément les données qui conviennent le mieux. Enfin, lorsque les résultats sont communiqués, y compris dans les tableaux de bord les plus succincts d aujourd hui, les collaborateurs ne disposent pas toujours des compétences ou de l expérience requises pour les interpréter. Alors, quelle est la réponse? Il est recommandé de consulter les professionnels de l information les spécialistes dans leur domaine dès le début d un programme de recherche pour vérifier que l objectif est réalisable dans le temps imparti, et que les résultats seront exploitables.

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC?

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? D on Boulia, Vice Président chargé de la stratégie IBM WebSphere et privé, explique comment le concept ne doit pas être

Plus en détail

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation PLANON mobile field services Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation Un spécialiste innovant, avec trente ans d expérience dans le domaine IWMS Un partenaire

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

TOP. année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013

TOP. année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013 0 Cette TOP 10 PRINCIPALES TENDANCES EN MATIÈRE DE SOLUTIONS DÉCISIONNELLES POUR 2013 année promet d être BIG (Business Intelligence Growth) Quel est le bilan de l année 2012 en matière de solutions décisionnelles?

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Dossier Spécial BIG DATA, DÉMARRAGE À RISQUES

Dossier Spécial BIG DATA, DÉMARRAGE À RISQUES Dossier Spécial BIG DATA, DÉMARRAGE À RISQUES L es projets Big Data peuvent buter sur des difficultés, manque de compétences sur le marché, financements réduits... HP propose des solutions pour lever tous

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ?

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? L a montée en puissance des fuites de données en tout genre et l explosion des volumes de données

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL

CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL E NATIONS UNIES CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Distr.: LIMITEE E/ECA/DISD/CODI.3/24 3 avril 2003 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Troisième réunion du Comité de l'information

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

Rid the World of Project Failure

Rid the World of Project Failure La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : Une Visibilité Parfaite, Un Net Avantage Concurrentiel Rid the World of Project Failure Collaboration. Compliance. Control. Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Pour passer des données aux décisions

Pour passer des données aux décisions Pour passer des données aux décisions utiliser LA gestion factuelle bernard marr Quel est l enjeu? Pourquoi est-ce important? la plupart des organisations sont inondées de données, mais elles cherchent

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance Transformation de l assurance la perspective canadienne kpmg.ca/assurance 2 Transformation de l assurance La perspective canadienne Lors de la 23 e Conférence annuelle de KPMG sur l assurance, nous avons

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise Le directeur IBM Introduction de l'étude Global CMO Study marketing, au cœur de la performance de l entreprise L illustration de couverture représente les plus de 1700 responsables marketing qui se sont

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Dossier Spécial BIG DATA, UN MARCHÉ EN FORTE CROISSANCE

Dossier Spécial BIG DATA, UN MARCHÉ EN FORTE CROISSANCE Dossier Spécial BIG DATA, UN MARCHÉ EN FORTE CROISSANCE L place au cœur des SI. es applications de type Big Data se déclinent dans tous les secteurs d activité. Pour améliorer la connaissance client ou

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES

DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES DES SALARIéS ENGAGéS ET AUTONOMES Enquête KGWI 2012 - - Des Attirer salariés et fidéliser engagés les et autonomes meilleurs talents Fidélité ou opportunités? Une décision cruciale pour les salariés Les

Plus en détail

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises BROCHURE SOLUTION Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises Sur un marché aussi compétitif que celui des Petites et Moyennes Entreprises, le temps et l efficacité sont deux valeurs prioritaires

Plus en détail

Datanomics se compose de trois parties. La première s attache à décrire le nouveau paysage des données (chapitre 1) et à étudier la question de leur

Datanomics se compose de trois parties. La première s attache à décrire le nouveau paysage des données (chapitre 1) et à étudier la question de leur 1 Avant-propos Les données sont partout. Leur utilisation est au cœur des stratégies des grandes entreprises du numérique qui se déploient aujourd hui dans nombre de secteurs traditionnels. Elles sont

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Atelier : Pl@net Veille. Explorer les outils du Web pour une pratique durable de la veille

Atelier : Pl@net Veille. Explorer les outils du Web pour une pratique durable de la veille Atelier : Pl@net Veille Explorer les outils du Web pour une pratique durable de la veille 1 Timing de l atelier Pourquoi faire de la veille sur le Web? Défi : 1h pour créer une plate-forme de veille Les

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION

PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION PLATEFORME MÉTIER DÉDIÉE À LA PERFORMANCE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION KEOPS Automation Espace Performance 2B, rue du Professeur Jean Rouxel BP 30747 44481 CARQUEFOU Cedex Tel. +33 (0)2 28 232 555 -

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Dossier Spécial ECUEILS À ÉVITER DANS LES PROJETS BIG DATA

Dossier Spécial ECUEILS À ÉVITER DANS LES PROJETS BIG DATA Dossier Spécial ECUEILS À ÉVITER DANS LES PROJETS BIG DATA L e Big Data est une opportunité à saisir à laquelle la technologie Hadoop répond bien. Reste à éviter les écueils, souvent plus culturels que

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY Online Intelligence Solutions NEXITY développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY CASE STUDY INTRODUCTION Client Industrie Immobilier

Plus en détail

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS?

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? Les offres de Cloud public se sont multipliées et le Cloud privé se généralise. Désormais, toute la question est de savoir

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Avenir des métiers Métiers d avenir

Avenir des métiers Métiers d avenir Résultats de l enquête croisée «Entreprises / Jeunes» de l Association Jeunesse et Entreprises Avenir des métiers Métiers d avenir Enquête réalisée avec OpinionWay, de juin à septembre 2014 auprès de 304

Plus en détail

ENABLE SALES TO SUCCESS

ENABLE SALES TO SUCCESS ENABLE SALES TO SUCCESS Approche commerciale innovante pour le secteur des assurances Le secteur des assurances souffrirait-il actuellement d un manque de défis? Pas du tout! Les attentes des clients en

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Les entreprises belges renforcent la collaboration entre leur fonction Finance et d autres départements Elles s inscrivent dans la tendance européenne, mais ne font

Plus en détail

Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons.

Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons. Faites des affaires en toute sécurité Nous vous couvrons. Le progrès implique toujours des risques Frederick B. Wilcox Qu est-ce qui vous empêche de dormir? La peur de ne pas être payé? L accès au financement

Plus en détail

CA Oblicore Guarantee On Demand

CA Oblicore Guarantee On Demand FICHE PRODUIT : CA Oblicore Guarantee on Demand CA Oblicore Guarantee On Demand agility made possible CA Oblicore Guarantee On Demand est une solution de SaaS (Software-as-a-Service) extensible pour la

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100 La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100, la solution innovante pour les PME à l avenir prometteur Une PME a des besoins de gestion spécifiques, parfois sophistiqués,

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

Enquête de l Observatoire Cegos

Enquête de l Observatoire Cegos Enquête de l Observatoire Cegos L usage des réseaux sociaux dans les entreprises Usages par les salariés et responsables des réseaux sociaux 18 janvier 2012 18 janvier 2012 Méthodologie de l enquête 2

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

Big Data et Marketing : les competences attendues

Big Data et Marketing : les competences attendues Big Data et Marketing : les competences attendues Laurence Fiévet Responsable Marketing Corporate Oney Banque Accord LA DYNAMIQUE DU MARKETING Selon la définition de Kotler et Dubois, «Le marketing est

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Guide de sélection d une solution de planification

Guide de sélection d une solution de planification Guide de sélection d une solution de planification Liste des points essentiels que votre prochaine solution de planification doit couvrir Une publication de PlanningForce Table des matières 1. Ressources

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

SAP Customer Success Story Services B2Boost. B2Boost: Lier des quantités d'informations considérables à des rapports clairs en temps réel

SAP Customer Success Story Services B2Boost. B2Boost: Lier des quantités d'informations considérables à des rapports clairs en temps réel Picture Credit Customer Name, City, State/Country. Used with permission. SAP Customer Success Story Services B2Boost B2Boost: Lier des quantités d'informations considérables à des rapports clairs en temps

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

L Evolution du Social Learning

L Evolution du Social Learning Dossier de recherche L Evolution du Social Learning Les challenges de la collaboration et de la technologie Par: David Wentworth, Analyste principal Brandon Hall Group 2013 2013 Brandon Hall Group. Licensed

Plus en détail

TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information

TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information TEST D'APTITUDE COMMERCIALE Dossier d'information L'outil solution personnalisable pour sélectionner et évaluer les capacités des commerciaux L'écart d'efficacité entre un commercial "moyen" et un "bon"

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

Dossier Spécial GOUVERNANCE DES DONNÉES

Dossier Spécial GOUVERNANCE DES DONNÉES Dossier Spécial GOUVERNANCE DES DONNÉES L explosion des volumes, particulièrement pour les données non structurées, et l ouverture des SI se traduisent par un accroissement des risques comme des coûts

Plus en détail

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA

INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS. Christophe GINESY - Cyril PEREIRA INTRODUCTION A LA VEILLE METHODE ET OUTILS Christophe GINESY - Cyril PEREIRA PLAN GENERAL I INTRODUCTION Définition : veille, IE, recherches d information II NOTRE APPROCHE Constats, retours d expérience

Plus en détail

CA Clarity PPM. Résumé. Avantages. agility made possible

CA Clarity PPM. Résumé. Avantages. agility made possible FICHE PRODUIT CA Clarity PPM agility made possible CA Clarity Project & Portfolio Management (CA Clarity PPM) vous permet d innover avec agilité, de transformer votre portefeuille en toute confiance et

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Automatisation et CRM

Automatisation et CRM Automatisation et CRM Adoption de la technologie des agents virtuels Etude VirtuOz 2010 Synopsis... 2 Les principales motivations de mise en place du canal Agent Virtuel... 2 Adoption des Agents Virtuels...

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Mettre un dispositif de veille pour les PME et les Grands Comptes avec KB Crawl SAS

Mettre un dispositif de veille pour les PME et les Grands Comptes avec KB Crawl SAS Alger, mardi 18 mai 2010 Mettre un dispositif de veille pour les PME et les Grands Comptes avec KB Crawl SAS Julien Flandrois, Directeur marketing, KB Crawl SAS Plan de la présentation La veille sur Internet

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Réalisée quotidiennement par la CCI de Quimper Cornouaille, la revue de presse a pour objectif de présenter l essentiel de l actualité économique

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail