IDC France, 13 Rue Paul Valéry, Paris, Tél.: Fax:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IDC France, 13 Rue Paul Valéry, 75116 Paris, Tél.: 01 56 26 26 66 Fax: 01 56 26 2670 www.idc.com/france/"

Transcription

1 IDC France, 13 Rue Paul Valéry, Paris, Tél.: Fax: O B S E R V A T O I R E B a r o m è t r e d e l a m a t u r i t é d e s e n t r e p r i s e s f r a n ç a i s e s : B i g D a t a s i g n i f i e - t - i l B i g E I M ( E n t r e p r i s e I n f o r m a t i o n M a n a g e m e n t )? Sponsorisé par Sébastien Lamour P R I N C I P A U X E N S E I G N E M E N T S IDC définit les technologies Big Data comme une nouvelle génération de technologies et d architectures conçues pour extraire à un coût accessible de la valeur de très grands volumes d une large variété de données, en permettant une capture, une exploration et/ou une analyse à grande vitesse. Porté par des promesses de création de valeur importante pour les entreprises, ce marché des technologies Big Data connaît une très forte croissance. IDC estime ainsi que ce marché va croître en France à un rythme annuel de 27% entre 2012 et 2017, passant de 152 millions d'euros à 494 millions d'euros. Innover en développant de nouvelles approches ou de nouveaux modèles, optimiser les processus existants (améliorer, étendre ou accélérer ce qui est déjà fait) et sécuriser l'entreprise en contrôlant mieux la conformité, les fraudes ou l'exposition aux risques, sont les 3 principaux usages rendus possibles par ces technologies. Audelà des usages, ces technologies impactent également l organisation et la gouvernance des données de l entreprise. Les principaux enseignements de ce 2 ème Observatoire sur le Big Data et la gestion de l'information d'entreprise sont les suivants: La place des métiers se renforce significativement dans l'exploitation de la donnée de l'entreprise, tant en termes de besoins exprimés qu'en termes d'implication dans les projets voire, dans le choix des solutions. Le service clients, la R&D, les directions marketing et commerciales recourent de plus en plus aux données de l'entreprise, et la sensibilité et l'implication de l'exécutif dans la gouvernance de l'information augmentent fortement; La fiabilité des données ainsi que leur cohérence et leur intégrité sont considérées comme des aspects critiques par respectivement 93% et 78% des entreprises. La sensibilité à la gouvernance de l'information progresse également fortement. Malgré tout, seules 36% d'entre elles ont mis en place un outil et 27% une gouvernance pour gérer ces aspects, un niveau qu'idc estime insuffisant; Les initiatives autour du Big Data progressent de 7 points, avec 19% des entreprises françaises de plus de 100 salariés qui ont lancé des initiatives sur le sujet. Plusieurs difficultés à cette progression ont été recensées et les premières qui ressortent sont le coût des infrastructures et l'incompréhension des bénéfices du Big Data par les métiers. L'ensemble des difficultés recensées apparaissent moins fortes pour les entreprises ayant mis en place un outil de gestion ou une gouvernance des informations d'entreprise.

2 M E T H O D O L O G I E Cette étude est la 2 ème version du baromètre de la maturité des entreprises et administrations françaises sur l Information Management et le Big Data, réalisée par IDC pour le compte de SAP. Afin de réaliser cet Observatoire Information Management - Big Data, IDC a réalisé au deuxième trimestre 2013 une enquête auprès de 102 responsables ou dirigeants informatiques d organisations de plus de 100 salariés, issues des secteurs de l industrie, du commerce, des services et du secteur public. L analyse de l évolution de la maturité des entreprises a été effectuée en comparant ces résultats à ceux de l enquête réalisée par IDC pour SAP/Sybase en Avril 2012 (Document publié en Juin 2012 et intitulé «Maturité des entreprises françaises vis-àvis des approches Big Data»). E V O L U T I O N D E L A M A T U R I T E D E S E N T R E P R I S E S L intérêt croissant et continu des directions métiers pour le SI décisionnel De 2012 à 2013, le baromètre confirme la tendance globale des directions fonctionnelles à une utilisation croissante du SI décisionnel. Celui-ci dépasse le spectre traditionnel des directions financières pour servir à un niveau de plus en plus important les métiers, et ce quels qu ils soient (voir ci-contre). Le pourcentage d utilisation par les métiers croit en moyenne de 4,4 points sur un an. Les besoins d analyse, de reporting, de consolidation de ces directions fonctionnelles se font sans cesse plus forts pour accompagner les prises de décision, la compétitivité et le cœur des métiers de l entreprise. Des entreprises qui prennent le sujet du Big Data en mains L observatoire IDC Information Management Big Data pour SAP fait également apparaitre des éléments structurants quant à la hausse de la maturité des entreprises françaises sur le sujet du Big Data. On constate ainsi: une amélioration de la compréhension du sujet du Big Data avec une croissance de 12 points du pourcentage d entreprises qui trouvent le terme pertinent pour évoquer des problématiques bien identifiées une évolution positive des bénéfices attendus pour l ensemble de l entreprise, avec une recherche de connaissance des clients et tendances à long terme une avancée des entreprises en termes de recherche de solutions ou d expertises autour du Big Data et en particulier dans le domaine des solutions de stockage. Q : quelles entités métier le système d'information décisionnel alimente-t-il régulièrement en données et analyses? DAF DRH Direction commerciale Marketing Service client R & D / Tests Ingénierie, production, opérations N = 102 Autres 24% 15% 15% 20% 43% 41% 59% 58% 64% 57% 49% 39% 49% 43% % 91% 2 #FR IDC

3 F I G U R E 1 D o m a i n e s d ' é v o l u t i o n s d e l a m a t u r i t é d e s e n t r e p r i s e s Compréhension nette du terme Big Data 34% Top 3 des bénéfices attendus pour l entreprise Efficacité du SI Connaissance des clients Entreprises ayant avancé dans la recherche de solutions Big Data 19% Contrôle des données Analyse de la profitabilité Efficacité du SI Identification de tendances Source: IDC, 2013 Des attentes et des besoins métiers qui évoluent autour de la donnée Des évolutions significatives apparaissent quant à la criticité de certains besoins métiers. A ce titre, trois enseignements nous paraissent particulièrement importants (voir figure 2) : La capacité à garantir la fiabilité des données, leur cohérence et leur intégrité revêt un caractère tout à fait critique pour l entreprise avec des soldes d opinions très forts; L analyse des données issues des applications cœur de métier de l entreprise voit une croissance très forte de sa criticité (+45 points de solde d opinion), confirmant les attentes de plus en plus importantes d analyse et d aide à la décision pour les métiers; Des fonctionnalités enfin deviennent de plus en plus importantes afin d accompagner l évolution des métiers, des modèles économiques et des nouveaux produits et services, en particulier la vitesse de restitution des données (+28 points de solde d opinion) et la mise à jour des données en temps réel (+42 points de solde d opinion). En revanche, la collecte et le traitement des données non structurées régressent en 2013 (-7 points de solde d opinion) IDC #FR274 3

4 F I G U R E 2 S o l d e d o p i n i o n c o n c e r n a n t l a c r i t i c i t é d e s b e s o i n s m é t i e r s Note de lecture: Un solde d opinion fort signifie que les entreprises qui considèrent cet aspect comme très critique (impossible pour le métier de fonctionner si le besoin n est pas satisfait) sont plus nombreuses que celles qui le considèrent peu critiques. Capacité à garantir la fiabilité des données Capacité à garantir la cohérence et l'intégrité des données à travers les diverses applications métiers Capacité à analyser les données issues des applications du cœur de métier de l'entreprise Vitesse de restitution des données lors des requêtes décisionnelles Capacité à mettre à jour les données en temps réel Capacité à collecter et à traiter des données non structurées Source: IDC, 2013 Les principaux usages du Big Data et les moyens mise en œuvre Le programme de recherche mondial d'idc a permis d identifier trois grands usages du Big Data par les entreprises : l innovation, c'est-à-dire le développement de nouveaux produits, services ou solutions, rendus possibles par l'utilisation des technologies et approches Big Data l optimisation, c'est-à-dire la capacité à améliorer, étendre ou accélérer des processus existants le contrôle, c'est-à-dire la capacité à sécuriser ou à réduire l'exposition aux risques de l'entreprise (conformité, réglementation, fraude, etc.) En France, les entreprises interrogées sont 67% à souhaiter utiliser le Big Data afin d innover. Elles sont 50% à souhaiter optimiser les processus existants et enfin 33% à souhaiter sécuriser l'entreprise. Afin d atteindre ces objectifs avec le Big Data, l étude IDC démontre que brasser les données brutes disponibles pour en extraire les plus pertinentes reste le premier moyen que les entreprises souhaitent développer, tant en 2012 qu en Au-delà de ce moyen prioritaire, on constate certaines évolutions notables et en particulier une croissance de l utilisation des données issues de l internet des objets ou des «Machine-generated Data», une baisse des attentes liées à la performance (qu on retrouve sur le SI décisionnel mais pas sur les projets Big Data) et enfin une croissance significative de l intégration des données issues des réseaux sociaux. 4 #FR IDC

5 F I G U R E 3 M o y e n s m i s e n œ u v r e e t u s a g e s p o u r l e B i g D a t a Données brutes Innovation 67% Machine generated data Solution Big Data Optimisation Contrôle 50% 33% Réseaux sociaux Source: IDC, 2013 Freins et niveau de maturité dans la gouvernance des informations d entreprise Le principal frein qui ressort à la mise en œuvre de projets Big Data pour l ensemble des entreprises interrogées est le coût des infrastructures. On trouve ensuite l incompréhension des bénéfices par les métiers, le manque de compétences pour analyser les données tout d abord puis le manque de compétences pour gérer les projets. Apparaissent ensuite des freins liés à la gouvernance des données. Il est intéressant de constater que les difficultés sont notablement différentes lorsqu on interroge uniquement des entreprises qui ont déjà un outil ou qui ont déjà mis en place une gouvernance des informations d entreprises, signe de l'impact de ces approches sur l'efficacité des projets Big Data (figure 4). Dans l intensité des difficultés tout d abord, puisque les entreprises sont en moyenne 37% de moins à évoquer des freins. Dans le type de difficulté ensuite puisque des difficultés telles que l incompréhension par les métiers, le manque de compétences pour gérer les projets ou a fortiori une gouvernance des données qui limite les possibilités reculent de manière significative. La mise en place d'un outil ou d'une gouvernance de l'information génère donc des bénéfices directs, mais aussi indirects au sein de toute l'entreprise IDC #FR274 5

6 F I G U R E 4 D i f f i c u l t é s r e n c o n t r é e s p a r l e s e n t r e p r i s e s p o u r l e s p r o j e t s B i g D a t a Quelles sont les principales difficultés auxquelles votre entreprise fait face vis à vis de projet Big Data? Coût des infrastructures Big Data Manque de compréhension des bénéfices par les métiers Manque de compétences pour analyser les données Manque de compétences pour gérer les données Limites liées à la gouvernance actuelle des données Arbitrer sur les données à conserver ou supprimer Décider quelle est la technologie appropriée Manque de support de la part des métiers Global Entreprises ayant déjà un outil ou une gouvernance des informations d entreprise 45% 33% 39% 17% 27% 22% 23% % 17% 22% 11% 20% 17% 8% 17% 8% 17% Source: IDC, 2013 E T A T D E S L I E U X D E L I N F O R M A T I O N M A N A G E M E N T Dans le cadre de ce 2ème observatoire, une attention plus spécifique a été porté sur les questions de gestion des données d entreprises, afin d évaluer la maturité des entreprises sur ce sujet. Une maturité qui progresse mais reste insuffisante Il apparait dans notre observatoire, que si la gestion des données d entreprises est prise en compte par un certain nombre d entreprises (voir figure 5), elle reste, selon IDC, insuffisamment traitée afin de réellement tirer pleinement bénéfices des projets décisionnels et Big Data. F I G U R E 5 A v a n c é e s d a n s l a g e s t i o n d e s i n f o r m a t i o n s d ' e n t r e p r i s e Outil pour gérer la qualité des données Déjà en place 36% Initiative de gestion des données de référence Déjà en place 23% Organisation pour qualifier les informations Déjà en place 29% Non et pas de projet 55% En cours de réflexion ou de déploiement 4% Non mais en projet 5% Non et pas de projet 55% En cours de réflexion ou de déploiement 7% Non mais en projet 6% Non et pas de projet 47% Non mais en projet 4% Oui, pour un département ou un domaine 20% Source: IDC, 2013 En moyenne, un peu plus de 30% des entreprises ont déjà déployé des solutions ou méthodes liées à la gestion de l'information d'entreprise (EIM). Des déploiements sont également en cours et des projets sont planifiés. On perçoit donc un potentiel de croissance et une maturité croissante mais celle-ci reste lente et insuffisante. 6 #FR IDC

7 Evolution de la gouvernance de l information L explosion du volume de données, les possibilités offertes par l utilisation des informations ou encore le développement de nouvelles plateformes et de modèles économiques qui créent, utilisent ou exploitent ces données ont permis l émergence d un environnement extrêmement porteur pour le sujet de la maitrise des informations d'entreprise. Cet environnement se retrouve dans les résultats de l étude IDC avec des soldes d opinion extrêmement positifs quant à la perception de l évolution de la gouvernance des informations dans les 5 années à venir (les soldes d'opinion sont entre parenthèses) : sensibilité et implication de l exécutif (+66), sensibilité des équipes en charge du décisionnel (+63), croissance de l offre de service des prestataires (+61), développement de solutions techniques (+60) et sensibilité des utilisateurs finaux (+48). Dans ce contexte, il est par ailleurs intéressant de constater que le premier élément qui se détache est celui de l augmentation de la sensibilité et de l implication de l exécutif dans la gouvernance de l information. Les technologies numériques ont un poids de plus en plus important dans les modèles économiques des entreprises et la maitrise des informations devient une véritable source de productivité au même titre que la maitrise d une chaine de production, d un circuit d approvisionnement ou de distribution. Impact des Big Data sur la gouvernance de l information L étude IDC pour SAP a également permis de mesurer l impact du Big Data sur la gouvernance des informations. On constate ainsi que: 17% des entreprises estiment que l'émergence de technologies et de projets Big Data a très fortement modifié l'importance qu elles portent à la qualité de leurs données et informations; Pour 11% d entre elles, le Big Data modifie de manière mesurée ou avec des initiatives ciblées l importance portée à la qualité des données; 39% des entreprises estiment être déjà sensibilisées à l importance de la qualité des données et que c est un processus continu; 33% des entreprises estiment que la qualité des données et informations n est pas un sujet critique pour leur activité et donc que le Big Data n impacte pas leur position en la matière. L enseignement le plus important est peut-être ici ce dernier chiffre : 33% des entreprises estiment que la qualité des données et informations n est pas un sujet critique pour leur activité. Selon IDC, ce chiffre révèle qu une partie des entreprises françaises de plus de 100 salariés, bien que n ayant pas toutes besoin de beaucoup de données ou informations pour exercer leur activité, passent à côté de réels gisements de productivité et de compétitivité que pourraient apporter une meilleure exploitation de leur capital informationnel. Big Data et Information Management L enquête IDC pour SAP a également permis d identifier de manière assez nette trois typologies d entreprises en fonction du lien qu elles perçoivent entre le Big Data et la qualité des données et le MDM. On constate ainsi que : 41% des entreprises estiment que la qualité des données est un enjeu critique dans le cadre de projet Big Data et qu à ce titre, le MDM est une brique indissociable d un projet Big Data. La perception principale des entreprises sur ce sujet est que le MDM permet de rapprocher les Big Data des données de 2013 IDC #FR274 7

8 références telles que les données clients ou produits au sein du système de gestion des Big Data. 31% estiment qu il s agit d un enjeu important (soit qu il est non critique, soit qu il n est pas possible de traiter actuellement) et que le MDM améliore l efficacité d une initiative Big Data sans être indispensable Enfin 31% d entre elles estiment que la qualité des données n est pas un enjeu pour un projet Big Data et que par ailleurs l intérêt d une démarche Big Data est de pouvoir s affranchir des approches MDM. Le dernier enseignement de l étude permet de constater que le lien entre Big Data et MDM n est pas encore clairement appréhendé par les entreprises interrogées et que les entreprises doivent encore gagner en maturité sur ces sujets. Ainsi 50% d entre elles ne savent pas se positionner et évaluer si les approches de gestion des Big Data peuvent s appliquer au processus du MDM. F I G U R E 6 Big D a t a e t I n f o r m a t i o n M a n a g e m e n t Q: Dans le cadre de projet Big Data, la gouvernance des données est-elle: Q: Quelle est la nature de cette connexion entre MDM et Big Data? 70% L'intérêt d'une démarche Big Data est de pouvoir s'affranchir des approches MDM 27% Le MDM améliore l'efficacité d'une initiative Big Data sans être indispensable 31% Le MDM est une brique indissociable d'un projet Big Data 42% Le MDM permet de rapprocher les Big Data des données de références telles que les données clients ou produits au sein du système de gestion des Big Data 48% Les données MDM peuvent servir d'indexation de recherche pour des analyses plus fines des Big Data 44% Les données MDM peuvent servir d'indexation de recherche pour des analyses plus fines des Big Data Source: IDC, #FR IDC

9 T r o i s q u e s t i o n s à K a r i m B e n y o u c e f, D i r e c t e u r EIM c h e z C G I Comment percevez-vous le niveau de maturité de vos clients par rapport au Big Data? Si la sensibilité et l intérêt portés au Big Data sont réels, la maturité tant sur les usages que les technologies reste encore globalement faible. Certains besoins nous arrivent sous le dénominatif Big Data et d autres ne sont pas exprimés en tant que tels, mais pour autant le Big Data apporte les réponses appropriées. Nous sommes sollicités tant par les métiers que l IT sur ce sujet, sur de l évangélisation, des études d opportunité ou encore des Proof of Concept. Globalement, les demandes se concentrent autour de 3 grands sujets : o Analyse prédictive ou marketing, domaine qui concentre le buzz, avec pour objectif de maîtriser son image, d améliorer ou lancer de nouveaux services. o Mise à disposition en temps réel de très fortes volumétries de données de l entreprise à des fins d optimisation ou fluidification de processus existants, en y simplifiant l accès, en ayant la capacité de les agréger et les corréler. o Gestion événementielle et réponse à l augmentation exponentielle du volume de messages et de leur fréquence, lié par exemple à l essor du Smart (compteurs intelligents dans l énergie, voiture intelligente dans l automobile, signaux/capteurs dans l aéronautique) ou à des contraintes réglementaires (traçabilité dans la pharmacie par exemple). Quelle place prend la qualité des données face aux attentes véhiculées par le Big Data? Tout d abord, il est important de savoir de quelle typologie de données il s agit. Pour des données issues de Twitter par exemple, la qualité sera sans doute faible. Les données porteront alors un niveau de certitude ou de fiabilité, ce qui n empêchera pas de faire des analyses et du prédictif, la non qualité devenant en soit un axe d analyse. A contrario, si le Big Data met en œuvre des données opérationnelles supposées valides pour les métiers, la qualité de données a un impact plus fondamental et peut faire perdre son sens à l initiative Big Data. La qualité doit être traitée en amont voir également en aval de l utilisation si on introduit des données nouvelles dans le SI. En résumé, il est nécessaire d attacher de l importance à cette étape cruciale de définition des sources et des données avec toutes leurs caractéristiques de qualité, de fraîcheur, de disponibilité, etc., comme pour des projets MDM, BI ou ERP. L efficience des initiatives Big Data passe par la maîtrise de l ensemble de la chaîne de gestion des informations de l entreprise en termes d échanges, de qualité ou de données référentielles, même si les technologies qu elles mettent en œuvre apportent une rupture et de nouvelles opportunités. Quelles recommandations feriez-vous à une entreprise qui souhaiterait exploiter ses données, le Big Data, mais ne sait pas exactement par où commencer? Passer par une expérimentation! Elle doit porter tant sur les usages, la méthodologie et la gouvernance de l information que les choix techniques ou encore l impact sur l existant. De fait, comme pour nos projets MDM, nous conseillons à nos clients de démarrer sur un périmètre restreint mais significatif (nombre de sources, cas d usages) tout en se projetant les besoins futurs, avec des objectifs clairs et mesurables afin de dérouler la démarche de bout en bout et de démontrer des gains rapidement IDC #FR274 9

10 T r o i s q u e s t i o n s à S é b a s t i e n M e r l e, D i r e c t e u r a s s o c i é e n c h a r g e d u M D M c h e z C SC Où en sont vos clients sur le sujet du Big Data et de la gestion de l'information d'entreprise? On perçoit un intérêt réel de la part de entreprises mais avec des demandes qui manquent encore de structuration par rapport à nos missions traditionnelles. Ainsi sur le sujet du Big Data, on nous consulte, au sens premier du terme, afin d'échanger, d'avoir des retours, car les entreprises n'ont pas de certitudes. Il est également intéressant de noter que ce sont majoritairement les métiers qui nous consultent, parfois même sur des approches technologiques liées au stockage ou à des solutions progicielles. Ils souhaitent savoir ce qu'il est possible de faire en l'état de l'art. Concernant la gestion de l'information d'entreprise, c'est un domaine qui a énormément progressé depuis quelques années et que les entreprises perçoivent désormais comme une problématique à part entière. Pour autant, les demandes restent bien souvent au stade de la réflexion, car les projets tournent encore essentiellement autour du conseil en organisation, de la définition de trajectoires ou d'audits de conformité réglementaire, avec des projets de mises en œuvre technique, mais qui prennent du temps à se lancer audelà de l'expérimentation. Quels sont les rôles des métiers et de la DSI dans ces projets? Il existe une nécessité profonde de rapprocher les compétences métiers et techniques au sein de l'entreprise, sinon il y a un risque réel d'échec de ces projets. La DSI a de vraies problématiques à résoudre, mais ne peut avoir une approche centrée uniquement sur des préoccupations technologiques de type modélisation de données, volumétrie ou synchronisation des échanges, sous peine de générer des incompréhensions sur les objectifs poursuivis. Dans ces projets, les questions tournant autour de l'optimisation des processus, de la gestion de la gouvernance et des responsabilités sur la donnée (producteur/consommateur) prennent toute leur importance. Certains de nos clients ont par exemple des systèmes de PIM (Product Information Management) qui doivent à court terme "homogénéiser" des millions de références ou encore être pilotés par une direction Marketing devenue mondiale, le tout afin de rester compétitifs. Sans une organisation interne actualisée et une collaboration entre départements repensée, ces projets critiques pour l'entreprise risquent de ne pas délivrer les bénéfices attendus. Les entreprises évoquent justement la difficulté de construire des business cases et de défendre un ROI pour lancer ces projets de Gestion de l'information. Quand est-il selon vous? Tout d'abord, il me semble fondamental de se poser les bonnes questions pour aborder ce sujet: vise-t-on à se doter d'une équipe MDM "professionnalisée", à fiabiliser les résultats de sa Business Intelligence, à améliorer la réactivité de la Supply Chain? Ensuite, il faut comprendre que les résultats apportés par une solution de type Gestion Référentielle peuvent être concrètement quantifiés, à travers une variété d'indicateurs métiers tels qu'une baisse des taux de retours de livraison, une réduction des litiges de facturation, une meilleure rationalisation du panel de fournisseurs, etc. En étant capable de mesurer l'état actuel et l'état futur grâce à ces KPI, l'entreprise fait l'effort d'aller chercher des ROI très concrets. Enfin, cela permet de déterminer si les axes de progrès doivent être trouvés au sein de la gouvernance des organisations ou dans la maintenance des infrastructures, déterminant de fait les orientations à prendre pour ces projets Big Data et MDM. 10 #FR IDC

11 R é a c t i o n s d e D i d i e r M a m m a, H e a d o f D a t a b a s e / T e c h n o l o g i e s / H A N A c h e z S A P Quels enseignements vous apportent l'étude et les témoignages de CGI et CSC sur la gestion de l'information d'entreprise? Les résultats de l'étude confirment de manière factuelle ce que nous percevons chez nos clients en termes de comportements. Depuis une dizaine d'années, on constate une conscience de l'importance de la donnée, de sa qualité et des risques à avoir de la non qualité. Si cela se traduit sur le plan théorique par une perception des enjeux, ce n'est pas encore le cas sur le plan opérationnel, où il n'y a pas de sens de l'urgence. Or cela est devenu un risque de ne pas prendre ces éléments en compte. Certains de nos clients ayant mis en place des EIM se différencient grâce à la réduction de plusieurs jours à quelques minutes des temps de déploiement d'unités opérationnelles. Certains bénéficient de gains directs grâce à un suivi beaucoup plus précis de leurs fournisseurs. D'autres enfin savent contrôler les risques et éviter des crises majeures grâce à une meilleure traçabilité des produits. Les solutions Big Data et EIM deviennent une source de compétitivité et d'innovation pour les entreprises. Le Big Data modifie-t-il ces approches de gestion de l'information d'entreprise? L'EIM est impacté par le Big Data car ce dernier représente un changement d'échelle, avec des volumétries qui explosent, des données non structurées et des délais qui ne sont plus les mêmes. Plus que jamais, il va falloir mettre en place des stratégies pour gouverner ces données, les raffiner et on constate ainsi une adhérence de plus en plus forte entre EIM et Big Data. La donnée étant souvent consommée par plusieurs services (commerce, marketing, support, finance ), elle est régulièrement dupliquée faute d'arbitrage. De nouveaux modèles de gouvernance doivent être mis en place. Au-début, cela peut se traduire par des EIM tactiques autour de la connaissance clients, fournisseurs, etc. Mais pour que l'entreprise fasse ressortir le maximum de valeur de ses données, il va falloir effectuer du raffinage et intégrer de nouvelles sources. Cela peut aussi se traduire par l'acquisition de nouveaux profils pour scruter la qualité de la donnée, l'analyser et la restituer. Quels facteurs clés de succès vous paraissent les plus importants pour la réussite de ces initiatives? Il faut être conscient des enjeux, ne pas sous-estimer la tâche et prendre les choses en mains, avec une volonté d'amélioration continue et la recherche de quick wins. C'est pour cette raison que le premier facteur doit être une vraie volonté du top management. Cela devrait être un des sujets prioritaires de l'entreprise. Une entreprise est valorisée par ses chiffres, ses données immatérielles: le nombre de clients et les directions générales doivent prendre le dossier à bras le corps. Ensuite les métiers doivent s'approprier les sujets. La gouvernance, les processus peuvent être impactés lorsqu'on cherche à déterminer qui est responsable de quelles données et quels sont les objectifs poursuivis. Enfin, il faut financer ces projets et investir. Ce sujet est reconnu comme un thème stratégique et une priorité d'investissement par de nombreux pays et entreprises. Le risque de perte de compétitivité est réel si les entreprises françaises laissent leurs concurrents étrangers s'emparer seuls du sujet IDC #FR274 11

12 C O N C L U S I O N Les solutions Big Data / Analytics ont été identifiées par IDC comme un des quatre piliers de la 3 ème plateforme informatique, en complément du Cloud Computing, des réseaux sociaux et de la mobilité (voir cicontre). Cette 3 ème plateforme représente le nouvel environnement informatique sur lequel des industries entières se reposeront pour développer des nouveaux modèles économiques, de nouvelles approches et de nouvelles offres. Santé publique Smart grids Smart buildings Distribution multi canal Véhicules connectés Smart cities Télémédecine Paiements mobiles Ce 2 ème Observatoire sur le Big Data et la gestion de l'information d'entreprise réalisé par IDC pour SAP nous apprend que seule une partie des entreprises françaises à déjà pris en mains ce sujet, même si la très grande majorité s'accorde sur son importance et sa criticité. La capacité des entreprises françaises à transformer ces perceptions en projets et initiatives opérationnels représente pourtant un enjeu de taille pour leur compétitivité. La maitrise et la gestion des informations d'entreprise représentent à ce titre un facteur clé de succès et l'implication conjointe de la direction générale, des métiers et de la Cloud Big Data / Analytics direction informatique sera indispensable afin que les entreprises exploitent efficacement ces nouvelles sources de données. Mobilité Social Business C o p y r i g h t N o t i c e This IDC research document was published as part of an IDC continuous intelligence service, providing written research, analyst interactions, telebriefings, and conferences. Visit to learn more about IDC subscription and consulting services. To view a list of IDC offices worldwide, visit Please contact the IDC Hotline at , ext (or ) or for information on applying the price of this document toward the purchase of an IDC service or for information on additional copies or Web rights. Copyright 2013 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. 12 #FR IDC

13 Etude sponsorisée par SAP Restez #EIM #RedefineData #BigData Plus d information sur : A propos de SAP Leader des applications d entreprise, SAP (NYSE : SAP) fournit aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs les moyens logiciels d une meilleure gestion. Du back office à la direction, de l entrepôt à la vente, quel que soit le terminal d utilisation (ordinateur, terminal mobile), les applications SAP permettent aux collaborateurs et aux organisations de travailler plus efficacement ensemble et de s appuyer sur des tableaux de bord personnalisés afin de conserver leur avance dans un contexte concurrentiel. Les applications et services SAP offrent à plus de clients (y compris les utilisateurs des solutions de SuccessFactors) la possibilité d être rentables, de s adapter continuellement et de croître durablement. Pour plus d informations, consultez le site IDC #FR274 13

Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée

Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée Livre Blanc Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée Sponsorisé par : Microsoft Sebastien Lamour mai 2014 QUELS SONT LES NOUVEAUX BENEFICES POTENTIELS ISSUS

Plus en détail

E T U D E D E M AR C H E

E T U D E D E M AR C H E E T U D E D E M AR C H E IIDC France : 124, Bureaux de la Colline, 92213 Saint-Cloud Cedex, France. Téléphone : 33.1.55.39.61.00 Fax : 33.1.55.39.61.01 M a r c h é l o g i c i e l s e t s e r v i c e s

Plus en détail

M A R K E T A N A L Y S I S

M A R K E T A N A L Y S I S M A R K E T A N A L Y S I S L e m a r c h é F r a n ç a i s d e s s e r v i c e s r é s e a u x, B i l a n 2 0 0 6 e t p e r s p e c t i v e s 2 0 0 7-2 0 1 1 Stéphane Krawczyk 124, Bureaux de la Colline

Plus en détail

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Santé publique Smart grids Smart buildings

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

M A R K E T AN A L Y S I S

M A R K E T AN A L Y S I S M A R K E T AN A L Y S I S L e m a r c h é f r a n ç a i s d e s l o g i c i e l s d e R e s s o u r c e s H u m a i n e s - B i l a n e t e r s p e c t i v e s 2 0 0 6 / 2 0 1 1 Yasmina Benjelloun Franck

Plus en détail

Les «BUSINESS DECISION MAKERS» l entreprise numérique. 14 février 2013

Les «BUSINESS DECISION MAKERS» l entreprise numérique. 14 février 2013 Les «BUSINESS DECISION MAKERS» & l entreprise numérique 14 février 2013 Nathalie Wright Directrice de la Division Grandes Entreprises & Alliances Microsoft France #MSTechdays @MicrosoftFrance Microsoft

Plus en détail

E T U D E M U L T I C L I E N T

E T U D E M U L T I C L I E N T E T U D E M U L T I C L I E N T IIDC France : 124, Bureaux de la Colline, 92213 Saint-Cloud Cedex, France. Téléphone : 33.1.55.39.61.00 Fax : 33.1.55.39.61.01 L e M a r c h é d e s L o g i c i e l s e

Plus en détail

L e m a r c h é f r a n ç a i s d e l ' E R P e t d e s L o g i c i e l s d e G e s t i o n B i l a n e t P e r s p e c t i v e s 2 0 0 7-2 0 1 2

L e m a r c h é f r a n ç a i s d e l ' E R P e t d e s L o g i c i e l s d e G e s t i o n B i l a n e t P e r s p e c t i v e s 2 0 0 7-2 0 1 2 M A R K E T A N A L Y S I S L e m a r c h é f r a n ç a i s d e l ' E R e t d e s L o g i c i e l s d e G e s t i o n B i l a n e t e r s p e c t i v e s 2 0 0 7-2 0 1 2 Yasmina Benjelloun Se Eng Tan Dutrieux

Plus en détail

Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants. Edition 2013. IDC France - Syntec Numérique Top Management France

Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants. Edition 2013. IDC France - Syntec Numérique Top Management France Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants Edition 2013 IDC France - Syntec Numérique Top Management France Didier Krainc Karim Bahloul Sébastien Lamour Structure de l échantillon Taille des entreprises

Plus en détail

Quelle leçon tirer de la crise? «Faire plus et mieux avec moins»

Quelle leçon tirer de la crise? «Faire plus et mieux avec moins» Quelle leçon tirer de la crise? «Faire plus et mieux avec moins» Franck Nassah Consulting Manager IDC France www.idc.fr Copyright 2010 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved.

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France

Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France 11 juin 2009 www.idc.com Cyril Meunier IDC France Consulting Manager Copyright 2009 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights

Plus en détail

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence Gestion de la Performance, Business Intelligence, Big Data Domaine d expertise «Business Intelligence» Un accompagnement adapté à votre métier dans toutes

Plus en détail

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français

Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Etude des stratégies de distribution multi-canal des assureurs français Copyright Copyright 2010 2010 Accenture All Rights All Rights Reserved. Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Accenture 01 Business et Technologies * * La Haute Performance. Réalisée. Méthodologie 109 entretiens téléphoniques réalisés auprès

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

A C T E U R S. P r o f i l s d e s é d i t e u r s e t d e s S S I I d a n s l e d o m a i n e d u d é c i s i o n n e l e n F r a n c e

A C T E U R S. P r o f i l s d e s é d i t e u r s e t d e s S S I I d a n s l e d o m a i n e d u d é c i s i o n n e l e n F r a n c e A C T E U R S IDC France : 124, Bureaux de la Colline, 92213 Saint-Cloud Cedex, France. Téléphone : 33.1.55.39.61.00 Fax : 33.1.55.39.61.01 P r o f i l s d e s é d i t e u r s e t d e s S S I I d a n s

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Au-delà de la crise, quels systèmes d'information pour les entreprises de demain?

Au-delà de la crise, quels systèmes d'information pour les entreprises de demain? Au-delà de la crise, quels systèmes d'information pour les entreprises de demain? Alain PETRISSANS Associate Vice President Consulting IDC France Copyright 2009 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized.

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance

Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance CUSTOMER SUCCESS STORY Août 2013 Lexmark Pilote la Transformation IT avec les Solutions CA Service Assurance PROFIL CLIENT Secteur: Société de services informatiques Société: Lexmark Effectifs: 12,000

Plus en détail

Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV

Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV Donnez vie à vos projets avec Microsoft Dynamics NAV Concevoir un avenir pour votre entreprise est pour vous un investissement de tous les jours. Grâce à Microsoft Dynamics NAV, donnez vie à vos projets.

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Les entreprises qui considèrent la supply chain comme un atout stratégique génèrent une rentabilité accrue de 30%

Les entreprises qui considèrent la supply chain comme un atout stratégique génèrent une rentabilité accrue de 30% ! Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59, Fax 01 56 57 81 80 Communiqué de presse "#$%&'%(!)! *+",!-./0$1!"#2/3&2/%,!45!67!68!99!:7,!;1/1$1

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens.

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Développer les Performances de l Entreprise

Développer les Performances de l Entreprise Développer les Performances de l Entreprise Lors de l implémentation d un système informatique au coût de 20M$, quel retour sur investissement attendez-vous sur 5 ans? Etesvous en mesure de déterminer

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

La nouvelle donne des espaces de travail mobiles. Didier Krainc 7 Novembre 2013

La nouvelle donne des espaces de travail mobiles. Didier Krainc 7 Novembre 2013 La nouvelle donne des espaces de travail mobiles Didier Krainc 7 Novembre 2013 L arrivée de nouvelles technologies insuffle une nouvelle dynamique Santé publique Smart grids Smart buildings Distribution

Plus en détail

La dématérialisation en entreprise

La dématérialisation en entreprise Conférence IDC Information Management La dématérialisation en entreprise Franck Nassah Consulting Manager IDC France www.idc.fr Copyright 2009 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights

Plus en détail

Actuate Customer Day

Actuate Customer Day Le conseil opérationnel par les processus Observatoire 2007/2008 Actuate Customer Day Romain Louzier Associé & Philippe Crabos Senior Manager louzier@audisoft-consultants.com 06 86 68 84 57 www.audisoft-consultants.com

Plus en détail

Appel à candidature pour une prestation de service en régie de consultant décisionnel expert sous Qlikview.

Appel à candidature pour une prestation de service en régie de consultant décisionnel expert sous Qlikview. Page 1 Appel à candidature pour une prestation de service en régie de consultant décisionnel expert en développement sous Qlikview à l Observatoire des Sciences et des Techniques (OST) 13 décembre 2013

Plus en détail

I D C E X E C U T I V E B R I E F

I D C E X E C U T I V E B R I E F IDC France, 13 Rue Paul Valéry, 75116 Paris, Tél.: 01 56 26 26 66 Fax: 01 56 26 2670 www.idc.com/france/ I D C E X E C U T I V E B R I E F C l o u d : C o l l a b o r a t i o n e t I n f r a s t u c t

Plus en détail

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises BROCHURE SOLUTION Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises Sur un marché aussi compétitif que celui des Petites et Moyennes Entreprises, le temps et l efficacité sont deux valeurs prioritaires

Plus en détail

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved.

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. Qui sommes-nous? Chiffres clé Expertises Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft Références 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. 1 Avanade en quelques chiffres Plus de 25 000 collaborateurs

Plus en détail

Stratégie et Vision de SAP pour le secteur Banque- Assurance: Data-Management, BI, Mobilité

Stratégie et Vision de SAP pour le secteur Banque- Assurance: Data-Management, BI, Mobilité Stratégie et Vision de SAP pour le secteur Banque- Assurance: Data-Management, BI, Mobilité Patrice Vatin Business Development SAP FSI Andrew de Rozairo Business Development Sybase EMEA Septembre 2011

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

L informatique des entreprises à l horizon 2015

L informatique des entreprises à l horizon 2015 L informatique des entreprises à l horizon 2015 Vers une nouvelle culture Karim BAHLOUL Directeur Etudes et recherche IDC France www.idc.fr Copyright 2010 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized.

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH?

Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Jeudi 03 Avril 2014 Session n 15 12h20-13h15 Comment optimiser le traitement de l information pour servir la fonction RH? Comment gérer le sourcing, la planification des besoins de recrutement et la gestion

Plus en détail

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU WORK SWEET WORK* * * TRAVAILLEZ DÉTENDU ÉDITION DE PROGICIELS GPAO - PILOTAGE DE LA PRODUCTION - CONTRÔLE QUALITÉ MODÉLISATION ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS ÉDITO Innovation et réalités Au-delà de la

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

RÉSEAU WSI CONSULTANTS EN MARKETING DIGITAL

RÉSEAU WSI CONSULTANTS EN MARKETING DIGITAL RÉSEAU WSI CONSULTANTS EN MARKETING DIGITAL WSI, QUI SOMMES-NOUS? 2014 WSI. All rights reserved. WSI Marketing Internet 1er réseau Mondial de consultants en Digital Marketing Un savoir-faire international

Plus en détail

Financial Insurance Management Corp.

Financial Insurance Management Corp. Financial Insurance Management Corp. Augmenter le taux de renouvellement grâce à une solution mobile fournie en tout juste trois mois Les faits Le besoin FIMC souhaitait offrir une meilleure valeur ajoutée

Plus en détail

Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques. Sébastien Lamour

Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques. Sébastien Lamour Agenda 2015 de la DSI : mettre en place l infrastructure pour les nouveaux environnements numériques Sébastien Lamour Transformation numérique Jamais l informatique n a été aussi importante pour le développement

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

Transformation Digitale

Transformation Digitale M M A R K E N T I V E Transformation Digitale des entreprises www.markentive.fr Agence de Stratégie Digitale à Paris 14, Rue Mandar 75002 PARIS +33 (0)1.56.88.49.03 contact@markentive.com 2 Sommaire A

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Conférence IDC Information Management

Conférence IDC Information Management Conférence IDC Information Management Managed Print Services : Comment baisser les investissements IT? Franck Nassah Consulting Manager IDC France www.idc.fr Copyright 2009 IDC. Reproduction is forbidden

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

Faire face aux enjeux du Shadow IT : une nécessité pour les entreprises

Faire face aux enjeux du Shadow IT : une nécessité pour les entreprises Livre Blanc Faire face aux enjeux du Shadow IT : une nécessité pour les entreprises Sponsorisé par : Box Karim Bahloul October 2014 INTRODUCTION Avec le Big Data, la Mobilité, le Cloud Computing et les

Plus en détail

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme

Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Étude : Les PME à l heure du travail collaboratif et du nomadisme Synthèse des principaux enseignements Octobre 2012 sfrbusinessteam.fr FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 300 entreprises de 20 à

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE!

ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! ÉQUILIBRE HOMMES / FEMMES : LES ENTREPRISES PLUS ATTENDUES EN FRANCE QU EN SUÈDE! Le 5 mars 2014 A quelques jours de la Journée Internationale de la Femme, l Observatoire International de l Equilibre Hommes

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Evolution stratégique du cloud computing

Evolution stratégique du cloud computing Evolution stratégique du cloud computing Etat des lieux et tendances 2010-2013 www.idc.com Bruno TEYTON Directeur Consulting IDC France Copyright 2010 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized.

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC?

Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? Transformation IT de l entreprise LE PAAS EST-IL VRAIMENT L APANAGE DU CLOUD PUBLIC? D on Boulia, Vice Président chargé de la stratégie IBM WebSphere et privé, explique comment le concept ne doit pas être

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

Microsoft Techdays. Digital is business

Microsoft Techdays. Digital is business Microsoft Techdays Digital is business L arrivée de nouvelles technologies modifie les modèles économiques Santé publique Smart grids Smart buildings Distribution multi canal Véhicules connectés Smart

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

de la réflexion r choix d un d

de la réflexion r choix d un d www.effigen.com Les étapes clés de la réflexion r au choix d un d ERP avec la présence du chef de Projet Grégoire Besson sur le stand Effigen Les grandes étapes pour un avant-déploiement réussir Le quarté

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE 21 novembre 2003 Sommaire Objectifs de l'enquête et méthodologie Tendances des SID (Systèmes d'information Décisionnels)

Plus en détail

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants

COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants COMPETITIVITE ENERGETIQUE DES PMI AGRO ALIMENTAIRES Déclencher l action par la formation de 1000 dirigeants Okavango energy 18 rue Gounod 92210 Saint-Cloud contact@okavango-energy.com tel : 09 81 02 95

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Eléments de contexte Un coût significatif, une évolution des typologies Selon l ALFA (sur la base

Plus en détail

Quels impacts pour les DSI de la montée en puissance des directions métiers? 3 décembre 2015

Quels impacts pour les DSI de la montée en puissance des directions métiers? 3 décembre 2015 Quels impacts pour les DSI de la montée en puissance des directions métiers? 3 décembre 2015 CXP Group en chiffres (2) (1) (1) BI survey, PAC & le CXP surveys (2) PAC SITSI & CXP Global Offer users 2 Agenda

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail