Fonction exponentielle Bac Série S

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonction exponentielle Bac Série S"

Transcription

1 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N Pondichéry 6 avril Partie On s intéresse à l évolution de la hauteur d un plant de maïs en fonction du temps. Le graphique ci-après représente cette évolution.,,8,6,4,,,8,6,4, O Hauteur (en mètres) y = Temps t (en jours) La hauteur est en mètres et le temps en jours. On décide de modéliser cette croissance par une fonction logistique du type : h(t )= a +be,4t où a et b sont des constantes réelles positives, t est la variable temps exprimée en jours et h(t ) désigne la hauteur du plant, exprimée en mètres. On sait qu initialement, pour t =, le plant mesure, m et que sa hauteur tend vers une hauteur ite de m. Déterminer les constantes a et b afin que la fonction h corresponde à la croissance du plant de maïs étudié. Partie On considère désormais que la croissance du plant de maïs est donnée par la fonction f définie sur [ ; 5] par f (t )= +9e,4t. Déterminer f (t ) en fonction de t (f désignant la fonction dérivée de la fonction f ). En déduire les variations de la fonction f sur l intervalle [ ; 5].. Calculer le temps nécessaire pour que le plant de maïs atteigne une hauteur supérieure à,5 m. 3. a. Vérifier que pour tout réel t appartenant à l intervalle [ ; 5] on a f (t )= e,4t e,4t + 9. Montrer que la fonction F définie sur l intervalle [ ; 5] par F (t )=5ln ( e,4t + 9 ) est une primitive de la fonction f. b. Déterminer la valeur moyenne de f sur l intervalle [5 ; ]. En donner une valeur approchée à près et interpréter ce résultat. 4. On s intéresse à la vitesse de croissance du plant de maïs ; elle est donnée par la fonction dérivée de la fonction f. En utilisant le graphique, déterminer une valeur approchée du temps t pour laquelle la vitesse de croissance est maximale. Estimer alors la hauteur du plant. Aide /

2 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N Liban 8 mai Étant donné un nombre réel k, on considère la fonction f k définie surrpar ( f k (x)= +e kx. Le plan est muni d un repère orthonormé O, ı, ) j. Partie A Dans cette partie on choisit k =. On a donc, pour tout réel x, f (x)= +e x. ( La représentation graphique C de la fonction f dans le repère O, ı, ) j est donnée ci-dessous. C j 3 O ı 3. Déterminer les ites de f (x) en+ et en. Interpréter graphiquement les résultats obtenus.. Démontrer que, pour tout réel x, f (x)= ex +e x. 3. On appelle f la fonction dérivée de f surr. Calculer, pour tout réel x, f (x). En déduire les variations de la fonction f surr. 4. On définit le nombre I = f (x) dx. ( ) +e Montrer que I = ln. Donner une interprétation graphique de I. Partie B Dans cette partie, on choisit k =. On souhaite tracer la courbe C représentant la fonction f. Pour tout réel x, on appelle P le point de C d abscisse x et M le point de C d abscisse x. On note K le milieu du segment [M P].. Montrer que, pour tout réel x, f (x)+ f (x)=.. En déduire que le point K appartient à la droite d équation y =. 3. Tracer la courbe C sur le graphique ci-dessus. 4. En déduire l aire, en unités d aire, du domaine déité par les courbes C, C l axe des ordonnées et la droite d équation x=. Partie C Dans cette partie, on ne privilégie pas de valeur particulière du paramètre k. Pour chacune des affirmations suivantes, dire si elle est vraie ou fausse et justifier la réponse.. Quelle que soit la valeur du nombre réel k, la représentation graphique de la fonction f k est strictement comprise entre les droites d équations y = et y =.. Quelle que soit la valeur du réel k, la fonction f k est strictement croissante. ( ) 3. Pour tout réel k, f k,99. Aide /

3 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 3 Polynésie 7 juin On considère la fonction f définie surrpar f (x)=(x+ )e x. On note C la courbe représentative de la fonction f dans un repère orthogonal.. Étude de la fonction f. a. Déterminer les coordonnées des points d intersection de la courbe C avec les axes du repère. b. Étudier les ites de la fonction f en et en +. En déduire les éventuelles asymptotes de la courbe C. c. Étudier les variations de f surr.. Calcul d une valeur approchée de l aire sous une courbe. On note D le domaine compris entre l axe des abscisses, la courbe C et les droites d équation x= et x=. On approche l aire du domaine D en calculant une somme d aires de rectangles. a. Dans cette question, on découpe l intervalle [ ; ] en quatre intervalles de même longueur : [ Sur l intervalle ; ], on construit un rectangle de hauteur f () 4 [ Sur l intervalle 4 ; ] ( ), on construit un rectangle de hauteur f 4 [ Sur l intervalle ; 3 ] ( ), on construit un rectangle de hauteur f 4 [ ] ( ) 3 3 Sur l intervalle 4 ;, on construit un rectangle de hauteur f 4 Cette construction est illustrée ci-dessous. C O L algorithme ci-dessous permet d obtenir une valeur approchée de l aire du domaine D en ajoutant les aires des quatre rectangles précédents : Variables : k est un nombre entier S est un nombre réel Initialisation : Affecter à S la valeur Traitement : Pour k variant de à 3 Affecter à S la valeur S+ ( ) k 4 f 4 Fin Pour Sortie : Afficher S Donner une valeur approchée à 3 près du résultat affiché par cet algorithme. b. Dans cette question, N est un nombre entier strictement supérieur à. On découpe l intervalle [ ; ] en N intervalles de même longueur. Sur chacun de ces intervalles, on construit un rectangle en procédant de la même manière qu à la question.a. Modifier l algorithme précédent afin qu il affiche en sortie la somme des aires des N rectangles ainsi construits. 3/

4 Fonction exponentielle Bac Série S Calcul de la valeur exacte de l aire sous une courbe. Soit g la fonction définie surrpar g (x)=( x 3)e x. On admet que g est une primitive de la fonction f surr. a. Calculer l aire A du domaine D, exprimée en unités d aire. b. Donner une valeur approchée à 3 près de l erreur commise en remplaçant A par la valeur approchée trouvée au moyen de l algorithme de la question. a, c est-à-dire l écart entre ces deux valeurs. Aide 4/

5 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 4 Centres étrangers juin On considère la fonction g définie pour tout réel x de l intervalle [ ; ] par : g (x)=+e x. On admet que, pour tout réel x de l intervalle [ ; ], g (x) >. y On note C la courbe représentative de la fonction g dans un repère orthogonal, et D le domaine plan compris d une part entre l axe des abscisses et la courbe C, d autre part entre les droites d équation x= et x=. La courbe C et le domaine D sont représentés ci-contre. D C x Le but de cet exercice est de partager le domaine D en deux domaines de même aire, d abord par une droite parallèle à l axe des ordonnées (partie A), puis par une droite parallèle à l axe des abscisses (partie B). Partie A y Soit a un réel tel que a. On note A l aire du domaine compris entre la courbe C, l axe (Ox),les droites d équation x = et x = a, puis A celle du domaine compris entre la courbe C, (Ox) et les droites d équation x= a et x=. A et A sont exprimées en unités d aire. A A a C x. a. Démontrer que A = a e a +. b. Exprimer A en fonction de a.. Soit f la fonction définie pour tout réel x de l intervalle [ ; ] par : f (x)=x e x + e. a. Dresser le tableau de variation de la fonction f sur l intervalle [ ; ]. On précisera les valeurs exactes de f () et f (). b. Démontrer que la fonction f s annule une fois et une seule sur l intervalle [ ; ] en un réel α. Donner la valeur de α arrondie au centième. 3. En utilisant les questions précédentes, déterminer une valeur approchée du réel a pour lequel les aires A et A sont égales. Partie B Soit b un réel positif. Dans cette partie, on se propose de partager le domaine D en deux domaines de même aire par la droite d équation y = b. On admet qu il existe un unique réel b positif solution.. Justifier l inégalité b< +. On pourra utiliser un argument graphique. e. Déterminer la valeur exacte du réel b. Aide 5/

6 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 5 Antilles Guyane 8 juin Dans tout ce qui suit, m désigne un nombre réel quelconque. Partie A Soit f la fonction définie et dérivable sur l ensembler telle que : f (x)=(x+ )e x.. Calculer la ite de f en+ et.. On note f la fonction dérivée de la fonction f surr. Démontrer que f (x)=(x+ )e x. 3. Dresser le tableau de variation de f surr. Partie B On définie la fonction g m surrpar ( : g m (x)=x+ me x et on note C m la courbe de la fonction g m dans un repère O, ı, ) j du plan.. a. Démontrer que g m (x)= si et seulement si f (x)=m. b. Déduire de la partie A, sans justification, le nombre de points d intersection de la courbe C m avec l axe des abscisses en fonction du réel m.. On a représenté les courbes C, C e, et C e. (Obtenues en prenant respectivement pour m les valeurs, e et e). 5 4 Courbe 3 Courbe 3 4 Courbe 3 3 Identifier chacune de ces courbes en justifiant. 3. Étudier la position de C m par rapport à D d équation y = x+ suivant les valeurs de m. 4. a. On appelle D la partie du plan comprise entre les courbes C e, C e, l axe (O y) et la droite x=. Hachurer D sur la figure ci-dessus. b. Dans cette question, a désigne un réel positif, D a la partie du plan comprise entre C e, C e, l axe (O y) et la droite a d équation x = a. On désigne par A (a) l aire de cette partie du plan, exprimée en unités d aire. Démontrer que pour tout réel a positif : A (a)=e e a. En déduire la ite de A (a) quand a tend vers+. Aide 6/

7 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 6 Asie 9 juin Toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse, sera prise en compte dans l évaluation. On considère les fonctions f et g définies pour tout réel x par : f (x)=e x et g (x)= e x. Les courbes représentatives de ces fonctions dans un repère orthogonal du plan, notées respectivement C f et C g, sont fournies ci-dessous C f C g O Partie A Ces courbes semblent admettre deux tangentes communes, Tracer au mieux ces tangentes sur la figure ci-dessus. Partie B Dans cette partie, on admet l existence de ces tangentes communes. On note D l une d entre elles. Cette droite est tangente à la courbe C f au point A d abscisse a et tangente à la courbe C g au point B d abscisse b.. a. Exprimer en fonction de a le coefficient directeur de la tangente à C f au point A. b. Exprimer en fonction de b le coefficient directeur de la tangente à C g au point B. c. En déduire que b= a.. Démontrer que le réel a est solution de l équation (x )e x + =. Partie C On considère la fonction ϕ définie surrpar ϕ(x)=(x )e x +.. a. Calculer les ites de la fonction ϕ en et+. b. Calculer la dérivée de la fonction ϕ, puis étudier son signe. c. Dresser le tableau de variation de la fonction ϕ surr. Préciser la valeur de ϕ().. a. Démontrer que l équation ϕ(x)= admet exactement deux solutions dansr. b. On note α la solution négative de l équation ϕ(x) = et β la solution positive. À l aide d une calculatrice, donner les valeurs de α et β arrondies au centième. Partie D Dans cette partie, on démontre l existence de ces tangentes communes, que l on a admise dans la partie B. On note E le point de C f d abscisse α et F le point de C g d abscisse α (α est le nombre réel défini dans la partie C).. Démontrer que la droite (EF) est tangente à la courbe C f au point E.. Démontrer que (EF) est tangente à C g au point F. Aide 7/

8 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 7 Antilles Guyane Septembre Pour tout réel k strictement positif, on désigne par f k la fonction définie et dérivable sur l ensemble des nombres réelsrtelle que : f k (x)=k xe kx. On note C k sa courbe représentative dans le plan muni d un repère orthogonal Partie A : Étude du cas k = On considère donc la fonction f définie surrpar f (x)=xe x.. Déterminer les ites de la fonction f en et en+. En déduire que la courbe C admet une asymptote que l on précisera.. Étudier les variations de f surrpuis dresser son tableau de variation surr. 3. Démontrer que la fonction g définie et dérivable surrtelle que : est une primitive de la fonction f surr. g (x)= (x+ )e x 4. Étudier le signe de f (x) suivant les valeurs du nombre réel x. ( O, ı, ) j. 5. Calculer, en unité d aire, l aire de la partie du plan déitée par la courbe C, l axe des abscisses et les droites d équation x = et x = ln. Partie B : Propriétés graphiques On a représenté sur le graphique ci-dessous les courbes C, C a et C b où a et b sont des réels strictement positifs fixés et T la tangente à C b au point O origine du repère.,6 T,4 C, C a C b,,,4,6,8,,. Montrer que pour tout réel k strictement positif, les courbes C k passent par un même point.. a. Montrer que pour tout réel k strictement positif et tout réel x on a f k (x)=k( k x)e kx. b. Justifier que, pour tout réel k strictement positif, f k admet un maximum et calculer ce maximum. c. En observant le graphique ci-dessus, comparer a et. Expliquer la démarche. d. Écrire une équation de la tangente à C k au point O origine du repère. e. En déduire à l aide du graphique une valeur approchée de b. Aide 8/

9 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 8 Métropole septembre Soit f une fonction définie ( et dérivable surr. On note C sa courbe représentative dans le plan muni d un repère O, ı, ) j. Partie A Sur les graphiques ci-dessous, on a représenté la courbe C et trois autres courbes C, C, C 3 avec la tangente en leur point d abscisse. C j O ı j d O ı d j O C ı j O ı C 3 d C. Donner par lecture graphique, le signe de f (x) selon les valeurs de x.. On désigne par F une primitive de la fonction f surr. Partie B a. À l aide de la courbe C, déterminer F () et F ( ). b. L une des courbes C, C, C 3 est la courbe représentative de la fonction F. Déterminer laquelle en justifiant l éination des deux autres. Dans cette partie, on admet que la fonction f évoquée dans la partie A est la fonction définie surrpar f (x)=(x+ )e x.. L observation de la courbe C permet de conjecturer que la fonction f admet un minimum. a. Démontrer que pour tout réel x, f (x)= (x+ 4)e x. b. En déduire une validation de la conjecture précédente.. On pose I = f (x) dx. a. Interpréter géométriquement le réel I. b. Soient u et v les fonctions définies sur R par u(x) = x et v(x) = e x. Vérifier que f = ( u v+ uv ). c. En déduire la valeur exacte de l intégrale I. 9/

10 Fonction exponentielle Bac Série S On donne l algorithme ci-dessous. Variables : k et n sont des nombres entiers naturels. s est un nombre réel. Entrée : Demander à l utilisateur la valeur de n. Initialisation : Affecter à s la valeur. Traitement : Pour k allant de à n Fin de boucle. Sortie : Afficher s. Affecter à s la valeur s+ n f ( k n On note s n le nombre affiché par cet algorithme lorsque l utilisateur entre un entier naturel strictement positif comme valeur de n. a. Justifier que s 3 représente l aire, exprimée en unités d aire, du domaine hachuré sur le graphique ci-dessous où les trois rectangles ont la même largeur. ). C b. Que dire de la valeur de s n fournie par l algorithme proposé lorsque n devient grand? Aide /

11 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 9 Nouvelle Calédonie 4 novembre Soit f la fonction dérivable, définie sur l intervalle ] ; + [ par f (x)=e x + x.. Étude d une fonction auxiliaire a. Soit la fonction g dérivable, définie sur [ ; + [ par g (x)= x e x. Étudier le sens de variation de la fonction g. b. Démontrer qu il existe un unique réel a appartenant à [ ; + [ tel que g (a)=. Démontrer que a appartient à l intervalle [,73 ;,74[. c. Déterminer le signe de g (x) sur [ ; + [.. Étude de la fonction f a. Déterminer les ites de la fonction f en et en+. b. On note f la fonction dérivée de f sur l intervalle ] ; + [. Démontrer que pour tout réel strictement positif x, f (x)= g (x) x. c. En déduire le sens de variation de la fonction f et dresser son tableau de variation sur l intervalle ] ; + [. d. Démontrer que la fonction f admet pour minimum le nombre réel m= a + a. e. Justifier que 3,43<m< 3,45. Aide /

12 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N Amérique du Sud novembre Partie A Soit f la fonction définie surrpar f (x)= xe x.. Vérifier que pour tout réel x, f (x)=e x e x.. Déterminer la ite de la fonction f en. 3. Déterminer la ite de la fonction f en+. Interpréter graphiquement cette ite. 4. Déterminer la dérivée de la fonction f. 5. Étudier les variations de la fonction f surrpuis dresser le tableau de variation. Partie B Pour tout entier naturel n non nul, on considère les fonctions g n et h n définies surrpar : g n (x)=+ x+ x + +x n et h n (x)=+x+ + nx n.. Vérifier que, pour tout réel x : ( x)g n (x)= x n+. On obtient alors, pour tout réel x : g n (x)= xn+ x.. Comparer les fonctions h n et g n, g n étant la dérivée de la fonction g n. En déduire que, pour tout réel x : h n (x)= nxn+ (n+ )x n + ( x). 3. Soit S n = f ()+ f ()+...+ f (n), f étant la fonction définie dans la partie A. En utilisant les résultats de la partie B, déterminer une expression de S n puis sa ite quand n tend vers+. Aide /

13 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N Pondichéry 6 avril Sujet Partie a h(t )= t + Or +be,4t = t + e,4t =, donc a=. h()=, a +b =, Or a=, donc b= 9. Partie : On a f (t )= +9e,4t AIDE. f est du type u v dont la dérivée est f = u v v u v donc f (t )=,76e,4t ( +9e,4t ) Dérivée f (x) f (t )> donc f est strictement croissante. Sens de variation de f. f (t )>,5 >,5 +9e,4t >,5(+9e,4t ),5 9 > e,4t f (t )>,5 t > ln57, c est-à-dire t j our s.,4 3. a. f (t )= +9e,4t e,4t f (t )= +9e,4t e,4t Autre expression de f (x) f (t )= e,4t e,4t + 9 On a F (t )=5 ln(e,4t + 9). b. µ= 5 F est du type u v dont la dérivée est F = u v+ v u et v est du type ln(w) dont la dérivée est v = w D où F (t )= e,4t +9e,4t, c est-à-dire F (t )= f (t ) : F est une primitive de f. 5 f (t )dt µ= [F () F(5)] 5 µ,3. 4. La vitesse est maximale lorsque la pente est maximale, soit à t = 8. La hauteur est d environ égale à,5 m. w F primitive de f Valeur moyenne de f 3/

14 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N Liban 8 mai Sujet Partie A. On a f (x)= +e x x + e x = = f (x)=. x + Limites de f (x) x e x =+ = f (x)=. x + y = et y = sont deux asymptotes horizontales à C en+ et en.. f (x)= +e x ex f (x)= +e x e x Autre expression de f (x) f (x)= ex e x + 3. On a f (x)= ex +e x f est du type u v dont la dérivée est f = u v v u v donc f (x)= e x (+e x ) Dérivée f (x) f (x)> donc f est strictement croissante. Sens de variation de f 4. On a f (x)= ex e x + f est du type u u dont la primitive est F = ln(u) donc F (x)=ln(+e x ). I = f (x) dx I = F (() F ) () +e I = ln. Primitive de f Intégrale I est l aire déitée par C, l axe des abscisses, et les droites d équations x = et x=. Partie B ex P C = y P = f (x)= = +e x +e x M C = y M = f (x)= +e x. f (x)+ f (x)= ex e x + + +e x =. y K = y M + y P = f (x)+ f (x) = 3. C et C sont symétriques par rapport à y = C C j 3 O ı 3 4/

15 Fonction exponentielle Bac Série S A = Partie C. Vrai. Faux 3. Vrai Or (f (x) f (x))dx Intégrale f (x)+ f (x)= f (x)= f (x) Donc A = (f (x) )dx = f (x)dx ( ) +e dx = ln,4. On a f k (x)= +e kx >. < f k (x)<? Encadrement de f k (x) e kx > = +e kx > = +e kx < = < f k (x)<.. Contre-exemple : f est strictement décroissante. ( ) 3. k =? f k,99 k = k 5 = e k e 5 = ( ) +e k +e 5 Or +e 5,9933 donc f k,99 5/

16 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 3 Polynésie 7 juin Sujet. a. f (x)=(x+ )e x Intersection avec les axes Intersection avec l axe des ordonnées : x = = f ()= = ( ; ) Intersection avec l axe des abscisses : f (x)= = x= = ( ; ) b. Limite en : Limites de f (x) { ( x)=+ x par composition = x e x =+ X + ex =+ { x e x =+ x (x+ )= Limite en+ : par produit = x f (x)= f (x)=(x+ )e x = x e x + e x = e x + e x = x + x + ex =+ e x x + x =+ par quotient = x x + x + e x = e x = La droite d équation y = est asymptote à C en+. c. f (x)=(x+ ) e x f est du type u v dont la dérivée est f = u v+ v u x par somme = x + f (x)= Dérivée f (x) donc f (x)= e x + (x+ ) ( )e x = (x+ )e x f (x) est du signe de x Signe de f (x) et variation de f x + f (x) + f (x) e. a. S +/4f (/4)=,5,5+ /4f (/4)=,938,938+ /4f (/4)=,37,37+ /4f (3/4)=,64 k - 3 b. Dans Variables, ajouter "N est un nombre entier" Dans traitement : - remplacer "Pour k variant de à 3" par "Pour k variant de à N-" - remplacer "Affecter à S la valeur S+ ( ) k 3 f " par 3 "Affecter à S la valeur S+ ( ) k N f " N 3. a. g (x)= ( x 3)e x est une primitive de f (x). Intégrale Donc : A = b. ( 4e + 3),64,3 f (t ) dt = g () g ()= 4e + 3 6/

17 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 4 Centres étrangers juin Sujet Partie A : D est scindé en deux par une droite verticale d équation x= a. g (x)=+e x. a. A = a g (x) dx= G(a) G() Or, G(x)= x e x Intégrale Donc, A = (a e a ) ( )=a+ e a b. A = a g (x) dx= G() G(a)= ( e ) (a e a )= a+ e a e. a. f (x)=x e x + e = f (x)=+e x Dérivée f (x) f (x)> donc f est strictement croissante. Signe de f (x) et variation de f x f (x) f (x) e + e b. Sur [ ; ] : Théorème des valeurs intermédiaires f est continue. f est strictement croissante. est compris entre f (),6 et f (),6. Donc, d après le (corollaire du) théorème des valeurs intermédiaires (ou théorème de la bijection), f s annule une fois et une seule sur [ ; ] en un réel α. A la calculatrice :,45<α<,453, donc α, A =A a+ e a = a+ e a e a e a + e =. Donc, a est une solution de l équation f (x) = Ainsi, A = A pour a,45. Partie B : D est scindé en deux par une droite horizontale d équation y = b.. On remarque sur le graphique que l aire totale est strictement inférieure à. La moitié de l aire est donc strictement inférieure à. D où b < Donc b< <+ e. D après la partie A : la moitié de l aire totale est donnée par (A +A )= D après la partie B : la moitié de l aire totale est égale à b Ainsi, b= ( e ) ( e ) 7/

18 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 5 Antilles Guyane 8 juin Sujet Partie A f (x)=(x+ )e x = xe x + e x. Limite en : Limites de f (x) { x xex = par somme = x ex = f (x)= x Limite { en+ : x+ =+ x + x + ex =+. f (x)=(x+ ) e x f est du type u v dont la dérivée est f = u v+ v u par produit = x + f (x)=+ Dérivée f (x) donc f (x)= e x + (x+ ) e x = (x+ )e x 3. f (x) est du signe de x+. Partie B x + f (x) + + f e. a. g m (x)=x+ me x : g m (x)= x+ me x = x+ =me x (x+ )e x = m f (x)=m b. D après le tableau de variation : m= e ou m : f (x)=m admet une solution. Il en est de même pour l équation g m (x)=. Donc, C m coupe l axe des abscisses en un point. e < m< : f (x)=m admet deux solutions. Il en est de même pour l équation g m (x)=. Donc, C m coupe l axe des abscisses en deux points. m< e : f (x)=m n admet aucune solution. Il en est de même pour l équation g m (x)=. Donc, C m ne coupe pas l axe des abscisses.. - Pour m=, g (x)=x+ est une fonction affine. Donc, la courbe correspond à C - La courbe ne coupe pas l axe des abscisses : m< e. Donc, m= e. - La courbe 3 coupe l axe des abscisses en un point. On vérifie que m= e 3. g m (x) (x+ )= me x Position d une courbe par rapport à une droite m> : C m en dessous de D. m< : C m au dessus de D. 8/

19 Fonction exponentielle Bac Série S a. Domaine D hachuré : 5 4 C e 3 C 3 4 C e 3 b. g e (x)=x+ +e x et g e (x)= x+ e x. Intégrale A (a) = = a a = e [ g e (x) g e (x) ] dx e e x dx a = e e a a + e a =, donc e x dx A (a) = e. a + 9/

20 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 6 Asie 9 juin Sujet Partie A Voir la figure. Partie B. a. f (x)=e x = f (x)=e x Donc f (a)=e a b. g (x)= e x = g (x)=e x Donc g (b)=e b c. f (a)=g (b) e a = e b b= a. T a : y = (x a) f (a)+ f (a) = y = xe a + e a ( a) Tangente T b : y = (x b) g (b)+ g (b) = y = xe b + e b be b Partie C xe a + e a ( a)= xe b + e b be b Or, b= a. Donc e a ( a)= e a + ae a, d où : (a )e a + =. a. ϕ(x)=(x )e x + = xe x e x + Limite en : x xex = x ex = x = Limite en+ : { x + (x )ex =+ x = par somme = x ϕ(x)= par somme = x + ϕ(x)=+ Limites de f (x) b. ϕ(x)=xe x e x + Dérivée f (x) ϕ (x)= e x + x e x e x = xe x ϕ (x) est du signe de x : Signe de f (x) - Sur ] ; [ : ϕ (x)< - Sur ] ; + [ : ϕ (x)> c. Variation de f x + ϕ (x) + ϕ(x) +. a. - Sur ] ; ] : Théorème des valeurs intermédiaires ϕ est continue. ϕ est croissante. est compris entre ϕ(x)= et ϕ()=. x Donc, d après le (corollaire du) théorème des valeurs intermédiaires (ou théorème de la bijection), l équation ϕ(x)= admet une unique solution α. - Sur [ ; + [ : de même, on montre que l équation ϕ(x)= admet une unique solution β. - SurR : on conclut que l équation ϕ(x)= admet exactement deux solutions. /

21 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 Partie D b.,679< α<,678 donc α,68,768<α<,769 donc β,77. Équation de la tangente en α : T α : y = (x α) f (α)+ f (α) y = (x α) e α + e α y = e α x αe α + e α Or, ϕ(α)= (α )e α + = e α = (α ) Donc T α : y = (α ) x+ Équation de la droite (EF) : (EF) : y = mx+ p E(α ; e α ) F( α ; e α ) m= y F y E = ( eα ) (e α ) = eα x F x E α α α = (α ) α E (EF ) y E = mx E + p ( ) d où p = e α α= (α ) (α ) + α (α ) = (EF) : y = (α ) x+ = (α ) La droite (EF) est tangente à la courbe C f au point d abscisse α.. Équation de la tangente en α : T α : y = (x ( α)) g ( α)+ g ( α) y = (x+ α) e α + e α y = e α x+ αe α e α +... y = (α ) x+ La droite (EF) est tangente à la courbe C g au point d abscisse α. /

22 Fonction exponentielle Bac Série S - 3 EXERCICE N 7 Antilles Guyane septembre Sujet salut EXERCICE N 8 Métropole septembre Sujet salut EXERCICE N 9 Nouvelle Calédonie 4 novembre Sujet salut EXERCICE N Amérique du Sud novembre Sujet salut /

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats EXERCICE 3 (9 points ) Commun à tous les candidats On s intéresse à des courbes servant de modèle à la distribution de la masse salariale d une entreprise. Les fonctions f associées définies sur l intervalle

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Dans l ensemble du sujet, et pour chaque question, toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse, sera prise en compte dans l évaluation

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013 Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 03 EXERCICE 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles. Pour chacune de ces questions,

Plus en détail

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x)

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x) EXERCICES LN Eercice : Soit f la fonction définie sur ]0;+ [ par f ()=+ ln(). On note C sa courbe représentative dans un repère orthogonal.. a. Calculer f () b. Déterminer l équation de la tangente T à

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES 3 novembre 205 66 exercices de mathématiques pour Terminale ES Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 3 novembre 205 I Suites........................................ I. Suite

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE LIBAN 2014 On considère la fonction f définie sur l intervalle [0 ; 5] par f(x) = x+1+e

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES LIBAN 2015 Une entreprise artisanale produit des parasols. Elle en fabrique

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi avril 014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Durée de l épreuve : 4 HEURES Les calculatrices sont AUTRISÉES obligatoire Coefficient : 7 Le

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde partie 1/3 partie 2/3 partie 3/3 Sommaire 1 Ensemble

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Démonstrations exigibles au bac

Démonstrations exigibles au bac Démonstrations exigibles au bac On donne ici les 11 démonstrations de cours répertoriées comme exigibles dans le programme officiel. Toutes ces démonstrations peuvent donner lieu à une «restitution organisée

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Exercice 1 : 4 points et exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles.

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Classe : TES1 Le 12/05/2003. MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés

Classe : TES1 Le 12/05/2003. MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés Classe : TES1 Le 12/05/2003 MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés Durée : 3h Exercice 1: (5 points) Le tableau suivant donne l évolution du prix d un paquet de café

Plus en détail

147 exercices de mathématiques pour Terminale S

147 exercices de mathématiques pour Terminale S 5 décembre 05 47 exercices de mathématiques pour Terminale S Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 5 décembre 05 I Continuité & dérivabilité............................. I.

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC 2013

BACCALAURÉAT BLANC 2013 BACCALAURÉAT BLANC 203 Série S Corrigé Exercice. a) On traduit les données de l énoncé et on représente la situation par un arbre pondéré. PF ) = 2, PF 2) = 3, P F ) = 5 00 = 20, P F 2 ) =,5 00 = 3 3,5,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

Exercice 1 Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par :

Exercice 1 Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par : Exercice Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par : f (x)= ex e x +. On ( appelle (C ) sa courbe représentative dans le plan muni d un repère orthonormal O, ı, ) j ( unité graphique : cm).. a. Déterminer

Plus en détail

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : Sauf mention du contraire, tous les résultats doivent être soigneusement justifiés. La précision et la clarté de

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité)

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité) BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES Terminales ES (Spécialité) Vendredi 7 février 0 8h - h coefficient : 7 Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de exercices indépendants. Le candidat

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Terminale S3 Année 2009-2010 Table des matières I Les fonctions. 4 1 Les limites (suite du cours) 5 IV Limites par comparaison....................................... 5 V Fonctions

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

CH1 : Langages de la continuité Limites

CH1 : Langages de la continuité Limites CH : Langages de la continuité Limites I. Continuité- Théorème des valeurs intermédiaires. Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I de R. Lorsque la courbe représentative de f ne présente

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014 BA BLAN DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L ORRETION SUINTE oefficients, ou Année scolaire - Durée heures Page sur 8 pages Année EXERIE. ommun à tous les candidats sur points Un club de remise en forme

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que :

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que : Il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie lors de l évaluation finale. Les élèves n ayant pas la spécialité mathématique traiteront les exercices 1, 2,3 et 4, les élèves ayant

Plus en détail

B A C C A L A U R E A T G E N E R A L

B A C C A L A U R E A T G E N E R A L B A C C A L A U R E A T G E N E R A L SESSION 2006 MATHÉMATIQUES SERIE : ES DUREE DE L EPREUVE: 3 heures - COEFFICIENT : 7 Ce sujet comporte 6 pages dont feuille ANNEXE L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

Correction contrôle de mathématiques

Correction contrôle de mathématiques Chapitres 5 : la fonction eponentielle 7 décembre 0 Correction contrôle de mathématiques Du lundi 0 décembre 0 Eercice ROC (4 points) ) On détermine les variation deϕ: ϕ ()e or R, e >0. La fonctionϕest

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Soit f la fonction définie sur l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x )e x On note C la courbe représentative

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Chapitre 3 Fonctions usuelles 3.1 Théorème de la bijection Une fonction dérivable sur un intervalle I, strictement monotone déþnit une bijection.

Plus en détail

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Fiche d eercices : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Eercice On considère la fonction f définie sur [ ; + [ par : f() E() pour [ ; 4[ f() 4 + 4 pour [ 4 ; + [ a. Tracer la représentation

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

Baccalauréat ES 2002. L intégrale de septembre 2001 à juin 2002

Baccalauréat ES 2002. L intégrale de septembre 2001 à juin 2002 Baccalauréat ES 2002 L intégrale de septembre 2001 à juin 2002 Pour un accès direct cliquez sur les liens bleus Antilles-Guyane septembre 2001........................ 3 Métropole septembre 2001..............................

Plus en détail

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole

Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Sujet de Bac 2012 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Métropole Exercice 1 : 5 points Sur le site http: //www.agencebio.org, on a extrait des informations concernant l agriculture en France métropolitaine.

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE

CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE ÉCOLE NATIONALE DE L AVIATION CIVILE ANNÉE 2006 CONCOURS DE RECRUTEMENT D ÉLÈVES PILOTE DE LIGNE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Durée : 2 Heures Coefficient : 1 Ce sujet comporte (dans l énoncé d origine, pas

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Exercice N 1 : Extrait du BEP secteur 1 session 2005

Exercice N 1 : Extrait du BEP secteur 1 session 2005 Exercice N 1 : Extrait du BEP secteur 1 session 2005 Tarifs Sam souhaite aller à la piscine municipale dont les tarifs sont présentés dans le tableau ci-contre : Normal 3,80 Groupe 3 On note x le nombre

Plus en détail

Cours Fonctions de deux variables

Cours Fonctions de deux variables Cours Fonctions de deux variables par Pierre Veuillez 1 Support théorique 1.1 Représentation Plan et espace : Grâce à un repère cartésien ( ) O, i, j du plan, les couples (x, y) de R 2 peuvent être représenté

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats On considère la fonction f définie pour tout réel x de l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x 3)e x. On

Plus en détail

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Christian CYRILLE A quoi servent les mathématiques? : C est pour l honneur de l esprit humain? Jacobi 1 Exercice 1-5 points - Commun à tous les candidats

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

Baccalauréat L Enseignement de spécialité Asie Juin 2010

Baccalauréat L Enseignement de spécialité Asie Juin 2010 Baccalauréat L Enseignement de spécialité Asie Juin 2010 EXERCICE 1 Il s agit de remplir la grille suivante dont chaque case blanche doit contenir exactement un chiffre (entre 0 et 9). 1. Pour y parvenir,

Plus en détail

Exercices de rentrée MPSI-PCSI

Exercices de rentrée MPSI-PCSI Exercices de rentrée MPSI-PCSI Lycée Saint-Louis 015-016 Introduction Cette feuille d exercices s adresse aux élèves rentrant en MPSI ou en PCSI au lycée Saint- Louis Il s agit d exercices qui sont entièrement

Plus en détail

Aire sous une courbe et calcul de primitives

Aire sous une courbe et calcul de primitives Aire sous une courbe et calcul de primitives Le calcul de primitives d une fonction et celui de l aire de la surface bordée par le graphique de cette fonction sont intimement liés. Les exemples qui suivent

Plus en détail

LIMITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES EXERCICES CORRIGES ours et eercices de mathématiques LIMITES EXERIES ORRIGES M UAZ, http://mathscyrreer Eercice n Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : ) ) ) 4 ( ) Déterminer la ite éventuelle

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé Baccalauréat S/L Métropole La Réunion 13 septembre 2013 Corrigé A. P. M.. P. XRCIC 1 Commun à tous les candidats Partie A 1. L arbre de probabilité correspondant aux données du problème est : 0,3 0,6 H

Plus en détail

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompriscom Reconnaitre les formes indéterminées Dans chaque cas, on donne la ite de et v n Déterminer si possible, ( +

Plus en détail

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités

Sujet Métropole 2013 EXERCICE 1. [4 pts] Probabilités Sujet Métropole 01 EXERIE 1. [4 pts] Probabilités Une jardinerie vend de jeunes plants d arbres qui proviennent de trois horticulteurs : 5% des plants proviennent de l horticulteur H 1, 5% de l horticulteur

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHEMATIQUES Série S

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHEMATIQUES Série S BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHEMATIQUES Série S ÉPREUVE DU LUNDI 22 JUIN 2015 Enseignement Obligatoire Coefficient : 7 Durée de l épreuve : 4 heures Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à

Plus en détail

Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire. Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros

Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire. Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros Table des matières partie 1. Récurrence et suites 1 Chapitre 1. Raisonnement par récurrence

Plus en détail

Baccalauréat STI Génie civil Métropole 16 septembre 2010

Baccalauréat STI Génie civil Métropole 16 septembre 2010 Durée : 4 heures Baccalauréat STI Génie civil Métropole 16 septembre 010 L utilisation d une calculatrice est autorisée pour cette épreuve. Le candidat doit traiter les deux exercices et le problème. EXERCICE

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de Terminale ES 2 Table des matières 1 Équations de droites. Second degré 7 1.1 Équation de droite.................................. 7 1.2 Polynôme du second degré..............................

Plus en détail

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2012, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année.

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2012, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année. MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ Ce polycopié conforme au programme 01, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année. CERTAINS CHAPITRES DU PROGRAMME NE SONT PAS TRAITÉS Année 013-014

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière PRO 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde PRO partie première PRO partie terminale PRO Sommaire

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 2013 Antilles - Guyane - Polynésie BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : MATHÉMATIQUES Toutes options Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de première ES ii Table des matières 1 Les pourcentages 1 1.1 Variation en pourcentage............................... 1 1.1.1 Calcul d une variation............................

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Existence et unicité de la fonction exponentielle 2 1.1 Deux résultats préliminaires.......................................

Plus en détail

Dérivation Primitives

Dérivation Primitives Cours de Terminale STI2D Giorgio Chuck VISCA 27 septembre 203 Dérivation Primitives Table des matières I La dérivation 3 I Rappels 3 I. exemple graphique............................................. 3

Plus en détail

TS - Cours sur le logarithme népérien

TS - Cours sur le logarithme népérien Lcée Europole - R. Vidonne 1 TS - Cours sur le logarithme népérien Fonction carrée et racine carrée Considérons les fonctions f : R + R + g : R + R + 2 Dans un repère orthonormal, les courbes C f et C

Plus en détail

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES Année scolaire 00-004 Copyright c 004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence On veillera à détailler et à rédiger clairement les raisonnements,

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Amérique du Nord EXERCICE 1 : 5 points On se place dans l espace muni d un repère orthonormé. On considère les points,, et. 1. Démontrer que les points,

Plus en détail

Baccalauréat S 2006. L intégrale de septembre 2003 à juin 2004

Baccalauréat S 2006. L intégrale de septembre 2003 à juin 2004 2006 L intégrale de septembre 2003 à juin 2004 Pour un accès direct cliquez sur les liens bleus Antilles-Guyane septembre 2003..................... 3 France septembre 2003...............................

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008

Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008 Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008 Métropole juin 2008..................................... 3 La Réunion 18 juin 2008................................. 6 Polynésie juin 2008......................................

Plus en détail

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR MATHEMATIQUES ECE NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR CALCULS NUMERIQUES Fractions, puissances, racines carrées, résolution d équations et inéquations GENERALITES SUR LES FONCTIONS ) Nombre dérivé d

Plus en détail

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014 Baccalauréat Série S Métropole, juin 4 Sujet et Corrigé Stéphane PASQUET Disponible sur http://www.mathweb.fr juin 4 Exercice (5 points) - Commun à tous les candidats Partie A Dans le plan muni d un repère

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

TES Bac : Exercices types 2013-2014

TES Bac : Exercices types 2013-2014 Sommaire SUITES GEOMETRIQUES... 2 CONTINUITE... 4 FONCTION EXPONENTIELLE... 5 PROBABILITES CONDITIONNELLES... 7 FONCTION LOGARITHME NEPERIEN... 9 INTEGRATION... 10 LOIS A DENSITE... 11 INTERVALLE DE FLUCTUATION

Plus en détail

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points Le sujet comporte 6 pages. Seule l annexe est à rendre avec la copie. BAC BLANC MATHÉMATIQUES TERMINALE STMG Durée de l épreuve : 3 heures Les calculs doivent être détaillés. Les calculatrices sont autorisées,

Plus en détail

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Thèmes. fonction ln, théorème des valeurs intermédiares, suite définie par récurrence : majoration, minoration, monotonie, convergence, eistence.

Plus en détail

3. La suite ( un)a pour terme général un

3. La suite ( un)a pour terme général un NOM : Terminale ES Devoir n vendredi 9 octobre 0 Eercice : sur.5 points Des questions indépendantes. Résoudre l équation ² + 4 = 0. Calculer la dérivée de f dans chacun des cas suivants : a) f ( ) 4 8

Plus en détail

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016 LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 015-016 Pourquoi ce livret? Afin de mieux préparer cette rentrée, ce livret reprend un ensemble de notions

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Chapitre 4. Fonction exponentielle. 4.1 Activité. Sommaire

Chapitre 4. Fonction exponentielle. 4.1 Activité. Sommaire Chapitre 4 Fonction exponentielle Sommaire 4.1 Activité............................................. 37 4. Fonctions exponentielles de base q (q > 0)........................ 39 4..1 Définition.........................................

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS STATISTICIENS ÉCONOMISTES. ISE Option Économie. ORDRE GÉNÉRAL (Durée de l épreuve : 4 heures)

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS STATISTICIENS ÉCONOMISTES. ISE Option Économie. ORDRE GÉNÉRAL (Durée de l épreuve : 4 heures) ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ENSEA ABIDJAN INSTITUT SOUS-RÉGIONAL DE STATISTIQUE ET D ÉCONOMIE APPLIQUÉE ISSEA YAOUNDÉ AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS STATISTICIENS

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MT12 - ch2 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité Corrrigé du sujet de Baccalaurat S Pondichery 2015 Spécialité EXERCICE 1 (4 points) commun à tous les candidats Partie A Soit f la fonction définie sur R par f(x) et la droite d équation et la droite d

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

ANNALES DE MATHEMATIQUES

ANNALES DE MATHEMATIQUES ANNALES DE MATHEMATIQUES TERMINALE S LYCEE LOUIS ARMAND Année scolaire 1999/2000 Annales du baccalauréat S 2000 2 Lycée Louis Armand Annales du baccalauréat S 2000 TABLE DES MATIÈRES Table des matières

Plus en détail

Bac ES La Réunion juin 2009

Bac ES La Réunion juin 2009 Bac ES La Réunion juin 2009 Exercice 1 (4 points) Commun à tous les candidats Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Pour chaque question, trois réponses sont proposées. Une seule de ces

Plus en détail

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse, qu il aura

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Les trois parties A, B et C sont indépendantes Une fabrique de desserts glacés

Plus en détail