Agriculture bio & techniques innovantes CATALOGUE DES INTERVENTIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agriculture bio & techniques innovantes CATALOGUE DES INTERVENTIONS"

Transcription

1 Agriculture bio & techniques innovantes CATALOGUE DES INTERVENTIONS dans les établissements d enseignement agricole

2 Sommaire Modalités d interventions 3 Public 3 Intervenants 3 Format des interventions 4 Tarifs 5 Interventions 5 Les formations techniques du GRAB HN 13 Les supports de formation «L agriculture sans chimie, moi j dis oui!» 14 Contact 16 Page

3 Modalités d interventions Public Les interventions présentées dans ce livret sont destinées :? aux élèves, depuis le CAP jusqu aux diplômes d ingénieur et/ou? aux enseignants de la formation agricole Vous pouvez également participer à certaines des formations organisées par le GRAB HN pour les professionnels (voir page 13). Les contenus sont adaptés au niveau du public et aux attentes des enseignants. Le public cible est indiqué pour chaque intervention par les pictogrammes suivants : Enseignants ou élèves Elèves uniquement Enseignants uniquement Intervenants Les interventions sont assurées par notre équipe de spécialistes de terrain référents selon les thèmes abordés. Elles peuvent être complétées par le témoignage de producteurs biologiques. Page

4 Format des interventions Selon les thèmes abordés, les interventions peuvent donner lieu à : un cours et/ou un TD en salle une visite d une exploitation bio un témoignage d un producteur biologique, sur son parcours, ses choix et sa profession, permettant de bénéficier de ses expériences et savoir-faire. Les interventions sont construites en concertation avec les enseignants. La durée des interventions est modulable en fonction de votre projet et de vos besoins. Le réseau de fermes BIO de Haute-Normandie Le réseau de fermes biologiques de Haute- Normandie, animé par le GRAB HN, compte actuellement une vingtaine d exploitations représentatives des différents types de productions : grandes cultures, élevage allaitant, élevage laitier, maraîchage, arboriculture Leur visite et le témoignage de l exploitant bio permettent de faire découvrir de manière concrète les principes de l AB, le matériel et les techniques développées en agriculture biologique. Page

5 Tarifs Le coût horaire des interventions est de 57 *.? Pour toute demande spécifique, consultez-nous pour un devis. * hors frais annexes (reprographie, déplacements, repas,...) Interventions Initiation à l agriculture biologique p.5 Thématiques transversales (institutions, qualité, aides et eau) p.6 Elevage p.7 Maraîchage p.8 Arboriculture p.10 Grandes cultures p.11 Page

6 Initiation à l agriculture biologique GENERALITES SUR L AB Programme :? Enjeux et intérêts de l AB? Les grands principes de l AB? Réglementation et cahier des charges? Les filières en Haute-Normandie : débouchés et acteurs Gratuit* * dans la limite d une intervention par établissement et par année scolaire Page Pour la signification des pictogrammes, se reporter aux pages 3 et 4

7 Thématiques transversales INSTITUTIONS QUALITE AIDES Acteurs professionnels et institutionnels de l AB au niveau départemental, régional et national Production d aliments devant garantir la santé/ aspects nutritionnels Critères qualité recquis par l AB et par les filières Les différentes aides possibles en AB (selon les productions, les systèmes, les territoires ) EAU Agriculteurs = producteurs d eau potable (sensibilisation sur la qualité de l eau et les impacts de l agriculture) Démarches de protection de l eau en cours et exemple de développement volontaire de l AB (contexte régional et perspectives) Intérêt de l AB pour protéger l eau et les techniques réutilisables en conventionnel Pour la signification des pictogrammes, se reporter aux pages 3 et 4 Page

8 BASES TECHNIQUES ECONOMIE Elevage Dimensionner le système fourrager Alimentation et santé animale : prévention et outils (méthode OBSALIM, phytoaromathérapie) Monogastriques : volailles, pondeuses, porcs Les cultures des éleveurs : méteils, maïs, Prairies temporaires et prairies permanentes, pâturage et stocks Résultats technico-économiques lait FILIERE Filières de commercialisation courtes et longues REGLEMENTATION Cahier des charges Page Pour la signification des pictogrammes, se reporter aux pages 3 et 4

9 BASES TECHNIQUES Maraîchage Fertilité et fertilisation des sols Gestion des adventices Maîtrise sanitaire Itinéraires culturaux (pommes de terre ) Conversion et changements de pratiques Planning de cultures et choix variétaux Assolements et rotations Les aménagements et les auxiliaires Modes de culture et mises en terre... ECONOMIE ET SOCIAL Impacts des changements de pratiques Typologies d exploitations Installation en maraîchage bio diversifié Coûts de productions en légumes bio Pour la signification des pictogrammes, se reporter aux pages 3 et 4 Page

10 Maraîchage FILIERE Circuits courts et circuits longs en légumes bio Organisations de producteurs bio, les spécificités Haute-Normandie : état des lieux et perspectives REGLEMENTATION Cahier des charges Certification, conversion et traçabilité Légumes bio sous serre Intrants (semences, engrais, produits de traitement, paillage ) : origines et utilisations Page 10 Pour la signification des pictogrammes, se reporter aux pages 3 et 4

11 Arboriculture BASES TECHNIQUES FILIERE Créer un verger biologique (table et/ou cidricole) Conversion et changement de pratiques Maîtriser l état sanitaire (santé et enherbement) en verger bio : principes de base Circuits courts et circuits longs en fruits bio Organisations de producteurs bio, les spécificités Haute-Normandie : état des lieux et perspectives REGLEMENTATION Cahier des charges Certification, conversion et traçabilité Intrants : origines et utilisations Pour la signification des pictogrammes, se reporter aux pages 3 et 4 Page 11

12 Grandes cultures BASES TECHNIQUES Principes agronomiques La gestion des adventices Fertilité et fertilisation des sols Assolements et rotations / diversité des cultures en systèmes grandes cultures Sélection variétale en AB : expérimentations Mélange Céréales Protéagineux Couverts végétaux en interculture Conversion et changement de pratiques ECONOMIE Performance économique des systèmes bio REGLEMENTATION Cahier des charges Intrants : origines et utilisation Page 12 Pour la signification des pictogrammes, se reporter aux pages 3 et 4

13 Les formations techniques du GRAB HN Chaque année, le GRAB HN propose des formations sur les techniques innovantes utilisées en agriculture biologique, sur les thématiques suivantes : élevage, grandes cultures, maraîchage, développement commercial et communication. Ces formations, destinées à un public professionnel, sont ouvertes aux enseignants et aux chefs d exploitation des établissements d enseignement agricole.? Pour recevoir le catalogue ou obtenir plus d informations : T M Page 13

14 Les supports de formation «L agriculture sans chimie, moi j dis oui!» 5 PANNEAUX D EXPOSITION Cette exposition porte sur les techniques utilisées en agriculture biologique pour la conduite d un système de culture : rotation des cultures, opérations de travail du sol, itinéraire technique du blé en Haute-Normandie et désherbage mécanique. Elle se présente sous forme de 5 panneaux (80 x 200 cm) «rollup», enroulables et facilement transportables. Cet outil peut être installé dans un établissement en visite libre, servir de support de cours, ou faire l objet d une animation par le GRAB HN.? Prêt gratuit Page 14 Pour la signification des pictogrammes, se reporter aux pages 3 et 4

15 DES FICHES MEMO A l issue de la présentation de l exposition, des fiches mémo, reprenant le contenu des panneaux, sont remises aux élèves.? Fiches gratuites (nombre d exemplaires limité) 3 VIDEOS PEDAGOGIQUES Disponibles début 2015 Reprenant l univers graphique des panneaux d exposition, chaque vidéo traite d une solution innovante utilisée en AB dans les systèmes de cultures : L allongement des rotations en grandes cultures L itinéraire technique du blé en conduite biologique en Haute- Normandie Le désherbage mécanique. Page 15

16 Contact? Marie THOMASSIN Groupement Régional des Agriculteurs BIO de Haute-Normandie Chemin de la Brétèque CS Bois Guillaume Cedex T P F M W Le GRAB de Haute-Normandie Le Groupement Régional des Agriculteurs BIO de Haute-Normandie est une association créée par et pour les agriculteurs qui œuvre depuis 20 ans au développement de la bio, agriculture durable, respectueuse des Hommes et de leur environnement.

Catalogue de formations - Printemps 2014

Catalogue de formations - Printemps 2014 Groupement des Agriculteurs Biologiques des Alpes de Haute Provence Catalogue de formations - Printemps 2014 9 Production de petits fruits rouges en AB. 9 Itinéraire technique du blé bio : du semis au

Plus en détail

Outils financiers 2014. 24 septembre 2013

Outils financiers 2014. 24 septembre 2013 Outils financiers 2014 24 septembre 2013 SOMMAIRE MESURES AGRI-ENVIRONNEMENTALES 2014 ET SUIVANTES PLAN VÉGÉTAL ENVIRONNEMENT 2014 MESURES 121 C2, 121 C5, 125 C, 221 ET 222 MISSIONS FINANCÉES SUR 2013

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015

Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto. 23 février 2015 Comité Régional d Orientation et de Suivi du plan Ecophyto 23 février 2015 Présentation des RITA Définition et périmètre : Réseau d Innovation et de Transfert Agricole Présent dans les 5 DOM Créés en 2011

Plus en détail

Les aides à l Agriculture Biologique en Picardie. PAC 2015 : déclaration de surface au 09 Juin 2015

Les aides à l Agriculture Biologique en Picardie. PAC 2015 : déclaration de surface au 09 Juin 2015 à l Agriculture Biologique en Picardie Origine Aide Montant Conditions Démarches CAB CONVERSION à l Agriculture Biologique (2 ème pilier) Montants MAXIMUM possible : Maraîchage, arboriculture 1 : 900 /ha/an

Plus en détail

Certification environnementale des exploitations agricoles

Certification environnementale des exploitations agricoles Certification environnementale des exploitations agricoles Afin de vous adresser une proposition sans engagement de votre part, nous vous remercions de bien vouloir remplir ce document et de nous le retourner

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

FORMATIONS CATALOGUE 2015 GESTION PAR L'ANALYSE DU SOL ET DU VÉGÉTAL CONDUITE DE LA NUTRITION EN CULTURES PÉRENNES

FORMATIONS CATALOGUE 2015 GESTION PAR L'ANALYSE DU SOL ET DU VÉGÉTAL CONDUITE DE LA NUTRITION EN CULTURES PÉRENNES FORMATIONS CATALOGUE 2015 GESTION PAR L'ANALYSE DU SOL ET DU VÉGÉTAL CONDUITE DE LA NUTRITION EN CULTURES PÉRENNES VALORISATION DES ANALYSES DE SOL EN CULTURES PLEIN CHAMP RÉGLEMENTATION ET RELIQUATS AZOTÉS

Plus en détail

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020 N de l opération 213 Développement de l accompagnement en matière de stratégie d entreprise et de l approche globale des systèmes d exploitations au service de la multiperformance Chef de projet Joel LORILLOU

Plus en détail

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu La Bernardière la Boisissiere de Montaigu Boufféré La Guyonnière Montaigu St Goerges de Montaigu St Hilaire de Loulay Treize Septiers

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

Dossier de Presse 23 mai 2011

Dossier de Presse 23 mai 2011 Dossier de Presse 23 mai 2011 De la production à la mise en marché, de l organisation du travail au pilotage stratégique de l entreprise, des hommes et des femmes explorent des voies nouvelles et tracent

Plus en détail

Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales

Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales Mémo Conversion Agriculture Biologique Productions végétales Co-rédacteur Partenaires financiers Parution Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon L agriculture biologique est un mode de

Plus en détail

Analyse des évolutions de l agriculture biologique par le biais de la veille documentaire et technologique

Analyse des évolutions de l agriculture biologique par le biais de la veille documentaire et technologique Analyse des évolutions de l agriculture biologique par le biais de la veille documentaire et technologique Auteurs : Sophie Valleix, responsable d ABioDoc et Esméralda Ribeiro, documentaliste à ABioDoc

Plus en détail

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014 Objectifs du plan d action 2011-2020 Dans le domaine agricole, le plan d action vise principalement à réduire les apports en phosphore dans les eaux par ruissellement ou érosion et à limiter les apports

Plus en détail

Programme d'animation de la future convention GAB / CDA

Programme d'animation de la future convention GAB / CDA Programme d'animation de la future convention GAB / CDA Auteur : Claude TETTAMANTI 18/02/2013 Dans le cadre de la future convention GAB / CDA, nous avons bâti un programme d'animations par filière (viande,

Plus en détail

Tech Infos Grandes Cultures Bio

Tech Infos Grandes Cultures Bio Tech Infos Grandes Cultures Bio N 9 / janvier 2015 Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye L ESSAI EN BREF Afin d évaluer la faisabilité technique,

Plus en détail

Agriculture urbaine & Biodiversité

Agriculture urbaine & Biodiversité Agriculture urbaine & Biodiversité 1ers éléments méthodologiques pour concilier demandes d agriculture urbaine et impératifs liés à l activité industrielle de la régie 7 images, 7 minutes 1 er juillet

Plus en détail

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Animateur : Sylvie Dulenc - Chambre d agriculture de l Hérault Intervenants

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE

PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE PROGRAMME D ACTION APPLICABLE DANS LE PERIMETRE DE PROTECTION ET DE MISE EN VALEUR DES ESPACES AGRICOLES ET NATURELS PERIURBAINS DE VELAUX ADOPTE PAR DELIBERATION DU CONSEIL GENERAL EN DATE DU 20 MAI 2011

Plus en détail

BILAN DU PLAN AGRICULTURE BIOLOGIQUE HORIZON 2012 EN REGION ALSACE

BILAN DU PLAN AGRICULTURE BIOLOGIQUE HORIZON 2012 EN REGION ALSACE Points forts en Alsace BILAN DU PLAN AGRICULTURE BIOLOGIQUE HORIZON 2012 EN REGION ALSACE Une collaboration des acteurs de la bio au sein d un pôle de conversion Un engagement des opérateurs d aval sur

Plus en détail

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020

Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 Annexe 1 b : Description des actions de l opération 0412 Maîtrise de l énergie Programmation 2014 2020 CADRE REGLEMENTAIRE : FEADER, PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL 2014 2020, REGION LIMOUSIN Cette annexe

Plus en détail

Acquisition de références techniques, économiques et commerciales. Filière 3 : L élevage de volailles biologiques

Acquisition de références techniques, économiques et commerciales. Filière 3 : L élevage de volailles biologiques Acquisition de références techniques, économiques et commerciales Filière 3 : L élevage de volailles biologiques Connaissances typologiques des systèmes d élevage de volailles biologiques en région Provence-Alpes-

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire alimentation L alimentation est l acte de nourrir et de se nourrir. Elle

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Les essentiels du Réseau agriculture durable RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Réseau d information comptable agricole du Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

REGLEMENTATION COMMERCIALE BURKINA FASO CEREALES FRUITS ET LEGUMES BETAIL VIANDE POISSONS GENERALITES

REGLEMENTATION COMMERCIALE BURKINA FASO CEREALES FRUITS ET LEGUMES BETAIL VIANDE POISSONS GENERALITES REGLEMENTATION COMMERCIALE BURKINA FASO CEREALES FRUITS ET LEGUMES BETAIL VIANDE POISSONS GENERALITES Les textes de base sont : Ordonnance n 81 0026/PRES/CMRPN du 26 août 1981 portant réglementation de

Plus en détail

Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS

Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS Programme départemental agriculture biologique, vente directe, circuits courts. ORIENTATIONS Territorialiser l action agricole du Conseil général pour structurer la filière. Fort de son expérience dans

Plus en détail

CAS-TYPE BIO : des références systèmes pour sécuriser les conversions et optimiser les systèmes en agriculture biologique

CAS-TYPE BIO : des références systèmes pour sécuriser les conversions et optimiser les systèmes en agriculture biologique FOCUS Économie Février 2012 N 1204 CAS-TYPE BIO : des références systèmes pour sécuriser les conversions et optimiser les systèmes en agriculture biologique L'enjeu de l'élaboration de référence systèmes

Plus en détail

au CNPR Informations générales Niveau 4

au CNPR Informations générales Niveau 4 Le baccalauréat professionnel au CNPR Informations générales Pour plus de renseignements, contactez nos responsables de formation au 04 73 83 36 00 La préparation est organisée pour les options suivantes

Plus en détail

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage Filière blé panifiable Bio 6 Juin 2012 Matthieu BLIN Minoterie BLIN Jean-Pierre GAUME Agriculteur (53) Charlotte

Plus en détail

Chambre d Agriculture des Vosges. Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie

Chambre d Agriculture des Vosges. Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Chambre d Agriculture des Vosges Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Une culture

Plus en détail

La bio : un choix. pour une eau de qualité!

La bio : un choix. pour une eau de qualité! La bio : un choix pour une eau de qualité! Actuellement, en France, avoir de l eau potable au robinet est considéré comme normal et ordinaire. Pourtant, soumise aux pollutions industrielles, agricoles

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Développer la production biologique sur les aires d alimentation de captage

Développer la production biologique sur les aires d alimentation de captage Développer la production biologique sur les aires d alimentation de captage Outils et expériences À destination des conseillers de terrain et animateurs de territoire René Delouvée Avril 2010 1/ Connaître

Plus en détail

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 Partenaires Département de l économie Service de l agriculture Direction générale de l environnement Géologie, sols et déchets

Plus en détail

Programme Régional «Enseigner à Produire Autrement» En Provence-Alpes-Côte d Azur (PREPA)

Programme Régional «Enseigner à Produire Autrement» En Provence-Alpes-Côte d Azur (PREPA) Programme Régional «Enseigner à Produire Autrement» En Provence-Alpes-Côte d Azur (PREPA) 5 ème conférence annuelle de l'agriculture régionale Lundi 16 février 2015 L'enseignement agricole en Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

Maraîchage biologique Pays de Caux (Austreberthe)

Maraîchage biologique Pays de Caux (Austreberthe) Réseau de Fermes de Démonstration du GRAB de Haute- Normandie Mise à jour : mars 2010 Laurent DELAPORTE 76570 EMANVILLE Maraîchage biologique Pays de Caux (Austreberthe) Caractéristiques de l exploitation

Plus en détail

Diplômes délivrés par la Direction de l Alimentation. de l Agriculture et des Forêts (DAAF)

Diplômes délivrés par la Direction de l Alimentation. de l Agriculture et des Forêts (DAAF) Diplômes délivrés par la Direction de l Alimentation DAAf de l Agriculture et des Forêts (DAAF) Ministère de l'agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt CARIF - OREF Réunion Cellule Régionale Inter

Plus en détail

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général

Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général Agriculture biologique et qualité de l eau Une question d intérêt général 10 propositions du réseau FNAB pour une nouvelle politique de l eau (2013-2018) Cahier propositionnel du réseau FNAB dans le cadre

Plus en détail

> DIVERS. Catalogue FORMATIONS. Mai-Octobre 2014 PRODUCTIONS VÉGÉTALES PRODUCTIONS ANIMALES CONVERSION TRANSMISSION TRANSFORMATION À LA FERME

> DIVERS. Catalogue FORMATIONS. Mai-Octobre 2014 PRODUCTIONS VÉGÉTALES PRODUCTIONS ANIMALES CONVERSION TRANSMISSION TRANSFORMATION À LA FERME Catalogue Formations 1 er trimestre 2014 - Réseau Agrobio Poitou-Charentes Catalogue FORMATIONS Mai-Octobre 2014 PRODUCTIONS VÉGÉTALES PRODUCTIONS ANIMALES CONVERSION TRANSMISSION TRANSFORMATION À LA FERME

Plus en détail

VAE TITRES ET DIPLOMES DE L'ENSEIGNEMENT AGRICOLE

VAE TITRES ET DIPLOMES DE L'ENSEIGNEMENT AGRICOLE VAE TITRES ET DIPLOMES DE L'ENSEIGNEMENT AGRICOLE Les titres et diplômes accessibles par cette voie englobent les familles de métiers des huit secteurs professionnels suivants : Productions agricoles Équipement

Plus en détail

Les aides en agriculture biologique

Les aides en agriculture biologique Cette fiche présente quelques informations essentielles pour les exploitations en agriculture biologique : la notification et les différentes aides disponibles. Note : les informations présentées ici datent

Plus en détail

Bilan d activité 2014

Bilan d activité 2014 Bilan d activité 2014 Session du 25 mars 2015 Conseil technique Notre présence sur le terrain Elevage : 270 Bio végétal : 160 Végétal : 500 pour 320 exploitations Notre présence sur les MIN fleurs et légumes

Plus en détail

Programme pédagogique du «Génie Biologique»

Programme pédagogique du «Génie Biologique» REPUBLIQUE GABONAISE Union Travail Justice MINISTERE DE l ENSEIGNEMENT SUPERIEUR LEAD SCHOOL ET MATASS BUSINESS SCHOOL N 00131/MES/DG/LS- MBS/2015 Programme pédagogique du «Génie Biologique» Présentation

Plus en détail

Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements

Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements PREFET DE LA REGION LIMOUSIN Autodiagnostic d'exploitation préalable aux demandes d'aides aux investissements A remplir par tous les demandeurs sauf les JA et les CUMA/ASA DEMANDEUR Numéro OSIRIS :...

Plus en détail

productifs exploités dans un but commercial (en attente de précisions du cadre national) apas de seuil minimal de surface à engager

productifs exploités dans un but commercial (en attente de précisions du cadre national) apas de seuil minimal de surface à engager AIDES 2015 MISE À JOUR 24 AVRIL 2015 1 Conversion et maintien à l agriculture biologique Retour de l aide sur le 2nd pilier avec des engagements sur 5 ans et localisés à la parcelle. Pour cette nouvelle

Plus en détail

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena)

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena) Mise en œuvre des outils L. VARVOUX (Terrena) Témoignage de Laurent Varvoux Service Agronomie Terrena Responsable relations Sol - Cultures Fertilisation Outils d Aide à la Décision Couverts végétaux Membre

Plus en détail

Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin.

Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin. Diagnostic AUTONOMIE ALIMENTAIRE de l élevage caprin. Ce document présente une méthode de conseil pour les éleveurs et conseillers caprins désireu de travailler sur la thématique de l autonomie alimentaire.

Plus en détail

COMPETENCES VISEES. Des partenariats avec des professionnels (SCC, clubs, Chambre d Agriculture, salon de l agriculture, concours )

COMPETENCES VISEES. Des partenariats avec des professionnels (SCC, clubs, Chambre d Agriculture, salon de l agriculture, concours ) LYCEE PRIVE ENSEIGNEMENT GENERAL TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL BACCALAUREAT PROFESSIONNEL CGESCF Elevage canin et félin CONDUITE ET GESTION D UNE ENTREPRISE DU SECTEUR CANIN ET FELIN OBJECTIFS Jeunes

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

Edito. Au sommaire. Lettre d information à destination des partenaires et acteurs du plan Ecophyto N 3 juillet/août 2013

Edito. Au sommaire. Lettre d information à destination des partenaires et acteurs du plan Ecophyto N 3 juillet/août 2013 Edito Lettre d information à destination des partenaires et acteurs du plan Ecophyto N 3 juillet/août 2013 Ce 3 ème numéro de la lette d information Ecophyto revient très largement sur une action majeure

Plus en détail

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009 Références technico économiques sur les points de vente collectifs INRA Paris, 24 septembre 2009 1. Contexte et objectifs CONTEXTE OBJECTIFS Aucune référence existante sur les PVC Une concurrence accrue

Plus en détail

Constructions liées à l activité agricole ET Réglementation de l urbanisme

Constructions liées à l activité agricole ET Réglementation de l urbanisme Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes Constructions liées à l activité agricole ET Réglementation de l urbanisme DDT-05 - Constructions agricoles - Avril 2013 1/24 Les questions Que

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail

Arboriculture MAINE-ET-LOIRE LES OFFRES

Arboriculture MAINE-ET-LOIRE LES OFFRES MAINE-ET-LOIRE LES OFFRES Si une offre vous intéresse, veuillez contacter : ADEFA MAINE ET LOIRE 14 avenue Jean Joxé BP 80423 49004 Angers Tél : 02 41 96 76 47 Fax : 02 41 96 77 58 job-maineetloire@anefa.org

Plus en détail

Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur. Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE

Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur. Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE Projet agropastoral : Recherche d'un éleveur Secteur de Castelnau de Guers APPEL A CANDIDATURE Dépôt des dossiers de candidature : au plus tard le 30 juin 2015 1 Sommaire 1. PREAMBULE... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Bilan des mesures agroenvironnementales 2008-2012 à La Réunion

Bilan des mesures agroenvironnementales 2008-2012 à La Réunion Agreste La Réunion - n 84 - Avril 2013 Analyses Numéro 84 - Avril 2013 Bilan des mesures agroenvironnementales 2008-2012 à La Réunion À La Réunion, plus d un agriculteur sur quatre1 est engagé dans une

Plus en détail

APRES LA 2NDE GT. CIO de L Haÿ les Roses. Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol

APRES LA 2NDE GT. CIO de L Haÿ les Roses. Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol APRES LA 2NDE GT CIO de L Haÿ les Roses Sources : Guide Onisep «Après la 2de -2014-» Site Eduscol Comment choisir sa série de Baccalauréat? En fonction de ses goûts/intérêts pour les disciplines dominantes

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

www.odyssee-agri.com Autres Offres de Stages Agricoles à l'étranger et travail possibles (liste non exhaustive)

www.odyssee-agri.com Autres Offres de Stages Agricoles à l'étranger et travail possibles (liste non exhaustive) ODYSSEE-AGRI Le Bourg - 53110 La Baroche Gondouin - 0033 (0)2.43.08.53.12. info@odyssee-agri.com N SIRET : 420638066 00019 APE : 804D www.odyssee-agri.com Autres Offres de Stages Agricoles à l'étranger

Plus en détail

««Enseigner la prairie»»

««Enseigner la prairie»» ««Enseigner la prairie»» Valorisation pédagogique des pratiques autour des prairies EPL de Bressuire(79), EPL du Valentin (26), EPL de Vire (14), EPL du Robillard (14), EPL de Limoges-Magnac Laval (87),

Plus en détail

PCAE. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016)

PCAE. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016) Toutes filières PCAE INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016) Thème Critères Types d investissements concernés Observations Diagnostics

Plus en détail

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet

T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux. Origine et Historique du projet DisTribuTEur DE PrODuiTs DE PrOximiTé T E r r O i r s A r i è g E P y r é n é E s Plate-forme de distribution de produits locaux En avril 2011, près de 100 souscripteurs ont concrétisé l ambition commune

Plus en détail

Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter

Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter En 2007, un groupe d experts réunis par l Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture (FAO) a publié un rapport soulignant

Plus en détail

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon

Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE. Jeudi 18 septembre 2014, Lyon Séminaire REALISAB ACHAT RESPONSABLE ANIMATION NICOLE LE BRUN CHAMBRE D AGRICULTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE Jeudi 18 septembre 2014, Lyon ACHAT RESPONSABLE EN RESTAURATION COLLECTIVE Gestion concédée : Ville

Plus en détail

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Impact de la variabilité des prix des produits agricoles et des intrants sur les exploitations en France Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Colloque

Plus en détail

PLAN DEVELOPPEMENT EXPLOITATION - DESCRIPTION DE L EXPLOITATION REPRISE - 1 Caractéristiques globales LES FACTEURS DE PRODUCTION Productions SAU FONCIER Mécanisé (en %) Irrigué (O/N) Autres Observations

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN

DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN DIAGNOSTIC DE L AGRICULTURE ET DE L ELEVAGE ET PROJET POUR CONFORTER ET REDEPLOYER LES DIFFERENTES FILIERES AGRICOLES A SAINT-MARTIN SEPTEMBRE / NOVEMBRE 2011 AUDITEURS GROUPE AGENA : MAURICE LACROIX :

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

Contrats Natura 2000

Contrats Natura 2000 Contrats Natura 2000 A. MESURES NON AGRICOLES ET NON FORESTIÈRES B. MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES (MAE) B.1 MAE territorialisées : liste nationale (PDRH, décembre 2008) Conditions d accès à certaines

Plus en détail

UNE HISTOIRE D HOMMES ET DE PRODUITS

UNE HISTOIRE D HOMMES ET DE PRODUITS UNE HISTOIRE D HOMMES ET DE PRODUITS DOSSIER DE PRESSE FÉVRIER/MARS 2014 Salon de l agriculture de Paris Cette année, Auchan partage un stand commun avec ses partenaires éleveurs. Ce stand témoigne d une

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONTACT PRESSE. Rue de la libération - 59242 GENECH ac.martin@institutdegenech.fr 03.20.84.57.08

COMMUNIQUE DE PRESSE CONTACT PRESSE. Rue de la libération - 59242 GENECH ac.martin@institutdegenech.fr 03.20.84.57.08 DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE L Institut de GENECH a pour vocation la responsabilité vis-à-vis de la nature et de l environnement. Le but? Faire de ses apprenants, des hommes et des femmes respectueux

Plus en détail

EXEMPLE de Cahier des charges du label «Commerce Engagé»

EXEMPLE de Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Pour l avenir de nos enfants Consommons autrement Agence Territoriale de la Consommation Durable SIVED EXEMPLE de Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Version 2010 Ce document est un exemple de

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir innovante et diversifiée. Au Recensement Agricole 2010, la Lorraine agricole employait 26 500 actifs au sein de 12 650 exploitations, dont 7 900 grandes ou moyennes. La Surface Agricole Utile (SAU) moyenne

Plus en détail

République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION

République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION République de Côte d Ivoire NOTE D INFORMATION UN INSTRUMENT PROFESSIONNEL AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT AGRICOLE ET DES FILIERES DE PRODUCTION Investir pour le futur Anticiper - Innover 01 BP 3726 ABIDJAN

Plus en détail

Préparateur en biologie

Préparateur en biologie Préparateur en biologie A5A21 Biologie et recherche médicale - AJT Le préparateur en biologie assure les préparations et interventions courantes, selon des procédures écrites dans le cadre d un protocole

Plus en détail

«Performance et production de protéines à la ferme»

«Performance et production de protéines à la ferme» Témoignage d une approche AEI en production laitière : «Performance et production de protéines à la ferme» Philippe Cadoret Gaec De Trémelin 8 UTH associé à Camors (56) Membre des réseaux Triskalia Agrosol

Plus en détail

La rédaction d un CV & d une lettre de motivation. Forum régional des métiers de l Agriculture 7 février 2013 - Argentan

La rédaction d un CV & d une lettre de motivation. Forum régional des métiers de l Agriculture 7 février 2013 - Argentan La rédaction d un CV & d une lettre de motivation Forum régional des métiers de l Agriculture 7 février 2013 - Argentan CV : Les attentes des employeurs - un contenu : état-civil, formation, expérience

Plus en détail

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques

RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques RefAB : Des références pour les systèmes de production agricoles biologiques Proposition d un cadre méthodologique innovant Présentation par Céline Cresson, ACTA et Catherine xperton, ITAB Préparée avec

Plus en détail

Marchés publics, restauration collective et circuits courts

Marchés publics, restauration collective et circuits courts Marchés publics, restauration collective et circuits courts Réponse à l appel à propositions d actions de transfert des projets financés dans le cadre du Réseau rural français Intitulé du projet Marchés

Plus en détail

Viser la transition agroécologie

Viser la transition agroécologie Viser la transition agroécologie Viser la transition agroécologie, c est : Identifier les raisonnements nécessaires à l agroécologie, à différents niveaux «d échelles» - d un point de vue des rapports

Plus en détail

ORIENTATIONS. un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020

ORIENTATIONS. un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020 ORIENTATIONS pour l'agriculture un secteur d avenir en NORMANDIE HORIZON 2020 Juillet 2011 Agriculture et Agroalimentaire, un patrimoine essentiel à l'économie normande Pour de nombreuses productions,

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

S engager en conversion AB

S engager en conversion AB Fiche rédigée par Patrick Lemarié (Animateur CAB) mise à jour janvier 2012 LOIRE ATLANTIQUE GAB 44 02-40-79-46-57 accueil@gab44.org MAINE ET LOIRE GABBAnjou 02-41-37-19-39 gabbanjou@wanadoo.fr MAYENNE

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

DOSSIER D'AGREMENT 2015

DOSSIER D'AGREMENT 2015 DOSSIER D'AGREMENT 2015 1) Présentation de la ferme et des exploitants Nom :... Prénom :... Adresse ou siège social :... Nom de la ferme :... Numéro SIREN :... Code postal : Téléphone : Commune :... Téléphone

Plus en détail

APPEL A PROJETS CASDAR 2016 «SEMENCES ET SELECTION VEGETALE»

APPEL A PROJETS CASDAR 2016 «SEMENCES ET SELECTION VEGETALE» APPEL A PROJETS CASDAR 2016 «SEMENCES ET SELECTION VEGETALE» CONTEXTE, ORIENTATION ET THEMATIQUE GENERALE DE L APPEL A PROJETS Les défis de l'agriculture française et européenne sont multiples avec en

Plus en détail

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu Dans tous les cas, une étude préalable s impose afin d adapter le système retenu à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. FICHE N 1 Pour les effluents avec une réelle

Plus en détail

Catalogue Formation 2014 TION 2014 ALOGUE FORMA T A

Catalogue Formation 2014 TION 2014 ALOGUE FORMA T A Catalogue Formation 2014 La formation professionnelle : fer de lance d une agriculture résolument durable. La formation professionnelle, s appuyant sur l expertise reconnue des instituts techniques, s

Plus en détail

Les améliorations. Contraintes de départ. Contraintes actuelles

Les améliorations. Contraintes de départ. Contraintes actuelles Les cultures 42 ha froment 13 ha betterave sucrière 15 ha pommes de terre sur terres louées à l année 20 ha de légumes 11 ha potirons comestibles 1,5 ha coloquintes 1,5 ha brocolis 1 ha chou-fleur 0,2

Plus en détail

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 PSADER du Haut-Bugey Présentation du programme d actions Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 Territoire du Haut-Bugey Un bassin de 60 000 habitants (géographiquement très concentrés) Deux «capitales»

Plus en détail

QUESTIONS SANITAIRES ET PARASITAIRES EN ELEVAGE BIOLOGIQUE

QUESTIONS SANITAIRES ET PARASITAIRES EN ELEVAGE BIOLOGIQUE POUR ACCEDER AU LYCEE AGRICOLE ROANNE -CHERVE (A PERREUX) : Par la route : de Clermont-Ferrand : Prendre l A72 (direction Lyon), Sortie 5.1 (Balbigny, Roanne), Puis N82 et N7 (direction Roanne). Sur la

Plus en détail

Orléans Le 24 janvier 2013

Orléans Le 24 janvier 2013 1 * La genèse du projet / Eléments du contexte * Le cadre européen (Directive 209/128/CE) * La déclinaison nationale : le plan Ecophyto * Présentation du portail ECOPHYTOPIC * ECOPHYTOPIC : Présentation

Plus en détail

CERTIPHYTO. Inscription au 04.66.04.50.18

CERTIPHYTO. Inscription au 04.66.04.50.18 CERTIPHYTO Inscription au 04.66.04.50.18 CERTIPHYTO : COMMENT CA MARCHE? POURQUOI? Une obligation réglementaire Directive européenne traduite en droit français via le «Grenelle 2» + Plan ECOPHYTO 2018

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion Anne-Sophie BOILEAU LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques La typologie des projets Méthanisation éléments de réflexion 2 La méthanisation : le principe

Plus en détail

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes

Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes Colloque Bio Transfo : Dynamique de développement des filières bio aujourd hui en France et en Rhône- Alpes 1 FIN 2009 : 16 446 exploitations bio, 677 513 ha + 24% d exploitations / 2008 +16% surface bio

Plus en détail

4 Directives générales pour la production animale. 4.3 Sélection

4 Directives générales pour la production animale. 4.3 Sélection 4 Directives générales pour la production animale 4.3 Sélection La santé et la productivité des animaux agricoles doivent être stimulées par des systèmes d élevage conformes à leurs besoins, ainsi que

Plus en détail