CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013"

Transcription

1 CONJONCTURE DU BTP Île-de-France N - Mai 13

2 Logements mis en chantier Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Logements autorisés Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Prix logements collectifs Au 4 trimestre 1 (évol 1 an) - en /m² Réservations de logements (indiv. + coll.) Au 4 trimestre 1 (évol 1 an) Encours de logements (indiv. + coll.) A la fin du 4 trimestre 1 (évol 1 an) Surface de locaux mis en chantier Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) - en milliers de m² Surface de locaux autorisés Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) - en milliers de m² Travaux liés à l'éco-ptz De janvier à la fin du 4 trimestre 1 (évol 1 an) - en M Activité entretien-rénovation de logements Au cours du 1 trimestre 13 (évol 1 an) - en solde d'opinion Activité entretien-rénovation de locaux Au cours du 1 trimestre 13 (évol 1 an) - en solde d'opinion Carnets de commandes des Travaux Publics Au 1 trimestre 13 (évol 1 an) - en nombre de mois Production BPE De janvier à mars 13 (évol 1 an) - en m3 Production Granulats De janvier à février 13 (évol 1 an) - en milliers de tonnes De janvier à mars 13 Consommation ciment (sur la macro-région) De janvier à mars 13 (évol 1 an) - en milliers de tonnes Emplois salariés dans la Construction A la fin du 4 trimestre 1 (évol 1 an) Intérimaires Bâtiment Au 4 trimestre 1 (évol1 1 an) an) Intérimaires Travaux Publics Au 4 trimestre 1 (évol1 1 an) an) Demandeurs d emplois BTP A fin mars 13 (évol 1 an) - Vue d ensemble Île-de-France lgts +19,7% 4 85 /m² -3,7% lgts 14 1 lgts 784 mill. m² Île-de-France lgts +,7% = -7,% -,4% 5 54 mill. m² +19,% KT kt -1,7% -18,% kt -1,% sal. +3,1% ETP -5,% -5,% ETP -5,3% DEFM +14,% +39,7% ,8 mois +, mois m3 -,% lgts -1,8% lgts -5,% 3 78 /m² +,9% = 178 lgts lgts 5,58 M -5,1% 73,1 M -8,% +3,4% mill. m² -7,1% -15,5% -1 -,4 mois +,1 mois m3-9,4% kt +,4% kt France mill. m² +15,3% -11,% sal. -1,3% ETP -7,8% ETP -4,3% DEFM +14,8%

3 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Construction neuve Variations en volume du CA de la production locaux non résidentiels Source : CERC-IDF Rappel de la prospective pour 13 3/ 4/3 5/4 /5 7/ 8/7 9/8 1/9 11/1 1/11 prévisions 13/1 prévisions -,9% -4,5%,5%,9% 8,% 4,% -8,5% -7,1%,%,% -4,% Logements neufs -4,1% 4,1% 7,1%,%,%,8% -5,7% 4,7%,% 1,% 1,5% Total neufs -5,5% -,4% 3,8% 1,5% 4,9%,4% -7,1% -1,%,4% 1,5% -1,1% TBE -,5% 1,% 1,% 1,5%,% 1,%,5%,4%,5%,% -,5% Total batiment -,5%,5%,1% 1,5% 3,1% 1,5% -,5% -,% 1,%,% -,7% TP 3,4%,% 1,3% 3,% 4,7% -1,5% -4,7% 1,8% 1,7%,5% -,% Total construction -1,4%,4%,% 1,9% 3,4%,9% -3,%,% 1,3%,5% -1,% Mai 13 N 3

4 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Construction neuve» Quelle dynamique pour la construction neuve de logements? La construction neuve de logements (date de prise en compte) Total logements autorisés Total logements commencés Source : MEDDE Cumul 1 mois Cumul 3 mois Situation à fin mars 13 - Evol 1 an lgts +19,7% lgts +,7% Total logements autorisés 1 5 lgts +9,1% Total logements commencés lgts -13,% Evolution de la construction neuve de logements cumul 1 mois - Unité : 1 logement Logements autorisés Logements commencés La construction neuve enregistre une quasi stagnation au premier trimestre 13 sur 1 mois cumulés. Le chiffre de logements commencés reste fragile, compte tenu de la décroissance enregistrée sur le premier trimestre 13 comparé au même trimestre de 1 (-13,%). Les mises en chantier de maisons individuelles continuent de baisser portant le volume total à 8 39 logements. Ce chiffre hormis celui de l année 9 est l un des plus faibles enregistré jusqu à maintenant. Pour mémoire, il se construisait 1 maisons durant l année et 18 en 199. Concernant les autorisations, le décalage avec les mises en chantiers est de plus en plus marqué depuis la fin de l année 11. Les logements autorisés couvre donc largement les mises en chantier enregistrés. = Les mises en chantier de logements (date de prise en compte) Total logements commencés Dont individuels purs Dont individuels groupés 4 5 lgts -3,4% Dont collectifs Dont résidences Total logements commencés Dont individuels purs Dont individuels groupés Dont collectifs Dont résidences Cumul 1 mois Cumul 3 mois Situation à fin mars 13 - Evol 1 an lgts +,7% 4 4 lgts -1,% lgts +8,8% 5 8 lgts +,4% lgts -13,% 9 lgts -15,1% 831 lgts -34,9% lgts -4,9% 87 lgts -47,3% Evolution des mises en chantier de logements cumul 1 mois - Unité : 1 logement Dont lgts collectifs Dont lgts individuels Total logements ordinaires = Mai 13 N 4

5 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Construction neuve» Quelle dynamique pour la construction neuve de locaux? La construction neuve de locaux (date de prise en compte) Total locaux autorisés Total locaux commencés Total locaux autorisés Total locaux commencés Cumul 1 mois Cumul 3 mois Situation à fin mars 13 - Evol 1 an 5 54 mill. m² +19,% 784 mill. m² -,4% 99 mill. m² -8,9% 81 mill. m² +5,% Evolution de la construction neuve de locaux cumul 1 mois - Unité : milliers de m² Locaux autorisés Locaux commencés Source : MEDDE Avertissement : les évolutions doivent être analysées avec précaution du fait de la prise en compte non plus de la SHON mais de la «surface plancher» ; cette dernière étant souvent inférieure de 5% à 15% à la SHON. Cela introduit une rupture de série à partir de juin 1. Les mises en chantier de locaux (date de prise en compte) Total locaux commencés Bâtiments agricoles Secteur privé non agricole mill. m² Dont locaux industriels Cumul 1 mois Les locaux commencés sont toujours à des niveaux très bas en cumul sur 1 mois. Les bureaux représentent cependant 97 mille m² et le secteur public 85 mille soit globalement une production de bâtiments tertiaires équivalente à plus de 3% des mises en chantier. Les baisses sur les autres segments de marché sont très importantes avec principalement les locaux industriels de près de %. Le potentiel de locaux à construire reste élevé sur 1 mois (5 54 mille m²). Seule, une relance forte de l économie pourrait absorbée rapidement ce volume. Toutefois sur le 1 er trimestre 13, la tendance semble doucement s inverser. Moins de locaux autorisés et plus de mises en chantier. Les 3 premier mois de 13 montrent également une progression en trompe l œil des mises en chantier pour les bureaux (15%) alors que ceux-ci étaient tombés a des niveaux très bas en 1 (7 m²) et 9% pour ceux du secteur public mais avec un niveau plus important de 318 mille m². -,5% Dont commerces 3 mill. m² -3,9% Dont bureaux Dont entrepôts Dont autres locaux Secteur public Cumul 3 mois 97 mill. m² +17,% 85 mill. m² -14,8% Total locaux commencés 81 mill. m² +5,% Bâtiments agricoles Secteur privé non agricole Dont locaux industriels 9 mill. m² Dont commerces 138 mill. m² Dont bureaux Dont entrepôts Dont autres locaux Secteur public Situation à fin mars 13 - Evol 1 an 784 mill. m² -,4% 17 mill. m² -3,4% 18 mill. m² -59,4% 54 mill. m² -45,5% 18 mill. m² +7,9% 489 mill. m² +39,% 5 mill. m² +4,% 17 mill. m² 8 mill. m² 39 mill. m² 318 mill. m² Evolution des mises en chantier de locaux cumul 1 mois - Unité : milliers de m² n.s. +37,4% +148,9% +4,1% -3,8% +9,1% Locaux primaires Locaux secondaires Locaux tertiaires Locaux commencés Mai 13 N 5

6 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Entretien-amélioration» Comment a récemment évolué le marché de l entretien-amélioration? Opinion des chefs d'entrep. sur le secteur entretien-rénovation (solde d'opinion) Entretien-rénovation de logements Entretien-rénovation de locaux trimestre 13 - Evol 1 an Activité Evolution de l'opinion des chefs d'entreprises sur l'activité entretien-rénovation - Unité : solde d'opinion Carnets de commandes T4 T T4 T T Logement Bâtiment non résidentiel Evolution de l'opinion des chefs d'entreprises sur leurs carnets de commandes entretien-rénovation Unité : solde d'opinion T4 T T4 T T Logement Bâtiment non résidentiel Travaux liés à l éco-ptz en IDF Travaux liés à l'éco-ptz Volume de travaux réalisés lié à l'éco-ptz 5,58 M Nombre d'éco-ptz De janvier à la fin du 4 trimestre 1 - Evol 1 an 194 écoptz Sources : MEDDE pour le baromètre entretien-rénovation, SGFGAS pour l éco-ptz Pas de surprise sur les opinions des chefs d entreprises concernant l activité d entretien amélioration. Le marché est en décroissance et reflète les mauvais résultats de l économie générale. Notre prévision d activité réalisée en 1 pour 13, de -,5% en volume concorde avec le ressenti des chefs d entreprises. En revanche cette décroissance pourrait être plus forte que prévue. Les derniers volumes d éco-ptz, sont en décroissance entre l année 1 et 11. Ce produit, adapté à la maison individuelle, reste marginal en Ile-de-France. La baisse de 5% en volumes de travaux réalisés sont peu significatifs sur la région ,1% -,3% Evolution de la distribution d'éco-ptz cumulé à la fin du trimestre depuis le début de l'année Unité : nombre d'éco-ptz T4 T4 T4 Mai 13 N

7 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Les Travaux Publics» Quelle est l opinion des chefs d entreprises de Travaux Publics sur leur secteur? Opinion des chefs d'entrep. sur l'activité Travaux Publics (solde d'opinion) 4 Evolution de l'opinion des chefs d'entreprises sur l'activité Travaux Publics - Unité : solde d'opinion Activité passée Source : Enquête trimestrielle FRTP IDF Activité future Evolution de l'opinion des chefs d'entreprises Travaux Publics sur leurs effectifs futurs - Unité : solde d'opinion T T4 T T4 T T4 T T4 T T4 T T4 T T4 T T4 T T4 T Effectifs futurs Evol 1 trim. Prévisions d'activité pour le trim. 13 (var) +13 Activité récente du 1 trim. 13 (niveau) -35 Effectifs futurs intérimaires Opinion des chefs d'entrep. sur l'activité Travaux Publics 1 trimestre 13 - Evol 1 an. Carnets de commandes 9,8 mois +, mois L activité du trimestre est en net recul. L opinion des chefs d entreprise de Travaux Publics franciliens (-35%) n a plus été aussi basse depuis fin 8. Elle est très en deçà de la moyenne de la longue période (+%) et de début 1 (-9%). Les carnets de commandes sont stables avec 9,8 mois contre 9,7 mois le trimestre précédent. Les conditions climatiques défavorables du 1 er trimestre ont pesé fortement sur le volume des heures travaillées entrainant une forte réduction du travail intérimaire. Toutefois, les perspectives pour la suite de l année sont meilleures que celles anticipées en fin d année dernière. Les entreprises s attendent à un rattrapage ; le véritable creux d activité est attendu pour Evolution des carnets de commandes des entreprises de Travaux Publics - Unité : nombre de mois Moyenne mobile 4 trim. * Solde d opinion : écart entre % des réponses «en hausse» et % des réponses «en baisse». Mai 13 N 7

8 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Les Travaux Publics» Quelle est l opinion des chefs d entreprises de Travaux Publics sur leur secteur? Opinion des chefs d'entrep. sur l'activité Travaux Publics Entreprises n'ayant pas de limites à l'accroissement de leur production 1 trimestre 13 - Evol 1 an % + pts Contraintes empêchant les entreprises d'augmenter leur production Insuffisance de la demande 3% -17 pts Insuffisance en personnel Contraintes financières Conditions climatiques 17% -1 pts - pts 3% + pts Insuffisance de matériel % -1 pts Autres facteurs 18% Source : Enquête trimestrielle FRTP IDF % +9 pts Compte tenu de la stabilité des travaux, et en l absence de perspective particulière, les contraintes face à la demande sont stable. = = % 5% 4% 3% % 1% % 7% % 5% 4% 3% % 1% % Evolution de la part d'entreprises TP n'ayant pas de limite à l'accroissement de leur production - Unité : % d'entreprises Evolution des contraintes limitant l'accroissement de la production - Unité : % d'entreprises Insuffisance de la demande Contraintes financières Insuffisance en personnel * Solde d opinion : écart entre % des réponses «en hausse» et % des réponses «en baisse». Mai 13 N 8

9 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Production de matériaux» Quelles tendances pour le secteur des matériaux? La production de matériaux - Evol 1 an Production du mois Prod. BPE en mars m3-15,1% Prod. Granulats en mars kt -7,% Conso Ciment...sur la macro-région* en mars Kt -1,7%...sur la région en décembre Kt -3,% Production depuis le début de l'année Prod. BPE entre janvier et Mars m3 -,% Prod. Granulats entre janv. et mars 13 4 Kt -18,% Conso Ciment...sur la macro-région* entre janv. et mars 13 Evolution de la consommation mensuelle de ciment sur la région - Unité : milliers de tonnes Moyenne mobile 1 mois Kt -1,%...sur la région entre janv. et déc Kt -,9% Macro région : Basse-Normandie, Centre, Haute Normandie, Ile-de- France, Nord pas de Calais,Pays de la Loir, Picardie, Poitou Charente. Sources : UNICEM pour le BPE et les granulats, SFIC pour le ciment La baisse de la production de BPE chute de -15% au mois de mars 13. Cependant, la variation en année glissante montre une décroissance plus légère de -1,5%. Le début d année pour le BPE marque le pas, comme l activité dans la région. Pour les granulats (les sables et graviers d alluvions + granulats calcaire) la production diminué de 7 % en mars suivant en cela la tendance des autres productions. Il faut ajouter à cela, que les intempéries ont fortement pesé sur l activité. Pour le ciment l aspect macros région donne une tendance équivalente mais sur un marché réunissant plusieurs régions Evolution de la production mensuelle de granulats sur la région - Unité : milliers de tonnes Moyenne mobile 1 mois Evolution de la production mensuelle de BPE Unité : milliers de m Moyenne mobile 1 mois Mai 13 N 9

10 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances L emploi» Quelles sont les conséquences sur l appareil de production? Emploi salarié dans la Construction (emploi privé) 4 trimestre 1 - Evol 1 an Nombre de salariés Construction sal. +3,1% Evolution de l'emploi privé dans la Construction Unité : nombre de salariés Sources : INSEE, DARES/estimation CERC Le calcul de l intérim est réalisé sur une base de 38 semaines travaillées par an dans le BTP Emploi intérimaire dans le BTP 4 trimestre 1 - Evol 1 an (en équivalents temps pleins) Intérimaires BTP ,% Intérimaires Bâtiment ,% Intérimaires Travaux Publics ,3% Les chiffres de l INSEE, affichent une progression encore sensible de l emploi au 4 ème trimestre 1. Les différents indicateurs déroulés précédemment laissent présager que la courbe devrait s inverser sur le début de l année 13. Le volume d intérim, en baisse, montre que les entreprises font moins appel à de la main d œuvre supplémentaire. Une chute globale de 5,% également partagée par les Travaux Publics et le Bâtiment laisse peu de perspective pour l emploi à court terme Evolution de l'emploi intérimaire dans le BTP Unité : ETP Bâtiment Travaux Publics Moyenne mobile 4 trim. Mai 13 N 1

11 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances L emploi» Quelles sont les conséquences sur l appareil de production? Demandes d'emplois en fin de mois (catégorie A) Source : DARES Mars 13 - Evol 1 an DEFM BTP DEFM +14,% DEFM Ensemble de l'activité DEFM +11,% % BTP/ensemble de l'activité 7% +, pts Evolution des demandes d'emploi en fin de mois Unité : DEFM DEFM cat. A DEFM cat. ABC Moyenne mobile 4 trim Le BTP affiche une hausse de +14,% des demandeurs d emploi sur un an, bien supérieure à la moyenne de l ensemble de l activité. Cette évolution montre une tension assez forte de la demande d emploi en cette fin d année. Ce chiffre est à rapproché cependant de la croissance des salariés sur l année 1 (+3%), évoluant en parfaite opposition sur ce premier trimestre. Cependant, le volume de demandeurs d emploi ne représente que 7% du volume totale, et correspond globalement à la représentation des salariés du BTP sur l ensemble des secteurs d activité. 7% % 5% 4% 3% % 1% % 3 9 Evolution des demandes d'emploi en fin de mois Unité : DEFM %DEFM BTP/ensemble activité Moyenne mobile 4 trim. 3 Mai 13 N 11

12 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Tissu d entreprises» Comment évoluent les créations et défaillances d entreprises? Créations d'entreprises dans le secteur de la Construction Sources : INSEE et Banque de France 4 trimestre 1 - Evol 1 an Créations au cours du trimestre 4 3 créa. -,5% Créations cumulées des 4 derniers trimestres créa. +5,8% Evolution des créations d'entreprises de la Construction par trimestre - Unité : nombre d'entreprises Défaillances d'entreprises dans le secteur de la Construction Défaillances cumulées des 4 derniers trimestres 4 trimestre 1 - Evol 1 an Défaillances au cours du trimestre 3 déf. +5,9% Les créations d entreprises sont en baisse au premier trimestre mais restent positive sur un an (+5,8%). Les défaillances d entreprises, +5,9% sont plus préoccupantes. Si le solde créations moins défaillances reste positif, les auto-entrepreneurs masquent les difficultés de la création d entreprises sous d autres formes juridiques en Ile-de-France déf. -,1% = Evolution des défaillances d'entreprises de la Construction par trimestre - Unité : nombre d'entreprises Mai 13 N 1

13 ÎLE-DE-FRANCE Les dernières tendances Quelques indices» Comment évoluent les principaux indices dans le BTP? Indices usités dans le BTP octobre 1 - Evol 1 mois Index du bâtiment, tous corps d'état 87, (BT1) - Base 1 en janvier 1974 Index général tous travaux (TP1) - Base 1 en janvier 1975 Evolution des index Bâtiment et TP Unité : BT1-base 1 en janvier 1974 / TP1-base 1 en janvier BT Sources : INSEE pour le BTP1, TP1 et ICC ; MEDDE pour l IPEA 7 TP1 8 7, ,15% -,1% 3 trimestre 1 - Evol 1 trimestre Indice du cout de la construction des 148, -1,8% immeubles à usage d'habitation (ICC) 3 trimestre 1 - Evol 1 trimestre Indices des prix des travaux d entretienamélioration de 14, +,3% = logements 11 L évolution des index et des indices est sans équivoque. Le ralentissement de l activité est bien présente. Les variations quasiment égale à signent une stagnation voir une régression de l activité sur les marchés. 1 1 = = Evolution cvs de l'indice de prix des travaux d'entretienamélioration de logements (IPEA) - Unité : base 1 au 1T négatives ou 1 Evolution du cout de la construction des immeubles à usage d'habitation (ICC) - Unité : base 1 au Mai 13 N 13

CONJONCTURE DU BTP Région Franche-Comté

CONJONCTURE DU BTP Région Franche-Comté CONJONCTURE DU BTP Région Franche-Comté N - Septembre 25 - Vue d ensemble Franche-Comté Logements mis en chantier Sur mois à fin juillet 25 (évol an) Logements autorisés Sur mois à fin juillet 25 (évol

Plus en détail

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction. La conjoncture de la filière Construction en France

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction. La conjoncture de la filière Construction en France La conjoncture de la filière Construction en France Conjoncture de la filière construction en France Les chiffres clés Quelques indicateurs clés sur une période d un an... Les tendances sur mois... 4 Les

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Janvier 2015 Conjoncture de la filière Construction en France Quelques indicateurs clés sur une période d un an Logements

Plus en détail

Département de l Eure-et-Loir

Département de l Eure-et-Loir Eure-et-Loir Département de l Eure-et-Loir Superficie (en km 2 )..... 5 88 Nombre de communes.. 4 Population RGP 21.... 428 933 Taux de chômage 213... 9,4 % Mai 214 BTP - Vue d ensemble Eure-et-Loir Centre

Plus en détail

Département de l Indre-et-Loire

Département de l Indre-et-Loire Département de l Indre-et-Loire Indreet-Loire Superficie (en km 2 )..... 6 217 Nombre de communes.. 277 Population RGP 21.... 59 515 Taux de chômage 213... 8,9 % Mai 214 BTP - Vue d ensemble Indre-et-Loire

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Département du Nord

CONJONCTURE DU BTP Département du Nord CONJONCTURE DU BTP Département du Nord N 1 - Mai 215 - Vue d ensemble Nord Logements mis en chantier Sur mois à fin mars 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin mars 215 (évol 1 an) Surface

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Département de la Haute-Saône

CONJONCTURE DU BTP Département de la Haute-Saône CONJONCTURE DU BTP Département de la Haute-Saône N 1 - Mai 215 - Vue d ensemble Haute-Saône Logements mis en chantier Sur mois à fin mars 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin mars 215 (évol

Plus en détail

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction CONJONCTURE DU BTP. Département de l'aube. N 9 - Février 2015

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction CONJONCTURE DU BTP. Département de l'aube. N 9 - Février 2015 CONJONCTURE DU BTP Département de l'aube N 9 - Février 215 - Vue d ensemble Aube Logements mis en chantier Année 214 (évol 1 an) Logements autorisés Année 214 (évol 1 an) Surface de locaux mis en chantier

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Département du Pas-de-Calais

CONJONCTURE DU BTP Département du Pas-de-Calais CONJONCTURE DU BTP Département du Pas-de-Calais N - Novembre 215 - Vue d ensemble Pas-de-Calais Logements mis en chantier Sur mois à fin septembre 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin septembre

Plus en détail

La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 2013 Ain. Perspectives à court et moyen termes

La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 2013 Ain. Perspectives à court et moyen termes La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 213 Ain Perspectives à court et moyen termes Avril 213 Sommaire SOMMAIRE dans l Ain... 2 La construction neuve de logements... 3 La qualité

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Département de l'aube

CONJONCTURE DU BTP Département de l'aube CONJONCTURE DU BTP Département de l'aube N 11 - Septembre 215 - Vue d ensemble Aube Logements mis en chantier Sur mois à fin juillet 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin juillet 215 (évol

Plus en détail

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION N 1 - MARS 216 CONJONCTURE DE LA CONSTRUCTION MARS 216 N 1 1 CERC AQUITAINE, LIMOUSIN ET POITOU-CHARENTES La CEBATRAMA, la CEL BTP Limousin, la CERC Poitou-Charentes

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Premiers éléments du bilan 2014 et rétrospective des trois dernières années Février 2015 Conjoncture de la filière

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE ET SOCIAL

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE ET SOCIAL CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL DE LORRAINE Très lente amélioration de la situation économique Malgré un frémissement perceptible depuis plusieurs mois, l amélioration de la situation économique

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014

Banque de France. Agen. Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne. Réunion du 14 Février 2014 Direction des Affaires Régionales Aquitaine Banque de France Agen «L Économie en Aquitaine Bilan 2013, Perspectives 2014» Chambre de Commerce et Industrie du Lot-et-Garonne Réunion du 14 Banque de France

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire

La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire service connaissance des territoires et évaluation Juin 214 n 253 Printemps 214 : une activité toujours au ralenti malgré des taux d intérêt qui

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 2 ème trimestre 2015 La 4 e campagne de BOREAL montre un nouveau repli de l activité d entretien amélioration du logement de 2,4% en valeur, par rapport au 1 er

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Tableau de bord interrégional de la construction

Tableau de bord interrégional de la construction Tableau de bord interrégional de la construction Cette étude a été réalisée pour le bureau de l'analyse des secteurs professionnels du MEEDDM par le réseau des Cellules Economiques Régionales de la Construction.

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai

La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai 25-5-27 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - mai 25 La confiance des chefs d entreprise continue de se renforcer en mai Le baromètre de

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Région Haute-Normandie

CONJONCTURE DU BTP Région Haute-Normandie CONJONCTURE DU BTP Région Haute-Normandie N 1 juin 215 2 de laconstruction - Vue d ensemble Logements mis en chantier Sur mois à fin mars 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin mars 215 (évol

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

Le bâtiment : situation et perspectives. Assemblée Générale du SNFPSA - 12 mars 2015 2

Le bâtiment : situation et perspectives. Assemblée Générale du SNFPSA - 12 mars 2015 2 Le bâtiment : situation et perspectives Assemblée Générale du SNFPSA - 12 mars 2015 2 Nouvelles séries pour le logement neuf Les mises en chantier de logement 500 450 400 350 300 250 1980 1982 1984 Milliers

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Décembre 211 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 21 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Préfecture de Vaucluse 6 février 2015 L ordre du jour Eléments de la conjoncture PACA Analyse de la situation économique en Vaucluse Présentation

Plus en détail

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février

Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février 25-2-24 29-5-26 Liens: NBB.Stat Information générale Enquête mensuelle de conjoncture auprès des entreprises - février 25 Très légère hausse de la confiance des chefs d entreprise en février Le baromètre

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB 03/10/2014 FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT Direction des Affaires Economiques, Financières et Internationales Service des Etudes Economiques

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Août 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Août 2012 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale,

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Décembre 2014 Conjoncture de la filière Construction en France Quelques indicateurs clés sur une période d un an

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Sauf mention contraire, les données «France» concernent la France métropolitaine et les Départements d outre-mer hors Mayotte. Les sites internet www.insee.fr et http://epp.eurostat.ec.europa.eu

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE DANS LA CONSTRUCTION HAUTS-DE-FRANCE

L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE DANS LA CONSTRUCTION HAUTS-DE-FRANCE L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE DANS LA CONSTRUCTION HAUTS-DE-FRANCE Club des Bâtisseurs 6 décembre 2016 Bâtiments résidentiels BÂTIMENT Toujours pas d amélioration de la construction neuve de logements

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

de la cellule économique

de la cellule économique cahier ISSN 65-4561 de la cellule économique CERC IDF Pour la construction, les travaux publics et les matériaux en Région Ile-de-France 4 Conjoncture 2009 4 Perspectives 2009-2010 4 Le programme BATIRECO

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail

Conjoncture bâtiment à fin mars 2013

Conjoncture bâtiment à fin mars 2013 il 2013 Conjoncture bâtiment à fin mars 2013 Comme prévu, la dégradation de l activité dans le bâtiment se renforce malheureusement. Dans le neuf, le retrait des permis et des mises en chantier s est confirmé

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour les années 2014 et 2015 Mai 2014 1/14 Situation financière de l Assurance chômage pour les années 2014 et 2015 22 mai 2014 Cette note présente la prévision

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Octobre 2015 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2015 et

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 213 V2. 17 Mars 214 1 Synthèse des données du 4 ème Trimestre

Plus en détail

EN NORD PAS-DE-CALAIS

EN NORD PAS-DE-CALAIS FÉVRIER 2015 LES ENTREPRISES EN NORD PAS-DE-CALAIS BILAN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 Sommaire CONTEXTE CONJONCTUREL... 3 SYNTHÈSE... 4 INDUSTRIE... 5 RAPPEL DU CONTEXTE CONJONCTUREL RÉGIONAL 2013 ET 2014...

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

Conjoncture à fin mars 2016. Conférence de presse de la FFB - 30 mars 2016 2

Conjoncture à fin mars 2016. Conférence de presse de la FFB - 30 mars 2016 2 Conjoncture à fin mars 2016 Conférence de presse de la FFB - 30 mars 2016 2 Activité Les ventes dans le logement individuel diffus (En glissement annuel sur un mois) 80% 60% 40% 20% 0% 20% 40% 60% jajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajo

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

CA CEBATRAMA. 10 décembre 2014 PRESENTATION

CA CEBATRAMA. 10 décembre 2014 PRESENTATION CA CEBATRAMA 10 décembre 2014 CONJONCTURE TP 2014 2 TRAVAUX REALISES : L ACTIVITE POURSUIT SA BAISSE AU 3T 2014/13 12,0 11,5 11,0 milliards d'euros constants - prix 2013 2011 2012 2013 2014 +4,3% -1,7%

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Rhône-Alpes Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation

Plus en détail

Note mensuelle de conjoncture wallonne

Note mensuelle de conjoncture wallonne Note mensuelle de conjoncture wallonne Mai 2014 L IWEPS est un institut scientifique public d aide à la prise de décision à destination des pouvoirs publics. Par sa mission scientifique transversale, il

Plus en détail

Conjoncture bâtiment à la fin septembre 2015

Conjoncture bâtiment à la fin septembre 2015 18 septembre 2015 Conjoncture bâtiment à la fin septembre 2015 Le premier semestre 2015 s inscrit dans la triste lignée de 2014. De fait, il conjugue poursuite de la baisse d activité, chute de l emploi

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Franche-Comté Bilan 2014 Perspectives 2015 Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

Le climat d incertitude persiste et freine le développement de l emploi

Le climat d incertitude persiste et freine le développement de l emploi N 7 - D ON N É E S 2 ÉME T R IM E S T R E 2 0 1 2 - P A R U T ION O C T OB R E 2 0 1 2 De plus, la situation de l emploi est contrastée : l emploi progresse au nord où se concentre le quart des emplois

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE EST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 1er trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 26 avril 2 Sommaire

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Novembre 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Conjoncture bâtiment à la fin juin 2014

Conjoncture bâtiment à la fin juin 2014 Paris, le 25 juin 2014 Conjoncture bâtiment à la fin juin 2014 Les informations disponibles sur le début 2014 affichent des tendances contradictoires, qui témoignent des difficultés dans lesquelles se

Plus en détail

L emploi dans l Yonne

L emploi dans l Yonne L emploi dans l Yonne 3 ème trimestre 211 : Maintien du niveau de l emploi dans l Yonne. % L emploi icaunais n arrive toujours pas à progresser sur ce 3 ème trimestre. Tout comme la Côte d Or, l Yonne

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 33

Bulletin trimestriel de conjoncture n 33 M A R S 2 0 0 7 Bulletin trimestriel de conjoncture n 33 4 e trimestre 2006 Forte augmentation des prix et croissance limitée du volume de travaux d entretien-amélioration du logement Le chiffre d affaires

Plus en détail

SESP Infos rapides IPEA - ENSEMBLE DES TRAVAUX D'ENTRETIEN-AMELIORATION DE LOGEMENTS. 1er trim.05. glissementbt50 glissementipea IPEA BT50

SESP Infos rapides IPEA - ENSEMBLE DES TRAVAUX D'ENTRETIEN-AMELIORATION DE LOGEMENTS. 1er trim.05. glissementbt50 glissementipea IPEA BT50 CONSTRUCTION N 441 - Juin 2008 Légère accélération de l indice des prix des travaux d entretien-amélioration de logements au 1 er trimestre 2008 Au premier trimestre 2008, l indice des prix des travaux

Plus en détail

Les entreprises en Ile de France

Les entreprises en Ile de France Tendances régionales Les entreprises en Ile de France Contexte conjoncturel Bilan 1 Perspectives 1 lndicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée

Plus en détail

Le baromètre économique des services en France

Le baromètre économique des services en France Le baromètre économique des services en France M a i 2 0 1 3 Sommaire Editorial... p. 3 L indicateur avancé de l emploi... p. 4 salarié dans les services Le chiffre d affaires des services... p. 5 La valeur

Plus en détail

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires

Contexte conjoncturel. Indicateur du Climat des Affaires Tendances régionales Les entreprises en Franche-Comté Bilan 2012 Perspectives 2013 Contexte conjoncturel Indicateur du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Mars 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail