REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME D ARCUEIL COMPTE RENDU DE LA PREMIERE REUNION PUBLIQUE DU 7 FEVRIER 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME D ARCUEIL COMPTE RENDU DE LA PREMIERE REUNION PUBLIQUE DU 7 FEVRIER 2015"

Transcription

1 REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME D ARCUEIL COMPTE RENDU DE LA PREMIERE REUNION PUBLIQUE DU 7 FEVRIER 2015 Salle du Conseil 10h-12h30 - environ 120 personnes Les intervenants : Daniel Breuiller Maire d Arcueil et Conseiller Général du Val de Marne Max Staat Adjoint au Maire en charge du Développement et du renouvellement urbain Laurent De Villepin Directeur du service communication ville d Arcueil Bruno Schmit Directeur d études du bureau d études Espace Ville Delphine Lumina Chargée d études du bureau d études Espace Ville M. De Villepin rappelle l objet de la réunion publique et explique rapidement le déroulement de la réunion, à savoir : une introduction réalisée par M. le Maire puis une présentation du bureau d études Espace Ville sur la démarche PLU et enfin un échange avec la salle. Introduction de Monsieur le Maire M. le Maire remercie les habitants de leur présence nombreuse et développe l importance de la révision du PLU pour la commune d Arcueil. Le PLU actuel a maintenant dix ans. Il a contribué à ce qu Arcueil conserve son caractère de petite ville populaire aux portes de Paris tout en permettant les changements, parfois importants avec par exemple l aménagement des Portes d Arcueil, la rénovation urbaine de la Vache noire, du Chaperon Vert mais aussi des opérations plus modestes qui ont été construites au sein des quartiers. Un PLU constitue une réflexion à dix ans, qui répond à la question «dans quelle ville voulons-nous vivre en 2025?» La révision du PLU va se dérouler dans un contexte très important : - L arrivée des gares du Grand Paris Express à l horizon 2020 aux portes du territoire (Arcueil-Cachan, Villejuif Institut Gustave Roussy (IGR) et Kremlin Bicêtre hôpital) et les conséquences possibles sur la densification des quartiers aux abords de celles-ci mais aussi sur l enchérissement du foncier, l arrivée de nouveaux logements, l accueil des entreprises, et la façon de penser les espaces de bureaux (coworking), notamment dans les quartiers «Gare» et «Plateau». L un des enjeux majeurs de la révision du PLU sera de préserver et fortifier l identité de la ville qui s appuie notamment sur un habitat diversifié et mixte et sur un rapport équilibré entre habitat et activité économique. Page 1 sur 7

2 - La création de la Métropole du Grand Paris au 1 er janvier 2016 et notamment le fait que les villes de la 1 ère couronne parisienne ne pourront plus réaliser leur PLU communal puisque les PLU deviendront une compétence des territoires. Le calendrier prévu pour notre révision du PLU permettra de définir en décembre 2015, les enjeux pour la ville d Arcueil en matière d évolution du territoire, notamment les quartiers où sera envisagée une évolution douce c est-à-dire une préservation du tissu actuel, les quartiers où une évolution plus marquée pourra être proposée. Quelle sera la place d Arcueil dans cette métropole, quels atouts à faire valoir (notre patrimoine, notre qualité de vie)? Dans un contexte d aggravation de la crise sociale et d augmentation du chômage, comment préserver et renforcer les équilibres sociaux? Quelles orientations fixer pour garantir des ressources à la ville et permettre demain à nos enfants de vivre et de se loger à Arcueil dans une ville agréable. - L aggravation du dérèglement climatique et l augmentation des pollutions posent de nouvelles questions : quelle place renforcée donner à la nature en ville? Quelle place donner également à la Bièvre dans l avenir du territoire? (Un premier tronçon sera rouvert prochainement dans le parc des Coteaux) Quelle place, enfin, donner aux piétons, aux vélos, à la voiture? Comment lutter contre les pollutions sonores et atmosphériques? Ces questions et surtout leurs déclinaisons seront au cœur du travail de ces deux prochaines années pour «arrêter» notre PLU. Nous devrons faire un diagnostic partagé de notre ville, débattre sur les grandes orientations définies à l échéance 2025 et élaborer les règles d urbanisme qui s appliqueront. Le débat sera donc ouvert sur les thèmes suivants : une ville à taille humaine, une ville pour tous, une ville attractive, la nature en ville, comment faire pour que dans vingt ans on continue à vouloir vivre à Arcueil? Nous avons la volonté de réaliser une concertation fructueuse qui nous permettra d enrichir voire de modifier certaines de nos orientations. Présentation de la démarche de révision du PLU Bruno Schmit / Delphine Lumina M. Schmit expose la présentation des points suivants : - Pourquoi réviser le PLU? - Comment réviser le PLU? - Les grandes étapes Mme. Lumina expose les modalités de concertation mises en place par la municipalité et invite les participants à s inscrire aux ateliers PLU qui auront lieu aux mois de mai et juin. Suite à cette présentation, M. De Villepin invite les participants à s exprimer afin de poser leurs questions, remarques ou observations suite à la présentation. Echange avec les habitants S ensuit une période d échanges avec les habitants présents : Page 2 sur 7

3 Vous parlez d un comité de jeunes, qu est-il prévu exactement? Nous souhaitons travailler avec les jeunes, nous travaillons à le constituer. Nous cherchons des solutions notamment auprès des groupes impliqués dans le sport ou dans d autres activités sur la ville afin de définir avec eux la ville de demain, puisqu ils seront partie prenante du PLU. Dans le contexte de la Métropole du Grand Paris, comment va s inscrire le PLU d Arcueil en termes de calendrier, et comment le PLU va-t-il alimenter la réflexion sur le grand territoire? M. le Maire explique que la Métropole du Grand Paris sera effective le 1 er janvier Toutefois, sur un bassin de vie de minimum personnes, d autres questions prioritaires seront abordées (par exemple les transports) avant celles des PLU de territoire. En tout état de cause, la métropole devra s appuyer sur les projets démocratiques. Nous avons la volonté de conserver les qualités d une petite ville sans «hyperdensité» pour faire en sorte que notre PLU révisé soit une part du futur PLU de territoire. M. Staat insiste pour sa part sur l objectif de définir une densité maitrisée et non débridée, avec un équilibre habitat collectif / habitat pavillonnaire. Serait-il possible d accéder à l information sur les études urbaines qui ont été réalisées notamment autour du quartier «Gare» et sur les projets en cours? L étude gare a été réalisée par des étudiants de Sciences-Po, cette étude va nous servir d aide à la décision et alimenter le débat avec les Arcueillais. Serait-il possible de mettre en ligne et rendre accessibles les études existantes ou au moins une liste des documents ressources existants afin de réaliser un diagnostic partagé avec une transparence en temps réel? Les habitants pourront participer à l aide à la réflexion avec la même base d informations. M. le Maire indique que la liste des études sera disponible. M. Staat précise qu il y a des études sur le quartier gare, sur le centre-ville et l avenue de la Convention, ce sont des outils d aide à la décision mais qui n engagent pas la municipalité. Nous souhaitons engager une étude urbaine sur le quartier des 4 Cités. Quels sont les projets en cours jusqu au nouveau PLU? Se pose la question de l équilibre en termes de densité. Un quartier dense a été réalisé : La Vache Noire, des projets sont en cours au Chaperon Vert, rue Jean Jaurès, quel pourcentage est affecté aux espaces verts? Nous avons maintenant besoin d un état des lieux pour définir notre nouveau PLU. M. Staat explique que le projet urbain en cours de réflexion sur le secteur de l Hôtel de Ville est déjà amorcé, au-delà de la révision du PLU et doit déboucher sur un projet urbain opérationnel dans les 3 à 4 ans qui viennent, avec une programmation qui porte sur l extension de l Hôtel de ville, la construction de logements le long de l avenue Paul Doumer Les autres projets dans le diffus, rue Jaurès / rue Lénine portent sur la réalisation d habitat collectif ; également un projet de logements sur l ancienne carterie «Yvon», dans le respect de la structure du bâtiment lié au passé industriel et urbain de la ville. Page 3 sur 7

4 M. le Maire précise qu Arcueil se trouve dans la vallée de la Bièvre. A ce titre, rouvrir la Bièvre, une rivière en ville, est un sujet majeur. Un premier tronçon en 2017, le long du parc des Coteaux, est prévu. Quelles sont les réflexions sur l aménagement de la RD 920 et dans quelle mesure cet aménagement s inscrit-il dans le PLU? M. le Maire explique que la RD 920 et un projet de compétence départementale donc du ressort du Conseil Général des Hauts-de-Seine. Conformément aux objectifs du Plan de Déplacements Urbain (PDU), nous avons relancé le dialogue avec le président du Conseil Général puisque les aménagements au sud ont été réalisés, il s est engagé à réaliser le tronçon nord. Au nord, les travaux doivent en principe commencer en 2017, mais le projet n est pas encore arrêté puisque nous avons souhaité qu une voie axiale en site propre pour bus soit réalisée, avec deux voies de chaque côté et des trottoirs élargis sécurisés avec pistes cyclables Une des finalités du Développement Durable porte sur l épanouissement de tous les êtres humains. Comment la prise en compte des personnes à mobilité réduite va-t-elle être abordée dans le cadre du PLU? M. le Maire indique qu une commission handicap existe sur la ville et est présidée par Jean- Michel Arberet. Les projets bâtis et d espaces publics sont présentés dans le cadre de cette commission. Ce sujet sera intégré dans le PLU et notamment sur la question des déplacements, de la gestion et de la conception des espaces publics. Cette thématique n est pas évidente à traiter compte tenu de la topographie d Arcueil, des nombreuses pentes, de la voirie étroite Nous avons la même problématique pour les déplacements vélos où nous avons un retard sur ce sujet. Quels sont les projets rue Cauchy / avenue de la Convention? Les intentions de projet Avenue de la Convention sont de garder un tissu urbain mixte, une procédure de type ZAC ne sera pas envisagée. Il est prévu d homogénéiser le front bâti, d aménager des espaces publics et de réaliser quelques opérations de logements et d activités économiques. Quels sont les projets prévus sur le plateau, notamment par rapport à Campus Grand Parc? Sur le quartier du Plateau, il était prévu la construction de bureaux, toutefois compte-tenu de la situation économique actuelle, nous avons des difficultés à réaliser le projet. Nous n abandonnons pas pour autant le projet et nous avons la volonté de continuer à développer la mixité fonctionnelle avec des activités économiques, des bureaux ou autres activités. Il faut aussi prendre en compte l arrivée du prolongement de la ligne 14 du métro et l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express. Il y a souvent des décalages entre les temps de l action municipale et les temps des projets. M. le Maire précise que le projet Campus Grand Parc n est pas un projet arcueillais puisqu il est situé sur la commune de Villejuif, mais impacte indirectement le quartier du Plateau. Ce projet prévoit la réalisation de m² de logements et d activités avec un potentiel d activités dans la recherche, sur les soins, la cancérologie, les laboratoires. De plus, une double gare de métro sera réalisée. Des limites sur le territoire d Arcueil seront définies afin de préserver le tissu pavillonnaire. La présence d un projet d envergure à proximité du territoire constitue une belle opportunité pour Page 4 sur 7

5 repenser le carrefour des 4 Chemins (déplacements piétons, voiture, vélos) avec le Conseil Général, pour repenser également la desserte automobile même au niveau départemental (sortie directe depuis l autoroute?). Nous ne souhaitons pas que le trafic se diffuse dans le tissu urbain notamment par la RD 61. Pour l instant il n y a pas d impact immédiat, mais on ne sait pas comment cela évoluera dans dix ans. Nous savons que Villejuif révise également son PLU et envisage de préserver son tissu pavillonnaire. Par ailleurs, des discussions avec l Etat sur des protections phoniques plantées le long de l autoroute sont en cours. La question de la sécurité dans le quartier fait-elle partie des sujets abordés dans le PLU? La sécurité ne rentre pas dans le cadre du PLU. Concernant la participation des jeunes à la concertation, les associations présentes au collège, notamment le «Green club», pourraient être associées afin de définir la projection de la ville de demain? M. Staat confirme la volonté municipale d associer les jeunes collégiens ou lycéens au projet, le dispositif sera mis en place prochainement. Le PLU traite-t-il des besoins en logements spécifiques : personnes âgées, jeunes, foyer travailleur, M. Staat affirme que le PLU traite cette thématique. Développer de la mixité sociale avec un maintien des équilibres afin que toutes les catégories de la population (jeunes ou personnes âgées) continue à vivre à Arcueil. Il s agit d un axe fondamental. M. Schmit précise que le PLU inclut des outils pour traiter précisément de la question des logements pour un public spécifique, notamment dans le cadre de la définition des sites de projets et des orientations d aménagement et de programmation (accession sociale, logement libre, logement spécifique, taille des logements, publics visés : personnes âgées, jeunes, jeunes ménages, étudiants ) Pour faire partie du comité des jeunes, faut-il obligatoirement avoir moins de 30 ans? M. Staat précise que ce participant peut bien évidemment faire partie du comité de jeunes. Quel est le coût de la révision du PLU pour la collectivité? La mise en place d une concertation partagée et la volonté d avoir une expertise PLU a un coût, notamment celui du bureau d études prestataire. Le PLU traite-t-il de la question des antennes relais? M. Schmit précise que les antennes relais ne peuvent pas être interdites néanmoins on peut intervenir à la marge en fixant des règles les limitant et en jouant sur l aspect esthétique. Le PLU n est pas un outil fiable pour interdire les antennes relais. M. le Maire précise son opposition aux antennes relais à proximité des équipements scolaires et de la petite enfance, afin d établir un principe de précaution. Serait-il possible de délocaliser les réunions dans les quartiers? Page 5 sur 7

6 Par rapport à la participation des jeunes, l intervenante sur la démocratie participative dans le cadre de l Université populaire d Arcueil a parlé d une expertise citoyenne, où la mise en place de moyens d association ne semble pas impossible. M. le Maire et M. Staat rappellent que les assemblées de quartiers seront réunies sur le sujet de la révision du PLU et réitèrent leur volonté d associer les jeunes collégiens et / ou lycéens dans la démarche. La question sera posée au collège et au lycée. M. Schmit indique par ailleurs qu il est difficile d intégrer les habitants venant habiter Arcueil et gardant les habitudes et modes de vie qu ils avaient à Paris, ces modes de vie étant assez indépendants de la vie locale. M. Staat précise que les modalités de concertation, telles qu elles ont été présentées, fixent un cadre mais que la réflexion est libre et que toute initiative citoyenne qui souhaiterait s investir davantage et travailler pourra le faire de manière indépendante et sera concertée tout au long de la démarche. Le dialogue est ouvert et les modalités pourront s adapter suivant les discussions. Compte tenu des projets d aménagement de la RD 920, du quartier de la Vache Noire et du projet sur la ZAC Victor Hugo à Bagneux, y a-t-il un projet prévu en face sur Arcueil? Un projet privé est envisagé à côté du magasin Cora avec une programmation comprenant des bureaux, un hôtel, une grande surface, un équipement sportif. Ce projet n est pas arrêté, il est à l étude. Notre volonté est de favoriser l activité économique en front de la RD 920 et aménager la RD 920 sur l ensemble de son linéaire. Un projet de délocalisation du centre de santé vers le quartier Chaperon Vert semble exister, pourquoi ce projet? Et s il existe, sera-t-il desservi par le réseau Valouette? M. Le Maire explique que le Centre de Santé va être effectivement réinstallé au Chaperon Vert afin d accueillir les patients dans un bâtiment moderne et plus grand, répondant aux critères de confort et d accessibilité. Nous souhaitions réaliser un équipement rayonnant au-delà du nouveau quartier du Chaperon Vert. La question de la desserte par le réseau Valouette est à l étude avec la Communauté d Agglomération. Concernant la consultation des jeunes scolaires, pourquoi ne pas créer un conseil municipal des jeunes? M. Le Maire indique que l idée de créer un conseil municipal des jeunes a déjà été évoquée, mais que les retours sur le sujet montrent qu il profite surtout aux jeunes qui y participent mais pas aux autres. Mais la question de la participation des jeunes est posée comme une nécessité. Quelle est la place du stationnement dans le quartier la Pléiade? Le stationnement se fait de manière anarchique, nous n'avons pas été conviés à la réunion d'information qui a eu lieu dernièrement. La question du stationnement est complexe, nous avons mis en place des zones vertes, une nouvelle ligne de bus, des stations Vélib et Autolib. Cette question sera traitée dans le PLU. Les ménages ont Page 6 sur 7

7 actuellement plus de deux places de stationnement par foyer. Par ailleurs, un nombre conséquent de places de stationnement est inoccupé en sous-sol sous les immeubles du gestionnaire OPALY. Effectivement dans le quartier de La Pléiade, nous avons constaté un stationnement sur rue anarchique notamment pendant cette période d installation du réseau de géothermie, toutefois, la rue appartient à tout le monde. Dans le tissu pavillonnaire, des garages sont transformés en pièce supplémentaire, la capacité de stationnement sur les parcelles privées est donc limitée et les voitures sont garées à l extérieur. Quel est l'avenir des quartiers de la Vache Noire et du Chaperon Vert? Il s'agit de quartiers en souffrance depuis 10 ans, il faut que les projets intègrent la question des accès, de la circulation, des places publiques Le quartier de la Vache Noire est presque achevé, il reste l opération en lieu et place de l école Laplace, chemin Allende, où il est prévu l aménagement d un chemin piéton, des ateliers d artistes La circulation a été prise en compte dans l élaboration du projet global. Dans le quartier du Chaperon Vert, il reste un plot à réaliser au niveau de l immeuble HU qui a été démoli où il était prévu un programme de bureaux. Toutefois, compte tenu des difficultés du marché économique, ce ne sera sans doute pas uniquement cela. Nous étudions le sujet en n excluant pas de nous orienter sur un projet mixte (bureaux, activités, logement). Nous avons par ailleurs demandé de retravailler le projet sur l entrée de quartier, où nous souhaitons une ouverture plus marquée sur le reste de la ville. Nous sommes d'accord avec une ville durable, une ville humaine, mais il nous semble important de faire attention aux détails pour un urbanisme doux. Nous avons assisté trop souvent à un urbanisme de combat avec des opérations de démolition /reconstruction, il faut travailler sur le long terme afin de retisser les quartiers et conserver une mémoire des projets d urbanisme. Nous sommes d accord avec votre remarque sur la nécessité d un urbanisme doux, nous essayons de faire attention aux détails, c est important toutefois, cela n exclut pas les erreurs. La Vache Noire nous semble être une belle réussite, néanmoins la façade du cinéma donnant sur l avenue Laplace par exemple n est pas la plus animée du quartier. Dans les dix années à venir, nous avons un projet majeur : le réaménagement autour de l Hôtel de ville. Parallèlement, le travail portera sur l évolution de l existant. Il nous semble important de lier la ville du passé avec son patrimoine très riche qui fait partie intégrante de l identité arcueillaise et de l histoire de la vallée, à l image de la carterie Yvon ou de l ancienne fabrique Anis Gras et la ville du futur. Conclusion Nous souhaitons nous interroger sur les conditions qui feront que nous serons heureux de vivre à Arcueil en Monsieur le Maire remercie les habitants, et les invite à s inscrire aux ateliers PLU. Il salue également les nombreux élus présents dans la salle, et les services de la ville. Espace Ville 17 février 2015 Page 7 sur 7

REVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE L ATELIER PLU «ARCUEIL, UNE VILLE A TAILLE HUMAINE» DU 28 MAI 2015

REVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE L ATELIER PLU «ARCUEIL, UNE VILLE A TAILLE HUMAINE» DU 28 MAI 2015 REVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE L ATELIER PLU «ARCUEIL, UNE VILLE A TAILLE HUMAINE» DU 28 MAI 2015 Lieu : Hôtel de Ville Les intervenants : Max Staat Maire adjoint au Développement et renouvellement

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la 2 e du groupe de travail I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub («La

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Assemblée de quartier Joliot-Curie

Assemblée de quartier Joliot-Curie Révision du Plan Local d Urbanisme Assemblée de quartier Joliot-Curie 7 avril 2015 ORDRE DU JOUR : 1. Rappel du contenu du diagnostic PLU 2. Présentation des données clés du diagnostic 3. Travail par groupes

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la réunion publique du 20 mai 2015 I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub

Plus en détail

RÉVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE LA DEUXIÈME RÉUNION PUBLIQUE DU 24 JUIN 2015

RÉVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE LA DEUXIÈME RÉUNION PUBLIQUE DU 24 JUIN 2015 RÉVISION DU PLU D ARCUEIL COMPTE RENDU DE LA DEUXIÈME RÉUNION PUBLIQUE DU 24 JUIN 2015 Salle du Conseil 20h30 22h30 environ 50 personnes Les intervenants : Daniel Breuiller Maire d Arcueil et Conseiller

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DU KREMLIN-BICÊTRE

RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DU KREMLIN-BICÊTRE RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DU KREMLIN-BICÊTRE Réunion publique Restitution des ateliers 1 er avril 2015 1 RÉVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME DU KREMLIN-BICÊTRE 1.Qu'est-ce que le 2.Restitution

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU Présents : Corinne Valls, Maire de Romainville, Asma GASRI, Présidente de Romainville Habitat, Maire adjointe habitat et Hygiène

Plus en détail

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub.

FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT. www.concertations.lacub. FRANCHISSEMENT JEAN-JACQUES BOSC ATELIER «MOBILITE, PLACE DE LA VOITURE ET ETALEMENT URBAIN» DOSSIER DU PARTICIPANT www.concertations.lacub.fr 1 Les ateliers thématiques : contexte et déroulement 1# Les

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives? Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?... Enjeux pour l urbanisme durable La réduction de l usage de la voiture, pour diminuer l émission des gaz à effet de serre. Le développement de

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014

EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 93-2014 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement pour l aménagement d abris pour le stationnement des deux roues Fr. 784'000.-

Plus en détail

ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance

ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance Cette cinquième séance de travail de l atelier «la Chapelle» a été organisée dans le cadre de la co-élaboration du projet d aménagement du

Plus en détail

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er

Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er Le conseil municipal a voté courant juillet la révision du plan local d urbanisme (PLU). Cette révision devra être terminée au plus tard le 1 er janvier 2017. Le conseil après en avoir délibéré a fixé

Plus en détail

PREAVIS N 3/2014. Au Conseil communal de Chexbres

PREAVIS N 3/2014. Au Conseil communal de Chexbres PREAVIS N 3/2014 Au Conseil communal de Chexbres Préavis municipal concernant le projet de plan de quartier «Nord» - Demande de crédit d étude de Fr. 143'000.-- Madame la Présidente, Mesdames les Conseillères,

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

C A Z A L. Compte-rendu de réunion. Atelier Déplacements et Mobilité. Mairie de Clamart - Salle du Conseil

C A Z A L. Compte-rendu de réunion. Atelier Déplacements et Mobilité. Mairie de Clamart - Salle du Conseil Compte-rendu de réunion Sujet Atelier Déplacements et Mobilité Date Le 18 novembre 2014 Lieu Mairie de Clamart - Salle du Conseil 1 PLU de Clamart, Atelier Déplacements, 18 novembre 2014 Participants Table

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DÉPLACEMENTS DVD 2009-101 OBJET : Aménagements cyclables éligibles aux subventions de la Région Ile de France : - Autorisation de signer avec la région Ile de France un contrat

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service,

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Le Projet de service, Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Le Projet de service, la recherche conjointe de la Qualité et de la Performance Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Les Terrasses. Réunion publique. 2 octobre 2013 02/10/2013 1

Les Terrasses. Réunion publique. 2 octobre 2013 02/10/2013 1 1 Les Terrasses Réunion publique 2 octobre 2013 02/10/2013 1 Programme de la réunion publique 2 / Le contexte - Annie Guillemot, maire de Bron - Guy Levi, représentant de la Direction Départementale des

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire 1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire Le projet des Ardoines Des objectifs pour la ville : Créer des emplois sur le territoire

Plus en détail

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Rencontres nationales 2012 du Club des villes cyclables Direction générale des déplacements 1 Nantes Métropole Communauté

Plus en détail

Commission de quartier. Côte Pavée Château de l Hers Limayrac. Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac

Commission de quartier. Côte Pavée Château de l Hers Limayrac. Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac Commission de quartier Côte Pavée Château de l Hers Limayrac Réunion publique Lundi 27 avril 2015 18h30 Salle Limayrac 1 Ordre du jour État avancement du projet de réaménagement du secteur «La Rotonde»

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur,

STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9. Madame, Monsieur, STIF Concertation prolongement ligne 1 75443 PARIS CEDEX 9 2015-006/GD/GL/CL Créteil, le 8 janvier 2015 Département Projets de territoire et collectivités Affaire suivie par Catherine LAINE et Raphaël

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Conseil Economique et Social Local de Blagnac ASSEMBLEE PLENIERE Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Rapporteurs : Jean-Michel VERNHES

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU?

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU? QU EST CE QUE LE PLU? Le Plan local d urbanisme (PLU) porte et accompagne un véritable «projet de ville» et encadre les interventions publiques et privées en matière d urbanisme. Il oriente ainsi la fabrique

Plus en détail

ZAC «QUARTIER DE LA MAIRIE»

ZAC «QUARTIER DE LA MAIRIE» COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX COMMUNE DE BEGLES AQUITANIS ZAC «QUARTIER DE LA MAIRIE» RAPPORT DE PRÉSENTATION 1/6 ZAC QUARTIER DE LA MAIRIE RAPPORT DE PRESENTATION JANVIER 2013 1 PREAMBULE 1.1 Rappel

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE B LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE 2 Fourqueux est caractérisée par une forte place de la voiture individuelle dans les déplacements de ses habitants. A l instar de plusieurs communes périphériques de l agglomération

Plus en détail

Plan Local. D Urbanisme. Pièce n 4 ORIENTATIONS PARTICULIERES D AMENAGEMENT COMMUNE DE LE GUA

Plan Local. D Urbanisme. Pièce n 4 ORIENTATIONS PARTICULIERES D AMENAGEMENT COMMUNE DE LE GUA Plan Local D Urbanisme Pièce n 4 ORIENTATIONS PARTICULIERES D AMENAGEMENT COMMUNE DE LE GUA SECTEUR «BELLES EZINES» - zones AU et 1AU Le parti d aménagement retenu : 1. Une composition urbaine assurant

Plus en détail

EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION COMMUNE DE CHALONNES-SUR-LOIRE (49) Modification n 1 EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Révision n 1 du PLU approuvée le 09 juillet 2012 Modification simplifiée n 1 approuvée

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements PLU Grenelle : Fiches pratiques 5. Déplacements Novembre 2014 1 Déplacements Fiche n 1 : Diminuer les obligations de déplacements Fiche n 2 : Développer les transports collectifs Fiche n 3 : Développer

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Groupe de Travail TOULON

Groupe de Travail TOULON Groupe de Travail TOULON LGV PACA Etudes Préalables à l Enquête d Utilité Publique - Phase 1 19 septembre 2011 1 Proposition d ordre du jour 1. Installation du groupe de travail 2. Etude des scénarios

Plus en détail

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?»

Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Nombre de réponses Principaux résultats du questionnaire «Les Villes-Santé : quels enjeux pour les politiques urbaines?» Erwan Le Goff Doctorant en Géographie aménagement de l espace UMR 9 CNRS Espaces

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 3/11 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 29 Janvier 2010 Commission n 3 Transports, Déplacements et Voirie Commission n 7 Finances DIRECTION PRINCIPALE DES ROUTES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour. Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé

Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour. Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé 3. > Immobilier 4. > Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour de la gare Issy RER du Grand Paris Express Immobilier Politique des transports Icade et Architecture Studio réaliseront

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Quartier Centre Ville /Marat /Parmentier

Quartier Centre Ville /Marat /Parmentier Quartier Centre Ville /Marat /Parmentier Date et lieu Mardi 9 octobre 2012 de 18h30 à 20h30 à l espace Gérard Philipe (Centre Jeanne Hachette). Participants R. Marchand, Maire adjoint délégué au développement

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CIRCULATION : DEVELOPPER LES MODES DOUX >Favoriser la circulation >Rendre les ronds points

Plus en détail

I. INTRODUCTION. Introduction 7

I. INTRODUCTION. Introduction 7 Introduction 7 I. INTRODUCTION Le diagnostic sera complété au regard des perspectives démographiques lorsqu elles seront arrêtées et validées. La majorité des photographies illustrant le diagnostic ont

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE CONCERTATION SUR LA REFONDATION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES RÉMOIS DE L URCA Campus «Moulin de la Housse» - Vendredi 08 février 2013 09h00 (amphi 2) Mots d ouverture de Monsieur Gilles

Plus en détail

La démarche «Jeunes et Métropole»

La démarche «Jeunes et Métropole» La démarche «Jeunes et Métropole» du Conseil de développement de la métropole lilloise Novembre 2003 septembre 2004 1 Une volonté d être à l écoute des jeunes Objectif fixé: 4000 questionnaires Objectifs

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne

Concertation du 11 février au 30 mars 2013. Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne Concertation du 11 février au 30 mars 2013 Réunion territoriale 18 février 2013 Neuilly-sur-Marne 1 Jacques MAHÉAS Maire de Neuilly-sur-Marne 2 Michel GAILLARD Garant de la concertation 3 Pourquoi une

Plus en détail

4. Justification du choix de la ZACC

4. Justification du choix de la ZACC 4. 4. JUSTIFICATION DU CHOIX DE LA ZACC... 95 4.1. ANALYSE DES ZONES A AMENAGEMENT COMMUNAL CONCERTE (ZACC)... 95 4.1.1. Les ZACC sur l ensemble de l entité de Namur... 95 4.1.2. Les ZACC reprises en zones

Plus en détail