1.21 SYNTHÈSE ERP. ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) Dispositions administratives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1.21 SYNTHÈSE ERP. ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) Dispositions administratives"

Transcription

1 Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) ÉTABLISSEMENTS DE 5e CATÉGORIE (PETITS ÉTABLISSEMENTS) SYNTHÈSE F I C H E 1.21 ERP Les établissements dits de 5e catégorie, c est-à-dire dont l effectif du public est inférieur au seuil fixé par la réglementation, sont soumis à des dispositions allégées. Effectif = S / 3 Dispositions administratives BOULANGERIE S Établissements assujettis à la réglementation de sécurité incendie ART. PE 2 [fiche 9.01] Les établissements de 5e catégorie sont ceux dont l effectif du public admis n atteint pas le seuil fixé par l article PE 2 [fiche 9.01]. Sont également assujettis : les locaux collectifs de plus de 50 m2 des foyers, maisons familiales et habitats de loisirs à gestion collective ; les chambres chez l habitant (au-delà de 5 chambres) ; les structures d accueil des groupes ; les structures d hébergement d enfants, sous certaines conditions. Calcul de l effectif ART. PE 3 [fiche 9.01] Voir le tableau de calcul de l effectif des personnes admises dans un établissement selon son type [fiche 1.02]. L effectif du personnel de l établissement n est pas pris en compte pour la détermination de la catégorie. Dans le cas de boutiques à rez-de-chaussée, de surface inférieure à 500 m2 et dont les circulations ont une largeur de 1,80 m au minimum, l effectif est calculé sur la base d 1 personne par m2 sur le tiers de la surface accessible au public, afin de tenir compte de la surface occupée par le mobilier de vente (fig. 1). Quelle réglementation appliquer? ART. PE 1 [fiche 9.01] Les articles GN [fiches 2.01 à 2.05], qui sont également applicables aux ERP de 5e catégorie, traitent de chaque Fig. 1 Boutique à rez-de-chaussée et de surface inférieure à 500 m 2 : calcul de l effectif admissible. situation : création d ERP, aménagement d un ERP dans un bâtiment existant, travaux sur un ERP existant, ERP existant sans travaux. Les règles à suivre dans chacune de ces situations sont rappelées dans le «Connaître le contexte du bâtiment : neuf, existant, avec ou sans travaux» [fiche 1.01]. Les dispositions techniques et administratives spécifiques aux ERP de 5e catégorie sont les suivantes : e dispositions administratives : articles PE 1 à PE 4 [fiche 9.01], en complément des articles GN [fiches 2.01 à 2.05] et R à R du Code de la construction et de l habitation [fiches 17.01a à 17.01e]. e dispositions techniques communes : construction : articles PE 5àPE13[fiche 9.02] ; équipements et moyens de secours : articles PE 14 à PE 27 [fiche 9.02]. e dispositions particulières : locaux réservés au sommeil : articles PE 28 à PE 35 [fiche 9.03] ; hôtels : articles PO 1àPO12[fiches 9.04 et 9.05] ; établissements de soins : articles PU 1 à PU 6 [fiche 9.06] ; établissements sportifs : article PX 1 [fiche 9.07] en complément des règles techniques des ERP de 4e catégorie (articles X [fiches 8.58 à 8.65]). GROUPE MONITEUR MARS 2012 MISE À JOUR No 59 Page 1

2 FICHE N o 1.21 Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) (SYNTHÈSE) ERP Remarque : Lors de transformations ou modifications d un ERP existant, la commission de sécurité, dans la mesure où le niveau global de sécurité est préservé, peut accorder des dérogations en matière de : résistance au feu des structures ; répartition et largeur des dégagements (0,80 m au lieu de 0,90 m) ; protection des escaliers. Quelles procédures administratives suivre? ART. PE 4 [fiche 9.01] Avant et au cours de la construction [fiche 1.03]. À l ouverture de l établissement [fiche 1.03]. En cours d exploitation [fiche 1.06]. Atténuation pour les établissements n excédant pas 20 personnes ART. PE 2, 2 [fiche 9.01] ; ART. PE 26, 1ETART. PE 27 [fiche 9.02] Pour les ERP sans locaux à sommeil et les locaux recevant du public dans les bâtiments d habitation ou de bureaux, les seules prescriptions imposées sont (fig. 2) : la pose d extincteurs, à raison d un par niveau ou par tranche de 300 m2 ; un dispositif d alarme et d alerte et la mise en place de consignes, conformément aux conditions de l article PE 27 [fiche 9.02]. les escaliers : articles PO 2 [fiche 9.04], PO 9 [fiche 9.05] ; le désenfumage : article PO 9 [fiche 9.05] ; les moyens de secours : articles PO 3, PO 6, PO 7 [fiche 9.04], PO 11 et PO 12 [fiche 9.05]. Escaliers Bâtiment O R + 1:escalier protégé. Bâtiment O R+1etO 50 personnes : 2 escaliers. Bâtiment S R + 2:escalier non protégé si toutes les chambres sont accessibles aux secours. Autres conditions : articles PO 2àPO9[fiches 9.04 et 9.05]. Établissements de soins Des dispositions particulières sont applicables concernant : les structures : article PU 1 [fiche 9.06] ; les escaliers : article PU 3 [fiche 9.06] ; les portes : article PU 4 [fiche 9.06] ; les moyens de secours : article PU 6 [fiche 9.06]. Construction Implantation ART. PE 7 ET PE 8 [fiche 9.02] Logement Accessibilité aisée de l extérieur pour les services de secours. Locaux en sous-sol : un seul niveau en sous-sol accessible au public est autorisé, et à moins de 6mdeprofondeur [fiche 1.11b] (fig. 3). Logement Réunion Détecteurs Bureau Extincteur Fig. 2 Les ERP accueillant moins de 20 personnes bénéficient de prescriptions allégées en matière de sécurité incendie. Cas particuliers ART. PO 8 À PO 12[fiche 9.05] Hôtels Des dispositions particulières sont applicables concernant : les aménagements intérieurs : article PO 1 [fiche 9.04] ; h < 6 m Fig.3 Le local indiqué en grisé peut être accessible au public. Page 2 MISE À JOUR No 59 GROUPE MONITEUR MARS 2012

3 ERP Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) (SYNTHÈSE) FICHE N o 1.21 Si le dernier niveau est à plus de 8mdusol:prévoir au moins une façade accessible par une voie-échelles ; chaque baie accessible doit permettre d accéder à une circulation horizontale ou à un local recevant du public (fig. 4). PF 1/2 h TIERS 2 m > 8 m ERP Voie-échelles Fig.5 La portion de couverture dominée par une façade percée de baies doit être résistante au feu. Fig.4 La façade accessible doit être desservie par une voie-échelles permettant d atteindre les baies par un parcours sûr (balcon, coursive). Isolement ART. PE 6 [fiche 9.02] Par rapport à un tiers contigu Isolement par des murs et planchers, avec intercommunications PF 1/2 h avec ferme-porte (aggravation si le tiers présente des risques particuliers). Par rapport à un tiers en vis-à-vis Distance séparative minimale de 5 m ou aire libre conforme à l article CO 8, 2 [fiche 3.02]. Par rapport à un parc de stationnement couvert Dispositions de l article PS 8, 4 [fiche 10.23] pour les tiers à risques courants avec toutefois intercommunication possible par sas. Par rapport à un tiers dominant par une façade non aveugle Voir figure 5. Par rapport à un tiers contigu dominé par une façade non aveugle de l ERP Lorsque celui-ci abrite des locaux à sommeil, voir figure 6. Résistance au feu des structures ART. PE 5 [fiche 9.02] ET PE 28 [fiche 9.03] Aucune exigence de stabilité au feu, sauf : sih est supérieur à8m(fig. 7) : structures SF 1het planchers (dérogations possibles si le bâtiment est existant) ; 3 m (ou 1 niveau) ERP TIERS PF 1/2 h PF 1/2 h OU TIERS 2 m ERP Fig. 6 Les portions de façade ou de couverture adjacentes doivent être résistantes au feu. s il existe des locaux réservés au sommeil au-dessus du rez-de-chaussée et au plus à 8 m du sol:structure SF 1/2 h et planchers CF 1/2 h. SF 1 h SF 1 h Si h > 8 m h SF 1 h Fig.7 Si la hauteur h est supérieure à 8 m,la structure du bâtiment doit être résistante au feu. Les couvertures souples des établissements clos et fixes doivent être en matériau de catégorie M2 sans limite de durabilité (fig. 8) : article PE 2, 3 [fiche 9.01]. h SF 1 h GROUPE MONITEUR MARS 2012 MISE À JOUR No 59 Page 3

4 FICHE N o 1.21 Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) (SYNTHÈSE) ERP Évacuation du public ART. PE 11 [fiche 9.02] Dégagements (portes, circulations, escaliers) La répartition doit être judicieuse, sans cul-de-sac supérieur à 10 m. Fig.8 La couverture souple doit être de catégorie M2. Les patios et puits de lumière doivent respecter les dispositions de l instruction technique no 263 [fiche 11.48b]. Distribution intérieure ART. PE 9 [fiche 9.02] ET PE 28 [fiche 9.03] Locaux à risques particuliers L article PE 9 [fiche 9.02] précise les locaux concernés. Isolement des locaux et dégagements accessibles au public dans les mêmes conditions que vis-à-vis d un tiers. Locaux réservés au sommeil Résistance au feu des cloisons identique à celle de la structure (CF 1/2 h pour les ERP à rez-de-chaussée), les portes étant PF 1/2 h et munies de ferme-porte. Aménagements intérieurs ART. PE 13 [fiche 9.02] Les revêtements, éléments de décoration et mobilier doivent être classés au feu dans les mêmes conditions que pour les grands établissements (fig. 9). M2 M0 Châssis M3 ou M4 M4 Fig. 9 Réaction au feu des revêtements et aménagements intérieurs d un local. M1 M2 M3 M1 M2 M3 Effectif (1) Nombre et largeur des dégagements 1 à 19 1 dégagement de 0,90 m. 20 à 50 1 dégagement de 1,40 m donnant sur l extérieur ou 1 dégagement de 0,90 m et 1 dégagement accessoire (2) donnant sur l extérieur ou des locaux différents non en cul-de-sac. ou, en étage seulement, 1 escalier de 0,90 m, complété par un dégagement accessoire si le dernier niveau est à plus de 8 m du sol. 51 à dégagements de 0,90 m ou 1 dégagement de 1,40 m et 1 dégagement accessoire. 101 à dégagement de 1,40 m et 1 dégagement de 0,90 m. 201 à dégagements de 1,40 m. O 300 Conformité à l article CO 38, 1 [fiche 3.10]. (1) Personnel compris, en l absence de dégagements propres. (2) Au sens de l article CO 41 [fiche 3.10]. Portes Ouverture aisée de l intérieur et dans le sens de l évacuation, si l effectif dépasse 50 personnes. Blocs-portes : dispositions identiques à celles des grands établissements : article CO 44 [fiche 3.11]. Coulissantes ou à tambour : ne comptent pas comme issues, sauf en façade et en conformité avec l article CO 48 [fiche 3.11]. Escaliers Continuité jusqu au niveau d évacuation vers l extérieur. À ce niveau, discontinuité avec les escaliers menant au sous-sol (fig. 10). B A Banque ou A B balustrade A : vers étage supérieur A B B : venant du sous sol Fig. 10 La discontinuité de l escalier du RDC permet d éviter au public de s engouffrer au sous-sol lors de l évacuation des étages. Page 4 MISE À JOUR No 59 GROUPE MONITEUR MARS 2012

5 ERP Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) (SYNTHÈSE) FICHE N o 1.21 Encloisonnés ou à l air libre, si le dernier niveau est à plus de8mdusol. Escaliers encloisonnés Parois : CF 1h;baies : PF 1/2 h. Portes : CF 1/2 h, avec ferme-porte ou asservissement à un détecteur de fumée. Pas de communication directe avec un local. Châssis : 1m2 en partie haute, commandé depuis le niveau d accès. Possibilité d encloisonnement commun à l escalier et à l ascenseur dans les conditions de l article PE 25, 3 [fiche 9.02]. Pas de canalisation de gaz hors gaine dans la cage. Éclairage de sécurité : selon l article PE 24, 2 [fiche 9.02]. Colonne sèche, si le dernier niveau est à plus de 18 m du sol : selon l article PE 26, 2 [fiche 9.02]. Revêtements (fig. 11). M1 Porte PF 1/2 h < 35 m SORTIE Éclairage de sécurité < 35 m Chambre Désenfumage Fig. 12 Prescriptions relatives aux dégagements des locaux réservés au sommeil. Dispositions facilitant l évacuation des handicapés en fauteuil roulant Lorsque le nombre de personnes handicapées dépasse le seuil indiqué à l article GN 8 [fiche 2.02], le bâtiment doit être équipé : d ascenseurs conformes à l article AS 4 [fiche 6.15] ou de rampes, manches d évacuation, etc. ; de système d alarme de type 2b [fiche 19.03a] ; d un téléphone permettant d alerter les sapeurs-pompiers. M3 M1 Équipements Chauffage-ventilation ART. PE 20 À PE 23 [fiche 9.02] Fig. 11 Réaction au feu des revêtements d un escalier. Dégagements des locaux à sommeil ART. PE 30 [fiche 9.03] Distance chambre-escalier S 35 m. Désenfumage ou mise à l abri des fumées, des escaliers et circulations horizontales encloisonnés, selon l instruction technique no 246 [fiche 11.26] avec asservissement à une détection automatique d incendie (dérogation possible : article PE 30, 2 [fiche 9.03]). Recoupement des couloirs tous les 35 m par une porte PF 1/2 h en va-et-vient. Prescriptions spécifiques pour les dégagements des locaux réservés au sommeil (fig. 12). L installation doit être conforme : aux normes et DTU en vigueur ; aux articles CH 44 à CH 55 [fiche 5.10] pour les appareils indépendants ; aux règles applicables aux bâtiments d habitation, en cas de chauffage au gaz ou au fuel [fiche 12.07] ; aux règles applicables aux ERP, pour les appareils à combustion de puissance P u O 70 kw [fiche 1.14]. Appareils de moyenne puissance (30 kw S P u D 70 kw) Ils doivent être implantés dans une chaufferie aux parois (portes : PF 1/2 h avec ferme-porte), non accessible au public (fig. 13). La ventilation et l évacuation des gaz brûlés doivent être conformes aux règles applicables à l habitation [fiche 12.07]. Les appareils à circuit non étanches et non raccordés sont interdits. GROUPE MONITEUR MARS 2012 MISE À JOUR No 59 Page 5

6 FICHE N o 1.21 Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) (SYNTHÈSE) ERP Chaufferie (*) Sas ou 2 portes PF 1/4 h Porte CF 1/2 h (*) Dégagement ou local accessible au public Porte PF 1/2 h + ferme-porte Fig. 13 Les appareils de chauffage-ventilation de moyenne puissance doivent être installés en chaufferie. Générateurs d air chaud à combustion La pression du circuit d air doit être supérieure à celle des gaz brûlés. Leur dispositif de sécurité doit être conforme à l article PE 22, 2 [fiche 9.02]. Les conduits sont M0, avec calorifuges M0 ou M1, sans partie ouvrante en traversée de chaufferie s ils desservent des locaux accessibles au public. Cheminées à foyer ouvert Autorisées (sur avis de la commission de sécurité dans les locaux à sommeil). Ventilation mécanique contrôlée Conduits : comportement au feu conforme au tableau de l article PE 23, 5 [fiche 9.02], avec desserte indépendante des locaux à risques et de ceux ouverts au public. VMC inversée : implanter les ventilateurs dans des locaux à paroi, avec portes PF 1/2 h à ferme-porte (fig. 14). Stockage et utilisation des hydrocarbures ART. PE 10 [fiche 9.02] Stockage de butane et propane commercial Le stockage de récipients doit être conforme : aux règles de l art, s ils sont mobiles, non branchés et destinés à la vente ; aux articles GZ 4àGZ9[fiche 5.16] s ils sont mobiles, avant ou pendant l utilisation ; aux règles applicables aux bâtiments d habitation, s ils sont en réservoir ou conteneur fixe [fiche 12.08]. Le local de stockage doit être ventilé directement sur l extérieur : article PE 9, 2 [fiche 9.02]. Fig. 14 Isolement du local ventilateur, dans le cas de VMC inversée. Installations au gaz Les installations doivent être conformes aux règles applicables aux bâtiments d habitation [fiche 12.08]. Combustible liquide (fuel) Le stockage et l utilisation doivent être conformes aux règles applicables aux bâtiments d habitation [fiche 12.07]. Installations électriques ART. PE 24 [fiche 9.02] Conformité aux normes en vigueur. Câbles ou conducteurs de catégorie C2. Emploi de fiches multiples interdit. Installation d éclairage de sécurité d évacuation obligatoire dans les escaliers et les circulations horizontales d une longueur totale O 10 m ou au tracé compliqué, ainsi que dans les salles excédant 100 m2. Ascenseurs ART. PE 25 [fiche 9.02] Conformité aux normes en vigueur. Portes palières : desserte directe des parties communes et accessibilité, à tout moment, par un autre moyen que l appareil. Gaines : à protéger comme les escaliers encloisonnés et à réaliser en matériaux incombustibles (revêtement éventuel : M1). Désenfumage automatique obligatoire si la gaine abrite un réservoir d huile, aux conditions de l article PE 25, 3 [fiche 9.02]). Page 6 MISE À JOUR No 59 GROUPE MONITEUR MARS 2012

7 ERP Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) (SYNTHÈSE) FICHE N o 1.21 Locaux des machines : murs et planchers CF1h;porte CF 1/2 h, munie d un ferme-porte ; ventilation sur l extérieur, directe ou par conduit distinct de la gaine. Installation en gaine des machines autorisées aux conditions de l article PE 25, 5 [fiche 9.02]. Réservoirs d huile des ascenseurs hydrauliques : article PE 25, 6 [fiche 9.02]. Désenfumage ART. PE 14 [fiche 9.02] Il est obligatoire dans les cas suivants : salle excédant 300 m2 (100 m2 en sous-sol), par des amenées d air et évacuations de fumées totalisant chacune 1/100 de la surface et communiquant avec l extérieur ; escaliers protégés (sauf s ils sont déjà mis à l abri des fumées). Conditions à respecter Manœuvrabilité des ouvertures d amenée d air et d évacuation des fumées depuis le plancher du local. Désenfumage mécanique admis s il est conforme à l instruction technique no 246 [fiche 11.26]. Cas particuliers des hôtels ART. PO 4 [fiche 9.04] La mise en route du désenfumage du niveau sinistré doit être asservie à la détection automatique d incendie (fig. 15). Cuisines ART. PE 15 À PE 19 [fiche 9.02] Les articles PE 15 à PE 19 [fiche 9.02] ont été modifiés par l arrêté du 10 octobre 2005, qui introduit les notions d office de réchauffage, d îlot de cuisson et de conteneur spécialisé. Les articles PE reprennent de nombreuses dispositions existantes dans les articles GC [fiche 6.16]. L article PE 15 [fiche 9.02] précise les points suivants : les installations autorisées en 4e catégorie le sont en 5e du même type à condition d être conformes aux articles GC [fiche 6.16] ; les définitions des appareils de cuisson et des appareils de remise en température ; conteneur spécialisé : articles GC [fiche 6.16] ; cuisine en libre-service avec réfectoire intégré ou non : articles PE 15 et PE 16 [fiche 9.02] ; les appareils doivent être marqués CE sauf ceux déjà implantés même en cas de travaux et doivent être stables ; ils doivent comporter un dispositif d arrêt d urgence par énergie ; l emploi de combustible (point éclair S 55 oc) est interdit. Généralités ART. PE 15 ET PE 16 [fiche 9.02] Structure : plancher haut, toit et murs CF 1houEIou REI 60. Porte de communication : PF 1/2 h ou E 30 admises à la marque NF si elles sont à fermeture automatique pour les besoins du service. Extraction air vicié : article PE 16, 2 [fiche 9.02]. À l intérieur du bâtiment, les conduits sont installés dans une gaine rétablissant le degré CF des parois d isolement entre niveaux et d isolement des tiers. HÔTEL Détection automatique Asservissement Cuisines ouvertes ART. PE 15 ET PE 16 [fiche 9.02] En complément des règles précédentes : mise en place d un écran vertical fixe de 0,50 m, SF 1/4 h ou DH 30 en matériau M1 ou A2-s1, d1 ; le dispositif d extraction de l air vicié doit être mécanique. Offices de remise en température ART. PE 17 [fiche 9.02] Fig. 15 L asservissement du désenfumage à une détection automatique d incendie est obligatoire dans les hôtels. Seuls le gaz combustible et l énergie électrique sont autorisés. GROUPE MONITEUR MARS 2012 MISE À JOUR No 59 Page 7

8 FICHE N o 1.21 Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) (SYNTHÈSE) ERP Structure identique aux cuisines avec portes CF 1/2 h ou EI 30C avec ferme-porte ou PF 1/2 h pour les portes en va-et-vient ou à fermeture automatique si admises à la marque NF. Système de ventilation : article PE 17, 3 [fiche 9.02]. Îlots de cuisson ART. PE 18 [fiche 9.02] Le public ne pénètre pas. Un personnel de service y est présent. Seuls le gaz combustible et l énergie électrique sont autorisés. La puissance utile totale d un îlot de cuisson ou de plusieurs îlots séparés par une distance inférieure à5m est D 70 kw. Extraction : article PE 18, 3 [fiche 9.02]. Appareils installés dans les locaux accessibles ou non au public ART. PE 19 [fiche 9.02] P u totale D 20 kw. Seuls les appareils portables suivants sont autorisés : électriques ou à gaz de P u S 3,5 kw ; gaz butane alimentés par une bouteille d un poids S 1kg; à flamme d alcool sans pression, de contenance S 0,25 litres ; à combustible solide d une contenance S 20 dm3. Par dérogation l utilisation d une bouteille de gaz butane D 13 kg hors d atteinte et alimentant un seul appareil est permise. Entretien Obligation définie par l article PE 4 [fiche 9.01]. Moyens de secours ART. PE 26 ET PE 27 [fiche 9.02] Extincteurs 1 appareil à eau de 6 litres au minimum pour 300 m2,et au minimum 1 par niveau. 1 appareil approprié par local à risques particuliers. Accessibles et en état de fonctionnement. Colonne sèche Obligatoire dans les escaliers protégés si le dernier niveau est à plus de 18 m du sol. Système d alarme Obligatoire, l alarme devant être donnée par bâtiment et audible de tout point pendant le temps nécessaire à l évacuation. Alerte des sapeurs-pompiers Par liaison téléphonique, sauf utilisation épisodique de l ERP. Plan d évacuation Obligatoire près de l entrée, sauf si l établissement est à simple rez-de-chaussée. Consignes au personnel Présence d un membre au moins du personnel pendant les heures d ouverture au public sauf si l établissement admet moins de 20 personnes et s il ne comporte pas de locaux à sommeil. Conduite à tenir en cas d incendie et de manœuvre des moyens de secours (les exercices périodiques d évacuation sont recommandés). Aggravation pour les locaux à sommeil ART. PE 32 À PE 36 [fiche 9.03] Détection automatique d incendie Un système de sécurité incendie de catégorie A conforme aux articles MS 58 [fiche 7.15] et MS 59 [fiche 7.16] sans temporisation, avec détecteurs d incendie dans les circulations horizontales, doit être installé, sauf si l établissement est à simple rez-de-chaussée et si les chambres donnent directement sur l extérieur. Registre de sécurité Tenue à jour et présentation obligatoire lors des visites de la commission de sécurité. Consigne d incendie Affichage obligatoire dans les chambres (voir modèle en annexe I de l arrêté du 22 juin 1990 [fiche 9.03]). Signalisation Des portes, escaliers, cheminements utilisables pour l évacuation du public par l extérieur : par symboles de sécurité visibles jour et nuit (autres portes : condamnation ou ferme-porte avec signalisation appropriée). Page 8 MISE À JOUR No 59 GROUPE MONITEUR MARS 2012

9 ERP Arrêté du 22 juin 1990 modifié (articles PE) (SYNTHÈSE) FICHE N o 1.21 Plan d orientation et de repérage Affichage obligatoire dans : le hall d entrée : plan conforme à l article MS 41 [fiche 7.12] ; l escalier : plan d orientation à chaque étage ; les chambres : plan de repérage par rapport aux dégagements. Éclairage de sécurité Blocs autonomes conformes à l article EC 12 [fiche 6.09] ou source centralisée conforme à l article EC 11 [fiche 6.09]. Escaliers et circulations horizontales équipés d un éclairage d évacuation conforme aux articles EC 8, 2 et EC 9 [fiche 6.09]. Cas des hôtels et établissements de soins Ils font l objet de dispositions complémentaires détaillées aux articles : PO 3, PO 6, PO 7 [fiche 9.04], PO 11 et PO 12 [fiche 9.05] pour les hôtels ; PU 6 [fiche 9.06] pour les établissements de soins. GROUPE MONITEUR MARS 2012 MISE À JOUR No 59 Page 9

10

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

Section 1 - Construction, dégagements, gaines

Section 1 - Construction, dégagements, gaines Page 1 sur 7 Règlement de sécurité contre l'incendie relatif aux établissements recevant du public LIVRE III : Dispositions applicables aux établissements de la cinquième catégorie CHAPITRE II Règles techniques

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012 NOTICE DE SÉCURITÉ concernant les ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du (5 ème catégorie) conformément au Code de l'aménagement de la Polynésie Française Document mis à jour le 10.05.2012 01 - PRÉSENTATION

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP A joindre à la demande de permis de construire, déclaration de travaux ou d aménagement Cette notice n est pas exhaustive ; tous renseignements complémentaires doivent

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

9.02 ERP RÈGLES TECHNIQUES. Structures, patios et puits de lumière. Isolement Parc de stationnement. Accès des secours

9.02 ERP RÈGLES TECHNIQUES. Structures, patios et puits de lumière. Isolement Parc de stationnement. Accès des secours Arrêté du 22 juin 1990 modifié, complétant l arrêté du 25 juin 1980 A R T I C L E S PE 5 À PE 27 ÉTABLISSEMENTS DE 5 e CATÉGORIE F I C H E 9.02 ERP LIVRE III CHAPITRE II SECTIONS I À VIII SECTION I CONSTRUCTION,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40

NOTICE DE SECURITE. 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD PC 40 NOTICE DE SECURITE 54530 MONT ST MARTIN Rue de Lille CONSTRUCTION D'UN EHPAD Notice de sécurité établie avec M. FOURMONT Bureau de contrôle VERITAS PC 40 SOMMAIRE 1. GENERALITES 2. DESCRIPTION DU PROJET

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE POUR LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Préambule : Cette notice concerne les dispositions essentielles de sécurité à prévoir en fonction du classement de l'établissement

Plus en détail

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012

NOTICE DE SÉCURITÉ. Document mis à jour le 10.05.2012 NOTICE DE SÉCURITÉ concernant les ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC du 1 er groupe (1 ère à 4 ème catégorie) conformément au Code de l'aménagement de la Polynésie Française Document mis à jour le 10.05.2012

Plus en détail

DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O.

DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O. DISPOSITIONS PARTICULIERES APPLICABLES AU TYPE O. CHAPITRE IV : Établissements du Type O : Hôtels et pensions de famille. Généralités (O 1 à 2) : Etablissements assujettis - Calcul de l'effectif Construction

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les Établissements Recevant du Public Préambule : à l'attention des rédacteurs Cette notice descriptive concernant toutes les catégories a été élaborée à votre intention,

Plus en détail

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40)

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40) Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim Dossier de demande de permis de construire Notice de Sécurité (PC40) NOTICE DE SECURITE E.R.P. Remarque : Cette notice de sécurité comprend

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Dénomination de l'établissement : Gymnase des Closeaux Adresse principale : Petite voie des Fontaines 94.150 RUNGIS Maîtrise d ouvrage (Nom ou raison sociale) : Ville de

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/10/11 N : 37.11 Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Un arrêté du 26 octobre

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ème CATEGORIE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ème CATEGORIE VILLE DE LYON Sous direction Sécurité civile Service des Etablissements Recevant du Public 69205 LYON CEDEX 01 Tél. 04 72 07 38 03 Fax 04 72 07 38 60 NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE

Plus en détail

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil

Notice de sécurité. Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5 ème catégorie Sans locaux à sommeil L'article R 123-14 du Code de la Construction et de l'habitation stipule que: " les établissements, dans lesquels

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant

Plus en détail

Etablissements Recevant du Public ERP de 5 ème catégorie

Etablissements Recevant du Public ERP de 5 ème catégorie N O T I C E D E S E C U R I T E Etablissements Recevant du Public ERP de 5 ème catégorie L article R 123-14 du Code de la Construction et de l Habitation stipule que : «les établissements, dans lesquels

Plus en détail

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Préambule La notice de sécurité est fournie pour permettre à la commission de sécurité de rendre un avis sur les conditions

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

PC40 - NOTICE DE SECURITÉ

PC40 - NOTICE DE SECURITÉ PC40 - NOTICE DE SECURITÉ Maître d Ouvrage : Architecte : Commune de Wormhout Mr Pierre Coppe Architecte desl Monsieur le Maire 47 place du Général de Gaulle BP 60 393 59 337 Tourcoing Cedex Tél : 03 28

Plus en détail

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC LES OBLIGATIONS DES OFFICES DE TOURISME EN TANT QU ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Les établissements recevant du public (ERP) sont définis aux articles R. 123-1 et suivants du Code de la construction

Plus en détail

PRÉFECTURE DES YVELINES

PRÉFECTURE DES YVELINES PRÉFECTURE DES YVELINES COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE LA PROTECTION CIVILE DE LA SÉCURITÉ ET DE L ACCESSIBILITÉ NOTICES DEVANT ÊTRE TRANSMISES À L APPUI D UNE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D UN SATELLITE DE RESTAURATION A AMIENS (80) DCE NOTICE DE SECURITE Révision : 3 Date : JUIN 2010 BETOM ingénierie Notice de Sécurité Page 2/9 S O M M A I R E 1.

Plus en détail

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations

Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations Service des Affaires Techniques et Professionnelles UNA Charpente Menuiserie Agencement Conséquences de la réglementation incendie sur les portes intérieures dans les ERP et les habitations 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

«Établissements du type R Établissements d éveil, d enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement»

«Établissements du type R Établissements d éveil, d enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement» «Établissements du type R Établissements d éveil, d enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement» (Arr. 4 juin 1982 ; Arr. 13 janv. 2004, art. 2) SECTION I Généralités

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE

NOTICE DE SECURITE 1 Ŕ REMARQUE PRELIMINAIRE PREFECTURE DE LA HAUTE-GARONNE Service Départemental d Incendie et de Secours de la Haute-Garonne Bureau Prévention 49 Chemin de l Armurié BP 123 31776 COLOMIERS CEDEX Tél.: 05.61.06.37.60 Fax : 05.61.06.37.64

Plus en détail

Les établissements recevant du public - ERP

Les établissements recevant du public - ERP Arrêté du 25 juin 1980 (modifié) Les établissements recevant du public - ERP Article EC 7 L éclairage de sécurité doit être à l état de veille pendant l exploitation du bâtiment. L éclairage de sécurité

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP de 5ème catégorie sans fonction sommeil 1 / 11 A. PROCEDURE L article L.111-8 du code de la construction et de l'habitation pose le principe d une vérification du respect

Plus en détail

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH)

Commission du règlement de construction (Article R. 111-16-1 du CCH) FICHES TECHNIQUES N QUESTION (1) DATE DE VALIDATION COMMISSION OBJET 07-03-001 23 novembre 2007 Classement des bâtiments d habitation Bâtiments d habitation de la 3e famille A 07-03-002 23 novembre 2007

Plus en détail

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE PROTECTION CONTRE LES RISQUES D INCENDIE ET DE PANIQUE dans les Etablissements Recevant du Public Nota : Conformément à l article R 123.22 du CCH et GE2 1 du règlement

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS DIVERS

RENSEIGNEMENTS DIVERS NOTICE DE SECURITE Références: A joindre obligatoirement à tout dossier de permis de construire ou déclaration de travaux exemptés de permis de construire relatifs à un établissement recevant du public

Plus en détail

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement»

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement» MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PLAINES ET VALLEES DUNOISES Mairie de Donnemain Saint Mamès 28200 Donnemain Saint Mamès Objet : Permis de construire «POLE SANTE D EQUILIBRE» Construction d

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D un projet de construction d un ÉTABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Soumis : Aux dispositions générales des articles R 123-1 à R 123-55 du code de la construction et de l habitation

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE Références réglementaires : Arrêté du 22/06/1990 + Arrêté du 24/09/2009 (Article GN8) DEMANDEUR Nom : Adresse : Téléphone : Mail :

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la Modèle 2010-V1 PRÉFECTURE DE L'YONNE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

LIVRE 3 : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ETABLISSEMENTS DE CINQUIEME CATEGORIE. CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES. CHAPITRE 2 : REGLES TECHNIQUES.

LIVRE 3 : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ETABLISSEMENTS DE CINQUIEME CATEGORIE. CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES. CHAPITRE 2 : REGLES TECHNIQUES. Article PE 1 : Objet Textes applicables Article PE 2 : Etablissements assujettis Article PE 3 : Calcul de l'effectif Article PE 4 : Vérifications techniques LIVRE 3 : DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE ETUDE DE L EXISTANT CONSTRUCTION STRUCTURE (Références photos du chantier- 1960) LA GRANDE COURONNE

Plus en détail

Chapitre III : Etablissements du type N Restaurants et débits de boissons

Chapitre III : Etablissements du type N Restaurants et débits de boissons 1 sur 8 21/04/2010 14:32 ARRETE Arrêté du 21 juin 1982 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d'incendie et de panique dans les

Plus en détail

NOR: TEFT9205115A. Version consolidée au 9 novembre 2012

NOR: TEFT9205115A. Version consolidée au 9 novembre 2012 Le 9 novembre 2012 ARRETE Arrêté du 5 août 1992 pris pour l application des articles R. 235-4-8 et R. 235-4-15 du code du travail et fixant des dispositions pour la prévention des incendies et le désenfumage

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Groupement prévention du SDIS 85 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre.

Le pétitionnaire veillera à remplir une notice par établissement utilisé et isolé l'un de l'autre. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE pour les ERP du 1er groupe ou établissement du 2ème groupe (5ème catégorie) avec locaux à sommeil. Arrêté du 25/06/1980 Rappel: art R123-2 du CCH: constituent des établissements

Plus en détail

PETITS HOTELS EXISTANTS

PETITS HOTELS EXISTANTS ECOLE DEPARTEMENTALE DES SAPEURS-POMPIERS DES BOUCHES DU RHONE Document réalisé par : Cdt Roland RAOUX PETITS HOTELS EXISTANTS 1 EDSP 13 JUIN 2012 RAPPELS PETITS HOTELS EXISTANTS L article 2 du code civil

Plus en détail

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente

A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente A-22 : Règles de sécurité et accessibilité dans un magasin de vente Mise à jour : Septembre 201 2 I Etablissements recevant du public (ERP) Références réglementaires : Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE D UN ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire

Plus en détail

Les NORMES S ÉCURITÉ. dans les Etablissements. Recevant du Public de Type 5

Les NORMES S ÉCURITÉ. dans les Etablissements. Recevant du Public de Type 5 Les NORMES de S ÉCURITÉ dans les Etablissements Recevant du Public de Type 5 SOMMAIRE 1 Rappel et définitions...page 1 2 Vérifications techniques...page 1 3 Structures...Page 2 4 Isolement...Page 2 5 Accès

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris

NOTICE DE SECURITE ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris ETABLISSEMENT : LYCEE ANDRE BOULLOCHE 18, Boulevard Gutenberg 93190 Livry-Gargan REFECTION DE L EQUIPEMENT D

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE ERP

NOTICE DE SECURITE ERP MAITRE D OUVRAGE VILLE DE CLOYES-SUR-LE-LOIR 1 place Gambetta 28220 CLOYES-SUR-LE-LOIR Objet : Demande de permis de construire Restructuration du collège François Rabelais Pour réaliser un espace multi-activités

Plus en détail

1 Table des matières générale

1 Table des matières générale OUTILS PRATIQUES chap. 1 page 1 1 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Chap. 2 - Index Chap. 3 - Abréviations et sigles 1 - Sécurité incendie Chap. 1 - Généralités concernant les ERP Chap. 2 - Principes de sécurité

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public

Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public Version 2015-1 Sommaire Préambule Page 3 Renseignements principaux Page 4 Renseignements nécessaires à la bonne compréhension du

Plus en détail

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document :

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document : Maîtrise d'ouvrage : Maîtrise d'ouvrage : Frédéric Chevalier Petit Jardin 13 480 CABRIES Projet de construction : Maîtrise d'ouvrage déléguée: REDMAN Méditerranée Parc du Golf - Bât 11A 350, Avenue Guillibert

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

L article R 123-2 du Code de

L article R 123-2 du Code de ÉTANCHÉITÉ.INFO #40 décembre 2013 TECHNIQUE 29 Réglementation ERP Désenfumage des ERP : des règles générales complétées par des spécificités liées au type d exploitation Selon la taille et la nature de

Plus en détail

Le dernier niveau est à moins de 8 m du sol

Le dernier niveau est à moins de 8 m du sol Page 1 Code du travail (articles R. 235-4) Les bâtiments doivent être conçus et réalisés de manière à permettre, en cas de sinistre : - l'évacuation rapide de la totalité des occupants dans des conditions

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.2 Prescriptions

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes

DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES Immeubles mixtes Luxembourg, mars 2009 Le présent document a été établi par le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg et la Commission de Sécurité, de Prévention et de Prévision Incendie de la «Fédération

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : 1 le local chaufferie : Implantation : Différents types d Implantation

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur

Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur Un guide pratique sur les règles de la sécurité incendie à l usage du menuisier-agenceur S il est un sinistre du bâtiment qui marque particulièrement les esprits, c est l incendie. Au-delà de l impact

Plus en détail

UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1. COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE

UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1. COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE C EST UN BLOC CUISINE UTILISABLE EN E. R. P. 1 COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M. : 99-V-053 TRANSPORTABLE 1 Etablissement Recevant du Public. LES PAROIS SONT COUPE-FEU 1 HEURE Essai C. T. I. C. M.

Plus en détail

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs

DISPOSITIONS SPECIFIQUES. Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.1 Prescriptions

Plus en détail

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I INTERCALAIRE 0 INTERCALAIRE 1 INTERCALAIRE 2. Tables

0.03 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TOME I INTERCALAIRE 0 INTERCALAIRE 1 INTERCALAIRE 2. Tables TOME I INTERCALAIRE 0 Tables Sommaire général... 0.01 Présentation de l ouvrage... 0.02 Table des matières générale... 0.03 Liste des abréviations... 0.04 Table chronologique des textes réglementaires..

Plus en détail

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REG 4-21 Vous trouverez l'ensemble des textes et réglementation ici : http://www.sitesecurite.com/portail/

Plus en détail

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP

Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Conséquences de la loi handicap 2005 sur le règlement de sécurité ERP Evacuation des personnes en situation de handicap Le contexte Les modifications réglementaires: Les modifications du CCH La modification

Plus en détail

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document :

Projet de construction : Adresse du site d'implantation : Zac du Tourillon 13 857 Cedex 3 Aix-en-Provence. Designation du document : Maîtrise d'ouvrage : Maîtrise d'ouvrage : Frédéric Chevalier Petit Jardin 13 480 CABRIES Projet de construction : Maîtrise d'ouvrage déléguée: REDMAN Méditerranée Parc du Golf - Bât 11A 350, Avenue Guillibert

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

La sécurité incendie dans les petits hôtels

La sécurité incendie dans les petits hôtels La sécurité incendie dans les petits hôtels Collection Entreprises Tourisme et CHR, Janvier 2014 Janvier 2014 Sommaire Introduction 3 Mise en sécurité des petits hôtels existants au 4 août 2006 4 Mesures

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 DE 5èmes CATEGORIES Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18. 1 / 17 LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 3 sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public du 2 ème groupe

Plus en détail

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations

Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Implantation des pompes à chaleur gaz naturel à absorption Note d informations Préambule général Le présent document constitue une note d information relative aux règles d implantation de pompes à chaleur

Plus en détail

PC40 NOTICE DE SECURITE

PC40 NOTICE DE SECURITE PC40 NOTICE DE SECURITE Dossier spécifique 3 LOCALISATION ET PRESENTATION DE L EXISTANT LOCALISATION ET CARACTERISTIQUES DU TERRAIN Le terrain, de la présente demande de permis de construire se situe rue

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN Remarque préliminaire : NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Cette notice descriptive de sécurité

Plus en détail

Réglementation. Protection incendie - désenfumage. 1 - Limiter la propagation du feu. 2 - Faciliter l évacuation des personnes

Réglementation. Protection incendie - désenfumage. 1 - Limiter la propagation du feu. 2 - Faciliter l évacuation des personnes principe Les objectifs des règlements contre les risques d incendie sont de préserver la sécurité des biens et des personnes : en limitant les risques de naissance et de propagation du feu, en facilitant

Plus en détail

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE

DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC BASE REGLEMENTAIRE DOSSIER D'ETUDE D'UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC Une notice de sécurité est à joindre obligatoirement à tout dossier concernant la construction d'un établissement recevant du public. BASE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

BLOC OPERATOIRE. sécurité incendie. Stephan SORIANO Chef de Service Sécurité Incendie Association des Chargés de Sécurité des Etablissements de Soins

BLOC OPERATOIRE. sécurité incendie. Stephan SORIANO Chef de Service Sécurité Incendie Association des Chargés de Sécurité des Etablissements de Soins BLOC OPERATOIRE sécurité incendie Stephan SORIANO Chef de Service Sécurité Incendie Association des Chargés de Sécurité des Etablissements de Soins REGLEMENT DE SECURITE CONTRE L INCENDIE Etablissements

Plus en détail