d une mobilisation générale! Emploi : les effets DOSSIER NOÊL EN NORD : C est cadeau! QUARTIERS : Mémoire(s) vive(s)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "d une mobilisation générale! Emploi : les effets DOSSIER NOÊL EN NORD : C est cadeau! QUARTIERS : Mémoire(s) vive(s)"

Transcription

1 Journal d information municipale de Valenciennes N 25 - Décembre 2007/Janvier 2008 DOSSIER Emploi : les effets d une mobilisation générale! NOÊL EN NORD : C est cadeau! QUARTIERS : Mémoire(s) vive(s) CULTURE : Rendez-vous le 21 décembre SPORT : Jennyfer Bassement

2 R E G A R D S S U R L A V I E V A L E N C I E N N O I S E 1 Microcrédits sociaux Signature d une convention Jeudi 25 octobre a été signée une convention entre la Caisse des Dépôts et le CCAS de la ville de Valenciennes pour la mise en œuvre expérimentale d un dispositif de sélection et d accompagnement de microcrédits sociaux. Ainsi, le CCAS pourra instruire et accompagner les dossiers de prêts microcrédits (500 à 2000 euros), demandés par des personnes n ayant pas accès aux crédits bancaires classiques. Ces microcrédits sociaux sont accordés pour faciliter le retour à l emploi, aider au logement, pour financer des équipements ou pour subvenir à des dépenses exceptionnelles. Ce dispositif expérimental est mis en place à Valenciennes pour une durée d un an. 1 3 École Supérieure des Beaux-arts de Valenciennes Une explosion de talents Ce fut une exposition inattendue, riche et pointue à laquelle nous ont conviés les jeunes diplômés de l école des Beaux-arts qui présentaient, jusqu au 2 novembre, leur travail de fin d études. Photographies, vidéos, sculptures, peintures et installations, les jeunes artistes ont utilisé toutes les techniques d expression possibles pour illustrer le thème de 2 Exposition Pharaon Un vernissage prestigieux Jeudi 4 octobre, l exposition Pharaon, homme, roi, dieu présentée au musée des Beaux-Arts de Valenciennes, a été officiellement inaugurée par une foule de personnalités dont l ambassadeur d Égypte, Nasser Kamel, le président du Conseil régional Nord - Pas-de-Calais, Daniel Percheron, le président - directeur général de l établissement public Louvre, Henri Loyrette, le maire de Valenciennes, Dominique Riquet et la commissaire de l exposition, Christiane Ziegler. Rendezvous phare des manifestations programmées dans le cadre de Capitale régionale de la culture, Valenciennes 2007, cette exposition, visible jusqu au 20 janvier 2008, tient toutes ses promesses. Les deux cent quarante-huit œuvres (dont le colosse de Toutânkhamon) prêtées par le musée égyptien du Caire et le musée du Louvre à Paris ont déjà attiré, deux mois après le vernissage, plus de visiteurs! 2 4 Crèche familiale Val Câlins Les petits artistes en herbe Samedi 13 octobre, une effervescence peu ordinaire régnait au sein de la crèche familiale Val Câlins à l occasion d une exposition d œuvres réalisées par les tout-petits, dans le cadre de l atelier du petit artiste. Cette action du service petite enfance a été cofinancée par la CAF dans le cadre du contrat enfance. Accueillies par les assistantes maternelles de la crèche, nombreuses furent les familles à admirer les prouesses graphiques LES MOMENTS FORTS DES DEUX 5 Concert de l ONL Un vrai coup de chœur Vendredi 28 septembre, l Orchestre National de Lille et le Chœur régional Nord - Pas-de-Calais ont fait vibrer d émotion la place d Armes noire de monde. Pourtant, il s en est fallu de peu pour ce grand rendez-vous de Capitale régionale de la Culture, Valenciennes 2007 soit tout bonnement annulé. La pluie qui s est déversée toute la journée sur la ville a retenu ses larmes quand l Ode à la joie de Ludwig van Beethoven entonnée par les choristes et magnifiée par la baguette de Jean- Claude Casadesus, éclata sous l immense bulle qui abritait musiciens et choristes. Pour bon nombre de spectateurs, ce concert fut une révélation que seuls les orchestres de ce niveau peuvent déclencher. 5 7 La représentation de l invisible Une exposition à voir ou à revoir Vendredi 19 octobre à la bibliothèque multimédia de Valenciennes, s est déroulé le vernissage de l exposition La représentation de l invisible - Trésors de l enluminure romane en Nord - Pas-de-Calais ouverte au public jusqu au 31 décembre. Invités et personnalités soulignèrent la très grande qualité de cette exposition. Celle-ci rassemble quarante 6 11 novembre, l armistice Hommage aux anciens combattants Valenciennes a célébré la commémoration de l armistice de la première guerre mondiale, le dimanche 11 novembre. Cette journée du souvenir fut marquée par une succession de dépôts de gerbes au pied des diverses stèles de la cité : à l aérodrome de Valenciennes-Denain, au cimetière anglais du cimetière Saint-Roch, au monument aux morts du boulevard Carpeaux, à la stèle des AFN, celle du 127 ème RI, à la gare sous la plaque des cheminots morts pour la France, au monument de Saint-Waast puis au groupe scolaire du Faubourg de Lille. La revue des troupe de la garnison s est déroulée en fin de matinée, en présence des représentants des associations patriotiques emmenées par leur porte-drapeau, d une délégation municipale, du corps des sapeurs-pompiers, des cadets de Manchester, et des représentants des associations sportives. 6 8 Trois nouvelles œuvres en ville Des sculptures puissance 2 La politique d implantation d œuvres d art dans l espace public rénové menée par la ville de Valenciennes a pris une nouvelle dimension avec l installation, le 4 octobre dernier, de la sculpture monumentale E=MC 2 de l artiste américain Mark di Suvero, au rond-point du ballon de rugby. Cette sculpture métallique de 25 mètres de haut et pesant 32 tonnes est la deuxième de l artiste présentée à Valenciennes, - 2 -

3 E D I T O R I A L D U M A I R E leurs recherches et de leurs réflexions portant sur la société, la politique, les sentiments amoureux, le comportement humain, etc. De toute évidence, la dernière promotion a mis à profit les enseignements dispensés par leurs professeurs pour laisser courir leur créativité et leur imagination sur les chemins de l Art, avec un grand A. 3 A nouveau la ville revêt ses habits de fête grâce à l'action concertée des services municipaux, des commerçants et des associations de quartiers. A travers ces temps consacrés à la famille et aux amis, chacun cherchera des moments de paix, de bonheur et de sérénité que les soucis et la tension de l'année ne permettent pas souvent de ménager. Le bonheur affiché des fêtes est aussi, paradoxalement, un moment qui souligne cruellement pour les plus fragiles d'entre nous, leurs difficultés. C'est une occasion d insister à nouveau sur la nécessité de la solidarité et pour chacun d'entre nous là où il est, une occasion d'y consacrer de son temps et de son énergie. des enfants encadrés par Francesca Pagano, plasticienne, et Amélie Lefebvre, éducatrice. Ce fut également l occasion de découvrir les autres animations proposées par la crèche familiale comme l atelier des bébés rêveurs ou encore le petit journal de Val Câlins animé par les parents. 4 En ces temps de difficultés, de compétition internationale, dans le cadre d'une mondialisation exigeante, nous devons tous rester unis pour poursuivre notre marche en avant, seule garantie pour notre collectivité, du progrès et de notre vraie capacité à être solidaire avec les plus en difficultés d'entre nous. DERNIERS MOIS J'espère que nous nous retrouverons nombreux le 21 décembre pour les fêtes de clôture de la Capitale régionale de la Culture qui a fortement marqué cette année précieux manuscrits enluminés et évoque le contexte dans lequel les ouvrages manuscrits étaient copiés ainsi que les grands principes de l illustration médiévale. Cette exposition met en lumière l art des enlumineurs qui, à travers des formes artistiques d une grande diversité, s efforçaient de magnifier le Verbe et de représenter le monde invisible de l Au-delà. À voir ou à revoir... après celle exposée près du musée des Beaux-Arts. Moins contemporaines et davantage figuratives, Le joueur de flûte de pan d Alphonse Camille Terroir et La jeune fille à la cruche d Elie Raset, sont les deux dernières sculptures dévoilées le mercredi 7 novembre qui s érigent place de la Chaussée (rue Famars) et place du Hainaut. 7 8 Je souhaite à chacune et à chacun d'entre vous de très bonnes et très joyeuses fêtes de fin d'année et surtout une année 2008 pleine de bonheur et de bonne santé. Très cordialement. Le Maire SOMMAIRE P - 2 et 3 :... Regards sur la vie valenciennoise p - 3 :... Editorial du Maire p - 4 et 5 :... Valenciennes aujourd hui p - 6 :... Vie municipale p - 7 à 9 :... Dossier p - 10 et 11 :.. Vie des quartiers p - 12 :... Culture p - 13 :... Sport p - 14 :... Tribune libre p - 15 :... Bon à savoir - 3 -

4 VALENCIENNES AUJOURD HUI Festivités Noël en nord, c est cadeau! AMERICAN CIRCUS Unique en Europe, le grand cirque aux trois pistes American Circus installera son immense chapiteau chauffé sur le parking Lacuzon, avenue Villars à Valenciennes pour trois représentations exceptionnelles : jeudi 13, vendredi 14 et samedi 15 décembre à 20 h. Vente des billets à la caisse du cirque à partir du lundi 10 décembre. Informations et réservations au AIRS D OPÉRA ET MUSIQUES DE FÊTE PAR LE VALENTIANA ORCHESTRA La saison musicale du Valentiana Orchestra sera ponctuée par un concert prestigieux qui aura lieu le jeudi 20 décembre 2007 à 20 h 30 à l Auditorium Saint-Nicolas de Valenciennes. Ce programme, interprété par de jeunes lauréats de la classe de chant du Conservatoire, sera consacré à des airs d opéra et de musiques de fête très célèbres en vue de commémorer nos festivités de fin d année. Programme : Bizet, Offenbach, Pech, Gounod, Strauss, Chostakovitch, Gluck... Solistes : Myriam Ramphft, mezzo-soprano, Irène Candelier, soprano, Nicolas Ziélinski, contre-ténor. Direction musicale : Bernard Carloséma Toutes les œuvres du programme ont été transcrites pour orchestre à cordes par Bernard Carloséma. Entrée : 8 (1 place achetée = 1 place gratuite). Renseignements et réservations : Conservatoire de Valenciennes, 8 rue Ferrand. Tél. : Comme tous les ans à l approche de Noël, le centre-ville et les quartiers de Valenciennes scintillent de mille feux, comme pour nous faire oublier la grisaille du ciel et la température frisquette. Tout a été pensé, organisé, programmé pour que la bonne humeur illumine le visage des enfants et réchauffe le cœur des parents. C est la féerie de Noël, un rendez-vous magique concocté depuis des mois par la ville et les Boutiques de Valenciennes sur le thème du Noël en nord. Des illuminations économes en énergie À propos d illuminations, vous avez sans doute remarqué les efforts réalisés par la ville pour étoffer les décors lumineux bleus (sur les places) et blancs (dans les rues) de l année dernière. En plus des motifs renouvelés sur les candélabres et des nouveaux jabots aériens en sapin qui traversent les chaussées, les illuminations s étendent désormais aux avenues du Sénateur Girard et du Maréchal Foch. Alliant économie d énergie (480 leds consomment l équivalent d une seule ampoule à incandescence de 40 watts) et esthétisme, l éclairage par leds concerne aujourd hui 90 % du dispositif. Avec le Chti Galibot sur la place d Armes Côté animation, c est Noël en nord. La place d Armes accueille comme à son habitude le marché de Noël où se relaie dans les vingt chalets, une soixantaine d exposants, jusqu au 24 décembre sans interruption. Si le Père Noël est tous les jours présent, le Chti Galibot donne rendez-vous aux enfants les mercredis, samedis et dimanches pour participer à des animations dans et autour de l ancienne école reconstituée, pour des jeux traditionnels dans la cour de récréation et des légendes du Nord racontées dans la maison du conte. Les fins de semaine (vendredi, samedi et dimanche) les animations de rue se succèdent avec un orgue de barbarie entonnant des airs que tous les Chtimis connaissent, un marin-jongleur, des échassiers représentant Sainte-Barbe et Saint-Eloi, un jazz-band itinérant et de multiples animations musicales. Chaque fin de journée, le canon à neige déverse ses flocons sur les pavés de la place d Armes. Binbin, Saint-Nicolas et Père Noël Le 9 décembre, notre géant Binbin a accueilli Saint-Nicolas en personne venu distribuer (vers 16 h) pas moins de pains d épices. Quant au Père Noël, il fera son traditionnel tour en calèche pour visiter les 18 écoles maternelles et distribuer friandises, oranges et autres quéniolles à tous les enfants sages (les 17, 18, 20 et 21 décembre). Autres rendez-vous traditionnels, d une part, le salon des artisans d art, proposé par Artisanale qui déploie ses stands dans le hall d accueil de l hôtel de ville depuis le 7 décembre, et d autre part, la Sainte-Lucie avec ses célèbres bougies qui apportent, mi-décembre, lumières et chaleur dans tous les foyers du quartier Saint-Nicolas. Avec les Boutiques de Valenciennes Pour ce Noël en nord, les commerçants valenciennois ne sont pas en reste. Bien au contraire puisque les Boutiques de Valenciennes ont mis les petits plats dans les grands pour assurer des animations originales. Projeté sur les façades de la gare et de la poste, un Chti Lutin interactif vous fait gagner plein de cadeaux. Sur cinq places du centre-ville (Saint-Nicolas, du Hainaut, de la Chaussée, du Neuf-Bourg et de la Gare) et rue du Quesnoy, les chtiotes ducasses et leurs jeux d estaminet apportent leur lot de gaieté et de convivialité. À noter que les sapins faisant office de décor sylvestre ont été décorés par les enfants des écoles. Dans les quartiers aussi, la féerie de Noël bat son plein. Musique, jeux, gastronomie et traditions du Nord vous donnent rendez-vous dans de nombreux commerces de quartier participant à l opération. Aussi, en effectuant vos achats dans les Boutiques de Valenciennes participantes, vous pourrez tenter votre chance pour gagner un Louis d or! Et tout ça pourquoi? Tout simplement pour que chacun puisse passer le plus joyeux et le plus merveilleux des Noëls en nord. Bonnes fêtes à tous les lecteurs de Valenciennes Infos! J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s

5 VALENCIENNES AUJOURD HUI Action sociale Le CCAS agit pour le bien-être de nos aînés Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Valenciennes est un acteur incontournable. Si sa mission est une action générale de prévention et de développement social, le CCAS de Valenciennes consacre une grande partie de son activité à l aide apportée aux personnes âgées et/ou dépendantes. Parmi les activités du CCAS, le service d aide au maintien à domicile. Ce service emploie des auxiliaires de vie sociale qui interviennent au domicile de trois cents Valenciennois en perte d autonomie, bénéficiaires de l Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) octroyée par le conseil général du Nord ou de la prestation Caisse de Retraîte et d Assurance Maladie (CRAM) et caisses de retraîtes complémentaires. Ces auxiliaires de vie sociale apportent leur aide à la toilette, à la préparation des repas et effectuent quelques travaux ménagers. Le CCAS propose également un service de téléalarme. Il s agit d un dispositif composé d un bracelet montre ou d un médaillon porté par la personne âgée et relié à un boîtier téléphonique. En cas d urgence, la personne peut actionner l alarme d une simple pression. Les appels aboutissent dans un centre de traitement qui alerte les familles et/ou déclenche les secours appropriés. Deux cent trente personnes bénéficient de ce service. Autre service rendu par le CCAS aux personnes âgées de plus de 60 ans et/ou dépendantes, le portage des plateauxrepas à domicile, toute l année, six jours sur sept, soit plateaux-repas par mois. Les tarifs sont adaptés en fonction des revenus des bénéficiaires. Par ailleurs, aux côtés de la CRAM et du centre local d information et de coordination EMERA, le CCAS mène depuis octobre une action expérimentale de transport en faveur des personnes âgées de la ville particulièrement isolées. Il s agit de proposer aux personnes dont la caisse de retraîte principale est la CRAM, un moyen de transport adapté en commun (financé à raison de 18 euros de l heure) par groupe de 5 ou de 6, afin qu elles puissent se rendre chez le médecin, effectuer des démarches administratives ou simplement faire quelques courses. Le CCAS a mis en place un service de soins infirmiers à domicile qui concerne actuellement quarante lits. Une demande de 26 lits supplémentaires vient d être déposée suite à une démarche de concertation avec les maisons communautaires Désandrouin et des Cannoniers. Le CCAS propose également une laverie sociale pour le nettoyage des draps et des couettes ainsi qu un service gratuit de dépannage pour les petits travaux à domicile. Contact : CCAS - Hôtel de ville - Place d Armes - B.P Valenciennes Cedex - Tél. : Fax : Agenda 21 local Tout pour l accessibilité et la mobilité de tous Favoriser la mobilité et rendre la ville de Valenciennes accessible au plus grand nombre quel que soit le mode de déplacement utilisé et quels que soient la nature et le taux de handicap, sont des objectifs inscrits dans l Agenda 21 local de Valenciennes. Rappelons que cette charte définit les actions à mener, sur la période , pour intégrer les préoccupations environnementales, économiques et sociales dans l ensemble des politiques urbaines et publiques de la ville. Ainsi, au chapitre 4 de cet agenda traitant de la mobilité, les actions en faveur de la sécurisation et de l organisation des déplacements prennent en compte une meilleure accessibilité de l espace public à l intention des Personnes à Mobilité Réduite (PMR). Un programme d aménagements spécifiques, mené en étroite concertation avec le Collectif Handicapés Accessibilité pour Tous (CHAT), le SITURV, l association des Paralysés de France et le Centre d Études sur les Réseaux de Transport et l Urbanisme (CERTU), a été réalisé lors des travaux de rénovation du centre-ville et ceux liés au passage du tramway. Pour un montant total de 12 millions d euros, ces aménagements concernent quarante carrefours et intersections aujourd hui équipés de bandes pododactyles, d abaissés de bordures, de potelets, de couleurs contrastées, et de matériaux confortables pour les fauteuils roulants. Cette prise en compte de la mobilité et de l accessibilité des PMR intervient désormais dans tous les projets d aménagement ou de rénovation en cours ou à venir. Dans ce domaine, la ville de Valenciennes est devenue une cité pilote désignée par le CERTU et récemment labellisée ville accessible. J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s - 5 -

6 VIE MUNICIPALE Avant le vote du budget primitif 2008 Au cœur du dernier conseil, Le débat d orientation budgétaire Le Conseil municipal s est réuni mercredi 21 novembre sous la présidence du premier magistrat, Dominique Riquet. Principal sujet à l ordre du jour, le débat d orientation budgétaire offrant aux élus une vision globale sur le futur budget primitif 2008 de la ville de Valenciennes qui sera voté en décembre. Finances : Stabilité fiscale Le débat d orientation budgétaire fut, dans un premier temps, l occasion d évoquer la prospective budgétaire au regard de l évolution du contexte économique et budgétaire national. Sur le plan des dépenses locales, cette prospective budgétaire prend en compte les axes prioritaires retenus par la ville de Valenciennes que sont : la propreté urbaine et l amélioration du cadre de vie, la sécurité urbaine, le plan de cohésion sociale, la petite enfante et la jeunesse. Par ailleurs, en 2008, les dépenses de fonctionnement seront augmentées des nouvelles réalisations et des nouveaux services à la population (maisons de quartier centre-ville, faubourg de Paris, extension de la maison du citoyen, nouveau centre technique municipal), par les nouveaux aménagements urbains (entretien de l espace public sur le tracé du tramway) et par la prise en charge de l aspect environnemental dans les programmes municipaux. L objectif concernant la masse salariale qui représente plus de la moitié des dépenses de fonctionnement, est de contenir la progression à 1,5 % environ cette année. Quant aux frais financiers, ils subissent la hausse des taux. Cette hausse est estimée à Pour limiter ces dépenses, il a été demandé à tous les services municipaux d optimiser leur gestion par des actions concrètes, notamment par la renégociation des différents marchés de prestations et l application de nouvelles méthodes d organisation interne. Au chapitre des investissements lourds, la ville va poursuivre son programme de rénovation urbaine subventionné par l Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine pour l aménagement des quartiers. D autres programmes repris par le plan pluriannuel d investissement seront poursuivis : gros travaux d entretien et acquisition de matériels mais aussi travaux de l église Notre-Dame du Saint-Cordon ( ), extension de la salle des sports Dutemple ( ), espace polyvalent faubourg de Cambrai ( ). L évolution attendue des recettes doit permettre de faire face aux nouveaux services tout en stabilisant la fiscalité communale qui n augmentera pas et dont les taux resteront au même niveau qu en Par ailleurs, en augmentant les bases des taxes d habitation et foncière bâtie, l évolution positive du nombre d habitants de Valenciennes conforte le niveau des recettes du budget municipal. La ville compte également sur une progression du Fonds de Compensation de la TVA (FCTVA) de 8 % (3,2 millions d ), une hausse des différentes subventions, de l Etat et de la Région notamment. Contrat Urbain de Cohésion Sociale Politique sociale dans les Zones Urbaines Sensibles Le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS) succède, depuis le 1 er janvier 2007, au Contrat de Ville. Signé le 13 mars 2007 pour trois ans entre l Etat, Valenciennes Métropole et la CAF, il a été approuvé par le Conseil municipal lors de la séance du 19 avril dernier. Le CUCS regroupe l ensemble des programmes d actions et les contrats existants visant à réduire les inégalités dans les quartiers prioritaires et s inscrit dans cinq champs d intervention, à savoir : l accès à l emploi et au développement économique, l amélioration du cadre de vie, la réussite éducative, la prévention de la délinquance et citoyenneté, et enfin la santé. La programmation 2007, concentrant principalement les efforts sur le faubourg de Lille, le faubourg de Cambrai, Dutemple, Saint-Waast, Chasse Royale, le centre-ville et les faubourgs de Paris et Sainte-Catherine, s élève à ,57 pour 49 actions. Lutte contre les discriminations Convention de partenariat avec "La Clé Nord - Pas-de-Calais" En 2005, le plan national de cohésion sociale entre en application. Il agit simultanément sur trois leviers fondamentaux : l emploi, le logement et l égalité des chances. Sur ce dernier point, la ville a souhaité s engager en élaborant un plan d actions de lutte contre les discriminations dans le cadre de son plan local de cohésion sociale. En 2007, la ville souhaite s associer aux principes déclinés dans la charte de la diversité. La signature d une convention de partenariat avec l association Clé Nord - Pas-de- Calais participe à ce projet et permettra de concrétiser en actions les principes déclinés dans la charte. Au travers de cette convention, l association Clé Nord - Pas-de-Calais accompagnera la ville dans ses réflexions et la mise en place de démarches quant à l égalité des chances. Vie associative Des subventions exceptionnelles Lors de cette séance, le Conseil municipal a accordé le versement de subventions exceptionnelles à plusieurs associations : 46 à l association des Paralysés de France, 1650 au Secours Populaire, 100 à l association Valenciennes Esperanto, 325 à l association nationale des anciens et amis d Indochine et 500 à l association Cap Hainaut. Jeunesse Le nouveau contrat Enfance Jeunesse Depuis le 1 er juillet 2006, un nouveau contrat Enfance et Jeunesse unique remplace les contrats Enfance et Temps Libres. Par ce contrat, les Caisses d Allocations Familiales s engagent à cofinancer des actions et des projets de communes en faveur de l accueil des enfants et des jeunes de moins de 18 ans durant quatre ans, au lieu de trois ans auparavant. Pour l accueil des jeunes enfants âgés de 0 à 5 ans révolus, ces actions concernent les accueils collectifs familiaux et parentaux, les relais assistantes maternelles, les lieux d accueil enfants parents, les centres de loisirs maternels et les ludothèques. Quant à l accueil des jeunes âgés de 6 à 17 ans, la CAF apporte son soutien financier pour l organisation des centres de loisirs, des camps d adolescents, l accueil périscolaire et les séjours vacances. Cette nouvelle prestation de service Enfance et Jeunesse sera de 55 % des dépenses restant à la charge de la ville J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s

7 DOSSIER Activité économique en hausse et taux de chômage en baisse Les effets d une mobilisation générale Valenciennes et sa région reviennent de loin Autrefois prospères grâce à la métallurgie, la sidérurgie et le charbonnage, Valenciennes et sa région ont vécu, fin des années 70, la plus forte déflagration économique qu a connue l Europe occidentale. En quelques années seulement, plus de emplois ont été supprimés faisant grimper le taux de chômage jusqu à 26 %, soit plus d un quart des actifs sans travail. 9 % de la population vivaient avec le revenu minimum d insertion ou d allocations spécifiques de solidarité et 10 % des friches industrielles françaises se trouvaient concentrées sur l arrondissement de Valenciennes. Crédit photo : TMMF Au fond du gouffre, le Valenciennois ne pouvait faire qu une chose : rassembler autour d une table les acteurs institutionnels et économiques pour trouver des solutions, fédérer des actions et agir de concert. C est bien cette synergie positive qui a permis de voir des groupes comme Toyota, Daimler-Chrysler et plus récemment Michelin choisir le Valenciennois pour s implanter, incitant les entreprises historiques du territoire, comme le groupe Bombardier/Alstom, à se maintenir puis à se développer. Cette volonté de fédérer les énergies, véritable stratégie gagnante, est aujourd hui appliquée à tous les niveaux comme pour la mise en place zone franche urbaine (ZFU) Néoval où plus de 400 entreprises ont été créées en quatre ans. Le taux de chômage est passé en dessous de 13 % Le chômage à Valenciennes baisse sensiblement. Son taux est descendu cet été en dessous de la barre des 13 % (12,7 % au 1 er juillet 2007) en se rapprochant du taux moyen régional (11,5 %). Celles et ceux qui ont en charge le développement économique de la cité ou l accompagnement des sans-emplois le savent : ce n est pas gagné, mais c est bien parti - 7 -

8 DOSSIER RENCONTRE Le centre hospitalier de Valenciennes Premier employeur de la ville DOMINIQUE BOUTON, PRÉSIDENTE DU CLUB OPTIMIS Optimis est un club de 106 entrepreneurs dont les entreprises se trouvent dans la zone franche urbaine Néoval. Cette association mène de multiples actions pour aider et accompagner les dirigeants et créateurs d entreprise tout en les sensibilisant aux bonnes pratiques pour un développement durable avec une attention particulière pour les plus défavorisés. Pour la présidente, Dominique Bouton, agence DB conseil : Le club Optimis est avant tout le rassemblement d entrepreneurs responsables et citoyens. Nous plaçons l humain au cœur de notre développement. Et de citer Un pari gagnant sur l avenir soit l organisation d un tournoi de football rassemblant les chefs d entreprise de la ZFU et les jeunes chômeurs des zones urbaines sensibles (ZUS). À la suite de ces journées sportives et amicales, des liens se sont tissés et 20 emplois ont été créés! Peu de Valenciennois le savent. Le premier employeur de la ville, tous secteurs confondus (public et privé), est le centre hospitalier de Valenciennes. Éditant fiches de salaires par mois (y compris les contractuels de remplacement) et gérant un budget supérieur à celui de la ville, la structure hospitalière est la plus importante entreprise de la capitale du Hainaut, le deuxième établissement de soins de la région, après le CHRU de Lille. L effectif se décompose ainsi : 358 agents administratifs, para-médicaux, 232 médico-technique et 350 technique-généraux. 208 praticiens hospitaliers, 38 assistants et 63 praticiens attachés composent le corps médical. Fonctionnant 24 h sur 24, le CHV est en perpétuelle effervescence. Plus de repas sont distribués chaque jour, avec des pointes jusqu à plateaux. Aussi, l établissement reçoit plus d un million de visiteurs par an. Un investissement de 280 millions d euros Rayonnant sur tout le sud du département, la renommée du CHV est en grande partie due aux compétences de ses praticiens et de son personnel, à la qualité de ses infrastructures et de ses équipements. Avec la prochaine ouverture d un nouveau service de neurologie et de neurochirurgie (un investissement de 280 millions d euros pour une extension au cœur du quartier Saint-Waast), le centre hospitalier de Valenciennes renforce ainsi son offre médicale de proximité et sa vocation de grand service public. Zone Franche Urbaine, Néoval 1666 emplois créés en quatre ans ZOOM LES CHIFFRES PARLENT D EUX-MÊMES Sur la ville de Valenciennes, la Chambre de Commerce et d Industrie du Valenciennois a enregistré depuis 2003 une moyenne annuelle de 300 créations d entreprises (275 en 2003, 325 en 2004, 292 en 2005 et 327 en 2006) ce qui porte le nombre total de salariés du secteur privé à emplois, fin La plus forte progression concerne les emplois liés aux services aux entreprises (6 699 en 2004 et en 2006), le commerce (2 852 en 2004 et 3080 en 2006), et les transports (396 en 2004 et 510 en 2006). La chambre de métiers et de l artisanat a enregistré, quant à elle, plus d une quarantaine de créations d entreprise artisanale chaque année (43 en 2004, 51 en 2005 et 44 en 2006). Il faut préciser que plusieurs de ces entreprises artisanales sont également enregistrées à la CCIV. Créée il y a trois ans par Valenciennes Métropole, la chambre de commerce et d industrie de Valenciennes et la chambre de métiers de Valenciennes, sur les anciennes friches industrielles de Valenciennes, Bruay, Anzin et Beuvrages, la zone franche urbaine (ZFU) baptisée Néoval est à la source d un véritable regain d activités économiques et de création d emplois. Au 12 octobre 2007, 850 entreprises (dont la moitié en création) se sont implantées dans cette ZFU créant ainsi 1666 emplois nets. Il s agit principalement de Très Petites Entreprises (TPE), de professions libérales, d artisans, de commerçants et de quelques PMI séduites par les exonérations de charges qu offrent les ZFU. En effet, les entreprises implantées en zone franche urbaine bénéficient de ces exonérations fiscales et sociales pendant cinq ans. Passé ce délai, le taux devient dégressif (exonération entre trois et neuf ans selon la taille de l entreprise et la nature de l impôt). Un taux record d intégration En contrepartie, les entreprises accueillies en ZFU ont pour obligation d embaucher un tiers de leur masse salariale au sein du périmètre délimité par la zone urbaine sensible (ZUS). Un effort particulier est demandé pour l insertion, la formation et le retour à l emploi des chômeurs résidant dans les zones urbaines sensibles. À noter que parmi les emplois créés, 35 % sont occupés par des personnes demeurant dans les ZUS. À titre de comparaison, la moyenne nationale se situe entre 13 et 15 %. Tél. : J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s

9 DOSSIER Au travers des services municipaux La ville partie prenante Si le développement économique n est pas une compétence municipale, l emploi et l insertion professionnelle sont deux grandes priorités de la ville. L équipe de développement social et d insertion du centre communal d action sociale accompagne les bénéficiaires du RMI et les demandeurs d emploi que compte la ville de Valenciennes. L équipe du CCAS, en collaboration avec la direction des ressources humaines de la ville de Valenciennes, se charge notamment : - de la mise en place des contrats aidés (contrats d avenir et contrats d accompagnement à l emploi incluant une formation) dont bénéficient la ville et de nombreuses associations d insertion ; - de la mise à jour d une CVthèque permettant de répertorier dans un même fichier informatique plus de 450 curriculum vitae des allocataires du RMI par secteur d activité professionnelle. Cet outil permet une très grande réactivité dans le positionnement des allocataires sur les offres d emploi ; - d adresser les candidatures directement à l antenne Emploi Formation Grands Travaux pour favoriser l embauche dans le secteur BTP lors des travaux de rénovation urbaine. Le CAREP, un véritable centre de ressources Par la mise en place du Centre d Accueil et de Ressources de l Economie de Proximité (CAREP) au 228 avenue Desandrouin, la ville de Valenciennes favorise la rencontre entre les publics demandeurs d emploi ou de formation professionnelle et toutes les structures chargées de les accueillir et de les accompagner dans leurs projets. Le CAREP regroupe les associations ADIE, AGEVAL, Cresus, la boutique de gestion Espace, Val Insertion Permis, AREAS, AVARAP 59, la Mission locale, PLIE, CRRH, clé en Nord - Pas-de- Calais, Consommateur malin et bientôt ARIPPS, CIBC. L insertion par le travail avec l AGEVAL Travailler, c est exister Avec les Ateliers numériques et le projet Synéo Les emplois de demain Depuis dix ans, l Association de Gestion de l Environnement du Valenciennois (AGEVAL) se charge de réinsérer par le travail des personnes en perdition, étant éloignées du marché du travail depuis de longs mois. Cette association œuvre auprès d une population qui souffre de nombreux maux parmis lesquels l alcoolisme. Sortir de ce cercle infernal, retrouver goût à la vie, au travail et se réapproprier une dignité, tels sont les objectifs de l AGEVAL qui propose un parcours d insertion de deux ans comprenant une remise au travail, un accompagnement social, des activités sportives et un suivi santé. Pour exemple, la culture des légumes associée aux leçons de cuisine permettent à chacun de redécouvrir les bases d une alimentation équilibrée. Une véritable PME de l insertion Fonctionnant telle une PME, l AGEVAL donne chaque année du travail à plus ou moins 400 personnes en difficulté, réalise un chiffre d affaires annuel de 4,5 millions d euros et emploie 25 permanents qui assurent l administration et l encadrement. Grâce à la clause d insertion des marchés publics (article 30 du code des marchés publics), l association prend en charge l entretien des espaces verts publics et para-publics, assure la propreté urbaine sur une partie des quartiers de Valenciennes et participe aux fouilles archéologiques préventives. L exploitation et la gestion des vignes de Valenciennes font également partie des compétences de l association. Par ailleurs, l AGEVAL gère une bourse aux matériaux, grés, pavés, grilles, escaliers, etc., récupérés sur les chantiers de démolition et revendus au profit de l association. Enfin, l AGEVAL et deux autres associations d insertion de Valenciennes (Alternative, formation et Prim Toit, logement) viennent de racheter les Etablissements Degand (sous-traitant de Bombardier) pour y poursuivre l activité de ferronnerie-métallerie et maintenir l emploi de dix personnes dont plusieurs anciens de l AGEVAL. Développer l emploi et l activité économique, c est aussi anticiper les besoins à court et moyen termes, développer les nouveaux métiers et surtout garder intramuros la matière grise et les nouveaux talents formés à Valenciennes. Avec la création des Ateliers numériques, la Chambre de Commerce et d Industrie du Valenciennois a misé à bon escient sur le développement des entreprises liées aux nouvelles technologies d information et de communication (NTIC) et aux services pointus d avant-garde, tout en offrant aux étudiants la possibilité de créer leur entreprise sur Valenciennes. L espace qui leur est dédié, une ruche d entreprises entièrement équipée, est devenu en quelques années un formidable centre de créativité, reconnu internationalement et générant des nouveaux talents. Un pôle d excellence de développement durable Autre secteur d avenir, vecteur de nouveaux emplois, les activités liées au développement durable et à la maîtrise des nouvelles énergies. C est à quoi veut répondre le projet Synéo lancé officiellement le 28 juin dernier par le Syndicat Intercommunal d Assainissement Valenciennois (SIAV). Ce projet qui sera concrétisé d ici l horizon 2015, a l ambition de créer à Valenciennes, aux étangs de l Epaix, un pôle d excellence de développement durable conjuguant une station d épuration de très haute qualité environnementale à un centre d activités économiques et de partage de connaissances liées à l énergie, à l éco construction, à l usage rationnel des ressources et au recyclage des déchets. J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s - 9 -

10 VIE DES QUARTIERS Les clubs Seniors Plus dynamiques que jamais Le CCAS de la ville de Valenciennes porte aujourd hui pas moins de six clubs Seniors. Les clubs de : Saint-Waast, Domaine de la Plaine - Tél. : ; la Roseraie à la Chasse-royale, 1, rue Léon Dubled - Tél. : ; la Dodenne, place Abbé Th. de Poncheville (près de l église Notre-Dame) ; Dutemple, Place des Charbonniers (près de l église Sainte-Bernadette) - Tél. : ou ; et les deux derniers clubs en date : le club du faubourg de Cambrai, 5 rue Pierre Dautel ; le club de Dampierre, 2 place Gay Lussac. Animés par François Ployart, ces deux derniers clubs bénéficient d activités créatives comme la composition florale, des activités de plein air (gymnastique douce), des excursions diverses et variées : découverte de la forêt de Mormal à l occasion d une journée en attelage, découverte du zoo de Maubeuge, visites de musées, après-midi bowling ou jeux flamands la diversité est plus que jamais au rendez-vous pour occuper nos seniors de la ville de Valenciennes. Saint-Waast Dutemple Chasse Royale Travaux ANRU Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de rénovation urbaine à Valenciennes sous l égide de l Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), la ville de Valenciennes entreprend de nombreux travaux tels que : Saint-Waast : la 2 ème phase des travaux de la ville de Valenciennes qui consiste à créer la voirie extérieure et les différents réseaux (eau, gaz, ) est aujourd hui en cours ainsi que la construction de logement par SIA. Dutemple - Rue de la maison blanche : travaux du Syndicat intercommunal d assainissement du Valenciennois, jusqu au 31 décembre Impasse des Porions, place des Glaneurs : travaux de voirie et réseaux divers en vue de la construction de logements neufs. Le long de la voirie du Tram : travaux de terrassement et d assainissement en cours. Réveillon à Saint-Waast Lundi 31 décembre à partir de 20 h à l Espace de la Plaine à Saint-Waast. Prix : 60 par personne (30 pour les de 12 ans). Menu (vin, apéritifs et champagne compris) : buffet d entrées, plat chaud, fromage, dessert. Animation assurée. Renseignements sur le menu et réservation : D. Lecocq : ou C. Dilly : V. Misbah : Mise en service d une nouvelle salle à la maison du citoyen Il y a plus de quatre ans, lors des rencontres de concertation impulsées dans le cadre du Contrat de ville, il avait été mis en évidence un besoin de création d un lieu de vie destiné aux jeunes du quartier. Accessible depuis la rue Lucien Jonas, sa configuration permet d accueillir des formations professionnelles et des événements. Avec 140 m 2, comprend un hall vestiaire, une cuisine et un accueil reflétant la vie de l équipement. Centre ville-neufbourg Quesnoy-Delsaux Canonniers-Gare Travaux pour la basilique Le comité de sauvegarde du patrimoine valenciennois a tenu son assemblée générale annuelle le 9 novembre dernier. À l'occasion des rapports moraux et financiers, les adhérents ont pu exprimer des remarques et des suggestions quant au fonctionnement et à l'activité de l'association. La réunion a été suivie d'une conférence très intéressante d'étienne Sintive, architecte, sur le thème de La restauration de la basilique Notre-Dame-du-Saint-Cordon. Cour du lion d or Travaux de voirie et de réseaux divers en cours de réalisation Inauguration du parking gare Avec la réouverture du parking de la gare le 31 octobre dernier, EFFIA entend mieux satisfaire les attentes des voyageurs et des Valenciennois, toujours plus nombreux dans le quartier de la Gare. Grâce à une technique de construction inédite sans fondation, qui s inscrit dans une politique de développement durable, la capacité d accueil est élargie de 260 places. Possibilité de réserver et de payer sa place de parking en ligne via 1 emplacement vélo protégé et 6 places dédiées aux Personnes à Mobilité Réduite, une seconde caisse automatique avec paiement Carte Bleue, Total GR ou Monéo, 2 places demi-tarif pour véhicule de moins de 3 mètres au delà d une simple extension, vous pourrez constater que la gamme de services s est également étoffée. Saint-Michel Tertiales Le Roleur Travaux rue Jacques Perdrix Travaux de réseaux d eau prévus jusqu à la fin de l année. En début d année 2008, la voirie sera refaite complètement. Lancement des travaux du Centre Technique Municipal Les serres de la ville situées, anciennement rue Claudin Lejeune, sont depuis la fin du mois de novembre déplacées avenue Macarez (ancien site SELECTA à côté de la station d épuration). Cet espace beaucoup plus spacieux permettra à moyen, long terme d y intégrer toute la direction du cadre de vie et ainsi rendre l exercice de leur travail plus fonctionnel, car tous les corps de métiers relatifs aux domaines d actions travaillerons sur le même terrain J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s

11 VIE DES QUARTIERS Mémoire(s) vive(s) Le passé conjugué au présent pour un meilleur futur Pour comprendre notre présent et être acteur de notre futur, encore faut-il connaître notre passé : cette réflexion vaut pour soi-même, pour ceux qui nous entourent, pour notre quartier et notre ville. Au moment où Valenciennes se métamorphose, il est important de se souvenir : pour se projeter dans le futur sans oublier d où l on vient, tous. Le projet Mémoire(s) vive(s) a pour but de faire émerger la mémoire vivante de la rénovation urbaine des quartiers de la ville de Valenciennes, par une mise en relation entre le passé, le présent et le futur de ces quartiers. Fondé principalement sur des rencontres intergénérationnelles (enfants, adultes, anciens), ce projet vise la réalisation d un ou plusieurs courts-métrages par des enfants du quartier, dans le cadre des Ateliers Web Reporters (encadrés par un vidéaste), ainsi que la restitution, sous la forme d expositions et de publications, de la mémoire des anciens (collecte d objets, de photos et de témoignages). Ce projet se décline quartier par quartier en privilégiant dans un premier temps les zones en mutation urbaine (Dutemple et Faubourg de Cambrai en 2007), avec une limite temporelle fixée à un siècle. Permanences écrivain public Aide à l écriture de vos divers courriers Centre social Beaujardin (Faubourg de Lille) : tous les mardis de 14 h à 16 h. Maison du Citoyen (Chasse Royale) : tous les jeudis de 9 h à 12 h, les 1 er, 3 ème et 5 ème vendredis de 10 h à 12 h. Maison de quartier (Saint-Waast) : les 2 èmes et 4 èmes vendredis de 10 h à 12 h. Maison des associations (CIDFF - Centre-ville) : tous les vendredis de 14 h à 16 h. VIE DES QUARTIERS Acacias Cheminots Faubourg de Lille Travaux à Dampierre Suite à la présentation du projet de réaménagement des trottoirs de l avenue Dampierre qui s est déroulée en réunion publique du 12 juin dernier, les travaux sont en cours de finition, ils laisseront place à du stationnement supplémentaire et à l élargissement des trottoirs pour le confort des usagers. Nungesser Faubourg de Cambrai La Briquette Travaux Faubourg de Cambrai La ville de Valenciennes a terminé ses travaux afin de laisser place aux lotisseurs, début Le Vignoble Faubourg de Paris Faubourg Sainte-Catherine Travaux Chemin de Prouvy / allée des Cotteaux La ville de Valenciennes procèdera au changement de l éclairage public, chemin de Prouvy, allée des Cotteaux, jusqu en janvier La réfection partielle de la rue du chemin de Prouvy est programmée en janvier Nouvel espace de proximité Cet équipement a été inauguré le 24 novembre dernier, rue Colliez, au faubourg de Paris. Il prend place après réhabilitation de l aile désaffectée de l école Duvant et permettra de louer une salle des fêtes avec cuisine et d accueillir activités et services de proximité : services de proximité : permanences des travailleurs sociaux, écrivain public, élu référent du quartier, service état civil, accueil - information - orientation pour les jeunes et les demandeurs d emploi, accompagnement et soutien des projets et/ou initiatives visant le développement et l animation du quartier, soutien et accompagnement des associations ; activités : ateliers créatifs, club seniors, atelier parents - enfants, table d hôte organisée par les jardins du cœur du CCAS, atelier informatique, réunion du comité de quartier J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s

12 CULTURE Galerie de l École Supérieure des Beaux-arts de Valenciennes Shuhei Endo, Spingtecture L OCTUOR À VENT SOUFFLE SES 20 BOUGIES Composé de professeurs et anciens élèves du Conservatoire de Valenciennes, l Octuor à vent Eugène Bozza fêtera ses 20 ans au cours d un concert qui sera donné le samedi 19 janvier 2008 à 20 h au Phénix. Cet ensemble composé de deux hautbois (Christophe Moulin et Arnaud Coourbez), deux clarinettes (Marie-Françoise Amstutz et Caroline Delmotte), deux cors (Cyril Plovent et Guillaume Ratte) et de deux bassons (Patrick Normand et Gilles Demazières), interprétera des œuvres divertissantes de Mozart, Haydn, Beethoven, Kromer, Hummel ou encore de Myslivecek. Fidèle à la tradition, l Octuor à Vent de Valenciennes propose une musique de divertissement à la fois raffinée et populaire, savante et accessible, capable de satisfaire le mélomane le plus exigeant et l auditeur sans préjugé. Entrée : 8 (1 place achetée = 1 place gratuite). Renseignements et réservations : Delphine Vasse au Poursuivant sa programmation dans le cadre de Capitale régionale de la Culture, Valenciennes 2007 sur le thème Métal et création contemporaine, l Ecole Supérieure des Beaux-arts de Valenciennes présente le travail de l architecte japonais Shuhei Endo. Une bande continue de métal Concevant des architectures à partir de plaques d acier ondulées et/ou nervurées, Shuhei Endo participe à la remise en cause de deux principes de l architecture traditionnelle à savoir, d une part la séparation totale entre intérieur et extérieur, et d autre part la composition d un bâtiment à partir d éléments constitutifs (sol, mur, toit, etc.). Ainsi, il compose des espaces architecturaux avec un seul élément, une bande continue de métal, et développe des espaces ouverts. Par l utilisation de ce matériau industriel peu coûteux, recyclable et résistant, l architecte dissout toutes les limites (intérieur/extérieur, volume/surface) avec des architectures sculpturales dont les plus représentatives sont sans doute les projets de la série des Springtecture. Travail sur l espace L exposition dévoile deux de ces projets. Une maquette, prêtée par le FRAC Centre, déploie cinq bandes de tôle métallique reliées les unes aux autres et générant des espaces abrités correspondant aux ateliers, espaces d exposition, réserves, bibliothèque, etc.. Une seconde pièce, de taille monumentale et constituée de plaques de tôle, prend place dans l espace de la galerie, illustrant le principe fondateur de la réflexion de Endo sur l espace ; la tôle ondulée détermine à la fois l architecture et sa dimension plastique. L accueil de ces deux œuvres de dimension historique à l Ecole Supérieure des Beaux-arts s articule autour du pôle pédagogique volume/espace. Les étudiants travailleront à partir des pièces autour de l idée de l habiter et des potentialités des espaces d habitation et présenteront le résultat de leur travail au mois de janvier. Présentation des travaux élaborés par les étudiants autour des pièces le 15 janvier à 18 h 30, galerie de l Ecole Supérieure des Beaux-arts. Tél. : Shuhei Endo - Springtecture A, 1999 Collection FRAC Centre, Orléans Photographie : Philippe Magnon Soirée de clôture de Capitale régionale de la Culture, Valenciennes 2007 Rendez-vous le 21 décembre Snif, c est fini Capitale régionale de la Culture, Valenciennes 2007 ne sera bientôt plus. Le vendredi 21 décembre, ce sera le coup de grâce avec une soirée de clôture qui sera placée sous les signes opposés de la nostalgie et de la bonne humeur. De cette année culturelle exceptionnelle à tous égards, il restera des images impérissables comme la venue du Cadre noir de Saumur associé à l Orchestre National de Lille, l expo Pharaon au Musée des Beaux- Arts et les multiples rendez-vous culturels et artistiques de haute volée. La sculpture monumentale qui sera dévoilée ce vendredi 21 décembre sur la place d Armes sera là pour nous rappeler qu à Valenciennes, c est toujours la culture qui nous élève. 19 h 30 parking Lacuzon : Fleuves de lumières avec ART ZOYD et le GROUPE F, deux compagnies mondialement connues métamorphoseront les rives de l Escaut. Un gigantesque concert multi-amplifié et une incroyable chorégraphie de feu. 20 h 45 parking Lacuzon vers la place d Armes : participez à la parade déambulatoire! A l issue du concert pyrotechnique, le TRANSE EXPRESS et LES GRAN- DES PERSONNES vous entraînent dans une grande parade déambulatoire musicale et festive. Emboîtez le pas aux marionnettes géantes et aux tambours qui vous ouvrent le chemin vers la place d Armes. 21 h 30 place d Armes : Valenciennes s élève dans le ciel. Découvrez la sculpture de Jean-Bernard Métais symbolisant l ancien beffroi disparu qui s illumine et livre les mille mots des Valenciennois. 22 h : la fiesta continue avec le p tit bal du BORTSCH ORKESTRA. De la polka au boléro, de la mazurka au rock n roll, de la bossa au disco russe, le Bortsch Orckestra vous fera oublier vos complexes avec ses airs traditionnels et autres polskadiscorok populaires. Un bar à soupe place d Armes viendra étancher vos petites faims et vos grandes soifs J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s

13 SPORT Saut à la perche Jennyfer Bassement, à la hauteur de ses ambitions Les patronymes influeraient-ils sur les destinées? Vous en serez convaincu, si vous croisez Jennyfer Bassement, belle athlète de 22 ans, licenciée de l USVA et championne de saut à la perche. Elle vous démontrera qu on peut s appeler Bassement et vouloir toujours prendre de la hauteur. Une famille d athlètes En voici la preuve : dans la famille Bassement, je demande le père qui, par le passé, a franchi 1,98 m en saut en hauteur. La mère, ancienne gymnaste de haut vol, et juge fédérale sur tous les meetings de saut à la perche. La sœur aînée, Maud, 25 ans, perchiste de l USVA (un record personnel à 3,81 m). L autre grande sœur, Rebecca, 23 ans, qui fut l une des meilleures benjamines de l inter-région de saut à la perche avant de devenir spécialiste du sprint sur 200 m. Et enfin le petit frère Yvann, 21 ans, ancien perchiste qui a préféré mettre à profit son quasi double mètre pour la pratique du basket. Un record personnel à 4,15 m Le palmarès 2007 de Jennyfer en dit long sur ses aptitudes : 2 ème au France universitaires à Tours, le 10 juin, 3 ème aux championnats FFA (Fédération Française d Athlétisme) nationaux outdoor à Tourlaville, le 22 juillet, vice-championne de France espoir à Narbonne, le 29 juillet, et une semaine plus tard, 5 ème aux championnats FFA Elite outdoor à Niort avec une barre à 4,15 m, battant ainsi son ancien record. Dernier titre en date, celui de championne de France par équipe remporté à l issue de la coupe de France des sauts d Evry le 13 octobre dernier, titre qui met à l honneur le travail du coach Lionel Gabaud et que Jennyfer partage avec Bérangère Itasse, Valentine Herlin et Maud Bassement, sa grande sœur. Trois sœurs inséparables A l USVA, tout le monde vous le dira : si vous voyez une fille Bassement, vous êtes sûr que les deux autres ne sont pas loin. Maud a toujours montré le chemin à suivre à sa cadette. Elles s entraînent ensemble six fois par semaine et suivent les mêmes études, un programme de recherches universitaires sur la physiologie du sport. Quant à Rebecca, elle fait office d attachée de presse, d organisatrice des déplacements, d agent et de première supportrice. Toutes trois sont vraiment inséparables Placer la barre toujours plus haut Devenue senior, Jennyfer s attaque à un championnat davantage musclé. Pour l heure, elle souhaite conforter sa performance à 4,15 m, avant de placer progressivement la barre à 4,30 m, niveau minimum pour se qualifier parmi les meilleures perchistes françaises. Même si Jennyfer côtoie souvent les nuages, elle garde les pieds sur terre. Dans ce sport de haut niveau, il faut toujours être à la hauteur de ses ambitions et savoir saisir les perches qu on vous tend AGENDA SPORTIF DEC JAN HAINAUT VOLLEY : 26/01/08 HV - Stella ES Calais Volley-Ball VAFC : 15/12/07 VAFC - Auxerre 12/01/08 VAFC - St Etienne 23/01/08 VAFC - Lens USVO : 12/12/07 USVO - Namur (Euroligue) 22/12/07 USVO - Aix en Provence (Championnat) 06/01/08 USVO - Mondeville (Championnat) 10/01/08 USVO - Gdynia (Euroligue) 16/01/08 USVO - Kosice (Euroligue) 26/01/08 USVO - Calais (Championnat) PCVA : 19/01/08 PCVA - Arras DIVERS : 16/12/07 Championnat départemental Espoir d Escalade -Tertiales 23/12/07 Championnat de France Junior d escrime Fort Minique 20/01/08 Championnat régional Espoir d Escalade Tertiales Val Roller Un club qui tourne comme sur des roulettes Créée en août 2004 par Laurent Lalou qui a importé le concept du club de roller lillois, Ride on Lille, l association Val Roller enregistre trois ans après sa création 200 adhérents. Victime de son succès, le club est obligé aujourd hui de limiter provisoirement les inscriptions, les infrastructures, l encadrement et les créneaux horaires dont il dispose, n étant plus adaptés pour accueillir davantage de patineurs. Il faut préciser que Val Roller s adresse à toutes celles et tous ceux qui désirent, moyennant le prix d une adhésion, s initier ou se perfectionner à la pratique du roller. L école est ouverte chaque vendredi soir de 19 h 30 à 21 h, dans la salle du Palais des sports, derrière le stade Nungesser. Elle accueille à chaque séance plus de 120 patineurs âgés de 6 à 64 ans. Au cours de ces séances, les patineurs sont encadrés pour perfectionner leurs mouvements, slalomer et éviter les obstacles. Val Roller enseigne également à ses adhérents les règles fondamentales de déplacement sur la voie publique. Pour les plus sportifs, le club a créé une section vitesse, affiliée à la fédération française de roller-skating. Cette section participe à quelques compétitions comme les 24 heures du Mans de roller dont la dernière édition en juillet 2007 a vu le team valenciennois se classer 264 ème sur 590 équipes. Pour le président Laurent Lalou, l engouement populaire du roller a pris son essor en Pourquoi cette année-là plutôt qu une autre? Souvenez-vous des longues grèves des transports en commun... Pour tout renseignement : J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s

14 TRIBUNE LIBRE La parole aux groupes politiques Une sécurité d emploi ou de formation pour chacun. Le droit à la dignité pour tous. Agir pour que les élus, les syndicalistes aient un droit de regard sur les fonds publics accordés aux entreprises est nécessaire et possible. Il faut en finir avec les cadeaux. C est le combat des élus communistes par ex au conseil régional, afin que les sommes versées soient remboursables si les engagements pris ne sont pas tenus. Une sécurité d emploi et de formation est nécessaire et possible aujourd hui pour éradiquer le chômage et en finir avec la précarité. Enfin, et surtout, n oublions jamais que c est à l école que la formation commence. Les suppressions de postes d enseignants annoncées, de la maternelle aux lycées alors que la natalité est de nouveau en progression, ne sont pas de bon augure. Plutôt que d un bouclier fiscal qui donne 13 milliards d euros aux plus fortunés, nous aurions bien besoin d utiliser ces fonds par ex pour que les enseignants qui partent en retraite soient tous remplacés. Jean-Claude Dulieu Nathalie Lorette Valenciennes Citoyenne Chers concitoyens, vous avez remarqué la hausse considérable des impôts (+15%), liés à un tramway et à un beffroi inutiles, voulus par nos pharaons municipaux. Le pouvoir d achat s effrite, les dépenses publiques s envolent. Ayez malgré tout dans vos cœurs la joie de Noël. J ai toujours défendu vos intérêts. Comme l écrivait Bernanos, pour être prêt à espérer ce qui ne trompe pas, il faut d abord désespérer de tout ce qui trompe. Et la politique n est que tromperie! Jean-Michel Vilcot Valenciennes à venir Valenciennoises, Valenciennois, chers amis. Ce numéro de Valenciennes Infos est consacré à l emploi et à l activité économique. Il faut que vous sachiez que le conseil municipal de Valenciennes, comme ceux des autres villes, n ont plus aucun pouvoir en matière économique. Ah si! Il se résume à octroyer les permis de construire et à autoriser de travailler 5 dimanches par an pour certaines entreprises qui en font la demande. Ce pouvoir économique est de la compétence de la Communauté d agglomération sous le contrôle du Conseil Régional et la tutelle de Bruxelles. Il faut quand même souligner que les élus membres d autres assemblées peuvent agir, c est mon cas à la commission Action économique, nouvelles technologies du Conseil Régional Nord Pas de Calais. C est vrai qu actuellement la tendance suggérée par nos gouvernants, c est de travailler plus pour gagner plus. Mais elles sont où les mesures pour les sans emplois et les titulaires des minima sociaux. Quel est leur avenir. Contact : Dominique Slabolepszy BP Valenciennes - Cedex. Tél. : Dominique Slabolepszy - Conseiller régional - Conseiller municipal Valenciennes avant tout L actualité nationale nous écarte petit à petit des futurs enjeux locaux qui vont nous préoccuper dans quelques mois. Soucieuse comme vous des réformes, je m étonne que l avenir de notre ville soit boycotté. On ne parle plus du chômage, de la pauvreté, des logements insalubres, de la baisse du pouvoir d achat de nos concitoyens, de la précarité, des difficultés d accès aux soins des plus pauvres les veilles de fête de surcroît inhibent tous ces problèmes. Que Noël soit synonyme pour tous de bonheur, santé et prospérité, et que la nouvelle année face que nos décideurs ne laissent pas de côté les valenciennois qui en ont le plus besoin, vous restant dévouée pour faire avec vous une ville où il fait bon vivre. BONNES FETES A TOUS Flavia Buridant Rassemblement pour Valenciennes Au terme du mandat municipal, grâce au travail collectif, la ville a changé. Les travaux, même si nous n avons pas été d accord sur la programmation, et surtout sur l endettement qu ils engendrent, nous les avons votés parce qu ils participaient à la transformation de la ville. Alors une ville plus belle? Certes! Mais accessible, sûrement non! Le nouveau plan de circulation a montré ses limites : chaussées trop étroites, cyclistes exclus, stationnements étroits et chers, piétons en danger. et nombreux embouteillages d entrée de ville pas seulement aux heures de pointe. Même si dans une logique de développement durable, il est nécessaire de réduire l utilisation de la voiture, force est de constater que la ville est faite pour les habitants du centre, et que ceux des faubourgs ou des extérieurs rencontrent des difficultés pour y accéder. Les conséquences sont graves. Si l objectif était d exclure les visiteurs, les clients de nos commerces et de nos entreprises, l opération est réussie, et à cela nous n adhérons pas du tout. Marie-Noëlle Costa - Valérie Levin Groupe des élus socialistes de Valenciennes J o u r n a l d i n f o r m a t i o n m u n i c i p a l e d e V a l e n c i e n n e s

15 BON A SAVOIR Directeur de la publication : Danièle Ferté - Conseillère municipale déléguée à l information et à la communication - Edité par : ville de Valenciennes - Directeur de la rédaction : Rémi Lantreibecq. Crédit photos : François Leclercq - Thomas Douvry / ville de Valenciennes sauf mentions spécifiques - Rédaction, conception, réalisation, impression : Amalgame Edité à exemplaires N ISSN : dépôt légal janvier Imprimé sur papier 100 % recyclé. Le 29 janvier : rendez-vous aux mardis du bénévolat! Dans le cadre du plan local de cohésion sociale de la ville de Valenciennes, l agence du bénévolat permet, par les petites annonces affichées dans le hall de l hôtel de ville, de mettre en relation les personnes cherchant à s investir dans la vie associative et les associations recherchant des bénévoles. Elle organise des rencontres physiques entre représentants d associations valenciennoises, équipes municipales et bénévoles potentiels. Ce sont les mardis du bénévolat : prochaine édition le 29 janvier 2008 à partir de 17 h 30 dans le grand salon de l hôtel de ville. Accédez à toutes les annonces bénévolat sur rubrique bénévolat. Tél. : Fermeture des structures d'accueil petite enfance pour les fêtes de fin d année Multi accueil Babichou : du 24 déc. au 1 er janv. - Multi accueil Comptines : du 22 déc. au 6 janv. - Multi accueil Pirouette : le 24 déc. et du 31 déc. au 6 janv. - Multi accueil Val Frimousse : du 20 déc. au 6 janv. - Mini crèches Ribambelle, Farandole et Serpentins : du 22 déc. au 6 janv. - Crèche familiale Val Câlins : du 24 déc. au 2 janv. - Equipe de l Action des quartiers : du 24 déc. au 2 janv. - Relais Ams Tram Ram : les 24 et 31 déc. Parcours de citoyenneté Créé en 1997, le parcours citoyen, s adressant à tous les jeunes français, comprend trois étapes : l enseignement dans les établissements scolaires des principes de Défense, le recensement obligatoire à l âge de 16 ans et la Journée d Appel de Préparation à la Défense (JAPD). Depuis 1999, le recensement est obligatoire et universel. Tous les jeunes Français(es) doivent se faire recenser à la mairie de leur domicile entre la date anniversaire de leurs 16 ans et les 3 mois qui suivent en vue de leur participation à JAPD. La mairie délivre une attestation de recensement, document obligatoire pour pouvoir s inscrire à tout concours ou examen soumis au contrôle de l autorité publique (BEP, CAP, BAC, conduite accompagnée ). Service état-civil, élections et accueil au AGENDA CULTUREL ECOLE SUPERIEURE DES BEAUX-ARTS DE VALENCIENNES - Tél. : Du 10 décembre 2007 au 25 janvier Exposition Shuhei Endo, Springtecture : Galerie de l Ecole Supérieure des Beaux-Arts - Inauguration vendredi 7 déc.à 18 h 30 MUSEE DES BEAUX-ARTS DE VALENCIENNES - Tél. : Jusqu au 20 janvier Exposition Pharaon : homme, roi, dieu : Avec la collaboration exceptionnelle du Musée du Louvre et du Musée du Caire. Visites : lundi, mercredi, jeudi, samedi, dimanche de 11 h à 19 h, mardi de 14 h à 19 h, vendredi de 11 h à 22 h. Tarifs : 8 (tarif plein), 6 (tarif collectif, + de 10 pers.), 2 (tarif réduit). Pour le démontage de l exposition, fermeture du 21 janvier au 17 mai 08. A partir du 18 mai 08, réouverture du Musée : tous les jours de 10 h à 18 h, le jeudi de 10 h à 20 h, fermeture le mardi. BIBLIOTHEQUE MULTIMEDIA DE VALENCIENNES - Tél. : Mercredis 12, 19 et 26 décembre à 14 h 30 et 16 h 30 : - Cycle : "Les mythes des origines" : Salle de l'heure du conte, 1 er étage - Entrée libre - Groupes sur rendez-vous à 15 h 30 Jeudis 13, 20 et 27 décembre, à 9 h 30 Vendredis 14, 21 et 28 décembre, à 10 h 15 - Les bébés rêveurs... : Séance d'éveil culturel pour les 0-2 ans - Salle de l'heure du conte, 1 er étage - Entrée gratuite Samedis 15, 22 et 29 décembre, à 11 h - Cycle : " La représentation de l'invisible " : Visite guidée gratuite de la bibliothèque des jésuites et de l'exposition la représentation de l invisible, Trésors de l enluminure romane en Nord Pas-de-Calais - Entrée libre Samedis 15, 22 et 29 décembre, à 16 h - Éveil au livre : Séance d'éveil culturel dès 2 ans - Salle de l'heure du conte, 1 er étage - Entrée gratuite Mercredi 12 décembre, à 15 h 30 - Visite-découverte pour les enfants Cycle : "La représentation de l'invisible" Noé aux origines du monde - Salle des jésuites, à partir de 8 ans - Entrée gratuite Inscriptions sur les listes électorales Les jeunes atteignant 18 ans entre le 1 er mars 2007 et le 29 février 2008, qui ont été recensés pour la journée d appel de préparation à la défense et qui remplissent les autres conditions prescrites par la loi pour être électeur sont proposés par l INSEE pour être inscrits d office sur la liste électorale de la commune de leur domicile réel déclaré au moment du recensement ou lors de la JAPD. Par contre, les jeunes qui ne figurent pas sur la liste de l INSEE ou toute personne qui atteint sa majorité avant la clôture des listes électorales ou emménage à Valenciennes en 2007, sont invités à s inscrire sur la liste électorale auprès du service élections de la ville de Valenciennes jusqu au lundi 31 déc. 17 h 30. Se munir d une pièce d identité valide (carte nationale d identité ou passeport) et d un justificatif de domicile. Les élections municipales de 2008 auront lieux le 9 mars le 16 mars Caisse Régionale d Assurance Maladie : action en faveur des personnes âgées La C.R.A.M. Nord - Pas-de-Calais s engage dans la lutte contre l isolement des personnes âgées. Afin de renforcer le lien social et retarder l installation de la dépendance, elle propose à ses ressortissants de plus de 60 ans une aide financière pour favoriser leurs déplacements accompagnés. Rens. : CCAS de Valenciennes au ou au CLIC ouest du Valenciennois au Samedi 15 décembre, de 10 h à 12 h : - Paléographie médiévale : Cycle : "La représentation de l'invisible" Les frères mineurs de Valenciennes : séance thématique de découverte du patrimoine archivistique de Valenciennes, animée par M. Broekaert- Salle polyvalente - Entrée gratuite - 20 personnes maxi Samedis 15 et 22 décembre, de 14 h à 17 h - Démonstration de calligraphie pour adultes et adolescents Cycle : "La représentation de l'invisible" Démonstration de la calligraphe Amélie Dhesse (3 h) - Entrée gratuite Samedi 15 décembre, à 15 h - Conférence Cycle : "La représentation de l'invisible" Les vies de saints dans la musique. Conférence d'olivier Bouet - Salle polyvalente - Entrée gratuite Samedi 15 décembre, à 17 h : - Conférence Cycle : "La représentation de l'invisible" Le sens de l image médiévale. Par Sylvie Margossian - Salle polyvalente - Entrée gratuite CONSERVATOIRE DE VALENCIENNES - Tél. : Vendredi 14 décembre 2007 à 20 h 30 Eglise du Sacré-Cœur de Valenciennes Concert Oratorio d Yvon Bourrel - 1 ère partie : Orchestre Symphonique des Etudiants du Conservatoire - Orchestre d Harmonie Junior du Conservatoire - L Atelier Choral de Valenciennes et la participation de chorales de Valenciennes et les environs - Direction musicale : Jean-Marie Rodrigues - Entrée : 6 Jeudi 20 décembre 2007 à 20 h 30 Auditorium Saint-Nicolas de Valenciennes Valentiana Orchestra - Concert Les airs d opéras et musiques de fête - Programme : Bizet, Offenbach, Strauss - Solistes : Myriam Ramphft, Irène Candelier et Nicolas Zielinski - Direction musicale : Bernard Carloséma - Entrée : 8 (1 place achetée = 1 place gratuite) Dans le cadre de Capitale régionale de la Culture, Valenciennes 2007, les élèves du Conservatoire donneront des auditions, Les Schubertiades, dans de nombreux lieux publics de Valenciennes. GALERIE L AQUARIUM DE VALENCIENNES - Tél. : Du 7 au 28 décembre 2007 Exposition de photographies Visages de ville : l homme au travail d Odile COPIN, dans le cadre de Capitale régionale de la Culture, Valenciennes 2007 Du 5 au 19 janvier 2008 Exposition des œuvres de Didier PLATEL, peintre Ouvertes au public du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h, et le samedi de 8 h à 17 h - Entrée libre Pour tout complément d information, appel gratuit : N vert

16 Jusqu au 20 janvier 2008 Quand le Nil se jette dans l Escaut... Exposition Pharaon : homme, roi, dieu au Musée des Beaux-Arts de Valenciennes capitaleregionaledelaculture.com

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

PARC Olympique Lyonnais

PARC Olympique Lyonnais PARC Olympique Lyonnais Le mot du président Mieux vous accueillir les soirs de matchs, vous proposer des prestations personnalisées et des solutions BtoB innovantes : c est la ligne de conduite que j ai

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Cet été venez découvrir La naissance d un musée

Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée En

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Demandeur Subvention Conditions Montant Contact

Demandeur Subvention Conditions Montant Contact RECAPITULATIF DES SUBVENTIONS OU AIDES FINANCIERES ACCORDEES PAR LE CONSEIL GENERAL DE LA MOSELLE Etudiant Demandeur Subvention Conditions Montant Contact Jeune 18-25 ans Personne en situation de handicap

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Vers un Nouveau Siècle de Lumières

Vers un Nouveau Siècle de Lumières Vers un Nouveau Siècle de Lumières 2012 Le Bain Du Centenaire 2011, Le Touquet Paradis de la Culture La bibliothèque médiathèque Jean de la Fontaine 2011, Le Touquet Paradis de la Culture Le Musée les

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Ses missions, ses actions

Ses missions, ses actions CCAS centre communal d'action sociale Guide du CCAS de la Ville de Meylan Ses missions, ses actions www.meylan.fr le centre communal d sociale de meylan Au plus près des habitants Le CCAS (Centre communal

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts : Ville/CCAS de Besançon REUNICA Contact Délégation Sociale Réunica Besançon :

DOSSIER DE PRESSE Contacts : Ville/CCAS de Besançon REUNICA Contact Délégation Sociale Réunica Besançon : DOSSIER DE PRESSE Convention de partenariat CCAS/Ville de Besançon /REUNICA Contacts : Ville/CCAS de Besançon Danielle DARD Première Adjointe chargée de la Solidarité Tél. 03 81 41 56 80 Contact presse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Reims, vendredi 20 décembre 2013 Croix-Rouge : inauguration de la nouvelle antenne municipale et de la nouvelle antenne du C. C.A.S. Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire Communiqué Un nouveau

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE

SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE SENIORS > LES ACTIVITÉS > LES LOGEMENTS ET LA RESTAURATION > LES AIDES > LE PLAN CANICULE 80 CHAPITRE 6 I SENIORS Les activités pour les seniors LES ACTIVITÉS PROPOSÉES PAR LA VILLE > L Espace d animation

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

27&28. avec le soutien du :

27&28. avec le soutien du : p a r i s 27&28 septembre 2011 Le salon de tous les acteurs SANITAIRES, SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX avec le soutien du : SANTÉ SOCIAL EXPO à Paris en 2011 Santé Social Expo met en relation, la filière des

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

ans Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Bien accueillir pour mieux grandir

ans Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Bien accueillir pour mieux grandir Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Vous recherchez une crèche familiale ou un accueil collectif LA MAISON DE L ENFANCE 16 rue Planard - 12000 Rodez Tel. 05 65 73 72 70

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 mars 2009. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 mars 2009. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 mars 2009 Ordre du Jour 1 - Conseil Municipal - Séance du 2 février 2009 - Procès-verbal - Approbation 2 - Carte scolaire

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Conseil Municipal du 04 février 2013

Conseil Municipal du 04 février 2013 CCAS MEYLAN Conseil Municipal du 04 février 2013 1 Plan de la présentation Cadre général Contexte réglementaire Indicateurs sociaux Cadre Communal Meylan en chiffres CCAS CA Organigramme Budget Missions

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Congrès et Expositions de Bordeaux Marie-Sol FOURNIER / Elodie CAMPELLO 05 56 11 99 43 / 32 presse@bordeaux-expo.

CONTACTS PRESSE Congrès et Expositions de Bordeaux Marie-Sol FOURNIER / Elodie CAMPELLO 05 56 11 99 43 / 32 presse@bordeaux-expo. CONTACTS PRESSE Congrès et Expositions de Bordeaux Marie-Sol FOURNIER / Elodie CAMPELLO 05 56 11 99 43 / 32 presse@bordeaux-expo.com SOMMAIRE Communiqué de presse «Un pour tous et Tous pour un!» SALONS

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 DOSSIER DE PRESSE A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 Les haltes garderies à Nancy La halte garderie est un accueil souple sur un temps limité

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange. Septembre 2012

Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange. Septembre 2012 Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange Septembre 2012 Sommaire Le projet Retour au naturel Les travaux Historique et calendrier des travaux L inauguration p. 3 p. 4 p.

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL Jacques-Prévert 12 place Claude-Debussy - 92220 Bagneux Tél : 01 46 56 12 12 - Fax : 01 46 57 25 80 cscpreve@mairie-bagneux.fr L équipe du Centre Social et Culturel

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Dossier de presse décembre 2013. www.dax.fr

Dossier de presse décembre 2013. www.dax.fr Dossier de presse décembre 2013 www.dax.fr SOMMAIRE 1 2 3 - La modernisation des structures de la petite enfance - Une Rehabilitation élégante et fonctionnelle - 6 services réunis en un seul pôle 2 crèches

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale

Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale Six mois d action g o u v e r n e m e n t a l e Une priorité : l e m p l o i Un cap : la croissance sociale PR EM I ER M INI ST R E Gagner la bataille pour l emploi Un nouveau contrat : le Contrat Nouvelles

Plus en détail

Le 12 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Alexandra BODET Tél : 05.49.24.88.27 alexandrabodet@niortmaraispoitevin.

Le 12 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Alexandra BODET Tél : 05.49.24.88.27 alexandrabodet@niortmaraispoitevin. Le 12 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Alexandra BODET Tél : 05.49.24.88.27 alexandrabodet@niortmaraispoitevin.com Destination affaires Séminaires Congrès Evénement On se souvient : Acte

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

FICHE PRESSE. Contexte

FICHE PRESSE. Contexte FICHE PRESSE Visite d une délégation du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de la Vienne au Château de Beauvoir vendredi 11 juillet 2014 à 10h30 Sont présents : Monsieur Joël

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon

Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon 17 octobre 17h30 Rillieux- la-pape, le 29 septembre 2014 Atrium Mairie de Besançon 355 rue des Mercières 69140 Rillieux-la-Pape 2 Rue Mégevand - 25000

Plus en détail

La Cyber base de Pont l Évêque

La Cyber base de Pont l Évêque Programme septembre 2015 juin 2016 La Cyber base de Pont l Évêque Quel que soit votre âge, votre formation ou vos envies, la Cyber base de Pont l Évêque met à votre disposition un espace multimédia connecté

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92)

Residhome Asnières Park. Asnières-sur-Seine (92) Residhome Asnières Park Asnières-sur-Seine (92) ASNIÈRES-SUR-SEINE, À QUELQUES MINUTES DU CENTRE DE PARIS Entre Paris et La Défense, à proximité des Bords de Seine, Asnières-sur-Seine bénéficie d une situation

Plus en détail

Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL. www.residence-seniors-lesstrelitzias.com

Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL. www.residence-seniors-lesstrelitzias.com Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL www.residence-seniors-lesstrelitzias.com Bienvenue à la résidence Les Strelitzias Vous avez choisi de résider aux Strelitzias, résidence seniors avec services, et je souhaite

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail