Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey"

Transcription

1 Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014

2 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet entreprise industrielle L élaboration du tarif export

3 Coût de revient - France Le coût de revient correspond à l ensemble des coûts directs et indirects, fixes et variables, de production et de distribution pour une unité de bien ou de service vendue Coûts achat & approvisionnement Achat Matières Premières, Energie, Emballage Fournitures consommables Frais de livraison Coûts de production Rémunération du personnel Amortissement de machines, Amortissement local production Quote-part assurances, entretien Coûts hors production (distribution & administratifs) Frais d administration générale (services généraux, comptabilité, achats ) Frais de distribution, Frais de SAV, Frais de communication, Frais financiers Coûts directs Coûts indirects (a répartir) Coût de revient L'une des difficultés du calcul consiste à bien répartir, pour chaque activité, la quote-part des charges communes de l'entreprise

4 Coût de revient - Export Coût de revient du produit France + frais d adaptation au marché (normes, langues, fonctionnalités ) + ensemble des frais liés à l exportation (frais de pénétration et étude marché, frais financiers (e.g. crédit client), couverture des risques (e.g. assurances paiement), frais depromotion et commercialisation, frais de conditionnement et d emballage, frais logistiques)

5 Coût de revient - Export Vont donc se rajouter au coût de revient France les coûts directs et indirects liés au développement à l international Coûts achat & approvisionnement + droits de douanes (hors UE) + coût de caution (assurance) Coûts de Production export + coûts de mise en conformité aux normes + coûts d adaptation du produit aux contraintes commerciales du marché Coûts hors production export (distribution & administratifs) + Frais d administration générale + Coûts fonctionnement service export + Frais de prospection du marché + Frais de commercialisation (distribution, SAV, communication) + Frais financiers (crédits clients, techniques de paiements) + Frais de couverture de risques (assurance crédit, risques de changes) + Frais d élaboration de documents + Frais de pénétration du marché (transport, manutention, emballage, assurance) Coûts directs export Coût de revient export Coûts indirects export (a répartir)

6 Coût complet Il reprend l ensemble des coûts directement affectés au produit et tous les frais généraux supportés pour assurer le fonctionnement des différents services liés à l export. Il faut distinguer toutefois entre l entreprise commerciale et l entreprise industrielle

7 Coût complet entreprise commerciale Coût Complet 1. Entreprise commerciale - Hiérarchisation des coûts Approvisionnement Coûts d achat Stock de marchandises Vente (distribution) Coûts de revient Marché Coûts achat = prix d achat + frais d achats Coûts de revient des produits vendus = coûts d achat marchandises vendues + frais de commercialisation + quote part des frais d administration générale

8 Valorisation de stock (variation) - application Une entreprise de négoceachète des couvertures à un fabricant finlandais. Elle les stockeensuite en France pour les commercialiser en Europe du Sud. En novembre, les mouvements suivants ont été enregistrés. Stock initial Achats Ventes Stock final Quantité Valeur Quantité Valeur Quantité = = 500 1) Les frais d achat relatifs aux couvertures sont de Coût d achat = prix d achat + frais d achat = = Valeur Quantité / Coût moyen = 39,8 /pcs / Coût moyen = 37,4 /pcs / Coût moyen = 38 /pcs 2) Coût unitaire moyen pondéré = (valeur stock initial + montant des achats) / (quantité en stock initial + quantités achetées ) = ( ) / ( ) = /4 000 = 38 /pcs Stock final Quantité 500 Valeur

9 Marge Unitaire - application Les frais export s élèvent à 2 par couverture vendue Les fraisd administrationgénérale s élèvent à dont 40 % sont à affecter à l activité «commercialisation des couvertures Jutland» Le prix de vente EXW Beauvais est de 46 3) Calcul du coût de revient Quantité Par unité Montant Coût d achat des marchandises vendues Frais de commercialisation Frais d administration générale (0,4 * ) Coût de revient des marchandises vendues ,2 /pcs 4) Chiffres d Affaires = Prix Vente Unitaire x Quantité = 46 x = ) Résultat = CA - Coût de revient des marchandises vendues = = ) Marge Unitaire = Résultat / Quantité Vendue = / = 4,8 /pcs

10 Coût complet entreprise industrielle Coût Complet 2. Entreprise industrielle - Hiérarchisation des coûts Coûts d achat Matières Premières Stock mat. Prod uction Stock prod finis Vente (distrib.) Coûts de revient Approvisionnement Marché Coûts achat matières premières = coût d achat + prix d achats Coûts de production = coût matières premières consommées + frais de distribution directs + frais de fabrication indirects Coûts de revient des produits vendus = Coûts de production des produits vendus + frais de distribution + quote part des frais d administration générale

11 Coût de production - application La société «Montugat» fabricant français de polospositionnés moyen et haut de gamme, a crée en 2008 un nouveau modèle baptisé «Grand Large» que l entreprise commercialise aussi bien en France qu à l étranger. Pour la production de ce modèle, un atelier spécial a été implanté avec 2 chaînes de fabrication, l une travaillant pour le modèle vendu en France, l autre pour le modèle exporté Il faut 1,5m de tissus par polo au prix de5 le mètre 1) Coût d achat des matières premières utilisées = coût du tissu utilisé = 1,5m x 5 = 7,5 Il faut 1,5h de main d œuvre directe au prix de 20 /hpour chaque chaîne Le montant annuel des charges indirectes de fabrication s élèvent à 1,44 mio, dont ¼pour la chaîne exportet ¾pour la chaîne France Pendant l année l atelier à produit polos dont en France et àl étranger 2) Coût de production = coût d achat + coût main d œuvre (MO) + charges de production unitaire France = 7,5 +(1,5 x 20 = 25 ) + [(0,75 x )/ = 4 ) = 36,5 Etranger = 7,5 +(1,5 x 20 = 25 ) + [(0,25 x )/ = 4 ) = 36,5

12 Marge Unitaire - application Les quantités fabriquées ont été intégralement vendues. Pour cette 1 ère année de fabrication, les charges administratives et commerciales se sont élevées à , dont à imputer aux polos vendus en France et le reste aux polos exportés A ces charges il convient d ajouter des frais d introduction sur les marchés étrangers, soit 1,5 par polo exporté Chaque polo est vendu enfrance 43 et46 à l export 3) Calcul du coût de revient France Charges administratives et commerciales unitaires : / = 2 Coûtrevient = coût production + quote part frais d administration générale = 36,5 + 2 = 38,5 4) Calcul du coût de revient Export Charges admin. et commerciales unitaires : ( = )/ = 4 Coûtrevient = coût prod. + quote part frais admin. gén. + frais intro = 36, ,5 = 42 5) Marge Unitaire France = Prix Vente Unitaire Prix Revient Unitaire = 43-38,5 = 4,5 /pcs 6) Marge Unitaire Export = Prix Vente Unitaire Prix Revient Unitaire = = 4 /pcs

13 Elaboration du tarif export A partir du coût de revient export coût de revient export Marge bénéficiaire Prix d offre Export A partir du prix du marché coût de revient export coût de revient export Prix du marché Marge bénéficiaire Marge bénéficiaire

14 The end

Module 02 - Leçon 02 : Classification des charges et des produits

Module 02 - Leçon 02 : Classification des charges et des produits Module 02 - Leçon 02 : Classification des charges et des produits En comptabilité générale les charges et les produits sont classés par nature (par exemple pour les charges : 60 Achat, 61 Services extérieurs,

Plus en détail

www.btsag.com 31 Coûts complets

www.btsag.com 31 Coûts complets www.btsag.com 31 Coûts complets Claude Terrier btsag.com 1/24 11/10/2010 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre

Plus en détail

Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks

Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks L'article L 123-12 du Code de commerce oblige toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant de réaliser au moins une fois tous les 12 mois

Plus en détail

Fixer son prix à l export

Fixer son prix à l export Fixer son prix à l export Commerce extérieur Juin 2009 Politique de prix Dans le cadre de votre stratégie internationale, vous devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation. La politique

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER I : COMPTABILITE ANALYTIQUE La société K fabrique deux produits P 1 et P 2 et un sous

Plus en détail

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise.

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise. C H A P I T R E 7 Le contrôle budgétaire Objectifs Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures

Plus en détail

LES STOCKS DEFINITION ET TYPOLOGIE DES STOCKS

LES STOCKS DEFINITION ET TYPOLOGIE DES STOCKS LES STOCKS DEFINITION ET TYPOLOGIE DES STOCKS Définition des stocks Typologie LA GESTION DES STOCKS Les indicateurs de gestion des stocks Les documents de gestion des stocks Les méthodes de gestion des

Plus en détail

Analyse des coûts. 1 ère année DUT GEA, 2005/2006 Analyse des coûts

Analyse des coûts. 1 ère année DUT GEA, 2005/2006 Analyse des coûts Analyse des coûts Les techniques de calcul et d analyse des coûts portent le nom de comptabilité analytique ou comptabilité de gestion. Ces deux termes seront utilisés indifféremment dans ce cours. Contrairement

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3 Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts 1 PLAN DE LA LEÇON : 1.De la comptabilité générale à la comptabilité

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

Financer ses activités commerciales en Turquie. Julien Richard Directeur Commerce International 13 mars 2014

Financer ses activités commerciales en Turquie. Julien Richard Directeur Commerce International 13 mars 2014 Financer ses activités commerciales en Turquie Julien Richard Directeur Commerce International 13 mars 2014 Une approche globale 1 2 Stratégie et Évaluation 8 recherche d opportunités clients et fournisseurs

Plus en détail

Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA

Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Objectif du chapitre Faire la différence entre les coûts et les charges Définir les inducteurs

Plus en détail

Chapitre 4 : les stocks

Chapitre 4 : les stocks Chapitre 4 : les stocks Stocks et actifs Une entreprise achète généralement des biens pour les utiliser dans son processus de production, ce sont les matières premières et les fournitures, elle peut également

Plus en détail

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT

I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT CHAPITRE 05 : LES OPERATIONS D ACHATS ET DE VENTES I. PRESENTATION DES FACTURES DE DOIT A. Définition La facture est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POURQUOI EXPORTER? Trouver de nouveaux débouchés après avoir maîtrisé le marché national Accélérer la croissance

Plus en détail

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR-ADJOINT 2012-2013 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d'admissibilité 31 janvier 2013 ÉPREUVE À OPTION : OPTION

Plus en détail

CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA

CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA CHAPITRE IV : LE PLAN COMPTABLE SYSCOA La comptabilité générale n est pas seulement nécessaire pour le Chef d entreprise, elle répond aussi à des besoins d informations comptables pour les partenaires,

Plus en détail

TPE, PME : découvrez Héo.Négoce, un progiciel de gestion intégré spécialement conçu pour vous

TPE, PME : découvrez Héo.Négoce, un progiciel de gestion intégré spécialement conçu pour vous 1 TPE, PME : découvrez Héo.Négoce, un progiciel de gestion intégré spécialement conçu pour vous Héonium accompagne les TPE et PME dans l intégration de leur logiciel de gestion, leur permettant de développer

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

32 Coûts fixes, coûts variables

32 Coûts fixes, coûts variables cterrier.com 1/14 24/09/2012 32 Coûts fixes, coûts variables Variabilité des charges cterrier cterrier.com 2/14 24/09/2012 32 Coût fixes, coûts variables Concepts clés Définitions Charges fixes : charges

Plus en détail

LE BUDGET DES VENTES

LE BUDGET DES VENTES LE BUDGET DES VENTES Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o o o Elaboration du budget des ventes. Connaissances du processus "ventes". Principes, Synthèse, Application. TABLE DES MATIERES Chapitre

Plus en détail

VISUAL GESATEL. La gestion commerciale n a jamais été aussi facile!

VISUAL GESATEL. La gestion commerciale n a jamais été aussi facile! La gestion commerciale n a jamais été aussi facile! LES AVANTAGES Transformation de tous vos documents au format PDF, HTML, WORD, EXCEL. Envoi direct de tous vos documents via Internet. Récupérez sans

Plus en détail

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution Apibâtiment Documentation technique Sommaire Sommaire I. Préambule... 3 II. Différences Batigest Standard/Evolution... 4 1. Eléments... 4 2. Devis

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

Financement d un projet à l exportation Préparer votre rencontre avec un banquier

Financement d un projet à l exportation Préparer votre rencontre avec un banquier Financement d un projet à l exportation Préparer votre rencontre avec un banquier Pascale Drapeau Directrice développement services internationaux Le 25 septembre 2012 Québec International - Restaurant

Plus en détail

L Emballage: Sourcing Stratégique. Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat

L Emballage: Sourcing Stratégique. Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat L Emballage: Sourcing Stratégique Badreddine NAOUAR Consultant Indépendant en Achat Sommaire L emballage Définition Fonction de l emballage L utilisation de l emballage Sourcing Stratégique Les Productivités

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT

DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT DIPLOME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE, SPÉCIALITÉ GESTION LOGISTIQUE ET TRANSPORT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Doctorat d'université Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

LE CONCEPT VADWAY et le «CONTRÔLE DE GESTION»

LE CONCEPT VADWAY et le «CONTRÔLE DE GESTION» Le concept de VAD (Valeur Ajoutée Directe), est à la base de nos missions portant sur le «Contrôle de gestion», appliqué aux PME. 1. LE CONCEPT LA VALEUR AJOUTEE DIRECTE (VAD) Rappel : L entreprise achète,

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA Sommaire Partie 1 : Analyse des documents de synthèse Cours 1 - Soldes Intermédiaires de Gestion... 3 Cas 1-1 : Marie (SIG sans retraitement)...

Plus en détail

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Gestion commerciale Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion

Plus en détail

LES COUTS PARTIELS...

LES COUTS PARTIELS... Sommaire LES COUTS PARTIELS... 2 EXERCICE 1... 2 EXERCICE 2... 2 EXERCICE 3... 2 EXERCICE 4... 3 EXERCICE 5... 3 LES COUTS COMPLETS... 5 EXERCICE 1... 5 EXERCICE 2... 6 EXERCICE 3... 7 EXERCICE 4... 10

Plus en détail

Cegid Business Place Produflex

Cegid Business Place Produflex CegidBusinessPlaceIndustrie Cegid Business Place Produflex Produflex GRC Gestion Commerciale Gestion de Production SAV Isoflex SGDT Paie GRH EDI SCM Comptabilité Finance Gérez en toute fluidité l ensemble

Plus en détail

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012.

Communiqué de presse. Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014. Pour le semestre clos au 31 mars 2012. Communiqué de presse Lille, le 29 juin 2012 Tereos Europe 500 000 000 d emprunt obligataire à 6 3/8 % dus à 2014 Pour le semestre clos au 31 mars 2012. L Entreprise organise une conférence téléphonique

Plus en détail

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011 LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents Mardi 29 novembre 2011 SOMMAIRE Introduction : pourquoi la gestion de la trésorerie est-elle indispensable?

Plus en détail

MODULE DE FORMATION SUR LA GESTION FINANCIERE & GESTION DES CREDITS

MODULE DE FORMATION SUR LA GESTION FINANCIERE & GESTION DES CREDITS UGAMA/Centre de Services aux Coopératives Tél : (00250)562096/562097 Fax : (00250)562251 E-mail :ugamacsc@rwanda1.com MODULE DE FORMATION SUR LA GESTION FINANCIERE & GESTION DES CREDITS Projet commun CSC/UGAMA-WBI-UNDP

Plus en détail

GStock 2.00.0. La gestion commerciale, stock et facturation qui vous correspond. Les apports de GStock 2.00.0 pour votre entreprise :

GStock 2.00.0. La gestion commerciale, stock et facturation qui vous correspond. Les apports de GStock 2.00.0 pour votre entreprise : GStock 2.00.0 La gestion commerciale, stock et facturation qui vous correspond GStock 2.00.0 se veut résolument simple et complet, pour s adapter facilement à votre métier, en maintenant votre inventaire

Plus en détail

3 Saisie des commandes, BL et factures avec lecture codes barres FASTMAG NÉGOCE

3 Saisie des commandes, BL et factures avec lecture codes barres FASTMAG NÉGOCE FASTMAG NÉGOCE FASTMAG NÉGOCE, logiciel complet et performant, gère votre activité BtoB en temps réel par Internet. Il permet une gestion rigoureuse du poste client et une visibilité sur les stocks, le

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

Conseils pour l'élaboration du plan d affaires "business plan"

Conseils pour l'élaboration du plan d affaires business plan Conseils pour l'élaboration du plan d affaires "business plan" Appelé également «étude de faisabilité» ou «business plan», le plan d affaires est un document qui reprend les éléments fondamentaux d un

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

Société Marocaine d assurance à l exportation CONSORTIUM D EXPORTATION. jeudi 12 janvier 2012 1

Société Marocaine d assurance à l exportation CONSORTIUM D EXPORTATION. jeudi 12 janvier 2012 1 Société Marocaine d assurance à l exportation CONSORTIUM D EXPORTATION jeudi 12 janvier 2012 1 La SMAEX Un outil d accompagnement des Consortiums d exportation dans un monde en profonde mutation 2 Conséquences

Plus en détail

Guide pour e-commerçants

Guide pour e-commerçants Guide pour e-commerçants Explications claires des obligations légales des e-commerçants Conseils pratiques pour mettre votre site en conformité Modèles de textes faciles à adapter Mars 2015 Glynnis Makoundou

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

L ergonomie a été notre premier souci et la personnalisation et donc son appropriation nous ont guidés tout au long de l élaboration de ce produit.

L ergonomie a été notre premier souci et la personnalisation et donc son appropriation nous ont guidés tout au long de l élaboration de ce produit. ERP GPMI.net + Logiciel de scanners pour WMS et suivi fabrication Configurateur pour la génération des numéros de lots et de série Passerelles EDI de et vers GPMI Successeur du logiciel GPMI installé sur

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC

CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. LA PLACE DES STOCKS DANS LE CYCLE

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA FORMULES DE CALCUL Le prix : Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA Ex : PV TTC = 250 x 1,196 = 299. TVA = 250 x 19,6 % = 49. PV HT = 299 = 250.

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

... Shadow Manager. Manuel du participant. Simulation de gestion d entreprise

... Shadow Manager. Manuel du participant. Simulation de gestion d entreprise Shadow Manager......... Simulation de gestion d entreprise. Cette activité n a d intérêt que si elle est suivie dans son intégralité. Manuel du participant www.simulnet.com NOTE AUX PARTICIPANTS OBJET

Plus en détail

La Boîte à Outils du Commerce International Votre assistance en ligne

La Boîte à Outils du Commerce International Votre assistance en ligne Développement International La Boîte à Outils du Commerce International Votre assistance en ligne Première plateforme interactive d informations et de solutions pour l international www.classe-export.com

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE 1. LE PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL ET LES CLASSES La loi impose des règles concernant la présentation et le contenu des documents comptables. Ces règles font l'objet

Plus en détail

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Comptes annuels illustratifs. kpmg.ch

AUDIT. Le nouveau droit comptable. Comptes annuels illustratifs. kpmg.ch AUDIT Le nouveau droit comptable Comptes annuels illustratifs kpmg.ch 2 KPMG Le nouveau droit comptable: comptes annuels illustratifs Table des matières Remarques préliminaires et hypothèses 3 Comptes

Plus en détail

ANNEXE I. DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AGREMENT AU SCHEMA DE LIBERALISATION DES ECHANGES DE LA CEDEAO. ++++++++

ANNEXE I. DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AGREMENT AU SCHEMA DE LIBERALISATION DES ECHANGES DE LA CEDEAO. ++++++++ COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L AFRIQUE DE L OUEST ECONOMIC COMMUNITY OF WEST AFRICAN STATES ANNEXE I. DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AGREMENT AU SCHEMA DE LIBERALISATION DES ECHANGES DE LA CEDEAO. ++++++++

Plus en détail

Marchés Sectoriels. Les prestations de type PGE sont présentes dans les fiches services Entreprises : Prestations Générales

Marchés Sectoriels. Les prestations de type PGE sont présentes dans les fiches services Entreprises : Prestations Générales Fiches Services Les Fiches Services ci après présentées constituent la méthodologie de CEGID concernant les prestations de mise en œuvre des Progiciels/Logiciels et/ou Matériels. Cette méthodologie constituant

Plus en détail

1 Qu appelle-t-on «marge»? Résumé

1 Qu appelle-t-on «marge»? Résumé 1 Qu appelle-t-on «marge»? Résumé Il convient tout d abord de s entendre sur le vocabulaire et de s assurer que l on parle de la même chose. Le terme «marge» est ambigu. Couramment utilisé dans le langage

Plus en détail

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global

La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global La marque : clé du succès de la stratégie commerciale dans un marché global Historique Les marques existent depuis les premiers échanges commerciaux et servaient essentiellement à authentifier l origine

Plus en détail

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation)

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les businesstools, aller sous www.banquecoop.ch/business

Plus en détail

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t.

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Les pourcentages I Définition : Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Exemple : Ecrire sous forme décimale les taux de

Plus en détail

Livret 10. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire

Livret 10. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire Élaborer mon étude financière Livret 10 Calculer mon seuil de rentabilité Mise à jour février 2008 Département Tertiaire Avertissement au lecteur Le présent fascicule fait l'objet d'une protection relative

Plus en détail

LES COÛTS PRÉÉTABLIS ET LES ÉCARTS TOTAUX

LES COÛTS PRÉÉTABLIS ET LES ÉCARTS TOTAUX 7 LES COÛTS PRÉÉTABLIS ET LES ÉCARTS TOTAUX 1. LES PRINCIPES 196 2. L ÉLABORATION DES COÛTS PRÉÉTABLIS 198 3. MODÈLE GÉNÉRAL D ANALYSE DES ÉCARTS 202 4. LES ÉCARTS TOTAUX 203 5. PREMIÈRE ANALYSE DES ÉCARTS

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

CHOIX D'EXPERTISES - ZONE CONSEILS

CHOIX D'EXPERTISES - ZONE CONSEILS CODE GESTION A-1 Conseils en gestion CHOIX D'EXPERTISES - ZONE CONSEILS 101,111,112,116,126,130,202,203,204,209,210,211,226,229,230,234,305,318,335,349,377,422,501,503,513,557,566, 571,588,593 A-2 Coaching

Plus en détail

En 2011, l investissement corporel brut

En 2011, l investissement corporel brut 4.1 Investissement En 211, l investissement corporel brut hors apport des entreprises des secteurs principalement marchands non financiers et non agricoles s élève à 196 milliards d euros. Il s est redressé

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Royaume du Maroc المرجع :

Royaume du Maroc المرجع : المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : a présente note méthodologique reprend les nouvelles recommandations internationales mises en œuvre par le Maroc, pour l établissement de la balance des paiements

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PRODUIT

FICHE TECHNIQUE PRODUIT FICHE TECHNIQUE PRODUIT 1 FICHE TECHNIQUE PRODUIT DEFINITION Fiche descriptive qui présente avec précision un produit à vendre ou à acheter. Elle reprend les caractéristiques du produit dans le but d informer

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNELS AGRICOLE (PLPA) SESSION 2011 Concours : INTERNE Section : Sciences économiques et sociales et gestion Option A : Sciences économiques et sociales

Plus en détail

LA VENTE ET SES CONDITIONS

LA VENTE ET SES CONDITIONS LA VENTE ET SES CONDITIONS I - LES PRINCIPES GENERAUX Le refus de vente au consommateur (article L. 122-1 du Code de la consommation) A- Le principe Lorsqu un consommateur demande des produits ou des services

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider COLLECTIVITES & ENTREPRISES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL A PROJET

Nous sommes là pour vous aider COLLECTIVITES & ENTREPRISES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL A PROJET Nous sommes là pour vous aider COLLECTIVITES & ENTREPRISES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL A PROJET Cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande

Plus en détail

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant :

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant : Editeur de progiciels de gestion experts pour les professionnels : Agroalimentaire Transport Douane Entreposage En souscrivant au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant

Plus en détail

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Catherine Quelven Société COGIRHA Conseil en optimisation de Gestion Co-pilote d

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE. La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE. La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie L éditeur partenaire des PMI Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

«garanties publiques» Direction des garanties publiques Marie-Claire SARLIEVE

«garanties publiques» Direction des garanties publiques Marie-Claire SARLIEVE «garanties publiques» 25 05 2012 Direction des garanties publiques Marie-Claire SARLIEVE Profil de Coface Coface commercialise des solutions pour gérer les créances commerciales que les entreprises détiennent

Plus en détail

LES PRIX DE TRANSFERT. Guide à l'usage des PME

LES PRIX DE TRANSFERT. Guide à l'usage des PME LES PRIX DE TRANSFERT Guide à l'usage des PME Version de novembre 2006 les prix de transfert Guide à l usage des PME Novembre 2006 Madame, Monsieur, Toute entreprise qui réalise des opérations transfrontalières

Plus en détail

Clients - fournisseurs - adresses de chargement et de livraison - agences - activités - gestion des jours fériés - profils d accès...

Clients - fournisseurs - adresses de chargement et de livraison - agences - activités - gestion des jours fériés - profils d accès... Item TRANS VERSION EXPERT GESTION DES FICHIERS DE BASE Clients - fournisseurs - adresses de chargement et de livraison - agences - activités - gestion des jours fériés - profils d accès... MOYENS PROPRES

Plus en détail

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur : Communauté de Communes

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

Coface et les soutiens publics à l Exportation

Coface et les soutiens publics à l Exportation Coface et les soutiens publics à l Exportation LES OPPORTUNITES D AFFAIRES AUX EMIRATS ARABES UNIS Financer sa démarche de prospection, Son projet export. 16 décembre 2014 / Saint Denis de La Réunion Les

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE BAC PRO LOGISTIQUE: GESTION QUANTITATIVE DOSSIER N 4: LES COUTS IXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE Objectif : Calcul et appréciation des différents coûts logistiques.(rappels) Dans l optique de la réalisation

Plus en détail

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL

APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL international business experts APPROCHE AU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À L INTERNATIONAL OUTILS ET CLÉS DE SUCCÈS Par Jalal Benbrahim, MD - Wink Consulting OBJECTIF DU SÉMINAIRE Partager les éléments à prendre

Plus en détail

THÈME. Imposition des produits. Exercice 1. Produits d exploitation

THÈME. Imposition des produits. Exercice 1. Produits d exploitation Imposition des produits THÈME 1 Exercice 1 Produits d exploitation L entreprise Pan est spécialisée dans la vente de panneaux solaires. Elle a vendu des panneaux courant novembre N à divers clients. Les

Plus en détail

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu Calcul du prix & Indicateurs Pour la gestion économique de l'entreprise, il est essentiel que les prix des biens et services soient soigneusement calculés en tenant compte de tous les facteurs internes

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT

MARKETING MIX. Politique Produit. Les composantes d un produit POLITIQUE PRODUIT MARKETING MIX POLITIQUE PRODUIT Sandrine Monfort Politique Produit! Les composantes d un produit! Les classifications produit! Lancement produit! Politique de gamme! Politique de marque Les composantes

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES

I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES Plan comptable I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES PLAN COMPTABLE (*) NOVEMBRE 2009 I.P.C.F. Avenue Legrand 45 1050 BRUXELLES Tél.: 02/626.03.80 Fax: 02/626.03.90 E-mail:

Plus en détail

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables :

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables : Mai 2005 À l attention des Responsables : B035 Qualité Projets Export Achats Logistique Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le Transport et la Logistique Réglementation du transport... Aérien...

Plus en détail

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE PAYS-BAS

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE PAYS-BAS INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE PAYS-BAS Services fournis à tous les maillons de la chaîne de valeur X Reconversion (professionnelle) Promotion des exportations Installations

Plus en détail