Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Suites numériques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Suites numériques"

Transcription

1 Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 9 avril 008 Document diffusé via le site wwwbacamathsnet de Gilles Costantini fredericdemoulin chez) voilafr gillescostantini chez) bacamathsnet

2 Tableau récapitulatif des exercices indique que cette notion a été abordée dans l exercice N Lieu Année ROC QCM Suites Suites Suites géo- Suites ad- Point Fonc- VF récurrentes arithmétiques métriques jacentes fixe tions Nouvelle-Calédonie Mars 008 Amérique du Sud Nov Nouvelle-Calédonie Nov Antilles-Guyane Sept La Réunion Sept France Juin La Réunion Juin Nouvelle-Calédonie Mars Nouvelle-Calédonie Nov Antilles-Guyane Juin 006 La Réunion Juin 006 Amérique du Nord Mai Antilles-Guyane Sept Amérique du Nord Juin France Juin La Réunion Juin Inde Avril Nouvelle-Calédonie Mars Amérique du Sud Nov Nouvelle-Calédonie Nov 004 Antilles-Guyane Juin 004 France Juin La Réunion Juin Liban Juin Inde Avril Centres étrangers Juin Inde Avril Centres étrangers Juin 00 9 Amérique du Sud Nov 00 Frédéric Demoulin Page

3 Exercice Nouvelle Calédonie, Mars points) On considère la fonction f définie sur ] ; 6[ par : On définit, pour tout entier naturel n, la suite u n ) par : f x)= 9 6 x { u0 = 3 u n+ = f u n ) La courbe représentative de la fonction f est donnée annexe et est accompagnée de celle de la droite d équation y = x Construire, sur ce document, les points M 0 u 0 ; 0), M u ; 0), M u ; 0), M 3 u 3 ; 0) et M 4 u 4 ; 0) Quelles conjectures peut-on formuler en ce qui concerne le sens de variation et la convergence éventuelle de la suite u n )? 9 a Démontrer que si x < 3, alors 6 x < 3 En déduire que u n < 3 pour tout entier naturel n b Étudier le sens de variation de la suite u n ) c Que peut-on déduire des questions a et b? 3 On considère la suite v n ) définie par v n = pour tout entier naturel n u n 3 a Démontrer que la suite v n ) est une suite arithmétique de raison 3 b Déterminer v n puis u n en fonction de n c Calculer la limite de la suite u n ) 7 7 Annexe Frédéric Demoulin Page

4 Exercice Amérique du Sud, Novembre points) On considère la fonction f définie sur [0 ; + [ par f x)=x +ln x + ) a Déterminer la limite de f en+ b Déterminer la dérivée de f c Dresser le tableau de variations de f Soit n un entier naturel non nul On considère la fonction f n définie sur [0 ; + [ par : a Déterminer la limite de f n en+ f n x)=x + ln x + ) b Démontrer que la fonction f n est strictement croissante sur [0 ; + [ c Démontrer que l équation f n x)=0 admet une unique solution α n sur [0 ; + [ d Justifier que, pour tout entier naturel n, 0<α n < 3 Montrer que, pour tout entier naturel non nul n, f n α n+ )>0 4 Étude de la suite α n ) a Montrer que la suite α n ) est croissante b En déduire qu elle est convergente c Utiliser l expression α n = ln α n + ) n n pour déterminer la limite de cette suite Exercice 3 Nouvelle Calédonie, Novembre points) Partie A : question de cours Soit f une fonction réelle définie sur [a ; + [ Compléter la phrase suivante : «On dit que f admet une limite finie l en+ si» Démontrer le théorème «des gendarmes» : soient f, g et h trois fonctions définies sur [a ; + [ et l un nombre réel Si g et h ont pour limite commune l quand x tend vers +, et si pour tout x assez grand g x) f x) hx), alors la limite de f quand x tend vers + est égale à l Partie B Soit f la fonction définie sur R par : f x)=e x x et soit C ) sa courbe représentative dans un repère orthonormal du plan La droite D) d équation y = x est asymptote à C ) On a représenté en annexe la courbe C ) et la droite D) Soit a un nombre réel Écrire, en fonction de a, une équation de la tangente T ) à C ) au point M d abscisse a Cette tangente T ) coupe la droite D) au point N d abscisse b Vérifier que b a= 3 En déduire une construction, à effectuer sur la feuille annexe, de la tangente T ) à C ) au point M d abscisse,5 On fera apparaître le point N correspondant Frédéric Demoulin Page 3

5 Partie C Déterminer graphiquement le signe de f En déduire pour tout entier naturel non nul n les inégalités suivantes : ) e n + n ) e n+ n+ 3 En utilisant l inégalité ), démontrer que pour tout entier naturel non nul n + n ) n e 4 En utilisant l inégalité ), démontrer que pour tout entier naturel non nul n e + ) n+ n 5 Déduire des questions précédentes un encadrement de + n ) n, puis sa limite en+ Annexe C ) O D) -4-4 Frédéric Demoulin Page 4

6 Exercice 4 Antilles Guyane, Septembre points) Soit v = v n ) n 0 une suite On considère la suite u définie, pour tout entier naturel n, par u n = e v n + Partie A Pour chacune des questions, quatre propositions sont proposées dont une seule est exacte Pour chacune des questions, donner, sans justification, la bonne réponse sur votre copie Une bonne réponse donne 0,75 point, une mauvaise réponse enlève 0,5 point et l absence de réponse est comptée 0 point Tout total négatif est ramené à zéro a est un réel strictement positif et ln désigne la fonction logarithme népérien Si v 0 = ln a alors : a u 0 = a + b u 0 = + a c u 0 = a+ d u 0 = e a + Si v est strictement croissante, alors : a u est strictement décroissante et majorée par b u est strictement croissante et minorée par c u est strictement croissante et majorée par d u est strictement décroissante et minorée par 3 Si v diverge vers+, alors : a u converge vers b u diverge vers + c u converge vers d u converge vers un réel l tel que l> 4 Si v est majorée par, alors : a u est majorée par +e b u est minorée par +e c u est majorée par +e d u est minorée par +e Partie B point) Démontrer que, pour tout entier naturel non nul, on a : ln u n )+ v n > 0 Exercice 5 La Réunion, Septembre points) La suite u est définie par : u 0 = et u n+ = 3 u n+ 3 pour tout entier naturel n 7 a On a représenté dans un repère orthonormé direct du plan en annexe, la droite d équation y = 3 x+ 3 7 et le point A de coordonnées ; 0) Construire sur l axe des abscisses les quatre premiers termes de la suite u b Démontrer que si la suite u est convergente, alors sa limite est l= 3 8 Frédéric Demoulin Page 5

7 c Démontrer que, pour tout entier naturel n, on a : u n 3 8 d Étudier la monotonie de la suite u et donner sa limite a Soit n un entier naturel supérieur ou égal à Démontrer que : n+ k= 0 k = 90 ) 0 n, c est-à-dire que : n+ = ) 90 0 n b La suite v est définie par v n =, avec n décimales consécutives égales à 7 Ainsi v 0 =,, v =,7 et v =,77 En utilisant le a, démontrer que la limite de la suite v est un nombre rationnel r c est-à-dire le quotient de deux entiers) 3 La suite u définie au et la suite v sont-elles adjacentes? Justifier y Annexe O A x Exercice 6 France, Juin points) On considère la fonction f définie sur l intervalle ] ; + [ par : f x)= x ln+ x) + x La courbe C représentative de f est donnée sur le document en annexe que l on complétera et que l on rendra avec la copie Partie A Étude de certaines propriétés de la courbe C On note f la fonction dérivée de f Calculer f x) pour tout x de l intervalle ] ; + [ Pour tout x de l intervalle ] ; + [, on pose N x)=+ x) +ln+ x) Vérifier que l on définit ainsi une fonction strictement croissante sur ] ; + [ Calculer N 0) En déduire les variations de f Frédéric Demoulin Page 6

8 3 Soit D la droite d équation y = x Calculer les coordonnées du point d intersection de la courbe C et de la droite D Partie B Étude d une suite récurrente définie à partir de la fonction f Démontrer que si x [0 ; 4], alors f x) [0 ; 4] On considère la suite u n ) définie par : { u0 = 4 et u n+ = f u n ) pour tout n de N a Sur le graphique en annexe, en utilisant la courbe C et la droite D, placer les points de C d abscisses u 0,u, u et u 3 b Démontrer que pour tout n de N on a : u n [0 ; 4] c Étudier la monotonie de la suite u n ) d Démontrer que la suite u n ) est convergente On désigne par l sa limite e Utiliser la partie A pour donner la valeur de l Annexe À compléter et à rendre avec la copie y 5 D C O x Exercice 7 La Réunion, Juin points) Soit a un nombre réel tel que < a< 0 On considère la suite u définie par u 0 = a et, pour tout entier naturel n, par : Étudier la monotonie de la suite u u n+ = u n + u n Frédéric Demoulin Page 7

9 a Soit h la fonction définie sur R par hx)=x + x Étudier le sens de variations de la fonction h En déduire que, pour tout x appartenant à l intervalle ] ; 0[, le nombre hx) appartient aussi à l intervalle ] ; 0[ b Démontrer que, pour tout entier naturel n, on a : < u n < 0 3 Étudier la convergence de la suite u Déterminer, si elle existe, sa limite Exercice 8 Nouvelle Calédonie, Mars points) Soit u n ) la suite définie sur N par : u n = n k=n k = n + n+ + + n Partie A Montrer que, pour tout n de N : u n+ u n = 3n nn+ )n+ ) En déduire le sens de variation de la suite u n ) 3 Établir alors que u n ) est une suite convergente L objectif de la partie B est de déterminer la valeur de la limite de la suite u n ) Partie B Soit f la fonction définie sur l intervalle ]0 ; + [ par : f x)= x + ln x x+ a Justifier, pour tout entier naturel n non nul, l encadrement : b Vérifier que : ) n+ n+ n x dx n n+ c En déduire que, pour tout entier naturel n non nul : On considère la suite S n ) définie sur N par : S n = n k=n n x dx = n f n) 0 f n) a Montrer que, pour tout entier naturel n non nul : nn+ ) kk+ ) = nn+ ) + n+ )n+ ) + + nn+ ) 0 f n)+ f n+ )+ + f n) S n Frédéric Demoulin Page 8

10 b Déterminer les réels a et b tels que, pour tout réel x distinct de et de 0, on ait : xx+ ) = a x + b x+ c En déduire l égalité : S n = n+ nn+ ) d En utilisant les questions précédentes, déterminer alors la limite quand n tend vers+ de : n k=n f k)= f n)+ f n+ )++ f n) e Vérifier que, pour tout entier n : f n)+ f n+ )++ f n)=u n ln + ) n f Déterminer la limite de la suite u n ) Exercice 9 Nouvelle Calédonie, Novembre points) Soit la suite u n ) définie pour tout entier naturel n par : u 0 = a Soit f la fonction définie sur ]0;+ [ par : et u n+ = f x)= u n + ) u n x+ ) x Étudier le sens de variation de f et tracer sa courbe représentative dans le plan muni d un repère orthonormal O ; ı, j ) on prendra comme unité cm) b Utiliser le graphique précédent pour construire les points A 0, A, A et A 3 de l axe O ; ı ) d abscisses respectives u 0, u, u et u 3 a Montrer que pour tout entier naturel n non nul, u n b Montrer que pour tout x, f x) x c En déduire que la suite u n ) est décroissante à partir du rang d Prouver qu elle converge 3 Soit l la limite de la suite u n ) Montrer que l est solution de l équation : x = x+ ) x En déduire sa valeur Frédéric Demoulin Page 9

11 Annales Terminale S Exercice 0 Antilles Guyane, Juin points) Partie A On considère les suites de points A n et B n définies pour tout entier naturel n de la manière suivante : sur un axe orienté O ; u ) donné ci-dessous, le point A 0 a pour abscisse 0 et le point B 0 a pour abscisse u A 0 A B B Le point A n+ est le barycentre des points A n ; ) et B n ; ), le point B n+ est le barycentre des points pondérés A n ; ) et B n ; 3) Sur le graphique, placer les points A,B On définit les suites a n ) et b n ) des abscisses respectives des points A n et B n Montrer que : On admet de même que b n+ = a n+ 3b n 4 a n+ = a n+ b n 3 Partie B On considère la suite u n ) définie, pour tout entier naturel n, par : u n = b n a n a Montrer que la suite u n ) est géométrique En préciser la raison b Donner l expression de u n en fonction de l entier naturel n c Déterminer la limite de u n ) Interpréter géométriquement ce résultat a Démontrer que la suite a n ) est croissante on pourra utiliser le signe de u n ) b Étudier les variations de la suite b n ) 3 Que peut-on déduire des résultats précédents quant à la convergence des suites a n ) et b n )? Partie C On considère la suite v n ) définie, pour tout entier naturel n, par : v n = 3a n + 4b n Montrer que la suite v n ) est constante Déterminer la limite des suites a n ) et b n ) Frédéric Demoulin Page 0

12 Exercice La Réunion, Juin points) Partie A Soit f la fonction définie sur l intervalle ];+ [ par : f x)= x ln x a Déterminer les limites de la fonction f en et en+ b Étudier les variations de la fonction f Soit u n ) la suite définie par u 0 = 5 et u n+ = f u n ) pour tout entier naturel n a On a tracé la courbe représentative C de la fonction f sur la figure donnée en annexe qui sera rendue avec la copie Construire la droite d équation y = x et les points M et M de la courbe C d abscisses respectives u et u Proposer une conjecture sur le comportement de la suite u n ) 4 3 C O 4 b Démontrer que pour tout entier naturel n, on a u n e on pourra utiliser la question b) c Démontrer que la suite u n ) converge vers un réel l de l intervalle [e ;+ [ Partie B On rappelle que la fonction f est continue sur l intervalle ]; + [ En étudiant de deux manières la limite de la suite f u n ) ), démontrer que f l)=l En déduire la valeur de l Exercice Amérique du Nord, Mai points) Le plan est muni d un repère orthonormal O ; ı, j ) On s intéresse aux fonctions f dérivables sur [0;+ [ vérifiant les conditions : { ) pour tout réel x appartenant à [0 ; + [, f x)=4 [ f x) ] ) f 0)=0 On admet qu il existe une unique fonction f vérifiant simultanément ) et ) Les deux parties peuvent être traitées de manière indépendante L annexe sera complétée et remise avec la copie à la fin de l épreuve Frédéric Demoulin Page

13 Partie A Étude d une suite Afin d obtenir une approximation de la courbe représentative de la fonction f, on utilise la méthode itérative d Euler avec un pas égal à 0, On obtient ainsi une suite de points notés M n ), d abscisse x n et d ordonnée y n telles que : { x0 = 0 et pour tout entier naturel n, x n+ = x n + 0, y 0 = 0 et pour tout entier naturel n, y n+ = 0,y n + y n+ 0,8 a Les coordonnées des premiers points sont consignées dans le tableau ci-dessous Compléter ce tableau On donnera les résultats à 0 4 près n x n 0 0, 0,4 y n 0 0,800 0,47 0 b Placer, sur le graphique ci-dessous, les points M n pour n entier naturel inférieur ou égal à c D après ce graphique, que peut-on conjecturer sur le sens de variation de la suite y n ) et sur sa convergence? a Pour x réel, on pose px)= 0,x + x+ 0,8 Montrer que si x [0 ; ] alors px) [0 ; ] b Montrer que pour tout entier naturel n, 0 y n c Étudier le sens de variation de la suite y n ) d La suite y n ) est-elle convergente? Partie B Étude d une fonction Soit g la fonction définie sur [0 ; + [ par g x)= e4x e 4x + et C g sa courbe représentative Montrer que la fonction g vérifie les conditions ) et ) a Montrer que C g admet une asymptote dont on donnera une équation b Étudier les variations de g sur [0 ; + [ 3 Déterminer l abscisse α du point d intersection de et de la tangente à C g à l origine 4 Tracer, dans le repère précédent, la courbe C g et les éléments mis en évidence dans les questions précédentes de cette partie B Frédéric Demoulin Page

14 Exercice 3 Antilles Guyane, Septembre points) La suite u n ) est définie par u 0 = et pour tout entier naturel n, par u n+ = u n+ n a Démontrer que pour tout n 3, u n 0 b En déduire que pour tout n 4, u n n c En déduire la limite de la suite u n ) On définit la suite v n ) par v n = 4u n 8n+ 4 a Démontrer que v n ) est une suite géométrique décroissante dont on donnera la raison et le premier terme ) n b Démontrer que, pour tout entier naturel n, u n = 7 + n 6 c Vérifier que, pour tout entier naturel n, u n = x n +y n où x n ) est une suite géométrique et ) y n une suite arithmétique dont on précisera pour chacune le premier terme et la raison n d En déduire l expression de S n = u k en fonction de n k=0 Exercice 4 Amérique du Nord, Juin points) Le graphique fourni en fin d énoncé sera complété et remis avec la copie Soit la fonction f définie sur l intervalle [0; ] par f x)= x+ x+ Étudier les variations de f sur l intervalle [0; ] Montrer que si x [; ] alors f x) [; ] u n ) et v n ) sont deux suites définies sur N par : u 0 = et pour tout entier naturel n, u n+ = f u n ) v 0 = et pour tout entier naturel n, v n+ = f v n ) a Le graphique donné ci-dessous représente la fonction f sur l intervalle [0; ] Construire sur l axe des abscisses les trois premiers termes de chacune des suites u n ) et v n ) en laissant apparents tous les traits de construction À partir de ce graphique, que peut-on conjecturer concernant le sens de variation et la convergence des suites u n ) et v n )? b Montrer à l aide d un raisonnement par récurrence que : Pour tout entier naturel n, v n Pour tout entier naturel n, v n+ v n On admettra que l on peut démontrer de la même façon que : Pour tout entier naturel n, u n Pour tout entier naturel n, u n u n+ c Montrer que pour tout entier naturel n, v n+ u n+ = v n u n v n + )u n + ) En déduire que pour tout entier naturel n, v n u n 0 et v n+ u n+ 4 v n u n ) ) n d Montrer que pour tout entier naturel n, v n u n 4 e Montrer que les suites u n ) et v n ) convergent vers un même réel α Déterminer la valeur exacte de α Frédéric Demoulin Page 3

15 ,5,0 0, ,5,0,5,0 Exercice 5 France, Juin points) Cet exercice constitue une restitution organisée de connaissances Partie A Question de cours On suppose connus les résultats suivants : ) deux suites u n ) et v n ) sont adjacentes lorsque : l une est croissante, l autre est décroissante et u n v n tend vers 0 quand n tend vers + ; ) si u n ) et v n ) sont deux suites adjacentes telles que u n ) est croissante et v n ) est décroissante, alors pour tout n appartenant à N, on a u n v n ; 3) toute suite croissante et majorée est convergente ; toute suite décroissante et minorée est convergente Démontrer alors la proposition suivante : «Deux suites adjacentes sont convergentes et elles ont la même limite» Partie B On considère une suite u n ), définie sur N dont aucun terme n est nul On définit alors la suite v n ) sur N par : v n = u n Pour chaque proposition, indiquer si elle est vraie ou fausse et proposer une démonstration pour la réponse indiquée Dans le cas d une proposition fausse, la démonstration consistera à fournir un contre exemple Une réponse non démontrée ne rapporte aucun point Si u n ) est convergente, alors v n ) est convergente Frédéric Demoulin Page 4

16 Si u n ) est minorée par, alors v n ) est minorée par 3 Si u n ) est décroissante, alors v n ) est croissante 4 Si u n ) est divergente, alors v n ) converge vers zéro Exercice 6 La Réunion, Juin points) Les quatre questions de cet exercice sont indépendantes et sont notées sur un point chacune Pour chaque question, il y a exactement deux propositions correctes Le candidat doit indiquer sur sa copie les deux propositions vraies Aucune justification n est demandée Chaque réponse exacte rapporte 0,5 point, chaque réponse fausse enlève 0,5 point Donner trois propositions ou plus à une question, ou bien n en donner aucune, ne rapporte aucun point Si, par application de ce barème, le total des points de l exercice est négatif, il est ramené à zéro Les suites suivantes sont convergentes : ) n a b c d n 005 n>0 n+ ) n ) n n sin n ) n ln n n+ ) n> n>0 n N On considère trois suites u n ), v n ) et w n ) ayant, pour tout entier naturel n, les propriétés suivantes : u n v n w n, lim u n)= et lim w n)= n + n + Alors : a lim n + v n)=0 b La suite v n ) est minorée c Pour tout n de N, on a : v n d On ne sait pas dire si la suite v n ) a une limite ou non { u0 =,5 3 Une suite u n ) est définie sur N par u n+ = u n pour tout entier naturel n a La suite u n ) converge vers, abscisse du point d intersection des droites d équations y = x et y = x b La suite v n ), définie sur N par v n = u n, est géométrique c La suite v n ) est majorée d La suite w n ), définie sur N par w n = lnu n ), est arithmétique 4 Deux suites x n ) et y n ) sont définies pour n> 0 par les relations : x n = n + n+ + + n et y n = n+ + n+ + + n Alors : a Les suites x n ) et y n ) sont toutes les deux croissantes b x 3 = 9 0 et y 3= c Les suites x n ) et ) y n ne sont pas majorées d Les suites x n ) et y n ) sont adjacentes Frédéric Demoulin Page 5

17 Exercice 7 Inde, Avril 005 Pour tout entier naturel n, on pose u n = n0 n On définit ainsi une suite u n) n N Prouver, pour tout entier naturel n non nul, l équivalence suivante : u n+ 0,95u n + n) 0,9 On considère la fonction f définie sur [ ; + [ par : f x)= + 0 x) a Étudier le sens de variation et la limite en+ de la fonction f b Montrer qu il existe dans l intervalle [;+ [ un unique nombre réel α tel que f α)=,9 c Déterminer l entier naturel n 0 tel que n 0 α n 0 d Montrer que, pour tout entier naturel n supérieur ou égal à 6, on a : + n) 0,9 3 a Déterminer le sens de variation de la suite u n ) à partir du rang 6 b Que peut-on en déduire pour la suite? 4 En utilisant un raisonnement par récurrence, prouver, pour tout entier naturel n supérieur ou égal à 6, l encadrement : En déduire la limite de la suite u n ) n N 0 u n 0,95 n 6 u 6 Exercice 8 Nouvelle-Calédonie, Mars 005 Partie A Étant donnés deux points distincts A 0 et B 0 d une droite, on définit les points : A milieu du segment [A 0 B 0 ] et B barycentre de {A 0 ; ), B 0 ; )} Placer les points A, B, A et B pour A 0 B 0 = cm Quelle conjecture peut-on faire sur les points A n et B n lorsque n devient très grand? On munit la droite A 0 B 0 ) du repère A 0 ; ı ) avec ı = A 0 B 0 Soit u n et v n les abscisses respectives des points A n et B n Justifier que pour tout entier naturel n strictement positif, on a : u n+ = u n+ v n et v n+ = u n+ v n 3 Partie B Frédéric Demoulin Page 6

18 On considère les suites u n ) et v n ) définies par u 0 = 0, v 0 =, u n+ = u n+ v n et v n+ = u n+ v n 3 Démontrer que la suite w n ) définie par w n = v n u n est une suite géométrique convergente et que tous ses termes sont positifs Montrer que la suite u n ) est croissante puis que la suite v n ) est décroissante 3 Déduire des deux questions précédentes que les suites u n ) et v n ) sont convergentes et ont la même limite 4 On considère la suite t n ) définie par t n = u n + 3v n Montrer qu elle est constante Partie C À partir des résultats obtenus dans les parties A et B, préciser la limite des points A n et B n lorsque n tend vers+ Exercice 9 Amérique du Sud, Novembre 004 Soit f la fonction définie sur [0 ; + [ par : f x)= xe x On note Γ la courbe représentative de la fonction f dans un repère orthonormal O ; ı, j ) unité graphique : 0 cm) Partie A a Déterminer la limite de f en + b Étudier les variations de f et dresser son tableau de variations c Construire Γ dans le repère O ; ı, j ) ] a Montrer que, pour tout réel m de 0 ; [, l équation f x) = m admet deux solutions e b Dans le cas où m=, on nomme α et β les solutions avec α<β) 4 Déterminer un encadrement d amplitude 0 de α c Résoudre l équation f x)=m dans le cas où m= 0 et m= e Partie B On considère la suite u n ) définie sur N par : où α est le réel défini à la question Ab { u0 = α u n+ = u n e u n, pour tout entier naturel n a Montrer par récurrence que, pour tout entier naturel n, u n > 0 b Montrer que la suite u n ) est décroissante c La suite u n ) est-elle convergente? Si oui, déterminer sa limite On considère la suite w n ) définie sur N par w n = ln u n a Montrer que, pour tout n entier naturel, on a u n = w n w n+ Frédéric Demoulin Page 7

19 b On pose S n = u 0 + u + +u n Montrer que S n = w 0 w n+ c En déduire lim n + S n 3 On considère la suite v n ) définie sur N par son premier terme v 0 v 0 > 0) et, pour tout entier naturel n, v n+ = v n e v n Existe-t-il une valeur de v 0 différente de α telle que, pour tout n, on ait u n = v n? Si oui, préciser laquelle Exercice 0 Nouvelle-Calédonie, Novembre 004 On considère les deux suites u n ) et v n ) définies, pour tout entier naturel n, par : Calculer u, v, u et v u 0 = 3 u n+ = u n+ v n et v 0 = 4 v n+ = u n++ v n Soit la suite w n ) définie pour tout entier naturel n par : w n = v n u n a Montrer que la suite w n ) est une suite géométrique de raison 4 b Exprimer w n en fonction de n et préciser la limite de la suite w n ) 3 Après avoir étudié le sens de variation des suites u n ) et v n ), démontrer que ces deux suites sont adjacentes Que peut-on en déduire? 4 On considère à présent la suite t n ) définie, pour tout entier naturel n, par t n = u n+ v n 3 a Démontrer que la suite t n ) est constante b En déduire la limite des suites u n ) et v n ) Exercice Antilles-Guyane, Juin 004 a n+ = On définit les suites a n ) et b n ) par a 0 =, b 0 = 7 et 3 a n+ b n ) b n+ = 3 a n+ b n ) Soit D une droite munie d un repère O ; ı ) Pour tout n N, on considère les points A n et B n d abscisses respectives a n et b n Placer les points A 0, B 0, A, B, A et B Soit u n ) la suite définie par u n = b n a n pour tout n N Démontrer que u n ) est une suite géométrique dont on précisera la raison et le premier terme Exprimer u n en fonction de n 3 Comparer a n et b n Étudier le sens de variation des suites a n ) et b n ) Interpréter géométriquement ces résultats 4 Démontrer que les suites a n ) et b n ) sont adjacentes 5 Soit v n ) la suite définie par v n = a n + b n pour tout n N Démontrer que v n ) est une suite constante En déduire que les segments [A n B n ] ont tous le même milieu I Frédéric Demoulin Page 8

20 6 Justifier que les suites a n ) et b n ) sont convergentes et calculer leur limite Interpréter géométriquement ce résultat Exercice France, Juin 004 On considère la suite u n ) définie par : Étudier la monotonie de la suite u n ) { u0 = u n+ = u n + n+ 3 pour tout entier naturel n a Démontrer que, pour tout entier naturel n, u n > n b Quelle est la limite de la suite u n )? 3 Conjecturer une expression de u n, en fonction de n, puis démontrer la propriété ainsi conjecturée Exercice 3 La Réunion, Juin 004 On considère la fonction f définie sur l intervalle [0;+ [ par : Son tableau de variation est le suivant : f x)= x e x x 0 + f x) 0 Sa courbe représentative C et son asymptote, d équation y =, sont tracées ci-dessous y C 0 0 Partie A Lecture graphique x Frédéric Demoulin Page 9

21 k est un nombre réel donné En utilisant la représentation graphique, préciser en fonction de k le nombre de solutions dans l intervalle [0; + [ de l équation f x) = k n étant un entier naturel non nul, déterminer les valeurs de n pour lesquelles l équation f x) = n admet deux solutions distinctes Partie B Définition et étude de deux suites Soit n un entier supérieur ou égal à Montrer que l équation f x) = n admet deux solutions u n et v n, respectivement comprises dans les intervalles [0; ] et [;+ [ Sur le graphique, construire sur l axe des abscisses les réels u n et v n, pour n appartenant à l ensemble { ; 3 ;4} 3 Déterminer le sens de variation des suites u n ) et v n ) 4 Montrer que la suite u n ) est convergente et déterminer sa limite Procéder de même pour la suite v n ) En déduire que les suites u n ) et v n ) sont adjacentes Exercice 4 Liban, Juin 004 Soit x un nombre réel positif ou nul et k un entier strictement supérieur à x a Montrer par récurrence sur n que, pour tout entier n supérieur ou égal à k : k n k n! k k! b En déduire que, pour tout entier n supérieur ou égal à k : c Montrer que : x n n! x k ) n kk k! x n lim n + n! = 0 a Montrer que, pour tout entier n supérieur ou égal à : n n on pourra écrire nn comme un produit de n facteurs supérieurs ou égaux à ) n! b En déduire que : n n lim n + n! =+ n! Exercice 5 Inde, Avril 004 u 0 = 0 Soit u la suite définie par u n+ = pour tout entier naturel n u n Frédéric Demoulin Page 0

22 a Calculer u, u et u 3 On exprimera chacun de ces termes sous forme d une fraction irréductible b Comparer les quatre premiers termes de la suite u aux quatre premiers termes de la suite w définie sur N par w n = n n+ c À l aide d un raisonnement par récurrence, démontrer que, pour tout entier naturel n, u n = w n ) n Soit v la suite de terme général v n défini par v n = ln où ln désigne la fonction logarithme népérien n+ a Montrer que v + v + v 3 = ln 4 b Soit S n la somme définie pour tout entier naturel non nul n par : Exprimer S n en fonction de n S n = v + v + + v n Déterminer la limite de S n lorsque n tend vers+ Exercice 6 Centres étrangers, Juin 003 On définit, pour tout entier naturel n> 0, la suite u n ) de nombres réels strictement positifs par u n = n n Pour tout entier naturel n> 0, on pose v n = u n+ u n a Montrer que lim n + v n = b Montrer que pour tout entier naturel n> 0, v n > c Trouver le plus petit entier N tel que si n N, v n < 3 4 d En déduire que si n N, alors u n+ < 3 4 u n On pose pour tout entier naturel n 5, S n = u 5 + u 6 + +u n On se propose de montrer que la suite S n ) n 5 est convergente a Montrer par récurrence que pour tout entier naturel n 5 : ) n 5 3 u n u 5 4 b Montrer que pour tout entier naturel n 5 : [ S n + 3 ) n 5 ] ) u 5 4 c En déduire que pour tout entier naturel n 5, S n 4u 5 3 Montrer que la suite S n ) n 5 est croissante et en déduire qu elle converge Frédéric Demoulin Page

23 Exercice 7 Inde, Avril 003 On considère la suite numérique u n ) définie sur N par : où a est un réel donné tel que 0< a< On suppose dans cette question que a= 8 a Calculer u et u u 0 = a et, pour tout entier naturel n, u n+ = u n u n ) b Dans un repère orthonormal unité graphique 8 cm), tracer, sur l intervalle [0; ], la droite D d équation y = x et la courbe P représentative de la fonction f : x x x) c Utiliser D et P pour construire sur l axe des abscisses les points A, A, A 3 d abscisses respectives u, u et u 3 On suppose dans cette question que a est un réel quelconque de l intervalle ]0; [ a Montrer par récurrence que, pour tout entier n, 0<u n < b Montrer que la suite u n ) est croissante c Que peut-on en déduire? 3 On suppose à nouveau dans cette question que a = 8 On considère la suite numérique v n) définie sur N par : v n = u n a Exprimer, pour tout entier n, v n+ en fonction de v n b En déduire l expression de v n en fonction de n c Déterminer la limite de la suite v n ), puis celle de la suite u n ) Exercice 8 Centres étrangers, Juin 00 On définit deux suites u et v par u 0 =, v 0 = et pour tout entier naturel n : u n+ = 3 u n+ v n ) v n+ = 4 u n+ 3v n ) On appelle w la suite définie pour tout entier naturel n par w n = v n u n a Montrer que w est une suite géométrique à termes positifs, dont on précisera la raison b Déterminer la limite de la suite w a Montrer que la suite u est croissante b Montrer que la suite v est décroissante c En déduire que, pour tout entier naturel n, u 0 u n v n v 0 3 Montrer que les suites u et v convergent et ont la même limite que l on appellera l 4 On appelle t la suite définie pour tout entier naturel n par t n = 3u n + 8v n a Montrer que t est une suite constante Déterminer cette constante b Déterminer alors la valeur de l Frédéric Demoulin Page

24 Exercice 9 Amérique du Sud, Novembre 00 Soit u n ) la suite numérique définie sur N par : a Montrer que u n ) est majorée par 4 b Montrer que u n ) est strictement croissante { u0 = 0 u n+ = 3u n + 4 c En déduire que u n ) converge et déterminer sa limite a Montrer que pour tout entier naturel n, on a : 4 u n+ 4 u n ) b Retrouver le résultat du c c Étudier la convergence de la suite v n ) définie sur N par : v n = n 4 u n ) Frédéric Demoulin Page 3

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim

Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com. v n. lim. lim Limite d une suite - Terminale S Exercices corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompriscom Reconnaitre les formes indéterminées Dans chaque cas, on donne la ite de et v n Déterminer si possible, ( +

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire. Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros

Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire. Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros Cours de mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Jean-Paul Widehem 2009-2010 Lycée Roland Garros Table des matières partie 1. Récurrence et suites 1 Chapitre 1. Raisonnement par récurrence

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Fiche d eercices : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Eercice On considère la fonction f définie sur [ ; + [ par : f() E() pour [ ; 4[ f() 4 + 4 pour [ 4 ; + [ a. Tracer la représentation

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013 Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 03 EXERCICE 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles. Pour chacune de ces questions,

Plus en détail

Commun à tous les candidats

Commun à tous les candidats EXERCICE 3 (9 points ) Commun à tous les candidats On s intéresse à des courbes servant de modèle à la distribution de la masse salariale d une entreprise. Les fonctions f associées définies sur l intervalle

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 011 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité)

BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. Terminales ES (Spécialité) BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES Terminales ES (Spécialité) Vendredi 7 février 0 8h - h coefficient : 7 Les calculatrices sont autorisées Le sujet est composé de exercices indépendants. Le candidat

Plus en détail

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x)

EXERCICES. Exercice 3 : Soit f la fonction définie sur ]0; + [ par f (x) = 1 5 ln(x). 1. Déterminer les limites suivantes : lim f (x) et lim f (x) EXERCICES LN Eercice : Soit f la fonction définie sur ]0;+ [ par f ()=+ ln(). On note C sa courbe représentative dans un repère orthogonal.. a. Calculer f () b. Déterminer l équation de la tangente T à

Plus en détail

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln

Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Définition d une suite récurrente à l aide de la fonction ln Thèmes. fonction ln, théorème des valeurs intermédiares, suite définie par récurrence : majoration, minoration, monotonie, convergence, eistence.

Plus en détail

Suites : Calcul et comportement asymptotique.

Suites : Calcul et comportement asymptotique. 4 Chapitre 3 Suites : Calcul et comportement asymptotique. 3. Méthodes de définition. Comment définir une suite (u n ) n N de réels? Par l expression de son terme général, Par une formule de récurrence

Plus en détail

Cours de terminale S Suites numériques

Cours de terminale S Suites numériques Cours de terminale S Suites numériques V. B. et S. B. Lycée des EK 13 septembre 2014 Introduction Principe de récurrence Exemple En Mathématiques, un certain nombre de propriétés dépendent d un entier

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

TS - Cours sur le logarithme népérien

TS - Cours sur le logarithme népérien Lcée Europole - R. Vidonne 1 TS - Cours sur le logarithme népérien Fonction carrée et racine carrée Considérons les fonctions f : R + R + g : R + R + 2 Dans un repère orthonormal, les courbes C f et C

Plus en détail

O, i, ) ln x. (ln x)2

O, i, ) ln x. (ln x)2 EXERCICE 5 points Commun à tous les candidats Le plan complee est muni d un repère orthonormal O, i, j Étude d une fonction f On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0; + [ par : f = ln On

Plus en détail

B A C C A L A U R E A T G E N E R A L

B A C C A L A U R E A T G E N E R A L B A C C A L A U R E A T G E N E R A L SESSION 2006 MATHÉMATIQUES SERIE : ES DUREE DE L EPREUVE: 3 heures - COEFFICIENT : 7 Ce sujet comporte 6 pages dont feuille ANNEXE L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Nombres complexes

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Nombres complexes Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin 1, Olivier Hervé 2 Dernière révision : 22 mai 2008 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014 BA BLAN DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L ORRETION SUINTE oefficients, ou Année scolaire - Durée heures Page sur 8 pages Année EXERIE. ommun à tous les candidats sur points Un club de remise en forme

Plus en détail

L usage de la calculatrice n est pas autorisé.

L usage de la calculatrice n est pas autorisé. e3a Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMÈDE Épreuve de Mathématiques A durée 4 heures MP L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble

Plus en détail

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S

Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi 22 avril 2014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES. obligatoire SÉRIE S Lycée Municipal d Adultes de la ville de Paris Mardi avril 014 BACCALAURÉAT BLANC DE MATHÉMATIQUES SÉRIE S Durée de l épreuve : 4 HEURES Les calculatrices sont AUTRISÉES obligatoire Coefficient : 7 Le

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

Corrigé, bac S, mathématiques

Corrigé, bac S, mathématiques Corrigé, bac S, mathématiques jeudi juin 0 Eercice 4 points Le plan est muni d un repère orthonormé (O; ı ; j) On considère une fonction f dérivable sur l intervalle [ 3; ] On dispose des informations

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord

Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Sujet de Bac 2013 - Maths ES Obligatoire & Spécialité Amérique du Nord Exercice 1 : 4 points et exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles.

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement de spécialité. Arithmétique

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement de spécialité. Arithmétique Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement de spécialité Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 20 février 2010 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2 1.

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC PRIMITIVES, INTEGRALES & CALCUL D AIRES LIBAN 2015 Une entreprise artisanale produit des parasols. Elle en fabrique

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé CONSIGNES À SUIVRE PENDANT L EXAMEN. DURÉE : 4 heures Il y a 6 exercices obligatoires à résoudre. L exercice est noté sur points, l exercice sur points, l exercice 3 sur 3 points, l exercice 4 sur 3 points,

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011

Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Corrigé Bac ES Spécialité Maths Antilles Guyane 2011 Christian CYRILLE A quoi servent les mathématiques? : C est pour l honneur de l esprit humain? Jacobi 1 Exercice 1-5 points - Commun à tous les candidats

Plus en détail

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab

Devoir Commun : 3 heures -27.01.10- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Exercice Devoir Commun : 3 heures -7..- Terminales ES - Lycée Newton - Y. Angeli et L. Arab Soient f : R { } R, x x3 + x + x + (x + ), et C la courbe de f dans un repère orthonormé d unité, 5cm.. Limites.

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Géométrie (barycentre et produit scalaire dans l espace)

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Géométrie (barycentre et produit scalaire dans l espace) Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Géométrie barycentre et produit scalaire dans l espace) Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 24 avril 2011 1. frederic.demoulin

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

ANNALES DE MATHEMATIQUES

ANNALES DE MATHEMATIQUES ANNALES DE MATHEMATIQUES TERMINALE S LYCEE LOUIS ARMAND Année scolaire 1999/2000 Annales du baccalauréat S 2000 2 Lycée Louis Armand Annales du baccalauréat S 2000 TABLE DES MATIÈRES Table des matières

Plus en détail

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points

La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES. Exercice 1 - sur 4 points La maison Ecole d ' Baccalauréat blanc Classe de terminale ES Année scolaire 00-004 Copyright c 004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence On veillera à détailler et à rédiger clairement les raisonnements,

Plus en détail

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats)

EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) EXERCICE 4 (7 points ) (Commun à tous les candidats) On cherche à modéliser de deux façons différentes l évolution du nombre, exprimé en millions, de foyers français possédant un téléviseur à écran plat

Plus en détail

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR

MATHEMATIQUES ECE 1 NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR MATHEMATIQUES ECE NOTIONS DE COURS A CONNAITRE PAR COEUR CALCULS NUMERIQUES Fractions, puissances, racines carrées, résolution d équations et inéquations GENERALITES SUR LES FONCTIONS ) Nombre dérivé d

Plus en détail

Baccalauréat ES Centres étrangers 12 juin 2014 - Corrigé

Baccalauréat ES Centres étrangers 12 juin 2014 - Corrigé Baccalauréat ES Centres étrangers 1 juin 14 - Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points Commun à tous les candidats 1. On prend un candidat au hasard et on note : l évènement «le candidat a un dossier

Plus en détail

Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008

Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008 Baccalauréat SMS 2008 L intégrale de juin à septembre 2008 Métropole juin 2008..................................... 3 La Réunion 18 juin 2008................................. 6 Polynésie juin 2008......................................

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions Cours de Mathématiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 avril 007 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 1 frederic.demoulin (chez) voila.fr gilles.costantini

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

Licence MIMP Semestre 1. Math 12A : Fondements de l Analyse 1. http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html

Licence MIMP Semestre 1. Math 12A : Fondements de l Analyse 1. http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html Licence MIMP Semestre 1 Math 12A : Fondements de l Analyse 1 http ://math.univ-lille1.fr/ mimp/math12.html Septembre 2013 Table des matières Chapitre I. Les nombres réels et les suites numériques 1 1

Plus en détail

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme

Chapitre 3. Quelques fonctions usuelles. 1 Fonctions logarithme et exponentielle. 1.1 La fonction logarithme Chapitre 3 Quelques fonctions usuelles 1 Fonctions logarithme et eponentielle 1.1 La fonction logarithme Définition 1.1 La fonction 7! 1/ est continue sur ]0, +1[. Elle admet donc des primitives sur cet

Plus en détail

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui :

Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Sommaire SAMEDI 7 JANVIER 202 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : Un rappel de cours sur les suites ; Page 2 Deu eercices intitulés

Plus en détail

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite

I Exercices. 1 Définition de suites. 2 Sens de variation d une suite I Exercices 1 Définition de suites Pour toutes les suites (u n ) définies ci-dessous, on demande de calculer u 1, u, u 3 et u 6 1 u n = 7n n + { u0 = u n+1 = u n + 3 3 u n est le n ième nombre premier

Plus en détail

MATHS VUIBERT. Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés

MATHS VUIBERT. Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés VUIBERT MÉTHODES EXERCICES PROBLÈMES MATHS ECE 2 e année Tout le programme Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés

Plus en détail

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013

Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Baccalauréat S Asie 18 juin 2013 Dans l ensemble du sujet, et pour chaque question, toute trace de recherche même incomplète, ou d initiative même non fructueuse, sera prise en compte dans l évaluation

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 Durée : 4 heures Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 17 novembre 2014 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Les trois parties A, B et C sont indépendantes Une fabrique de desserts glacés

Plus en détail

Classe : TES1 Le 12/05/2003. MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés

Classe : TES1 Le 12/05/2003. MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés Classe : TES1 Le 12/05/2003 MATHEMATIQUES Devoir N 7 (rattrapage) Calculatrice et formulaire autorisés Durée : 3h Exercice 1: (5 points) Le tableau suivant donne l évolution du prix d un paquet de café

Plus en détail

CH1 : Langages de la continuité Limites

CH1 : Langages de la continuité Limites CH : Langages de la continuité Limites I. Continuité- Théorème des valeurs intermédiaires. Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I de R. Lorsque la courbe représentative de f ne présente

Plus en détail

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013

T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 T ES DEVOIR N 1 SEPTEMBRE 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse, qu il aura

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

I. FONCTION LOGARITHME NEPERIEN

I. FONCTION LOGARITHME NEPERIEN www.mathsenligne.com STI2D - TN4 - LOGARITHME NEPERIEN COURS (/5) CONTENUS CAPACITES ATTENDUES COMMENTAIRES Fonction logarithme népérien. Utiliser la relation fonctionnelle pour transformer une écriture.

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

Suites réelles. 4 Relations de comparaison des suites 9 4.1 Encore du vocabulaire... 9. 5.2 Quelques propriétés... 13

Suites réelles. 4 Relations de comparaison des suites 9 4.1 Encore du vocabulaire... 9. 5.2 Quelques propriétés... 13 Maths PCSI Cours Table des matières Suites réelles 1 Généralités 2 2 Limite d une suite 2 2.1 Convergence d une suite....................... 2 2.2 Deux premiers résultats....................... 3 2.3 Opérations

Plus en détail

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h

Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h Entrée à Sciences Po ADMISSION AU COLLÈGE UNIVERSITAIRE Mardi 26 juin 2012 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 4h A. P. M. E. P. Le problème se compose de 4 parties. La dernière page sera à rendre avec

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats On considère la fonction f définie pour tout réel x de l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x 3)e x. On

Plus en détail

LIMITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES EXERCICES CORRIGES ours et eercices de mathématiques LIMITES EXERIES ORRIGES M UAZ, http://mathscyrreer Eercice n Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : ) ) ) 4 ( ) Déterminer la ite éventuelle

Plus en détail

Baccalauréat S 2006. L intégrale de septembre 2003 à juin 2004

Baccalauréat S 2006. L intégrale de septembre 2003 à juin 2004 2006 L intégrale de septembre 2003 à juin 2004 Pour un accès direct cliquez sur les liens bleus Antilles-Guyane septembre 2003..................... 3 France septembre 2003...............................

Plus en détail

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes

Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes Examen 2 Épreuve de mathématiques Terminale ES 200 minutes L usage de la calculatrice programmable est autorisé. La bonne présentation de la copie est de rigueur. Cet examen comporte 7 pages et 5 exercices.

Plus en détail

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES

66 exercices de mathématiques pour Terminale ES 3 novembre 205 66 exercices de mathématiques pour Terminale ES Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 3 novembre 205 I Suites........................................ I. Suite

Plus en détail

Nombre dérivé et tangente

Nombre dérivé et tangente Nombre dérivé et tangente I) Interprétation graphique 1) Taux de variation d une fonction en un point. Soit une fonction définie sur un intervalle I contenant le nombre réel a, soit (C) sa courbe représentative

Plus en détail

Exercice 1 Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par :

Exercice 1 Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par : Exercice Partie A Soit f la fonction définie, sur R, par : f (x)= ex e x +. On ( appelle (C ) sa courbe représentative dans le plan muni d un repère orthonormal O, ı, ) j ( unité graphique : cm).. a. Déterminer

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Baccalauréat ES 2007. L intégrale de septembre 2006 à juin 2007

Baccalauréat ES 2007. L intégrale de septembre 2006 à juin 2007 Baccalauréat ES 007 L intégrale de septembre 006 à juin 007 Pour un accès direct cliquez sur les liens bleus Antilles Guyane septembre 006........................ 3 La Réunion septembre 006.............................

Plus en détail

Tous droits de traduction, de reproduction et d adaptation réservés pour tous pays.

Tous droits de traduction, de reproduction et d adaptation réservés pour tous pays. Maquette de couverture : Graphir Maquette intérieure : Frédéric Jély Mise en page : CMB Graphic Dessins techniques : Gilles Poing Hachette Livre 008, 43, quai de Grenelle, 790 Paris Cedex ISBN : 978--0-8-

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien

Séquence 5. La fonction logarithme népérien Séquence 5 La fonction logarithme népérien Sommaire. Pré-requis. Définition et propriétés algébriques de la fonction logarithme népérien 3. Étude de la fonction logarithme népérien 4. Compléments 5. Synthèse

Plus en détail

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2012, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année.

MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ. Ce polycopié conforme au programme 2012, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année. MATHÉMATIQUES TERMINALE ES A. YALLOUZ Ce polycopié conforme au programme 01, regroupe des documents distribués aux élèves en cours d année. CERTAINS CHAPITRES DU PROGRAMME NE SONT PAS TRAITÉS Année 013-014

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Chapitres 5 : la fonction exponentielle 10 décembre 2012 Contrôle de mathématiques Lundi 10 décembre 2012 Exercice 1 ROC On suppose connu le résultat suivant : pour tout réel x, on a e x > x 1) Soitϕla

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Raisonnement par récurrence Suites numériques

Raisonnement par récurrence Suites numériques Chapitre 1 Raisonnement par récurrence Suites numériques Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Raisonnement par récurrence. Limite finie ou infinie d une suite.

Plus en détail

Baccalauréat L Enseignement de spécialité Asie Juin 2010

Baccalauréat L Enseignement de spécialité Asie Juin 2010 Baccalauréat L Enseignement de spécialité Asie Juin 2010 EXERCICE 1 Il s agit de remplir la grille suivante dont chaque case blanche doit contenir exactement un chiffre (entre 0 et 9). 1. Pour y parvenir,

Plus en détail

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle

Chapitre 6. Fonction réelle d une variable réelle Chapitre 6 Fonction réelle d une variable réelle 6. Généralités et plan d étude Une application de I dans R est une correspondance entre les éléments de I et ceu de R telle que tout élément de I admette

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 Épreuve : MATHÉMATIQUES Séries SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES, toutes spécialités LITTÉRAIRE, spécialité Mathématiques Classes TES1, TES2, TES3, TES ET TL1ES Durée de

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

Mathématiques Cours, exercices et problèmes Terminale S

Mathématiques Cours, exercices et problèmes Terminale S Mathématiques Cours, exercices et problèmes Terminale S François THIRIOUX Lycée René Perrin Ugine Savoie Francois.Thirioux@ac-grenoble.fr 2013-2014 version du 22 juin 2013 Préambule Pratique d un cours

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie 2 mars 2015 Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie mars 015 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Soit f la fonction définie sur l intervalle [1,5 ; 6] par : f (x)=(5x )e x On note C la courbe représentative

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL STS DURÉE DE L ÉPREUVE : heures COEFFICIENT : 3 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1

Plus en détail

147 exercices de mathématiques pour Terminale S

147 exercices de mathématiques pour Terminale S 5 décembre 05 47 exercices de mathématiques pour Terminale S Stéphane PASQUET Sommaire Disponible sur http: // www. mathweb. fr 5 décembre 05 I Continuité & dérivabilité............................. I.

Plus en détail

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE

«L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE «L art de la réussite consiste à s entourer des meilleurs» STAGE INTENSIF OBJECTIF BAC ANALYSE LN & EXPONENTIELLE LIBAN 2014 On considère la fonction f définie sur l intervalle [0 ; 5] par f(x) = x+1+e

Plus en détail

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que :

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que : Il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie lors de l évaluation finale. Les élèves n ayant pas la spécialité mathématique traiteront les exercices 1, 2,3 et 4, les élèves ayant

Plus en détail

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire

Le sujet est composé de 6 pages dont une annexe à rendre avec la copie. Formulaire Année universitaire 2013-2014 Diplôme de D.A.E.U Option A 1 ère session Juin 2014 Intitulé de la matière : Nom de l enseignant : Mathématiques Mme Baulon Date de l épreuve : Mercredi 11 juin 2014 13.30-16.30

Plus en détail

Développements limités. Notion de développement limité

Développements limités. Notion de développement limité MT12 - ch2 Page 1/8 Développements limités Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R non vide et non réduit à un point. I Notion de développement limité Dans tout ce paragraphe, a désigne un

Plus en détail

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7.

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. BACCALAURÉAT GENÉRAL Session 2011 MATHÉMATIQUES Série ES Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

Baccalauréat STI Génie civil Métropole 16 septembre 2010

Baccalauréat STI Génie civil Métropole 16 septembre 2010 Durée : 4 heures Baccalauréat STI Génie civil Métropole 16 septembre 010 L utilisation d une calculatrice est autorisée pour cette épreuve. Le candidat doit traiter les deux exercices et le problème. EXERCICE

Plus en détail

Baccalauréat ES 2009. L intégrale de mars à décembre 2009

Baccalauréat ES 2009. L intégrale de mars à décembre 2009 Baccalauréat ES 2009 L intégrale de mars à décembre 2009 Pour un accès direct cliquez sur les liens bleus Pondichéry 16 avril 2009................................. 3 Amérique du Nord mai 2009.............................

Plus en détail

Image d un intervalle par une fonction continue

Image d un intervalle par une fonction continue DOCUMENT 27 Image d un intervalle par une fonction continue La continuité d une fonction en un point est une propriété locale : une fonction est continue en un point x 0 si et seulement si sa restriction

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014

T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 T ES DEVOIR SURVEILLE 2 28 NOVEMBRE 2014 Durée : 3h Calculatrice autorisée NOM : Prénom : Sauf mention du contraire, tous les résultats doivent être soigneusement justifiés. La précision et la clarté de

Plus en détail

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité Corrrigé du sujet de Baccalaurat S Pondichery 2015 Spécialité EXERCICE 1 (4 points) commun à tous les candidats Partie A Soit f la fonction définie sur R par f(x) et la droite d équation et la droite d

Plus en détail

Mathématique - Cours

Mathématique - Cours Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : partie seconde partie 1/3 partie 2/3 partie 3/3 Sommaire 1 Ensemble

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHEMATIQUES Série S

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHEMATIQUES Série S BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHEMATIQUES Série S ÉPREUVE DU LUNDI 22 JUIN 2015 Enseignement Obligatoire Coefficient : 7 Durée de l épreuve : 4 heures Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à

Plus en détail