Maurice Leroy, ministre de la Ville, en charge du Grand Paris, a annoncé, lors de la dernière. Grandes Villes Hebdo. > Sommaire.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maurice Leroy, ministre de la Ville, en charge du Grand Paris, a annoncé, lors de la dernière. Grandes Villes Hebdo. > Sommaire."

Transcription

1 Grandes Villes Hebdo La Lettre des Maires de Grandes Villes de France N Mercredi 5 octobre 2011 > Sommaire Actu 4 Conseil supérieur de la fonction publique territoriale : Philippe Laurent nouveau président p.3 4 Michel Destot participera les 13 et 14 octobre à la rencontre d étude des maires en Chine p.4 4 Dialogue avec les maires libanais sur la décentralisation p.4 4 Coopération décentralisée : à Grenoble opération «Ticket parking pour Ouagadougou» p.4 4 Strasbourg accueille les «5 èmes Assises européennes du paysage» du 10 au 12 octobre p ème Conférence internationale,«energies renouvelables locales Freiburg 2011» les 27 et 28 octobre p.5 4 «Emploi et compétences : quel développement concerté des territoires?» un colloque organisé à Paris par Sémaphores le 20 octobre p.5 Initiatives villes et agglomérations 4 «3D.Angers.fr» p.6 Agenda p.9 > La une Politiques de la ville et de l habitat «PNRU 2» : les préconisations des Maires de Grandes Villes pour une nouvelle étape de la rénovation urbaine Maurice Leroy, ministre de la Ville, en charge du Grand Paris, a annoncé, lors de la dernière «Conférence des Villes» organisée le 28 septembre par l AMGVF (voir «La Une» de Grandes Villes Hebdo du 29 septembre 2011), la prolongation du dispositif des Zones franches urbaines (ZFU) après 2011, sous réserve des amendements qui seront votés lors de la discussion du projet de loi de finances pour L occasion pour «Grandes Villes Hebdo» de revenir cette semaine sur les recommandations et préconisations de l Association des Maires de Grandes Villes de France concernant les conditions de lancement d un deuxième Programme de rénovation urbaine, après 2013 (PNRU 2). Si l AMGVF se félicite globalement, malgré les incertitudes financières, du premier programme lancé depuis 2004, elle n en reste pas moins exigeante sur les contenus à venir d un programme de deuxième génération, qui devrait officiellement être annoncé par le ministre, au moins dans son principe, le mardi 11 octobre lors d une journée de débats qui aura lieu à la Cité Universitaire de Paris.

2 Sécuriser financièrement les programmes en cours et préparer un «ANRU 2» Aujourd hui, le succès du programme «ANRU 1» ne fait, à quelques réserves près, plus débat parmi les élus locaux et professionnels de la ville et de l urbanisme. Transformation des quartiers, rénovation des bâtiments, nouvelle dynamique économique, insertion des quartiers dans la ville, rénovation thermique des bâtiments, amélioration du cadre de vie : le bilan est globalement satisfaisant, même si des marges d amélioration demeurent pour l avenir (relogement des familles, participation des habitants, désenclavement par les transports, insertion sociale, emploi, éducation, sécurité, etc) et qu il reste à consolider les acquis des travaux désormais achevés (sorties de convention). Les résultats positifs obtenus depuis 2004 et la dynamique enclenchée sur les territoires militent pour le lancement d un deuxième programme à partir de 2013 mais aussi pour une clarification du discours gouvernemental sur les moyens à mobiliser pour financer les avenants en cours et assurer la prise en charge d un éventuel programme de deuxième génération. En effet, le financement depuis 2009 des programmes ANRU par le seul Action logement - ex 1 % logement - (voir la rubrique «Dossiers» de Grandes Villes Hebdo n 897 du 21 septembre 2011) ne permet plus de faire face aux échéances et doit entrainer, dès 2012, la mobilisation d enveloppes supplémentaires, qui devront être budgétées dans la prochaine loi de finances. Un deuxième programme ANRU à affiner Il ne s agit naturellement pas de lancer un programme ANRU de deuxième génération symétriquement calqué sur le premier. D abord parce que l état des finances publiques ne le permet pas et ensuite il importe d affiner les interventions sur les territoires et de veiller à faire du sur-mesure, comme le demandent élus et techniciens. Des inflexions significatives devront ainsi être apportées allant dans le sens d une plus forte mixité sociale dans les processus de relogement, d un meilleur équilibre entre démolition et réhabilitation, d un traitement approprié des copropriétés dégradées, d un travail sur la qualité des espaces publics, d une politique de soutien aux transports en commun et aux commerces et d une meilleure articulation des enjeux sociaux, urbains et humains. A ce titre, l Association des Maires de Grandes Villes de France, l Association des Maires «Ville et Banlieue» de France et l Association des Communautés Urbaines de France, appellent de concert à ce que l Etat continue de lutter, aux côtés des villes, pour une meilleure répartition du logement social au sein des agglomérations, afin d éviter de commettre les erreurs du passé et de reconcentrer des populations en difficulté aux mêmes endroits. Vers un meilleur ciblage d intervention et une gouvernance intercommunale L AMGVF adhère globalement à la proposition récente du Comité d évaluation et de suivi (CES) de l ANRU de cibler, pour le futur, les interventions de l ANRU sur 200 grands quartiers prioritaires. L enveloppe évoquée par le CES de 9 milliards d euros, étalée sur 6 ans de 2013 à 2019, paraît réaliste au regard d une géographie d intervention plus resserrée, même si l effet de levier évoqué (36 milliards d euros d investissement attendus) semble excessivement optimiste. Par ailleurs, l importance accordée par le CES de l ANRU, mais aussi par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans un rapport ad hoc paru mi-septembre, à une gouvernance des projets au niveau de l agglomération et de l EPCI semble une option pertinente, au service d un projet global de développement du territoire. L objectif de reconstitution d au moins 50 % des logements démolis hors site ne peut, en tout état de cause, s obtenir à terme qu à partir du moment où l intercommunalité pilote le dossier, en étroite subsidiarité avec les communes signataires. Mieux articuler CUCS, PRU, PLU, PLH et PDU Il en ressort la nécessité de mieux articuler à l avenir les Programmes locaux de l habitat (PLH) avec les Plans de déplacements urbains (PDU) et les Projets de rénovation urbaine (PRU), avec l impératif d intégrer les éco-quartiers et éco-cités au sein des quartiers et d y développer de nouvelles synergies sociales et urbaines. De même, la question des ZFU et du développement économique des quartiers devra être prise en compte pour coordonner de manière appropriée enjeux d insertion sociale et d attractivité économique. D ici à 2014, date à laquelle est programmée la révision de la géographie prioritaire (dont les périmètres ont été fixés en 1996, sous le gouvernement d Alain Juppé), il conviendra, dans cette logique transversale, de préparer un contrat unique de territoire réunifiant les Contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) et les PRU afin que les volets sociaux, économiques, éducatifs et urbains de la politique de la ville soient étroitement liés. Traiter d urgence les copropriétés dégradées La question proprement dite des chantiers ANRU ne doit pas reléguer au second rang la problématique de la requalification des quartiers anciens dégradés et des copropriétés dégradées. A ce titre, la proposition du CES de l ANRU de lever 1,5 milliard d euros de subventions conjointes de l ANRU, de l ANAH et du ministère chargé du Logement sur la période , pour le traitement d une centaine de quartiers, va dans la bonne direction, même si cela reste, à ce stade, une recommandation de principe. Sur ce dossier de plus en plus sensible des copropriétés dégradées, en banlieue comme en cœur de ville et d agglomération, des mesures techniques et surtout

3 juridiques devront être prises rapidement, afin de sécuriser les interventions publiques (Etat et/ou collectivités locales) face aux propriétaires privés. Le respect du droit constitutionnel de propriété empêche, en effet, les élus locaux et les services de l Etat de traiter des immeubles tenus trop souvent par des «marchands de sommeil» sans vergogne, exploitant à des tarifs prohibitifs des familles entières, souvent immigrées ou issues de l immigration. Pour une autre gouvernance des politiques urbaines Si le lancement d un deuxième programme ANRU apparaît nécessaire à court terme, une telle annonce, aussi attendue soit-elle, ne suffira pas. En effet, les politiques de la ville, de l urbanisme, du logement et des transports ne seront demain efficaces et pertinentes que si leur gouvernance locale et nationale est significativement améliorée. Au niveau local, les élus auront ainsi de grandes difficultés à travailler de manière satisfaisante si le préfet n a pas autorité sur les services de l Education nationale, en matière de soutien aux politiques de réussite éducative et de petite enfance dans les quartiers. Enfin, rien de substantiel et d abouti ne pourra être entrepris dans les quartiers populaires si la mobilisation du droit commun et un portage interministériel fort ne sont pas au rendez-vous. Or, nous sommes aujourd hui dans une segmentation qui nuit au traitement intégré des enjeux sociaux, environnementaux et urbains. Il est ainsi fort regrettable que la politique de la ville, d une part, et la sphère «logement/urbanisme/transports/développement durable», d autre part, ne soient pas réunies sous un même périmètre ministériel. Emmanuel Heyraud > Actu Conseil supérieur de la fonction publique territoriale : Philippe Laurent nouveau président Philippe Laurent, maire de Sceaux (Hauts-de-Seine), viceprésident de l Association des petites villes de France, président de la commission des Finances de l Association des maires de France et membre du Comité des finances locales, a été élu le 28 septembre à la présidence du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT), où il succède à Bernard Derosier, député, ancien président du conseil général du Nord. Après avoir rendu hommage à ses prédécesseurs, Philippe Laurent a réaffirmé «son engagement dans la promotion et le renforcement de la fonction publique territoriale, condition indispensable à la réussite de la décentralisation et à la qualité du service public local» et a déclaré qu il ne manquerait pas de faire entendre la voix du CSFPT, tout particulièrement au sein du futur Conseil commun de la fonction publique. Membre du Bureau du CSFPT depuis 2001, Philippe Laurent s est impliqué dans tous les grands dossiers relatifs à la fonction publique territoriale. Il a notamment animé un groupe de travail du Conseil qui, en février 2009, a avancé 26 propositions innovantes de nature à améliorer la place et le rôle des cadres supérieurs territoriaux. Rappelons que le CSFPT est une instance consultative paritaire, instituée par la loi statutaire du 26 janvier 1984, composée d élus locaux représentants des collectivités locales employeurs et de représentants des organisations syndicales représentatives de la fonction publique territoriale, laquelle compte aujourd hui près de 2 millions d agents. Dans son rôle consultatif, le CSFPT est obligatoirement saisi pour avis par le ministre chargé des collectivités territoriales sur tous les projets de textes législatifs ou réglementaires intéressant la fonction publique territoriale. Il a également un pouvoir de proposition en matière statutaire, peut procéder à des études sur les personnels territoriaux et a une responsabilité d ensemble en matière de tenue de statistiques et de documentation. La loi du 19 février 2007 a, en outre, prévu que les membres siégeant au CSFPT en qualité de représentants des collectivités territoriales formaient le collège des employeurs publics territoriaux qui doit être consulté par le gouvernement sur toute question relative à la politique salariale ou à l emploi public territorial. Claude Milliot

4 Le président de l AMGVF, Michel Destot, participera les 13 et 14 octobre à la rencontre d étude des maires en Chine Depuis 2004, le Comité France-Chine organise, avec l Institut de Politique Etrangère du Peuple Chinois (CPIFA), une Table Ronde réunissant une dizaine de maires français et une dizaine de maires chinois. Cette Table Ronde se tient aternativement en France (Lyon, Strasbourg, Grenoble) et en Chine (Chengdu, Chongqing). L Association des Maires de Grandes Villes de France est partenaire de l organisation de la sixième édition qui se déroulera les 13 et 14 octobre à Tianjin puis Foshan. Participeront notamment à ces rencontres : les deux présidents de la Table Ronde pour la représentation chinoise, Jianping Xiong, vice-maire de Tianjin et Tao Chen, viceprésident du CPIFA, le président de l AMGVF, Michel Destot, député-maire de Grenoble, en qualité de président pour la représentation française, Anne-Marie Idrac, ancienne ministre du Commerce extérieur, Daniel Duglery, maire de Montluçon, Serge Grouard, député-maire d Orléans, Philippe Lavaud, président de la communauté d agglomération du Grand Angoulême, Louis Nègre, sénateur-maire de Cagnes-sur-Mer, Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan, Didier Cazabonne, adjoint au maire de Bordeaux, Pierre Mansat, adjoint au maire de Paris, Anne Menou Castera, adjointe au maire de Pau, Jean-François Monino, adjoint au maire d Aubervilliers. Emmenées par Jean-Pascal Tricoire, président du directoire de Schneider Electric, président du Comité France-Chine, de nombreuses entreprises seront présentes, notamment Air Liquide, Alstom, La Poste, Suez Environnement et Veolia. Sarah Abric Dialogue avec les maires libanais sur la décentralisation Le 27 septembre, Bertrand Delanoë, maire de Paris et Pierre Schapira, adjoint au maire de Paris, ont accueilli une importante délégation de maires libanais, venue échanger avec ses homologues français sur la décentralisation et faire part de ses difficultés quotidiennes à agir dans un pays encore insuffisamment décentralisé. pour avancer sur ces deux dimensions de leurs actions. Jean-Michel Daclin, président de la commission «Affaires européennes et internationales» de l Association des Maires de Grandes Villes de France, adjoint au maire de Lyon, vice-président de la communauté urbaine du Grand Lyon, était notamment présent à ces échanges, aux côtés de Nader Ghazal, maire de Tripoli, ville avec laquelle Lyon est jumelée. La réunion a également été l occasion d inaugurer, en présence de Bilal Hamad, maire de Beyrouth, une exposition consacrée au projet de coopération «Beit Beyrouth» (la maison de Beyrouth), projet, dans lequel la ville de Paris est très active, qui consiste à créer un musée et un centre culturel dans un lieu mythique de Beyrouth : la maison jaune. Ces rencontres préfigurent l organisation d Assises de la coopération décentralisée en septembre 2012 à Beyrouth. S.A. Coopération décentralisée : à Grenoble opération «Ticket parking pour Ouagadougou» La ville de Grenoble, jumelée de longue date avec celle de Ouagadougou (Burkina Faso), a mis en place un financement innovant de ses actions de coopération décentralisée. Depuis le 1er janvier, une éco-participation de 15 centimes d euros a été instaurée sur les tickets de stationnement dont l objet est de financer la protection de la ceinture verte de Ouagadougou et le financement d un conservatoire botanique dans le parc urbain de Bangr Weoogo. Projet partenarial par excellence, il est mené en lien avec la société Vincipark. La préservation de la ceinture verte, grignotée par l urbanisation, est essentielle pour protéger la ville des vents asséchants (lutte contre la désertification) et pour préserver la sécurité alimentaire d une ville dont la population devrait doubler d ici à Les fonds serviront à lancer un programme de sauvegarde des espèces végétales sensibles du Burkina Faso et à planter massivement des arbres. Cette année, les services de la ville de Grenoble estiment que cette opération devrait rapporter euros. Pour mémoire, planter un arbre à Ouagadougou coûte environ 1 euro. S.A. Les maires libanais sont désireux d établir avec les maires français des échanges, à la fois politiques et techniques,

5 Strasbourg accueille les «5 èmes Assises européennes du paysage» du 10 au 12 octobre Lieu unique d échange et de partage d expériences, les 5 èmes Assises européennes du paysage, intitulées «Le Paysage, créateur de richesses», auront lieu du 10 au 12 octobre au Conseil de l Europe à Strasbourg. Ce grand rendez-vous européen des décideurs de la ville durable et des professionnels du paysage est organisé par «Val hor»*, avec ses fédérations professionnelles de la filière paysage - Fédération française du paysage (FFP), Union nationale des entrepreneurs du paysage (UNEP), Fédération nationale des producteurs de l horticulture et des pépinières (FNPHP) - et en partenariat avec l Association des Maires de Grandes Villes de France. La manifestation propose trois jours de débats avec des professionnels et décideurs de renom international pour démontrer comment la préservation et la création de paysages contribuent à la création de richesses nouvelles pour tous. * «Val Hor» regroupe les professionnels du paysage et du végétal en France. Informations et inscriptions : Anne Laborie 4 ème Conférence internationale «Energies renouvelables locales Freiburg 2011» les 27 et 28 octobre La ville de Freiburg, qui est jumelée avec Besançon, organise avec ses partenaires d ICLEI (Conseil international pour les initiatives écologiques locales), la 4 ème édition de la conférence «Energies renouvelables locales Freiburg 2011» (Local Renewables Freiburg 2011). Cette conférence internationale des experts aura lieu les 27 et 28 octobre 2011 au Solar Info Center et mettra l accent sur le développement des constructions performantes en énergie, dans un contexte d urbanisme durable, qui représente des atouts écologiques et économiques mais aussi un important potentiel. Elle accueillera des représentants de villes et de communes, des prestataires de services d énergie et des experts qui présenteront des solutions et échangeront sur les expériences menées. «Emploi et compétences : quel développement concerté des territoires?», un colloque organisé par Sémaphores le 20 octobre à Paris Dans un contexte où les acteurs de l emploi et du développement économique voient leurs rôles et compétences redéfinis, l objectif de ce colloque est d interpeller les entreprises, les partenaires sociaux et les pouvoirs publics, sur deux questions majeures : comment développer durablement l emploi en renforçant la compétitivité et l attractivité de nos territoires? Comment piloter plus efficacement les actions et dispositifs en faveur de l emploi, de la formation et du développement économique? Plusieurs tables rondes rythmeront cette journée. Le matin, la première table-ronde abordera «l emploi, l organisation du travail et les besoins des entreprises» et la seconde, «le développement des compétences, la continuité professionnelle». L après-midi, une table ronde sera consacrée aux expériences territoriales et aux gisements de croissance des territoires. Cette séquence sera illustrée par la présentation du programme de l OCDE concernant le développement économique et la création d emplois à l échelon local (programme LEED), avec lequel l Association des Maires de Grandes Villes de France travaille en partenariat depuis le début de l année. Le ministre du Travail, de l Emploi et de la Santé, Xavier Bertrand, interviendra en fin de matinée. La journée sera conclue par un débat sur la gouvernance territoriale et les enjeux de leadership entre Jean-Paul Denanot, président de la région Limousin, président de la commission «Formation professionnelle», de l Association des Régions de France, Philippe Maitreau, adjoint au maire de Mulhouse, vice-président de Mulhouse Alsace Agglomération, président de la commission «Territoires, emploi et développement économique» de l AMGVF, Bertrand Martinot, directeur général de la Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) et Pierre Ferracci, président du groupe Alpha. Programme complet du colloque et inscription sur : Clémence Schelcher-Beyer Informations : A.L.

6 > Initiatives villes et agglos 3D.Angers.fr La ville d Angers a lancé en 2010, le premier univers 3D local communautaire «3D.Angers.fr» est un univers 3D local communautaire accessible depuis Internet. Les Angevins et les visiteurs sont invités à créer un avatar et à le personnaliser afin de vivre une expérience unique de la ville. Découvertes, services, shopping, échanges : «3D.Angers.fr» propose une nouvelle façon, innovante et ludique, de vivre sa ville. «3D.Angers.fr», ça fonctionne comment? L internaute, Angevin ou visiteur, crée son compte et accède alors, après installation du plugin 3D, à l univers «3D.Angers.fr». Il est orienté vers un espace d apprentissage, dans lequel il pourra, s il le souhaite, découvrir les différentes fonctionnalités liées aux déplacements et aux interactions avec l univers 3D. La première interaction est la possibilité offerte de personnaliser finement son avatar (son double virtuel) physiquement et jusque dans des détails vestimentaires. Les combinaisons sont infinies et chaque avatar est unique. Le visiteur peut alors faire du shopping dans les boutiques implantées dans le site ou jeter un oeil à la carte des restaurants présents, se renseigner sur les services municipaux (différents guichets d information thématiques sont accessibles), consulter les horaires de train ou de bus... En tout, une cinquantaine de boutiques et services ont «pignon sur rue» dans «Angers 3D». Ca sert à quoi? En lançant cet univers 3D local, la ville d Angers propose un outil aux multiples facettes : - développement de la notoriété : au-delà du caractère innovant qui confirme à Angers son inventivité, l univers 3D va permettre aux internautes du monde entier de découvrir la ville autrement. En complément des supports qui leur sont déjà offerts (streetview, panoramiques, vidéos...), l internaute va vivre sa découverte du territoire en interagissant avec les autres utilisateurs. En quelques minutes, les principaux atouts de la ville sont révélés : équipements, art de vivre, projets, services, événements culturels ; - développement économique : le rayonnement de la ville passe également par la valorisation du savoir faire angevin. Faciliter la présence sur Internet des commerces angevins et les accompagner vers le e-commerce participe à cette reconnaissance des produits locaux de qualité ; - développement des services : équipements, services ou grands projets d aménagement en quelques clics ce sont les principales portes d entrée de la ville d aujourd hui qui sont accessibles : la programmation culturelle, les équipements sportifs, les associations, les services administratifs mais aussi les réalisations en cours : le tramway ou l aménagement des berges de la Maine ; - développement de la participation : l univers 3D est également un espace d expression citoyenne. Libre entre avatars ou canalisés, via des temps d échanges ou des questionnaires, la parole des internautes nourrit le débat, les projets et participe à renforcer les dispositifs d écoute des habitants. 3D réaliste ou symbolique? De nombreux projets de modélisation réaliste de villes existent. «3D.Angers.fr» n a pas vocation à proposer une immersion sur l intégralité du territoire de la ville de manière réaliste car il est tout simplement impossible de maintenir une représentation à jour de l espace public, toujours en mouvement. L esprit retenu est d immerger l utilisateur dans une représentation symbolique de la ville. C est d ailleurs là toute la force de l univers 3D : proposer une vision condensée des identifiants du territoire. Bâtiments remarquables, aménagements spécifiques sont autant de symboles qui donnent à voir la ville. La priorité a également été donnée à la fluidité et à la simplicité d utilisation. La 3D réaliste est trop souvent contrainte à des usages professionnels qui en limitent sérieusement l intérêt.

7 «3D.Angers.fr» en images Les bâtiments et aménagements caractéristiques de la ville Le patrimoine historique et contemporain

8 Quelques chiffres : - nombre total d inscrits : inscrits à Angers : commerces et 14 enseignes services Connectez-vous sur : ou contactez-nous : Ville d Angers, service Information Communication Laurent Poucan, , Optishops concepteur du projet : Reynald Werquin,

9 > Agenda Mercredi 5 octobre. Réunion de la commission «Finances» AMGVF-ACUF, présidée par Jean-Claude Boulard, maire du Mans, président de la communauté urbaine Le Mans Métropole, à 10 h au siège de la Fédération nationale des caisses d épargne, 5 rue Masseran Paris, suivie l après-midi, à 14 h 30, d une réunion plus particulièrement destinée aux directeurs financiers des grandes villes et agglomérations Du mercredi 12 au vendredi 14 octobre. 22 ème Convention nationale de l intercommunalité à Rennes organisée sur le thème «L intercommunalité rebat ses cartes» par l Assemblée des Communautés de France, présidée par Daniel Delaveau, maire de Rennes, président de la communauté d agglomération Rennes Métropole au Liberté, Esplanade Général de Gaulle. 23 èmes Rencontres nationales du transport public organisées à Strasbourg par le GIE Objectif transport public GART-UTP au Parc des expositions Jeudi 13 et vendredi 14 octobre. Le président de l Association des Maires de Grandes Villes de France, Michel Destot, député-maire de Grenoble, participera à la rencontre d étude en Chine organisée par le Comité France-Chine (voir la rubrique «Actu» de la présente édition de Grandes Villes Hebdo) Mardi 18 octobre. L AMGVF, l ACUF et les Interconnectées organisent à Marseille, une manifestation intitulée «Très haut débit et grandes villes où en sommes nous?» - programme et inscription sur : Du mardi 18 au jeudi 20 octobre. 32 ème Rencontre nationale des agences d urbanisme à Paris organisée sur le thème «Territoires et projets Les outils de la gouvernance» par la Fédération Nationale des Agences d Urbanisme, présidée par Vincent Feltesse, président de la communauté Urbaine de Bordeaux à la Grande Halle de La Villette, Espace Charlie Parker, Paris Mercredi 19 octobre. Réunion du «Club des DGS des grandes villes et agglomérations» de l AMGVF - de 10 h à 13 h, à l Assemblée nationale, 1 er Bureau, 126 rue de l Université, Paris. Réunion de la commission «Emploi et développement économique» de l AMGVF, présidée par Philippe Maitreau, adjoint au maire de Mulhouse, vice-président de la CA Mulhouse Alsace Agglomération - de 10 h à 12 h, à l Assemblée nationale, 2 ème Bureau, 126 rue de l Université, Paris

10 Mercredi 19 et jeudi 20 octobre. Congrès des Entreprises publiques locales à Tours organisé sur le thème «Anticiper, innover et mutualiser, au service de l action publique locale» par la Fédération des EPL, présidée par Martial Passi, vice-président de la communauté urbaine du Grand Lyon, maire de Givors au Centre international de congrès Vinci Du mercredi 19 au vendredi 21 octobre. 81 ème Congrès de l Assemblée des Départements de France, présidée par Claudy Lebreton, président du conseil général des Côtes d Armor, organisé à Besançon sur le thème «Le département, un territoire d avenir» au Parc des expositions et des congrès Micropolis Mardi 25 octobre. Réunion de la commission «Politique de la ville» AMGVF-ACUF-AMVBF, co-présidée par Michel Destot, Pierre Cohen, président de la commission «Politique de la ville» de l ACUF, député-maire de Toulouse, président de la CU de Toulouse et Claude Dilain, président de l AMVBF, sénateur-maire de Clichy-sous-Bois de 9 h 30 à 12 h 30, à l Assemblée nationale, 101 rue de l Université, salon Mars III, Paris «GRANDES VILLES Hebdo» est éditée par les Maires de Grandes Villes de France 42, rue Notre-Dame des Champs PARIS - Tél : Fax : Elle peut être consultée sur : Courriel : Directeur de la publication : Christian LALU Directeur de la rédaction : Claude MILLIOT Maquettiste : Béatrice GOULET Une publication du pôle Information & Communication 10

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Grandes Villes Hebdo La Lettre des Maires de Grandes Villes de France

Grandes Villes Hebdo La Lettre des Maires de Grandes Villes de France Grandes Villes Hebdo La Lettre des Maires de Grandes Villes de France N 932 - Mercredi 13 juin 2012 > Sommaire Actu 4 La nouvelle adresse de l Association des Maires de Grandes Villes de France p.3 4 Coopération

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

pour une métropole solidaire et attractive

pour une métropole solidaire et attractive pour une métropole solidaire et attractive A l origine de Paris Métropole 5 décembre 2001 : premier débat à la Maison de la RATP o 400 acteurs publics du cœur de l agglomération o réunis pour envisager

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

UNE GESTION CHOISIE, DURABLE ET RESPONSABLE MERCREDI 3 OCTOBRE 2012 MAISON DE LA CHIMIE PARIS COLLOQUE

UNE GESTION CHOISIE, DURABLE ET RESPONSABLE MERCREDI 3 OCTOBRE 2012 MAISON DE LA CHIMIE PARIS COLLOQUE MERCREDI 3 OCTOBRE 2012 MAISON DE LA CHIMIE PARIS COLLOQUE Les 10 ans de la Charte des Services Publics Locaux UNE GESTION CHOISIE, DURABLE ET RESPONSABLE Sous le haut-patronage de Jean-Pierre BEL Président

Plus en détail

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires?

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Atelier de l Observatoire, 24 et 25 septembre 2009, Créteil Le développement durable appelle les territoires à préserver et

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat

Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Signature de la convention P.N.R.Q.A.D entre la Ville de Sedan et l Etat Mardi 16 octobre 2012 Dossier de Presse 1 SOMMAIRE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés page 3 Un

Plus en détail

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 -

40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - 40 PROPOSITIONS POUR UN ELAN NOUVEAU DE L ACTION EXTERIEURE DECENTRALISEE présentées par André LAIGNEL -- 23 janvier 2013 - A. DEFINIR DES PRIORITES PARTAGEES «L EXPERIENCE DE LA PROXIMITE AU SERVICE D

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine

La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine La gestion durable des eaux au service des habitants des Hauts-de-Seine Schéma départemental 2005-2020 Le mot du Président Lors de sa réunion du 16 décembre 2005, l Assemblée départementale a approuvé

Plus en détail

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

1. Sur le Titre I Les modalités d organisation des compétences (articles 1 à 9).

1. Sur le Titre I Les modalités d organisation des compétences (articles 1 à 9). Projet de loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles Les propositions de l Union sociale pour l habitat Ce premier projet de loi concentre de nombreux éléments

Plus en détail

Programme prévisionnel

Programme prévisionnel la sucrière Lyon Programme prévisionnel JEUDI 21 JUIN 2012 12h00 13h30 14h00 Accueil et inscription des participants Une collation est offerte aux participants à leur arrivée. Inauguration du Village Jean-François

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE»

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» L ENQUETE EN LIGNE Lien d accès : https://fr.surveymonkey.com/s/enqueteuicncoopdecbiodiv Mot de passe : enqueteuicn Réponse

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE Le 14 Mai 2014 USH Service Politiques urbaines et sociales L architecture des contrats de ville Contrat de ville : projets territoriaux intégrés

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

dispositifs Acteurs L emploi, une priorité

dispositifs Acteurs L emploi, une priorité L HUMAIN EN CAPITALE Emploi Politiques CIV économie Grand Paris rénovation En direct du dispositifs COMITÉ INTERMINISTÉRIEL DES VILLES DU 18 FÉVRIER 2011 habitants Égalité Politiques Transports Acteurs

Plus en détail

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1 Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008 Synthèse de l atelier 1 Comment, dans le cadre du CDIAE, mobiliser les acteurs du territoire pour réaliser un diagnostic, définir les orientations et élaborer

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

La gestion des crédits de la politique de la ville

La gestion des crédits de la politique de la ville GESTION DES CRÉDITS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE 143 La gestion des crédits de la politique de la ville Saisie sur le fondement de l article 58-2 de la loi organique relative aux lois de finances, la Cour

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Le management territorial à l ère des réseaux

Le management territorial à l ère des réseaux Collection service public dirigée par Geneviève Jouvenel Jean-Yves Prax Le management territorial à l ère des réseaux, 2002 ISBN : 2-7081-2802-7 TABLE DES MATIÈRES Guide de lecture.........................................................

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée Nouveaux enjeux du mandat Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée - 121,8-117,1 Déficit budget Etat (en milliards d'euros) - 130,0-120,0-110,0-100,0-90,0-80,0-70,0-60,0-50,0-40,0-30,0-20,0-10,0

Plus en détail

Fonds de financement de la transition énergétique

Fonds de financement de la transition énergétique Fonds de financement de la transition énergétique Convention particulière de mise en œuvre de l appui financier au projet «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» Entre La ministre de l

Plus en détail

Prévenir les nuisances futures

Prévenir les nuisances futures 4877 Prévenir les nuisances futures BILAN D ACTIVITÉ 2000 q 2005 50 51 52 53 54 Sensibiliser les professionnels aux nuisances sonores Réviser les Plans d Exposition au Bruit (PEB) Créer une zone D Réfléchir

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES Composante 3 / TUNISIE ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES DEMANDEURS D EMPLOIS DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ACTION DE FORMATION Contribution à la réalisation d un outil intitulé

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 INVESTISSEMENT TERRITORIAL INTÉGRÉ POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020

Plus en détail

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Conférence bancaire et financière Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie,

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

La Région soutient le bâtiment et les travaux publics

La Région soutient le bâtiment et les travaux publics Plan de soutien BTP Région Franche-Comté La Région soutient le bâtiment et les travaux publics aides aux collectivités et entreprises de franche-comté www.franche-comte.fr Ce livret, que j ai souhaité

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille Extension de l école de la deuxième chance à Marseille CONTEXTE La notion d Ecole de la Deuxième Chance La notion d école de la seconde chance fait suite à la parution, en 1995, d un Livre Blanc de la

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL 1 Les Partenaires sociaux ont adopté un projet de réforme d Action Logement qui sera mise en œuvre avant fin 2016. Objectifs poursuivis

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme COMMUNIQUE DE PRESSE Dijon, le 8 novembre 2012 FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme En présence de Monsieur Pierre Moscovici,

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels

Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels Journée Des Professionnels de la ville Rénovation urbaine et prise en compte des enjeux actuels Eléments issus de la séance 11 octobre 2007 - Colmar Renouvellement urbain et prise en compte des enjeux

Plus en détail

Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France. Pré - Programme & Planning

Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France. Pré - Programme & Planning Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles 03, 04 & 05 juillet 2013 Niort - France Pré - Programme & Planning Journées Professionnelles Européennes des lieux de Musiques Actuelles

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail