Sémiologie radiologique de base. Appareil locomoteur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sémiologie radiologique de base. Appareil locomoteur"

Transcription

1 Sémiologie radiologique de base Appareil locomoteur

2 L articulation : Il faut Regarder l épaisseur de l interligne articulaire : intégrité du cartilage Observer l os sous-chondral : condensation, flou Regarder d il existe des géodes juxta-articulaires Regarder s il existe des ostéophytes, les différencier des entésophytes ou syndesmophytes Regarder la structure osseuse juxta-articulaire Regarder s il existe une désaxation ou une dysplasie (défaut de congruence) Toujours de façon comparative

3 Arthrose Ostéophytes Pincement articulaire (ou discal) Ostéophytes Géodes sous chondrales ou juxtaarticulaires

4 Arthrose IPD : pincement, condensation os sous chondral, géodes, sub luxation Rhizarthrose : pincement + condensation

5 Arthrose Gonarthrose fémorotibiale interne : pincement, condensation, ostéophyte, désaxation Coxarthrose : pincement supérointerne, géode,dysplasie par insuffisance de couverture

6 Arthrose Au début, à un stade infra radiologique l arthographie permet le diagnostic montrant un pincement localisé du cartilage du cotyle. A l inverse à un stade évolué, le pincement est complet et l ostéophytose engaine complètement les épiphyses

7 Arthrite infectieuse Le cartilage se pince rapidement ( 15 à 30 jours) L os sous chondral est flou Il existe parfois des géodes «en miroir»

8 Spondylodiscite : géodes en miroir

9 Infection en IRM HypoT1 avec flou des plateaux vertébraux Hyper T2 Prise de Gadolinium Epidurite ou abcès des parties molles

10 Arthrite inflammatoire PR : déminéralisation épiphysaire puis géodes pincement

11 PR évoluée Pincement, géodes Luxations+++ Arthrite inflammatoire

12 Arthrite inflammatoire Rhumatisme psoriasique : Résorption houppe Pincement Mais surtout : reconstruction sur insertion enthèses et fusion Atteinte IPD

13 Spondylarthrite ankylosante Syndesmophytes charniere dorsolombaire Squarring Colonne bambou : ossification de tous les ligaments Déminéralisation

14 SPA : sacro iliaques Au début : élargissement interligne puis Condensation + géodes Fusion Début : intérêt TDM et IRM

15 arthrites microcristallines Goutte : géodes et tophi des parties molles visibles

16 CCA Liserés de PP de ca sur les cartilages, les ménisques. Genoux, hanches, poignets, épaules, symphyse pubienne

17 Rh à apatite Calcifications d apatite, arrondies, denses, extra articulaires (tendons, bourses séreuses)

18 Différencier, arthrose, HVE, SPA

19 Différencier ostéophytes d enthésophytes (le disque est normal)

20 hernies discales Latéro-médianes, foraminales

21 L os Corticales Structure Lyse, densification Hétérogénéité Artéfacts : gaz, superpositions

22 Ostéoporose Tassement bénin : diminution de hauteur de plus de 20 % Intégrité des pédicules, épineuse,corticale, mur postérieur, homogénéité trame

23 Tassement malin Vertèbre «borgne» : métastase : disparition du pédicule gauche, infiltration tumorale (IRM) hémicorps vertébral, pédicule, lame et envahissement partie molles

24 métastases Lytiques, condensantes, mixtes, rupture corticale, envahissement partie molles, fractures pathologiques

25 Métastases Intérêt du scanner et/ou de l irm:rdm analyse structure osseuse, IRM analyse l envahissement médullaire et des parties molles

26 Tumeurs primitives Même raisonnement que métastases : IRM, TDM : nature : liquidienne, cartilagineuse, calcifications intra tumorales, effraction ou non des corticales Siège ++ : épiphyse, métaphyse, diaphyse En haut : dysplasie fibreuse ou fibrome ossifiant En bas chondroblastome (tumeur bénigne épiphysaire)

27 Tumeurs primitives malignes Évolutivité, rupture corticales, envahissement des parties molles : ici sarcome d Ewing : radios normales mais envahissement à l IRM

28 Myélome Lacunes à l emporte pièce Formes déminéralisante diffuse : Rx = ostéoporose mais IRM anormale

29 Paget Aggrandissemnt pièce osseuse Dédifférenciation corticotrabéculaire Aspect fibrillaire Ostéoporose circonscrite ou V pagétique au début

30 Ostéonécrose aseptique Hanche : le plus fréquent Rx : classification d Arletet Ficat: Stade 1 : Rx normale Stade 2 : densification hétérogène tête Stade 3 : fracture du séquestre Stade 4 arthrose secondaire

31 Ostéonécrose aseptique IRM : T1 séquestre en hypo ou isosignal avec bande hyposignalante le délimitant T2 ou Stir : séquestre de signal hétérogène délimité par une bande en hyposignal entourée parfois d oedème en hyper signal («double ring»)

32 ADSR Rx : déminéralistion hétérogène, diffuse Scinti : hyperfixation diffuse + hyperfixation des articulations adjacentes

33 ADSR (hanche) IRM : Hyposignal diffus en T1 Hypersignal diffus en T2 Possibilité d un épanchement articulaire réactionnel

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE I- Radiographies standard I.1- Généralités I.2- Anomalie de densité I.3- Calcifications I.4- Anomalies de structure Plan de cours II- Arthrographie III- Tomodensitométrie

Plus en détail

QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT»

QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT» QUAND LES CLICHÉS RADIOGRAPHIQUES «NOUS PARLENT» D R R A L A N D I S O N S T É P H A N E L A R H U M AT O L O G I E A U Q U O T I D I E N 2 0 N O V E M B R E 2 0 1 3 INTRODUCTION Radiographie standard

Plus en détail

299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant

299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant Sommaire 299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant principales hypothèses diagnostic et examens complémentaires pertinents imagerie Clichés standards - Bassin de face, hanche de profil (Lowenstein,

Plus en détail

SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE. Pr Sokhna BA

SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE. Pr Sokhna BA SEMIOLOGIE RADIOLOGIQUE OSTEO-ARTICULAIRE Pr Sokhna BA OBJECTIFS Donner 3 étiologies d ostéopénie Citer 7 caractères descriptifs d une lacune osseuse Citer 4 types d apposition périostée Savoir distinguer

Plus en détail

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Sommaire 092. Discospondylite diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Spondylodiscite à pyogènes Clichés standards - Souvent normaux le premier mois puis : - Pincement discal - Déminéralisation de

Plus en détail

IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE

IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE DR A. ACHEUK-YOUCEF IMAGERIE MEDICALE CHUC IMAGERIE OSTEO ARTICULAIRE I-INTRODUCTION - Malgré les progrès des techniques d imagerie et en particulier de la TDM et de l IRM, la première approche diagnostique

Plus en détail

225. Arthropathie microcristalline

225. Arthropathie microcristalline Sommaire 225. Arthropathie microcristalline diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Maladie à pyrophosphates de calcium dihydratés (PPCD) Chondrocalcinose - cartilages hyalins : fin liseré calcique

Plus en détail

Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme inflamma

Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme inflamma Imagerie Ostéo-articulaire DCEM 1 Oct 2011 T.Benzaken TB 2011 Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme

Plus en détail

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Une ostéolyse type Ic, II, III dans la classification de Lodwick Une réaction périostée plurilamellaire, spiculée ou discontinue avec triangle de Codman

Plus en détail

Imagerie de l arthrose. Données physiopathologiques et imagerie

Imagerie de l arthrose. Données physiopathologiques et imagerie Imagerie de l arthrose Données physiopathologiques et imagerie Physio pathologie Tous les types d articulation peuvent être touchés: synoviale, articulation fibreuse, cartilagineuse, enthèse 2 formes particulières

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Les tumeurs osseuses Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu conjonctif

Plus en détail

154. Tumeurs des os, primitives et secondaires

154. Tumeurs des os, primitives et secondaires Sommaire 154. Tumeurs des os, primitives et secondaires diagnostic Imagerie Clichés standards 2 incidences (indispensables) - En faveur d une tumeurs maligne primitive : localisation «autour du genou»,

Plus en détail

Indications et stratégies d utilisation des principaux examens d imagerie

Indications et stratégies d utilisation des principaux examens d imagerie Indications et stratégies d utilisation des principaux examens d imagerie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter et hiérarchiser l apport des principales techniques d imagerie. En évaluer

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales du rachis dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales du rachis dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales du rachis dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante (SPA) Tête de chapitre

Plus en détail

Rachis RADIOANATOMIE DU RACHIS. Articulation inter-vertébrale. Vertèbre-type : DES Anatomie ostéo-articulaire Dr E. NIEDERBERGER

Rachis RADIOANATOMIE DU RACHIS. Articulation inter-vertébrale. Vertèbre-type : DES Anatomie ostéo-articulaire Dr E. NIEDERBERGER Rachis RADIOANATOMIE DU RACHIS DES Anatomie ostéo-articulaire Dr E. NIEDERBERGER Vertèbre-type : Corps vertébral Arc postérieur : Pédicules Massifs articulaires Lames Processus transverses Processus épineux

Plus en détail

UE.11 - ED 8 : Radiologie - Cas pratiques et révisions.

UE.11 - ED 8 : Radiologie - Cas pratiques et révisions. UE.11 - ED 8 : Radiologie - Cas pratiques et révisions. 1) Imagerie par rayon X La radiographie : Technique assez irradiante (à éviter chez la femme enceinte). La radio aboutit à une image planaire en

Plus en détail

SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES

SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES SEMEIOLOGIE DE BASE DES ARTHROPATHIES T. Kirchgesner, V. Perlepe, S. Acid, J. Malghem, F. Lecouvet, B. Vande Berg Unité d imagerie ostéo-articulaire des Cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles DES

Plus en détail

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 MA Nadil*, Y Bouras*, M Fadili*, M Ouarab*, C Schwartz** *Service de Traumato-Orthopédie, Chu Ibn Rochd de Casablanca, Maroc **Service d orthopédie, Hôpital Louis

Plus en détail

237. Fracture chez l'enfant

237. Fracture chez l'enfant Sommaire 237. Fracture chez l'enfant particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques, fractures liées à la croissance Généralités radiologie standard analyse de l'os et des parties molles

Plus en détail

Sommaire Arthrose. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi

Sommaire Arthrose. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Sommaire 057. Arthrose diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Caractères généraux Clichés standards - Pincement articulaire focalisé (zone de contrainte, chondrolyse) - Ostéophytose (zones de moindre

Plus en détail

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Semiologie Osseuse Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Radio standards Os Articulations Rachis Densitométrie Scintigraphie Échographie Scanner - Pet Scann IRM Opacification

Plus en détail

LA SPONDYLARTHROPATHIE AXIALE: SPECTRE LÉSIONNEL DU PLUS COMMUN AU PLUS RARE

LA SPONDYLARTHROPATHIE AXIALE: SPECTRE LÉSIONNEL DU PLUS COMMUN AU PLUS RARE LA SPONDYLARTHROPATHIE AXIALE: SPECTRE LÉSIONNEL DU PLUS COMMUN AU PLUS RARE PLAN INTRODUCTION CLASSIFICATION DES SPONDYLARTHROPATHIES AXIALES PHYSIOPATHOLOGIE DIAGNOSTIC POSITIF DIAGNOSTIC CLINIQUE DIAGNOSTIC

Plus en détail

LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES. J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé

LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES. J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé Service de radiologie B Hôpital Cochin Définition Tumeur osseuse primitive

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS OSSEUSES BENIGNES

IMAGERIE des TUMEURS OSSEUSES BENIGNES DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS IMAGERIE des TUMEURS OSSEUSES BENIGNES M. PANUEL 1 Données cliniques Age Circonstances de découverted - fortuite - traumatisme - douleurs ++ Tableau

Plus en détail

Hernie discale exclue

Hernie discale exclue CAS CLINIQUES Douleur lombaire puis cédation de la douleur et cruralgie droite Imagerie du rachis F Marin Hernie discale exclue 56 ans, douleurs de rythme plutôt mécanique Clinique : disparition du sd

Plus en détail

Les tumeurs osseuses. Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI

Les tumeurs osseuses. Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI Les tumeurs osseuses Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle

Plus en détail

SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008

SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008 SEMIOLOGIE OSTEO-ARTICULAIRE DCEM 1 SEPTEMBRE 2008 Méthodes d imagerie Radiographies standards TDM Arthro-scanner IRM Arthro-IRM Echographie Scintigraphie Méthodes d imagerie Radiographies standards TDM

Plus en détail

Session 9. Ostéo-articulaire Adulte

Session 9. Ostéo-articulaire Adulte Session 9 Ostéo-articulaire Adulte K Chaumoitre F Craighero Sce Imagerie Hôpital Nord CHU Marseille Cours étudiants session 9 OS ADULTE Traumatismes Os: hanche, poignet Appareil musculo-tendineux et ménisques:

Plus en détail

I Cherradi Lachhab, R Saouab, M Mahi, J ElFenni, T Amil, AHanine, S Chaouir, Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V-

I Cherradi Lachhab, R Saouab, M Mahi, J ElFenni, T Amil, AHanine, S Chaouir, Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V- I Cherradi Lachhab, R Saouab, M Mahi, J ElFenni, T Amil, AHanine, S Chaouir, Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d Instruction Mohammed V- Rabat- Maroc INTRODUCTION La métatarsalgie = Affection

Plus en détail

PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE

PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE Jean-Luc Drapé Service de Radiologie B INTRODUCTION IMAGERIE ADAPTÉE CHEZ L ADULTE Stade évolutif Localisation Ostéite d inoculation

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc

APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE. D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc APPORT DE L IMAGERIE DANS LA TROCHANTÉRITE TUBERCULEUSE D. LAOUDIYI, A. SKALLI, N. CHIKHAOUI CHU Ibn Rochd - Casablanca - Maroc INTRODUCTION La trochantérite tuberculeuse est une localisation rare de la

Plus en détail

Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005

Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005 Conduite à tenir devant un genou douloureux non traumatique (306c) Professeur Philippe GAUDIN Juillet 2005 Pré-requis : Examen clinique du genou Sémiologie radiologique de base Analyse cytologique et biochimique

Plus en détail

IMAGERIE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES

IMAGERIE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES IMAGERIE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES Dr Léra G. AKPO Ancien Interne Des Hôpitaux Radiologie 27/06/2015 OBJECTIFS Décrire la sémiologie élémentaire radiologique des atteintes ostéoarticulaires au cours

Plus en détail

Dr Jean-Baptiste Pialat. Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval Lyon cedex 03

Dr Jean-Baptiste Pialat. Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval Lyon cedex 03 Dr Jean-Baptiste Pialat Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval 69437 Lyon cedex 03 Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr Examen radiologique LECTURE Signes radiologiques ANALYSE Signes

Plus en détail

Radiographies, scanner, IRM aller au-delà du CR du radiologue. Emmanuel Hoppé Le 14 septembre 2017

Radiographies, scanner, IRM aller au-delà du CR du radiologue. Emmanuel Hoppé Le 14 septembre 2017 Radiographies, scanner, IRM aller au-delà du CR du radiologue Emmanuel Hoppé Le 14 septembre 2017 Nous avons tous vécu. La suspicion de certains patients quant à notre diagnostic clinique La pression de

Plus en détail

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis

Semiologie Osseuse. Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Semiologie Osseuse Elisabeth Dion Louis Mourier Faculté Bichat Lariboisière St Louis Radio standards Os Articulations Rachis Densitométrie Scintigraphie Échographie Scanner - Pet Scann IRM Opacification

Plus en détail

A paraitre Avril 2013

A paraitre Avril 2013 Imagerie ostéo-articulaire Rhumatologique et Orthopédique en 3 Tomes sous la direction de J.-D. Laredo - M. Wybier - D. Petrover - G. Morvan A paraitre Avril 2013 Prix de souscription avant parution :

Plus en détail

Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme inflamma

Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme inflamma Imagerie Ostéo-articulaire DCEM 1 Sept - Oct 2011 T.Benzaken TB 2011 Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme

Plus en détail

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6 TABLE DES MATIÈRES VII Table des matières Note de l auteur... V Liste des abréviations... XIII Liste des items du programme de DCEM2-DCEM4... XVII ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 Kinésithérapie...

Plus en détail

Dr Jean-Baptiste Pialat. Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval Lyon cedex 03

Dr Jean-Baptiste Pialat. Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval Lyon cedex 03 Dr Jean-Baptiste Pialat Pavillon B Radiologie Hôpital Edouard Herriot 5, place d Arsonval 69437 Lyon cedex 03 Jean-baptiste.pialat@chu-lyon.fr Examen radiologique ANAMNESE Clinique Biologie Imagerie LECTURE

Plus en détail

UE appareil locomoteur Ronéo n : 31

UE appareil locomoteur Ronéo n : 31 Date : 22/03/2012 Professeur : Trojani Nombre de pages : 6 UE appareil locomoteur Ronéo n : 31 Intitulé du cours : Tumeurs osseuses Chef Ronéo : Sarah Binôme : Emilien et Camille Corporation des Carabins

Plus en détail

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural.

Embolie pulmonaire. Dg positif. Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural. Embolie pulmonaire Dg positif Image/Défect endoluminal/intravasculaire Unilatéral/bilatéral Épanchement pleural Signes cardiaques droits: Signes de gravité - Dilatation de l artère pulmonaire - Dilatation

Plus en détail

Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille

Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille Chez l enfant et l adolescent RADIOGRAPHIES Traumatisme + ++ Douleur osseuse Tuméfaction «Anomalie» osseuse Tumeurs bénignes >>> malignes

Plus en détail

Deuxième Congrès Méditerranéen de Médecine du Sport Alger, le 18 mai 2013

Deuxième Congrès Méditerranéen de Médecine du Sport Alger, le 18 mai 2013 Deuxième Congrès Méditerranéen de Médecine du Sport Alger, le 18 mai 2013 N.BENDIB, R.OUZZANI, M.KRIBI SERVICE D IMAGERIE MEDICALE EHS DE BEN AKNOUN. ALGER INTRODUCTION La radiologie est une spécialité

Plus en détail

SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD. Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A

SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD. Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A INTRODUCTION Les métastases représentent la pathologie tumorale rachidienne la plus courante. Leur

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

IMAGERIE DES SPONDYLODISCITES TUBERCULEUSES

IMAGERIE DES SPONDYLODISCITES TUBERCULEUSES IMAGERIE DES SPONDYLODISCITES TUBERCULEUSES S. HADDAR Service d imagerie médicale CHU H. Bourguiba INTRODUCTION Infection du disque intervertébral et des corps vertébraux adjacents: ostéoarthrite rachidienne

Plus en détail

D. Système locomoteur. D. Système locomoteur. Recommandation [grade] Problème clinique. Commentaires. Ostéomyélite IRM Indiqué [B]

D. Système locomoteur. D. Système locomoteur. Recommandation [grade] Problème clinique. Commentaires. Ostéomyélite IRM Indiqué [B] ose Ostéomyélite RM ndiqué L RM met bien en évidence les foyers d infection. ndiqué La scintigraphie osseuse double/triple phase est très sensible, y compris dans la détection de foyers multiples, mais

Plus en détail

Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE

Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE Découverte fortuite d une lésion osseuse hyper-fixante en scintigraphie ou hyper-métabolique en TEP dans le cadre d un bilan pour

Plus en détail

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Introduction Métastases osseuses (MO) fréquentes (20%) Pronostic variable

Plus en détail

Sommaire Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques

Sommaire Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques Sommaire 033. Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques Dysplasie de hanche Dépistage clinique systématique à la naissance Si anomalie clinique

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

Lésions des parties SYNDROME PARIETAL. Grands syndromes Radiologiques. Parties molles

Lésions des parties SYNDROME PARIETAL. Grands syndromes Radiologiques. Parties molles LES GRANDS SYNDROMES RADIOLOGIQUES THORACIQUES SYNDROME PARIETAL Alexandre BEN CHEIKH «funkyfarouk@free.fr free.fr» Grands syndromes Radiologiques Syndrome parenchymateux Syndrome alvéolaire Syndrome interstitiel

Plus en détail

27 avril Tumeurs osseuses. malignes. A. Larbi L. Sibille

27 avril Tumeurs osseuses. malignes. A. Larbi L. Sibille 27 avril 2016 Tumeurs osseuses malignes A. Larbi L. Sibille Tumeurs osseuses malignes primitives 0,2-1% des cancers 50% myélome multiple Ostéosarcome > chondrosarcome > fibrosarcome et HFM / Ewing Associations

Plus en détail

D. Système locomoteur. Sommaire 01 D 02 D 03 D 04 D 05 D 06 D 07 D 08 D 09 D 10 D 11 D 12 D 13 D 14 D 15 D 16 D 17 D 18 D 19 D

D. Système locomoteur. Sommaire 01 D 02 D 03 D 04 D 05 D 06 D 07 D 08 D 09 D 10 D 11 D 12 D 13 D 14 D 15 D 16 D 17 D 18 D 19 D D. Système locomoteur Sommaire 1 D 2 D 3 D 4 D 5 D 6 D 7 D 8 D 9 D 1 D 11 D 12 D 13 D 14 D 15 D 16 D 17 D 18 D 19 D 2 D 21 D 22 D 23 D 24 D Ostéomyélite... 1 Tumeur osseuse primitive... 2 Recherche de

Plus en détail

Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s?

Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s? 12 ème rencontre sur les urgences et complications sévères chez le patient cancéreux Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s? Dr J. Alexiou Service d Imagerie Médicale Institut Bordet Douleur

Plus en détail

PATHOLOGIE ORTHOPÉDIQUE PÉDIATRIQUE

PATHOLOGIE ORTHOPÉDIQUE PÉDIATRIQUE PATHOLOGIE ORTHOPÉDIQUE PÉDIATRIQUE Sont abordées les pathologies : - observées chez le nouveau-né - les plus fréquentes à l'âge de la marche - infectieuses bactériennes - traumatiques - tumorales - 3

Plus en détail

Imagerie des ostéosarcomes

Imagerie des ostéosarcomes Imagerie des ostéosarcomes GETO-GSF Nantes 27 Juin 2014 Bérénice BOULET Institut Universitaire du Cancer Toulouse. Oncopole Institut Claudius Regaud Ostéosarcome : - ostéo : produisant de l os - sarcome

Plus en détail

N 92. Rachialgie [N 92] 1

N 92. Rachialgie [N 92] 1 N 92. Rachialgie Figure 2. Radio rachis lombaire de profil et IRM coupe axiale T2. Arthrose inter-apophysaire postérieure avec hyperlordose et antélisthésis. Condensation des massifs articulaires, et à

Plus en détail

Lésions du rachis et des tissus mous adjacents

Lésions du rachis et des tissus mous adjacents CHAPITRE 13 Lésions du rachis et des tissus mous adjacents PLAN DU CHAPITRE ATTEINTES ISOLÉES DU CORPS VERTÉBRAL ATTEINTES DE L'ARC POSTÉRIEUR ANOMALIES DES APOPHYSES ARTICULAIRES POSTÉRIEURES OU DES LIGAMENTS

Plus en détail

Lombalgie. anatomie du rachis indications radiologiques. Dr Montesanti (radiologue CHC Heusy)

Lombalgie. anatomie du rachis indications radiologiques. Dr Montesanti (radiologue CHC Heusy) Lombalgie anatomie du rachis indications radiologiques Dr Montesanti (radiologue CHC Heusy) Anatomie du rachis 7 cervicales 12 dorsales 5 lombaires 5 sacrées soudées -> sacrum 4-5 coccygiennes -> coccyx

Plus en détail

Chondromes informations

Chondromes informations Chondromes informations Gérard Delépine, Nicole Delépine www.nicoledelepine.fr Il existe plus d'une cinquantaine de variétés de tumeurs bénignes primitives de l os parmi lesquelles : Tumeurs fabriquant

Plus en détail

M. Ben Jemaa**,S. Haddar, Z. Mnif*, J. Mnif

M. Ben Jemaa**,S. Haddar, Z. Mnif*, J. Mnif IMAGERIE DES SACROILIITES INFECTIEUSES A PROPOS DE 18 CAS H. Abid, Ch. Dabbeche, S. Chaâbouni, H. Ketata*, C. Marrakchi**, M. Ben Jemaa**,S. Haddar, Z. Mnif*, J. Mnif Service de radiologie et d imagerie

Plus en détail

Les tumeurs osseuses du RACHIS

Les tumeurs osseuses du RACHIS Les tumeurs osseuses du RACHIS Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu

Plus en détail

Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme inflamma

Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme inflamma Imagerie Ostéo-articulaire DCEM 1 Nov-Dec 2010 T.Benzaken TB 2011 Dégénérative Arthrose Ostéoporose Traumatique Fracture Polytraumatisé Pathologie ostéo-articulaire Tendino-musculaire Rhumatismale Rhumatisme

Plus en détail

La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications?

La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications? La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications? 6 ème journée des actualités de la douleur 25 février 2016 Gilles Piana Unité de radiologie interventionnelle

Plus en détail

Y Lazguet, R Saouab, S Akjouj, J El fenni, T Amil, A hanine, B Radouane, S Chaouir Service d imagerie médicale de l HMIMV RABAT

Y Lazguet, R Saouab, S Akjouj, J El fenni, T Amil, A hanine, B Radouane, S Chaouir Service d imagerie médicale de l HMIMV RABAT Y Lazguet, R Saouab, S Akjouj, J El fenni, T Amil, A hanine, B Radouane, S Chaouir Service d imagerie médicale de l HMIMV RABAT Introduction Articulation de la paroi thoracique antérieure; l ASCC est une

Plus en détail

Articulations sacro-iliaques : apport de la TDM et de l IRM pour l imagerie diagnostique et interventionnelle

Articulations sacro-iliaques : apport de la TDM et de l IRM pour l imagerie diagnostique et interventionnelle Articulations sacro-iliaques : apport de la TDM et de l IRM pour l imagerie diagnostique et interventionnelle F.THÉVENIN, A.FEYDY, D.RICHARME, R.CAMPAGNA, H.GUERINI, A.CHEVROT, J-L.DRAPÉ JFR 2008 Paris

Plus en détail

SEMEIOLOGIE RADIOLOGIQUE DE L APPAREIL OSTEO-ARTICULAIRE

SEMEIOLOGIE RADIOLOGIQUE DE L APPAREIL OSTEO-ARTICULAIRE SEMEIOLOGIE RADIOLOGIQUE DE L APPAREIL OSTEO-ARTICULAIRE A. VIALAR-DE-LEUSSE, M. BLERY Service de Radiologie Générale Hôpital de Bicêtre SEMEIOLOGIE RADIOLOGIQUE DE L APPAREIL OSTEO-ARTICULAIRE... 1 INTRODUCTION

Plus en détail

ANALYSE CRITIQUE DE L IMAGERIE DANS LES INFECTIONS OSSEUSE. JP Bru Infectiologie CH Annecy

ANALYSE CRITIQUE DE L IMAGERIE DANS LES INFECTIONS OSSEUSE. JP Bru Infectiologie CH Annecy ANALYSE CRITIQUE DE L IMAGERIE DANS LES INFECTIONS OSSEUSE JP Bru Infectiologie CH Annecy Infection osseuse & imagerie Diagnostic Évaluationvaluation Suivi Suivi Radiographie standard Tomodensitométrie

Plus en détail

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Tumeurs Bénignes 2 TCG Kyste Anévrysmal Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Introduction Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30 ans (16 à 64) 80 % entre 15 et 30 Hommes

Plus en détail

Radiographies standards Scanner. Bases d'interprétation Sémiologie élémentaire

Radiographies standards Scanner. Bases d'interprétation Sémiologie élémentaire APPAREIL LOCOMOTEUR: Radiographies standards Scanner. Bases d'interprétation - Sémiologie élémentaire 02/10/2015 NAVARRE Noémie L3 CR : MAROZAVA Eugénie Appareil Locomoteur C.Chagnaud 14 pages Radiographies

Plus en détail

Boiterie et douleurs des membres inférieurs de l enfant. P-H Vivier Hôpital Privé de l Estuaire

Boiterie et douleurs des membres inférieurs de l enfant. P-H Vivier Hôpital Privé de l Estuaire Boiterie et douleurs des membres inférieurs de l enfant P-H Vivier Hôpital Privé de l Estuaire Introduction Motif fréquent de consultation 5% des passages aux urgences pédiatriques 3 obsessions Urgences

Plus en détail

Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval

Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle François Casalonga Service d imagerie HP Clairval Introduction La présence de métastases osseuses est la cause la plus fréquente

Plus en détail

RADIO-ANATOMIE OSTEO-ARTICULAIRE

RADIO-ANATOMIE OSTEO-ARTICULAIRE RADIO-ANATOMIE OSTEO-ARTICULAIRE L 2 Mars 2012 Dr Thomas Benzaken Service d Imagerie, Hopital l Archet Quels sont les différents examens d imagerie permettant l exploration des os et des articulations?

Plus en détail

Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses. DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS

Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses. DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS Service d Imagerie Guilloz Hôpital Central - NANCY Pré-test Quel est le type d ostéolyse? Image 1 Image

Plus en détail

DU IMAGERIE DE L APPREIL LOCOMOTEUR PROGRAMME PRELIMINAIRE Introduction, Présentation du programme

DU IMAGERIE DE L APPREIL LOCOMOTEUR PROGRAMME PRELIMINAIRE Introduction, Présentation du programme DU IMAGERIE DE L APPREIL LOCOMOTEUR PROGRAMME PRELIMINAIRE 2016-2017 Pathologie générale 19/11/2016 8h30-9h 9h-9h45 9h45-10h30 Introduction, Présentation du programme Imagerie des troubles du métabolisme

Plus en détail

«IMAGERIE DE LA LOMBALGIE»

«IMAGERIE DE LA LOMBALGIE» «IMAGERIE DE LA LOMBALGIE» Drs Fabrice THEVENIN G.MORVAN - M.WYBIER - Ph.MATHIEU - F.ZEITOUN - V.VUILLEMIN - Ph.BOSSARD - H.GUERINI - S.MERRAN - F. PREAUX Jeudi 17 Octobre 2012 POURQUOI RÉALISER UNE IMAGERIE?

Plus en détail

Rachis lombaire dégénératif. Dr Sokhna BA DIOP

Rachis lombaire dégénératif. Dr Sokhna BA DIOP Rachis lombaire dégénératif Dr Sokhna BA DIOP Objectifs Citer les types d atteinte dégénérative de l unité disco vertébrale Connaître la nomenclature de la hernie discale Connaître la clasification Modic

Plus en détail

Patiente de 21 ans ; quels sont les principaux mécanismes physiopathologiques en cause dans les remaniements ostéoarticulaires visibles chez cette

Patiente de 21 ans ; quels sont les principaux mécanismes physiopathologiques en cause dans les remaniements ostéoarticulaires visibles chez cette Patiente de 21 ans ; quels sont les principaux mécanismes physiopathologiques en cause dans les remaniements ostéoarticulaires visibles chez cette jeune femme Ariane Raymond IHN il s'agit, bien sur d'une

Plus en détail

OSTÉOLYSE SPONTANÉE DU COL FÉMORAL

OSTÉOLYSE SPONTANÉE DU COL FÉMORAL OSTÉOLYSE SPONTANÉE DU COL FÉMORAL À PROPOS DE 8 CAS ET REVUE DE LA LITTÉRATURE G Bazille, T Moser, M Ehlinger, J Durckel, R-M Javier, P Adam, J-L Dietemann, F Bonnomet, J-C Dosch Strasbourg, France INTRODUCTION

Plus en détail

Rhumatismes dégénératifs. IFSI Croix Rouge Dr Jacquier 8 avril 2009

Rhumatismes dégénératifs. IFSI Croix Rouge Dr Jacquier 8 avril 2009 Rhumatismes dégénératifs IFSI Croix Rouge Dr Jacquier 8 avril 2009 Sémiologie articulaire Rhumatisme articulaire dégénératif Arthrose = affection chronique des articulations par dégénérescence du cartilage

Plus en détail

DIAGNOSTIC du GENOU DOULOUREUX de L ENFANT SPORTIF

DIAGNOSTIC du GENOU DOULOUREUX de L ENFANT SPORTIF DIAGNOSTIC du GENOU DOULOUREUX de L ENFANT SPORTIF Dr Alain CHOUCHANE Saint-Raphaël LE GENOU DE L ENFANT N est pas un genou d adulte miniature!! SPECIFICITES anatomiques/fonctionnelles : Hyperlaxité Ligamentaire

Plus en détail

Arthropathies Acromio-claviculaires Les images IRM Comment les interpréter?

Arthropathies Acromio-claviculaires Les images IRM Comment les interpréter? Arthropathies Acromio-claviculaires Les images IRM Comment les interpréter? Th. Tavernier. Lyon. IRM des Sources Congrès Epaule SFR.RA. Lyon. 10 Novembre 2007 Les IRM réalisées pour douleur d épaule montrent

Plus en détail

Table des matières. Module 4. Handicap incapacité dépendance I. TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION 13. Module 5.

Table des matières. Module 4. Handicap incapacité dépendance I. TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION 13. Module 5. Table des matières CHAPITRE 1 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION. SAVOIR PRESCRIRE LA MASSO- KINÉSITHÉRAPIE (ET L ORTHOPHONIE, NON TRAITÉ) 13 Module 4. Handicap incapacité dépendance

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU SPORT EN PÉDIATRIE

LA TRAUMATOLOGIE DU SPORT EN PÉDIATRIE LA TRAUMATOLOGIE DU SPORT EN PÉDIATRIE C. Lehmann, H. Ducou le Pointe, S. Ariche-Maman, M. Lenoir, J.Ph. Montagne. Hôpital d Enfants Armand-Trousseau, Paris, France Contenu I II III IV V Particularités

Plus en détail

Arthrose destructrice rapide. B. Osemont, ACC Service d imagerie d Guilloz

Arthrose destructrice rapide. B. Osemont, ACC Service d imagerie d Guilloz Arthrose destructrice rapide B. Osemont, ACC Service d imagerie d Guilloz Définition Arthropathies destructrices Évolution radiologique Formes idiopathiques : apanage du sujet âgé Surtout à la hanche et

Plus en détail

OSTEOMYELITE SUBAIGUE PSEUDO-TUMORALE. Hôpital d enfants de Tunis

OSTEOMYELITE SUBAIGUE PSEUDO-TUMORALE. Hôpital d enfants de Tunis OSTEOMYELITE SUBAIGUE PSEUDO-TUMORALE Hôpital d enfants de Tunis INTRODUCTION L ostéomyélite subaiguë (OSA) est une infection osseuse hématogène caractéris risée e par : - Début insidieux. - Absence de

Plus en détail

IMAGERIE DE LA HANCHE

IMAGERIE DE LA HANCHE IMAGERIE DE LA HANCHE DOULOUREUSE DE L ADULTE Pr ADJENOU Radiologie CHU Campus Lomé INTRODUCTION Définition: Algie de l articulation coxo-fémorale, de causes variées et polymorphes Intérêt: - Epidémiologique:

Plus en détail

UE appareil locomoteur Ronéo n : 23

UE appareil locomoteur Ronéo n : 23 Date : 16/03/2012 (joyeux anniv kellen ) Professeur : Trojani Nombre de pages : 4 UE appareil locomoteur Ronéo n : 23 Intitulé du cours : D Chef Ronéo : Sarah Binôme : Emilien et Camille Corporation des

Plus en détail

ED n 8 (Radio)-Cas pratiques et révision

ED n 8 (Radio)-Cas pratiques et révision UE11 : Appareil Locomoteur Chargé de TD : Amir MOHAMED Le 22/03/2017 à 8h30 RT : Manon LEONTE RF : Paul Nicolas AJACCIO ED n 8 (Radio)-Cas pratiques et révision Cette ronéo regroupe en fait l ED 8 et 9

Plus en détail

Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré.

Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré. Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré. S Chinellato, G Koch, M Nonent, D Colin, P Mériot, D Ben Salem Service de Radiologie CHU La Cavale Blanche Brest. HIA Brest INTRODUCTION

Plus en détail

ELEMENTS FONDAMENTAUX

ELEMENTS FONDAMENTAUX TUMEURS DU RACHIS ELEMENTS FONDAMENTAUX 1. L âgel 2. Le nombre de lésionsl 3. La localisation 4. La vitesse d accroissementd 5. L aspect L radiologique 6. Épidémiologie «littéraire» L AGE neuroblastome

Plus en détail