Guide pour l enseignant(e) N 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pour l enseignant(e) N 1"

Transcription

1 Guide pour l enseignant(e) N 1 Rappel du projet Il s agit d imaginer le carnet qu aurait pu écrire, dans les tranchées, l un des poilus de votre commune. La première étape du projet est construite autour de la découverte du monument aux morts. Les élèves choisissent ensuite l un des noms inscrits et cherchent, sur des sites internet spécifiques, à en savoir plus sur son histoire. Enfin, à partir des renseignements glanés, ils écrivent le carnet de ce poilu en s inspirant d extraits de romans historiques adaptés. Le monument aux morts de la commune Chaque commune, même la plus petite, dispose d un monument aux morts. A noter que dans les années , monuments aux morts furent érigés malgré les difficultés de la reconstruction! Commencer ce projet par la découverte du monument aux morts de la commune permet de l inscrire dans le cadre d une construction de repères prenant appui sur l environnement proche des élèves. En effet, les instructions officielles engagent l enseignant non pas à traiter dans tous leurs aspects les thèmes du programme mais à permettre aux élèves de disposer de repères historiques permettant de lire et de comprendre le monde dans lequel il vit. Avant la sortie Dans certaines communes, il existe plusieurs monuments aux morts de la première guerre mondiale. Vous pouvez donc utiliser le site qui recense tous les monuments par commune : Ainsi, dans la commune de Le Gua, il y a le monument aux morts communal ainsi qu une plaque commémorative dans l église. Pendant et après la sortie - Identifier la position symbolique dans l'espace public Le monument aux morts (cénotaphe) de la commune est presque toujours situé place de la Mairie (ou dans la Mairie) à côté de l église (ou dans l église) dans le cimetière ou à proximité

2 c est-à-dire dans un lieu vaste, central et très fréquenté. En mettant en parallèle ce fait et la persistance, même 100 ans après, d un jour férié et d une cérémonie pour la fin de la 1 ère guerre mondiale, les élèves pourront en déduire que la 1 ère guerre mondiale a été un événement très important (et qu elle le reste encore aujourd hui). - Repérer la forme du monument et les éléments qui le composent Très souvent, le monument est un obélisque caractérisée par un piédestal un fût quadrangulaire une cassure Nancras Étaules On pourra faire le parallèle avec l'obélisque de Louxor qui trône au centre de la place de la Concorde à Paris. Là encore, l importance du symbole est à souligner. Le monument peut aussi comporter une statue ou un bas-relief représentant un poilu. Les choix effectués par l artiste pour représenter ce soldat sont également à analyser : comment est-il représenté? que tient-il (un drapeau, un fusil)? quelle expression dégage son visage?... On pourra faire remarquer que «[les poilus sur les monuments aux morts] sont propres et frais comme des soldats de plomb» pour reprendre l expression d Annette Becker. Cet aspect sera ultérieurement mis en parallèle avec la description des conditions de vie dans les tranchées que les élèves découvriront.

3 Enfin, sur la plupart des monuments se trouvent des symboles dont le sens peut être donné aux élèves : une croix pattée représentant la croix de guerre une urne funéraire un coq gaulois un casque de poilu des feuilles de chêne ou de laurier (parfois en couronne) : les élèves pourront être amenés à faire le rapprochement avec la couronne de laurier de Jules César (qu ils connaissent sans doute, au travers de la bande dessinée Astérix) une palme ou une branche d olivier, symbole de la paix. - Lire, comprendre et interpréter les inscriptions La dédicace Sur le monument peut figurer une dédicace : «La commune de à ses enfants morts pour la France/la Patrie» «A nos morts pour la Patrie», «A nos héros», «A nos enfants morts au champ d'honneur», «A nos morts pour la France» Il convient d expliciter pour les élèves les expressions «ses enfants» ou «nos» morts «héros», «champ d honneur» «morts pour la France» 1. Les noms des soldats «morts pour la France» Les noms des soldats «morts pour la France» viennent compléter la dédicace. Ils peuvent être classés par ordre alphabétique, par ordre chronologique (année de décès) ou de façon aléatoire. A noter qu il s agit de soldats morts avant le 31 décembre Comparer aux autres conflits On peut demander aux élèves de relever le nombre de morts pour La guerre La guerre Les autres conflits (guerre d Algérie ) et faire comparer ces données. Ainsi, ils peuvent se rendre compte que la guerre fut le conflit le plus meurtrier du XXème siècle. Que des hommes De même, il convient de faire remarquer que ces morts sont tous des hommes. En effet, à partir d aout 1914, tous les hommes valides devaient partir faire la guerre (et pas uniquement les soldats de métier). Comparer à la population du village On peut également comparer le nombre de morts à la population du village à cette époque. Le site permet de connaître la population d une commune au XIXème et au XXème siècle. On peut proposer aux élèves le calcul suivant : 1 «Doit, sur avis favorable de l'autorité ministérielle, porter la mention «mort pour la France», tout acte de décès d'un militaire ou civil tué à l'ennemi ou mort dans des circonstances se rapportant à la guerre» - Article L.488 du code des pensions militaires

4 Lorsqu un poilu meurt, ce décès affecte sa femme, ses parents et ceux de sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs et ceux de sa femme, le reste de sa famille (cousins ), ses voisins, ses amis Très approximativement, on peut évaluer à 25 le nombre de personnes touchées par le décès d un poilu dans le village. Aussi, si l on multiplie le nombre de poilus décédés dans la commune par 25 et qu on le compare avec la population du village à cette époque, on peut en conclure qu en 1918 à la fin de la guerre, c est presque la totalité du village qui avait un membre de sa famille, un ami, un voisin mort pendant la guerre. Des noms connus Enfin, il est intéressant de demander aux élèves de surligner, sur la liste des morts pour la France, les noms de famille qu ils connaissent. Trace écrite Suite à ces différentes investigations autour du monument aux morts de la commune, la classe produit une trace écrite du type : La 1 ère guerre mondiale fut le conflit le plus meurtrier du XXème siècle. Tous les hommes devaient partir faire la guerre (même s ils n étaient pas soldats de métier). Dans chaque village de France, chaque famille a eu un père, un enfant, un proche, un ami, un voisin tué pendant la guerre. La 1 ère guerre mondiale reste pour les Français un événement très important : un monument aux morts existe dans toutes les communes et encore aujourd hui, 100 ans après, on ne travaille pas le 11 novembre pour se souvenir de la fin de cette guerre. Le choix du poilu L enseignant présente le projet aux élèves. Il peut s appuyer sur le roman «Il s appelait comme moi» de Jeanne Taboni Misérazzi (éditions Millefeuille). Deux options s offrent ensuite à l enseignant : faire choisir un des poilus et lancer une recherche collective sur son histoire faire «adopter» par un élève (ou un binôme d élèves) un des poilus sur lequel il mène une recherche et ensuite choisir collectivement le poilu de la classe en fonction de l intérêt des données recueillies.

5 La recherche sur le poilu Rechercher la fiche «Mort pour la France» Aller sur le site Mémoire des hommes : Cliquer sur l onglet «Recherche globale» dans la colonne de droite. Cela permet de rechercher sur l ensemble des bases nominatives et sur les unités engagées dans la Première Guerre Mondiale.

6 Cliquer sur «Rechercher dans les bases nominatives» Entrer le nom et le prénom du poilu Cliquer sur «Base des morts pour la France de la Première Guerre mondiale»

7 Pour accéder à la fiche, cliquer sur l qui correspond au poilu. Une nouvelle fenêtre s ouvre avec la fiche «Mort pour la France» du poilu : Cette fiche comporte des informations importantes : Le numéro de matricule La date et le lieu de décès La classe (année de naissance + 20) et le bureau de recrutement Le type de décès : - suite à des blessures - tué à l ennemi - disparu.

8 Rechercher la fiche matricule Pour consulter la fiche matricule du poilu, il faut aller sur le site des archives départementales : Indiquer la classe, le type de registre (Registre matricule) ainsi que le bureau (La Rochelle ou Saintes). Attention : pour certaines classes, seule a été numérisée la «table alphabétique». Il faut donc s adresser directement aux archives départementales pour avoir communication de la fiche matricule du poilu. Après avoir cliqué sur «RECHERCHER», sélectionner ensuite le registre correspondant au matricule du poilu. Une nouvelle fenêtre s affiche pour donner accès au registre :

9 En faisant défiler les pages du registre, on obtient la fiche matricule du poilu : Celle-ci comporte plusieurs informations intéressantes La description physique du poilu Son état civil (et en particulier sa profession) Les détails de son service dans l armée et son unité d affectation La fiche matricule peut aussi comporter des informations sur - ses antécédents judiciaires et ses condamnations - les blessures, citations, décorations

10 Chercher le journal de marche de l unité du poilu Il faut pour cela retourner sur le site Mémoire des hommes : Dans «Recherche globale», cliquer sur «Rechercher dans les unités engagées dans la Première Guerre Mondiale» Indiquer le nom de l unité dans «Texte libre» On accède ainsi au journal de marche de l unité qui permet de reconstituer l itinéraire du poilu.

11

12 La lecture du «Journal de marche du 9 ème Régiment colonial du Maroc» permet ainsi de reconstituer l itinéraire du poilu Emile JARDY : 19 aout : arrivée à Talence puis départ en chemin de fer 21 aout : arrivée à Signy 22 aout : séjour à Le Tremblois 23 aout : Charleville-Mézières puis Gespunsart 24 aout : construction de tranchées à Mézières 27 aout : bombardement par les Allemands du village de L Echelle 28 aout : Dommery La Fosse à l eau - Vif engagement - Feu violent de l artillerie allemande - Fortes pertes (8 morts, 130 blessés, 40 disparus) 29 aout - Attaque à la baïonnette à 3 heures du matin - La route de Dommery à Launois est dégagée - Cantonnement à Alland - Pertes : 1 tué, 28 blessés, 36 disparus 30 aout - Bertoncourt - Combats très violents - Pertes : 27 tués, 63 blessés, beaucoup de disparus («nombre inconnu») Des recherches sur internet (avec google maps : ) permettent ensuite de vérifier le nom des villages dont la lecture sur le Journal de marche n est pas toujours aisée. Une carte de l itinéraire du poilu peut enfin être tracée.

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton 1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE Archives Municipales de Menton 1 Le service des Archives Municipales de Menton vous propose une sélection de documents en relation avec la Première Guerre Mondiale.

Plus en détail

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917)

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) 1 Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) Affiche et carte postale : Arch. dép. d Eure-et-Loir, 26 Fi NC 18 et 9 Fi NC Jouy. Carte postale 102 e Régiment d

Plus en détail

Les poilus icaunais morts dans la Grande Guerre

Les poilus icaunais morts dans la Grande Guerre Archives départementales de l Yonne Service éducatif Programme d Histoire, tous niveaux (primaire, collège, lycée) Les poilus icaunais morts dans la Grande Guerre Guide de recherche à partir des registres

Plus en détail

DESTINATION ARCHIVES

DESTINATION ARCHIVES DESTINATION ARCHIVES // Programme du service éducatif des Archives départementales // 2015-2016 // Morbihan + À conserver. Fiche de recherche «Retrouver la trace d un soldat morbihannais de 14-18» // SOMMAIRE

Plus en détail

Les monuments aux morts du canton de Montbrison

Les monuments aux morts du canton de Montbrison Les monuments aux morts du canton de Montbrison Copyrights Dossier IA42001303 réalisé en 2008 Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Conseil général de la Loire

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants Service de la Loire-Atlantique

Office National des Anciens Combattants Service de la Loire-Atlantique De gauche à droite : monuments aux morts des communes de Plessé, Montoir-de-Bretagne, Guéméné-Penfao et Nantes. Office National des Anciens Combattants Service de la Loire-Atlantique 1 1 Je m appelle Noac

Plus en détail

Création d un album de photos

Création d un album de photos Création d un album de photos APERÇU Les enseignantes et les enseignants de 1 re année souhaitent mettre à profit la lecture pour travailler l orthographe des noms désignant les membres d une famille.

Plus en détail

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Géné@2012 Sandrine HEISER, lieutenant B. LAGARDE Service historique

Plus en détail

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré «Enquête d archives» Comment retracer le parcours d un poilu du Calvados Le niveau concerné

Plus en détail

LE MONUMENT AUX MORTS. I. A la découverte des soldats de ma commune grâce à la liste des noms figurant sur le monument aux morts

LE MONUMENT AUX MORTS. I. A la découverte des soldats de ma commune grâce à la liste des noms figurant sur le monument aux morts LE MONUMENT AUX MORTS Comment effectuer une recherche concernant les monuments aux morts grâce aux ressources des Archives départementales d Indre-et-Loire? I. A la découverte des soldats de ma commune

Plus en détail

Voici les textes écrits par les cm2 de madame Bégard. pour le devoir de mémoire

Voici les textes écrits par les cm2 de madame Bégard. pour le devoir de mémoire Voici les textes écrits par les cm2 de madame Bégard pour le devoir de mémoire Pour moi un monument aux morts c est se souvenir des personnes qui se sont sacrifiées pour notre vie, et cela dans des conditions

Plus en détail

LA RUBRIQUE ARCHIVES EN LIGNE DU SITE INTERNET - MODE D EMPLOI

LA RUBRIQUE ARCHIVES EN LIGNE DU SITE INTERNET - MODE D EMPLOI LA RUBRIQUE ARCHIVES EN LIGNE DU SITE INTERNET - MODE D EMPLOI 1. SE CRÉER ET UTILISER UN COMPTE...1 2. LE CALENDRIER RÉPUBLICAIN...3 3. UTILISER LES DIFFÉRENTES INTERFACES D ARCHIVES EN LIGNE...4 3.1.

Plus en détail

Les cimetières de Chambéry N 5

Les cimetières de Chambéry N 5 N 5 Les cimetières de Chambéry OCTOBRE 2013 La Victoire dominant le monument aux morts du clos Savoiroux. Les cimetières de Chambéry Document réalisé par la Société des Amis du Vieux Chambéry en collaboration

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente 1914, cent ans après Livret de l enseignant Une action des Archives départementales de la Loire Le projet 1914, cent ans après est organisé par le Conseil général

Plus en détail

«La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts»

«La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts» Aurélien Quénéa 3 ème C «La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts» Plouégat-Guerrand le : 11 /11/2012 Toutes les communes de France, de la plus peuplée à la plus petite du monde

Plus en détail

SOMMAIRE DISTRIBUTION ARCHIVAGE - GESTION : XD. THERMATECH SA GESTION DES LIVRAISONS CLIENTS Niveau. : 3

SOMMAIRE DISTRIBUTION ARCHIVAGE - GESTION : XD. THERMATECH SA GESTION DES LIVRAISONS CLIENTS Niveau. : 3 Spécification n TSAS04 Page : 1/2 SOMMAIRE 1.Objet 2.Domaine d application.terminologie 4.Création d une livraison 5.Modification d une livraison 6.Suppresion d une livraison 7.Liste des évolutions successives

Plus en détail

P a r c o u r s d é c o u v e r t e

P a r c o u r s d é c o u v e r t e P a r c o u r s d é c o u v e r t e L Arc de triomphe P A R I S / Î L E - D E - F R A N C E j e u n e p u b l i c Bonjour et bienvenue à l Arc de triomphe Je suis très heureux de t accueillir à l Arc de

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

LA RUBRIQUE ARCHIVES EN LIGNE DU SITE INTERNET - MODE D EMPLOI

LA RUBRIQUE ARCHIVES EN LIGNE DU SITE INTERNET - MODE D EMPLOI LA RUBRIQUE ARCHIVES EN LIGNE DU SITE INTERNET - MODE D EMPLOI 1. SE CREER UN COMPTE ET Y ENREGISTRER DES ALBUMS... 1 2. LE CALENDRIER REPUBLICAIN... 3 3. UTILISER LES DIFFERENTES INTERFACES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Droits & Démarches

Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Droits & Démarches Les Guides de l ONACVG Les pensions militaires d invalidité et de retraite en Tunisie : Service de l office national des anciens combattants et victimes de guerre Sommaire Introduction page 03 Première

Plus en détail

Faire sa généalogie. Aides à la recherche 1. LES SOURCES

Faire sa généalogie. Aides à la recherche 1. LES SOURCES Communication des Archives départementales 106, rue de Frémur BP 80744 49007 ANGERS cedex 01 «Généalogie. Liste des ascendants de quelqu un à partir d un lointain ancêtre qui ne se souciait guère en son

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Guide Expert Pour la saisie des demandes d équipements des Centres de Formation d Apprentis

Guide Expert Pour la saisie des demandes d équipements des Centres de Formation d Apprentis Guide Expert Pour la saisie des demandes d équipements des Centres de Formation d Apprentis Instructions générales La mise en œuvre de cette application comporte 3 étapes principales : 1- Se connecter

Plus en détail

Plus jamais ca. 16 monuments aux morts pour se souvenir de la grande guerre

Plus jamais ca. 16 monuments aux morts pour se souvenir de la grande guerre d Plus jamais ca 16 monuments aux morts pour se souvenir de la grande guerre Livret pédagogique réalisé par le Service des Archives de la Communauté d Agglomération Pau-Pyrénées 2008 90e anniversaire de

Plus en détail

Première mise en route des GPS

Première mise en route des GPS 1. Première mise en route page 2 2. Utilisation du GPS page 3 3. Récupérer un tracé page 5 4. Création d une route sur le GPS page 7 5. Création d une route sur PC et transfert sur GPS page 9 6. Naviguer

Plus en détail

Balade commentée : Les fusillés d Aulichamps

Balade commentée : Les fusillés d Aulichamps 15 8 2014 Balade commentée : Les fusillés d Aulichamps Rendez-vous Place de l Eglise devant l Eglise Saint-Pierre à 14 heures Durée de la balade : environ 2 heures Descriptif : Balade découverte du quartier

Plus en détail

TUTORAT DU PORTAIL FAMILLES

TUTORAT DU PORTAIL FAMILLES TUTORAT DU PORTAIL FAMILLES Ce tutorat va vous permettre de procéder : à l inscription (ou la désinscription) d un (ou de plusieurs) repas, de mettre à jour les données concernant votre famille, de payer

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux

Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA HAUTE-VIENNE Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux (1804-1940) Répertoire numérique détaillé de la sous-série 4 R Par M. Catherine

Plus en détail

Version pour un ordinateur PC

Version pour un ordinateur PC Procédures à suivre pour accéder au site internet de l UQAM afin de poser votre candidature sur les cours à l affichage Version pour un ordinateur PC Étape n 1 : N. B. : Cette étape s adresse aux personnes

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Abbaye du Mont-Saint-Michel Primaire Ressources pédagogiques pour une visite libre Catalogue Les visites libres sont possibles de septembre à avril Service des actions éducatives BP 22 50170 Le Mont Saint

Plus en détail

Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel

Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel Chapitre 1: Rappels et présentation des supports de stockage I. Rappel 1. Définition d un ordinateur Un micro-ordinateur est un appareil électronique. Il est constitué d une unité centrale dans lequel

Plus en détail

Projet pédagogique pour la classe de 305

Projet pédagogique pour la classe de 305 Projet pédagogique pour la classe de 305 «De Bois-Colombes à Verdun 1914-2014" "Songez à ce que serait le désastre pour l'europe (...). Quel massacre, quelles ruines, quelle barbarie! Et voilà pourquoi,

Plus en détail

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Formation complète à la généalogie professionnelle

Formation complète à la généalogie professionnelle 47 rue d Auvergne 41000 Blois 2014 Formation complète à la généalogie professionnelle Formation complète 9 semaines 47 rue d Auvergne 41000 Blois www.formation-genealogie.com Téléphone : 09 52 39 57 67

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU Table des matières Page I. DÉMARRER... 4 1. Comment accéder au Centre de données de l ISU?... 4 2. Quels sont les types de tableaux statistiques disponibles

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

Créer un site d école avec WORDPRESS

Créer un site d école avec WORDPRESS Créer un site d école avec WORDPRESS Décembre 2009 sebastien.delsinne@ac-amiens.fr Pour compléter ce guide, voici plusieurs ressources consacrées à Wordpress : Un tutoriel en vidéos : http://www.videonoob.fr/tutoriel-wordpress.html

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 6 R. Sapeurs Pompiers 1844-1949. Répertoire numérique

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 6 R. Sapeurs Pompiers 1844-1949. Répertoire numérique ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 6 R Sapeurs Pompiers 1844-1949 Répertoire numérique Etabli par Bénédicte De La BROSSE, Vanessa MORE, assistants qualifiés de conservation du patrimoine Et publié sous

Plus en détail

Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944

Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944 Dossier enseignant Exposition du 25 avril au 30 juillet Musée des Armes de Tulle Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944 Récit du dimanche 12 mai 1940 : «Le soir venu, plus un anglais ne reste sur le terrain

Plus en détail

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE

HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DST 17 OCT. 2013 ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE ET ÉDUCATION CIVIQUE L épreuve sera notée sur 40 points. La maîtrise de la langue est notée sur 2 points. Hist-géo : E.C. : ML :

Plus en détail

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES

VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES VISITE DU CIMETIERE DES ALYSCAMPS A L INTENTION DES ENFANTS LES ALYSCAMPS ET LEURS LEGENDES Nous allons visiter ensemble les Alyscamps. A l époque des romains, ce lieu était une nécropole (ce mot veut

Plus en détail

SAINT - DENIS - DES - MURS

SAINT - DENIS - DES - MURS SAINT - DENIS - DES - MURS E dépôt 142 Répertoire numérique des archives communales déposées aux Archives départementales de la Haute - Vienne rédigé par Sylvie Péroche, attachée de conservation du patrimoine

Plus en détail

ETAPE 8 (60 minutes)

ETAPE 8 (60 minutes) ETAPE 8 (60 minutes) La fonction Recherche Savoir-faire développés dans cette étape - Utiliser l Assistant fonction - Programmer une recherche automatique dans une table à l aide d une fonction Recherche

Plus en détail

RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT MANUEL DE CARTOGRAPHIE

RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT MANUEL DE CARTOGRAPHIE RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITAT MANUEL DE CARTOGRAPHIE INTRODUCTION Le Mali, pays assez vaste est essentiellement à caractère rural environ 75 % de la population vivent dans des villages,

Plus en détail

Cartel d identification de l oeuvre

Cartel d identification de l oeuvre Visuel Cartel d identification de l oeuvre Auteur : Les Romains Période d activité : Antiquité romaine Titre : Les jeux du cirque Date de création : Antiquité romaine Techniques : combats de gladiateurs,

Plus en détail

Faire son origine de propriété

Faire son origine de propriété Aides à la recherche Communication des Archives départementales 106, rue de Frémur BP 80744 49007 ANGERS cedex 01 Faire son origine de propriété Rechercher une origine de propriété n'est pas forcément

Plus en détail

Version pour un ordinateur Macintosh

Version pour un ordinateur Macintosh Procédures à suivre pour accéder au site internet de l UQAM afin de poser votre candidature sur les cours à l affichage Étape n 1 : Version pour un ordinateur Macintosh N. B. : Cette étape s adresse aux

Plus en détail

Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate

Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate Programme d indemnisation des victimes d actes criminels : Demande d indemnités pour un membre de la famille immédiate Le Programme d indemnisation des victimes d actes criminels est administré par la

Plus en détail

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - second degré

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - second degré Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - second degré «ENQUÊTE D ARCHIVES» L image du soldat Un calendrier de 1915 Le niveau concerné Troisièmes pour

Plus en détail

GESTION DES LICENCES

GESTION DES LICENCES GESTION DES LICENCES INTRODUCTION En début de saison, tout bridgeur doit se licencier à la FFB par l intermédiaire du club de son choix. C est le rôle de ce club de percevoir les droits correspondants

Plus en détail

Dédicaces. Je dédie ce modeste travail : A la mémoire de mon oncle et mes grands. parents paternels et maternels, que DIEU garde

Dédicaces. Je dédie ce modeste travail : A la mémoire de mon oncle et mes grands. parents paternels et maternels, que DIEU garde Dédicaces Je dédie ce modeste travail : A la mémoire de mon oncle et mes grands parents paternels et maternels, que DIEU garde leurs âmes dans son vaste paradis. A mes chers parents, frères et sœur. A

Plus en détail

Recherche documentaire : Utilisation de B.C.D.I.

Recherche documentaire : Utilisation de B.C.D.I. Recherche documentaire : Utilisation de B.C.D.I. Mise en route du logiciel : 1. Clique sur «démarrer», puis sur «programmes» puis sur BCDI. 2. Dans la fenêtre qui apparaît, clique sur «OK». 3. L écran

Plus en détail

SOFE RH. Pas à pas Demande de rémunération en décentralisé. Appui à la formation - salaires

SOFE RH. Pas à pas Demande de rémunération en décentralisé. Appui à la formation - salaires SOFE RH Pas à pas Demande de rémunération en décentralisé Appui à la formation - salaires Service des ressources humaines et financières 29 octobre 2010 11120 Pas à pas Demande de rémunération 1. Ouverture

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent

Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5. Yves Saint Laurent Laura Vita, Aurélie Magalhaes, 6/5 Yves Saint Laurent YVES SAINT LAURENT 14 Janvier 2009 Carte d identité Prénom: Yves Henri Donat Mathieu Nom: Saint Laurent Date de naissance: 1er Août 1936 Lieu de naissance:

Plus en détail

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL +7 Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu LE CENTENAIRE DE LA 1ère GUERRE MONDIALE Képi Le soldat français Il y a

Plus en détail

Le publipostage. Réalisation d un publipostage

Le publipostage. Réalisation d un publipostage Réalisation d un publipostage Le publipostage Etapes à suivre lors de la fusion et du publipostage : - Sélectionner le type de document - Sélectionner le document de base - Sélectionner les destinataires

Plus en détail

PLANIFIER UNE RÉUNION AVEC DOODLE

PLANIFIER UNE RÉUNION AVEC DOODLE PLANIFIER UNE RÉUNION AVEC DOODLE Doodle est un service en ligne gratuit permettant de proposer à plusieurs invités différents jours et heures de rendez vous afin que chacun puisse choisir les dates qui

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Bureau Application / Cahier de Texte Numérique / Gestion des profils / EAD / Sconet / Mail Académique / Site du collège.

Bureau Application / Cahier de Texte Numérique / Gestion des profils / EAD / Sconet / Mail Académique / Site du collège. Pour pouvoir utiliser l ENT, il faut avoir un profil enregistré sur le serveur SCRIBE. Tout d abord, vous devez avoir accès à l ENT en administrateur. Accédez donc à l ENT : https://clg-gerardcafe.ac-martinique.fr

Plus en détail

Livret de l exposition

Livret de l exposition Livret de l exposition 1914 28 juin : Assassinat de l archiduc François Ferdinand et de sa femme, héritiers de l empire Austro-Hongrois à Sarajevo. 1 août : Mobilisation générale en France et en Allemagne.

Plus en détail

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Fait sur mesure pour les écoles, Trop jeunes est un projet pédagogique qui veut attirer l attention de nos jeunes sur ce monde qui tourne de plus

Plus en détail

Présentation Colibrix

Présentation Colibrix Présentation Colibrix Cartographie dans le Tourisme Les Pratiques de l Internaute V1.0 Journée Technique MOPA, Saint Maixant, 7 décembre 2006 Colibrix et le tourisme Colibrix a lancé le projet Luxor :

Plus en détail

VASSIEUX-EN-VERCORS. Guide de visite LADROME.FR

VASSIEUX-EN-VERCORS. Guide de visite LADROME.FR VASSIEUX-EN-VERCORS Guide de visite LADROME.FR 1 Édito 2014 est une année marquée par le centenaire de la Première Guerre mondiale et le 70 e anniversaire des combats du Vercors et de la Libération. Les

Plus en détail

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice L association généalogique des Alpes-Maritimes et le Conseil général vous présentent la 1 ère RENCONTRE GÉNÉALOGIQUE NATIONALE SUR LA GRANDE GUERRE les 11, 12 et 13 avril Palais des Rois sardes à Nice

Plus en détail

COMPTABILITE SAGE LIGNE 100

COMPTABILITE SAGE LIGNE 100 COMPTABILITE SAGE LIGNE 100 Date : 20/09/2006 Auteur : Pascal VIGUIER Réf. : SAGE092006 SOMMAIRE SOMMAIRE...1 1. MENU FICHIER...3 1.1 1.2 AUTORISATION D ACCES...3 A PROPOS DE VOTRE SOCIETE...4 1.2.1 1.2.2

Plus en détail

Manuel Utilisateur Messagerie

Manuel Utilisateur Messagerie Manuel Utilisateur Messagerie Auteur : CGI Version : 2.2 Droit d auteur Ce texte est disponible sous contrat Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES MILLIONS DE NOMS, DES MILLIONS D HISTOIRES

DOSSIER DE PRESSE DES MILLIONS DE NOMS, DES MILLIONS D HISTOIRES DOSSIER DE PRESSE DES MILLIONS DE NOMS, DES MILLIONS D HISTOIRES Avec plus de 7 milliards de données généalogiques et 26 000 bases de données exploitables, les possibilités sont infinies Pour plus d information

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 19 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE «Les petits artistes de la mémoire» La grande guerre vue par les enfants Concours du centenaire

Plus en détail

Objectif. Insérer un tableau. Saisir du texte (passer d une cellule à l autre) Ajouter bordures et trames. Sélectionner une ligne, une colonne

Objectif. Insérer un tableau. Saisir du texte (passer d une cellule à l autre) Ajouter bordures et trames. Sélectionner une ligne, une colonne Objectif Après avoir saisi quelques lignes de textes avec les coordonnées de l école et le nom de la classe concernée, nous allons insérer un tableau pour dresser la liste des élèves d une classe. insérer

Plus en détail

REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL

REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL REPERES SUR LE CONTEXTE LOCAL - MA CLASSE AU CŒUR DE L HISTOIRE MULTIPLES OBJECTIFS : Comprendre l importance de la Bataille de l Atlantique dans la Seconde Guerre Mondiale

Plus en détail

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN EXCEL 1 - PRISE EN MAIN I - Qu est-ce qu un tableur? Excel est un logiciel permettant d élaborer des feuilles de calculs automatiques présentées la plupart du temps sur de grandes feuilles quadrillées.

Plus en détail

Ayez le réflexe BASIAS

Ayez le réflexe BASIAS SITES ET SOLS POTENTIELLEMENT POLLUÉS Ayez le réflexe BASIAS Projets d aménagement foncier, acquisitions, ventes de terrains Connectez vous à la base de données http://basias.brgm.fr Acteurs du foncier,

Plus en détail

Site Internet Départemental de l État dans le Gard Notice explicative 1/5

Site Internet Départemental de l État dans le Gard Notice explicative 1/5 Site Internet Départemental de l État dans le Gard Notice explicative SE CONNECTER AU SITE Le navigateur internet qui supporte le mieux le site internet départemental de l État est «Mozilla Firefox», que

Plus en détail

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny La belle histoire de l école St-Louis-de-France J ai tenté de retracer pour vous l histoire de l école St-Louis-de-France. Je tiens à remercier M. Alain Boucher de la Commission scolaire des Navigateurs

Plus en détail

Capsule Word- Le publipostage

Capsule Word- Le publipostage Capsule Word- Le publipostage Table des matières Capsule Word- Le publipostage... 1 1. Tutoriels... 1 2. Fonctionnement... 2 a. La source de données... 3 b. Le document de base... 3 c. Les documents finalisés...

Plus en détail

Leçon N 2E Utilisation d un traitement de texte (2 ème partie)

Leçon N 2E Utilisation d un traitement de texte (2 ème partie) Leçon N 2E Utilisation d un traitement de texte (2 ème partie) Nous allons travailler sur la MISE EN FORME d un document. 1 Mise en forme des caractères Les logiciels Word et Writer regroupent les commandes

Plus en détail

GESTION DE CABINET DENTAIRE

GESTION DE CABINET DENTAIRE GESTION DE CABINET DENTAIRE version 1.0 PRESENTATION: GCD est un programme complet de gestion de cabinets dentaires, fonctionnant sous les systèmes d exploitation de windows. Ce logiciel libère le praticien

Plus en détail

Les monuments aux morts de la Grande Guerre Genèse / Analyse / Evolution

Les monuments aux morts de la Grande Guerre Genèse / Analyse / Evolution Centenaire de la Grande Guerre en Isère ` Jérémy PIGNARD Professeur d'histoire-géographie dans le secondaire, Doctorant UMR LARHRA Grenoble 1 Les monuments aux morts de la Grande Guerre Genèse / Analyse

Plus en détail

H dépôt 42. Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé

H dépôt 42. Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES H dépôt 42 Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé établi par Brigitte CHOSSENOT

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

ASSISTANCE ET PREVOYANCE SOCIETES DE SECOURS MUTUELS (1808-1931)

ASSISTANCE ET PREVOYANCE SOCIETES DE SECOURS MUTUELS (1808-1931) 6Q ASSISTANCE ET PREVOYANCE SOCIETES DE SECOURS MUTUELS (1808-1931) rchives Municipales de Beaune, 6Q 3/2 3/ : cachet figurant sur un mandat de paiement Archives Archives municipales de Beaune Inventaire

Plus en détail

Présentation du «Fichier des adhérents»

Présentation du «Fichier des adhérents» Présentation du «Fichier des adhérents» A) Accès au Fichier des adhérents Pour ouvrir le «fichier des adhérents», il faut «double-cliquer» sur le nom du document. Le fichier Excel proposé est composé de

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE

MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE MESSAGERIE ÉLECTRONIQUE OUTLOOK EXPRESS DE MICROSOFT VERSION 5 1. LE «COURRIEL», «COURRIER ÉLECTRONIQUE», «MESSAGE ÉLECTRONIQUE», LES «E-MAILS» C EST QUOI ET ÇA SERT À QUOI? Premièrement, tous ces mots

Plus en détail

PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014. Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918

PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014. Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918 Les Charentais dans la Grande Guerre 1914-1918 PROGRAMMATION CULTURELLE 2013-2014 Programme labellisé par la Mission «centenaire 14-18» Les Archives départementales MOT DU PRÉSIDENT «ça a commencé comme

Plus en détail

Infogéo68 : Guide utilisateur

Infogéo68 : Guide utilisateur Infogéo68 : Guide utilisateur V3 Juillet 2015 1 Organisation d Infogéo68... 2 2 Le portail... 2 2.1 Accueil... 2 2.2 Cartothèque... 3 2.3 Métadonnées... 6 3 L application cartographique... 7 3.1 Organisation...

Plus en détail

La Grande Guerre. dans la bibliothèque des archives départementales

La Grande Guerre. dans la bibliothèque des archives départementales La Grande Guerre dans la bibliothèque des archives départementales Défilé de la victoire à Sens, photographie sur plaque de verre (1919) Arch. dép. Yonne, 10 Fi 385 SOMMAIRE SOURCES PREMIÈRES... Page 3

Plus en détail

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives CIRCULAIRE CONJOINTE Ministère de l éducation nationale Ministère de la défense Ministère de l éducation nationale Direction de l enseignement scolaire Ministère de la défense Direction de la mémoire,

Plus en détail

expositions animations découverte visites concerts performances journée médiévale histoire

expositions animations découverte visites concerts performances journée médiévale histoire journée médiévale expositions animations découverte visites concerts performances histoire Château de Vincennes >>> Avenue de Paris Circuits par le Service historique de la Défense Inscription préalable

Plus en détail

TAXE SCOLAIRE. Pour les notaires et institutions financière

TAXE SCOLAIRE. Pour les notaires et institutions financière TAXE SCOLAIRE Pour les notaires et institutions financière Étape 1 Le système est sécurisé et demande un certificat d encryption 128 bits. Si le certificat n est pas installé, il est possible quand même

Plus en détail

FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR

FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR FCA SI2 GUIDE RAPIDE DE L UTILISATEUR Introduction...2 1 Démarrage...3 1.1 Se connecter...3 1.2 Mettre à jour son Profil...3 1.3 Fonctionnalités du Système...4 2 Comment faire pour...5 2.1 Naviguer d un

Plus en détail

à partir de l ouvrage «Guérilla marketing pour trouver un emploi» adapté par Jacques Froissant

à partir de l ouvrage «Guérilla marketing pour trouver un emploi» adapté par Jacques Froissant Fiche de lecture Prises de notes à partir de l ouvrage «Guérilla marketing pour trouver un emploi» adapté par Jacques Froissant Ce document a été rédigé par Adeline LORY pendant la lecture de «Guérilla

Plus en détail

Procédure pour Windows Movie Maker

Procédure pour Windows Movie Maker Procédure pour Windows Movie Maker Étapes de base du montage vidéo sur ordinateur Voici les étapes de base pour monter une vidéo numérique sur votre ordinateur : A- Copier une vidéo enregistrée à partir

Plus en détail

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G E -0 En résumé Si la fiche indique une cote alphanumérique commençant par : P (la cote la plus fréquente)

Plus en détail

D r Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004

D r Thomas Chaize Analyse Stratégie Ressources www.dani2989.com. Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004 Analyse Stratégie Ressources Capitalisation totale des mines d'argent Lettre n 3-20 12 Décembre 2004 Dr Thomas Chaize Site : Courriel & Mailing gratuit : http:///mailing%20list/mailinglistfr.htm L objectif

Plus en détail